PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04784
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 08-28-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04784

Full Text
t4l.'t- ,- ",. ;., . *
' -* *1 N * .. * .; *
., ." .. ,
* ",,* . -' ., ,

S- *. ... ... *




t *IM ., p *


." ,"*y '?. i* U 'i


Sof oe j o i r d'a~u
do quatorne m ag coftnsW6ralon, 61 rel
rent lerolMa btie ousmaord d d'aue rayo-i
,vant itflpre.t rs m ate rdpsatoU. atre celui:i
bmedss oi ertir.; de a I' re dte ddire Jav6.
leurnlbe&nl d at",Atc ,l -et deIt on 'n dit qou'A
rentliR6reditveEopper: 4 v ok pase ce que ron pense
quoi m6e le toupetl* et, le. doe4t? Voue*z-vous tre celtil
deam eadu.D r ems pitp tres qui petit () occuper les alus
et leadeaxp6i gasouiltemen hau(e toctions, celui doout
ton,e niret A sonr. on dit evecbia sntt respect:
.L Wafts p grt b* I c'~st OnpW Ion ? ? Von
lence 'e-1 ~n 4aslacha dR-IP re 06Msi aqui lon
.Ptis p m, qtt ,- ta wdiJlt. We .plus
tteet ,em lsre U credit t Achaque toals
euilltes, e pO es criret ql 6 a Bommor un citoyen
et p 1i48, &.Wes et mise 4a .. I'Admi *
au idet, e Wptid-arent UWo i ~ ~rou es-
im ?'q 6t on por
A quoi t k tOupt?.-I.d, .l IAbutlqw

it?48 i 1nrroctiou p**..
brantes. A eur", %oode, am Ltelligence tpa-
quc vouIe-vcOut MiWs ia.Si ble de co4probadre et d'6 a-
conmb dBoftaieat oa sens dier lasproLlmesai rdsoodie-
depsychoogiendasnte 6ton. 11 neat point indispensable
Uaot, sone lacult6 inteo d ob- d'avoir derriere sol la clart6
'.ervation aurprenante et que d'un p*s6 sas lAche, I.oiet
Ji'tais lotl de mo'ttendre i tile aIobdir A one morality
*trouver chesde peti'shommes inMdectible. 11 soft d'nvoir
de doazeam.Ainsi hiseceHe du tootpIL vraLtm6rite, qui
cL.j s.Plenu proiapl
Je pris les dtei lenilfes At rdez-v toaours da.
i Ju1: .A quol am4me i. too- u er qfPOVU go tele I


SLe monde. dit mainn
Rolland a besoin d'6tr nour
ride beaucoup de me es.
['esprit humairn est ddbile; il
s'aoecoumode mat de I kVritc
toute pure: et il tst ktol.e sa
religion, sa morale, '. Etats,
ses poetes, ses attlst t a lui
pretentnt envelope el de tar
tuterid .
t:ela, teux qui e m vent
't6lever ni par leaur tlents,
ni par leurs quality i.i par
Bar. -Inktegencea m 'met-
tost tsrgembt A p Le

cieusfe Outre ceux qui ne4
comaptent qqesur leur valear
intrins6qae One des premai6*1
res .conditions de reussite,,
chez nousa,";pour ceux qui out
atteint- ok veulent atteindee
aux situltions to tuuses eat
d'avolr un imperturbable too-
'pet.'Tele a servi admirable-'
ment les individus: mais celas
a tait le.nialheor de la collec.-
tivit6. C sont tonus ces homr.
mes 4 rdp 'Uaon surtaite eta-
blie onlntpar c letoupet
qti at d auteuts .4cette-
dwoI goedde do, pays
sur ia pente tatale. tou -
pet les a dcduiIs 6 Wlt. Oe
tons lempq, on les a cru capa.
bless de diriger les Services
, IEtat;on Icuren a confi la ;


diree ion. Mais d6s qu'll leur
Allut baisser Is masque et
pst'er do toupet 6 faction,
eour intapacit6 se rdvela dans
tout ce qu'elleavnit de plus
pitoyable. Et il est arrive ce
qule talt fatal: mal dirigd le
char de I'Etat, pour emprun-
ter le mot ridicule, a sombr6
dans I'or'nire.
Aujourd'hui encore, malgr6
les terrible lecons, I'on ren-
contre des hommesquis'obs-
tinent A croire que le toupet
demeure le tatidique sesame,
qui ouvre toutes lea portes
derrare lesquelles s'entassent
les tabuleux tr6aors.
Ces Messieurs de Prudhom-
mes restent encore lea
grands et lacrts director do
notr vie social et olitlque.


CORSEtTIZ VTM


Avez-vous jamais bui on
Bgn Fruit Salt?
Essayez le Kruschen Salts,
fabriqu6 en Angleterre.Bonue
Sents ponr une Gourde par
mois. 1 Flacon dure 120 jours.
Le aKruschen Sal's, purifle
le'S ng, regularise les Ioac.
tious des Iteps el dua Fe, et
assure one digestlon parfaite.
Demanded le a Kruschen
Salts v dans toutes les Phar-
macies et bones Epiceries.
En gros chez
CARTRBBEAN TRADING & C0 Ltd.
Agents Generaux


F



I 4


74
'J



l *""1


S r,


.,. s'est amusd A voir, avanli
hier, Ala Place de la Cathedrale
un anon qui s'y prtlassait tout
A son aise. So baladant sans sou-
ci desdcapteurs communaux qai,
sans doute, godtaient un repos
dominical bien merit6. La queae
trWlillante, ses longues oreilles
tendues A tous les 6chos. le
jeune animal, se promAna long-
temps sur la Place ddserte, tout
heurenx de pouvoir jouir Ilu
beau temps et de la traicheur
de I'apr6s-midi.
*
... voitqu'A Ption-Ville dames
et demoiselles ne percent pas
leur temps. Elles se rdunissent,
nombrns, ctouart d'un tapis
vert et, pendant des iheure,
souent & tutes sores de jeu de
hasard. Les enjeux sont parfois
tort Alev6s et les belles dames
percent ou gagnent pa;fois des
sommes assez rondes. La se.
maine Adrniere le capital de la
a banquet lut assezx lev : line
dame perdit 10 dollars, une au-
tre, six; une demoiselle, que la
guigne poursuivait, perdit tant
etsi bien qu'elle dut en plusieurs
fois se rendre chez elle pour re-
garnir sa bourse vide. Mais, en
some, au point ou en sont les
choses, pourquoi les temmes ne
joueraient-ellespas?

... a vu, Ia semaine derni(rc,
toojours A PNtion-Ville, une ser-
vante an service d'une char.
mante dame faire connaissance
avec le Bureau de Police. I-lle
devait expliquer la (lDsparilion
de 40 dollars. Inlerrog6c, OIle
avoua qu'elle les avait perdus
an jeu, come sa inatlresse et,
cetle lois, les gagnants durent
rendre l'argent.

... voit que puisque I'on est en
train 'de' demolir les vieilles
masons et de mettre ba% lea
vieux pans de mur qui mena-
cent de s'eftondrer et d'enseve-
lie les gens sons leurs dicom-
bres, ce qui est tne sage mnesu.
re de pr6voyance, I'on .lerait
bien do d6molir les vieilles mu-
railtes situesa A la rue du Peu-
pie presqu'en lace du Bazar Md-
tropolitaln. Un beau martin, ces
viilles pierres crodleront et
ualbeaur asux passantsl .

.. a v, hier matin, vers les
8 heures, a la rue du People,
un spectacle renversant. Une
chienne, tranquillement cou-
chAe sur an c6td de la rue, al-
laitait six Ptes chiens ou chien-
ne. Oi, t en lout, bien comp.
l mre, cola en faisait
a1t 7mmseaux.
v_ poJser uunsi
'! *-. '
aet4 vtde coostater
bi dai leq so se trouvo le
de la rue des C~urs
d entre le rues du Peaple
SetDr Aubry, En ce quarter, la
|i* Rubiqte M imnpraticable
an voit
--


( * *; .* 2
I. ^

"'i 'A
, '* *" -..


p.





F
.1

(I
p.
V...



I

I.
'p1


I-,.,.Y..-'. ~- I ~e----- --n....- --- L~ - 1 ___~~


k


J


'





' 7


*1'
-. *I -*
A'
. .'..


5.wr~


elles n'y passent presque plus
et avec raiso. Quoaud done
NoTr (EIL verra-t-il entre-
endre leas rparations a oes-
saires A celle parties de la vote
, publique.


rslee fri frasise a Pfliio.-ille
-Dimanche prochain, 2 sep.
tembrn. aura liUa,a POtion-Vilfe,
une grande et belle ile 'foraing
oranisee par des dames patron-

La late durers touted le jour-
ne*. II y aura le matip, sur la
Place, bal d'enfants accapagn6
il.1 lonbola, *e lakrmie et
d'atlraciions div res qui se
poursuiviont ju quo dans l's.
pis.-midi.
Dans lu soire., un grand bal,
qui sera dominn6 dans ls salons
e I'ancien Casino de Petion-
Ville, cl6ourera l tele. Le prix
de l care l'enIlr e A ce ba est
d'une gourde. DMs aujourdhaui,
on en Irouvere, en vile, chez
M. Simon Vieux et Mme Mau-
rice Kti.iine fils el. A P6tion-
Ville, ichez iMuie -lUitinot, au
Preshylt danies), pilrolnne.scs.
Ct sci a uic tires belle l6te qui
procurur;a nus vil!ogiaturistes
les plus ag r6ables distractions
en maiue temps que I'occasion
U'apporter leur obole au Curd
de P0lioni-Ville pour 1'6glise.


Led's fliers de OMianaminlihr
soulifreit dle r'onji ri m vie
Le Service National d'Hygiene
Pul)!ique signale qu' )u course du
mnois (ernier. uine petilte epide-
mie de conjonctivile avait fait
son a apparition parmi les eco-
liers de ()ianaminthe. Le trai-
tement usi ', en pareil cas a etW
imm6diatemnent employee et le
mal d6crut rapidement.


Les Cayes conndlm une crike
des lovers
II est signal qu'aux Cayes, le
muntant des loyers des imineu-
bleto subit une hausse inaccou-
tunr6e. Cela tient, pense-ton, A
I'augnientation du chille (de la
population et A l'arret de cons-
tructiun de nouveaux immeu-
bles. 11 cat A remarquer, en
ellet, qu'a lexceptioa de trois
ou quatre mnaiaons, il n'y a pas
eu, de uis piLsiters uaiuies, de
nouvclies construe ions.


l.n proadiiie r'eolle de ealt
l)'apres des iapports prlAnti.i-
naires parveius au Bureau du
Bccevetr-ieneral, ii est 4 pre-
voir que la rochaline recolte de
cafe ne sera pusbaus uas iluoo-
tante que celle qui vient de
fnir. On peut s'alttedre, en ce
qui coticerne les exportations
et le chiW, des transactions, a
une daiminulion tseui.blable A
cell qui eut lIea ics aannes pre-
c6dentes.
gJCette diminution sera due A la
s-cheresse et a d'autres coudi-
tions climatleriques dilavora-
bleis.


AW rvice Technique
d'Agricult ure
Le 20 septemnibre prochain, M.
W. B. Bacboar, qui occupe la
charge de direcleur du Service
de Sylviculture au Service Tech.-
nique du Departement de A A-
griculture, demiissionnera.
II sera remplacC a cette char-
ge par Ml. 1< Studmniller ar-
rive receanuent des Etats-Unis,


- T- --,T: 7A.


23P&24
Pmehele Irarte de d Atlnltqhe
par as zeppelin allea '.
FRIEDRIC5IIBAnN 14 ViIta
ter Ia ti oversee de I'AtInliq
elte, sands ete
publp poor la derniftre tes ma
ourd'hui. Lundi doit commen-.
cer le travail de preparstiop
uu dirigeable pour son volh
La terre tremble
eon CroaUe
ZAGREB(Croalic)- Un tieut-
blement de ,erre qui a durt use
trenLaine de secoulesb a sccuue
hier la vile de' Zg:eb ; o as
signal aucuu deigal.
CIue inlrrsenhain de IMI Basque de
Fraace sur e luairclre des 1aisqes
PAiIn-- La Uanque de France
preud actual lement des miesu es
severess putr euitpechlr les en-
vos d'ur de Panis a New-York.
Pour la p,-eaniice lois depuis
que le trauc a ete stabilis6, elle
ect intervenue sur le nmarche
des changes et a offer des dol-
lurs, ce qui a eu pour resultat
de laire luomber le taux du trauc
A 26.50 au dollar.
Ouverture de la Foire
de Leiplig
LEIPZIG- La oaire d'autom-
ne de Leipzig sp6cialement Ir-
quent6e par les acheteurs des
deux Arneriques en qutee de
nouveautes d hiver et de pre- J
sents de Noel, s'est ouverte au-
jourd'lui.La tule 6tait consid6
rable.
lu delieil daus la Tr~sorerie
des Elals-Unis
WASHINGTON Dapres le
rapport de M. Lord, rapporteur
du budget qui vient d'etre pu-
bliC aujourd hui, i'anne fiscal
actuelle prcsentera pour la 'IrA-
sorerie des Etats-Unis un defli-
cit de $ 94 2 340.
Use boambc 'clile dans les btreaux
dits journal de Chica0ei
CHICAGO-Ue bob lait
explosion, aujourd'hui, dans les
bureaux du a Chicago lleights
Star ), journal bi-hebdomadaire
publiC A Chicago Heights dans
a banlieue de Chicago.La bom-
be avait ate place dans les ves-
tibules de limmeuble en bii-
ques de deux ,tages don't la la-
cade a ete enlitreiuent troite.
Lea degti s soul eva'uqs ,' $ 50')i).
Lue epl.atAminiV I dijequ1e et Urc ,
AII'ILN!S Le,ide.nic de
deubiH qua U t'il a,:'uelle oent
en uitec I.in en mmoyeune 20
vic Ui'.4s p1 l|o0r. Au t'iree p!us
de iu.t it?;'ersounei south a'tein
tes ei tuutes les altaires sent ar.
relees; ptusteurs p s 8i lvefnt ti lls I Inpl 1 si itIte de
pitr p ir Sule uu manque de

tLar it uive1 de Iraverste a riemse
; de I' Ulamliqae ecle
L i BOULGE L-Parti a 6 heu
res i ce mauim de l'aroport da
bourget power tenter la traverse
dia JAtlantique jusqu'aux Etats-
Unis, le minouoplan u France a a
du, peu de temps apres, re-
brousser cnemin et rentrer A 7
heures A son point de depart
par suite du vent contraire et
d'une provision d'essence exa-
geree alourdissant dangereuse-
went lappareil.
ieeaomeilt de sla lemsie
eatre I'ltalie el la Yegedhlie
PARIS On made de Bel-
grade que la legation d'Italie a
expnime su minastredes affaires


- I-- rc-


i ,* ,



tli tetlot on-


PA S -MM. Hymens, X6
grave clacblan, James Part
'et Br sont arrives A Paris
pour l signature du pacte g-:
n6rlt c ctre la guerre.
PA - Ce soir a la voille
du Pade general centre Ia guer,
re A laquelle prendront part lei
repr"sentants de 15 puissances.
Pt'aii est resplendissaut coinnme.
le soir du It juillet, tous les d d
fices sont fllumines et le public,.
pariiiten qui,|usqu'ici, avaist se n
bIC indifferent au pacte cnntre
la guerre,a soudainement anoa-
ti 6 qu'a \v" interessait.
Ua.e loul e6norne s'tait ren-
due A 1i gire au-devant de M.
Stresemann, ministry des aflai-
res ctrang6res du Reich. M. de
Fooquikre, chet du protocol, a
tout prevu pour la ceremonte,
des huis ers on unilorme de
gala pr cderunt et suivront les
d61;gues; i'un deux porter
one anciennehallebardecomme
on en portait au temps de Henri
111.
A leur arriv6ejIg QIui d'Or-
may, les d6lgudi seront recus
par M.de Fouqui6res qui les
concuira au cabinet de M.
Briand. Lersqu'ils y seront tous
6lunis, des huissiers en habits
bleus, culott-s rouges et bas
blancs les precederont dans la
salle dans I'ordre suivant: Kel-
logg ( E'tls.Unis ), Chshendun
(Grande Bi etagne),Briand(Fran
ce ), Streseiiann ( Allemagne )y
Hymans (Belgique), aleskl(Po-
Iogne),ianes (Tr hcoslovaquie),
Maukeuzie King (Canada), Cos-
grave ( Etat L bre d'lrlande ),
Manzoni ( llali ), Uchida ( Ja-
pon ), Maclaihliimd ( Australie ),
Smuts (Afrique du Sud ).A pr6s
l9 signature du pac e, lea dele-
guds se relormeront dans le m6
me ordre poar se rendre A ia
Rotonde od un the, offer par
M. Briand, leur sera secvi.
M. Streseniann est le premier
hoinie d'Etat allemand en fooc
tions qui suit venue officielle-
inent A arib depuis 57 ans. Le
peuple paritecu 'a recu avec d6-
1 rence. A la gare du nord il a
u6clar*: Le tait qua le pacts est
sigat. Pmaris et que j'ai hon-
Metu diy apposer le premier ma
s*gwuitUdr, au nom de IAtlema'
Ie, lui donne une valeur sym-
ique. C'est un pas important
lait pour rapprocher la France
et 'Allemagne.
M. Kellogg apposera sa signa-
ture an bas du trailed avec son
style mais il le trempera cdans
un senrier historique celui aui
ser.ait A Vergennes et dans le-
quol Benjamin Franklm trempa
s plume d'oie pour signer le
ipic tsmin qui reconnaissait IlB
l]ateAnis, pays libe.
Cellision em arr
I FOLKESTONE(Angleterre-
I ,steamer tranuais *)ap la a
coal6 dans Ia Manche a 290itl-
les de Dngeness aujourd'huit
la suite d'une collision avec 16
S liemad .Pas.at

1O-Aa t oarso duone mn-
oa an correspon-
d i el Asseeide et a




da Subwo


d&s b_; -g e
pital i4,6 qaf9"dIII"M
rit06 4i b I- eltG. af
'oHA i .opdrUlStiS*si
portntes out ed flia, avo hiir
s dt6l6.in na.rrojnpu do pa-
rents et d'am is Vest as p"
Velles.Les chirargiet.les Iturs
&t les inliriiers out fait, p ieu
d'uno devouement adtr~ et.
Itjut te personnel l6ait rcUtU
apr6s une nuit et ti (u lima
an course desquetkls dhacui. so
d6pensa ausis compterj0(squ'aut
Jimiles de la r4imtauce ihuiuw
no, Un spectacle a*reui parai'
to pes les scona 4dhorreur t41l
celui d'urn malheureux enfCiit
qui avaist 6t6 d6cpit6. Dasm ia
confusion qui rgoait le.corps
fut envoy au Polyclinic loapi-
tal et iu tate au -Vincent Hos-
pital. 0:' estime qu'auo moment
de hi catastrophe le train fhiit
4 use allure de 20 A 10 miller &
1'heure, le choe tt si terrible
quo la neuvieme voiture so rom
pit en deux parties par le milieu
et que la premiere parties rebon
dit sur la voie eutrainaht la di-
xiime voiture.
Vers le PAle Sad
NEW.YORK- Le UCi y ol New
York, I navire sur lequel le
commandant Byrd et ses com-
pairiotes vont se rendre au PO.-
le Sud, a quitt lHoboken, bier.
- 2 -.'- ." ;
Coastruction d'pm bureau de Port
A Pert as Prbiee
Le dernier Bulletin' mensuel
do Bureau du Couseiller Finan.
cter announce quedepuis le mois
de juillet ecoule, des travaux oat
6I1 entrepris pour la construe-
tion d'un Bureau du Port A Port-
au-Prince. Ce sera ua ediflce A
6tage, situ6 sur le rivage a I'ex-
tremint du Whart et ou seront
log6s les bureaux du capitaine
dou Port, du Service de la ouu-
ne, le poste de police anusi qu'-
une Agence pour les tourists.
Vu les dimensions qu'aura le
bAtinent et les conditions du
terrain, cette construction sera
edtfiue sur pilots. La powc de
ces pilots a coeumenco depuis
le mois dernier.

Novel aVteumologis-t.
au Service Techniquo
C'est M. Roger C. Smith, du
Kansas, qui vient d'etre plac6 A
la direction du. Service d ento-
. mologie du Service Technique
d Agriculture.
Le-nouvel-entomologiste s'oc-
cups d'ttablir' une collection
complete des insects qui A'tta*.
quent aux principles cul.terlt
4u pays.

bepresia .e l a c-erebkade
A I& f etiire
La G. d'H. a dtabli depuisd6,,.
jA quelque temps, au sepc
rOgulier do surveillance po4r tai
repressioh de la coutrebande A
I. frohtiire haltiano-4omiMcai-
as. Des gendarmes sont prioo.
osf A celte surveillance. Kicm-
eat un fort lt doe tabac et do
.s rque Ion tenfait de fair
passer A i insu du Service 4d la
Sdoane fronti're a 616 coafltbu6


* '-


Lc Firomage

KRAFT 4

augmente

le bon Goiut

de n'imPorte |

quelplat.
Iln'y a ri de opluas
Pour la rche savour ot Ia ii
douce consistenceil q'y a risn d
miluleUer q le ltromaa 4Mt l
a American-Cheddar a ep ler" -
blancs.. .'
Les meilleurs echantillonA I
fromages Cheddar-Amlnri 'ht
sont soigneusement slection-
nes par deg experts chhuilste
pour leurs proprietts indivl-
duelles afin de former mt mA .
lange ayant tontes les quality
d'un fromage .parait. Toas Iu .
emballages et les peaux soat eo-
leves et ces Iromases sont pas
ses dans une machine A hb -
et sont broylks en fitn mortdeat.
Ceux-ci sont ensuite mntang6 a
pour prodtre un parlattall'a I "
detous ces troumaes d'uni t- .'
distance tell qu.l est ladilt
itendre. Empaquet par des
machines modernes iWt.los1
meilleurqs conditions sapaitai s
et A I'abni doe iut contactext
rieur. Le Fromage KaAxF. a il
blanc se conserve dans ,
to qeiel climate sans tre i
6fi et il seranaussi frais'et
de saveur quand vous I'on rls
torque le jour ou.,il a 6ti em.pt
qunet. .
La marqueKlinRaT B wOS L
qaee, varit- ide, tromla pou'
satistaire toui aos dm s aIn
qualiteet unci VaeuVr, oi
Chaeqe paet' d4 .
fruomage:K po ote .te L
que de Fabti4 : .


..- .. i ;. r'

* ; j U U


F.. ..
4


SAEde MatiA
r- '. : :'


77~-~,:-,, 'r

pouriIu~tti~ -


-I-i
-' A~v p;~~*~j ~


A~t-I


* ...~.i're ..*~
* * l'.j .~i.
;1v.~*, 4
*-*v 'I.

.*. p


-'I-
- --1~
* .* .*
,.* I

'S.. '~
.5* I.


PAGE-2


* *. .' 1 J


*~. S


I 0
f, IV
;, '


... 3 ~
''-a


i~j


q


*:irJ


I




















I
I
I










I
I

I


I









v.
t 4 *


.,"%Lt- ,~' .L-. ...'Ale.


b




-~Lliab,~ -. s aIr


J -~


L.


b '


Apres a a irM n. uu'l

construction des PETlTS

vient de construiiit Nouemn mic


~~~I -


I .4


Des ameliorations ont et6 apportees dans le mecanimetiete c6nrae

et d'autres perfectionnements y ont 6te ajotls.

Le nouveau CAMION CHEVROLET, est de 1'tokine et demiie &

deux tonnes, sa TRANSMISSION est de 4 Vitesses, il a 4 Freins. i


La nouvelle boite de transmission permel


a ce


nouveau


Camion Chevrolet de transporter la meme charge avec

beaaeoup moins d'effort.


Notre D6partcment de Venfes


se fera un vrai laisir de vous donner


d'autres renseiqnements.

The West Indies Trading

Port au Prince, JacneL., G
Cap-HatUena 'I


a Commission tents, simn prinudice des ame
Communal sures de po!.ce v au-qnelles
___ ____ [elles pnurrnnt donner lieu.,*
L'application des penolitks
Rappe lle alx inhteresss les prvuies 5 l'article 390, para-
dispositions suivantes de l'Ar- graphes 4 et 5 du Cole P6pal
r6tWComimuii a lti 7 Mai 1924. scra ricourcusement requise
A t. ler- II cOt formelle. contre fes contrevgnakiats.
luent (dendii d 61aler ct dc Port-au-Priuce, le 25 aoit
vendre des nal.1chandises sur 1928.
les galeres des' maisofts de -
comnmerce ct sur la oie pm- E pl P NIYlo
blique ). d L
Art. 2 Les narch-inds et de ubM
marchandes sont libres de Le steamer ,Ilabana* venant
vendre par les rues on d',tn- de Santiago ode Cub4 ,t atu-
)r lesarticl's qn'ilsd'bitent du a Pori au Piinue let er
A 'lnterieur des marches pu- Scpttmb e en routleIe mmee
blics. jour pour Puerto Plata et Porlo
Art 3- Les contraventinmi l Rico.
ah present ai r t at scront d J I.e steamer Habana .vennnt
tiAres aux'Iribuuanx com;W 'de Porto thico el do Puerto


-1 g a toujours du.
danger dansles foules!


I ec germes dangereux
ptillultnt dans les af
toirt'rations. On n
pcut pas toujours 6viter
les foue--'-mi U lea
tooloun Is ,bb 4l 0
s preserver de o
chance de ostoioma.
te ptus *fflcaoe ew4 .d
prnt:or tequtesmat la
peau aa fai"t imas di
SAVON ,

LIFEBU
. .. 'avon I
pour la Sant6


Plata est atltedu a Port au
Prince le 1) Septembre pro
chain en route le m6me jour
pour Santiago de Cuba et la
Havane preraut fret et passa-
gers. I
Port au Prince, le 27 Aoot
u 1928. .


J.' DAALDER Jr
Agent GCneral


On demanded
deA ohovu,
Avis i


Kt .,)
yB\" dmICIa


. Le Mgrine Corps desire ache-
er de jeuns, chevanx pou-
vant servir au jeu depolo.
Les chevauxdoivent etresains
e' sans vice.
Les vendeurs peuvent con.
duire les animaux aux Caser-
I nes (Section B rral). a


,; A I41
Un moteur A gasoline, sit
chevaux. ...
Sadresser aui o *5t R!a
FRrou.


Panama Railroad Steamshp, Line
Service de iret et de pasagrM e emi'e
INEW-RKIITY N. Y. RISTOBAL, uANAL!ZONE etiea POiTS.de a ot'tr -
OUEST de I'AMAQBIUE' du SOD.
plus rapid et le plus direct service de transport depassagers et do frit entree Haiti
et tesoports Europ6ens via New-Yord et Cristobal, Canal Zone, Isthme de Panams.
Voici la lisle de uos agents pour leas priocpaux ports de l'Europe :,
Anglet.rsC Bo-1 m, sa "
Mrs. G. W. SHELDOM & Co- 17 Joames Street. LIVEPOtOL, N gLpNP


A. I


. .


.- .~ 1 -


..j,,~ *Ij''%~4~~ *
- .. --- .


a.
4'.."'


vote quel union de sao caMoone emd c; *

de 'lus grand .onnaqe


S .. .


-C----


, - ---


-- -- W-fMAMMWW MM -a 1


------ --,


" mml lmtb


-- -- -


,/I


*. --


I'\r.pK-- i


r.




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs