PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04836
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 10-27-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04836

Full Text



II I


3Iea.A?41
I -


Sf


'., .-x-~
.


-AA "l 387 OCrTOPR IM
-*%***;S -.,., ,* ,


Sntel lWL. iml..r s'm ,, ter et I' -

(CLERGf NATIONAL a 4,- *FIls

Sme tromp a t .No 33, des Fronts-Forts, No 333
S r la si~nate nation rofionnclle, le aassq'elle xis te i ea 0. SALE Pis toIres di '* l de plas reaemmee
ch litre et la sinale mteoi n leasion elle, eIo-a .- quelle. eate to r n e M'asos commer s de atte plaaviset lears now
tchroniqueur jf 1dhrdopions s t A qooTt .oeats dela Capitl* de -tdo00I odle ter Oto-
TJ.E ftEVUEa out sppies aer S. b t* lAd de. ade 'Brat.
Mjdiion d, 1 is 6re, in1 cr lr a mintilr, qudetl neat ar commerce e aetirmt i ts desFaronts
le, du debud a a /in, lMm- pas 6tp sur ee point, I'embar- Use tmee ie Uet Wtion at eri Ne. 333.
Sde legiquw, t b" am9 m rms d a 't0 : L.Sfi" U4e visit ese atreimm e-kam tanoavl6 leur stook.
fti~hchse. how repe qu'ilts des em aJppliqude, 1i I 5Snemt dbe i
Saud fn D bpa do la m plus audes fakriqueM italloesn.
qui rdclament d cor f pontellctU$ .Ihpa gar ~r l daumes des plus gnndes fabriques d
kClerg national el qui cacil t. l a .Be s Oceape pa. hour CO 1 Londr. .
c eent, en bonne logique, aucu dulte privde,. a reMilt p, DesChapeau de paille fin, poor homme et por enfrant
lr sbotion i t de slcle DsFereecs dt chapeeas, pour dames et fildette.
,ser crij o ui dosab e nttfornl pr i td'e sta 1 1reeevoir af DeC~Casooette s s drirres, & de* prix d.fant totse concurence.
di3ments u&&essaires d d'en -moyene sannoepll do plus do -I. Ju as ea dril bee
national. air.six tudiftLAvie de fdlaUgu m bebs t oti a bosuiba.d'wmrie,
,rSwa et des. pi du rh i b
quee ous. .em t as, on -ock eonskrable. o
I iidide la plopart de qu'il vo softil consdrablemeut aM6- VistzG. CASAL & File, Rue det Fronts-Forts. No 333, vous
institutions nationales, tat forc6 de you oI. Pour. Iorde da ns 8 ces derniers 'aurem ps rtention d'aller allieurs.
I smmblons nous aperee-quoi nont-ils pas rssi ? Ah I items : ell eest cependant lr6 --
dilvantlageque nous'a- cela. eat une affaire qu'il nous agrable si on la compare .As e A rt
uMf an clergy na ionMa, revient d'expliquer, car c'est vie ardue de travail d6siold. est de chercher des vocations; S cPltt Ar loL
Ious taut an clerg da- srtaut ntout no Ialtiens, qui ressi de d6vouement, d'ab. I deuxieme est de chercher
Ce besold aonus para t avoos tail obstacle. nation du pretie. VoilA de (e I argent. Qu'ils se mettent i T
ci urgent que noe eno D'abord note grand amour quoi expliquer u peu pour. o campague, qu'ils parcou- eLrOf' eSSIIe onI
toute patience of part de l'iudiscplloe felt de notre quoi lea cand datas se tienent fent, lepaysday t ia lessens,
oentotouteesmur. pays uibe terte i ograte pour a une certaie distance do sa*ilbatent rappel,desvo- ide France
a'y avait qu'A frpper la gerilnatito des vocatians E1 cole apostolique. Et IA lea nationss sacerddta.es pour. les _
dedle >.ol pour en aire ai ardotales.. . . aptitudes intellectueltHs no tires naltre pour les encoura -
rdes prtres,la chosesee- r .. ... . . suffsent plus, on y requiert ger, pour les aoutenir, pour Suc~s de Melle Marguerite Gustaves
me.Mais ce nest pas .. . . . . . des aptitudes morales, la con-- ls fortifier, parle-presse, par Nous lisons dans les journaux
'tail cela. .. ... duite p ive ydevient an tac- la conf6 cnce, par le livre par de Paris que la Socit6 (( Arts et
premier archer doOr personae n'iore re teurde pdemibre importancc... le exhortations directed aux rotession q est, come -
u-Prince, Mgr-Mial prttre c'est obar, car d6A on II nous tout de' pr6tlres families. Qu'ils tassent tom- dique son nom uesocmi6t den-
d quer on s caho baiens cel n dsc bar ar eat des esca.celles, seignements professionnelsiel
It admnaire. GrAce A n .s d~~bdir. '1isse exi pas. La question do clergy oa-'l e potolique a besoin 61ves de ses course de mu
et pour le plusgrand ge Iob dance, elie est pr tioalest ne toutautreafi- d'argnt.Ftes dechari,s ue le dimanche erJuillet, A
'do pays, cel 6Ab issue. ekcellendee rteeie o la 'isci. re: le plus 616mentaire bo options publiques, quotes on sige 22, Rue des Bahutiers.
aH t ef4hore debout.a' da IaiI re s cnci dmaoe, si loonT vt [icile, que rieno tes re. ssire not2R ilitu s avient
B Z^- W'1 U1 l.9sg- -a mI mbuter on orchestra, de e0t W. ,r, .e, dO.V- tenu A t moigner par ler pre-
je n'en dis pas plos. Je Ed aeoad liea, le vieli es. mencer par trouver des music rage car l*elfort n6cssaire A sence le haut int"r&t quelles
1il mdmoire de son fun prit voirrien que nous a 16. cie'.ts. La France ne nous tour- a rdussilte d'une oeuvre de portent A cette institution si lus-
etlje chercheautour de, gu la deraire price colo- nita pas ind6fioiment des des- ce e envergure devra 4tre cement rpute par sa valeur
meilleur Haitten que Iiale .et ui se maniteste servants p ur nos paroisses, poursuivi constamment. sans technique. bbut noter s, prde
rPour moi qui crois aimel' mdme dansanos colleges, lors. elle nen a dbjA pl us assez o -ailyace, pendant de tr6s sMle Colonel Chenar, deMM.
.ys, jle e sens pas mon qu'il remarque une vocation pour les s;ennes; et Rome; ,obreuses annees. Gaston Sarreau et Andrd Gen-
ime detaille A se com- sacerdolale sur le oitd'6. entnnd que chaque pays s'et- Cax qui se ivreront A cett dren, tons deux artistes tr6s ap-
dans le domaine des clore, le couvre de sarcasmes force de sulfire, a ses propres activity pariotique ant la prcies du monde musical.
au patriotism hal et I'dtoufe aussi"t. La rdpu- besoins spiitiuels hI n us tjdt '1gitime satisfaction de pouI- Les 6lves entendus ont don-
Sde cet archevdque fran- b ique d'Haiti est no e a I'po des pri!res haitiens, mi is je vo. rclamer bien haut le n a preuve de la haute porte
quil nous a dotls du Petit que oui 1793, powusant A khurs distlout de suite que je prede'e cler national. de 1'enseignement qu'elles re-
laire-Coldlge St-Marlial. pires extr6~nites lea cons6- !a qualilt6 la quanititd. Q and Uacuseil cepen dant, pour oivent, et on a pa constater
petit s6minaire est per quences des doctrines de Voul je vois ce qui se passe.. mais vilter les taux pas. chaque chez quelques s, n temp6-
lion un tablissemel tire et d oussead. Venat ne pirons pas des autres, oc tos quert un de nous aur d rament atorisan routes lees
d A recruiter des voca. de promenerla ploche,le mar. cup.s-nous de cus mdmes covered Christjein e vrierpo ur quranc torze musiciennes qui
Sacerdotales. Mgr du teau et la torche dans lesa gli- La preparation d un minis. pas oubier. en le o isan ont concouru a cette belle fnte
tr entendait donc, lraai- ses, de piller ies monastres tre des autels demand six A I Ecole Apostolique de lni de I'art, Melle Marguerite Gus-
iU6tre, former des pre- et d'gorger les molnes qui ancees detudes supdrieures dire qu'il faudra qu'il ob'isse taves, fllue de notre charmant
lhaltiens. II n'y a ps avatent 6tabli les tondements apres les etudes secoudaires, A seches hirarch es ami L6on Gustaves, le pharma-
Aii: jusqu' present, cha- de In France as course de pin- sip aunnes pendant lesquelle iqs cen bien connu a oblenu le se
lanntel'un de nos 6vques sieurs shelde' foi Magiasante. on doit. loger, nourri, et par Jean DISSY cond prix de piano et le dipl6me
|a tournde des 6minalres ANotre 1ite. A (Uincombait la tois mme vdtir le sminaris d6cern par le Jury avec des
Bretagne et de V-node, difficile tAche de. poser les tequi n*appartient pas n6ces-. A f61 .le, i .. I
Irautorisation des ltUo- bases de notre jeane nation, sairement aux classes ais6es. G d d ts s quatre dipl6.e sur les
,fin d'intdresser quel avait 616 le t6moin 61loigo6 Cela cote beaucoup d'argent ara e i 1 l quaorze snstaves demoiselles
P uttur_ pretres aux dio- mais attentit de ces destruc- les press de famille qupaient Le proje de loi. par le uel la Fourrier qui se sont fait parti-
haltiens. Je crois mdme tions. Disciple de Voltaire,elle des frais d'nternat en savent denomination actuelle de a for- culierement remarquer dans
.qu'ils n'obtienneDt pas 6tait imprdgnde de son scepti quelque chose. Et ce n'est .ce armbe haltienne, Gendarme- I execution d'oeuvres de Saint-
le succ6s dusitd, cat isme railliar qui ne savafl et pas toujours A la sortie du r/e dlaili. est change en celle Saens, Beethowen, Mozart et
aes gens que I'on ren- oe pouvait que d6molir. Et college qu'on le reoit pour le de Garde d'latti, a 6t6 vote A la Weber.
dans ces dtablisse- tandis qu'apr6s la tourmente grand seminaire ; it taut le seance do mercredi du Conseil Noussommesheureux de prd-
Be se destinent pas aux la France se rdlablissait sur plus souvent surveiller des d'Eta'. Comme nons 'avons dit, senter nos meilleurs compli-
Slointains. On object ses anciennes et tortes assises, vocations 6ventuelleschez des la li rem lace aussil d6nomi- ments a Leon .ustaves, pdre de
-oeI'6oignemet 1'ex.- notre nouvelle r6publique, entantsda dix ansn so char- natieo n olEjor pmilitaire sie talent sera apprecienne par eson
chaleur, les fievres ma- Ielle, na jamais oess6 d.ocil. geant de lear instruction d es d a resident de la Ripublique. families dePort-a-Prince, Malle
etc...; heureusement ler sur sea bases mal assu- cet Age, quite les voir chol- dispositions de la nou Maguerite Gustaves, renlrant,
i o 6 vdques-recruteurs rdes. L'erreur d de d Coa-i sir ume autre carriere quand vele loi entreront en vigpeur A croyons-nous, par le Maroris deo
B sent de la robuste qaer avalt 6t16 sans doute de on a fini de faire tous les raisa partar de jeudi prochain ler no- la Compagnie GEnerale Transa-
10 longdvitd do Mon- supposer que son Petit Se6mi- de cette instruction pendant vembre. tlantique.
H Kersuzan pour mon- naure Saint-Martial aso setalt plasieurs anodes.Et cela ars- B..- -- | ---
le climate d'Halti n'aest peupl exclusivementd divee si coute besucoup d'argent. '|
S dangereux que celui asuade tamilles fonci6rement Ajoutez. ea ce qui concern r ",on A -, 11 A
e. ...catholiques; no origines ex- nos diocses, qu'll est a son- La Valet u UUlle UU rde1 |
I^lonff1emp apres, piquoe't pourquoi nl n'en halter que nos futors pretres ,1
eml a itno~ m~-a- poevait dtre inai. Et nous hltienm s faent r leur dertemi De retorde lt IEtranger,. M. VIcro. J. HARARY a rapport
de Port-au-Prince, verroet, dans la suite, ceux sand. de thidologie avec leurs tert stock d e marchandises ines :,Toilerie, Bonuener aA
Sdu recrutoemenl ai am oient placs or bien jeanes contrdres tranais des1- n marchne
rgoeat ntdanas reseigner ,Toutl cours tioe a notre p .ys, aim quoe I fa ausel de belles Chausseetes pour entrants de 6 A 14_
plus ailgoe: le nonu de son project lui conseller tous, procedant du une meime s, quality supripeneure a jour et A dessiun et a un prix ,mcro-
l alrte iait italien, il d'avier aux moyens de s6epa- tormation.,soient animes d'uan le.
it dooc espdrr obte. rer des autres les dveos qoi meme esprit Et cela encore 1 GOURDE LA PAIRE
iais des pretres montreraient quelque. g o t coAtera baucoup d'argent. La Maisoi a assi un bel assortiment de VOILE MERCERISoS
IE[i'e. Or si nos jeunesI pour la carrire eccldsiasti- L'Ecole Apostolique a be-. et de TATE~ d'INDIENNE toutes nuances a 1 GOURDE L'AUNE


qtiUesrania-dont I que, afin de les soustraire au oIn argenL
lranpaisdont (q ue da CHAUSSETTES A HOMMES: 1 GOURDE LA PAIRE.
eat notre- lanue ot- moqueries d.courageautes doe I Done ceax qui d6sirent des AUSTs OMS GOUDE LA


5tdatrce doctrines, it ul re ,!Ckeelua teamwor-
S .' do r
AN- o twuv t a n leurs catmrades. pretr eat ns, et. Ien suis,ent


loire (IL..
-I


... consulate avec peine le d6-
plorable 6tat dans lequel se trou-
ve la voie publique, portion
comprise entire la rue St. Hono-
rd et le pont de I'ancienne Ecole
de Medecine. Sous un sablier
au teuillage touflu, taute d'6cou-
lement des eaux de pluie, il y a
une mare d'eau stagnante qui
peat, A la tongue, constitqer un
dangereux toyer pestilenti l : en-
suite apr6s chaque averse, des
flaques d'eau se torment dans
les tondrieres de la chaussde et
les autos, en passant, 6clabous.
sent le piston de cette boue.
*
...voit souvent, dans les rues.
une petite fille de 10) ans envi-
ron, toujours assez l)ien mise,
cheveux coups, air trWs d6gagO,
parlant passablement son petit
tran'ais, qui, accompagnee d'un
gargonnet de 12 ou 13 ans por-
tantquelque lois un panier,heur-
te A toutes les portes. Lorsqu'on
s'informe de l'objet de sa visit,
elle preseate un billet adressi a
tout hasardA Monsieur et A Mme
et par lequel elle demand une
auminne pour secourir sa mere
malade et sans pain. Si on lui
pose certaines questions, elle
r6pond avec aplomb, indique le
quarter habits par ses parents,
designation naturellement fan-
taisiste et implore piti6 pour sa
mere.
... souponne que la petite
flue est A 1'6cole de la mnendicit6
et que tout le boniment qu'elle
raconte aux gens n exisle que
dans sa jeune et fertile imagina-
tion. 11 taudrait placer 1'entant A
une autre cle, celle ou elle pour-
ras'instruire etapprendre que la
mendicitd n est qu'une honteuse
n6cessit6 in e.rlrenis.

...a vu que la a Cordonnerie
National) de Lucien Mira-
beau C'est installed depuis quel-
cLue temps dejA A la rue des
Fronts-Forts.
Le propri~laire a eu la bonne
idee d'ajouter le geste A fIcrit,
L'enseigne indique <.Cordonne-
rie Natianale et aux deux por-
tes d'entrde, chaque soir, sillu-
minent leux lampes lectriques,
l'une A verre bleu, I'autre A ver-
re rouge : les couleurs natio-
nales,
**
**... voit que Kawas se prepare
A aider le plus possible les fa-
milies pour la fin de I'annde.
Comprenant qu'avec le duretl
des temps, il ne sera point fa-
cile de se payer des fantaisies
luxueuses, Kawas va offrir A
ses clients un stock important
d'articles trs jolis, tres solides
et A bon marchC.




Parfsiana
DEMAIN, A 5 heures;
BUFFALO BILL
( Suite et Fin )
Entree :0,50 ; Balcon : 1.0OU.
A 8 HECRES
Un film el6gant et chic:

Rue


de
d'aprds la


la Paix
piece de lIermnot et
Toledo.


Avec LIon Mathot, Armand
Bernard, Maeolmn Tod et Aadr
Laayelte *t Stmy Psenoa


J as ils p s soulmeot
d oI Ir e do e
mbl~am, a enore u
t esMkta Imement per.e
it mon msbable. A.DE ROO

r__ i


,


= W
* *1
'~ $


~I_ __ __ __ __ _ L 1_ _I


-*ONMA


--~-- a~'iZY CLii~"P-.-il _d -.----_r______________~__


I


I




-~ -~ w w,.-- -


S_ PAGE-2 I
~A













*, -












11 n'; a de mneilleure prcuve Nos reneigneiments r
/e hti ieiriorih; die l la Packa'rd I menonirentil qt 'ine itmajo
(q1'i pisse ;Ire ofIfe rr Iv qIue ces noi vui.r ache t'irs 6
il,..i j)I'o( ri(;iiires ide itoin s I
l 1 io.itures qui les ont (h(;.i
e p n/c.s, dmp ip s f(inIc ti'cS cso ilt(r it s le r e niL
(I. ,, / u, c i.v i Six acl it ,. ont so ttins l prixr (I"e re ie(tt
d; ..ss. (;t.oles le.s Plrevisions cIturs Itouanges pour I'
aiijl .t "icIls el ceci damns /a mie et le rendemnent
plus Ibri/c epriode de' concfur- Packard S.ix est encore u
t et'le /dans 'histoire de I'aulo. porlant temoignage.


PA


DEMA.II Z A CEL UI Ql'I I'.)Si'I;DE I'.AE



C K A R
A. :lEE'.S (A/A (A E P'ort-aun-Prince
~-- -r--T W


DERNIERES Nouvelles

de LUETRANGER


COi'PAGIE FRANIltISE DES CABLES TELEGRAPIIQIUES
26 Oclobre 1928


Fin de Ila rire 'e les iniscrits
'iimariliumes de Marseille
P\i,, -- L-'(Eluvre declare
qu'> ha suite des entreliens qii
vieuncnlt d'avoir lieu entire M.
Tardieu et Ies d latgu6s des ar-
mateurs et des inscrits mariti-
mies, Ia'grcve de Marseille est
virtuellenient terminee.
L'|piloqiiui ie I ailaire Lo enslein
PAIlS -L'instruction de I'.t-
faire Loweenstein vient de se
terminer par un non-lieu. L'en-
quete du juge d'instruction de
Boulogne, M. Monmessin, con-
clut A la mort accidentelle.
Les Maroitains out rendn les asia-
lenirs francais qjirils avaient
ctaplures
PARIS Les aviateurs Iran-
cais Serre et Reine, captures der
ni6rement par des tribus maro-
caines dissidents apr6s un at-
terrissage dans le Rio del Oro,
region espagnole, sont aujour-
d'hui dMlivrbs.Le gouvernement
espagnol announce qu'ils sont ac-
tuellement A Villa de Cisceros
Rio del Oro et en bonne sante.
L'ailtoqire de I. La Ciersva
PARIS-N M. Juan de In Cier-
va, inventecur espaignol, a de.
montr6 un iinouveiu mnodale de
son Autogire aujourd'hui an
lieutenant Victor Bertrandias,de
D)ayton (Ohio) Ce dernier a faith
ptrtie du corps dties ing6nieurs
du service acriei des Etals-U-
nis.M. de la Ciervi espire trans.
former complteinent I'aviation
civil et Id rendre aussi
bon marclie el aussi hcile que,
l'automobile. Le nouvel appa-
reil, don't l n'existe qu'un seul
modele,pese 1 100 lives en plei-
ne charge. 11 pent laire 100 mil-
les & heree et ne consomme
que cinq gallons d'essence par
100 miles, A peu pros la mime
quantity qu'une automobile.
Le Comte Zeppelie a
atx Elats-Usis
LAKEHURST Le capitaine
Ernst Lehman, pilote en chef du
grand Zeppelin,a dclar6 ce soir
qu'l croyait que le dirigeable
pourrait partir pour sa tournte
dans l'Ouest Moyen avant 2 heu
res demain matin.Le capitaine a
explique que le barometre mon.
tail graduellement et que la
pression atmospherique qui
av it tena Ic dirigeaible dans son
hangar ces dernieies vingt-qua-
tre heures duninuait rapide-
-' - ._eg


* La terre tremble A Managua
MANAGUA- La ville de Ma-
nagua a Wt6 secou6e ce martin
pir un violent tremblement de
terra. II y a eu plusieurs secous-
ses successives d'une dur6e d'en
viron d'une minute chacune.
Autant que l'on sache, les d6-
guts inat6riels sont peu impor-
tants, mais pendant un moment
une veritable panique s'est emf-
par6e des habitants.
La question des reparalions
de la giuerre
BERLIN- M. Parker Gilbert,
agent g6n6 al pour les paiemen s
des reparations, a eu un entre-
tien de plusieurs heures aujour-
d'hui avec le chiancelier alle-
mand, le Dr Herman Muller,mi-
nistre des litances, M. Radolt
Hileerding et le Dr Schacht, di-
recteur de la Reichsbank. II les
a renseign6s sur la nature et I'im
Sortance de ses conversations A
ondres, Vari- et Bruxelles au
sujet de I accord des six puis-
sances pour soumetre la ques-
tion des reparations A un comnit6
d'experts pour qu'is en d6ci.
dent dtlinitivement.
nhe Calhi drale en lea
BRUXELLES- La Ca h6drale
de Tournai, construite au Xlle
siecle et I une des plus belles
dglises romanes de Belgique,
6tait en teu ce soir. L'incendie a
commence vers les 7 heures.
L'6glise coitient un. certain nom
bre de table ux celbr.s de Ru-
bens et d'autres grands maitres
et un vtleinentqui lui 'valt et6
Adonn, par S ,int Thomqs Becket,
archeveque de Cantorbdry.


Ie Perrel donners des cawerts
6 Jaeuel et as Cap-Haities
Sons pen, Mme Henriette Per-
ret, Ia charmante artiste pari-
sienne qui nous a berc6, A Pa-
risiana, par la purete et le ry.
thine m6lodieux de sa voix. ol-
irira des concerts en d'autres
villes 1 t .


LL MATIlt -*27 Octobre 198


erords I
rite de
'naient ,
bonnel l ,
hlusio.')
r' lfe /I
d'on.
de la
n im-.


D
*1


Attention & 1'eau I
epuis deux jours, dans cer-
tains quarters de Port-au-Prin-
ce, entre autres I'Avenu3 John
Brown et la rue du Peuple, on a
remarqu que 1'eau servant A
l'usage des families, a une odear
16 t id e. On suppose que c'est
quelque cadavre ou autre corps
stranger en d6coniposi ion qui
se trouve quelque part dans la
canalisation hydraulique.
11 est sans douteinutile de dire
que les measures prophylactiques
les plus 5nergiques et toutes les
precautions doivent Wtre prises
sans retard; car, si cette eau
contaminee 6tait absorbed, les
plus tunestes r6sultats seraient
A craindre. En attendant, les fa-
milies doivent prendre la pre-
caution Wlneniaire et trks efli-
cace de taire bouillir on de fil-
trer 1'eau qu'elles consomment.

,IARIAGE :
Cet apr6s-midi, dans les
salons de M. et Mme Hermann
Baron, A Saint-Antoine, sera
clbr6 le marriage de Mme
VveJ s in 'V. Pisere Noel, nde
Paulire Baron avec M. Joseph
J( Omie.
L'6pouse aura pour t6moins:
MM. Iram Pierre-Noel, Paul
Baron Hubert et L o Alexis;
et lepoux: MIM. HWnec Dor-
sinvi le, Albert Rivikre. IHora-
tius Laventureet louis Baron.
C'est ,M. AIphe Alphonse, Ut
ficier d'tat civil de la Section
Sul. q(ui cclebrera le marriage.
N Pus envoyons tous nob
vceux de bonheur aux heu-
reux marits.


AVIS IMPORTANT
Je,soussigne,HERMANN PETIR*.
de NationalitW Allemande, d&-
clare par la pr6ente que l'Avis
de la Secr6tairerie d'Etat do la
Justice en date du 19 octobre
courant, ine6r4 au Moaiteur da
22 du m6me mois,No 86,e coan-
cerne pas ma persota, Fai"
bien celle de mon its : VcroA
Louis HERMANN PETERS.
Port-au-Prince, le 26 octobre
1928.
HURMANN PETERS


.... r'ndra pro.- 0emande d'emaple
chi;n I cmel ou elle se Madame Hortense BURLAC,
fera entendre au course de deux repassease a la main et A I' l#c-
concerts, puis elle ira au Cap- triciti parlant frangais, sagla
Haltien ou elle tera apprecier et espagnol, dAsire un eomai
son bel art et son talent par le dans une maison priv6e -i'
public du Cap, autre.
Mthe Perret compete aussi of- S'adresser lle plersonol*-|
trir des concerts en plusieurs ment No 1023, rue da
-"- ""i ,--'o-- -.o.... 'J ltt n.m ml. .


9" o


Faits&Gestes 1


Demain arriveront A Port.
au-P, incc lea boxeurs a Papaci-
to *, champion poids lord et
Charles Mathieu.Celui-ci se me-
surrs A Manuel Jimenez qui le
baft~ rmcemment. Papacito a
jouawr centre Jimenez.Ce seront
des matches sensationels.
Re de la Pis
Soyez demain soir A 8 hen-
res A la iOe de la Paix rien
qu'da vous readant tout simple-
meat A Parisians oi vous pour-
re teontempler on film mervil-
leux d'art et de beauty.
Cigarettes
La Manufacture Haltienne
do, tbacs mettra bient6t en ven-
te une nouvelle cigarette de ln-
xe, "Colomb', pr6par6e avec do
tabac june et presented en de
jolle boetes.
6ie Popilles de s~-Aaleine
Cest le smedi 19 novemr
bre que les demoiselles de I'CEu-
vre does Pupilles de St-Antoine,
reprenant Ia s rie de leur tles
et conferences au profit de celte
oeuvre, offriront une soiree thWA-
trate avec un programme choi-
si.
La Rfluissauce
Comme nous l'avions an
nonce, les acteurs de" La Re-
naissance donnent mercredi
prochain, A Parisiana,une gran-
de soiree th6Atrale avec "L Em-
pereur Dessalines", le drame de
Massillon Coicou. Les program.
mes-reclames seront la surprise
de Ii soiree.
Biblielklque de I'Amicale
Le lundi, 5 novembre pro-
chain. la Bibliothique de IAmi.
i cale du Lyc4e Petion sera rou-
verte au public.
S E justice de pali
Mercredi aprbs-midi, le
tond de pouvoirCinna Edmond
troublant audience du Tribu-
nal de paix de la section nord,
un mandate d'arrit fut dress
centre lui et l'imp6tueux plai-
dear fuat appr6hend6 par un
agent.
A I'Eotle Normale
Avan'-hier, A 10 heures du
matin, les l66ves de 1 Ecole Nor-
male donnirent une gentille fete
pour saluer le depart de Mme
John Metzger qui, pour raison
de sant6, abandonne sa charge
de surveillante A Irnstitution.
lMavaise ean
La Direction du Petit Semi.
naire, ayant su que I'eau av.it
une odeur fWtide, a imm6d ate.
meant interdit a u x collgiens
d'en boire au robinet.Elle a fait
bouillir I'eau qni est dis ribude
aux 6leves. Excellent precau-
tion.
soles
L'conle de demi-temps
,* Charles Williams", precedem
ment situfe A la rue Dant&s-
Destonches tout pr6s du ddp6t
de lUsine a Glace, va itre ins-
talles bient6t A anglee des rues
Amnricaine *t Dantls-Destou-
shes en tlace de 'Orphelinat do
la Madeleine.


Salaas d'.anlS

Le Froma

KRAFT


I

Si

aveo

gec


I




I


Pimento
Saver dEielieuse, sucelleste...
C'est Ie Freomae KRAFT Pineate
Le gotit riche et d6licat da
tromage KArr Pimento, pro-
cure une agr6able variation A
amateur de Iromage. Le KRAFT
Pimento est une combinaison
Sde KRAFT American Cheddar, et
de poivre espagnol rouge et mdr.
Bien soign6 pour la saveur et
pasteuris6 pour la pureta et la
preservation, le fromage KRAFTr
eat emball6 dans des boltes de
terblanc herm6tiquement sou-
d6es. Le tromage KRAFT en ter-
blancss'6tend facilement et dou-
cement. II se conserve sans re-
frigeration et est toujours ab-
solument trais et sain lorsqu'on
ouvre la botte.
Le fromage KRAFr Pimento,
aussi bien qua lea autres qua-
htes de KRAFTr, est vendu en
pains et convient pour 6tre con-
pi en trenches. II y a une grande
varilt6 pour le choix et vous
pouvez ttre certain que chaque
pain, paquet, pot ou tes blanco
esat galement d'une fine saveur,
d'ane fine purett et d'nne flne
qualitY.
Chaque paquet de veritable
fromage KRAT porte cette mar*
que de Fabrique:


Si votre fournisseur n'a pas le
tromage Krr, il pent lobtenir
Ckes: wley Sales C0*, Ie.
IPort-au-Prince.


Arrive de

M LeGouaze

Comme LE MATIN rapprenait
Sses lecteurs,S.G. Mar Le Goua-
ze, Archev6que de Dars, Coad-
jateur de lArchevwque de Port-
au-Prince, s'est embarqu6 de
Bordeaux, le 12 octobre, A bord
du a Macoris v, pour regagnet
1 Haitm.i.
Mgr Le Gonaze arriversdone
doain a 7 heures du martin a
Portaun-Primce.
Nous serons heureux de re.
voir Mgr de Dara en excellent
santd, heoteux aussi do le voir
reprendre ici, apr6s quelques
mois d'absence, son poste d'a-
poslolat pour une Haiti toujoure
catholique. Nous souhaitons la
plus ch leureuse bienvenue au
Coadjuteur de Port-au-Prince.


o FPrasg*iul Ri
Legoos particulired
gnement Secondaire
que).
Pour les conditions ia
ser au Cabinet
'Rampy MICHEL
Phone, 2685.

LES WORTS


Jeudi soir a 10 hru
* est mort Blanc Constant,
Ses tun6railles ont 6Wt6
brees bier apres-midi A
th6drale.
Une d6epche des
yes nous announce la
, survenue en cette ville,
7 heures du martin, de
SCarmant. La ceremo
n6bre d'enterrement eu t
hier apr6s-midi, en r
pa oissiale.
Nous compA.issons e
ment au deuil qui fra
parents des detunts el
leur pr6sentons nos pl
c6res condol6ances.

CONVOCATION
Messieurs lea Memn
Syndicate pour la Dfe
int6r6ts du Cormmerce
et des autres dear6esd
-Section sp6ciale de Ia
bre Pde a otnmerce d
sont invites A se
lundi 29 Octobre couM
local de la Chambre dc1
merce d' 'ITI, A3h,
pour pivcdder A l'6le
Bureau.
Messieurs les Membra*
dant dans les D6part,
soot instanitment pri6s
taire repr6senter A cett
union. ea cas d('np
de leur part d y ussit
peuvent adrelser A I'
membres dc la Co
d'Etude qu'ils conu
leur delegation pour I'
annonc6e.
Port au-Pce, le 260ct'
,D'ordre de la Com l
d'Etude
FREDERICK K
Secr6taire


ON TROUVERA

Formes et chateaux garnis pour

dames derniere mode.
Toile A Matelas supdrieur double larger
Chapeaux de paille fine pour homes.
Jolies cravates de soie suoprieures.
Soiries totes nuances, dernier cri.
'~ If. a Chine. Cr6pe Georgette Soie lavable
Chaussettes et Bas de fl
Pardessus pour houm mes el dames
Chemises blanches et ootilear p. pour h v-m'ni.
SG.licrlaaiJ s d.e i rs d'r.a:rier p nr m 1riee.
Ne perdea pas le temps; si vous voulez entrer dcaas nu
ma g4Io et ue pas en sortir sani dt-e satistait et aue riei
a aIeter. all cl h..r


Memaunos


Sou les Dnix defient touted ccncurrenc


I ;' I c~ '~'~-~ -- ~~ --: ~~---~- ~


Vafitti
CE.SOIR
A4 hours. Grande M(ia
la compmlie enfantine
4s colom ieas.
nouveau.
Entree : 1 gourde.
Grandes pesonones: 2 goa
DEMAIN 5 heares
TlreScrt -
4a #pijsd. W
Risqelteu
4 pisode
4e~nad
A8 IEURES
Dernire Representation
Companies onfantine d'Ja
colombiens. Programm.
che et nouveau.
Entr6e : 2.00.
Las preminars places: 3


L ---- I


-- -----I~"


pup" I


y,slr~rrra*wJrrrulrrr~ ~L


I- I I






a.* N- IANNIA4 N 6ft 1
Port4u.Prine
'i616phone :2242


urn',-.rrro


ali b


27


Octobre 1928


ga c46 bre fariile lldmenkaire
LaA ,L

pOSPHATINE FALIERIES
done au enfahts dse I'Age de 7 & 8 mob la
St la unt. est ssi 'i'aipnt parfait des
S vieillard, convalMcent, en rialon de la
A do a digestion et do sts ventusfia*


Lxisg giand mmile d*peedea
PHOSPHATINE FALIiRES
d, riputation niveb a so dali.s w dow w itd.o
Ashpasees ot Misoeum d' MMsaeat- PAMI.


SLl ..... -IV- S. -- I


Lecrin
mijailre desaflaireo
id4 Suade, M. LIgl
if're ballu aux S l
Mi calobre par sea
aoe tel au!re homn
hidant I'inauguratio
Not administratit. i
mars du banquet a
nm 6crin qui conti
poense accordie par
pent. L'architecte
M&ma aussit6t.
iW de rents er A Stoc
pistre quitta le I
lion discours; dans
arrant sa valise,
or un dcrin qui i
mt voir la croix de
I 'ordre de Vasa.
inistre avait rem
t A i'architecte s
)boir de sLret#.


POLO


uAtran-
ren qui
actions.


La Fete

du Christ-Roi


distrac- Demain est la grande tale ca-
me dE. lique du Chnt-Roi. Elile a
At6 institute par I e Souverain
Dn d'un Pontite pour etablir sur I'Uni.
il remit vers enter l'ternelle royputi du
I'archi- Christ, R6dempteur du Monde.
enait la Le Saint-Pdre desire que cette
* le gou.- Ite soit une des plus grandes et
l'ouvrit des pIls belles de I'Eglise aunsi.
II a ordonnd que sa comm6mo-
kholm, ration soil, cheque annie, en-
banquet iourde de la plus Aclatante so.
le train, lenuit.
il laissa Elle sera celbrke, remain,
i'ouvrit, dans routes nos Aghlies avec la
cheva- plus somptueuse pomp et I' -
clat le plus majestueux. L'olfice
is sim. divin sentourera de tout le taste
on pro. magnifique de ia lilurgiecatho-
lique et toutes les chairs vibre
rout A de grande et belles pa-
roles de loi et d'amour par les-
quelles des voix chaudes et con.
vaincantes proclameiont le
Christ, veritable roi de la terre,


I A 3 heures 1/2 de Ia-
Ndi se jouera santi ler-
a chmp d'aviation au Pont
le dernier match de po-
Ia Coupe ofterte par Ma-
Vasqoez.
le aura lieu entire un
a G. d'H. et une 6quipe
La Coupe sera remise A
victorieuse par Mon-
Aliar, le sympathique
d aires de la epubli-
oluicaine Port-au-Prin-
ipblic et invite t assister
reacontre,

looiation mlite
'Suvro Chr6tlU nne
PUin, A 10 heures du matin,
Slihea la seance solennelle
Meslle des deux sections de
lociation mixte de l'CEuvre
ktienne.
h membres des deux sec-
0 out t16 convoqu6s A cette
Don qui sera tenue au local
uAsociation, 943, Place Ste.
S,

eBsoallnla
liuin 110 heures du matin,
issualons de Mm"Justin Ma-
reue des Casernes, la Des-
- tiendra une seance so-
il r4cr'ative A I'occasion
yOu de France de M. LA-
son president d'hon-
6les membres de I'Asso-
Oat 6t6 invites a la rsu-
Wh


L.** leunaie artlisfs o-
lomblaes A Vart4ts4
Avant-hier soir, les tout jeu-
nes artistes colombiens ont don-
n6 leur premier concert A Va-
riktes. Ils renporterent un gros
succ6s. Leur grande jeunesse et
leurs talents dejA remarquables
leur conquirent vile toute la
sympathie du public. La maes-
tria avec laquelle la petite El-
bia Rey, 5 ans, dirigea son ot-
chestre fit l'objel d'une admira-
tion ananinle.Oi pplaudit foit
auasi les autrea je nes artistes
qui mirent toule ledr nme prin-
taniere, toute leii seutmentalit!
juvenile, touted la chaleur deo
leurs jeunes csurs dans l'ei-1
pression des morceaux qu'ilsina-
terprdtaient.
Its offrent, cet-apr6s midi A 4
hoeures, un nouveau concert en
matinee et domain soir, A 8 heu-
res, its donneront une derniere
soir6e avec un programme nou-
veau. Leur brilliant d6but de jeu.
di est an gage du success de leurs
nouvelles auditions.

A louer & P6tConville
Grande et comfortable mait-
son en deux compartments
ayant toutes ses d6pendances ,
situe dans la rue de 'Eglise.
S'adresser A Mme Boulouse
GEBARA, au themin des
Dalles Nos 837, en face de la
Lpgation Franvaise.


J. D. EAIXW LL 0o
16191 Rue Rdpublicaine (Grand'Rue.- Port
I .** - ----- ----


A etc.
4i'

S-


,m bsa nal, umsm
( COMPAGNIE DE FIGUK
BANANE IlAITIENNE)


Premiere


au PrinceHaili.
,,m.' -


Une saveur d'amande quo
vous ne trouvez nulle
part ailleurs
Le GRUAU 3 MINNuTS diffire de
tons I.. autre gruaux quo vono
aveos o0tel jusqu'ici par as qua-
litd, savour, ot son apparence.
La cuisson fait* Iu Moulin, pen.
dant 12 heurea, dane des Four-
nux Sudoissan u, au, pour
efft de donner aux grains d'avoine
un* saveur d'amande quo nul autre
proe6di, dans aucune autre marque,
na peut roproduire.
In Vento dana touts Ie bonnie
Epicerles

Les caprices de la foudre
Nous avocs relate, hier, que
pendant la torte averse de mer-
credi soir, la loudre 6tait tom-
b6e sur la transformation de
I'6clairage electrique place de-
vant Parisiana. Capricieuse, la
toudre a aussi tait des siennes
sur la route de Potion Ville. Le
m6me soir, elle est tombee tout
pres d'un camion qui montait
6tion-Ville et a misle !eu... aux
jupea de trois dames qui 6taient
dans la voiture.
Heureusement,elle ne se borna
qu'A cela.

NOUS achetons de la noix
dacajou en coque
Venez nous en vendre
Aux Produits du Pays.
1313 Grand Rue.

Un Amn6ricain a Inven-
t6 un 6conomiseur du
vapour d'essenco
W. Critchlow St Wheston,
III. U. S k.a invented et brevet6
un nouvel 6conomiseur de
vapeur d'essence, pour tous
moteurs d'automobiles et A
essence, qui est meilleur que
n'importe quel entire ceux
connus.Ford couvre 75 miles
avec un allon.
Toutes les marques rappor
tent des augmentations incro
yables. 11 couomise 1'essence
et d6carbonise le moteur. II
en olfre un 6chan'illon gratis
pour I'introiuire. 11 d6sireaus
si avoir des agents et repr6
sentants qui penvent gagner
de $ 375.00 A $ 1250,00 par
mois. Ecrivez-lui tout de suite.
Ecrire votre lettre en anglais
Adresse: W. Critchlow, St
Wheaton, Ill U. S. A.


mission
Dollars


Or 50,000


\ lils en fer et en cuivre, les glaces, tableaux, chaises et dodines,

x de salon, (articles viennois), glacibres, armoires, coiffeuses que

is trouverez chez


H. BALLONIFils


SONT des ARTCLES DE PREMIER CHOIX

DON'T .LES PRIX SONT ABSOLUMENT MODIQUE.


Avis im


lt


SERIE A.


La chaussette "Holeproof Ex-Toe"
Dure de 3 2 4 fois plus longtemps!
U NE nouvelc methode de tissage donnc un renforcement consl.
dirabie .la points ct au talon et fait de la chaussette '-Holeproot"
une chaussette qui dare alors que la plupart des autres marques sont
dkji uses. C'est pourquoi "Holeproof Ex-Toe" peut etre con-
siderec comme tIisant de 3 a 4 tii plus d'u'age.
Les messieurs prifirent "Holeproof
Ex-Toe" parce que cette chau sett
*uffre en mime temps qu'un lustre *Dy-
eus et discret, une dure d'usale tree
Svantagruse. Neanmoin *"Holeproof
Ex-Toe" ne core pas plus que la
chaunette ordinaire. Demanded "Hole-
proof Ex-Tue" et exiges la marque.
En / n, ,![ n canmu, osniasmagasti,.


Mohr & Laurin, agents'
BONNETENW
Holeproof
Ex-Toe
3olepolofHcsleryCo.,MIIaukke,Wlh.,U.s.A.
S i mnies d'eipcirence dan5 Is fabricdon
do botk.mmnc


---


----_-__


----- --- --


Samedi


~--- ~--- ; ._, L - i- 1 -`--L -


-~ulz~~


-7 V -- - :!! r, -.A- --


pn


1 *. 7


k+


Pourquoi vous devez souscrire
aujourd'hbui memo;
1.-Nous avons de fortes demand.
des i l'etranger pour des actions,
meals nous sommes obliges do lea
offrir an Haiti avant, at nous von.
drons I# sold A lEtrauger.
2 Nous devons planter 1.000
carreaux avant la fin de Mars.
3 Un carreau content aen
viron 1.000 plants, cocito or 20
pour planter. Recoltl et livr# au
port d'embarquement, on doit
vendre le regime standard or 0,40
minimum.
4 Votre action eat le mell-
leur placement que vous puissiez
faire deo votre argent, car la valour
sera auginentde annuellement et
et vous rapportera un dividend
satis'aisant.
3 Tout argent ainsi ddpens6
pour ,l'Vchat de Figue-Banane
restera dans Ie pays, et vous
en bntdficierez doublement ; par
I'amelioration econ mique qui en
r6sultera: que vous sovez un com
mert;ant,uu profess iouel,un plan
teur, un cmmis, etc. Tout Ie
made en bdneliciera.
6 Nous aurons bient't de
grands vapeurs visitaut nos rades
hebdomadairement' et tout Ie
monde en tirera des bn4dlices.
7 Vous pourrt/ regretter plus
tard, que mAme & litre de sacri
fices, vous n'ayiez pas aide au
d6veloppement de cette Compa-
gnie et que vous ne soyiez pas
membre de la famille de cette
Grande Corporation. Et peut-Atre
qu'au moment ou vous voudriez
en faire part ie, ne Ie pourriezvous
plus.
8 Vous ne deezi pas tre si-
tiatait parce que avez souscrit vous
m6me. Vous deve, porter tons vos
amis & ,ouscrire aussi. Ne lear
permettez pis de rester les bras
croisds pour le moment.po ur veni
jouir plus tard des fruits de votre
capital, et de votre support mo-
ra .
Oun vous tes pour Ie develop-
pemeot Aconomique du pays, ou
vous iles centre, et alorm, vous
r6colterez ce que voui aurez semi.
Selon /article 32 des Statute,
les premiers Actionnaires auront
le privilege de souocrire aux nou
velles tmis ions en proportion du
nombre d'actions don't ils sont
dojt propriotaires Ce privilege
constitue un monopo!e pour tous
ceux rui souscrivent dbs aujour.
d'hui.
.La liste pour la premiere e mi.-
sion, Sdrie A sera lermde bienolt.
Lelst la soule Rdpublique ou le
Gouverncment aria d'encourager
le developpement de cetle Industrie
ait retire enti6rement les droits
d'exportation sur la Figue Banane.
,Voudritz-vous voir le sold do
ces actions passer dans lea bourses
6travgeree ? Non.done, souscrivez
d6s aujourd bhui. Soyez fier de la
rdubsite d'une grande Compagnie
locale d'aujourd'hui qui passer
danes I postgritA de vos enfants.
Chaque stranger jouissant do
I'hospitalit6 de o a dpublique
d'Hasti devrait souscrire dans cotte
Compagnie, et ainsi aider an dg-
veloppemeutdu pays o, il gagne


,e


. .- ---- --


- -


A




PAGE- 4


,L~kt .~I:


son paino.
Pour tous rens'igaeentsrtf, 'a-
dresser & la Diractiou de la H'ti-
tian Company Limited
P. 0. BOX 147
B NQI;IKRS:
Royal Bank of Canada.
Port au Prince.

(nmpagnie g-qnrale
Transatlanttq its
Ll steamer aMacoris est parti
d B)rdeauxz .e 12courant A 4 b.
doP'aprit-midi et eat atleaondu
I ort au Prince venaut directement
d-i C0o, le 28 ou Ie 29 au martin.
S lot I'arivWe du vapeur & Sin
Juan P. R la date et I'beure de
I'arriv6e & Port ai Prince asront
publiies.
Port uu Prnnce,le 16 Octobre 1928
E. lOBIELIN et Cie, Agents


.Swil a'ch's. 'lendus,e(chanfqs
n r nmeillei'res. conditions par fle
Cabinet h'echniqtu' d'Enlomolo.
i'e J. CLEH'WONT 40, Avenue
dI'Orliins. PA R IS France.
( Maison fnd(;e en 1885 )

Avis tr6s important
A vendre une machine de
kola en bon ialt avec acces-
soir et une grande maison
basse toute neuve A la rue
Courbe comportant cinq up-
parteinmentsdontchaqueappar
tement est de trois pieces qui
se 1loe 12 dollars chacune.
S dresser pour le out a M.
Joseph TIMMEI, Rue du
Cent re. No 1823, en tace de la
Rue Traversi&ce, tout a c6te
du tribunal de Paix. section
Nord.


contre

CONSTIPATION
prenez les
COMPRIMa
*de DELORT, Pharmaciea,
u 9, ARu *Salu-AntOi
C'ZST LE MZILLNUM
DES PUROATIF8
SWom.OT-AoP7-aIoWO
Ale*.P3TRUI; Phsfmafl ALBEP151
Spb.arnacie .4u D, JlUan VIARD
*o tointee boenne. P armgadie..


Le bateau "Guba", venant d'Euiewpe e*
ici vet& lt 6%;effibre, en rotU pour
Cuba elc,wea~t Klu trAt.
Le steamer, 'Ar ateisa", -veqst *dot
Cubs via is ports, di lu I' sea ici verss
vembre, en pirtance pour t'Europe via
du Nord, -prenast .(r it .. pat .Os. .
,,e o ta ei


VeMt 0(P thbla


i


*len I a


lan
le. ot
Sm^
Ee^
le I s


h ih.li-


Ddpart pour JPrmie, Dimanchek t10 hourea do matio.
La Vedette a PantalOon Guilbeaud de retour de Jdr6mis et des
ports i lei m6dittire, partlra pour 1. memoe tio6rt re,DimasCbe,h ItI
heures du martin.
Los pass8g, rs soot invites A venir preodre leors eartes de passga
ce aumro 104, tHue Boone Foi, eor lace d I'Hl6tel do Frauce, die
au jour.
Port-au-Prince.le 24 Octobre 1928
Francois LETELLIER


- -


' Maurice

Etienne jils
IAkge desM 4 si de kI' t
Marchaln ijjg irarq ,' es
d oQptels Do: tIV.

Pou r

k eneeux jolis cous-
snD'posatr ion richement
broais aI< s 1uh sur ve-
Iouri roig'S, I'dutre sur se-
tin bleu4 fT~rVtM d6licatriche
el snogne qui pvnot'" expos
Satton t~renfe Exposition de
bIroderie A Port-au-Peince.
On pent les voir chez
MIn e MARCEL t(OURAIGE,
533, ,Rye des Cxsars.


M opri ur
L6omoe Llousla,
Proprlitaire


Angle Rues des Chsar et
du Magasin de I'htat.
Rhum Mousseline
Vins rouge et blanc
Alcool, Clairin vierge
Sirops et Liqueurs
Cigarettes de touts mar-
ques.
Kola
Gros et Dtail.
N. B. Malgre la hausse
de I'Alcool, le Rhum Mousse-
line n'a pasaugmentI sesprix.
I A vendre
| Jne chambre A coucher de
provenance ambricaine. meu-
bles de salle A manger et sa-
lon, %aisselle et verrerie, etc
S'adresser au No 2690. t616-
phone. automatique,ou an No
2370 A partir de 5 heures de
i'apr6s.midi.
Je. soussigun, declare au
public et au;Commerce notre
plus responsible des actes et
actions de Madame Lavictoire
Maurice, n6e bilia Dambre*
ville, pour causes graves, une
action en divorce devant in-
cessament 6tre iutentee A la
dite dame.
Demizaine 4e section rural
de MiragoAne le 20 OCtobre
1928.


L ivict)ire \URICS.,
I I i OM-- -+


Colombian


tbmpaaiy Iier
Le steamer 4 ridgetown", veaost d
via Iles orts du Iord Psll atteudu *
le 27? ctobre eourant II repalira e m
rectement pout JMrmni en route pqa
de la Colom bie, prenint ret pa mages
"fort *U.'MN o, le 14 Octobre 1928.
Gombian Stea & ipCo, ayIke

W~bara & Co, Ag


-- -
LA MASON BARBAVCOURT, porte A 14 cdokn
clientsqu'A dater do ler Septembre 192S Is.
aux prix suivants:


Rhum par gallon : en gros
* (u ne 6toile) Gourdes 10
** (deux6toiles) '13
17
***** 30

Rhum edn duteilles : En gros
( Une ,toile) Gdes 2.00
** 3 6loiles ) 4,00
***** (5 6toiles) 7,50


I *


Eu dM
kiesl,


%I


Ces Rhums ne poorront pas 6tre venius ni aU
ni au dessous des prix fli~6s plus haut.


Maison Ch. N. Gaetjemn
Donne avis aux clients du RHUM NECTAR: qu'A part
date son Rhum se vend a aux prix suivants:
Rhum par gallon CE gros En
Rhum courant Gds 8,00
Uhum courant 10,00
Rhum ( une toile ) 12,00
Rhum * (deux 4toiles) 14 00
Rhum * ( trois tioiles ) 16,00
Rhum ( quatie 6toies) 211,00
hum * *' (cinq oiles) 25,00
RHUM enOUTEI.LES
Sans 6toiles Gdes *2,50 '(detx tfies
( une 6oiles) i 3,00 * (trois 6oli
*"* (4 6t miles) 5.00 *** *(5 6


Notre Rhhm fin ne
achats eu bjjteilles la
de 10 */..


subit pas d'augmentatioe.:
maisoa accirde toujours oe.


u~ -

.g s


q. ^


4)
100


. ,


Cat6 chic, v6ritabe Eden -Des liqueur & les Vi is exllis et rIv u'ei


- wmom -NWN -


Panama Railroad Steamshio Line

Service dejfrdt et de passagers e*.
NEW-YORK CITY N. Y. CRISTOBAL4, ANAL'ZONE t les PORTS de la C0*1
O< UEST de I'AMiAIQUE du SUD.
plus irapide et le plusdirect service do transport de passars et do fruit entw
et tes ports Emopeens via New-Yord et Cristobal. Canal Zone, Isthme deo
Voici la listed de nos agents pour les principaux ports de l'Europe:
Aaglotoerr* Booeoe 'rao e
Mrs,. G. W. SHELDOM & Co--17 James Street, LIVERPOOL, ENGLAND i


ENFRANCE
In. SiELDOI &0 AO t reprI*eafi:
Par les maisomus slvantes:
-OEATLEY HANY &A Co
21 R*e de la R6pabliqde
Marseille
HsaRNu PeON & Cia Lt ,
63 Quai orges V
Havre.
Hti Panow A Cle. Ltd
o*u Mout A vapeur
q'Boulogfs/tler"
kawu PM e. Ltd
9Rte ide.iMaralis
Paris,



Re Ro
Bordsiu


COl ENHAGUE
Danemark
Mrs. E. A. BNDIX & CO.
21 Allengade, Comnhague

MrsHENRx Co c CLRIS
Pi & O atto, No4w

OSLO, NoRwAy
'International:
Speditionsselskad
HABsoURo, GBRmaxN
Mr H. Vogemann
Hambour,-Germany
. GoTrouancE Sw I.Mr,
t Nordiskk Ixp
Gottembr. w,.I*


I LBoftdams M1


__ ___ __._ ___ __


--


JL


- --- --


I -- .- -


wmmmmwlw


--- mommod I -mlosom


--


rr~


r


O


,/




O .i.i -. -. -- -...


LE MARTIN 27


* 4 0


I -


m alummealingIghamum
ASSUREZ-VOUS A LA


onal ire Isaat tyE


police d'Assnronce centre: IN ENDIE, TREMBLEMENT de TERRE
Assurance maritime, Voiliers ou Vapeurs


T6l6phone: 2624


-X R. STEMPEL, Agent Special
Elage de la Compahuie du CAble FranCals, Port.an-Priuce
GFNTS de PROV NCE: J, B. Vilal, Jacmel H. Sendral. Aux Cayes
J. Elic I cetage. Jer6mie-T. (ousne, MiragoAie-S. Martin, pt. (oive
C. Pinard. Saint Mar -A. & F. Me Guffioe, Gnnaives
F. MJ ra seI'vr-dL-Pax.x-E.Etlenae, Cdp Haitien


est le moment d'assurer votre maison,


i marchandises avec la ( Union Assu-
ance Society Limited Londres' qui est
des plus anciennes ComDaqnies d'As-


adressez-vous


agents qeneraux, soussi nes.
Union assurance society Limited

L. Preetimann-Agoerholm & CO
RUE DU QUAI.


nd HBtel de France I A LA
UVEAU SERVICPetite Mason
DUVEAU SERVICE 1637, Rue du Centre


ON TROUVERA
Slatuetles, et tous' petits
objets concernant Ste Thdrbse
de I'Entant Jesus.
Album ,de canonisation et
auires.
Jesus sur paille, personna-
ges et animaux pour cr6ches.
Chaussures d'enfants toutes
NUANCES, Idernier cri.
bCostumes Jersey soie pour
bdbds.
Costumes serge et autres
pour gargonnets.
Grand assortment de Jouets.
Petitsjouets gros et detail.
Venez visiter
LA PETITE MAISON
Assurezvous contre accident
b Ia a General Accident Fire &
Life Assurance Corporation Li-
mited.- Vve. F. Bermingham,
Agen G#neral pour HaL
Iou.S.. Satin et Ls
Ctes Felix IAIVEANET
1716 Rue du Magasin
de l'Etat, 1716.
Avons requ des souliers
tin, LAM9S et VERNIS HAt*As
Regu 6galement Souliera biI
chevrean Noir et Couleor4*
n vernis pour Entants, D .
IM et Fillettes.Talonsplatset
bottlers.
Ches F6lix LAVEL N,-.
16.Rue du Magasin de I' Ia


Se tisaise commV uau
peloture artist)
IE


La Boisson


Une poudre qui est aussi
douce qu'une plume! Legere
comme I'air! Duveteusecem-
me un edredon! VoilA ce que
disentceux qui se servent de
la pouare Exelento. Elle s'e
tend doucement sur la peau,
laissant une fine pellicule de
Ipoudrequi rend la peau anssi
doucee qu'une peinture d'ar-
tiste.
L'EILETO
Est un triomphe pour la
toilette. Elle ameliorera n'im-
porte quelle complexion. Et
_%ite est d6licieusement partu-
mae. Elle est livr6e en quatre
teintes, Brun once, Rose,
Claire et Brunette.
En venle chez tous les dro-
guistes.Pour 0,25 centimes seu
element. II est expedie des re-
ceptiondu prix.
EXELENTO, MEDICINE
LOM PANY
-TL NTA, GEORGIA U.S. A
Agents demands pour tous
s.ez pour renseigneents.
Ecrivez pour renseignements.


~Ig~~39*1j


connu IiC


dans le monde enllieir
EST UN
SRAFRAICHSSANT
Er-. UN

P4 RECONSTITUAN'I
^ FRO1D
EAU MINERAL WHITE AROCk
GINGERAL WHITE ROCk

Le seul Ginei al fait
d'eau mineral pure '

des Sources

WHITE ROCK I
DANS TOUS LES MEILLIiRS )T1l. S,
CLUBS, CAFES ET RESTAURANTS
Mohr & Laurin
Distributeurs Port-au-Prince, Haiti,
BoomA


*uaIm- St


Toutes les Polices


DE LA


I


E


$'
saw
&I


BARBIl ANOURT


a


DEPOT:

RUE dCEsRS
. -, - ,- ," .- -


- 4


comprennent la Protection centre la
Foudre sans augmentation de taux


Eug.LeBosseBCo

Aqlejis (ese'ix


- ---- --_-- __~_ ___ ~~ __ __ _


_ -- -- p-


----- ---- 1.,...-


m


II


,t~B"r~~a~


__ ,,~ ~ -


4 *


%


PAGE- 5


F


I




PAGEI_ 6~ LVT_ 2


PAGE: 66


Le Pre-Ca-Tlan

( A.\\ II.NNl- l'NI ()1i l'l (tUITLAU. IUI OS\VA .D I)URANI) )


Grands Jardins et tout le confort des n

Icuirs cafes Euro pe)enS.


Service de
Service (le jti


-- --- --W" Nmw


Clinique L6on Audaia
1 !6l Avnuuu J lhn Brown. Phone WU3
lirecteur sciontifique, 1) B Bi ,)t
Consultation, m dicales el Cbiurgie .,
Traitement de Cabinet
Tlraitement nouveau par aunto vaccine
Lbors'oire Medical
liecherches et d'Analvyes cliniques
M6thode de travail du Laboralnire d la I.a cult de Mddecine de Paris
( IloPital St Louis )
Urines, Sang, Crachats, R4action de W.,sermann,ftc, etc.
Prise de sang et Pr6l6vemen* di, er-
Le matii d1 6 heures A b utes. Le ~oir d 3 h. h nires
sor rendzv youw.


ARRIVEE DU MACORIS


-- -


n- .- "
Eu vente chez Alfred Vieux, Simon Vieux, Bazar,.
Metrpolitain, Fred. Gaetjens et Cristal Market
A 4 dollars la douaine, 035 le balais.


Course d'Adultie
a P6riolo6 Tealser
Oireleur-Fiodeager-A Ilred Vims
Les lamilles don't les do.
mestiques et geas soot occu-
n *- p6s pendant le jour sont avi-
il-868s que le Cours d'Adultes
re. ricl6s Tessie I A rouv1rt
ses portes depuis le premier
Octobre. Les adults et:jeunea
geus A partir de seize tans y
sont admis gratuitement.
La m6thode d'enseigne-
ment est facile et pratique au-
cur analphabet n',y rsiste
apr6s deux mois de travail
S- p assidu.
Srqul, Nota-Enseignementessen-
tiellement gratuit.
|*Horaire. Chaq ue jqr de
-- T heures 7 h. 1/2 du soir.
Maison d'Ecole.- Quartley
St Anutoine.- Avenue Nwpq
Alexis.

"D"u






S'I








z olyno s ur une bIroe

1n la boyche.


40
et de ur q voue
Sla bceo


h,~nmrede lue pour romendes lapdo
, Voyage en previ -ou a.lleur *ur
Coniti sa e*fiimnat av


WMA=W- *V.WWAPF"


e( dil In I


BARBANCOURT **

Plats rhoids et liqueurs de /re mna


D'aprc's un cab

en dernu(it e het

COris scra ici din


(u,hieir,

ire, le Ma-


heures


anche


du martin,


a7


u.ow-ftemp K- w


I -


t,'S:Y~~


cetobre 19f


|Catm J1 1am
i Eesaucoup d geas, sprcalem t
iix qul unaflreat de surditi, de
Seridonaements d'oroill"a os do
eat~Rhe nasal s'imlatemrom t
srqu'aa petit apresil trisle-
a x appld oTlasires labe.
atdd at4 rd4cemakt 1 nveatd
le* soaLag t peram eeat
asem p6 et sa mays
4N ide eaitalae do on trta
| et apprmaree t iaucaable
l 6 4td eotbattms aveC smoei.
T ut intureue, dduiraat d'itres
*memomDt eoue1 uit 6 te o
Soahe apparell,detra s*adrs-
O I S ed o.ire d. 4RALaNB,
SRAa., KINT ENGLAND,
qt AnYe4 def 4Atsait eoMpletn
. av. I ls. ."t ')1n- ,.-* ',<*'0g "o-r In teraps or cioel
IPinstriteqnt mime avec les tudiJ
Cit'n'nl' &ore siirpa, etc, seIret
*mmA-4i tfric- .t% to VAN poor paste
*, *a. ir.e** leihqo-e, tens tfols
do poste payds,contre I'eovoi d'as
andat pastel do 12 sh lila"m .
En dorivont, moetionoz 'e A
i Maei.
District do la Polio*
AVIS
Liceice d'Armes fee
1 Ls porteurs d'Armesi Feu
sont avls d'avoir & soamUettre
cet Office leur requbtes pour la
renonvollement doeleans Licence
dans lea forme suivantes ;
2. Resoavellement.-IA re-
quite sera taltl par lI domandour
au Cbef du D4partieBt ( D&paqu
tement Commandeur ) vi& le Chef
de Ia police. Elle sera faia *a 4ou-
Splicata sign6o par Ie domeadeor
et contiondra leslinformations sui
vantes :
Num6ro de la Licence renoo
veler.
Marque de Fabrique on Manu-
facture de"l'Arme.
Le Nulmro doe srie de l'Arme.
De qui elle a 6t6 acquire.
Nationality et rdsidenoce d de-
mandeur.
La raison "du renouvellement.
3-L'Arme en queewtin devra 6tre
soumise at Chel do la Police.pour
etre v6rifide. _
4 Toutes le Licences epirent
au 30 Septembre 1928 et deivent
etre reonouvelpq avant le ter Jan-
vier 1924.
Port an Prince, it Sept. I 98
E. P. SNOW,Ober de Polie.




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs