PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04845
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 11-09-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04845

Full Text

p-rl f -W2
yiC a^^^v~ws^


i ..


I I


Il tM ANNE N' 40


VENDREDI 9 NOVEMBER M .


.. '. -.a


qSI PARLA LONCLE,

AII ,1


si pr6tace A. Price
6,odoant it nuse de
i1tet s.a nissaduces
politique ind6penddn-'
cedc:
;(lts r6volutiomires
nt le ouveau grou
I dan re cdre dislo i
la socl6t6 blidnC dis-
Set ce lIt aidif qa la
unat6 n1igred'H~tire.
i dfroque de I civili
oceldentale au lende-
de1804. D06 los av~e
oDftSala a c04MwW
: nE cn mrmsow u a 1
perturbation n'a*piOfe
d les'evertba A ralipert
Iele crul dtre sou destit
ur en modelanftsa pe t.
,s sea se netsA se rep-
Mker de son aiciende m6-
gle, a lui respetmblet. A
tifier A elle. Tache ab-
-et grandiosel TAche dil-
'illen futjamalsl
UIsis c'est boen cette cu-
e dmaiche que la mneta-
Onque de M. de Ga 4tier
"e ,on a bovarysme ol-
n, c'est -dl' aIn taaulta
p.'attribue une soci6 de
macevoir anure qu'elle 'est.
Atltilade etraegement te-
hde si cette s,' citW trpuve
Welle mme leas etqrts
activity crkatrice dui la


Ieux qn ia tt rottve qt l-

~jeI qaeIqsd~t qede fibg.



d oe queque fiiaio n

Tou le turpitudes des pr.
miseuits cojalaes, te1 ho.
f a braves pariaod

ration et de oe. e
rtre ralyeuir. qubelle 4tre
1A valeur-d'une soci6t6-l de
telies aberrations do jug-
-ment, do tells erreurs d'o
orientation so soot muees an
sentiments conititluiopnei, I
a Dur problem por ceaux
qui r0fl6chissent et* ul ont la
tAche de mhditest str les con-
ditions s'ciales do notre ml.
lieu I En tout can, il apparal-
tra au lecte6r conblen it*Are
entreprise est l6m raire d|u-
dier la valeur d u tolb-ore
hailtM -devant le public hal
ti o aedace apparal'ra
s ead nous "voue-
i3 slous la torme


nt qui la presse cul- No .s cmprenoos sans pei-
les obstacles dais sa n I'em a- du Dr. Price
aggressive el asce*sion- rs; car ce e lito e a ull atkit
jreprisa d- ruoir pour en-
DImarche singulir-dmeflt re sel odfdrt6nces et sur
reuse si cette society& n uellel est oblige de comp-
ie d'imp6dimen t, tr6- tpour ie-so ,rWe sett lu
dans les ornimrs des ppreelT, l111s latt cmarr-
tions plates et services, *not son procks, et un pro-
qu'alors elle ne arait It injuste.
tier aucun tribal ns le ,Nous av6oi d les premiers
mplexe des progras hu- us ce lOratal A mener cam-
8 et servlra t6t oG tard, gne conITt la passivity avec
us sOr pretexte a6x na- uelle ndo, del'tlte, nous
impatientes d extension no sonhmes laibss et nous
i oriale, ainbitlegaes d'h6- noxltsbabs encore etralt-
kntuie, pour (a raver de lao er par 'les suggestions- deo
fle du monde. not. e tormittiod at de neotre
'Malgrd des sursauls de re- G1at ion atellectuele traln
lMuement et des bouufles de .4s. .NJV re av4vuglement
birvoyance, c'est par Ia mise nous a value et nous vaut en-
' euvre du second termed cote de ne pas etr-en situa-
Bai10 qu'Halti therchaa it i tiob dee gsenetar pbrFois sai-
mee parmi les peuples. I1 y neumeut, end matiere d'educa-
fit des chances qqe sa ten- tion et de direction des lacul-
Ie M1t consid e du4f, t i tt $I did $e peUt treW
itrdtet l d'oiginaliti. la meilleure.
rMais, par une logique im- Mais, dats le prc6s goue
,cble, au lur et A mesrec n4ou avogs.W|.A la torinalaon
kI novs o s efbortons de trop exclusiveinunt latine de
S crire des Fransats a eoa noire elite, pfloc ulY ptt
1Y, uou.x desapprenions a h-bruye meant l wb#mqeminl
des Halliens .out court, j lterroanpu pj r~-e t!agiquc
i-dire des hcmmes nDs incident d'uadie edl 1915,--
4w conditions historique uous o'avons jmals s6 qbal-
ine's. oyant ranilftss ktrsdtcdfatelctda iiMmede
.eurs hines, ComM.e lous re"ier sea origites, aiasique
M.tres groupements bu- ie ail M. rice Mars 4'ane
UU n complete. p5yco- plume quelque au l.g6re, It,
M ar ine -Alm coc [o 1leU^eibtft. Ihij bwowi.
*! pm a4tou Iampeyt i, pb ua e q. sas papam tmt t
Spc1ifeqt ane moigna. L'exp oi1 a I
_W-or tout ce at est au rigueur que noss soalinbns
cement indi gene us hautexpre ent don
mceuts,sentimcnts, mesr de la isie qs 6
S- devient-il -Oe. -',B 42 rit sur us
,tlachede auvaSia~ luat iirlsern, dans ams
#vrx des Aites dprisa de vr, M ir perd parlois de
S(e de la prairie peudue. A de ont I gravity, en d6pit de
[I le raison,le mot negre,' l'.ppa. eU scientiqqe sous le.
Igametw g'e iqequfier qut se prsmteet cqui'l ap-
ps s pijoratil. Q hant A ple lui-meme sa tentative.'"
af alricain,- isoaBa-sW- No? s PeartieM aoatrar,
Et, ii eat aI'iposTrophe, apr6 s Armand ThOlby, com-
humiliane ui pen4 e olale
lreasbe A an AnsJ -----
t&f nime le plus -


Thlilirt
Avant-bier, let.aeleurs de
La Readisswnce o*t donn A
Parisiah;, uine secoide reprise
de a L'E-npreur issahlines J.)
Une boti sa"Ue ap dissait lea
aeteurs qiu inter ilrent les
direRO rdtes aave~rio. Papa-
youte eutt son suces tradiliqn
nel.
Le grand fnalch de hnxe en-
tre Papacito et Jiien'z, tous
deux bQaxeurs doti.naicains,aara
lien jeudiprochaia;5 novem-
bre Variets.
-- Tonris
De nombreux touris'es vi-
stieront pro-,h!inement Port-au-
Pr ince, he, premir navire .ame-
nant ces visileurs sera le Fran-
conia, de la Canard Line", qui
arrivera A la Capitale le mercre-
di 5 d6cembre prochain A 7 hen
ras da martin et partira A 2 heu-
res de Ispres-midi.
Cator
Avant son depart de Fran-
Sce, Cator fut requ au a Stade
Frangais ) oft une M6daille d'or
ui tuat remise en souvenir de
son record de saut en longueur
et A faAutos of il signs [e Li-
ore d'Or.
Analveraire
C'est domain de 5 A 7 heu-
res que le Haut Commissaire et
Mme Russell recevrout Ies wom
bres do la Colonie aMrica".
A Occasion du 1536me anniv= -
saire du a Marine Corps .
I Bal
Au Club de PAtion-VillO.
domain soir, on diners et dawwt
smt. 1


Al ea.ae I
Les Soviets font vend re A.
re.a., A Berlin, les tresors des|
mianu s eass,.
14Wg Le d'talke
A I'occasion du 596me an-
niversaire de la naissance de
sa Majest VicrR ExMMANUEL
Ill Rotd'sihele Chargbd'Af-
laires d' talie recevra la colo-
nialtalkanne i Its asmis do
IT'ae le Dimaache 11 cou.
dlo4O de maresa m aua
S~ribJ^


- ,. i


GRANDE OCCASION
06 ANpDE REDUCTION



DISQUES EODEONl
6 wLiq "N4alpt, i' nen 4'iopr taire place A de nouveaux
rivageM, nous latsoas une grande reduction des prix dei
1gam* o0aox pour UNR SAINE StULEMENT.
NIobltefs pas.6 cotte occasion. que nos auditions de Mon
e*Ux, osChaisooettes de Mifionguet. Gouin, Mil on Laver-
*e etc., nos Operas et Opereltes ce Charles Priant, Ninon
alln. Di Manei, Marie Th6r6so Gauley, Emma Luart, Roger
3ourdin, Ren6 Maisou, David Devri6s,Etisene Billot. Miche-
etti, Villabela etc, nos chants teligieux,etc. sont des disques
tsolumenet io-1esma0 bs $ i= r toute bibliolh6que, pour
ouwe soiree et pour les tes prochriues.

at Ei'a e un ts t boN sdrie de disques Electreque
A el 'de riemo monwdtale ef WONE mXTRME
>oucB.n qul talt la spcialit6 de ces disques tres apprecifs
to Priance.


-d o


ul as hsiu se

'le ksoffle de di. doas
tUn peupl quo Ia Nature ,at
'ifistolie ont comlitt6eec
dei 6tLmrents que., ptwobdnm-
OitentpQea 1 jpe U 1 ~r,-




sons pas de provoquer 9 1 'U-e
vrir use diiscesio: ahIi ists;
i s'agit implement Je re ire i
compete Anos lcclers d AUn,
livre de grand intc ti. en 46-
pit de quelques powts dd ue
critiquablei,tqhte nuous a vos,
Ius principllpao It leur in-
lelon. i W lalaons d'ail.-
lears paf d de produinre 'eds
!citations annontees, puisque,
Smatheorementan,en ce p)oit,
assez .6rieux, A Price Mare
a mi quelque coquetterie *
Sse rt, ei r )
compte~~( aD SuicTrrd )n *
lir degadit n4*


DEPAI
Le steamer a .
New-York Vendri
Port-au-Pr
LIGNE HC


TLE


temps,

de l'ar
Ne perdez pas'
taut aller aujour
chez
KAWAS HER
1724 Rue du Mag.
Carson stock
raitre entidremeE
mois de D6cembr
n'importe quel s


LaL

ent de'reeevo
Jarretibres.Cha pe
dames et fillettes;
tres belles variety
un prix escepti

i -


Le Con


sont


avi


jour les

brique p

es suiv

Or; 65

quantity(

70 centi

Itite au-<


L


* .
* .D-'~~ '~
* ~.: *~


wP.s


... consulate tInj avee trhi-
tesse que da1-s lk porW
Champ-de*Mars situ dqrrlt*
les Tribunes, les herbeq toll
halliers et plants suvea
sent dans une profusion =
pirante. Lea pistons ont rp -
ce A passer par le quarti*ft es
ne serait encore qa'on i
mal: mais, il y a dan, l.ei
tier one cole et cot 6att it
voie publique n'eat point tIc
6tablir des condition, hi
quie satmMaisat.t"
S ... verrait avec plaisir neltoayor
cette portion de la voiepublkique.


PHONOGRAPHES .
modules de Phnnographes "sont si supo- .. voou que, cesjours-ci, ceau
enables qu'achetant ailleurs on paye deux qui so rendent A .mnche,y vont
her poula mme quality, en toute tranquillit, sars de
br pou BAZAR 0ieOua irouver Ie meilleur accueil, ta-
BAZARt,)EUN Ible mise, bon glie, A IH6tel
Central D de linche.
J. Karayany
ANGLE GRANDRUE ET ... volt qu'il n'y a pas come
PORT AANGLE G RUERO Kawas Hermanos pour faire ap-
PORT AU -PRNId pricier au public les avantages
--- -- --^^-'---- ^ qu'ii peut trouver en achetant
S .... XT l' chezlui.Dcux autos, depuisteux
T pour IN .-Y O RK jours, avec la plus agr6able mu-
o -sique, parcourent les rues' de
alypso partira ae Port-au-Prince pour Port-au-Prince, iodiquant Aetous
edi le 9 courant, pregnant le trot et la malle. que si I'on veut avoir de la bon-
ince, le 7 Novembre 1928. ne merchandise et A bon, mar-
LLANDAISE (.T6.,.phone 23). ch6, lon n'a qu'A se rendro chess
LLANDAISE ( Tlephone 2353 ). IKawas Hermanos.

... a vu, avant-hier soir, A la
T TPlace Dessalines, dejeunes aics-
Cest Un COUp sieurs qui tenaient grand rea-
I nion. L un d'eux se van it do
S1_ 1I pouvoir siffler a u t a n t u'un
ent er Dle merle.EtdanseIssilencednasoir.,
gent teble. voilb le gaopinqui se mit A
'de temps ii Altetlie Allealion fire entendre les notes lea plus
d'hui m~me Un sto'k formidable de aigues.Son sifflement tantatstri-
marchandises de toutessorles dent, tant6t doux, se rdpercu-
IMANOS qui doit disparaitre avant I tait au loin en mlle trilles, ou-
AMANuo de Dd cembr chez dain un gendarme s approche
asin de lElat os iedu group. N'ayant pas d'allu-
.doit di Kuwas HERMANOS mettes et ayaut besoin d'allu-
nt avant le 1724 Rue du Magasin dell'Etat mer son cigare, il voulut du le.
e au prix de II taut profiter d~s aujour es petits messieurs crujnt A
e a prix de dhui. autre chose; el ce tut un srence
sacrifice. .u... de mort pour le siffleur cQmme
^ } pour les autres. VoilA blen ce
qui s'appelle couper le sifllet A
A%. quelqu un.
elle Jardiniere ue Um.
GRAND'RUE 1521.
ir les toutes derni6rcs nouveautes de Paris: En Justice
aux fpfltaisic garniset combinaisons pour I l E tice.
; Souliefs et costumes d'enfantsainsi qu'une Nous avions recemwent pu-
6 de cr-avates et perle spour robes. Le tout bliI le bilan des decisions ren-
onnel. dues par le Tribunal de Cam-
.._______.__...-_ ltion et le Tribunal de Premiere
Instance de Port-au-PrinCe du-
rant I'Exercice 27-28.
Unanimement,on rendit horm-
A/iI O mage aux Magistrats d ceasdeau
Juridictions pour le bel effort
-dont ils avaient su faire prove
au grand profit des justiclables.
nim er ce et le Pu1b lic I- 1 est just de dire quo la meme
llli s 1t 1 L ll^ activity ase retrouve dana no
Tribunaux de Paix don't lea ti-
ses qu a partir de ce atulaires montrent Is plus low-
s s Cu C U t 111 Ul C ble activity afin de donna toUte s
satisfaction A la collectivity.
,,.V i,, r,_l i.Lethtblesu suivant permettra
prix du Clairin fa- d'ailleursA oslecteurs do je r
a F A .O. s ont par eux-memes.
,, !4 1 A ,, IPour Is plriode s'chevnt Is
ar la AO SU Iont 30 septbre could, i e U"t
pour l Section cord: L74 j- 1-
geiments r-ndus don't 572 alai
ant i es civiles, 219 aftaires commaer i
ciales et 903 de simple police.
1 llon i.-ur Pour la Section sud : Aftaires
CIS. le gallon pour oiviles et commercial : 566,
siuip es police, 636. Total 1.201
aj s T 1g. naa.
e de 500 gallons et Pour IisSeion Eat:Affires
civiles, 716, commercial 20 at
simple police 1.307.
Lmes our tout quan. levoi'o 1sras do
T.ibunaux de Paixaccoa i
SS/OUS. *sent coD*cincieaemot t i
iessous, [bb at. L mttt NO W e In


7 .' .... ."' 7 i ,


IMFg- a ,


II


- ----- -.-----.---- --- --------- -- - -;-----


-- ----7--- w l I-


* *' ,


Nos nouveaux i
ieurs et si convey
it trois lois plus c


= "*





I


DERNIERES Nouvelles

de LAETRANGER


CUIPAGKIS FUANAISE DES CABLES TLEGRlAPHIQUES
8 Novembre


Le l6ecUtons pr6siden-
ttelles aux Etat-Unis
MHovrr a battu Smith a une major
rit6 de 5 millions
Le nouveau Cougrts aura une forte
sajorit p rkpublieaine
NEW.-YORK Les derniers
resultats connus des elections
de mardi font ressortir l'impor-
tmnce du succes republican qui
conprend tout l'ouest la plus
grade partie de 1'est et s'6tend
a 4 Etats democrats par tradi-
tlion : la Virginie, la Caroline du
Nord, la Floride et le Texas.
Lesrksultals de moins d'un qu rt
de districts iectoraux ne sont
pas encore connus. M. Hoover a
obtenu la majority dans 40 Etats
et M. Smith tient la tIte dans 8
autres, 6 dans le Sud et 2 dans
l'Est, le Massachusetts et le Rho
de Island.L'Ilabamia,lh GCorgie,
la Caroline du Sud, le Mississi-
pi, I'A kansas et la Louisiane
restent delinitivement sous la
banni&re democratique.
\*. Smith a oblenu 77 voix du
College electoral dans ces huit
Etats Pour tous les autres Etats
M.Hoover a 114 voix.Dans I'Etat
de New-York meme, M. loover
a une majority d'environ 110.
000 voix.l'lus de 30 millions de
votes ont iet recueillis jusqu'icit.
M. Iloover a sur M. Smith une
maiorit6 de )prs de 5 millions
avec plus de 15.5().000 suffra-
ges. Un calcul du nonbre des
votes popul.ires oblenus indi-
quent: hover 16.001 59,Smiith
11 558 029..
Les milieux autoris'.s estiment
que le scrutiny presidential assu-
rera 35.8 voix A M. Hoover et 76
A M. Smith Les PH1publicainsau-
ront une torte majority.
Le enouvepu Congr6s devant
lequel va se presenter M. Hoo-
ver preusenlera une f')rte n;j|ori-
16 r6publicaine. A ihleure ac-
tuelle, le Senat comprend 17 re-
fublicdins, 1 ; democrates, un
ierniier laboriste et deux sieges
vacants. D'apros les rapports
parvenus sur les elections, la
nouvelle r partition serait 50
rtpublicains, 40 dcmocrates, un
t'rmier laboriste < I un siege va-
can..ll est possible que quetques
changements soient apportes A
cete repartition lorsqu'on sera
en possession des rapports coin
plets.
Au moment oi le gouverneur
Smith quittait hier api s-midi
son apparlemntl a 1 Hotel Bi;t-
more un group d'amis qui l'at.
tendaient lai demanderent s'il
avail l'intention de se porter A
nouveau candidate A un post
quelconque. ( Non, rkpondit-il,
%vec un came sourire, c'est Ii-
ni. Je n'ai aucunement l'inten-
tion de me porter A nouveau
candidate. J'ai consacr6 un quart
de sitcle les me lleures ann6es
de ma vie A la politique. Je
m'interesserai toijours aux at-
taires publiques, mais quant A
me porter candidate, c'est fini,
hien tini. Je ne regretted lien. Du
res'e la lutte a Wt ch 'ude.Nous
avons perdu e.
Au Parlement
britannique
Le discourse du fr6ne
LONDRES- Le Roii a donn6
lecture du discours du Tr6ne.
M. Mac Donald a ouvert la dis.-
cussion sur l'adresse en r6ponse
en critiquant notamment la po-
litique du desarmement.
loyage oax Etals-Unis des *eebres
de la fanille royale d'ispiae
SOUTHAMPTON La prin-
e se Beatrice d Espagne, i'ntant
honse, neveu du roi Alpt~on-
-, ie prince Alvaro d'Orians,
auin du roi et le marquis de
v "kilija sc sent embarquesau.-
j ,al'hui pour les Etats-Unis
,ur le Malestic o.


La cruise minist6rielle
fran9aise
Les consultations de N. Deumergue
FiNvreuse animation A la reatrke
de la Chambre
L'opinion a Londres et iI Berlin
PARIS En raison de la nk-
cessit6 du vot du Budget avant
le3 dl dcembre eo de l'importan-
ce des nogociations sur les re-
parations el les de tes, on croit
ARIntralement que le President
e la RBpublique s'adressera fi-
nalement A M. Poincar6 et que
s, celui-ci retusait, MM. Briand
et Barthou paraissent les mieux
qualifies.
PARIS Le President Dou-
mergue a commence les consul-
tations pour la formation du
nouveau cabinet. II a recu MM.
Doumer, president du Senal,
Bouisson. president de la Ch m-
bre. Poincare, Briand, Bienve-
nu Martin, s6nateur Sarraut et
Daladier, president du part ra-
dical.
La stance de rentr6e de la
Chambre s'est ouverte au milieu
d'une n6vreuse animation.Dans
les milieux parlementaires, on
estimge gnraliemenst que la cri-
se devrait Wre r sole par le
retour au pouvoir d'un nouveau
cabinet Poincare.La Chambre a
d6cide a sa premiere stance de
discuter jeudi le ens des d6pu-
t1s alsaciens Ricklin et Rosse.
1 a resse deplore A la qinsi
unanimite la declaralion d pA
li radical qui a entratin la chute
du cabinet.
M. Doumergue a reu '.ucces-
sivement M N1. Bienvenu Martin,
Lamoureux, Cuminal. Daladier,
Maurice Sarraut. Cizils. Lau-
tier et bestiraineck.La plupari de
ces personnalil's onw exprinne
1'espoir du relour de M. Poinca-
re. M. Laulier a d6clar6 qu'il
croit que M. Poincar6 sera rap-
pel6 mats que les consultations
dureront encore :3 ou 4 jours.
La press, commentant la d6.
mission du Cabine: franpais, ex-
prime.en g neral,des vue ,x po-ir
un nouveau ';,binet *1lnc:re no
cessaire au rWl'einenit de la
grande q:es ion inter eur. el ex
terieure.
BE:RLIN- La press te montre
g6n&ralement surprise de la d &
mission du minis &re tranpiis.
Plusieurs organes, notamment
la G;azette de Voss,, leo ner Tageblatt tont I'61oge de
I'oeuvre de M. Poincar6 don't ils
souhaitent It continuation.
PARIS- La Bourse a 6A plus
terme aujourd'hui eta ragi con
tre I t baisse d'hier; le 3 o/o a
monte de 1 tr.10 sur la lermetu-
re d'hier.Les actions de la Ban-
que de France ont remont6 de
500 trancs.La tenue gdndrale da
march a etW trts terme.Les va-
leurs 6trangtres auraient mont6
A cause de la ( action de I'elec.
tion de M. Hoover aux Etats-
Unis et aussi a cause de o'opi-
nion que M. Poincare se rendra
A l'invitation de M. Doumergue
et reprendra la pr6sidence du
conseil dans un joui ou deux.
II a ete distribu6 aux d6put6s
un project de loi d6pos6 par le
gouvernement le 9 juillet ap-
prouvant I'accord Caillaux-Chur
chill du 12 iuillet 191)26 relatit au
remboursement de la dette de
la France envers VAngleterre.
Vila, enjeu den 1a palt"
etre la PIol o ae el la Lithoouie
K(ENIGSBERG La cotA.-
rence entire la Pologne et la Li-
thuanie sur lea problems qui
d visent les deux pays, particu-
librement celui de Vilna, s'est
terminee sans qu'cn accord soitl
survenu.M. Waldemaras,ler mi-
nistre des Aflaires 6trangeres de
Pologne, a pi s la parole.Ce der
mie -, e hce de laconfr


rence, mais il ajoute que cela
ne voutait pas dire que des rpa
nations anormales existeraient in
definiment entire leos deux pays,
Is Pologne tant toujours prtle
A rofvrir dm ns6goations i
une base de discussion syant
des chances de r6sultats positits
ponvait etre trouv6e.
L'ruplie de Il'Sta
RO'VE- La coul6e de I'Ens
a augment de vitesse et de vo-
lume, ce qui aggrave la situa-
tion.
Le Couronnement doe
l'mpereur du Japon
KIOTO--Trois cent mile per-
sonnes ont assist cet apr.s-mrt-
di A l'entr6e solennelle de I'Em-
pereur Hirohito daa l'ancienne
capital du Japon oui il va etre
couronn6 1246me empereur. La
cr6emonie aura lieu samedi pro
chain. La foule, gardant un s:-
lence respectueut,cons ituait un
spectacle des plus curieux,Aasis
par terre sur des nattes sur dix
a vingt ranges de protondeur, les
curieux s'taient masses tout le
long de la route suivie par Ie
cort6ge. Das milliers d'entre eux
6taient 1I depuis hier soir mal.
grf la pluie, d.sireux de saluer
eour souverain & son entire dans
I'ancienne r6sideance da ses an-
c6tres.


Sirene
DES


Tropiques*

Elle sera vraiment marquee
d'un pierre blanched dans les
Annales cinagraphiques
haltiennes. lt grande soire que
Parisiana oflre. d;rmince. avec
La Sirne des Tropiques, ou,
dans l'apotheose de toile *a
gloire, la grace inimialinable de
son talent, la puret ( e toit son
art, appal ait Jos'phtae Baker,
la merveilleuse ( Etoile noire.
Ce film eutuna vogue extraor-
dinaire dans toutes es grandes
Capitales oft it tut montr6 et,
dans les villes d'eau et stations
balneaires fashionables, il fut la
pi6ce A succ6s durant toute la
r¢e saison.
C'est une bonne aubaine d'a.
voil cette merveille A Port-au-
Prince et de pouvoir contem-
pier I- cb16bre Baker dans la
plus adimrt.bl- expression de
sun art Cette aubaine, nous la
devoni A Mine Taldy et, tous, il
taut la pay-i de sa peine en al-
lant en toule applaudir, diman-
che, ( La Sirdne des Tropiques s
A Parisiana.


Pour P6duoatlon
do leafant
Use tile dheisioe do Direetear da
Colltge Louverlore
M. I. C. LhWrisson, directear
du Coll 0ge Louverture qui a
loujours pens6 que l'Mducation
proprement dite devait occuper
une place important dans l'ns-
truction de la jeunesse et, up.
pr6ciant hautement lea iddes
emises.A ce sujet, par LE MATIN,
vient d'adresser une Circulaire
aux protesseurs de I'Etablissr-
ment qu'll dirige. M. L.hrisson
leur recommande d'accorder.
chaque semaine, dans .rhoraire
des classes, n quart dheoro A
un course de Maintien ade aba-
voir-vivreo deo PoU ,M ,*. etc.
et de s'appliquer Aetbaltrele
principaux d taut qiefth onber-
veront chez les 6leves coa I4s A
leurs soins.
L'on se rappellers quo d6s an
Somina!ion, en eodebsi d aier,
come pr6 st do PeI-4Atminai-
r le Ptr, Schbrer ave pris
uone d6cison ideaique poor le
College St-Martill.
Nous applaudissons a ces uti-
les initiatives et aurious voals
voir tons lea directeuar d'6ctd
suvre I'exemple do Pnre SchA-
rer et de M. Lhirisson.


bftm.- amm~


- -e --


--Ae


--- -- 1-


- --- -,---,now&


- ---- -- ------------ --- ------- ~~__ __


.Les thapeaux de line. de Caetor et de paille fine d'Itlie


SQUE VOUS

TROUVEREZ CHEZ


I I J I SONT les NOUVEAU

He U 0 Ide la SAISON'


, !


*La


veRI


rrPn cvr




Lk ItATIN l B Nover- 19lf0


ro Tts e hautes provisions de la 3ta'e. r de la I. LPIOBILE son.
' wmSses dens .a dernmie IUPMOBILE SIX 'I es dix po, r. cent
afro du prix de fabrication de la hUPMOBILE donnent encore
b j assurance addi ionnaele de qulild e' de endement quand beau-
' -Awup d'aufomobiles crdent vne te avec les garages


westcloic









Des Amis Sirs
VJOUS pouvez computer sur tout Westclox de vous
appeler "a l'heure voulue. Par leur service fiddle, ils
sont devenus les favors partout dans le monde.
Big Ben De Luxe, Baby Ben De Luxe et Ben Hur se
placent solidement, et sont difficiles a etre renvershs, ce
qui attribue a leur tongue vie et A leur utility. Uls
Va- reprcsentent dCs mnodules de la main d'oeuvre et de la
on- surete de tous les Westclox.
OUx
I'U 11 y a de nombreux modules Westclox de dessins et
I. de prix varies.
WESTERN CLOCK COMPANY, LA SALLE, ILLINOIS, E. U. A.
Aise 1 f l-
Elle
tche MOHR & LAURIN -Angle des Rues du Centre & Bonne-Foi


Le vendredi
du Radio
Ce soir, la Station II. II. K. offrira
son concert hebdomadaire avec
ce programme :
8.00 p. m. Orchestre da 2, re-
giment II. S. Marine Corps (J.
. Me Garvey 1st Sgt. U. S. M. C.
Directeur).
1. My Pet.
2. I'm on the crest of a wave"
3. How about it.
4. Skinner's sock.
5. That's my weakness now.
6. Up and at Em.
8.30 p. m. Lecture par le Ser-
vice du Radio.
8.40 p. m. Selections de chant
par T. S. Watson. Accompagne-
ment de piano par P. R. Coffin.
1. Road to Mandalay.
2. Recessional.
8.45 p. m. % R6demption ,, Pod-
sie de LOger Cauvin, dite par C.
Coicou, avec accompagnement
musical par Nerva Rameau.
8.50 p. m. Recital de piano par
P. H. Coffin.
1. Ragman's Exercise.
2. Humorestless.
1 - .. . .. .. __I


Avis


Faillife Ololtson Lucas i&
Port-au-Prince


Les Cr6auciers de la Faillite
Olollson Lucas & C(o sont avi
ses que la verification duf
cr6ances non encore admises
, aura lieu en presence du Juge
Commissaire de la dite Fail.
lite, au Tribunal de Premite
Instance de cette ville. le mar
di 13 du courant, 1 3 heures
de I'apr6s-midi,et se poursui
vra dans les delais imparti1
par le jugement du Tribuna
de Premiere Instance, en datt
du 10 Octobre 1928.
Port-au-Prince, le 7 Novem
brc 1928.
Le Syndic de la FAillite,
C. M. DUPUY

En iente au\ Produits duayP
1313 Grand'Rue
Engrais"chimiqut G. 0,3(
la livre.
Carbure de Calcium 0.75.'
. .om .. ..


Toutes les Polices


DE LA



HO E JISURAC" cO

comprennent la Protection contre la

Foudre sans augmentation de taux


Euge.Leflosse4Co

Agents Generaux


RHui BARBANCOURT
S. -. ... A4 _. .
e-,a?-,,- e. *. fi- i .,. -
RB~ i~t~


DEPOT

BUE des CESARS
V W -- .


-- --- ---------


II III II I


--- -- -- 'II---


I T.- -~C---


I




S PAGE- 4 '8 LE MAiTh B.Novembr.LtE
* ~~ ~- L _--MM1-^


I- ~ -


combat
les Maladies de ola


Fe rnme


tLI a .w rf e w e ...t****-11 's,(gl *ats bpu el1 M HV iI'ete:
I.. qWiti tu u .'ni. .l1i4MIn. IU.41461 Ii LM, v lJ. |t ds
t*> M8us.p uirec p- tliquea .9l per(et fW fI *t **** pt i
q- r l a Is :& est .e** I ca islaran f s unina p't4th ea pMe. Oe9tW
*lr,.N Imu aol ame puli a*B t traH .|4 PO W 191
411- resole r** ** J^v-ta^"O- # a
i*..*0ii i l l t l -iwi e e* er"oifl r .tqftIw -
*s r.i.ill ni r p-.rvrtillr uiA t itt rtia l 'I
:'sl mime d'aw-nt p? .i I eriadrt qur It ..l e-M MN
It4 mnullil.t, rt ult f, rlt die Jurallou so lon mwm all
'shltlmiilluoI d** dei clihel rt ur e ei l de dm .oiln siat ll. ra po.-
.tCj.fit *. inuircr'tf l 8t io s vtgres t dMes d ls.*o s di IV ,
r .i rrii iojiruoiv>>. *l'lj faut i ntl i r tn so purr etO
uaIe uilne l plso ds ral Its dase . trois m) I. nto t po
assacier. 'des corps udilrles si e i i la sulkist qa
I. pih n ;fflnac ii .o ntil tl p r s y'% 4n1 f .u ai. at etl >
tout eL *| -illt d. r raI*11 i. de class" ,l a cip I tm4.. s -
Pre.,. 1 ..1 ,1I.... tull.rr nitp I i v q s WaO 3t*ttde
uamlll, Ie DEPsRATTIF U O1CTMII W ** Oaruo fi- re..
dal ull |,i|imrltllui. It tul tda* Dpourullfat
Vulld ce qu'll I e.lIt i. up 60kir W ita* I wussI 0 *"S I
teb 2 r Valelnsn-e s.n Pa t sl I** P"nam.LK
-- iln ii_____ n iin nI l U _ ___I___ 1 ^


Le Pre-Ca-TIm
A eWTG'"" i V 9% TV- 19 11 )~ 7% r.;' T


NNE PROPRETit GUITEAU. RUE OSWA DpgAA D)
.
JardIns et tout le comfort des


leurs cafes

Service de j


meil-


Europeen s.
u -n e de nt.a


BARBANCOUFRT*


trolds et


liqueurs de 1re marque


ble spparmiANs* s* dru* .


IbMabi.


mc tiolar


.L%


lemerciements
Mr et M e Jose Sal Millan
et familke, Mr t Mine San
Millan llset familfe, Mr y n
toine San Millan, Mr et M mel
4lix opligtrio et lamiUe. la
Iamille Go-bzas tet otitV f't
parents et allies remercient
tous les amis de la province
et de la.,t e, q leatroq t
donn6 des prOreUVO de Jfil1
thie A l'occauIf, de t% X ?ft
de leur tr" 'i 'ottMe ,ile
sceur, beelW:- 5.1 nf e, e t
cousin ne H9L SAN I ir
et les print de croire A letbf
pr otonde gratitude


ern ier mot du Chic


LA PARISIE NNE

Angle des Rues BRputblicaine el des Miracle


Port-au- Prince


Phone 2006


Crand Asnrtimat d'rtlicles ''Elegance

Les Souliers Marshall))

pour Hommes


Lts gsiladix et saidip

LES iOCHHLIEX- E. i LITES
MiAQIUES DE CHOIX.

Chaiisstires pour Damt-s

d une finesse meompar ble

Les ,irianon
I'mU I-eaUviIleb


comnDlexion d'ec
f it L., .

I -get-16404 U k

t un sVn noa1u'diani t \
seul but ; lour entretenir
4 s ai tes
h -s,, dimlt.v, e v.
A mst Ia crdtica du Pal-.
molv'e les meihesm disalert :
S 6aeirt op erl as de tv on |

tron durs I


ui gvoo taiftar de. *op.at
.en beaut;: uon saon tait pour
ftre*' WI# en oaf a rete, t
De I'avis del rna aut4.ishs
en beauti. tout lI moaue Inle
doffd litat & Le r,#t
en sera : l-,1lidesse iCErtI
vke et I'acquisition d'une belle
complexion. I


Larile Files-16 v6tre en

Le matiah. A midi et avant
daller au litlavez votre figure
0tetVol < ,javembl at-
le Pa lmolIve, massant e
Smousse cr,4WeM atas'les
L4.Rincdr (n.semeut
l:c-A' I) aau Tdoj S~eheaz


ton* s'eosivent.


N'em' d savoR
ordinaire dans le traltemei
indiqu6 pidl Sh e croveI
ipa t o 4 vert cU
aiftref mf ke des sa-
vons d'qliv' on de palme,sotI
la menle f9oe qe le Palmq.
live.
nDan votre i.isArt, voyet i
le Palmovive qua vous ache
te- a fit bAaN t orOe edle iotm
Palaolive en Ivtre d'or, l'40
v6lpe Voer t le sceau rbu-
ge an dos du s"von avec le


oliN
-V**


mot Palmolive desan1
Pklmolive u'sat I tam
du sans envelopee'
Svest lftM des i
Les seules huiles
done le Savon Palmoi
les huiles adoucila
I'olivier du palmier
et du ccoolier Sars nil
trees gralse Cleo
le Savon Palmolive,
couleur naturelle -
,Hfeg du palmler.de I'd
'Ni aNutres, dount 1t
mlIveusa couleur v
L seul Mecret du Ni
rs1d6 danu son m61q1
q0e tel cl I'un dd.
ihnpprclables de'd ei
.rrpjhicago. U.oS.


Le Savon Palmoliw
dnitentinrement A la
6t 1 'est touch p-r'
Iifn humalInejusi4,ho
arrive 4 a l, onsomvmU
J. D. MAXWELL
Reprs..entaeus poO.
1619. Rue l.&ub ic
( Grated R )


Colombian Steamsl

Company Inc,
Le steamer Ortua **, ventat de Iew-hl
le0 ports du nord, est attenodu A ort-au- frui
Sdu Coeran 11 repartira le mime jour 4
IQe at 5mWMrme., en route pour leas orM
olom bie, prenuat rit et passagers. .
Fort-au.-rincwC le[a lovembre1928.
Colombian seamstip company Inc.

G6bara g. ,Co, AgeM


ALUMINJ LINE
XewrMles S"t A &Stekb ip amply
PROMANS DAPABTS Dftft5 pl~ORT-AU-PRlh
Ie It earer 'I* alses" 0* .ort au-4ni
lovembre courant, et co atl poor Sir
Cat) Haiievn prenaut da It* ,


Une grande vai ikls de Souliers
imports pour Isa premiere lois en laiti


TUICO*LOVAQUES


Nos compels Casimirs pour jeufles--Gens


Venez visitor nos divers ray 'ne, Cest le dernier cri des gqramd B id : rds.
Completes drill, Tassor, Gabarduie, (o.aplaui lui-rs pour toilette de vill,Sam kinaq, Core


Serge bleu-marin. Ions en avons poir toutes I bei ne ,
Nota Bene. A cause de notre importation en grand, Aonts f(i sa t aWoM
Venie en Gros 'l tair.


go steamer haissera m
coaralit pour ort-au p ia
I.' au Pnao






iplets i "earer "Art,1~laia'
Cuba et l.'s ports dea ud
d Nmbrs e pi' q
.*:-0. da Nord, pr *t
.v ** "-g fi l n , -,._,a d l.^ A ...


( ANCIE
Grands


PlIts


, van* il
se icver
.l'Europe, a
pM-age.. .

9/APM


r --- --


-


- --


LII)


--


t


' *


P


.


,f I U M




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs