PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04728
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 06-23-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04728

Full Text



'I,
4 -


Cl06mlAot MAGIh1ORI

1 Rud- AWTl te 95
T1 'l.EPONE .1* 221


FILE COP
LIBRARY


' PAN AMERICAN Ut


A f I


226me iNNEE N'6W
.... / \ *s .. ..*


PORT-*


SAMED1 23 JUI 928
S-I-- I


'- PRINCE( lITI)
i _. '.' .d | .__
.: :.-l1A


SSON DEVOIR D- nombreu* acheteurs 01

D Ibordla d.oir, nsa leU iDnt a pt se conlredisant derja benefilie des avan-
la enompite, tell est i ex- A p, roi u umoqenI l i avan
cepnpte tormulo par laquellq, d'cnas, 1101o entire les ... e
l3 ptoI p s.ci,t leic heis lousales insinc6res ou I es tageS SII& 6gal oflle't
4op*l pleas upiquement sou- blAmes injustes, it ne tarde- ,
cieox des hauts. aisrAls qui rait. pma 6 re bioentlt que 16e ,
lear pQ,4 coals et de la jouitn j sclave des foulestrop 81ar la m aiSOn
prospnit6 de la nation don't souvent inconscientes, apreit "a ,,
Is dgenttes destinoes, con- ces cbelt de peuplesqu.tl, pr Vicro J. HARAIW
rr6i e r politique de Iur falblesse et lteur top 11 ne rest que quelques pis de Poplin et Voile; quelq
p......ent. grand knour de la renonmee. heores de retard vous tero perdre une occasion ,,,
pplaatt et renommns ne out 066 les premiers instro- tionaelle.
,aI,4 Kw rs youx, que des ments de la ruine de eur Popli.e toute couleur 6 Gourdes 1,73. Voile Blanc AC
air llement lnldis- gouvernement et du d6chai readx G. 1,00, CalicotL. Do Grande larger G.. 0.80 P
p blues au Chet d'uo gou- nement des revolt nar Bs soi G. 2.00 etG.2,50 la pa et beaucoup dautre artic
eisteientpour accomphrce chiques, cesChets que,selon C,7 *
qU'il croit n6cessaire as bimn- la vigoureuse expression mise ACCOUREZ POU PROFITEZ CBTTE VOJITABLJ OCCASIO
ltrosa4?41',ol-tion-du pays par Roatand dans la bouche | T I-IA A7V
u'il dirige. Presque toujours, de Metter qh il laudrait VitoUr IO It J 'l I"IA
es peuples, don't s I tli ,- p btr q'ils n'abdi- MAGASI BON OMARCHE
ciens out interet A I 4l bAt]9ir MGS ,a.
tyier le jugement et ,I s *Js 4s avenement A la I17 Rie' Cour be*
le sens de comprthe dgSBi prdaideiee de notre R6publi- --." +
i6alitts, neD saiissPnt point que, Je Pr6sident JIo'no adop-
d'abord ou sont ledis voritla n pour r6gle invariable de
bies intOtrts et no s'ar9i aouver ementd'accomplir () IIi 1I lI HII
vent pas des result a .deu 'abnr ltut son devoir,d exe- ,
eux et bientaisants qui d6e cttei d'abord ce qi'it croit Dimanche top ic In j.rne dqu I10 hsuNrsdu .sor,
pooleat, pouq lux,c des ines- n cessaite t bien- t e et au tail beau ltemp, In Vedei4e V regete tl s ht 1athi ,r
adm nislti*ives et politi- bonhear du people haltien' f'.a es u sve teNa0eaele teor st m''.
|.s adoptees en leur nom. sans se soucier si accomplib- 1 wc
Si Ie CRef d'un Etat s'arre sement de ce devoir, de cette l ..
jalt a ne consider, en tous (Ache qui constituent des La premiere promenade qA ,e i pr6
e actes. lque la, populartU droits imprescriptibles q ue do 1u allaut tarit lpl.U auttray Ia tciPse a OL G
ouj"04e4dni o0u d'-" hlqi a con trs la Loi Fondau G6ulbeaud, aQeQ que toqus Wbo Pi*nB le m
pDuTittIt tiujo~rt pasfon-I mental de la Nation. seralt v eS?. PpIQ(ag ,0*ne doen .. I


o41:
Pt






.. %(rure deplus.en plusdo
voir ildes jeune gen4 se rendr ;
u\ cr 'nmonies do m rage danq
0U 'Pl lglius et, an m menide l1
eep. ortie du cortege n foli. caul
ser du chahut par as cris et
car. loulte sortes de p- os inc
an$. tenants. Cest ce qauweoTBa (E.,
al vn, avant-hier, o Ile oarvi*
les. de l'glius Ste. AnB, A I henrq
N o0a les marisg at rs invite
quillaient VNglise.
... regrettrait beaucoup do
voir arriver A dee *eaures 44,,t
rigueur pour emp;Jr ces goe,
tos reprouvables; gis s*ils.a
poursuivalent, il tslra hien esi
venir M.


*


un nom, isa pt.hlique, A don I& et I apporterait une' Si edemoisellte, Mdedime
administration, A son ceuvre I spoplarit6 qui lui a toujours tion, ce gesle gea6reux.
social, les foulse aveugles. paru inutile et 6ph6m6re. Port-au-Prioce, ce 2 Juin 1028.
Induites en erreur pa r c Fai re so devoir d'abord, F
q oi n A .s n tler t pa rt iensuite la popularity asi elle Fran.
youorv, 11n tarderait pas I -a 6 ; ...---..... -
or. .t.. d bUien venir, telle est la1
S (quer e epresge, e rgl qu le Che de I'Etat cet toujours. P
sIeTTt trac6 pour s politique C'est I .une attitude qie



rent aouio qu re maruable e une tranchis peuvent re un moment g gu
o rn. Les viilles nations admirable: o sentiment ql et I e saurat de I Hitr oire sen lo
sree 'elles usocea inspiree, t social, due seui- pr6vaudra et elie reticendr eut
trcs fn vitality, nO6mi6 oent sUrieur de ma respond quau course de so mandate. le pa
or A d'n e t de sabilit evante a Nation ermetde- reusedet Borns a toujopul s .e
lrs. r .r.e.l-i vantI'Histoire est une rncnre plus sacrin srenomme erson- .n
pirent, auj our s qua tre fortque liolre destacieux. nelle A la sadIvegr s e se Ia
ouerns i.deLes ie nationse- liticiens sans conscience qui ha ienne.
rce qules tues ear v- vivent d mensonge et ladra et elle reiendri Ce
ps ores U ni metsu diffam euration e m respond u au cours de so i ant le p


teoplesjecuuparce aoelemr En one autre or casio.n .A la suite desd6mrcestaile tic
enthousiasme juvil, le ur come n haut Fctionetnai ar son avocal. M' 1). Plaisir, b
inexperience politique lc. en- re du Gouvernement entrete la pein de cnq an6es de r6- p
t orsoent loujours vers les nail I Prisident encorno de lussrifon prnommse con-tr M.
tlans exal i eore po certquaine dcisionl ad minis odel r D. Justv parde Te d
6ld-s1 .. dAtO b.nal triminel en date do 2



loe urtout oe ou les grades tratives qui venaent dtre jq i .27, a e61 conmue, p
Puissances essaleni oinintable r adpt6es, ntre autres, la er Ar rt6 do h'rtaident de la -1
dans e mo;ndp une 6 e de metreledimanche,des mar- publique, en celle do trois an-
tranqueie.golituent Iuo ch6s pubis, mesures qu pa neeine de rclusios. de p
des plen graves dangers qul raissaet suceptibles de cri lu- sionpre on le sail,, M. Clo I
paissent toaerf lnt6gri t tiques, it est vrai sans londe- doder Juste avpit 6l condarm-
'id6pends exalt e cei, petots 6p o t inais pouvant cr6er dans al pour b gaine.
peoples vivaurtou t dans la sprandes masses populaires on cer j _i i
dinfluene -d cs nations tain me6contentement, Ie Pr6- i u rid
poissantes ga ntes de leur silent de la Republique r- i SENSAT l
evolution dans pai et l or- poandit qa'il cryalt cases mes | p
dre. Le C hel d'un gouverne. res ndcssaires a progress, 6 I abillz-vous or ase
meot qui ne s ngerait qu'A la formation morale et A lri Voos-y otroverln les i
6viter une impopularilti pres- vancement social du people, -d aodorda, fa aielleure -
que toujours arraisono6e et i qu'll les avait adopted das La Maupn. faith sa r
ne conquerir quiq la popular e l plenitade de seo s pouaoirs ,. travail aoignu'%
d'ont aucun 4,oit de IlaItr-nels, qu vait la certitude, l-aIr, P.al-bek, .
buer, p ~l virwit drI1 I d'avoir ac- i, & 4* piaf ismab
ble issanefl ses devoius, Dn e coem r 8q elles b E t aijr d
trouverait plus en luiomaiie ae seraient pas revoques; a e
la decision et 'anergie qu'il car, 1i ne saurait, al consti- E
fat pour l'ezercice de se lutionnel de I'Assembl6e Na-
ponvoirs et de ses di oils cone- tionat, e sacrifer les ita a nrets lo . u.w
utiutlounels de thet di e na. acr6s qu'il a judts de dten- n. a i 05.0 k
tie on. de sitant, pr. dre A ue popularity t aune ptor a Prs. li
t pa, -rs le dxivoix ret1on. q e oe let to effa
d Ine -Ia- cs- -Is criue le PIr*-,
l Wdine urt u tIcr eiumatucnt-I I .i


Vois LETELLIER


axs muscles gonfds solidep
co me des barres de ler, relaui
saints come du bronze, ell#
ruissel/it do leurs front t,


.. o1ouute A goutle, tombDalt dl
.e. e plats. Les gaillards man-
or I'eiporali es kdeA baaes el geaient .toujours, sans s'en sou-
figres-baiiees d'Halli cier. 11* avaient la bonne taim
que procure le dur labeur allN-
Par uneloi en date duo15 juin grement accompli. C'est vrai.
uran', volee d'urgence par le ment ce qu'il s'appelie manger
neil d'Etat ot promulgue onu son pain A la sueur de son front.
toniteur s, les bananes el fi-
es'-bananes sont exonirAes de ... voit depuis quelque temps,
ut droit on taxes d'exportation. un geste qui lui plait beancoup,:
es products agricoles ne seront c'est que beaucoup de gens qui
s non plus assujettis au dro t traversent la Place ou passent
pesage; Uls seront ilussi exo- sur i'Esplanade de ta Cath6drale.
rds du droit ie whartage ont pris I'habitude d'honorer
ns tous les ports, Port-au- d'un geste Ie 'alvaire dress
since exceoNt. pr6s de 1'glise. Les femmes se
Le Considdrant unique de la signent et es hommes se d6cou-
dit que ces measures ont 6lk rent. L'est IA un signed pieux et
ises parce qu'il inpdrte d'en- Oconfortant que NOTHE I(EL se
urager la culture et rexporta- doit de voir et de souligner.
Dn de la banane et de la flgue- ..
nane, en attendant que soient ... verra, ce soir et domain
ises egalement des measures soir, la loule des promeneurs et
vorables aux autres denrdes de ceux qui, leur joura.e flnie,
a Pays. recherchent des distractioMs sai-
nes et veulent passer quelques
haures agrdables p rend re le
chemin de la rue du Magasinde
B Oi erie I'Etat. T o u s. i se rendront A
En tou n Montmartre-Vabarets.
3me MARE dL GOURaIGE ... aimersit voir tout le mon-
533, rue des C6sars. de suivre les bons conseils de la
S. P. A. etl tre bon at human
Lenvers les animaux.
ONNEL
res i la Makon NIC.OL.AS. Ouvertie dle A iAsesl
us jols tilsea, Ias prix le plop A POMT-TAU-PRINCS
Mditi. Comme nous I'avons de)j an-
iatIon, grace a s belle coups* t nonct nos lecteurs, la deuxit-
* distingods Clients. Elle poul me session criminelle de cetle
an maganifique assortfet de dnn.e s'ouvrra anu Tribunal de
ill blanc Aupdreur, "rm tauir. tremitIre. stance de Port-au-
t losa mod-rd. All -y. Voas I rince,t lndi prochain 25 juin.
to Is 0omPO avee O P" jeis. |ous vrns bli6 la listed des
,, cito aye signs par le sort
N ico as... ET Ax e.Y
.uAND'TILLZSVR Dans la juridiction des Cayes,
A'ouverture det Assises a At fl-
M des Mitohl-O &-- xe, par Ordonnance du Doyen
ds to St CeIa** 4' elcourt LnAd, au lundi 10
joIHet prochauin.


LA oi r IIis i g 3-
verell Mtire u ni-
versel d o* c aitri des es-
ps ri om ee T; ment, il
aA liI dr"lk a amith
tt i dii is, al luni4lles.
Edoeard dS LAI~LAYE
_t II i _'..I


k -.


-I--


ry ;,-'


I


_ __I ___ _


__ I __


-* -


I


~ _


___


4.: 1 r..;
















PAGE-2~


'*I. 4A **


DERN1ERES Nouvelles r .....

Sde LETRANG t O 'heritage
4


LI vl* Irlimasulanide des avialears

Y.RSOVIE Lea ciaines
vilateurs po'onais Kudala et
llzekowski qui espPrent partir
de Paris la semaine prochaine,
pour tenter Jl vol de Paris a
New York out bapti* leur avion
a Mrechal Pilsudski k. Les avia
tours polonals qui so trouventi
A Paris d,'piis plusieurs mois
ont prepare avec le plus grand
soin e voyage quits veulent en
treprendre et out rdcemmt n
tail des rsoetvoirs d essence sup
pldmentaired.
Da< I ind'ilrie di fer el de I'arier
W ASINGTO.N-. Une organisa-
lion com;'renant I'United States
Steel Produqts Com any et lai
Bethlehem Steel Exportation
corporation s'est formie pour
I'Kportalion du fer et de I'acier.
LI la 'Weeb Porene accord
l'OteIplioh d s lois contre les
trlsw'ittoott association lornibe
sUefaient dans 1'intention tie
s'occuper du commerce d'expor
tatio, '.
Les praehales 61ec.-
'tlJoa rbaldenUtelles
aui-sBta.i9.O i ,
. Walker. mtire de New Y.k,
hulieniira la andidalure S:milh
NEW-YORK On announce
nici.lleemont nuU WA U ..11...


JLc* I U 7n U Ws "I M gONE
el deii diitts blehs
VIENNE On announce de
Belgrade que Munisa Ratchitcli
a Wtu. ce martin, A la Skouphti-
na, Paul Raditch, neveu do Ste-
phen Raditch, chef du part det
paysans. En meme temps.i, le
niturtrierqui serait ul u uineret
an gouveruement uacue a ble-
ea M. Stephen Radlch eti un uu-
tre inembre du parlement. 11 A
6t1 arrete. Les comnuuiticatiuii
t6liphoniques entre Leigrade et
lext6rieur sont interroia..u .
.Asuraut docleurs thomeris casaus
de I Luivcrsile de Yale
NEW-H VeN- L'Universi 6
de Yale a remis aujourd'hui lt
dipiOiases de docteur a huiaois
causa a. Paruii kle persotiinulita
honortes uii cite M.\l. iauuidl,
UanbasUadCur de FranUce, UCUei
geet Vl~iajn i Hu-sell, pium cLul-
otu ousu le pieudonywe de A.
Corne.uaw, Uubo Arieno Kup.
pers, uecurtolgite h alaudais et
Yu .'heni Jaius Yen de Pekiin
qui serait a lau tte de la lutte
entreprise danis on pays pour
l education du people.


Les drames


maire de New-York, sera It .hlud (r o .
des Partisans do gouverneluent I de la ru
Smith A la Convention nlitiouale Avant-hier, A 8 heures 1/2 du
d6mocratiqud qui doit s'ouvr r soir, un drume sanglant s'est de-
la semaine prochairae A Hou,- soule dans un quarter du Fau-
ton. M. Franklin Roosevelt pro- bourg Salomom.
noncera le discourse proposant En ellet, on home et one
la nomination de M. Snitili. M. lteamie, s'ltant prisde vive que-
Walker parlira pour Ilhuston relle, se firent mutuellement de
'vendredi apr6s-midi ou sainedi graves blessures.
matn. ,- 1 eJu de Paix deola Section
, d d Capitale, M.. Dver-,
ltiieahc l nVe| l ,a' vu0, 6reuis pour les constal-a
> dl ei qide de Teals'a tli16ralt 'ouvrit nausaitot'
IIOUSTON (Texas4-- Les sq.- enquete. L'homme dou oma
letl principaux des conversa- d'tlenry, portrait une grave et
tiots entire les chefs de parlis large blessure au visage. i vait
rednis ici pour la Convention perdu connaissauce et'se trou*
(e0focratique qui doit s'ouvrir, vait dansaun atat tres grave. Le
Ji eni ine prochaine sont hls saig coulait A flot de son visa-
secours aux terriers et la pro. ge tuimill6.
iihilion. La temnme, nomm6e Miralia
i Volcy, so trouvant en complete
,Clauadlet PU'IaIver- etat d'ibriete, ne put tre nop
1ttq6 de Princeton plus interrogie come il con-
PitNCETlON-a. M. Paul :lau. viendrait. Cependant quelques
del,amnl)assadeur de France ,in\ gens du vnosinage, l6moins do
Etats-Unis, a revu aujo:n'.iiui 't scene usaglante, ddclar6rent
le dipl6me de Doteur es-letires I au Magistrat que Miralia, on ne
hli6nor.s causab A loc.-asioi detl sail trop pour quelle raison,
Ia 186me distribution des dipl- availt re u d'Henry un tormida-
nes de I'Universitl de Pr nee- ble coup de pierre et qu'alors.
tun. un corps-A-curps s'ensuivit qui
mit tout leoquartier en imoi. Lo
U.Poinoar6 explique sa gendarme Antoine Guerrier, ac-
polUtique financi6re couru sur les lieux, essaya vai-
PARIS M Poincari expli- nement de mettre tinaus pugilat.
quera demain A la chambre Ia L'agent regut matie d henri de
puitique tinanciireet mo itaire terrible coups. Mais personnel
du gouvernementt. ne put dire qui avilt blessed co-
Slui-c; tandis qu't tous les 6.-
La trn a d1 deal'Itallaa moins aoffirment que c est lui
PARIS- ULne6pAche envoyie qui avait rapp6 Miralia.
Isa nut dermire dOslo announce Comme celle-ci s'etait premise
que Iavion d Guilbaud avail un peu de son 6tat d'ivresse,
et6 retrouve. Cette nouvelle n'a elle put etre Interrog6e de nou-
pas 616 confirmed. Les stations veau. Elle pr6tendit alors que
de T. S. F. n ont recu aucun c'est A la suite d'une plaisante-
message de 'aviateur. La direc- rie que d'ailleours elle avait ac-
tion de l'Adronautique tail re- coutum6 de taire A Henry que
m-rquer que le pose de radio celui-ci Iavait trapp6e violem-
de tuilbaud fooctionnait mul meant.
lorsqu'il a quitti Tromsoe iI Comme Miralia soultrait d'u-
resta en communication avec ne grave contusion et de bles-
cellte ville pendant quelques heu sures produites par les coups
res, puis oh qCeut plus aucun reus el qu'Henry n'avait pu re-
iessage de lui On espire a Pa- prendmr cQonaissance, le Ma-
ris que Guilbadd et Amundsen gisltrat fit traisporter le couple
se sont directe;ent dirigu s vcrs a fHl6pital 6niral oi it tiu
le cap Leight Srith pr6. duquel aussit6t admis. k,'enqu6te se
its aurnient aniarri. pursuit pour #tablir les res-
OSLO- La Idgalion ilalienne poosables des coups et blessu-
a 616 informed que le comman- r es requa de part e 'autre.
dant avialeur iltalien Maddalena _ -
avait dicouvert le camp du g I .,
nra Nobile au large de laerre Fun rh les
nord-est tt. li avait lance des F n eli di
provisions. L.e commandant est Gel aprs-Dnidi aurent lieu ad
part ce martin A 6 heures de Ia Sacre-Cfur',de Tuirgeau lea to-
Baie du Roi pour effectuer une n6taille de
deuxieme reconnaissance et eat JAcQOUs CARRIPl
rti. 6. ta deux heures de i apres- fils de note ami Turenne Car-
ind;,. 11 a d6clar6 que tout pa- ri&.
raissait aller bien dans le grou- Condoltances idx families
pe de Nobile. Carrie et Lacombe.


-s L_-:4 --


STLCE


eur


Madame We Maurice Monta,
n6e Smith, s'est vu retirer la
tatelle do son infant mineur lors
do son marriage avec le sieur
Marcel Latour. Et cetle tutelle
tot confide au mieur Elie Pierre-
Antoine. Les reventis du mineur
produisaient exaciement Irente-
neuf dollars par mnois. Mais.
come il n'y avait pun encore
eu de deliberation du conbeil de
famille, depuis Ja date de la no-
mination du sieur Elie Pierre-
Antoine,c'est-A-.dire de 1924 jus-
quen 11127, celvi.ci en tuteur
consciencieux, doposa A la Ban-
que le montant des valeurs tou-
chees. En 'ami6e 1927 le conseil
de famille autorisa le tuteur A
verser au inineur vingt-cinq
dollars par mois pour des irais
d'entretion.
A la me'me poque, un recu
ut prisentl a Mr Pierre-An'oine,
pour les valeurs dija d6penstes
pour 'entretien de 1retfant, puis
celle alloude pour le mnois cou -
Srant. De boone grAce, le recu fut
puy 6.
Mais queltiues jours apres un
nouveau re.u de 400 dollars
pour iruis de maLudie et autres,
tut A nouveau pa-eente au tuteur.
Celu,-ci retusa de payer le I on-
liant du nouveau recu, distant
qu'il n'ttait pas aulors par le
conseil de lanille A executer pa-
reil paiement.
Alors les ipoux Latour action-
nirent le tuteur par devant le
Tribunal de Prenmiire Instance
de Port-au-Prince, pour s'en leni
dre condamner au paleminen des
400 dollars, plus A 150 dollars de
dommages intirets.
Do part et d'autre, des mnan-
iaeres furent coobtitues. ,\le
C va u pour les epouu
1`9 et 1Me D)elatour pour le
teur Pierre-Antoine.a
L'aflaireevoquie, soius la pr-
sinence dt Juge Louis anieaui,
le Tribunal pour. bieni appri-
t:er tes fits 'le la cause "ou-
mis A son jugement, ordoina
Ji enqu te. Chest ainsi quail
course de cette semaiue. Madame
Marcel Latour et Mr Elie Pierre-
Antoine furent interrogas. Cha-
cna de son c6t1, expose lesi iaits
A son advantage. tine Latour tit
observer au triball qu'ayant
1t eon nimsmielligewnie avec le
sieur Pierre-Autonoe, elJe navaist
jamahi voutu s'adresser A lui.
is, Mr Pierrn-Aituine object
6 son tour, qu'il n'entendlad,
jamaislaisser A des *jouisseursu
la faculty de d6pouiller un ni-
neur, sans p~re. Et alors. il de-
mande, au Tribunal de bien ri-
fchir avant d'agir, car, if n'a
pas gaspill6 les bienus don't rd-
ministration lui avait el6 con-
file; il.n' fait que se redresser
coptre le faith de venir A tout
moment lai reclamer de I'argent
pi.ar des dipenses inexistantes.
alors, le condaemner A payer les
400 dollars aux iponx Marcel
Latour, et A 150 dollars de dom-
mages-inttrtW, sersit une injus-
tice.
Aprts lecture taite des decla-
rations des parties, lea deux out
respectivement, sign" leurs de-
clarations.
Et I'allaire se poursuivra A la
preohaine audience.
.e .e I a Ie

: Dem a in ,

est abot.I titae de Notre-Dame
de Prpitnel Secours qui sera,
comr/nme eiue anare, poramp-
nementcl br e en la chapele
de S-Fracs ou an atel, orne
epours eat piace a so sa pro-
teetion.
[1 y aura messe solennelle A
8 oeures du martin et dana Ia-
pres-midi, vtpres ot procession.
Fendant touio la )ournee, le
quarter series en belle et joyeuse
lieese.


- -iP --i --m'mm'


PcH A$ l*;- juin 1928.
~M | do $:alin
Port-au-Prince.
Mr Ie Directeur,
B ileU Mussolini, Dim do
Fasciste et Chef do Gouverne-
meat, do a propre main a trac6
leNs oavaMx atauts deo Fas-
ciste residents a I'6trangcr.-
4vac ce nouveau point de d6-
part, lIs rivers secrAtaires Fas-
oistes A rBwrnger doivent colla-
borer aIs grandeur de notre
Pays d'oniine, mais sous Ie haut
contr61o des Autoritds Consu-
*aires de S. M. lejRoi d'ltalie,


VITAMINS
Beaucou. d'v tea 6 Me
r6alisent p'T'importanc du
choix judicieux d'une ow
riture richeen vitamin pour
aurer un cops Msan t uM
bonne sant6.

est la nourriture mifiantal
rich en vitamins qu id
A r6soudre lepbM de
nutrition. E 'o n
les vitamins qui
constituent la Msnt6.
O~t<4


q ',i ont, come notre Duce le I
Viut, lesa is repr6sentants du Veuillez, je vous prie, en
Gouvermemeni Fasciste i I6- prendre note, et, agrdez, Men-
tranpr-. Isieur le Directeur, mes meil-
Par conma6 ent, 'a cht rge de- leures salutations.
locate des Fu i .Iires tt dhb- PHILIPPO BONMBACE.
gue6 Fascistesa a 'Etranger a 616
uupprim.e. ,.
Pour Haili, va que le Fudi-
oiaire Fasciste, reside A Petit- L'Anlrirlie et ise Elals-Uais
Goave, et puisque le secr6taire VIENNE- Le traits d'amili6
doit 6tre sous le contr6le du et de commerce entire les Etate-
Consul d'talie A Port-au-Prince Unis et I'Autriche a 6t1 sign6 an
et resider A la'Capilale, Mon- jourd'hui par le c ha ncel i.er
sieur E. Sepe a 616 appel6 A la Seipel et l'ambassadcur d eo
chaige de Secr6taire du Fascio Etats Unis M. Albert Henar
A Port-au-Prince. Wasburn.
I ,I I


Pansiana
DEMAIN A 5 here lde I'apr6s-midi: Matinde

Mandrin
(FIN)

Le Fils de la Nuit
ler episode.
Entre: 0,50.; Balcon : 1.00.
Ab Ls.


De I'Emotion du Mystere

du Sentiments
DANS


* .. :J


POTEMKINE
OU LORD SPLEEN.
Aver Jean Angelo et Vilma Banie. Entree : 2, 3


I A'


et 4 gourdes.


DIMANCHIE A 3 heures de I'apr6s midi : Matinee

Pa r amour


A 8 HEURES :


(SUITE )


Entree 0,50.


Le lie Commandement
S Entrfe: 1.00.


- -a a- ar - --------------- -


*


La perteclion m6ca.
unique et la beautW dis. :.
tinclive qui apparais '
sent au premier coup .
d'oeil tont d6 FHUP-
MOBILE SIX une au-'
Stomobile d'une qua- n
lii6 indi-cutable.
.


A


a








II



* P
4.




* *


.~/$ ,~
F
'I'll.


r


1t


* '


1.


- .1


-r .. -
1' : ;;^

* .' &
r ~ -"" .


,~6440


I .:


Drrmeo nglrant UUM 1111
J Beilgrade -- .. 0I.--
l hl l hi >**i i i 1 lui I


- 2~.
.vi~i.. Si


HU PMOBI'LE


P~4p -


--~LL- ~r~LLi--L-LL--- ---~


m!


- 1













LE MATINI- 23 Juin 1Wt

ASSUREZ-VOUS CONTRE INCENDIE



[a hr\wich nion Fire Insurance

SOICETY LIMITED

Norwich (Enqland)

Grande Compagnie d'Assuranee


Fond6e en


1797


Capital 30,ooo,ooo de Dollars.

Sous-Aqents


Aux Cayes- J. Bourgeois
Petit-GoAve D. Bombace
Gonalves-- A. Geffrard
Cap-Haitien Lde Catalogue


'J6r6mie Lavaud Frbres
Jacmel Turnier
Port-de-Paii-S. Sylvain & Co
Aquin D. Hyppolite


J. DAALDER J"
Agent Gen&ral pour Halti
Port-au.Prince


Conambriolage
dune Banque
En plein jour, trois individus
.s'emparenI de 16.000 dollars a
la ianque de Washington
Heights
Par suite d'un incendie qui,
"avaiL dtruit, dernimrement, le
ctrnier e'ta~e de mon immeuble,
Isccun i de la Bauede
Washington Heights simtu A
Dkltman Strat et Shermnau Ave-
xaqe,avait transt6r4 provisoire-
ment ses valeur at reserves au
-74 Sherman Avenue.
Lea reparations yant 61, ef-
lectutes, l9 Banque aus les soirs
laisait apporter one certain n e
parhie de ces titro et riserytas,
sans avoir demand de protec-
tion la police.
Un soir, vers 5 heures W, M.
J. )evantry, manager deo I& uc-
pursale et M. Vincent Berry un
caissier mai chaient le long de
Sherman Avenue, portant deux
petites valises, quand its reu-
contrtrent trois bandits; ceux-
ci jugerent qu'une aussi belle
occasion ne pouvait Wtre n6glh-
gee; sous la menace de leurs
revolvers, ils ddpouill.rent Its
deux employes de leurs valises,
et s'tchapperent en menavanit
les passants de leurs armes.
Des que lea assailants ne kt s
tinrent plus en jone, M. Devan-
trylsortant son revolver, tira
sixt'ois on I'air pour attire i .a-
tentiou, mais les bandits dispa-
rurent rapidement.
La Banque de W hingtou
Height, don't le siege est a.,
191o Amsterdam Avenue, prei
ats la 157' rue, est enregistree
comin ayant des resources &%
pr6s de six millions de dollar s.


ALLUMETTES TORO


A VENDRE


CHEZ
B.


&


N. SADA


&


Co


f .iL-


La Boisson connue
0
dans le monde entier
EST UN
RAFRAICH ISSANT
ET UN

RECONSTITUANT

FROID
MAU EIMERAL WRITS iAO
aGINGERAL WHITE ROCK

Le seul Gingeral faith

d'eau minerale uure "

des Sources

WHITE ROCK


DANS TOUS LES MEILLEURS HOTEI S
CLUBS, CAF,'S ET RESTAURANTS
Mohr & Laurin
Distlibuteurs, Port-au-Prince, Haiti


LE PNEU QUI CONVIENT POUR HAITI


La #.dJear Tire an- Rubbet Co., syant eu des rapports peu
satilag ants sur la durde (es Pneus en H If so decide
Inuvoyer un des. Membres do eon D0partement de Const auction pour
sivestquer sur cette question. Sur le rapport de eet expert, des
pneus inteichangeables avec les Tyres actuellement employes,
mais de dimensions plus grandes et de construction plus solid,
Ont dtd reeommandds pour I'usage de cette Ipublique.
La West Indies Trading Co Aqent Undral pour Haiti se lera
un vrai plaisir de vous dire si le pneudont eat 6quip6e votre ma-
chine eat celui qui convient.

The West Indies Trading C*

Port au Prince, Jacrnel' Gonaives.
SC ap-HaiUien.


* ?Wa



e -- ~-~*-.- - -- *.


Mesdemoisells, Mesdames, Messieurs UNE VISITE CHEZ._.


SVous 6difiera sur la richesse'de ses


Havons


4 I
*
;b (
p
U..
I;
I,


/ 4 -~'
~ ;' ''


* ~.>


4 a
~ .,., 4
___ ~'4~ 1A ~


: Ow


:.^- a IL A.. ***
4 . \- *- ** b.:
t~r^ i/. ..
*---. ---------- 'V_______________________________________________________ ________________.__________*


dr


* r:


__


-o~mmmumw IMNEWWMING


_ ~rr~rr


_ __ _ _


__


I


, `~~


-- - --46-' --


. ..


. A


I t











1.\ X


S1- t 1 .2:1 Jlii i 1929F


A Colombian SteoauB(s4

I, Com OMaiy/t, ,:
t&ied l abialo .! i steamer "3IDieiota **) syant laiss lw-YTurk,
1 tefe de la Fabrication 0 e 20 du :cour.aieteesnp 14U?'ri ,
ies Pneu ,, ) est attendu le e j as. repl
'des Pneus.. 14 a# jaw-o,,ti.Umae,rn, 0a.
a.et J4 me. lrp ',i ports de la Coloa i,6
,a Science de labrqpr lea pneux attaint son p(6es P1u01r8t e pit i 1ledio
rhaul degr4 de piQeotion dans le travaIl fourn par -au- ce e 2 Juin 28.

FirestoneT'ire & Ruber' C'' Comlonihaws Company Inc.
Suivapt con lam g1' rbutoe't s *"4@t" uujours G6bara & Go, Agents
kroisant daos l i esion de. Pneup, Ie Pneus
Balloon Fireston ni lipped est univerpellem, at;i ,r -------- -
comMu come le o.beaq product dansl'industri de -
poures. L, sez-o ~. e6up er volre voiture el vo Iier ayon de
pocrer, Ia Iosc ,cosmie et ,culntA n ISlEZAe Rayon d

Preepzmann-Aqgerholm & CO u eubles et !arc les
AGE1TSGENERAUXi d .. .- ,
EDU QUA dam b en de
d'a, ,,,,Pemnt d


Panama Railroad Steamship Line
Service. de frt. .eti de pateagersientre
NEW-YORK ITY N. Y. RISTOBAL, LANAL ZONE e les PORTS de la oA'I.
OUWEST de I'AMLRIQUE duSUD. .. .
nlus rapide et le'plusdirect jeovice 4 transport depassagers et du fruit entire Haiti
et es prtS Europ6ens via New-Yord et Cristobal, anal Zone, Isthme de Panama.
Voici la lislte de nos agents pour lea principaux pdrtsde 1'Eurpe :


Angleterro
Mrs, t. W. SHELOOM & Cc-
EN FRAME C
In. SHELDOi iC* semt repr6enali:
Par les maisons slvaite :
IGELATLEY lA*VI{ CO
21 Ruede Ia Rp pbl'tide
Marseille
HERulJPsBRON ja iew t
63 Quai Georges V,
Havre
HERNU PERON & Cie. Ltd
Ruel du Moulin i vapeur
Boulogne/M)et
HERNU PERON Cie. Ltd
95 Rue de Marais
Paris
HERNU PERON & Cie. Ltd
Rue de la Tranquillit1
Dunkerque
HBRNU IERON& Cie Ltd.
!\ue Roy
Bordeaux,
4. '


ooseo P France
17 James Street, LIVERPOOL, EN.LANID


t(j FI PACLE
Danemark
Mrs. E. A. BENDIX & Co.
31 Allengade, opofhauOf
Italie
LMrs HENRY COS s CLERSI,
Piazza S. Matte;, No.1 t5
Genva. Itali,
CHRISTrnA NORWAY
International
Speditionsselskad
HAMBOURO, GERMANY
Mr H. Vogemann
Hambou rg.Germany
GOTTOURCE SWI, M EDERX
Nordisk Express
Gottemburge. Sweedea
ROTTnWD HOLU4ANDh
Mr. H. Vogemann
Rotteidat# MNollande
d i- -


L -


1'ku e,' .VXILA.


Vo.ir se Jeux do Salon on 0.s'
et on Bois recourb6s, es ohail"
.19 Vieoue avoo at sans *elt 4 A"
r6 Sea Lits en for ooulour belp
- Ses armol, es avec.. etq'AM
Sorts A'tihk.-- See Panneau*
d6eoratHf genres Gobelim,. .a
Grend etolix do chausgMiq
Iour' dame dprniezs m6dult
et deuiers tons 1 prix mod6ire
chez '' ' '


hViastes cotte Matson, 0
vod Int6re. t vouq le obabiWin
dent. ,;


HOTEL ANSONIA
ItHAMP de MARS
,Aprcs la promenade au Champ de Mars, sp6cialement.
les jours de Concert, comment mieux finir nla soir6e q',0 ...
passant un moment A la terrasse de L'HOTEL ANSONIAA4
Lee CBItMEb de cet 6tablissemeut jtutemeni renomnmd q
sont, tes jours de Concert, d'une excellence touted special,
| qui en lait un veritable REGAL. 4
ilOTEL ANSONIA CHAMP DE MARS.
u m-mmm-'- .=- -- ..,, -- t4wmimI
I _B____


ANCIEN BAR DIXIE


TELEPON


Service de Jour & de ftuit

RHUM de BARBANCOURlT
Passez au BA TA CLAN


*S


r ,


on t'ou .rra les melleurs confommations ct un &c ei ilrra,>n c....Lle
I


sand est m a im le i
L'&wrg d'4mne maaatimS

&abcnsdct amJlst
L febuoy d6tsi4t tee
It peas. 11 I pe.pilie e Ai pIr


ng erai
V" F? HIRIII-_ :-- -

$, 'l le
v ve
botnt G6a6raI-4'Lae.r.


,- -,,migW w mmm,,spm
Reconnu le meolse par [o
plus6ftBam eirt
de mon&

G. GILG
Listributeur.- Port-_|jrtr


~. *


ft
t
1I


'e

L.


2 .


n -- -


II
JLW


- 4


_ ~ __I


_w


-


dolm


- ----- --- 1 --- --- ---


i - - -- ----


F


I


I


...Nm -- Z




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs