PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04703
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 04-04-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04703

Full Text


0


16rmsit MA ih01RI
DIRECTEURP
1358, Rue Am6ricalne, 1358

TELEPHONE N*, 2242


226me ANNEE


N* 6361


PORT-AU-PRINCE (HAITI)]


MERCRErDI AVRIL 1I9


I


*PUt ohronlque pascal...


La date de Paiques


Dimanche, c'est PAques, la
grande fete de la Resurrec-
tion. Elle marque I'rclatant
triomphe, l'apoth ose de Je
sus-Christ ressuscite. PAques
est une des plus grande fttes
catholiques. Elle se c6lEbre
toujours le dimanche apres la
pleine lune qui arrive le jour
de 'equinoxe du printemps,
21 mars ou dans le mois qui
suit; elle oscille done tou-n
ours entire !e 22 mars. et le
avril, ainsi la date de la
Mte de PAques peut varier de
trente-cinq ours. ,C'est d'elle
que d6peodent'toutes lee f6tes
mobiles. ,
Recemnint, it y eut un
peu partout dans le monde
un fort courant d'opinion
pour la stabilisation de la
date de cette solennit.
1 (La Chaqpbre des Commu-
nes anglaises qui. parait-il, a
des pretentigns universelles
et don't le vote des femmes et
la cruise industrielle ne suffi-
sent plus aux discussions, a
pr~tendu, il y quelque temps,
stabilizer la Mteo de PAques.
Elle suggera qu'elle tombe-
rait le premi er dimanche
apr.s le deuxieme s a m e d i
d avril
Le Conseij de la Ligue des,
Nations avail de jA propose
que PAques ne tombe ni plu-
t6t que le..deuxieme diman-'
che, ni plus tard que le troi-
si6me dimanche d'avril, Les
Communes out choisi le just.
milieu.
On sait que le Concile de
Nice reum par Constantin le
Grand, en 325, d6cida que
PAques tomberait un diman-
che, le meme, si possible, pour
toute la chr6tientd, soit le pre-
mier dimanche pendant la
pleine lune suivant l'quinoxe
de printemps. Mais pour re-
m6dier a un d6calage que le
temps aggravait, le Pape Grd-
foire XIII, en 1682, autorisa
usage d'un nouveau calen
drier que I'Angleterre n'adop-
ta Au'en 162. -
Mais voilA que I'on cons-


tate A nouveau que les dates
et certain ph6nomnes as-
tronomiques ne coincident
plus stnctement et qu'il est
impossible de realiser A la
lettre les conditions du Con-
cile de Nicee si l'ongdoit tenir
un compete exact Ides mouve-
ments de la lune. 9W
&En d'autres terms, la lune
pascale ne coincide plus!avec
a lune astronomique.
5LjE bill prdsente aux Com-
munes comprend deux clau-
ses. En vertu de la premiere,
P6ques doit tomber le premier
dimanche suivant le second
samedi d'avril, soit entire le 9
avril et le 16 avril. On repro-
che notaSment ux calculs
actuels q u e PAque3 p i.e
tomber aussi bien le 21 mars
que le 25 avril.
Le debat a et6 savoureux.
Un travailliste a soutenu que
c'etait IA une allaire purement
eccltsiastique A r6gler par I'E-
glise anglicane (il est vrai que
rarchevdque de Canterbury
ne suppose pas la modifica-
tiun du calendrier), le Pupe et
I'Eglise orthodox. Mais un
d#pute non contormiste s'est
indigu6 de ce que l'on ne con-
suite pas lesa Eglises libres. Un
autrepssura que la premiere
seg3a#id'ivril 0tait pr6lWra-
bI cares statistiques mitlo-
rol0ogques dissent qu'il pleut
motis en Angleterre cette se-
maine-la que dans la second.
Si la Chambre vote le bill,
.le necretaire d'Etat A l'interieur
a annonce que lea demarches
seront tqites aupres des autres
gouverifements et des autori-
1~s religieuses. Une condrea
ce international sera alors,
riunie.
Maisque va dire le patriar-
cat orthodox qui, en Gr6ce,
s'est rsolu~ily a peu de temps.
A changer la f[ ques grecque
et a adopted la PAques gr6go-
rienne? 11 enacoutl. I an der-
nier, sa barbe au m6tropolite
d'Ath6les, assailli par un ta-
natique de r'ancienne obser.
vance. Devra-t-il redouter une
autre vengeance?


Le *arele des Goiaives munale des C6tes de Fr q u i
a charge de la construction dc
D'utiles travaux d'amblio- cedispensaire. Elle a achelt
ration sont actuellement un immeuble qu'elle a faith
en voie d'exkcution au mar- d6molir et qui sera rebAti sur
ch6 dei Gonaives. Un rayon la propridt6 du Service d'lly
additionnel, situ6 au centre giene et servira de dispensai.
du march sera pav6. re oiu se tiendront les clini-
L'Administration Communale ques publiques du Service.
a inscrit au budget de la com-
mune une valeur de 600 Gdes I 'Spl-"u- e.,, s_ ,
pour I'achat des pierres et le A IlApilal de J]rte
Serviced rygiine s'est charge Lea Bureaux du Service Sa-
des frais de transports des nitaire de J6rkmie ont Wt6
pierres, fournira. le sable n6- traustl#rs ai T'llpital de cette'
cessaire A ces travaux et paiera ville.
la main d'oesre. .. Tous les services sanitaires
de J6rimie seront donc d6sor-
Le- dispesauirel(e40,e-1,af' Usa s ca*centr6s dans un m6-
H d'i6 we a 14ft. -
Le service d'Hvuiine a fail A t d II i


derni recent acquisition
d'un terrain ou sera construit Gr
un dispensaire. na
C'est I'Adminitration Corn GoA


S A LUUER
andme Mais n an Buis Ver
QGande Halle au Petit.-
ve '


I


HUILE DURET
'Malgre le vieil adage A bon vin point
d'e'nsign)') il est de notre devoir de donner
cirtaihs renseigncments sur les qualit6s
prceieuses de cette huile si appreci&e des
laInilles haitiennes.
C'est le produit natural des fruits de
l'oliviec' arrives ai miturite. L'iuile Du-
- rct c t nentre, douce, 16g6re, onclueuse.
iDe plus clle est nutritive, laxative, et ra
traiclhissante, qualitbs (ui la font recher-1
cher de ceux qui soull'rent (des orpanes
lie la nutrition, des maladies din loie, Ia
(B co tlipailion. Les amalcurs de bonne cui-
sic con ont anit leur huile pre lrie poIr les
vl ini\'onnaises, salades, sauces vertes, tritures
S t s 1poisonls.
'canitcs Iles prop ii&les de L'Hlile Duret s'at-
ttuteticntton disparaisscNt si on ia melange
avec ('aulrcs luiles de provi no nce plus ou
m)oi,.s Nous t ecommandons aux tamilles pour la
Semaine Sainte les recettes de cuisine
(Iqu'elles trouveront attaches "a chaque bou-
teille d'huile.


. T. . .- .


ARTICLES de MENAGE

Grande Liquidation
Une visite s ini pose cih, :

S. P. Chemialy & Co
R'E DES FRONTS- FORTS
En effect, il y a cu ilusieurs manilestalioas annonant .des
liquidations qui net I'taient quo de nom.
CE SERA TOUf. LE CONTRAIRE 10
Nous oftrons au public et aux marchands des articles de,
menage de n6cessite absoluc dans toutes les families, lais-.
sant de r6els avantagcs et t' des prix de :
VERITABLE LIQUIDATION I
Venez et vous serez satistaits,en mme temps vous trouverez
des tissus iA bon marchU.


LE FESTIN MUSICAL
Le festin musical bat son plein dana tout Port au-Prince avec les
Disques ODEON.Daus tous les quarters et dans toutes !es rues de la
Capital on n'entend que ces disques don't I'apparition r6cente a suffie
pour faire taire les autres.
Lea vague musicales d'ODEON envabissent aussi triomphale
meant la province, don't les centres commandbrent de grouses com-
mandes.
La preuve edt'maintenant plus~que faite. Toute discussion sur la
sup6riorit, dejcesaDisqaes devient impossible, lea mots ne pouvanti
resister aux fails dclatants:
Pour ceux qui n'ont pas encore entendu ces disques nous no de-
mandous qu'une chose ; VENIH LES ENTENDRE. Alors ils com-
prendront pourquoi i n'y a que lea Disques ODEON, 1t pourquoi ..
1l n'y a que PABIS, qui, centre arlistique du monde,seul, incontet#
et incontestable, ait d. s artistes tells que ceux d'ODEON pour Opdrah
'et UOprettes : Micheletti, David Devri6s, Charles Fiiant, Ninont
Vallin, etc.
Pour la diction: Roger Mouteau, etc.
Pour Chansonettes: Mistinguette,ilentiiLaverne,G.Milton,Yvonne
Guillet, etc, etc.
Particulibrement nous attirons I'attention sur nos Disques de la
Musique Classique, apanage immorlel de 'lhumanitl et d6lice do tous
lee siocles, don't chaque maison doit tre pleinement fournie : Lesa
chausonnettes modernes peuvent passer de la mode, mais A la lMusi-
que Classique des grands maltres on revient et reviendra loute la vie
N'oubliez pas non plus nos Phonographes. Nous vendons encore
des machines supdritures A monaid ou au tiers des prlx de la ton-'
curr ace.
Ilepr(sentanis et Deposilaires
Cap'- J. Luciaui & Co. Cayes J. C. Benoit, Jac mel : .
Marcel Volel, Jre-mie. .I. EUie Lestage. Port de P'aix : Abay
Fr6res. Saint-Marc -- Clment Pinard.
Agent Gendral,

J. Karayany
Rue du Centre 1303 Port-au-Prince


otre IdE


... a vu, jeudi dernier, vers
les fi heures 1/2 du soir.A la rue
des CUsars, une scene des plus
scandaleuses se dkroulcr dans
le quarter compris entire la rue
du Centre ct la rue du Peuple.
Aftlaire tres compliqu&e, paralt-
il, oin certain secrets hontenx
ont #tt dkvoiles. Les propose les
plus indecent furent tenus et les
gens honndles du quarter du-
rent termer leurs porteset leurs
oreilles.
... verrait avec plaisir la poli-
ce mettre holA A ces scenes scan-
daleOss.
1*


... regarded, chaque soir, lon*
guetment, tournerle Carrousel.
La lusmivre est t erique, la mu-
sique delicieuse; et il taut voir
avec quel entrain, jeunes et vieux
galopent sur leur chevaux de
bois ringants et agiles.
... voit les hommes suivre en
grand nombre Ia retraite annuel-
le pr~chee, A Ia Cathidrale, a
I'occasion de la Sainte Semaine.
... wit cela d'un bon ceil. Dans
un pays ou les homes eeod-
tent la parole de paix et d'a-
mour, les lois de Ia morale, de
Ia justice, de la traternit6 y do-
mi el c'et tant mieux.

... yoit que tous les grands
magesins, les grandes 6piceries
se preparent pour la Semaine-
Sainte et la tIte de PAques. Con-
serves, vins, liqueurs, huile, etc.
emplissent vitines et 6tag6res.
... souhaite que les gens aient
de quoi vider les vitrines des
commercants et taire grassement
maigre remain et vendredi.
... se prepare A voir l'ceu de
SPques de Kawas. Ce sera, as-
I sure-t-on, une surprise mer-
veilleuse menage par Kawas A
ses ntnlbreux clients.

Nouveaux billets de la Baie oeMr.
de la Rspublique d'llalli

La Banquet Nationale de la Re
publique d'Haiti a recu de nou-
veaux billets du type des billets
de 1 et 2 gourdes mis t comment
en circulation.
II y a 50.o0 billets de 10 gdes.
15').0) de 20 gourdes et 40.000
Ide 100 gourdes. Le tout donnant
500.0 0 gourdes en billets de 10
gourdes, 1 million en billets de
2I et 4 millions en billets do 100
gourdes.
Ces billets portent les signa-
tures graves d'un administra-
teur de la Hunque Nie. de la R6
publiquue d'Haiti, M. Ch. E. Mit-
chelll, ccelle de M. W. P. Voo-
rhies, directcur de sla Banqae
Nle. et celle de NM. Charles Vor-
he, Coinmiissaire du Giouverns-
111111' |'; -s de ( etteh l tsilution.
I I.is ()veau\ billets quSi e-
su 'kii 15, nrliiii lres 'de long
sti ;3 willimO'.es de( large sont
cr'e j|Hur le I'v <-de 10; ( urdes,
' matn clair imur celMi des20
; go'r 'e, dt \ 'I,, IN 1 01* leu 100
I.i 11 i ,ol .iil", L'. lt ro.i0 1.le rnt is
.i (1:i l ia ianflque (ii bllels de
!. 2. 10. 20 cl 100 gouides s'61lve
a 7 n,.liiouLs U 0)jl gourdv.


C e n'est lairaisftre dupe que
d'ainer. II n'y a fpas d'illusion
pour Ie cceur, 11 ne Isarait Se
tromnper. :Lon FpAPIK


__ __ __ ___ I __ ___rL_~ _


- -I--,-- -c-


---f-~---- _c-


_ ___ -


-- ''' ~I


.


___~DIILIL


Is I


';L.~r, hlLN C


4









PAGEi -2iiN-4Arl12


L'Annlversaire
,Pdu anaUn!
tA:roccasion "e ranniversaire
du Martin e de notre numerous
special qui parut le dimanehe
ler avril.nolre confrtreL'Essor,
nous a consacre, oaanihier,cette
charmante et cordiale note que
nous reproduisons avec le plus
grand olaisir en renouvelanti t
notre conftrre tous nos remercie
ments et notre plus vive sym-
pathie.
LE MATIN
Hier, ler Avril, notre con-
trere c Le Matin a est entr
dans sa vingt-deuxi6me an-
n6e.
A kcettel occasion, la Redac-
tion et I Atelier du Journal
etaient en liesse. Parmi lops
fleurs que lea mains delicates
avaient rdunies en magnifi-
ques corbeilles,pour tMter les
vingt-et-un ans r6volus de
l'ami chaerde tous les jours,
du Monsieurdevenu maleur-
civilement, pas encore politi-
quement parmi les fleurs
qui offraient le cadre le plus
charmant, tous entouraient le
Directeur, notre charmant et
sympathique ami Clement Ma
gioire,dans la commune pen-
see de lui renouveler le de
vouement,tout le ddvouement
qui lui a permits de faire du
journal qu'll a fonde le ler
Avril 1907,mieux qu'une'6cole,
une institution : Au 4 Matina,
on appreod A vouloir, on ap
prend a so discipliner, et A
triompher.
Quant aux amis, leur visit
commence des dix heures du
martin so poursuivait jusque
dans P'apr6s-midi tras tard.
Le nombre donnait une signi-
fication emouvante au tlmoi-
gnage d'amitif tait pour trou-.
bler mEme ceux qui sont
habitues & regarder les ev6-
nemenis en, lace pour'mieux
pouvoir les dominer, A consi-
dEier les situations les plus
compliquees. les plus epineu-
ses, pour en triompher, les
taire turner au profit d'une
sainte cause.
Nous renouvelons A nottf
conlfrre <( Le Matin nos&
vteux de plus grands &uccec.

a Le Matin z, pour comta6-
morer ses vingt-et un ans rd-
volus, a paru aujourd'hui en
huit pages et porte la date de
dimanche ler et lundi2 avril
Deux magnifiques po6mes dd
Probus Blot o0 le talent dq,
poete se montre dans touted la,
torce que luidonnent une imq
gination ardent et le colorii
que lui envieralient plus
d'un, et de belles pages eai
prose tout aussi bien inspi-.
rcrs et dues a la plume artiste
de plusieurs de nos meilleurs
rzvaiis tont de ce numero
In jtytuu littdraire qui tera la
JE~JI des lecleurs du journal.
Ga*m*...p,. am I I 4.


liot.i. looIes, *IN ttF dIMta i


KITINE
. AassWIiM pinnimn. q. calm.
i* douleur. dlaie lea mies
Rwmde ab.lumemt Inofua(f, II0 dq
empl.et, ih, i. dm& 3 a ,,irim
per four den un pm bde.
TOUrtUS sONNS PHAlMAcI *
Lutui m .1Mi, 4l.mi, blmbiiaal


DERNIERES Nouvelles

de L'TITRANGER


Pour le d6sarmmmot
ualverael
LONDRES- Une petition re-
couverte de plus do 100.000 si-
gnatures a A66 pr6sentee an ler
ministry Baldwin A s rlsiden-
ce.Elle demand# quo le gouver
nement prenne 'initiative de
faire adopter comme base du
d6sarmement universal lea eon
editions memes imposees I'AI-
lemagne par le traits de Ver-
sailles.
Suloldo duan praoo
CANNES- Le jeane prince
Georges Christian Lobkowicz
don't a famille reside a Prague
s'est suicide en so jetant sons
lea roues d'un train.
Dane 1'aviatUon
JACKSONVILLE (Florid. )- Le
record du monde do duroe on
avion est revenue d'Allemagne
aux Etats-Unis aujourd'hui. Les
aviateurs Edward Stinson et
George Haldeman ayant volE
sans interruption pendant 53
heures 36 minutes 30 seconds
soit 1 here 13 minutes et 59 sa
condos de plus quo Is pr6c6dont
record qui avait 61 6etabli en
aout dernier par les aviators
allemands Johan Ristics at Cor-
nelius Edzard avec leur mono-
plan Junker sEuropa.
AtRODROMR DB BALDONNEL-Lo
baron von Huonefold, dams oun
communiquE au journasz ir-
landais ae strangers, announce
quo son depart sera retard
jusqu'A ce quo les conditions at-
mosphlriques favorable.
VENISE Le commandant
italion Mario de Bernardi, sp6-
cialiste de la vitesse en avion, a
etabli aujiourd'hui un nouveau
record du monde en volant en
hydravions 513 km.A rheure.Cot
aviateur qui avait remportI la
coupe Schneider en 1926 a bat-
tu son propre record qu'il avait
etabli, iy a quelques mois.


Leo proohalues 6leo- aujourd'hut publiquement que
Uona preldMunOUlle* le gouvernement liberal de M.
asm 314teiwatf1 Vintila Bratiato tomberait pro-
La eaedidaletfdlGevereir Milkh chainement; cette declaration
Us eandidal mart ea s'adreusaa a provoqu6 do nombreux com-
A deslleelears mentaires.
ALBANY- La declaration du
gouverneur Smith enregistrEe Les sageeiatitas rases antricaiaes
au secretariat d'Etat du Dakota poer la mise hers Is l de la guerre
du Sud splciflant qt'il so pr6. Opinion des journaux franfais
sentait aux elections primaires PARIS Tous les journaux
pr6sidentiellesd6mocratiquesde commeutent sla r6ponse de la
cet Etat esat la deuxi6me iadica. France au secretaire Kellogg.Le
tion que I gouvernour est can- a Petit Parisien a declare que si
didat A la nomination prisiden- le project rdussit, M. Briand au
tielle dlmocratique. ra 6t6 le principal artisan deo
DELAWARE (Ohio)- Le sl- son success ; car, par la renmar-
nateur Frank Willis edt mort quable prcision des details, il;
mort dans cette ville ce soir. II a eu soin de dissiper les eauivo-1
so trouvait dana la tribune de ques.a L'Echo de Paris Wdit que j
Grays Chapels o& 2500 person- la rponse de M. Briand est effi-!
nes etaient venues pour t'nten- cace. a Excelsior a lait reinar-'
dre parler come candidate A la quer son souci d'objectivite.
prdsidence quand soudain il se PARIS-La note de M.Briand
leva et se dirigea vers I'anti-. en r6ponse A celle de M. Kellogg:
chambre ou il suceomba. au sulet de la mise de la guerre
I hours la loi accepted le prancipe
Le disoours do M. Pola- du pacte multilatlral aux qua-
oar6a & Caroassonse tre conditions suivant a : lo Ce
CARCASSONNE M. Poincart, pace serait ltendu A tous les
president du conseil, dana un Etats susceptible d 'tre atta-
di 5s c o ur a politique prononcO I qus. 2o les signataires repren-
dans cette ville, a exposed lea re- draient automatiquement leur
sultats obtenus par son gouver- libert6 contre tout contrevenant.
nement. Son oeuvre doit conti- 3o le (truit de lgitime dEtense |
nucr, mais il eat n6cessaire d'a- serai! sauvegarde. 4o toutes les
voir une inajorit6 stable pour obligations cnoncdes en Ctove-1
poursuivre dans uue atmospht- n mni de la SociWle des Nations'
re favorable l'euvre d'asssinis- sur le trait de g4-rianie et de
segment monltaire d6finitif et les I neutrality .resteraien valab'es.
uamliurations des conditions | Les ngociations pnurras.eni to:n
duns I'industi ie, le commerce et m nencei entire les 6( principals
I'airiculture. Le president a ega puissances : la France,les Ela!s-
lement dlclai, qu'il fallait con- Un I'Atgleterre,I Italie, I.Vle -
linuer lea reform el pours ma -. t le Japo i conto un-


yre le progr6s social reel en sui-
vant la route dEjA trace et oen
6vitant les chimlres communis-
tea qu'il a vigeureusement flE-
tries. En ce qgi concern la po-
litique exterieure rien n'affaibli-
ra sa volont6 d'assurer la paix.
On ne pourra jamais,dit-il,nouos
reprocher an acte, on geste,une
parole insufflsammenf pacifl-
ques; nous avons trop souffert
e la guerre pour la ramener.
M. Poincar6 a rappel6 les in-
nombrables actions do Ia Fran-
ce servant on ideal de paix. Le
pays, loin do singer a s'isoler,
montre la forme resolution de
travailler au rapprochement uni
versel des esprts on prlparant
le rapprochement des cmurs.
La guerre masNicarageu
MANAGUA- Des reconnais-
sances d'intanterie de marine1
ont dispersE en deaux rencontres
pr6s de Jinotope une bande de
sandinastes.Cinq rebelles ont etR6
tuEs et deux blesses. Les soldats
americains n'ont pas subi de
pertes.On croit quae un des re-
belles tuos est on des princi-
paux lieutenants de Sandino.Les
reconnaissances amerncaines se
sont emparles de 21 chevaux et
mulets, 16 selles, 2 tusils, plu-
sieurs mnechettes et d'un cer-
tain nombre de bombes.
Lalamise am mmeateg
VIENNE- Le Journal public
A Laibach dans le nord de la
Yougoslavie dit q'il a appris
qu plus de 100.000 personnel
soufraient do la faim A Cettigne
ancienne capital du Montene-
gro et dans les environs de la
ville; h'aide do gouvernement
a d61 demnandee pour la region
atteinte.
Prehsaie erlse imisitrielle
em Reomamie
BUCAREST Le protesseur
Nicolas Jorge, chef du parti na-
tionaliste DODulaire a d6clard


--,-- -- -m-m-II __&

A loier
Uu bin pino anrque a!l.-
mande n ( adres e.' au journal


MINAGIREKSI
I Pour taindre tous tissue a
IAIN /, COn., s$015o. e...
ouns prodUd t 'ale
ia AMARMES E i
*1 ,ventedi-IaetI*BMleW.lUCB
Sa mcicie hEuStne PEROU, 41, Place V*Uikt
ef tobonne isoin IR
., u. ,rC., l,. .i i m"r de" dO p t
" FEnCO>). i *:"1RESR (S.'. F Fr.
-.i'am~. ~ amp,#


-- ---- I -- ---- -- - ---


___ __


--- --- c-.,,.


PAGE -2


LLMATIN- 4 Avril 1928


iOUVEAUX~ LAMBICS


5 e ia hMtO 1
SYE, FME"U, eM. MANUa.L f IWrlI al b
-uM TARir.IMUM AIOjr ft.j

ment A la proposition amlricai-
ne.
Use eeffreemee itlereali el
d'aelieMs eoHbattalit
PARIS- Les d#ligu6a do 77
associations reunissant 15.000.
000 d'anciens combatants sont
arrives pour prAparer une con-
fUrence Internationale.
e tremblemeat de terre de Sayrae
SMYRNE Le s.Tsme du 31
m0rs a causi dix morts.
Ee miameire do rei
Charles d'Aulriche
VIENNE Uno grande croix
de marbre a 6t6 inaugur6e A I'-
glise de St-Michel en m6moire
e l empereur Charles quo les
royalistes appellent le roi mar-
tyr. La m6re de Charles et d'au-
tres membres de la samille ro-
yale exiles assistaient A la crit-
monie.Ils avaient reou une per-
mission spiciale de la police
pour rentrer en Autrichc.
U Lord auglais de 28 ams
LONDRES A I'occasion de
son 286me anniversaire de nais-
sance, le prince Henry,36me ills
da roi George, a e6t cr66 bapn
de Culloden, comte d'UlsteFet
duc de Gloucester, ce qui Iui
done droit A un siege a la chamn
bre des lords. Le prince Henry
prend done place A la Chambre
Haute avec ses trlres le prince
de Galles duc de Cornouailles
et le prince Georges duc d York.
Le vol de Bremes au-desses
de I'Allamtique
DUBLIN-Bien que lea bulle-
tins mdtdorologiques a o i o n t
plus favorables que depuis plu-
sieurs jours, les provisions no
permettent pas de tenter le vol
lransatlantique lundi matin. Le
capitaine Koehl,pilote du "Bre-
men" et ses compagnans ont dt.
cluie qu'ils partirasient mardi si
le temps le permet.
Imm .',. -- _. II II IS


Lo Jours-aintaJ
Lea ofliees relifieus
Domain, en Is M6tropolitaine
do Port-au-Prince, il y aura.,
7 heures 1/2 du matin, mese
ontificale c6l6brie par S. G.
Ir I'Archev6que de Port-au.
Prnce et au course de laquelle
le Prlat donners la benediction
sux Saintes Huile.
Dans raprts-midi, aura lieu la
clrimonie do lavement des
pieds et office des t6n6brer.
Le lendomain, vendredi, A 8
heures du main, depouille-
meat de fIutel.
Dans l'aprts-midi, office des
tentbres, sermon et chemin-de-
croix.
Samedi, a 7 heoures 1/2, bd-
nediction des eaux et des eier-
Is.
Et, dimanche, grand'muese
pontifical.

La 1tle des boy scolt
Elle aura lieu, dimancho, lour
de Piques, A Eldorado, Place
JeIsalines.
La f6te consistera en des sur-
rises, des attractions diverse,
bal poor enfants et grande per-
sonnes. Ce saera une trs bril-
lante matinee. La carte d'entr6e
ne co6te qu'une gourde.





Pa isiana
DOMAIN SOIR
A 5 ha. matinee pour enfanta t

CHRISTUS
Entree : 0,50; Balcon : 1,00
DIMANCHE
4 heures 1/2 Matinte

Mathias

Sandorf
(suite et fin)
Entree 0,50 Balcon 1.00.
8 heures
Un grand drame passionnel:

L' AVOCAT
d'apres la c6lIbre pi6ce do
Breux, jou6 par Rolla Norman,
Sylvio do Pedrelli et Melle Mi.
ral6s.
Entrde : G. 2, 3 et 4.

oltt* aux lettres
Port-au-Prince, 3 avril 1923.
A Mr Clement Magloire,
En Ville.
Cher Directeur,
Permettez-moi de reproduire
dans lea colonnes de votre in-
Stressant journal, A 'intention
dn pasteur Arthur Beaufls, de
LUogine, Ia lettre suivante.
Veuillez agr.er, cher Direc-
tour, mes salutations respec-
tueuses,
Louis HOLLY.
*
Port-au-Prince, le2 Fev. 1923
NO 175
A Mr Louis Holly,
Directeur de l'Ecole
a Camille Bruno
Monsieur le Directeur,
En r6ponse A votre lettre do
ler du courant, je vous felicite
des demarches que vous aves
eantreprisoa pour reliever le chit,
fre de Ia frEquentation et le ni-
veau des etudes de votre Eta*
blissement. Votre lettre a 6t6
envoy en communication au
Ministre. Cependant, il y a un
passage de votre lettre qui cre.
une eertine confusion dana
mon esprit. Fn eHet, il me sem-
le que les Elers de Maden o4


----c~rrrrrrr~rr ~,-r-rrr -ru-~lll


--.duskla'







LE MATIN 4 Avril 19M2


:PAGK =%


-3


WestcoX


Pocket Ben-pour un uiage de tous les jours
LE nouveau modle ic da ;I,,.,;: P, kct Ben a gagn6t
une faveur imndiate p rt ut piarmi les hommnes Ct
les gargons.
11 a les mnmes quality's :',rciss marquant I'heure
come Big Ben ct tous L,;s :rrcs \Wcstrlox.
Vous pouves Ic considti'r ..s tous les points tie vue,
quant & son fini, service ct ,'rix, Puckct Ben comprend
tout ce que vous pouvez C.'ircr en lune montre bun
march.
Le Pocket Ben lumineux vous donne I'heure dans
l'obscurit6 et pendant la clarte de jour.
WESTERN CLOCK COMPANY, LA SALLE, ILLINOIS, E. U. A.


Us


OIIII & LALIII,V Agents
Angle des Rues da CeLtre A Bonne Foi
-I--


selle... ne se r6unissent que pour
apprendre A coudre. J'estime
quo vous devez leur faire don-
ner aussi l'instruction classique
conform6ment au programme
des dcoles de mi-temps.
Faites un novel effort dans
ce sons et ce sera un nouveau
succ6s A votre actif.
Recevez, Monsieur: le Direc-
teur, 1'expression de ma meil-
leure consideration.
signn) V. BOYER.
-- a _--_ A- V-_-I-.


Un navire

en feu

Le samedi 20 mars 6coul6, le
steamer ( Caracoli -, de la Cie.
Gle. Transatlautique, arrivait A
Port-au-Prince venant de Fort
de-France.


inspecteur des rcoles 11 reartait le m me jour pour
de Port-au-Prince. Petit-GoAyve, Santiago de Cuba
___ _.___ el les, ports du Sud d'Haiti. Le
naivire 'devait 6tre de retour A
Port-ati-Prince vers le vendredi
S30 mars et partir, dans la soiree,
if R l p f fl pou' le HAvre via les ports du
V rl I INordetSan Juan de Porto-Rico.
SL Le. Caracolii qui avait Iais-
Pour satislaire aux nombreu- s6 Santiago de Cuba, le vendre-
ses demands Ia : di 30 mars arrival A Jacmel le
m~me 4our. II partait de ce der-
D nier p rt, le lendemain, samedi,
a R[ OSSe T destination de J6remie. Un
fe l *euape s avoir double la Pointe
Efleuillee A-Gra nis, on constata que le
Ef uill 'pfeu eit a board. Un incendie,
ui vient de triompher une 5e en eft venait d'6clater dans la
ois A Cin-Varit6 sera donn&e cale N1. 2 contenant une car-
en matinee en 2 representation aisod .de colon. Le capitaine
ls lundi et mardi de PAques A d cid de ne s'arrdter ni A Jbrd-
1.00 i'entrde. mie n A Petit-GoAve et de faire
route ircci ment vers Port-au-
_w --\ Princ oui il arriva, dimanclie,
r ~lA INZ~~ix>LaPs Encct A A 1 here du matin.
INJECTIIN PEYRIRD On frit immndiatement toutes
II Li |les depositions pour combattre
SDI'ALOl 1D pl incendie. Le garden c6te hatien
etre la LmtsnaxsLt Eclaireur accosta le ( Cara-
oto u a r o. coli ), les pompiers mont~rent A
| So31 Ar'bel ijllsl bord et on inonda les scales.
uep I3 Mais le ieu s'est d6velopp6 et,
(R Le traitement eat comply vire stra-completement detruit.
par le Hiet matin,compl quipage a aban-
ESPETARDN1 ITINE donni le sleamer A board duquel
DMEES PEYRARD N 1 1i lTINE i'incedie faith rage.
qui calment la douleur, clarfient lea urines. Le Caracobi ) qui jauge 3082
urifient le sang et5 u&ient la cystite. tne B tai rcommande par 3082
TOUTES BONNES PHARMACIES 0 t onIe ait coinmandd par kI
arcurts aPT are A m&.Gind.. PARl capitaihe Izenic.


0


LDO


+. l l 11 j
ai 0 a F e l coa1c
qd oD 5ORT, PF. amtsca,:,
S, BaO se ,Sas-Aattodae
GI'UTa La m ILLea
DUBPURGATWS

S 0bo o" I Pamies e
a D... a p** u. j..trr vatpe
lz DO voiiin + I ..... po.n L *Is p or

N'Ates-vous pas tentd per une
excursion sa pays des Amagone4
Si oui,allau etendrea I. coeafrene4
de Mademoiselle Suzaao Sylvain
qfii,dimanche 15avril, nous trans-
porters verse ecc rivages euchants.
Maintenant plus quo jmials une
curiositS nous pousse & dtudier
| 'hisoire et lea moeurs do no3 fri-
rem do I'Am6rique Latine. Molle
Sylvain nous fra p6nitrar no Peu
hezs nos voijos si proehes et pour
tant si peu connas. C'est de anea
tres bonne occasion d'aller fire
CODDnsissane avec eus Ot MOUn
somies surs quo Mademois lle
sglvain nous donIeraes 'avie de
paiser de dongues heurem u pays
des Amazone s.


Nous avons regu le laire-part
du prochain marriage de oell.
Lina Gabriel, fllle de M. et Mme
OMiara Gabriel, avec M. Mau-
rice Lacombe, ills de M. et Mme
Georges Lacombe.
La Bln6diction nuptial leur
sera done le samedil,21 avnl,
A t heures du soir, en i'6glise
MNtropolitaine.
W. .... .....,-.N% "N 1


CaNt chic, veritable Eden Desoliqueurs exquises'& des.Vins savoureax.





ENUFIACTUIKIS LIE


Insurance Co

Une des plus fortes compagnmes

canadiennes d'assurance sur '

la vie

Eug Le Boss6 & Co


.e MAt.is Co Reprsenants pour Haiti

A. ic Mtteis & Co Repr sentants pour Haiti


4.


Les Caves de Bordeaux
AVISENT LE Puvi:LC et particulikrement ses clients quell
viennept d'ouviir m1. comptoir d'6picerie dans lequelil trou
veront desarticles de t ,ute traicheur, tels que :
Hulle Durel Pommes de Itere, PAtes all-
De Vierge d'Aix mentaires.
Morue sans os Avoine, Lait Condens6 e t Va-
Vinaigre .. .. *~,. pore t: Nestle6
Saumon Lait condense BIb1.
Sardines Lait 6vapor6 lArmour ). Fro*
Marquereaux mage iKratts Swim, Gruy tO
Conserves de toutisor-'es PAte gresse Amer. Rocquelort,
Riz glace et Riz ordinaire Camumber etc, etc.
Vin blanc et rouge aLatrille SauciesonJambon, Mortadelle
at iDelorm par gallon et bou. Cervelat, Beurre do table
teille, Boissons azeuses. gBruune Heyman aPluai.
Liqueurs assorties Beurre de cuisine.
Comptoir de Confiserie, de Vache en Prairie a Mouliha
patisserie. Fruits frigorifi6s Hollanldais. Cacao en poudre
Sucre Hasco, Sucre gran. Am. ( Peters ) par livre, et boltes
en cube a en poudre de te'bla nc, jambon la llvre
A glacer les gAteaux etc,etc 4 Gdes. Saucissons de Lyon.
Elles les prient de visiter ce comptoir, un bon aceaeil
leur est r6serve.


Pour bien manger
Allez ao Restaurant St G6rard, a c6t' du Temps, Rue
Amnricaine No 1528,
On y mange bien, le service est ripide et lea prix deieot
toute concurrence.
N. f[. La maison aert A domicile aur demands.


p~, j


.v .


-- -- -I -C-C I C- I


""ql I I _


I I .lm


--


- --


NOW


--ENOM


~F --


I-


DO




LE 'MV IN --z 4 Avril 1928


~-'--.-. -


UI --* ~ -- __--


Pageol


A la Parisienne

e Procrs lui-meme nous indique

qu'avec penu d'argenl, ,on pout se
v6tirel se .chausserjel16gamment,
et pour cela ILAP ARISIENNE
vientIde recevoir unii surprenanl
assortment deCostumes.inclus des

Smokings A des prix economique s


~t .* ~Marque- TRIANON

Chkissures pour Dames 4 .Homrmes,
lest d iers styles et des nouvelles former

Acibelez pour les prochaines f6tes
de Paques, du nouvel assortment

de ctte Maison, car, vous 6con-
miserez du temps el de I'argenl.


9.
1~


Franco & Vicente
Angl des Rues des miracles et Orand'lue


BAR TERMINUS


PRopR ir. A. Widmaier
I'ionneur dyintormet sa Iidvellante clientele qa'il a-
i.stall6 .u I'etag, de 'bjspxegot,un salon exclussive-
meat reserve api x s o l'prn trouvera das cons)tua-
mations; de pre oixP et od des lunchs seroutservis
surdemaude. .o ',
Bi6re la Pregsio.-- Sandwiches. T616phone 2786


AVIS


Les Syndics ptovisoires de
la tadlite.
C.M.DUPUY: J. bAALDER J'


LIFEBUO Y
le Savon
pour la Sante
Lever Bros. Co., Boston, Mass., U.S.A.


aus f


E


a


q4


Le'necess ire Go o d-
year. p ) i I i"a-
Y
tion'de CHAMBRES A AIR
est indispensable aux
Motoristes. |Ayez en
o',jiouri'tli i dAtS VO,
tre automobile, '
THEI WEST INDIES
,TRADINGICo. .
lPort-au-Prince'
Cap-Haiticn, Jacmel,
Gonaives '


0 SI


FAIBLESSE
D0BILITI


_1 w -^ s- aRopf
RI' "DESOHIENo
a ra'mogsms
/im4arister du *a, presnrt pa I'lit m6dhlea.
g.dT 6 Mv rud e. auX t.*rrug..nx. Adms. dans 1.) Hipliau m d W
NloAt OtP*UL. OCUOHlICt. I w lM u wmSJr1. rPAR=I I Pbarwtua .


Grand H6tel de France
P. P. PATRIZI'Proprietaire,
Cet .Etabitssement. renomna6 dont l'bloge neat
plus Alaire.vient d'etre oompl6tement restaur6e
et reamis A neuf. Les ohambres ont,tout Ie oon-
fort moderne, le service irr6proohable,ale It -*
taurant soign6 eat do tout premier ordre, I H6.
tel n'ayant rlen n6jlig6 pour fair' plaisir & sa
charmante clientele.
D6Jounerj& la carte, Table d'H6te
Plat du.A Jour au choix
Pension an mois, 6 la semaine, par jour
Garage mis gratultenient a la disposition doe
voyageurs.- Bain. Douches "A toutes les heuree.
T616phono 3Ho.2344
Dants lea Magasins souoh6s A Il' I Otel, on trou-
vera toutes series de provisions, Vins, Liqueurs,
cigarettes, Vinsd'Espagne, de Bourgogne, d'1dalie, Grand
Choix de Conserves.
On y trouve a .'Arriv6e, pin atat le sejout ou
as d6part tout ce qae l'on desire au Grand Ho-
tel de Franoe. P. P. PATRIZI, Propri6taire.


'


-- -- -


PAGE.'-- 4


tI


A


I


kt ...,


-W or-W.




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs