PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04826
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 10-16-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04826

Full Text
a~S-"65t.~


A.


I, & II .~* V


4


'ii


< .i- .,.e -


_- -. *


ilfot -st ,'r ao.
rtma" ionaes.


, -.


* .1


Uwe'i^
'W -w 'A ir


**'*5&*.' I~f~


M


.4,


* ,..,A.IL_ M


16 CTOnBI 1i.


|L ITRAIGEP


rdesflat rray e le m awL to. m s ie e

de '"quatr a"o-, Is W an dtail I Le r0o I sSan I lon
r eo do rdsor. dopefob. diWes avec 43 bommes dtqquil
C ant d"Ano$erre et do s- ageest consid6te commae p-
IVg d o.Le Wsit couldave apl .
ba -.tI ca rnr f l r ol s w rt encore H
nation. C dock, qui a rai ctstrope on ecre a
vo *so d o con dbail jrcls sor les cotdit
'o a tle as t
Pleas grand wquis ira vr e v
liliift hp ar ,--"T* .. *l ,' i ,*W ,_ ,-T
li ;w^vt ,mplua, oastip g.f


I lr ia !i-o -te que nav ve -
Wre Inn ... "-%aue- B e- 'r Brett $ LtA.rM en ammoirs
rre britannique. e contra- k de 11 mn q ut ato r dens
ur I construction de ce do k d i ,tWOe.. qui otl p1r, dan.
A stlribu la ,e ep e i i etasro phe **"Oadie. Le
'l i a edolecta Marine d6claee que
pri'voit quee W 4 devra dcl
e termin- d-'icil '- tie 1935. a"Iqule sr IsWeauses do lac-
a edime quea dl se 6r. ,i ,. Monsieur a ey-
.illin so ,0000 ,Lla u. gs ae eu une loeaue converse
7' millions 50.0U0 dolluas.I Vion a w c M. Nicolis Politis,
... I_ ministry de Gr6ce, i Paris qui a
l ialathom ltexi at 'R consenul A C, que le vapeur
is *aval frif.alls Aikaterina Soulandris soit
PARIS- L'enqu''e sur la di- retenu A Rofterdam en alien-
vulgation du compromise naval dant lea r(sdtats cmplets de
tiaaco-angldisa6tabliqu'unour renqutle.Les torpilleurs aToua.
M adliste Iranuais, agissant pour to rege et tHova. et le sou& marin
|Mcmpte du correspotdant do It CU4.aont rentr6s aujout d hui A
0 fresse americaine Hearst et labu Vig pr6 st'6tre livres A de mi-
asnt de la conflance d'un jeune I nutieuses recherches de la ca
. iplomate.du seuvite de la pri- I tastrophe.lls a'ont pas trouve I,
sM an aminis! re des A fire trace do sous-mariu on de son
Slrangeres, russit a topier le #quipge.,Le bateau cole s'est
ioacument. retr*usur le lien x pour retire
,. ernier homimpng.aux victi-

PARIS- Grace 6 la central- Vieoln mIreblew tl
nation des services coastentits de rre Crilh
SIa creation du Miniat6te red ATBENES La ville de Co-
rAir, de nombreuses compres- Arinthe a 6 seca e e mtin
sions ded6pent es pour I'Aro- rlnthe a e secouee ce matin
antique ont nd' ete ralisets par un violent tremblement de
par M. Laurent Eyr.ac. rn e qui a seml pan e p ir-
r ..... Lauren ra population; uon tonction-
I\,,e Pap. Iilt I'eu de SIs.'i hir d* miaistere de IhygiEne
u' po-.u- r m i i,, ,,,, Ir pubiqub ,a t6 toue pa' 1c oale-
pastorate! met b %ii mhTr d biiqtz. De
pastrere nouvelles secousses mais moins
PARIS- Suivant les.joarnaux, violentes so soot produites. cet
le Pape a t6licite Mgr Ruch,6ve- aprs -midl.j
que de Strasbourg, pour sa let-
Ire pastorale concernant I'allian L'afflaire di orsalie
ce de certain catholiques alsa- aiorse explsde Frasee
dcens avec les commalites con P -I rs a element
-re la France. de enqu6te en course sur I'ift li-
s... parties re Horanq g'il'y elt nullement
en AngletI rre c-oirru option de tonctionnaire
'h LODESDn t go mats one simple faule proles-
,.LONDRES--Dans un scoursaonnel patd'r Is-
M LI oyd Georges a diclar h6iE a bweaeu de a prIese du
qu'il repoussait toute alliance Quai d'Orsay.beloI.Pris-Mid.*
.avec lea conservateurs come le consttul Ntblet ra remis lea
NTec les travaillistes et que les documents du compromise a.-
ura uxdevrontcombattreavec val an journalist Delepanqne.
a*charnement a u x prochaines 4 Lt(Euvre donne le nowr du
Ucetions .jeine intormnaear qui a retnis
.o u ._ !ian document A lHoran, c'tait
AuEeoiquoe trouble d son tfl6phoniste A Ia Chambre,
MEXICO-- L'accusation do it a ino disi*e aantaes. M.
0onspiration centre Jose Toral, Brand prendra des s actions
.:, Mee superieare Concepcion par le proctlin conseil des mi-
;-Acvedo doe la Lataet 4 an rfts istres.
,sersonnes d:enues A a suite ,
: fassausinat du gEndral Alva La, visle -auM"i sel
,0 Obregon a 616 abandonnee t vasEts
lordre de la Cour Sup6rieu- s ....=,_ T..--i...t-
District Ed6ral. Tros des SAINT THOA I..


TPn.s contrea poor le Sin.W... --
. 1m6ser en jagemat.Torrial .ImI 'l
P. "60us6 de mfeurdreo Francs iLClauddI, A*
uf proclamation oflciale a .n dg ad staBr WI
. I eoisoPortesGlconmma dlel ioo I ri
_tUon des ilecions prdtide- medo W
n Noembre I1. D e aWa .
rM, de soldats out d uevaer esw raiss.


I



p'


V4.e10


Avant hler, euat liei Petit
GoAvel'inauguralioo otficielle
do bAthnent o~ aisa log6e 1'6
cole des Swoers et qui vient
d'etre acheyt.
Le PrEsident de la R1publ,.
que entour des Secrdtaires
d'Elat rdhaussait la c6rdmonie
de sa presence.
i *Ing nieur en Che de la
D.GTP.' 1. remettant les clets
de I'6diflce au Secrttaire d'E-"
tat dcsTravaux Publics pro-
non v une belle allocation A
laquel le Mr Ldonce Borno red
pondit.
| Puis les clefs rent remises
au Secz6taire d'Etat de tIns-
trUction Publique M. Charles
lBouchereau qai prononga un
Leau discourse vivement ap-
plaudi.
eur fetensulToi vtita
les diflereates parties de i'im-
meuble. Apr6s .Ia cdr6monie,
le President et les Personna-
ges qul I'accompagonrent reu
tr6reat a Port au Prince.

Lo dram* aux Dep6si
do la D. G.T.P.
Nous avons relate, hier,
hri&vtment une dramatique
allaire qui se ddroula samedi
api Es- m-idi aux Dep6ts de la
D. G.T P. Un june employ
aux Dep6ts, Langendonck,
IassaiHlit A coup de hachette
et blessa grievemntt, sans aau-
cun motit, le directeur des D6-
p61s, M. Marc-Occ6nade.
Le june meurtrier, qul,
co ime nous ravoas d4t avail
pris la fuite api es son sete cri
minel, a 6t arre6l quelques
moments plus tard,tandis que
sa victime,qui avait 616 admi.
se en hate A l'H6pital Gene-
ral, y succombait, dans la
nut de samedimalgrd la plus
energique et la plus delicate
intervention chirnrgicale.
Les tundrailles du malhee.
reuoo*nteuren ieu,di hen :he,
au milieu d'un hlog' convoy
d'amis; car, doue de manidres
aimnabls, doux et atfectueux,
II 6tait sympathique Atous.
Le meurtrier est A la disposi-
-tio doIpJ .1.


Arrive e


i a satterri. A rst,
Ipa6st al ema ad m
traverms de IAt.hd.qoe


LA GRANDEUR
ETLA

SUPfRIORITEdeL'ODEON
oqnt encore prouvtes par 102 Num6ros no'veaux de Dis-
IqpeW 'ui rs Idernier Fraucais.
I hant el, exzcut6s par les meilleurs artistes de
Parik kWel centre artistique du Monde.
Et( il 'y a pas seulement la SuPtRIORITt DES ARTISTES I
SFdites attention & la aooorit6 merveilleuse et la clarid 6ton-
Bante de ces disquesdont on dit OU'ILS ONT bE LA VIE,et vOas
teoprendrez auesi la Supbriorit6 de la Fabrication obtenue
par Ia collaboration d'experts et techniciens tranr.is, anglais
et Allemande des DIX FABRIQUES D ODtoN.doni les principals
c lles de Paris, Ber lin et Londres, ont derni6rement, d6ve-
Ilpp6 leurs Installations pout de nouveaux pertectionne-
men a.
Voil&w es ,isaM s pulAr 6soel too le a fi
ffpr edToeu'IL NY A QUe LES DIISQUES Oe f
pooit lescriailleries de la concurrence qui obstruent l'oreille
et toent tout plaisir, ,o'ut sentiment et toute comprehension
musical,
# EMPRESSEZ.VOUS, S. V. P.


de dem en vous rappellant que nos
leves.


catalogues et de taire votre choix
disques sont promptement en-


BAZAR OIEON

J. Karayany
ANGLE GRAND'RUE ET RUE F.ROU.


La valeur d une Gourde
De retour de l'Etranger, M VICTOR J. IIARAIY a rapport
un tort stock de marchandises fines : Toilerie, Bounuetere a
bon march.
11 ya aussi de belles Chausse tes pour entantsde 6 a 14
-suuqastaI -sup6eieure. jour et & depsin .etl un ..fl.a4r
yable.
I GOURDE LA PAIRED
La Maison a aussi un bel assortment de VOILE MERCERIS1 S
et de TiT'E d'INDIENNE toutes nuances 1 GouRDE L'AUNE
LHAUSSETTES a HOMMES: 1 GOURDE LA PAIRE.
UNE VISIT VOUS CONVAINCR&

Victor J. HARARY


Naga.in Boo March,


JUNKERS
)Mteur Diesel





JUNI
Ag@



Peini




. O. PI]

F<


173:6, Rue Ceurbe.


6 deux Pistons


KERS-M OTORENBAU, G. M. B II.
cents pour Haiti: M. SCHULTZ & Co.


,B r i


0


Lures Superieures

de la Maison

ERCE & CO,N.-York

ondle en 1847

incomparable.


ix Ala port6e de tous

iiditions avantageuses.


En sock


Smu


Commcrciall

(P0QiJssion


I loire t IL


(1


... a vu qu'il y avait toule A Ia
Place Dessalines, dimanche soir,
pour assisler au concert de I.
Musique du Palais qui ezxcutl
a tn res beau programme'chain
dement applaud.
... a va, dimnche matiq, vers
les 9 heures 1/2, A D'Espinoe~
pendant la celebration de o
Wtte de Ste. Therese, un %roupt
de jeunes filles 'asseolr s ura
hanc placid pr6s de la cloch e
sla chapelle, Le bane n'elat t
solid, il cdda sons le poids
bells demoiselles qui l11r
pele-mkle, une culbule genErale
SL'acrobaltie ful gentille et daal
le tohu-bohu des jupes, des b
de soie, les cris 4peures, ler
nus chercbant un app No
I CEIL cut turtivemeat i
[, d' as Ie chairman. fto1!
lea ces belles demoii
s'amusant, se releverent sa
Plus. 1


... a vu, avant-hier, vera les
heures 114 du soir, A la rue di
I eu; le, dans le'quartier duCal
v-.ire. rande kee de jalousle
Deux belles dames qu ont I
malher -ou, peut-6. .- hon
e ,t 4
46. vU I
det. ereat ce soar-Ia do o
Ila Gre @ d w M


*-~-~-----I I-~----I _-------~-~- ~-----


m I


--


m


- Y


II Il I


~~2


... a vu, rautre soir, Sa coie
des rues Dantes-Datouche 1"
idu Magasin de rEtat mapsi
spectacle qui etait A lui seul to
un enseignement. Des haittis,
cirq en tout, etaient sous le0
glerie en train de as coaster
es petites histoires divertis-
santes. Dans la rue, elq
s marines attendaient us ca-
tuba pour ls condhiAs ae.-
serne. Un des halttens lear lan-
ca une blaque en anglais. Elle
diplut aux a marines* et I'rn
d'entre eux, se detachant du
group, s'avanca et, empoignant
celui qui avait parle, lui appli-
qua force coups de poing. Les
autres resterent coi et comme le
battu rflechissait fristementsur
le desavantage d'etre plus faible,
une fille hailienne s'approcha de
lui, sans doute, pour le console.
Mais voilA 1'homme dressed comn
me un lion contre la fille. I1 'a
prend par le cou et, la secoue
violemment et lui rend... to-ns
les coups qu'il venait de rece-
voir.
L'enseignement de cette petite
scene n'est-il pas A mediter.
... a vu, samedi, versmid 1/2,
un cycliste heurter une petit'
fille 'angle des rues des C'-
SJ ublicaine, I'entant
te 4gratignure sans
importance mais le cyclist eu
le tort de ne point sarreter et
de poursuivre son chemin A
foute vitesse. Des agents se mi-
rent 6 A poursuite et le rattra-
perent bient6t AI l'autre coin deo
la rue. Cependant les agents eu.
rent aussi leur tort; car, ils nose
contenterent pas d'arreter le cy-
cliste; mats ils le bousculerent
rudement, le frapperent m6me A
violent coups de poing, ffles,
etc. Si bien, que NOTRE IL vit
M. Edmond Mangones interve-
nir pour emp6cher que le jeune
home ne ful mallrait6 davan*
tage. ,
... voit que lous ceux, qui ven.
lent se procurer A bon march
des articles ddlicats, jolis et 616-
gants, tels que cravates, chaus.'
setles et loutes autres chossa d
premier choix et de goiit,
Iendent A la (( Belle Jardirirea, i
Giand'Rue.


. .1





PAGE-2


r i .


1 mqle. Bien de petits secret
mien de chooses intimes large
d6voil6s. Pu~ au cobble de
col6re, lei deux femmes a'ei
poign6rent e: aun corps i cor
formidable. Une troisitme q
woulait intervenir pour met
An i la lutte rut miee bien m
ea point et la bataille se poa
-e4ivit. Le quarlier lot vile
6moi et la sc6ne tumultuet
s'acheva, comme bien Ion pens
au Bureau de Police.
Morale : le maria commu
paiera pour deux.


ids.
ent
la
Mne
rps
IU1


ire
ual
or-
en
ise
se,
un
I m


Education

el Instruction
Port-au-Prince, le 11 Oct. 1928.
Monsieur Clement Magloire,
Directeur do Quolidien
LE MARTIN
En Ville.
Monsieur le Directeur,
Je me fais le grand plaisir de
venir vous oftirir ici mes plus
chaleureuses llicitations pour
la belle champagne entreprise
par votre journal en faveur de
I'Education.
Oui nos meurs et nos goats
ont beaucoup perdu de leur va-
leur d'antan; et, it faudrait n'a-
voir jamais mis les pieds dans
une de nos reunions mondaines
pour ne pas constater le coeur
navr6 la grande difference
qui spare la generation actuelle
de toues celles qui 1 ont prd-
c0,0e.
I.L lamille haitienne s'est d&-
sagriege avec une rapiditl d6-
concei tante, et cette desagrtga-
tion-A mon humble avis-est
due surlout A la soil des joul,-
sances et A la tolie de paraltre
et of brit'er toutes les 6tupes de
I'ai:iance que les tines out pa-
tiem iment tranchies.
De nos jours, le i &.e samuiuse
oU t,.iub jumqule trs avant dans
la nuit, la miire tue le temps
a hb ivarder chez les amies, et,
pendant ces heures-la les en-
tants sont livrts A eux-memes
lorsque eux aussi its n'ont pas
leur club o6i its devisent parlois
de chose bien dr6les. A qua-
turze anls, un gamiun ticnt Wtie i
ses parents et une fillette ne
quiltte pas so promenade avant
ituit heures du soir.
Un gargon de 15 ans refusait
en ma presence dans une mai*
so'n amie de continue ses
classes : ( Papa, il n'est pas n~-.
cessaire que je continue 6 te
hic ilepenser ton argent au S6-
linuiire puisque i'ai lini ma qua-
tiifnc. Motn baggage sulflt main-
Icinit )0por mne permettre d'oc-
cuiper touts les situations dans
mon pays ... Actutllement Its
prel'&rences sont acLor(1des aux
primtaires, vt commine il ne taut
ailnis ctre plus royaliste que le
Iti, je c01is main enant que je
suis sullisanminmeut instruit ).
ous devinez/., Monsieur Ie
Directeur, I embarras du pauvre
pa;a devant une telle attitude A
laquelle on ne pouvait rien op-
S poser a cause de la violence des
i faits.
Attitude (I l)olch6visiml, je le
reconnais; Imis qui done a la
paternity de cette Ecole chez
nous? Qui done a tourni A ce
icune garn'on I occasion de taire
p.ireilles rtllexions A ces pa-
rents ?
Vous le d(evinerez voJs-
meinc....
N mus marcnions tout droit A
ce jour proclhain oi nos infants
relausront de continue kurs
6tind-s clas;iques pour vouloir
commencer plus t161t leur vie
de jouissuances.
Je desiree toute mon Ame
de lemnnie Ihi.itiennc que ce
teIni n'arrive junais et que
l'lc)lier haitlien comprenne --
quel(jtu'amblilieux quil soil, -
oit d'abord travailler et s'ins-
truire pour avoir droit aux hon-.
netars et aux jouissances.
S 'Veuillez excuser la longueur
S de ma lettre, et agreez Mr te Di-
; recteur, les civilits distinguees
de votre fiddle abonnce,


M


adapue d'AUTitEFOIS.


Aulour de

tEmirqralion


Notre conftrre HaTU Coro-
merciale, reprodult A apropos
de 1'6migration qui est A lordre
. du jour, la d6pfthe suivante du
a New York Herald a qui mon-
Ire que le government cubain
prenddesmeiures pour se passer
de la main d'ceuvre haltienue:
Le gouvernement cubain
prenddes disposiUons pour en-
gager des millers detravailleaur
espagolis en vue de aI pro-
chaine r6colle de cannes a Ia
place de la main d'euvre hal-
tienne et jamalcaine.
e Lea autorit6s ant lance un
sans-fil ans Centrales Sucrires
leur demand mnt des informa-
tions imm6diates sur le nombre
d'hommes dontjelles on besoin
et leur ont annonct quele gou-
vernement prend a sa charge
tous lea Irats de transport de ces
travailleurs. Cent mille homes
sont ordinairement amenes pour
Is coupe de la cniine A chaque
recolte s.
Nous nous proposons de re-
venir sur Ia question d'6- ig, a-
tion en exposant nos points de
vue actuels.


Society


Biblique
La reunion annaelle du Di
manche de la Bible de la Soctte
Biblique et des Livres Religieux
d'Halni aura lien dimanche 21
octobie courant au Temple de
I'Eglhse St-Paul ( A. M. E ) sous
la prtsidence du Rev. Th. A.
Kennedy, pasteur de la dite
Eglise. Louverturc de la s6anee
sera late A 6 ht ures pi cises du


soi,'.
MM. Ls. Ed. Jackson, set r-
taire de la Soci6t6 et Em. He-
raux auront la parole, tour A
tour sur le th6me du jour. la
Bible.
11 y aura, executes par un
choeur general, de beaux
chants uccomipagids de mubi-
que.

In don .d Prsidelt Boreo
6 Caler
Le President de la Rpubli-
que a tail remettre, hier, au Pre-
sident de I'U. S. S. H. un cheque
de 73 dollars que le Pr6sident
a ollert en don A Cator.
Comme nous le disonm autre
par'. celui ci rentrera sous peu
en Haiti.

Prodmaiae arrive de Calor
Cator vient d'adiesser au Pr6-
sident de I'l. S. S. H., la depc-
che suivante : 1 Pars par t Wal-
drandt Horna jeudi prochiin.
Ai revu l6licitations Coubertin.
Amities A tous.*
Come on le sait de brillan-
tes receptions aurornt lieu en
'honneur du retour de l'alhl6te,
recordman du monde du saut
en longueur.

La Saisle-Thbr e iD'Espisese
Avant-hier, la Suinte-Th&rise
a 6t6 cklkbrke er. la chapelle de
D'Espinose. place. come on
le sait, sons le vocable de la
Sainte.
A 7 heures 1/2 du matin, eat
lieu la grand'nesse dile par le
POre Cr ach, cure de la Croix-
des- Bouquets.
A IEvangile, c'est le Pere Le
Borgne, cure de Mirebalais, qui
parfa de la Carmlihte de Lisieux
la nombreuse assistance qui
emplissail le saint lieu.
Aprks Ia c6rdmonie religieuse,
il y out, un peu parlout, dans
Ia localit* des rtcelpns cor-
diales et des reunions jyeuses.
don't I'amabiliteat la courtoisie
dds unq et des autres augneon-
taient le charm.


Prootin et de ndl ou



iMe o aril m99o, 29 W
ppar'en t au 6 tCmpea dt i i-
trentes werena s^iternatvea oent
en re de aIs Capitle. Pend t
le mois dio dcembre, 5 daus
navires nous visiteront. En Jt-
vier nouns en aurons 7, e**4
ViAer, 7.mse sis, m ait
nea avrilt.
11 o'est pas inutile de rea m-
eander aon fabricats d'bal
iendigAnes, aux photograph".,
etc., de s preparer on ue de
cos proehaines visits do toe-
ristes dout le a exwrions, en
tons pays, constituent one m-
ce de revenues r6man6rateow


Grand mn ath do bogs.
Thomas Guerrier, mntre chaip-
pion national de bose, 138 livrs,
ogfre to revanche A Kid Norfolk,
140 lives, champion de Sainte
Lucie.
(;ete nouvelle rencontre en-
tre lea deux boxeurs tant atteun
due du public, aura lie, samedi
prochain, 20 octobre, A 8 heures
do soir, A Cind-Varittsa.
Les cartes d'entrde asont se
prix de 3 et 5 gourdes.


Lc Fromagc

KRAFT
AUGMENTE LE BON GOU r
DE NIVlALORrE QUE' PLrT.
1l n'y a rie d 3 pla s fla
Pour la r'che saver et la
douce coasistance i n'y a rien
de m'ille ir qie le from ge
KRAFr< Ain r,cin Chel lar en
terblancs.
Les me.l'e irs >'c'ian'ilon4 de
I -omages a C'e Iiar-A a 6 i -ain *
s3nt so gn s n eat seiu t.on
n6s Var d s expe ts ihi.nistes
pour leurs propri6t6s indivi-
duelles afln de fcrner un me-
lange ayant toute s les quality
dun from ige partait. Tous les
emballages et les peaux sont er-
lev6s et ces tromages sont pas-
ass dans une machine 0 hacher
et sont broyes en fins morceaus.
Ceux ci sont ensuite melanges
pour produire un parfait ulliage
de tous ces fromages d'une con-
sislance telle qu'il est lacile A
6tendre. Empaquetd par Ut a
machines modernes dans hi s
meilleures conditions sanitairts
et b I'abri de to.it contact ext6-
rieur. Le fromage KRAfT en ler-
blanc se conserve dans n'importe
quel climate sans-'tre frigorifi6
et il sera aussi truais el plein de
saveur quand vous I'ouvrirez
que le jour ou il a ei t tmpaqut t.
La marque KRAFT nous assure
une varilie de Fromages pour
satislaire tous nos ddsirs, une
quality et une saveur uniformes.
Chaque paquet de veritable
fromage KIAFT perte cette mar-
que de Fabrique

-I
Si votre lournisseur n'a pas le
Iromeae KRAFr, il pent l'obteoir
Cbez: pawlry Sales Cf, C%.
Port-au-Prince.


Oan mon aiate qo, d .
VqM ia dWla raj8I
d Torde aomtnMe vols e
tereoM sont trequament pe-
pAtrs so priudio dos asath .
r babiantd rdrit. LOa
tears de cm actes malboane-
tes frtstoet toojoUrs inltroeava.
bls. Lee victims do ces vols
troavent quo rotacier di police
morale ne d6pense ni activity, ni
ze61 pour retrouver euxn qui d6
rjiss asl isa gemn do les

SNoas croyos qu'eu p sence
de cm pleintes et de ms dosan-
coe des maaresa plus 6ergi-
qM seroent prises aThor pour
dbibtrasser Ia rAgieo des al-
grefinaqui I intateant.


l-


Do trmbs Nord.Ansrl-
aiw, Mw., on ow"a. t
bouquet du Tsab( Turc
bour choix. mn an a,
Msare inimiWle.


3031o


Ce Gout "Complet"
que Nul Tabsc ne
peut donner
& lui seul.
A UCUN tabac, quall e sot @a
Squalit6-ne saurait nn ce
o ot si satisfaisant, caractuistique
de la Cheatereld.
Car la Chesterfield est un m-
lage unique de trois types do tabac
bien diStincts: le Tabac de Vir-
ginie don't on connalt !a doucour, le
tabac Turc, fortement parfum6 et
le Burley de Kentucky, fort et ve-
lout-
Qu'un fumeur emaaie m e seaul
fois le fameux melange "Chester-
field" et jamais aucune autre ciga.
rette no pourra le satisfaire.


Chesterfl
CIGARETTES ,


Pabnqu6e par LIORTT & MYERS TOBACCO CO., U.S.A.
OUN R I LAURI. 4Arlet
Angle des do Cenlit & Roise aitt


Ioan3DoCK aman


ON TROUVERA

Formes et chapeaux garnis pour.


dames derniere mode.
Toile A Matelas supirieur double larger
Chapeaux de paille fine pour homrnes.
Jolies cravates de soie sup6rieures.


Soirles toutes nuances, dernier cri.
Crepe de Chine, Crepe Georgette, Soie lavable
Chaussettes et Bas de fil
Pardessus pour homes et dames
Chemises blanches et couleur sup. pour homes.
Guirlandes de fleurs d'oranger pour marines.
Ne perdez pas de temps; si vous voulez enter dans un
magasin elt n pas en sonir sans Wtre satistait et ne rie
acheler, allez chez


SKAWAS Hernma'


Sou les Drix defien toute concurr
~UWUIIU~mimmnumeam


r


Les Chapeaus de laine. de Castor et de paille fine ditalie

QUE VOUS TROUVEREZ CHEZ ".



H. BA LLOIFiVs,


SONT LES DERNiMRES NEBAUTIS d la SAISoN
-'- *"- . , - ^ , ^^ ^^ __ ^ ^^" ^W ^w -H- qf^ ^J~ ji lt1


SMAT716 Otobr -I


Tber
A -^^^H W^f~f^~


-


ar~aranan~olrarrrmramrnnmmrrmrnmMnrmrrar~m


I


I


Ieelquesq ioura. PTrla-
a, quo dirl la charnmeanlTal-
dy, ayes atant do coapetence
que d'amabilit6, exbibers un
tri beau film qui a lteu rsfl.
iem durant deux aams CAin-
Madeleiae, un important at ea-
l6bre Cinima des Grands Boe-
Ce film qui sappdle Ben-
Harn esl Ioe6 par Ramon No-
Unse tielle env"r dart stlrera
rawlaluaeaAs ltoo* desa NtO*
tea qua nm dase imadMlem *m.
earn mallestataion artllqua do
ade vMakr, et qui as fot ua
ois dapMWdir & an fim q Ii,
Sbee usptidlded mervell-
la ds" m s 6eario
istalikutet bo .
A bleantot done.




w -laM f Ara W a 1j -'W& a A V%


-0. ________________


anonocp la to osrv .
ioanche ea eotte vyilO
te^ nr brOaf\_


6, Bourand et r
pa rents prouvds p
*oul Ovoy65 a"I


-ut -Irtti <' ky k.
s onsd Il tdn caml
Is suite de certain relard.
moas dans l'Beheve -lAm:
irs la repp ev1 *ioiw? |
wdeMassillon Coicou.n,*m-
urDessalines qui detail
rieUa demaBa qoii, I 8 heq.


do M. Justin Mevs, a dis-
vis eat donc 6 la Poalict
public avec pr6re 4 cu,
i retfouvern' leaInut dt
Srainener au Commercia.
l.ue du Caotie, en lace
Iw est Indies..
SU.S.St.R. .
Lo blembres de I V. S. S. M.I
Mt convoquds A I'extraordi-
slwf Ie jeudi 18 octobre cou-
ta 6 heures preciesadu sou
lie President de Injion,
SAhdr6 tChevalfier pour corn-
wAications imporlantes.
Fau-Pce, 16 octobre 128.
I Secretaire a. 1.


Uflttr0ltpti*

anfe I La :obitmnjd de Qu'. ?DS2 D S tre 6C Eoalo,,
oine Exetlento es une prepa. dI ft I 5
rioAn m6di ale. Ele. e.bellit is hcaThOil 5-w
Ic&C..elureet Is food, om Asgac. d^mscat40$drcIIsn
nloun ilati newIs, pkitir e, ^ZT : "*.
luidonne la beaut felasa nti
En vente chez tous les dro Im 1


COMPANY
TL NTA,4iiG4 U.S.A
Ag' a s, demmodEs ppor bus
.., *
ticrivex pour reo"ia M * ab

1~~~~ APa~gCKTPATlON

IL SUFFITde prendro
A. rus 4 v r"s"
O(essi.d o= J* &UP lem" as mm
fEAE Jill!
WI.R4daFMbswgrSt-DlPABIS
*


sont
I ow


a ran inmone


"8* ^^^^ f w^ g '" j
.^Wn*roa es^4-pw los
weuuru StiT
-.PIE S U iT
iaUUfU~ge i --


SHorn-Linie
Le m/s Consul HoruD,vs-
aot de Kingston via les pof to
du Sdd qera A la Capitale vers
1( 18 couraint, partant pour
l'Europe via lea ports du Nord
p enan fi t et passagers
Le bureau Mira ., venant
d'Enropeest alttodu ici verse
le 24 cou ant en route poor
Kingston, Sto Dmaingo etc
REINBOLD & Co


1


Eug Le Boss6 & Co


C'est le moment d'assurer votre mason,


yos


surance


Sociely


Limited oLondres qui


une des olus anciennes ComDaqnies d'As-
Surance d'Aiigleterre.


Pour touts informations


aux


ae nts


Union


aqenraux,


SOLISSi


assurance society


adre sscz-vous


nes.


Limited


L. Preetimann-Agaerholm
RUE DU QUAI.


I


.-- ~..-


I


N rasoir dc SuretW GILLETTE .& 1e cadeau le pins utile
U Pour un hliomme. II est Un ageoabe s duinbiessouvenir qui
chaque joup fait penser au Ovateb. Ct m cadeau pra.
Pour les messienis nous suggirons nf j Baasoir de SaretW
GILLTK nouveau type, platIud or, reprdiWt p cmtte rkclame
pour les damles, Ic Gillette dbutant, unwjoli et dans un bel crin,
Tous le, raseirs de Suretb GILLETTE, usedt lee n m6mes lames
bien affrlcs, Ics lames Gilletc A double tranchant.
R1clamez toujours les vritables.
Pour dtre bien ras6, demanded les vrais
rasoirs de suret6 Gillette et les vrais lames
Gillette.


at r a'.'


Le Pre-Ca-Tlan


a ANCIENNE PROPRIETf" GUITEAU. RUE OSWALD DURAND )
rands Jardins et tout le confort des meil-

leurs caf6s Europeens.
Service de jour et de nuit *


BARBANCOURT
Plats froids et liqueurs


4


de ire marque


Toutes les Polices


DE LA


101 fluRE 111CEn~ CO
conmprennent la Protection contre la
Foudre sans auamentation de taux

Eug.LeBos se4Co


A


its Generaux


E. *.-~~4;~***


*- U.. V. rS


"D_ DEPOT:


RUE de CESABS


* r 4


IRCTUIRIS L11

MISurau~ceCo.
4 ..

(Jundesplus fortes comp gnmes
oanadienues d'assuraun e sur.

la \ie


marchandises nvec-la Union Assu-


est


Co


&


77-lllll- -t.


_


'"-


"-


rnr C~r~r*


]-


I


~






PAGN- 4 -s


4V.. a~.ts ., t


donne de la force




Neueasth6nle ..
Tuberculose .
An6mnie /


La Cure do CLOBEOL
a"usmente Ia force nerveuse
et rend aux nerf, raicunis
tr-ute IEur energie, leur
couples,: et l.ar vigueur..


frf. P., -" *
7 ... 1:1.


,u -"r n.1. M:lR_ mmum.a m l..l --- [-


Panama Railroad Steamship Line

Service: de fr6t et de passagers enTr,
(NEW-YORK CITY N. Y. CRISTOB \L, t\NAL ZONEiet les PORTSjde Isa COTE
OUEST de I'AMirRIQUE du SUD.
plus rapide et le plusdirect service de transport depassagers et du fr6t entire lanitl
et tes ports Europ6ens via New-Yord et Cristobal, Canal Zone, Isthme de Panamn.
Voici la liste de nos agemns pour les pi inc paux ports del'Europe :


Angleterre
Mrs, G. W. SHELDOM & Co-
ENFIIANCE
Mrs. SIILDOIN & C sont repr.earaltP.
Par les maisons suivanles:
GELATLEY HANMEY & Co
21, Rue de la Re1publiq(ec
Marseille
flEtHS mPERON & Cie Lt
53 Quai Georges V
Htavrec
HFnNU-'PERo & Cie. Ltd
lRue; du Moulin i vapeiur
IBoulogns/Mer
jIHIIXNU PERON Cie. Ltd
93 Rue lc Mirais
Paris,
HERnU I'ERON & Cie. Ltd
.Rue de la T'ranquillit6
Dunkerque
HERNU I'ERON & Cie Ltd.
IRue Roy
Bordeaux


A louer
Bureau au ler 6tage de I'an
'ien imneuble Roberts, Dut.
t n & Co.
. our c( nditions s'adresser a
A. KARRElR
Place de la Paix.


Ecosse I
17 James Street, LIVERPOOL,
COPENHAGUE
Danemark
Mrs. E. A. BENDIX & Co.
21 Allengade, Copenhague
2 IGENESI
Italie
MrsHENRI COE & CLERSI
Piazza S. Matteo, No.t l5
Genva. Italiel
OSLO, NORWAY
1 International
Speditionsselskud
IIAMBOURG, GERMANY
Mr H. Vogemann
Hambourg,Germany
GOTTOURCE, SWI4M-TEDEN
Nordisk Express
Gottemburge, SweeJ.i
ROTTERDAM, HOLLANDI
Mr. H. Vogemann
Rotteidam, Hollande


A venire


Une pompe automobile 6
incendie.
S'adresser & Mr KINNY
flue R6publicaine ou GT'Rue


[A sdai eFs m pre4rem -

l a pe a s. 11 la pa e tmla---4 r--t.a...
abd am t msgatm L0 ss va
LJH---dM t fw ins -wmH d*i
V"06. U k pr~M t 16 protbp
6- 6 %W _t MOL&Ww


i.."_ ..lDei. I IIm TTI


iUlAGI'


3i


___ P_ _=_ __1 __ ______ I___ I_____


_ _II


--


MANIAy




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs