PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04783
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 08-27-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04783

Full Text


















































qu a'eerve ean gea. .'. eIi
S et hoIae Aile la CAIen s
boone fitlel es ra.eanem
a pardommlt ManoUte d'Mt*r
Svcue,jusque de toap,
Sami nlum ^ e ma
elle so dIeniI iie dqeqU
f.' qu'ele sest NoinM.s t
t la pgft !. W.*
Ele 7 eubstit6povrio saa
[. de ses cheveox uo pll -a .
S la mouede d aldu. Alui
ricia. Avec ain rt poutti AlW
mi t tout comla oae eus*Re
.A faire des 14vrcasaig-nto4 et
piquer une moache asassin
dns le velours savaeots
.., rosu de ses joues. Se- p.,
S res trolttes do Kho, loat
a. n regard loIlnt, tout cbr--
g6 de lpIeur et de rAve.4
Kn n.ii ciSe .daw a" baes
ivriaie t d se
Son mignon, i igooo ranoir, et
d'imagner qu la .4alous*
pour un gesbrutal, par1it
Sun scr en' armer e poetites
mains douces..oo troIv i on
masque inasciat et pWacid
on e sait quit de sc iseue.
Smeut iuquietdal. l' ur o Ie
possiounegle 4M IIf Mer


I sn'4 te L om
,c ap oe de B dftcla 6bt'
four la diihd6MabiaOe


O-W* lo1-troL. I
Ohb I oatt* voix ... hoacha-
nlte...mave. ali artie, det

Ieu d' drol et e otorit-s
iasolites digestiomn date


Vla t pephasellaa (Bar
cel'eaa, aAaenm ruine ue Q
,c6r Patros: .t d
We louwus rabil. ti vi.M
4aSix et raoge et cAme ale.
,Imeotirs l eiomard cult, des
a n en matratoee A Be
pas-rega.er droit... les ra,-
vre fx, doqt deme pi-
toe de cax e la ve
"'ainme .
1 as e topeombre chard-
.tabb. co0ues Aa I table et Ie


KdW u. .


VAe 98 01o


0 a Otta


bNtt aIadre Une guitar e ae
bedomui6re, montre au-de.s
us do an e peak n mManche
emtbe, t as an .enjolivemeut
fiotteur de rabas1. I1 sale i
.lJ rode d'aoe main trop
charge de beaues, et tout de
apierentourt, is*a laise chb(,ir
Sur une c atae, A calitour'
ehpa, come sur une selle.
Cs-'et qu'un pauvre troa.


La berceuae a'a iheve. Dans
la p6 ombre; les deux'viellies
.Janobtas pleurent d6espe-
r.ment comme deux fillettes
;ptieI. -


V-triow .bnrlwoA &con.
I* *1 O fina da war l


Decid6ment call IPe odu. d
'anaee eat fertile en a'laire
d'earoquerie. Aprs les nom-
bftuses autres don't nous tvros
ae A eutrltetir nos lecteurs, voi-
iO qo I'ou parle d'ne novelle
i das liqudl ili y eat
abua de confiance, eux enm~eri-
tore ei dans laquelle se trouve
av el 6qv olfcier
alaialaiel deo aCp*We.
,Nov iaons dija pa treueillir
ehaiws reaessiumeuels aswe
re ear cette ishedalese
aMoire, dans laqase eortabins
:6eld Ihat'u de soam asses


el neawrueas gcrous exautc-
'mMt nos lecteurs, oisme touta
Joara.



QGAND lea chases, do.
N tes e autrees meu-
i/i 1 ft


PAUL E. AUKILA
na M*ApMs pla mis pernoaen
' s vend: c'eal doac quo la
| .it.et les pris oit mell-.
Itrs e ce mapsi


Esir e, TIM I l


. rm tour
CllK .b de. lTriab


.I


I


V. ~


*
ll


annear de borter A la conalasance do public, tant
tale que de la prvina eat de oes amis o particaUe
e 1i S da ooerat la ia de travailer cste.Mo
bco p uarM dei IhumaMat.a
our


* .. *~-*~ *~
I
* U' 'U
* ~ ..J


, ;. ,


.2*- .?e~


... a v ausii, a I'angle des rues
des Casernes et de Ta Revolu-
lion, qu'ont met has les vieux
pansde mur que le cher docteur
avait tait lever en ce coin de
rues ayant concu l'impossible
project d'avoir mason sur rue.
Ces vieux inurs, branlants A
tons les vents, menagaient a
tout instant de laisser croiller
leurs roches et d'ensevelir les
ens soas leur poussidre et leurs
On a raison de prdvenir. leur
devesin meurtrier.
... du martin au soir et du soir
au martin, regarded avec son pe-
(it sourire philosopliique, la r u-
nion des shines, ddesdesutuvrls,
6 la rue de la Reunion, en face
du temple adventisle. Is s'y ii-
went A toutes sorles de jiux de
hazard et, naturellemehn, les
parties ne vont pas sans discus-
sions violentes et querelles scan-
daleusess'accompagnant de pro-
pos iqui ne sont pas positive-
ment agr6ables A entendre.
On a raison de dire que l'on
set toojours le dernier a savoir
que am maionbrdle; car, le- Bu-
rea de a police est A detox pas.

..a nla one bien belle dens
oue rdelame publie per un con-
r ed 6 I on dit que IPomme
d'afaire, I' h om me econome,
I'homme c hic bont d'accord,
Slalie Ialhear: pour Ie der-
Wud*aff, wse, e.&c accent

aus pea mois... chick...


...voit, A la rue Dr Aubry,
dam Ie quarter lqui relief la rue
des Froats Fortla larme des C6-
a Ie sr abaler n'exis-
-lM, al'a renversa,
aAm avait vu des
L. C tronoannd; sans
WMe plus facilement
iaiu i, aloc stupd-
LLA :L 4 osAtaL e que
W"I loN divers trancons
SAlba eAe place. i





'


__ _~______,. ,~ ---~-- --


s~:~,;sL~~~kY~k-~L~3.1 - --r .--2~ LI-C-.Cui~--r ~LLrr~-L Lu c- IC ~e _.Y -uL~. ~ -- Y ` Y---~IY~L~IIIIIIYI~~ ~Y


- -


. 1 .


I .


Ilb


1


raw..
' B~ ^^ BB^ r ^W


f








6".


2 -,


PAGC ;E-2

0e, Ie "oir, le noclambules duo
quarter s'en serveat c6mmue de
si6ges conhfrtables el, naturelle.
ment, en pregnant tout A leur.
aise, p;:o voquei (Its ucnts auxl-
quelles Ics gens du quarter
n'assistent paspans en tre 6cmeu-
r6s. Si l'on en est A oflrir sur la
voie publique de quoi s'asseoir
aux noclambules dkswuvi s,
c'est le comble.

CIt1sre8des fCors d'16 .
do Sdervid Teulqire
!D puis avant-hier, out pris
In, A Damien, les Cours 4 Et16
institutes par le Service Techni-
iue dtj Diparlement de l'Agri-
c :.t.ure.
Ces course, auxquels assis-
talent un grand nombre de pro.
lesseurs aux 6coles du Service,
ont dure bien pr6s d'un mois.
ayant 616 ouverts le lundi 30)
juillet 6coul6.
tes professeurs et directeurs
des 6dablis.sements du Service
Technique sont done, aujour-
d hui, en completes vacances.
.. -. .


La


Ste


Rose


.leudi pochaim, d:0 aott, est
la fWe de Ste-lose de Lina.
C'cst la palronne de ia ville
de l.,o,'-iie et sa fite y est tou.
jours cMl6brbe avec la plus
grand* i volion. !1 y aura
grand'tuesice A 7 It 1/2 du main
suivi' Joe saiul. L-i procession
nurni hou, Ie martin, avant lan
mess.
IA 1'or"-au IPrince, on le .ail,
d eux !i!>lissiinents scolaires
de files sont plavI s sous le pd-
tronm ;e (d S.te-ltosi; le Pen.-
sionl itet 1'1l-ternat Ste-Rose
de Lina.
a.- ... .. ....... ........
Pour i'inslalhlion es Tillaires des
Dioceses de I'erl-de.P.Aix et
des o,0nai1es
Par une loi ou dale du 10
aoiAt courani que ( Le Moniteur*
a reproduit en son edition de
)eudi dernier, an credit extraor- ,
dinaire de 57.(77 gourdes 50 se-
ra ouvert. A partir du ler octo"
bre, uu D purtement des Cultes
pour Irais d'mnstallation, ddpen-
ses d'intormation, traitements,
Irais de tournte et de logement
des deux Ev6ques qui vout Otre
b)icrWt nomnids aux Dioedses
ucs Gonaives ct dePort-de-Paix.
Le moutant du credit se sub-
divise conime suit:
i'rais d'infornmation ecl d'instalnl-
lation des deux Eveques
G. 22,500
Traitement de chacun des Pr&-
Ilits G. 11.250
Traitement de chacun des Sc-
crdtaites Gtndraux G. 1.688,73
Frais de tourn6e pour chaque
Evyque ,. G(. 3.150
Frais de logemnent pour I'Ev6-
que des Gonuives G. I1.o(0
enS" '

Episement w^ va r-
tiInno.ris


d4b4


UCOPASISM NWI l1
a$f pl


On rede1aia s dl e I



barquers demal. n -tp I
res. 11 sera rec ar e Isr '
le pr6let et le smaIMa i_ :
qui raliqltroati I$ '
me avec lequel i. 7
noft le Pacte du Iba aw nt
de la guerre. La r6captio aira
court et M. KellQ md'a ,
immwu6diatement .Iii a e
train special qui dottt ecol. I
re A Paris et qui quitter Le
HAvre A 7 heures.
MM. Kellogg et Mackenoie
,King oat dabarq0a A 7 heu-
res ce martin. IUs oat Ate requs
par le prtfei, le mai, Ise vice-
pr6sideut de a Compagaie Tran 1
satlantique, lea autorites civiles
et militaires at i'etat-major du
croiseur D6troit a. Le moire ,
a remis un porte-plume en or
A M. Kellogg et une mfdaille I
d argent A M. King. M M. Kellogg j
et King sont parts A 7 heures
35 poor Paris of its sont arri-.
ves A 19 heures 15. ..
PARIS L'arrivde du secre-
taire Kellogg a suwcit6 dans la
prease de noinbreux commen-
taires. Par inesure de prudence,
son I arrive tut annonce- 3/4
d'heure plus lard en vued'6viter j
toute manifestation des extr
anistes qui n ont pas oubli raf.
taire Sacco-Vanzetti. M. et MmUa
Kellogg sont descendus A I'am.
bassadedes E:ats-Unts.Cot an a
midi le secrttaire d'E'at a tait
visit A M. Briand, ministry de
affasres 6trangtres, qui Is lot i
rcndas*.Jloincal. g ait &
vofr quit seratt pret a
M. Kellogg ;dimanche. L ra ren-
contre dub deux houtmms d'Etat
aura lieu dans la le d4 recep- I
lion du ministere des finances i
au palais du Louvre A 5 heures
de rapres-midi, .
Gest le President de Ia Cambre
frangise qul preider Ia sConk-
renee iuterparlementaire de Berlin
PARIS- Les journabax se f li-
citent grandement de Ia nomi-
nation de MN. Bouisaon At la prd-
sidence de la Contlrence inter-
parlemnentaire A Berlin. uls soul
gnent que ce ut sur Ia proposi-
tion de la delegation allemande
La question de l'oetupalim de la
JihoBannie sera agile par Z
N. Slresemau 1
PARIS-11 est probable
lA. Stresemann, durant son 0 -
jour A Paris, soulevera la qes'-
tion de l'occupation de Ia IHh-
nanie. Lajr6ponse de la Pn ce
sera sansadoute que cette oicca-
pation consistue une scurnte
qui ne peut etre enlev6e sans
quelque garantie de compeosa-
tton en rapport avec te Plan
Dawes.
Le..grands ooupol
PARIS-Trois adroplatam qui
devaient prendre lehn vol ce
matin an Bourget porj t'nter
Ia traverse de rAtlantiq ont
momentan6ment reao g4els a
,seigents Assolant et Lefbvre. i
qut devaient partir Ceu Asw I
annoncent qu'ds e '; at
pas avant le deb t de i9 --lit
ne prochaine.Le capitaimne Arra-
chart et le, comanud.- Uqt
out amenn leur sap 6tlih BWr
|et auiourd'huta air sat suM -


" =w ': *-: .-a .'
.'*** ,^ ''*:-' "' I
*, ', , .'c A- ,


r a ensuite a,.VUilatoilay, en
attendant qu Is temps so01
oitr, i its sdat*--
ie dr1o M -'
QMAriBato o ,1
DSSAU- L'avion aner
do Charles L6vine a pri
Oeal cat apris-midi A 3
Srae6Modru.ne Junkers & dead
natiqa de Croydon (Augleter '
A board te ruuvent Bert AcosL
William Curney, pilote amdri,
cain et Heyse, m6canicien d4
la i Jaunkrs. LAvine so prot
pose do gagner'les Etats-UmI
en'qurvolunt I'Altlantique, 'royp
dot sera as premiere tape.
Use pavaa ble esalMrpe 1
af Subway de ew Yor
Nttw.Yon i- thar; vws ulsI
heares du soir au mtioent ol
la foute e&t Ia plus deose, une,
terrible catastrophe s'elt prO.-
duite a la station de Times
Square.Une trentaine dr person
neos out 6t1 tues et une 5ixand-
laine de blesses. Un train ex-
press venant de Bronx et ae di-
rigeant vers Brooklyn te, tnpli
commne lI sot g.soralemeat'
toui les tIraits do Subway I pa
reitle heuce a quilti Iei rails et
les wagons lurent, violeistmept
projetes centre les piliers et sur
la voie adjacent au moment o0
arrivait un train se dirigeant,
vers le nord. Un choc terrible
s'ensuivit d'ou un grand nombre
de morts et de bless6s.
Des soanes horrible as pro-
duisirent. Des femmes affoWles
pouss ient des cris auxquels se
m6iaien lees appeals d6chirants
d'enlants entassej au milieu de
celte multitude. La paniqne lut
Indres~p 'tible..Ds qu'Til at in-
re WAtler se porta sur les lieux
et dirigea Iv. travaux de police-
moen et pompiers a ppeles sur le
lieu de [a catastrophe ainsi que
do nombreux im ecins el intir
miners r6quisilionn&s de tous les
points de la vill- avec leurs am
bulances.Ou d:t que le tiers des
personnel tuh sunt des tern-
mes, car dani \ t train composA
de 9 voitures les tenmmes Mtaient
en majority ; beaucoup d'entre
elle accompj.gnkes de leurs.en-
tants et revcnaient des plages.
Les 9 voitures contenaient 1829
personnel el le train venait de
quitter lu station lorsque la ca-
tastrophe se produisit.Les cinq
_prem 6res voitures tranchirent
sans dificult6 l'aiguillage qui e
trouve it cet endroit mais l ssi-'
xitme le manqua,derailla e en-
traina avec elle les voitures sui
vantes putis le train tout enter.
La plupart des victines furent
transportecs dans I h6pital Iran
Vais de New York et tous les hl0
pitaux aux alentours.

OWESIt a ME mWEH
,* m**. WAMMsaMMM,
lotecr ceouts, **ttg prft ltS

liii"'n>IM^.|iili


I


'o . "I.

secoui _.*




et faeifernet4V



Parce que contrakretmein4
pupart des antre- fromagevI e
tromage KRAr ni pas de crolte.
Vous obtenez hlrpoId oomptet
a~Vc a'imporse que e ql. t 6%
do Iromage Katir. ar, l(,
petit morceau st boun maer.
Le tromage KtUTr en paias
une texture douce qui le end
oropre A mnetre eo trancbe0-
,nvelopp6 daas ue tenille d'.
tain, il est prot g' contre lans-
letP et la moisissure et' e'con-,
serve traos et hurmide. Le fro-.
mage KRAPT ne se duacit at
no se fendille omme In sautres
tromages vendus*4mmotke. odVo
pouves avoir vote qaelit6 tavo
rite de fronmage.KRATr.en *a
qwuAs de 1/4 on, de 1/2 live,a
pa^ de ms, oftt. % *r
erblanes ou eh pols' verr.
11 est envelope ,en o jot pa.
quets et porte I'Atiquette K1 iRa
qua vous assurera que'vous avez
le tmeilleur tromage quaint A it
sav.eur fine, uniform, Ia par.'
faite, texture, Is puret, et la
quality. '
Chaque paquet de veritable
fromage KdRPr perte cotte mar-
que de Fabrique :



Si votre fourfisseur n'a pas le
fromaae KnAFT', it pout lobte-
nir chez:
Pawley $ale I a lot.
Port-au-Priuce:


La D.GO.T.P., I R 4
Wk^et1oI* T6ii6 o4
Irapres lea reeitements
qui nous sont parvet i laa rou-
tea entire Port-au-Prtnce '1 Ca.
yes, entire Port.au n e-etJ.bJ
met, A a1 suite dos4tatasm im-
mtdiatement eAiiea par Is
D. G. T. P. sont a t i tail cC-
roeaables et elItA au= I t
I ronvertes om cietalM al Ira-
fi des voituoi r.i
awatl prudent de i ae D s'Y en-


LII


,4,, ------ -r- -, y-*' l -.-
SJ *ux JT urmA
LarDirection. Geadrae d
Twvsau Publiqs pote A
conimisance du public q
le routes de Pota --grit
eCas et Port-aurPriCe--
selntet am6Uor*s6
saaa out por praWZ
,pasage de l'sutomiol
negeartit pas cpe da
circulation en cab de p.
toute persoone qul ent
drait un voyage le terait
proprts riaques.
Dirttion Q nerale des
Troauat P


,ol lis t Wll
a


Le Gouvernement, dA. .HJ
se fut "qedu compte de
dplorale dans leqiel te e
n nevait jet6 la population
Sad, iItm diat6dlementra
SUn important servicdedo
Cioet *il qua uqe i uq'aa 8
amis on a exp6die anpo
isips 6prouv6es: 4.300 4 val
moauttguea 400 livr a de
10,400 livres de sucre,0*.
vre desomprue, 42,852 livw
-farin 2.800 livres deo
14UI lives de vivres, 5.
yrms de ris et 1.588 ti
Quand on soag asuO
dicamnts out en outof
jvy 84a siirs, rot


QuaniAla Litp tpbatoni, a
eqeele a iMtiteip rtJ. .. lbrai
Cet ifi qe dtt C-atro
uions se tout tlasmet. it e aUo4
Port-ah-Prince et cml.y pbl c B1de
,, Cavaioa. .. ,


^*&I' J~^ikMZ^ ^


>1*


Il. j.'


- .. .


4.
I.
I'.-'*1


A.de Matt6is,& o Rep ntants pour Haiti
& .- .. . *- -- :* -~ '-.--.-..- *


i.~.. '


-f-~.m U- "'
11


.. '" * .A -.4***' ^ ^ ^


'~ .-,....,
a 4 .4 '.7


* .!~.


''I


*d -


I,
111
,j :4


m"te


S-% *,,..-W


*1 ~ ~lcn


-


, "lie




I' r'.P,- .
S, ..4-..'e. l






.' ii,7 "
.SB I* i mei
..dI V







:. j A"











plNWll! k n** aoasea tdal41i etold do &
th ,Bjb lPn I 'r i M..tespienU .poor i4tabliiee-
he n e si ai sraetasen weot ot ud s vivendl cornm.
Tan maclaI samoaltien.
Prix l lIIL dens pays ont arrives a
i l tha Iif ll ane enteae par laquelle ilt s.ac.
ae s de lo cordb t r a r.u ie I raite.-
Sip Bw Xtf t 11"- Ice s ides meat o plis favorable sur les
igure Eip te -et-im iW"Do &"l. fr- o ft lt onerulent l cir qIestio commercials. *
C'eitl bAE SSo al el set.i pympl6pt de -it 'pourraient cuer
MJ. L gmvuiseL s paste u torsc ttef-its5'rccld et- A vendre
*iN 0 44 1t of masqe poor Ee computer q *'*i .- Une pompe automobile A
InJ Iehebat lp es edpam orir an ux aants 1 inceudie.
ent c 0 i s aFi l wit 4wte gl peale s allent rtiquede recevoir ritAt tso. S'adresser A Mr .KINNY
int 6r ,clewIst dstsinaI. Ie .a pleinm lu Agate, ia hert I ue Ripublicaine ou Gd'Rue
ltlire at CZ,4*4 0 u 41i ."


--0


UtAn d Prsidenit de le
Hthtoe u a date da 20aotoU

AJ f~n t Sa
nuto Service Te i.
qub de rAgricullure at dti 'n-
aeignement Prolessionnel entire*
,Ieidra, poor I6tablissement
I o ferme-6cole et te ses so-
i M I. dis5 la 56me *l -
,l d .raunde, Commune des
SOuliwglMO que ces teries-
colesqMl s'etab' dissent donspres-
que toutles le Communes ren-
dent grand vipe anu popula-
Nons raras. tiA0 campagnards
y envolent letar enlants qui y
refoivent lea notions kenciietai-
I res d'instruclion dassique ei un
I ensignemcut I roteaionnl! et
agricole.
I -- -r


ifl
.nnw'


4$ I.
Lj. t *:
7 Y *
p" "
5-5 / I





''4


--i--__-


~5~a~t~


.


t,


Lundi

out 1928




*~ _*1. -.,w*I


; ~!P~j~4~ **W~~d -


T7~


S. . .-
... /...**' *^*^ -'9.


I-


I LMsWIN TAeO*t1,U


-q


travaillcurs, experts et; emoloycs,
vous est qar ant dela sup6riorit6 et

solidilc du Pncu tretof

pour la dimension de vote auto-


-E Vne ehez,

En Vente chez t


A. xI A. I V A UJ LA- A 1I IX I A 1 A' JX L' A J1.LUx.#L1 i
VOUS GARANTIT. un SERVICE
SUR dans TOUTES les VILLES
DE LA REPUBLIQUE. ,

.x La prochaine fois achetez un Pneu

.m. u i tonav ec la Marquer
ave un -ubRouqer
avec un TubW Ro .e suoerieu.r


leadt Ltciani
Abel Lacroix
Ssviieu Martin


Cap-flaitled P
Gonaives C
etii-Goave
Eddeatuitne -.


Port-de.Pli*
St Marc


PRETI '-AG


AGENTS GENERAUX
*7- ,


LA NUIT OU JOU
% -A ,a
\ '*


- -a


1


PORTA

EFtiP N'dNauN 29
-* 4


A


-V -. -


>~ ~ ~Ih~


- .,


Li


S


4


,4


I


rjt *


. ,


J ~I~ rrC~ ~~ ~





Y~9v.9 a ~ ,.,~,;t.
'I 99'
~.. 9 9. 9*
9 9
A -


4-L


vl.v4.


*.9


".'T ,... ,"


h4~t9. -


'mFII 0


* ; "9 ,, U s- 9V
S .. .. ,G .
> ' .'.7. ,- *<;. ,"'

r- s .i l


s companies

surae sur


U Co


,~4.
I). 4b.f ph


* g Ls I6 iil


** * .,,
4 A,, - . "'. 1 .1.


11 4 4t ..esPOO
itu(NMe lea 50*1


S .
-.;i i
.4, *'* ' . M t .


LES


S .-. .. .. .


En vente au


^BAZAR BAU B


-A0UE MARODU ..GqE
'-"4. i~ qu ,;. KBy'S5


: he1'" ei'


U
I
Mit


4, c99~
'~

I


,LVE


ENRAY
settes de soe donnent


LAchkWamWe 4.hpfEX.Toe," ricke, 0l4Vt esstbeiqudeI
pJ *rditer md t h at s plupiar de chumsettp*
co es *em..en d na. nouvelle invenl.. mrvoit us t.
intwist taae I 4pomte at *u talon et mplcla cIeuam .
!f41Bqsp(a.T'! ,4 sc troucr inis quil ut comm dsa Ia
4 ed ;f j
porgditaon *ohrr.olp d *.e
tL measlp sttodproof R.Toe" pour .lonague dvrEc
at Is qi6- no qu le rai n'a pas plus eca4a. pour in
m**,-- *Iproof Ir-TorId- --
eg ,'~,dswto de ,fabriqbe,.

MOHRa LAAJRI$, Agents


Exs
Hoieprdof Ex-Toe
a* *ss Is b.r bkratn d..., Wl...nu. :
* s M< y piqrimn*dsm is kricdtion de honncterle.


I'


a"~


94~ 9',
- 4 9 4


u, eseluuon do la raison
aootale a P. Oullbaud
at 0bra


Entre les soussigues,savoir:
Monsieur Pantalton Guil-
baud, manulacturier, demeni;
rant et domiciliA & Porl-.u-
Prince,d'une parl,et Messiciii s
Antoine Gebara, Maurice tL-
bara et Boulouse G6bara, ,dL-
sigu~6.ous leurraison sock le
Gebara & Co tous trois com-
mercants demeurant et dtliit
f cilihs A Port anu rince,d'auire
part,
S It est convenu ce qui suit :
S lo- Les sieurs (ebai-, el
SCo et Mousieur panialIon
Guilbaud ontdecid6de mltrc
fin a la Societe qui a ete lor-
m6e'entre eux,par acteen date
du vingi six Juillut mnilicut
cent viglt-sept, au rapport de
Me Eustach e4ouaru Kenot
et son coUllgue, Notaires a
Port au Prince, enrcgistrc.
En consequence, let (Id in
commuu accord,ils declurt ut
dissoute la dite SocicL6.
2o La Liquidation de la
Societl se lera aux couditious
qui serout uttericuremcut
arrtles entire les parties.
Fait ein double o igiuil iA
Port au Prince Ie uiugt'AouL
mil neut cent viugt huit.
Sigo6: P. GUIL^AUD.
(EBAAR et Co -
Pour copie conforme;.,
A. BUONAMY, MOREL.


comprennet Ia Prbtection contre


pans augmentation de


9t r-. V -


-" .Fl 9.4l~p99 ~


.9 J.* .9.'9~*
,99 .39


a'.
vj~
1
.4


*4j,- -,


49.:


-'9$




'a'


* 99
-'9
~9.





-. *1 -
~o
p

1. *


yip-


914


__ __~__~___ __


NIW


6A-


I_ II_ HI II-


o


r


. I- -- - -


I"rCr~w~r -


LI~~i~t


* **




'*
9 9,
*


. II


II


I


: ~


.1


.. ^rWW- # i,


LWi^;' **
Bh., ;i }
i~t a.,!
,+ h M .." 1 r





7-
.-.


PAGE- 6


SUIVEZ CETTE R(


ft Pour le soin de


peau, si vous vouk

sauvegarder votre teiit
PAR NORmA TALMADOG


lle apportre Ite arme de sla biraslt
S aidleole des ilersN

Les experts en bcauld tIra
yers le moude recommandent
la proprett de la peau corn-
ine I'auxillaire to plus impur-
taut de la beaut#.
Les methods artiflcielles
d'hler passent rapidemeat.
L'apparence de Is jennesse esat
f lsi conserve. 11 en ,esulte
ge beaux teiots pour des mil.
iers de personde i
La rOgle eat simple. Pas de
inthodes coteusaes, simple-
menit la mousse ralralchis-
,nte de I'olive et de la palmer
lu Palnmolive employee cow'.
gtre suit:
S:iivez cetle rOgle one semaise
OlierI ez ensuile votre tint.
Le martin, 6 midi et avant
de se voucher, lavez-vous la
figure et le cou snavement avec
le Palmolive taisantentrersa
mousse par les pores au mo
yen d'un 16ger massage.
Rincez soigneusement avec
(le I'eau troide. Sechez com.
plteement.
Uscz de la poud-e et da
rouge si vous voulez, mais ne
les laissez pas loule la nuit.
qIs doivent Oire enlev6s parce
qu'ils ob trient les pores et
Froduiscnt partois des boti
(0 11 .


PALMOLIVE en lettred'or ;
une envelope verte, et le
sac au rouge nu doe du savon
avec le mot Palmolive dessus.
Ce savon nest jamais vendu
autrement.
I L'huile du palmier et d'oli.
vier rien autre est ce qni
done au Savon Palmolive aa
couleur verte naturelle.
Le seul secret du Palmolive:
est son melange exclusit et
c'est un des secrets de soa
beauty inestimable dans l i
monde
Palmolive Peet Company,
Chicago. U. S. A.


Evilez cele erreur.


N'nsez pas des savons ordi
pairs dans le traitement in-
dique plus haut. Ne croyez
pas qu(ai'cun savon vert, ou
coLtenant des huiles d'olive
et de pialimir soil la uimi
chose que leaPulnolive.
Pour volie guuverne, n'n-


chetez q(te le svolln Pahlmove
i la bande noire avec le mot


La Cominita .n
Conmmunnle

HaipplPelaux inttrqsses les
dispositions suivauitesde I'\,r-I
rdt6 Communal du 7 Mai 1924.1
a A',t. ler 11 eat o melle
ment dkelendu d 6taler et de
vendredes uaimchiudises sur
Jes galeriendous maiiome de
commerce et sur Ia voic l)u-
blique a.
Art. 2"- Les marchands et
marchaudes soot libres de
vendre par les rues ou d'6ta-
ler les articles qu'ils d6bileut
a l'intlieur des marches pu-
blics.
Art 3- Les contraventions
au present arr6t6 a seront d6-
ferees aux Tribuuanx comp6.
tents, sans pr6iudice des ame-
sures de police a anuquelles
elles pourront donner lieu.*'
L'application des ponalit6s
prevues AI l'article 390, para-
graphes 4 et 5 du Code Pnali
sera rigoureuaement requi e
centre le co4tvenmats.


- ---

A vendre'
Un moteour gasoline, als
ch-vau..
S'adroser au No 086, RaO


Le Savon Palmolive est pro-
duit enLitrementi la machine
et u'e t touch par aucunc
main humaie jusqu'A cequ'Ad
arrive A la consummation.


J. D. MAXWELL & Co
Bepr6sentants pour kaiti*
1619, hue R6publicaine
( Grand'Rue )


Pour u mi3U l u tn
de h ebevdlure


Less chimnistre de h'Exelento..
ddjA.reuomm6s poor leauns rek
marqables contributions ap
portes la tItoilette, viennent
de oouronnerleuroeuvre dam

GLOSSINE
Une petite qmUatit de cette
dlticese premration applil [
qu.e sr ie c beve last rl
sortir lear brillant antrel
leur viguejr, en lear commci:
niqant on nouVeat last
I Wes vaudrae rtml


goIlat, .e..r 4, ce i
I ) -

rieepliom da p


ATLANT. N QBBWA 14USAA

I_ -_. ... p
I .,: .., .',; .:


I~N


4-*


* N


smm~


'4
RIg.. is .seS~91('
E~~l'i t~g'l I~&t p *'


LU plame WAlILehl 4
di toie conflance poor
poodreau besoin de l I*rit
celui c nest ni embarra
in distrait et peut sinai
r petr ses peonses assi '
qu eS e presonten ea
.1- a
MUM iwrB


w i~crimtr
msew In-
gaeae aM


THR WAHL COMPANY
mNy OMUA.


,'r' ri1


a .lM"MW


cba


At atbu, I. late gwth.
il ., ,., ,I .....=...'.' ,


I.
"'4
9 ,.'z.,


N OUS achetons de la noix
d'acajou en coque.
Venez nous en vendre
A=.Produits du Pays. *
1313 Grand Rue.

Wall A lo4er Meg 'a a
Pour Bureau ou d p6t,etc, tesL .A. M
la moiti6 de la halle A 6t6 de 0 imaldi Pri-.I. .nt do- -
ia Caribbean Tradidgteo Ltd. a -.- t __. Ai -
via i vis de 1 'i16el de France. iIt toi h m I 'mi.
CARIBBSAN TRADING CO LTD I I P I -.f.ji iS


Panama Railroad SteasihiLi

Sertce de otrt at de passe e
NEW.YORKITY N. Y. RISTOBAL, ,ANAL' E tB E PORTSde I Co &
S, OUESMA t MAJiR t dtltD. .;
plus rapide et le plusdirect service d transportpa s- .es atu fret entr HaN .
et t |sports Europ6eis via New-Yord et Cristob Canal Zone, Isthme de Paunaa
VitI& la ilste oe nos agents pour les prinoipau ports de I'Europe :,

use
AL^ W -. w *.^..' :Fm ^''-
& _- rf M (*****& _ *' *oAm


I


*

PVV) '~

.5
Is-- \"


"I


4~
I-;'
C'.


N' * *


Mra. u w AWELDW Co- 17 Jamp re Uvw vaoL, EN<
h, ., ,! "( L. FE .nAl?,. ;..




,. & mat tetEA. & .l
OGais.Ktc Gis.
htrselli e

USItvUL ,.. a..


b. '$i


NV.. I
Nj,.
4. -' 'V


I ~ N-
'N-I
~* ~NI


* j F

#1 '^~


N' 'C. -


L: *' < ;
;


'1-


I


-. ~I- --~ Y-~-- iT ~--.---~


I^^Lt~~~~^Mt
#INV1 t^ -?^r'


. I


i --


ob. -- ..- ..


.- *.,I:


~;_i;j~~-4;-P;1-IL~e~_~


' 'V-F C t v I;'. "


,;- ". o' '.-
-"' '" '" '


~"~~


I "


~-~t~iros~ Ef~t~l


4^-^^^46l


'* ^f .
' .'' I ;


|r.:- ^wr


:r


CI)' srr:. re;


' ** <-. ,


nQPU'dl4~C~V




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs