PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04708
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 04-13-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04708

Full Text

Qi6ment MA^iOUli
DIRECTEURj
1i4, Rm Am6ricaine,135

TELEPHONE N* 2242


2rme ANNEE


j


N 6366


PORT-AU4-RINCE (HAITI)


i MI Won-
Ce quifdistingue I'atiten-
Iref lirmes de I'srniti~' ntoe
.ho'wes, e'esloque celte dernit
rem le saursit caller sons une
co6nance absolue, tandis quo
1'ote 'en passe.
|I s aul BOURGET



VENDUDI 13 AVRIL 1138 .


*tI le s omwvells de 1a polillque...


- Le parlemeitarisme
ET LE J1


gouverneme:


LE CHEF 01 60UIVERINE
*a
IPar I'unlNt dans factiou,par lui a communique de 1'6ner-
la concentration des forces de glie et de I'ulan. II a arrdt6 le
gouvernement, les initiatives gaspiliage par tous lea mo-
de directon,par la &monocra. yens, il a procure d I'indus-
tie enun mot, e'est l'unit6 trie des possibilit6sde travail
dans 'Etat, c'st le navire.al- et de d6veloppement,il a sup-
lant dans une inde direction, prim6 j6talltisme d6morali-
droit. as but, guid6 par une santet ruineux pour le rem-
seule main. V C'est, comme dit placer par I'idde de 'Etat di-
encore Charles Benoist, l'uni- rigd par lui et soutenu par
t6, la f$Iit dans la vie natio- tons so concitoyens. Et, au-
nale.Par celo,ily a un Etat qui jourd'hul, dans les conseils
duress prolonge,se maintient de' lEurope ou 'on ne consi.
et se d4veloppe, so.ple etst..- dArit 1 Italie que come un
ble, AIa toip vari et i4denti- parIt pauvre, elle occupe
que. i Tandis que dans le gon- une des premieres places, ses
verneenut purement parle.- Rept6entants parent sans
mentare, 11 'y a, dons l'ftat, timidity, leur voix est 6cout6e
quo des Etats successits, dis. attentivement et la patrie de
joints et d6sarticulds qui dit Cdsar et d'Auguste, le pays
16rent.l'un de l'autre, q u i, de Cavour est redevenu une
chose plus grave, s'opposent grande nation qui prend part
Nun A l autre. au gouvernement des desti-
ConuSidrez4a revolution fas-. nes du monde.
cite accomplie en Italie. En Dite-.moi: co m b i e'n de.
ce sets, quel vigoureux exem- temps, avec leurs discussions,
pie a donn6 Mussolini t Et, en leurs renversements des mi-
montrant que sons 'autorit6 nistdres, leurs majorit6s bran-
d'un chef qui pense ot qui lantes, leurs luttes de parties,
agit, tons lea s 6ments d'un uneChambre de d6putes po-
people, mieux, d'une nations. pulares un ;Snat Italiens et
tt11. peuvet ace6i'ir, en peu un ce.ae g01 vemeent d6-
de tempbune cohesion natio- pand t de la bonne ou de la
nale partaite et marcher vers mauvaise h u m e u r de ces
ravenir dans la discipline et Assemnbldes, mettraient i s
la m6thode,quel pr6cieux ser- pour accomplir t o u t e s ces
vice le I duce-pr6sident D a choses?
rendu au Monde, aux gouver- Et le grand secret de cette
nements hsitants! rapid renovation ? Cest l'au-
Et touted la force et tout le torit6. C'est que Mussolini n a
triomphant orgueil de c es pas seupeur de gouverner etlde
gouvernements vigoureux et gooverner sea. Fort du prin-
6nergiques, de ces chefs qul cipe qu'il taut.A un gouverne-
gouvernent, c'est d'obiger A ment, un chefqui gouverne,il
a fin A collaborer A iceuvre l' mis largement A profit
commune des adversaires qui en travaillant: pour Pintlret
Ia critiquaient la veille,c'est de public. 11 n*a fui aucune diffi-
taire de cesadversairesoutres cultl, aucune responmabilite
libra.ux d'hier, de tarouchws ne I'a eflay6. It a fail partout
autoritaires, des partisans rd- courageusement front A tout
solus de la dictature democra- et il a propose, des solutions
lique, prdts A toutes les r6so- pratiques sans permettre que
lutions, parce qu'fls ont enfin des discussions, des protesta-
une part simul6e de pouvoir, tions les d formassent. L'a.
de ce pouV6ir ou, naguere, ils dh6sion du pays ? II ne s'eu
ne voyalent qu'abus et illga- .est pas d'abord souci6. 1 sait
lit6s qu'il I'aura plus tard ; car, les
Ce sout liAde bioe rtes peuples, bons juges en ces
lemons politiques, t a n t pis matlures, arrivent toujours A
pour ceux qui ne veulent ni comprendre, q uelles que
suivre 1'exemple des chefs qui soient les dures n6cessitds
gouvernent, ni appr6cier les provisoires auxquelles il a
services qu'ils rendent aux iallu sesoumettre,que le bien-
collectivit6s I Fort heureuse- tre et le bonheur des indivi-
ment si i'onexceptequelques dus et Ides collectivites ne
doctrinaires obstin6s ou quel- s'obtiennent que par Ia puis.
ques exalts d6magogues,tout sance d'organisation et la pros
le monde, aujourd hui, re- peritl de rEtat. C'est l'Etat
connait les qualiles de solidi. italien, dcrit le Dictateur, el
it de l'eeuvre realisee par un non le people italien, qui est
Mussolini, par example. 11 a souverain. Aucun parlemeni
retabli 1'o r ans laPenia- c peut. governor saintnent
sule trou a ,elew-Jq un pays, car les Corps collect
situation nUAiqie t.fi. Iats; ont incapables de fire
nanci6re I i, obe-I acted de volont6.'...,.
nant partbj dep ion*s, Le fascisme no tend pas a
en exigea quiuc.queIta- laire.revivre les traditions ab.
lien prod xim solutistes, 11 creera on regime
d'enorts, dIBu ete prebd, dautorite, avec un pouvoir
duction, il a raniim l'activj6 fort et une organisation me-
generale de la nation, plie son thodique, permettant A cc
people enter A Ia discipline, pouvoir d'etre en rapport J


LUNETTES PINCE-NEZ

Marque Rodenstock- .doS .
S, _hi hlapr6s-midi,a la rueDpaBMis
I en .i es llP f de los les num/iro D aouches, presqu'en lace de
LeC nt1 Cpour myopes et pres- I'Udnesa Glace, un petit 6tablia-
byties ; s"oantpropret o06 e client eat
Aert asouait p r Ie patron
S* ABSOR lui-4iame qui est d'une imabfi.
i Lent lles jaunes-vertes ANT paree.Ltaresaot
p p res et lea boutsaells reui-
ls inyons ullra-violets de la lumi6re solaire, de tous les n n'attendentquele clients.
numnros pour myopes et presbytes. *
S..., a vu, avann-hier soir, dans
/M on/ tures pour lunettes et pince-nez de tous uetit salon de coiffures, un
Genres. .:t. A qui on faisalt la barber.
VIS el branches de change pour la-marque ,RODENSTOCKs Le one barbiero n trvet n d e e
o ^ Idea. Cete faon de rasert,
BazRr"r 0oul e ROl geP daout et en oausant paraiait
I~c I; ......C vl ftort d6plaire anu brave gatle.-
maon qui montrait maints sagees
H aehnPr x &0 d'Harvement. A la fin, la ol
"fortsl6oigna m6me do Ia chaise
RUE DES FROWTS-FORTS I parler I son lateriocutoer.
SIan tut trop. Le client sodres-
as-- r sea pieds, vocifera quel-
qas mots durs et sortit avec
constant et intime avec les Demain nous compare- uas jbue non 6plachie. II alla
masses populaires pr6sen- rons le 'gouvernement demo- ph loin so taire raiser tout A
tees par des organistionsca cratique populalre de Mr. Fait.
tables de comprendre lenrs Pol car6 anu ouvernement [., ,propdi6tai e n_ iofm_ -
esoins et d'expri leurs dictatorial'de ruoMUni. pd A leurs employdquo loms-
croyances rasent lea gens as rasoir,
Mais oui, cest cA.. C'est CoalMeees i" 8 ivent so garder do les ra-
i'E s, gude d'ne. t des il* desilt."AWe t ser Aar lours conversations in-
I'Etat, guid6 d -une in ter- ates.
me par un chef qui mverne, C'st dianche prochaln, 15
qui eat- aouverain.,ts Po neu- ril, l tR" .Ii.eIiiaToU- et I' lonement
pies n'ont jamis t pu -I'dtre des conferences pronounce au "" uee a Bolee
sans 6tre entrain6s dans la profit do (Euvre de. Pupilscheotux A la Ninon.
d6marogie, le d6sordre et ia- Mile St antne Sylvain par.ers Iee portrait, ce aoir-1i, unejo-
narchie. En aucun moment, dl a Pnys ds Almamzones lie robe de crepe do chin, blan-
les Assemblies pol i ti e q s e 5 a conference commencrra A che qu, come cellos de touts
nont pu plier a la discipline,A 9 hburo 1/2. Unse auterie sui- lea utres, a commencent .i-
Ia m6thode, gouverner enfin, vr,. se et finiaent dojA a. La lermnel
les masses populaires aveu., On trouvera des cares chez d. .saie. o ets, reco verts do s,
gles don't elles dependent ser- les embres dc I'(Euvre, auso I' e, se sea ntf jt urAs,
i t. o.. I -rixd onaes./ n eut pas seutement aitI le bon-
vilement* heur de ce Don Juan quo, sous
le_ rayons de Ia lune d'opale,
_0=1111i elle paraissait impatiemment at-
tendre, en compagnie d'une..
Uuvonclle, sur un des petit@
LE FESTIN MUSICAL a de PlaceDelies.
LA fstin musical bat son plain daos toot Port au-Prince aveIs lElle attendit, c e r tI e long-
Disquqr ODEON.Dans toWs l quartiou at daml outeseaI rtoes do Ia temp,, car lea minutes d attento
Capital on n'entend qua oes disqus deal l'apparition riceote a sumsnI qui precedent le heures minou-
pour fare laire lea autre biables de joit et d amour .ont
Les vague& musicals d'ODEON onvablasont suMi Iriomphale toujours longues et interminal
meat Is province, don't lea centres coUamlad6rent do gruies comn- bles.
motndes. Mais quand, apr6s un quart
La preuve est maintenant plus qe fsaite. Touts discussion ur la d'heore, long come un jour
soproriorit de ces Disqaes devoeat impossible, les mots no pouvant sans pain t se nut amen6 elle
r4sistcr aus fails delatats: ce gentleman qui venait de Ia-
Poor ceux qui nont pas encore eoateau co disques nous ou de- uer quelques copains A Edo-
mandons qu'une chose : VENIR LES ENTENDRK. Alors ilts corn- radio ou, coup sur cou, it avait
prendront pourquoi i n'y a quo lea bsquas ODEON, at pourquoi .. absorb course e petis vert
il n'y a quo PAP IS, qui, centre artiatquaodu mondesoul, inconlost de Barbancou.El .le sose ftit
et incontestable. ait ds artSitea tells que ceax d'ODEON pour Opras heur/use... .E encore davantage,
et Opdrette : Micheletti, David DewTri6 Cheries Frlant, Ninon quand sur ses 16vres roses se
Vallin, etc. poserent cells de 1 autre. ,
Pour la diction Roger Moleao, etc. Et lentement, lentement, No-
Pour ChansonettUe: istlaguatte,Hlari Laverne,G.Milton,Y vone TRE TEIL lea vit franchir I'Ave-
Guillet ec, etc. nue Ducoste, tout heureux d'-
Particulibrement nous attirons I'attention sur nos Disques de Ia volr P jou d'une mnte..
Musique Classique, apanage immortal de Ihumanitd et ddllee do tous agrea be.
lea sidcles, don't chaque mason doit Mtrs pleinoment fourale : tLe praliia de Prt-a P rine
chnasonnoetes moderns peuvest passer de Ia mode, malts A la I Mu- D ,ep.u l .qul o ..ain.
quoe laEsique des grand mattraron revient al revlendra toute la vie pouva itremarqu&'que dals .
N'oubliez paa non plus Me Phoasqraphs. Naus vendors encore .o.aitremeql~s i v quo leg dt-
des marines suprur A moiti o ti des de la epris leur nuvise habitude
currtnce... Rp.,n .o,. de fire de Is vote publiqueleur
If-ep,.,-n,.-. .-- -D,--L---,- Ilieu de reunion.
Cap--J. Luciani &Co. CAes- J. C. Benoit, Jamel : Mai, aussi depuis deun oa
Marcel Volel, Jdr6mis. J. Eilu Le.sge.- Port do Pails : Abays Iiois jours, la police a reprissa
Fr~rea. Saint-Mare Clmnent Piard, Goosalves ; L. Peiisler. bonne habitude d' purr cos
Agent G6nrali, rues en y ramassant tous ceuxs
S.T qti, par leur descruvrement et
S. r a va n V |leurs propose ordurieri, causent
K Jy a J du scandale publ ic.
Rue du Centre 1303- Port-au-Prince Les lamiles co istatent eels
i i I I i i -^^i i i i i avec plasir.


_ I__ I


.. .. I M ---- -- m__I


-. ~-~- -


~--- I --- ~-- ~- --


-L~ ~_ 1_~__~,~;. .....- ,--ii




PAGE -2


DERNIERES Nouvelles

de L'ETRANGER


Lee convlasions po.t
tiqies ean Chine
CANTON On signal dan-
les icgions du Yeunchoun et du
Leung Kong au sud de Canton
que.les habitants ont t61 massa-
cr6~ par les Rouges. Trois mille
extremists ont captured les vil-
les et lea ont incendiees, ils ont
massacre lous lea habitants mA-
les au-dessous de 40 ans et brd-
16 m6meles entants. Les
troupes du gouvernement de
Canton soapgonndes de sympa-
t'iser avec lea communists
ont refuse de se rendre dans
cos regions pour renforcer les
troupes qui s'y trauvent d6jA.
Les tearaUiatapSfino.-
in6noa do nl rno
(CONSTANTINOPLE-.-Lesa ha-
bitans do Smyrne ont entendu
hIier des grondements souter-'
rains:,En certain endroits des
jets d'eau bouillante rougeAtre
laillirent du sol.]
L t.-aa -Uas -
*st la Tarquie
O C JSTANTINOPLE-La nou
vells que le Senat des Etats-
Unis a conflrme la nomination
de M. Joseph C. Grew come
ambapsadeur en Turqnie a 6te
reue aveoc satisfaction dans la
colonite ambricaine et dans les
milieox officials turcs.
De 'Epage a l New Yrk
par les airs
HENDAYE- On apprend de
Sevillo que les lcapitaines Jime-
nez et1 glesia qui se distingue-
rent au cours de la champagne
marocaine auraient decide de
tenter un vol sans escale d'Es-
pagne- A New-York. Leur aero-
plane a Jesus est de construc-
tion entierement espagnole ct
resseinble A tIavion de Coates et
Lebrix, ila a un moteur hisano-
suiza.
Trotakyauralt-I Ilutt6
le Turikestan
MIOSCOU- Les autorits so-
vi.tiques tournament en ridicule Ia
nouvelle selon laquelle Trotzky
aurait quitt le Turkestan el at,
teint la trontitre de la Lettonie
a% ec Laskevitch et le general
\Vazzetles.
Le President Vasques
en tourn6e
Le Presidcut (Foracio Vas-
quez vient d'entreprendre une
grade tournee dans la pro-
vince de La V6ga.Au course de
sa visit, le President de la
le6publique Dominicaine a
inaugnre la construction de
la grand'route national Gua-
yagiai-Jarabacoa.
L'or sovitlique import
aun Elals-Unnis
PARIS- On conflrme que lea
Soviels ont tail une demarche
le 21 nrialr et out renouveld cet-
te ldniarcle au minister des
A 11'at res Etrang6res
atl sujet de 'or sovielique im-
oi't6 aux Elats-Unis et pour
eIthilt la Banque de France a
inlnild uone action jurndique. Le
miiiiiistre a'sa pas encore repon-
du.
Les ltilps. des pays
coalre le Commuaisme
PARIS La police a arrele
I'a.nricien Schuller, secrdiaire
de I Iternationale communisle
el ddl.agu4 du comite cxeculif
jtiirintiunal de Moscou.


Lee ravages do Ialeooe
I es mflails d as doeauler
em 6tl d'EtbriM
PARIS- On announce de Ma-
yence qu'un douAnier Irancais
en Etat d'6brite a lir6 des coups
de revolver dans une auberge
de Nanborn sur deo civil alle-
mands, en a taE un, blessed& un
second, puoi s'et enfal ot barri-
cad4 chez lui. II a ensuite mis to
feu aux meubles.La police a de-
convert smn cadavre.


LLMATIN -13


nnmI--


Promeonde ur er
Dimanchelat Vedette *Pan-
talonr Guilbeaun executera
sa plus attrayantpe promenade
Jaiala baie de Port-au-Prince.
Elle quitter A Idates les heu-
e les grand what, des (7 hes
du anti, there, en suivant
constamment le rivageSource
Salee, Sea Side Inn,Dock de Bi
,olon, Colte Plage, Bailey
"Beach, leaPhare de Mariani -,
et retournera au grand wharf.
Avis donc aaxheureux pro
meneurs. Rappelez vous que
le prx li voyjagareste A deux
gouri Jes par personne.
Bient6l unen partiede'deche
seca organias6e pour Ges demoi
sellpes senlema t I .. in. :--..


le cXflit relieax iaexle sera accord6e A celle qaoiaura
MEXICO- La police a opeiE pris le plus grospoisson.
des descentes dans les masons
u'elle suppose etre des lieux Frangois LtftELLIER
e reunions pour lea partisans
de la revolution catholhque.Sept --- _
emmes et douze homes ont
16 arr tes. La police a fouille La douial6mo ditUon
rois masons dans la ville et duHproo dloNv- trolec
les faobourga. WASHINGTON--[avocat du
lo0 &u gouvernemont dons son rEqui-
Joe gles joeeraillsst dilgtes sitoire dan epoc6s de -
'Ses de Isa ressg te pot Dome a acseui M. Harry F.
6 La lYavase diseti do Cob Sinclair d'avoir remis A M. Al-
PARIS- L'envoy -de a Co- bert B. Fall 293.000 'en quatre
imcedia au Congres de Ia Pres- versements'dans as carconstan-
ke latine decrit lea plaisirs et lea ees mysidrieuaseuui ont dveille
curiosities de Cuba. L'envoy6 do les souppons.Le --- dveau procks
a I'Action Frangaise vante le a commence par l'interrogatoire
raffinement et la distinction do d'un des principqux t6moins M.
la socidte cubaine. L' envy de Malon Eversat baiuquier au Co-
t L'Echo de Paris a moatre le Iorado et gendre de M. Albert
patriotism des cubains do coo- B. Fall, ex-secr6taire de i'inte-
Seur. rieur lequal avec M.Sinclair est
Iem vol do]Of tue accuse d avoir conspire.
e, Lelarixz
CALCUTTA-Costes et Lebrix Les]tleelios ee Argemilae
continuant leour longue randon- BUENOS-AYRES Les pre.
nee aErienne sont arrives A Catl- miersr6sultatsdud6pouillement
cuLta A 6 heures 30 du soir vo- A Bueno-aAyres indiquent que
npnt de Hanoi (Indochine tram M. Irigoyen tient la ble dans la
O.aise). Ils ont intention de con- proportion de 3 votes A 1.
tinuer leur voyage par Delhi et
Karatchi. Leos 1eotiont A Chloago
CHICAGO- Le aHerald Exa.
LE cBREMNII EST TOUJOURS miner) a announce ce soir A 9
AU POT hours que les resultats des Alec
I9.1A _itrf r^-_D -. -i s J- __ li.tin indi msiont r.Ma U I V_


uAL.UUNNL-Prar suie us pre
visions metd6rologiques detavo-
rabies, lo a Bremen a no parties
pas remain.
Le raid aeriea Leadres-Cap
LONDRES- Uns ddpecho4 d
GA a I'Exchange Telegraph a
announce que I'avion de lady
Mary Bailey qui accomplit un
raid de Londres au Cap a 6t6
tortement endommag6 en atter-
rissant A Tabora Danganyika.
Lady Bailey n'a pas 616 blessee.
Dapr6s un tilegramme du
Cairo au Daily Mail lea auto-
rit6s britanniques ont interdit A
lady Heath de continue son
vol et son avion a et6 mis sous
clef I 'aerodrome d'H61iopolis.
La stparatlio de I'Eglise
et deI'Etal lures
CONSTANTINOPLE-L'Assemblde
national d'Angora a vote A l'u-
nanimitA un project de loi pour
la separation de I'Eglise et de
I'Etat on Turquie.
Inondations au Canada
I MONTREAL-- Certaines par-
ties de la region est de i'tlle de
Montreal sont encore sous I'eau
et on ne peut comrnajiquer
avec les maisons qu'au moyen
de bAteaux.
Les periormasues matalaires
H IMBOURG- Le nageur pro
lessionnel allemand Otto Kem-
merich a abandonn6 son epreu-
ve d'endurance de 54 heures en
sortant de I'eau apres 46 heures.
II bat cependant de 14 heures
le record de 32 heures.


nomivuIa merson avait t16 Elu gouver-
neur, M. Frank L. Smith s6na-
teur et M. Oscar Carlptroin, at-
torney-general. L'Examiner"
avail soutenu le gouverneur
Small dans, sa 'eanpagne.
I -ib i lil t


i


Au Radio
Void Ie progame pur le coeeri
de ee oir au Radio:
8.00 p. m. Orchestre do 26me
regiment U. S. Marine Corps.
(J. T. Mc Garvey 1st Sgt. U.S.
M. C. Directeur).
1. Changes,
2. My Blue Ridge Mou ntan
Home.
3. Sobbin Blues.
4. If I had a Lover.
5. My Blue Heaven.
6. Dream Kisses.
7. You'd Rather Forget Than
Forgive Valse.
8.30 p. m. Selections de vio-
Ion avec accompagnement do
piano par Jules Hraux et Henri
B-lair.
1. Une Chasse dans les Ar-
d .nnes.
2. Elle et Lui.
8.40 p. m Lecture par le Ser-
vice Technique d'Agriculture.
8.55 p. m. Recital de piano
par Henri Belair.
1. Melancolie, Reverie.
2. Le Chant du Berger.
Nocturne.
Le Jazz JamaTcain a PHILIPPS
Versalib (5) o jouera la dernitre
parties du programme.


Noire terre 'a pas Iremble
Q uel q u e s personnel nous
ayant dit avoir ressenti, avant-
hier. vers les 16 heures 20, one
forte secousse de tremblenoent
de terre, nous avons voulu
avoir les caract6ristiques do
seisme.
Nous nous sommes adres6 1
pour cela aux Observatoires me-
t6orologiques du Petit Seminaire
et de I'Institution St. Louis de
Gonzague.
11 nous a 6t1 repondu quo les
sismographes n'ont enregistre ce
jour-lA aucunc secousse sisami
que.
On s'tait donc trompe et notre
terre n'a pas trembl6.


REVELAiTIONS8EMATIOELLES
DomInUdoa U.o" ur1l oJltoM. Jrr
sist, ble a-.ur 4ot asoinR *io u t
--"Poi.-ro IftuH. P U paro


Toutes les Polices


DE LA


pnnUIi


i -


ICE co


- ~ -.- - -- - -. - -- ~ -


--- ---- ~ --


A. de Matteis


&


Co Representants pour Haiti


wIlp


lComprennent la Protection centre la

Foudre sans augmentation de taux



Eug.LeBosse6Co


Agents GeI6riraux

-1B10fil uii lU2 *llRi


I -


Avril 1928


Attention & Th6 l&, oI
Therese,. c'est le nom d'un
cordon bleu qui tait bien A man-
ger, mais qui. des qu'ello a rw-
galo ses patrons pendant deux
ou trois jours disparall sans
leour demander. conga; et qui,
chose plus ennuyeuse, ne dis.
paralt pas soule.
Lesa poux Salome, habitant
rue des Miracles No. 415, avaient
pi is A leaur service une cuisini6-
re nomm6e Thirese qui so dli
sail originaire des Gonaves.
Pendant deux ou trois jours,
elle se r6vela on module dans
I'art d'appriter les plats exquis.
El Monsieur et Madame, le pa-
lais flatten, se louaient fort do
ses services et croysient avoir
fait une precieuse trouvaille par
ces temps o& les bones cuasl*
nitres sont plut6t rares.
Mais hier martin, les epoux
Salom qui ont I'habitude do
prendre leur cale audlit, appe-
Ilrent Thertse pour leur appor-
ter le jus reconfortant. Mais dens
la mason silencieuse oft pin6-
traient les premieres lueurs d'un
beau jour, rien ne repondit A
leurs appeals reiteres. Surpris, Ui
sauterentl a bas de leour lit et so
mirent en devoir de retrouver la
cuisiniere, peut-etre victim do
quelqu'accidentticheux. th ouis
c 'tait bien cells I La reality, c'est
que Ther6se avait quits ia mal-
son, pendant la nua, on empor-
tant routes les provisions de la
cuisine, I'attirail do Ia saile A
manger: nappeos, vaimselle, un
service en crystal de prix, tous
les ustonsils do cuisine et, qui
pis eat, 5 polnies, volailles do.
dues qui se trouvaient dane un*
cage attendant qu'un dimanche
l'experto cuisini re les missed an
*pot pour le plus grand plaisir do
ses matte et maltresse. .%
La police qui, d6jA avait re"S
de nombreuses plaintes concer4
nant findelicat cordon bleu, la
recherche activement.

Qui a perda ses pa les ?
; Le Bureau de la .olise auise:
que deux individus porteurs do
5 poules ont 616t apprehendEs
dans la nuit 4e mercredi A hier.
ls n'ont pas pu indiquer la pro-
venance de ces volailles qui out
RtE; conflsq ues et gardees au
Bureau do laPolice oa leur pro.
prietaire penut les r6clamer. ^


----~-


-&glad& 1- 1 I


-Ilw





LE MATIN 13 Avril 1928


. PAGE- 3


A I'eoooamon du 1t2 avail
A I'occasion de cet heu-
reux anniversaire, le Presi-
dent de la R publique et Ma-
dame Borno recevaient, hier
A llhoures, au Palais Natio-
nal, le Conseil d'Etat et
quelques autres personnali.
t6set amis du President, ve-
nus lul presenter leurs vceux
de bonheur et de sant6.
Reception charmante et
cordial au course de laquelle
chacun exprima au Chet de
I'Etat son admiration pour
1'6euvre accomplie et lui re-
nouvela I'expression de son
attachment A son gouverne-
ment.
Le President Borno eut
pour chacun le mot heureux
doot on lui connait le secret
et que Mme Borno soulignait
de su grAce exquise et de son
accuell charmant.

V*1t de kleyelelles
Lesa p6claliste& en vols de
bicyclette o n t repris, c e s
jours-ci, une grande aclivit6.
Hier matin, M. Jn.Baptiste
M6nard. habitant Portail de
St-Joseph No 405, se rendit A
bicyclette a la Banque Natio-
nale do la R6publique d'Halti
poor y fair encaisser une
certain *omme d'argent. 11
laissa A la porte de la Banque
ua b6cane, marque Mead, N 2
et, pIndtrant A 1' ntrieur, s'ar-
reta quelques instants au gui-
chet d'encalssement.
Lor qu'll sortit, i constata
que sa bicyclette avait dispa-
rue. Il en fit plainte au B.-
reau do la police qui fait re-
chercher le coupable.


file des Normalleames
Cost domain soir, A 8 heares,
quo 'Association des anciennes
16ves de l'Ecole Normale offre,
A Parisiana, sa grande soiree
th6Atrate avec rLAIGLON.
On pr4voit gd6nralement que
lea Normaliennes a u ront un
beau succ6s; car, les cares d'eii
trWe s'enldvent rapidement. Elles
cotdent 4,5 etO gourdes et on en
trouvers encore quelques-une,
6 Parisiana et chez M. Georges
Munier.
Qu'on se rappelle que le nom-
bre des carter a 6td strictement
limits au nombre de places du
Iktatre.
LM vacemees de PAques
vent prendre fin
C'est lundi prochain, 16 avril,
queprendront fin lea vacances
1 PAque commencdew depuis
le mercredi saint, 4 du mois. ,
Lundi. done 6coles et colleges
rouvriro t leurs portes et les
,sees repr~edront livres et ca-

BDe I'e sulfurese as lieu d'eau
deoce
La Hasco vient de faire f'ac-'
quisitiob de I'habitation (Mer-
ger sitt0e sur la route de
Port-au-Prince A I'Arcahaie, en-
tre Ballan at les Sources puantes.
Les ing6nieurs de la Compa-
Igni y faissient forer un puits
artasien lorsque, au lieu de la
nappe d'eau douce qu'ils comp-
taient trouver, ils virent jail ir
qne source d'eau chaude et sul-
furouse. Celte source impr6vue
va obliger les ingenieurs A de
grands travaux de canalisation;
car, cetti eu sultureuse d6truit
les cannesA-sucre. On sera done
oblige do creuser un canal de
l'habiitation jusqu'A la mer, ce
qul permettra 1'dcoulement de
ces eaus impropres A l'arrosage.
D6raUlllomnt
Avant-hier, vers les 6 bres
do soir, A Sarthes, Plaine du
Cul-de-Sac le train de la P...S
rentrant a Port- ,u-P incce a
d6rail.e. Trois perion,,c.n ontl
ete blessdes el tina jI tc ,;
'lH6pitul Gie. eral.
Oil tinqulq ic r I lc.s .Aiu
di i atatident.
Aasurcz-vous contre at .il.nl
A la : General Accideit Fire
Life Assurance Corporation Li-
mitle.- Vve. F. Bermingham, I
Aest Giniral pour Haiti.


I'eiporlatios des Fiques-bauat s
Coitime nous Ie nations la
a Caribbean Trna Co a
lait, le 5 avril coiR, A board
du steamer Ancon, de la Pana-
ma Line, une assez important
ex edition de Figues-bananes
ac et6es sur les mnarches hai
tiens.
La Caribbean Co poursiiit 'a-
chat de ses fruits don't une car-
gaison sera expedite aux Etats-
Unis par chaque occasion.
Qu'on se souvienne que la Comn-
pagnie peut acheter jusqu'a 5
mi lions de regimes de ces fgues
et qu'elle peut s'entendre avoc
les planteurs pour des achats
dans les champs m6mes en se
chargeant de tous les frais de
transport jusqu'au lieu d'embar-
quement.
A LOUER
Grande Mais-n au Bois Ver.
na. Grande Halle au Petit-
GoAve
S'adresser A Ch. N. Gaetjens
1940 rue du Magasin de 'EtI

Le Cercle L'Aurere
jDimanche, A 4 heures de I'a-
pr-s-midi, le Cercle ( L'Aurore o,
Association mixte littdraire,
scientiflque et artistique, oflrira,
dans les salons de M. et Mme
Verret, rue de la Revolution,
une grande matin6e litt&raire, A
l'occasion de son 26me anni-
versaire.
Une sauterie suivra la r6u-
nion litt&raire.

Us tlyas crev toade Isa ree
On nous signal que, depuis
lundi, une portion de la rue La-
marre et de la rue Dantls-Des-
touches se trouve dans Is pire
6tat par suite d'un tuyau crev6
don't f'eau se r6pand sur la voie
publique. Le malencontreux tu-
yau est place pros du mur du
Petit-Sminaire et passants et
habitants du quarter deman-
dent qu'il soit repar6.

Le proprietaire do sac...
Par un avis insr6b hier au
MATIN, le chef de la Police de
Port-au.Prince avisait que le
cocher du c buss )) No 156 avait
d&pose au Bureau de la police,
un sac .oontenaat un tube en
caoutchpuc pour roues de voi-
ture ( bmss ) et que ces articles
6taient retenus A la disposition
de leur propri6taire.
GrAce A notre publicity, celui-
ci en fut vite intormd et se pr6-
senta hier, dans la matinee au
Bureau de la police pour recla-
mer les objets en questions qui
lui turent aussit6t remis. Le
propri6taire est M. Regis, habi-
tant Lea Cayes.

Marlages
Mardi apres-midi cut lieu,
dans les salons de M. et Mme
Henri Chauvet, le marriage civil
de :
Melle Alice Chauvet
avec nore jeune ami
SMarcel Genlii.
MM. Seymour Pradel, Richard
Mc-Gutfle, Joe Pierre-Louis et
Ernest G. Chauvet etaient les
temoins de la marine et MM.
Albert c-Gutfle, Dr L. Camille,
Calisti t Ed. Baussan, ceux du
mari6.
La Benediction! nuptiale tut
donnq leI meme (jour aux ma-
ries esl 16glise du Sacr6-Cceur
de Turgeau. Madame Albert Mc-
Guflie et M. Frederic Gaetjens
les conduisirent A l'autel.
La quote au rofit de l'glise
fut taite par Melle (.Gentil el M.
Andre Roy, Melle Lucienne Mc-
Gutfle et M. Pierre Chauvet, deux
gentils couples de fillettes et de
gargonnets.
Apres la ceremonie, une r&-
ceptiolt tout intime A cause du
deuil de la tamille Chauvet tul
oiferle aux mnarius et a leurs in
vile s.
i *


I Il tr main a 'VW c6l6br6 en I'
Metropolitai ne de Port-a-i-
Prince, le ma,-, .- de :
Melle YuVnne Vuvul
ave.
M. Planes Defils Edouard fils
1 Le couple avait pour parraii,
et marraine, Me Moravia Mor-


184sda1i s es Trmuaeuk
MOSCOU Les inondations
ont caus6 de grands dommages
en Transcaucasie.

Troisiom Ciremce iumlselue
Sera prononc6e par le Doc.
teur Francois Dalencour, di.
manehe prochain 15 courant
A 10 heures pr6cises du mating
A Parisiana.
C'est la fin de I'6tude socio.
logique et juridi que sur le
CODE RURAL Dg 126.
Nous engaeons vivement
tous ceux qu bi'ntretsenat at
I'histoire d'Haiti, ila Science
Social et A i'Ecoeomique,
d'asister Ai cette Cont6rence
qui est usne luminemM mise


au point du probl6me natio-
nal hadtien. La question agrai
re sera encore envisage, el le
conf6reucier va dee:notrer
quele Code Rural de 1826
n'a pas mis la plus I gbre en-
trave A extension de la belle
et gindreuse oeuvre agraire
de Pdtion et de Boyer.
Cette conference est aussi
l'exaltatlon de sla petite pro
pri6t6 rural don't les estets
ientasants sont d6montrds
par I'Histoire et I'Economi-
quo
Oue.le jeunesgens ailment
en toole assisted A cette con-
6rence, ils y trouveront la
matl6re d*un enseignement
poor ravenir.


Ches Antoine 1*
1372, Rue R6publicaSie
Port-au -Prince.
Jolics pantoufles
Pour Homme -pour Feuame.


Plantatioe Nigse eIse
Le Caribbean Trading Co M,
aise les int6rnm s qia'onp, 1 out
teoir les plants do ro Michel o
Baionette, choisis pour kau peie
'tation,chez Monsiear E.N BUWy,
rort au Price, par douzaie.
Poor le grande qusatit6, it
faut un d6p6t u maols doe la ol
ti4 do prize, aeoc le souuelnd.
Caribbean Trading Co.Ltd
Port-am-Prima


_____-S -j al


Bar


Term nus


elegant Cal6 o~l'oa trouvera les:meilleurs con ;,.n lntious et uu service irrdprochable.


peau et Mme Yves Hyppolite.
Demain, A 0 hours du soir,
sera bdni, en l'eglise du Sacr-
CoeurdeTurgeau, le rariage de:
hAelle Elionore Douge
avec notre charmnt sami
Fernand St-Armand.
Its seront conduits A l'autel
par Madame Francois Dalen-
cour et M. le Cepitaine Comeau
Montasse, Cqnsul do Monaco A
Port.au-Prince.
.
Ce nous est un plaisird'an-
noncer que sera c6lbr6 er. r'E-
glise du Sacr6-Caeur de Targeau,
[e Vendredi 21 Avrd courant, A
6 heures du soir, le marriage do
Melle Paula Riuldre
avec
ik. Paul Chenet.
Nous envoyons nos meilleurs
voeux de boaheur A tous ces
heureux mari6s.


J'annoce a o public, oatsameat
auz amis'de juridiouos de Port-
au-Prince Pe1t-tGoave 4 Ames &
Veau, qul voudroat ~'eaerm do
leur confianue. que Ial rm ris rat-
orcice do ma profelos d'avoeat*
Cabinet, rue d Oentre, 13603, c
face do I& chapells Baint-Louis do
Gozague. ger
0.60 Liger


I


DU PA IOANT AU OONOOMMATMHW
NoIE R ,AIN, O 5O./.tIE.D
DRIAP D'ELBEKUF
os e ses a pIt s pa ees*
mi@ De #I so s m drON
VtTM NTS IMPERMrAptL CE
sNam uuao. Ose .O (P.-d (Mgu- mt * an nn~
I pW I r fwMrl l -r.- me uM/S, Mt qun Ial/lei. sNVOYs QRATIs T P3FAU
3 w M. e degpe Et U sMM s enitguMPt do vre eair.
sa *nsommaquln sp6ctaux rg tV & voo moeures, mo
aa"l s seat usa l bln fats quo sur tvos-mome.
iinm d*stU0o a a toi e ,,WamAso W WABm&M
M. p Di4.) pour ehomia, U ga st 4dpi d e,.
I won .ue fra. u.L T *m M *m *M d *
m. s .- -. *e.irt *u*M u*** M .-.us... *
obst m&m L4A NONtIALc" PIOARIOPAROOT 0aP
.a.maOnM t A*sI.UP au F. -a m ues "a 0 M
n er..b... s op.wa e .e Edfoem.. de a- J"".u M


* ~ -. - .- 4.--.,-. -


Mais


Mais


Mais


Mals moulu par livre
Male moulu par sac
Mais en grains
Farine de Mals
Son de Mais par sac, pour Chcvaux, Vaches, etc.

Ch. N. GAETJENS
Rue du Magasin de I'Etat, N" 1940.
III i Now&


Catlechic, veritable Eden -Des liqucur< eq ies & dIes Vins savy .-:,,x.


A &~' **.c..~..


_ _


___


qmm


--


1


I' M IES-6. .. .. .. .. ..


I __ __~~ __


-- ni n n I I


r


I


I


I


i


-*^


DO


LD




LE MATIN 13 Avril '1928


JU" U OL


14 soul falmant

Igoe Appmioe L anetllirti.
appeteas Ui assurnmes,
ie*rN, rs.'lptNpoIntL
Rlgtt rhmeald oe tbrwM


C~osrlp~tbi


La bwmb rqpap. Nib i~r Our, p1 -r SsupdImre.J USU


41 -


Colombian Steamship
C.Aompany Inc*
m u n. "
Le steamer "?adilla" vea"nt de low-Tork via
lesa du lord, esl attend ia ortw-trince Ie
14 ourant. II repartira le mime jourodiree-
ten pour Jfrdmie, ean route poear .les ports
de l olombie pregnant lla et passagers.
'--Taun-Priwt,. le it avril 1918. .
lol.o biat teamship Company Inc.
Gebra & Co, Agents


BAR TIEfNI iNU
PRO.pmanI A. W mater
A I'honneur d'ntormer sa bietVeillante clientele qu'il t
'uslall6 l'6tage de son tablissenrent,un salon exclassive-
wnent r6serv6 aux tamilles od l'on trouvera des consoma-
mations de premier choix et o6 des lunchs seront servis
s irdem Pid :. S- .c *. T -.1p e "
Bi6re 4 AI Presion- Sandwiches. T6Iphooe :2786.


Sre


TOUTES DIMENSIONS POUR
CAMIONN EN STOCK...


34 x 5
32x5


30x5
36x6


AdmnlastisraUotes
0 *do
AViS
- I~ propriAtires on occuplits
das terr1 Sh t mNmwordp la
idtI 'd mrst-Folts; au Wad,par
Sla Ru Roux; i I'ft par sla HI
SC JM h ; A 10' m a litto-
rW, ..e=mitr f^ol I'ep .piat
lion pour came d'utliti pubiqo4n
a 6t6 pronaoole,soat Iformids qu
ce terraims devaet 6tr s til Cs
pour un juala doa t l travaux
daam6aOaatl v"at eommenacr
le/ e r iet a r-
d' pooor vder lr lions un dli
. taioi0s is stav k--. a tte t,
11ei.leS,. eM.b .mdt.
Port-Iu-P acll41 Aril 1M8

Ajoifleone hIe pper
rose vue
Avis doe'..lo
IA Coaduotoar d'u baus ps-
UP o No *a ,40r4 ,, Ldpar-
toeant do 1i Poliol, uas se coate-
nant ua nlubo C ifjehoue pour
roues do voilMte 6 ).0Cgrtiel
Sont i Ia disposlltla d leur pro-
-prltirr. '
H1. 6RAIGB
CApt. G. d'H. CWh4 de Police.
I __ "..* '^ "


- I-


ifI


I


., 34 x.7


38 x 7


Rappele-vous quiles tubes rouges


Son plus durables.
** --* *--
L. Preetzmann-AGG OLM
Phone :^224. AGENTS a e Ind


t

QRSL
- ~-


p.


Une favorite
dul theatre
FAli L' ELOGE-"
e, l'Exelento"'


,MM. le Membres doe s So.
cdlt6 sout convoquls t Ast
semblhG06ka sle Dim*UM
che 15 Avn 6 i 9 hodm3 0Ade
maUin i 1'Asile. pr un i et
sont cordialemeat iaitns ala-
sikue lear iamille 8l~ler 6
Islaectare.du Raunort sew \


ALTER BARRISSadit fExt- A p
lento est Jameux. i rI
A lltr Harris, une des actrices |,,
Impayables de la conlrde, dit .v .
uell, doit sa jolie e joyeuse
echevelure d l'usage ir'gulier Je,, soussi
qu'elle j ai tde '._ Conemmoee e
L IIOlRT n'est plus
4 lll acteslet action
QUININE POMMADE quelcolnqes1
j .Vou sumn T ou poM avtir ose briel photo
_o ch.ol.ro *a vous Mrvant 4o Donaclen, a
'aoeato. Ieltur li s@.0. tolt conji
Sw omvts to cor eh... iTve, une ac
** Ong.votr Obe*ohusltr ., Int
plaloque uat. plus jollr qwargem lm,..
amat. m-nt.
tahe ,Sth1t'recommandest Es. Port-4a-Prin
lento', pa.'qualUel t ls ralt Gtbri
pommade do qui nae. ll prm.l____
seat uMieso navoaknzotoe Skit -"
qui oo"e froi.he aponm s
W&llIn s boutoas t Is oleke. e pip
*.NMes sotun I *ri sdecO Mwni- Demande
lSme dt qu wO sumeo *eni t r6s blen int
stiutsttlo eO c prodalts w ots No 400
l m4 quo no m O 'Agnce Ha
Ieredemrati e as deastuve edo
c!ase dm*as.Nous'vous vaTror o .,!.
uul ua broekan u erite per doe Ai-
"oi *a a 5hovolur at 1 e n
on Tvous tfWaous des prope L
linostsresamatos .tvous oa exI e"tWePo
u ftet t ncomnanear noo pro. ', ON t I
4EXRLENTO, M6IUW1NE p4,lgroo0
S COMPANY 03 sMn bset
| nTL~m.iqfA, GEORGIA l n Mieia.
ainudM b our ton pel Jidftk 1to
.i--P eour roase-inmti. N

Le Roi des Rhums


6sident.j
F. CHERUIg

6, intorme ie -
ot I public queU
responsible des
ns g6I6ralemeat
doea dame Of.
use, nO4 LAuIA
yant abaadonUi
apt poor ca&
; uota divoros.
celeI avril192.
ielJALPHONSM -

us l*Ma. .
un Iuepr ta
itrodeitl BaVeV)H
D97 ka buartU d.
as Diou(PFnMe)


... .
ommere-al


)
- oS


I
I.
p


Cdo I ioewu
i.;m 1938
. CaAoM


c'est le Nectar
BE DU M AGASIF Ii L'WAT N*' 1940
BAISSE SURt LES PRIX
Rhum courant 4, 5 et 6 gourdes"gallon
RHUltM1NS
De Sept Cinuquante Gourdes
En bouteilles A partlr de Gde 1,50 la bouteille.
Le fhum Nectar tabriqud'oun seul et meme product La
difference des prix se trouve dans la vieillesse escompte
10 o/o sur tout achateun gros.
L:queurs el Sirops de toutes sortes aux prix de Cinq
gojrdes la bouteille de liqueur et deux gourdes cinquante
fa bouteille de sirop.
EXTRAITS pour Kola, liqueurs et sirops par litres de 50
bouleilles on detail.: dose pour un et deux litres pour
Cr6me A la glace. Sorbets.
Extraiti pour parfumneurs
Eau de Cologne, Eau de Lavande Violette,etc.
Alcool rectified pour liqueurs pour pharmacies
Alool A brer- Clairim--Ca -- Scre, etc etc.


n-s--
r .'


__


1mw


1


II C ~I 11 111 --- -- rrrr L n r~


PAGE 4


-- -- -- .--- --,--- -- I I -,,-- -- ------1,-~ ---


- -- -- --


-- -r -~ Ic~a a~


_ ~rrrrrr~-~ r--


-


. ttit !,kfi 'i


IJ


J.^-


T




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs