PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04835
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 10-26-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04835

Full Text


"f +C < '" /
.u , .. ,

^itt~rtbills


Him ANNE.
-*<.


S e^W


* + ;,- +1, .. .


ocTcpPti m
*i t


, j'*


Id


r;O ,

0ff


PRESIDENT VASQUEZ


i publians tr dubel de la Pefmtion qne Ie Prlsident de La ldpubliqm Domini-
SIe Gie nral Horacto VASQUEZ, a adresd d ses Concdltoyens d occasion de 8aG aii--
tire. La Pioclamation at d'une dloquetne et d'une nettetd reiarquables.Notre eonfrre
eistin' Diarios en a public lexte sous ce titre:


FuJ


,: -. -'I
Honorable President de la R6epublique,

General HIracio Vasquez se maintient ai

Jbriante 1rtterrnmorale diew jours.X


!l Corciltoyens,
dtrets largement et
Io nationaux, parmi
qui inspirent I'ac
bommes politiques
lkmine d'Etal,ont tou-
lcujp6 pour moi one
fciponderante au point
[ikei A celte hauteur
lils que cr a pour
titt pour moi Is vic-
*eetorale qui n'amens
ir; et j'lablis, dosn
MmernemeDnt ue po-
SUns distinction de
e attitude me done
convoquermAgar do

de ce partli$
Iounle et detfrent
016s que, comme .tn
ut, arrive l'heare
eret de decider quel-
blnmes relatils a
r ou aux intlrdis vi-
Ila Nation.
I Gouvernement cher.
tliver a un accord qui
1ltermine laligue fron
Iuat notre territoire
de la Republique
Ies excellentes dispo-
ulast de notrp ct6.
celui de l'Etal voi
deat ce moment pro-
1 solution du piolh4
Ipal qui doit to plis
^er les deux Eta tIs
As raisons tellement
)St connues qu'il n'est
tessaire de 4es expo-
n. .ass tr6s r
o, un passe tres re-


cent, IiclUnation instinctive
qui a exists et qui a pa se
maintenir, amenait lea Gou-
vernements A s'unir pour
leur mutuelle defense con-
tre.la menace de guerre
civil, et c'est pour cette
raisob surtout que e grave
probl6me de nos IrontiA-,
res est rest sans solution.
13ient6t i'adreserai aux Cham-
bres Lgislatlives unMessage
pour leur demander de mode-
ler la Consttbtlionpolitique
dIe I Etat dans son article 3,1ifin
de rendrepbslbt MeJ accord
dirct avec Is Ra ublique
d'Haiti sur le probleme des
lrontires. "Avan de prd re
Iette decision ai co~~~~b te les
les parties, j'acherch6 la con-
sell de Is capacity aptionole IA
o( je I'ai vue-la plus haute at
la plus l igon6e de tout idte-
p6t pilitique, j'ai consult le
sentiment national 16 ou je
I'ui trouv, le plus pur et le
plus etrangera loute ialsaine
Influence.


Je crois de mon devoir de
reclaoer de (bus les groups
politiqwAe et n general de
tout homme habile A exercer
le droit sa r6 du vote qu'il
remplisse4e devoir qui leur
income d'accogrir aux urnes
au- moment, opportun pour
laire triompher les d6pulds
conslituants. qui dpivent de-
cider si la grosse question en
d6bat doit are )e oun n eso-
lue. Ou iA la restriction con-
tenue dans article 3 de notre
Constitution doit subsister
. ., '


I-


vale ur
rittfi La vaeur,


d'uite Gourde lAl1 iil.'


De i'tour de t'Etranger, M Vtcoon J. HAumaT a rmpportI
an tori stock de 'marchandises'flnes : Tolferle, Bonneterie
bon march. ,
II ye ausai de belies (4haussettes pour entantsde 6f A 14
ans, quality sup6rieure A jour et A dessin et A un prix .incro-
yable. GOURDE LA PAIRE
1 GOURDE'LA PAIRE


La Maison a ausssi n bel assortment de VOILE MERCERI9m
et de T*Ti d'NDIENN ttes nuaes anes DC 1 GOURDE L'AUNE


CHAUSETTES A HOMMES : 1 GOURDE LA PAIRE.
UNE VISrIT VOUS CONVAINCR&

Victor J. HARARY
laeis I laMreb, 1735, RBee Corbe.


SDisNribmi de pril
on ire 61imin e.r Le dimonche 4 novembre
Je stil certain do rempir ocn des prix de lAliance Fran-
un devoir que d'autres n ont sa se.
paq eu la chance de pouvoir i gb
remplir. J'ai la conviction que Pour la f6te de St-Charles
j'agis bien, mals je desire quae ui est le patron des Gonalves,
tous macomapngnent dan su grand bal sera donn6 dans
cette direction puru et levke Its salons du Cerele de Com-
de lines id6es: Je desire qi'aun. pierce.
cun int6rft poltique de cir-I La before
constance noe'abrite dcriare Avant-hier soir. pendant
le supreme imteret nationall ravers, il y eut de forts coups
qui done lieu n la retorme de tonnerre. La toudre est tom-
d noothe omtitlution politi- be sur le translormateur de I6-
tue pour mnietlre des amen. :Olairage lectrique situ6 devant
d'mets .,scecplibles de le Parisians.
lavorier dans ces Icudances. L'Empereur Dessaliss..
Si dit ,in:a(der ceci & mes par- Le grand drame historique
litaim corslituaient ona sacri- 4 MasMsilon Coicou sere repris,
fic 4je mai, l'ipl rais a e pra chaiA. 31.ocl.. .
h6si'er. mais cele attitude a Parisiana, par les acteurs de
n'imp i(tue ,ucun sacrifice a La Renaissance *. A signaler
popr nii car je proc6de d'ac. nheureuse idle des organisa-
cord M ec des iders q-ie j'ai tours de la Iste qui consistera
toujourssoutenue. en aIs distribution des program-
s enues. mes-r~clames pendant Is reprd
Aussi je veux ~ire mniinte- sensation.
nunt nvec orgucil, nvce ler' Accideal
mcl-. du IPuvoir ,a je suis' -Avant-hier.devantt I'tablis-
aninitenant que sman ensee segment scolaire des demoiselles
d'hier esl ma penscc d'hrjour- Dupe une auto heurta une flilet-
d'hni el je puis expr'mer a te qui sortail de I'cole.L'eiifant
meh cmirrligionaiiiireaeta tous relev6e hvec des blessures et
c i x quii suivejt en ce mu- des contusions a 6t6 admise A
mnct I'orientnion de mes I'H6pital General.
coriligiounaires quoils ne se- liains Banana Co
raient pas en harmonic avec Du lundi 15 au samedi 20
mrs ideps s'ils mnlaient a un oclobre, il a 6tE vendu A Port-
intlretnationalniussidlev6~ ue a.-Prince 40 actions de cette
cclui de r6soudre la question Cie d'exportations de Figures-
des tronti.re, uu intlrdt poli IBnanes.
tique transitoire. Le matre aele de l Calhdrale
*~~ nv 0< Pr D^ -


HORACIO V SQUEZ.
President Constitu lionnel
de la fi'publiq e.


Bouneure et I'anthologie des'Indigenes'


t un article aquj piage d'Hatti potique et d;ne
Sla Nouvelle Revue 'Me IT'approbation enthousisaite
fA. nous recevons cette 1du critique de a N. R., F.
reve avec fine ironic I Mr Bouneure parle tr6p gn-
critiques de I'auteurde thient de la po#sie des hittoires
& fAnthologie de la de loncle Remus, de stoutls.Je
Wtnne indigene. ivresses qi hantent la 1a6-
breuse d li les fis de Clies ,
arlle Revue ranfaise de I Mertea ,d Mr Met4d
1928 public un stm Oret~'illiot *, J ait
artile de Mr Gabriel ailk40 ,60~pto el ui so
sW I's Anthologie de Iouve p as s fores
nao. ludined e aux cmC des provinces I
Svoir critiq psin ri4el p. ;Frace).
t la pretace de Ce petit passe, est une raOs-
ad et certams i si: .,MM 7(dJrlMie)d
iyi e employft par croislt dans ia Metr Caralbe,
t i o at e- oiapu refuser une prefao a ces
tdes recommna ea- ieui poss, reuso 1 2i c1a.-
oaUs ne manu- nme dcsdisciples et qui lai de-
Llofiter. manduient sa boin6diction Le
re, il searble, a du coup d'pingle Forte, .suS. oM.-
cliches sentimen- vient-il, en toute sineerite spor-
dea Ili,laperle t. qe t qenous arIorcion.:
0. 11 biLe croire, tuchese 1 a su risque de fair
trE sami de Ia ps ci- trEpigner d'aise certain con-v
1ee iumoca des ci- Ir res hafliens A l'aflt de sA6-
lteMmie des cannes A diseances. #9 _
"rYPgeur qui ecri- MaisMr rcucreure,pourpa-wr
es wrons sur des la piqre, eftclare que nous D ne
1 rait videmment, soimes pa ms tale ot ua m
an ai -am OW eY avoa A s
IK I .


nous attarder plus longte:npm I
cete m ni"-e. (. 0 palmtllO
diciylographe I... ). Nous le re-
mercions beaucoup, tout en pen-
sant que c'est nous fair trop de
credit.
11 no serait peut-6 re pas inu-
tile do signaler ( Mr Bouneu re,,
je remonaals, n'avalt pas pas A
le deiner que les pocnes qui
out ecandalisi letritique de la
N. R. F., mes a Fox-trots a pom
lee citer, ne sont qua pastiches
de jeanes poetes bresifiens 4e
la revue a Klaxon ,. Mais 1"
gent-eli lesa ( Dliqueacenesc
3aAdore Pleupette ))
J'dtis di dire que Mr Boa
neo f daigs partois nous ofrir
des A In a orand, tout
commi a e* iindigns Gelle.
ci, eontre mtres, re plait pour...
as pi1cieio i: r ece jolis props
des 4tilles, sirop phon6ti-


La u. u. T. r. au Bulletin
mensuel du Bureau du Conseil-
ler Financier-Receveur General,
a t it figure, parmi les projects
de travaux publics commences
ou nouvellement autorises pen-
dant le mois de sep'emb eecoun-
IA, l'erection do maltre-autel en
marbre de la Cathedrale de Port.
au-Prince.
Dispensaire rural
-La construction dcun dis-
pensaire rural A Luly, ,Ditrict
Ie St-Ma, 'a Wt. autorisre.
' *


MSaUs sest iaIe
Samson, le lion du Ci que
U rutia, a tuoE avant-hier,A Por-
to-Rico, d'ua coup de so terrible
patle, on spectateur qui avail.
comme Guiraud, Ici, tent6 1ex-
perienre de pen6trer dans sa
eage. On prel dire que Gairaud
a's echippi belle.


Une auto

a 'Cator
Un group d'amis de ralor,
d'accord avec l'U.S.S.H.,ont sol-
licit6 du Prtlet de Port-au Prin.
ce Faulorisation d'ouvrir une
souscription publique aux fins
d'offrir une automobile au Cham
pion du monde pour le saute en
longueur.
. "-


fitl U MIlIo,0


voit aujourdhui quo les
jeunes bommes chics secondeut
vigoureasement le been sexe
(?7) dans sa guerre au chapeau.
Ces el6$ants messieurs so lout
le devoir de se promener eux-
a susi sns couvre-chet, soit dana
Sles rues, soil sur les Places pu-.
bliques, et cela A midi comme A
minuit. Sous les rayons ardcnts
du soleil ou A la lueur pAlotte
des lampea Alectriques, leurm
cheveux lihsA par touted sortes
d'mngredents cosmatiques, re-
luiqent A mille reflects. Aussi No-
THE CEIL ne tut pas trts surpri,
do voir, avant-hier, vers les 8
heures du martin, un gentleman,
portant complete noir, canne A la
main, tres elegant, el t le nue
remonter la rue Fdr(,u de son
pas le plus majestueux, contour-
ner le coin de la rue, s'engager
dans la rue du Peuplc et, ains,,
poursuivre son chemrin par tou-
tes les rues. Tle nue sous le
soleil, c'est peut-tre chic, c'est
la Mode. mais est-ce commode '?


U n m edecin I ... v.mercredi apr6s-midi,
une scene des plus amusantes
? uni se deroulait sur le trottoir
S oopere e I'Avenue John Brown, en
f lace de la a Clinique Leon Au-
1 nA I dain .. Mons;ieur avuit agriffA
I ul-nm eC e IMadame A la gorge et la ru-
doysit violemment avec torce
.- .- reproches. Celle-ci lui criait de
,-'e f)r Robert Meats,- Rne lleise hr-fnqillm qe'eHe s'6-
chirurgien de Hollywood, qui, lait separee de lui depuis deux
il y a quelques ours. s'est enle- mois et qu'elle ne voulait plus
ve lui-meme i'.ppendice, ddcla- rien avoir de commun avec lui.
rail trois jours plus lard qu'il se Mais ce n'elait point 1h l'avis de
sentait assez bien pour quilter lhomme qui voulait repreqdre
le lit. son bien 16 ou ii le retrouvail,
ttJe me leverais des mainte- rappelant qu'il avait dop.nn
nant sans attendre les dix jours meubles et ustensiles au temps
reglementaires, dit-il, si j'klais de l'union. La scene fll s'attrou-
certain qu il n'y ail pas d'incon- per dans la rue hadauds et cu-
v6nients . rieux, si bien qu'un gendarme
Ce n'est ni pas esprit d'econo- s'amena et fit compiendte au
mie, ni par desir de publicity, maria que ses droil n c.aient quo
assure le Dr Meals, qu'il s'est ceux de premier occupant
'opErA lui-meme, mais eurlout puisque point consacres ni par
'dans Ie but de verifier sa thdo- IOllicier d'etat-civil ni ar Is
rie, d'apres laquelle le a choc Cure. Enfin, la raison eut dC-
operatoire a don't la plupart des sus et le couple s'en alia salud
operas soullrent, est du dans par les lazzis des gains.
uue grande measure aux anes- ,**
thEliques. et non A l'operation ... voit que les piliers de la
elle-meme. mason o6a tait loge le magasin
Sa thdorie, dit-il, a t6e pleine- de MM. Oloflson Lucas servent
ment juslifle. aujourd'hui A un usage auquel
Le Dr Meals s inslalla lui-me. il serait bon de meltre un trein.
me sur 'La table d'operation, Jour et nuit, des gens s'y arr6-
sous les yeux de qutlques in- tent, s'embusquent derriere un
ternes et- infirmieres, et du Dr des piliers et ne se genent nulle-
Nichols. On lui mit des cous- ment A la vue des passants.
sins derriere le dos, et lui plaa .
sur les Opaules, une veste de
chirurgien, et, de ses propres :"*f ce oir
mains, garuies des gants de ca- C s Cc so !/i...
ou'chouc habitues, il pratiqua Que se ra entendre A Pari-
l'oporalion, outcome s'il stait siana la cantatrice renomme
g d patien sos influence Henriette Perret don't le talent
du chloo e.Pendanttou tant apprici tai t I'admiration
dure de 0 operation, il n'a ceasE ,ndrale
de s'entretenir avec sea coll. g nue ner n uemn A
ies. 11i avail appliqud, au. pr6a Que personne ne man qu A.
rlble un an.uthAsique local, mais coe grand- fAte de art.
I'impossibilit6 crinsensibiliser
lea organes internes, lui causa a
de grande souflrances. D
On ne connalt que trois cas
d'operations praliqudes dans crs n n nI
conditions. l i al


ARRIV1EE DU MACORIS

D'apres un. ca ble recu,hier,

en dernieie heure, le Ma-

coris sera ici dimanche a 7

Veures du ncatin.


;7 ~Fi~ f~7F~~ I


- a--


DIMANCHE A 5 heures
BUFFALO BILL
( Suite et Fin )
Entr6e :0,50 ; Balcon : 1
A 8 HECRES
Un film Alegant et chic :

Rue


.0Q.


de la Paix
d'apres la piece de Hermant et
To'edo.
Avec Lkon Mathot, Arnmand
Bernard, Macolm Tod et Andr"
Lafayette 4I Suy Piweaos.
fla 4e:3^S~i4i


I


*--


_ ____ ~_ ___ ~_~ __~


............... ~_ ___ ~~ _; _e_


7777s-- ------------.- ~


r~sr "'iiP' 'YL-I- Iro~ ni~c~rc~~r~


-


0 400.1.


- -~',*1~"- 11."-4-- _


.~ --- --


I


- W.-W


II





w
I U I I


DERNIERES Nouvelles

? de L'ETRANGER


CoIPAGllRF FRNGASI DES CABLES TELGGRIPHIQUIl
25 Octobre 1928


Troubles n Perse
CONSTANTINOPLE-Les persons r
sidant a Constantanople ont reu
des nouvelles alarmantes de
Perse ou I'on se revolterait ou-
vertement centre lea rhformea
quoe vent imposer le (Chah Roza
Pehlevy qui a 616 porter au tr6
ne en 192.,. Le centre des trou-
bles est A Tabriz ou lea d6sor-
dres sont si serieux que la plu-
part des magasins sont lermes
el que la police a et6 obli gee
d'appeler A son aide les ha ii-
tants qui possedent des arines.
loondalions en France
LYON-- Des degAts se mon-
'. tant A plusieurs millions de
trancs ont e6t occasionn6s au-
jourd'hui par des inondations
qui ont d6vast6 le sud-est de la
France apres des pluies torren.
titles. Dans la region de Gre-
noble, plus de 500 maisons ont
ri ta inondees et un grand nom-
bre de labriques forcees de sus-
t pe.idre le travail. La voie du
ch min-de-ler entiree Lyon elt
(i -neve a 6tl endommagee en |
cut q endroits; plIsieurs trains
oitt deraille sur de petiteslignes,
i us il n'y a pas eu d'accident
de personnel La circulation a
el6 interrompue. La ville de
Brijacon se trouve complete-
micut isol6e du rest du depar.
'**.mnt.Les riviires continuaient
A inonter aujourd'hui.
ln e'lone i Londre
LONDL)1IS -I)cs 6dilices sans
toils des miorceaux de vitres et
des debris de mai;onnerie ont
i, qu (i6 le passage d'une torna-
(It q(Ii scst abjttue sur Londres
liter ,oir avec une violence tell
(I onI en a rarement vue une
sIl')Iable en Angleterre.
lcia iouarii's e ,'l eudiants honqrois
I IU lAPlEST-Pl usieurs &chaul
It )ires ont eu lieu ce soir en
plusieurs endroits de la ville
e-ltre des ouvriers el des 6tu-
dinnts antisemites. L- police a
oph)6r' 140 arrcstatiotns.
\iolh'll s eiImiel en ( 'ee'.
ATIIENES- Un violent Irean.
ili ment de terre a dstrt(it les
localit6s de Melissi et de T'hilat-
ro,. situdes pro's de Corinthe.
I.; liaisonn dhe reriailte
pouiir les rheuinols
I .is M. 'ardieu, ministry
ldes 'rrvaux publics, a inaugur6
it St-M.rti11 pirs d'Epernay la
prncmire amaison de retraite
pour les cheininots.
)ius I' ilondr di hla Poice
I'AiUS MM. Sirraut, minis-
I I' de 'I'aterieur el Cliiappe,pr6
Il1 de police, ont revu les dMl6-
gu&s des policies de I Et't libre
I'lrlande.
Quarante-tirois ans
apr6sa
Les ammtdirits d'Iluge
PA i-s-- PNe suite d'un don de
M )Divid Weill, la Biblioth6que
Nitioinale a pu ajouter A sa col-
lection l'ensemble des manus-
crils de Victor Hugo legads A
ss Ieritiers.
C( iraqeiuse alltililtde de la Ielglquie
ltan i n la |iu'stiiil dl's reparatioas
I lTXlUILLES .- M. Parker
(i.Ibrt a etl re<,-'a par le ioi
ainsi que plusieus nmeinbres du
Ca) .i.t bel'egc. Les milieux in.
t )r ais d(elarent que la Belg:-
que relusemrit tout accord r6-
d(is initsa part ,ctuelle des re-
parations.
Le raid transatiLlanlique
du Cesmte Zeppelin
PARIS- M. Gille Fillan, pas-
sager sur le w traf Zeppelin a
d6ii'r que sa tr'vers6e a 616
un s-andale et q.iil se propose
d'en parlor plus loniguement A
Lucerne.


Lueratif cemerree de lerrailles,
PARIS Une d6peche de
Lille announce I'arrestation d'un
agent des douanes q ii exp6diait
6 S16tranger depuis 1925 des ter-
railles continsentees d'un mon-
tant de 10 millions.
La veale es Allemagje des t b
artitiqla reases
BEa.IN Un groin i .dustriel
allemand a 6crit su president
Hindenburg pour protester con
tre la vente A Berlin de tresors
artistiques russe. 11 estime que
cet acle couvrirait de hone Lou.
te la nation allemande.

L tpoi\ de Ia priucesse
tile de Ia scaie
PARIS D'apr6s le journal
a Paris-Midi , lexsndre Z,,ub
koft, le june epoux de la prin-
cesse Victorit Schaumburg Lip.
pe, sceur de l'ex kaiser, aurait
sign un engagement pourjouer
d&ns une sc6ne questre au Cir-
que Rancy qui doit s'ouvrir A
Paris cet liiver.

Les tous
VAI1.OVIE Un paysan de
Smnidy, devenu subitement fou,
a tue 7 personnel A coups de
baionrette et en a bless 5 au-
tres.11 a 6t finalement d6sarme.
MerN du Cardinal secrelaire
de Ia Congrigalion dii Coasisloire
ROML Le cardinal Delai,
secr6taire de la Congr6gation
consistoriale depuis 1908, est
mortt aujourd'hui A I'Age de 75
ans. Sa sinte laissait A d6sircr
depuis un an et samedi dernier
son 6tat empira subitement.
Au snjel de Ia divulgation des doce.
eulals serets de I'Aceord naval
franco-anglais
PARIS- Des poursuites pour
infraction A la loi sur 'espion-
nage viennent d'etire intentees
contrelecomtede Nobletdu mi-
nisttre des Aftlaires 6 rangeres,
M. Roger Deleplanque, journa-
liste et compare, A la suite de
la recent publication dans la
press Hearst d'un document se-
cret relatil au Pacte naval tranco
britannique. Des perquisiteurs
ont lkt designs pour recueillir
des preuves et entendre les dA.
positions des temoins. II sera
dcidrf ensuit, s'il y a lieu, d'en-
voyer I'all ire devant le s tribu-
naux.
Le diriiqeable allemand
au\ Elals Unis
LAKLIIUi ST (New-Jersey)
Le depart du Graf Zeppelin
Spouir sa tourn6e dans le Middle
\Vest a Wt6 remis A remain soir
par suite de la pluie et de la
i mauvaise visibility dans la re-
gion des Monts Alleghany
Tous Ies ious A PIont lBeodel
Des ordres ont Mbt passes par
l'autorit6 competente pour le
translert i I'h6 ital et A I'6cole
du Pont Beud de tons les fous
qui sont actuellement d6tenus
dans lea diverse villes de la R-
publique.
Cependant ceux qui sont at-
teints de lolie violeute ne seront
transfers au I'out-Beudet qua
I'ach6vemient des cellules qui
leur sont drstintees At don't la
construction a dejA commence.
Fr, sportive & arigot
II y a quelques jours, le di-
manche 14 octobre courant, eut
lieu A Marigot une charmante
reunion sportive organisee par
les 6ieves de lu 'erme-ecole sous
la direction et ovec le concours
de leurs prolesseurs, MM. Lou-
his et Orlando.
Ce lut une ties belle 16te A la-
quelle assistant le plus nom-
breux public qui ,pplaudi' avec
enthousiasme les jeunes sports-
men de la ferme-ecole.


b


La R-ie do la Pals
A... Pariasana
C'est par un fllm grandiose et
luxueux que Parisians dira adieu
au dernier dimanche d'octobre.
II donne a Rue de la Paix.. ra-
vistante transposition A I'kcran
de la pi6ce d'Hermant et Toledo.
LA, common i6ment installed dans
un bon tauteuil de I'elegant Ci-
ne du Champ-de-Mars, le spec-
tacteur assistera au Bal Bullier
don't on connait la grande v -
gue, il se prornnera A I'den des
Mannequins, il ira de la Place
Vend6me A la Poliniere de Dau-
ville. Les reines de la mode lui.
seront present6es, il vivra dans
leur milieu, parmi les comman-
ditaires A millions, dans le taste,
les illusions somptueuses, la
tralcheur de la vie. II tressaillira
A de petits drames d'amour bien
tails pour taire palpiter le caeur.
Le tout tiss6 autour d'une deli-
cieuse trame amoureuse que le
public aura maintes lois I occa-
sion de saluer de ses bravos en-
thousiastes.
11 n'y a pas A dire, pour cetteL
deruitre soiree dominicale d'oc-
tobre. Parisiana nous procure
!'occasion de voir un charmant
f~lln..I


I- ---- -i
Sucre el labac en roalreban
II y a quelques jours. qi
individus porteurs de 2000 i
de labac qu'ils essayaient
fire passer en contrebande
Mt6 arretes dans la region
Ouanaminthe par un chel
section. Les quatre indivi
le tabac trouve en leuar po
sion et les six bWtes de son
qui en 6laient charges ont
mis A la disposition du dir
teur de la Douane de One
minthe.
D'autre part, 5 Dominic
ugi soe livraient A la contreba
u sucre ont e6t aussi arrAt(
t astilieur et d6lerns au col
teur de la Douane de Bellad*


de
aatre
ivres
t de
"Ont
i de
I de
dus,
ises-
nme
rec-
Ina.


La Fete de aIf

Renaissance
-
Lai crtes d'ra& a aui-
oirde thtnrale do l a RetM -
sance qui aura lieu, mc rcredi.
A Parisians, asnt en vente anx
prix de 3, 4 et 5 gourdes. On en
trouvera A Paiaisana, A la Phar-
macie Commerciale, Grand'-
Rue, au magasin d'Alix Roy,
rue Bonne-Foi et au Salon de
coiffure de M. Raphael M tells,
rue des Cd ra,
Nous avons pau voir q*''a
course de la soiree Papa YoutIe,
I'impayable Papa Youte, nown
dira une de sea nouvelles et
disopilantes compositions crto-
leas.

Uie exp'rienee de diffasiHa radio-
pheoique pour les uales de classes
Dernierement. le d'recteur de
I'education du Service Techni-
qne d'Agriculture et le directeur
du Radio entrepriitent des es-
sais de diffusion pour les salles
de classes. Un r6cepteur et un
haul parleur turent installs A la
terme.-cole de Pont-Beudet.
Un ins ructeur du Service
Technique du studio de la Sta-
tion H. 11. K. fit un course au
Pont-Beudet au moyen d'un pro-
gramme d'essai. les r6sultats de
cette experience unt et satis-
taisan.s.
M. HIERIN. PETERS
Par un avis ins6r6 an a Mo
niteurl, Ie Departement de la
Justice iiitorae le public que.
d'apres les p'ees qui Ini ont
6t6 communiquees par lesieur
Victo Lmiis Hermann Peters,
celui ci est ne ean 1Iiti de m6-
re d'origiie atricaine.
E i c ise 'iatice. M Iler-
m ia1 Peteri est lihti ien (Id'.
rigine confor uineuentdit Favis
de la Secretairerie d'Etal, aux
dispositions du 3'.ne alin6a
de I'article 3 de la Constitu-
tion de 188'J sons empire de
laquelle it est ne.


Soulless SaUn et Lam6a
Chet Felix LIVELINET
1716 Rue du Magisin
de l'Elat, 1716.
Avons requ des souliers Sa*
tin. LAMits et VERNIS HATAT*
Recu egalement Souliers en
chevrean Noir et Couleur et
en vernis pour Entants, Do-
mes et FilleLtes.Talons,plats et
bottiers.
Chez Felix LAVEL \NET
.716 Rue du Magasin de I'Etat


McDcmaCo


Un mauw q& IA*Sls-efI "*. a&
ceSuO pour to vI*se.NI d 10, Mt g
mail d usene.netwoI p I
trrdansti np adla
i OREME SIMON
vvif I'plderme, 'assoupilt t rohausse clat nMturi do vwe s H
0 0 0'
Mo"r DVMHW. fEu -b 4a sma s onMOM
t. .aftI./. ae-,es4 8 .pw do pwIm w n p o, we a. m1
sd* e ro uWe mw t. ilr fiN emft*.. A
POUDRE illIM .V


L

Le

d


s concerts

u. Radio


iU tUmboese d maMo-
to t St fomm *o sat
otaliwont bon-es

La Maison

KRAFT
Le nom KAFT"r eat connu, A
travera le monde, comma lI
marque de tabrique des troma-
ges les plus fins. C'est ce nom
quiparalt surune grande variety
de romages qua a apport6 aux
amateurs de fromages uue non-
velle quality.
uAntillanon, aSwiss*(Gruy6re),
-Americans. dars t Liniburger, sont labri-
qu6s par KRAFr. Chaque tromage
est habilement prepared pour lui
assurer une saveur riche et ton-
dante, parfaitement pasteuris6
pour obtenir une puret6 absolue
et mis en bottes de terblanc, en
pots de gr6s, en paquets ou en
pains envelopp6s de tacon qu'il
vous arrive toujours trais et
sain.
La Maison KRAFT sail qu'il est
de son devoir de vous servir le
meilleur tromage.
Chaque paquet de veritable
fromage KRAFT porte cette mar-
que de Fabrique :


Si votre tournisseur n'a pas le
fromae KRAFTrr, il peut I'obtenir
Che: Pawley Sales C', l&e.
Port-au-Prince


Le demli6te recital de dm Perret
, A cause de Iaverse d'avant-
' hier soir, le deuxizme recital
que Mme Henriette Perret de-
vait oflrir A Parisians ns pas pu
avoir lieu.
Le concert don't nous avons
public avant-hier le beau pro-
gramme, sera donn6 ce soir, A 8
Sheures. Belle soire d'art A la-
quelle le public fera, sans doute,
salle comble pour applaudir le
d6licat talent de la charmante
artiste.


Volile priresam e qlt us eMxteut
ee lrai e er wi tAdi : I
8.00 p m. Compagnie a Intan-
til Rey 'olombiana i.( Mile Eve-
lia Rey, Directrice de Orchestre
I hilarmonique).
1. Maria Teresa,
Valse de C. Villamizar.
2. Agua Dormida, i
Valse de L.. Meglaa.
3. El Ricuerdo.
Valse populire de L. Dalmari.
4. Divertimeato
Fantaisie de Pietro Pavesi.
8 30 p. m. Lecture par le Ser-
vice Techniq'3e d'Agriculture.
8.45 p. m. Selections de chant
par Paulina et Lonor Rey. Ac-
eompagn6es de lorchestre.
1. Victoria, Danse colombien.
ne de Evelia Rey, chantAe par
Paulina Rey (soprano).
2. Cantabile in Bolero, de I.
Dam b, Duo de violons par Eve-
lia & Leonor Rey.
3. La Flucion, Duo de M. Pi-
zarro. par Paulina & Leonor Rey.
4 Cabo Primero,
solo par (Paulina Rey.
9.00 p. m. Compagnie Intan-
til Rey Colombiansa..(Mile Bea-
triz Rey, (6 ans) Directrice de
rOrchestre )..
1. La 4 hata, de L Calvo.
2. Vulcain, de L. Blement.
Obligado a Baritono.
3. Suenos Dorados,
Duet original de Giorgio.
4. Marbelia,
Marche de Evelia Rey.


1CaOr amrAul~b~~ "~-o~aos


dames derniere mode.
Toile A Matelas supnrieur double larger
Chapeaux de paille fine pour hommes.
Jolies cravates de sole sup6rieures.
Soiries toutes nuances, dernier cri.
Crdpe de Chine, Crepe Georgette, Soie lavable
Chaussettes et Bas de fil
Pardessus pour hommes et dames
Chemises blanches et ,souleadrsu.. p),r h)3i .
Gairlaudes de fleurs d'oranger pear nm irires.


Formes et chapeaux garnish pour


Ne perdez pas d1e temps; si vous voalez enter dan uun
mag isin et ne pas en sortir sans dtre satistAit et ne rica
acheler, allez chez


hi""\


IIPP\mlna


Sai 111 J II lU flUULo
nde S
s Ics Drix defient toute concurrence

Cre et de

a-tor et de-paille fine dIAtalie


Les t hopcaox de lane. Hde


QUE VOUS TROUVEREZ CHEZ


H. BA LLONIFils


SONT LES NOUVEAtU"S de 6 SAISON


*


ON TROUVERA


--- v t "" a


I


QcCIM RIQC PCo=


MoEoQ-m


~~C~;P~~yC~--~F~;~L I -, -C4Y -- -- -- c --------~-- .


4Pb GE--


Necrolo
Chest avac eun
surpi i- quo noafim
hier i mort d* olWe
amni Emile B&antehi
tanoral" O ales,11li"
tu.dwa..e out eq mn
pr6s.midl.
Emile Blanchard quti
temps chel do service &4
teniment des Finances at
an expert- comptable
compitents, mla.a Ie
d'un chet de tamille 81
bon. d'un. ami servia
able de taire de oeW
[ouourn d'humeaur
Noun praentoma noI
condoleance seax a
6prouv6s et particulii
Mr et Mme Roger
Mr et Mine F. Villed
Mme Jean Rigaud, M,
Blanchard, ses entan j
Nous avons ap
velle de Ia mort sur
martin 2 heares,
Bance.
Lea tunirailles onuti 6
brWes hier apr6s-midi it 4
re la Ca h6drale.
Not vives condoleAlms
parents #prouv6s par aet

N)OUS echelons de i&
L V ^ dacajou en coqo.
Venez nous en vesd(
Aux Produits du Pal
1313 Grand Re.

A vendro
Une chambre Aco
provenance amrrica
bles de salle a mango
Ion, vaisselle et ver
S'adreser au No
phone automatic eop
2570 Apartir de B
lapres.midL

Legons particuli
gnement Secondaire
que).
Pour les conditions
ser au Cabinet
:Rsmpy MICH
Phone, 2685


la


I


a


- - -RI jw 4M 16 b


4LO *A*JW %A I6CM *W




--p.T- .rm7Mat *iftft Imoo '1610"i v 1 ff M- --- q


~- sot. - ~ e...e.. --
V. -~
r ~ .


Condulses les nouveau Studebaker alors vouwas u p
di powruei 1k S h$debaker a plus de record ofaidel de oiles-
s r owrd aw toutl oMs autres marques runies, comprise le
plus grand recoAm mondlal pour avoir fait une uitesse de 25.OOQ
miles en motas de 23.000 mIlles minutes consicatives.
.ette wnarquable performance, vus pouuez la commen-
cer. Vou tressafflere: non seulement d son excs de puissance
du mouvenment ualse du volant et des freins qui ont une efI-
elenee ddcuplic acceptde conune standard, mats aussl au con"
fort Inconny, quand vous la conduisez, confbrt resultant des
boles d billes de ses resorts, la plus grande rapiditd et "cc
pogu baIons.


KNEER'S GARAGE
Port-au-Prince, Haiti.

STUDEBAK
a THE ORRAT INDEPBNDRNT B8TABLISHED


- - --- -- -


La lucidity mental est un des b&nifices les
plus procieux de la depuration mknthodique
du systime digestif. L'upage est bien r ,,.
pandu entire lea personne prominentes, do
ENO'S-FRUIT SALT


AJ No. 4-French

and HOtel deFrance
NOUVEAU SERVICE
de RESTAURANT

Hors d'CEuvre varies
Plats du Jour
"' Desert
Le tout Dour Gdeg 2.50
SERVICE TRIS SOlFNI.- METS CHOISIS
S p. P. PATRIZI
....^ I I III i .- I-I-"


4O $
9rf; "
-, q"^0


,1OVVA BIWEN
LOUSS TSAUI
POMJPRINCE 0:'
.'.. .^ ^ ^..i . "
"r; s ^ ., ,, -,r 3.iaiJ


Course d'Adultes
a P6rlolio Tessier a
Direrleur- Fadalear-Alfred Viat
Les families don't les do.
mestiqucs et gens sont occur.
p4s pendant le jour sont avi-
s3s que Je Cours d'Adultes
a Pericles Tessier u a rouvert
ses porlks depuis ile.prew.i r.
Octobre. I es adults etjeures
geus i partir de seize ans y
sont admis gratuitement.
La mnlhode d'enseigne-
ment est facile et pratique au-
cun analphabet n'y resisie
apres deux mois de travail
assidu.
Nota-*Enseigncmenl essen-
tie: ement grpluit... -..
lioraire. Cheque joiurde
six heures 7 h. 1/2 du soir.
*Maison d'ecole.-Quartier
St A ntoine.- Avenue Nord
Alexis.


SAL \
Petite Maison
1637, Rue du Centre
ON.TROWIVERA
SStatuettes, et tous petits
objets concernant Ste Thdr6se
de l'Entant J6sus.
Album de canonisation et
autres.
46sus sur paille, personna-
ges et animaux pour cr6ches.
Chaussure- d'enfants toules
NUANCES, Idernier cri.
costumes Jersey soie pour
Costumes serge et autres
pour garronnets.
Grand assortment de Jouets.
* Petisjouets gros et detail.
Venez visitor
LA PETITE MAISON



pgOC II"
all
---f^ ,


O-No mo 5 '' --...-


ALUMINUM LINE
New-Orlians A South America Sleaship Company Inc.
PROCHAINS DEPARTS DIRECTS POUR Por.T-AU-PHINcE HATI.
in steamer la M*r'a l|rw u're ,,s le 30 Octoljbr pour
Vort-au prince et les ports du lord.
Port-au Prince, le 10 Octobre 1128.
A. de aaltteis Co
AoNTS GtNtRAUX


Administration Gagnrale
des Postes
.. Avis de depart
Les d6pdches pour la ( Gua
deloupe et la Martique) par le
paquebot (( Antilles )k seront
termres Samedi 28 du crt. A
midi prcdis.
Port-au-Prince, le 24 Oct.
1928.
A louer & P6tUonvUll
Grande et comfortable mai.
son en deux compartments
ayant toutes ses dependances,
situee dans la rue de l'Eglise.
S'adresser a Mme Boulouse
GEBARA, au chemin des
Dattes Nos 837, en lace de la
L6gation Franqaise.


DIPOT IOUSSEUNE
L6once Llmousin,
Propri taire
Angle Rues des (Csar et
du Magasin (lc l'Etat.
Rhum Mousseline
Vins rouge et blanc
Alcool, Clairin vierge
Sirops et Liqueurs
Cigarettes de toutes mar-
ques.
Kola
Gros et D6tail.
N. B. Malgr6 la hausse
de I'Alcool, le 1hum Mousse-
line n'a pasaugmente sesprix.


siU MINtRALE NATURELLE DE


rhViTLl


Exigez
cette


S Marque
GOUTTE GRAVELLE DIABtTE ARTHRITISME
RHUMATISME GOUTTEUX
Eau do R6gnlme pour lee ArthrltiqUee
En Vente dans l*e ptincipales Pharm-_ies, Drolueries, laison, d'Alimentation


Pour hb bit6
d I ch e lun


U'


Suivez la trace de Gladys
May, actrice pleine dentrain
((Shufflin Sam de I Alabama v
(quiii dit (lu'elle a trouve I'Exe-
lento la plus deticieuse pom-
made pour lcs cheveux,qu'elle
ait jaimais employee.
L'EXELENTO
La Pommade de Quinine"j
est la pommade|authentique,
elle atteiut les macines des
cheveuxet done un brilliant
natural qui demeure.
Elle arrdte la d6mangeaison
du cuir chevelu et rend les
cheveux doux et souples.
En vente chez tons les dro-
guistes.PourO,25 centimes sen
element. 11 est expdlid d6s r6-
ception du prix.
EXELENTO, MEDICINE
COMPANY
ATLANTA, GEORGIA U.S.A,
Agents demands pour lous
pays.
Ecrivez pour renseignements.
Assurezvous conlie accident
A la generalal Accident Fire &
Life Assurance Corpora;ion Li-
mited.- Vve. F. Berminghatnr
Agen General pour Hai. ..


Toutes les Polices


DE LA


RINCECO

sectionn contre la

entation de taux


osse jCo
mel I *i#


R~lfl


BAIMNCOLiIT


-- .. -.-.. -.


\ -, I


RUE des CESARS


Eug Le Boss6 & Co
man~sm


IONE IN
comprennent la Prc

Foudre sans aucim


Eug.LeBi

Agenuls Ie
S U IaiM o f


*' ^-'iitri


4
I


1- ~---


r --1-- -J ii


~irrrlr~ll -I --


; 14~~ P -~i~CI~UCr~


am


I


L -


L


r 111


_ -- --- --


--- - .~~ ~$


M m A i1 > *ll, i I wo".


rentn- o


IA rliIS LIE

Insurance Co

Unedesplus fortes companies

canadiennes d'assurance sur

la vie


iL




PAGE 4


aurig ria Lin

Le bateau "luba", venant d'Europe esi attends
ici vers Ie 2 Novembre, en route pour Kin" stone,
Cuba etc, prenant du -tret.
Le stecamer "Artimisia", ven'int de Santiaqo d
Cjba via ls ports du Slid se-a ici veis le 12 No-
vembre, en partance pour I'Europe via les ports
du Nord, pregnant Irdt et passages.

Reinbold et C*



Vedele (( Pantallon Guilbaud))
D6part pour J6r6aiie, Dimanche 10 hours du martin.
La Vedette ( Pantaldon Guilleaud ,, de retour de Jdr6mie et des
portsinleimr6diaires, partira pour lu mnme itiasiaire,Dimanche,b 11)
ieures du martin.
$.es passagers soot invites A venir prendre le.rs cartes de passage
aat numero 101, Kue Bonne Foi, ev face de l'll6tul de Frauce, dts
l. jour.
I'ort-au-Prince,le 21 Octobre 1928
Franuois LET'ELLI IE-


L


k sat est mere eu
L'6nergle d'une maat6 aagniiqmu
gagne tout dans as mod&4.^ Lee
* maladies provienamt des germs a
abondent dame In saleti. LL S 3a
Lifebuoy d truit tous le g rs 'd
la peasv. U I perifte t la pro-gtm
-e ag ea .us*esn m


Avis tr6& important
A vendre une machine de
kola en bon ta' .'vec ice-.
soir el une g,*' i *,
bisse t',ril :,
Courbe inot
partementslou< ,.: lu, ypa'
tement est de trois pi ces qui
se loue 12 dollars chacune.
S'adresser pour le out M.
Joseph TIMME\ Rue du
Centre. N, 1823, en Lice de la
Rue Traversi e,. toil A e(6t
du tributil l de Pjix. section
Nord.
Co.,soil aux Parents


Nous iriversons eon ce mo-
ment utne aele crisescolaire.
Faule de place, de nombreux
1'6ve,;se voient reluser Pen-
tree des 6tablisseiments.
Les parents doivent appor-
ter Ie plus graua soin dans le
choix d'un prolesseur.Confer
un enfant 6 un professeur.qpi
lui donnera une heure dJj-
lcons parliculibris par jou eI
une pratique
Les lo~s SI.:(:ONDAIRES
soQui':s, 1310, Hue de la 49
union ont pu obvier A cet
inconvenient. A
Linseigncment est Ibdi-
vibluel, mais les 616ves *41-
vaillent de 8 h. a 11 h..et"".
a 4 heures. 'oules les mie-
res sont enseign"es: tra nosI
ln iigies,inoIth6imiatiques,sun-
ces.Classes de 7me la i
inrique.


Trausatlantiquie
Ls te: nT cr aVacoris et isrtl
d II *i e.,,x te 12 u ,ant a bh.
d. I ipr -, I ti o( ft *0tle940 4
I f.t au Prirnce v -nnlt ir*. C *%ant
df Ci' 8 oin le 2 at msir.
S 6 Ctr ivae d i v piar 12to
Juan P. R a dle et I'hoabew ds
I'arriv&e & "ort au Prince $tront
p ib ides
P.rl -u Prne-.I 1A4 Octobr' 1928
E HOBL,,IN eltCie, A gents -

Sont ach199s. wend! us,Ocl .
ax.r meilleUts dionsiik
gie J. CEI wEt4NIt Aenue
d'Orleans. P A IiR IS France.
( Mason/ ondM en I8 )


SWw s


lii


- f-* 7 41F^^ J^ ^
lob^^


ICIC_e


LIPAEA:,-.4 26 Octobre-i928


=OWNI


I


t




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs