PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04839
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 10-31-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04839

Full Text
- -- 1,.01- 1


Les vertus ont toajourt It
lacd la fortune, la fortune R
jamais pu les remplacer.
Francois de NE UFCHATEAU


MKRCRBDI 31 OCTOBRB B6,


So .G R
EO S mNDE CAS!ON

r enocore; ,t ee ea b 1 I .'mit *fain kQ A
solennelleof lesMorts eAr vie mit msin ask AI
danesis ] e sosAn ,u iv s
Ai Dmaia,dean s g aad cti- R
,detlt :er : front imeti r osavlip t.* m.ix, r. I
ar.( :0 e1r randsi. 'ur We pire &DISQUES ODION *1
ms trcublers abpit lJet Mortsavivnt .v2tltk, Lipbdoe nfas
artelant e es quell 6clatanle .e q stock r tair place de nouveau
d chochota de couroones etde ses arrives, a s e n de n r6dubtion des prix des
vaut lea croixak le 11 y aura des fleurs ro*ge djdp,,e ( T)our IUNE ;SM NE SULEMENT.
jeunies. I.e fo*les symblbles des heureux joun rs' ..~MI pa, cotte occasia qua nos auditions de Mon
lerventesadu culte es. couls, q ui laseroot lire teaux. B0 oCas uonettes de Mi ngyet, Gouin, Mil'ou Laver-
Sas grouperont auitour dansa a pourpre de leurs p6 o etc., ,po Opraa e0t Operett e Charles Friant, Ninon
ol 0 dormant,' tales le souvenki des victoires Vall, Di Ma-el, Marie Th anicey, Emma Luart,, joger
icle pnix, ceux dht non ensemble ra ortides. 11 y Bwrdi. Rena6 Maison, David vri6siEtienne Billot, Miche-
ide soleil, le plO beasv, aura des fleurs beaches, *- tti, Villabela etc, nos chants ligieux,etc, sout des disques
'incrment e~ ntHer ib1Biai i Ul at o6 iais"epables Pastr toute bibliotkeque, pour
de sea balers. "', kiMi,4 *I ti es.
un jour, lei Morts ne caoeurs, jadls, e re hauftaslent. DIQUES a LA.ERT
plus see Is. I ly aura des marguerifes rieut arve une lrD belle e d
[.. us s ,e* sore-,'-. sea qui rappelleront tou eI Est arrive une tres belie rie de disques Electriques
.du r seiule somplueux "plne evolt, det SALADERT d'artiates de renomne mondiale et D'UNE EXTR1IME
Sarbu jour cse mreles irisa destes retls, des vo- DOUCEUR qui tail la spdcialit6 d ces disques tr6s appreci6s
Idujo oir Dre'elsirist, letters ttimdes, des roses m- en France.
"elacroix d' "ail toueant pur Is PHONOG APIIES
Fdarabesques quen- as e ti r St_ ,oi"e N~Sa,nouveanxmod6les'de Fhonugraphes; soot si sup6-
dent des fleurs aux ca- tales edorant A ous d rieurset si bonveoables qu'achktant ailleurs on paye deux
Slourds qu elles ls et trols tois plus cherpu la &RaN
I eers cor ilfs denolce- nleurs en pipler closes, pour St trois o s plus cli pt i p a iD ne quality,
I come pour peurer. ce jour, en Timagination des BAAR ODIEON
Irboinble tumnuls Il6s* nuriste.
Ce, un solr, avantl que In Fleurs do ouvenir t,...Flear J.
',,terrompe la funhbre des Mortal.. Conime' Un oe .
verss Ia ci to di tion, llespartuaner t A LE G RUE ET FROU*
oe et pcnche, don't le soir dans Ie imetiere soli-. _____ORT AU PRIN(_E
et le vent ont efla6 tairs lorsque, come une lois ---
ues ol, d'adieu, de vdjA,mnotre meditation ache- .ou4 leMorls dans la.lde.Car :. U A, louer
asIrotas se pece vde, tosnous usDen ironaet ia supreme Justice -n'p rr. rs bon piano
lien des de'uils revi- que seo6vera, l-bs, la pre. tnPas aux humnfis. e S'a dresser A
bien des soivenirs ris- m6re Rtolle, accourant des et Je Droit d'uu Autre. Mme Vve GORDON
loureux, doux aussi proondet de 'lufIlu our -- Rue F6roNo 7401
dasale 4*at- 40 M11
dernier rayt n nt e veiller str leur soinmeil.
empourpre, l1-bas, un lMais chaque croix, chaque Vous avez une garantie
ci o ur se mle tomb, cque pitaphe o seune n e
ui rougeoie. lisent un dernier adieu, un
urs alortre ii- ot d regret, n appel au de 30 JOU RS
-ao ,~iii-e orWsouvenir du passant, soot des
slateu desu Morls pancartesosont burins les Jai Ihonneur d'annoncer A mon intfressante clientdlequ'A
irisee druiselleden- enseignements de la .grande parlir de cc jour, jQ'cflc une garantlie exceptionnelle de 30
Ierte, ill e d eminant le Lo. ours pour lout ach ,t fail chez moi. Pendant 30 jours, aprbs
les Ame ont le La leon des Morls... i atat, lesaiablesclienisq auront la tacult6 de retourner
ex, let Ames aeront C'est 16, remain, dansa I le esarlicles iUs nc leur donnaient pas satisfaction ou s'ils
e de mancolie, iris- cimeti1re ot toules lea roses pouvaient se l peu de se souvenir deW 'efleuileront que nous pour- con:re rembouoscnment du prix 'ayd.
I lte's autrefois s'eatom- ronsviaimnl measurer le c
| I'horizon lointain, A nant de notre vie Acl(, z (. proli.cz de ctte garantie toujours chez :
e 6s dans le soir de la Hommes "64ei!leux, nous Vic'roR J. HARARY
cetteextase des ioublvant, m6surons, chaque jour, du l nga in RBoo Ireh, 1735, 'Re Courbe.
le silence quberce eia temps que nous accord. '-" *--
Ic silence qoi b e I Le uns oppriment, lea autres
oWil des Morts, tout pleia tyrannisent, le plus laible est I t cl re k "
lu&,ives des a rvi par toutes les lois do r tocure ha en
son, des b6nheurs Cain. 1 e Monde est une im-
0 ohaita vaiDrement mense prison otu ne s'enten j i ie
remains, des nuts de dent que des cris dfsespe rLs.
Spaurore,dan lea m des rAles de taim, des sanglots
eprires, leas spul' d de'jil, des impr6cations de
IS jencheront de fleur, haine, det Vocitrations de
t i& Idle des Morts.Pour mensonge. Le puissant, dres
r, ils revivront. .Up aot spn tront superb au- G0 ABA & C0
ous qu rions, dansoM dess ud s es sagerJoilles, RA & C
i larabande en avan tremblantes de mis6je, cro
flame eux vers le trou- yant, da eIs.- mirage de sa
onu, nous nous son grandeur, avoir A lui le temps.,
.de nos Morts. Lea Feaspce, I'avenir, torture, se
erinront pr6sdes croix, enge, mprise, ravit la liber-
I pierres ou Iant de 16 du taible, l'6crase de DI'm-
Oat could jadisA i'heu juste siverite de seb lois quoe
reuse ou le pretre Dieu desapprouve. Mais tous
41 uone oraison der lessangs anutilenment r6patu-
hmavon de sa truelle dus crieent vgeance, toutes Nb p asu
cheva iceuvre de lesa injustices rclament repa.
ration. TI taut que tous leo
aMIs irons fleurir les crimes se pailient, .VLrG T T
05 Morts dorment Et la votl la suprmele DESSAYER notre NOU-
Croix qui veillent nous pourrona lirs a dans le c- ATT
R, ous entrelacerons metiere ou bruirnt ton les
,anes qui, de l'6phe- souvenirs. C'est le sVprEme
Stdeleur colo i les horizon de la route. Arois, C oM I 0 M B
ll!Onuer un Iour et, empere cboe ..P bl ll U J U 1 Jl
e taneront nout ques. plant ero td, rches 1
ont, r-mis t ux, s cr qi au Tabac Jaune et offertes
ar e' etu, c ox qul sooflert d J oli' b.tr.. 1Ell ,
umiuette lmme. bourreaux et t _ton..u enae oli es boites. e nll a


Scelles lea fleursI k us, nousW n roe u
tr ltes tombes en jour, quun n sas tee dC
ticolore, brflant chairs putrfiues, de tri te rien a envler auxCigarettes
Secensoirs, lais- ossemens s u r legque s, an e v
ieuh A r n ,JestJuxe etrangeres
- bdcs A m. I Sirs. Ogi, il aut *a .1d


Fails &Gestes '0 I L

Voleor ;
Avant-hier, M. Francois Jn 1 o
kahwla l a e vmnalhinue hAte-


tier bien connu, a surprise en fla-
gant d6lit dans a& propridtd A
Thor un voleur qui tut arret6
et de&tr6 A la Police.

Par Arretes du President de
Ia Rdpublique, quatre nouvelles
Socidl6s commercials out 416
autorisdes et leurs Actes cons-
Stiutils' approuv6s. Ce sont Ia
"Texas Company of Delaware",
'la Prdvoyance Aquinoise ",
1," International Sisal Corpora-
tion "e' Ia "Compagnie Haitien-
R 4. ae djFios pwanew.
Biblielh0que
C'est lundi prochain, 5 no-
vembre, que la Biblio'hdque de
I'Amicale du Lycie P6tion sera
rouverte au public.
Admises A I'Ecole Normale
A la session extraordinaire
d'examens pour I'admission A
I'Ecole Normale d'lnstitutrices,
4 candidates s'dtaient presen-
tees, 3 luvent admises. Ce sont
Melles Boisgris, Nau et Beau-
boeut.
ulklin offliciel
Nous avons repu le num6-
ro juin-juillet du "Bulletin Oft-
ciel" du D6partement des Re-
lations Extprieure qui public
un Rapport du Ministre d'Haiti
A Paris, la Convention concer-
nant l'&change des colis-pos-
taux enlre Haiti et la Grande
Bretagne, le Ddcret de sanction
et le texte d'une loi de credit.
Fiantailles
Nous enregistrons avec plaisir
les fiancailles de Melleh' Marie F.
Cordusco avec Mr Fr'd. A. Kolb -
jOrnscl.
Sinc6res compliments.


Demain,
... ler novembre, en vertu de
la recente loi vote par le Con-
seil d'Etat et promulgude au
a Moniteur la Force armee de
Ia H6publique ne sera plus d6-
nommbe Genidarmerie d'llhili,
mais Gairde d'lhaili.
De meme, per les dispositions
de la nouvelle loi, le Corps des
Ofliciers attaches come Aides
de Camp du President de la R-'
puBlique sera design, des cette
date, sous la denomination de
Maison militaire du(I Prside/ Ide
Ia Repul ique.

Elections
pr6sidentielles
A (.u/ba
IC'est demAin, ler novembre,
qu'auront lieu les elections pzi-
sidentielles dans la R6pubhique
de Cuba.
Comme on le sail, le Gendral
Gerardo Machado y Morales,
president actuel de Ia Rdpubli-
que, demandera A I'Assemblhe
National le renouvellement de
son mandant.
Rocemment, le President Ma-
chado,en exposant son program-
me electoral comme candidate A
la prsidence, a fait d'impor-
tantes declarations sur la politi-
que de son Gouvernement et la
situation g6nerale de son Pays.
... et aux Etats-UPnis
Les elections pr6sidentielles
aux Etats-Unis auront lieu mar-
di prochain 6 novembre.
Les deux candidates en pre-
sence sont: pour les republi-
cains, M. Herbert Hoover, an-
cien SecrAlaire du Commerce et
pour les dmocrates, M. Alt'ed
Smith, Gouverneur de New-
York.
Dans la soiree du 6 novembre,
des que lea resultats des elec-
tions parviendront A Port-au-
Prince par Radio special, une
oir.e dansante s'ouvrira su
Clab Amerkioan


... a vu repafaitre, depuis hier,
dans les rues de Port-au-Prince,
les couronnes mortuaires desti-
nies A Wtre dpos6es aor 1s
'ombes pour la ltte des A$orts.
11 y en a de touts leo nuances
el, ceux qui lea tresent spalt-
nicnt A leur donner Ie plus d6-
licat aspect.
q... 8mq,, im m,
temps dars, chacun pense, sa
souvenir, offrir une couronne a
ses morts.
*
... voit que les g-ns qui pla*
cent sur le bord des balconsdes
pots et autres recipients odt
poussent des plants d'apparte-
menti font courircertains dangers
aux passants. Lorsque ces planted
sunt arrosees, cest une veritable
pluie -- et des plus douteuses -
que le passant qui s'aventuri
trop des galleries reivoit sur son
chapeau et ses vdtements. Par-
fois mnmne, un des pots perd
dquilibre et l'on s'imagine ce que
quelqu'un peut recevoir d'en-
haut.
... a vu, avant-hier apres-midi,
un gentleman qui essayait de
tromper un de ses amis et A qui
survint mue petite venture as-
sez dr6le. II avait A la main un
Retit paquet, 616gamment enve-
oppd. L'ami s'intorma du con-
tenu.
Oh I pas grand'chose, fit
I'autre. Cela content de la par-
lumerie assez cherque j'ai ache-
tee pour ma femme.
Comme I'autre tournait et re-
tournait le ddlicat paquet, es-
sayant de humer le partum de
son contenu, la ficelle se cassa
et tomba sur la rue...un sou-
lier d'entant qui venait d'6tre
ressemel6.
... se prepare A voir de tous
ses regards, ce soir, u L'Empe-
reur Dessalinest A Parisiapa.
Ce sera une tris grande soiree
oui NOTRE (EIL verra mourir
L'Empereur.
Dictionnaire G(ograophiqe et1 Ad-
ministralif dHa i
La collection du Dictionnai-
re gdographique etadministraltd
d'Haiti de Semexant Rouzier
vient d'etre comp ltde par la
publication du IV et dernier
Tome.
Le volume qui vient d',tre
editd va de la lettre Q A la
lettre Z et content A la fin un
Appendice de A A H.
Lhacun, sans doute, a pa d6-
jA apprdcier la valeur d'une tell
oeuvre qui est un guide gn6rual
et complete en Haiti et so rendre
compete des grands services
qu'elle peut rendre A tons.
Un exemplaire du Tome qui
vient de paraitre nous a 6t6 ai-
mablement remis.
Nous remerciens pour ce gra*
cieux envoi et felicitous vive-
meni notre ami Charles Rouzier
qui a eu 1'excellente ide d'ache-
ver cet utile ouvrage.


6onoa 11 iousan
Proprietaire
Angle Rues des C6sar et
du Magasin de l'Etat.
Rhum Mousseline
Vans rouge et blanc
\, tol, Claino vierge
Lps et Liqueurs
ques.
Kola
Gros et D6tail.
N.B. Malgr Ila Mauie
de r'Acool, le Rbm 3ssMa
line n'a pasaanm"t- u--ig


C~


--- L,


Iir


____ 1 m____;______ I ____Y___) ___ ;___I __ __ _L__


i ' -I- :- I f I -
-?-qpmomlpmm I IN







PAGE -2
-_,


* '* ..
%A. '- 9' -

- ,, l* J
' ;"" ' ", P a. .. .. ,,.Aft


00 ..


41
~ ~*~~
*1' .--~
V
~ .,a."' *-


UN RHUME
NCGLIGE
C' ct la pnrt ouxerte tones les maladles
DE LA GOh'", :Zs BRONCLIES ET DEs POUNONS
NE NELUCIEZ PAS Ul RHUMEI
SOIGN I Z-LE 6nergiqueomut aveO be

PASTILLES VALDI
AP.7TIEP7TI-CUMS
Mais a -rtout n'employez que le8

PASTILLES VALDA
VtRITABLES
t Vues SEULM3NT en OITR
portant to non
VALDA


"ten i ,e : /irmlarie, lnorraine, Phai'rnacie Cmmnnerciale
N /',rl nI/ -I'rince : lhrrMiin laritI/ t S (.h-r1mie
c /l ite.s utlres pharn at'ies'



DEIRNIERES Nouvelles

de LETRANGER
--- -

(C'o.lPA(llE FRAN(AISE DES CABLES TELEGRAPIIIQUES
3o Octobre 1928


Le Umlh0mi n ahtain ti (slhvie

BlIL; .l',I\l)1. I'" change
d'un cmprum It de 22 millions de
dollars, In dlirvction des mono-
poles d'lEta yougLosiave vienti de
signer avc i> ^ dish Amern-
caln i tm 's ent cl ll o;Iil)pa y 'l usl)
su l is di' s a I nnt11 Lt'I dL S oc-
khot ill till tco il*,t r'scrvint 'A
cette coiipagie tle droit exclu-
sift' dIc li,1)1 ili e t dce vc iirre des
allumentes vn \ ougoslavie. L'emn
prun sera lanc i & 90, porlera
Iltlt i t .; 1 1 poir c,' lt c sera
Icilb1 U N il' ,I (1 da :,0; a l'i
Fiangaiilles do princes
BlI \i. .I.l-S Li p 1 i Ct'le
( lt hitplc dci (i:cc s east pre-
setIL cot ;oi|a c -iiitli aUll mu; oir
d'.\n i ), i II I t'l d C de
(juisC 1,00t' tICl. il ei' VI'II3CU1
bhtiu)L C111 IA I l 1tain I It prin
cesse Fl riuiseti ,s,s',Co mil ti lfe d(
.p1,iC iitiii .
pos pl0 Oail .
ti : ,NLV ti'rnn ti naval rIi
d' l N il'.I I t ';ile s i)Uiiiirences
ltld\a lbs \ "i lllil I" s 1' lo'e t.' ['lis
"sA.tbl iin i ,.'t1a.i t paI h' lde. )On
espi)t'C so) Iir tiCt i )iasse rdsul-
tan>t du coCiiptoIIus naval Iriin-
co briltattittnc. La .ocietA des
Naiuous sugciretiat i Ni. Lou-
don, presILuelit dtie Il Collumis-
sion pri)lparatlire iit dLcsarnCe-
imeat de collv I),ti.I' I-., cxpeits
alii die ltentlcr eti tIrotver uneC
base communic qui iustilierit la
convocation de IA LotiiImIssionl
prepara oit e.
Le diriltvalle a.Ilihm Ii
stir hIv rhei (in rTlour
NE';\V-Y()OI\ L.e tiiral lep-
peln)) a quite lIter la c6te anCe-
ricaiei dt .t lassi Iutisset s a Iih.
du 1i l1 tl s'LS t iigc veCs la
NouvClc-I'-,sc cs t i ciirre-Neu-
ve.
ST-.':.*\N \l; l llEU' NEI'VE


- Le ii,
au-dessus it,
nite L 7 h1-
'Est. Le tI I
View Bhie dti
L'6 le passage
rem inmenlt i
les 1. cetlte


/. C '11i1- a ILe vu
it i i, tie I Ti i-
t" till Sor vevr'S
t' ti pl iti'lt (,' H illl-
linu:t\v'i a a signta-
d'uLii a'rollt, appa-
d inl g '; l i,i 7 lieu-
mill. Le vent du


sud-est s,,ltle cen tempCle. La
pluie tombe.
I'1our hli Iet'cisull'ihltiimh
de at (iaideloupe
PARIS- M. Srratm, minuistre
de I'ul.ericur et ties Colonies
par intirim,a re;u ce martin MM.
6 enger,Graeve et Candace,s6
na.eur et dtput6i de La Guade-
lupe. Le pro0et de reconstruc-
tion de la'ioloi e tel qu'il a 6t1
\otl par le couseil general de La
6unudclouj rten accord avec t'ad
iiiiistraloin locale a 6It examine
ni. M. SarrauLt SC Irolpose den
?.aitsir lc cotscil des ninistres
d&s deniiti iiuatin.


Tumullueuse inauguration
I d un monument ih Combes
/) /irm'sfr ntai.s fi'rednt lh ar-
ri/te (ic ),o(iice etl mutilenti
la statue
Morte et ihess.ss
I Atis M. Edouard Herriot,
avc de nornbreuses personna-
lits, ina.igurait, auj.urd'hui, A
Pons, le monument de M Com-
Sbes, I'ancien president du con-
scii, sous le gouvernement du.
quel furent expulsees les con-
grogations, lorsque de vits inci-
dents se produisirent. Des jeu-
nes gens forc6rent le barrage
de police et mutildrent le mo-
nument.Les gendarines tirerent
et ii y eut un tu6 Cest a pres
t'ina agu. action olircielle. pendant
que la to I delilait devant le
monument gard6 par 8 gendar-
mnes que le groups de jeunes
gWns rompit le cordon ds police
tI us le but, disaient-ils, e de-
poser une couronne au pied du
inmoument. Mais le porteur de
la couronne sortit un marteau
et lIappa Au visage le buste
don't it cassa le nez et le men-
ton. Les gendarmes furent trap-
rts par les jeunes manitestants.
i'n gendarme accul6 au monu-;
nent, manlmen6 et se sentant en I
danger, tira tuant un mandes-
tant el en blessa uu autre 16-
gremnent. Deux gendarmes ont
iet contusionn6s. Une tren'aine
d'arrestations ont lW op&rtes.
Le lOcimue naiitersal'e
de la Iti publiqute Trlh'coslouaque
PB.AtUE -Cent coup de ca-
nons out salu6 aujourd'hui le
dixi&me annive saire de la R(-
publique entree dans la tamille
des na ions le 28 octobre 1918.
L'iu re de la Croix Rouge
smiricaine
WASIIINGTON La Croix
Rouge ambricaine a depens6
pendant lit derniere anne fisca.
Iet lniilhlioiis 511.258.87 com.
me secours nucessites par 66
detsastres. La plus graiide p irhe
de cel'e souone a 16 allechtte
aux (ruvres de secours de la
vallie du Mississipi et de la
Nouvelle Angleterre, mats le to-
tal ne compreud pas la catas-
trophe dei Antilles qui s'est pro
dui'e en septembre.
Les Etats-Unis
honorent Pasteur
CHICAGO Un monument
en marbre A Pasteur. ckl6bre
bacteriologiste francais, a R66
inaugur6 aujourd'hui A Chica-
go. M. Paul Claudel, ambassa-
deur de France aux Etats-Unis
et Melle Renee Claudel, sa fille,
assistaient A la cer6monie avec
le vice-pr6sident Dawes et de
nombreuses notabilitts.
La S.). et la question series
PARIS -Ui inaunde de Geneve
que le c,, ..v -t onomiqiie de


-
Ia SocitC dUB Natiose, 6e4I ast
e qwjiop de sucr da"=WN
de toi" vdrier of compl6r
par do experts indapelWOaal 1:l
documentation qui a #16 rhanieo.
I.e de4kgu6 hlollandmai a d'clare
que la Ilollande Zt lea lades
Nterlandaises sont pr6tes A col-
laborer avec Cuba 11 a informao
le cowuite de la suppressiou dn
routes lea restrictions et de ot
disposition A collaborer avtcl
Society des Nations a la recher-i
che de Ia solution du probitme
des sucies. o
L'Cmitih frao.-ehilieme
TOULON- A occasion d l& I
visit du navire-6cole chilien
a Baguenado m, de grande fetes
sont pr6vues pendant une hui-
taine de jours.Le bAtiment par-
tira ensuite pour I'Alg&rie et la
Tunisie.


Accident
Avant-hier soir,vers les 8 hen
res, une auto Dodge No 1, aftec-
tee au transport de la malle pos
tale entire Port-au-Prince et San
to Domingo et conduit par le
chaufleur os6 Rodriguez, entra
en collision avec une autre voi-
ture marqae Overland,No 3018,
conduite par son proprittaire
M. Joseph Villate.
L'qccident se produisit an coin
de la rue Roux et de la rue du
Magasin de I'Etat. Le choc tut
des plus violent. L Overland cut
une de ses portieres, son sile
arriere et son marchepied du
c6t6 droll compl6tement bris6s.
La Dodge lut moins dprouve
et sortit de Iaccident avec son
pare choc demantibuld.
M. Deverson. juge de paiz de
la section uord, mnanda en toute
hate,fl' les constatations d'usage
et en drebsa pro.3,-verbal. Les
deux conducteurs s'explique-
ront au Tribunal qui fixera les
responsabilats dans I'acciden'.

Assurezvous contre accident
A la a General Accident FMie &-
Lile Assurance Corpora ion Li
mited.- Vve. F. Berminghlam
Agen' Genral pour llalti.




Parlsiana
DEMAIN A 4 heures: Matinee.
Coinique :
Charlol, PIoum el Harold.
Entr6e :0,50 ; Balcon : 1.00.
A 8 HEL'RES
Antoinelle Saibrier
d'aprds la piece de R. Coolus.
Avec Gabriel G abrio et Francis.
Entre : 2, 4 et 5 goirdes.

BEN-HUR
sera donned la semaine prochaine.


Arrive de Missionnairescalholiqnes
Dimanche, par le steamer
Macorts l de la Compagnie
GWntrale Transatlanlique sont
arrives en mtine temps que Mgr
Le Gouaze, 18 prAtres eL2 ir. '
res de I Instruction Chretienne.
Parmi les PrAtres, il y a cinq
Ui 6 aient dejA en Haiti Quatre
entre eux apparliennent au
diocese des Cayes et un A ctelui
du Cap-Haitien. Les nouveaux
missio"naires competent sept
Prdtres s culiers qui seront at.
fectes, un au diocese du Cap,
deux A celui des Cayes et les
quatre autres A Iarchidiocsew,
deux Peres de la Compagnie de
Marie. destinas au diocese de
Port-d k-Paix et qualre Pr-trei
du Sjain -Esprit pour l'euseigne
meant au Pelit-S-minaire.
C'est avec joie que nous sa-
luons I'arriv6e de ces Mission-
naires catholiques qui contri-
bueront A dim.nuer lea inconv6-
nients dont pAtissaient le ca-
tholiques dans certaines parois-
ses par manque de Pretres.


Relraite acelaire
Depuis avant-hier mating, a
commence au 'Petit S6minaire,
une relraite pour les 6t4wes du
College.
Lea offices out lieu le maUn et
lapr6s-midi. Leas sermons de
caue retraite scolaire qui sera
cl6turte demam ler uovembre
sont prononjs par MN. le Ciha.
nome C.bon, ancieu Supurieur
du Petit-S6mainaire.


A


Compagnie 9hnh ale
Trausatlantiiqe
Le steamer(Aacoris) de relour
des ports du Sud et de Santiago
de Luba, sera id le lundi 5 ZNo
vembre prochain.
11 repartira le meme jour pour
le iduore via les ports du herd,
pregnant fret et passagers.
Port au Pri:-,c. le 30 Octohre
1928.
E. ROBELIN & Co Agents


Verdun
Le grand film que Varietes va
bien'6 oftrir A ses clients vient
d'arriver.
Verdun, c'est le recit pique
et vecu des h6rolques combits
qui se, derouleren' dans lim-
mortelle et glorieuse Cilt.
11 a dEt compose d'aprs des
vues cin6matographiques alle-
mandes et fraiinses. Le film
sera donn6 dimanche et ce sera
v r a i m e n t une representation
atlestionnelle.


Ensilte
laire fu
d.yend
la pawo
pour J.
Franc=
sa.
Saulii
t6is. Ri
d'Aflair
Bretagn
tieux pr
Unis a
talent a
de Cass

DEUI!
Nous
de la m
A iI heu
Xaviter I
Les t
brakes. h
g'ise St-
Nos cc
kprouvA
Cet
auront l
litainc. le
Trouilloi
Nos
rents 6pi


. %,


iM ismp mLa,
ft shkdars Dei




Srenomms pour ur mote







remarquables control ,ions deoain
awl' els






aplwres 6 la toilette. vien e 15,etl
nent de couronner leu, oeuvre ctsnie
daus Mort


G.LOSS.INE
Une petie quat de a dcetfe La

dhlicieuse preparation appli. t
quee sur les cheveux tait res- .
sortir reomr bills pour at rs et oTrn
leur viguer, en le conrb mu-ons d a

niquant un nouveau lustre Gross (I
qui vous vaudra d'ttre admire naud et
par les messieurs et envit ides wttrenv
temmes. nal crian
En vented d cezur ton s les dro que, pa
guises. Pour 0,25 cds.se,.le- mandate
meat. II est est epan di des vce en
r6eption du prratio. donna appli

EXE.ENTO, MEDICINE ier
COMPANY t r a- de
ATLiNTAur, GEORGIA U.S.A satons
Agents dean nouvpour toustre poufB
pays. naite, pr
En rivez pour rensegnements rent le,
rivez pour renseignements. rent leu


loussaini
sin, ler novembre, est la
16te de l a Touasaint *
une dep plus belles so-
s calltoliques et qui est
e dans I' rivers enlier.
ime en a lait une de ses
obligation et la commA-
chaque ann6e, par de
les e6r6monies religieu-
ms touted nos 6 imses, il y
msses aux heures ordi-
la= ol et do beaut
s sront pronounce A
on de cette grande Wio.
Toossaint est une de
s lg ltes; il y aura done
ch6mage general et Its
n foule, so rendroat au
re pour honorer mirs
St elutir lears totber .



ffai re


Vari tia
CE SOIR
Grand Match de oq
BERNADIN CAROLUS,
con're BABY SMILES,
de la Guyane Angla
queur de 10 matccho.
Domingo.
Enlree: 3 & 2 gourde&
Enlant : 1 gourde.

DEMUIlNSO ll891 8
Matin6e i
Risqaeli 4
4e pisr e
EitrO: 0.50.
A8HEUREi
Un grand film d
et d'pe .

ZIGANQ
8 parties.
L'action se passe eu
un duch6 de la HAIul
l'#poque, oi Napolto
reur des Francais d6
princes et les rois et
grA do nouveaux tals..
Entree gdntrale : 2.


$0 tfMURIA-U - -ulflI


S
U
I
U



II








I


ON TROUVERA


Forces et chapeaux garnis pour

dames derniere mode.
Toile A Matelas sup6rieur double larger
Chapeaux de paille fine pour homes.
Jolies cravates de soie sup6rieures.
Soiries toutes nuances, dernier cri.
Crepe de Chine, Crepe Georgette. Soie lavable
Chaussettes et Bas de fit
Pardessus pour homes et dames
Chemises blanches et couleur sup. paar hom nes.
Guirlandes de flours dbranger pour nmri6es.
Ne perder pas de temps; si vous voulez entrer dans un
magasin et ne pas en sordr sans Aire sistait et ne riea
acheter, allez chez


NIT1


IIermanls


I oi Icls Drix defient toute concurrence
-; .. t' t, , .. .


- -- - -


VWIA*IIT


A. DE MATTERS & C


-A S POUR lHAO


;aMLA
'..<* -

/1~


_ _


-


__ ___ -- 4'~ 1


----~~ ~UUu~YIZYr~UW~Y. w. OL~CwDaDi~,


- -- --


- I I


- m M mioeioflISCOM go -M et emllemoi 014


,Petite Mao*
I.. aiMl-t aimm^








',. 1637, R du do
ON TROUV
Statuettes, et to
objeq concernant S
de Elan t J6lus.
Album de canon
auso'res,
J6sus sur paille,
ges et animaux porw
Chaussure, d'enf
NUANCES, dernier cri.
Costumes Jersey
b6b6s.
Costumes serge .t
pour farqonnetse A
Grand assorliment ,
Petits jouetsgro,
Venez visit "
LA PETITE M.V.


,


Grass & Cie
Arement nous annon-
nos lecteurs que Jean
Is, Antoine Moussa, Re-
Donald Brandt, avaient
oyns par devant leTribu-
ninel pour 6tre jug6s et
r I'inlei mndiaire de leurs
aires, il\ s'otaient pour-
Casoation contre FOr-
ce de renvoi du Juge
action.
martin, l'aflaire vint A
mce du Tribunal de Cas-
M" Georges N. Ldger,
randt et Edgard Hyppo-
uvt Renaud, d6velopp6-
irs moyens de Cassation.
la continuation de fIat-
it renvoy6e A audience
Iredi prochain. Prendro it
le, Me Evremont Carri*,
-an Giass fl.s et Emm,
our pour Antoine Mous-
gnons q'ie MV. A. de Mat-
chard Edwards, Charg6s
es d'ltale et de Grande-
me et Marshall, Conten-
6s la Legation des Etats-
Port-au-Prince. assis.
I'audience da Tribunal
nation.

Lit
avons reiu le faire part
ort, survenue avant h er
ures du soir, de IF'ran'ois
Eugene Wooifr!ns.
untrailles ont etd c61e-
ier, A 4 heurcs en l6-
Jost ph.
ondoliancesaux parents
s par ce deuil.
t aprs-midi, a 3 hleures
ieu, en feglise Mt rno.
es lun6railles de Antoine
t, d6cedA, hier A midi.
condol6ances aux pa
ouv6s.


I


IXw


KI




9


226me. ANN* E N"34
Port-au-Prince
I6l6phone : 2242


Le


I -


iA 33


* -*--* 7 I -F -


* L -


Les Alvres aevesax


Le Coffret ..
DI LA

Bellehumeur

Aprs le Premier Coflret et Le
Cotre de I'Age heureus,les Edi-
tions des Portiques continent
bur dejA cel6bre collection 1e6-
pment presentte et qui difle
pate concurrence, trois ouvra-
spour 11 Fri. avec le Coffret
la Bonne Hiime i qui com-
d : Decadence et Grandeur
ristan Bernard, Les Contes
aisisies de Pierre Chaine et
W illeures tIistoires de xi.
face.
Le petit roman que nous ofilre
Thiiatan Beinaid est entrainant
.* vie, de giace ct de ga~ete ct
al'air de (on.Iei:c t par une
de c als:tofhes que pour
vair mitux s',t(hever dans
ieetlebonlieur. TruflE de
lils lgei s, s(ouriintl el spi i-
le recit est ale le, ne s'es-
e' pas et ne pei d ps un ins
ites droils au rire ce qui ne
lte pas I ourlant 6 sbloi-
de la v6rite. On retrouve
ce petit joman la veine
all disable de I'auteur du Petit
a qui semble bien avoir pre.
ilt Dcadence ct Grandeur son
nement A deux visages : un
heritage et un beau marriage.
3jes Conies lfldhniistes de M.
rkreM Chaine sont dans la plus
i tradition du genre et sil
titles rattacher A une manie-
uceserail A celle de Maupas-
anot quil laudrbit (out de suite
penser. Rapides, d6lestds de de-
tails inuliles, le ihcit est tou-
rs plein d'intl to et la com-
ition d'une trame implecca.
ent classique. Et lels des
i de M. Pierre Chaine n'a-
budonnent plus la memoire
Nt lois que I on a tail connais-
avec eux.C'est I'Amaizone
affronte le ridicule pour ne.
laire de la peine A son maria
iasn riche trop lard, Cro-
ilaine qui refuse de fair
aux entants et prefere leur
fiance A leur peur,le Frdre
thee qui va du monde au
vent et du couv~nt au mon-
ans se plaindie avec une
action de saint, et bien d au
visages encore li imissants
Ve tout plein d'Humanilt.
Qunt aux Ilistoires Merveil-
de Mf. Boniface, ellis sont
disposes A plaire A tous
qui, en chemid-de-ter, ou
arlo, se ddlassent des longs
ages souventes fois laits et
qui, par consequent, le
ge n'a plus d'interet dans
coampagnie des histoires sa-
s et poivrtes.Elles sont pour-
Ipleines d'esprit et d'A-pro-
Voici pour ceux qui gagnent
campagnes, des petits recils
i courteront les longs soirs
pluie et d'ennui.
(I) Edition des Portiques
3 vol. 12 francs.

Administration G-i erale
des Postes
Avis de depart
ddp ches pour New-Y.
1 Europe ( via New-York
et ) par le steamer Cristo-
leront termces mercredi
Port-au-Prince, le 29 Oct.


C16Mexiceau dit quo
Ben-Mur eoat un
Chef-d'
Le Jer Novembre PARISIANA
offre. pour la premiere tois. A
ses clients un tr6s beau film
et qui a tenu l-affiche pendant
plus de deux ans A h INf-MA-
DELEINE l'une des plus impor-
tantes sales de Cindma des
Grands Boulevards. Ce film
fit ltat de bruit que Climen-
ceau ddsira le voir et come
il ne laisse pas tr6s souvent.
la Vend6e ce fut le film que
I'on conduisit vers lut. Voili
comment un conflrre Pa iden,
dans le Journal du 4 Octobre
courant relate ce tail:
Aucun personnage official
ne s'est ddrangd pour aller
IWliciter M Cl6menceau,dans
sa thebalde vendeenne, A l'oc
casion du 8 eanniversaire de
sa naissance.
Le pare la Victoi-e est en
ti6 dans le pass, c'est-a-dire
dans I'oubli; la v ctoire au.si
peut-Otre.
Les politicians n'ont pas
pense A notre -old great man-
mais de simples Franqais de
2e classes c'est a-dire des
invidualit6s ddpourvues de
toLt mandate soot alls 6
Saint-Vincent Dujard au nom
de ceux qui, malgr6 tout, se
souviennent.
Ces manibres de pelerins
dtaient des gens,de cinema.
Mais ils n'ont pas ( tonrn6 ,
M.ClEmenceau dans le r61e de
a*iExilI): loin de le trailer en
vedette de I 6cran ce qui


-4


1619g


'etit rajeuni de dix anneei-
ils out tait de cet ancien hom -
me d'action un simple spec
tateur.. C'est ainsi que le tigre
a pu voir a Ben-Hur v venu
expr s pour lui. avec ses 16.
gioonaires romaus sea gal6.
rieno et sea conducleurs de
chars.
La presentation eut lieu dans
un simple hangar. d6barras-
s6 au dernier moment de: ses
charrues et de ses machines
agricoles. Car le cinema peut
transformer le local le plus
primilif ea palais des Mer-
veilles.
M.Cleiuenceau6 claraj,qu-an I
I'ecran uchanto fut redeveau
Sun simple drap de lit:
-Je n'aijamais vu un aussi
beau flam... Ben-Hurs et un
chet-d'oeuvre 1
Le fait est que c'est b1 une
magnilique production. Du
reste, son succes a Wte immen
se dans le monde entier: A
Paris. tout le monde est all6
voir Noarro maniant, sous le
ftuet, la lourde rame de la
galore rom-ine, conduisant,
dtans I'immense cirquele char
attel6 de chevaux ecuniants...
Saisi-sautes visions, certes, on
le ciu6ina use victorieusemcot
de moyens auquels ne peut
prelendre le thLAre.
e. Frangoul Rigaud
Lc~ons particulieres( Ense-
gnement Secondaire clabi-
que).
Puur les conditions s'adres
serau Cabinet
Sltii(ii)y i MI::HyEL
S Phone, 2685


Distribution de prix de I'Alli li
Fra ;aise
C'est dimpnche prochain, no-
vembre, qu'aura lieu, A Par sia-
na, la distribution des pri de
I'Alliance Francaisw. Une ,ril-
linte t16e accompagnera laI ce-
r6monie.
Pour la parties littt6raire, des
dleves du Pensionnat et de I'Ex-
ternat bte. Rose de .ima, ded 'E-
cole Normale, de l'6cole Pierre
Eth6art prte.ront leurconcours.
Le choeur des el6ves de I'Exter-
nat se 'era entendre. Des prix
seront oflerts aux auteurs des
meilleures copies de Composi-
tion francaise des deraiers exa-
mens officials. Des prix de Bon-
te et de Lyauite seront d6cern6s
aux 616ves des Lyc6es de Pro-
vince et A ceux des Ecoles de
Droit et des Sciences Appliqu6es.
II y aura aussi des prix de dic.
tion.
Au course de la f6te, des m.-
dailies .seront remises A ceux qui
se sont distinguds par des actes
de courage pendant le cataclys-
me du 11 aotl dans les regions
du Sud. Les Magistrats Commu-
naux do villes ou se sont ac-
compis ces actes d,hdroTsme et
les parents de leurs auteurs out
WI t6 invilts A prendre A la cdr6-
monie.


A vendre
Une chambre A coucherde
provenance am6ricaine, meu-
les de salle A manger et sa-
lon, vaisselle et verrerie, etc
S'adresser au No 2690, t616-
phone automatique,ou au No
2570 A partir dc 5 heures de
I'aprbs.midi.


I NE COURBATURE?
No souffrez plus Soulagez-vous de suite.
Le Liniment de Sloan a de Rhumatinsmes, Sciatiqu*,
ddlivrd de leur mal des Lumbago, Maux deNorfs, En-
milliers de personnel qui se torsos, Contusions, Crampes.
sont rendues compete avec II ne faut pas frictionner le Sloan
uelle promptitude il came la p6nitre rapidement jurqu'A la ra-
ouleur. Elles le garden A cine du mal et vous serez heureux
portde de la main, pretes I'em- de constater le d6licieux soulage-
ployer sans ddlai pour des cas ment qu'il apporte cans tarder.
Dm a phgm=i"s


J. D. AzWELL CGo
Rue R6publicaine (Grand'Rue. Port-au-Prince,Haiti.


. C'est ce son'...

... qu *clmeteors de La Re-
nalasnceoftretA Parisiana lur
S grande sotr6e thItrale a v ec
L'Empereur Desaalines.
Los troisa coups tsroat Irapps
A 8 heures precises. Un lever de
rideau sera jou et ce sera le
drame.Rappelons aussi quel'im-
payable Papa Youtecontera one
de sea d6sopilantes tantaisies
cr6oles. et que les programmes-
r6clames r6servent A chacun une
agr6able surprise.
| Leo derni6res cares a'enl6-
vent.


Leo actions do l a ay-
tUan Banana Co.*
Par un Arr6t6 en date do 17
octobre, insdrd au A Moniteur *,
le Pr6si lent de la R6publique a
approuvo, sous les reserves et
dans les limits des lois et de la
Constitution, I'Acte constitutif
de la ( Haytian Banana C" et a
autorisd cette Societl formee A
Port-au-Prince pour 1exporta-
tion des flgues-bananes.
Les actions de cette Societ6
ont 6tA mises en vente. Du 15 au
27 octobre, 175 actions ont 6t6
vendues don't 135 pour Port-au-
Prince seulement.


La fIle des Pupilles de SI-Anloine
11 y a quelques jours, nous di-
sions que les membres de l'(Eu-
vre des Pupilles de St-Antoine
ont decid de reprendre la serie
des f6tes et conferences au pro-
fit de l'Association.
La prochaine Wte aura lieu le
samedi 10 novembre prochain.
Elle sera donnee A Parisiana.
Une comedie de Labiche, a La
Poudre aux yeux ), sera inter-
F retle. On connatt, sans doute,
e theme de cette gaie et spiri-
tuelle comedie. L'auteur met en
scene deux amoureuses don't les
parents, les deux meres surtout,
veulent, mutuellement s'eblouir
par une r:chesse imaginaire,
laux luxe, veritable poudre jette
aux yeux des uns et des autres
qui, en fin de compile entralne
les deax meres A vouloir rom-
pre le marriage project entire
eurs enlants. Heureusement in-
tervient un oncle, vieux mar-
chand de bois, qui remet les
choses au point et conclut le
marriage.
Nous le disons, au debut, spi-
rituelle et gaie coniddie qui per-
mettra A tous ceux qui assiste-
ront A la tle des Pupilles de
passer quelques bonnes heures
de joyeux et sain divertissement.
En outre de cette comedie, une
sayn6te lyrique de Paul Derou-
16de, ( La plus belle fllle du
monde n, jolie paysannerie en
vers, delicieux conte d'amour.
, Le programme comporte en-
core de la musique, des mono-
logues et des posies. Si l'on se
rappelle le grand succes des
fWtes donnees par I'Association
des Pupilles de St-Antoine, l'on
peut, des aujourd'hui, augurer
de celui de la late du 10 novem-
bre prochain.
Les cartes d'entrde sont en
vente chez Simon Vieux, Bolt6,
Maurice Etienne et chez les
membres de I'oeuvre, A 3, 4 et
5 gourdes.

A vmdn
i Un bon piano.
S'adresser Grand'RueoA c6te
du depot de gazolino des Fr6-
res Lameau.


Reception
Le samadi 10 novmbre pro-
chain, sm eIs 1536o -Mn
maire d la toadat~io d e M-a
rtine Corpsa dus Etaftm- .
A coltte oeeion, l a Wdo-" .
missaire des Etats-Unia eftb,-
dame John H. Russell offriront. :,
en leur residence, de 5 A 7 heu-
res du soir, une reception aux
membres de la Colonie amari-.
caine de Port-au-Prince


Un memIoire
AU PRiSIDENT DE LA RIPUBLKIUE
De nombreux industrials des
Cayes viennent d'adresser au
President de la R6publique un
a Memoire au suiet de ia loi
du 14 aout 1928 6tablissant une
taxe sur l'alcool et le tabac.
Un exemplaire du ((Mdmoire .
nous a 6.t remis. II expose de
longues considdra'ions econo,
miques sur I'application decetle
loi et trace une sombre pein-
ture de la situation g6n6rale du
pays. Le ( M6moire o comporte
de nombreuses signatures d'in-
dustriels, de cominereants, d'a-
vocats, de planteurs, etc.
-

Maurice

Etienne jils
Angle des In'es du Maqasin de I'Ela
el Thomas Madiou
Marchanlises lran aises
de toutes sortes.

Ecole loduslrielle .1. B. Damier,
COURSE DU SOIR
Le public est avis6 que la
reouverture des Cours du
Soir de I'Ecole Industrielle J.
B. Damier est lix6e au lundi 5
Novembre prochain.
Les Cours auront lieu It .
Lundi,i.Mercredi et Vendredi
de chaque semaine.
Le programme c,)mportera
les matieres suivantes:
St6nographie trant;jise et
anglaise,- Dactylographie,-
C( mptabilite, Franaais,
Anglais, Math6matiques.
Les Etudiants qui ont tr -
quentd 1'Ecole durant la der-
niere annee scolaire et qui dd-
sirent continue leurs 6tudes
doivent en informer la Direc-
tion au plus t6t.
LA DIRECTION


MIGRAINES, CONSTIPATION
CONGESTION, ETOURDISSEMENTS
EMBARRAS GASTRIQUE
IL SUFFIT de prendre
6 1'un de vos repas
(tou Ieadeux jour elmnol t), au

DILULEdu rDEHNIUT
147,Re du FauborgSt-Dea, PARIS
sis IlfautSxlprl IsvrHid
qui sont tout a felt blenches
er chame. dequiu e1e" mot
DEHAUTAPARIS
"ont tru lblemmt pimpAm.an mt.r


F_


s lils en fer et en cuivre, les -glaces, tableaux, chaises et dodines,

ix de salon, (articles viennois), glacibres, armoires, coiffeu es que

us trouverez chez




I BALLOI/VFiIs
", I


t .* A I

SONT des ARTICLES DE PREMIER CHOIX

b)ONT LES PRIX SONT ABSOLUMENT MODIQUE.


0.. ; I


A A -


' "~ -~~ ' "^*^^P^J^^^^-._,~YT-.^lll - --- -~low_.-I


Matin


I`


- .I.~ 1, ---.~s----~--------- --- rr ------ ..


i -pom


,,, ,___ _


I


--- ---


31 Octobre 1928


P'

Mercredi


AGE 3


.. < ,* : )-


t


L




PAGE 4


LE W'ATIN MOctobr


IIest port6 A Ia connalisance
des proprittaires limritropbes
6 la route de P tion Ville ue
la Direction Gnrmlsedes Tra-
vaux Publics en vie de don.
ner plus de security# 6 la- cir-
culation des vAhlculesa terms
entrepreodre la rectification
des talus de la route du c6t6
des mornes. II leur eat de .
mandd d'autoriser le travail-
leurs A passer par leprs .pro-
pri64ts pour avoir access an
sommet du talus En outre.
cet avis leur est donn6 pour
6viter tout malentendu sur les
intentions de lu Dir section G&-
norale des Travaux Publics
qui ne desire taire aucun em-
pi6tement sur leurs proprit.
tss.
Le 27 Octobre 1928.

MaNAGERE8I
Pour teindre tous tissues
LAINE. COTTON, SOlE, te..
&uoun product n'6ga3l
I'a MAVRESQDOE
En vented Port ax Prince: Pharmacie W. RHU1-H
Pharmjclie Eu ne "EPlOI', 41. Place Vollitre.
cI loutS oifines ntiii,,n i de Ma 1ti
Echasentilw rul l .t isfranco liur M.nemt a
& V" C. FKCOO. ASNIIRKS (Wh. FOw

A louer A Pdtlonvllle
Grande et contnrtable mai-
son en deux compartments
ayant routes ses dpendances.
situtce dans la rne de I'Eglise.
S'Idresser a Mime Bououse
GEBARA. ,in I l-min des
Dalle- Nos 837. n face 4e la
L('g lion Francaise.


tique. Le rasoir parfait. II
MALADIES n FOl i t at REllS
SP. E t'aw ey, t | SVESI V01E1 UMINAIRE
|lt6re, elcoulS, oystite, protatltoe
GUMS..Per I" Cempps One
ITIN
I I 8Antiseptique pussant, qui came
Au 't'_;.W,,, x i la douleur. clarite lea uine,
M iet dissout Iacide unique.
employ facile, a la dose de 3 comprimnd
'Ipar jour dans un wpeu oe.
ROUTES BONES PHARMACIE .
,A 1ii i iI IIMMT IM.E s I4hfin.pali.mi



Le Pre-Ca-Tian


(ANCIENNIXE PInRi'RIETI'T- GUCTEAU. RUE OSWALD DURAND )
Grands Jardins et tout le confort d


leurs cafes Europeens.


es meil-


Service de jour et de nuit


BARBANCOURT


Plals froids et liqueurs


EAN]


Sociely


de


.V.V V


1c' marque


w IliT


d'assurer


:ivec


votre mason,


la Union Assu-4


Limited vLondres qui est


une des olus anciennes Comoaqnics d'As"

surance d'Aiigleterre.

Pour toutes informations adressez-vous

aux agents qeneraux, soussi nes.

Union assurance society Limited

L. Prectrmann-Agaerholm & Co
RUE DU QUAI,
.. _mIlnII glls I It H -E X iAraa_


MI Premi
! B/


6misson Or 50.000
Dollars


SIlRE A.


1-Noos evoaM de frwia domasn.
do-, t traungr pur don actions,
Mais 1oo1 suOmmes oblighs do Ie
offir en HatH i navant, et nouw on.
droa 1 *so'de i 16'trauger.
2 Nous devoas plantor 1.000


....... -- -- -


I


s
c
C


I (rreamii avant la fin oS 1 teMrs.
3 I. c arreu conlient oen
viroo 1.000 plants, end or 20
l our plants. rt#col e livr# ua
port d'emhnrqaement no doit
ven ira Is regime standard or 0,40
minimum.
4 Votre action oet le nell-
eol r placement que vo'i puissiez
fa re de votre argent, car la valour
sera aigment6e annuellement at
et vo's rapportera un divideade
satis'aisant.
5 Tout argent aisla ddpoeas
pour I'achat de Figue-Banane
rstera dans Ie poae, et vous
on bnfflieterez doublement ; par
Iamilioration 6conomique qui on
rdsu'tera; quo vous soyez on com
moe ant,un professioonel,un plan
tour. us commit, etc. Tout Is
mode on bnadticera.
6 Nous aurons bieat6t do
grand vapeours visitent noM rads
bebdomadairement' et tout sle
mode on tirera des bdadfles.
i 7 Vous pourrez regretter plus
tard, que mAme & litre de seeri
fices, vous o'ayiez pas aid uan
d6veloppement de cette Oompa-
gaie et que vous ea soyiez pas
membre de la famille de cotte
Grade Corporation. Et peut-Atre
qu'au moment cu vous voudriez
ea fdre par'is, as Ie pourrezvous
plus.
8 Vous as devez pas itre sa-
tistait parce quo avez souscrit vous
ime. Vous devez porter tous vos
amis a Fouscrire au.ii. No loeur
permattez pas de rester lea bras
crosses pour le moment,pour veni
jouir plus tard des fruits de votre
capital, et de votre support mo.
*ral.
( Ou vouos tes pour Ie develop.
pomeot iconomique du pays, ou
vous .6es contre, et alors, vous -
recohlerezce que vous aurez seme.'
Se'on Iartilelc 32 des Statuts,
Slea premiers Actiounaires auront
i le privilege do souscrire asu nou
velles dimasions on proportion da I
nombre d'actions don't ifs son 1
ddji propritaires Co privil6gt.
coastitue un monopole pour toun I
caux qai souscrivent d6s aujour I
d'hui.
La listle pour la premiere dmin-
sion, S6rie A sera ferm6e bientot.
osC't ,a seule Rdpublique otu e
Gouvernement. afin d'encouraerr
le ddveloppement do cette Industrie
sit retir6 enti6rement leos droits
d'exportation. ur la Figue Banane.
Vpudriez-vous voir I e sold deo
o actions passer dans les bourses
tl ong&re ?,Non. done, sopesrivez
'a 'ajourd'huil. do-So, 5ur d
rdussilt d'umi s agnde .nipfnie
locale d'aojour Iiuf q d pa.sseea
daps Ia poltIrit e do v6% eant,.
Chlque stranger joissant deo
I'hoopitalii( de la tidpubliquoe
d'lHatidevriti ouscrire dans cotte
Compeglin, et ainsi aider a d44&
evloppoment du pays ou ill gags
son pain.
Pour to"s rensaigooemels, a'a-
dresser A Ia Directiou de Ia H&Ii-
tian Company Limitied
P. 0. BOX t47
BANQUIERS :
Royal Bank of Canada.
Port eu Price..


Eu estate chez UlreJ Vieux, Siman Vieux, Bazarj
Metrpolitainr, Frd 1. Of etjens et Cristal Market
A 4 .dQlars l, puzaine, 0.35 le balais.


Au coquet Magasin
Sfte..llo mea & Vl X .UX
Vieanont d'arriver le plus jolles oouveauI), parisiennDe: tiiall,
touts baun par sM oo p s qmiqe, bibelot. d'art et mille antrae s rm*
sitc. L Touo d', goat oxqis e a! i oAboi npirch ,
A li demits lo de 4 oteitea Mwelle VIKUX teot ne ex og 9
los robes d'eafots o0 los mamani los plus difficilos front L 1I
--' Cso .



ri.Miba"MaPaci dub
IA W&a. Sflt A p vpna** KiaptoR- et des PEfjt-
SdM Q& o aU 4P Pu'tIwe P VIs l3 Noveanbl ,
:hain. II partira le maine jour pour les ports do Nord dP
ope pro"9 ES r r ett.
J. DAALDER, Jr, Agent nGeral pour Haiti.


Marchez sur la line i

Courez vers la lignet
d luxe pour romenades Bap-me


ai provide ou


~aim.


-A..


-or dom.w0


rm agis uameh mo alMt a


A.


F. SEJOURNE
Pr6par6 dans des conditions rigoureuses
D'AS.EPSIE
Preparation et Vente
PHAT.MAcIs F. SEJOURNE
Angle des Rues Roar et du Centre.


Le seul balai. hatien


C'est le moment

vos marchandises


surance


-S NOW


ftk


-l I-


:3 -~. ~ FT


w


r'~L"-~---=="mrca~~


-- --


6


i


i,


a


"nit


1!


- - ------





j'' a41~a~ ~
.~.Jd r
a-'
&


t I


Le seul Restaurant

IXO TS M'on manqeDR
PRIX TRIES MODERES


S/S


du saucisson de Lvon

et du Gruvere Franeais


lus economiqte le CIRAC

CHERRY BLOSSOM
done un imerveille. r brillant e'Srend les Chaussures
souples et flexibles
Voyez les cerises sur la boite
EN VENTE CHEZ


Pour
4 vendre, deoA jll s
sins pour roa.iche
brodEs nmt" s r. mrt
lours rope et rel s mar
tin bleu. ? val d6Hltcai
81 soigqui aveljW up
broderie A Port-ao-Prince.
On peut Il voir chess
Mine MARCEL GOUAIG, A
Ra an3, 1aM.d C r &W

(Compagnie de Fl aes-Binanth
.,n aa/ti)-z
Avis 'an kebommie
No0s avisons tons lea int6-
ress6s que tous recus pour ver
segment sur les Actions et tous
Cerificats provisoiresdoivent
dtre munis du sceau bossel6
de la Compagnie. Contraire-
ment, ill seront nuls et sans
valeur. .
vLa Direction
. HAITIAN BANANA Co LTD


SEug Le Boss6 & Co.l

1 lr,
"in-


LA BAISSE
Si Heas vulei profiler de ceO baisse, ieeourez cher

VINCENT CREIDY


Qui vient d'arriver de New York avec un Grand stock de
Marchandises de touted fraicheur consistent en un grand assor
I imenatde toileries et sojeries de toutes nouveaut6s et d'autres
IIlUl articles pour Dames et hommes, qu'iI a acquis au prix de la
,aisae.
II se lait le grand plaisir d'annoncer qu'il a ouvert sa vlai-
son de Commerce A la Rue Courbe au No 804 a c6te de G6-
bara & Co, ou il reserve a tout le monde l'accued le plus
TE chaleurtux.


JI L.


Alphonse HAYNES

115, RueBonne-Poi


Hamhurg Awerika Lnie
le 1atitau "Guba", verant d'Eurcpe est atlendu
ici vers le 3 lovembre, en route pour Kingstoo,
Cuba etc, pregnant du irot.
Ie steamer "Art4misia", venant de Santiago de
auba via les ports dua ud se-a ici vers le 12 No-
vembre, en parlance pour I'Europe via les ports
du Nord, prenant fruit et passageM.

Reiubold et C0


An4-


.1-* auurwlu
~Juw5Id
~, .~ .4' .9.

~ _


'i 'I -


Ses prix d6fient toute contf, rence, faites y une visit et
vous n serez vite con ai cus.- Vente en Gros et DWtail.



11 oontreo
Is
CONSTIPATION
prenes les
SUI8ME8
dea DELORT, PharmaciAn,
119, Rue Saint-A.ntoine
C'EST LE MEILLEUR
DES URGATIFS
IlUPETRVUB; Phorasele ALBEPTWM
SPhermact du D- J-Un VIARD
S t (out lsto bonp- Ph mmsel-. .


Lc Fromaqe

KRAFT
EN PAINS SE COUPE
DOULClTl'NTE'r FACILEMENT
II 'y a p.s de gaspillage nice le
Fronuei KILIFfT
Parcc que contrairement A la
plupirt de autres fromages,le
romuge KRAFT n'a pas de oatle.
Vou, obituez le poids complete
aveq n'importe qaelle quality
du fromage KnRAr, car, chaque
petit morceau est bon A manger.
I.e h omage KRArr en pains a
use texture douce qui Ie rend,
ropre A mettre en trenches.
velopp6 dans une feuille d'6-
Lain, il est protlg6 contre la sa-
let6 et la moisissure et,se con-
serve trais et humide. Le Iro-
mage KRAFT ne se u-cit ni
ue me fendille come lea autres
htromages veidus en motte. Vous
puuvtz avoir voire qualhtl I.-
vorite de froimage KRAFT en pn-
1- de 1/,4 (it <( 1/2 Ibv' ,
,A ll.% I l, i t IX 11% I f1, a
., blaicb ou eV puts ~ll Vt re. ,
It Cet eeuvoluppe en joultis -
,Uetlb et porle I ttiquette KRAaI
qui vous asur. N que vous avez
meilleur liirmge quant A la
,avtur fine, unilui me, la par-
r'a&l texture ld pur*ct e I&
Chaque paquet de vdritabi
tuonmge Kaarr perte cetle war-
ue de Fabrique:

S Si voter foot nsseur u'a pas It
IronaA KnAFT, il peut I obitt,
Wkr Pawh-' N.ie.
Port- u-limn.


Westclox


Des Valeurs Frappantes!
BEN, Baby Ben et Ben I lur dt'signcnt la manlu-


IiD facturc ct I'ouvrage partaits dls \'cstcl)x.


pou-ez cnlompter sur cux quttant I 'hcitrc precise et une
alarm s IrcI. Ils rKunisscnt la hmnnc apparence &
l'utilitc pratitul c le to ts lcs j(,Irs. S
II v a lun- imontrc \c.st-chix ct ine \:irictc d'autres
reveils \\cstcl(x i dIcs prix diff6reints ct tous miarquent
1'heure d'une mani'rec positive.
W\FS'':RN CI 01CK CoMI.\\, IA SALLL, I1.1.1\01S, 1. 1'. A.

u 0


Mohr


&


Laurin


Distributeurs Port-au-Prince, Haiti,


li.e


Toutes les Polices

DE LA



ONE INSRANCJCO

comprennent la Protection centre la

Foudre.sans augmentation de taux


Eug.LeBos se Co


I


S x irs
lIN a


- .-.- - -


Vous


RTiUll


BARIBANCOURT


DfEPOT:

RUE des CESAM


*4 f


m~~


-77
S. 4 7 i
^ "~~ ~ ., )* . ^ .- -. _,


fient de recevoirpar le

MACORIS


**, '.,


-4


x~,l4


SAgents Getier


- --


---., tr


-~--


-- --


r. --


;:jS


-. ^





,.A /I


. Dw









IV


SUIVEZ CETTE REGLE

Pour. les soins de la

peau, si vous voulez


sauvegarder votre teint.
PAl NonRMA TALM%(;iI:


'* ill' apperle le chrse rida kbraul
malirel'e A des millierr
de prrmsenes.
Les expei Is en heaui a tIra'
ve le monde reconmmalndnt
la proprwI tde la peau corn
me I'anxilinire le p.us impor-
taut de In beanik.
Les methodes artifi'ielles
d'hier passent rap dement
L'apparence de la jeunesse est
iassi conserve. II en resulte
de beaux leints pour des mil.-
liers de personnel.
La regie est simple. Pas de
m16thodes couteuses, simple
ment la mousse rairaichis-
sante de I'olive et de la pal-
ihe du IPalmolive employee
comme suit;
Sniie. rnlte rieql tne sen aine
O1serirz ensuile %ol e Iriul.
Le malini, a midi et avant
de se coticher, lavez-vous la
figure el 'e (ou suavement
avtc le PIlmolive laisant en-
trer sa m )mLusse par les pores
;aou moycv: d'Iiu leger massa-
Reuinccz r)igiw:'i men avec
de I'eau Iroi(dI. Schclz coim.
pl~lcmlent.
Uszx tde la p')ire ( du
roln e si vous vuultx.mais ne
les aissez pIas toule la nuit
lis doivent itre enlevcs par-e
Jqu'lis obstruient Ites po es ct
pjrod isceit ).,ilols tons.
lillrz (c'lltiu I''!1:1'
N'uscz )pas des savons ordi-
naires dans le trai ement in-
diquI plus haut. Ne croyez
pas qu aucun savon veitI. ou
eontenaut des huil s d olive
et de palmier soil la uiince
chose quc Ic Palmolive.
Pour vol e gouvernc, n'a-
chelez que le savon Palmolive
a la bande noire avec le mot


PALM.t.iv en Ieltre d'or ;
une envelope verle, et le
sceanI rouge au ds ldo savol
ovec le mot Paimolive dtssuis.
Ce savon n'est jamais vendut
autrement.
L Lhnile du palmier et J'oli
vier rien anire est ce qui
donne an Savon Palmlive
sa couleurverte natlurelle.
SLe seul secret dui Palmolive
est son mrnlange ex'insif et
c'est un des se ri.ts de sa
beaul incslima)b!c dans le
monde,
Palmnlive Peel Company'
Chicago. '. S. A.



^ i '

' ; 'i -' -
Le Sav, n Paim ,h1ie est pro-
duil entierement A aI machinee
el rest louchle par aucune
, main humaiiie jusqu'i ce qu il
arrive A Ia,( onsommation.
J. D. MAXWELL & Co
lepresentanis p"ur Haiti.
1619, Rue Hepublicaine
( Grand Rue )


Colombian Steamship

( Company Inc,
Lie steamer lartinique ", venant de New-Tork
( directement, est attemdu i Port au-"rinne le ler
Movembre prochai.. 11 reparli.a Il mAme jiur pour
Petit- G iae, Ifiragoti *, Cav- et Jacrmd, en roiut*
rour les otis sagqrs.
Port-au-Prince, le 30 Octobre 1928.
Colombian Steamship Company Inc.

G6bara & Co, agents
--


PAGE


* t !


JOLYNOS nettole e lave lea dents,
J%. les gencives, la bouche toute
entire. Les germesa e la care aont
d6truits, la bouche 4ste d6liciei*e-
ment propre, fratch ssainie, pln.
dant des heurei., -41 "'
Fort economic" d'ieUrs: 11
suffit d'en employer un centimetre,
sur brosse seche',,


KOLYNOS
CR.ME DENTIFRICE


I HI
Cate chic, V6ritabe Eden


F


*1



-9.


'i


z ~-79Llil(LPIIC~T;~ j' ~r.


LES'FAMEUSES ER.

GLES-a C EVEUX

*VICTORY'
Soot d6sormais vendue eon Haiti It!
De v~rilables et graieuses pinceas pmt scul.es, eO
double advantage d'dtre Invisibles elde se point
les chevoux qu'elles maintliennent A m ervelle.
plus,pout ou*s pv sme, ite p6iegs VICTOU
nue indispensable. Tf preuve?
, 30 millSons sonl cbquejour Hv6sae I r la *Sill
rnp i. I a plus grande I brique dans e genre au,
'En vs nte dnsn les umfilleurs magasinso salons de
de la place a un priy strEt.iement modique.


Lx M.isON BABn,.cwRTr. prtfe t c w emnalssanO
clients j.'kd iter d. 'ler Sepe.aubre 1928 le rhum u(
aux prix suivants:
* Rhum par gallon : en jgros Eu d6ed
(une 6foe') Gourdes 10 i1des 1I
(deux 6tolles) 13 15,0
*** 17 20A
**"* 20 25,0
***** 30 35,M

Rhum en Bouteilles : En gros En d6 al
( Une 4pile) Gdes 2.00 2.3
**** 3 6tolles 4,00 5,
***** ( 6toiles) 7,- 8,7

Ces Rhums ne pourront pas etre vendus ni au-des
ni an dessous ics prix.fixsh plts haut.

Maison CiN.1~NiGaetjens
Donne avis sex -cflwts d uRuli NErcT4 qu'h ,partlr
da'e son Rhum se 4Wndra asix pirixluivants:
Rhum par gallon En gros En d
Rhum courant Gds 38,00
Uhum courant 10,00
Rhum (up 6toile) 12,00
Rhum eux6toiles) ;1W0O
Rhum (trois6toiles ) 16,00
Rhum ** * ( i e 6toiles) 2 %00
Rhurn ** ~ c.lt oiles) 2. 00
,,RHUMI enOUTEl LES
a ns Rtoiles ideies 2.50 (deiX;. 6toilel'
( une 6toiles) 3.00 Qrois 6toilel
(4 6toiles) 50j *0tile
Notre Rhum fin 1e ,rn pas d'auguz"t04%gi
,chats en bouteilles la it foa acxJjrde t( j Iurn


delO-/.


--De liquenr e~ eJis et savoureux.


^A^^& iUA~iy^^i Il.w,-


Chaque chose ici-bas a sa compensation,
devrait avoir une Po'ic w pour compenser I6


ou de
.Le


garanti "
Shaqu p
veillance,
biens, v(.
loudre'.


6,


leu. O -
police de a ,,, ,, .

Genegial Accident Fire,& Lfe

Assurince Corporatin .-

det Perith &LQ0rf.


i


nt volre-personne centre les acc I l i vua gueent *
Au, votre automobile contre collisi. Ud l
doqplmages..q Ue *umi dans i
tIre qlaison centre I'inceadie t le a l AJa

Veuve F. BERMINGHAM


SOUS-AGFNTS
Port-au-.jnnce: G. GIL6
Jbrnmi. 'JEAN BLNCHET,


Sp 2laition atLdo. CATALOGNE
rtvo:a T9VAR Co ,


I t i
I 1


Sour ,es
nistresdu
Souspriptions seceu.
1qo0pt d4 secqFrU
Rep ti edes2 e
tie secours
S or 59,63
Souscriptions reCques
de Jacmel, Pbre Var-
ron Or 38,40
Les Officiers et lea
homes de la Gen-
armerje Or; 244.25
f'.I


4Ua Dil


de m
-%es


3- Ce sle
nme i lor. dim
SYork, PI
A hco


~.


.'n" .", OSclpl.tobfre MA


- 6


Une joyeuse nou

vous, Maedamos, M4

moiselles.que vous ay

cheveuix courts ou l


7-v-


I - - -- -An&. .- - - .1.


--L


I


-- --- --n*C~I~--~ _


r


' 9


a-/


~- IL




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs