PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04841
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 11-05-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04841

Full Text

iAD1Dmin


DIBECTEUltr

cm Ag Re Am6riclsfne, 138
TELEPHONE No 2242


PA .


Illen n'est plus dangereux
de faire cro rs a opinion pha
que que tou lea problnmes
rdglts parce qu'il existed che;
individus come dans to In
lions un desir de peaL.
Lord CUSHENDfm


* S


22rme ANNEE


- P ROU MCE (HAITI) LUNDI 5 NOVEMBRE 111


ED dans la cage

aux lions

PARTITION D 0E SAMON T AUA...
A'A CARTI PORTAIT : EvIdemment Saumon avait
S.4 copieusement boustitaill6 ce
capitalne Utrutia invite sor,-IA. 11 eut d'abord un re-
eienMl.i Mr 'rdrie Gai- gard sans gourmandise, pour
i-1'aimable et blond pro succulent roasibeet, que
re de dae Eldorado a mras de trais et rouge comme
.ate iini ceir. u ecoun up piment, Gairaud repr6sen-
p idiue lion Samson, qui it dans la cage. Secouant ma
u c, rini.reet bal. nant sa queue,
Ruere jitsdnl'ici d'vore' que a.a
personies: deu(.r don eurs if rgard Gairsud, tour d
is cirien.r... tourA la t6te, ati venture, aux
coisses et part soudain as-
Bhaud devint pAle comme njmer et supporter, la valeurl
riot oW. tvrate di wquastame
Ds la cage d'un lion?, ainsi s'offrir a .es griffes.. et
lama-t i ...... des 6claiTs s'allum6rent duanos
int.Pierre et St.-Antoine, sesprunelles. Dens le ddiet*t
Ie risquerent jamais qu'en avant d'etre ridult en captivi-
epompaguie d'animaux ali- it, il avait maintes toisassalli
ires; St-Roc ne tolera des caravanes, et got6 t A la
la camaraderie d'un ca. chair hnmaine...mais ilfyavait
eltnmoi, pauvre p6cheur,je longlemps, g onglemps de
jivserais d'dtre moins p u- cela qu'il ese rapopefalt vrat- I
Sque des saints. Le (api ment plus, son morce.u pr6-
Urrutia va un pen fort. ere... TI se ramassa .,. tend
gr6 ces sages reflexions, comme un resort.
il prit en lui le dessus. On a beau avoir tail la gnerre,
ida qu'en sa quality de encouru la perseculion des
is, il ne pouvait passer totos. recus deux blessures
prudent et d6cliner rin- glorieuses dans I'Argonne et
'on tout de mine saugre- mdritA la croix des 'b. aves.j
do capitaine. II manda cela n'emplchepas desesentir
notaire en toute hAte el dads ses petits soldiers, en
*|: face d'un fauve prdl a bondir.
ijJeveux dire enseveli sur Gairaud prouva'aux borbo-
s de l'Artibonite, anu ygmi. esr-s-ee aesmeatra-t
.itu de ce people haltien les. qu'il avail trop presume
j'aite tant. de son courage... II eut 'im-
s-Ce nest peut-dtre pas pression que son cceur se con-
is du lion Samson, fit ju- gelait, comme une bouteille
usement remarquer l ot. de biWre sous des blocs de
r ministlriel. glace... I sentit troidela sueur
est vrai, admit Gairaud cooler en longs ruisseaux de
resignation. Eh bien si ses tempes A ses pieds. It se
suis mangd par le truel rdta6mora, inombrables, les
son, je veux, en ma qua- petits ortolans et tourterelles,
de Membre de la Socidlt les tend es poulets et les in-
oatectrice des animaux, noncent diodes, les c6telet-
Ie ressentiment de mes tes de moutons et les bons fi-
ne trouble pas sa diges. lets de veaux qui avaient dd
.Qu'ils veillent et prient, globules rouges, enrichi son
l I'heure onu un pen 'de sang g6ntreux de carnivore ..
sera r ndu au gazon d. et d'ua cceur subitement con-.
iap de Mars. Ces petits verti ap veg tarisme,il se ray-
tes embaumes et tumants pelacontrifta'parole du Christ
rojit dtre pieusement re- Ne taites pas 6 autrui, ce que
illis dans du paper hygi6- vous ne voadrias pas quon !
ue...et si possible, avant vous tits. II se sentit d advance
Etreincindres, soumis po ir dchiquet6,broye, triture,mas-
Wutopsie, au sclapel de notre tiqu6... Sa chair en bouillie,
ileur chirurgien... (case A docile, suivait l'6troit canal
er)., d'un cesophage... taisait halte.
Sans d6taillance it dicta s dtns us vaste estomac, ou.
idres volont6s. II tint as un quarter d'agueau, d6Wen-
er quelques souvenirs A dait ses droits de premier oc-
aamis. 11 16gua une boune cupant... II fer.na lesyeux.
gue A tabac au joyeux vi- Urrut'a iiil rvint A la mi
tlienri Elie, une bouteille nute prAcise oft le canchem.ar
lorte colle A Ascencio, allaitdevenir de l9fflreie r-
Ix paires de magniliqueb alitl. De la cinvache el de lal
divoire, l'unea Castera, voix il soumit Samson et
tre a uu Pere ( hatreux. I'obligea a se pelotonner A se
caissede Pernod fils A un pleas.. Et le champa pe put
,g mal tam6, des bre dtre servi.
SPantaldon Guilbaud, La touale, toujours moins
m. o panier de sandwich mdchante qu'on ne croit, la
aluijastrs du Sud. foule a demti asphyxie dan-
[ut ainsi liquidA ses de. goisse, respira enfin... et leas
de coeur, il se versa vivats crdpillrent, mrit6s,car
K rcoup,deuxvermouth. enfin c',tait une grande chose,
rbancourt...et gagna sa que cet homme armd de son
.* seal Conrae... venait d'aecem-
[ Condd la veille de Ro- pi, ean a rontant autrement
l dormit A poings ferms quoe derriere la protection de
fA r'heure tatale Au re- barreanx de ter... lea yexs, les
,, conta A sea tamiliers grittes et la machoire, duo
l'exhorter au courage, telin.
E. ya rdv6 come uno Un gavroche rdclama uj
LeL II se trouvait dana une petit speech.
lDaisible; des cabrits et Et Gairaud s'exdcuta de
~~~CflO~~hLI~ts r~bdisen Ioneuacea


n oaets gambadaient bonne grAce:
lii, pendant que 4e i, dittiof, adame
pntades et des pou!es,ve- pa aeti !i etmt
IOchercher le grain dans complit A Paris le merveil'
leuox exploit de chanter unl
MMx!elenta prsaqe, jivd ckarit* dams 1e


GRANDE OCCASION


GRANDE REDUCTION
SUR

DISQUES :ODfEON*
Liquidant ancien stock pour place A de uouveaux
arrival e, nons faison uptne ide r6daction des prix des
dlfquesa O4W pour u~ ~E$4INZE AULEMENT.
SN'oublitz paq i cette ,Wcoain qu Dnos auditions de Mon
teaua, aos Chinuonettes de Mistinget, Gouin, Miluon Laver-
ne'etc., nos Op6ra et Opeoies de Charles Friant, Ninon
Valin. Di MaizelMarie Tbh6re Ganley, Emma Luart, Roger
Bourdin, Ren4 as Ow.v kd DeVri6s,Etienne Billot, Miche-
letti, V l.t qlwat hants teHgieux,etcont des disques
absolun blaes pobr sotw poa
-oute spi6 poIhr Wr lites ibchsf -
DISQUES OSALABERT
Est arrive une tris belle sarie de disques Electriquesi
SALABERT d'artistes de renommtde mondiale et D'UNE rXTHAME
DOUCEUR qui tail la sp6cialit6 do ces disques tris appreci6s
en France.


PHONOGRAPHIES
Nos nouveanx modules de Phonographes)
rietrs et si convenables qu'achetant ailleurs
et trois tois plus cher pou la mdme quality,
BAZAR O;EON


sont si supe-
on paye deux


J. Karayany
ANGIE GRAND'RUE ET RUE FiROU.
PORT AU PRINCE


se cotich4rent A ses pieds.. le dernier signed de la complete
temoignant d une intelligence disparition de tout matriee de
artistiquc qu'un. cerluai n: am P.C.V .
blic Part-au Princien, devrait La Tr-quie se Islinise
taire semblant d'avoir.. pour b
v6tir au mains la misere d'en L.'Asse.mbl.e d Angora a
ire tolailement dmicre e ado It 14 loi relative A Iemploi
are ament n. d de alphabet latin en Turquie.
Ayaut ainsi parl6 ..airaud On sail aussi que c'est le diman
ietaan fameux Saison le da- che an lieu du vendredi qui a
lha q ail avail A a la b tona tdadopt, comme jour tri6.
niere. et glissa rapid(ment
hors de la cage.. La r6leclion du fi6 Maehado
II rencontra le paillasse Pa-. A une reunion de ia Pres-
aUini qui lui pressa vivemient se latine, il a WIl d6cid6 d'envo-
mai n... yer un lt61gramme de fdlicita-
Ah Monsieur Gairan 1 1 tions auGal Machado A l'occa-
Failcs-vons de la litt&- sion de sa rddlection et en re-
raturc angllise, in'erru'npit, connaissance de 1'accueil extre-
nervcux le propritaire de moment sympathique que recu-
l'Eldorado, eu cc cas mon- renL les d616gucs de la Presse
trez mni votre Wifer Sotti. Je latine au dernier Congrds tenu
suissur kecbord ext rd 6 *. d'un A La Havane.
petit 111n'Ihleut .. Accident
U.,e f'lelle le hIhapa at pas- Un grave accident d'auto
sage... et trute .souriante in- eut lieu, mercredi deraier, A
sista : ( Cotte-Plage *. Une auto son-
lRentrez encore Mr Gairand, duite par M. Maurice Roger, A
faites-moi plaisir rentrez dans a suite d'une embardde, chavi-
ia cage, si~rement, Samson ra. i. Maurice Roger fut assez
voas mangera cette bois. gravement bless6. Un de ses
Bonpetit ccetr, va Is amiss, un jeune jamalcain qui
I e cvnl d'arriver A I. C.anitale, it


R. C.


Faits &Gestes
P. C. s. elase
Nous avons remarqud quq
depuis quelques jours, ce sont
les grosses locomotives de la
Hasco qui sont employees as
service du train rglementairi
Port-au-Prince-.Loga ne. Hst-ce


I Vous avez


qui 'accompagnait a ete aussi
blessed. Transport A I'H6piial
General, ily eat mort le lende-
main.
rice prdsideatielle
-Le President de la Rdpubli-
que vient d'accorder grAce plei-
ne et entire au sieur Cldodomir
Juste don't la pine de 5 anndes
de rctlusioa prononc e par le
Tribunal criminal .de Port-au-
Prince avait 6t6 dejA commute
par le Chet de l'Etat en celle de


une garantie


de 30 JOURS I
J'a I'honueur d'annoacer a mon intressante clientele qu'A
partir de ce jour, j'ofre one garantie exceptionnelle de 30
poWr tout achat tait abez moi. Pendant 30 jours, aprs
a'achat. fes aimables clients aurout la tacltN de retourner
lee artick b'ils no leur donnaient pas .atistaction ou s'ils
pouvaient ae IWe pr' urer ailleurs 6 meilleur compte.et cela
contre rezpboursement du prix payd*
SPrqico de, tte garantie et achetez tbo jurt chez :
VICTon J. HARARY
m Igaia Be iareK 1735 JW mA
& >< ,


tis annat.A la suite de Ia
sure pr6sidentielle, e gracim a
6t6 remis en liberty.
La Ftte de la Resmiuamm
C'est devant une semle corn
ble quo lea acteurs de La Re-
naissance reprirent, mercredi
soir, a L'Empereur Dessalinex s
de Massillon Coicou. Trds belle
16te au course de laquelle les ac-
teurs qui incarnaient les hdros
de 1804 turent chajoleureusement
applaudiq. Une deuxitme repr-.
sentation sera donnte mercredi
soir toujours A Parisiana.

Poured la naovelle Catth6-
dral does Cayes

U1 bte magulfique do Pape
Monsieur Ie Directeur,
. Monsigaeuar I'Tveq a des
Cayes, 6 la recherche de tous
les concours pour la continua-
tion des travaux de sa nouvelle
cathtdrale, a en la pens6e de
s'adresser an Saint-PNre.
S. S. Pie XI lui a r6pondu que
ne pouvant envoyer de secours
direct (toutes ses resources dtant
consacr6es aux oeuvres d'int6r6t
general). II serait heureux, au
cas oul S. Gr. organiserait une
loterie, d'y contribuer par un
tr6s beau don. En m6me temps
S. S. envoyait A tous ceux qui
aideraient S.G. dans la construc-
tion de sa cath6drale, a une toute
particuli6re b6n6diction aposto-
liquev.
Ayant recu assurance que sa
loterie serait autorisse, Mgr I'E-
v6que des Cayes s'empressa d'a-
gr6er l'oflre duSaint-Pere. et le
5 septembre recevait de S. E.
le Card. Gaspari, Secr6taire d'E-
tat de'Pie Xl ta lettrc suivante:
Secreiaireric d'E al
de Sa S aiiilfe
Du Vatican,
.So. ,): ,1
Monsteiym'ur,
J'ai leplaisir d'in/frmer V'. G.
que le Saint I're', toul dc;sircux.
de contribuer 11 la construction
de la Callwdrale des Catles.( nois)
faith piiarvenir iiWn mn nifitile
inontre en or a er ses airnoirics
et son ilonoglramme'.
(s) P. Card. Caspari,
D'autre part la loterie 6tait
autorisbe par leitre minisItrielle
du 25 octobre 1928, N" 7.
Nous gallons donc avoir une
loterie unique, don't l'enjeu sera
une montre de Pie XI, car il
n'est pas douteux que cette mon-
tre qui porte ses armoiries et
son monogramme ne soit un
don faith A Pie XI, et qu'il oflre A
la Cathedrale des Cayes.
Quelques personnel, tres au
courant des loteries, ont con-
seill6 a Mgr l'Ev que des Cayes
d'encadrer la montre du Pape
de quelques autres montres,
commelots approximatifs, afin
d'attirer les clients par I'appat
de plusieurs lots. Mats Mgr a es-
tim. qu3 ce serait amoindrir le
sns die cette loterie unique oftu Ui
|uge qu&J'appat d'un gain, hors
le on papal, ne doit pas figure:
Ie plaisir de r6pondre A I appel
si tormel de Pie Xl en taveur de
la cathdidrale des Cayes, la chan-
ce unique de devenn possesseur
de la Montre du Pape. la bne-
diction apostolique toute parti-
culire 4 tous ceux qni aideront
A constraire cette cathedrale,
tut-ce en pregnant un billet de la
loterie, lui ont paru des attraits
sufi ,nts pour lea catholiques
servants.
Quant cal catholiques qui ne
sont pas tervents, la toute par-
ticulidre benediction apostoli-
que. envoyde par Pie XI A tons
ceux qui prendront un billet,
pent leur tre, un jour, bien utile,
par exemble Ie jour ou Sils pa-
raltront devant Dieu. S'ils peu-
vent presenter A Dieu, ce jour-
Ia, sinon0a montre-du Pape, au
moias le billet de loterie qua i
i leur vaut cette nbenedicton


apotoliqu e e particulitre
ia auront, sinon un aquitte-
ment majeure,da mains tles at.
aalesoms; et pour plsUiear


lore Iii,,.
I


... a vu, mercredi soir, A la f1te
deo "La Renaissance*, que I'on
s'fcrasait A la porte pour en-
trer; si bien que beaucoup tde
gens quoique munis de cartes
ne purent point assister A la re-
pr6sentation. 11 faut dire qi e
i'on ne pouvait enter que p.,r
la plus petite porte du theatre et
qui n'dtait encore qu'entrebailloe.
e fut une veritable bataille et
beaucoup durent renouner A a-
sister A la soirde.
... se demand pourquoi aux
soirs de grande t1te ne fail-on
pas entrer les gens par la grande
porte du thdstre. I1 y aurait tout
de suite moinsd'encombrement.
... a vu qu'elle lait charmanle
et tres A la page, la demoiselkle
qui a la representation de 1'Eti.
pereur Dessalines" alluma czii-
nement sa cigarette parfumde et
les jambes haut ctoisees et la
nuque rasde renversee en arrit-
re, se mit A en tirer de longues
bounfes de tum6e. Tres A la
note, Ia belle demoiselle.
... a vu que la bataille, Ia fis-
vre de I'action, ont continue
jeudi et vendredi pour les he-
ros" de mercredi soir. Le soir
du jour des Morts, on lit le dd-
compte des munitions dpuis6cs,
des bless6s. Les chiftres 6taient
tantastiq es. La victoire avait
coCtd cher aux vainqueurs et
plus d'un titubait, ivre de pou-
dre et de gloire... digdrdes. Le
dejeuner de la victoire cotta 18
gourdes et la pluie de gloire se
chiflra A 60 petits verres pris i
deux.
*
... voit, avec une joie sans
melange, s'1largir chaque jour
davantage le tour de poitrine,
et les biceps du jovial et cordial
propri6taire de I'Ehliado qui a
fini par faire de son cat6 un des
rares salons ou I'on cause encore.
La raison de ces progr6s us-
culaires, disait le patron A un
group d'amis, c'est le bon air
que l'on respire ici et qui vient
tant6t de Ia mer et tant6t de la
montagne voisine.
Et puis et surtoul, le flarbana
court que I'on sort ici et qui eat
le seul que je boive, est le Five
Star qui comme on le sait, for-
tifie les muscles, anime la pen-
s6e et done de I'esprit m6me A
ceux qui croyaient qu'its n'en
*avaient pas.

Compagnie gdnarale
Transatlantique
Le sleanwmer(acoris,) de relour
Sides ports du Sad el de Santiago
de Luba. sera ici le lundi 5 No-
venhlbre prochain.
11 reparlira ie inmejour pour
le Hldvre via les ports du Aord,
pregnant fret et passagers.
Port au Prince, le 30 Octobre
1928.
E. ROBELIN & Co Agentar

presenter A Dieu avec an de-
mi-doeuaine de montres sar
1'estomac.
Cost pourquoi la loterie so
prdsente dans les conditionssui.
vantes:
Lot unique: la montre d'or de
Pie XI. ,
A chaque preneur de billet,
S partaculidre ben6dic
tion apostolique.
Un prochain avis indiquera leI
poiUt actuel d. travwux de la
cathedrale des Cay.., le prux du
billet, le jour et le tidtdu tirie
de la lotere.
Jrn.m V.


IIWk r


-- II 8


---C--l-- ~aincZ -C1 -L- --i-l.-.ir- .L~._,r~.-_..._


No 65?6




PAGE- -- MATIN 6 5 Novemtbre 1928


Les Chapeaux de lane. de Castor et de paille fine d'Italie

QUE VOUS TROUVEREZ CHEZ



L BAL LO/IFils



SONT LES NOUVEAUTEfS de la SEASON


DERNIERES Nouvelles

de LETRANGER

COSPAGNllE FRANlAISE DES CABLES TILEGRAPHIQUES
2 et 3 Novembre


Arrlv6e en Allemagne
du 40rat Zeppelin*
Les Parisiens regrettent de n'aveir
pas vi le dirigeable
PARIS Le dirigeable pile-
mand ,Graft Zeppelind se trou-
vailt dans la soiree A 102 kilome
tres A 1'est de Paris au-dessus
des nuages. En 1'espace d'une
heure, il a demnand6 trois tois
sa position par suitedu mauvais
temps. Le -Zeppelin)) signal A
11 heures :30 dir soir qu'il se di-
rige sur 13lhe.
FlIIEDIUCIISAFEN-Le Grat
Zeppelin a atterri A 4 heures 50
du matin ( heure de I'Europe
central ) 4903 miles en 60 heu
res.
WASHINGTON Le Graft
Zeppelin a emportk 101.683 ar-
ticles postaux en Allemagne
pour lesquels la poste alleman-
de recevra $ 75.713 du service
postal americain. La malle, qui
pesait environ une tonne, com-
prenait 49.745 letlres et 51.938
carlel postales exp6dikes de
New-York.
PAlis-Les journaux consid6-
rent que rexpfoit du (irall Zep-
pelin est magnilique notamment
A i'gard de la construction et
de la reimarquable science du
i)r Hugo Eckener. Le "Journal"
regretted que le dirigible n'ait
pas survole Paris oil il aurait eu
le meme accueil que Costes et
Lebrix.
FlLUE)RICSHIAFEN Le ca-
pitaine Eckener radiotelkgra-
phiait ses salutations A M. Ey-
nac, miiiiistre tran'ais de I'Air,
qui uIni rpondit en le t'blicitant
pour son magntlique voyage.
Lecvgo lE.kencr declarait cet
apris-inidi qu'il tait douteux
quC le Gral /eppelin "entrc-
p renne un nouveau voyage aux
Elats-l'nis cette ann6e. II est
possible, a-t-il dit, que la ques-
tion soit (dcidee dans le cou-
rant de novembre.Le Dr Ec ke-
ner a 1it ressorlir A nouveau
que I' "Zeppelin" n'eait pas jen
measure de servir pour un servi-
ce transatlantique r6gulier. Le
Gral Zeppelin est actuelle-
ment dans son hangar oA il est
l'objet d'un examen minutieux
partira lundi prochain 6 2 lieu-
res du martin pour Berlin. S'il
est tout A tait en 6tat et si le
temps le permet.
Agents centre let pamiques
PARIS- Les agents de police,
don't le devoir sera d'empecher
les paniques, vont bient6t etre
places dans les 6difices publics
de Paris.
Pars bat Berlinel Londres bal Paris..
a fo olt ball
PARIS- Paris a battu Berlin
par 48 A 0 dans un jeu de toot-
ball au s'ade olympique de Co-
lombes qui n'6tait qu'un champ
de boue a cause dune pluie tor
rentielle.
Devant une toule de 10.000
personnesau velodrome de But-
f;alo, Londres a battu Paris par
2 centre 1 dans une parties de
Football Association.
Une leltre de i. Bereoger au sujet
de la delte de guerre de I'Allemagae
A Ia France
PARIS Le senateur Henry
Be anger, qui a negociA ( accord
S e* de-ts denomme depuis l'ac
ar blstlon-B6renger,vient d'a.-
Si aaasta M. PoincarE une let.-
tots oaverte d na laquelle it met
le presidet du conseil e garde
Stre titute diminution e a
:d .tte de rAllemague at la Fren-


Les Cogregalioms religleuses
rt le Ministlre Poineare
PARIS-Les ditficultis qui pa
raissaienth un momentdonnA de-
voir mettre le Cabinet Poincare
en danger sont applanies et o'on
ddcl trait qa'un com)let ac ord
avasit 61 realise. Le different
etait au sujet de deux articles
du budget co"ce' nnt I'attribu-
tion de terrains immeubles et
autres proprietes aux Congrega
tions religieuses r6guli~i e.rent
constitutes et ayant trait aux
credits proposes par M. Briand,
ministry des aflaires 6trangdres,
pour I'tablissement en France
d'6coles religieuses pour les no.
viciats, pour les missions reli-
gieuses tranVises A 16tanger.
Les ministries radicaux s'edaient
opposes au retour de toute con-
gregation ou association reli-'
gieuse.mais avaient acccpte ane
modification prevoyant que leur
retour en France serait limi 1et
que chaque cas lei ait l'objet dun
examen special.
I ounelle ilhode de labricaliom
de t'arier
WASHINGTON-On a fait re
comment A Det oit !'essai d'une
nouvelle methodede fabrication
de I acier avec du mineral de
ler sans 1'emploi de coke ou de
ccharbon. Cette m6thode, qui a
donn6 des r6sultats concluants,
est destinee,assure-t-on, A revo-
lutionner I'industrie de l'acier
et A transformer la vie Acono-
mique des pays poss6dant des
giseinents de mineral mais pas
de carbon.
L'enteirremeft de i. Laosinq
W\V SIINGTON--Les tunerail-
les de M. Robert Lansing, an-
cien secr6taire dEtat, d6c6de
mardi, ont eu lieu hier.
Soudaine apparition du
dlonhoinme Iliver) aux Etals-lois
KANSAS CITY- L'hiver at it
brusquement son apparition
dans 1'ouest des Etats-Unis. Un
brizzard s'est abattu sur les mon
tagnes rocheuses et a apportl le
troid et Ni neige dans toute la
vallee du Mississipi et les Etals
du sud ouest.Dans le Wyoming,
le service postal aerien a Ate in-
terrompu et les trains ont subi
des retards. La neige est tomb6e
en abundance dana le Kansas,le
Nebraska, I'lowe, le Sud Dako-
ta et le Minnesota. On announce
que dans les regions montagneu
ses, la temp rature est tombde
A zero Farenheit 32 degrks cen-
grades au-dessous de zero.
Le probl6rne des pale-
ments alleniands
Nous me veulons pas payer )
dilt Sehacht
-BERLiN-La revue Welt Buh-
ne" reprodnit l'opinion suivante
de M. Schacht, d6leguA eventuel
au Comit6 des experts: "Nous
devons organiser la politique
6conomique et financiere de la-
Von que nous ne puissions pas
payer ; car,nous ne voulons pas
payer .
L'imili pteoes-lithasalemie
PRAGUE-Un ukranien nom-
me Azink a tire un coup de re-
volver sur le consul general de
Pologne, M. Lubatozewski, sans
'atteindre.
Mert d'a grad scalptear
PARIS- M. Paul Albei t Bar-
tholome6, un des plus emiuents
scuipteura et peintresmoderns,
vi ui ae 1 uUin. I etait Age d
8) anos.


Le Priaee doe Galles perlel les Irois
esoleors de I'EIi libre dlrlade
LONDRES Le a Daily Ex-
press P a annonce aujourd'hui
que le Prince de Galles avait pro
mis de porter les trois conleurs
de l'Etat libre d'lrlande dans
une course de chevaux A El Do-
ret Tanganyaka ( Alrique).
La terre tremble
LOS ANGELES- Deux tortes
secousses sismiques ont 6&t res-
senties A Lampoc hier soir y can
sant des digits et d.truisant
toutes les communications.
Les services atrieas de Iramport
DE IROIT-Le premier aero-
pl *ne du service D6troit-Chica-
go de la Stout Ait Service Inc.
est part aujourd'hui A 2 heures
de I a6roport Ford important 10
passages et des envois sp6ciauz
de fleurs et de confiserie.
Sa4es des travaillisles anglais
aux eleclions a icipales
LONDRES- Lea travaillistes
sont satistaits du resultat des
elections municipales danstoPte
I'Angleterre.Le parli travaillite
a en eflet gagn6 137 sifges. A
Londres seul, ils en ont gagnat
31 et perdu 1.

POUR NOTE CIFE
Depuis plusieursjouts, est ar-
riv6 au Cap-Hatlien un com-
merVant francais, M. Roger
Blondin, directeur de la Maison
A. Barthelemy et Co. du Havre
qui contract des aftlairesen catA
avec notre pays.
Le directeur de la Maison Bar-
thelmy s'est rendu en Halti
pour s'entretenir avec sa clien-
tele h itienne sur la production
de notre cafe et les transactions
commercials qui s'op6rent par
cette denr6e, M. Blondin a mis
sous les yeux des commervants
en caf6 des statistiques tort in-
tdressantes. II a montr6 que la
production mondiale annuelle
du caf6 est de 32 millions de
sacs. La part du Br6sil est de 22
millions et celle d Haiti seuk-
ment de 400.000 sacs. Ce qui est
insig iflint.
M. Blondin est d avis, et il
a raison d'intensifler le plus
possible la culture et la produce.
tiou du cald en Haiti II conseille
aux capitalistes d'affecter plut6t
leurs capitaux A cette culture au
lieu de les placer dans d'autres
entreprises agricoles jusqu'ici A
1'6tat probldmatique.
Le Commerqant hAvrais a eu
plusieurs entrevues avec les
CommerVants en cat6 de la
ville du Cap.


Le danger d'une
pompe & gasoline
On nous signde qu'one pom
pe pour 14 vente de la gazoliue
aux automobilistes va et e, sous
peu, installed dans le quarter
du Portail de L6ogaae, en I ce
de ( Blue Bird Station ,. .
Les ii bitants du quarter
voient un danger dans l'ins al.
nation de celle pomnpe A proxi
mite des maisons qui sont lou-
tea construites en planches. ;
L'un d'entre eux, propri6taire
d e plusieurs immeubles d u
quarter, s'est fait leur interprta
pour demand r que l'autorisa-
tion d'installet "tte pompe soit
refusee; car, aucune mason du
quarter nAtant A I'abri dou eu
le moindre incendie qui 6clate-
rait prendrait les proportions.
d'une veritable catastrophe.
Nous croyons qu'il est utile de
prendre en consideration les
justes appr6heasiom des op-
6taires du qurtVer dq PaobIL
A lIeO
Un tr6a bon pao.
S'adresser A
Mme Vve GORDON
Rue Ferou No 740.


uo mit cc ny


II agit doucement sur lea
pores de tell tagon gu'il tait
mieux que nettoyer. Cest une
comb oaison de savon pour la
peau.11 dissout touted place de
salet6 et aide la peau a Atre
tendre et douce.
L'IEnLEUMO
Savq. dea peau
produit u4q mousse 6palase
exceltepte,
11 ucit et enl6ve les ru-
gosit* et tonifie le cuir che
ve10. II aide donc A maintenir
T.'6clat de la sante1
En vente chez tons les dro-
guistes. Pour 0,25 cts. setle-
ment. II est expMdie des re-
ception du prix.
EXE.ENTO, MEDICINE
COMPANY
ATL NTA, GEORGIA U.S. A
Agnis demands pour tous
pays.
Ecrivez pour renseignements.

Proehiide coustruldies d'un bli-
meat pour la doaose de Fort-
Liberit.
Cons6quemment A la reouver.
ture du port de Fort Libert6 au.
commerce exterieur,unbAliment
vaetre consruit pour recevoirles
bureauxde la Dousne. MM.Sco-
ville e, Lafontant, ingenieurs du
Service des Travaux Publics et
Gravel, collecteur de la Douane
ount flx, et d6lmiti I'emplace
ment sur leqa1! seri .rig' i'd.
flee dontla coansru,.sin ;' *, !*
22.500 gourdes.

NOUS achetons de la noix
dacajou en coq(e
Veuez nous en vendre
Aux Produits du Pays.
1313 Grand Rue.


Lae hnamreital et lEl rpe
Prochain ilure dun diplomat
cubain
M. Ferrarae ambassador do
Cuba A Washington. a d6clar6
dans one interview,qu'il publie-
ra bient6t un ouvrale sur le
Panam6riqanism et l'Europe.
L'ambassadeur a dmontr6
quel la culture des Etata-Unis
tait moins famili6re a I'Am6ri-
quo latine quo celle dela Fran-
ce don't Iinfluence s'y exerce
d'une maniAre decisive depuis
on si6cle.

IM*NAQIRKeI
Pour toindre tous tis a s
LAINS, COTON. SOs ...
uMa prdmlUmt m'pal
'Lat MAORES, 0l'
t lourv aerallu dest i.
et Itoleet beas salsonstado alp.
*UeMMOU **u S vc- rancoo.ire n aimn asqa Wu
A

Petit-Goave
L'installa ion dun Service hy-
drauliqe a uPetit-GoAve a cr66
un probl6me insoupgonn4.
De tout temps, la ville 6tait
d6 ourvue de rifles destines
A 6coulement. Ce n etait pas
n6cessaire d'en avoir puisqu an-
cune canalisation hydraulique
n'existai'.
Mais aujourd'hui que celle-ci
a 6t 6tablie, les eaux spr6s avoir
servir A l'usage des gens, sont
d6vers6es sur Ia voie publique
ou, tIote d'ecoulement, siles
6rodpissent et torment de mul-
tiples mares stagnantes. Cet 6tat
de chose a tait constater une re-
crudescence de la fI6vre palu-
dtenne qui s6vit actuellement A
PeIt-Ooave 6 1'tat entemtque
pour ainsi dire.
Les habitants de Petit-GoAve
demaudent donc que remide soit
portA A ce nouveau mal.
Balletin atBrslolique
Nousavons regu un exemplai.
re du Bulletin in6t6orelogique
me suei publite per la D G.T.
P. L. nuinn,- onlient les indi-
c tioni, consl.itatons et relev&s
des conditions climataues pen
dint le moisde septeibre 6cou
16 dans presque outes ls rA-
4i ons d' Hati.
Nous oemercions pour e gra.
pieux envoi du numero qui nous
a 6tl tait.


zeuMam =na Ma
(Compagnie de Figun.41
.n inalti)
14 astK tlmmrin
Nous avisoos tons 1 I
reass6 que tons revuspor
sement sur lea Actions
Certlficats provisoinMd
6tre munis du sceau bsi
de la Compagnie. Conutu
meant, ils seroat nulg et |
valeur.o, t ,
'La Direction i
HAITIAN BANANA Co
Ie Aleelfmiedles UM d
Le Gnial Machado a t d
Come on le sait. Ie
out ea lieu, jeadi d
Novembre & La iHAvans.
Au premier toar dod
ie i6n6ral Gerardo
Morals a 6t6 r61au auisa
opposition.

SERVI D'HTiM
COMMUNIQUE
Au sulet de l'odear N
qul se degage de 1'ean q
mente certain quartiers
ville, Ie Service d'Hygiti
sire intormet le Dublic
cette odeur provient 4
preparation an souflr
toxique employee par iN
partement des Trava1u
blics pour la connectlt
tuyaux du nouveau ril
achev6 r6cemment skl
route de P6tion Ville.
constitute pas une mena
sant6 publique. D6s
connections serot
cette odeur disparatlPa.
recent. '
Port-au-Prince, Ie 31 Octl


, a im * we oseeeaeeeee wea.e esaDeJxages

ON TROUVERA

Formes et chateaux 9arnis pour

Sdames derriere mode.
Toile a Matelas superieur double larger
d Chapeaux de paille fine pour hommes.
Uj Jolies cravates de soie superieures.
Soiries toutes nuances, dernier cr.
g Crepe de Chine, Crepe Georgette, Soie lavable
U Chaussettes et Bas de fil
U Pardessus pour hommes et dames
Chemises blanches et couleur sup. pour homines.
SGuirlandes de fleurs d'oranger pour marines.
Ne perdez pas le temps; si vous voulez enter dans un
magasin et as pas eu sordr sans 6tre satistait et no rieu
8 acheter, allez chez


llUpmniln


ou les orix defient 'ou w-oncirncCe.



A. DE MATTEIS & C


AGENTS POUR HATI'


I


QIX 6711___


- --


r


u W11


IOUTU c iMZ


NO




--- ,~


aat pit pv dein
C esoantielledIO
Simparfaites ou
mnagtations de u.

Iumon Scott
b deo foie de money
klos vitaminesest
"Slu idiale pour la
du ouorpa et des oo.
*&,iare p190th
age'01


Execution

Ssommaire
sird par an effieeri
de pellee rrale

De notre correspondent,
Indredi cinq octobre der-
g| a 616 commas danas la
I rarale de la Savane
hCommune de Marigon,
llnement de Jacmel, un
utroce qui m6rite une pu.
t4semplaire.
Suit heures du soir un
Sde Fond-Jean-Noil, du
iAquilas Delimaint, reve-
]Marigot et traversait la
a de la Savane Dubois,
Ns rendre A Fond-Jean-
quand Garnier Bissainthe,
r de police rurale du lieu,
Ima 1 ordre de s'arrdter et
aeodre de sa monltu e. D6-
it navait jamais eu de
rapports avec I'olflcier ru-
t d6nonciation de celui-ci,
lit de rebellion, il uvait
Adacomparatlre au Tribu-
[rectionnel de Jacmel qui
Irenvoy6 hois de court et
Sis.Se m6fiant de Garnier


SBis t, il fit done Is aside
oreille. Mat bient6t l Jordres
itsn at tormels et les menaces
si itnu6tantes. qae Dhitaw
dut oi. Garmier s'aproebi*,
demand a-sgraot IiueI t
n'en avait pa.. 4 Alons boite
dans une boutique Le civil
dut cder. Ils entrdrent done et
brent ensemble. Quand ls*.
sortirent quselquos meinte
apr6s, Dilisialat voulat rerenm.
dre son cheval, ceppdumt 'r9O.
cier avalt e tle temps aed. da.
cher la,Iordo de amuta doot it
Voutalt lier *o adve*mtrD. D-
limsaint voyaht cola avait pris
Ia tuite, mnals ii tit rattrapt et
un corps A corps *'ensuivit, an
course daquel Gamrnier s'eftorgait
de porter un coup avec son
poiguard. Des voisins accourus,
parent empecher Ie crime. Aqui.
Iains Dlissaint tut cependant li6
et attach A run des poteaux do
la maison d'un nommi Ceus
Midy. L'ofticier d police se pro-
mena alors de long en large, sa
carabine A Is main, menamant
tout Ie monde, si bien qu'on dut
vbien ite fare place nette. On
6tait peaine part quoe le coup
d'arme fatal fat entendu: Aqui-
las Delissaint venait d'etre exi-
cutl per lIofflcier de police ra-
rale, sans autre forime de pro-
c6s. Garnier reprit sa core et
s'en lot A Marigot, an Bureau
de Ia Gendarmerie, of it ra.-
conta troidement Ia table aui-
vante: it avait, en pleine nuit,
rencontr uan individa qu'il avait
pris pour ua nauvais esprit. II
I avait dose abtta dun coup
de fusil oett11 tit venu fire son
rapport.
A deux heures du matin. le
Juge de Paix de Marigot so ren-
dait sur les lieux et proc6dait A
A instruction preliminaire.
U La Cour Martiale Gdndrale
s'est rdunie A Jacmel Ia semaine
derni6re pour jugetr 'offlcier
rural actuellement d6tenu en la
maison d'arrdt de la dite ville.
On s'attend A ane decision ri-
gureuse do nature A frapper I'i.
imagination et A servir d exem-
1pie A ceux qui respectent si peu
Sa vie d'autrni.
Jacmel, le 29 Octobre 1928.


.Dr. Begad, U, Rae Dal.m, Paris.


l Le seul Restaurant

u oh l'on m ng.q

SRIX TRES MODERES


it de recevoir par le

MACORIS


S/S


du saucisson de Lvon

et du Gruvyre Franeais


prui du I


~,


A$~c


A .IEN ".
ri PtlWeO*


Ponr uae saveur agr6-
able, oulse aveo

Le Fromaqe

KRAFT


Le


Fronage iRAFrT e maerve
dais ltest limat


Le fromage KA est emball6
dans des bottles en terblanc, en-
velopp, de parchemin et her-
m6tiquement termh et no so gate
sonu aucun climate.
11 n'y a pas de pr6servatifs
arti4ciels employs dans la fa-
brication du fromage KRAFr. Un
proc6d6 soigneux de pasteurisa-
tion lui donne ses qualit6s es-
sentielles de preservation et
detruit tout germe nocif.
Le fromage Kurr eat empA-
quiet d'apr6s la mathodes de
m6canique moderne, dans des
conditions extremement sani-
taires qui le pr6servent de tout
contact exterieur et le maintien-
nent A 100 pour 100 pur.
Les fromages American Ched-
dar, Limburger, Roquefort-A-
merican et Camembert arrivent
tous en bottes de terblauc por-
tant I'tiquette KRAFT. Chaque
fromage a la riche saveur qui
caracterise les products de la
Maison KRAFTr.
En ouvraut une bolte de Iro-
mage KRAFT, vous trouverez un
froinage aussi ftrais, aussi savou-
reux et ausst pur qu'au jour oil
il a 6tl mis en boite.
Chaque paquet de veritable
fromage KRAFT porte cette mar
que de Fabrique :
KRAFT CHEESE


Si votre tourmsseu r it.
- tromage KRFTr, it peut I oi .
Che: Pawley Sales (I,. liN
Port-au-Prince.


REMERLIEENEVS
Mad.mie Veuve Ferdinaand
Levy eLses entrants, Mine Vve
Prosper Lanauze, MeiesJuiie
esUlna Morel, Mr et Madame
Charles I3auduy et leurs ea
itauis, ,Mr et Mine Emmanu el
Mouiel et leurs eulants et tusb
les autres parents et allies,cu-
voient leurs sinceres reiner
clments et I'expression de leur
profonde gratitude A tous leas
amis de Jacmel et des autres
localities de la Bdpublique qui
leur ont donn6 des temoigna-
ges dc sympathie a l'jccasion
de Ja perle douloureuse
quils out eprouvee dana la
personnel de
FERDINAND LEVi
leur regrettD6 poux, pcre,gen-
dre, irkre, beau-trere et oncle
ddecdeA Jacmel le 29.5 Octobre
courant.


Pour
votre salon, madame
1 vendre, deux jolis cus-
sins pour s,alpn richement
brodes monits I'un sur ve-
.lours rouge ct I'autre sur sa-
tin bleu. Ti vail delicat,rn, he
Iel gne qui avail ee expose
a une rrcente Exp.silioh de
bruderie Port au-Priince.
(in peut Its voir clhtz
SM.i e MA tCEL G )UR \RG E,
533, Rue'des C6sars.


Petile MaisonI
1(37, Rue du Centre
ON TROUVERA I
Statuetles, et tousle petits
objets concernant Ste Th&r6~s
de I'Entant J6sus.
Album de canonisation et
autres.
Jesus sur paille, personna-
ges et animaux pour cr6ches.
Chaussures d'enfants toutes
NUANCES, dernier cri.
costumes Jersey so; pour
bdbds
Costumes serge et autres
pour garconnetse
Grand assortment de Jouets.
Petitsjouets gros et detail.
Venez visiter
A PETITE MAISON


MALADIES i. FOIE at des REINS
S-ViWe,.V01oB UMAIIRIUA
lf6re, caleuls, oystite, prostUtW
Gu~rison par I- Comprimp s d

KITINE
Antiseptique puisant, qui came
la douleur. clarified lee urine
et disuout jaciade urnique.
Remade absolument incffensif, il esl dun
employ facile, a la dose de 3 comprimda
par jour dans an peu dreau.
TOUTES BONNES PHARMACIES*
LAIOATSIIIEPEYIRAD, 41, more iMnels, PARIS


jl


Vedel.e (( PanaleonO Guilbeaun)
La Vedette Pantaleon Guilbaud de retour des ports diu
Sud jusqu'A Jdrmie, partira pour le meme itindraire, Mardi
6 Novembre prochain, A 1) heures du martin, les passagers
sont pries de prendre leur carte, au Numero 104.Rue Bonne-
Foi, en face de l'Il6tel de France, d6s ce jour.
Port-au-Prince, le 3 Novembre 1928
FranVois LETELLIER
b. " ~is ". ... .


0., ",'


Gastrltes
Enterites
Algrours
Britluros
Vmmiss om
Indigestio
Laboratolr


E TOMAC
iFoie Intestin
SNFONCEZ-VOUS BIE N CECI DANS LA TLTE
SPour l igtrer faciloement u'imlpoite quol
aliment, p"ur 6viter la lourdeur, l'op-
irrssion :apres lea repas, neutraliser 'aoci-
dit6 stonimacale, supprimer les migralnes
nnts dueos anx mauvaises digestions. dsin-
en6 lecteor l'intostin, il sufft de prendre dos
)ns i| POUDRILS DE COCK
e des POUDRrS DE COOK. iJEUMONT (France).
F % I 1 Ii: I'' ,. I' If I'S iP I .4I.II S


ince: Pharmauie W. SBUH.


Toutes les Polices

DE LA




IIE IINSNCE CO


1 a


I,


I,


RBUl1


BAR BANCOURT


DEPOT


-RUE des CES


-.'- .*- ... . .


comprennent la Protection centre la

Foudre sans augmentation de taux


I Eug.LeBossee5Co


ft Aqeills ie Jer ix


m m mma ,,- ii'? &,..


.! i!


-I IM --l sq&" lo mbei
L .ik =A ^.. tdi a I.f


- ---- I


__


~_ "i


v "" +


I111~1(1)11~ 'L


_ ~


pa I ,,


--


-- -- ----------- -


_ __ -,e


--- -p .~ -- ----- ---


PAGE-A-


!


I!,


L, I


i


I.




PAGE- 4


,URODONAL
Set la Goutte

Rhumatismes -
Nevralgi.es URODONAL
Snettoic I e rein, lave i
Gravelle foieet lee articulation.
ArtrioeScie rose(1 assoupit lea artires


( .9,. i 9l,,r':*t' "*
'''1 .1'^ I I o.^ z' *.* ,."*


I , *":t': i; .i :r- .-.
S . .. .. *,L ,' '.. I1 v11'1 Oh n. ir, fl'r :. n qir fulil- ? Ti l j;','idt
S; .., .des 1 7Iu Ir.e 'I' fit *ui 't D ,
.1 rryrfI rio- f ir 1 qtrtalW. e.hitlereio
i~~d R' n i',' .A A.. M-Iba /Kt.<,'rr ton( sii(.
**- '^^*gL'ri iri-~ i^ ^I-!'"
.. I > .& 'i* .


. Adiimil1it I t'occulon dies
I0meties *slgutwn dinns la lrtle,
IWUOONLt. n'a a.tunt rct.n.
tlslelnint itficlux. cn*nme le
sllc)Iocs. rkIn te( tell s den*on.
germix. rdoulnbl's imrroli. du
o(,Icllqutet l tie la colkhlilne.
|.c sdwileurs im'rdlct' rnhlde.
Iticilt de leur Rctuil.. 0I Isl d'e"
imitme do !( a iajiowtw ,s ii4-1 rfoib
tres notaiolelent i hl gIa .
dD V ol. .
dNl iI11l*). d h" M~iftllKI NB^'l


0


- -I- - li- -- ----- - l -i II
S tLA BAISSE Contro"IS' l
Si \' 1 Ot e l p I olPer Ite i(.ti I;iSse, O olrIez diel Beaucoup do gens, sphcialmanto
7, -.--. ,-- U-, c uc qua sounlreor do surdilk..e
VINCENT CREIDneY urdnemnts doresileu
.. catarrbe nasal s'lnt6resm I
(L \ ient (I arrive'r (I New 1 k avec tnn Grand stock de savoir qu'un petit apparail tt in-
M:' ch'ndlises de tde ute fraichcur consistent en un grand assor g6nieu appoel6 aTlnMnitu s *.
tincntl de toileries el soicries de toutes nouveautls et d'autres ter* a t6 r6cemment I av-v 6
nrlici s pour Dimes et homes, qu'il a acquis au prix de la pour Ie so nt Mpe nt
I):c i .. de coe maux p6mib eas nt
I sc laiii I gr nd plaisir dl'annoncer qu'il a overt sa Mai- duquelPdescestaines do cat te s
son de Co(:mmrce .i la Hue Courhe au No 801 a c6le de G6- graves t ulmpaamontisculeo
)'i ) & Co, ot il reserve a tout le monde I'accieil le plus ont di at e tusdd sjaotr y .
S"10 ......Tout inuarme4, ds"tra't d'
S"' ,, ....... renseinonements concersaut I-
5s prixd&lioenI Ionic concunirenee, faites y une visit et marquabloaipperfstdea9e6 -
vous en serez vite conuvaincus.- Vente en Grok et Dtail. aer an Secrtaire do; ARIA ,
CO, DEAI., KENT,.ENGBD
eyo vio.t o I
G. Casale & Fils I*d"s a
Iet des extraits do jqarastsL *,a
No 333, Rue des Fronts-Forts, No 333 poor gagoer un t pips
i. GASALE & Fils, propridtaires de I'uno des plus renomm6es ot inlastrumiat *ak m e l 6di.
p usancieaves Masoons tas commerce do celt piace,avisentleara nom cauatse a4p airm, e, M
Sbroux .liunts de la Capitala et de la Province que depu loI ter Octo- iatmadlate eos| ot ito
bre co rant.ils ont form leour mason de la Rue du Mag&ain de l'iEtat. I touted adresst ladl ,qo or
1 -ur c'linuerce eat tranuf6r6, eautir3ameat danI I Kt is dea Froont do posts pays.,ootre I'*V d'
Fort%, No 333 "' andat postal do I1 shoeltlap.
Une visi'e est n6cessaire comme its out renouvoel leur stock. Eaderivaut, mostiotna ,l U
its vietinent de recevoir : M a.ti


Des chapeaux de lane, des plus grandee fabriques italieunes.
.es chidpeaux garnish pour dames, des plus grenles fabriques do
Londres.
Dc,:hlapeiau de paille fine, pour homme- et i r at
)D -Foranes de chipeau.j pour db1nes (1i roxs.
LI s Casqiuettes supdrieuros, k des prix d6flant loute coneurencc.
Dl lial, ie Jaune. blanc,du dril blanc.
Et une infinite d'dutres
Le -:nirchauds ambulants trouveroot galemeat &i boa marechd,
(ids t h.pe ux Je lane pour homes et cnfaots, des formes- de Cha-
pvaux 1 POrdames, come ils out aussi un stock considerable.
Visit/z G. cASALE & Fils, Rue des Fronts-Forts. No 333, vous
a'aurtz pas I'intention d'ajler ailleurs.


VOI


'qi4


sVo[Is,
fats avec

achetez er

DOR de l






I


* ,


zps v Ire iten


Si vis, vju

sser avec ees SQulli
t anu i eipri x,ve

it & la Parisienne
vtiilezi cihatser vos
I( (0 .* 'Oq 'll 0- uA.
Sles e eilM uI S souli
m IA ... f
i de la naiqile VEN
a )arisieute.
Li '


.)


Marque TRIANON


JEUNES GES: Si vous a

soin d'uo costume de la de
mode ot un smoki ngj uwe

impeccable et avycun peu d'

Svisite la Parisienne.


vez
rni

cw

arft(


Si vous voulez vous chausser e

a n u.ll achelez es souliers
iioitr* marque enregistree ucIl

lit u dtonul Ious venous de recov
(l' n'ouveaux et jo.i .nodoies.

LA .PARISIENNE
Angle des Rues des Iraclees aet rand'Aue
I -


Poit au.-rlnce.


4)


aj


a chic,
Cat6 chic,


v&ftbiiaEfen:--Di Uqoeicar& des eVixs s et siv ,re.


La sante est uie premii re nce
L'tiuergi t'uarse matt* ma l'fiq
g,%gre tout .da~ts vc ar.d1&
tialsadies prowva.cnint des gerlm'
mb ndent dsa la sal e SAV
S . .. 9 f .." 1- 4w
i I, ti pua sibs t- IA t"


--- I --


- --


9 rtltilbPO)r. ~e


, -, t .. W r ^ ;.' awW


- *


II'

BI


L~i~i~r~l,


pr
I


I


er

1l




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs