PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04838
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 10-30-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04838

Full Text

I -'j


p BECTSUIT ^

M*O Amrcal8 1U
gmPHONE N* 2242


-I


*1


- -A





5


Sinous entendons midire d'au-
trui, demandons des preuves:
celui qui mddit pourra rare-
ment en donner et demeurer
confondu. H. MARION

*MMMI M ---- ^i S.U


*t---_ ,6 '.- z t.i.


ANNEE NW3


I -V. "-~~
I ?.~T4~4im-~ ~tAFf i
-V


MARDI 30 OCTOBRE 1938


'I


crine Monroe est elle

e reale iuridiaue du

it International pu-

ic americanm?

ITE ET FIN. (Vow I. ni m0ro dhier).
Slhi n-i nme, dnns Paris en 1919 pour mettre fil
s pciale q 'il a coq- A la guerre mondiale L'arlicle
tiDocrine Monroe 21 dm Pacle de la Soci6 t dep
e Couttience pan Nat ons diesp It en e0f'tt
de Buenos-Ay es c Les ogeng te ets' IdtertbA
- Ihui lypiqur. Le liounau, leT qu, les trait
e de Buenos- Ayres d'arbirage ou eAte.s.t jm
t asvec le centenaire naies come la doctrine e
lendance de IAm6 Monre, qul assarent le main-
BrOsil voulut fair n dee la Paix. ne sout pas,
Sceltte occasion, au considers comme inoomp.a-
I Eta s Latines, leur tibles avec aucune des stipu-
smur du Nord, I ex. lationq du Pactt. 'Cette pro-
i de leur recoonais vision assujettissai la doctri.
Oar initiative noble nV Monroe A la .Socl6te des
Iresste qu'ellte prise nations, lui nl evalt le carac-
kclaration de la doc- ItIre personnel que lui avajebt
Monroe Mais led au- toojours impos6 les Eta1-,
)ptious hispano amI6 U rdis,, l rndai. ,obligatoire


ane voulureit. pa s
amule aussi absoloe.
tMendaieut pas en el-
er a u x principle
isavouaient et rela.
rpolitique d'hgemo.
la puissante part ote
ILe Br6sil dut retire
i .


i,la Doctl.ie M.n.
ps une re ge Jri-
is Etats-UiUs la COD-
Scomme unt doctrine
4qa purement nord-
VN, don't le caractere,
le, la methode, les cas
Ilton et les moyens
#he respecter releve-
de e u r prerogative
Miae: ( La doctrine
proclanait en -1903
dent Roosevelt, est on
:politique; elle e tait
tie du droit interna-
Le Gouvernement des
pal n'a signed A la Haye,
I, ia Convention sur le
ment Pacilique des Con
amtionaux que sods
i've, tacitement ac
Ifr l'Europe que.
Sace que renterme la
e convention ne serait
i16 de manilre A obli-
l tats-Unias modifier
it ude traditionnelle
questions purement
eis. LA encore, en
hot leur politique Ira-
il ils ne cherchaient
rer lear doctrine
S Gens, la trans-
40 regle de drolt A
.|jptrative ayant une
wernationale. Vingi
ten 1919, M. Knox,
CoDngi s FEderal
aire d'Elat, aflir-
[ : (Celte doctrine
AND engagement in-
i uone entente in-
C'est une PoLUt-.
ATS-UNIs quo ce
e quand et conm-
ogue convenable,
er la permission
B'l' Elle n'est sou-
l.tres regles q u e
notre voloate
do nos Armesx!I
1e1 principle, aussi
exprime, q u e
[ veut consider
ogs regle juridique
le americaine I
tentative pour
.Ia doctrine Mou,.
domaine do droit
public, pour la
pour l'6lever & la
l r cete ,uridt.
bycoo^lea
---U~llfrimOf


dlas les ra sports. de divers
continents. L'EuE pe accept.
tait enfin, das un trail in
ternatioeal, de ne pas inter-
veair dans ls sflaires amnri-
mclnes, et rA irique de son
c6l6 taisait le6hliser son droit
de s'oppospi'i 'inferiveitionh
de' l'd cen M6ode et on iin-
terdictioes de 'i dana
deace-
ide pis r cipale.
nation jntles l, lei Etats-,
Unis, o'a pal ratle le 'Pacte,
de sorte que si la doctrine
Monroe demeure le statute 16-
FalisM entire les sigpalaires du
Pacte et I'Amdrique latine, si
ceux-A1 garaatissent celle ci,
neanmoins ce statut ne lie pas
lesauteursdu Mesagede1l823.
Et lears rservesdu 19 novem-
bie 1919 et du 19 mars 1920,
quanta l'acceptation du Pacle,
sont lumimeuses. Les Amdri-
cains do Nord ne veulent pas
transformer leur doctrine en
une regle international a ca-
ractlre obligatoire pour loes
uns et pour les autres; ils ne
veulent aucunp disposition du
Pacte qui leur ealve le pou-
voir d'appliquet et d'iiterpr-
ter A leur seule convenance
leur dogme; ils se senent
assez lorts pour so passer de
l'acceptation des autres conti-
nents, ILes Etats-Ulnis, dissent
ces reserves, ne veulent son.
mettre ni A l'arbitrage oni A
I'enqu6te de l'Assemblde o00
du Consell de la Socie61 des
Nations aucune des questions
qui, au jugement des Elats-
Unis, dependent de leur poli-
lique ,raditionnel e, counue
sons le nom Doctrine de Mon-
roe, ou s'y rapportent, cette
doctrine devant dire interlpt-
tEe par les seals Etats-Unis i.
Cest clair et precis. Lu doc-
trine Monroe, au lieu de cops.
tituer,-ommae 'ravance Mon.
slear Alvarez, un'prcepte ju
ridique in9rnalional dau Con-
tinent Xmicain, proclamd
par ce dtdier sur une tor-
mule v ardnt son iad-
pedos I adt ido-
plemeat mon*r de e co ie
pofltiqqe de fAne&itfe du
Nord, tqui n'a d'autres princi-
p.s directeurs quo a sa eces
site sa volontw, 1'e. e de ses
armes i. Teoe qu ele se pre-
,,eu'e,elle ne pent faire I'ojet
d'un con'ente entire I" meri-
que Anglo-sa m0 It I'Am-
rinoe latine. Cele-cl ose'o u
pr6texie oVIeoa
nal ani ricadiu le dog de la
torce A do Is
HAwm N,


GRANDE O CASION


N'oublief "rette'otes.io i
teau, nosChaunsonelles de Mistinm
re etc., nos Operas et Operelttes
Valio, DI Masie, Mairio 'Ilr6we G
BourdinJteo6 Mahios, David Dv
letli, Villabela ete. mos chants hiel
hMsoimt itdlspms -bl.-rpoer
tou e soiree et pour lea lftes prod
DI QUES aSAL
Eat arrive une tries belle qd
SALAsaMT d'artisles de renomm&e
DOtUC*H guil tait la specialist de
ed'i F .fte.
PH.OINO'GR
Not nouvennx modules de Ph
fleutset si conveunbles qi'achetl
et trois lois plus other pou la mem


TOUCTION


DI ON^
ir place de nouveau
rdctlion des prix de
B E.LBRmNT.
e dos auditions de Mon
et, Gouin, Milto' Laver-
Charles Friant, Ninon
ey, Emma Luart, Roger
6s,Etiene Billet. Miche-
ex,elc, outdes desisqw,
,teiW qO.. pour,
lues.
BKRTD
de disques Electrique*
ondiale et D'UNE EXT'rME
s disques tres appreci6s


IUPIJ ES
ugraOphes
Int ailleurs
quality.


sont si supe-
on paye deux


BAZ 0. ,EON

J. K ray-any
AsCL GiRt'BUE ET RUE F r ou.
-. PRT AU PRINCE
-inI


Une joyeuse nrvelle pour
| ......... -' - . .
vous, Mesaames, Mesde-

moiselles, que vous ayez les

cheveux courts ou lonqs.


LES FAMEUSES EPIN-

GLES a CHEVEUX

VICTORY,
Snt d6sormais vendues en Haiti 11!
DaryCthitbles et gracieusei places minuscules, elles out ce
double vantage d'dlre invisibles et de ne point glisser dans
les chevoux qu'elles maintiennent A merveille. N'attendez
plus poor vous procurer la petite 6pingle cVICTORYo deve.
n ue indispensable. La preuve ?
30 millions sont cbaquejour Uvrdes par la ,Smith et Sons
Corp P. La plus grande tabrique dans ce genre aux E.U.
' En vente dansles meilleurs magasins et salons de coillures
de la place, A un prix extrdtaement modique.


Eale ldstlrielle J B. Daier


COURI 'DU SOIR


Le public est avisd que la
reouverture des Cours du
Soir de l'Ecole frdustrielle J.
B. Damier est fixiwau lundi 5
Novembre prochaiht,
Les Cours auront lieu les
LundiIMercredi et V&iadredi
de chaque semaine.
Le programme comportera


les matinres sjivantes:
S. Stgraphie tranialse et
angla so,- Dactylographie,-
C mptabilitM, Francats, -
i Asig'ai, Mathematiques.
Les Etudiants qui ont Irk.
quentI 1'Ecole durant la der-
i nire anaee olaitWet qui de-
sirent conti nr leurs 6tudes
doivent en intbrmer la Direc-
tion au plus t6t.
LA DIRECTION


Vous avez ,une garantie'

S de WJOURS


J'ai rhammar' d noacer A mon int ressante clientele qu'A
prtir de ce jour, j'esre one garantle exceptionnelle do 30
wsou ito acizalt tailt chez moi. Pendant 30 jours, apr6s
l'acit almaibTes clients aurout la taculte de retourner
les articles b ils ne lear donnaient. pas satisfaction ou s'ils
poovaient se les produrer aillears A melleur compete et cela*
centre rem boursement du prx pay6.
i Acetes ,-Fet -olt d,- cette garantle tonjours cbez :
k Vicrom J. HARARY |I
-~igi ha_____ U.~h 578 he*^ i.


L


ol


La fete

du Christ-Roi
La f 6e du Christ-Roi, institute
pour 6tablir dans tout l'Univers
la royaut6 du Christ et qui est
apple, sans aucun doute, 6 de-
venir une des plus brillantes et
des plus grande t tes catholi-
ques, a Mt6 comm6mor6e, di-
manche, avec la pompe et la
majesty qui silent A une si gran-
de solennitd.
A la Cathedrale de Port-au-
Prince, la mess* fut c6llbr ai 8
heures du martin. S. G. I'Arche-
v6que de Port-au-Prince y as-
sistait et le chosur des &leves de
I'Externat fit entendre de beaux
cantiques.
Dans les trois paroisses, il y
eaut aussi, A 8 heures, grand -
messes,avec chants et cantiques.
Au b6minaire, c'est M. leCha-
noine Christ, Sup6rieur du (ol-
1ge' qui official avec diacre et
sous-diacre. A Pdtion-Ville, tres
belle solennit6 aussi.
Partout, d'dloquents et vi-
brants sermons ont 6t6 pronon-
ces, proclamant la souveraine
royaut6 du Christ et une pieuse
et nombreuse affluence assistant
aux Offices divins.

Reloeur de 1. Fr6my SeIoura6
Dimanche martin, par le Ma-
coris *, est arrive A Port-au-Prin-
ce, M. FrdmyS6dournu quivient
de passer en France quelques
mois de vacance.
Nous avons 6t6 heureux de
revoir note ami Sejourne en
excellent santd et nous lui re-
nouvelons ici notre sympathie
et mos veux lee plus cordiaux.


[A ete de a La Resasace ta
C'est domain, comme on le
sail, que les acteurs de a Ia Re-
naissance, oflrent, A Parisiana.
lear grande soirde th6Atrale avec
L'Empereur Dessalines, grand
drame historique de Coicou.
Comme nous I'avons dit hier,
il ne reste que tres peu de car-
tes; ceux done qui veulent ne
point manquer A cete brillante
tre, doiventse hater de so pro-
curer leas leurs aujourd'hui
I mume.. Lee, Irognmme-r.cla-
me soeroit lisurpris doea- soi-
.. -.?.'


lotre mIIll


Faits&Gestes

Vendredi prochain, 2 no-
ivenembre, les Bureaux publics et
les ecoles chomineront ) partir de
midi. Nous avons public, lihter.
I'Arreti prt0sidentiel )reserivant
'Co ch6mage.
Etploit *aaliqe
Une nageuse californienne.
Mine Ue Fourrier.vient dfaccom
plir uine e.rtraordinaire perfor-
mance nautique en nageant
sans interruption pendant 56 h.
56 m. et i 36s,
Justice de paix
M.Janvier Chalumeau a dWte
nommn juge de paix A La Tor.
tue en replacement de Af. Mo-
reau, suspend de ses functions
par le (Commissaire duii oui'er
nement ( Port-de.Paix.
Rniomios
--.Avantl-hier, d I10 heures.ilt
eat. f', I'Association mi.pte de
I'(Euorechretienne,reunion men
suelle des mem'ibres ('s deu.rse-.
tions 'de la Sociedl.
)De mme. les membres d
Dessalinia) linreril sednce pour
receioir Ie president d'honneur.
Ahe Ldlio Joseph.relourde Frai. -
ce.
Dimianche aussi. Ic boy-
scouts de la ( Sentinelle Clubl N
procedaient, i Ginm- VaritWs,. 4
installation de -leti direcleu r-
geinral,.Ii. Andr ('Chevallier.tdes
contrhoeurs de hi caisse de leur
association. MM. C. L. Verret e
Constanlin Benoiltet de Hi 6ono-
ueaux inembres d'homnw'r el
pratecleters. Belle rtinionmpresi-
dee par MlIe IAio Joseph el iau
eor n -e. I aueUe -ade.ibraudes
allcutions furen,, pronounces.


Avant-hier aprs-imidi, sur le
terrain du champ d'aviation au
Pont-Rouge eut lieu, entire une
equipe civil et un team ie la
G. d H., la finale de polo pour
la Coupe oflerte par Dona Trina
Moya de Vasquez, spouse du
President de la Republique Do.
minicaine.
La parties a 6t6 chaudement
dispute ptr les deux 6quipes
qui rivalis6rent d'entrain et fat
enflo gagn6e par I'Aquipe civil
qui marqua 10 points centre 9
A la G. d:H.
A la fin de la rencontre, .
Enrique Aguiar, Chsogd'Af
laires de Is Republique Domi.-
nicaine,. au nom deMme Vas-
quez, remit la Coupe A M. Chris-
tian Gross, Charg d'Afllaires des
Etats-Unis, capitainede l'equips
victorieuse, en lui adressant ms
chaudes t6licitations.
Un public nombreux assistant
a inon et applaudit cha-
tirreusement les d enterss de
la Coupe,


SUn bon piano.
S'adresaer GrandlaoeA c6t6
do dipot do aoliwo dip
rw QSID.SUS


--C-~- 1--- W40 0, _


-- -' ---


- ---- -=owl


I --- MMI mpjo-mq yw


---L~ ~---


r


... s'Otonne el s'attriste de voir
le grand nombre de gens qui
niendient aujourd'hui dans la
rue. Le soir surtout, A tout mo-
ment, A tous les coins de rue,
on est abord6 par un inconnu,
homme ou lemme, souvent as-
sez bien mis, qui vous tend la
main et implore votre pitit. Ce
ne sont pas des. mendiants en iue
nilles, profemuionnelt du ei,
ce sont- on le devine A leo u
air des gens que la mis6re a
vaincus et qui demandent par
necessity. Tout cela est bien
triste.
*,
... constate avec satisfaction la
diligence que met, aujourd'hui,
le Service hydraulique A r6-
pondre aux doleances des abon-
n6s. Dt's que i'un de ceux-ci
manque d'eau et que le Ser.
vice en est avist, aussit6t tout
est mis en wauvre pour que le
mal soit repar6. Ainsi A la rue
des C'sars, on ne se plaint plus;
car, les families ont, chaquejour,
I'eau n6cessaire A leur usage,
... constate, chaque jour da-
vantage, spr6s la moindre aver-
se, com bien les rues de Port-
au-Prince m6ritent d'etre rdpa-
r6es. Apres chaque grain de
pluie, il se forme sur Ia cha .-
sie un nombre infini de petifts
flaques d'eau. Au passage des
autos, I'eau gicle des roues de
la voiture et les passants recoi-
vent en plein ce jet d'eau bouei-
se. Lorsqu'on a le malheur de
porter un pantalon blanc,NoTHE
(EILvoit A quelle d6sagr6abfe
m6saventure vous expose I'dtat
des rues.
... trouve que 'on pourrait de-
mander A ceux qui apprennent
A monter A bicyclette de choftir
un lieu plus commode que:la rue
pour leur stage. Ainsi, samedi
soir, NOTRE E a vu la rue
des Fronts-Forts, un bicyclist
qui s'en a ll a i t en zigzaguant
lieurter violemment un enlant
qui lut renvers6 sur la chauss6e.
Le petit n'eut pas grand mal,
heureusement et les chooses pu-
rent s'arranger. Mais ceux qui
veulent apprendre A se servir de
ce mode de locomotion ne pour-
raient-ils choisir un endroil plus
piopice pour s'y exercer ?


Le deraier match de pole ipor Ia
Coupe de Mae Vasquez


I


1


'' '


I


1k


i


I


& i


wI


I









Les Chapeaux de laine. de OCstor et de pale fine d'Italie

QUE VOUS TROUVEREZ.CHEZ




H.I AILLO VIIils



SONT LES NOUVEAUTfTS de la SAISON
/ _


DERNIERES Nouvelles

de L ETRANGER

COUPAGMIE FRAN(AISE DES CABLES TELIGRAPHIQUES
29 Octobre 1928


Pjisear3 aZrle A 700 Maires
de Franef
CAEN-M. poincare,dans une
reunion comprenant 700 Metaires
de Normandie, a prononce iu
discourse dans lequel ila *t'firm6
de nouveau que ks effects de a
stabilisation ne peuvent 6tre
maintenus que par une poiiti-
que d'union et de sagesse Ja-
mais, dit-il, l'equilibre budge-
taire n'a Wet plus n6cessaire, car
r'ajustement des Itaitements, la
preparation du service d'un an
et obligation d'assurer la secu-
rite national et de developper
l'outillage du pays imposent des
charges incompressibles.
Le President du Couseil n'ad-
mettra pas la d6testable prati-
que des douzirmes provisoires
et de I, surenchere 6lec'orale.
Si grandsqut'aient 616t nos efforts
pour la paix. il reste A regler
certaines ddiflcullCs internatio-
nales qui interdisent de lermer
les yeux, car les six prochains
mois verront peut-0tre se poser
certaines des plus grandes ques
lions d'apr6s guerre. Nous ne
devons pas laisser en'ainer no-
Ire legitime et pacitiq'ie milaien
ce. C'est pourquoi noui vo ilons
seuver en Amtrique,en Atrique
at en Asie nos missions mena-
nac6es. Nous ne d6sirons que la
loyal execution d es trai'6s.
Nous ne sommes demaudeurs
A rPg ird de personnel.
M. Poincar6 maintienlra la
position de la France A I'eg:rd
de toute negotiation ou ii sera
question de notre cr6ance sur
IAllemagne. Nous ne pouvons
ni abandonner nos gages aveu-
glemient, ni accepter une combi
naison qui ne nous assurerait
peas une just indemnity pour
es reparations avec le moyen
de payer intlgralemnentnos det
tes. Le I'Prsident du Conseml es-
pr'e lque les negociations an-
noncees s'engageront bienltt.
Elles exigeront avec un sincere
d6sir d'entente, une attention
soutenue et vigilante. Jamais le
gouvernement n'aura autant be-
som d'une majority nombreuse,
confiante et lidcle.
Le probltme des reparatiens
BERLIN- Le Cabinet du Reich
decida de faire conjointement
avee les gouveruemen's int6-
resses les demarches n6cessai-
res A la rdalisat-on de Ia commit
sion touchant le r6glement dell-
nitit des reparations. Les pour-
pa lers s'engigeront avec six
puissances intereisees.
Au sojel de I'evac altioin
de Isa Ihnaniuk
PARIS- Dans les milieuxau
torses, on decl tre denu6es de
fondement les init rmations alle-
mandes disant que les autorits
allies prenaient des disposi
nons en vue de l'6vacuation an-
ticip6e de la:Rh6nanie.
,.Poor la photographic A distance,
PARIS-M. Andrk Belin a in-
ventA un appareil de T.S.F. per-
mettant 'emission et la trans-
mission immediate de photogra
phies, de dessins et de textes
sans operation prealable. Les
joarwaux consid&rent quit sera
uatirel detairedureportageSFL
M. Belin, le savant telephoto-
grapae, a inaugurA un apparel
radiophotograpne pouvant tre
adjoini A ristatlation ordinaire
de la radioftusion.


Ul ceIle imfanlicide
TOULOUSE-Le comte Pier-
re Marie Raymond (de Crouzet
de Rayssac a etW condamnd A 10
ans de prison pour hvoir jet6
dans un canal son ills illkgiti-
me Age de 17 mois.
LIs vestiges do passe
CROIX DE VIE( Vendee)
Le l)r Marcel Baudoin, archeo-
logue, vient de trouver dans Ics
rochers de la Crte Vend6enne,
ordinairement submerg6s, un
m6daillon representani une tete
humaine qu'on estime dater de
Elus de 7000 ans.
e dirigeable g aal allemand re-
oturne ei Allemague par ioie
des air@
LAKEHURST (NewJersey) -
Le dirigeable '* Grai Zeppelin
sera pret A partir pour I'A lema-
gne demain A 5 heures de I'a-
pres-midi, mais il laudra des
circonstances favorables pour
ue le depart ait lieu avant lun-
i ou maidi.
Le "Gral Zeppelin est part
ce malin A 1 h. 54 de Lakehurst
pour I'Allemagne avec 23 passa
gers.
Un grand proes en IIougric
Bt')D % EST-- La revision du
procks qui a eu pour r6sullat le
bannissement perpetuel du corn
te Michael Karolyi de sa patrie
a ele refusee par la Cour Supra.
me.Par m~me jugement,le com-.
te, qui avail td president de la
republique hongroise, a perdu
tous ses biens confisques par
I Elat. La Cour Supr6me, en re-
jetant la petition du come Ka-
rolyi, a declare que sa condam-
nation avait 616 justifl6e.
MEXICO-L'actrice Maria Co.
nesa, qui a 6: expuls6e du Me-
xique A la suite de l'aflaire du
general Alvarez. a demand A
rentrer au Mexique.Elle ebt ac-
tuellement A La havane
Plus de 30 rebelies ont ete
Wtus dans une serie d'engage-
nients avec les tioupes tedera-
les ces dernie s jours. La prin
cipale rencontre a eu lieu pr6s
de Leon ( Etat de Guanajuato).

Le Bureau Iltermational de I Edira-
; lien el ntire Pays
C'eit M. L. C. Lherisson, di-
recteur du College Louverture,
Sue le Bureau International d'E-
ucation inlilut A Genrve par
la Society des Nations, vient de
designer pour etre I'un de ses
Membres cornespondants en
lialti.
Ce Bureau,qui est un groupe-
ment important, orppise ac-
tuellemenit un Congres qui se
tiendra A Genbve en in let de
I'annce prochaine. II a manDits-
t6 le dsir que notre Pays soit
represented A cette rdunion.
DEXVIL
C'est avec une bien penible
surprise que nous avons recu.
hier. le faire-part de la mort,
survenue dimanche A 10 heures
du soir. de :
flehne San .Millan,
fille de note ami'et Mme Jose
San Millan.
Les lunerailles ont eu lieu,
hier apris-midi A 4 heaures, en
la CathEdrale de I'oit-au-Prince
Aux tamillesSan Millsu epi ou-
vtes par ce deuil. nous envo
Sous uos biep sin5sat c'rdo
Ilancea.


S Par le ( Macoris *
Avant-hier, a 7 hrea. du ma-
tin, le steamer Macoris de la
Compagnie Gentrale Transa-
tlantique eat arrive A Port-au-
Prince avec 145 passagers don't
presque tous viennent de Bor-
deaux.
Parmi ces passagers, nous
avons note :
J. Vanlier. M6lanie Latontant
Adrien Santos Gomez, Elian e
Dereix. Marguerite Gustavis,
Marie Vlinenay. Marcel, Andrie
et Yolande Baudin. Hubert Ni-
colas, Joseph Glajean, Alfred
Vaugrenard, Charles Gaeljens,
Fremy Sejourn6, Maurice Ch6
riez, Maria et Laura Ch6riez.
Edg. Raoul Duval. Maurice Wey-
mann, E-na Carlstroem, Ennr-
que Travieso. Anne Reiher,Vir-
gile Valcin, Cl1ante Valcin. Aum.
1isle R iumu~in, Fra icine Fat,-
brt, Jules Gjrnai', Rnt,, Jeo me
et J icj4'line Lalo itant. Alh.rt
Desmet, C e.nent Daval, Chi,'-
les, G-, m tin, Pierre et G-'ra,'d
Esteve. D Qu z -erguo, 1. R -
giier. Vector et LeU i Caiqag tao
Paul Bellec, Joseph Le Gouaze,
Alfred Thibait, J.han Holin,
Leon Pos ec. Fernande, Ren6e,
Albert et Rob -rt NM ngoie., Jean
Le Bobinec, Edouard Weiss,
Paul Elserlin, Alnh. Gosse, Am-
boise G,,rnier, William Benolt,
Octavie Francis, Lucie Maignan,
Slephanie I)upb. Yvonne Dupe,
Marie Verna, Claire Page. Ren6
et Marie iauraud, \larcelle Ap-
polon, llenry Mews, Carn id
Cora Yolande, J.ni te. Miredle
Devieux, Maric-Therese Jean.
ton, HleinzTelder.Sceur Solange,
Mathilde Guerinoni, Elisabeth
Guenego, Josephine Gallard,
Suzaune Lorans, Maria Marie,
Jeanne Le Roux, Marie Sautier.
C. P. de Silva, Alice Corbit,
Blanche Pradier, Mathilde Cas-
sagnol, Claire Odfede, Louis et
Gerard Fombrun, Georges Bar-
reau, etc.. etc.
du Cap Haltien.- Sour Anne
Marie, Zephirin, Dr F. Madiou,
Fehr.
de Port-de-Paix.- Denise Blo-
cus.

Leos f6tes religieuses
LA SAINT-CHARLES
Dimanche prochain, 4 no-
vemhre,est llAle de St. harlks
Borromce.
Le saint naquit d'une illustre
famille lombarde, A Arona, en
1538.
11 lut crbd cardinal A 23 ans et
lut I'Ame du Concile de Trente.
II devinl, plus lard, archeveque
de Milan, 11 montra le plus ad-
mirable et le plus courageux d.-
vouvment pendant I 'epidemie de
peste qui desola sa ville archi#-
piscopale en 1576. St. Charles
mourut en 1584,A I'Agede46ana.
C'es' le patron de Catreteur
ou, chrque annie, Ia tAle du
Saint est cldbise an milieu de
la plus grande pietA. D^(A les
habitants de la paroisse so met
tent tn grand frais pour cette
jojrnte de liesse et, A Port-azi-
Prince, beaucoup de gens so
preparent A se rn'dre A Carre-
tour pour la celb: action do la
tete.


.,3
Sandwiches au KRAFT
-UEI88 sont un 4d6i-
oleurx otea raem ait
Qaald eans avezstI a l gn
le fromage
11 n'y a rien de meilleur quo
lea fromage KRAFT pour donner
une sante ravissan'e et pure.
L'6tiquette KRAr saur le fro.
mage est une garantie de puretl.
II n'entre dana sa lubrication
que le lait le plus pur et Ie pliI
riche des meilleures laileriei du
pays. Le melange et I. prepara-
tion scientiflquet des Iromegese
leas plus savoureux donneat au
fromage KRnFr la savearqui eat
t distinctive de KRAFTrr.Ce tromage
passe p ,r un proc6d6 soigneux
de pasteurisation qui le preserve
el qui le rend pur A 100 pour
1W0 Aucun preservatif artificial
n'est employee dans la fabrica-
tion du tromage KRAFT.
dL6iquette KRAFT est I'estam-
pile finale de perfection. Fjle
vous garan it la purele.l unitor-
mild de gotl et de texture que
n'ofire aucun au re tromage.
Chaque paquet de veritable
ftomage KRAFT pcrte cette mar-
que de Fabrique :
KRAFT.CHEESE
Si votre tournisseur n'a pas le
tromage KRAFT, il peut I'obtenir
Chez: Pawley Sales C', le.
Port-au-Prince
A vendre
Une chambre a coucher de
rovenance americaine, menu-
les de salle A manger et sa.
Ion, vaisselle ct verrerie, etc
S'adresser au No 2690, t616e-
phone automatique,ou au No
2370 A partir doe heures de
l'aprs.-nidi.


U


M. et Mme Emnmanud Elie
ont le plaisir E fairs part A
leurs ami de sl nuisance de
I eu r fills SOLANGS, survene.
avant-hier dnsI la nuit.
M. et Mme Malebranche
Fourcant out eu naui Ie bon-
heur de voir leur tamilla s2aUg-
menter d'une nouveau-ne, AN*
TONiNA.
Tons nos vmaux aux babds.


Mariaqe
Sam di aprt-midi, dnsa le
aakins de Mlre Julien Cuurtois
a 6t6 sagn6 le central civil du
manage de helle Carmen Cour-
tois avec M. Rend Molse.
Lea jeunes marids avaient
poor t6mouns, elle : MM. Her-
mann H6raux, Paul Boucheresu,
Abel Th6ard et Victor Thomas;
lui: MM. Alexandre Mue, Em-
manuel Molas, Paul p6ri et
Emile Baraji.
Quelques instantsplus tard, A
6 heaurs, le. maribs accompa-
gnd d'anrastt cortAge d'ama
et de parents se rendiraat A la
M6tropolitaine de Port-au-
Prince pour recevor lIa B6n6-
diction nuptiale. Mpe Georgea
Corvington et M. J. Daulder Jr.,


0t


PRENEZ
LAS it M AM
d-i*la We isee
"i IinmI MG eam
Sqm." la ,h













416gontes iSUeR;i41le

Aprus, Io(ses deals
ctarmantoe tsOtin, tat
osel3ridiad1 sa
PrsIw rlon ~asd e Jo
toti.





A. champgnt. l+
rlMouis et laiola por
Apres foft is rolliMuK

Cs salons do nalu Juleallen



plus chaleuriusncenado
Non envbyo as nos
souhaits aurt esuux
1,-e -4feerliw~


Parisiana


Unique represent la lion

Jeudi premier Novemb i
du film le plus tormidjble du mo-dte :

BEN-HUR,
Avec NOV- RRO
Ce film a coAti 75 millions.
Entr6e: 1 dol ar; Balcon: 1,5) or; Loge: 2.00 or.'
La location eat ouverie.- Toutoe les carter de faveur seat
pendues pour cette soiree.


ON TROUVERA


Formes et chateaux garnis pour

dames derniere mode.


Toile a Matelas supdrieur double larger
Chapeaux de paille fine poor homes.
Jolis cravates de soie superieures.
Soiries toules nuances, dernier cri.
Crepe de Chine. Crepe Georgette Soie lavable -*
Ch:inssettes et Bag de fli
Pardessus pour humines et dames
Chemises jlacues et -outleur stp. p) ur h umt n.
Gairtaudes de flSurs d'oranger pour in tri6a.
Ne perdez pas le temps; si vons voadez entrhr d.ws uo
m agasiu et ne pas ea sordir sans dire .ati.sitl at asrieA


acheler, allez


14IIA


lemaniOs


I ou les i x (ift toulo concurrence.fe
~ ~- dl^ C C f* a B M M e ~ c< t p a ^ x < o ^ ^ A.f j'(" 0 0


A. DE MATTIIS & C


AGENTS POUR HATj


1. Mm" --


0 IN


- --- I- --1 _._.I~--~-'- L---


pg08jp~br~la~an~a~la~4mmmrra~ammmmmmrr ------~L- ---


I -~ ~-- -- ~ -- -- -L -L ~ I I ~L I~-LI-~ ---- YI __~


I -


---~


-L--i----- ~~-Is -- I


LL MAN a.

PAGE-2


I


1' '


-r


Y&RMOUTB ~Na~




...... -.. -


LE MATIN 3 a0 Octobre 192


PAGE- ~.


Tous les marchands vendent les
vrais rasoirs & lames GILLETTE


ARlTOU'T Foi uW verrez unetalage de Gillet
le vous rencontrerez un march a ndpro
gressiste rendant d'apprdclables services.
Ces marchands recom mandent elt endent
es vais rasoirs et lames Gillette parce qfe leur
tongue experience leur a appris qu its donnent un
resullat maximum aun prix des plus ralsonna-
bles.
i. Demande: an premier vendeur don't lious
verre: I'italage de oous montrer son assortment
Sde rais Gillette. Achete: celui qu'il vous conseil-
" lera el tious verrez comment it vous rasera par-
, aitement.


J. D. MaWel & Co. Distributeurs
[ 1619, Rue R6publicained Grand'Rue
Port-au-Prince,ffiti


th
C
a


Our. es.&r .nItlo. Po


.Dr. Be~jA 16 toi, P PAiL


hbnre urka Liie
It hatau "uaia", venant d'Europe esi atlendu
Yern le 3 lovenmbre, en route pour lingston,
h etc, pregnant du .Irt.
" steamer "Artimisia", venant de Santiago de
Svia les ports da sud se-a ici vers le 12 No-
re, en partance pour I'Europe via lea ports
ordd, pregnant irti et passages.

Reinbold et CG


U
'I.-


Poiar PmEs 4<
"iE* '" ~ %- '.
;. ,. '.


-I --I
I.. ,.liUN ., 1.
t --t- !


^.7.


ILa Compagnte Gilltlle n'assume
a responsabilit du parfailtfonc-
ionnement de' la ,ruie lame
\illette que lorsqu'on sen ser t
uec le vrai rasoir Gillette.


Varieties
DEMAINSOIRA8houres
Grand M.tch de Boxe:
BERNADIN CAROLUS, 148 livres,
contra BABY SMILES, 138 livres,
de la Guyane Anglaise, vain-
nqeur de 10 matches A Santo-
omuingo.
Etie : 3 & 2 gourde?.
Enlant : I gourde.
JEUDI ler NOVEMBRE
Matinee A 5 heures
-4e piade
Entrde: 0,50.
A8 HEURES
Vi>grand film d'aventures et:
*( d'6pje :
ZIGANO
18 parties.
Entrie g6ndrale : 2.00 gde.


Pou aoir 0or pel
1 1outO..


L'usage r6gulier de Ia Va
ishiog Cream Exelento con
crvera votre teint aussi doux
t aussi salin6 que celui d'uni
Cb. Nous le garantissons.
L'XULLENTO
I \aisliing Cream
>. < < i .init sans p iro e
qut ptijU ),borbe..l tE;nior
ai d Vcau et enmpclie qu'elle
ie laite. se ride, se diesskche
;u lie tdevielilet 1uu aIlst 1itle
conserve ia peau en Ipa f i
Procurez-vous aujourd'hui
on pot d'Exelento Vanishing
stream; en vente cbez tous les
droguistes, ou dirt clement de
noas sous gaiantie, come
vous Ie preiererez.
Ecriviz-uuus pour avolr UiI
kchautilluu iatullte ul siv.t
de cuneils puur la beaule..
XihLENTU, MEDICINE
COMPANY
ATLANTA, GEORGIA U.S.A
Agents demands pour tous
pare pour reseys
Ecrivez pour renseignements.


Mohr & Laurin


oistributeurs Port-au-Prince, Haiti,


~tii 4a


iARIiBAtCOUI
. ".- " *"- -. -'* ~ - ,


DEPOT :

RUE des CESARS


q "3


WestcloX.






o *. *'*


Des Horloges Fameuses
C ES horloges splendides dc \Westclox sont connues
pour Icur construction solid, leur longue vie et
leur service "ti 'le.
Des millions de gens dans toutes les parties du monde
dipendeht des Westclox pour I'heure precise et pour
une alarmic au moment vo(lu.
Vous trouveres uinc range dc Wcstclhx partout hL o6
1'on vend des horloges dignes de confiancc.

WESTERN CLOCK COMPANY, I.L SA1.LE, II.LINOlS, F. UI. A.
17t *
: D


---'~ .L


_ __------


-- -- r --


~i~n


_


WA I moon


C-'i


I BMFa itiUEI


I




- ~ ~ peys


PAGE- 4


fY$r*t~r ,8D7ctobtel4 ~8


Panama Railroad Steaimship Line

Service de frdt et dd # i0 6A entre
NEW-YORK CITY N. Y. CRUST,)B \%.,AN rZOC etTes PORTS de la COTE
OUEST de IAM*.RIQUE du SU D.
plus rapide et le plus direct service de transportdepassagers et do frWt entire Iaitii
et tes ports Europbens via New-Yord et Cristohal, Canal Zone. Isthlme de PaImuna.
Voici ta liste de nos agents pour les principaux ports de I'Europe :


Angleterre
Mrs, G. W. SHELDOM & Co-
EN"FfANCS
iMr. SigEL01 IC C* iunt reprMnetl:
rar les maimis. suivantes:
GELATLEY I IANMEY & Co
21 Rie le la Il iV hli( i
Marseille
HIERNU IPERI.N & Cie Ilt
53 Quai Gerges V
Havre
H1i RNU PvERoN & Cie. Ltd
Rue du Moulin A vapeur
.Boulogns/Mer
HERUe PERON Cie. Ltd
95Ruelde Marais
Paris,
HERNU lERON & Cie. Lid
Rue de la Trariquillit6
Dunkerq(ie
HiERNU IRRosN & Cie Ltd.
Rue Roy
Bordeaux


oetosi rtanoe
17 James Street, LIVERPOOL., ENGIAND
(Cl I1NHAGI E
D);a nemirk
Mrs. E. A. BFKnIt A & Co.
S21 Alleitgtadic, Copnlitgile
M1 Itali
t'iazza S. M it loeNo. NU. .
Genva. ItalieJ
OSLO. NORWaY
Iutcrnationi il'
Speditionsselsk'ad
HlAMBOURo, GGE IANY
Mir H. Vogem inn
liambourg,(Germnany
GOTTOURCE Swi-M"EDEn
Nordisk Express
Gttemburge. S.vee.leii
.ROTTEROAM\. HtOLIANDIO
Mr. H. Vogemann
Rotteidam. Holla ide


AN m

LePre-Ca--tT t
(.\NCIENNE I'PROIIIETI GUITEAU. RU" OSWALD DII\ND )

3rands Jardins et tout le confort des meil-
leurs cafes Europeens.

Service de jour et de nu t

BARBANCOURT re* m

Plals Iroids et liqueurs de 1re marque


I 'A. e.-.,-td


C'est le moment d'assurer votre mason,


Sociely


'1VCC


la Union


As


Liiuled* Londres (qui


est


une des Dlus ancicnnes ComDaqnies d'As-


d'Aiinlcterre.


Pour toulcs informations


soussi


assurance society


adr essoz-vous


nes.


Limiled


L. Prccimann-Agaerholm & Co
CHUE DU QUAL.

COMPANIES GENE"RALE I


H. CANOjE
S 49, RU itU
PARIS
enda&nt


E8tEUA QULIT
L LA MIELLEURE *
RAYON SP*iCIAL
POUR LES COLONIES
jOWusRa, anBBOBISTBam


sptcxAuLrr
yaQrin-* ttrancw
SELS DR QUININE PPUS
2bas prodats en flaoswum
'tp M, 1.-comprlma ,,aet.
L. UmoUs MrroDUMIQou
BANDAGES. CaNTURES,
S AB A VARIAt
pour to i wm
APPAREILS ORTNOPiDIQUI
Beringues hypodersdqas
mAI DE I Ct u. is*A
COFFRES PHAR
pour usiawt,

et tous reneignunt
or dfmanfd .m r1
PHARMACIE PRINCIPALE
49, RUE RtAUMUlI
N-O, I0OULEVARD SiMASTIION
PARIS


MASON UNmOU
AUCUNE ScU m"
ni en France ni i 1 Yiws.


I


Un Am6ricain a in4e-.
Mt6 un 6onon. p .uW du
yvapour d'essonee
W. Critchlow St Wheston,
III. U. S .a inventI et breve'
un. novel kconomiseur de
vapeur d'essence, pour tous
m6leurs d'automnbiles et A
essence, qui eat neilleur qie.
n'iuiporte quest entire cent
connus.Ford couvre 75 mirtles
avec un galfor.
Toutes les marques ra(ppo-
ten! des aigment;ainnI incro
yahle's. I I&onoinise I'esscnce
et d&carb mise Ie m "teur. II.
en ltlre tin 6 lijin'illon gratis 1
pour i'inIro.uire. II dsireaus U
si avoir des agents et repre
senlants qli peuvent gaguei
de'$ 375 00 a $ 1250,00 par
mins. Ecrivez lui tout de suite
Ecrire votre lettre en angIirs
Adresse: W. C, itchlow, St
W healon, III U. S. A.


At oul r &A P6uo e
(Grande et conlortable mai
soni en deux coinpartiments
,iyant toules sea depeudances*
sIuee dans la rue d l*EHgbe.l
S'adresser Minme Boulouse
GEBA.A, ai Chemin des
Dalles Nus 837, en face de la
Ltga'ion Franciise.


TRANSATLANTIQUE ,

Le sleamer MNicoris de re-


antiago de Cuba, sera-ici le

lundi 5 novembi'eiprochalin.


le imeme jour


rt)I' nan ql


les


ports


Lauwteat_


fre~ el


o,4,


-ih


8


Ce qul e's j 0 E fait
Ceqi "iat opIt re ipaut.

Kola Champagne

F. SiOURNI
Pr6par6 dans des conditionsrigou teuses
D'ASEPSIE


Preparation et V4e, i
ru tM F. SaJOURNE
Angle des Rues Roui t du centre.


Le ,seba Io l nmen


Eu vemse chez Alfr&d VieOa, 8$ibon Vieux, Bazar
MeIrpolitain, Fred. Gaetens eat Cristal.larket
a4 dollars la douzaine, 0.35 le lais.
-


> j

gong NNW


* L- 7 < .


If C.I


C i^u partira Ile mnme jour 5 1* i 4iuou IM-w
toprprenant Ie tret. i Ih
Portu-Poince, le 2.t "5 brlh . ..


tarehez sU -la igne

Courez vers la hgne,
MAGijde laxe pour rw*madeti Ilpma8

Codrtion a, be t 8.m .t09
radreer a. o W -0 y kagR


vos'marchandises


sutrance


surance


aux agents qC4nellrax,


Union


II revarlira


poul le Havre via


,' 1


A VAu tUU & a s. ... .. .


'---- -- --------- ak '-~- --


ILY


amp


I


-----


I


I II Im"ost*&


Voir 90 JMx d& SalI
t .*notn meBsb r
d. Vienne al
ir/S:t teor ooulug l
armolhes avee et u
Sports & glae. Sea Panag
deeoratit Iemres Gobell, i

A t 4ws tm ',A prix .

PauilE.Auxl
Visitais ette Matson d
vou ini'4ts Vous le eoMa


Sent
1W .. -,- --


tsmn


I


I


.)*


Aki




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs