PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04716
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 04-24-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04716

Full Text
- '-.. .4


climsnat MAQLOIR
DIRECTEUR
'350, Rue Amdricaine, 1358

TELEPHONE N* 2242
I... ...r. Il


4 *-- -e I --~


*iLl


I


22#me ANNEE


N* 68735


FORT- '-PRINCE (HAITI)


MARDI 24 AVI1L 1:L.8


LE MESSAGE
Du

President de la Republique

au Conseil d'Etat


Commentairos *rron6s, rumeurs absurdes

Des que I'important Mes- pensa toujours que I'exercice
sage du Pr6sident Id'Haiti au d e prerogatives politiques
Conseil dEt a t a l'occasion ne peuvent e tre sainement
du d46 p6 t, sur le bureau exerc=es par les citoyens sans
de ce Corps, de I'Expos g6- qu'ils Iy aient 6t6 pr6pares
n6ral de la situation de la Re- par une education indispen-
publique et du project de Bud- sable, avant que leur juge-
get pourleprochain Exercice, ment ait Wt tonm6 a bie sai
eut 6t1 connu du public, les sir leur importance, elles qui
commentaires les plus divers sont de v 6 rit a b I e s langues
ont 6t6 aussit6t 6mis de tou- d'Esope qui peuvent 6tre,pour
tes parts A propose de cet ex- un peuple.la meilleurecomme
pressil document et, depuis la pire des choses.
lors, les rumeurs les plus =Notre Pays come tous lea
6tranges, partois les plus ab- autres pays, le people hailien
surdes, sont complaisammerit plus encore, sans doute, que
r6pandues. beaucoup d'autres peup es,
Pour certain, c'est, peut- aspirent A dtre gouvern6s.
atre, la premiere lois que le. La nation a fait, pendant
President de la 1R6publique plus d'un si6cle, l'experience
exprimede tanon si solennelle du sy st 6 me parlementaire
son intention de ne point ache issue ou a pen pr6s du
ver le mandate constitutionnel suffrage populaire truque.L'ex
don't il tut revdtu par le vote perience a 66 d6sastreuse.
unanime de 1'Assembl6e Na- Avec l'insouciance et Ilimpru-
tionale, soit le 10 avril 1922, dence de I 'enfant qui joueav:c
soit le 12 avril 1926, sans un objet ,dangereux, nous
instituer dans le pays un avons, pendant !ongtemps,
systeme politique pouvant compliqu6 la vie nationale,eni
concorder avec le tonction- barrass6 1 evolution 6conomi-
nement de I'outillage :co que et compromise la stability
aamique et concourir sai- politique du pays par une pa-
nement au m o uvement ro4idu pattementartsme-et,
normal du rouage adminis :ne taut'-il pas se le demander?
tratit don't it a si heureuse- nos pseudo-Parlements n'ont
meant dot6 le pays et ayant, ilspascontribu6 acettetatalite
pour principle initial, les for- historiqne don't parla un iour
ces disciplines da peu ple quelqu'un d'entre nousel que
orientdes vers l'ordre et le tous nos hl'mmes politiques
travail. clairvoyants prevoyaient de-
Cependant, au course de ses' pthi longlemps ?
six ann6es,le Pr6sident Borno Npus n'avons pas su 6cou-
a, en maintes fois, hautement ter, comprendre assez et re-
fait comprendre sa volont6 tenir une grave parole qui
d'aiguiller, un jour, la nation nouo tut dife par un haut per
sur une voie definitive de sounage qui visitait notre
progres 6conomique et d'6vo- Capitale. Lorsqu'en 1912, M.
lution politique conduisant Knox, Secretaire d'Etat des
enfin le people hatien dansla Etuts Unis, au course d'une
paix, I'ordre, le travail, vers touine) qu'il effectuait dans
la veritable ind6pendan- esf Rpubliques amiricaines,
ce. Mais aussi it a toujours ca. arrival A Port -au-Prince, r6-
t6goriquement faith entendre, pondant aux souliaits de bien
que,poursuivant pour le gou- venie, il dit, sins dissimnuler
vernement du pays une me- sa pens6e sous les fleursordi-
thode rationnelle, voulant nairesde la dipomatie: II
qu'enfin nous ayons d6sor- taui finir avec ,votre syst6me
mais des government parlementaire embryonnah e
qui government et basent et votre syst6me militaireinu-
leurs a c t e s administratits tile, si vous voulez avoir dans
come leur action po- leconseil des nations de ce
litique sur des programmes Continent, la place A laquel'e
et des m6thodes sincerement je crois que vous avez droit.
d6finis pouvant 6tablir une C'1tait, peut-etre, un con-
continuite politique dans les seil. C'etaient en tout cas des.
tapes futures de la vie natio. paroles a m6ditcr.Elles 6taient
nale, c'esasonseul jugement, un avertissement. Nous cru-
A sa seule sagacite, sa sezile mies qu'elles indiquaient le
clairvoyance de Chet de gou- premier pas tait vers une in-
vernement qu'il tera appel gerence, dans nos afTaires in-
pour deci pr, sans crainte terieures. Nous crumes a une
d'inconv|iox patiques,d'i- menace et, un peu encore,
nitier l'gpli iog constituo noOs y aurions repondu par
tionnellgrelat' aux Chamin- le chant altier de LA DESSA-
bres lg#ativp. ,Cest avec UMiENNE.
raison qjlle Pr4sident Uoruo Ih bien,Ie President Borno
a toujou crpque les gran- u'W point voulu recommences
des InsUUtions politiques tr6p t61 la decevante expe
n'exercent 1eur influence sa- rience politiuue.Sagement,il a
lutaire que si le people qui voulu d'abord realiser J'orga-
les possede cst d'ibord apte nisation national et louder
dans sa grande majoR itie, a les la paix et la prosperity de
comprendze;avec raison qu'll notre Pays sur la discipline,


HOTEL ANSONIA
CHAMP de MARS U
Apres la promenade au Chasp de Mars spocialement
les jours de Concert, comment al.-i.kl ire r6 u'en i ,
passant an moment A l termlas de L'HOTBL ANeSOIA
Les CRt.MES de cet 6tbllmaemdutit Ja tdeMt eabmemes !
sont, les Jours de Con tr d'runt xoalleaoe toutse sp6clale,
qui en aitt unt riPtaM eAL. ., av l doial o .
HOTS AN CHA.MP OB MM n .s eader osph Son
IanMila s jolies, plus 616-
S. Igantesetplusetoctloaniw quo
des masses populairs ll ts litlque j plus asta- ean prtc to, los CQom
sous la volonat d'un Cefl ets t lu doeononeent du cants qui let commandant de*
aflranchies de Pinfluene des sFraae populaire. viennent do plus on plus noG*
politicians souhaitant q ['lies t ce sera alone le superb breua. Et tal tant miss l t
vivent longtempsencordans coaronaement de I'oauvre NOTRn(EIL n r6jouit do voir
l'inconscience politiq et enterprise poursilvie avec prodienor ua i bel encoura -
qu'elles soient toujourlns. u o las rableM voloot6, une meantt ce join et actli travaml*
trument docile de la isa Inqoyable 6ergie jamais d6- leur.
tion de leurs rdves et d lears tailtUst e* sile chose I.* .a*n.. L n
ambitions nersonnala.Anrs reae A'asobliteftete at'tors MaVU, ..a. ~,*, I.._ '


avoirspos6 les terms cases
du regime 6conomique ot fi-
nancier de la ft4pubete;
6tabli, en attendant la ppc
de la monnaie nation -dan
instrument d'6change Vtabrin
des fluctuations d6sastrses
de 'agiotage; flixd un`, poll-
tique douanimre plus for-
me aux int6rdts du tra11 In-i
dig6ne; ddveloppd6 lea ieyens
de communicate n, 1'eqpeigae
ment agricole, 'I enselgWmut
prolessionnel, l'eduoait s de
Fa jeunesse, instaur6 ia orga.
nisme judiciaire plus l*ora-
ble A l'activit6 de la Ma stra-
ture et plus susceplIte de
s'ouvrir aux 616menls de va-
leur; apr6s avoir, ir des
. mesursqui so pr6 4d
majntenat, toswnl i 11I p*
pri6te immoblitre it ltret 6
et la stability sans lesquelle
le credit fancier et agricole
ne serajamais qu'une chimre,;
apr6s avoir vulgaris6 l'hygi6.
ue, multipli6 les secours m6
dicaux dans tout le pays.dan a
les villes aussi bien que parmi
les populations rurales si long
temps abandonn6es ; et enfin,
apr6s avoir pourvu A la cin-
tinuitd de 1'ordre sous 1'egide
de la force arm6e national,
compl6t6e, munie de son ca-
dre suffisant d'olficlers hal-
litns,, le President de la RA-
publique initiera,sans crainto
d'inconv6nients pratiques,I'ap
plication constitutioanelle re-
lative aux Institutions parle-
mentaires, permettant ainsi A
celui qui, un jour, lui succ6-
dera A la pr6sidence de la
R6publique de poursuivre,
avec came et dans lea condi-


chcacnde tl Q nout an 'ant
o 1out sea v6tittSIo t6rets,
ap rActnt 14 lOdrts falis
poFr o dq le pay a sortir de
lornlieso pipntrant des
r6fll et de loi politiques
aqi deivent tejoen condi-
I oner motra idvlution dens
le voisinage dae puissante
Contd6iratiot de IfAtadrique
du Nord, s att d'etre en-
c o ".m & au cours do
notre long pas6 do d6sordre
et d'ana ,iI.be'imJs5es po.
titicient ,de soiervT nstru-
aset asu rsvelit6s politlques
de iqtlvidlt I




)flre ses services au public
pqur:
lla dauatais-fransaiis

Quinze ana6es de pratique
comme professeur en Angle-
terre, A la Jamalque et autres
pays.
Succ6s d'enseignement ga
rapti.!
Lecons A domicile ou A la
PENSION SUISSEou6 I'on peut
s'adressr pour tous rensei.
goements.
T616phone 2060.

Clh. Alirted Oooke
InI dh luil dI I'1tal
Vienent d'arriver :
Le tameux Champagne Paul
DaCKER. Hulle d'Olives Duret.
Rhum'suplrieur.


J. D. MAXWELL & Co
Reprntseamlao de Isulmtares Atirleales
Ont l'honneur d'annomeer public et an commerce qu'llssoe font
transportds daas leur nouveau locil,
01 9 Rue R6p ulioalae ( Grand'Rue I
et disposeat d unbon stock do
Kedaks Westman
Of do Iourmisores pbetograpkiques
II sent auaii lea Is t exclusils des mercbeadsm* sawastes qu'lls
ont ton stock :
Gillette Safety tRatoasr Biadd '
Live Savers PeptominbtSm4i Cd y'Dropt .
Wrigleys P. Krand ebdeo beingg oGW S*eets
Carter lInks, Poste Foutain Pens and Pencils.
Celotez Boards
Yale Batteries and Flash Lights
Palmolive Soap, Shaving Cream, ShavinglSticks, Talcum Powder
Office Equipmt n and Supplies.
A. G. Spalding Tennis Rackets, Tenao Balls sad Sipplies
Three in Oa Oil .a. .
I --- ___ , ,, ,


meal o"oir, W AS'm u u0oIMw
gouraPnd qu veaIt d lu
orefuser s aia pour qualquea
Sinstants. ;
... no yo p qu'au parn re*
fus out da a s eantrateor un
gesat aussi 6lglpat, aussi bhr.
I tal de I plt d'uageatilhomane.
Et puis, o des perdue... Elt *-
core, on nInrappe pas una fer
me memo pvec une flour voire
avec e svetre oa I'on a bu.
... v bier, ver les 2 bouro
da aup Aldi, asi rne Am6ri
caine, sle upy portent Is N*
94 auqudl at attol n an heval
trop fou au vit htirt r vie.
lemmenn camion No. 9083
(Service ygls6e 6).
SNat u *oa* ts fat la latto
du pot d eI oontra la pt do
tar at sla Wm b1 y tM vier
time de 'kbcwedk: maw sim
demantibalde.
... a vu. a& Le S6ducteur* sA Ya-
riat6s, dimanche. Cost on film
admirable. Tpo s Is yesuju e*
quills nas pouTsiont so dtor,*
nor de 1'6cran et, dspis 1 alsl
comble d'un public uomorous
ce ltt durdpt tout le spectacle
des murmui'es demotion st do
joie g6n6rales.
... s'esl revolt d'horreur dl*
manche soir, car Ise rhum iom
mable servi en certain beau Ca-
t6 ond tout est copendant parfait
n'tait pas ls meillsurs. -i pa-
tron lui-m.me, interrog, oas
put en indiquer la provenance.
Quelqu'un dit:
Cela tait rappeler le breu-.
vage servi A a Is sore des Bobh-
mes. Au dire de Murger on n's
jamais su quoi...
Allons, Patron, ae recommes-
cez pa&. Vous etes un brave type,
neo ouez -plus ce villain tour I
vos amis. Nous solumes au pays
des goutfes d'or. Approvision-
nez-vous en pour Ie renom de
votre bel mtablissement.
Premiere Cmmnsis & SI-Joseph
-)imanche Mtait jour do Pre-
miere Communion dans Is pa.
roisse de St-Joseph.
Beau Jour Blanc qui mit
en tte toute la paroissikt oh
de nombreux entrants 'sappro.
chtrent pour Ia premiere lois
de la Table-Sainte. Et apres, ce
fut, ce jour-lA et hier, la tradi.
tionnelle promenade dans ls
rues des Communiants en cou-
ronnes de fleurs blanches etaon
voiles immaculds.

M a erne. C 0- 0
lente condition. Sadresser A
Madame GLOECKNER.
Avenue de Turgeau pr6s do
la Pension Morin, Rue 8.


I..,
4


,Jw~


La degnfAt ..v.4iJ
d' aiti no pIrDvS t point nuais-
ter dans le droM aboolo poo
des fact ions politiques,recruttes
d' ailleurn dins minority de
liver la RI4pblique auz flNaui
de I'anarchie.
PiORNO .
Prdeleat d'Haii


t .


_ ___ ___ _ ______


_ __


__







PA E2LNI' N 24u~L A.ji ,1 2


DERNIIERES Nouvelles ]

de L'ETRANGER1


LA C INPA6N iALF.CIORALE
W j'I FRANCIE
La slte Ipliltige jprevalaalt st l I
s itien, dIe liso natiopale
LYON- Dans*un grand dis-
cours politique qu'il a prononc6
aujourd'hui, M. Herriot a pro
c ami sa flddlitd au part radical
et aattaque vivement le regime
de terreur et de barbaric du
bolchivisme. II a insisted sur
P'efficacit6 de !'euvre de paix et
de redressement financier que
couronnera bient6t fa stabilisa-
tion Idgale du franc.
SPARIS- .La France proc6de
dOiain A I'lection de ses 612
deputes aprks une' campagne
6lectorale do deux ijois mende
plut6t en fatour det. indjvidus
que des parties. A .a premnire
place future M. Rayifipnd Poin-
care rejlet par leas elections de
mnai 1924 et rappele au pouvoir
ilf y aun peu plus de deux ans
aun moment o4i to chitte vertigi-
nease du tranc semani la pani-
que danr le pays toutentier fai-
sait craindie la banqusroute na
tioriale.
M. Poincard demand A la na
tion dIdlire une chambre qui se
range~A sa polilique t non A de
sitples programme ie camp
gne electorale. II sen ent stric-
tement aux r6sultatA obtenus
par lui depuis dedhx ans et il
sest refuse mime dan ses plus
important discours pendant sa
champagne de faire connaltre ses
projects d'avenir. Par un bizarre
concours de circonstances, il
s'appuie A la lois sisu4es pro-
pres partisans et sur les trois
nom~mes qui furent les princi-
paux artisans de sa chute : M.
Aristide Briand actueliaent mi
nistre des Affaires EfrCOgares ;
M. Eilbuard Herriot qui succrda


Graves


pour une tris courts pAriode
Poincare comma pr sidiDt
du conseil et qui d6tient le pot'-
tefeuille do a istre de .1'insruc
tion publique ; enfin M. Paul
Painleve mintstre de la guerre
dans le gouvernement d union
nationale.M. Painlev6 a tdAjus-
qu'A quitter-so..part.e .group
ripublicain socialiste,pour fare
la campaign on taveur de M.
Poincard. Herriut&-de son f6-
t6, a donn6 sa admission do pri
sident du part radical enproio
A une scission prefonde afin da
pouvoir donner son enter ap-
pui M. Poincar6.
,des p6trole-
Siedlair es eilte
WASHINGTON .a L Harry
Sinclair a 6t6 acquitt# ; il ta
accusA do tentative de trauds A
I'dgard du gouvernement A I'oc-
casion de la location du Teapot
Dome. :
Detlryalt prra-t-il teter a trayver
Ste de I'AtIlalaqe ParH-New-York
PARIS- Le lieutenant Michel
Detroyst na pu reussir son raid
Paris-Alger sans scale A. bord
de I'a6roplane qu'il essaye un
vue de sa prochaine tentative
de traverse Paris-New-York. II
a 0t6 1orca d'atterrAr A Alger
par suite du nmauvais temps.Les
promoters do son raid sont
d6sappoint6 de Isa performan-
ce accomplie par son avion.
Pendaint son voyage il n'a pu dA
passer la vitesse de 93 miles A
iheure. considr6re comme in-
suffisante pour la traverse de
I'Atlantique. Le lieutenant De-
troyat se propesaitde revenir A
Paris en aisant un tong detour
par Casablanca, mais $es promo
tours lui ont donn6 l'ordre i de
rentrer directement.


fraudes dans les


travaux de Construction

des Entrepotsdela D.G.T.P.

au Wharide Port-au-Prince


Depuis quelques joQs, de Macaque Paptal, (hauffeur
graves'traudes avalent A6t re. priv6 de I'un des. coupab!es.
leves dans le service de livrai DdjA. dans le public on se
sodr des inatcriaux eial oy6s demandait d'oi certain de
A IA c6nstructiou'des a ntre. ces employes paisaient les
p6ts. gqn6raux della D. %,T. P. moyens de subvenir t la gran
au Wharf de Port-au-Prince. de vie'qu ils menaient. Len-
Les teuilles de paie de$four- qudte se poursait activement
nisseurs s'6levaient k ,,ddes et d'autres arrestations sont
cliiffres qui ne corraspon- imminentes.
daient pas A'la quantitM de Cest, d'aprds nos inl6rni
matAriaux livrbs. A la .suite lions, une sensationnell~e aflai
d'une enquate, on put btant6t re qui manage bien des sur
sa'o-ir que certain employes, prises.
ch irgs dtr contr61le desr'ma- 'Noas Iq suivrons dans tuus
tcriaux livres, menaielt 'nn ses dMtails afri de renseigner
trainde'vie necorrespondant excitement nos ledteurs. .
n illement a leur salaire,ghose
d'ailleurs don't, depuis lo-
temps, on s'ltonnait dais le DE IPIT
public.t ELLE POlTRINE
St medi, apr6s une liable fi ea d omois pawi
lath ie des employes sus cIs. PILULES ORIENTALES
12 de' ctrI ci lurent a )re,- *t U-eu a A'
'i',,,I s p;nrmi lesquels !on d, on* deoant a. ha .
grtoletI t aropl_,t.
Nclson, specialement c rgc ,.* SSSS,.-,
di (ot'Ofirle des mate inx J. l 4l6 l 0
livr's et Hlector IMarcel dit P m ,,,,, "!,,1 ,,.",^sl.


I r
Le D' A. G. Araujo de Jorge
E. L i &ivistre Pleipoealilre Jdes Etals-Umis dd Brisil A Pli-a.-Prisee


De taille at 'de corpulence
moymnes. Derritre le cristal
de ses verres cercles d'6caille,
brillout des yeui vifs el sou-
riants qui denolent une intelli-I
gence alert, lout I'ensemble du
visage rev6tant un caractcre de
noblesse raciple aux traditions
lointaines. Tel est Ithomme que
le Gouvernement du Bresil vient
d'accr6diter come Envoy6 Ex-
traordinaire et Ministre Pllni-
potenticire A Port-au-Prince.
Le Docteur Arturo Guimaraes
de Araujo Jorge, bien quencore
jeune, A une carridre assuz rem-
plie. Nommd Secretaire du Mi-
nistre des Relations Extdrieures
an 1905, i occupa cette situation
jus u'en 1912, poque A laquelle
11 fut Secr6taire des tribunaux|
brcsilo-pdruviens, rdunis A Rio
de Janeiro en vertu des traits
de limites-frontidres conclus, en
1903 et 1909, entire la Bolivie et
le Pdrou; il fut ensuite, Secr4-
taire doe Ia Lgation brdsilienne
au 36me. Congr6s Panam6ricain
de 1907; envoy# par le Gouver-
nement Brdsilien en mission
spkciale A Berlin'en 1912-1913;
premier Secretaire de la Mission
extraordinaire du Brd6il A Bue.
nos-Ayrea et A Santiago de Chili
pour Ia conclusion du traitA de
'A. B. C. en 1915, et reprdsen-
tant du Brtsil au 26me. Congr6s
scientiflque panamdricain A Wa-.


,shinglon en 1915-16.
Envoyd en 1924 par le Brisil
comme Ambassadeur Extraor-
dinaire et Pldnipotentiaire aux
fetcs commemoratives do pre-
mier centenaire de lindpemn-
dance politique de la Bolivie, il
It mainteuu A la Paz comma
Envoyd Extraordinaire et Mi-
niktre Plinipotentiaire du BrAsil
pour Ia n6gociation des ques-
li.ns des limiles pendantes en-
tre les deux pays.
Apr6s Is r6glement de cotte
question il hut galement nom-
ine pour Panama at l'Amnrique
Central. II pr6senta ses lettres
de crdance, on 1925, au Gouver-
nement de chacun de cos pays.
,Ancien director des affairs
no'itiques et diplomatiques do
i'Am6rique au Ministlre des Re-.
lations Extdrieures, il a dirigI la
section des Limites et Actes In-
ternationaux dans ce mdme Dd-
partement.
Ecrivain de talent, le Dr Ara-
jo Jorge a publiA lea ouvrages
suivants:
r Problems de Filosofla Bi-
blogica , (1905); Jesus Cristo :,
(1910); ( Ensaios de Psicologia
Morbida ., (1910); Historia
Diplomatic del Brasil Republi-
cano ), (1912); Ensaios de
Historia y Critica s, ( 1915 .
( Historia Diplomatica do Bradil
en los siglos XVI y XVII .


L* Tomp fntur La Saint-Joeseph DemAseas
Le numdro du Bulletin men-
suel, a Le Tomps tutor D, public II y a, come on le salt, A De-
par M. Tippenhauar et donnant musseau, section de Drouillard
des provisions atmospheriques (Grande plain) une chapelle
pourles mois Avenir,vient depa- place sous le vocable de Saint.
raitre avec lespr6calculs m6tdo- Joseph.
rologiques concernant le mois La fete du Charpentier de Na.
de Mai prochain. zareth y sera c6labr1e, diman.-
11 resort de ces provisions que che prochain, 29 avril. 11 y sara
le mois de Mai seras un mois grand'messe A 8 heures du ma-
fraisjavectroisperiodesde pluies, tin.
du 4 au 7, du 14 au 16 et du 23 Un service de camions do
au 28. transport sera organism et mis A
M. Tippenhauer conseille a la disposition de ceux qtii vou-
ceux qui ne 'ont point lait en dront assister A Ia solennit. Cos
avi il de pl.ater eu mua, car, ce voitures stationneront d6s six
mois sera aen propice 6 la cul- hcures du matin au Portail de
ture. St. St. Joseph.


I


: -


A. de Matteis& Co Representants po ir Haiti
-* --f .. .* H a iti*f~'R~'l- ....*. -


__


- ---- -la


--L -- ---~i~i ---II


r


PAGE -2


Lf MA' IN 24 Aviil 192M


Si un infant ast .p dos
vitamin esse*ntils, 10
aditums, a faibhleaso d s,
deo dents imparfaites ou
autres manilestatons de nu-
trition defoctue uaven.
L' nulmion Scott
IA I'hl de foie de monr
active par les vitamine ost
la neouriture id6ale pour la
croissance du orps et des m.
Donne de L'mulsion
Scott i.votre gargon
ou filette.



L'attentat

contreleRoi

d' talie

Les Iieidlatises de Pribideut Bmre
A rannonce de I'attentat auquel
avalt miraculeusement dchap.
od, Milan, to roi Victor Emma-
nuel III, le President de la Rd.
publique adressa d Sa Majestd
le tdlgramme suivant :J
Port-au-Prince, 14 avril 1928.
S. M. le Roi d'Italie,
|Rome.
J oflre i Votre Majest6 l'ex.
Session de ma cordial sympa-
lie i occasionn de I'atentat
perp6tr6 A Milan sur Son Augus.
t* Personae, et je la felicite d'y
avoir 6chapp,l ui adressant mes
vasux les plus fervents pour la
conservation de sa vie ai pr6.
BORN,
President d'Halti.
7T-Roi d'Italie repondit:
Home, Avril 15,
S. E. President Borno,
Port-au-Prince.52
Tr6s sensible aux aimables te-
licitationsde Votre Excellence,ji
la prie d'agr6er mes sinceres re-
merciements. ,,-
Vittorio MANUELLE. j
A' louer
Us bon'pilano marque all*
oand.a ( s'adras.r au journal






LE M TIN 24Avrl 19 I


r- 1 -


De nouveaux dessins tres jolis
CGES nouveau Westclox, dignes de confiance, ont
rencontr6 une faveur immnidiate.
Big Ben De Luxe et Baby Ben D) Luxe sont excep-
tionellement attractifs. Construits sur un principle
entiarement nouveau, ils se pLci-nt solidement, un
attribut qui ajoute a leur longue vie.
11 y a un nombre de reveils WVestclox don't on peut
choisir-quelques-uns avec des cadrans blancs, et
d'autres qui brillent dans l'obscurite.
WESTERN CLOCK COMPANY, LA SALLE, ILLINOIS, E. U. A.
S156

1NOU1N LAUlI.N, Ageils
Angle des lines du C1Lli e & Boi0 e Foi


PAGE-. 4
II .. .. L I i II


wm -


Lee f6tin roUigeiu
La Saint-Mare
Demain, 25 avril, eat Ia fete
de St. Marc, disciple et inter-
pr6te de St. Pierre. II 6crivit un
ivangile sur les renseignements
qu'il tenait du Chef des Ap6-
tres lu-m6me. II precha la reli-
gion du Christ en Cyrnalque et
en Egypte oft il tonda, en 52,
l'Eglise d'Alexandrie.
En 68, le jour de Pues, il
subit le martyre. -' ,""
Le Saint, qui est toujours re-
pr6sent6 en compagnie d'un
lion, est le patron de la ville
haltienne qui porte son nom.
Sa e1te y eat, chaque annee, com-
memoree avec la plus fervente
devotion.
Demain, Saint-Marc, sers en
grande et belle liesse pour c16-
brer I'anniversaire de son saint
Patron.
M La Doclrise Besavaisisle >)
, Mr le Dr Emmanuel Jeannot,
recteur de l'Institut Coopdratif
d'Halti, P[esident de la Ligue
Scientifique et Sociale, membre
de plusieurs Societes savantes
nous a envoy un imprim6
intitul6: a La Doctrine Beau-
vaisiste, ou fusion de routes les
energies haltiennes conscientes
et honnetes en vue te la Sou-
verainetr Nationale ))
gZ Nous ne saurions mieuX
honorer le nom de Beauvais et
mieux exalter sa gloire que d'ele-
versa haute conception dulprin.
cipe de la tolerance et de la so-
lidaritE raciales, A la dignity
d'une doctrine: Beauvaisisme.
Le Beauvaisisme constitute par
consequent le Parti quifitessen-
tiel de la Patrie. La lusion Sa-
cr6e o.
Ces hlignes sont extraites de
l'opuscule etl'expliqueut.
,Remercements et compli-
ments au Dr Jeannot.
BRASSERIE NATIONAL
Mardi prochain, ler mai, aura
lieu la pose de la premiere pierre
de a La Brasserie Nationale S.A,,
Etablissement qui, comme on
le sait, va etre itabli et sera
affect A la fabrication de la
biere A Port-au-Prince.
La cdrkmonie aura lieu a 4
heures de I'apres-midi. De nom.
breuses personnalites port au-
princiennes y ont ei6 in'itees.


Un grand emncert
al'Utisia P amalmrieaime
Le mardi, 10 avril courant, A
10 heures du soir, le quatrieme
concert de musique latino-am6-
ricaine tut oflert par l'orchestre
de I'armie des Etats-Unis, au
local de l'Union Panamericaine
A Washington.
Entre autres beaux morceaux
d'artistes. americains, la Musi-
que executa remarquablement
quaJre partitions de Kiskaya, la
nouvellecomposition de Justin
Elie, note pianist au talent si
suave et si caresseur : Dans le
Temple du dieu Soleil Danse
au dieu Soleil V, ( Defil6 des
Ombres et Danse de l'homme
des Cavernes )).
Ces quatre partitions don't
I'executmm a etE parfaite ont etM
tires a.p audies et le Repr6sen-
tant d ldiYti A Washington qui
assistant au concert a et6 vive-
ment Ielicitl et recut pour I'au-
leur les plus chaleureux com-
pliments.
Nous envoyons nos plus sin-
ceres tiicitations A notre lalen-
tueux musician.


Vis

Marc Marsan, pharmacien
de 16re classes, a l'honneur
d'aviser le public, particuli6-
rement tes arrondissements
de Tiburon eL des C6teaux
qu'il vieAt d'installer A Port.
A-Pimeni une pharmacies sou
lagd6nomination: Pharmacig
del'Aigle don't il est- proprik.
taire-gerant.
11 leur oAre un service cour-
tois,proi.pt, consciencieux et,
aux prix lea plus r6duits des
medicaments frais et contro-
l s,wseuls cables de r6pon-
drefaux j6siderata des2mdde-
cins et aux exigenees de la
Therapeftique.
A part des fournitures clas
siques on y trouve des bon-
bons trWs assortis et un rayon
de partumerie parisienne des
plus variees toutes choses qui
flattent le goOt des entants et
percent le rdve des demoi-
selles.


DTx" 1 | La pharmac'e est ouverts
D& eS |toule la semaine de 6 bres a.
Sauili derni.r t .nort6 'm. A 8 his p. m.; le diman-
hSeurs du malti, Mr Mercius1 che et leoursde rande fete
Garcia. de 9 hresaa. m. A 1 lire p. m.et
Les runia4illes out c.l-, A toute here du jour ou de
bires avint-hier, A 4 heures de la nuit en cas d'nrgence.
I'apies-midi A la Loge I LAmi- ,
tiE i.- Condol6ances aux pa-J Porla-pjment, le 13 tdvrier
tents ,prouv" 1928.


* 40 11 & L YUAIN, Distribatears Port-au-Prince


l.i pT 1


Ilo

Us, Mvoeur d'oanindejS
vous no trouvs nulle
part ailleurs
Le G AU S MINuTU dilin do
tonu I h ntre run qua vO*
avm oed6t 1Joqw'bi pwr qua.
Utit, a "vor, wa o puom
La MIe ai" MoWrIBD-
dt 12 hW, d as d ee
Mn= Suidam, ma o, por
eft do dmMr mx ian& d'avobm
uae nvor daumelb quo nutl an
pro.d, dam auuu aot Mrqua,
an pn t reprodPi n
go Vinten t am*, kbms



POR SALE
liousehold effects, and one Ford
touring car, model lt25, for sale.
Lieutenant J. STUART, Marine
Corps. Rue Bablole.
Phone M. C. 34 3.


a a
Parisiana
CESOIR

Le Bossu
4s episode

Le7 de Trefle
7e episode
tEntree : 0,50 Balcon 1,00.



UIU3Ea FSEudinsIEIII
mI-Ui VMis MAI
ie e ite *ul ,tiew ppOfiSi
G.edhm pa r cenmpem do

KITINE
At dnre, pside I r ae&
a tm&a facid unMquo
RJdu b.tclmewm ineffmf i.i *t auea
wmplda f"a nAP de con rlans
por JMM d.n unpiu I. ..
Tours DOMNUts PHAnRACIES
iNSUf13 -H,- vM S Susi jm3


AVIS
ULe soussip6 declare au pu-
lic et au commerce en par.
ticulier qu' partir de cette
date il n est plus responsible
des actes do Ion spouse no6
Elvie Denis pou cause d'ln-
compatibilit de caract6re ea
attendant qu'une action eq
divorce 10i soit intentie.
Aquil, le 20 avril 1928-
Grammond MONTFORT

Ine Pur fi ida I
6oo0


147,o Rue d Fa. m t-Db u. PO
de pAMt.oml


alase pr. ua r eap" Is d ipi
elk "=Mwll epuuk 6miii.
Ieam M as we- at onudoolsd


IS IU. BC I red.


Westclox


13- -


- -Oman





LE MATIN ; 24 Avril 1928


PAGE. 4


A Ja Parisienne

omnm-e 1'exigence de la mode

consist i s'habiller et se chausser

avec Ia plus grandee.61gance,naUs

avons 1e plaisir d'aviser notre
distin ueCe Client6le que nousavons

reau recemmeneit les d eraires

modes de costumes et les dentAe-


res modes de Souliers, d

sesmarques (Richelieu

risieunne.

tf.. ",,


( Pa,


Marque TIIANON


I.n achelant -dans eelle Maison.

vous jouirez de voire argentaotr,

devise est: Progres, confiance,bon


accueil.


LA PARISIENNE


Angle des


Rues des tiraales et Grand'uel
Poit au-prince.


La sant est am premike Mesm
L'6aergie d'uase mat6 maaalftque
g&gag tout dal s o meads. Lm
Aimlasdles provlaant d. genee qdl
aboandat duns la sast&. L Safes
LUfeboy d6truit tous .-le gernm dO
lap u. I la prifle t la protbS.


-p-


chancu d'oux.Nous'vous onvorroas
aui unse brochure ecrite par do
6pcialistes on chavelure at *e
tiojt Nous vous ferons des p
sitiois intdresantes ai vous
montrr et recommnander no$ pros
duits k Va sarie. I
. EXBJENTO, MEDICINE J
COMPANY 0 "
.ATL. NTd4, pORA. t0
Agate demands pour tous pay


1MI GONZELL WHITE IWiYvS pour resgemomeu.
(du Big Jamboree Co* r -,tA
oazelle Wlitute, ha c61bre dtoile, c" 626 tl
la]nrincipale vedette du Boaaoupi gens, t Pdsu sm
-iig ,Jamboree Corn- cout qusouflreat de sardt6, do
.'panyunds plus"s k bourdonnemonts d'oroilles o d.
jolies.actrices doe aconr6e":; dit tMoE nasal s l trr* t
qouelle doit sa jolie chevelure o n P "tSc1 a bsI
?u ,ge rgulier qu elleA tat d Tost nter1, t 4nnitvret ostr
L'd XILeNt O pour l soulagmoent poermasoat
.,t QINI,., ...d.oF l- d cd ux pnibls *at nu moT$
QUININE POMMADE7 JduquoP des contained de cam tib
Vous au i vous pouvez avoir ei grave eat apparemment incumabls
jolie chveluare *an vouservant4e oat 4t6 conbattus av&c oesus
lExalento. Ellagit our tl n mi. Toot atintres6, dsirnt d'antra
no des cheveux ot e suir shevdui renmsgaements concernant te f-
re apr6s usage vote ohevelure4st marqpable apparell,devra siadres.
plus longuea t plus jolie qaupa- soar an Secr6taire do LARMALfEN
ravmnt. CO, DEAL, KENT, ENGLAND.
LS ethbteM:recommaadent VBsx- qul sqvorre des d ail copls ao
ento" pare quaelle a la vrale I ave s attestations tetimonlalte
pommade de quinine. llg proai- l.t des extraits de journauz, oa0
sent aussi Ie sToa-Jefontoidt poor gagner un temps pr6eiem
quit'conarve frakcbe kl pwea instrument m6me avec lee amdi'
ealiv ln boutas et le tachees. ceaeats adcessaireo, etc, swrot
:Nous soamer si sts d ces assee imm6diatement ez6dids par pote
tions et que vous aura ontl6re A touted adresse indiqu6e, tous tMal
satistaction svoc ae products re- do poste pay6.contre 'eaovoi d'a1i
marquaablee *a voas ous en soom maidat postal do 12 shoeUing.
rijutitrone.t, quo Doal vous an Ea dorivant, mentionmez flea-
'rrons gratis n bastilUos do ring Restored.


9~~


ALUMINUM LINE
New-Orlan ASeath America Steamship Company lie.
Pt I) ; AINS DEPARTS DIRECTS POUR PORT-AU-PRIUhC HAITI
Ie steamer Trotupenberg "1 ayant laissd lew-
Orladis le 19 Avril courant sera i Port-au-Prin-
ce le)5.
'n iteaamer laissera lew Orleans le ler kai
pour Port-au-prince et leseports"du'Sud.4p
Port-a Pfrincee 29 -Jay.ri I
A. de Matteis &JCoA


Pour bien manger
Allez au Restaurant St G6rard, a c616 Ldu Temps, Rue
Amdricaine No 1528,
On y mange bien, le service est rapide et lies Vprix dflent
toute concurrence.
N. B. La maison sort A domcilie sur demand


- ~. a -- ~


,p. ,
o, '


_~~~~ ~ p__ __


r? I r RI ~---- --


- I


* fc-




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs