PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04707
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 04-12-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04707

Full Text

Clement MAU01OIR
DIRECTEUP.
1368, Rue Aminricane.t8368

TELEPHONE No 22.2
.** -" .4


226me ANNEE


N- 6365


j


J


.. .. -


PORT-AU-PRINCE (HAITI)


-I


JEUDI 12 AVAIL 1W
11 i )". -


Les lois ioa ells de Ia p itil eus.1.


Le parlemeitarisme
*


ET. LE


e A


gouvernement de 1'Etat


UN CHEF A UN GOVERNMENT
I i, .. .

lI fautl an chefa uan gdo- n'est cerfes poir
vernement. C'est la formula que l'on dit q
intrinsdque et lapidaire que la Itons seules soi
guerre, q"ul a profonddment coniditionnent
modifl Itat social des peu- peuples. Mais
pies, a poe6 comme priricipe urent deshomi
statique oine qua non de leur rent on tondere
evolution politique et de leur tfdos qui dure
prosp6rit6 6conomique. Et les home. C'est S<
temps nouveaax qui sont n6s la morale de k
de la grande saignuimposent c'est. Louis XI
A ceux appel6s A gouverner nit6 de la'royau
lea nations, la n6cessit6 de non.uae assemi
s'Aboigner du gouvernement ou de, sozerain
essentiellement populaire Portalsa, Camb
pour adopter une 'dictature D'An gly, Sidy<
dimocratl ue dans laqu elle Ii- A l'laboration
initiative, la responsabiliht, lea la collaboration
prerogatives, la supreme di- lets de jurtsco
reaction du gouvernement ap- vre imp&rissabl
partiennAnt A un chet q ui outiw A iautle de
gouverne v6ritablement, ins- g6nie ,napol 6o
pire et dirige ceux q u i ont turentpas les gi
pour tachi de i'aider dans ia diets des Etats
construction de s on ceuvre qui toid6rent
politique et :adminlstra- mand," ce fut
tive. Ce sont de cesitranstor Bismarcr.
nations hlAtoriquesjin6lucta- Aujourd'hui,
bles qul a Hcm uat u feen cen tetn-
jours A, certain d .es a'-, ef ti $ goft
la vie de l'Humanit6 et qui, tut-il p as pi
taisant cro.ler sous Ieurs soul- Charles Benoisi
fles irr6sistibleg J p donjons ohJe plus g
vermoulosuetlfi pasr le*do iid idresser
trines s6culaltes,top vieilles, ment p6pulaire
marquent I'aurore de si6cles pas n ouvern
nouveaux. d'tre Fe pire
Les routiniers pourront ments. a?
longlemps encore cr ie r au Par ces jour
despotisme. Leur voix se per- vreuse,od il tau
dra dans le roulement puis- sous pele d'ii
sant de la vague qui'dferle 0, rlg
apportant des salevio plus l*teUiad. id
f6condes qui constitteront, les d4 onss
dans les hAvres,des atterr lae b"e o 00ncl
ments nouveaux, plus siMlde. 4el rues
'L'heure pr6sente eSl aux surout, les con
grands coups d6cisifs par les saints qui doi
quels, avec a rapidity dg '6- recent preside
clair, on Adifie ,olidemen) *par Ittion, ne peuv
la force et la olont6. Peunt. lautOrit qu'il
6tre, est ce l un recommen- verner. Le gou
cement de l'histoir. .Nous.en 're.ndut .ppulai
conviendrons volontiers. II mentarisme s'i
n'est pas impossible que ce encore faith t
soient I'oeuvre durable des taillite, reprise
uunumvirats ) ant1quf*, d'hul, un syst6
1'exemple de labientaiga ite nement blend pr
unit des monarclies qul 'ins- res peoples m
titua A la fin du Moyen-Age,la le notre, ils re
puissance et le rayonnement aujourd'hui, le
des monarchies absolues qui I venements.
suivirent, qui out influx sur I ---+.
les r6publiques et lesa anQar- .
chies modernes.Cepti.'ce 1
qu'il taut remarquer et ce qui Li,
a puissamment contribu6 A
crer des lois nouvelles a la Aujourd'hui, 1
politique, c'est que le gouver- le deuxieme ann
nement populaire et le regime r61ecti du P
parlementaire don't il est issue A la Pre.tpN
et auquel il doit rester tatale I'Etat, pf.AF%&
ment ier ont montr6 une cer- mSe attributions d
taine impu *ncs e ae es tiwa .I 124avr
questions l i.w qu'
peoples, at ue qu'e .ait l
marque, t- e Q c u uvre na na
ment, A uti le rro- qre anndes a
blames cuot-4- avR 1022, par
pend actu tat po A alQlta
rite des c mmunaates. Le preaideace de le


nt sans raison
ue les Institu-
nt durables et
l'avenir d e s
jamais ce ne
mes qui cr66-
ent des Institu ,
ent, ce tut un
caerate qui cr6a
philosopher;
qui r6alisa l'u
t6 francaise et
bl1e de fiefl e
is 6odaux. Ri
ac6res,St-Jean-
6s ap portrent
du Code Civil
de leurs ta-
nsultes, I'(E.i-
e s'6claire d'un
e l'Itincelle du
mien. Ce ne
rndraux el les
de l'Alleina ne
1 Empire ale
Ta volont6 de
p I us encore
Ps, II taut un.
Vernement. Ne
enser come
t que dle re-
grave que I'ou
r au gouverne-
, 'est de n'dire
ement, et ddtc
des gouvernc-
s de hAte fiU-
it iostituer vite
nstituer t r o p
ments avec les
rs discussions,
de leurs men-
[its d'opinions,
et, chez nous
tingences mal-
vent n6cessai
r A leur consti-
enmt plus avoir
taut pour gou-
vernement pu-
ire et le parle-
ils n'ont point
compl6temeni
intent, aujour-
!me de gouver-
r6caire, et,pour
alades come
pr6senteraient
pire des gou-


Avril


2 Auril, marque
iversaire de la
resident Borno
Magistrature de
onseil d'Etat en
i'Assembl6e Nj-
il 1926.
en it pens6 une
qo6ne,un acle
elportee politi
a poursuote de
le commence
paravant, Is 10
0 le Prdsidenl
avtnenmpt A la
Rdpublique. La


LUNETTES| JPINCE-NEZ

Marque a Rodenstock,

Len tilles claires de bus lea numdros
byles; pdeour myopes etnumros-
ibytes -


Lent illesjaunes-verles
les rayons ultra-violets de la lumiere solaire, de
numiros pour myopeb et presbytes.


ABSORs
BANT
toUs lesa


pour lunettes et pince-nez do tons
--1 HTu S genres. +
VIS et branches de rechange pour la marneFoeRODIENSTOCKI

Bazar* Boule Roulge'

I aehner C& (.
RUE DES FRONTS-FORTS


Mais


Mais


Mais


Mais moulu par livre
Mals moulu par sac
Mais en grains
Fariue de Mals:
Son do Mals par sac, pPour Chevaux,Vacheo, etc.

Ch. N. GAETJENS
Rue du Magasin de I'Etat, N0 1940.

rddlection du Pr6sident Borno veau mandate; il fallait montrer
dtait une necessit. II tallait que quo nous 6tions capable d'un
la grande r6gen'ration de la effort continue etde pouvoir r6a-
nation se poursuivit par les liser patiemment, avec convic-
m6mes m6thodes et les m6mes tion, une grande oeuvre de r6-
formules. Ce serait avoir perdu novation national. Et, avee la
un long temps de labeur cons- m6me volont6, la m6me tena-
tant, d'6nergie r6fl6chie d6pen- cite, Ie Pr6sident Borno a con-
s6e pour le salut public que d'in- tinu6 A travailler inlassablement
terrompre l'ceuvre si vigouresu. A la reconstruction doe 'Edifice.
segment, si courageusemeut en-; A I'occasion de cet anniver-
treprise en confiant les desti. saire nous renouvelons 4u Pr6-
nees du pays A une direction dent de la R6publique tous nos
moins habile et moins 6nergi- voeux de santo et de succ6s et
que. I'assurance de notre attache-
C'dtait une n6cessit6 que de ment.
ddshabituer le people du gout
des manrdats prsidentiets 6 ph-
meres et, A here od s' bau- lUse letire de U. Conslait Vieux
chait tout un vaste programme L'abondance des m a I i4 r e s
de reconstruction et de restau- nous oblige A renvoyer A same-
ration, toute interruption dans di a pub location d'une impor-
son execution serait prejudi- tantelettre de M.Constant Vieux,
cable A sa complete rdalisation. ancient Consul A Santiago de
C'est pourquoi le Pr 6 side n t Cuba.
Borno demand A I'Assembl6e ] Nous prions notre ami d'ei-
Nationale de lui carfler un nou- cuser ce retard.


otllre >IlL
-. I


.. p-iue trhilMdeUm d vor,.
ce sotr, A PatisiafA Li BoftV,.
film amgifqu qui MW: mlr6
dernairsneut ot quo rs, vm
co soi pours la daimUle 16l
... d troate bs a dI pa pi0 &
poar uVoir bir o Mlu
] peoiqui va prolm W
I 'crat do Paraise t admirr
le lanX aaa Gato Jaoquet
qui LBgardret, le hTio d
nac tm.

... ft vue, petfte. Ponrquot ft.
t-t qnd avant d'eitt
i- lm.uae agto, tlabth
tluo doja lamarape locriga eL
Ismarll malicia des-l-o-
tlina t lty WITiZ* +
/niQtr di U Wealr, da-
a r a -
!l a, d ; prmod. Ctlu ioti!
rowsu" I dua v wb ua ,
dams ol4ir, ca claqus p9dt
aveIle petit btflt quoeTf im
ceani qii se heulant an srap*
l...fllor i'auto avosalosi e.
r toaudis que Is
ipro mn quittaiont a
lDoilmft el que Is olai"M
it lours port-.


vogu ri eralt-
joult la Vanuv BADaimoomu, Is
rham id6ol, le recoastitaat par
excellence.
Dams los calds chioe, dms Ie
dancing el aneme daons l ca.
I1s borgnes et dans ls gals-
guettos, le consommestor as
cesse de reclamer on a Darbs..
court a. II y insisted mpase, Q'il
soit ais6 ou malheormst, a A an
ou on brindeozingue eres-lui
Ia Veuve. Iteat a tis61t.
An club ou chez sol, e'st enco-
re le a Barbancourt s.Bt malate-
nant plus qu'aupravant Cela.
A cause de l'activita et des boo-
nee maniAres d'Henri Gardrs
et de Ia supdriorit6 incontosta.
ble de son rhum don't rl6oge
n'est, cortes, plus A fire.
...,a vu, dimancho, as Coave
de Bordeaux, C. D., un jeaon
membre de la basoche dire,- ot
sans sourciller,- A une 61gaate
que si lui, II se pay raremest
e jolies bottles de chocolate, c'est
qu'it n'a personae A qui les of*
Irir parce qu'etant ni mar6 nal
flanc6...
En cela, la jolie fills trouva
un mensonga 616gant. Bile clia
gna des yeux, do sea jolis you
couleur de nuit, esquissa unt
souris, puis d'une vofx douwn;
Moi, Monsieur, je sais W
ride...
Mensonge, certainement
616gant et qui ne d6sarmna e
le cher Maitre, car Norza (EL,
quelques instants plus tard, tI
voyait A Ia rue F..., e Souau IB*
tipaent, attendant la gentiHl
tendre eidgante. Elle y arsint
Et le couple saula daas un bu
pour, certainement, aller Jw|
du plaisir qu'on *prouveAl*
partois 616gamment meator.
... qui voil tout, voit que, t-*
puis quelques jours, la4 0
cleux el l s dandys ano s
que lea smoking de io Prli- .
sienne a.
i Beaux et d'uan 10nia'rpresd,
t es Messieurs en raso t tow.


Wi'; ----.- -- ----- - -. -- ~-~-


"" t' n"oiriep o dolt Jani*
rougir d'svouer qu'il'a tort;cais
en, aisart cet aveujil ptev
qu'il eat plus sage swpiwde
qu'hier et plus infelligent qua
pl ata mi ne peut i se con-
asI Tpprecier soialam


J. D. MAXWELL & Co
Reprisealasts de lanuaectures Aimricaines
Out l'honneur d'annoucor ,u public et an commerce qu'ils soo mnt
Iruasporlds dans leur nouveau local.
ItlO Rue R6publioalne ( Grand'Rue I
et disposent dun bon stock do
Kodak* Eastman
et de fourniture photographiques
II sent aussi les agents eoc usirs des marchandises suivantes qu'ils
oat on stock :
Gillittle afety Razois at Biades
I Ive Savers Peptomints and Cmody Drops
Wrgleys P. K. and Rosado bowing Gum Sw,ets
Cartn s Inks, Pastle Foutain Pens and Poencil.
Celota Boards
Yale Batteries and Flash Lights
Palmolive Soap, Sh&viag 'ream, Sh giving Sticks, Taleu n Powder
Office Equipmen and Supplies.
A. G. Spaldiog Teunis R Iikets, Tennou Balls and Sjpplies
Three i, One Oil.
go -g o... .. .. . I-II '


_ _ -~--7-~


s-ra'i~


-A


-I-


___


_ -- I ---


_ -r- C---~-- II


, .









. .. -I n I


terminus


Elegant Caoug'on trouvera le meilleurs consommations el uu service irr6prochable.


tez 6 cela la suptrioriti du tis-
su, Ia coupe demrier eri et ie
prix vraiment boa nmarohA au-
quel on lea enl6v.
Quant aux gileti. Noutn mu.
n'en ajamain t d. plus d6licats.
C'est pourquol, avaLt lonltomps, i
on n'en trouveras plus A ha- Pa-
risenne s.
... verrait, avec plasir, .les re-
tardataires s'empoore do as
payer lea leurm. --
A P'Avmu9 .G'Agar-
ut P"" IOtou
Avant-hiw,d leures do ma-
tin. Ia voitqo 1)002, apparte-
nant au Garage Kneer, conduits
par Ie chaullur Charles Joseph
et dana laq eu avail prit place
M. Ed. Williams, a pris lou
I'Avenue Gigore. .
Le reu e somnmuniqsa & un
bidon de gasoline qui D ou-
vait place prds du chaufieur. Ce-


DERNIERES Nouvelles

de L'IETRANGER

&a samai nS alte As sa el d C i Pee
an- loall. ALIvw
LMEXIr.O- Quoiqe ls e6gli- PARIS-Lenvoy do?5auloisa
scatholiques do Mxique so tlicite des roaultats do C.n-
soient sans pr6tres deopas Iml- gr6 de la Preasse latino de La
se en vigueur des loi rlisie- I vane qui s'et termin. dan
's, un grand nombre d catho- un esprit d'accord e permit de
llquos continuent, sans se livror connaltre le magnifique avenir
A aucune manifestation, A entrer de Cuba. II montra I'int6rt de
dans lee difftrentes 6glise or I a cont6rence sur migrationn,
y prier et artciper anu onicea L'Uenvoy6 du .(Journal fait re-
de' la Semaine Sainte qui, dans mprquer que Ie Congr- s a dd-
angrand nombre do cas, sent truit a l oende do Cuba, simple
dingds par des lalques.Dans ls satellite des Etats-Unis, alors
res ot aur le paces d la Ica- quell particip a neconstel-
ile ont lihou os r6ijouisaes lation de vingt agnifique. re.
k- ina.II. A I'.mm aniI.n. I __ -..


lui-es, r-- cementt brl61 au, *am .M" ;|__*_ I
ici, a traement b.6 1 6 a. 1 liseo et des Etats avoiainants ou
be, a 6 transport I'6pital. so livrent deos combats intermit-
Le pasge'nst aucn ma tents centre lee troupes f6dirales
LStairme a om 16 donne A d et des bands do rebelled la Se
Station ds pompiers par des maine Salate, ti 'on on tue par,
.vo.... let dpeches roues A Mexico,
Assursz..V-Ous'"on . raitbls e passer asns dasordres
A sI s Geu reasol Acio.t 0 ce qu, coscrs-I& l question
Life Assurance ,Corporation Li- U '; g'" u
mite l.- Vv. F. Bermingham, Cotl ot blri v.olant
Agent general pour.Hfaiti du Japoan su Toaki
l I ll IHANOI- Le capltains Costes
Se Lebrix venant se Tokio soot
P p ." I p arrives A 16 heares 40.
S Urom os PARIS- La nouvelle de 1ar-
Nous- aonlevu ..e.No,. 4 rv6e de tCoates.et Lebrix A Ha-
vierNous aVn roeu e u o ns an-i noi a d6 accueillie A Par^ s avec
vuer de la revue menljiiie ilue-i o mm i Ai in,
trWe ( Cromos qui s'dite ai e.r srieumen du Asorti dc
Santo-omingosous ladirection a u talent aris de
de M M. de Catalan et E. M. Ca- Tokio dima q nche A 7 hotwes do
.. a i Tokeio diouiancht a n7 hures do
annoy ea6ro et ps tmati. Ils avaiont liutention do
que, tm .4asac, rof
u 'Prisiuat, o -ra A -- tol vao sees e cale maRu
.-' u Prmuio. I rte uba- Cost"- craignant de manquer
n.- 1omi|ngio. bl d ls de hpys d'esence d6cida d all. rir A port
nee n.atonaux des door ,pa ys Ba ard, potl tfrangais dans I&n
iHynmne du Centenaire, paro sa bere de ,outang-Tch6ondu, pour
et musiquc de Mr Louis borne, ei os. Wit, pordt
aver accompagmement do Js- sno elleo r I arrvis ds aquo
tin Elie,-- do photos repr6sen. tours parvint A P'aris, le minis-
tent l'esPdaets rntVasquez tr e." deo 'A.ronautiquo I sIfl ra-
-uez,- le Cabinet do Prisident dioffu'sr "sim aptouta". o,
Vquez "i.^ vo d tos dlxus aviateurs comptont partir
Vsquez,---ies vuee ad toales I*
6pisoes e a visit.das I ,Ca r Calcutta domain *5 he-
pata'e vois *e, depois rTarrive r* do mata.
du li6sident sur le territoire LoM graindsl 9aldd
dominicain. A Comhmeudador ohu en ls atlS
il est recu par las Secrlaires PARts- Le commandant Sar.
d'Elat Sadchez et Louis Gine-' miento de Beires de Plaviation
bra, et salui au nom du Pr6si- portugaise est part du Bourget
dent Vasquezjusqu'aux derniers pour Lisbonne.il pilots on avion
moments des f1tes officlelles. construct en France avec lequel
C'est un Itrs beau numiro ir compete voler de Lisbonne
don't il faut l 1liciter les ,diteurs. aux Indes.
-- L- "i es loveralasiu ailkgas i Berlin
.a des b, 1BERLIN- Le roi et la reine
_, ir A- .... 8 e d'Afghanistan sont arrives au-
S'est ceoir, A 8 heurea que jourd'hui de Paris. Les souve-
leos loy otls' de la ISentinelle Ji, n vogeant maintenant in-
Club red'Oineiiit a Varietas leur cognilo, i n'y a pas so de r,-
te iiiterroiiopue, derniirement, caption olfcielle.
par une mialencontreuse panne ...... .
d lt t triciV. lob tribr l l iu 4 I a rli
Couii.bl aait, la ftlecom- d la pIacess
portira |4 rep 6sentation dune IBRUXELLES-. Expuis. d'AI-
scene lutalideW l vie dins un lIwmagne et pri6 do quitter la
ca up d( W yscou s. Belgique, Alexandre Soubkov,
Les cartes d'entre ne content li jfeue mari de la princess
qu'une gourde, nul doute done Victoria scour de I e-kaiser, est
qu'on ii ille en boule assisted A Iprti pour Luxembourg ou il
la soirt *ei apportant ainsi une dbit retrouver sa temme.Ou prd
marque d'encitiragement A cesa .tnd quil a l intention de so ran
ieunes. dre en Roumanie.


publiques quai affirment la force
de rajeumnssement et Ie poten-
tiel d dnergie dela race latine.IIl
faudrait, dit-il, des congr6s si-
milaires pour d6truire lee lisen-
des r6pandues sur I'Atn6rque
du Sud.
LE BREENB EST TOUJOURS
Al!lUinP


Les aviateusn alleiiads eulew t
s lameer a ep IW asI-doessl
de l'lthsattqne
BALDONNEL- L'Uquipage ger
mano-irlandais du a Bremen *
se renol compete des perils de la
traverse de I'Atlantique de l'est
A l'ouest. Le capitaine Koehl et
le colonel Filz Maurice, pilot,
veulent que lear vol soil aussi
scientifique que possible avec
les faibles reaseignements md-
t6orologiques quJsur sont corn
aumiqu6s sur les conditions at-
mosp Lriques au-dessus de I'o-
can. Le temps s'est amdlior6 et
si remain martin cette situation

EU.LUMU


ar


la P. C.


S.


Le 19 Juillet 1899, un contract
de concession fut signed entree
'Etat Haitien et le G6n6ral Br.-
nor Proph6te pour une line
de chemin de for reliant Port-
au-Prince A I'Etang SaumAtre.
Ce clemin de ter tut d6clare
d'utilitd publiqas.
A la suite de certaines difll-
cultis entire l'Etat et la Comps.
pagnie des chemins de for do Is
Plane du Cul de-Sac, sociiti
anonyme devenue cassionnaire
des droits du Gen6ral B. Pro-
ph6te, une convention intervint
entire les parties le 23 Aont 1906.
Cette convention tut ratifie par
les Chambres les 10 et 15 Sip-
tembre 1906.
L.e Gouvernement, par cot ac-
cord, s'engageait A versor A IS
Compagnie annuellement A titre
d'avance une garantie d'intrt
de 6 o/o sur la some do O,
000 dolIlars; leas voersomonts
avanc6s pour payer Isa rantle
d'int6ret, A partir do 10 Octobre
1906, devraient tre roemboursis
A r'Etat avec les intert simpleas
de 3 o/o par an.
Depuis cette Apoque, on d6-
pit des d6marches, suggestions
et recommandationi do rEtat
IlTtien, la Compagnie n'sa point.
adminastr6 ses aflaires do am-
nire A se trouver on merm m
de s'acquitter A un moment don-
n6 de son obligation de restituor
les avances pay6es. Ella a perdu
depuis longtemps son carl.ctire


se maintient, il eo'posible qu
Ic x Bremen a part pour I Ami
rique vers midi.
L.e cetlil religies an Iiqas e
ULn prre tusilli
ME'XICO Des diphos de
Gua lalajara annoncent quun
pi tre catholique et deux autre
personnel ont 66 tusill6s apris
jugement par I e oneil de
guerre.
Les Uati-Unis ela FIsFhde
WASHINGTON- Le uecrital-
re Kellogg a commonc6 ls ma-
gociationsl pour I& condauson
d'un trait dcrarbitrago ot de con
ciliation avec la Finlando.


L'Etat contre


Toutes les Polices

OE LA




HDHE IISUIMIiI CI

Comprennent la Protection contre la

Foudre"sans augmentation de taux



Eug .0Le Bosse Co


Aen G6n6rat x

-mmu


-~ I-IC --1-- -e- ~Y-I-) *-- - -


*- -- 4M18RA =_. _ .


A. de Matteis& Co Representants pour Haiti


ione


C,. ~


C_ _


2..


m


II


- -


PAGE -2


_ ____


I __ _-X~i.il ne i


L.MArIN -12 Avril 1I


LES FORCES
Ds ia.do. ommmka

-orn, 6udit ,uatom pow
i.r doMser uns fo.. UM
wlI F=748lqwlsp
L'tu.i@n Scott
adol rhisi edfoe deM-
tell qu coo pkhoui

aim"*t -"- .ds.bp
cioae h mp ,rj A



dsutlitA publiqus t1 daprta ras.
SM dpndat e do Is bay-
tin Amrten Sni*r Co.an@
SL B'dir coustam.antable-
citaire dlta o.WpaMu lts c dt
sorble situation umt6rllls t-
rilu pur Ie rapport auccos-
salet des Coimte esam du Got-
vernement prs la P. C. S. .
controil. chioue lour, oar to
public par Ia press, laba-
sent d'us manire irrdfunablo
quo I'Eat no peat plus comptI r
sur le remboutroI&ent pr i.
P. C. S. dos vauts conlidra -
vraient atre rembouraes aiu
TrIeont
Notre confrre a l'flallieno
dit quo is P. C. S. touche 42.000
dollars par an de rEtat Haitien
at as socee qa danm soul
ot. ient, dico. Ilyv .7s, a.
siout-t-.t, quo M. J. C.PmrMsor,
son Mer6tsire d'Etat des t-
auce, voult talre eomr l
scadeli.I n'y r6msit ps aslom.
L'Etst viont d'rlganer Is Cou-
pigl t domnnde A IS laJusties
de pronow Is r6siliation do
Is conceamun du chemin do tfr
et de is convention du 23 ao#t
1906, de lo d6charger de touted
obligation p6cuniaire miss 1a
chane par Is dite convention.
M Edmoud de Leospinam d6-
fendra le int6rA6tes do P. C. S.
Los d6bats esront des plus int6-
ressalns
U at inexact, comme I'aflr-
malt notre confrrm aLe Non-
vellists que Ie sGouvomremoant
attendant ia r6lormoe udiciaft
pour introduiro co procis, psi-


r


f


i








216me. ANNt.E i N ;635
Port-au-Prince
telephone: 2242


Le


PAGEX3


Jeudi


Matt9


Academie

de Droit

International
"NOWN.W- I-
Nous avons regu de ( Carne-
gie Endowment for Internatio.
nal Peace de Washington ) des
renseignemeats sur FAcadmiie
de Droit International de la
Haye tablie avec le contours
de la Dotation Carn6gie. Nous
avons sous les yeux le program-
me de 1'enseigneinent pour fan-
nee 1928.
L'enseignement commencera
le lundi 2 Juillet 1928; il est di-
vis6 en deux p6riodes d'6gale
dur6e et comprenant chacune
un m6me nombre de course et
conl6rences, sur des matieres
diftlrentes, mais de meme im-
portance. Les auditeurs peuvent
ainsi, selon leurs convenances
et le temps dent ils disposent,
suivre l'une 'eu l'autre des deux
series, ou bien les deux, sans'
s'exposer, en ce dernier cas, A
des doubles emplois.
L'enseignement s'adresse A
tous ceux qui,, poss6dent d4jA
quelques notions de droit inter.
national, ont, par interet pro-
fessionnel ou curiosity d'esprit
le d6sir de se perfectionner dans
l'Mtude de cette science.
Donn6 en langue Irensaise,
destiny A une elite intellectuelle
d'auditeurs de difltrentes'natio-
nalit6s, concu dans un espritA la
lois trWs pratique et hautement
scientiflque, il se dift.renciA es-
sentiellement,' sous le rapport
de la m6thode et de la sp6ciali-
tW, des enseignements similaires
des Universit6s et des grande
Ecoles nationals, don't it est le
natuirel complement.
IL'enseigneinent est absolument
gratuit. Toute personnel d6sirant
Ie suivre n'a qu'A faire parvenir
au Secretariat du conseil'd'ad.
ministration de I'Acad6mie, au
Palai de la Paix, A La Haye,
une demand d'atmistibon i-
quant ses noms, pr6noms, na-
tionalitd, profession et adresse.
__w
m Monologues croele
: Dieudonn6 PomAro, l'acteur
comique bien connu, nous ai tait
le plaisir de nous remettre des
exemplaires d'une brochurette
qu'il vient de taire 6diter et qui
contieqt trois de ses d6sopilants
monologues creoles qu'il dit, A
Parisiana, A des soiree donnaes
par ( La Renaissance a society
artistique don't il est le scr6taire.
LtLa brochurette a potir titre :
Vive le rire I Elle merite bien ce
joyeux titre, car, en parcourant
es monologues de Pomero, on
se lord de lou rire.
,lOn trouvera ((Vive le rire 1))
chez M. Raphael MMtellusO rue
des C6sars et au Salon de coif-
fure La Coquette ,, Grand'Rue,
au prix de 0.50 r'exemplaire.
Nous renouvelons ici nos
meilleurs compliments A l'ac-
teur.

(iuerre I la ravate en Ruissie
Grand d6bat, dit la Pravda,
dans tous les joureaux, sur la
grave question de savoir si le
port de la cravate est, ou non,
un prejug6 bourgeois. La jeu-
nesse comminuniste s'intlresse vi-
vement a ces debats et les opt-
nions sont tres divisies. Les uns
condamneint impitoyablemnent la
cravale. Un jeune communist
ecrit : D'abord Uouvrier mettra
la cravate, puis il ira au cinema:
ensuLte acieltera une "cage avec
unserin, apprendra la danse et
sera perdu pour Ie parti., -
Mais la cravate a .galement.
de npmbreux defenseaiirs. L'un
d'eux 6crit que Kalinine lui-
meme, quand It est yenu a Tam-
bov, avail une cravate et a pro-
duit une tres bonne impression.
Un autre 6crit encore que Karl
Marx est represents, sur touted


ses photographies, avec ane cra-.
vate, et entin, que LUnine lui-
meine en portait.


4






8



S

I


5




t


Guardez
I I


votre ampe
I 5 ,I w P


IDECHARGEZ vo, la de 'II ..do
S poche avc le Pes ltaie*
Eveready "Unit Cell", fralches,
ul Munte.. A quoi ert une lac p
dMcharg6e?
Let Pileo Unktare Evereadv
"Unit Cell" ortent de musine du
plus grand 6tabliseement de lamI
pee de poche et batteries suches du
monde enter. ]clairage puesant,
lumire intense, longue dur&e.
Nombreuses caratrlttiques exclu.
ueIve. .Le meilleure. pour ton.
usage*.




UNIT CELL
SShes Pour Lam e D e Poche)
(PilMW Sklsea Pour Lamjcs De Poche)


AMUICAN IV
30 Eat w2ad 8O N Nw


Une ligue centre le meucheir
NQus avons de.jA le club des
a sains-chapeau *, les ennemis
du tfux-col, les ligueurs en bras
de chemise, et voila que l'on
announce la formation dune li-
gue co tre le mouchoir.
Adieu done les fins carris de
baptiste, les pochettes de soie qui
goatrent leur coin vaporeux A
04 poche "iidpdrieure des 616-
gants vestonst Adieu le mou-
choir parfum6 que froissent les
mains des belles et que chan-
(6pent des podtes I Adieu le pu-
di4 mouchoir de Tartuftle et
le provoquant chiflon que Can-
di4e ramasse derrierc un para-
v6nt I'
En change que nous oftrira-
t-on? Du bon paper hygidni-
que ou tout simplement nous
proposera-t-on de prendre nos
dix oigts pour enlever la sueur
'iotre tront ? Attendons. Par
c emps-ci les esprits sont si
tjiles en innovations.

8 Socit d'Eludes Juridiques


Quelques jeunes avocats du
B#treau de Port-au-Prince vien-
nent de wonder, A la Capitale,
une Societe d'6tudes juridiques.
D'apr6s les status don't un
exemplaire nous a 6t6 remis, les
membres de cette Association
se proposent de s'occuper ex-
clusivement des questions du
Dgoit en general, d'approlondir
c4te science, d'en adapter les
p#1ncipes A la pratique et d'ea-
tretenir entire ses membres les
liens de sympathie et des rela-
tins de bonne contraternit6.
MM. Hermann Chancy, Du-
dray Lecorps et Joseph Salo-1
nI_ forimeai le bureau de IAs-
sciation coinme president, se-
cretaire general et tr6sorier.
A une stance solennelle qui
eut lieu dim~ache au local de
la Society, an- des rues Bonne
Foi et du Centre, six nouveaux
membres ont Rt6 requs.
La Socift6 lait appel A tous
les contreres de la R6publique.
SLid6e nous paralt excellent
.o ette Societ6 peut rendre d'u-
t e. services aux avocals, aussi
noes en f6licitons vivement ses
tondateurs.

A louer


ma'ad


Don piano uimarque aise-
0 ( ais'AJrtss SU jOurP


I


.,w U. A.



to Sainl-Pre et la questies
tyroemia
On sail jusqu'a quel point le
statute institU6 as Tyrol sanx6
par I'Italie a 6t6 ane cause db
friction entire ce pays et I'Autri-
che.
Tout r6cemraent II se produi-
sit entire les deux nations ae
tension si vive qu'tll, fit crami-
dre, un moment, quun conflict
i'6clatAt.
Le Chel de i'Eglise vient d'ex.
primer son opinion sur la ques-.
tion. En eflet, dans les 6glises
d'Autriche, il a Rtd tait mention,,
dans les derniers jours du mois
de mars dcoul, d'une entrevue
que le Pa pe aurait accord6e an
cardinal Piftl, Primat d'Autriche.
Au course de cette entrevue, le
Saint-Pdre aurait exprimi son
chagrin de voir l'insucc6s de
tous ses efforts pour amener le
gouvernement de Mussolini A
modifier Ie regime Impose au
Tyrol annexe. 'Autriohe Iot
entire se rejouit de ce qe el
.ouverain Pontile ait j bou#
'exprimer son sentiment sqr
ce sujet 6pineux, et que de plus,
il ait autoris la publication de
son entrevue avec le cardinal
Primat d'Autriche. Une impor-
tance capital s'attache aux pa-
roles suivantes prononc6es par I
Sa Sainteti : I


c Je regretted qu leas cah
ques allemands et autrielti4il
lu Tyrol aient parpow qeI
je demeurais ano44 rat A. .
question de l'Instructionu ft-i
,gieuse dans la langue maternelle I
"des habitants. Mais nous ne soarf
mes pas libres. -Lee rtEliHtas
entire r'Eglise et 1'Eltat, en Itali,
sont exactement les ttif qn
septembre 1870. Cep e 4a nog
continuerons A hire toWt nowre
possible pour amiliorer ces re-
lations et la situation de n os lls
tyrotiens.
Le Saint-Pre a parl#, onolb-
serve attentivement attitude
qu'adoptera a I'.gard du Tyrol,
le diclateur de l talie.

N.1. i O U .


PEND 3LE VjE_


IYFi


am aw oO Dtc-O. Cast un. am-
v'dola d1 4 .hute uilit6.
SoUsm retigaeurons sur sem
initiatives et sur se activists.


Liadhegk del prebe de repes
On announce qoe Ie colonel
aviateur Charles A. Lindbergh,
chA p ioo de laI traverse de
rl1la6tique, va oatrer proehai-
nement 6 I'h6pital John-Hop-1
kins pour y faire une cure de
repos.
'viateur eat rwnu tros fa.
ti& nervw do u tour-
a* 9afrmine atns 4iqi u a ena
AmTrlqut Centralo t a nu An-
tilles *t seamis oat daI l per-
suader, non sans peine, de son-
ger pendant quelque temps a sa
sante,


MAIMS MOA


Societe

Protectrices

des Animauvx

Fondle le 27 Juin 1927. 'as-
todiation, dite Societe Prot@l
4Wit de AImIu u *a pour 't
fdatm6loresm iJ t les moyeym
qul sont FM pouvoir It
sort des d'.assuir 1 Ip
plication ditiona ligales
et rqeimentsires qui lea prott-
gent et de leavr ceorder lea
soins n ceawiT .
La & P. A. A son siege social
A Port-au-Prince et tRend son
action sur tout le territoire
d'Haiti. Sea moyans d'actions
sont : Un bulletin piriodique;
le pmbliastios, nmAmoires, at-i
fiches qu'elle distribue, -L des
conf6rences;,- des r6compen-
se,. subventions ou secours
qu'elle accords,- des concours
qu'elle organise;-des cliniques,.
h6pitaux at refuges qu'elle ins-
talls;- aide qKelle donne aux


Cos sabveatis s'616vat
&3.A4W.OOO reashi
Le Consell d Qmmissaires
du people vient di fixer, pour
1928, lee subvnuipps aecor.
der A diffdrentaes aisous d'idi-
tion et A certain journaux.
Le GOSISDAT rqevra 1.375.000
roebles I la PA1vA,, da L4a. -
grad, 500.000 roubles; la PIv.
DA, do Moscou, 380.000 rom 's.
etc. Le chiflre des subventions
ainsi accord6es s616ve A 3.400.
.Q 9 doubles.
A Vadre
Un alambic Deroy de 00
gallons en parfait 6tat.
S'adresser au N6 635 Rue
FMrou.


VMIBLRUX


1LW*

DESOHIENS
ft" run. r0a ru mmem
4*@.**** i SS ggg area

*


TA creme dentifrice Kolynos lave at ,
, nettoie lee dents, lea lfedvee,
a -u toute entUre. d t;* t
lea germes de la care et IaleA d
la bouche une d6licieue
de propret6 et de fraicheu-r vv|at
qui persiste pendant des heus.
Ell eat egalement .conom que. D
n'e fast qu'an centim- tre sur uo
bras"M a6cTe.
CRaME IINTIFRICK

,KOWNQ$S


ae pocne cna gee


_ __ __


__ __


-- __I. I


Mussolini

et le Vatican

Mussolini a annonct sa reso-
lution d'in er I'embrigape-
ment do Ia jeunesae italima-
dsam lea organizations tasciates,
sans tenir compete des critiques
du Vatican. Tous Isa jouruaax
remains annoncent I'tntenti6
du dic4ateur de poursuivre asl
plan frimitif.
La 'ribuna ecrit que de 9"
"velles measures seroat pries
dansquelques eoure et qua des
ordres ont 6t6 d6Aj donaf pounr
rlantnsifecation des orgalmiaS
tions tascistes dla Ieneasse.
LA Glornale diItalia, parlant
des groupements tels qu las
boyscouts catholique qui a.
vaient M6 lusqu'A present told-
ris, dit : ( Cette contradletim
ne pent etre toldrea plus loa-
temps par IEtat tascitse. Das
I'Etat tasciste,i i n'y a plus do
place masintenant pour an cito.
yen .qun L tasciste a.
e Cec B W a I'ast
p seI~~r u pnt d'intola6
15aui l.'tion, etais
I nafmlt a Wi i-doit at a I'ma


-soon=


____ ___~_ .__~ re II-


N -


12 Avril 1928


4


LL-. *;~~




PAGE --4
mat.-


LE M N- I2 Avril 1928


- --


TEINDELYS


-' -


one


TOUTES DIMENSIONS POUR

CAMIONN EN STOCK.


34x5


S32


x5


30x 5


36


x6


38


.-.34 x


x7


Rappelez-vous que les tubes routes






Sontles plus durables.

L. Preetzmann-AGGERHOLM & C0
Phone :,2254. 4AGENTS GENERAUX, Rue'" do Quai. -.


lke


ror Sale
Dodge Special Touring car
late 1926 model. Five brand
new balloon tires: brand new
battery! Mechanically perfect."
Also new Frigidaire ice box.
Price for touring car 750,00
cash. Frigidaire $ 240,00 cash.
Call Automatic 2007 between
9 and 11. a.m.
BELLE OCCASION
A vendre une machine Dod-
ge du dernier module 1926,
ayant cinq caoutchoucs nets
batteries neuve: Moteur en par*
tait 6tat-et aussi une glacl6re
toute neuve.- Prix de Isa ma-
chine750 dollars cash. Gla*
ci~re 240 dollars.
Pri6re de s'adresser au No
2007, telephone automatique
entre9et 11 heures a.m.


Panama railroad
Stoamship lini
1.- Le public o* 6adral tole
oummeo *n Mtlculier oat pride
do mater quo stummeWr Bise.
enatres parthir de NowYork
ren Ie 4 yril 19 at trrivr &
ort.au-Prine vors le s 0 avrll
2.- Nous sollicitoasM vA bloa
veillante ellehntlo.
1. Les oheurgeur sont p
4o notwr q llwsm rtel o-t
bal et eattoenad Port.e-PuMes,
vonsat do LT'itobl, Ca sa omos,
Is maorerdi 18 triavrlt8.
S. Los prme d'embare-
meot sweet 6Ulvnt por to nt
i destleation do New-York Iete
ortb buropdassour domasde flts
te bureau.
3.-- Co steamer partMr to *s*
me jour diroctemeat, pour New-
York.
T... IT it rAKT TkDffl


or, TII'^Jv i. rJa. U. YAG.VA nzw
.J IV IIf Agent General ad. I.
Le Moniteur Otficiel anndes: -
1869, 1870, 1881, 1882,, 1883, 0 uRAL -AITURJ
1884, 1885, 1887, 1888, 1890, 1il m M LuE
1891, 1892, 1893, 1895, 1896, Hars"
1898, 1899, 1900 a'1925., s- t **Mina Her
Le People anndes: 1886, asst do KgIotes at de" de
1887, 1888, 1897, 1892, 1893. Red, t ettoed i la aplto s
22 avrileountenson route sIsa
L'Opinion Nationale,aunn6es me JeourW apot e'0pe vIs Cap.
1861, 1862, 1863, 1865. Haitia lpe rt Pl, poMsat
La Feuille du Commerce, fr6ttt paa .
aun6e: 1828. Port-.u-Pr s tO n10 ail 19M8
Pamplile de La Croix. St Do- GENERAL AGBNTUR
mmingue: 2 volumes DEI HORN LLUIE
Moreau de St Mery St Do
mingue: 2 volumes. -----
Lepelletier St R6my 2 vol. General Afeolar der HlmbA r
B. Ardouin,Histoire d' laiti Ailka Li Uie
1, volumes. e teoar "Georgia", weast
Grouvel St Domingue 1 vol. de po d Sad, est attends a a
SIMalenlant St Dom. 1 vol. capital* 1o 28 avril e ncoar, M
0 Abb6 Raynal: Histoire Phi. route Is mnmsjour poor P'Euamrp
losophique et politique. via les ports doa lord, prenast da
Des Etablissements et, du frt.
Commerce. Des !.uropeens Port-,u-Prince, 10 april 190
dans les deux Indes 5 volu- Hambourg Amerika Linie.
mes editionsns 1780 0. General Agente
Ch. Calvo. Le Droit Interna-
tional, 5 volumes.
Chauveau Adolphe et Faustin Qui a retreavt les eles
Elie. Thborie du Code Pdnalperd G d
6 volumes. II a 6t6 perdu a la Grand'Ru
Leroy BeaulieuSciencedes un tro'isseau de clels. Colui
Finances 2 volumes, etc, etc. qui a trouv6 ces clefs est
S me prni de les rapporter au Ba-
S adiesser a la Bonne me- reau du journal oil I'adressa
nigere M. LAURENT. da nrnridtairm llui mars ndi.


-

A teller htas quo droit,j6e ousiga
faim savoir amu public quo dopul.,
les 6v6nements do 1902 qui avaloat
elrut la 'ille doe Pent-Wio&ve c'et
4 fi'.e, Polone, qui dirig., pour
son cornple pesooanel ma souteo
do specul tion on diarde.
Pe!it-GoAve, 2 avril 1938
Pasteur DubM.


quee. ,,


Locteur Daniel A. LEROY
Chirurgisn-Deatiste
Bois de Schulz ( Angle,Ave.
nue K et Rue 6).
Consultation : 8 hs. A midi.
2 hs. 5hs. p. m.


ioss Belfast Gingerale

V- F. BERMINHAM G. GI
:* *-w ..* Dsb r


Reconnu Ie meilleu4pber I
plis finsi Gentloem


LG
edge-Pr


a.


*1


-u Ir


r


--


-- ___


'


p


L


i;:r ,;. .. .


rml





que c'est devant le Tribunal (de
16re Instance qui n'a pas enco-
re 616 touch par la reforme
que lea d6bats vont s'ouvrir.

La 3e Coaltreace Hislerique
Sera prononc6e par le Doc.
teur Francois Dalencour, di-
manehe prochaino 6 courant
A 10 heures pr6cises du matin
A Parisiana.
Chest la fin de 'l6tude socio-
logique et juridique sur le
CODE RURAL DE 1826.
Nous engageons vivement
tous ceux qui s'intdressenta
I'histoire d'Haiti, A la Science
Social et a I'Ecanomique,
d'asister A cette Conierence
qui est une lumineuse mise


au point d i probl6me natio-
nal hatticki. Ii question~agrai
re sera eico.e envisage ct le
confdrencier va demontlrcr
que le Code Rural de 1826
n'a pas mis la plus 16g&re en-
trave A l'extension de la belle
et g6nereuse (euvre agraire
de PCtion et de Boyer.
Cette conterence est aussi
I exaltation de la ( petite pro
priWt rurale ) don't les eflets
bientaisants sont d montrde
par I'Histoire et I'Economi-
que
Que les jeunes'gens aillent
en toule assisted ~ cette con-
trrence, its y trouveront la
matiore d'un enseignement
pour I'avenir.


Th6 danmeat
Jl y aura, cet apr6s-midi, A 4
heures, un th6 dansant au Club
Amiricaiu de Port-au-Prin te.
Les membresdu Club et le as
families ont t616 invites a pren-
dre part A la fete.

Platatlis Fige Bhuee
tie Caribbean Trading Co Ltd.,
avis. lee ist "A qu'on pet ob-
tenir le pleats do G MNichel ou
Blioneatte, boisis pour lour plan
tttionchulMonslir L.N Bailey,
Port au PrItee, r dozaioe.
Pour Ins qnoad. patitls, U
faut au ddptau mois do la mol
ti6 do pris, ave l uuMsaignd.
CaribbMeaamTata Co.Ltd
Port-.s-Prlam


- _____________________ -


Periana 'VariOtOs
CE SO.R 3 heres CE SOIR
S ^Matinee A 5 heures.
La Piv ncesse EDDIE POLO dana:

aux Clowns 'Infernal


(Fin)
Entree: 0,50; Balcon : 1,00.
A 8 HEURES
Le Film passionnant:
Le Bossu
Sdo Pal FEVAL
aevo GMola Jacquet, dans le
r6le do Lagard6re.
Eatrde 0,50 lcon 1.00.
Is l e d4s Nrmellesaes
C'st asprisdemain qu'elle au-
ra lieu, i Parisians, Ia grand
sore thdAtrale organisae par
rAsaociation des anciennes 616-
ve de rEcole Normale.
Ca. demoiselles qui, une fois
d4j, availent mont6 avec ucc6s
SaA Prinesse lointaine de
Rostand, oftrent, come on le
salt, one representation de L'Ai-
e.oNx, la grande.tragtdia de 1'exil
A Scheamrun, da Roi de Rome,
pole safent n6 sur lea marches
u plua puissant des, tr6nes et
qu'6craa la gloir. de son p6re.
Aux yux de plu d'un, cotte
te 6 Cyrano le titre
iM are au grand poate
o Cambo.
SLa rip6titioa gAnerale de la,
pie eamra lieu cot aprts-midi.
On trouvera des cartels d'en.
troe asU prize do 4, 5et 6 gour-
da AParileaa etchezM. Geor.


Justicier
3e & 4e 6piaodes.
avec accompagnement do Jazz.
Entr6e 0: 0.50.
Ohes Anoltae Roy -
1372, Rue R6publicaine ,
Port-au Prince.
Jolies pantoufles.
V4our Homme-pour Femme.



ONSTIPATION
t nIs Ilow









[gu6 Auteuil pi prii- g
ent DLORT, M. S POaler








ag a na cyclist Paris
PARIS- Le feval qui a da-


igni la course cyclist Paris


e llTI Houbaix.Le d6part ae la course
de I'Asik Framais de six jours a 66 donn6 an v6-
Le samedi 2 juin prochain, lodrome d'hiver.
I'Asile Frangals entrera dans sa _w --
506me ann6e, ayant 6tt tond6 Douxl6mae 6diton du
le 2 juin 1878. prooesa dos p6trole
Ia einquantenaire de l'utile WASiINGTON-. Le proc6s
Institution ser a conmm6mor6 Harry F. Sinclair commencera
tris brillamment. Un. grande et demain pour la secoade foiside-
belle f6te sera donnAe A 'Asile, vant la Cour Supreme de ICo-
Il leademaln, dimanche 3 juin. uinbia.
Coat I'oecaion do noter qua e
M. F61ix Chbrles eat president
do ri2arre doipils 1 ana. eftO = lMMU w
qu'Il A't toulourc divou6 Osansj OlTlfS m AII
aoerva &a propat. slnm w m' u *Rn s II AI


Le41Ame euemmtaleo
S E lr gad pelatre Dorer
SBERLIN Dans toute 'Alle-
magse a 6ti c6lbr6 aujourd'hui
le 416me centenaire de la mort
d'Albert Durer, un des plus
raada pe.intres at graveurs alle-
mands. Leaceremonies au
Reichstag et au tombeau de
Darer a Nuremberg ent 616 lea
p'us importantes.


0


EflceCts(rnge
c i~ : nlu s stouche !)O I :. i c. liniti


STUDEBA KER
U.OILDn t OF Q U ALITY ,, VEHICLES FOR 76 YEARS


I


-E
-. -.. - - -~ .- -


* -~--..-. .


I _ _


PAGE ""


r 1


----


_ __ _L~


r Bac~llhl I 1" 44~1 ~


I ._c__~ n


LE MATIN- 12 Avril 19W2





I p





PAGE 6 LE MATIN 12 Avril


1928
.1.


Colombian Steamship


Company


Inc.


Le steamer "adilla'" venant de lew-Tork via
es oorts"du Iordjesl.attendu'i Port-au-lrince Ie
14 u courant. 11 repartira le mime joargdiree-
tement .pour Jratnie, en route pour les 'ports
dejiazColombie!prenant frit et passagers. g
Port-au-pnrioe, Ie 92 aveil 1128.
Colombian Iteamship Company lIn. '

Gebara & Co, Agents
*-~~ ...

Grand H6tel de France
F P. P.7ATi?"Prpri6talre, "iA R ;
1Jet cabliessm nat remes na doat;ik ge aSet
plus A Iaire ient d'etre oempl6temnt ~Itau I
et reals A neuf. Les ohambre oatntoutj 10 oan.
fort moderae, l se6rvioo] ir*6proohable, le is.l
taurant soigh6 set do tout premier order, I HO.
tel a'ayaant riona aialgtjipourfaire :platsir [&*sa
charmante client&l*.
D6Jouuor.A la oarIt,,ablo d'6ft -* '
Plat ld] J-a3 oau ohox'o 'ot
Pesi as 1 a ] K iemialie, par |a- l o|
Garajo la is rataitoesat & la disposition de
V )yagers.- Blies, Douobhe Atoute lee hearm.
T6V6phnos Wei 28 4
Danglee MagaItas souohe6s I' .tel, on. tron-
vora touts sortes do provisions, Vms, Liqueurs,
cigarettes, Vinsd'Espagne, de Bourgogne, d'italie, Grand
Choix de Conserves.
,0n y troupe a 1arriv6e, pendant le sajour on
au depart tout oe qae ion d6h inau( W.aud Ho.
tel de Fanoeo.- P. P. PATRIZI, Propri6taire.


SuanAomt et muour V.
St1i.Ii g i nr .'ll-el ViI
Pour le mois de Mars 6co *
16, le Bureau de i'officier de
1'6tat-civil de I'Arcahaie eut
A enregistrer: 101 naissances
don't 47 gargons et 54 files,
7 manage et 40 dic6s don't 16
hommes et 24 femmes.
Pour le premier trimestre
deo l'anne les chiffres d'tat
civil enrogistres dans cette
Commune sont:
Naissmnces 402
Marriages ,.14
l)ces 131
On observer Is grande pro
portion qui existed on taveur
de Paugmentation de la po-
Julation de l'Arcahaie entire
e naissances et lea d6c6s.

Pour i'ann6e 1927, il a 616
enregistr6 au Bureau d'ltat*
civil de la Commune de Tho-
mazeau: 628 naisoances, 166
d6c6s et 25 marriage s
I II

Jus! de citron
BAILEY
Remplace avantageusement
le citron. 11 est plus inaniable
plus portatifet plus d6licieux
Tout ie monde s'en sert,
'Aux Caves de Bordeaux.
An Bon Marche
Au MarchO Crystal et aux
prodnits du Pays.
1313 Grand'Rue.


A la Parisienne


I.e Pro9r6 slui-m6me nous indique

qu'avec peu 'd'argenl on pout se

Vttir efilse chausser -6 gamment,

et pour cela LA PARI8IENNE

vien ide recevoirti untsurprenant

assorliment deCosIumes.inclusdes

Smoking h despri 6conomiques.


Marque TRIANON


Chauseures pour Dames # Hommes,
les derniers style ef des nou*elles former

A chelez pour ies prochaines f tes

dle Paques, du novel assorliment

de< cettle Maison,, car, vous 6con-

mis erez d tleAps et de I'argenl.


Franco & Vicente
Angle des R d l mii* at Gread'lue


BAR TERMINUS


PROPHIETaIlB


A.


Widmaier


I'honneur d'iiti)r.ner sa bienveillante clientele Iqu'il i
iastall6 & AI'tage de son Mtablissement,un salon exclussive-
ment r6serv6 aux tarnille% o rl'on trouvera des coisoma-
mations de premier choix et oA des lanchs serontservis
turdemaude.
Bi6re A Ia Pression- Sandwiches. T616phoneo I6


Administration
Communal do
Port-au-srinoI
AVIS
Leos proprikmaires ou occupants
d ,s terraius IHmltd;au Nord, par la
Hue des Fronts-Forts; so u l par
la Rue Ioux ; i l'Est par ia Rue
St Joseph ; A I'Ouslt, par Ie litto-
ral, contra lesquels l'expropria-
lion pour cause d'ulilitd publique
a etd prononcde,soot ieforads
ces terrain deveat tIre atll-us
pour un jordin don't lee travaux
4'amdeagsement vont commeneur
incesisam .nt, ie lear "l acor-I
16 pour vider Is lieuox aus dldal
d'un mole & partir is cetts date,
paBss6leqel l'Adminislration Cooa
manale fora ce qui de droll.
Port-au-P1rice,l 11 Avril 1988
r i 11 ..... *-- --. t
UN 1IONNTE COCuIER
A qui le sac 'eontiet a. lobe pear
rone de voiture ?
Avis de la Police
Le Conaucteur d'un base pu-
blic No 156 a ddposd au D)par-
tement de Ia Police, un sec cosat-
nant un tube Caoutchouc pour
roues de voiture4 buss). Cs artiolso
sont i la disposition do leur pro-
pridlaire.
II. GRAIGE
Capt. G. d'H. Chef do Ia Police.

Avis CeImereial
Jo porte & la connsiessace du
public at du commerce en parti-
culier qua i'aso-kitioa qui existail
entire Monsieur Plan6s D61tils t
moi eat dissoute. Monsieur Pleads
Defils prend A Ia cbarg.b la mlti
des aftaires de la dite auooiatioa.
Baradre., to 29 Mars 198
Planes P. KDOU&RD

Soci#l FranCaise depSeeurs
i Nulue et ede Bienltaisame.
SM i. lseinbres de la So
ci60t6 sont~convoqu6s en As.
sembi6e Gdndrale le Diman-
che 15 Avril 9 heures 30 du
martin A I'Asile Franqais et
sont cordialement invites ainm.
si que leur famille A assister A
la lecture du Rapport annual
dn President et a pr6senta-
lion des comptes du Trdso-
rier ,
A cette occasion 'ilyjaura
une causerie -conatrence de
Mr F. Burr Reynaud et de laI
Musique par M d. les Olficiers
frangais du steamer ( Caro
coli ).
Le President,
F. CHERIEZ


Trmasalles des raes
d'u hser deli9leaI

I La translation des rested du
capitalne Fernando Valerio,
h6rolque dtfensear do Santsa
o, le 30 mars 1_44 ointre
Drm6e hiatleUne..sWetuers,
prochminement en grande so.
ennil6.de oGuayobin a Santo-
Cet 'I moi t n( da t e
m6moire do Vilero, bole qoe
plus ltard, ce Wros, osp'U-.
K La IntornmaOat on at d
coux qul crerent a
contre Hailti en incofoti
Isa Rpebliqae A rESaP ,1

Bient6t s'ach6vOe4 A Dea-
boan, Ia costruedion d4un bet
dIfie das ifti ,siont lsi.
tall6s lesservices de la Dona-
ne-fronti6re de Dajabon et Ie
Q. G.. dela Police Rationale
lominitaine. :
Comme on le sait, Dajabon
est]une ptito ville situ6e,e
face de oanamainthe, dr rta-
rive gauche de la rivi6re Mas- .
sacre qua former la lipge de
demarcation entire Haiti et Ia
R6publique Dominicaine.

m 5 9MYORCI
fJe, sounsign6, i fatir
Commerce et Ie pubite qqlU
n'est plus responsible des
actes et actions gdn6ralement
quelconques dela dame Ga.
briel Alphonse, n 6e Laura
Donaokin, ayant abandonn6
Ise toil oonjual pour cause
grav 0 .o actlonteon divorce
Iui serta inentle I incessam-
ment.
Port-au-Priace.l b1 tvrllh 19
Gabriel ALPRIQWS4



Demanded an repr ntalt
trns bien introlull avo.er
oflres No 40007 anu barea de
i'Agence Havas Dliou(Frams)


L e ssmga6 COMM esGant tbi
set cottepOkiidoaas mdGsoQiS U W
mopes st I. pblic qa, d vwaat
p^rti, moenat pou rgr .
peit e Amerut Bch e*t *
on sea a bsene do la to0ara@loa
do uI mason.
Jrmale ie 1t8 Marn 1998
N. C asstsa .


Le Roi des Rhums


c'est le Nectar
RUE DU MA6ASN IUS L'ETAT I* 1940
BAISSE SUR LES PRIX
Rhum courant,4, 5 et 6 gourds gallon
R.quus FIMNS
De Sept A Cinquante Gourdes
En bouteilles 'A partir de Gde 1,50 Ia bouteilee.
Le Rhum Nectar tabriqud d'un seal et mdme produaitLa
difference des prix be trouve dans Ia vilelloeue escompts
10 o/o sur tout achatlen gros.4.
L queurs et Sirops de toates sortes aux prix de Cinq
gourdes la bouteille de liqueur et deux gourdes ciuquants
la bouteille de sirop.
EXTRAITS pour Kola, liqueurs et sirops par litres de 50
bouteilles en detail : dose pour un et deux litres poor
Cr6me A la glace. Sorbets.
Extrits pour parlumeurs
Eau de Cologne, Eau de Lavande Violette,etc.
Alcool rectifi pour liqueurs poor pharmaci
Alcool A brAler Clairin-- Ca&- Sucre, etc etc.


4,


-ir


- -


,rr -I


all


L


-- ---- -


* *


*1


*




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs