Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04698
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 03-29-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04698

Full Text









0


Glimont MAQhOIR2
DIRECTEUP.
1358, Rue Am6ricaine, 1358

TELEPHONE No 2242


Celi i quij un beau jour isait
r'oinOtr fermncm( n on a un
grz1nl Itnown, ou 6 une grande
: .lui ilt, on L une grande lorlu-
Ine, se dlivre en un moment de
hbin dIvs: peincs, de bien dea
veilles, et quelquefois de bine
des crimes. LA BRL'Vfta


- __ I ---IL


216me ANNEE N* 6356


PORT-AU-PRINCE (HAITI)


JEUDI 29 MAlS 1928


Actualitd6s politiques...


L'Angleterre et les

Etats Unis
>--- :


Un des grands problImes
internationaux les plus brft-
lants d'actualit6 est, sans au
cun doute, la question des re-
lations entire les Etats-Unis et
la Grande-Bretagne.
On a,'certainement, encore
A loreille r'echo de I'Mtonne-
ment soulev6 dans le monde
par le gigantesque program-
me naval present par le se-
cretaire Wilbur; et l'emotion
que crarent,dans les milieux
navals, les graves paroles pro-
nonc6es, tout dernierement
par deuxamiraux des Etats-
nis, montra bien que l'on
avait la conviction que ceux-
ci s'dtaient engages dans une
voice ou ils allaient r6solu-
ment dispute A la Grande.
Bretagne la suprematie des
mers.
En presence de cette ap-
pr6hension unanime, le Gou-
vernement de Washington et
le Parlement des Etats Unis
crurent bon de ne pas s'enga-
ger aussi 16t dans celte voice
angereuse et de ne point
conserver une attitude que
t o u s consideraient come
menaVante pour 1'6quilibre
du mondle et la paix univer-
sellequ'on s'eflorpalt de inain-
tenir. Et le colossal program-
me de constructions navales
fut ramen a de plus modes-
tes provisions.
Cependant ce geste qui est
interpreted de di ft6rentes ta-
qons, que les uns regardent
comme une capitulation des
Etats-Unis devant les puis-
sances curop6ennes, que
d'autres considerent comme
1'expression de leur desir de
vivre en paix avec le monde,
convaincus qu'ils atteindront
plus surement leurs ideals
politiques dans la paix que
dans la guerre, a-t-il 6clairci
I'horizon politique dans les
relations anglo americaines '
Dans un recent discours
prononc6devant une reunion
de l'Association des Corres-
pondants de journaux amnri-
6ains, M. Wickhan Steed, an-
cien redacteur en chef du
TIMES de Londres, et propric-
taire de la REVIEW OF BII:-
VIEWS, a d6clar6e que les rela-
tions entire les Etats-Unis et
I'Angleterre etaient ((dans un
6tat absolument deplorable
et alarmant)); et il na Ipas
dissimule qu'il envisageait la
possibility d'un prochain et
serieux conflict entire les deux
puissances.
11 a soulign6 combien it
6tait effrayant de constater
I'ignorance absolue que I'An-
glelerre et les Etats Unis
avaient r'un de I autre.
R6pondant a u x critiques
levees en Ambrique contre
son project prevoyant que les
Eta ts- Unis boycotteraient
toute nation s'engageant dans
une guerre d'agression. sous
le pretexte que cette measure
6tait sans aucun precedenrt,
M. Steed a tait remarquer que
la doctrine Monroe n en availt


pas non plus. On avait aussi
contest au propri6tairc de la
REVIEW OF REVIEWS I'autori-
t6 ndeessaire pour se pronon-
cer dans le sens qu'il I'avail
tait. Mais M. Steed a repondu
que le S6nat des Etats Unis
pourrait se prononcer par
simple resolution et il ajoula
qu'i avait la conviction qu'au
cun Senat, dans I'avenir, n'o
serait annul la decision de
celul qui I'aurait pr&e6de et
qui se serait prononc6 sur un
si grave sujet. Le troisibme
point envisage p a r l'ancien
redacteur en chef du TjMES
touche, d'apr6s lui, au nceul
meme de la question, c'est
que tous les dedauts du Trai-
16 de Versailles ne doivent
point dtre mis an compete des
tats-Unis. ((Les Etats Unis,
a t-il dit, doivent cependant
pbrter une parties de ce qu il
appelle les tautes de la paixo,
parce que le president Wilson
n'a pas exig6 que les traits
secrets conclus entire les Al.
lies, avant I'entr6e en guerre
de 1'Am6rique, tussent annu-
lIs, et n'a pas su taire com-
prendre et admetlre que la
paix devait dtre conclue dans
ce mdme esprit d'id6alisme
qui avait pousa6 les Etats-Unis
a se ranger aux c6t6s des Al-
lids.))
Enfin, pour M. Steed, la pAix
du monde est loin d'dtre eta-
blie sur des bases solides, sin-
c&res, 6quitables. Aucun des
sujets de conflicts sanglants
qui existaient avant 1914 n'a
disparu, bien au contraire,
d'autres, peut-dtre, plus gra-
ves encore ont vu le jour.
La pa i x sera latalement
trouble, pense-t il, et par les
deux nations don't I'antago-
nisme des intlreis politiques
et commerciaux obligera
a cette pouvantable resolu-
tion, les Etats Unis et la
Grande-Bretagne.


AU

Club Union
RIcepliou de nouieaux memlres

Avant-hier scir, au course
d'une brillante reunion a la-
quelle assistaient presque
tous les membres du Cercle,
MM Henry Rouzier et Marcel
Baudin ont 6W6 requs comme
membres du Club.
Aux bonnes paroles ide
bienvenue que leur adressa le
president du Club Union, les
nouveaux membres r6pondi-
rent en remerciant chaleu
reusement et en souhailant,
au Cercle, le plus bel avenir
social auquel d'ailleurs ilsont
promise de contribuer le plus
largement.

A LOUER
Grande Maison au BoisVer.
na Grande Halle au Petit
Goave.


On aura beau dire
La lcre Maison i fIor-au-Prince tainl pour in quality'
de ses marchandises que pour leurs t iI, tant po()r la
promptitude et I'amaliliteavec lesqucIlles I-s clieIns sotl
servis est, sans aucun doute la

Mason Kawas Hermanos
Aussi la nombreuse clientele de cetle grade Maison ap-
prendraavec plaisir q(uelle commnien-c : rccevoir(de jolis
,articles que lui expdlic des Etats-U'nis Ic ldisliigu6 (Cons-
tantin Kawas, I'un desassocies de la maison.
Rien n'a change chez K\wAs, ni prix ni qiualilt.



Bureau dEEntreprises, de

Constructions et de

Reparations.

Directeur : Georges von LIGNAU.
Entreprcneur-Ingenieur.
1531 -- lue Americainc, T616phone No 2729
E' lace ( de Mr Geo. dec Lespinasse.1
P. (). Box A. 106. Porlt-au .Prince.
Travaux: Constructions et Reparations die liaisons, instal
nations technique, plomlbages, peintures en lous genre, exe-
cution dc plans et surveillaiice des travaux,tournilture de
materiaux pour inslallatio(ns modernes.
Conscils et consultation.
|Correspondance technique av\c New York, Paris e! Berlin.t.


oLe MatiIn Conseild'Etat

et les Enlants
----- - -* Avant-hiter, M.I: Ii IIIn 1I m n I


A l'occasion de son 229me
anniversaire, le ler Avril pro-
chain, LE MATIN, coin me nous
I'avons announce hier, distri-
bue aux enfants des caries
qui leur permettront de s'a-
muser au carrousel de la
Place Dessalines.


Bieauvoir, Secreiaire d IdEaldte 1
Justice, a d6pos6 sur le bureau
du Conseil d'Etat, un projel det
loi qui modified certain articles
du Code d'lnstruction 'rimi-
nelle.
Le project a Wt envoyv6 ;i It1-
lude de la Section de Justice du
Conseil d'Etat.


LE FESTIN MUSICAL
Le festin musical bat -o., pl.ir, (!t.ns loo t Port au-I'rinep av e lcs
Disque ODEON.Daus 'ous es qIuiarteis el 'an. 'ot.s s ru;.-' dE 1 1.
Capita I on o 'n nIend que ces di-iiis don't 1 'pparilioon recent a tullie
pour fhir( ht i e les u re".
Les v.igi s ,ii ... d iOD)IEON e vahissen' a.ssi I, .npla'e
menlt la province, ,dont les centres cormman'rent de gr soe; cnm
mondes.
La pr(uve e. main 'ena t plus qe faite. 'oule discussion sur l a
iupiriorilt de ces D)iq ijes diient impossible, les mots tie puvanti
resist, r aux f.-iilt c'atunl- :
Por C(r UX (qui n'ont ia. encore en'endii res ii-que- nous rE t'L-
prendron pouiq io oi ii,'\ qie les 'lis(|qu' -l l()ON, et pourpquoi .
il n'y a que PA\IS, ,iii, r n're arlistiqu Idu rnionde,s,:ul, i,,colte.-t
et in(ontetable. .it dfi atiIkt ils que rcex *tI' DEON pour Oprat-
il O(Jp rettes: Mih eletti, David Devrii',, Ch ri-les l'tint., Ninon
\allin, etc.
* Pour la di(lion : Roger M(ial,'an, etc.
Pour Chan onetl-: Mi-,l nguelte,Ilenri L a' rn (G.Mi toi. Yvoi ii
Guillet, etc, etc.
Particulierement wnous attiio, 1'altention 'u'r nos Di ques 'Jo
Vlusique Classique, apduage imtria el de liurnmail el de K lic to d,1
ile sit.cks, don't chaque maiso (oit 'itre pleinem, nt foirn : L.,,
c'Ihasonnetles modernes petua' passer de la mode, makis !i ta .i-
flue Classique des grands maili.s on revienl et revierndra Itnih' It it'.
N'oubliez pas non plus nr. 'lionograpjhea. \ous vtndons en(ote
Jes machines superitures a noitid ou au tiers des prix de li *oi -
curren ce.
Ih/lff)'i;SC i tlI ' 1. c / I'posifiir's
Cap J. Lucianii & 'o. C..es J. C. Ilenoil, .1 ', n : .1.
dlarcei Volel, .1 i. I .I1 .1. e Le-tge I'o t de 'aix : .\h ,l.
I'r'res.
AgenNt (,I11 l.
J. IKaravanv


Rue (du Centre 1303


Port-a u-Prince


ibtre iiil






...11 vu. hia semaine dernikre,
une belle ... nu'saventure "sur-
venier i un tailleur. Entrant.
cliez lui, lard dans la nuit, le
imanieur de ciseaux el d'aiguilles
apleriut un rodeur nocturne qui,
utin p)aquelA la main, se glissait
dans une cour solitaire, sans
double. pensait-il, pour cacher
quelque bonne aubaine qu'il ve-
nait die fire mais qui, momen-
lanement, I'embarrassait. Le tail-
leur eut une idWe geniale : vo-
ler un voleur, Va n'arrive pas
tous les jours. Aussi. il atltendit
que I'autre lut part ef, p6netrant
6 son tour dans Ia cour d6serte
et obscure, il rechercha fievreu-
sement le, pr6cieux rnagot, Je
i ouva et I'enport, lierereux d-
IjA de tous les bonheurs qu'allait
lui procurer ce )elit tresor tom-
b), pour lui. dies cieux. II eat
seul, il ouvre le paquet avec
mille precautions, en jetlant a et
iLI des regards inquiets. 11 y plon
ge la main ... Erreur 1 De I'or dur,
oui, mais pas de l'espkce tr6bu-
chante et sonnante. Et NOTRE
(ELi. vit le brave tailleur se prd-
cip.'er vers sa demeure, lea
mains en avant, contus d'avohr
(t6 pris lorsqu'il croyait pren.
dre.
... a vu, hier malin, vers les 11
heures, t la rue Ambricaine, le
camion No. 3950 qui filailt une
vitesse exager6e, menaVant d'6-
crnser b6tes et gens. Nul souci
ui 1iton, la machine, lancee A
une allure lolle, semblail dire
ux pistons : 61e-toi que je passel
... verrait avec plaisir rappe-
ler aux chauffeurs en general
que le demon de la vitesse est
loulours mauvais conseiller.


...voil, depuis quelqus jours
qu 'n propri6taire de camion 6
plassagers a eu I'idie de bapti-
ser son vhuicule du nom inquie-
laiil (lientliaire. C'est impru-
dent et Ie brave propridtaire ne
ciaint il pas d'1tre rendu res-
Fonsablede tous les incendies
qui clateront desormais?
Incrndiaire? Ce n'est point
\raiment une dnomination qui
doit porter bonheur.



Dalns I coma
Notus visions, hier, que sur
l ai ani(l'oute de la Hivibre
I ride, iune eninme avail t6
I iu v ti p)r d(es passants, 6ten-
(lIie .i'r lc sol ci portani une
; itc blessuic j) r s de la
It l l I' gAuche.
Anii\ tn r(iscsigenent pri.
I I r'; I ('|i ce I ecueilli con-
(, i r:,iil I'idenlil& de Ia vicSi-
me (0 Ic.s circonstances du
,r;, e. A I'lh6pilal, la mal-
lictirciusc (uii est dans lecoma
11':! ;t (' !re intcrrogec. l'en-
(1: (It I I police se :)oursuit
( pei(lant pour d'couvrir le
n !'es aulteurs de ce crime.

A v'ndre
Mceubles. Lieutenant H.W.
WHITNEY, U. S. M. C.
Route Sinimmonds.
Beillevuct ( Rue 5).


* S


I _ _ _ _


1111 1 -


..


c' I-'


DL`~ ~=--~(~J~BIIII ---I-


FI


a









=_ -- Im I~* I-~


DEIBNIERES Nouvelles

de L'ETRANGER


Le r6glement des Incident
dettes de querre roumano-hongrois
PARIS- Suivant ((I. Ec'ho de IUt:AHEST- D'apres une dk
Parist la France ntgocie avce c!aratio. olficielle du gouverne-
I'.Angleterre et les EIats-U.iis ment roumain au sujet de I'in-
en vwe de paiements respeclils cident de Baregboszormeny, les
de 8 millions Ide livres sterling gard( s-fronlitre roumams au-
el de 3 millions de dollars au raient lird sur les liongrois par-
lilre de (deles de guerre au ce que (cux-ci n'iiuraient pas r6
course de I'exercice fiscal 'tie pondu lors lu'ils furent inter-
1928-1929. pellks. II arrive fr6quemment
que des individmis passent clan-
Une statue destinement la Irontiire en cet
du GAn6ral Uangin endroit et une quarantine de
PARIS 'nue statue du G&- gardes rouinains avaient t~
n6ral Mangin va 6tre 6levke charges tide surveiller ce point.
Paris. Le monument sera inau- Dans I'apres-midi du 11 mars,
gurd le 18 .luillet prochain, di- dit le communique official, cinq
xieme anniversaire de la pous- hongrois tenterent de passer en
s6e formidable lance par le g6 territoire rouniaimi, lorsque les
neral et qui rnarqua la dItlaite gardesles interpellerent its s'en
des armn6es allemandes. Le ma- luirent.Les gardes tircrent et un
rechal Foch et le cardinal Du- hongrois fut atteint et s'6croula
lois sont A la la e du coinitl sur le sol roumain. 11 expira
d'organisation. I peu apres A I'hopital ou il avait
La d c i s i o n d'6lever une Wlt transport. Le communique
statue au ( lWilier ), combine on declare de pure invention les
avait stirnomtin le g n#ral Man alfirmations de la Ilongrie qui
gin, a et6 prise malgr- une op- p r 1 t e lend que ces individus
position des plus violentes de Maient de paisibles tourists et
la part des coinnunistes et des elle fail nettement ressortir que
socialists. jiusqu'A maintenant la Hongrie
s'est conlenlte de demander des
Le raid amrien Londres-Le Cap explications et une enquite ou-
LE CAP- D'apres les rensei- verte par les autorilts roumai-
gnements de source oflicielle, nes a motive la declaration oli-
ady Bailey qui tente d'accom- cielle en question.
lir seule le raid aerien Londres-
e Cap aurait demnand6 la per Prochaine (enlative de traversee de
mission de reprendre son voya- 1I'Atlantique d'Europe -New York
ge interrompu il y a quelques DUBLIN L'aeroplane Jun-
jours par les autorites anglaises ker Bremen ) parli dans le
du Soudan qui d6claraient que plus grand secret pour les Etats
celte entreprise serait trop dan- Unis a atterri a l'adrodrome de
gereuse pour une feinme seule. Baldonnel prts de Dublin ce
Lady Bailey a accept de se soir A 4 heures 30.Les aviateurs
laisser accompagner par le lieu- garden le silence le plus conm-
tenantil Bentley de I'aviation plet sur leurs projects. On salt cc
sud-africaine qui 1'escortera jus pendant qu'ils se proposent de
qutt'au delA de la zone dange- surveiller les conditions atmos-
reuse. plhriques et le inoment propi-
ce de Icnter la traverse de l '.t-
, Au-dessus du Canal de Panama antique. L'appareil est rested en
PANAMA-M. F. Trudee Da- position prMt a reprendre son
vison, sous-secr6taire A I'AMro- vol et on croit que Kochl et ses
nautique et le maior-gneral F 6- coinpagnons repartiront demain
chet, directeur de aviation mi- nation de bonne here si le vent
litaire sont arrives A I'a6rodr5- el I'Mtat du ciel le leur permet-
ine France.Apres avoir inspected tent.
la Zone du Canal en vue de sa -
d -lense adrienne, ilts rentreront DANS LA
aux Etats-Unis par la voie des i *
ars. I R publique
L'iinbroglio chinois
loycollage des Japouais Dom inicaine
CHIANGHAI Le boycottage
coitre les japonais A Amnoy con
tinue. II ne s'applique pas aux CONrith LES STU'P.FIANTS
nationaux des autres pays. Les Le journal a La Informacio.i a
syndicats ouvriers demiandent signal I'extension de I'usage
le rappel du consul japonais des drogues h6roiques dans la
l ill aurait ordonn6i aux coreens ville de Santiago de los Cabal-
e rentrer dans leur pays. leros parmi les gens de vie.
Non seulement la cocaine, s'est
A G .g6neralis6e d'une maniere alar-
A GenI veC nftnte, ainsi que 1'6ther, mais
aussi une drogue venue du
I ne proptisilion de I'Anqlelerre pour Mexique, qui se fume come
*la vrduelioi des arienenni naval I'opium et qui s'appelle la Mari-
huana. *
opinions japonaises Le journal reclame des me-
sures pour le contr6le de ces
IO')KI- La proposition de substances nocives.
I' \kgleht-rre late samedi A Ge- CoNsL'. OUANAMINTiet
t.ve enl vue de la reduction du Le Gouvernetnent a nomme
d"placemient d e s navires ide M. Ccsar Perozo, de Santiago,
guierre el de la port6e des ca- Consul A Ouanaminthe.
nolis nll pas encore 6( reVue Coues DE POMI'IIS
o.liciellemient A T'okio, mais le e I)Dinanche, 11 Mars, a tW
mniisire de la marine a d6clar' inauguri- par des manifestations
(11 elle devrait tore Mudtie avec im posantcs, Diane, Messe, Pa-
attllentiot. ia ajoil.t qu'un ac- ra e eexercices divers, le Corps
cord serait probahlnment diMi- de Pompiers Ci ils de Santo-
ilt en raison die la situation )ominngo.
(dltlremhte de chaque puissance.
l.'Angllctrre y gagnerait le plus, Ll. tIt\ 1I 1 .ir
a t il dil, p)arce qu'elle possede La ( Op()ineion s'est declare
dtlj.i les mavitres de guerre nou- cnltre I augmentalion du prix
v't'lienimeit constriails. Nelson a dtli lail die 12 cls il 11 cts la bou-
et I.' liev ) (itn avec leurs ci teille et reclame I'intervention
inons dte li poutes fui assure- Ide la Municipalitd en faveur des
raiteni ile posit ion des plus a van families pauvres.
I',euses p)enidaut p)lusieurs un- NovEAr .loi tNAI.
"ecs. Oi, doit aussi prendre en Le Teletono journal lea !t
Com' r'.mlion e lae t (que I'in- en 1882 par Jose 1icardo 11o-
.iishtii de la construction de ques a reparu. II sera hebdo-
iii rs. d. ch:.cutne des pui.san madaire et illustrate, avec 21
c s les' pas aussi (devlopp.e. pages.


I
)


<( Palria Libre )) a suspend
sa publicationn pout- (iehlne.>
jours, pour caiue de rtformes
dans se.s ,iachiines.
Mi ,'MENTA DC-AHRTl
..Le Congr6s a vote 25.000 dol-
lars po.r-la statue de Juan Pa-
blo Duarte, Plre inlellecluel de
la R"publique. Un concours a
616 ouvert pour le project.
Le President du Comitu est
le Dr Ramon Baez, Pr6sideul
de la Municipalite de Santo-
Domingo.



Paris!ana

CE SOIR

Le Jockey

de I'Air
Entrke : 0,51); lialcon : 1.00.
0)DEMAIN SOli
A Ia demandd( gdnerale el
avant d'exp6dier le film :

I.tre: GN 2, et
',.Entree : G. 2, 3 et;4.


aii fide dili liormnalienllnes
I :l1e ;ia dt ,liUnitivement fllrce
au .,:medi t1 avril prochain, laI
1.r .ide let thli ltrale qu'oilre iI,
a I\.risio na, les loevcs de I'Eco'ce
No.'inale qui, comnme on le sai!,
i ')ntent L'At;LOs, Ie grand drai-
ic liustori ue de Rostand qui,
(de lIavis de plusicurs gran I
critique,, dispute A Cyrano Ie
ti rce de chet-d'euvre du poete.
e sera parail-il, tine brillante
soiire an course de laquelle I'oni
re .ivra les episodes tragiques
de la vie du fils de I'itnpereur,
o ni)re de sa gloire se prohilant
s i l'Nclatante splendeur de la
fI' ticuse cour autrichienne.
Le r61e de ( L'Aiglon ) sera
thrit par Mile Simone Allieia,
celui de Metternich part Mile
Mlircelle Mayard. Mile .Yvonne
Mayard jouera Flambeau et Mle
MaNrie Allien, Marie-Louise.
Les cares d'entr6e, aux prix
de I et 3 gourdes, seront bient6t
w;,cis en vente et nul doute que
I',n n'aille en loule ce soir-IA,
aiplaudir les Normaliennes.


Macabre

trouvaille


ENERGIE
Les adults abusent sou-
vent de leurs forces et ne se
rendent pas compete qu'ils
percent de l'energie.
L' naulsion Scott
donne de '&r.ergie et de la
vigueur au systa-ne par sa
puissance tonifiante. Refaites
votre energie, fortifiez
votre systime avec
I'Mmulsion Scott.
as-a
25-19


Nouveau Consul G6n6-
ral au HAvre
C'est M. Paul C6vest qui vient
d',tre nommi Consul General
de la Rlpublique d'Hiaiti au HA-
vre.
Le nouveau .Consul GenAral,
qui connait bien les possibilities
et les besoins conmnerciaux de
notre pays,saura, certainement,
contribuer au developpement
de nos relations commercials
avec la France, en s'aidant du
concours de la Chambre de
Commerce tranco-haltienne r6-


a n ,in crAine Iumanin dans la rue cenimennt londe, A Paris, par
1 \ rage Ilier malin, a la Grand'Rue, notre Repr'sentant presduQuai
en lace du salon de coillure "La d'Orsay, M. le Colonel Nemours
S 'rT Coquette", les balayeurs de rue et le grand industries haltien,
du H al it du Service de la oirie, firent, M. Pantal6on Guilbaud.
dans Ia rigole qui borde la voie Nous adressons nos meilleurs
Le mardi 13 mars couranl, le publique, une trouvaille maca- compliments a M. C6vest, d'a-
petit steamer haitien, Haiti) b re. vance persuade que tous ses
appartenantl MM Bonnefil des Au course de leur besogne, ils efforts tendrout A rendre plus
Clyes et qui faisait le traffic en- aperqurent, dans la rigole, une 6troits et plus productifs les rap
Ire ce port et Cuba, laissait Cu- de ces sores de carnassitres en ports commerciaux existant en-
ragao A destination des Cayes, leuilles de latanier dess6ch6es tre notre pays et la France.
ayant A bord, 12 hommes d'6- don't se servent les paysans et
quige, I passagers et un charge- vulgairement d6nomifnes ma-
ment de gasoline don't la Shell coute". Ils s'en emparerent et DU don du Ministre de 'France en
C" 6taient les consignataires. I'ouvrirent avec mille precau- Haiti A I Alliance Fran;aise
En haute mer. le navire ren- .ions croyant avoir tait une pr6-
contra un gros temps et, sous cieuse trouvaille. Quelle ne tut Monsieur Alberic Neton, E.E.
I'assaut des haules lames, il ne pas la stupefaction de ces pau-. et Ministre Pl nipolentiaire de
tarda pas A solubrer. vres gens en vuyant s'6chapper la Rcpublique trantaise en Hal-
Les passagers, I'6quipage et le de la macoute" et rouler sur ti qui vient d'etre accredit6, A ce
capitaine avaient cu heurcuse le sol avec un bruit sinistre, une rft me titre, pros le Gouverne-
inent le' temps de se rdlugier icte de mort l ment de la RWpublique de Co-
dans les canols de sauvetage. Le crane a encore ses cheveux lombie, devant partir incessam-
[Is critrent pendant cinq jours et sur la surface osseuse, qui ment pour rejoindre son post
et cinq nuits en iner; et depuis n'a point compl6tement blanchi, a fait don au Colnit6 jhaltieq de
deuxjours et deux nuits, ils n'a- a encore la teinte rose qui y I'Alliance Frangaise d'un lot
vaient plus ni provisions:de bou- impriment les chairs. Ce qui d'ouvrages de litterature et d'his-
che, ni eau, lorsque, le 18 mars fait presumner que la mort ne toire, entre autres : ( La Vdrit6
A 9 heures du soir, le (Grune- remote pas A une date tr6s de Zola, ( Germinal a da mnme,
wald, de la Hamburg Amerika 1loign6e. r, La France & Genes a, 2 volu-
Linie aper'ul leurs signaux de Une affluence 6norme s'6tait mes, a La Vie de ,Paris , u Les
d6tresse et s'approcha d'eux. Lt groupie dans la rue pour voir Romauesques e de Rostand 3 vo
capitaine du ((Grunewalda of- I'effrayante trouvaille des ba- lumes de I'Histoire des Giron.
Irit A prendre A son bord les res- layers. La Police, avertie, se dins, 1 volume d- pousie de Ca-
cap6s pour les conduire A Jac- rendit sur les lieux et emporta tulle Mend6s, ( Le due de Lau-
mel o6 il se rendait. Mais le ca- I la tlie de mort qui sera minu- zun.).
pitaine pretera se diriger A la ticusenment examine. II taut fMliciter M.,Nelon pour
rame vers Aquin don't il tait A qui appartient cette tote? son geste aimnable envers' l'Al-
Mloign6 de 60 mnilles marines. Le saura-t-on jamais? lance Frangaise.
Le commandant du (Grune-
wald a donna de I'eau et des --......
provisions aux naufrag6s %et
poursuivitsa route. Ceux-ci, de
leur c6le, reprirent leurs perd-
grinations versAquin ou ils ar-
riveient le lundi 19.mars, A 11 t SANTALI Metez
heures du malin. .
L. allalti & n'6tait assure que Ni COPAIU I le Rem de
pour la inoili de sa valeur, tan-
dis que la cargaison de gasoline Mall
de la "Shell" t'lait enti6rement. Ni RCUE I -ur le !
C'est un accident regrettable
que nous d6plorons vivement
en pr6senlant nos meillcures
sympathies aux freres Bonnefil,
les honorables commnergants
bien connus. e e


La Hasco ch6me
Depuis le samedi dernier, A 6
heurs (du soir, la grande che-
mine de la lHasco ne laisse
plus chipperer sas panache de
lum6e, c'est qu'a ia suite d'un
accident survenu A son rouleau
compresseur, I'Lsine ch6me. On
a d(t interrompre la coupe dans
les clhnops de canne A sucre et
le grand moulin est employ A
moudre celles qui avaient deja
,1 enuinagasinaes dans les de-
p6Is de l'Usine.
La piece bris6e a 6t1. de suite
coinmand(e par cAble aux Etats-
Unis. Mais elle ne sera reue
que dans dix ou douze jours.
DWs son arrive, la coupe re-
prendra 2t aussi le travail A l'U-
sine.


reA.dc Matt6is& Co

I& 5Representants pour Haiti


_ __ __ _~ T- --


_ __~I__


I L MA'l IN --- 21) 'rs 1928


p,\(, -2


L".7y'y







PAGE =


LE MATIN=-. 29 Mars 1924h


Arrlv6e prochalne Incendierr,; de do
; d'un bAteau tourrista lna Croix e 3 Missions
;Depuis plusicurs annes il a Duns la nuil ,ld samedi :" ..
616 dans la pratique de lai manclie, les h .:,:.lats de !.. L
Chambre de Commerce de Brou section de Bell -ine, p1 .s 0i I
klin d'organiser des croisieres Croi-des-Missio- s, 6t:ien, r,
d'un intdr6t exceptionnel pour veilles en suisaat par dis tsp
le profit de ses inembres. Con- pels (d6sespprts. Le f.a v fit
torm6ment A cette pratique une d'6clhter dians uno m' i.on I. la
croisi6re de ( Good Willf a 1l6 Iocalilt. L'immeu.ile a.1 t in-
arrang6e pour les Antilles pen- pltement consume. Deux cn-
dant aIn saison de Piques et dui- fants, qui se trouvaient A l'inl6-
rera dix-sept jours. rieur, n'ont pu tre sauves que
Le steamer (, Samaria ) de la par miracle et avec de graves
Cunard Line A bord duquel brilures.Transport6s aussit6t A
prendront passages les touristes I'H6pital Genaral, its y re%,urent
de Ia Chambre de Commerce de les soins necessaires. Malgr6 la
Brooklin arrivera A Port au- gravity des brdlures, leur dtat
Prince le 5 avril au matin et ne pr6sente pas de danger.
laissera le meme jour dans l'a-.
pres-midi pour Ia Jamaique ou Assurez-vous contre accident
11 passera 6galement une jour- A la : a General Accident Fire &
nee. De la Jamaique, il se ren- Life Assurance Corporation Li-
dra A Panama, puis A Cuba, et mited.- Vve. F. Bermingham,
dans les Bahames. I'Agent g6n6ral pour Haiti.
Le 17 avril, le ( Samaria )) sera
A New-York. Lae chaloupe pread leu ea trade
Cette croissi6re se fera sous def Pt-a-Prince
Ia direction de Mr John E. bfons- Avant-hier, vers les 3 heures
ton, president de la Chamnibre de I'aprts-midi, soudain le leu
de Commerce de Brooklin qui 6clata A bord de la chaloupe A
ne compete pas moins de 4 500 gasoline affect6e au service du
membres. dock de Bizolon et qui se trou-
Lee b Samaria a qui est un des vait en rade de Port-au-Prince.
plus beaux bAteaux de la Cunard L'incendie fut 6nergiquement
Line jauge 20.000 tonnes. combattu.ll n'y eut aucune vic-
Dans le programme que nous time et les d6gAts sont de peu
avons sous les yeux, nous vo- d'importance.
ons qu'A Kingston les tourisles N AL o r
eront une excursion en auto- e, ..-. d-".. .
mobile au course de laquelle ils n
se rendront jusqu'A Blue Hills PE DLE V
et de 1A & Casleston Gardens qui PENOULESI NEVEILS "
eat un des plus jolis jardins bo- n ,-'' .1 W""
taniques du Nouveau-Monde. ,f. 4,
Un dejetner leur sera offert A t6 ,C,,,.' _- .,
Myrtle Banck H6tel.
A Cristobal, Canal Zone, un Compagnie d'Eelairage Elrelriqle
train special les attendra pour des Villes de Port-a.-Primee
lea amener A Gatun Lacks ou les eltdu Cap-Hallies
grandes portes des magnifiques
eluses leur seront montr6es. 1Us MM. les Actionnaires de la
se rendront ensuite A Gamboa Compagnie sont convoques en
oui iUs laisseront le train pour Assemblee G6nerale ordinaire
s'embarquer A destination de au bureau de la compagnie A
Gaillard Cut et reprendront le Port-au-Prince (Halti), le lun-
train A Pedro Miguel, continuant di 14 Mai 1928, A 10 heures du
pour Panama City oii des fetes martin.
et des r6ceptons s'organiseront Ordre du jour:-
A la Havan galement o ils u1.- Lecture du proc6s-ver
passeront deux jours, un pro- balde I'Assembl1e pr6c6dente,
gramme a 616 lab or6 pour ren- 2. Rapport du Conseil
dre agrdable le stjour des tou- d'Administration et.presenta-
ristes. tion des comptes;
3. Election du Conseil
A Vendre d'administration;
Un alambic Deroy de 60 4 Affaires courantes.
gallons en parfait 6tat. Port-au-Prince, le 20 Mars
S'adresser au No ti35 Rue 1928
Fdrou. Le Conseil d'Administraiion.


Bananes-Fiques

Bananes-Figues
La Caribbean Trading Co dire a.-htr annuellement pour
l'exportation, sur une base de 5,000,000 ( 5 millions) de regimes.
des Banaaes-Figues,Gros Michel ou baionnette.
La Jama&que produit ?2 mi.lions de ces fruits,qui tor.t vendus do
0,b0 A or 1L.5 le r/g me standard, selou a saison.
Nous sommes autori- s i en'r r rn rapport avee des personnel res-
lonsables pour achat de n'importe quelle quantted,de Banatnes ligues
l.vrde 6 des endroits convenab'es.
Pour avoir bonne quality de cts Figues,i' fiat planter environ 10(10
plants par carreau, el selon lea m6thodes scientitique*.
NouI fournissoos gratis aux planteur4tous le renseipaements ,(h-
niques nceessaires, Eoit pour la culture 0t recolte, soit pour I'arro-
sage, etc., indiqu6s par des experts dans la culture des Bananes-
Fligues. -
ANous p)uvons nous eagiger & fornir aux przx coftant les plants *,**
de gros Michel aux plantleurs.
Le rOg me de t. patter) est le s'andar, colui de moin- de 9 est tris
pfu de valeur.
Vovez-nous d6s maintenant et comment 7 vote plantation.
Rippe ez-vous que dAi que voas aurez assez de products 6 exporter
en grade quantity, nous ach6terons ;chaque semaine pendant toute
l'aande
L'aide ftoanci6re pour les propritAires des habitations sera do ,069
en temps oppirtun.
Tons ceux qui poss6dent d s Figue -Bi n ette a vendre wmti toe.ant
sont p'iis do communiquer avec nous
Nous aclihterons bn lHaiti, nous paierons en Haiti.
Pour d'autres reoseignements, adressez-vous i :
:CARIBBEAN TRADING C' Ltd
Port-au-Prince
Dept.Exportalion Bananes-Figues.


O Ss's Belfast


ve


F. BERMINGHAM
Agent General.-Aux.Cayes


Insurance, ,,o

Une des plus (ortes companies

eanadiennes d'assura Ace sur

la vie

Eug Le Bosse & Co
Si-iU H lta tm&^i^Jtt m-


Compagoie des Chliemins de Fer 1. Lecture du proces-
de la Plaine du Cil-de-Sae. verbal de I'Assemblc prcec-
-- -*-.....-- dente :
S Aio ir 2. Rapport du( Conseil
MM. les Actionnaircs te la d'Administration et prescnta.
Companies sont convoqu~ICs lion des comptets.
en Assembled G6n&rale ordi 3. Election tiln Consci I
naire, au bureau de la Coi- d('Aaministration ;
pagnie, a Port-au-Prince (lHai 4 Allaires courantle s.
ti) le lundi 14 Mai 1928, a t Port-au-Prince, le 20 Mars
h. du martin. 928.
Ordre du Jour : I Le Consell d'Admininistralioln,
L ... ,. ....__ -. -. ."- ..-


LIFEBiDOiY
le Savon
pour la Sante
LevieI lus. Lo., l;,t .: U.S.A.


*Mackandal*
C(est samedi prochain, com-
tme inous I'avons d6jA annonc6.
tiue scra repris, toujoursA Pan-
sinana, le grand drame historique
d'ilsiardin Vieux, MACKANDAL.
Iltrdant la soirte des prir
gr.mttimes-r6clames seront dis-
trilnm's aux spectateurs. lls com
porleront de nombreuses an-
notices et reclames commercla-
les el autres. Los lecteurs y trout
vei out aussi des historietles di-
vertissantes qu'ils parcourront
avec plaisir.

Cl goemeot d'Adrti
I. (Grande Maisoa de Casialir
Aniglais..Franqais
G. JODICE & CO
l st transtlr6 & la Place
G*-lrard etn lace de I'loprime
r ( Centrale, nouvelle mason
,l Matlleis. Fournitures com
pietes pour tailleur.
..,......,,.---- -
Compagnie 6n6rallo
Transatlanttque
Le steamer a Caracoli ,, de
retour de Santiago de Cuba et
des ports du Sud,sera ici veti
dredi 30 courant.
II repartira dans la soiree
pour le lHvre, via les ports
du nord et San Juan P. .
E. ROBELIN, Agents


t G in erale


S )IItilIu I" iillle ,i)r er
iulus fins Gentlemen
de monode


' G. G(LG
Vistnributeur .- Port-au-Prince


NU TURERIs LIFE


Coil)rcennent la Protection contre la

Foudre snIns aUImentab(on do(1 taux



Eug.LeBosse o


Cr -e II I --- ~_ II


R Im


ii~p~li~il~~'


r- -1









LE MATIN 29.V \RS 1928


.1


Le triomphe (Il



Rum Barbn court

Ecoutez, lecteurs...

LE BAR TERMINUS 0,"
Owner sa vratitudeVa'sa Clicntl!e si tbicnveillhile lui r)ftre le
petit verre du (clebrc16 Ii ILM IIAiI3XNC()IIT etoties,,..
au p)rix de 10 centines or aui lieu de 1 ) centiiUes, soiL une
(lillfferenice appreciable d a centimines or pr vCIerre.


BAR TERMINUS

PR.PR..if.,T A. W idmnaier

I'lonneuL r dliilor aer sa hi :i ,'-i Ilante clietille qu'il iA
iustall ia I'Mlage de son 6tablisseiuent,un slloln exclussive-
ment r6serv6 aux ta nilles ori I'oNi tirat i\r.i 'le s cois') ii-
mations' -:de premier choix et ofi des Inichs seront servis
sur demand.
Biere Ai la Pression- Sandwiches. 'rl6phoione 2786(


A vendre
Le Moniteur Officiel ann6es:
. 18i9, 1870, 1881, 1882, 1883,
1881, 1885, 1887, 1888, 1890,
1891, 1892, 1893, 1895, 1896,
'18I, 1899, 1900 At 1925.
Le Peuple anres : 1886,
18i7, 1888, 1897, 1892, 1893.
L'()piiiion Naitionale,aini es:
18iI1, 1862, 1863, 1863.
Lia Feuille du Commerce,
aniiec: 1828.
Palnpilile de La Croix. St Do-
mingue : 2 volumes
Moeaiiude St Mervy St I)o-
riin :.,,te :'2 'olu tines.
Lepelletier St lliny 2 vol.
13. Xrdouin,lisltoire d'llaitli
11 volumes.
i.1ouvelSt Diomingue l vol.
Malenlant S l Dom. 1 vol.
Ablbe laynal : Ilistoire hi-
losop)lique et politique.
)es E'tablissements et.' du
(.oinmnerce. l)es Europeens
dans les deux Indes 5 voliu-
mes '. eiitions1780 1.
Ch. ( alvo. Le Droit Interna-
tional, 5' volumes.
Cia uveau Adolpheliel Fauistin
, E[ie. ThIorie du Code Penal
6 vl umes.
terov Beaulieu,Science des
;Fiiances 2 volumes, etc, etc.
S'adresser a la Bonne ime-
nigere M. LAUIIINT.


A vendre
1 grand piano avec tlabc(nu-
itl 175. dollars.
I auto Studebaker. cinq pas-
s' ,crs, cn excellent Mat, tolus
Ii. is dc donhiCae et autres coIn
i ,s ti.0 dollars.
S'adresser an Major"
Ilicklc Hue 7.
T'Ilephoine M. C. 59


11 1111 VII tillli IA ti' 11 S. S.C
S\\ATIT:IN AN LN.E),
I IMi IAIN ALIM1\ \,I.
S. S l'k lfi(!onh IH'ss' -
i \ .I 1 ht 9 i,; l',tiunIO 14
S i quake larleI le 30. s ra
i,' I\ \ril ituH dL. In'tl- 1 par-
1- mo. ,,r i )ur. l.'itin6raiie .e-
li a I I'": t' v tr i '.
Ioil- Iu-P, i c le. 12 Mars 1928.
.1I. 1KIIAl.VW i.
G6i i.jil \genl.


. La Petite Matson
1 '.,vcs lend Ires. les blonds
< Ii'!n It's pastels lollduis, les
sablk sdlords,lcs ,,risperi le, lou-
lc leia g.ailme harI1iulonieuse des
nuaii i\'s iu'I(lites sc trove
atiile+ciiniitl r itii.e 1 la 1'e-
tiic M s.,i)!i ,, 11',;,', 11uc dt
( IItii 'r(, it l' s" ciit 1(s l |. s
jo' is I'.s I t'e.( i dls plix
; es int.rtsoaunts.


Contre la Surditi
lkeaucoup te gene, specialement
eelix qii s iuflhnfnt ro bourdoninemient d'oreilles ou de
catarrbe naal s'intlresseront k
savoir qu'un petit appareil trs in-
g^nieux appeal 'Tinnitres lnha-
'er >a 6t0 r&cemment i nvenut
pour le sonlagecment permanent
df ce- m ux pInib'"-- e, au rnmovn
diuue! des c(cntainies de ca, tr&s
graves it apparemment incurab'es
ont Wti corlailtiis rPc success'
Tout int e'rosti dlsirant d'autre,
renseignements conc.rnait <'e re-
niarquable appaireil,devr a s'a Ites
ser an Se'rtrtairc .ie L Ot 4.\LIEN,
CO1, I)E.\kl, KENT, lNt',itANO,
qui en verr, de- ,!'' i'- c)mpelt',
avec de lie- lit on, $. t i'nonii tS
et ties extrdilts de juuin.tux, ou,
pour g;,igier tn lc lps precieui
l'in -ruinent rm',me av les mfdi-
camens dec.nsiits, ctc, seront
immkdiateme At expedi.s pir posted
A toute adres-c indiqu'e, t'us traui
,te po-te payes,contre l'envoi d'ai
mandate p.'14tl tie 12 shelling.
En Ocrivint, mentionne? Hea-
ringJ Reslored

Chez Antoine Roy
1372, \nue l)puilicaine
Po rt-au-PrHince.
.lolies pantoulles
Pour Hlomine ipror Feinine


Saucisson

Lyon


Ala Pnisiteniine



I eProgor srii-mmlue nousindique

qu'avec peit"d'argen, on peunt 'se

vltir ef se chausser elegamment,

et pour celta 4LA PARISIENNE

vieni de recevoir un suiiprenant

assortiment deCoslinmes.inclusdes

Smokings a 4es prix conomiques.









Marque TRIANON


Chausiures pour Dames 4f Hommes,

Ic 4 derniers styles et des nouvelles former


Achetez pour les prochaines fltes


I


de


Che *

DEREIX


-.-.- -~-- - .
A vendre: e"-
!a, marque STOIY, & 'LARK
Su'a (i es.ser a
I Mr L.EiO Ill'ITELOU L
SA ii i .'i.. SI.Ma r,
I'e au 11)o I;uick, lourini -car
o110( C1' 92Six cylindres
(:cite ;itoltmiol).le \'vient d'ttre
colllI'leiele i tout ill e et est
en Ilies bon LIMt.
Prix 80O dollars cash
S'adresser i': N. (G. Sheard
Major G d'lli

A IS
Il est rapei)l)e i xc eancirs
des Sieuis Olollson, Lucas &
(.o qu'uin delii de qularanlte
jo.rsI partirdu lei Mars 1923
I v ir ;i ee ;aI ckord pour I'ins-
c rip)tioniI de leurs creances
coonlormmnlenlt i1 I:, loi.
I Port-aui-lPriince, le 20 mars
1928.
. L.S S\ tidis p)iro(visoires de
la taillite.
C. M. DUL)'UY: J. DAALDER J'


e PAques, du nouvel assortment

Pe cette liaison, car, vous Ocono-

miiserez du temps el de r'argent.



Franco0 Vicente
A. ,tl. '1 r3 su ds rd s H-tcles et irind'Itue


Panama railroad Steamship Line

Service de Ifrt et de passages entire
- INEW-YORK ITY N. Y. RISTOBAL, LANAL ZONE et les PORTS do la CO ft'
OUEST de iAMcIRIQUE du SUD.
el plus rapide ei le plus direct service de transport depassagers eL du frt entire Haiti
Ies ports Europlens via New-Yord et Cristobal, Canal Zone, Isthme de Panama
Voici la liste de nos agents pour les principaux ports de l'Europe :


Angleterre


Ecosse


Mrs, G. W. SELDOM & Co--17 James Street, LIVERPOOL, ENGLAND


EN FRANCE :
Mrs. SHELDO11 C soni repr'senles
Par les maisons sui uhtes:
GELATLEY HANMEY & Co
21 Ruede la Rcpubliqae
Marseille
HE.NU PERON & Cie Lt
153 Quai Georges V
Havre
HERNU PERON j& Cie.-JLtd
Rue du Moulin .t vapeur
Boulogne s/Nier
HEnRN P1ERON Cie. Ltd
95 Ru de Marais
Paris
11rmxu rswBON& Cic. Ltd
Ruecde la Tranquillite
D)unker(n"1
HERNU PERON & Cie Ltd.
Rue Roy
Bordeaux


COPENHAGUE
Danemark
Mrs. E. A. BENDIX & CO.
21 Allengade, Copenhague
GENES
Italie
Mrs HENRI COE & CLERS
Piazza S. Matteo, No. 15
Genva. Italie
CHIRISTINIA NonwAY
I International
Speditionsselskad
HAMBOURG, GERMANY
Mr H. Vogemann
Ham nlou rg,Germany
GOTTOURCE SWI, rMITEDEN
Nordisk Express
Gottemnburge. Sweeden
R OTTErRDAM, HOLLANDh
Mr. H. Vogemann
Rottei dam, Holland


France


#:,-


___ ~ L _ __ __


--- t I-


~-~~---------- ---~ '-


ITI


PAGE -



1
f
I
i


I I




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs