Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04702
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 04-03-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04702

Full Text






Gliment MAW-01Ol
DIRECTEUP,
1358, Rue Am6ricaine, 1358

TELEPHONE No'2242


226me ANNEE N" 6360


PORT-AU-PRINCE (HAITI)


MARDI 3 AVRIL 190


Los grands probl6mnes lnternationaux


Le grand problem japonais


Tout r6cemment, dans la haitle rien de plus qu'une allian-
GAZETTE DE LAUSANNE, M. ce politique et militaire avec la
Maurice M. Muret,, A la :suite Chine, mais cette alliance ne
d'un sejour assez p r ol o n g 6 saurait tre envisagee avec une
en Extreme-Orient, a public, Chine telle qu'elle est aujour-
sur le grand problem japo- d'hui .))
nais, une 6tude tIrs complete EmpOchls du c616 des Chi-
ot) il examine judicieuse nois qui ne les trailent gacre
ment les conditions actuelles mieux que les blanks, les Ja-
de la politique international ponvis dirigent leurs regards
dans cetle parlie:du Monde. vers le Sud et c'est un pheno
mrne inltressant que celui de
11 d it:. :< On rcncontrait leurexpansion,ia tout le tmoins
avant la guerre- et pendant de leur commencement tlex-
- des sociologucs realistes pension, dans les lerriloircs
qcli -Innonaicnt qu I la guerre iollandais d'Insulindc el dans
.urnil an moinsce Lhon rc1sul- les contr6es cnvironnantes.
tal de lairede la place pour les La Californis les repousse
p(iiplcs et les individus qui aigren.ent, le Canaaa, 1'Aus-
(n manquent. La guerre a tralie font :lc mnme. Plus
lait rage pendant plus de accueillant, le gouvcrncment
quatre ans, accompagn6e et n erlandais leur lacilite
suivie d'6pid6mies et de la- grandement l'acces i de Java
mines ( en Russie sovi6tique et de Sumatra ora t Ics Ja-
la famine a tud sept millions pof01is trouvent, d'ailleurs,
d'homnmesenvirop) etla pla- un climal (lont ils pctuvent
ce reste toujours tres mesur6e s'accommo(der el tdes malic,
A ceux qui en ont besoin. Le res premieres, de ces matieres
problem de 1'6migration el, premieres don't le Japon a be
par ricochet. celuide I immi- soin, ei quantilds prodigicu-
gration menacent de devenir ses. Un ancient consul-gene.
graves au course du vingti6me ral du Japon a Java, M. Mat-
siece. sumoto, publiait recemment
une int6ressantc e6tude sur
L'talie se glorifie, iA la ois, et !es chances de migrationn
se plaint de s'accroltre chaque japonaise en Insulinde. II y
apnre de 500.000 individus. II c6l6brait a l'appel amicaledes
lui laut de la place, h'en lit-il Indes hollandaises aux Ira-
plus au monde. Au Japon, le vailleurs japonaiset attendait
probl6me d6mographique est de cette collaboration les
plus angoissant encore. e n est meilleurs r6sultals.
pas d'un demi-milliqn, mais Mais le Japon ne se desin-
d'un million d'individus que la teresse pas pour autant de la
population augmente cheque an Chine et des problems chi-
nre. Plus encore que 'Italie, le nois et .invitation qui lui a
Japon extreme asiatique est au- nots et martin ornate qui luia
torisi a d sclarer qu il 6toufle 6 faile par un orateurde la
dans ses lies. Aussi s'explique-t- Chambre anglaise des Corn
on fort bien qu'il veuille sau- munes de convoquer une nou
vegarder contre vents et marines velli conference de desarme-
ses communications avec la Chi ment naval A Tokio en 1929
ne. II tire de la Chine le fer, le n'a rencontr6 A Tokio aucun
colon, le sel, le carbon, le riz, echo. Le ministre japonais de
les leuilles de mcrier, le bli. la marine a fait observer au
Le Japon s'est montr6 fort bon Parlernent que la Cont6rence
prince envers les puissanees eu nvale de Ge nve avait trop
ro 6ennes et semi-europiennes navale de Genru avi tro
qui ont misla Chine sens-des- s alrssi pour I )tr
sus par leurs ambitions. II a tent6 de recommencer. Et ce
laiss6 laire- peut-6tre A tort- nest pas lenorine develop
la Russie sovietique, il a laiss6 ment que les Elals-Unis don
fire la Grande-Bretagne et les nent-aleur marine qui lera
Etats-Unis, mais il ne saurait changer l'id6e le Japon.j
lui d6plaire de voir ces divers
rivaux dans P education et la a- "" '"
consolation de la Chine perdre
peu A peu du terrain.Patient, le Qui a relrout' 's clefs
apon les laisse suser sans in- II a 6t6 perdu ;'i la Grand'ltuc
tervenir comme il laisse la r6- un tro'isseau de clels. Celui
Evolution chinoise sombrer dans qui a trouve ces clefs esl
I'anarchie dans i'espoir qu'elle pri6 de les rapporter au Bu
finira par mourir de. consomp- reau dujournal oi l'adresse
tion, mais il est arlaitement du propriouire lni sera indi
dicid6 ne pas sou frir qued'au (lI proricare i sera di
tres mettent la main sur ces pro quee.
ductions chinoises don't il a un
absolu besoin. En attendant,.le'
Japon fait des v(eux pour l'uni- In oiage a lion niarehi
fiction de la Chine qui, seule, -
permettra A cet immense pays
de parler haut aux puissanees l)imanche a i) hlres 1/2 l
impirialistes dOccideut ,.Dans goeletle des Puilles de Slial
un interessant article du Cho- Antoine'quitlcra Port au-l'rin
wo K. ron de Tokio, traduit ce pour le Pays des Amaz6
par un journal amricain, M. ne. ille sera dirige par le ca
Komoura croit pouvoir.promnet- pi'aine Suzanne Svlva iin.
tre A la Chine que le Japon lai- O)i trouver, (les'ralriciis
dera a se dibarrasser de la
main-mise des Blancs, mais sements i bord cl Ics a ,a-
quand la Chine se sera apaisie teurs (de la ,1e -, lrironi til l
elle-meme et opposeia a l'Eu- orchestrL is i; d(i )sSi i ,
rope un tront unique. Le Ja- cela p'ur le p. i .>:tplAii I
pon,crit M. Komoura, ne sou- de 2 g'oi '.-


)
La










t







'1








*1






i
t



.



t
I





.


|Emmanuel Lajoie
Augle des Rues H publicainc & Daots Destourhres Porl- ai-Prince
SMalgrI le vieil adage A bon viin point
d'enseigne) il est de notre devoir de donner
pertains renseignements sur 'es 'qualitls
crcieuses dc cette huile si apprecice des
la miles haltiennes.
C'est le product natural des truits de
i'olivier arrives A maturity. L'huile l)u-
ret est neutre, douce, lg6&re, onclueuse,
De plus elle est nutritive, laxative, et ra-
traichissante, qualitds qui la font rechcr-
cher de ceux qui oultl'cnt tis organs
*C de la nutrition, des maladies du oiec, ia
constipation. Les amateurs de bone cui-
1 tine en ont tait leur huiles pielrce pour lcs
NHUiLEtDOUIVE mavonnaises, salades, sauces vertes, Iriturs
e les poissons.
Toutes les propristls de I'huile Duret s'ut-
| nuei.t on disparaissent si on la melange
Svcc d'autres huile de provenance plus on
mo oins douteuse.
Nous recommandons aux families pour la
semaine sainte les recettes de cuisines
qu'elles trouveront attaches chaquc bou-
teille d'huile.



ARTICLES de MfENAGE

Grande Liquidation


IEII,


... a vu, pour Ia cinquitme
fois, a La Rose elleuillhe P, 6 Va-
riitis. La representation eat le
inmne beau success, une asfluen-
ce aussi nomlneuse qu'aux sul-
rkes pr6cd(ientes assistant A celle
56niee reprise du beau film quo
Nowr UK L. reverra, en matiee,
les r"ndi et mardi de PAques, A I
gourde.
... a vu, dimanche soir, A la
rue du Magasin de I'Elat, deux
chauflfeurs s'engueuler comme
du poison pourri. La querelle
s'cchaufla si bien quo les deux
noctambules se prirent rude-
ment au collet et se battirent
coin me deux portefaix. La police
cependant leur rappela vite que
les tapages nocturnes, s'accoim-
pagntant de coups et d'injures
soutl interdits.


II


L'ne visit s impose cliez :

S. P. Chemaly & Co
"RUE DES FRONTS- FORTS
En effet, il y a eu plusicurs manitestations annoniant dies
liquidations qui ne I'6taient que de nom.
CE SERA TOt' rLE CONTRAIRE ICi
Nous oflrons au public et aux marchands des articles de
menage de nkcessit6 absolue dans toutes les families, lais.-
sant de reels avantages et a des prix de :
VEB'IABLE LIQUIDATION
Venez et vous serez satisiaits,en m6me temps vous trouvercz
des tissus a bon march.


... a vu, dimanche soir, ie film
chrlitien A Parisiana, ( La Tra-
gidie de Lourdes). La salle
tait comble dte 'assistance la
plus fashionable, qui sans tr6ve,
applaudissait chaudemeut ledra
me h6erique qui se jouait sur
Vuran.
... voit avec plaisir, Taldy re-
galer ses clients de tels specta-
cles don't Ia beauty 6merveille
tous les yeux.

... a vu, les program mmes-r6-
clames de ((La Renaissance a
distribus a la soire de MAc-
KANI)AL.
... a vu que ces messieurs ont
eu la bonne ide de suivre les
conseils du MATIN d'inlercaler
des bons mots, des historiettes
entre les reclames.
... vii tout le monde les lire
Save plaisir.

... a vu, hier, vers 1 heure de
l'apres-inidi, A la rue des Caser-
nes, le cheval d'un buss s'em-
haller soudain, el ruait et se ca-
brani, il s'klanpa, menacant
d'craser gens et b6tes. La voi-
tlure heurta A la jambe un paisi-
ble passant qui se rendait A ses
affairs.

... voit qu'on ih blit des
e'gotits A la Place Dessalines. Uls
pa tirontdu point situi devant
EIdorado, traversera la Place
Dessalines, en passant devant les
Tribunes, devant I'kcole Colbert


Lochard et conlinuant par la
rue Magloire Ambroise, abouti-
rotni au point pros de I'ancienne
cole de M decide.

verra la surprise de Kawas. Ce
scra tin gigantesque aoufqui con
lit ndlra quelque chose de iner-
veill iix pour celui qui aura la
chance d'avoir le contenu de
l(rUt.


AVIS


Docteur. Daniel A. LEROY
Chir irgien-De) nisle
l ois de Sclihuz ( Angle,Ave-
nue K et Rue6 ).
C nsullation : 8lis. i midi.
2 hs. A 5 hs. p. m.


0


P ,-


IIyv a des cauis'de iratre sur
lcsql( Is hcut glisse, qui sent nis
sans fire, ccn n e s~rs tcndresse
et sdre r Fcrroi'saErce.
Mire de FWSI.EX


LE FESTIN MUSICAL
Le festin musical bat son plein dans lout Port au-Prince avec les
Disques t.DEON.Daus tous les quartiors ot dans toutes lea rues de la
Capital on n'entend que ces disques don't I'apparition r6cente a ,uffie
pour fire taire lea autrep.
Les vagues musicals d'ODEON envakissent ausai lriomophale
ment la province, don't lea centre commandbrent de gru-ses com-
mindes.
La preuve etlmaintenant plus quo faitl. Touts discussion sur la
suppriorit6 d efgsiDisques deviant impossible, les mots ne pouvant
resister auz faits dclatants:
Pour ceux qui n'ont pas encore entendu cos disques nous ne de-1
mandons qu'une chose : VENIlH LES ENTENDRE. Alors ils com-
Iprendront pourquoi i n'y a qua lea Disques ODEON, et pourquoi ..
11 n'y a quo PABIS, qui, centre artistique du monde,seul, incontest'
et incontestable, ait d:s artibteb tels qua ceux d'ODEON pour Op6ra s
'et Ip6rettes :, Micheletti, David Devri6s, Chartles Iiant, Ninon
Vallin, etc.
Pour Ia diction : Roger Mouteau, etc.
Pour Chansonettes: Mistinguette,Heari Laverne,G.Miltoo, Yvonne
Guillet, etc, etc.
Particuli6rement nous attirous attention sur nos Disques de la
Musique Glassique, apanage immortal de I'humanita et dblice de tousl
leg sicles, doat chaque mason doit Wtre pleinement fournie : Les
chtiusonnettes modernes peuvent passer de la mode, mais A la M iui-
que Classiaue des grands maitres on revient et reviendra loule la vie
N'oubliz pas non plus nos Phomographes. Nous veudons encore
des machines supdrieures A moi'i6 ou au tiers des prix de la con-
CUi rf nce.
Ilepresenluans el Diposilaires
CGp J. Luciani & Co. Ciyes J. C Benoit, -- .lacmel : .
Marc-1 Volel, J r6mie .1. Elie Lestage.- Port de Paix : Abhty
F'r,'r.s.
Agent G(niral,
J. Karayany
Rue du Centre 131)3-- Port-au-Prince
awi. . I I I I l


- -- --- ---7(7. -Y --


I _


_ __ __~U__ _~


---~-L _-~d~-~-


e m l mI --- I I I I Im


--.~---~LLP


-- ~C


L- 1 --I~L.-


v






PAGE-2


11 IMA'llN-3Arril 1928


L'ANNIVERSAIRE II(l,(ATIl)


Souhaits

des confrDeres

A l'occasion de I'anniversairi
du MATIN qui, dnmanc'ie, entrai
dans sa vingt-deuxirnme ann6e
nos confreres nous ont adress6
sarnedi, leurs souhaits.
L'ESSOR:
Bonne F'6te
Demain, ler avril, notre con-
frere LL MATIN l~tera sa 22eme
annee.
Nous lui presentons nos meill
leurs souhaits de prosperity, en
lui disant Bonne I'ete. e
LE NOUVELLISTE:
(( Le atin Ii
a Demain, notre coafrere LE
ATrIN atteindra, come on dit
dans le language du palais, sa
majority : 21 ans revolus.
A cette occasion nous presen-
tons A notre conirere Magloire
nos meilleurs compliments.
Dimanche, durant toute la
journey, des amis en tres grand
nombre vinrent presenter au
MAri, leurs voeux de bonheur
et de prosperity. Les Bureaux du
MATIN etaient comnbles de cor-
beilles debordantes de fleurs
magniflques et de bouquets fails
des plus belles roses. Chacun
avait tenu A offrir un souvenir
au MARTIN.
Parmi tous "ces presents, il y
a un magnifique encrier offert
par I'aimable Directrice de Pa.
risiana, Mme Muflat Taldy. On
remarquait aussi: un splendid
bouquet oflert (par Kawas Her-
manos avec cesjsouhaits aKawas
Hermanos envoient leurs meil-
leurs voeux au MATIN A I'occasion
de sa 216me annee ), un delicate
bouquet de fleurs blanches, pre-
sent de notre aimable et devoue
ami, Charles Alphee Alphonse,
avec ces mots : a Souhaits sin-
cores au Directeur du MATIN,
citoyen experiment, journalist
avise. ), une magnifiquejgerbe
fate de superbes roses Ecla-
tantes, apportee par Anacius
Innocent. II y avait aussi unjoli
bouquet fait de fleurs delicate-
ment arrangees, present de M.
et Mme,Georges Roland, aigpi
qu'une gerbe offerte par M. et
Mine Samuel Pereira avec ces
voeux : ( Meilleurs souhaits A
l'occasion du 22Ame anniver-
saire de votre journal. a)
Mine Cuebas offrit au aMatinn
uue jolie corbeille de roses dE-
coree aux couleurs nationals.
M. Dunlap, viel ami du journal,
lui apporta aussi son prEsent.
Et, er.fin, A la piece d'entree,
tr6nait sur un bureau, la splen-
dide corbeille ornde de roses
magnifiques offerte par Madame
Clement Magloire A son MATIN.
D)e plusieurs autres villes de
la Republique parvinrent aussi
les voeux de nos amis.
Notre ami Bermingham, en-
tre autres, nous fit parvenir cette
d6pkche :
(( Cayes, 1,4,28.
Mille souhaits heureux anni-
versaire au MATIN.
BERMINGIIAM ).
I I MATIN est heureux de
toutes ces cordiales marques
d'aminit et de sympathie qu'il a
revues : I'occasion de son an-
niversaire. II renouvelle A tous
ses plussinceres reuerciements

.\r Cliristian Cameau an
nonce a ses clients qu'ilcomp
le installer une pompe a gaso
line a la Rue Bonne-Foi, en
lace I'H6tel de France, chez
FrI derit Gactiens.


DERNIERES Nouvelles

de L' TRANGER

,,'Oduralioa physique das l'imstrc- Depuis Uamledi n se parole de Cuba
ion publique en Framsee A Paris par t tphone
PARIS-La premiere commu-
PARIS M. Herriot saisira le nication par radiotlE6phonie en
conseil superieur de l'instruc- tre Paris et Cuba a t6 etablie
tion publique d'un programme cet apres-midi avec un plinu
d'6ducation physique ne tabli par succ6s come celle de mercre-
une commission d'6tudes com di entire Paris et New-York. M.
portant la creation d'un institute Bokanowski s'est entreteonavec
national d'organismes rEgio- M. Aballi, ninistre des commu
naux. nicationia de Cuba.11 a exprime
Let fAno son admiration sur 1'exceilence
Lao Con6renoe de la transmission qui a Wt par
polono-lithuanienn.o faitement claire malgrE les re-
IUis par les Etats-Unis et le cd-
VARSOVIE- Une dElEgation blc sous-marin de Cuba. Le ta-
polonaise prtsidde par M. Za- rit domtrois minutes de onarer-
leski est parties hier pour Koo- station est de $61 avee La Ha-
nigsberg ou elle ouvrira des nv- vane et de 3 en plus pour une
gociations avec les repr6sen- conversation d'egale dure avec
tants du gouvernement lithua- toute autre ville de Cuba qui
nien. Bdi est relioe par le t(l4phone.
KCENIGSBERG-Les delEguEs Le s1 qo'ialions pour le peele in-
de la Lithuanie etl de la Polo- ll d pa e ele
gne reunis en conference ount ernalional de paix perpiielle
etudiE les moyens A employer WASHINGTON La derni~re
pour arriver A I'applanissement note de M. Briand avec le se-
des difficulties qui ont surgi en- cretaire Kellogg relative au trai
tre les deux pays par suite de te pour la mise hors la loi de la
I'occupation par la Pologne de guerre a etd premise ce soir au
la ville de Vilna. Le ler minis- Departement d'Etat. l.a traduc-
tre Waldemaras, s'exprimant en lion sera remise A M. Kellogg
franpais, prononsa le premier domain A son retour de Pine-
discours disant que la conteren- hurst ( Caroline du Nord ).Cette
ce avail ete r6unie pour mettre communication est la r6ponse A
A execution les conseils donnes la derniere note amrricaine du
par la SociEtE des Nations et r6 28 e1vrier dernier proposant
tablir les rapports de bon voisi que la correspondence entire la
nage. II ajouta qu'il ne tallait France et les Etats-Unis soit
pas s'attendre A une solution im communique A I'Angleterre, ri-
m6diate de tous les problems lalie, I'Allemagne et le Japon
mais qu'on] devait esperer que come base des discussions pr6
le retablissement des relations liminaires avec ces nations en
pourrait se taire progressive- vue de la conclusion d'un trai-
ment. Le ministry des aflaires t6 multilateral. A Paris on don-
etrangeresde Pologne, M. Zales- nail A entendre que M. Briand
ki, repondit en exprnmant I'es- avail accepted cette proposition
poir qu'une tendance pacifique et des dep@ches reVues d'Angle-
prevaudrait pendant toute la terre, d'Allemagne, d'Ita!ie et du
conference et qu'ainsi seraient Japon indiquent que ces nations
atteints les resultats qae le man s'interessent aux discussions.
de enter attendait.

Opinion della Presse reamaine A accident
Ji;8ur uu disenors de M. htassliai n 0l d
Avant-hier, vers les 11 heures
BUCAREST- Lalpresse:rou- du matir, A I'angle des rues Dr
maine critique generalement la Aubry et Dantes-Destoicices, un
r6cente declaration faite par des camions de livraison de I'U-
M. Mussolini au reprvsentant sine Glace heurta, a proximity.
*j. ,. :, . . . -, mV A I_ In- __ _ .


du (( uaily Mai la ouchnan la re
vision des frontieres de 'ilon-
grie.
CIt6orede lateuaErence
de Ia Presse latise
PARIS- Les del6gu6s au Coa
gres de la Presse latine soit
rentr6s. [Is sont enchantes de
leur voyage et de l'accueil qai
leur a Et fait & La Havane.


Installation
Des nouveaux Juges
en Cassatlon
Hier matin, A 10 heures, eut
lieu, au Tribunal de Cassation,
l'installation des nouveaux Ju-
ges nomiims par le Pc'.ii l1,.i
e la Republique.
Le president du Tribunal, M.
Emmanuel Ethdart et le Com-
missaire du Gouvernement pr6-
terent serment conforinment A
la loi, entire les mains du Secr6-
taire d'Etat de la Justice; puis
les autres Juges, sur la requisi-
tion du Ministere Public, pro-
noncerent le serment entire les
mains du President.
Au chaleureux discours que
prononca M. Rameau, Secretai-
re d'Etat de Ila Justice, le Prsi-
dent du Tribunal de Cassation
rcpondit par une belle et remar-
quable allocution.


de la maison ue ses parents, le
jeuue Victor Stephen qui allait6
bicyclette.
Le choc fut Itrs violent et
1'enfant a It6 releve avec d'assez
graves b'essures A la tele et une
fracture au bras. II a ete con-
duit 6 l'H6pital G6nrail.
C'est I'occasion de renouvelcr
aux conducteuts de voitures au-
tomobiles la recommandalion
de prenidre tnnoutes l. nr A ....


Relraile des homes
Depuis hier, ont commence A
la Cathedralede Port-au-Prince,
les exercices de la retraite an-
nuelle des hommes pour leur
pr6paratioa A la Communion
pascale.
Ces exercises ont lieu le soir
A 6 heures 1/2 et les sermons
soul prononcts par le PereSchE-
rcr de I'Ordre du St-Esprit, pro-
kesseur au Petit Smimnaire.

Nouveaux Consoelller
d'ELat

BORNO
President de la R publique
Vu les articles D de la Cons-
titution et 3 du Decret du 5 avril
1916;
Consid6rant qu'il y a lieu de
pourvoir au replacement, an
Conseil d'Etat de Messieurs Mar.
cel Pr6zeas:, Omer Cav6 et De-
labarre Pierre-Louis, appel6s A
d'autres fonctions;
ARRMiTE:
Article ler.- Sont nomm6s
Lonseilers d'Etat les citoyens
Allred Legendre, Antoine San-
saricq et Emmanuel Cauvin.
Article 2.-- Le Present Arre6t
sera execute et public A la dili-
geuce des Secretaires d'Etat de
i nterieur et des Finances.
Donn6 au Palais National, A
Port-au-Prince, le 2 Avril 1928,
An 125eme de I'Independance.
BORN
Par le President:
Le Secretaire d'Etat de I'Int6-
rieur, FOMBRUN.
Le Secr6taire des Finances,
Charles ROUZIER,

Naissaice
Nous avons et6 heureux d'ap.
preradre la naissance, survenue
vendredi dernier, de Marie-
'Th6r6se Stephenson, fille de M.
et Mme IHermann Stephenson*
Nous oftrons nos meilleurs
voeux au bb6e


part de gr Le fieaze
AprEs-demain, Monseigneur
Le Gouaze, Archeveque delDara,
Coadjuteur de S. G. Mgr I'Ar-
cheveque de Port-au-Prince par-
tira pour France en voyage de
conge.
Mgr Le Gouaze se rendra aussi
A Home et au Vatican pour pre-
senter au Saint-Pere les hom-
inages de sa fidElite et de son
dUvouement.
Nous envoyons A Sa Gran-
deur nos meilleurs souhaits de
ben voyage et comptons revoir
bient6t I'Archeveque de Dara on
excellent santE.


tions liorsqu'ils contournent les Leijazz-jamaimn VaritEs La Comareace sur
carrefour s. Samedi soir, le jazz jamacain, St Francois d'Auie
carfu'. qjil, comnme nous 'avons dit, est S is dAsse
Assurez.vouscontre accident compose de rescapes du nau- C'esidevant une belle sale
6 la : a General Acci'lent Fire& rage du Haitia survenu le 13 que M. Felix Magloire, Ins-
Life Assurance Corportlion Li- mIars could, a offert une belle pecteur des Ecoles, prononua,
miled.- Vve. F. Blerminghan, soir.e A Vari6tis. dimanche apres-midi, A I'Asile
I'Agent ganeiral pour htilti. Ce fut, pour ces artistes, un Franais sa conl6rence sur
,ii I clhtant success. La salle tait Francois d'Assise.
,iiin(tr.ti.i ut:U, a l conible el saluail, sans cesse. Comme on le sail, c'est A la
ldes Postcs 1les diverse partiesdu program, demand des membres du
-...--.w................. . me, par de chaleureux applau- Cerle Sylvania, association
AVIS -E D)EP iHTl' dissements. M. Philipps lut tr6s littraire et mondaine, quaioM.
a p applaudi dans ses chanson- are et monday que M.
Les (dcp6ches pour New. nettes L'artiste est douE d'une Magloireparla.de cettegran-
York cl I'Europe ( via New- voix pure et d'une justesse re- de et belle Figure historique
York direct) :Jir le steamer marquable. II lut aussi tries ad- que fut Francois d'Assise.
Alnon)) se'oni le i'des mucr- i.. I dans ses pas de charleston. En terms emouvants entire
cre.ii I d : couraial i hres I s Le jazz redonne, ce soir, une coupes qa et lA de beauxdlans
30 die la iirds-i;,li. a,, velle representation. L'en- oratoires tr^s applaudis oU
Port V u I'rincc,le 2 .v, il 192v lr"-r gEnrale est d'une gourde. elait magistaleme.t camp le
---. -... . I I L',e 2 gourdes. grand Ap6tre don't la vie peut
Des inembres dIu (orp judi- .. 6tre, de tous temps,oflerte en
ciaire, des vocals en tres grand A louerj exemplei ceux qui se char-
iombre et de nombreuses pcr- "a b,,i piano A narq e alc-.gent detaire regner parni lea
oiin>alites du monde judliciaiie mande a ( atdare. e: au journal I tules les lois i la morale ek
asishlaient i la ceremonie. i Chbz I'usebe Ri g-id, les lumnieres dtie h religion.


-- ~ --~ *


--'-~ LIL I~* td- -0-


*2'
- -.*~*1.....


aI


- -- -- - --


_~A Ivy M 2 ji I'%i I jii I


___


FAM


\


- A . . . -


Parisiana
CE SOIR

CHRISTUS
Entr6e : 0,50:; "Balcon': 1,00


L'Inconnue
Les recherches se pouranuivent
activement pour 6tablir les cir-
constances dans lesquelles tat
assassinae ia femme trouvie sur
Is grand'route A Ia Rivi6re Froi
de, portant une grave blessure
a la tempe.
Cast sinsi que le nomm6 Es-
terna, un des cohabitants de la
victim, Cherri6s, son frore et
Assiflie Ti-Blanc, sa sour, out
6t6 arr6t6s. Mais leurs d6clara-
tions pr6sentent at de contra-
dictions que Ia police n'a pa s pu
encore eclaircir le mystere qui
envelope I* crime,
L'tat de la victim s'am6lio-
re,mais, ne possedant point en-
core touted sa lucidity, on ne
peut attribuer grande cr6ance A
ses declarations.
II oube d' m arbre
et aseeo Iat jambe
Samedi, vers les 10 heures do
soir, A Mariani, Brutilus Sannon
qui avait pass une tongue jour
n~e sans pain, monta A un do
ces arbres appel6s a arbres ve-
ritables afin de cueillir quel-
ques fruits quilIui permettraient
de se preparer an souper qui
tpaiserait sa taim.
Le pauvre diable perdit pied
et fit une chute.1! tut relev6 avec
Isa jambs droite brisee. II a t16
conduit A I'H6pital General.

Us hqeeleo de Ia Royale Basque
do Canada se Iranehe la grge
Hier, A 11 heures du matin,
dans un des W. C. de ia Banque
Royale du Canada, rue do Ma-
gasin de l'Etat,M. Leopold Sam,
oqueton de la Banque, fut re-
trouve la gorge ouverte et bai-
gnant dans une mare de sang.
Le hoqueton s'est, sans dou-
te, suicidE ; car, on a retrouv6
pres de lui, I'arme don't iil 'est
servi, on couteau. On ignore les
motifs de son acte desesp6r6,
mais la police enquete active.
ment afin de savoir les causes.
de ce suicide assez myst6rieus
qui vient s'ajouter A toutes ces
choses assez incomprehensible
qui se passent depuis quelque
temps A la Banque du Canada.
SLlat du bless qui est A
I 'H6pital General nest pas dE
sespire.






LE MATIN.' 3 Avril 1928 Q


'PAGE- 7


PHARMACY
PUINCiPALE
H. CANONNE
49, RUE RAuu.Mun
G-40 SOULEVAROD StASTOPOL
PARIS
vendant
IS maUnS a aca fU uoNDM
Ploldits des Pnerees Marqui.
it toujouns de premiere fracheur
UNE SEULE QUALITY :
LA MEILLEURE
RAYON SPkCIAL
POUR LE8 COLONIES
DROGUBRIB, UERDOMISTE:u;' .
SPtCIALIT!S
I mtabim *ot ltrangrt ,
BILS DR QUININE Pb fL
Tous products en flacoin-; .
ampoules, comprimbs, cac!'! :.
SOLUTIONS HYPODERM1QUL
BANDAGES. CEINTURk:-,
BAB A VARICE3
A!PIA II YGdtNIQ(r
pour tons usages
APPAREILS ORTHOPiPDIQUL'-8
Seringues hypodermiqu2s
PHARMACIES DE POCHK, DE VOYA&
COFFRES PHARMACEUTIQU[ES
pour Usines, Communes, tc.
Projects de Factures
et to renseignements
iw d mand adrensae &
PHARMACIE PRINCIPAL
49. RUE REAUMUR
M-10, BOULEVARD StBASTOPL
PARIS
NLAISON UNIQUEm
AUCUNE SUCCURSALE
nLI en France ni & I'Etranger.


p




t


SLui muDiau teams ip

i Company Inc.
SSe steamer "'Baracoa" venaant Iiretlomeilt do
New-York est attend A I'ort -u-Pritiie le 5 Ivril
courant. II reparlira le m6nie joue, pour Petit.
'oave, Miragoane, Cales et Jacmel,ei runt pour
Ies. pris de la Colombie prendnt Irkt et passages s
si'ort-l-.priIce, le 2 avril 1918.
o Colombian Steimnhip Company Inc.
-I

Gobara & Co, agents

I Pour bien manger
Allz au Restaurant St G6rard, a c6t6 du Temps, Rue
Americaine No 1528,
On y mange bien, le service est rapide et les prix delient
toute concurrence.
N. B. La maison sert a domicile sur demand.


S- I--l.a: Ie des .-or-aliennes
11 6tait 5 heures 1/2 envi- Ia fte deM Xormaliennes
ron, lorsque prenait fin cette La grande fete thatrale, or-
reunion et que l'on se s6para ganis6 'ar I'Association des
charm des bonnes et belles ancienhths heves de I'Ecole Nor-
paroles qui venaient d'etre male u 6&urs de .laquelle sera
prononc6es* donn~'the'l'epr6sentation de
L'AIops, I ura hlieu, comme on
le saittiJ jA Parisiana,le same-
di 14 avril du courant,A 8 heures
Exportation du sok. -
de ftgues-bananes Les Lesares sont en vente APa-
risiana et'bchez M. Georges Mu-
La premiere expedition de fi- nier astxprix de 4, 5 et 6 gdes. I
gues-bananes achetees, come Le hbimlre de cartes a md
nous l'avons d6jA dit, par la Ca- striclement limit aunombre de
ribbean Trading Co pour compile place s que pentit contenir le
d'une grande Compagnie des. theatre.
Etats-Unis, se fera, apres-de-
main, 5 avril, par le steaminer_ __._ _
o Ancona de la Panama Line.
Comme c'est la premiere lois
ue ces fruits vont tWre expoi ts
d'Haili, cette expedition sera ac ON
compagnce jusqu't New-York, NIUS ,ONSTWAfTO
par un Agent de Ia Caribbean I ONG W"S ,OURDEMI
reading ? qui veillera cc que | 1 ISAIAS GASTRIQUE
les figues-bananes arrivent 6 des IL SUFFIT de prendre
tination sans deterioration. La l Iru. d vs rtepa


Presse et des personnalilts du
Commerce ont 6t invitees p as
sister au depart de celte expedi-
tion qui aura lieu A 11 heures
prkcises du martin.
Nous renouvelons tous nos
souhaits de succ6s a la Carib-
bean, espkrant que le Commer-
ce deportation des figues-ba-
nones d'HaIli se devtloppera le
pluslaigement possible.


(tee lhe des jourse -iemeat), ne

147,R i &FanborgSt-Deais,PARIS
Iis IlltIutsxolr luvrilablM
qul sont tout & felt blanches
at sur chacune desquelle Ie mote
DEHAUTA PARIS
Doi "r blement impbmdu en noir


VariltO
CE SOIR A 8 HIIEURE
2e representation du .Ja
maTcain, programme nou
Charleston chansonr
films comiques.
Entree 1,00; Loge 2,00.
m mu...N


a


Les 'aves de Borde, ux
v] .\VIS xT 1.1 i .:_ .i:I et la ;ctil'ri rc wnt ses I ,I(1'c .,
S cnnenl (t'oiu\i; ti n compi ) (I i)icerie danI" Is Lti i
veront desartli s de totilc Ii. ic!letr, tels qu
I luile Durel J'iMmles de ( .. ', '.ie4s ai;
I Vierge d'Aix mentaires.
'Morue sans s Avoine, Lait ConlIei et c -
Vinaigre pore a Nestle'
Saunion Lait condens e. l).
,S Iarrd aucs Laitl vapore tArmour s. Fro-
SMarqereaux mage ,Kralit Swiss, tGruvere
Sonsqrvesde toutes sortes PAte grasseAmier. Rocquelort,
Siz grece et l1iz ordinaire Camember etc, etc.
Vin blanc et rouge (Latrille) SaucissonJiiinl)on, Mortadelle
et iDelor, par gallon et bou. Cervelat, Beurre de table
Steille, Boissons gazeuses. RBruun Hlevman Liquetrs assorties Beurre de cuisine.
(.omploir 'de Confiserie, de Vache en Prairie a Moulin i
r palissene. Fruits frigorif'es Hollamlais. Cacao en poudre
Sucre. lisco, Sucre grand. Am ( Peters ) par livre, et boites
S en cube (s en poudre de terblanc, jambon la livre
S i glacier les gAteaux etc,elc 4 Gourdes.
Elles les print de visiter ce comptoir, ua bon accueil
.leur est reservd.


S I ANCIENT DIXIE BAR "
TELEPHONE : 2081
S Liqueurs fines, I Best liquors
Szz ji Consowrmali. us de premier thoix Firti class drinks
Iveu. Sandwichs pour tcus les go6ts el Sandwichs, all kinds,at any time.
ettes. i n'importe quelle here.
iette. Service rapideet irrdprochable, Prompt attention, uarivedall
etc. I attendance.


imznminnn Inn vu I


Insurance Co


Ine des plus fortes comn lpaqies

canadietines d'assurn
I1 1ie


Eug Le Bosse & (C


71i


- -


0


I


A. de Matteis & Co Representants pour Haiti


'The'kleading mineral waj

La Boisson connuc dans

le c monde enter
EST UN

SRAFRAICHISSANT
ET UA

RECONST ITUANT

FROID
EAU BINERALI WHITE ROCK
e GINGERAL WNITE ROCK

Le seul Gingeral fait

d'eau minerale pure

des Sources

WHITE ROCK'
AilS;TOUS LES MEILLEURS HOTKf S,
CLUBS, CAFv S ET RESTAURANTS
Mohr & Laurin
D)istributeurs, lPoit-au-Priuce, llaiti



Venez visilerle ouvel itablissement

Ba-Ta-Clan


--- '-- ---- __


I


~----


I II = m VO-


L


Alrqpl~r~ea~ler--~lh~,~,lQ~&~glr~


--


eI






LE M \TIN 3 Avril 1928


-- *a*-r-.L. A* -- - -



rGLOB OL
donne de la force


Convalescence
Neurasthenie


Tuberculose
An6mle


Lt Cwe dJ CLOBCOL
$"egmote Is force nerveuse
a rend u ns fs rajeunim
tute leoer inergie. leur
muplhasee l wr vieueuv.


don MIdM1
aMd"Mt
- -SON


Malged tous lee aveetMe
Wea p*et prfsenter 1a sIr-
tidtrapi artlielulle, dent o
parfols voj lfaire m*
m6thode capablee do rempla
oeu In transfusion sdul-o
eri-refme ot Ceecl v. svam.
tIAe. dissil-on, malf is*U
"fail toI t ours vlt =
A*oil ioft ules6 Weass
*a > I s otPiOPeo -mim
*aoer, e* see faoue d em
lef ridiltalb remrquabkl
iftrob peut ditatei d'ua p-
A proloag6e de 01Melet.'
fpce d'u orgamlsme & n-w
*meter. & roevTviler, A refrl.
ft. e'est tounjoures & o* de
oler quo noes donmereas hi
prf(iumeos.
SD0' H CMagm.
S Licenoi o* eelen,
Lea.- int do a Feund 4
Mddecine de Paris.

SItetMseseat Chtdatta
Grand Prix
Poe rn des Hi n. do Paris
2. ru m Vncle.nms Pfl. at
| tuletept m eiH<(.


Sa tojours du
danger daasles foules


- 1 -- ~- *. 4wam


Terminus




- LA QUALITY DES

PNEUS & TUBES

est represented

par

le

mot



Tirestone


En achetant des Pneus et Tubes




11restone
Vous 4conomiserez beaucoup d'arqent et dvilerez beaucoup d'ennuil
durant I'annee.
Les products Firestone se vende'nt anu prix raisonnables et resistent
surtout"longtemps.
Propridtaires des camions, propridtaires des auto nobiles louries
et lIq6res, ,toii oat ls n nas3s avantigasi di sollr sur lIs ponei
Firestloue,e F eus du joir.


Nos3 avaors n excellItg aqsortiment de toutes les J
de pneus et tubes, et nous recom nandons les stocks des
Firestoae ehez les aqgants s'iiants :
K Jean Lucianl4 Co, Cap -Haltien. AMr T. Gousse, Mirago.
Mr F" Mauramse, Port de Paix, M. Desquiron, J6r6mi
Antoine Geflrard, Gonalves.1 t I Elias Saliba, Aux Cay
C'6ment Pinard, St-Marc. "d4. Liuture, .t Jacmel


pi aeanians
proluits


dne
ie,
es.


L Preetzmann-AGGERHOLM &
Phone : 2254. AGENTS GENERAUX, Rue du Quai.


Ico


'.3 GONZELL W ITTE
adu Big Jambores Cos o
Gonzelle White, la c6l6bre 6tdUle,
la principal vedette dd
";Big Jamboree Comr- ] *
"7pany, une des plus '
jolies actrices de la coatr6* dit
qu'elle doit sa jolie chevelurW'
I'usage r6gulier qu'elle a taat do
L'EXiELENiI
QUININE POMMADE
Vousaegmi vous pouve av. Oe
jolie chevelure on vou n4 9 MA
I'Bxelento. Elle agit ir lw I
Qne des chevoux et Ie sul1 f
re apris usage etre a dep.
plus league et plus qJo
ravant.
,Less esthltes recommandendt sz-
lento" parce quoelle eat la raisee
pommade de quinine. I De
sent aussi Ie savon st Sit
qui conserve fraiche la po0 es
enl6ve le boutons et les teakesA
Nons sommee s sitrs decseam r-
tions et que Tous aires eaitre
satisfaction avec on produltt re-
marquables sa vous tonUas e eh
rdguli6remeat, quo noues evoue
verros gratias un debantillUoea do
chacu d'eaz.Nouja ohun tvrre
aussi une brochure e IPo ,RI t.
sp6clalistes on cheWlu i ]
teint. Nous vous froeas d M0 o!
sitions intdreD (atos i ... .
montrer at r.commaBd4e w pmro
duits & vos amis. i- .
EXELENTO, M9SDIlN I
COMPANY -,
ATLANT4, GIMOI1A W
Agents demands pour -Wto o |
SEcrivez pour rmeiselam-- ito .


Cstr lh Surdit6
Beaueoup de gens, specialement
c as qul soufilrnt de surdit6, do
bourdoanemens d'oreilles ou de
catarrbe nasal s'intreseoront &
-avoir qu'an p'tlit appareil trs in-
gndleaz appeli6 (Tnnitres Inha-
ar a*a 4tdi rdeemment i n v e n t 6
pour Ie soulagement permanent
do ma eaux p nibles et an moyeo
dequel des contains de cas trbs
graves at apparemment incurables
oat 616 conbattus avec suoc6s*
Tout interees6, ddsirant d'autres
ronseigBements concernaut ce re-
marquable appareil,devra s'adres.
sor au Secr6taire de LARMALENE
CO, DEAL, KENT, ENGLAND,
qui enverra des details cmplets,
avee des attestations testimoniales
at des extraits de journaux, ou,
pour 'gagner un temps pr6cieuz
['iltrnment m6me avec les m6di-
cameat andeessaires, etc, serout
im aedlteoment expddi6s par posted
I toote adrewe indiqude, tous frais
de posted pay6s.contre I'eavoi d'un
eaadat postal doe t2 shelling.
Es derfvant, mentionnez Hea-
ring Restored.

A LOUER
Grande Mais-n au BoisVer-
na Grande Halle au Petit-
GoAve.


Jus de citron
BAILEY
Remplace avantageusement
le citron. II est plus maniable
plus portatif et plus delicieux
Tout le monde s'eo sert,
Aux Caves de Bordeaux.
Au Bon Marche
Au March Crystal et aux
products du Pays.
1313 Grand'Rue.


, Grand Hotel de France
P.P.. P1tf1'rprI6taire,
Get Etab issement reneom6 don't l'61oge nest
plus A talrevieont d*4r empletement restaurse
et remis A neuL Las ohaft*bres ont.oat 1e oon-
fort moderns, Ise uele irr6prookabte, 1* I**es
taurant soign6 t do4 test p mi.1 ordre, I H6-
tel n'ayant rien llg6 por ftais plaisir a sa


garagee Is to A la s portion des
v oyageurs.- Dw h toetes ls heures.
oyglre.- Mo 23844
Dans le Magasitam Ue H6tel, on trou-
vera touts sortes do pyo isens, Vins, Liqueurs,
cigarettes, Vins d'Espgfps, di Bourgogne, d'italie, Grand
Choix de Conserves, e
On y trouve a tv pendani Ie sejour ou
au depart tout es lea d6sire au (irand Ho*-
el de' Frane.- VP. P ATRIZI, Propri6taire.


II




_ j.


Bar


I


----'' -- rr rrr--c`l,


- ct IY ----~----~ --------- 3


i


._ I


I ~_


__ L-


PAGE -- 4




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs