PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04715
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 04-23-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04715

Full Text
..-^'J

lomant MAG1O1IT
DIRECTEUP.R; ,


1351, Rue Am6ricalne. 1358

TELEPHONE N" 2242
----- *_ J


0


j


PAN AMERICAN UNION


226me ANNEE N\ 6:71


IOT A\U-RI'IlNCI: (I IA11I1)


LUNDI 23 AVRIL 1928


La majuscule d 6 p 6ri t, la
majuscule s menurt: qu'il s'a-
gisse de livres, de revues ou
de journaux, d'affiches, d'en-
seignes ou de prospectus, la
maluscule se dresse un peu
moins, de jour en jour, au-
dessus des lignes imprimbes.
C'est une des grades pens6es
de l'art nouveau. *
Cette r6torme est-elle hea-
reuse? Un des homes qui,
parait-il, connaissent le mieux
I'art de.oratif d'autretois et
d'aujourd'hui, M. Henri Clou-
zot, conservateur du Mus6e
Gallitra, ne le pease pas, et ii
vient de publier dans a t'OPI-
NION une cr defense de la ma-
juscule qui devrait tre lue
par tous coux quifont m6tier
d'imprimer, de dessiner ou de
peindre... des mots. -
La nouvelle mode, nous
dit-il, a 6lt lance par des
c publicitaires )) q u i cher-
chaient A 6tonner le public.
Apris avoir donnd aux lettres
capitals des tormes ou des
dimensions extravagantes, ils
les oat supprimbes, et la ma-
juscule a disparu des impres-
sions commercials de luxe
comme elle availt cess6 de se
montrer au commencement
des vers libres. Quel en est le
b6nefice? L galitd des carac-
t6resdonnent A la line plus
de nettet6 et de precision, et
la rend plus capable de se
plier A I1'habillage e ou au
ad6coupage )typographique.
Mais en regard de cet avan-
tage, voici un grave iuconv6-
nient: On ne saurait trop le
redire, la lettre est un moyen
et non une fin. La majuscule
est n6cessaire A lesprit pour
d6tacher les phrases, pour dis-

Le Congrbs des Ilggsieurs
L.Samedi martin s'est cl6tur6
le Congr6s annuel des Ing6-
nieurs du Gouvernement et
de la Direction Genurale des
Travaux Publics ouvert, ven-
dredi a 9 heures du martin,
au Palais National, sous la
pr6sidence dujChet de l'Etat.
Vendredi soir, un grand
banquet avait r6uni, A Sea
Side Inn, tous les Ing6nieurs
qui prenaient part A ce Con-
grs et, samedi martin, se fit
la visit traditionnelle aux di-
vers chantiers de construc-
tion et de travaux publics A
Port-au-Prince, entire autres,
les chantiers de la Source Le-
e lerc, du Palais de Justice,etc.

Trente Jours apr6s...
Orrilus DOR c, habitant
habitation Merli,,commune
de Port-au Prince, rentrail
chez lui le 17 Mars dernier
apr6s avoir absorbC, coup sum
coup, plusicurs petils verres
d'alcool. Dans la mausarde,
ordinairemcnt 6clairde de lk
lueur pale ct Irenblottante
dune petie lampe de terblanc
iT taisait noir, noir comm<
chez le diable. II pria alors s
cohabitante,Dinaza Elisme.de
lai rallumer nlalampe. Mais i


crimer les iddes par la -vue
avant meme qu'elles ne par-
viennent A I'intelligence.
Quant aux noms propres sans
capital, c'est tout simple-
ment grotesque. Imaginez
quel etiet produirait dans un
texte courant des 3noms de
lieux ecrils: pays has, tou-
gores, saints, mac6doine,;
uu des noms propres: ( pi-
nard. pasteur, couillard, car-
dinal, labbe, marin) ... C'est
pourtanf ce que nous lisons
tous les jours sur des cartons
luxueusement imprim6s..,_
M. Clouzot deplore cette
mode, et ii a raison. II taut
I'approuver encore lorsqu'il
6crit: c La tradition de la ma-
juscule pour d6tacher les
noms ct de l'initiale orn6e A
la tele du chapitre n'est pas
une simple tantaisie d6cora-
tive. Bien comprise, bien ex6-
cutde, b i e n appropriee au
texte, elle n'embellit pas seu-
lement le livre, mais elle sert
de point de repire. C'est un
repos pour l'cil q u i nous
vient de l'Orient A travers les
scribes du moyen Age.)) Or,
ce n'est pas un motht, ajoute-
rons-nous, parce qu'une tra-
dition artistique est tres an-
cienne, pour qu'elle soit ab-
surde: il y a meme gros a pa-
rier queson apciennet6 prou-
ve son excellence.
mQ'he les imprimeurs et dd-
corateurs reviennent d o n c
sans fausse honte A la vieille
majuscule, et qu'ils s'y appli
quent aussi sincerement que
nous taisions jadis, lorsque
nous tracions des pages d'6-
criture avec la touchante ma-
ladresse de nos doigts d'en-
tants...


n'y avait plus de k6rozine !
Mine en profit pour jlui rap-
pelerses mauvais trailements.
Et Monsieur, 6nerv6, anu
point de ne pouvoir bien se
tenir sur ses deux pieds,saisil
une manchette et s'en servit
contre la malheureuse en lui
sectionnant presque le poignet
gauche.
Effraye de son acte, il prit
la fuite. Et la victime tut ad.
mise A l'Hl6pital.
Mais la Police ne se d6cou-
ia-ea nullement. Si bien que
le 17 de ce mois, just trente
ours apresl'accomplissement
de cet acte malheureux, elle
eul la main heireuse en pro.
cedant AI l'arrestation de Orvi-
lus D6md qui, maintenant, est
bel et bien, aux ordres de la
justice.


Nouvelles religlouses
Diorese du Cap-lailien
-- C'est le CPere P. Oger, prk-
cedemment auxiliaire a la Ca-
th6drale du ('ap-Haitien qui ,
6t1 nommr, par 'Ev'quecdu Cap
en la meme quality ai Vallibre.
Du 7 au 22 Ivrier dernier,
S. G. Mgr Jan a lait la visite du
diocese de Port-de-luix. S. G.
a donna la Confirmation a 771
garcons et 1528 files.


PETITE CHRONIQUE...
-* neome -


Au debut de la 161te I'hllymne
national fut joua et 6dut6 de-
bout par toute lassis .
Puts Mile Denise Etheart, dans
une tr6s belle allocation souhai-
ta la bienvenue A tous ceux qui
assistaient A la reunion. Elle re-
traga,en un beau language, i'ori-
gine etes buts de 1'Association.
=Ensuite, ce fut le tour de M.
Gustave Augustin, Miles Am6-
lia Pierre-Noel, Marie Lacombe,
Denise Ethdart et plusieurs au-
tres membres du Cercle qui
charmdrent leur auditoire soit


Mais


Cheu Alfred N. Cooke
9, l du 1)4i1 de I'ta
Viennent iarrrver:
Le tameux Champagne Paul
DECKER. IInile d'Olives Duret.
Rhumsup6rieur.

Vietrolas i vendre
Module Moderne. Excel-
lente condition. S'adresser a
Madame GLOECKNER.
Avenue de Turgeau pr6s de
la Pension Morin, Rue 8.


Mais


Mats moulu par livre
Mais moulu p:ar sac
SMais en grains
Farine de Mais
0,..Son de Mais par sac, p


Mais


pour Chevaux, Vaches, etc.


Ch. N. GAETJENS
Rue du Magasin de I'Etat, No 1940.


Bureau d'Entreprises, de

Constructions et de

ReDarations.
Direcleur : Georges von LIGNAU.
Entrepreneur-Ingenieur.
1531 R- ue Amtriraine, Telephone No 2729
E' lace de Mr Geo. de Lespinasse.1
P. (). Box A. 106. Port-au -Prince.
Travaux: Constructions et Reparations de maisons, instal
nations techn(Itque, 1plombagcs, peintures en tous genre, ex6-
cution dc pians et surveillance des travatix,tournitur( de
materiaux pour installations moderns.
Conseils et consultation.
Correspondance technique avec New York, Paris et Be'lin.


Itiur il.


4 *


UNE SURPRISE
DE LA

Manufacture Haitienne

de Cigarettes
En tumant.les prodoits de oette grande'MANUFACTURE, vous
vous rendrez compete immOdiatement qu'ils no soot pas des ciga-
rettes quelcorques.
Leur tabac q:ji conlient do puissants ar6mes lour done sette
iLconteslable uperioril6.
Le success obtenu par les Port-au-Princienne. Rdpublicaine
favorite at ce;tis dnomres m es La ain st.unanimement re.
connuM psis tlus les Lons amateurs.
L'admiralton manifested par les fumeurs do tout Ise'pays expli"
quo assez que ces Cigarettes, mrilent le rang qu'elles occupeut,
laissant bien loin derribre elles routes lea autres marques.
Toates les facilities vous oseat accorddes pour les etuer, at do
plus, Un grand avautep :
Port-au-Pricienne : centre 100 boos, on accord Gdes 2,75
et & l'nterieur do certaiies pochettes so troupe unoe surprise qui
consiste a vous fire gager d'une jusqu'A Vingt cinq gourde,
selon votre chance.,
C'est one occasion exceptinDell,-.
A la Maian: 75 bouns pour Gourdes 2,50.
Favorite 100 pocl ettes viles our Gdes|2.75.
R6publicaine 100 pochetles vides pour Gdes 2.50.
PROFITEZ. M1. LES FUMEURS.

Le 6anme annlvorsaire dl bAlles pieces de vers soit des
du Corole "L'AAurore,9 morceauxde chant ou ex6cut6s
au piano.
"'C'est au milieu d'uue belle as- La reunion fat des plus char-
sislance que tut c6lbr&e, di- mantes. Lon y passe Is heures
manche dernier, le 26me anni- les plus agreables.
versaire du Cercle( L'Aurore *, Nous envoyons tous nos sou-
charmante Association litt6raire l haits cette intbressante Asso-
mixte. i citation ,


Une myst6rteuse
d6oouvorto.
Nvagenser et Celi
Si, en traversant I'Atlanti-
q(ue. l'(Oiseau-Blanc et ceux
qui le montaient ont disparu
pour ne plus revenir,la grande
entreprise commence depuis
le 14 janvier dernier ne dis.
paraitra pas. Au contraire,
cheque jour, tel tin blouis-
sant soleil,elle remonle I' ho
orizon plus resplendissant de
(l:irtc et de franchise. Oui la
Maison KAWAS HERM \NOS
redouble d'efforts.Elle a recu
un stock considerable de mar
chandises nouvelles, dernier
cri,et qui seront vendues dans
de meilleures conditions
qu'auparavant.


.Riea asn fortifle eof .'tlablil
plus un aouvoir que I'infiiative
prom not prise et Is respond
sabilil~t hardent acc(310.
43llOT


... v-it depuis quelque temps,
leapeoti boutiumers conlracer
Ia mawaise habitude d'ealever
les bo*-primes qui se trouvent
dens I paquets de cigarettes
des FAraqes haltiennes. pri-
vant aii le achsee s du be-
nefice que leur procurent ces
petites recames. Cest one petite
d6loyaIt6 qui porte prejudice
tant atk acheteurs qu'aux tibri-
cant* 't qua NoTR (BL. aime-
rait blNn voir cesser.

... i Jeudi soir, i Is rue du
'C aarK irtier comprise centre
lea ru Peuple Dr Aubry.
un gr taepag eocturae. Cer-
tains 1oas vidalent publique-
ment'jme vive querella el l
Suartr tft mis Mses desus
dessol Cependant NoTmC EIL
vit bifWe river sur le lieux
le Pr -A-alade et tout ren-
tra dana 'ordre.
... ainerait bien voir que des
scenes pareilles ne se pr6mentut
plus daus le quarter qu'habi-
tent d4 nombreuses temilpe pai-
sibles et honn6tes et qui ot des
enfants en bas Age A lever.

... s vu, amedi martin, a I'A-
venue John Browna un bien
4trane spectacle. Un py de-
cendaMf Av.iue, iyaint, confor-
tablement install& pr6s du con-
ducteur, un mouton qui b6lait,
en promenant sur lea passants
ses deux grands youx ronds et
b6tes.

... voit Ia Police poursuivre
nctivement I'6puration de Port-
au-Prince, en rappelant, chaque
jour, aux d6soeuvris et sans-tree
vail quise baladent continuellar
meant sur la voie publique qu'ils
doivent se garder do tous pro-
pos obsc6nes et de toute scene
scandaleuse.

... voit les gens prendre I'ex-
cellente habitude d'iastaller A
leurs domiciles des petits appa-
reils radiophoniqurs rkcepteura
des cor.cers de la Station H. H. K.
C'est une trds bonne habitude
qu'i, serait bon de voir se g&nk-
raliser dans toutes les families.


La Majuscule se meurt


--7 --- __


-- I ~ Irr


r


Ill


~ I II


_ I





f\ .L 2


I LMAlIIN --923 Avril 1928


DERNIERES Nouvelles

de L'ETRANGER
En souvenir des avo- La guerre civil
cats parislens morts a en Chine
la guerre PEKIN-L'eflondrement de la
Le Iarreu de Paris core delense du Chantoung qui a c6
de la ni\ de guerre (16 sous la poussde des nationa-
PA'UlS--Au course de la re- listes dans I'attaque qu'its ont
mise de la Croix"de guerre au lance sur Pkin a'"oblig6 les ar
Barreau parisien,,M. Poincar6 a mdes nordistes a op6rer un mou
ddmontr6 que l'union des fran- vement de retrait sur tout le
Vais indispensable au lendemain front. Aux dernieres nouvelles
de la guerre pour r6parer les les nationalisles avaient pris
ruines et restaurer le pays 6co- Yen Choo Fousur la ligne Tien
nomiquement et financiorement Tsin-Poukao A 75 mills au
6tait igalement indispensable sud de la ville de Tsi Nan.
aujourd'hui. ( Lts blessures dg CHANGIIAI Les d(p6ches
la guerre saignent encore,dit-il. de P6kin annoncent qu'une ar-
Elles ne peuvent se gudrir dans m6e nordistes de 2').000 hom
Ie desordre ni les discordes in- imes a Wlb tailke en pieces A la
testines. II est interdit aux fran- suite de combats extrmineinent
Vais de se quereller tant que ces violenis qui out eu lieu ces
blessures ne sont pas cicatri- jours ci dans la region de Yen
sees. Le service de la patrie exi- Chao Fou dans le sud de Chan-
ge plus que jamais la collabora- toung.
tion de tous les bons citoyens.
Le tremblement de
L'Ageat des rrparations critique e-. I' terre de Philippopoll
core Ia gestion lfianeiore du Reich Les dgAts el les idtlimes
PARIS-LedJournalbapprend PHILIPPOPOLI Au course
de Berlin que le rapport times du tremblement de teire qui
triel de M. Parker Gilbert con- vient (de se produire 6 Phi-
tiendrait de nouvelles et vives lippopoli, la gare et le cercle
critiques suria gestion finance militaire se sont en parties 6cruu
re du Reich. 16s, les dep6ts de tabac ont et1
endommages. Des lincendies se
Prjrhaime tentative d'un raid sont d clar6s en plusieurspoints
a'erie Paris-lew-York de la ville.On coinple une dizai-
PARIS- M. Bliriot fils a d6. ne de mnorts et une cinquantai-
clare qu'il avail I'intention de ne de blesses. Dans plusieurs
tenter le raid Paris-New-York villes les habitants pris de pa-
en automne prochain. unique se sont enluis sous une
pluie torrentielle.


Le pacte multilat6ral ..
pour la palx
L'allitude des Puissances Camion centre bicyclelte
PARus- Le conseil des minis- Samedi apres-midi, 1i 4 hrs,
trees a approuv6 le project de pac A la rue du Magasin de I'Etat,
te multilateral bannissant ia devant le I Ba-Ta-Clan j, le
guerre. Le pr6ambule resemble deant le N o C -
sensiblement au project amdri- camion No 4018 heurta vio-
cain. Le pacte se Sdcompose en lemment la bicyclette No 19.
5 ou 8 articles et reproduit les Le bicycliste fut relev6 avec
reserves de la note du 30 mars. desicontusions elt ds blessu-
II n'atteindra pas le droit de 16- res. 11 a 6td conduit hi I'llhpi-
gitime delense des signataires tal (;ineral. Lecoinlucteirde
dga gs A I' gard du contreve- I'auto ne se so:icia nullement
nant.L entr6eeen vigueur ne dd- fe I'acciilent d)iit il venait
pendra pas seulementde la rati- d'dtre I'auteur et poursuivit
flcation des 6 puissances mais tranquillement sa route.
de I'accession d'autres telles que
la Pologne et la Tch6coslova Assurez-vous centre accident
que. A la : (( General Accident Fire &
Le project franCaft laisant sui- Life Assurance Corporation Li-
te au pacte de non aggression de mited.- Vve. 1. Bermingham,
M Kellogg, secr6taire d'Eiat, a Agent genral pour Hdti.
&et cabld aux ambassadeurs de
France A Washlington, Londres,
Berlin, RomeTokio aprcs avoir
recu I'approbation du conseil Les honneles portelaix
des ministres. Ce project sera Avant-hier martin, un porte-
porte demain A la connaissance faix., qui on availt conti 5 r6-
du public. gimes, de bananes, n'ayant pas
3LONDRES-Dansoun|discours pu retrouver la maison du pro-
prononc6 aujourd'hui A la cham priktaire, les a d4poses au Bu-
bre des communes M. Godtrey reau de la Police ou celui-lA
Locker Lampon, sops-secr6taire peut les reclamer.
d'Etat aux affaires trang6res, a II faut noter avec satislaction
d6clard que la note des Elats- ces actes d'honnMtet0 qui, de-
Unis adressde aux puissances et puis gquelques jours, se lont de
invitant la Grande Bretagne A plus en plus nombreux. Cochers,
adherer au project de trait mul- portelaix, etc. ont pris I'excel-
tilatdral pour la mise de ia guer lente habitude de remeltre A la
re hours Fa loi etait c tudioe avec Police les objets trouves ou
sym)athie et consideration. qu'ils dcliennent sans enj 6tre


Ausecours:
'" du a Bremen
:QUEBEt- Un envoi dc pie
ces de rechange poor la r6para
tion du Bremena I'lle Greenly
est arrive ici aujourd'hui el sera
exp6di6 par le premier train A
la Malbaie. De 1A il sera trans-
porte dans 'ile par aeroplane.

A' louer
Un bonepiano (marque alle-
maude ( 'adreser au journal






\ad


les proprieires. C est un ueau
inouvement qu'il faut encoura-
ger par tous les moyens.

OI .s AVONS IIE ...
LE lw: H olIT \ANNU'FL )D' CONSEI--
IH FINA.\NCIKI-REl(:IVE'H Glf:-
NI::UIAL..
Nous avons re('u deux exem-
plaires, I'un en anglais et I'autre
en franiais, du ( ()nzinme Rap-
port annual du Conseiller Fli-
nancier-lReceveur 66n6ral pour
I'Exercicc 19)2(6-1927.


La valeurde I'HfJPMOBILEest
supdrieure a ce que coute sa sim-
ple fabrication, HUPMOBILE d6.
pense 10"/,, de plus pour taire de cet
te SIX un meilleurd'une plus lon-
gue dur6 eLfe propri6taires con-
naissent la d(illrence dans la dou-
ceur de roulement, l'exemption de
j6para'ions. Tous ne payez pas
plus pour le brilliant et la vitality
d'une [iUPMOmL:E Six que pour les
voitures d'un moule moins solide.


I MENA


HUPIMOBILE


LE BULLETIN MENSUEL DK LA BAN- a eW gracieuse.nent remis.
QE ROYA.LE DI) CANADA. Nous renercions pour tous
... Aussi le Bulletin mensuel, ces envois gracieux et nous par-
- numdro de mars, de la I coarrons ces publications avec
Banque Royale du Canada. plaisir.


EL. MC.:kuDO POLIGAFICO
Le num6ro de f6vrier de EL
MNitAc o PoLIORAFico, revue
mensuelle d'art et d'industrie
s'dditant a Barcelone.
ET LE: Bt'LLE TIN D- N. D. Po PER-
IP:'ruEL SECOunS.
Le numaro d'avril de cette
interessante. Revue religieuse
s'6ditant au Cap-Haltien, nous


horn Liaile
-:Le steamer Waelt Deaut
lloiai) venant d'Etlrope sera
ici lanli martin, 23 avril crt..
en route le m me jour pour
Kingston.


Eo inemoire d'Oswald Durand


Madame Veuve Jules Rimpel,
n6e Marie Durand, et ses en-
fants, Mr et Mme Leon Oswald
Durand, Mr et Mme Georges Os-
wald Durand et leurs entants,
Mr et Mme Emile Z6phyr et leurs
enfants, Mret Mme Ebert Fran-
cois, Dr Jn-Baptiste Oswald Du-
rand, Miles Lydie, Ldonie, Ma.
thilda Durand et les membres
du cercle Dessalinia tont chan.


Toutes les Polices


E LA


HO


INSURAIEE CO


IComprennent la Protection centre la

Foudre sans augmentation de taux



Eug.LeBosseeiCo



aBux
g0


A. de Malleis


&


Co Reprecants po


Haiti


-- --------I .---,- _.T .____ _~_ ._ ~ ~_ _


I C-C CI


~i~OLeP~i~ar~k~


1i".0$1iC sa


'y Zq-m


" `~


AMA&





I.E M-A TIN 23 Avril 1 2I


W-7I


k--WI


PAGE= 4


UEdo
VtRITABLUS
PastillesVALD
et r I VNMPLOV 3iT-r A u--


01.1 1-, ri.ui., -UTILi tE A rP. 03 V \NS requ par le dernier rrancais tn uon assortimenti uc vine us la 3u". I--w
PRESERVERA son, don't ies vins sont aussi tavorablement connusen Haiti, nous olfroas ce stock
-r e., : c Poumon ctpr livraiso
COMBATTRA EFFICACEMEN R pour og aisoe:
os fn.;. s, rippe, /iflNena, etc. VIN DELOR Rouge en barriques de 60 Gallons
MaIjs SUiroUT EXIGUZ BIEN l (( Blanc 1 60 u )
LES VERITA.ILES D Blanc en caisseGRAVE
PASTILLES l AL A Blanc Grand Seigneur
PAS7 ILLES VALDA Blanc ( Barsac
.cdu,,s seu'.' .nt Rouge a Tivoli
en EOITES ) Rouge ) Cardinal
portent lc nor1 *
SVMfOAleo Qualite excellent, Prix tries avantageux


l L. Preetzmann-AGGERHOLM & C
Phone : 2254. AGENTS GENERAUX, Rue du Quai.
1n vente: la Pliirn ie Cen.-ll.il. III :i )ii.) Lauto dan la ri1'golea A via M arias
Sharmacie Buch, eA Port-a Pri 11. hTiiii aI', I Avant-hier, It l. 1 2 du ma- M a iages
hrutus, a .1lrmnie et dans toutes les honnes Phar- tin, une auto Dodge, N 81 qui -- ---- --
d(escendait la rae I)aniits-i)es-- 1 i A
tmacics. __uches el allait s'engager dans Marcel Marsan, pharmacien file jeudi 12 avril courant. A
------ rue Amcricaine, faillit chavi- de 16re classes, a I'honneur heures 1/2 du martin, a r t l d16
tcr A la Cathd rale le lu di 231 I.e iinistire uipolenliaire d r er dns la nrulfonde rigole si- d'aviser le public, particuli- Grand-GoAve,lemariaeialedeMild
avril courant, ~ h. 1,'2 du ma- Ilrsil a llatia i tuie devant ancientn ( liar de la recent les arrondissements Alta Chdry avec M. Gefrarc
tin une messe de Requiem h la C'est ivec le plus grand plai- MNladelinie de ITiburon et des C6teaux Lafontdaat.
mrmoire du regrett6 Oswald sir que nous avons requ, samedi Fort heureusement que le pro- qu'il vient d'installer A Port. MNime Edgard Rodrigues et iM
Durand. matin, en nos Bureaux, I'aima- pritLairede la voiture, notrealmi -i-Piment une pharmacie sous Autoine B6raudconduisaieut1I
ble visit de M. A. G. de Aran0o svssalem qui 6tait au volant, la denomination: Pharmacie *poux A I'autel. Apris Ia cir6'
La pr6sente tient Neu d'invita- Jorge, le distingu6 E. E. et M i- el sang-Irod nessair ou l e l'Ai gle dont i st propri6- oe religieueAnecharmalti
ion. nistre P6nipotentiaire du 13rsil ains.e l peonti t accident neps lesut taire grant. reception eut lieu.
pros du Gouvernement d'Haiti. lrei s. Le petit accident neu 11 le otire un service cour. Jeudi aprks-midi, eout lie
M. Jorge, dou de manires pas de suitesplus ch e toisprompt, consiencieuxet enstrice intimit PtionVill
praimablessi nous ura dit que Pays m- presents sur les lieux, 'auto put aux prix les plus r6duits des le manage civil de Melle Svi
resss plsu noraybs s etetre lacilement tire de ce mau- mbdicaments raise et contr6- Garqon avec NI. Thomas Meur
S des plus tavorables et sympa- Smith. Le t6moins leat:pol
thiques ct qu'il s'emploiera a d vais pls. ls, seuls capables ( le rpon- le maris, MM. Jules Boisrond
velopperles relations existantes dre aux desiderata des mdde- Canal, Fernand St-Surin at Ale
icuandfsh entire Haiti el la Ropublique du Assurez-vous contre accident cins et aux exigenees de la xandre Molse et pour Ia marine
S'Brdsil. a:"(General Accident Fire & Therapeutique. M.. Leon Nau, W. Francisa e
People Nousrenouvelonsl'expression Life Assurance Corporation l.i- A part des fournitures clas W. M. Smith.
say they de uotre plus vive sympathic uited.- Vve. F. 1er:iniughia, siques on y trouve des bon- La B16ndietion nuptial lJeu
like it au lepresentant pr6s de noire Agent Gtniral pour llaili. bons trts assortis et an rayon fut donn6e, le m6me jeur. e
lei p Gouvernemnent de la grande R6- -de partumerie parisienne'des I'gliseSt-Pierre de Pdtion-Ville.
because- publique sud-americaine. .' t plus variees,toutes choses qui lts iovaient poor parraia at mar
__ .1 .. .C 1 ..Ilattent le golt des entants et raine, Me Hermann Malebran
It's "the most Les soussignos Charles Bou B I percent le rdve des demoi- che net MmeFernandSt -uriu.
refreshing of chereau, Pal Bouchercau et 1. | l selles. Une belle rception tutolerte
drinks" cereau, Paul Bouchereau e l n aux maris aprts 1'Ofce rel.
"delicious". ) Accaciaavocats de la dame Ser iee de jgo r et (Ie uit a pharmacle est ouverte -- ux.di aprs-midi f
delightfull with Norlilia Francois et des da- sIki,|calit de La pliarmacie esti ouverte s j b aprJs-midi fut reel
food, especially mes Vve Bastiei Jeune, n6e ichs tie touls qua la semaine de 6( lres a. M St-Marc, Ie manage di
sandwiches".... lia Latortue et Miguel Car- it, s. ie t s esMp.m.; e man- e Adgustine Blain. avec M
Buyitbythecase bonnel n&e Pouponne Fran- 1- u che et les joursde grande te li osemond Kernisan. of
-keep it on ice c ois donnenti1 avis tous n ceux FlaIs Ia in ite e 9 lhres a. in. i 1 hre p. m.et Mme Christian Pition M
at home. tqu'il apparticudra que I'avis \'ins et Liqueurs de routes I toute heure du jour ou de Emmanuel Tingu6 accompa
aharn dans le journal a Le liarqucs. la nuit en cas d'nrgence. gnaient le couple A I'autel. .
I million aT ns le r Pour hoire et apprkcier le Nous envoyons tous nos vuni
7 million a day etdu 18 Novcmbre 192n BuM BAIANcoHT*"* Port a-Piment, le 13 t1vrier de bonheur A tons ces heurem
cst, nul et non avenue allendu
q(ejusqu'lici, les hn iiers de Passez au BA TA CLAN 1928. couples.
leu St Martin Dupuy nontpas
de leur pere de son ,'ivant L
tuteur de I'interdite Marie Jo
sephiue Nord Alexis,dite Ale-

i IN 19281.111I IIDD I IN


IT II1AD TO 4CE GOOD
TCO T .1 11RE IT IS
( 3..


Charles II3)UCI IHE 'EAU
IPaul lIOUti.11IilEAU
A.ACACIA
AVIS
Le l)r Waag announce ii sa
clientele ole Port-aui-lrince et
de la!Province quil part le 20
avril coirant pour I'Europe
ii uera (Ide retour vers Ie ler
Sep)lemnbrc.


--


Qu6A'Mo t.aIcton.lo cte *


r S>- 1-1
GO TT R4UA,,,~i,


I
I
I
I

b
b
b

I
r
I.
I

t

I




I


i
I
I


Insurance Co

ie des plus tortes companies

nadiennes d'assurance sur

la vie

fEug LeBosse & Co
lem aplnaniumF.amarkit. wa A man


user saincment, Allez ce Soir


re--


BORDEAUX
*,- ',, .. ... .. __ ......[...I --- :r- .1- I..L Un IA 0 d, r d ite a i


Dr. Bengue, u, Rue uaiu,. Paris.


Vo L lez-vous voIus am


_ __ I_ __


- -mmmpwmpw


I -


................ a


7mag


- -- - I I ll


__


bn~mrm~


~- I-I- ~- -UI-----


Ca


a




TLE'M TITN -3 \vril 1q23


rGLOBEOL-
donne de la force


Convalescence
Neurasth6nie
Tuberculose
Anemle


L. Cure de CLOP, OL
s gmerga. .1 force r.crveuse
0 rend aA nerfs raieuntis
loute lour nergie. leur
Couples" 0a leur vwaueur.


>'.. m kAlc tlon ni
-. ide bld iA 9
.m 1910


MIatri tou les avantagp
quo pout prtoenter I&a sroe
t rapie artifcilello, dent -o
S porlois voule fire un
amthoda capable do reropla-
cer Is tranDsfuisn iangunlae
l,'le-nime et ccl ave aeven-
ts e, disilt-on, malgro q'Ill
faIte tIjjourers *ai r.ow
Selle, au miOns dam a to ces
urgent&. nousI eroyoa eas
qu* Ia stroltbIple peaiN
donner, en uea* !eul do ea.
le rjmltatls remarquables
qu'rn peut obtonir d'une co-
re Isolonite de Globiol.' ia
face d'un organism re*
mouter., revivifler. & r fel-
rt. c fel toujamrs t ce dlr.
ier jque nous donneronS I*
prelfrenc.
Df' H Gnasrr,
t Lab ii Ods tscnces.
Lauratf de ia Faculid d
Vodecin Id Paris.
Itebllsements Chat*:ta
Grand Prix
Fournis de II6;pIt do Parit,
2, roe Vanirleanel., PaIrt, t
loulte pharnarles.


-Lam---


-la Parisienne


Eiomme I'exigence de la mode

consiste a s'habiller el se chausser

avec la plus grande.olegancenous

avons le plaisir d'aviser notre

distin uee Clientele que nous avons

re u recemaentl ,sI dernieres

modes de costluiaes et le' de,'ni -

res ,modes dle Souliers,des fameu-


sesmarques (.Richelieu) el

risienne.


( Pal.


Marque TRIANON
En achelant dans celle 4Maison.

vous jouirez de votre arqent,unolre

devise est: Progres, confiance,bon


4ccueil.
'V.',

p


LA PARISIENNE
Angle des Rues des Miracles et Gwrand'lue
Polt au-prince.







m Bar


La snt est une premiere .w cM
L'inergie d'une sant6 magallque
gagne tout danm ce monade. LA
*maladies proviennent des germ.e l1
abondent dans la salet6. Le SaveM
Lifebuoy d6truit tous lea germe. 4d
ta peau. II la purilie et la protlib
-o&&t r S &


DERMATOSES


Le MENNEN, proc6d6 sclenUtfique
pour calmer lea eftets de la barbe
La CRP1ME & raser MENNEN vous prepare use
douce et rafraichissante barber de .le moment o0
olie prend contact avec votre rasoir.
UIiez de beaucoup d'eau-chaude ou froide do-
i e oa tendre. Acbetez le gross tube ray6 do vort. sR
vented partout.
Apr6s la barbe d6licieuse-ile baums. MENNBN
Irftviu pour Ia peau, enlbve le luisant de la figure, rtttrai-
l t chit et gu6rit|les petites coupures et lea. t&ch. Re
('& pidemnent absorbde. Sans graisse.lContenue dans au
tube portatit pour lea trousses deovoyage.RlUes a oa
Wr If ser, rien no peut se rdpandre.

qE N M N -AVING OMA


I ,_..


a~m ~- -- -ii


ALUMINUM LINE
New-Orlkan k South America Steamship Company lie.
PROCHAINS DEPARTS DIRECTS:POUR PORT-AU-PRUmCE HAMx
J.e steamer "' Trompenberg "* ayant laissi lew-
Orhlans le 19 Avril courant sera i Fort-au-Prin-
ce le 25.
On Lteamer Jaissera lew Orleans le Jer Iai
pour Port-au-prince et les ports du Sud.
Port-au PrinceCe"20 avril 112.
A. de Waalteis Co
AiT1ra.Gita*ozA


Pour bien manger
Allez an Restaurant St G6rard, A c6t6 du Temps. Rue
Ani6ricaine No 1528,
On y mange bien, le service est rapid et lies lprix d6efnt
toute concurrence.
N. B. La maison sort A domcilie sur demand.


--- ----- ---- --- -- -I -'


PA"Tr. -


;


rC'




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs