PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04729
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 06-25-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04729

Full Text
-'U__ __


J


1M. RA- Amri.lme. 1968

TELEPHONE No 2242


ILE Copy
LIBRARY
*L io If


MERICAN UNION


226me 4NNEE


N* 6425


LCNDIu UJN 1928


'I-


Piar la dtlese e la Cnli...


Le Signe de la victoire

Au fatte de nos clochers lu. des plaisirs et chaser Ia r6-
mineux, blanches, noires ou volte de leur cceur pour sui-
dor6es, les Croix rayonnent vre les Pasteurs dans les voices
dans la clarte de aos beaux ternelles qui meanent vers ce
jours et, victorieusement, de- Dieu de bienfaisance?
fient la value haine des horm- Us disent,ces hommes, qu'ils
rmes. jouent une infAme et sinistre
Mais en bas, pareils A ces comedie tons ceux-lA qui, de-
Emanations delht6res tr o p puis Augustejusqu'a nosjours
lourdcs de poison pour s 'le- rassemblent les fl.s coupablek
ver dans la pure atmosphere, d'Adam aulour du Juge So
des souffles qui tuent, ram. preme qui punit ou recom-
pent, en s'eflorant de polluer pense.
les pierres de base des hautes Elle aurait bien dur6 cette
cathedrales que nous avons com6die I Et cest prolesser
6lev6es A la gloire de Dieu... po .r la clairvoyance et I'in-
Depuis quelque temps, des telligence des millions d'hom
hommes. de toute leur ha- me, qui se sont groups sous
line, souttfent sur les belles la banniere du Galilen unp
lumibres qui 6claireot les seon- bien acile m6pris.
tiers sacr.s. l11 veulent qu'il Et de IA, 'on arrive vile A
tasse noir autour des sanc- douter qu'un Dieu soil, au
tuaires, ils veulent q u'u ne temps de Tibtre, venu sur lat
ombre 6poisse envelope les terre. Mais si cet Homme n' -
tabernacles o6A 4r6ne le Dieu tait qu'hom me, ponrquoi mar-
d'amour et de pardon. is cherait-il au supplice avec une
soulflent de toutes leurss or- si grande resignation et un si
ces aflo que Ia tempete se d6- i n d courage ? Pourquoi
chaine centre la Maison de fout ce long martyre accept
Pierre scell6e du sang versit en silence? Pourquo! toutes
au Golgotha. ces aQreuses tortures endu-
Alors les plus vaillants n'a- durees surune croix. si, avec
vancent qu'A tAtnns, les tinmi- a inort du doux Nasar6en oe
des h sitenl,s'arrdtentOet pop as'aecomplissaient des destiny
sori d'emberrsale i U p! .4grars qua ceenx d4uU
S sceplicisme prudntei I4- |i *iWl njortee d'r t
(hes. eux, renient, tout sans qteseul. un Dieu poovalt or-
retours. Et les detracteurs ont donner et seul, tn Dieu ac-
I cau jeu. Des seulairetcqui ne complirl
,, veulent pas croire en (a boEn- Er-phs lard, pou.quoi ces
t. de Dieu pr6chent que les millions d'tres se vant A a
S soufrances d'ici.bas sot .la voix do douze p6cheurs igno-
seule vie t que l'oeuvre .s6;. irnts et trustres et jurant
culaire de 1giiseesttinttl qu'ds croyaient en ce qu'avait
Et, spEcolant habilem sir it celIImme pAle, pendu au
zuotre deplorable habitu- gibet noir de laCroix?
de d'imitation, ewsayept de Pourquoi'lee temples ma-
nous fair embotter le.pas des jestueux des dieux de lOlym-
.peles 6gar6s quisedressent Pe et du Capitole 6talent-ils
contre Cli qul vint adier d~sert6s Ala voix de cqs aueux
des splendours du Cipl lavervenus des confines de a Ju-
vcason apng V'ppprobre au de? .
front des humans. Etl pourquo, tout iCe sang
II nest, certes,. pas trds dif- vers aus es forums romans
cile de cpprondrir ces chairs sanglantes et
quoi, parmi nous, de jiomr; ces torches humaines 6clai-
mes chercbept A s'aflranchir -, le spjr, les jardins des
des lois de purke ponle'que stars ?
depuis 2.000 a n s proclanie Tout cela serail done pour.
I'Eglise. C'estqu'll manque a rien 11 n'y auait doac rien
ces homes le courage qu il qui donnAt A la voloot6 de ces
taut pour ob6ir aux sublimes martyrs Ia duret6 1e la
regles graves sur les Tables pierre!
de pierre C'est qu'ils ne trou- E e.
vent pa dan ler r I., plus prs e nosquelle
mense pup ,' aut, ..orO erreur ou quelle obscurity
suivr "eP j p 'e- -tt- mr litmintfieti done I'esprit d es
me-Dieu no t. esrusammt ossel, des F6oelon,des .
ue, depuis 20 sicles, seadis- chier, des Bourda~loue, des
lples st leure Mccseur; Lacordtaire, d s aennai
n'ont ceas6 d r6p6ter aux pour passer toute ear vie et
tones toumentes. consacrer tout leur grandti
Et cependant ur dicter lent A proclamer la grandeur
de tells lois, i"fallait ,tre de Dieu et la v6racit6 des dog-
plus rand ue Lyrepl es catholiques.
grand que 'Solon, prus ver- Si toute cette longue his-
tueux que Socrate, plus just tire est une l~e.eI le est
qu'Aristide, meilleur qne Ci- bien belle. Et itl .bt luer
cr: eest ceUi .qu. .onvll
Sulsmain. b
tif onl tte a '
.*a ..


pai1el*- m mp orM- llM|W ors-
que a. ane 'ios en Sotwear e WaU f t 1'avalaachJ
trac6 le signe qui eflace Ior1 e mort qul role lurieuse.-
gueil, n'osent-ils point d4t o.des s(net sau"tkrgsver J
uer leurs l6vres de la cope ures Msans ond, ne.na.


ENTOEP.IlSES.
E T DE
REPRISE S I~il1 iIJli


CONS RUCTIONS J|
Construbons eon tous genres :
(IMENT ARMk BIQot ES, BLOCS & BOIS
MAGASINS MODE.NEs, VILLAS, C AL.T i .
Habi nations &conoli(ques- Construclions lIercs i vi un coin de Port-au-
et demontables.i Price qui peOt tire dfnommi:
dEmon bls. coin des accidents C'est A
Bureaux de MM. Daiel, Philippe Brun et Pierre Nazoa la QGmnd'Roi.,tout pr6s du car.
architecles enlrepren rs. retourde ce#Vt rue et de la rue
Rue des Miracles. de Ia Banque Royale du Canada. s C .aserne. A 1endroit o se
Heures de consu.ilions : 10 heures a. m. A midi. roilde an P. ecroisemente fer
.est pas an iveau el les voi-
lture qui, nturellement sont
m ll obj6sol M de livre leur droite,
su'l bial en la traversent de
ALJ j N T IO NJ rudes C bo ents. Chaque
~ ... ^ __.,.- onr, il o. uit en ce lieu des
I 1T/! 1W/1 lTa "1iden4mW usentuonegrosse
I l*MM Lf" Ui EU l.motion aueso ns du quarter.
La Manufaclture Jlpgp4sp s P. G.U o 4U4soQ* io i habitants


BAHA annooee A f se taletaut e d o i& at 1, uWdql -
Ia Province, qu'b pa do jour. ell aet A l 'latoulir 4
pochettes do marquel t-au-vinclenne, at ipulbhlMoin a
numdro gagmant one eioe valour.
En adoptant Pune das dom- s ar k e trio esontS 1'10
pays t m6me a I'oat4 on at toWa I obaoo d=6w *i-
wmoo dos ddbour, 9 es pehabtows ostissat bhn-
prime d une ertale v .
Pour paerettrs tS fItra dol oew doesi, tl
do beioaer de l raid4do DietMttqa qtN M
, itets g. gaant la sIo 4 lt 9e, t mfes C ou aM
emet on circulation d& irtr fa pooM el.
reat Is chance do l iM prios do mMW
rapporter 1I dil billt


* q uar r de a rue du
hamp. irs comprise en-
M ta rue a Revolution et la
is de eIs union, se plaindre
I. belles dames s du
5m souvent, y pro-
acenes tumultueu-
Sat sea uses. Les invec-
groassires sont dp-
voix, A 'i'ceure-
illes honn6tes du
demandedit, bout
qu'enfln la Police


A vous,ma latoaM s' .
I 4 E*sel t Ou uu t bure-
t l'incomparoble 6pitbliale iant toues 1e qu vef tie faire uine belle
Ut a'oubliz pa qu, on outre, centre : tte, on long la Grand'Rue et,
3 100 boas prima. *Put-uo-Princinan vous avez droll & 16.1,75. 4 dt or .a . e. Ia
ave 100 poehottes video R6publleaines,vous aveadroit & G.2,0. | lout coi'ure LaCant d'oel, n
Nor hien Iris#, pomponnE et po-
.,, fum6.
.nt de tout einporter,/secri- .
gnent les reins :ie la ui me 0La avi i orquea-
corde ain de letter ensemble,. 0". a u ea c .l..
de triompher ensemble ou de Ot oe nne prine se 6ventalls en carbon, celx,
tomber einemble. *I c eux Consommaeteurs qui ne. songenient pas A la sai-
Et nous crions Ae ix qui i son chaude,en firent peu decan.
calomnient nos Cheis reli- Les avisks lea rserverent soi-
ieux, que le Peuple4 'laiti .leusement. Aujourd hui, on
aae eux qui so...rveus ~ pctir doIor ,,, J ,pN .lI rend homage leurespril...
de si loin se puncher s ea mat conservatear; car,. tout le men.
de si loin spencleipar s sIsM --doa sdoe f vmt demand lea van tails de I.. -
oiffrances en lui parlant doei ltq emad a e1lGSq goP doradoo" "
Dieu. I' I
Nou< descendons dans I'a. II e, a t, eas s ..
rene et acceptons le combat m ohi. e d" e Soatnt*wu o th-e ...avu, samedi maiin.verslet
avec loi et couflance; car, la 1 i ta s s tt roa d fi nfrb usa 10 henres, 6 la Grand'Rue, une
ot les puissants cesars oat t6 m ..ma5. 10, so, so eOtim et marchande de carbon qui s's
vaincus, ia oi Luther a recu i dOtar. ltelt arrilte tin moment prnr
t. oil Voltaire s'est hmili, I servir une client. Un comion
o V ,,.t ,_ I N Deos los cafsI, le p ron Ia du S. d'H. No. 2033 survint et.
ija main des Hom aq ter- requis 4* ddboucher ia boolaillo comme la bourrique de la mar-
ribles de 89.a remble, ce ne on prhence do comsommatur qui chande obstruait on peu nla vie
moat pas d infim s creatures urs droit au bourbon. publiqne, le conducleur mvoulht
quN ic, triompleraient. Do ee to ao, tout en consom- attached la bote ou vhbicule
Non. quoiqu ellesl assent le a.an dliec.luse .t rafraicbhi- pour remfnener... lui seul sait
people haien se serrera au-. boisson, on court Ia chance ob.
'tour des Croix eterneles,. de---oer quelqae chose. ,Mais sur l'inf ervenlion deq
Et, li vaincra par ce signed. passants, la pelile affaire %'ar-
ranges et camion el bourrique
reprirent leur chemin.

S SENSATIONNEL l
SLa i velle 1gislatiea jdiciaire
a llabille-vou. ,ur mesurs t la Mahlon NIM'OLAS, des Tribmaux crimimels
Vous-y troovenz sn plus joll tisose, le prix les plol Au course de la Session crimi-
Smqr, la mIailfoure quauuit. I le qui s'ouvre, aujourd'hui
I" l id;oa rait a reputation. gr&c ,a bellpcou*p el cmencra l' application de il


4o d son eW legislation judiciaSire
I i*ass teo qui trait aux Tribunau<
Alloz-v Ie cas de viol, d'escroquerie, de
ce pe oen frali. lsvec eflractions, escalade et
efrconstances de nuit seront ju-
S^ s sas assistance du Jury.
Jo. .Tl uJ"as La premiere aflaire qui sert
MA*CHA ;TAI- lLLU *entende dans la nouvelle for-
MARCHIAND'1AI.LU nme do constitution, en certain
405, Rue des Miracles, 303 cas, de nos Tribunaus rougeq,
Pie d, A ifop Corswo. sern celle d'Adam Ambroise, ac,
us# de vol.


- -).. - --


LIr mmoi ettune eco'e de
dito -ss O 4 bieun que de
a O ttvimrf, il faut que
CORNE


"^ A
a*'. **
,-.,.


"' 't ,.


_ __ -L~Y Il~i -- 1 -


- --- omm mo


__


i 1_


___


- -- ---- --


t .


L


I .




, I


PAGE- 2


L L MATIN 25 Jniu.1928


DERNIERES Nouvelles

de LETRANGER


M. Alfred Viau, avocat, Sous.
|pecteur des Ecoles de In Cir-.
Wiucrlption de Port-au-Priuce
eat de laire dditer un petit on-
raoe qui, saus doute, rendra


La stabllsaUon I Le mveam e de PAkil atles services au Corps unl-
du irano SHANGH 41- Le conseil poi- versitaire : c'est un Manuel do
DelIaralie de Pel.mari tique du ouverement nafiosa Droit universitaire d'Halti a par
PARIS- M. Poincard a affir- tionaliste a d6cid6 aujourd'hui litions et riponses, A 1'uage
me que la France n's nullement de changer le nom de la capital es CoursNormaux,Ecolea Nor-
besom de I'.tranger pour op&. le qui s'appellera dordnavant les et des Membresdu Corps
rer la stabilisation.la dettl flot- Peiping voulant dire paix du uaseignant.
tante a dt6 considdrablement nord. On croit que cette modi- C'est le Livre Premier a de
diminu6A et leas onditlons tech fiction a pour but de ditruire l'ouvrage qui.a paru. 1 est con-
niques remiplies. La question de i'importance politique de Pkkm sacr l A lEnseignement primaire
la itabilisagion eslt assure u vt de rehausser celle de Nankin sur lequel it apporle des notions
condition de pouranivre ln po) que lesnationalislesconSidereiit squ seront tr6s uliles A ceux qui
litique actuelle. Cette qu sCt.o come la capital nationale. .ccupentldvs questions del'En-
eat purement trannaise et isidl. Dans le d6cret public relativ- eginementchez nous.
pendante de la question de la ment au chtagement de um, I Nouns remercions I'auleur pour !
dette de guerre. A ce ti.jei le eat dit: Nous esperons que la renvoi gracieux d'un exemplai.
president du conseil a de'-Ilur6 ville de Pdkin conlinuera a uce re quit nous a faith.
que les accords provisoires ne le centre des arts et de l.a culuu-
sont pas ratifiables danis lenr re.En lant que centre poulmiiq, Lae p616rinagos
former actuelle. La France se elle a cess6 d'exit-ler. 1 'erp6tuel course
pr tera volontiers ult~rienre.- Aujourd'hui, 6 a heures1/2du
meot A mm accord g6ndral neP Hells el1 I la abilinliesa martin, ce sont les Conltrries de
lesant pas ses irdrdts. du Irane Da mes : M 6 res Chrstiennei,
M Poincare a montr6 I'erreur WASHINOTON- Le secr&l.'ire Sicurs Tertiaires, EnLt.ots de
q'il y a de prltendre que la Mellon est davis que la siailuls Marie et les Gardes d'Honneur
dette extdrieure de la.France station du franc sera accue ,ei du Sacr6.-Caur qui so sent ren.
agnoerait A la revalorisation. La uvvc satisfaction par; le goutver dUs sen norinage lah chapellec
France touche davantage de segmentt anniricain et que celie s e Ecoles de Mv A 7 he Pares, ce
I'Allemagne qu'elle me1 hF1 measure sera bielntt un lull uc i de Mile. ilaois, de Mles DPare,
verse, elle a aussi ac sdie co de Mile C.mpLilavoisde Mila Du-
nombreuses dvisi. 1Ud' re va- p6 et des demoisetles Gard6re
lorisalsor, de 20pour HVI leraita' 41 cri.e lminisi'rielle a.llemandep qui se redrouui, a ltur ltour'
perdre dix milliards. ,I BEIRIIN- Apres avoir renon pour laire leurdtvouion au Per-
A la chambre'; M Pomi' ar6 a c A former le nouveau cabi- pItuel Secotir s.
d6clard indispensable Ia solii-. net, M. tlermann Muller,chet ,o I et apres-muli A -t heures 1/2,
que d'unio i national. Le.'t gou- cialiste, a consentsi a faire tine ce.erI le tour du Lycee Natio-!
vernements peuvent chlmnger, derniere tentative pour arriver h
les mnthodes doivent conlinuer. A un accord avec le part (d, intis. 5a heures 1/2 du ma
DIapr6s les journaux, au conseil people. M. Muller avail declare e. A s rei Itrout A St. sdranVois
du cabinet, mardi, MN. IP.oicark pr6cdemment qu'il lui tait ahl .sMA teroc lia ire ol s d'h times
tautrai prlnent manilesIA le aolument impossible de conci- leiireI. s iesvaliers
disir d'voir une majority ho. licr les interests des different ,iSaint-Sacremmi, IlaJeunesse
mog6ne stable. Le bilan de la parties. Daprs ses projects ac- I'lique.
b~nque do France indique que tuels, le cabinet comprendrait
l'Etat lui a rembours6 500 mil- des inembres des parties socials BOHNeli de la I aommrne
lions de francs. le, d6mocratique, populaire et T do (Cap Ihaltiea
M. Poincar6 expliqutera, au- du ceiiie. pous avons requ, avant-hier.
jourd'hui la politique financiere Ie num,,o des niois de janvier,
du gouverneinent et demand. Sanglales bagarres A Belgrade lbvrier et mars du Bulletin de
ra que le debal sur la polilt. ZAGREB C(ROATIE- Dix per la, immune du Cap-HuTtien.
que ast lieu apr6sle vole de jl sonnes ont 616 bJess6es dout Le Bulletin public les Procs-
stabilisation. Lesjounaux esti- quatre grievementdans une ren vebaux des reunions du Con-
muent que la'slabilisation rallie- centre entire des agents de poli-, as&o Communal, des avis. et Ar-
ra la majorildde unionn natio, ce et des manifestants qui s'-' r'*6s admTinistratils, I'lat de la Is
iale. taient(assemnbrs pour exprimeF :Cai- communal pendant1.,--i
+ leur sympathie A i gard des trqis premiers moiq de I'Exer-
rava iaondlU victims de 'assassiut d'hier A cice 27-28, la Correspondance
aD aman Belgrade. A dra dle et des slatistiques sur
I).AM \S (Syrie)--- Douze per- ramarche des Services de la
sonnes ont 6t1 tutes et un grand La grtve i Alhlies Commune.
nombre blessees au course d'un ATHENES Des greve, con- Nous remnercil,' pour le gra.
incemlae qui a (ui4rtli une purple linuent A later dans difllren cieux envoi d'un exemplaire qui
de Ia ville el cause des dgAits ltes industries en Grace.Les e-m. notas6p 616 tait.
considtlrables. 1'incendie q( U i ploys du chemin de ter Alec- I
sest diclar, A 9 heures hier trique entire Athones et le Pir6e L
soir continue nitisA par le vent et es aulrescheminols ont d- C '
qui soullle apec violence sert syrien.1Les troupes t'rajn' ii. Les ouvriers de construction a A, u CISIO de I'Areahie
sea ainsi que leI corps d'avia- Athones sont Agalement sur le Vendredi proain, 29 jn,
tours easern~s dana la ville oat point de diclarer la grve.D'au- I VendredSi prohain, 29 Win,
prAOA main forte aux pompiers. trees organisations ont proitA de a sleatdoe S.S.hPierree i antl.
lIoccasionpse-ra, come cheque ann6e,
Leeo prochalno 61ec- rdclamationr et menacer de fai- mment commmore A Ar
tone pr6sidentielles re grA e demasin. On d6menl la Ladhaie.
SEt.atUn novee q 'arm6e etla mar La direcion dua Casino de
La Conueoies dnaecratique no sent Rd aftect6es par leas ce tie a ci dadorant ser
HOUSTON (Texas)- La plu- graves, toOtes sortes de divertissements
part des d l66gua na'arriveront I commencera des I Imercre-
prd babemrvantaaIrileod Le Uasemark et les Etals-Usil fi ommene s le aed -
probabler nt avant la veille de LiDammrk cI, le id27 pour prendre filn le lende-
la Convenlit i qni s'ouvre mar- COPENHAG(IE Un trails main de la Sain(-Pierre.
di A midi. L gouverneur Smith d'arbilrage conVu dans les m6- Ce sers une tres belle reunion
W'ira pas a oustono. La camp. mas terms que celui rdcem- oa chacun pourra passer des
gne sera d(rige notamment par ment conclu entire la France et horses agrables et c armantes
MM.Van Namee, Franklin Roo., le Etats-Unis vient d'Atre sign. ,. -man .
sevell, Norman Mack, M. Wal- par. I Danemark et les Etats- Q a perd ses clues
ker de New-York comme dld- Unl 11I 1 a eti trouv6. vendredi soir,
go6s A la Convention r6publi a la Place Deasalines, sur la pe-
caine. Les deux questions qu louse proche du kiosque, tagade
provoquent le plus d'int tA LstR uEs trousseau le 4 clefs et
Houstlon sont cells de la prohi-. A L'UER un saule. cap!ule allach6a o une
bition et des secours auA fer- Maison meubla e tres con- grosse pingle.
miners. Les opinions sembllent- orilphble situbeau Bois Schultz Le propr6tairepeutrclamer
tres partaog6. S'adresser au Journal. c, clets aux B ureaux du MaTmN
I-.


--- ---- -. -~-


..*A

Fievrejaune

au Br6sil
La Secitarrte d'Etat de rin-
rtieur nous communique:
Le DApartement de I'lntreur
avise qua trois cas de flovre Jau-
neon 6t6 omffcellement ddcla-
r6s A Bahia, Br6s I.
En consequencee, cn'mbhrgo
est d6clar6 conlre lous les na-
vires venant d'uo port quelcon-
que de ce pays.


Lt boys-secuts s'elIralsent
Avant-hiermatin,sur pluseurs
Places de Port-au-Presce, les
boys-scouts nalionaux de la Sen-
linelle, sou la direction du Pre-
sident de l'Association, M. Al-
phonse St-Club, se sont livr6s
divers exercises dentralnement
tr6s int6respants.
... DEVANT LE MATIN
Ensuite lea gars se sont ren-
dus devaot les Bureaux du
a Matin a ou ils ont ex6cul6 des
evolutions d'eosenible, avec si-
gnaux et communication A Ion-
gue distance, qui nous ont per-
mis d'aprM'ier et d'admirer les
progrds r6alises par lea boys
sous Ia direction de St-Cloud.
Nous 1'en f6licitous vivement.


Grani maich dr bse & Varielts
Comme on le sait le grand
match de boxe. qui devait tre
dispute vendredi dernier A Va-
riat"s, n'a pas pu avoir lieu.
Un nouveau match sensation-
nel a MtA oiganis6, par la Direc-
tion, entre Philippe Guerrier, le
firmeux champion, vainqueur de
Walker et Kid Norfolk, boxeur
de Sle-Lncie (Antilles anglaises)
pesant 145 et qui est en forme.
Ce match, qui aura lieu cette so-
maine, sera des plus inl^res-
anls. La Direction de Cin6-
VariAtes invite aimablement la
Presse A assiter aux exercices
central eamnt du boxer an-
liteis qui. k partir d'aujour-
d'hfi. .ront lieu, chaque lour,
A Cin6-Varietes. '

Vent.e l& Ieaa
I undi 25 ijin 1928
11 s-.ra proc6d6. lundi 25
jnin 128 A 10 heures du ma
lin,a la venle A I'encan devant
les portes du miaga in de MAon
sieur Bacha, 15 caissohs de
mr. rue avari6e.
Montbrun ELIE


,.tL'e9


Les examens

scolaires
Les examens tant 6crits qu'o-
raux pour l'obtention du Certi-
ficat d Etudes Primaires out pris
tin jeudi.
Iy avait, en tout, 209 candi-
dais, don't 150 filles et 59 gar-
cons, pr6sentes par d ffdrents
6coles de Port-au-Prince pour
l'obtention de ce Certificat.
Les examinateurs lurent divi.
s's en quatre- Commissiona,
deux pour les filles et deux
pour les garcons, places, lea
trois premieres chacune, sons
la presidence d'ur. Sous Inspec-
teur aes Ecoles et la dernitre
sous celle de M. H Laventure,
Instituteur.
A Ii l're C) ninsmion pou
les files don't le jury ~lail prbsi-
d( par M. Cl1ment Pothel, sous-
Inspecteur, des 75 candidates, 47
turent admits. A la 26me Com-
mission que pr6sidait le Dr T6-
l4maque et qui avail le m6me
nombre de candidates A exami-
ner, 27 seulement lurent recon-
nus apies A obtenir leur Certi-
ficat d Etudes Primaires.
A la lre Commission pour
les garcons don't le Sous-Inspec.
teur Viau 6tait president du
jury, et qui avail A examiner 30
elves inscrts, 4 candidals seu-
lement turent admis et 6 la 26me
Commission prksid6e par M. La-
venture, des 29 inscrits, 14 onut
r6ussi.
En rhsum6, des 150 filles pre-
sentees A ces examens, 74 ont eu
la moyenne n6cessaire a lear
donner droit au Certificat d'E-
tudes primaires et des 59 gar-
cons 19 seulement ont obtenu
cette moyenne., Soit bien pr6a
de la 1/2 pour les filles et envi-
ron le 1/3 pour les garcons.


P6tales et Paillons
par Justlinien Riet
L'ouvrage eat en vente au
prix de un dollar a la Librai-
rie Viard et chezRaoul Mont-
Rosier, Rue Bonue Foi,en fac
de la Pharmacie Scjournd. e


Colombian r Steamship

Company Inc

: 'I steamer "Bridgetown ", ayant laises 1ew-Tork,
le 20 du 'courant direclement pour Porl-au-.rince,
eatattendu le mardi 26 juin courant. 11 epartira
lemime jour pour felit-loave, Mfiragoane, Cayes
et Jacmel. en route pour les ports de la Colombie,
prema rfit t t passgajer$.
?Pot-*-prnoce, e 22 Juino ti.
ColoAmbian lteamns4ip aCompal l 1n.

,G6bara &* Co, Agents

\; .' ;


IlrIu


-.. ,o -w'" .. ., -
- -l ^~ -"< *^t-Ef--*',-l- I ^


A. de Matteisl& Co Repr sentants pour Haiti


"~ ~1 S


= ^
- --.. -^ i ~ -
''ONI

bX! tv
**l** ^ ^Vf


'S
.5


r


- I


*. .'


,7v' '5,


g _


I Iln l I


__ I__


- t- ----- I -- --


1


..,^A^ ^











LI M \TINIF- 25 Juin 1928
"I in i,,I Ill_._lnoI w


Bibre ai

la pression
Pour marriages, bals, recep-
lions etl -les de famille il est
avantageux de se servir de la
BIERE .LAPRESS;ON
Nous inglallerons. en ce
cas, Iappareil a biere a domi-
cile et a litre d(e prfl.
La biere en 6it e-t meilleure
que la biere en bouteilles et
plus economique.
Demandez pour: HACKER
BRAEN.
SCHULTZ & Co
"-
Ouverture des Asamoes
Cost aujourd'hui que, contor-t
m6ment A l'ordonnance du Do-4
yen, s'ouvre, au Tribunal de
Premiere Instance de Port-au-
Prince, Ia deuxieme Session cri-
minelle de cette annde.
Comme toujours, la premiere
journoe sera consacrke A r'ap-
pil des Jurds.
Demain, sera antendue la pre-
miere allaire, celle de Georges
Minaute accuse de tentative
d'homicide sur la personnel de
Clarence Gales.

Rzposition Nationale
agricole & industrielle
II eat port & la connals-
sanoo du public c qu'uno ox-
position National e Agri-
cole et Industrielle sera
ouverts au local doe 'Eoole
d'Agriculture o Dameons.
Ce to t position aura
lieu sous ia tdireotion du
Service Technique du De-
partoment ae agriculture
e'do l'Enaselgnement pro-
fee81onnol et dureza ciub
I U ,du 16 au 20 Juiltet.
dant oette pert, de it y
trois camions &'Ala
position des ex posauts
i orltransport de leurs
:Ls detx pro iers jours
Wlhnt consaor6s a la re-
otUlo des specimens, les
i, autes ti a la visited aec
'E osition ot Ie oinqulW-
sit payment d,..S pri~
lt a uIseatns. Pendant leas
tUx Jours de vinite, Ie
~uIlaio aura libre acts la
rmie d'exp6rimentation.
)Stands apeolav x ser. ni
'i*erV6s aux ildnfatcimt&it *
1ea demands pour oette
bat6got e d'expoanta so-
tont acoeptees jusqu au 30
fain.
Les products expos6s de-
Tront e. re reolam6s au
plus tard le 10 juil et.passa
cotte date, le be vice Teon
unique tiecumne touted res-
ponsab:lite.
-ort-au Prince, le 19
Juain 1t28.


Pour u rouveas w lusr
de la tceveu I

i. t\


Lee chimisteo de l'Exelenao,d1j4'
renomm6s pour le rs remarquable-
contributions ap ort6es & t loi
lette, vinnent de couronner leur
ouvr e danas
EXELENTO
GLOSSINE
Une petite quanti6 de cello di-
licieuse preparation appliquee ssu
lea cbeveux lelt ressortir leur bril-
lant natural at leur vigueur, eo
leur communiquant in nouveau
lustre qui vous vaudra d'Otre
d"ir6 par leos messier et enviE
des femmes.
En veont chez tons les droguis-
te,pour 0,25 centimes seulemeunt.
11 eat ezpdi6 d6s reception do
prix.
EXELEN O, MEDItINE
COMPANY
ATL4NT4, GEORGIA U.S.A.
Agents demands pour tons pays
Ecrivez pour reoseoinements.

.Broderie
*En tous genres
Mme MARCEL GOURAIGE
533, rue des C$sars.


ASSUREZ-VO[


La orwih ['uiou lire Ionsurane

SOCIETY LIMITED

Norwich (Enqgland)

Grande Compagnie d'Assnr'nee


Fond6e en


1797


Capital 30,ooo,ooo de Dollars.

Sous-Aqents


Aux Cayes- J. Bourgeois
Petit-Gove 1). Bombace
Gonalves- A. Geffrard
Cap-Haitien L.de Catalogne


'J6r6me Lavaud Freres
.la.ncl 'lurnier
Port-de-Paix-S. Sylvain & Co
Aquin D. Hyppolite


J. DAALDER Jr
Agent G6n6ral pour Halti
Port-au Prince


3SRSLo. ALLUMETTES TORO
O A VENDIRE CHEZ
*B. & N. SADA


LE PNEU QUI CONVIENT POUR HAITI

La fond a ar 'Tire and Rubber Co., a9aOt eu des rapports peu
satislai-ants sur la duree des Pneus en Hiti, se dcide a
Snvyr ion des.Mirnbres de son ODpartemien de Const auction pour
S invest quir.sur cette que tion, Sur le rapport de cet expert, des
l,,eus int >ichangeables avec lea Tyres actuelleinent e emplo!,
mais de dimensions plus grandes et de construction plus su8ile,
ont t4 recommindds pour l'usage de cette lipublique.
La West ladies Trading Co Aqent Gdni'al poar Haiti se lera
un vrai plaisir de vous dire si le pneu1dontest 6quipe votre ma-
Machine est celui qui convent.


The West. Indies Trading C

Port au Prince, Jaemel, GonaiveR.
Cap-HaUiten,


CENTRE INCENDIE


Mesdemoisells, Mesdames, Messieurs UNE VISITE CHEZ


Vous edifiera sur la richesse de ses Rayons


,- - -e-


p
y
*1
;~,:
.*


4.


! *


I AGI '


--


- --ILCZ --


IlLANVA- me-to -- I00Iago


r L--l ~ _e .. ---


& C


n


3








PAGE- 4


LE MCTIN = 26 Juin 1928


TEINDELYS


done u14 teint de lys
L L JEo apsl l

.. S.m nes.v@
SM' We. t nc'"|M
& bn chu mas* h
A. s. ap S0. i 11 0eI& .m k
Str 'Its o w I raim
1; \ CrZ% le TRINbALYs ea
l t ype le IIus parfait de' la Ias e
d1 *Wleti .w sen emnplo # vie 'kh
hAe, les beaches de 'ousev.' st IM
irritations deI A I l poussikre


La Cr'mer Teledelpf. Ed e. gprfatmjn.
renrermV to fi;hear tde to leaseeu. .IMlftI. ffaef le ft(defg
^.^ .. .. ,,p+.. .5-i+


AF ARYS
. 3 Ru4 do la Paix. 3
""" PARIS
'.utoe P rfume*ledet @ rlne- Ma a llot


tone

En tete de Ila Fabrication
des Pneus.
Ia Scieuen de labriqie les pneux atteint son plus
haut de;gr( de prleietion dans le travail fourna par
Firestone Tire & Ruber Co.


Suivant constamment s$ route vers
croissant dans la labrirpation des
balloon Firestone guiu fipped est
connU come le plus beau produit
Ineus. Lissez-noure 4!uiper voter
procurer i la lois Eeo0m11ie et :N


un sucf .tujl ours
poeds, 1t rneus
univerpellem nt re-
dansl'industrie
-e voiture et vos
lcurit6.


t.


-I --


Panama Railroad Ste msiix Line
'Service: de frt .et de. ap sager.n tre
NEW ORKJTY,N. Y.O R1STBAL,, AMNAtZONEdet les PORTS de'.
e p _OUEST do IAMrRIQUE du SUD. e
Sus ra iide etle plusdirectserce ide transportdepassaeetdu fret entire
Itt s olts Europ6ens via New-Yord et Cristobal, Canal Zone, Isthme de Pana'sa.
Voici la liste de nos agents pour les principaux ports* de l'Europe :
S Anr late Do* ..ooe FsMriace
S Mrs, W. SHELDOM & Co--17 James S reet, LIvERPOOL, EsL..ND
S EN FRANCE (lIHACLE
I I. SKELDOi 0C seat repr ,etsl: Daniemark
Par le tmiseas ssivalest: Mrs. E. A. BENDIX & Co.
GELATLEY HANMEY & CO 21AllengadeCopenhague


21 Ruede la Republiqdie
Marseille
I ERNUjPERON I& Cie LI
53 Quai Georges V
Havre
HERNU PERON & Cie. Ltd
Ilue) du Mouliq A vapeur
Bo-ilogns/*er
HERNU PERON Cie. LtI
9 > ue de Marais
Paris
lRIRNU PERON & Cie. Ltd
Rune e la Tranquillit6
Dunkerque.
II!nsot PERON & Cie Ltd.
Rue Roy
Bordeauxc


Italic
IMrs HENRi COE & CLERSI,
Piazza S. Matteo, N0o41.i
Genva. Italic
CIIRISTINIA NORWAY
International
Speditions*esk~d(I
HAMBouRo, G kAAN.
Mr H. Vogemann
Hambour0,lGermany
GoTTOURCE SwVi rMEDEX
Nordisk Express
Gottembarg,. Si v e- I-
ROTTERDAM, IlOLLA~n~
Mr. H. Voemann
Rottei dam, HoUalide


C


*1


rouge si vous le vonlez. 11s '
doiv,6!t dtre Onlevds. Parc .
que, Is obstruent les pores el I
des pgQints noirs, des bou-
to1ns 'ensuivent.
Etilez celle erreur.
N'employez pas du sav ni
ordinaire dans le traitement
iudiquc plus haut. Ne croyez
pas qu*aucnn savon vert on
autre l')rksntl commedes.aw.
vous d'olive ou de palmie,soit
li inOmme chose que ie Pahno -
live.
Dans votreint6ert, voyez si
le Pupolise que vous acnetez
a h b'ande noire et le mot


Le Savon l'ahn li'etst pro
duit entierement i.ta. 4furcline
et n'est touche p wr^ucune
main. h.uaiaie it-u'ua ce
qu'il arrive A la consoiirna-
tioll. ,- -
J. D. MAX WFL~& Co
Repr6sentants pAdrjlaiti.
1K19, Rue R p dblitne
(Grand'R6e')
---- ~-r-


Lmft AW moade.
|m4erpems.at de" germs quA
hoadment dIa la ate. Le 1 3 o
Llebuoy dtnrlt to. le germea d o
-a pesa. la purile t la pct etg*


elm

Botj/eltfast Gin gerale
ve F. BERM! GHAM .....
sent GCntral--au Gaye. -.


Reconnu Ie meHleur par lea
plus fins GIeatemer_
de moode
G. GILG
Distnbuteur. Port-au-PriLnc


* '3 .


qt


reme


I Pou'r une semaine
lip Suioez celle simple
reqle pour le soin de la peau
Notez le proqres
PAR NoRMA TALMADGEL
Ia plnpatr des l riNal snrellemet
clairsa qr smo voVess a joerd'hel
"at 1ricelle.. 'remmet agir. I |
II y a des mtlhodes sitres et
des mthodes peu sfires dans le
soin de la peau.t.a temne sen
see choisit Ia meilleure m- *
thode, un bon leint, est trop
pr6cieux po r servir A des
I:La simple r6gle 6nonc6e I
plus has est celle que ioute
temme se doit A elle-nmme '
d'essayer.Pls de beaux teints j
sont das A c# tie rbgld qu'ai
Lrsaucune atre mthode c6nn e. Palmol.ve en letires d or,l'en-
sLeg t P de veloppe verte et le sceau rou-
us c6ti r ped ge audo duh savon avec le
Suivez-la seulcment pendant mot Palmolive dessus.
une setmaine. Palmolive n'estjamais ven-
Clest la]aisVon rturelle de du sans envelope.
conserver A la peau sa beat6h
tt sa jeunesse.Les principaux Saves oblaun des arbres
spc:alistes de la peau la I.n-
commandent largement.Netto Les seules huiles existent
yez la peau avec I'Olive ratrai daus le Savon Palmolive sont
chissaote et I, mousse du 'les huiles adoucissantes de
palmier de Palmolive de la l'olivier, du palmier atricain
ta )0n suivante: et du cocotier sans nulles au-
i r uitep tres graisses. G est pourquoi
Larel--Faites-I v61re e le Savon 'almolive,a cete cou
mseBulL aujHird'hui. leur naturelle-- car les huiles
L-. martin, A mi el avan du palmier, de l'olivier, pas
d'.Aller au lillavez votre li,>. d aulres, donnent au Palino-
et volre cou suavement avec lives couleurverte naturelle.
e Pa Imo live, massant sa Le seul secret du Palmolive
mousse cr6meuse danas les r6side dans son m6lange uni-
pores. Rincez soignesement que et c'est l'un des secrets
-vec de I'eau troide. S6chz inappr6ciables de sa beaut6.
0la|l)l6tement. Palmolive Compapy ( Det.
'~ ployez la' poudre e le Corp.) Chicago. U S. A.


a. -'


'1


L. Preetzmann-Acfgerholm &_Co
ACGWTSGENERAUX.,
UE DU QUAI,


r~ ---- ---1-~ _~ __


- -


---------I-- -


I _


f


-1,


.."Ek


I


O.'s




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs