PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04789
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 09-03-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04789

Full Text


Nh.


1-;-
i._ )_.


0r1


I at
0~. I
(


.4, ~ C"


tiiS
e t it
--N.





et louer
oalrtGs. a
ae IquesJe mppr t d
S mlaimhe il
Sphinomea '
d rcapitaux, com aClsbH
eo de pu!a N St M I
-tctatiton do em i k uw
oor corrolaire oqs
7 0enut on indreclemCot,l-
n leeo poll iqu 'eat-mw
"fluAence ur OmtI
, iatirieure des Eilamr
0 Ils s'dtend cetto blka O
S nanciare. -
Damn un livr rtent, 4
lOditerraneeam ricGe, MOg
ieur Jacques Crokflt a 6u-.
dit et lImineaS espoa
"a problem do l'1l0ipOhm
S ,auci .re et le Is -d-eb

.On peut -i.tt MH
phases distinct de a ar'e
pension et la domi*"*oaMA6
t*saine: pendant la presier,
`4*6 imp6rialism6 s'. eouM
ma deux Am.riqui. d.m. 0
.eeonde, if seat 6 1adq A
t lalit6 du Globe, e.mats wr
tbt A l'Europe. D'aillest., 14
et 16, lea proc6dis out t
tres peu de chose pr6 Il
unmes. -,
SUn des ph6nomines aIe
'mpr6vus et asses quarle
lesquels s'est marqtui li
ldeat de ce pays d'ou rayeee.
alte sorte d'imnpuriaullame Af-
Supier, c'e st 1.nterdeon
d.Mce qui a'e"t Mtablie eatre
4. pays 'dont s credits as
ilt repandus s& te t Oel s
I les nations qui travalieiatt
Sce credit. vlout
alliasance qui a ,te lori-
i de cette' ei t e
etorme, i petd-

-tact plus irt a *i
sl tres lea alabr...ti

lear atfla
I uit trhtm 0sm his
do *.


*i t M -;7.* y .' < .. o -. <
. '- ., ,.r. I ", -; :',, ',
< i i-, -! *
4,1y-S^'"a^ *^


* *.?.:


* .. .. d i - J "wr.. *
" -f .., a *
I'.*' *' 4rb ;' JS
., I." ; .

^I "4" "
4i n .,' ^ .** ,, n


4oULES


If


- .. varl s
BW sm .mm pmt*Mhe,








sump.T 4as, s*^hia.
i st k L urt t~,. i v t eat
Stestromtale e vaa de









*nnn t ^, nl. i~ffrt-tXi
i y rioi apprlne, certi-
l' mI'mpramils-


mltuitigrle orakuve et






I t Zirc, ml_ ls Ete-
i: (, r ga NogUs ao-
Au1 nI*4 dle bitaire, Ie


I* kIto 4'y rcoooniqeue


.f 1'fiote oAdntrelT
I oS r Il observe attentive-
feat *4woaomie amcicaine.
ionBtocs Lml Boplersi West
te 4ette 4'y reconteltre
wpympthmoa d an reletis-
dEioMe effort indulrIel,
qdoe la richesi* Cqiae et
SFiprovena, de la pf -
adteteI t tole Viex.
pi iq*uias i-sognouveau





e ui it ,el Mo
v o tiuilbr i^ C ton


.IwiW .1ju -Wk

q ot I
is el


JT


En vent au

BAZAR BAZAR

MIGuE L IROIUG


Hw hner & C


Chez M Joseph Bourrel-
S41., ,ItUB OUX


On trouvera A des prix ralmonlables:
Souuzas, talons bottle, et LoaistXV, en chevreu coUtour
o olr.tphaminois oirl poor dlags, pour fllettes et entants.
Clquanxla. atasie pturdar a et fillettes.
CImAPAUx depaeille et ti Iour hommeset gargoanI.
CuMuaS 'et,C.aiAussETTM, p ommes "
B d aole et pur f porua e
Lila .kA J~n rrn* f^b-lr1111n


Pumtas sunr ,Gie, ~UBe| ^i .
Artcls de iq Partume
Articles de maroqclner e-rPartumerie


-d. -.%.


OMBREEats demier cri pour dames
Do quoi plire aux flots 6gatU et satistaire les go ,l
les plus d6icafts.
--. .- .a


LA MAISON BARBANCOURT. porte a la connaissance de so
clients qu' dater du ler .Septembre 1928, lea rhum so vendra
asx pIll sivlants: .
Rhum par galon.: en gros Eu detail.
*( uine toile) Gourdes 10 GOdes 12,00
S( deux toiles) 13 15,00
S* s 17 20,00
* 20 -25t00
**** 30 35,00

Rbum en Boutellles : En gros En detail
S Une toile ) Gdes 2,00 2,50
* t 3 toiles)* . 4900 5,00
5 (56tfies) 7,50 8s75

Ces Rhum ne pourront pas tIre vendua ni au-desso. ni
ni a dessous des prix fzixs plus haut.
... % I.0w w klillylli


M t h1ot adviser l
m troud q* dI'A Aes* I h

La National Bisc0ts8
S e ." US .- T "*T .I


I .


Ig'


m a v, kler. vm desu IheWe,
u.n avocat conna poutr s irn-
e doiuanesque prendre teu
ursI manire TraiaIeat inat-
nne. i cansit av ae un client
series, a A rue Pave, a Buick,
eomnmodameal plaecA contra Ie
rottoir loraque prsa do lui pa-
so, rapid, dian une splendide
vaitmr, Plymoath u Chrysler,
il m saait pM trop un* olis
temme, taeint chaunt, bras am-
br4s, Ivres sanglantes, grAces
Ilanguiaantes. Le client, aban-
donn, ans aucune explication,
at au beau milieu de la conver-
Iation qui etait one converse-
tion d'aBaire, l'avocat partit A
toute boutine vers la belle auto
qui empora lia belle lemme.
II *i real compete, heureux
de Is belle paenture qui se pri-
sentait aina A lii, que l'auto qui
pr4cedait la sienne ralentissait
a, hr et A measure quI la sienne
approchait. Aux environs du ci-
metiere, elle s'engagea dans la
nouvelle route et atoppa. Par la
portiere, la bIrc femme fit un
sourire tout plain d'or A notre
avocat et lui murmurs, A pine

iento...
C onfus comme un renard\
|'uae poule aurait pris, c'eat
lien Is cas de Ie dire, 1'avocat
tillit cambronner et, temonti
dana sa voiture, il fila A touts
allure sans turner la tIte.
... voit avec effroi l'impruden-
ce avec laquelle les enlants, IA.
chant Ia main de leur bonne,
traversent les rues t o u jours
diourdissantes du passage mul-
tiple des autos. II so voile d'un
pleur A la pensde qu'un de ces
jours son regard sera affect
par on accident toujours pmnible
pour lea mdres et pour lea pro-
prietaires d'autos...

onaneur au courage
Un geste courageux
de M. Pep Delvua
A MiragoAne, pendant les
heures tragiques du cyclone,
notre june ami PFpd Delva s'est
signals par un acte gindreux et
courageux don't il convient de
Ie tl6liciter hautement. Une aem-
me, emporte. par un torrent, as
d6battait vainement dana I'eau
enpoussaut de ddsespr6e ap,,
pels au secours. La mort de la
malhoureuse 6tait certain.
[-Samu hesitation, Pep6 Delva
so jeta A I'eau et apres de p6-
rillou efforts, r6ussit A sauver
Ila atvre femme.
Noia ie f6licitons vivement
po r ce bel acte de courage.

Y Isg Lady deasir. posii.o
as typist and stenographer.
Knowledge of French and En-
glish.
Good references.
| Awy to P. O0. Box 121,
.. Pr a Prince.
s IONS DRILLS

I^i-BB .a vrtlte re. ,
Brs, deuaiJr tons diagonale
astr aiA etc; c'est cheap)


ihr -w 0 w b


eels..
'.5., 5. ~,


r


-"3^
",Pi



I,
*I


*.1


.


/

",


I
*


.-'
*1


- ,~._.__ _-~----~---- I


- -- --- --


? rr.


. t


I




-a~~r I~C~ - --f -"--7 --r- -I------n UIUT- ,~g~n -~zT. -- -


-j *.'.
). a'


. *,,


I


1q* -


, -" "', < ," < ' ..-1" .. "

. : ." ,,. -* / .
. d d, .* '** r*;. 'L .% ... { r *
','r '- ;+.* ,' *-.I .
~ ~~ ~~ ~~ A..,-;, .^ .
-4 n -i~r ii-m


a- ~,-- '' .


**Y<1


ITI


jtAM t-d'


SL'afaire

Jean Grass f`"
L'iislruclion de celle aflaire,
dontll est bien inutile de rarp
peler teo d6jails, pe poursuil.
Vendredi dernler, 6 t 5henrts
1/2 de I'apr~s-midi. le Juge da'ns-
tructio t CCammisaire du Gou
vi nement, M. Ed ~ond,Lapor-
te, saccompag i is dK sous chet
de la poHec, tc capilaine Shtker,
de M. Dcrerson, Juge de i six
et de M. Bwat, directed. du
Service tecla S se rt ni-
rent avec Jewn (ira fills a 1l
halle de la rue Counbe 6 dwd
con-atabtiobio fowlnt lmat s;Pui.
les MagiSrals elt les (bhiiluti
naires de police e f,'ent coi-
duire au ni siein deo MM. Ji
Grass el fi s. angle des iucs dle.
Fronts-Forls et du Peuple. I 1
rkclambrcnt les livres de coin,)-
t ibil qui lurent saisis etl Ci-
portls aux fins d'enquote.


Les fautaisies d'un empll.k
du Series hidranlique
Comm( on le sait, it y ,, dns
les difltrents quartisrds de li-
ville, des eniployds du service
hydraulique charge's d ouvrir otn
de termer les vannes de la ci-
nalisatio., e' de r glement1 r ain-
si la distrihulion d'eai la Lv,
chai in le I- t. aUX an11 cIl es. Jclui
charge de ce service dins I-.s
quariiers le la rue des (:C6zr'-,
nommn6 Aicius, se laisse aller :i
des tantaisie.v inadinissibles. 11
ouvre et lerne la vanne A des
heures irr6guli6res. Ainsi,samedi
malii, il n'accorda F'eau que
peintliil une dem(i-leure A pine.
Mal gri6 les observations de.s
abonnds, il relusa de laisser la
va,'iec ouverle plus longtlemps.
Nous croyons qu'il ne su.lit
que de sina.iler ces irrtjularates
A la Dirctlion du Service pour
que tin soil mise aux fa'ntaiie i
d'Alcius,

A I'oevasioi du "Labor I):i"
A l'occasion du << Labor Day )),
se disputeront, A Bizoton, les
6preuves pour la Coule offerle
par la LUgation des Elats-Unis
p)ir le championnat de course
des petits bateaux i voiles. Ce
chli piununat a et6 organism par
le colonel Rixey.
)es prix en aireiit de 2 A 10
d', l ,is se ont a ,sse olleris.

Nouneau ilirecle !r dle I Ecole
aVitiouoale lc h'oil
C'eslt M. Jloseph Ju il u qui a
Wtl noilnu l ) Dii ecteur tie I'. olet
Naion !c *le I) it cii reluipla-
teienclt de M1' Lcou Nau d-,iiit-
bit)n r:1 1 lie.
M. 1.,)tph')li ILSliln. uanci'II Se-
cr'tire ,l'il.l des litlatiuis E -
tertc'lires, a occupj tlJ-j cceie
charge; uul dout .l .t'til e renm-
plisse cette function avec la coin-
pteunce necessaire et ne r6pon-
de'ainsi a r'attente et A la con-
fiance dii ls isident de la Rpu-
blique qui a lit choix de lui
pour da'iger notre Ecole de
roil.
D'aulre part, nous regrettons-
avec nous tout le personnel de
rEcole, piolesseurs et 616ves-
le depart de M* Ldon Nau qui,
au course dcs six ann.es pendant
lesquelles il dirigea I'Ecole, a su
montrer la plus induscutable
competence et une incontesta-
ble autorit6 dans l'enseignement
des mal ires juridiques don't il
avail la charge.
Toul en expriinanl nos re-
pre s de ceile dimission de M.
Nau, nous complimentona M.
Jusiin d'avoir. m6rit le choix
qua Ilil de ;ui le President de
la hepublique.


- hrles Roo iou
Conseiller d'Etat fut accompa-
At I. tributn pmr -ss collguoes
Au guAe Magloire et Dr Ca-
ixte;.
Ihm.w.Gamin asi.an'
pri6eRts Porn't Prince,ssis
talent 4 hi~ i iiAm. Pe6
sident du Coasell d'Etat lui
souhait la binveonue en ces
terms:


t c hcr C16gue, .
Mr le Pr6sident io-no .1
I vous nonnmant au Conseii
d Etat, a comibl u tt Dno .
'ltux les plif%4tti ,gds I
c 6tement, ,uS Io aitiOns :*
e celui q d)oaW s4a- i
* recent pleJ=I911mCiAt <
replace. .
Vous vcnez, en cflet, occu-
per le siece quc e tieneral
ustin Salgado a illsIptrk par
l'amnnite de son caractlre, su
loyaut6 eonvers le Pays et son
(ouveriiement, et la gran .e
simncr.le qui marquaitl e, IC-
iints> avtc bes bLollgucs vt

Vot.sconnaisscz deja la nmai
.onil cL11 nous est luinfnitutt
agreable de rappeler les heu.-
res oi, tous deux, memnbresde
cetle Assemblte, nous travvil-
lious ensemble pour conduire
lentement. mais sarement 'Ia
Hepublique, ( 5 la situation la
plus brillante queses finances
aiact jaulais counue. lE vous
revene.t parmi nous, nu ifno-
ment mndme oti, upi es un utte
labuuri de plus tie dcux anuikes,
Svous abatdonnez lu directions
idu Departement des Finances
1 el du Commerce pour nous
apporter la prccieube collabo-
ration de votre grande .expe.*'
rience.
Vos Collguies el noi nonus
saluiois avec joie votre reltour
et no s vous (lemandons d a--
cepter nos telicitations les plus
siniires pour le, services que
vous avez rendus au Pa)s set a
son Gouvcrnement, de inmeti
que nos souhails les plus ter-
veits daiis l'jccomiiplssement
de la tcl;e qui vous est aujour
d'hni devolue.
Nlon Clher Collegue,
En vous disant soyez leI
bienvenu, c'est avec uni rx'l
plaisir qne j'aullache cette co-
carde t i voice boutonniere.
Vous L'avez dejai porlte avec
distinction et dignit6.
Couservez celle-ci c mment
la premiere, sons lache, car
vous savez qu'elle porte nuo;
deux couleurs qui coiman-
dent la fidelity au devoir. 1'ab-
negation de soi-mnme et I'a-
mour de la patrie.
Ur Rousier r6pondt
Monsieur le Pr6skieat,
Je vous remercie vivement,
iejvous remercie infiniment de
vos aimables et flatteuses pa-
roles qui me client davantage
enversivous,afin d'6viter touted
disillusion de votre part et.
envers I'honorable Assemblie
pour une action 61cace et
utile. ?
Je me retrouve dans cetie
Maisou que j'ai connue, vous


_ -_- _---- -_


*or~~ P son el~vatis u s d
vaiciers dans la .Civlmtion
, elt e Progrs.,
J'ai remercid6J6amon Grand



pour (titekbla qut fai
Je Xocame encore tmoa
4t1%iir le plus viide servir anon
P.ys,en olident son Ghelac(ll
Mduns I'execution de sit Pro.
gramnime d'ordre et d'houn-
etele,
'-,V*em'ecuse dad ici la
ie e.Cdes tab l Ii. r-
wa a,deVictor Hugo. n mnrin
&inant i espectueuseumtnt de-
vant ~i ees V6ucsrables An.
cltres, les uns plus illustres
queles uti es, cu leur disantii
que Wln)l Action, uitule i lau v'6-
tre et coii a1tiluIee t. ur les ( i -
constantcts actucllus, s du--
louircuseS sicutl e Itc ,, i:e
ten Ira 'que v'is iuni bill: l
g ia deu. tt lc ti ev'clo(i eiliesl
cua notre Pl,ys,, c.ianitI c eattL
leur i ~ve duas e gatitl tpasbse
que les plus uin .ctis utit it.
Il' iru lieure est p6nible,
plus it nous taut due habiles
el attentits pour 6pargoer n<.-
Ire orgueil de chutes que ne
pertmet plus un coudoiement
iitleriaaional I
Ayant et6 des homes de
cciinr e de gra d boo sens, its
co v ie nd ra ie ut sits en
avaient la possibility que
da(s la niei6e universelle pre-
seute, n ius apportions, sui-
\aInt les moyens en notre pou-
voir, touted la defense habile
possible des beuas uationaux.
Ayan- eu I houneur de p s-
ser aux uftaires, vous-'favez
rappeu laussi, mnon cher Pr6-
id eut, d'uiit tao:ti qui me
coinble de Iiecri, uvec le titre
de Secrecaire d Etat, mon ju-
gemeut si.st mwri.
Je vot s N p, o. te, chers Col-
lWgues, c e t1 te exp6rieuce et
touted mia bone volounl qui,
jointes a vos granides qutliles,-
seryiront certainement et elli-
cacement les grants intereas
de Ia iepublique.
. - ... ^ .
Ai sujet de la dIpclie du Pr6sident
de la i:ro\ Ilouge doiniuicaiue
Nous; Imiions bier que c'atait
au Co is ilat G6neral dominicann
que ke President de la Croix-
Houge dominicaine avail adres- I
so la d~peche par laquelle il an-
nonpit I envoi d'un don de 5000
d liars aux sinistrds du Sud.
C'est plult A Ia Ligation do-
|minicaine dirig6e par le sympa-
thique Charge d'Atfaires de la
Ilcpubliqae Dom nicaine A Port-
au-Prince, M, Enrique Aguiar,
qu'a k6 adresse la dip6che en
question.

VIwS PROFESSIONNEL:
Lea clients sont pri6s de
an ter quo mon Cabinet pe s'oa
vi w>a pas en Septew bee, mam
!plutO aU commencement dOc-
lobre.
Paris, ce 4 Aout 1928
Dr Jr THIEBAUD


Lit%#1 v I I FoSSw
JRJL ~~~ --"' 49 icjm

I loomIt'


S- e ". ,


n'1okker Abord daaui ae
p crtuasSe Lowct iit i
te apitaine o iJ
i tol it sI capital .
chnll, loutrent. ia y w un an ts
trv'erte d'Angleterre su;Cao
da, i
E Lwin va tottei
le Pli -ri*W York

ILE BOUTGUET-. wctrt..
Leviae a uiIvtri as Bourg-,I am-
Iuttt hu 8t tln mll ni II(ILOvl 1lv 4oi
*Queeni ol tho Air* d-u0% ieqiul
ii uilipLele lenvrtir ,nvt ..h'us Ilu.
bittiqu atux .E kis UP ?p. 1'rt"
A bta pilot uiiaI IaryiUu n1A14%
ijUe Melle M.ltal liaI ;iui lp.lei-
dia probableiienit paui aU viot
isaaiujtanlique, avail pris plaCe
comme. passwg&re.
Prochalie temtattve e
traver*6* lr eMM
de I'Atla45.que
ENTHETAT Les sergeant
aviateurs Assolata et Lefebve
out choisi unp manitre origIdale
di'utormuer Ie monde qu'ims ont
I'iutlention 'de traverser 1I'Allai
tique.lls ont pro1t6 de Ia c6rd-
monie du monument A Nuages-
ser et Colis pour survolet.- le
monument et kaiser tombetr ne
couronne -de fleurs ortanA'cett-
toe meriptioI : A cxq ql pot
os6 la part de ceai qui vosa ea
ter a.Les aviateurs ont conmpit*6
leurs essais. Its comptoet partir
en septlmbreaussitot qu'uu noti
veau muoteur aura tl6 install.
lis esphrenl 6galemeut battre le
record de loigue distance.
L'embarrassanto
demand de Costa -ac
A la t.OD.N.
GENEvE- Le Coseitl deta
Society des Nations s'est r6uni
eu seabnce secrete aujourd'hui et
a Mludi6 la demande r6cente de
Co,ta Rica pourune interpr6ta-
tion de la doctrine Monroe. Le
conseil n's pas raussi A s'accor-
der sur celte question et a ejour
n6 sa s*~oce p.is tard dans
la iourgee.

Let desrdres des bandits elLeales
M EXICO- Une d6p6che si$-
ciale A t Excelsior anftoce
qu'un group de soldats qui *ti
voyait a n train a 6ti6 itasw ,
hier soir, par des badit" qui
otit d6valis6 les passages a s
avoir arrt6 le train entire Cilt.
lh t Paete de Extlh das E. -
tat de Morelos. Ut s l saldat
a pu s'chopper. Orn e ti le
nombra des vaotitsu A aMn di-
Zaine. Aoca p ager ea-
ble avoir 6k bein. Pad/ dotre
pluSieurs emplI6yes du train ont
It6 bless e e trains At iu-
cendiA. Lo troupes f6d eka dI
I pra goarnbo poorwiet n)a%"
doe quott estime dIe Il: howe
mes% .
.... ....... *-- .:....... ,.AL..


dent A6 c1ilir ltr'oit
lions ieeoiN6 S de ni*

Sfreae i btr;. ,Ie

PA s.-- l a d adiwfttervi
.,a i)uriu Le Mataiu a, iM.tLa
gut i ,iitre do la nu1rmot
,ie de fdcui cuttgowlque .qg
I'accord hilavul cnvhkug eatnsr]
rice et la. rI ade Breta
posatwtae des vAlauses see
r-aie. eItnule quelconquea
natives 6 ine actl6n conimd t
ivLIe ou militaire des daul
tionU. Tos tes goUvernemel
aurojit le lositr d'!tddier li
corJ sous routes s-s races,
clara M. Leygaeu.'wJe defie
,que ce soit d'y trouver la
Uate chose qat no suit pas abl
.luineal dcaire trance et lov
4e I.. LeMalin w. faitresso/
que 'accord avait tW sug
'par la France, A Genave, A
imiral anglais Kelly et que 4
chef de r6tat-major britanui
'61at veu easuite a 1 rA s la t
Accord avait e6 conclu avecw
*daus les vingtquatre heeS
La re.auo! eAlisamie
TIRANA- L'Albanie tout
tire est derrt6re Almued Zl
pour I'Atablissemem de la OI
narchie, mais Ia proclaion#
nouveau roi ne seoable pas P
voir avoir lieu avant un 1
ou deux.Le minisatre d'Aigle
re a protest coltre la pr
mation et a demand que lia
rdmonie soil reimse jinqu'iA
que Ath6nes et Belgrade ait
unne ieur approbation.

Porter te.nent
StoutX
lEN VENTE
A la Maison .
L.RPiEET ZMAN.-GGERHOIO
CRtue do QtiaL.




ieort, al ep P
Guci h ak I C M4 'Ud




160 our.&ut0


-.4. **~**-'1 .p-"a.*..'... -.


_ 7 0
** .: : _


e~


,^ S'- **

&j*JI*!**/.1 -A


'U


6.i4..a I,"-:


~r.


a


V. L~ I


7 ;


41u~ ~*.


- .' .o. *. 4 ifl.

k "- t i.-,


4 ~


4,/ p
/
'S
Ji ~


9 9 .=
I -


C ~~__


I~~~er+rlr~um


fr~uJ %
^.MR. p AWAMOW^^


* ~.-'-
.1*


. .1






"4

A.


* 'A


~iI


L e


0j1,.--t *-':"


dansu
,er..







accusait d li do E-i
I 61lt 91 m s !ea m rbfts
gig iliesqitqin eatll i t h "
le, dressam Tnrfs j a
tueuses verts sl k Mtj
rnent, i laimi wrlowt
qui btuoip -owns
:.space commsi de o liuscli
c rl-svolants. Los olseals des.
cendaient vyen Is ville. Gpr*-
sage. mauvais. dit-o, sIflM.t
assez poor suseler des om eatis.
11 est den t hures et deinle.
Des groups soe ormentn; lets us
mouenl, les autres dscencde t.
L'on parole, I'on fail Us conjba-
tures ; mais nl ne peanut prdvoir
ct. qui doit advenir dons un me
ment encore. Le vent redouble
Ss eforls, le cial devient noir
el la mer qui, iusque a tRait
asIcz clme, adhU.rait lomante
nanl an pacle de destruction.
Elle cut' mE, rageuse, et vient so
bri(er conitre les rochers bor-
dant lai coe. L' moi Cetmmene;d
car it esi 4 hemiees. On est dans
les ;L nbre,. Vent, pluie, mer
s't~Ie ndefl el cisent : ort A 11
race hunmai'ne! q sectacie ar.
freux qui captive mats qui noa
vre I L'on voit lea Loilur des
maisons s arracir et let fepillet
de 161es s'envnler, tourbillon-
ner dans l'airt come du paier'
et oule une population dei ot.
Les fenImes, ls bras lev6s vers
Ie ce'l, A genoux, dons la mer
qui m ti nleA on mtre e.i plts
Sou-dessus do son nivesa, iMepo.
rant I, mistricorde divine.
quement le vent faiblit et la maer
se retire, laissant dans lea rues
des pieces de bois quo desi
mains d'homme h'sitent A tou-
her an raison de learn dimen-
sions. L'eau descend en torrent
des montagnes, envabissant le
maisons qui avaient pu r6sister
i la lureur do vent. 'on cout
sans savoir o l'orun va.Ceod, rat.
l6lement l Jvsque vers hait hena
res du soir, on ne put 'assurer
qu'il ny avaitpas c morts.L'on
pout voir le digne cur, sle R6-
virend -PTre Li6tat, dansa ie
rues, au milieu des fid6dl, lea
exhorlant an calmoe et A I pri6-
re.Les rare maisons quo ne aont
pas endc(mmages abritent cha-
cone lus de cinquantp rMton-
Des. re lendemain, .sonsuse
Ipuie bettante, lon visitast is
de 46.enti, et il st A reliever
dO Cinquante maispna d~tntoW
Slaieonusement adommagltes
rWai lesquelles, t lis.e, I bu-
Put de la G endal. e % ow.t
coax de 6cales de fili et sle
cons et 16 localid -h
nes d alias out m8 6

Peol san eabr i. t at la
i b elj le t ddsoode. Plus


A


*
.1
U.UL. ~


~;


.' .


ASTI SPUMANTE


-', -
WATO. WUANTE

-i Pameuse Fabrique

PNZANO & C1' CTorino)

En uenle ehez


I tA. de Mn~its &ACo.,


Ch. PitoutS,


Simon Vieux,


Ed. Est6ve & Co.


A. de MATTEIS & Co
Reprksenlants


*i


IMk ll ,h 'h l seat d6trnith en totalitl ; en cer- 12 39\ e Coajrbst Eaeharistiqfe
i --- '-- oa A. iia. I tatlas endroits los paysans n'a-
i bw A0esie vaient pas mang6 depuis trois Mercredi prochain, 5 septem-
XMiu.ie LQ r ,herison jours. It rapporte que de 50 A bre,s'ouvrira A Sydney, Capitate
Iac Prsident do omt. do A 75.000 personnes devrontatre de aIs Nouvelle-Galles du Sud,
.'actU P.ridentl d omih 6a e nourries pend.mt une pdrlode un des Etats de la Fdderation
Ai e rn e a e une denviron trois mois, c'est-A-dire australienue, le 296me Congrs
Importaste entrevue a vec jusqn'A ce qu'une nouvelle re- Iucharistique international.
M. Murrab cbetdes Bureaux cole soit plant6e et murie. C'est le Cardinal Ceretti, ancient
l.ila CroixRougaAmdricaine, Ace jour, 116.000 rations ont Nonce papal A Paris, qui sera
t hbier main it av S.G.l'Evd-. t6 transport6es aux regions de- le 16gat du Saint-PKre A cette
que Garsota, Charg6 de la Di. vasties, 55.200 ont et6 distri- solennit. .
reaction g6narale en Haiti de bu6es dans les diftreates sac- Le Coagr6s durera 5 jours,du5
la Croix Rouge en -1absence tions de la c6te nord el 81,000 au 9 septembre. Le Pape, a at-
de M. B6o. lur la c6te sud de la p6ninsule tach6 des indulgences speciales
Ct. ort t Associa- du sud. On est en train d'expd- A ce Con grs : une indulgence
i imra o t e sca dieren touted hAle des provisions planiere atous les catholiques
lion A" ..ca.l. de secours alimentaires supplemeataires qui, contess6s et communids da
dopen. do nombreax v6te-. aussi vile quoe le facilities de premier au dernier jour inclu-
meats aux Pupilles de Saint- transport le permettent. sivemeat da Coagr6s, visiteroat
Antoine et A 'Alliance Fraeo D'antres cowmits denqudte, piousement un oratoire public
faift pour les enjants des compoae de jprdsentants .dct et y oftriront des prieres pour
mlobeuneux sinistr4 da Sud. Serv s bTe hi- Trav 4'tureuseissue du teWgrs eto
$urlademande de M.LIhris-. Publics, de lat endarmerie, dj une indulgence de 300 jours,
5o0. le Prslident -de la Croix Service d'Hyglie6 et du Depar tbaque tois qu'ils pnreront, le-
fIouge confnrera avec Mon- tement du Receveur Gdndrat iroat une bonne ceavre quel-
Ieiur Gross, Charg d'Aflaires sont en tourde d'inspec(ion conque ou doaneront une of-
A i "Pt-upr dans toute la region d vastde. trade pour la reussite du Con-
Ame ricas A Port au- rice Des measures on vue de restaurer gr6s.
en vue d'essayer d obteni immndiatement lea regions de-
one large participation de vas(ees sont A I'tude et il est A
cotte formidable Association esperer que dans une semaime- .
aux secours, q.u e de loute ce travail sera en pleine exdcu- sTa
p-rt que 1 oo regoit pour les tion.
amist o s. re9it pour les ._____ Le Marine Corps ddsire ache-
Mr Lh6tisson q ue Ious W A lowe0 ter de jeans chevanx pon-
avons vu oat enti6rement sa Pour Bureau ou d6p6t, etc, vaAt servir an jou de polo.
[tistait du Y6tltat de sea de. Ia moiti6 de la halle A c6t6 de Les chevauxdoivent Atresains
marobea etnous a dit quelle la Caribbean Trading Ge Ltd. e -sans vice.
reconnaissance tout le monoce vis A via de 1'116tel de France. Les vendears peuvent con
doit avoir, ea ctte circoas- S'adresser 6 duire les animaux aux Caser-
tance, pour I'Evque Carson CaBBAAN TRADING C) TB nes (Section Corral).
qui a aid6 d'une ta9on qffi-s n,+ +--
treprinseu profit des sinistr6ss
pu O Ta*Md. r
Nods sommes prelque sursa
que ces d6marntes ainsi pa.
trounnes aboatirout et q e Monsionr GERARDO Di MAO
bientdt de Washingtou nons Maitre Tailleur DiplomA
viendra l'aasurance d'on- im- v
ra ..s^ua, de WaS ing- A I'bonneurde porter A W connaissance du public, tant do
{tS"Qsl"c- lrdWashin- I ,a Capitale que de la province et de ea amisa en particulier
trolt de. I res-- AmmA. que mepuis le 18 du courant ii a cessb de travaiMer chez Mono
ricaineo i a poor president seur. AcRA comine coupeur en chef de oi'tablisaement.
Is -..A... r n 11 vient do sa'tablir pour son propre compete en ouvrant sur'


-Y
4. ~* A
W"~~~4 4
,. ~4P4~~ ~*'$4 *" 1* 4


I

I

I


.3 S

.'. .. '"... ... --- -
b. *..


Prochaiue arrivee d'nne grange
troupe d'accrobales
Nous avons recu, ieu di, en
nos Bureaux, la visit de M.
C. E. Echeverria Hayes, Repr&
sentant general d'une grande
troupe d accrobates qui arrivera
prochainement A Port.au-Prin-
ce, le maGrand Cirque Urratia w.
La troupe qui comprend pros
de 40 artistes est accomphtnoe
d'une menagerie composeL de
nombreux chiens savants, sin-
ges, chdvres et d'une collection
de tauves domptds, lions, tigres,
ours pantheres, etc.
Le cirque peut contenir 4.004
personnel. if donnera des re-
presentations, chaque soir, *et
es dimanches et les jours dc
Wte, il y aura deux repr6senta-
tions.
La troupe sdjournera trds pea
de temps a Port-au-Prince de-
vant se rendre A Porto-Rico.
Tons lea artistes, jongleurs, 6qui-
libristeb, lutteurs, accrobates
sont de premiere force et ont
obtenu, dans toutes les villes
qu'ils ont visitees, le plus grand
success.
La troupe tera prochainement
sea debuts A Port-au-Prince et
nous sommes d'avance assure,
d'apres lea chaudes recomman-
dations qui nous sont parvenues
A leur sulet, que les artistes de
M. Echeverria Hayes auront :ici
toute l'enthousiaste faveur du
public port-au-princien.

CONSER IZ VOT. E
SART.*


IAvez-vous jamais
Bon Fruit Salt?


bu on


Esamy e le Kruschen Salts,
thbriqd6 en Angleterre.Bonne
Sant poor one Goarde par
mois. I Flacon dare 120 lours.
Le Kruschen Saltsa purifie
le Sing, r6gularise les tone-
tions des Reins et da Foie, et
assure une digestion partaite.
Demand le < Kruschen
Salt ) da I toutes les Phar-
macies et onnea Epiceries.
En gros cheZ "
AmaIufAu TAMDING c "' Ltd-
Aoents GOdarat

A mm
Un noteur gasoline, six
rw an No 635, Rue
Fi6ro


$


_ __ -C~r~l~r


PAGS, s
Lundi

eptembre 1928


, .


por tollsat
Ld iria'eable gm a Mt ID
S ad a eng te
In~s ecale im, le-.

ml peor fairs coucwmne. -
diejuIibls allHma, d eL?-1271
*tl,,.Unit ccitte umtre
Le commander C. D. Ituray
Fvlet de declarer i FIAssocated
Press que les entrepreneurs
n'out pu livrer leas pieces d6-
tech6s en temps yvouu, 6t que
ha vols d'etuai qui devront avoir
)lea, emlpcheraient Ie voyage
ceeto nRnne.
Le edirneab'se oraprit au de-
but de 192;). et ontrpmdra Is
raid paris route d stud. +MIn.
tvols''esi suroant lieu A raison
de deux per mois au minimum;
mai it no commnenceroct pas
avant d6cembre prochain.
I. Pidnlev6 veut abo-
It r le mot guemrre a
M. Painlev., ministry de la
Cuerre, n's qu'un d6sir, c'est de
nnir le mot K guerre o. II vent
tre ministre de la paix. Le ti-
tulaire deo ce pste en Allema-
gne sappelle le ministre de Ia
d6tense.
L'organisation militaire .reste-
rait la mime, mais le mot a guerJ
re a disparaltrait des en-t6tes dj
lettres et de tons les documents.
M. Painleve avait fait allusion A
ce d6sir au course de son recent
discourse A Bourg. S'dtant assu-
rd que I'opinion publique sem-
blait favorable A ce changenent,
il cherche maintenant le moyen
le plus pratique de le fire ac-
cepter.


.-t- l "" ,


UY~C ---I


1-


i~ti~Pir~








I,


: PAGti 4


I Se~Itre


4
.-


* ~ if '/.


j~~~f.'L,~t)J~ -1--


9b<'IUY. y* pa rL,~.- r


a


)
4 'Ii


travailleurs, experts et emDloycs,
vous est car ant dela sup riorit6 et

solidity du Pncu te(OHo

pour la dimension de votre auto-


.9. '.*
~.
"I.


9 9 9 S "'..


NOTRE .ORGGAMISATION
VOUS GARANTIT un SERVICE
SUR dans ITOUTES les VILLFi
DE LA REPUBLIQUE.

La prochaine fois achetez un Pnef
t A Aav c toi MMarqLue
71-u Rouge

Iavec un Tube Robge suDerieuu


. ,.00&0


Ev< Venle ehez



PIIEETZI M

AGENTS GRANERAU


LA NULr OU TOURS DE FiTE7


iHai eU 9 P. Maa Port-de-Pais
QCI* iPlnard StVAirc



iJLP ONI aual'



-9. -9c.- - .


T
S I1 ,, ,


"i


I IL --.A


L .


-----1- ~--r~l-~~--- II*IYIYYII(ILS~I~S_ _~


- -


C~C--


----- --


-I -


. l


..a -1 1, .* ,


:;':19





-. ,. .. , .

'i:. , t. .
. ,*:' . ._ ''"' a- ,"1.44' ""
tip-~b


*.
/ t.. I'


pE


N. Gaetjens
,Itsda de muMx NBCTAa quA purtir .de ette
Semd"a ais Eprli masInts:
g e EI En d t il


-. -
.9.
4 '..Iv..~,


12.,ot


0o,oo


I~
.9'- I-. ~.s5.aUfrAaiuta~cs
1~.~*~Caiwdn


N. -. U
6


i f
foromtI
I adut


tenu
' j U


nMiO asns II
dean rnM.s
au hip d
..AS s. ^I-MA.


thmi * (cXuq


RISMM e tOUTEIi.I.ES


SfannI 6tolos G
* ( nee61oilha)
t oaa(4 toUMes)
Notre Rhum nfn noe
achels en bouteilles la
'LL e1 20/..


S.,
* -'9*


'I.


Une farItaule

complte,

de Fromages
Lcs fromagesa KRAFT sot eat-
balks cn pains, eo paqueta, ea
Spo:s (ii cgrt et en boltes de ft r-
lanc dtie dimensions dififtenes
de fi~on A satislaire touotes I
denimides. II y a des %aridtds
rour tons l-.s goals.
Lc noin KHiAT est la marque
d'u ne varidt6 de'lromag set no
(elui d'une quality unique de
Iromages. La marque KRArr
symbolise la puretf,l'uniformit6
S de consistance et de got" eat
S otre narantie de tout ce qui est
le meiieur en mati6re de fro-
Chaiue paqu* de Wrilkble
Sfromage KRA porte cOtle mar.*
que de Fabrique :


SSi votre loumrnie n'a n le
lhomnage KRAn, it ;ut *61*-
SI.ir chez:


OLS ichetonsde Ia noix
d'aca.jouen coque
Venuz nous en vendre
Aux rodpits du 4Pys.
1313 Gtand Rue.,


Deuils'
C'est avec une .pieble
i .vant- hler, a .smrt "
I- ,ni Gonalvea, de ,
S. LOUIS
tlageet tr" lismls dei
is commercial i f
Unto reputation
.1nwtaut h bsea Aiwres I
Z iui valut isopsidr
.t AI ime de tonu4whitx
oodfrenLt. Li '
Le corps a di6dn
U eu bier, en rdlli
.i CeUr pow"rm.


lix fl ,,
Am 'merciol Agencies
e' t r t li ol i
Cie dc Tabn: aC,nme

eRos6 Tamcr6e -Augusie
^itec^' :


500


250

500
25 I


Fsg. de Leapinaaae 25
<. 46 aste
wrt ; Gde 79.397
Paname Railrt.d
Steup*blp Liue Co 1,2! 0
Texi Cd 1;0
Lespinasec fr6res 10
Dcreix filI 0
Aluminoaw Liq 1.250
Evrard LA*p 50
Odes. 83,007
(Acm nu
recueilliesjusqu'ici s'6Ive A
83,032 Gourdes.

h-- w^--"-'u-
Wi


sure


IPlaswan a trolia venn-
o "DOle IILeteJiii icl ydToo
Santiil 4e Cuoa. 4ien itogo-.
KingVtatetc.'prwivnt d#I tb.i
BEINBOLD f Co




Le steamer cHabana *Anant
ii Porto IRoo et de Puerto
Plata eat attend A ortau
Prince eb 10 Septembre pro
chninen e routle *At jour I
p our Santiego de E ubaa t ]la


&puit 66dri


W 2.50 '(deunx dtoiles) (. 3:.'-
qA, * (trois etoiles) .1.0'
5.00 ; "'" (5 6toules) 7,5,0
subit pas d*augmentallon. Poor les
maiison accord toujours on escomple


-P. m as .s al Paris.


- -I-


Avis
Je, sousstgtf6, Edward Ba-
ker, aunnce au public et
au commerce en patticuller
qu'j pa fir de cette date, je ne
suis plus responsible des
acles et actions de Madame


Insurance


I-
Edward Baker, n6e Ida Wie
liam, pour incompalibtlie it
caractbre-I
Divorce devant lui 6tre in-
tenli incessamment.
Port au Prince, le 31 A Qit
1928.
Edouard BAKER


Co


I(Unedesplus fortes compagmes
eInadiennes d'assurance sur


-a vie

uL BosS & M


I
W:'
ILt


Toutes les Polices

SDELA






* ~ompretinent la Protection centre la

Foudre sans augmentation ,de taux


S.LeBos se Co

6M8 fn 8raui


*.*** b..' I "i''- **


-.-


- a. ~ .5-ge.l


9 .9
* h4.~.1p., ?.4~' ~,..'t *
%*%


J
., .^.^'L^^ii~i.fl.-.


PA .--i


:~" ;


9U-!


IA..


Y~ -71.1~.~24**


I..


".i 4a


- --I


- r ~n ~_~-~--~ --r ----


som I


- "


~:.~cZlc


i,


.~


~


k


la .l. "uta,


iol~ ~R


* . *


k


tEll'l~a




logo- ". 6


- I: ~ ~L` ~~ r~


Ch,.issez trois ennfetnit
i nvisil)les!


Aidez vot'. bdb & grandir fort et vy 'ormyw i
Priser z- e c m nr se- troir pnnomis les p'us aoh0r-
4bs, l'humidit6, i'irritation at I'lafectioa.
Readez-lul Ia vi heaueuen *
lie u do lui 6tre pDeante.Slvez-voou
di, Tale Boriqu Meomnen.
Leo Talc eoriqu Me nen absorbed
de la pean unlble touted tree 4W
i, .tito. U11 constlut use ebow
I fticace qui protege la peauo 4iato
SOesc B6bs contre Is froltemot dee
L m ements ou de colui do sm petite
SDepuis 186, le Talc Borique
SMenunet a 4t6 constaament en usa-
Sge pour les Bids par lea M6decina.
... eNurseat lee Manmap. Uis eo
- connaisseat la apprAclhbles qua-


, Contre Ia Surditi
Beaucoup (de genm, spkcialement
ceux qui soullrent ,de surdilO, de
bourdonnements d'oreilles ou de
catarrbe nasal &'intdresieront k
savoir qu'un petit appareil Iras in-
S6nieux appel6 i er a 616 recemment i n v e o t 6
pour le soulagement permanent
de ce. manox.pnlbles et au moyes
duquel des entaines de cas trbs
graves el paremmeut incurab'es
ont 616 conbattus avec suoc s.
Tout intereu6, d6sirant d'autres
renseignement's conceroait ce re.
marquable appareil,devra s'adrest
ser au Secr~taire de, ARMALrNE.
CO, DEAL, KEN' ENGLAND,
qui enverrc des details camplets,
avec des atlesletion ttstimrnoniales
et des exiraitsde journaux, ou.
"ur garner un temps pr6cieus
rfhsttrument m(ime avec leo m6di.
cameots nceoassaires, etc, seront
imm6diatement expedids par posted
6 touted adresse indiqube, tous fraie
de post payt?,contre I'envoi d'ou
mandat postal de 12 heliiings.
Eu6crivant, mentionner Ua
Natir.
A vendre
One pompe automobile ,i
indendie.
S'adresser u Mr KINNY
Rue Bepublicaineou Gd'Ru e


S-,

64, 06110, m a .ne s es *


.I


AVIS


Le soussigtn6 donne avis au
co 3 merce et au public en g&
u6ral (qu'il ne se nomme plus
Andr6 Gilin males bien Andr6
GOlin Jn BIapliste. .
Port au Prince,28 a 41t 1923
A GPlii Ja BprasT.




Les exa iens d'admnission A
I'Ecole Elie Dubois auron lieu
le deruier vendredi des va-
cances 23 Septe ubre a 8 hres
au local de le'cole. Les de.
moiselles qui d6sirenty pren-
dre part doivent pro luire les
pieces suivantes: le C rliflicat
d'6tudes primaires,I extrait de
naissance et un certilicat de
boone conduile de la )irec-
trice du dernerier tablissement
scolaire Ir6quentc Lese rci-
piendaires doiveat Wtre Agees
de 14 ans.
Cde examen d'admiss'on est
de rigueur pour routes les
6lvcs bou rsieres ou no1n,
toule i,, v places ant ilu Con-
.Oti US:.


* \1~


.' ; .


voui chauiser "vec des

rI!gauis el an meilleur pr:.
0 L .
directement A la Parisie

I vois voulez lchasser

fARts avec les meilleurs s ieers,

achdlez en de la marque VENCi--

DO t la :'Parisieuae.
-- +


Marque

JEUNES GENS


TRIANON

S. 'vouA avez bey
* "-, TOA LK Ed


sitin d'un costam-e 4 Ia dern
'16sola derAisre

l04ode ou U snikiuS 0M'uone coupe

in peccable et 4we ua pen d'argent,

visible la Parisieune.

"ROOO .... CSet
Si vous voalez vous ,chausser de

aintieut achetez souliers de


iotre. tarque6 enregistree dmi

Iieu don't Sous ve as de rece

do nouveau st jois 044d0es.


LA PARISZMNS
Angle des R-wes 40 Ikee -- .Gm.fr
i 4t..)
+ Z+ hI .I


lI t, .1 1-


" t-' + i. O '-^ "; 7^ z- '- .. ....
'{ ...\ .,.. ,. ,-.,* ^ v. '+
*' 1 ," ^ '. t4 : .: n ,! rt^ i
.' .. j.., ." I ," .rl ..
ai,,'J i.:O', .: iJl,liL I U"lU. U rf ..
' _. ' _, .* . .',i


'u*8. ..*


"-I


".9.


4


P hA


4


L.


0*-


I




I


Che-

voir


8





-" ""~


- ,_ __ ..


r .


T I r gKW-T- I


- ------~_ __ -~ ... ~.~.


S U
I *1
~4 *4.~...
-'-I


-, A


-+





I


I .


' i


-^, **


. a .


P




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs