PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04704
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 04-09-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04704

Full Text





tomsnat RAO 011M
DIRECTEUR
1358, Rue Am6ricaine, 1358

TELEPHONE N*,;2242


.:' 226me ANNEE N' 6362


PORT AU-PRlNClE (HAITI)


LUNDI 9 AVRIL 1M


Les souvemin de Ia Semaine Salrle...


Le statut des Lieux-Saints

Au moment ot0 l'Eglise et cialepour6tudiertoutes ques-
I'Univers catholique viennent (ions et r6clamations religieu-
de comm6morer dans le re- ses qui pourraient surgir au
cueillement, la meditation et sujet de la Palestine et lablir
la pri6re le grand drame qui nn r6glement.m Dans la com-
se deroula jadis dans J~rusa- position de cette Commission,
lem terrifi6e, au lendemain on devait tenircompte de tous
de ces jours pendant lesquels, les intlrdts religieux en cau-
auxquatrecoinsduMonde,les se, et le president devait tdire
chairs catholiqueson vibr6 a elu parla Societl des Nations.
de palheliques evocations de Dans un project d application
lasublimetragddiequisejoua, du mandal britannique en
il y a vingt siecles, de la grotte Palestine soumis, en 1921, a
de Bl3hl6em au Golgotha, il I'Assemble de Geneve, I'An-
il est interessant de jeter un gleterre exposa comment elle
coup-d'oeil vers ces Lieux entendait e tonctionnementl
qui furent tmnoins du plus et les attributions de cette|
grand acle de I'histoire de Commission don't les d6ci-
rUnivers, le sacrifi :e d'un sions ne pouvaient avoir de
Dieu pour le salut d une hu- valeur qu avec approbation
manit6 coupable. de la puissance mandataire.
On connait les diflerends En some, I'Angleterre se
qui, depuis fort longtemps, substituait a toutes les autres
subsistent, au sujet des Lieux- puissanees intmressees et, sans
Saints, entire les catholiques lenir compete des droits tant
et les orthodoxes, difl6rends spirituels que mat6riels du
aggraves encore par le modus Saint-Siege sur les Lieux-
viuendi international nouveau Saints, assumait la tutelie pure
qu'institua dans le monde le et simple de ces Lieux sacres
cataclysme de 1914. Au d6but aux yeux des catholiques. En
de Janvier de cette ann6e, des Juin 1922, le Vatican prolesta
scenes tumultueuses et re- a Geneve, tout en laisant des
grettables se sont ren6uvelees propositions d'amendements
a Bethl6em oil des. transcis- au project britannique, el, en
cains italiens se sont trouves Juillet de la me me ann6e,
aux prises avec des papes de I Italie lormulait A son tour
I'Eglise d'Oriet. 11 yeut pugi- lesrdserves qu'elle jugeait n6-
lat violent dans une 6glise. Le cessaires. Cependant la Socid-
sang coula; et cet incident et t6 des Nations approuva le
la solution a laquelle s'arrd- project anglais, en ajournant,
thrent les represeniants de la en annulant mdme pour la
Grande Bretagne, puissance puissance mandataire, I'obli-
mandataire de la Palestine, gation de nommer au plus t6t
suscitlrent partout la plus la commissionn des &icux-
vive 6mnition et lurent l'objet Saints.
des plus divers commentaires, L'etait renvoyer a u x ca-
parlois assez acerbes. lendes grecques la solution
Recemment, le CORRIERE D'I- des questions pendanles en
TALIA, journal catholique de Palestine.
la Peninsule, reprit le thmne Ainsi, jusqu'A ce jour, les
et en profit pour examiner questions--et elles sont nom-
I'attitude de 'lltalie et du St breuses et pressantes rela-
Siege A I6 gard des choses de lives au statut d e s Lieux
Palestine. Le grand journal Saints soul encore cn suspens.
catholique rappela lout d'a- Le CORRIERE D'ITALIA souli-
burd qu'en Juin 1921 le pre- gne avec insisnlace que le St.-
mier discours que M. Musso- Si6ge et le Quirinal doivent,
lini prononga a la Chambre aujourd'hui, insisted pour
ita!ienne, l pour demander qu'une solution soilt finale-
que l'Italie secondat en Pales- ment trouvee a ce probl6me,
tine, non point I'action de et cela par la nomination
I'Angleterre, mais bien celle d'une Commission off rant
de Benoit XV. toute garantie d'impartialitd
Le St.-Pere venait precise- et comprenant des repr6sen-
ment, sans toutetois critiquer tants du Saint-Siege et de la
ouvertement la politique bri cuslode franciscaine en Terre
tannique, d exprimer I 'appr6- Sainte, A c6te de ceux des
hension que lui causait Iave- Etats interesses.
Dir des Lieux-Saints. On vo- U,'et aussi lia le vcai de tous
yail en ces paroles du Chet ies catholiques, qui voient en
de I'Eglise et en celles du Dic la Terre Sainte, le Lieu saci6
tateur de 1 Italie, une corrdla- entire tous oil Cclui qui appor-
tion bien faite pour rejouir le la paix, l'amou-, le salut au
coeur des catholiques de tous genre human, naquit, soul-
les pays qui regardent la Pa- trit, mourut, ressuscita.
lestine et les Licux- Saints _


come le .berceau sacr6 de
leur foi et de leurs croyances.
c 11 est a teamarquer, expose
le journal que nous venons
de citer, que,daus le Trait6 de
Sevres, le statute du Saidt-S&-
pulcre et autres Saints Lieux
n avait pas fix de facon defi.
nitive et que d'apres I'art. 95,
la puissance mandataire,c'est-
a-dire I'Angleterre, sengageait
a conslituer, dans le plusabret
delai, ( une Commission sp6 "


.5an i m d'Adresse
La Grade Maisom de Casimirs
Anglais -Francais
G. JODICE & CO
Est transler6e ia Place
Gettrard en lace de l'Imprime-
rie Cenlrale, inouivlle imaison
de Matteis. Foui naiuies coin-
pl ls pou '. illcur.


HUILE DURET


1tr Ill.,


Malgr6 le vieil adage A bon vin point | -
d'enseigne il est de notre devoir de donner|
certains renscigncmcnis sur les quality I
precieuses de cette mulle si appr6cile des I
families haitiennes.
C'est le product natural des fruits de
I'olivier arrives a mliturite. L'huile DN- ... vu, il y aquelques jours,
ret est neutre, douce, I6gre, onctueuse. par un soir, o itl plenvait, un
De plus elle est nutritive. laxative, e., ra. couple form d'une gentille
traichissante, qualilts (ui ia font redher. de oiselle et d'un dandy,
cher tie ceux qui soi l1rent des organesI se mettre, sous une galerie,. A
d* e la nutrition, tides nmaladios du oie, In- I'abri de l'ondde. On attendit
constipation. Les amateurs dce bonne cui- longtemps, maisl'averses epor-
sine en ont lail leur huile prd~lree pour les IsuivailsaUsinterruption-etIhea-
kUi V ti mayonnaise, salades, sauces vertes, fritures re de rentrer 6tait proche, car,
|vm ,Aau| et les poissons. il sto aisait lard. Les inquittudes
Toules les proprietts de L'Huile Duret s'at- tesijeuns genstaient extremes;
t6nuent ou disparaissent si on la In lange cart le gentleman portait uncom
Svec d'autres huiles die provenance plus ou et dela ne lui souriait point de
mains douteuse. de I'exposer a la plaie. cSa om-
Nous recommandons aux lamilles pour la pagne, pour lui venir en aide,
Semaine Sainte les recettes de cu isi ne euune e degniale, elle lui of-
qu'elles trouveront attaches Ai chaque bou- fruit quelque chose qui protegea
teille d'huile. un peu le beau veston et leur
permit de poursuivre leur che-
S .- i n.


ARTICLES de MENAGE

Grande Liquidation
Une visit s iunpose cliez :

S. P.Chemaly & Coo.
RUE DES FRONTS- FORTS
En effet, il y a eu plusieurs manilestations annonqant desi
liquidations qui ne '6taient que de nom.
CE SERA TOUr LE CONTRAIRE IC
Nous oflrons au public et aux marchands des articles de
manage de n6cessitO absolue dans toutes les families, lais-'
sant de rels avantages et a des prix de :
VERITABLE LIQUIDATION
Venez et vous serez satislaits,en mdme etemps vous tronverez
des tissus a bon marchle.




LE FESTIN MUSICAL
Le festin musical bat son plein dans lout Port au-Prince avec les
Disques ODEON.Daus tous les quarters et dans routes les rues de la
Capital on n'entend quo cesdisqus don't apparitionn r6cente a wuffie
pour fire taire les autres.
Leas vague. muisicales d'ODEON envahissent aussi triomphale
meet la province, don't lea centres command6rent de grosses com-
mandes.
La preuve estlmaintenant plus:que faite. Toute discussion sur Ia
supdriorit6 decdeslDisqaes devient impossible, les mots noe pouvant
46sister aux faits 6clatants:
Pour ceux qui n'onl pas encore entendu ces disques nous no de-
mandons qu'une chose : VENIIH LES ENTENDRb. Alors ils com-
prendront pourquoi i n'y a que lea Disques ODEON, et pourquoi ..
ii p'y a que PAIlS, qui, centre artistique du monde,seul, inconteet#
at incontestable. it des artibles tels que ceux d'ODEON pour Opdras
et Op6rettes :j Micheletti, David Devri6s, Charles Fjiant, Ninon
Vallin, etc.
Pour Ia diction : Roger Mooteau, etc.
Pour Chansonetteb: Mistinguette,llenri Laverne,G.Milton,Yvonne
Guillet, etc, etc.
Particulibrement nous attirons I'attention sur nos Disques de la
Musique Classique, aspanage immortel de rhumanild et ddlice de tous
lea siecles, don't chaque mason doit tMre pleinement fournie : Leos
cbansonnettes modernes peuvent passer de la mode, mais A Ia l usi-
qua Classique des grand maltres on revient et reviendra toute la vie
N'oubliez pas non plus nos 1'honographes. Nous vendous encore
des machines supdritures A moi!id ou au tiers des prix de la con-
currence.
Itepresentanis et lDpositaires
Cap- J. Luciani & Co. Cayei J. C. Benoit, -- Ja'mel : .
'Marcel Volel, Jordmie. J. Elie-Lestage Port d" :'aix : Abays
Frtres. Saint-Marc Cl6ment Pinard, Gonaives ; L. I'Pisiier.
Agent G6ndial,

J. Karayaiiny
Rue du Centre 1303 Port-au-Prince
II I I -- I I I II I^^^ ^^^ ^^ ^^^ ^ ^


... a vu, la semaine derniAre,
mardi, verse les 10 heures du
malin, pros du marched Vallitres,
ung petite sc6ne qui mit le quar-
tier en emoi. Une vieille lemme
qul a son histoire dans Ia vi
port-au-princienne, passait das
la rtse, maugr6ant des mots quo
perftnne n entendait. Un Io
Illa par un sobriqu,
mi, lia veille rrpliqua puI.a
propose durs. le gamin uis jeta
une pierre qui fatteignit a la
poitrine. La vieille ramasa ie
pave, annoncant qu'elle allit Is
mettre sous terre, ce qui ne tar-
derait pas A y entralner aussi ls
gavroche. Des t6moins eflrayds
du presage, voulurent repren-
dre la pierre des mains de la
pauvre femme, mais celle-ci, vi-
goureuse encore, leur mit rude-
ment la main au collet at so d6-
battit jusqu'A ce qu'on lui eut
remis sa pierre; et NOTRC (EIL
Inla vit reprendre son chemin tan-
dis que les badauds en faisaient
autant de leur c6td.
... voit qu'A la suite des aver-
ses de ces derniers jours, cer-
tains endroits de Port-au Prince
sont transforms en veritable
prairie, I'herbe y pousse ver-
doyante et tralche.
... verraitavec plaisir ratisser
ces pelouses et leas faire dispa-
raltre.
*
... verra cet aprds-midi A 5 h.
A Varidt6s, lea 5 premieres par.
ties de (( La Rose efleuillee a el
remain, A la m6nme heure, la fin
de ce beau film. C'est une bonne
idee qu'a eu 16, la Directrice de
I'Etablissenient d'oflrir a La Rose
eleuillee ) en matinees. Tous lea
enlants devraient aller voir ce
film.
lae aseson s'elloadre
Mardi dernier, vers les 7 heu-
res du martin, la rue du Peu-
Fle, une maison, appartenant A
osa Jui-Louis, sellondra sou
dain avec un grand bruit qui
mit tout le quarrier en 6moi,
La piropriAetirc qui ilabitait
riin ceul)le, rv'ut des blessares
et 'li coolotusiliiS. .Illo(ft trans-
port e i I'll'y:t;(l G6nral, od
less ,in, iicsjIICres lui furent
pro ig'gu's,.
A i vo .-' u1iCtre accident
a l. t general Accident Fire &
Life Assurance Corporation Li-
inited.- Vve. F. Bermingham,
Agent general pour Halti.


Oir


0


d ,d


.I


' II fetlaccepler toute occasion
d'ain fr,'ltcve occasion de don-
~er tn'dvourn- ent. Quand il
s'ogii de levdrese, il faut croire
au irisecle, il ltvl croire A rim-
pcolskle. Lion'FmaPlt


t I


-~Clh-31SI-- I


I ---- .. -


I~


la~









P~~~LCE~_ LI IN-9 Arl 12


I vente : A la Pharmacie Centrale,,Pharmacie Bourraine,
'harmacie Buch. A Port-au Prince.- Thimol6on-
Brutus, A Jd6rmie et dans toutes les bonnes Phar
macies.


DERNIEARES Nouvelles r

de L'fTRANGER


l;i lei sur I'immigration
aux Elals-Unis
WASHINGTON Le president
Coolidge a sign une decision
praise par le congr6s de difftrer
pendant une annce 1Papplication
tie la clause des origins natio-
nales impose dains la loi sur
I'imiaInigrationii de 1924. La loi
d'immigration actuellement en
vigueur et dans laquelle la quo-
e -part des immigrants de cha-
que nationalitA elait fixee d'a-
pr6s le nomnbre des strangers
vivant aux Etats-Unis lors du
rcceiisement de 1890 speciflait
que le president reviserait celte
propopitiQn ep juillel de I'an-
nee 1928 en sec asant sur les
origins des habitants de ce
pays. L'agitation considerable A
laquelle cette measure a donn6
lie i a occasionn6 la decision re-
cu minont prise par le Congres.
La Pologue et la Lilhuanie
KI'ENI(SilRG La conl6-
rence enitre les sept d616guks li-
thuaiienis diriges par le ler mi-
nislre Waletinaras et les sept
(0l6dgu0s polonais ayant A leur
I,'l. \1t. / leski, ministry des at-
hIlires etrangeres, s'est terinine
de lfa'o: armicale aujourd'hui.
l.es dctux di61gations se sont en-
tenlJues pour que les commis-
sions charges de In pr6para-
liI. de I'accord future se rencon
Ii k nt A Berlin le 20 avril.
I/ iiit;i |II I'mAl. Interviewe par Le
Jourjial A Lyon, M. liertiot a
dH:iaid qu'il ne terait aucunec
ti npiagneL leulorale pour son
cO uipIlt personnel. 11 se repose'
ciltcremnent sur ses amis. II
ci)itl qe ilwaucoup de radi-
m:ii\ arriveront dans la nou-
vclle chiainbre, mais pas lous de
la ,nine nuance. La question
l iiiite die parti se posera donc!
L situation financl6r4
en France )
P'ms Les directeurs d
iiiouv'cmLnts des londs au mnf-
nim-ser des finances el les direc-
Icurs des lablissemeits de cr-
dt ont examine la situation rno
in taire.


.3 L'Echo do Paris ) dit aujour
d*ui que le premier pas vers le
retour de la France A I'etalon
or serait I'emission d'un em-
prunt important.Elle aurait lieu
le mois prochain et aurait pour
but de rembourser les avances
de la Banque de France A I'E-
tat sous torme de bons du Tr6
sor. Les reprnsentants des prin-
cipales banques trancaises out
Ute convoquAs par le ministEre
des finances pour discuter les
conditions de I'emprunt.
Contrairement A certaines in-
lormations parues dans la pres-
se annongant I'Emission en Mnai
d'un emprunt destine A rem-
bburser les avances de la Baq,-
que de France A 1'Eat, le minis
Ire des finances declare qu'il est
premature de donner une preci
sion quelconque sur le but lev
modalitds et la date d'emission
de I'emprunt.
PARIS M. Seydoux, dans
Le Petit Parisien ", tait le bi-
lan politique extdrieur de la
France et conclut que la detente
est due au rapprochement inter
venu entire las France et I'Alle
magne avec l'appui constant de
I'Angleterre et de I'Amerique, le
maintien des anciennes amities
et la restauratlon financiere qui,
en augmentant le prestige de Ia
France, ont grandement contri
bud au redresseinent Aconomi
que ge6nral.
L'avion ( Breomen oat
pr6t & prendre son voi
DUBLIN Les reservoirs de
I'avion allemand Bremen" on
616 remplis aujourd'hui. L'appa
reil est pret A partir. Les autori
t6s de I adrodrome de Baldon
nel cependant ne pensent pa
que le depart puisse avoir hlie
demain, le terrain tlant encore
detrempe par les pluies d'hier

L'Allemagme paie
BERLIN Le gouvernemen
allemand a versE A I'Agent gen,
ral des paiements des rEpara.
tions 150 millions de marks
Cette some reprEsente I'inld
r't au ler avril sur les ob:iga
tions industrie'les pour la qua-
it i'me ai;n *c tde rp ration.


1as ft. do St-o ab i -Nouveau Charg6 d'Af V
A Ivoiro fairest & Berlin
Le samedi 24 mars coul6, C'est M. Luc Dominique. an-
6tait la f le de St-Gabriel qui est ciei Coinmissaire du Gouverne-
le patron de la chapelle d'voire, I ment pr6s le Tribunal de Cassa-
Ss action de Mont-Houis, dans la non, qui vient d'6tre noinmn6 CE SOIR
Commune de I'Arcahaie. Ch(;rg6 d'Alraires d Hilli b Ber- CE SIR
j La WlMe de I'Ar. change y fut lin. Matinee A 5 heures.
comm6morke avec un bel ec!at. Coimnic nous l'avo is dejA an-
Ce sumedi, quatre marioges tu- nonce, c'est M. Charles Riboul, La Rose
rent ct6lbrds el le pr6si ent de anciu Coummissaire du Gouver-
,la Commisbion Communale de nemient pres le Tribunal d'Ap- L Bll
de I'Arcahaie, M. Ldlio Cassa- pel de.s Gonaives, qui succ6deA 6l euill e
gnol conduisit deux de ces cou- M. Dominiique A la direction du
pies A I'aulel. Commissnriat du Gouvernement 5 premires parties
Le lendemain, dimanche, une pris du Hlaut Tribunal. Entree : 100.
belle me&se fut c6l6br6e en la Nou4 envoyons nos vives 16- 0,
chapelle par ce P6re A. Leroux, licitations i noire nouveau Re- -- - -. -- -
Chetalier de la Ldgion d'Hon- prisentant en Allemagne.
neur, curd de I'Arcahaie A qui la i
population doil la realauration I Jn incendie
de la chapelle d'lvoire, Le mine I.e coulr61e des chieas A iUine & A antguI
Sjour A I'issue de I office divin, la Le Bulletin mensuel, Mdit par
1b6endiction lut donnee A one : le Bureau du Conseiller Fnan- Au debut de la semaine der-
belle statue de St-Gabriel qui c.ur-lieceveur Gendral et don't nitre, exactement lundi vers lea
orne la chapelle et A une cloche I exemphFire du mois de f6vrier 2 heures 45 de l'aprds-midi.,sou-
qui, d6sormais, par son carillon vient de nous dtre gracieuse- dain le ten clata aux Usines A
joyeux appellera L I'glise lea fl- ment remis, public d'intires- Manligue, rue Amnricaine.
deles de la local 6. MM. Llio santes slatistiques sur le service GrAce A I'activild et A I16nergie
Cassagnol et Volcy Bernadotte, du contr6le des chiens. des pompiers, le fldau put tire
president ?t membre de la Com- Pendant les 4 derniers mois vite circonscrit.
mission Communale de l'Arca- de 1927 et le mois de janvier Les causes de cet incendie
haie, ainsi que plusieurs nota- de 1928, il y eut 27 personnel n'ont pu tare exactement dAter-
bilites de cetle Commune et une mordues par des chiens et Ion mines.
grande affluence de fiddles, as- constata que 7 de ces animaux et Comme on le sait, c'est M.
sistaient A la fIte. 2 chats 6taient atteints de rage. Oswald Brandt, Directeur de la
C'est l'occasion de fdliciter le D'autre part, 258 chiens ont Royale Banque du Canada qui
P.re Leroux pour la belle Aner- 0t6 captures en tvrier ; 248 ont dirige cell Usine.
gie qu'il ddpense A rdpandre #t6 d6truits et 10 remis A leurs II eat eat A remarquer, comma
partout dans la Commune de proprietaires. Au course des mois nous le disions il y a quelques
L'Arcahaie lea lumitres et les de novembre, decembre 1927 et ours, que, depuis quefque
bienfails de la religion catholi- janvier et tevrier 1928, 486 temps, ichaque lois qu'il se pro-
que; en outre de la chapelle d I- chiens ont 6t6 captures. duit ici un fail normal, un ou
voire qu'il a restaur6e, le Curd Un nouveau systdme a te eta- des membres du personnel do
de I'Arcahaie a encore construit bli pour la capture de ces ani- ceotte Institution s'y trouvent m6-
4 autres chapelles dens diverse maux. Pr6cddemment une prime 1#8.
localits de ia Commune. de 25 centimes par chien cap- Uns enquate a 6ti ouverte
,I turd6 tait payee au capteur; pour 6tablir lea causes et les so-
mais, depuis le mois dernier, on ouears de cat incendie.
II aria- s a employ deux capteurs avec .
garia eS un salaire hebdomadaire fixe et Assurez-vous centre accident
En atoute la prime eat done a U A la: a General Accident Fire &
En 'lglise Cathdcourale ser garden de la fourritre. Life Assurance Corporation Li-
b6ni le jeudi 12 Airil courant On pense que ce sysltme mited.- Vve. F. Bermingham,
SMel6 heuresdusoir,le marriage notrde donnera de meilleurs rnsultats. Agent Gdndral pour Haiti.
Melle Rende Maignan avec notre ge p
charmant ami Maurice Laroche. --.. _-
Les marines seront accompa-
gnds A I'auel par Mme Hermann Pour un nouveau syslae de dA-
amirez et M. Once Qualo. "euse core les eeudies. CUS
Nous prdsentons nos meil- Depuis le dernier incendie
leurs vceux de bonheur au dis- dans la cour de la Douane de o *t l
liangtt couple. Port-au-Prince au course duquel epitaphe
*la grande pompe klectrique, le
C'est avec plaisir que nous moteur et tout 'appareillage I vient d're dcovert dan
avons appris dussi le prochain lurant compl6tement ditruits, lecimetidre do Petit-Trou do
manage de Melle E 1 6 on o r e let systlme A incendie A l'eau de Nippes, une pierre tombale da-
Douge avec M. Fernnnd St-Ar- tmer nexiste plus. tant de 1795 et porStnt cette cu
mand. Un nouveau systeme de de- reae toilaphe :
La cdr6menie religieuse sera fense centre les incendies est riMoeu els ui errez dances
cdldbree, le samedi f4 avril, en actuellement A rtude et bient6t d eMoeuesls qi emortsrezon dla c
SI'eglise du Sacre.Coeur de Tur- un project pluO pratique et plus iosi diisde lers pas vers ce rsuo-
ngeu. conveftable sera mis en exdcu- riositd dirig les pas vers ce r.ao-
geon. convenable stra mis en excu- nument solitaire, sachez qu'il a
Nous envoyons tbus nos veux ioan. 6t6 erigs par Samuel Helms pour
de bonheur au charmant con- marquer rendroit sacrE of re-
ple. S a posent lea restes de sa bien-ai-
L atio1 mee ,amille: une femme affect.
Stionnde et deux ills chdris, qui,
La f6le des Normalienaes L De baint sulfureun avec lui au course d'une traver-
S C'est samedi prochain, 14q Le Service National d'Hyie- see de New-York A la Nouvelle-
- avril, que I'Association des an- ne publique vient de fair Iac- Orleans, ont ti captures par un
ciennes 61dves de I'Ecole Nor- quisition d'un terrain ou setrou- pirate trancais, amends d ins cet
male ofre, A Parisiana, sa grande vent des sources sulfureuses et endroit, et 4 mois apr6s etaient
L soiree thdAtrale avec L'AIGLON, situ6 prks de la route de Port- dE os6s dans ces silencieux s6-
l le grand drame de Rostand. au-Prince A St. Marc. pulcres.
Les caries d'entr6e sont en Le Service d'Hygidne va y 6ta- Samuel Fish Helms, ddc6d6 le
e vente A Parisiana et chez M. blir une station de bains sulfu- 29 ao'dt 1795 A I'Age de 12 ans;
t Georges Munier aux prix de 4, reux avec tout le contort mo- Leverett Sherman Helm, dec6-
- 5 et 6 gourdes. Et, comme nous der le. bassins, piscines, cham- dt le 7 octobre 1795 AIAge de
- I'avons dejA dit, leur nombre bres de bain, etc. 10 ans, Philomela Helms Faissa
- a 6et strictement limit au nom- Les m deci ns du Service cette vie le 3 decembre 1795
s bre des places da theAtre. d'Hygidne sont convaincus que dans sa 456me ann6e.
n ces bainsprendront rapidement Les mjdecins ins ecteura du
e 1 une grande extension. Service National d'Hygiene qui
._-_nAV _,, an____ out tait cttel decouverte dans le
ViS cimetiere croient que lea indivi-
J'anoooce au public, no'ammnt dus don't il s'agit dens celle pi-
us mis dps j pridictions de Port- "A teles has qu roit,je sousign taphe sont morts de la malaria
t au-Prince Petat'-G Ave et Aos, b ris asvii' a. public qu depuls, qui, A cette 6poque, stvissait a
6 Ve u, qui voudrpnt m h .oier de les 6vinemaats de It'0t qui avaleat 16'tat Epidemique dans la region
- ear confiance qua j'ai reprise i'es- d4triit la vi'le de Pedt-fobve e'eost de Petit-GoAve, Miragoane et
. erecce de ma profesiiou d'ovocat* 'n (ille, Po'one, q ii diig", puur Petit-Trou de Nippes.
S Cabinet, rueod Centre, 1363, en ,l comap'e person .1, ma saout Malgresonanciennetl,133ans,
- t ce de la chapelte St ns- o'i. Je de 'peclatio n denries. la pierre tombale s'est parlaite-
- G,. z'g r. Peti'- ,v. 2 avr I I9lH ment conservee et I'inscription
O .*'/g r Paste'r Dube. tuneraire est Ir.r lisible.


- ~ - ..-- a~ -- - - - r'4 *~ ~..I. -- - a ..


-' '--rl~


I -


- --- ---- ----~-)C --1-~-


- ~-YLe- -- ~----~311L~


PIGE -2


LEdA'I'IN-0 Avril 1928


-)









21mae. ANNL.E N 6362
Port-au-Prince
telephone: 2242


Le


Matin


PAGES3

Lundi

9 Avril 1928


LES

Jours- Saints
A Port-an-Prinee
-- 0-411- -
Avec la piWt et la devotion
accoutum6es, Port-au-Prince
a comm6mor6 la semaine der
ni6rependant les Jours-Saints,
d'anniversaire de la Passion
de Jesus-Christ.
A Ia Mdtropolitaine de Port-
au-Prince,une grande affluen-
ce emplissait les nets de I'd-
glise pour assister 6 l'Oflice
solennel de la beIndiction des
Salntes Huiles et a la messe
pontiflcale c6l6brds par S. G.
l'Archevdque dePort au-Prin-
ce entour6 de pre lts et de
pretres revtus de leur grand
unitorme sacerdotal.
Dans l'apr6s-midi, pour la
c6rdmouie du lavement des
pleds, I'6glise 6 tait encore
comble. II en fut de mdme
pour les offices du Vendredi-
Saint pendant lesquels la tou-
le 6couta avec recueillement
et pi6t6 les impressionnantes
paroles du pr6dicateur du
Cardme. le P6re Schdrer.
Samedi, Ia meme grande et
belle affluence se pressaitdans
les nets de l'eglise pour assis-
ter au retour des cloches de
Rome et A la ben6diction des
cierges et des eaux.'
Durant ces troisjours, tout
le Port-au-Prince catholique
processionna, le soir, au Cal-
vaire pour aller se prosterner
aux pieds du Grand Crucifi6.


Du danger qu'il y a pour les eyelis-
tes A s'aecroeher aun autos
Mercredi dernier, vers les
5 heures de I'apres-midi, I'au-
to de M. Nagib Kouri descen-
dait I'Avenue John BrGwn.Un
Oarconnet de 15 A 16 ans, le
jeune Delatour, qui etait A bi.
cyclette, se soutenant d'une
main a l'une des portieres de
lavoiture, se laissant entrai-
ner par elle, en faisant, corn-
me disent les cyclistes, roue
libre.
Soudain l'auto vira de board
pour entrer chez son proprie-
taire, lejeunecyclisle, qui ne
s'y attendait guere, heurte pai
le v6hicule, tut renvers6 de sa
blcane. II tut relev6 avec une
assez grave fracture a la jam-
be et conduit a l'H6pital G 6
ral oi il recut les soins n6ces-
saires. La bicyclette a Wte de-
inantibulee.
Profitons-en pour rappeler
aux cyclistes, qui en ont I'ha
bitude, tout le danger qu'il y a
pour eux A s'accrocher aux
portieres des autos.


06ographie-Atlas ',pilegue eamkrilatae
D'apres les renseignements de I'Office des tlispLstLi
q ue nous a lournis Mr L,uc
orsinville u n1 e copic du Nos lecteums se souviendront,
manuscript a e6l reins2 au )6. sans doute, que nous relations
partement de I'1 n s t r u c t ion dernierement qu'una volear,Aris-
publique, en vue de I appro- thbne Emile, avait tt6 arpris
action a obtenir pour lusagee flagrant d6it, cambrolant
du livre dans les ecoles, et lOffic des Cobs posLau. Arrt.
il d6nonva sescomplicesi Cliean
une autre copic a Wel envoy6e "ou"Sint et Gabrsl MaUsion,
en France, en vue du contract tons deux employs depuis plu-
it inlervenir pour la publica- sieurs ann6eais a la DauBR* do
tion de l'ouvrage. Port-au-Prince. IlU farert eas-
Mr Luc Dorsinville prie les sat6t eux aussi appr6bendis.
personnel de la province qui L'enqu6tose poursauvant, Ia po-
desireraient suivre 1'exemple lice d6couvrit bient6t quell
des nombreux donateurs de avait affaire AtouteuanCompa-
la Capitale, de lui adresser gnie commercial dontleaoends
leurs dons p a r correspon- s constituaiont A It'il. On fit
rs dons pr corresubir n interrogat9ire sarr6
dance, aux quatre aigrefins et I'on sat
-bient6t que les products do leurs
cambriolages 6taient 6coulks par
ecrologie des marclhaades ai avalent
leura 61elages aux abrds dea
Nous earegistrons avez regret march6s.On ne tarda pas A con.
la mort de notre ami Albert nature leurs noms; Mari6ta Saiu
/Iorelle, ddcMd6 jeudi dernier.- ville, CI a r i sse TI-Comp6re at
Les fun6railles ount eu lieu le Louisilia Dimanche. Des perqul-
lendemaia, vendredi-saint, dans sitlons op6ries en leurs domi-
I'apr6s-midi. ciles permirent de d6couvrir
Albert Iforelle, A un certain nombre d'objets qi i avaiento6t,
moment etait un des reprdsen- sans Irais, cdousanA des Colis
tants les plus brillants de lajeu. poslsux.
nesse port-au-princienne, aima- Elleas aussi turent arret6es et
ble organisateur de 16tes, ser- tout ce beau monde, dormant
viable et avenant.- 1 tut I'or- exactement trois couples, prit,
ganisateur de la Bibliotheque qui le chemin de la Justice de
Moderne et un homme d'affaires paix, qui le chemin du P6niten-
actit, toujours d'humeur gale. cier National, car, Aristh6ne
II1 laisse beaucoup de regrets. Emile et ses deux compares saat
Nous pr6sentons nos sinckres prvenuE de vols avec fraction.
dlWAn-*a Isnt I a i I I nras


conUUUUilances au U I I I es
dprouvies, particulierement A sa
sour Mme Edmond Roumain et
A ses entants. -
Les tunerailles,'de|,SulliciaI
Cadet ont eu lieu jeudi.--La re-
grettee d6funte lut pendant long-
temps membre de la Congr6ga-
tion des Entants de Marie et
ses confreres lui firent un impo-
sant convoi.
Condolkences aux parents
6prouvos et particulirement A
Mr Constant Cadet, frere de la
delunte.
Les.fun6railles de Lorvanna
MIyrlil Beaubeuf,j dite Bajoule,
d6c6die A 80 ans, ont eu lieu
avant hier en l'glise Ste-Anne.
Condoldances aux families
B e a u b e u t, Avin, Ddcayette,
Raoul Page, Christian Coicou,
etc.
Les tun6railles de Dorsinville
Dorville, de la Grande Riviere
du Nord, mort A l'Hospice St-
Francois de Sales, a l'Age de 83
ans, ont eu lieu jeudi en I'Eglise
Ste-Anne.
Nos condol6ances aux parents
6prouves par ce deuil.
Est mort, vendredi dernier, A
2 heures du malin, Arislhbnes
Jlendes don't les tundrailles ont
eu lieu le lendeinain samedi A
8 heures du matin, A la Cath6-
drale.
Nos condoleance aux parents
prouvds.


Une plIat ntesio
qua tore anal
Au debut de la semaine deir-
niere, le mardi 3 avril, vers lea
7 heures du matin, trois copains,
Robert Noel, dit Petit-Albert,
Albert CUnatus, Anilus Ger6me,
dit Peau-CaIman et Ludovic
Brun dit Dodo sa tronuvrent
r6unis chez Joseph Paul, dans
le quarter de la Croix-des-Boa-
sales.
Anilus Ger6me 6tait occap6 A
affiler ila lame d'un rasoir. It
s'dleva, A un certain moment,
une discussion entire Ger6me et
Robert Noel dit PetitAlbert. Ce-
lui-lt affirm que le tranehaut
de son rasoir pourrait cooper
sans difficult# celui-ci malgr Io
sobriquet de livre de magie qu'it
porte, mais que aIs lame serait
inofensive centre lui-m6me
puisque de son nom de guerre,
il s'sappelait: Peau-CaIman.
Evidemment il plaisantait et
disait cela pour rire et faire
marcher la conversation, come
on dit.
Alors un troisiAme interlocu-
teur, Lodovic Brun, dit Dodo,
intervint.
Et mon revolver no peut-il
pas vous atteindre? demand
*il.
Impossible I fit encore I'au.
tre.
Je m'appelle, Peau.Calman.
Brun disparut a iint6rieur de
la maisom pour jeparaltre man-


A U .0U V R M PARIS V
Leas creations de ces Magasins se recommandent par leur bon godt, leur quality
irript chiale ct Icuis prix tres moderns.
Demandez le Catalogue General des NOUVAUTIES d'ITlTE A Monsieur GAETJENs
a Port-au-Prirce, l vous S( r' Tiivoy.- franco.


dMMA ommm


- S - - *. *- ,


sit6t armi d'un revolver qu'il
braqua sur la poitrine d'Anilus
Ger6me.
II renouvela sa question.
L'autre fit la meme r6ponse :
a La ball ne m'atteindra pas, je
m'appelle Peau-Calman."
Brun press Is detente. UnI
d6lic, u.ne detonation. Le petit
trou cylindrique cracha une dtln
cello, un peu de lum6 et Pesu-
Caiman 'afltaissa come une
masse. II avait l6t atteint en
pleine poitrine. La ballet s 'tait
iogee un peu au-dessous de 'es-
tomac. La victim a 6tW trans-
portee A l'H6pital.
Le meurtrier, eflray6 de son
acte, prit sla fuite en se jetant A
Ia mar. On Ie recherche.
... r fut arr6te, saiedi a 10
heures du matin.
A louer
Uo boo piano marque alle-
mande a ( s'adres et au journal
Remearelemets
Mr Louis Romulus, juge de
paix de Port-au-Prince ( section
sud.) Mme Sylvia Romulus, les
6poux Maurice Alerte, Mr LAon
Sylvestre remercient bien sin-
terement Son Excellence le Pr6-
sident de la Ripublique et
toutes los sutres.personnes qui
leur ant t4moignA de ia sympa-
thie A I'occasion de Ia mort de
leur regrettie mere et grand'-
mere : Sylvina Sylvestre ci-de-
vant, spouse D6mosthenes Ro-
mulus, survenue le 29 mars
dernier, et les prient de croire
a toute lour gratitude.
Port-au-Prince, le 7 avril 1928.


DIase de vdre4 a itdo o 4
chaeue b tttMI '
Par une Giraulaire. dretoa
au Commaerats quai dtia.-
nent la ficence pour Is Vofto
d'armes at de munitions do
chasse, le Bureau de il police
les a avis6 que, 46sormals, la
vente des tusill d& chhe m f6 r
petition at des cartouh-al cbA,
vrotine du calibre de ces arms,
6taU prohib6e.
C'Ot, sam doute,a ns mosere
prise d J I bat do prAvoir do
regretta5es accident.



Petites

Nouvelles
ETRANOER
Par Cable trancais
Bordeaux- Le service postal
a6rien entire Bordeausx Bue-
non-Ayrea a 6t6 lOsiagqa ot
apres-midi par Is part 9wpor
Dakar dfun monuoplap aprnw
tant un chargement de l.tfn,
Sartrouville.- Deovant Mi o*-
kanowski, le lieutenant Barris
a essay avee son hydra tnm bi
moteur avec loquelit teotera Is
traverse de I'Atlantique per la
ligne des Avores dams uansquis
zaine do jours.
Paris-- Le roi Amastlah at
la reiue Sourya sont arrav6s a
Paris auiourdhui et ont 616 re-
cus ofilciellement.


1 _


_C II


- wa n- II L- lii l


"WO. N


c


I ~LC I~ -- i-~-r__-:-~ -


I_











PAG - 4 LL AIN'- Av-i 1928--------.----- --


0 NOUVELI

La sani d'une ex.imyeralrie
ST SEHASTIEN Contraire-
ment A certaines rumfturs pvr
ten'lant que la santd de I'eg.
implratrice Zita d'Autricf* I
Ilongrie etait pr6caire, I'dpt
de I'ancienne souveraine e#l
excellent et lle est comply
ment remise de s'a recent
operation.
La querre rivile anu NMexile
MEXICO- On "apprend de
Guadalaiara que la police et
un group de volontaires ont
h6roiquement defendn Tequi-
la, line des importantes villes
de I'etatde Jaliso contre une
troupe nombreuse d'insurg6s.
Ceux-ci au nombre d'environ
200 Mtaient commands par
un pr6tre nomm6 Ruiz.
IIs attaquerent la ville ,a.r-
di matin; Les policies et les
volontaires lutltrent contre
eux jusqu'a I'arriv6e des trou-
pes f6derales. Les rebelles bat-
tirent en retruite abandon-
nani plusieurs morts.Cinq vo-
lontaires ont etW tues et un
soldat blessed.

Leo iGonierniement aiglais maintient
ses troupes en Egyple
LoNj.mES Le Gouverne"
ment anglais est r6solu A main
tenir les troupes anglaises en
Egyptc et repoussera toute de-
man d e dd Gouveprement
Egyptien tendant a leur re-
trait. A Ia suite de l'6chec des
n6gociations pour le trait an-
glo Egyptien le Gouvernement
ritannique a d6clar6 vouloir
s'en tenir a letat de choses
crQos par la1 declaration de(
1922. Cette d6 laration term.
nant le protectorat anglais de
l'Egygte, ce pays devenait 6tatl
indelendant,mais I'angleterre
se reservait la garden de ses
voies de communication A tra
vers I'Egypte, la protection des
strangers et des minorities et
Ia d6tense de l'Egypte centre
touted aggression.
Vrs un Irail d('arbilrage
intlernalieuul
G(hN:vE-La 16gation Suisse-
a .Vashingtou a cable au Con
scil led6ral Helv6tique que le
I)pparlement de I'Etat am6ri-
cain lui avail remis une copie
dii trait6 d'arbitrage et qu'elle
envoyait di Berne copie des
ldoeinents qui l'accompa
gieit.On suppose a Geneve
Siie ce trait6 est bas6 sur les
1l,0positions faites par les
',>als-Unis, la France et que
(hds propositions semnblables
scrajent communiques aux
autres Etats.
1oiniifa' suppression des Intles enlre
SJa roil el le Croissant
IONSTANTINOPLE-- La pro-
p )sition de loi pour la modi-
fication de la constitution va
6lacintroduite.Elle tend A sup
|)rimer les mots la religion
dc t'lat sur mou honneur. Si
c. irojet de neutralisles etait
a l). tal supprimerait blrus-
.,lelient cent siucles de luttes
.... eitre la Croix el I croissant
et reco)inaitrait l'egaite de
thiots le, clir6tie.1s et les isra6-
slil s


. .i
'.. ,eonases si1niques .-
UL )nrE Des .secbusses sis-,
Sqilues deutinuent A etre res-m
si.t'i s dans la province d'U *
fI aej tr6s 6 )ronove la se-
-nam. Jerniere. Un 'choc vio-
;' 1~ t a-etc ressenti -ce mating'
S 'ians la region de Cavazzon et
. ede .Verzegrin. Les routes sont'
obstruees en plubieurs points
ar ides cboulements de pierre
roy.enia des montagnes.L'F
ltise-historiquesue San Floeas
Io a et~ tortomounteadommat
i, A IA buoc-depiils le debuw
dulreijalnienl de terre le 23
h-Ins 'o AI .lles6 ,34
mortslot malades.
I


LES de L'ETF

Le discourse
de Ca rcassonne
Opinion franralse,
Opinion allemande
PARIS- Les journaux insis-
tent sur I'accueil chaleureux et
les ovations formidable A M.
Poincar dans la citadelle du ra
dicalisine. Du uGaulois A Vd'E-
re Nouvelle ), ils flicitent ce
ferme r6publicain de se placer
au-dessus de In politique et
sont convaincus que le presi-
dent du conseil trouvera dant.
tous les parties les concourse n6-
cessaires pour sa noble tAche.
BERLIN- Le discourse de M.
Poincar6 a Carcassonne a 614t a
vorablement comment dans les
milieux officials allemands qui
le consid(rent comme un pas
en avant tr6s net vers un accord
et qui se montrent satisfaits de
I'absence d'allusions A la respon
sabilit6 de la guerre de I'Alle-
magne A laquelle le president
Poincar6 avail tr6quemment tait
allusion autrefois.
Les grands coups d'aile
au-dessus de I'Allastique
PARIS Le lieutenant De-
troyat, pilote bien connu, l'un
des mecilleurs amis du colonel
Lindbergh, prepare son avion
pour tenter la traverse Paris-
ew-York. L'avion de Detroyat
est une reproduction exacte du
( Spirit of St-Louis ), il a les
m6mes dimensions et le m6me
moteur.L'aviateur francaiscomp
te partir pour I'Am6rique dans
les premiers jours de ce mois.
DUBLIN L'avion allemand
"Bremen" a ex6cute un vol d'es-
sai cet apr6s-midi A Baldonnel
avec le colonel Fitz Maurice,
chet de I'aviation de I'Etat libre,
come pilote adjoint. Les avia-
teurs allemands n'attendent qu'-
un temps favorable pour partir.
La terre tremble
encore & Smyrne
Des phbemuunes terrifiants
'[accoupagnent le seisme
Les d gAts et les vielimes
'Les secours de Kemal Pacha
` CONSTANTINOPLE-La ville
de Smyrne a encore ressenti au
jourd'hui plusieurs secousses sis
miques.La population est A nou
veau terrifide. La premiere se-
cousse assez faible so proddisit
six heures du martin et tat
suivie de huit autres. Les habi-
tants les plus courageux qui
avaient dejA r6intdgr6 leurs mai
sons ont de nouveau Iui spr les
hauteurs environnantes.L'appa-
rition de geysers dans le golte
de Smyrne s'ajoute aux ph6no-
mnenes terrifiants qui ont accomn
pagn6 le tremblement de terre
de samedi di et a augment la
pan i q u e de la population
qui est camp6e dans les champs
et sur les collins des environs
de la ville. D'apr6s les derniers
rapports requs, le nombre des
morts est de 40 et celui des
bless6s 136; 1979 immeubles ont
t616 d6truits.Les d6gAts sont 6va-
luds A 2.000.000 de dollars ;
quelques l6g6res scousses s'~-
taient produites hier Ai
Smyrne et A Torbali mais sans
occasionner de dommages. Les
autorites ont tait d6molir tous
les bMtiments menacant de s'6-
crouler.Le gouvernement d'An-
gora a organas6 des secours. Le
pa6sident Kemal a envoy 5000
livres turques come secours
imm6diats.
Rupture probable de la Coelerelce
polono-lithuaniease
PAaus La possibility d'une
rupture de la conference polo-
no-lithuanienne r6unie pour re-
tablir les relations normales en
tre les deux pays est entrevue
par suite des reclamations reci-
proques de dommages'inilitai-
res A la seance d'hier.
M. Zaleski, ministry des aMii-
res 6trangcres polonais, a ddcla
r quesi les n6gociations 6taient
suspendues,il proposerait la m6
diation de la Social6 des Nations


a Waldemaras, ler ministry li-
thuanien et si ce dernier refusait
il demanderait lui-mtme A la
Societ6 des Nations d'interve-
nir.
,1M. Beelaerts van Blockland.
ministry des aflaires etraog res
des Pays-Bas, est A Kaenigsberg


ANGER

au nom de la S. D. N. et il es
possible qu'on lui demand d'a-
gir comme m6diateur. A Isa ses-
sion d'hicr la Lithuanie a rscla-
me une indemnity de $ 10.000.
000 pour les operations militai-
res polonaises. Les polonais ont
fait immediatement une recla-
mation demandant une indem.
nite mais sans fixer la some.
Une stance pleniere est pr6vue
pour demain A 11 heures.
Le budget
doe Angleterre
LONDRES-Le chancelier de I'E
chiquier announce que pour l'an-
n6e fiscal qui vient de finir, le
bud get a un excedent de 4.239.
124 yivres. Les recettes ont at-
teint 842.824.465 lives et les de
penses 838.585.341 livres.
La S6me Conf6renoe
our immigration
& La Havan
Le PrEsidel Ntacbade
reit lea deI~ e6s
LA HAVANE Le president
Machado a requ ce matn les de
legues A la deuxieme conf6ren-
ce sur P'immigration ; l'Argenti-
ne qui repr6sente plus on moins
tous les pays sud-amdricains d6
sirerait que la date de cl6ture
de la conference fut sufflsam-
ment rapprochee, beaucoup de
del6gu6s comptant retourner
dans leurs pays dans trois semai
nes.
Les activists de I'Amriqae latine
dans lea travaux de Ia S. D. N.
PARIS Examinant les tra-
vaux de la S. D. N. en avril, cLe
Temps) consacre une large pla-
ce A l'activite de l'Amerique la-
tine, particulierement au centre
international d'etudes pour la
1pre A Rio, A l'ecole internatio-
nale d'hygi6ne, A 1'ecole d'hy-
giene infantile de Buenos-Ayres
et au vote de 83.000 trancs des-
tines A poursuivre I'oepvre sur
la mortality infantile avec la
collaboration de I'Argentine, du
Bresil, du Chili et de l'Uruguay.
Un p6lerinage a6rlen
en Torre saint*
MADRID Un pelerinage a6-
rien en Terre sainte a 6Wt orga-
qnise.Trois aeroplanes transport
ront les pelerins A Jerusalem.IIs
voyageront groups afin de pou
voir s'entr'aider en cas de be
soin. Dix arrets environ sont
prevus sur l'itineraire.
Mort d'un veteran de la politique
NEW-YORK Le spiritual
new-yorkais Chauncey Depew,
entrd dans la politique avant me
me qu'il fut question de Lincoln
comme president nommn pen-
dant les 70 dernieres annees
comme ( after dinner speaker ),
est mort hier A New-York. II a
succombe a une attaque de pneu
monie. II avait 93 ans. M.Depew
etait officer de la Legion d'Hon
neur.
Les grandee pulsmances
on action
PARIS- L'Angleterre et I'lta-
lie ont approuve I'accord inter-
venu entire la France et I'Espa-
gne au sujet de la zone de Tan-
ger. Par cet accord i'Espagne
obtient le contrl61e dh.la police
de Tanger et de la zone jnterna
tionale entourant cette vifle, ce
qui lui permettra de letter plus
etficacement centre la contre-
bande des armes envoyees aux
Riflains et la propaganda con-
tre le prestige espagnol.
Les delegues de la France, de
I'Espagne, de la Grande Breta-
gne et de I'Italie reanis en con-
lerence A Paris depuis deux se-
a maines ont encore A examiner
quelques leg6res demanles de
1 Italic qui seront etudiees apres
PAques. D'apres des statistiques
sur 2 milliards 227 millions de
francs de vins de toutes sortes
imports en France pendant I'an
ndec 1927, I milliard 595 millions
Sprovenaient d'Algerie et de Tu-


nasie.
I.e typhas ea Albanie
BU'DAPEST Une depec,,


kpidemie de typhius.Pour la n -
me raLson, personnel nc peui
sortir d'Alhanie. i


U'e conference de concilialioii et
d'arbitrape des Rlpubliques de'
r ', IAmr riqii laline
WAsmIN(,rON- La Chambrc
a vo6e In resolution 1. 1M.
Porter demandlanl aun P'rsi'-
dent de convoquer lune conD'I
rence de conciliation et '1- ir-
bitrage des rpubliqlles de
I'Ambrique latine 'i Washing-
ton cette ann6e on en 1929.1

'^Le caf6 dHatti
Dans un article de la JOI'iNI:.:E
INDUSTRIELIE, il a 6W~ public un
relev6 trWs complete des chi!'res
des importations de cafe enll
France.
Haiti y figure pour 256.811 I
quintaux m6triques, occupant le
second rang, venant immndiate-
ment apr6s le Br6sil et pr&&-
dant les Indes N6erlandaises.


Avis CommerciIl
Le snuss'gn4 Commercant tahli
asu cette plare,d ona- vi au Com-
merce et as public' que, devant
partir prochainement pour I'Euro-
pe, Mr Ernest Brierre est 1tiaigS'
or son absence de ia piocuration
do sa mason.
J6r6mie le 28 Mars 1928
N. CnASAGINE


A LOUER
Grande Mais'n au Bois Ver.
na Grande' 'Halle au Petit-
GoAve.
Sadresser a Ch. N. Gauetjens
1940 rue du Magasin de i'Etal


M ADAME N. BROUARD
orl6vre-bijouticre- dec
vant s'absenter de Port-au-
Prince pour quelques mois,
saurait gr6 aux personnel de
sa clientele qui ont des tra-
vaux d'ortevrerie en souffran
ce chezelle, de bien vouloir
es en tirer au plus tot.



HH^^a


LA TOUX


I


est le symptfime employ
par la Nature pour indiqur
la malnutrition ou autres
conditions qui diminuent
la resistance et Ise forces,

L'Emulsion Scott
nourrit et renforcit tout le
system et empeche de
prendre le rhudme
facilement. Obtenez
de la resistance avec
l'tmulsion Scott. 4J


I


For Sale
Dodge Special Touring card
late 1926 model. Five brand
new balloon tires: brand new
batter! Mechanically perfect.
Also new Frigidaire ice box.
Price for touring car $ 750,00
cash. Frigidaire a 240,00 cash.
Call Automatic 2007 between
,lud 11. a. rn.

BELLE OCCASION
A vendre une machine Dod-
ge lu dernier nodele 1926,
ayant cinq caoutchoucs neuts
batteries neuve: Moteur en par-
tait dlat-et aussi une glacimre
toute neuve.- Prix de la ma-
chine750 dollars cash. Gla.
ci6re 240 dollars.
PriHre de s'adresser au No
2007, t6l6phone automatique
entire 9 et 11 heures a.m.

Gonmpagnie G6dnrale
Transatlantique
Le steamer (Carimareo part
de Bordeau le 22 mars est
attend mercredi 11 crt.
11 partira dans la soiree pour
Petit GoAve, Santiago de Cuba
et les ports du sud.
De retour a Port-au-Prince
vers le 17 il repartira le meme
jour pour le HAvre, via les
ports du Nord et San Juan de
P- R.
Port au Prince, le 7 avril 1928
E. ROBELIN & Co,Agents.


(c Stluma, ironiere serbo-a'
banaise, announce que les voya-
geursne sont pas autorisas A .pi
p6trer enAlbauie en raison d'une


I


-- ~--


_ IL~e~S~*rlq~lLlr%~


ULMA'JN'-g Avril 1928


PAGE 4


b I


!


%


..L








LE MATIN 9 Avril Ir b


_~~~~~~~ aen -.L~ ~ -- __ -


Maintenant le falcon-

Kniqhtl Six debule en

performances.
Un'nouveau genre de performances a 61 6iabli par la'Falcsn
Knight Six avec son fameux moteur 6 double-sleeve.
A travers ses randonndes,surles grandes routes, sur les mon-
tagnes ou par les routes difliciles, le moteur Falcon-Knight
s'est moutrd souple, d'une grande puisance et !d'une nerveuse
vitesse, ce sont IA:les caractdristiques'distinctives du moteur
A double-sleeves.
La Falcon-Knight est presentie dans tous les nouveaux types
de carrosseries les plus populaires.
Essayez la Falcon-Knight A tout prix:-- son rendement vous
surprendra et vous plaira.

Fatkon-Kni*ht4
315 WONO'S UWET TYPE OF OTO


KNEER'S GARAGE -


Rue Dantes D)estouchcs. Port au-Priince


/


Les bebes de


mauvaise humeur per-

dentlasanteet la vigueur
:Les poudres du Talc grossieres et tres parfumOes
provoquent i'irritation de la peau delicate des b6be".
Le Talc Boriqu6 Mennen.
Adoncissant Absorbant Salutaire.
L6gArement m6dicament6 afin de calmer et
de combattre l'infection, extr6mement absor-
bant pour enlever lea dernibres traces d'humi-
dit4 du bain de l'urine ou Is transpiration, Le
Talc Boriqud Mennen coostitue un voile pro-
tecteur empdchant I'irritation de Is peau.
AprAs chaque bain poudrez de Mennen votre
b6bd et impr6gnez-en son line. II jouira du som
meil r6parateur que vous lui souhaitez. A son BSOR
r6voil it vous charmers par son b gaiment de
reconnaissance.
Recommand6 et prescrit depuis 50 ansIpar
les m6decinsat les nurses.

MIEN NrN


Le plus bel


Assortimcnt de b as,Chausselte
bijouteric, ct articles pour ca
deaux se trouve


1521,
Ala Belle Jardiniere Grand'Rue


I


Venez visitor le "uvel etablissement


r,'" ANCIEN DIXIEIBAR
Liqueurs tines,
Consommatiors de premier choix
Sandwich pour lous les gouts et
k n'importe quelle heure.
Service rapideet irrdprochable,


A.'
* a 4
I.


'-: TELEPHONEI[:2081
Beat liquors
First class drinks
Sandwich, all kinds,at any time.


Prompt attootion,
attendance.


uarivdall


LA QUALITY DES

PNEUS & TUBES

est represented
par
le
mot


?Irestone


En achetant des Pneus et Tubes



'Irestone
Vous dconomiserez beaucoup d'arjent et dvilerez beaucoup d'eanuis
durant I'annee.
Les products Firestone se vendent aux prix raisonnables et resiste*t
surLout long temps.
proprigtaires des camions, propridtdires des automobiles lourdes
et Idg6res, to is ont les in6ins avantages te rouler sur les paeus
Firestoue,le Pneus du jour.
Nous avons un excellent aiorti nent de toutes les dimeniioas


de pneus et tubes, et nous re,)mn nundons les stocks des
Firestone ehez les agents s ufivants :
a Jean Luciani & Co, Cap-Haltien, Mr T. Gousse, MiragoA
Mr F Maurasse, Port de Paix, M. Desquiron, Jtr6mi
Antoine Geftrard, Gonalves. C lias Saliba, Aux Caye
Clement Pinard, St.Marc. d. Lauture, A Jaomel
Savinien \Iartin, Petit Golve.


prodtul


ane
i,
es.


L. Preetzmann-AGGERHOLM & C
Phone : 2254. AGENTS GENERAUX, Rue ,du Quai.


_ _1_ __


--


. ---momd OW


--II I,,


_1


DAGtE -Z: .








LE MATIN 9 Avril 1928


Panama Railroad Steamship Line
Service de Iret et de passagers entire
INIW-YORK ITY N. Y. RISTOBAL, tANAL ZONE et les PORTS de;la CdO fh
OUEST de I'AMhRIQUE du SUD.
plus rapid et le pltisdirect service de transport de passagers et du frdtentre Huiti
elles ports Europ6ens via New-Yord et Cristobal, Canal Zone, Isthme de Panama
Voic.i la liste de nos agents pour les principaux ports*,de I'Europe :
frGW. SE oose* Fra ano
Mrs, G. W. SHELDOM & Co- 17 James Street, LIVERPOo L. ENGLAND


MI FRANCE :
Ins. SHELDOI & C* eant reprse6alh
Par les mniseas suivantes:
GELATLEY HANMEY & Co
21 Rue de la R6publiqtie
Marseille
HEaNU PRaoN & Cie LL
53 Quai Georges V,
lHavre.
HEia.w PEao. ,& Cie.JLtl
Ruedu Mouliu a vapour
Boulogaoes/Mer
HaRNuPERON Cie. Ltdj
93 Rue de Marais
Parisj
Ha,4UJ'.PRON j& Cie. Lftd
Rue~de la rranquillit
Dunkerque
HEaRNOJPaRON & Cie Ltd.
Rue Roy
Bordeaux


COPENHAGUE
Danemark
Mrs. E. A. BENDIX & CO.
21 Allengade, Copenhague
.,GENESj
Italie,,
Mrs HENRI COI 4L&CLERSI
Piazza S. Matteo, No. ls
Genva. Italiec
ICHRISTINIA NORWAY
I International I
peditionsselskad
;HAMBOURG, GGERMANY'
,Mr H. Vogenann
H-amnbourg,oermany a
GOTroURCE SwI-. % M[EDEN
Nordisk Express
Gottemnburge, SweeJe.a
RorrERDAM, HOLLANDhI
Mr. H. Vogemana
ilotteidam, H. ollana


* Bas exquis et qui durent
E E Bas "Holeproof,"outre sa beauty ct delicatesse
dc tissagc, offre la garantic rare d'unc dur6c
plus longue. llegantc,chic,chaussant parfaitement,
chaquc jolic pair dure plus
longtemps qu'aucune autre
fabrication.
Une nouvelle mithode de tissage
(brevetee par"Holcproof")don ne
plus du force la ou la plupart des
autres bas s'usent rapidcn ent.
La pointe et le talon du Bas
"Holeproor'f" sont renforcis tout
sptcialement.
Un prix modern et un plus long
usage rendent le Bas"Holeproof"
doublement avantageux.
Demandez son nom: Bas
"Holeproof."


En ven.i
magassns.


2


dans tous le bons


9


MOHR & LAURIN Agents
Port-au-Prince


Bas if qwoof
lul0pruof .loilcry o. Milwaukee, WIs., V. A.
s an5 ies d'ezpirience dan Ia &fbrication do bonneterit.


C o.ep.r: AUX AQMES DE PA F
PO.T AU PQJNCE *-


CAS NO V. *
La valeur nutritive da Virol t ,montr&e dans une ser.e de cas-


4.at les dktai s ont kt' fourni.i p.r des members de la professi
maicale.


Le Bb'e Povall, avant d'avoir
pr's Ju V.rol.


la &B Powell, ~prt& avoid
pris du Virol.


110[li Ii I IIU llIM HI I I De 3 -P 856 a 14 : 287-.
B" IiI I ILe Bitbe Povall, dc Salford, avait deperi jusqu'a l'age
de 6 mois, auqu I il ne pesait que 21 949 et il n'tait
plus alors que peau et os. Dans l'&tat terrible ou il
Sr n 1 a t e s l e trouvait. on lui donna du Virol et une amelioration
Om pOren ent la roteCtOn COntre la se produisit immndiatement. Apres 4 mois d'alimentation
Sl au Virol, il gagne un prix l'Exposition de Beb6sde Salford.
S11 pse maintenant 141 K 287 et est dans un 6tat superbe."
Foudre sans auamentation de taux s .voe.,, rep,,oco.po,..r.d
*Moelle, d'Extrait Gl);;rind de Moelle Rouge d'O.,
d'Extrait de M.It, d'CFus, et do Sirop do Citros.
C'e.tu on alian at p ciouaxdamhIMcad'mAl tmai'a
Tu .feRose---I Etcuusem. de Maram. dAtiuo dltu do P di acbim

Eug#.LeBosse4Co VIROL

Agents Gen raux AGENTS:
w. QUINTIN WILLIAM i Co., Poret-a Piae. AMTI, Bol Peta 147.




Bossl Belast in eraRecoIemellerPr
H o ..plus5' n21 W ntlemo


V" F. BERMINGHAM
Ageat G6n6ral.--ux.Cayes


G. GILG
Distrlbute ur.-.Portku-Prince


-- t t


---1 ~


_


-L


r~rr~rrrrrrrrr; ---~


PAGE L 6
*: *.*







LE MATIN 9 Avril !192 x8


Le n6cessaire' Good-
year* p)arr,;pa r a-
tion de CIIAMBRES A AIt
est indispensable aux
Motoristes. Ayez enl
oujoursun dans vo-
tre automobile, "-
THE WEST INDIFS
C', TRADING Co. ;
Port-au-Prince
Cap-Haiticn, -, Jacmel
Gonaives


Cha6w*leen ste1o.1e cle *


Dr. BenguE, 16, Ru. Bai, Paris.


I


I


Bar


Terimirus


Elgant Cath ofi l'on trouvera les meilleurs consuommations etl ui s;:e irrc,.ccl.hl'lc.


CONSTIPATION'
prenes les
OOMPRimlf|
*-,UIOOE, |
d4 DELORT, Pharmacdes,
Mle, afte sSJn-An ea.t
G'IST LE MEILLBUR
DES PUROATIF8
,ORT- Um-mRa o
Ak-.PZTRUS, Phabmacto ALBEPTUIl
Pbharmaic ,' D Justin VIARD
@4 outfes *lox be**s Pbharmio|e



l !it nefils
A '. ., '; l *; /u .l (a /asitn
de l':tl c .A'' lroiols.-borls.
N ()'\'!: i .s,
M l .ik(:I.1II.:,


Mi SNu;; nI I I PL': ,ira,proprieS.
tairc du< sAilon 1( coiffure.-La
Coqu.nclo), ( \hI- Bnes Bpu-
blic;,ine t St I| )Iioi ) s'em-
resse( ,lnnioli. c. I ses aima-
les i ;eL tss avir p orlrda
son lAi)l;sse.ncnitl die nou-
velles :m ,liorn i', u s.
Soins llygiiie i:legance
Coupes i domicile pour
temmes, homes et enlants.
TI'|>l in1e 2)7i--"


__


Les Caves de Bordeaux


AviSENT LE PuiiL mIet particuli6rement ses clients (quelles
vienncnt d'ouvrir un comptoir d'6picerie dans sequel Uls trou
veront des articles de toute traichour, tels que :


Iluile Durel
a Vierged'Aix
More sanss os
Vinaigre
.S. I 111 1o
Sardines
.lar(lqervnux
Conserves de toutes sorles
Riz glacf ct liz ordinaire
Viii blanc et rouge aLatrille))
let Delor* par gallon et bou-
tcille, Boissons gazeuses.
Liqueurs assorties
Comptoir de Confiserie. de
patisserie. Fruits Irigorifiks
Sucre Hasco, Sucre gran. Am.
en cube a en pondre
A glacer les gAteaux ctc,etc


om in ',s de there, PAtes ali-
ment iliris.
Avki C, I. .lt Condense et eva-
pore Nestl e6
.ait condense Bieb.
Lait 'vapor, eArmour P. Fro-
mage tKrall) Swiss, Gruy6re
PAte grass Amer. Rocquelort,
Camember etc. etc.
Saucisson,Jambon, Mortadelle
Cervelat, Beurre de table
Bruntilleyman Plun .
Beurre de cuisine.
Vache en I'rairic a Moulin v
HIollandh is. Cacao en poudre
( Peters ) par livre, et boites
de terbla nc, jambon la livre
4 Gdes. Saucissons de Lyon.


Elles les prient de visitor ce comptoir, un bon accueil
leur est re erve.



Pour bien manger
Allez an :Restaurant St Gerard, Ai coet du Temps, Rue
Americaine No 1528,
Ou'y mange bien, Ic service est rapid et lesjprix defient
toute oncurrence.
N. B. Lanmaison sert A domicile sur demand.
I I I M I-- ii I -


Cate chic, veritable Eden Des"liqueurs exquises & des Vins savoureux.


,-I -_- ----~C


I ide


' ;ttis& Co ReprCsentants pour Haiti


_ __


S" ,:PAGE -T


II I I


__ I -- --


- ---`-


---- r


L


. c\-~:,'


T?;~


DORI


DO






LE'MATIN -- 9 Avril 1928


-DtPURATIF


u D' MANGET-,


conr bat
les Maladies de la Femme

Al t o aveso. O wrts ols me pss4puem e. i tote. r dcis | a.dout
ices d ,, ,,,,, sto ,,,-,1,l p fl tf. rwof. t as w i. ut.prao*
1 a p M qr Iow Sitrli *Neo-m San olnt ponles,. **e t pierce quw. peer
rictS, Clades llprenler aO '?*Ia poplultalre eu e iue suepAs*Uve, e eSeg a
wvallite *
ise circunalti _Psour qu* e V.ull a *'oaupllUm r~lln w ot. pria de loer.
e Wurl. de Ia mnoliik poew. II imported de Ml. e loutse 4vdle. qu le 0MM
gqr tul aves Sc met.vr d'toond t 1d eo jIt. II tet. fat r uu
etour d1 0 qu'll rete eoimm tam l s pl s pal= plus pler possible. u'llI
itsenoin t e**aIrster. A AE spalwar. & -s sa ed *o lsdus en tfabremsta o
=lao1res. le travail va as rteltir. Ir vaSaI enot a.t ooMalMs.m.
ho w fuset~t pM upererllr u s*oltolro. rleo- lI plus
C'etl ptnme d'autnt plis A eiudre qeW to us lrenstre4t. dento I rtoe
.I multiple. e t ione sorle doe purglsNI spet6in. IyIan pMe r uobjl urmAlM
timhinamlon ll des drohets r tsiue*s mdo d sandlstmllsl. d t Oumcurs pe*.
cartell .utremrni slit des vires et dno plalfesl do lass.
D'o rrtllr concluIuon. qu'll tfast mailri ur I ser i e aite g pt' e ot
pruopre. c'esl iourqtnI hIs jouns, *l1i du ilto frultaHtuu et dollourous.
Se riseme. mto reg l aan qucg tsvrlteAtAs latiepo l a Ifrouvtet, a
S uwrerlle dlu DEPUpATIr SO AIHII IA. T.
Qu'on sunge ien elfe que le DIPUIATIr ATl 00TET MANlET, omapOn
de i quinr plrstles rpuilei d.1 tInnt tcmirs pusr las vertus deparatriest.
aossocitv A det corls Jillthrisei. .ienIt cholssis p1for MIus qualltl rsellatives.
antl-lu.iilqsea. phenTbge.es. r.onllrse loein #14. I MntIs pear lepreor Paction
Id lase efOrare II co-sqiillthe sor y ,sh u0edemenmtotie. s ns rivals poor
to e u f lrt rl dir i eltr,. dre rltiller ri di at.S lniltr Ie. saa.
IPrrMe son elin h L.lio,,rhir .s ,r I'UtOONAL. easl t Pit use gprantle de
qua1lir. I- DEPORATIr DU DOCTrlS MAilO11T 1 i suranomi 6 )uAsl tIllre.
d in 4* ppll p rleIlle It 11.l ISi Diputallt
Voali cc qu'll leis io, quor tout.- Is fhletel fid scln I
tfsab Chl(,,I GRANDS PlIX. Poawmes .M INtItfus ls Pru
2 r Valencol-en. Pote if 'n Is'mt-


A la Parisienne


Ie Prohres lui-meme nous indique

qu'avec peu d'argent, on penut se

velir et se"Ichausser el66gamment,

et pour cela LA PARISIENNE

vienti de recevoir un surprenant

assortment deCoslumes.inclusdes

Smoking a des prix 6conomiques


Marque TRIANON


Chaussures pour Dames ,k Hommes,

le' derniers styles et des nouvelles former


Achelez pour les prochaiues ftles

(ie Paques, du nouvel assortment

de cette Maison, car, vous econ-

minserez du temps et de I'argenl.


Franco & Vicente

Angle des Rues des miracles el Grand'Rue
.. .-


BAR TERMINUS


A. Widmaier


I'io', i* ir d'inlormrer sa b)ieavillU i i c ie itle I'il i-
in 'ille :si I" nqc (1e son tab lissineat,an salon excl si,'c-
: i a t I uiJli oil lo I troi .ver.i (d i coti i i) i-
i'ions', ,e prenup choix et ou des lunchs seront ser is
C 'ematande.


hIrC a i la Pression- Sandwiche,.


Tilephote 2786


AVIS
I est rapp)el auxcrkanciers
des Sieurs Olofison, Lucas &
Co qu'un d6lai de quarante
jours a parlirdu ler Mars 1923
lerir a Wlc accord pour I'ins-
Scriplion de leurs cr6ances
coidormiernntA I. loi.
Port-au-Prince, le 20 mars
1928.
Les S,~ mics proviborecs de
la taillite.
C.M. DUPUY: J. DAALDER Jr


c


AL7ER BARRIS adit l'Exd-
lento est Jameux.
"Alller Harris, une des actrices
impayables de la contree, dil
quelle doil sa jolie et joyeuse
echevelure d 1'usage jrdgulier
qu'ellej aitde *


QUININE POMMWADEj
',Vousausst vous pouvezlavoir unse
olie chevelur eon vou servant de
xzelento. Elle agit our lea raci-
nea des cheveux et le cuir chevela
re aprbs usage votre chevelare eat
plus longue eatplus jolie qu'aupa-
ravant.
",Le esthetes recommandent PEx-
lento" pare quielle est la rraie
pommade de quinine. Io pr6econi-
sent aussi le aavon Exelento Skit
qni conserve fraicbe Is peau en
enlve lee boutons et les teaches.
Nous sommes si mars de ces asser-
tions et quoe ous aurez entire
satisfaction evec cem products re-
marquables si vous vous en servez
r6guli6rement, quo nous vousa en
verrons gratis un 6chantillon de
chacun d'eax.Nous vou. enverron
austi une brochure dcrite par do


,it -, I'
-. ., S :




Une favorite

du theatre
FAIT L'ELOGE
de l'Exelento"


specialistes en chevelure et an
toieit. Nous vous ferons des propo
sitions intdressantes 5i1vous v014z1
montrer et recommender n t "ro-
duits & voes amis.
EXELENTO, MEDICINE
COMPANY
ATLkNT4, GEORGIA
Agents demands pour tous pays
Ecrivez pour renseinoaeasis.


Centre la SurtnU
Beaucoup de gens, sp6cialement
cenux qui souflrent do surdit6, de
bourdonnemnots d'orellieo ou de
ca'arrhe nasal s'intdresberont k
savoir qu'un petit apparel trisin-
f 6nieux appel6 ((Tinnitres Ihae
oer a 6t6 rdcemment i niv e n t 6
pour' Ie soulagement permanent
ite ce maux p6nibles et au moyen
duquel des centaines de cas lr
graves et apparemment incurable
ont 4td conbattus avec suoc&e
Tout intereas6, d6sirant d'autre
renseignements concermaut ce re-
marquable apparell,devra s'adrw.
ser au Secr6italre de LoARALENB
CO, DEAL, KENT, ENGlAND,
qui enverra des d6lails complete,
avec des attestations testimonlales
et des extraits de joarnaux, ou,
pour gagner un to ups pr6cieui
Instrument mome avec lea m6di-
caments n4cessaires, etc, seroat
immediatement eip6did spar post
6 touted adresee indiqude, tons frau
de posted pay6s.contre l'envoi d'an
mandate postal doe 12 shelling.
E decrivant, mentionnez Hea-
ring Restored.
A Vendre a SiMare
Une auto Buick, touring-car
mode le 1924 Six cylinudres
Cette automobile vient d'etre
complement o utilleet et
en Lres bon 6tat.
Prix : 800 dollars cash
S'adresser a: N. G. Sheard
.jMajor G. d'H-


Grand H6tel de France
P. P. PATRIZI Prepri6taire,
Cet ,tabiissement renomm6 don't l'61oge nest
plus ia mire vient d'etre oompletement restaurde
et remis neuf. Lee ohambres ont'tout ile oon-
fort moderne, Ie se' vioe irr6proohable,1 l Res-
taurant soigu6 eat de tout premier ordre, I HA-
tel n'ayant reon n6glig6 pour fair plalsir i& sa
charmante clientele.
D6jouaer la oarte, Table dPI6t
Plat du ; Jour au choix
Peuis am Welsi, A la mnime, per jeur
Garage mis gratultement & la disposition des
v oyageu s.- Belos., oeuohes A toutes lw hqirem.
T616phonei No 2384
Dansles Magasins souch6s l1'HOtel, on trou-
vera toutes sorlte de provisions, Vins, Liqueurs,
cigarettes, Vins d'Espagne, de Bourgogne, ditalie, Grand
Choix de Conserves.
On y trouve a 'tarriv6e, pentaat le sejour ou
.an d6part tout ca qua I'on d6-ire an (irand Ho-
S do4 Fran.e- P, P. spATRIZI, PropriWaire.


Ilr L a I)


-T-c~- -


SON u o -"


-


PAGE --"H


--Amr


--'-----4




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs