Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04692
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 03-21-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04692

Full Text




Gisment MAUO01RI
DIRECTEUP.
1358, Rue Am6ricaine, 1358

TELEPHONE No* 2242


S


J


II me'semile que l'origine des
erreturslles plus grades que
nous commelltons, en tant qu inm-
dividu comniie en masse, tel ce
qui les entrelieni, c'est la trop
l)onne opinion que I'homnie a
de lui-nitine.
I MONTAIGNI E



.\El:i-il)l 21 MARS 1928


- -, - - - -


216me ANNEE N* 6349


PORT-AU PRINCE (1IAITI)


Chronique financi 're...


Le dollar, roi du monde


( Ioir numilOo ('hier )


Parlant de I'influence du
dollar des Etats-Unis sur la
valeur exterieure de l'or, i'ex-
(hancelier de I'Echiquier \x-
plique avec une liumincuie
clarl6 toutes les donnees du
problenie.
aSi uine once d'or, dit-il,
pcul toujours tOre ichangce
centre nn nombre delci mine
de dollars, la valour de 'ont e
va dependre de ce que les
dollars acheleront, et cela Ai
son tour depend 6videmmenl
du niveau amiricain des
prix. S
a Telle est, poursuil Mon-
sieur Mac-Kenna, la situation
tille qu elle m'apparaltt aujour
d hui, et je suis naturellement
ainend ai me demander com-
bien de tenips elle a des chan-
ces de duier.,
La response est assez simple.
El le president du conscil
d'adminislration de la Mil-
diand Bank n'h6sile pas a la
lournir: L'Ame6rique, dit-il,
tst en measure de dominer le
I.iveau des prix mondiaux,
et c'est par suite de deux
conditions. En preinier lieu,
ses stocks d or soul si grands
qu'ellc pett se permettre d'en
perdre de tortes quantit6s
sans couiir le risque que sa
reserve d'or ne tombe au des-
sous du minimum ligal.
Deuxiemement, son syst6
me bancaire central est cons-
titu6 de telle sore qnc, elant
donn6 sa grande richesse, elle
peut absoi ber de vastes quan-
tites d'or, el en Ilm ie lemps
po'ver cet or de son pouroir
crgaleur de credit. En un mot,l
I'Am6rique c st assez riche
pour pouvoir soit perdre de
Ior, soit en gagner. Car elle
detient maintenant la moiti6
de la quantity total d'or
monnaye existant dants le
monde.)
Arrivant a la position des
Etals curopeens vis-i-vis des
Etats-Unis pour les dettes deI
guerre et autres, NM. NI a c-
Kenna precise la position dif


Publicalions offieielles
Le Bulletin ofliciel du lD6par-
tement des Relations Exi6rieu-
res, fascicule D6cembre 1927-V
Janvier 1928 vient de paraltre
avec les matlires suivantes: -
Rapports des Consuls gen6raux
d' aili 6 Bruxelles, Amsterdam
et Barcelone,- Db61gation Ilai-
tienneASanto-)Domingo,- Voya
ge du President de la R publi-
que A Santo-Domingo,- TOl&
grammes 6chang6s,- Echange
es ratification de ia Conven-
tion Commerciale entire Haiti
et les Pays-Bas,- etc.

Ilauiguration di dispeisaire
de kenskoff


ficile dans laquelle se Irou.
vent ceux-li et la position
avantagense laile 'i ccux-ci.
(, lii outre, ajoile I -ii ia cc so
iel, sa position ) (I cl(ie::Inciere
c( nst ii "' iln :iim iil i ou
I'oi. Sis de ( it iirus dIo\Cnl !i
p'i\Ir, el, s'ils in'ln trouveult
pas d'allrc iior ycniil:, doivent
paver eli 1or.)
\'oici put.r les emlprunts
consentis a u x autres pays:
((Aulant que j'en puisse jugelr,
la senle condition par laquelle
l'Ameriquie pourraitl credral
ll'e de son extd lcnt0 d'or se-
rail qu'clle continue ai accor-
der Ai I'tranger des emprunts
au del i de sn veritable
capacity de p li.t.Qt'elle pr6te-
ra parlois d'une lia'on (xces-
sive, cela est forl possible;
certain indices montrent
neldme qu'elle I a a it dejIia.
Cela nous arrive aussi assez
Irucinumiient en Anigleerre.
Mais il mc senible lort invrai-
semblaule que les Etals Unis
p'clcnt jainliis all point de
fire line br c he sei ictse
dans leir reiservc d'or.
Et cnlin voici la coinclusiol)
netted, pr|iK i -, logique tic I'an-
cien chancelier de IT'chiquier
de l'Empire Iiliianiqtc: (Je
conclus donc que, tant que
la situation restera seimbla-
ble hi ce q(Ielle est anjour-
d hui, les Etlas Inis pour-
ront continucr leur polilique
de credit sans s'occuper des
inouvements de 1'or, et main-
tenir leur domination stir Ic
Imoutivemlent des p)lix mon-l-
diaux.iP
Le dollhir a done detroni
l'or, il est Ie roi du monde et
sa royautte se mainliendra
tout 'e In)psque seliuainiieln-
dront el se d velopperoiit la
i)Uissanle ec lonomique, la ri-
cliesse lcs ElAis ',;i ce qli i
paiiiit dcvoir sc |J)Iursulivre
pendant de Ioingti'is ainees
encore ct a idcssn,. Ic d is-|
cours tic M. Ma IK,.1a cc!ai-
re coini)pltciC nciciI ::i (iluelio ii
l ins yeux.

d'Hygiene l'ulii<,ie NIlMadaine
John II. IRussel!, litnieuiir G.
Van de(Il erigh' (ui ia conslruit
le bAtlimnent e t )lusiitirs I aulres
personnalilts.
DWs le lniudelmain, le dispen
saire a coiiiinenic6 foiictionner
etl plus de cenlt consultations
medlicales v furii'ient doiiincs.

Nos visiteurs
Nous avons reu, lhiir, Ia vi-
site de notre ami, NI. J. I. Villa-
nueva, consul de la h (puiblique
Dominicaine a Port d'-'.,ix.
11. Villanuev i ct dcscciind au
Giaud l6tel dde IFi:iute, le bel
elt spacieux c.lablisseiucnt de la
rue du Quai.


Nous annoncions tout rcem- Pendant son coui sIjou:" la
ment que la construction du Capitale, noire dislingue cama-
disptensaire de Kenskofl avail t16 rad e le Dr Ludovic Higaud, an-
comlplCtement achev6e et que le cien Prlet de IAi rIondissenient
dispensaire serail bientit ioau- de L.ogane. a rendo unc visite de
gurk. II l'a 0t6, dimanche martin, coutloisie au MATIN.- Nous
en puisence d'une nombreuse avons et1 heureux de lui renou-
assistance ou l'on renmarquait le i veler nos meillkurs sentimenlts
Direcleur du Service National I de vive sympathie.


-1- a


_* i n i n.w. ,- -- ---- -

Emmanuel LAJOIE
Angle des Rues RIpublicaine ik Iaules Iheslouclhes


Lail oBedbe


Lait I Beb"'


Vient d'arriver Idu lait suisse sucre concentre el con-
dense (1 B6be ).
En vented dans toules 'ls bonnes E'picries dc la lRipn-
blique.
Pour tous leuseignements s'adressc i' i Mr Eimanu I
IAJOIE, Haiti.



1 nBazar dCSDes E legantes
C'est le Palais des finesses. A I'occasion des foteb de PAques un
assortment vari6 toiled deruibre nouveaut6, est ollerit ses tre 61i-
gantes clients, consistent en soie de radium, ulpaga k carreaux, crFpe
canton cteampagne, satin francais supdrieur, voile de soie & jour,
cr6pe marocainu leour, cri~pe ginttte i fleur k champagne*
Avec un prix lies avantageux, dfliant touted concuitence.
VISITEZ LE BAZAlI DES DAMES ELEGANTES,
(Ancienne maison Guerin, Angle des Rues traversire el
mnagasin de tElat).


Maurice i

Etienne fils
Anle dehs R'ues du .11ahasin
de 'I'(htal el des l'ron's-l'orls.
No(u) r;FUT."':S,

I-I I I- nI [,
kRFUNiFI.:tII I.



Saucissoii del

Lyon

Che


.S I
DEARE IX

LE P'RI.\CIP.AL .IHII\T
Que reconmmnanleInl les in"'
decins de la capital pour les
enlants en has Age. C'st la :
BANA LA CTIE
En vente:chez Sinmon Vienx,!
Au Bon Marchi, E. I)ercix,
Chs. PIicoulet, 'licie. C(a .iille ,
Grande lPharaci (c Conunci-
ciale.
A Petit-oav'e: B\ANA LAC 1 E
chez S. Maltin, Ii. 1 P. i cid.
DEPOTC(NTRAL: Chemin
des I)alles, vis-ii-vis de I'h tel
*\me icain, maison lPaniallco
Gui).i Ud.


In rOcilal parliculier de PIaderes.ski
Dix religicuscs, don't lcs
vi'ux les Cempl)chent d'eleni-
dre Ie pian ste Ignace .Ian
IPaderewski en concert pu-
blic, out l pu Iieiendre ell
recital priv' en levI rier der-
nieri hrs de la touirnee de I'.r-
lisle aiix Eltat-l'llis.
.-l)adoniant1l s," [ p'ro
grammnic severe qul iIi erimet
de tenir ses nombreux enla-
geents, Ie Ic(ibre ipiani te
s'est levc% i ire.s Iplus tot aliln
de pouv\'oir joilcr )pour les
trois religieuses dalis son wv,
gon prive.

Les n-issionnaires
r6domptoristos
Depuis octobre' de(rniier, les
Plres ri('Idemiploris(jques. vec un
zele inl:issable.plourstliveil leurs
pri6dications IaIins Ics paroisse:!
de l'Archidiocs.c.
DI)d S It's ia iii,rs j )Irs (l e Ift-
vr'ir le P eie .lnisi, prichlnil
Hlaicnt, puis iaux C6'lc'.s ,id' I"'r,
Ie P6re (illis, Iml, s'idrestit l laux
populations de Mabhial tl de(
. ap-Rouge, tanii is ( ll| Is 1' ri
Center el Finiiol.s, parl.icint aux
fiddle de L::Sclaholhabs


Les qudltr iinssio:.1,i,
parlis hier )pouri' Ii <
Ctap-llailien on ils p
pendant oute la durii


ir's sollt
io(t '* dt' ill
Iichelonit
e du C(a-

-' JLA **


Le Roi des Rhhums

c'cst le Neclar
111: IIIf MAGASII If IL'HTAT 19O
HAISSE SR I LES PI'lIX
hinuim couirant 4, 5 et 6 goui des gallon
Illl.MIS FINS
D)e Sept a Cin ivainlc Gourdes
l.n loniutcilles iA partli de Gde 1,50 li abo il'lle.
Le lthum Neclar tabriqut (Il'in.setil l e iif 'ie piodii'. Lai
difllrence des p.ix se Irodie' dans In vicill,,-se cscoilmilce
10 /o suir tout achat en gros.
Liqueurs el Sirops de loules sorles aux Irix ti, (Ci (1|
gourdes la bonteille de liqueni et deuix go'uli s ci i'11vii:<.
fa l)outillIe de sirop.
EXTHAI'TS pour Kola. liqueurs et sirops p:ir lilrcs de i,0
l)ouleilles .n detail : dose pour un el deiux litres pouir
CO1ine ii la gla(e. Sorb'ets.
E'xt.iiles pour parlumemsiS
Eati de cologne, iaui de Lavande -- \Viocile,elc.
Alcool rectific pour liqueurs pour pharma;icies
Alcool A b ciler Clairin -- Cale Sucre, etc clc.


... ;: I l iic. i I .r i'l .I l i iltre
d' lii) lItel[ur du "I, i,\ ,ij i. i il I-
gue palir l Is I ItllAvs pi| li Ii, -nlt
dans I'lilionce(t de Iliii'i 1:1 1, I.
N. 11. I., oil el ln dil il i\. v r
fortl soul t''l l cet i ol sti llr Is
criucilix, dctaiiia dt c'e qe i-' 'gNii-
tienil t'es (qualre le lrcs.
S ... ve t bien ) i 'lre ulilh :i s I a
lid le lecteuri. Ce iol t'st lri',iii
ties I prenmiires dltvs det tcs
Inois .Jesus .VA'i(/renits Rle.x ./i-
(1d.1or4 lm liqui signilient : de Nazar'lth roi dtes .Iuils.
Cestl I'inscription qu'i lhi dc-
iaiinle des .lull's. Piale lit pla-
cer suilr hi croix de .lsius; l:i 'u-
nion de ces quatre Ietlres for-
mlant le miot 1. N. II. I. s'appelle
un single etl airisiana ce sera
un Ii.rs Lheau lilml, celui de la
Passion du C(hrist.
... voil aver cie le Ic supplice
de 'I ul.le ili .int la i lpopula-
lion die Petlil-(ove. A res line
enltii nleI ai'cC I'Adliiiiislrilio
Conilii le, line caunilisalion
hydraiuiliue a ei l coustruite,
Elle esl comnplleinenil achev6c.
les sources fournissentii cons-
cienciseinieient leur debit d'eau,
ln .oumuniic est prele a iremphr
eniigageit'iis qu'elle a con-
triacl6s iiir la conslruclioii de
ce tie caniia lislion liydraulique,
I'cau limi|pide, cristalliine, Ir'tl-
cic, cole ii alonidance tluis
les Itiyaux, malis, Ion line sail
I| tuit (|ii, I coI lCnnexion (des pri-
s '1 pour It's m.,iisons n'est )as
cii e l iilt' El'A Non't (l'ii. voilt
les lihabilmils l d I'eliil-Go ve pri-
V.t (Il'cail laiildis q(ue loules les
<,i iu des S ilrc* ; viiVnilo lalUiites
s' |pt')tci il lis les itlyauxlIC la
c-i ,nalis i1.) i i'ira tlli(|ie. I"I V .i
Line dIep'iii six iiois. ('est le
i(.lsJ l dill cpuie d lahicoiipeaux
I 'i'.us, il y a .ii lo ls long che-

S 'I It .s ll l i s ( Slis :llles
ll' ( L i L aI' sin it'ii i Is solnt
(*'lg.iilts EI jolis. 11 VY In ia de
lollt It'e s I t's otile i e Ii Ioults les
diitiici OI.s. Ei ipiis, its soul
;'i lda | ii'i I l o lli s IVs loiir-
st's. l.' ( liitissturcs ',d nllienl.
.. vc Trrai, r i'l ii ilin 'it lil, Ic di-
In:in: ci le' dr i P jiues, It's 61g:inils
(ILia se .rotiil )ayts It's jolisscos-
liiniw., 'It' cc'e iim aisonl donl It's
Stillnls sl s ilt 'n comiiiimerce

... voii de I' 's |oli>n s t('aI llles
i (ii il ie maiin le (ujue le cdies-
Il lielil i \l Ihvrcs ul sous le
iras li i x( in d'ernir cri. Sur l;t
l i' ; i i i iC I I l v,
1 j ', ', Ill 11t' VI' tIll lC i l
1 lll ) :I is m' iI r. .ul icou,
Ltun It iliX I ( ii, d, li I( plus l sotiiv til,
l Ct ire | 'lil t ,.ti. vile ted sole qu l
li I, i c ,oIlll-v a;n Kil lde s.s ( a.
ill ("l l'i (1 .S' dIe ct' Fiit' iissane
vls .. 41 d ( hll I tSloll, s'il
vo s |pl.iii! Nomi (Eiij v I b|ien
ivu ;v-, six l ( is. HA puis oin
Y siii ,' )II dc "lfl ,' ( i cominen-
c c 1 |ivili a el ( il(lioinm d'u-
nI (lot]- de. soie !uin laissant
aiisi t'iilievoir,... pumpieresclo-
sts !.... La oil ei, s ni'e',l'nill point
I'liiilliie, c'eIl (Iqu'll s sonu en-
cole obllige,'s de t olrlcr la jupe ...
... s tijomil d speclan cle qu'-
l'i ciil It s I ('',ganlts qui portent
c( s costlu i('s.
S... a vu, le dernier jour de la


~_I __


_ _


r


I


loir


I


h~l







mn aine deri'irv, un ioli
client dlesiclril;, ral;pi d'un buss (lli % mnil de s':irr( lt
deviant I'i ncicn I'dl a l 1ti I (C. I).
}I. Unjeune vieux, repr('seuiall
de manufactures s'empr, :i d(I
fare voir les lchianltillons de
tolites sorcs quili g.-rnissciit son
ollice. l"A la charnianiii cliciIe
ne se dUcid.ait pais A f.iie .(II
choix, si bien ql(ii les ciurieux
regards (quialtendaiint son d!-
part por i admirer ses formnes
aguichantes s'inmpatientirent el
s'en all6reif,, d &us...

Etat-Civil
Pour la Coniniun0 de Gan-
ihier, la statistique de I'Etat-
Sivil, du ler Janvier au 31 D&-
ceinbre de l'aniine dernifre a
doni6 leS resultats suivants :
Naissances 903
D(c6s 173
Marriages 32
Pour Grands-Bois Ics r6sul-
tats pendant la nine 6poque
onlt et6:
Naissances 1.007
l)cds 213
Mariages 6(
Pour Belladitre :
Naissances 211
D60cs 31
Marriages 18
Pour I'Arcahaie :
Naissances 1.165
DUc6s -12
Mariages 21 ,
Comme on le voit, par ces
statistiques, le chiffre des nais-
sances pour ces quatre com-
munes lemporte de beaucoup
sur celui des d6c6s : 3286( nais-
sances centre 879 (1c6s. Nous
croyons savoir qu'il en est ainsi
pour presque routes les com-
llunes de la R publique.



Parisiana
VENDREDI

La Cabane

d'Amour
avec Arlette Marchlall
:tr6e : 0,50(); 13alcon : l.lLW.
DIMANCHE

I. N. R. I.
Le Film de 'lfumanit*.
Entire : G. 2, 3 et 4-
1lt m --ll


----- U -----"


I)IIINlERES Nouvcllcs

de L'ETRANGEil


Les Etats Unis et
1'Am rique latine l
PAI.l-Au suiet du discourse
li secr6t:ire Kellogg, t La Vic-
toire insisle sur I'61roite liai-
:,on d s interIts ainirlicains etl
et de I l'Amlitriqula Iline.Elle ex-
plique q(fie i i nidrence pan-
amni6ic.aine s'est deroul(e con-
forinment aux intentions de
WVashington c Ielle note que si
l'Am6rique latine a besoin d'un
guide, elle ne veut pas de mai-
tre.
AjourneU'i'ent de In Cham.ilure
el dli Sioal francais
PARIS- Hlier, A la stance de
clilure de la 136ine h1gislature
M. Fernand lloukson, president
de la chambre, a fl1icil6 l'assein
bl)e d'avoir soutenu inlassable-
ment la politique ext.rieure lieu
reusemnient conduite d-mis la
voice de la paix. 11 a rappelI les
grades rdtormnes sociales vo-
tees et souhaite que la prochai-
ne legislative poursuive la m&-
me tAclic. La chambre s'est
ajournle au ler juin et le senat
au f6. Avant de s'aiourner, le s,-
nat a approuv6 le trait d'extra-
dition entire la I'rance et r'uba.
M. Briand a dein iidt(I 'extradi-
tion de Levy et de Noblot dans
I'affaire des prestations en na-
ture et arrctes I a i laye et a
Dusseldort.
Le rentlouement
du Si
BOSTON-Le sous-marin S4qui
vient d'6tre renflou6 est arrive
aux chantiers de la marine a
Boston just A temps pour'l1vi
ter un coup de vent nord-est
qui a caus6 des degAls a la na-
vigation dans la basic de Massa-
chusetts.l.e sous-marin se trou-
vait ce soir entour (ide ses six
not Leurs entiree ie la ae cae se-
che No 2 oui il sera anarr6 de-
main martin A la mare haute.


Les Etats-Unis
et le Japon
TOKIO- Le Ministire dIts Al-
laires ltrangru. s tait conuiitle
que les negociations pour uni
trails avec les Elats-Lnis ine
commnenceront pas avant Ia fin
de la session spciide dte la D)ie-
te du 20 avril.En attendant, h.k
experts tudient soigneusem nit
le trait6 franqais et le trailtC
Bryan. Un repr6sentant de cc
minist6re faith remarquer qu'am-
cun de ces traitls ne semble
presenter d'obstaclcs insurnmo- i
tables. II pense qu'il sera possi-
ble de conclure un accord .aec
l'Amerique en y incorporant
probablemeni des clauses ('.1'-
bitrage et de concilialion.
Lose grand raids.
a6rie as
LE CAIRE- Lady Mary I 1-
ley qui poursuil son raid A\ ,.c
terre-Le Caire est arrive aujoiur
d'hui A Aboukir.
Ie scandal du Tea Tot Donme
WASuINGTON Le senaleur
Capper, r6publicain du Kansas,
a alta u6 vigoureusenentl le
scandal e du Tea :'otl Dome ct
par.iculiirement la rontributioll
de Sinclair A la Tr6sorerie du
Comitl nation il '-putblicain. 11
a recommended la plus grande
publicity pour aller iA la source
des fonds de la champagne polh-
iq Lc.
Au college St Vincent,
de Paul
Hier martin, cut lieu, au collW-
ge St-Vincent de Paul, Place Ste
Anne, une charmante fete orga.
nisde par les l66ves de eel Eta-
blissement scolaireen l'honneIur
I!' l'anniversaire de leur direc-
teur, M. Horalius Laventure.
Plusieurs elhves, en termnes
t uchants, souhlailernt bon.h
f6te i leur dipecteur,d'autre, dt-
rent des pieces de vcrs appro-
pri6es i la circonstance.
Ce lut une gentille ilte qui mit
len joie maltres et e61ves.


I a 11.i 1tlie IndiqOfte ))
Cctlle intlressanle revue des
j'unes public, edition (de lan-
vier et Fevrier, Nos. 5 el t;,- la
lin de i'tude d'Emile Rousnir
sur Valery Larbaud,- Trflec
incarnat, conte de Carl Brouard,
- des poemes du mnime e' de
Ph. Thoby Marcelin et A. Les-
pcs,- A jouer aux billes, de
Jacques Roumain, etc.
Nos remerciements a la a Re-
vue lndigene ) pour le gracieux
envoi.

Ilaul-parleur i Portlde-Paix
L'Echo ). journi lhebdomn-
diire de Port-de-Paix announce
lue le e mars courant, il a 06
etabli un Haut-parleur sur la
petite place qui se trouve en
face de I'Eglise paroissiale et
qu'un autre a 6t6 place au mar-
che public.


Notre coniireijc ioutlc que
1'11,t ct!t m elKl ill. dIII it'S rea-
lis ti;ons qlei se p e i.oi le Gou
v t I it'IiIt iil t'l d1'1a- I c i 'ort-
(1,. I lei. MN tis mallh uirt, selnent,
It IIJul-ptiIrletiur' 'a P* s atteint
o0: but, les essas nalvant don-
nl iiici1n resull:it s:atislaisant.
lD)c mi s'rlis siroiit ccrtlaine-
intIl l',.iss poor ssurer le
Ito ctioniiinCicnt dc .rs:Ippareils.

Mo t
i)E MONSIEURII

Euq. Poulle
Notre grand ami, Mr Eugtne
P()l'LLE est mo'tl hier 6 hres
du soir.
C'est un des dcrniers survi-
vants de nos brillantes ipoques
qui disparait.


Que penscrait le Senateur

KING s'il les voyait en ac-

tion derriere leur rideau

Que tait I'oiseau ? II ,difie un tout home qui les d6passe
nid, brin ap rs brin; avec loi, il d'une manidre ou d'autre. Par
travaille. L'oiseau regarded en de tels procedes, que de fois ne
face le soleil et lui d6die les m'ont-ils pas oblige me de-
notes claires de sa musique ins- inander, la mort dn.s I'Amen: de
pirke. C'est un symbole. Ceux quel cl6t sont ceux qui tont
qui, dans le nationalism, se vraiment le plus de tor.s A la
donnent A tAche de pratiquer cause national ? Et je tAche do
1'intrigue, sont capable de me les porter A s'amender, non pour
dire que je me trompe. moi, mais pour eux-mimes qui
Quaviez-vous Wt fire dans tombent. Ils poussent leur man-
cette galdre, me demande-t-on ? que de bon sens jusqu'a mettre
Mais oft ne va pas un ap6tre leur bienfaiteur en jugement. uls
pour porter la parole utile ? ont le diableau corps. 11 est dans
( Soyez en paix entire vous. Ce- mon leslin que tout ce qui m'ar-
pendant, nous vous en prions, rive dans la vie soit n6cessaire.
Itrres, avertissez ceux qui vi- Done je ne me plains pas de
vent dans le ddsorde. Consolez leur ingratitude, taut pis pour
ceux qui ont lecoeur abattu, sou- eux. Ne sachant pas ce qu'ils
tenez les faibles, soyez patients loni, ils ont trouv\ moyen de
envers tous. ) Pendant de longs perdre une sentinelle clairvo-
mois, au milieu de mes juges yante.
passions, c'est Acet ideal levhe-
ue je suis rest fiddle afin que sap6tre onir atinue chose quoe
remain nous trouve mneilleurs. le hin Ai faire 'imiporte o6.
Je Wtnique, mais ie suis plut de I po- tre utile, contribuer au rel6ve-
nique, mais e suis putpro- I te tout c qui est tomb
fond6ment chagrin de voir qu'on noraent de tout ce qui estement ;tomb6
est plus prdoccup de mesqui- moralement, mat.r.ellement;
est pus deprc de .esi voilA de quoi remplir toujours
nerie que des grants evoirs une vie. L'id~e seine ne meurt
qu impose I'heure. Cest la rou-. ve mes amis, assee nom-
Ime ue je rencontre, on a touta ," -vidj. dns tu I pa,
'air de poursuivre l'6te-toi que up tout iea ,
je m'y mettei d'antan, et rien ,u ,a ar 6 ?t rpalse.je
dtie plus. Pour le plus complete ho" tns A l'instar de Mr Lh-
t6claircissement de mes dires, je isso. e
me propose d'invoquer plus tard
des faits pr6cis. Serait-on incor- Pu dns a oue
1i.gibles ? Peuple, dans la bouche de
rigiiles? ceux qui ont besoin de vous
II y a des 616ments A conzep- pour des tins inavouables, le
lion tellement 61roite, qu'ils hi- mot haine revient souvent. Pre-
nissent par conslituer la gan- nez garde I Vous avez dejA 6t6
gr6ne d'un part. Indigents de 6chaudd plus d'une lois. Ce qu'il
pens6es large et ne vivant A vous faut, c'est le travail qui
Faise que dans les r6glons inf&- rend I'honime independent.
rieures de la politique, au lieu Ecoutez. Je vous dis tout avec
de d6fendre une cause dans le los mots les plus simples pour
sens de lui attacher des sympa- Ot re toujours A votre port6e.
this, ils ne contribuent qu'A la L'Amerique du Nord est une
rendre detestable. Ils sont trop grande puissance hien 6quipde.
petits pour comprendre que la Le sens des 6v6nemenfs qui se
sagesse est une force, et provo- deroulent ne doit pas du tout
quent le scandal sans tenir r.ous manquer. Nous ne pou-
compte de ce qui est crit au voans pas letter arms centre le
sujet des esprits de scandal. colosse; mais, du c6te di coeur,
Nous ne devons pas oublier que il n'est certainement point in-
c'est nous-m6mes qui devons vuliirable. L'esprit, le bon es-
nous preparer A la pratique du prit, le bon esprit corrige la
sell-government. force. Notre situation est tr6s
J'ai dit qu'une voix me parle, delicate. II1 vous taut des hom-
la pourriture du nationalism rmes consciencieux pour vous
ne se figure pas qu'une cons- guider. Ne vous fiez pas A des
science droite puisse Otre un aveugles volontaires, pour
temple que Dieu visit. Et cette colmble d'aberration, jaloux les
pourriture m'a beaucoup incri- tins les autres ils lie peuvent
miii6. Elle na jamais song, : vols taire prendre que des rou-
Mtis d'oft vient, en eflet, ce sang tes ialales. Souvenez-vous tou-
Iroid dans tout ce qu'dcrit ce jours tide ces paroles que je vous
q',aecrit ce patriot I R6pondant dis en frere. J'ai plus d'une fois
a un appel, je suis all6 avec rnicontre votre afllection et
u.ne lamnpe vers les natioualistes, lorsque vous in'interrogez, dans
ainsi que feraient des brigands, .oire creole expressil, je no
plusieurs ont essays de l'Mtein- puis vous dire coinbien je suis
dre, alors que le gouverne- 61nu en sentant que ce que je
Ient n'y a lamais porl6 une vous confie vous communique
main sacrilege. II faut de I'oin- la ivlontl de vivre pour le bien.
brc A ceux-lA pour exploiter le Plus de fant6mes pour taire
pcuple, pour injuries le pr6tre, peur, inais des hominmes de lu-
pour intriguer A l'aise centre i' niie, des guides.


*A.dc Matthis& Co

Repr sentants pour Haiti


J


LI. 1MA'IIIN- 1 V is lwr


_ II__


WSSS 1 7







LE MATIN 21 MARS 1029


boratoire Pathologiqae de < Bos.
ton-Hospital) Aussi desire-t-il
le garder jusqu'i la fin de son
temps d'6tudes. 11 est trWs heu.-
reux de r'avoir et est satisfait
des grands progres que Perrier
a r6alis6.
Le Dr Civil fait I'Anatomie,
l'Embriologie et I'Histoligie avec
le Dr Hubert A l'Universit6 de
Michigan. 11 travaille bien et son
prolesseur est heureux de le
garder jusqu'en juillet prochain.
Le Dr O'Connor ajoute que ces
medecins haitiens ont cu au
commencement de leurs 6tudes
certaines dillicult6s & cause de
l'insullisance de l'Anglais. De-
puis le ler trimestre de cette
ann6e, ils onflait de r6els pro-
grea en Anglais et dans leur
sphere respective d'6tude. Le
temps leur a manqu6 pour des
etudes speciales au point de
vue des recherches scientifiques.
Mais ils sont assez entrains
pour lesentreprendre plus tard.s
En adressant nos compliments
aux boursiers haitiens aux Etats-
Unis, nous nous r6jouissons de
leurs:succ6s, car, leurs acquisi-
tions scientifiques serviront non
seulement A I'Ecole de M6de-
cine r6organisde, mais au pays
tout entier.


I Eldorado
CHAMP DEgMARS -- T616phone 2037.
La Direction de l'Eldorado aprks avoir reQu dans ea Salons la
Reine des Reines informe sa charmante Clientele qu'elle trouvera
Bikre Braue Bire Blonde.
PATZENHOFER
Du Ceasommi chaud tous lea soirs.- Creme & la Glace.
P. S Le Patron est eharmant.
Service 'A la Franaise,
Billard de Luxe. Meiveilleuse Terrasse.
le Cafd le plus chic de Ia Rdpablique.
Le Roi des Calte.


", A3MU cSm nLOMMesMsS u m entendait, plus il composait
S0" ETIr EEPIATAllhTI~ & de belles oeuvres.
M ism a doI in Ce serait aradoxal, dit M.
F. Asr.D,. m Marage, si 1on ne se souve-
Fi.e'nti" e.. nait que, si Bethoven 6tait
F e Ph ua A ~m ul iii- a- 101 soud
i %. t o' An ,vilsourd pour lessons extcrieurs,
Sk"otmnare...-~, m-dI-" ., ,tmi. il avait, au contraire, une veri
.^ .."I' 04 1% "'* .table hyperacousie pour les
STCI, .,,-- o.- g o,= ~ interieurs. ou bourdonne-
ments products sans causes
Sdans ses centres auditiis.Cette
- 1 d excitation de ses nerts acous-
'La surdite de tiques lui taisait entendre reel
element des vibrations musi-
T tl_ cales de nature varie,ti des
"Beethoven chants d'oiseaux et des instru
-'- -- -- ments de totes sorts, vibra
'"Dans une note,~ present6e tions que son g6enie traduisait
par M. d'Arsonval a l'Acad6- ensuite en oeuvress admira.
mie des science. M.le docteur bles.


Mar'age complete 1'6tude qu'il
a commence sur i'influence
de la surdit6 dans les oeuvres
de Beethoven.
U1 lait d'abord remarquer
que ce musicien a e6t moins
pr6coce que la plupart des
autres compositieurs; sa pro
duction vraiment personnelle
n'a d6bute qu'avec sa surdit6,
et elle a suivi une march
paralle6e a celle-ci : moins il


Mis A l'abri par sa surdite
des influences exterieures, it
6crit une musique absolu-
ment nouvelle, en avancc
d'un sikclesur ses contempo-
rains.

A vendre: u
la, marqueSTORY & CLARK
S'adresser A
Mr LELIO IIEURTELOU


LA QUALITY DES

PNEUS & TUBES

est represented

par

le

mot



jrestone


Avis
Mr Samuel Pereira.proprid.
taiic du salon de coiffure,.La
Co(iuettew (Angle Rues R6pu-
blic!ine et St Honoi6) s'em-
presse d'annoncer A ses ainra-
bles clients avoir apporte A
son 6tablissement de nou-
velles ameliorations.
Soins Hygi6ne Elegance
Coupes A domicile pour
temmes, hommes et entants.
T061phonc 2974.


pSWuent se consever dans towo
leur charge et beaus en h1#
lavant avec It



-tNDISPENSABLE POUR
TOUS LES TISSUS
DOI/CATS


En achetant des Pneus et Tubes




frestone

Vous dconomiserez beaucoup d'argent et 6viterez beaucoup d'ennuis
durant l'annge.
Les products Firestone se vendent aux prix raisonaables et resistant
surtoutlongtemps.
propridtaires desjcamions, propridtaires des automobiles lourdes
et 14gqres, tois] ont"les mines avantages de roller sur les pneus
Firestone, le Pneus du jour.
Nous avons un excellent assortment de toutes les dimensions
de pneus et'tubes, et nous recommandons les stocks des products
Firestone ehez les agents s'iivants :
< Jean Luciani & Co, Cap-Haitien, Mre T. Gousse, MiragoAne
Mr Fi Maurasse, Port de Paix, M. Desquiron, Jer6mie,
Antoine Geflrard, Gonalves.j lias Saliba, Aux Cayes.
Cl6ment Pinard, St-Marc. ad. Lauture. A .Jacnml


L. Preetzjnann-AGGERHOLM & CO
Phone-: 2254. AGENTS GENERAUX, Rue du Quai.


PAGE 4


,, __


ASSURANCE

Contre "Accident.

Royal exchangejAssurance

Londres

Etabile depuls 206 ams
Capital Dot. 375,000,000,00.
Vous otes expos6 aux accidents ou aux Maladies Grave, A
chaque moment de votre vie.
"Nous assurons centre tons accidents soit par Auto, Chevaus,
Cbemin do Fer, Vapeur,Machines ;enfin doe 'loporte quel aolden t.
Nous paterons pour Mort occassioa6e pir accident, julqu'a
Dollars 10,000,00.
Pour purte des 'Meibres lu corps occisiona6e par accident,
jusqu'A Dollars I0.000,0(.
Pour incapacity provisoire, jusqu'k 00jdollars par sealMs.
Pour incapacity permaneute, 90 dollars par semilne, pour to
premiere ann6e, et 500 dol. par an pendanatIO ans. 4
Tous soins medical at chirutgical par votre propre m6decinia
notre charge.
no cal d'accident.r6sultant en Mort ou 'une 'Maladle, qul voan
empAchera do travailler votre famille n'aura aucunae cause d'lqui6
tude.
Prime annuelle Dol. 5, 4 Dol. AO, seolon montast d'amuranoe,
Nous avons une assurance pour chaque home professioonel
soil Midecin, Avocat, Ing6nieur. Dentiste, etc.
Chaque commer.ant, commis, Maqon. Charpentier, Professeur
d'Ecole,Banquier,Arpenteur,Jovrnaliste,peintre,etc., de 18 A 60 ans.
Remplissez le coupon ci- .dessoue,et nous vous enverrons un pros.
pectub avec tous les detail, qui peuvenatvous int6resser
Nous assurons aussi votre Auto centre dummages et tous cce
dents, inceudie, Foudre, vol, etc.
Le propri6taire centre accident en connection avoc l'Auto.
IVos passagers centre pour le m6me.
i Votre Magasin et Mainou priv6e centre incendie et la Foudre.
Nous vous assutons sans examen medical
Au Caribbean Trading Co. Ltd.
Agents G6n6raut
Royal Exchange Assuranoe do Londres
Dept Accident
Chers Messieurs
Jo suis interesOs dans une police d'assurance centre
accidents pour Dollars .............
Veuille/. bien m'envo er sans aucun engagement sur mon
port, tous les details y cou: lnant.
Nom ------ -------
Addr( sit; -
Occupa'ion- -- --
Age
X) Don nez i i 1 m)ia nt t dl I li p )l 1.1 31) minimum 0,000
maximum.
Demaudez prospectus et renseignements as

Garhibean Trading Co. Ltd.
W. QUINTIN WILLIAMS, President.

e plus ll bAssortiment de basChaugse a.
Le plus bel
Shbijouteric et articles pour ca.
deaux se trouve

A la Belle JardiniereG.RWe
Jardtmre n ,.e


*-+ ?1







216me. ANNi.I N' i:6319
Port-a ii- IPrinee
telephone :2212


Le


Martin


PAGE-3

Mercredi

21 Mars 1928


- *. -


Au lieu de perdre un temps m'incliner une nouvelle fois de- FANTAISIE..I
pr.cieux A 6 crire des articles vant la haunte p.rionnalite du
vains contre le pouvoir, seule Directeur de L.'I la3ic ii, -nais
cible depuis tantot trelz,' :i:is. (q 'il me, s.I n ei:'er A
que ne jette-t-on un coul)p (I'il son :i't lin' ', I w le AujOurd hui
patriotique,comme j'invilc s"()n- )ipo 'It s.) !ansu l
venl h le fire, sur les vi s ,ro Icr li, i ion, est plutnt
rfolis de nI otre miiieti \'Vo .nt ) :I ' ii i' or. l .10 1 i'adresse, ai-
it v a b)eaucoup) i fair str c' je du,' I 1 iTi. ;i la. conscience
lerrain et cest par I, je If r !', (d'un I lii,1 :n' t1 2I),cu el non A
te,que nous aurions d(I' coml- till poilit)*o
mencer depuis 1913.A quoi I)on 1 s'.:,il 1 iIi re r 'i coimbattre. Sur celle Terre, I'impr6v
se faire illusion. II n'y a que En dcl tihail Dieu, nous pou- ne manque jamais, et his a
des 616ments pea intelligents vois plus stiremnent sauver la faires dit temps oftrent foi
qui demeurent sans fin prison- pau lri'. vent d'6tranges spectacles.
niers de I erreur. Nous avonsw i LI ut cas, it me semble que A l'6quinoxede Mars, c'es
des dl'auts assez graves. Coin- lt Loe Lieu > londi depuis, A A-dire au 21, assurent les m
ment se fait-il que d(ans la cot, de i'iniluressant organe po- orologistes mondeassis
publique Dominicaine il v ail IitJuc et (linl'orniation, repo raoosAegrand dv6oemdeassi,
du I r a v a iI po a iilnt (c i uise des aspiration de ma ra a u grand 6vnemenl,a i
desmilliers de nos compatrio minissive. changment do ministry
tes s'y trouvent occupies ? I.: T. V. En effet, depuis la mi-d6cer
masse doit savoir que ce serail J bre, le monde subit avec co
la inmme chose ici, si ses pr6- Irtge, les remootrances, I
tendus dtlenseurs remplissaienl mani6res ((froides et ((rig
leur role avec plus de paltiotlis- MNRAUDIES i1 Fi I tt inEI des o d'un ambassadeur d
me et de conscience.C'est I'hlcu VE88IE, V0IES URINAIRIS temps.a: liver. Or, on o
re oil les idWes sedles doiveti ict&re, caiculs, cystite, pretatite assisler au depart de la tro
triompher. Arriere les polili- Guirison pr les Comprima dure.... IEvinement solen
cienss, ceux qui vous iset nel I... Et dire que tout cela
a souffrir )) pour combine de passer, s ans tambours
temps ? lont des phrases cl Antiseptique puissant, qui calne trompette
ne sounfrent pas, eux. Taut hien la douleur, clarifie le urines Seulement des ordres o01
que mal, ils vivent. Vous avez et dissout I'acide urique. Wt passes afin de recevo
beson tie tout, vous. Vous vo- Remi-de absolument inoffensi, il est un grandiosement, le nouvel an
yez bien que l'essentiel, c'est le employ Jsile, a la dose de 3 comprimsg bassadeur puisque:
travail qui vous fera prosp&- par jour dan peu cfeau. D'aulres en riant s'en ai
rer- c o m m e le rude tra- TOUTES BONNES PHARMACI lent vers l'aurore.
vailleur, amdricain ou autre, ULI0TOIRE[PEYI0,461,bi>IMelglPINIK4I
prosp6re. Dans notre pays, tout ...
est A faire. Prenons les chemins En tous pay .. ,erveili
qui montent. OXnF ROUGE de FER En tours pays, lee merveill
quiOn monoit bien qu'un ou- OXYDE ROUGE de FEll du temps excitent l'imagin
On cungoit bien qu'un gou- Pour toutes applications sur tion et psiquent la curiomi
vernement come un individu, our toutesapplcatons sur onetpiquent la curiosi
ne saurait ne pas Wre contrari6 M6taux en g6n6ral. Or, le temps, comme I
d'entendre des adversaires rdp6 CHEZ LEONCEQUALO&CO 6crit Fernand Divoire, s'h
ter les memes mots 6quivoques 1713 Rue du Quai. bill de quatre couleurs po
d'un bout de I'annde A I'autre. .. --- marquer I e s 4 saisons,
On n'ose dire carr6ment ce UDe lle all profit des o sinistrsa coifle d'une mitre avec un
qu'on veut tant c'est louche.Ah I ide I'inondalion d'llaili)) montre pour marquer It
Is vilain syst6me qui a fait tous a La Petite Revue, announce heures et porte des ailes a
nos malheurs.Espkrons que les dans son numdro du 15 mars dos, aux pieds et A la tte.
grandes tribulations que nous qu'une soiree tranco-haltienne Le Destin, lui, tr6soricr d
traversons front enfin turner organisce par M. Mentor S6jour ter p, s"habille dobleu a
tous les regards vers les meil- au profit des sinistres de l'inon. temps, s'habille de bleu see
leurs guides.Sans doute tout ar- dation d'HllaTi a eu lieu le 14 f6- d'6toiles, covert de miroir!
rive A temps. Mon journal doit vrier A la salle de la Rue du parce que c'est dans le court
venir.pour aider les bons ou- Hocher, A Paris, sous la prdsi- desastreset dans les miroir
vriers A preparer la nouvelle dence du Ministre d'Haiti A Pa-
Haiti. Pas de temps A perdre. ris et du I'Prsident de la Socie6t
Pas d'illusion... Toutes les hlon- des poltes Irancais, qui s'est fait iL'opalepirerr nfast
tes font 6 r6parer. Les intri excuser. II parait que la salle Pourquol?
giants sont taits pour contrarier imalheureuseiiment trop petite,
mais la mission des ap6tres est nepouvail contenirl'ussistance : De tout temps. lopale a e
de pousser en avant. fls imnais et llaitiens avaient re- la reputation d une pierre AI
Comme I'oiseau, brin apris pondu a v e c empressement A tois sensitive etln6taste. Fau
brin, 6 ifions le nid, et face au I'Ippel du diligent organisateur. ses ou vraies, ces assertion
soleil, disons la vdrit6, la bon- Tout cela, c'est tr6s bien, mais, viennent du lond des si6cle
ne vWrit6 qui trouve lechemin nous i 1us leimandons s'll ny a Onaditque cette pierre 6trat
de tous les c(eurs. pas ea ique'qu eexageration dans gereslaitterne dans le tond d
Thoby VIEUX I'sprit de M. Sejour quand I 6crin tant qu'elle 6tait au
organList la he1e au profit de ,. Ii-
Dans le quotidien.L'Haitie no(lation d'ilatil. mains des 6trangers, ma
No du 13 mars en course, une i En tout vas, nous le f6licitone qu'elle paraissail lancer de
leltre a l16 public touchant pour la goindreuse initiative et flames quand la temme prc
une leltre que j'ai eu A adres- le rcieerions au nom des sinis- printaire 1giltime du joya
ser A I'honorab le M Jn Charles tr6s qui out d(I deja recevoir s'en parait.
Pressoir. 11 nest agreable de I les secours obtenus en leur nom, On a connu des opales qi


-- -. - ..S.4M .. -


K,
j'a


LEKolynosestla crOme dentifrice que
prefkrent les enfants. Elle laisse
dans la bouche une sensation de frai-
cheur qui dure pendant des heures.
Uncentimetredecr6mefaitdisparai-
tre les restes de nourriture, dissout
la pellicule, detruit les germes nui-
sibles, protege contre les maux de
dents et la gingivite, assure la pro.
pret6 et Phygine de la bouche.

CRIME DENTIFRICE

KOLYNOS


revient

le Printemps


vu enchanteurA q u'o n cherche
it- ses dti tin6s El voilA qu'un
a- grnn'l vnement va se pro.
duire,et le monde ne sen sou-
st. cie gu6re. Est-ce parce que,
1. come I'affirme Fernand Di-
te voire i tous ces personnages
in sont masqu6s >. Nous l'igno-
... rons Ce que nous savou3.
n- c'est que nous sommes Ia la
u- veille d'un grand 6vnement.
es Oui, A I'equiuoxe de mars, un
i- &v6nementi mondial agitera
Iu le dom'ine de tous les gon
va vernements et de chaque gou-
i- vernement en particulier.
a- Mais, heureusemeut pour
se le monde, cest que, ce diplo
ni male au temperament doux,
sera entour done suite la la
nt grace prinlanikre et, il scr.i,
ir alors d6cr6lt persona gra'a,
n- aup s des gouvernements
terrestres. Et son pouvoir
I- s 6tendrajusqu'a: Ijire renai
Ire les roses, pat er la Terre
d'un beau manleau ou b ille.
ront les fleurs, a ohi les abedles
es en foule /rissonneront au so-
a- leil a, changer les cieux.
6t. Victoire de temperament,
'a sans doute.
a- Et dire que tout se passera,
ur sans tambours ni trompettes.
se Dans les I.ettres palentes du
e a nouvel ambassadeur j, nous
es liscns: Jeunesse, profitez de
u votre PRINTEMPS pour vous
instruire. Conseil noble; car,
lu nous vieillissons, c h a q u e
ad PRINTEMPS.
s, Et dire, que tout rela se
rs passera sans tambours ni
rs trompettes, aujourd'hui.


7


eu
la
s-

s.
1-
le
ix
is
es
o.
lu
ui


paraissaient soufirir quand
leurs maltres avaient des cha
grins : on pretend qu'elles
prennent des reflects verts
quaud un ennemi s'approche,
une couleur jaune lorsque la
lemme aim6e est jalouse, et
rose quand elle est tendre-'
ment courtis6e. Le sang et les
larmes ount, de tout temps,'
pass pour influer sur I'opale.
Shakespeare 6tait persuade
quecette pierre porte malheur.
Elle est surtout en discredit'
depuis qu'elle a 616 maudite
par I'ex-imp6ratrice Eug6nie I
danssa retraitede Chislehurst.
Pauvres opales, si belles et,
pleines de reflets de len, quel
injuste destin demeure le v6.
tre; et qui, en vous rehabili-
tant, dl6ruira cette vaine
legende.


Adlministrationq G$ntraisn
des Posies
Avis de depart
Les d6epches pour New-
York et I'Europe ( via New.
York direct ) par le steamer
. Cristobal seront ferm6es
mercredi 21 du courant.
Port au Prince, le 20 mars
1928.


Avis anu porleurs
Le Trksorier du Comit6 de la
Grande Loteric de la Maison
M-Ce i I'Avcnue John Brwn au
Ne. 1810, invite tous les ,or-
ttuis qui s.nt encore ea retard
pitr lonuther le moniant des
billels de la dite Loterie, appe-
16s an rcrnbolirsement depuis
quel'(us rmois, A se presenter
chcz Ed. ESTA'E & Co., Port-
au Prince, poir le fire, afni de
pi melire a u Tresorierd'obtenir
charge dle sm geslion, alltendu
(ue la mission d& (Coinul6.doit
i recr'i i,' Iientl61.
I'oi ,u1 I rice, le 22 F v. 1928.
P .--- I
La Foundation Rocke.
toller et lea bourelers
Ialtlens aux Mtats-
Unis
Tous ceux-il que le dvelop-
pement des sciences Medicales
et I'Avenir de notre Ecole Na-
tionale de M6decine interessent
apprendront avec plaisir que lea
boursiers haitiens aux Etats-
Unis d'Amnrique ont pleine-
ment justifle la conflance que la
Foundation Rockefeller d'une
parl, le Service d'Hygiene el I'E-
cole de Medecine de I'autre,
avaient place on eux. Is ont.
en un court space de temps.
realism de beaux progrds. Voici
ce que. dans sa lettre du 29 fe-
vrier 1928, le Dr O'Connor, rem-
placant le Dr Pearce, ecrit au
irecteur de I'Ecole Nationale
de bf6decine, notre sympathi-
que ami, le Dr Justin Domini-
que: ( Le Dr Camille, d'aprks le
rapport de son prolesseur, le Dr
Carson, de Chicago, s'applique
tr6s bien A ses etudes et est un
excellent travailleur. II s'occupe
particulidrement de Physiolo-
gie, de Chimie biologique et de
Pharmacologie II restera A I'U-
niversit6 de Chicajo jusqu'en
juillet prochaina.
Le Dr Winslow parlant du Dr
Lafleur declare qu il ne suit pas
de course sp6ciaux actuellement,
ayant achev6 ses etudes d'Hy-
giere Publique. N6anmoins il
passera le reste de son temps A
suivre les travaux pratiques ad-
ditionnels dans le Departement
Sanilaire de New-Haven.
Quant au Dr Winternitz, il
est tres satisfait du Dr Petrus et
le gardera jusqu'& la fin de sea
6tudes en lui donnant en Bacte-
riologieautant de counaissances
possibles.
,, Le Dr Perrier est uc bon su-
jict dit le Dr Mallouy du La-


mtkNAQ*RE SI
Pour toindre tous tissues :
LAINE, COTON, SOIE, etc...
&Suas preoduslt n'6Ie

san v.t&Por. .-Prif: PlrmadCe HW. BUCH
PharMac s lure PgROU. 41, Place Voltitre.
at loube oae mieaon de olau.
uji! fi ua o 'wU tslimanjuw ir ""Md. Prom.
&o C" I3CO. & AwSU u v)P


ma* mli


__ __


__ _


---- I-




-LE MATIN = 21 Mars 192- -
PAGE &


I nsurancejf' o

Unedes plus fortes companies
canadienues d'assurance sur
la vie
Euti Le Boss6 & Co


-.. ,, ,.r .- -.-:-..
"UI M P$ DE PAgIS


-- ---


Guardez votre lam
de poche charge


RECHARGEZ vos lampes de U
poche avecles Piles Unitaires
Eveready "'Unit Cell", fraich..,
pulsmntes. A quol scrt une lampie .
decharg el
Lee Piles Unitaires E~erca.Iv,
"Unit Cell" sortent des u;incs du
plus grand 6tablissement de lam-
pes de poche et batteries s \ecs du
monde entier. lclairage pui.sat;r.
lumiare intense, longue durv-c.
Nombreuses carateristiques exclu-
sives. Lea meilleures pour tous.
usages.


UNIT CELL
-longue dur&e
(Piles S&hes Pour Lampes De Poche)
AMERICAN EVEREADY WORKS
30So 35 4Zad e., N M. Ywk, N. Y., .L U. A.


,i


p MA


0




' It
a |













*

se


F. BERMINGHAM
Agent G6n6ral.-,' ux.Cayes


Mr Chrislian Camean an-
nonce A ses clients qu'il comp-
te installer une pompe a gaso
line A la Rue Bonne Foi, en
lace I'H6tcl de France, clhz
Frd(eric Gaetjens.


-~ ~- -


La Boisson connue dans
le monde enter


RAFRAICHISSANT
w UN

RECONSTITUANT
FROID
mAv masknimi waswa saoc
OINOBRAL W1nTI ROCK

Le seul Gingeral fait 1

d'eau minerale pure '

des Sources

WHITE ROCK
DANS TOUS LES MEILLEURS HOTEl S,
CLUBS, CAFrIS ET RESTAURANTS
Mohr & Laurin
Distributeurs, Port-au-Prince, Haiti



L Iluile Extra Vierge
de la CROIX VERTE
est nla plus NEUTRE
la plus agreable
etl In p!us DIGESTIVE de touted
Elle estlrecommand'e |pour ln SALADa. la MAYONNA151s
la FRITUtE el tous les AssAISOXNsMRNTS
('CHARLES PICtOULET
Iort-ai -Prince


Chlque chose ici-bas a s~ compensations mais chaque personae devrailt av.r
une Police pour compenser les accidents personnel ou de leu.
Les polices de la

e General Accident Fire & Life

Y4 Assurance Corporation Ltd.

de Perth & Londres
. garantiront votra personnel contre les accidents qui vous guettent 6 chaque pas,
votre automobile contre collision, vol, leu, toudre,malveillance, dommages causes
A autrui dans sa personae ou dans ses biens,votre maisou contre I'incendie et les
d6gAts causes par la toudre.

Veuve F. BERMIGHAM
AGENT G1PNERAL
SOUSAGENTS
3* Port au-Prince: G. GILG Cap-ll.iticni: Lo de CATALOGNE
. J6remie: JEAN BLANCHET MiuagoAne: TOVAR & CO


jreconnu le miller arpar I
plus fins GentUems
de monda


IG. GILG
Distnbuteur.- Port-so-Prince


Boss's


ve


ast Gingerale


___


.0-momm"A" -- -1 -AW&MONWARIM&


I


L





.-PAGE C LE MATIN 21 MARS 11


. I- U -- ,r - - -- z -----


TEINDELYS


donne ut tei4t de lys

j| apte po;dr
AM," a r"e s* e
W .u

L U r&w TElNDELY1. f*
eluse u "e. Bure". ", "TOp O4b
4d'oeenMr 00 hem k p4S. q4,iT,
e ilt. astouplit 1e blaychl sarn I
A Refr i l'xitsf ou )aMnvj la fi. I
... \ u.& Pruh~ ajux ext raits d
Sk ew Is Creme TEINDIELYS esi
l ty l pitis e p*Arait 'i la cr'e
S\ ; te ison eniAlu iv'te a i
I6b. I" caches de roussew T 'ct
BimAtions dues A tl pdusenr.


ARYS
3. Rue de Is Paix, 3
PARIS
rToulsi lrfumeries el. t, n'I- ..,.


'*A)A la Parisienne
;1 ---------


Sie Proqr s lui-mome nousindique

qu avec peu d'argent, on peut se

v6tir ',e se chausser el gammenl,

el pour cela oLA ..PARISIENNE

vient 'de recevoir un surprenant

assorliment de Coslumes.inclus des

Smoking A des prix 6conomiques.
** */ * '" ^. -


*4(.J~.a.
4JJ%
4,~ 4
*Ii. i.: .
'1


Marque TRIANON


Chaussures pour Dames 4 Hommes,

.a derniers styles et des nouvelles former


Acheiez pour les prochaines fetes


e Paques, du novel assortment

,e eette Maison, car, vous econo-

liserez du temps el de argent.

Franco & Vicente


Angle des Rues des miracles et Grand'lue


...BAR TERMINUS

PRPki'.TAIRE A. Widmaier

A I'hoancur d'iitprmer sa hienveillante clientele qu'il a
iuslall I l 'dte d 'c son 'tablisseii itlit,n salon exclussive-
Ie it ,ds' 'c ,t it l oft I'o: trouvicr.i de( s consoma-
in:1lions ,Me premier choix et ou des lunchs serontservis
Bieie a la Pression Sandwiches. Telephone 2786,


Demand d'Agent
Large Englisy Manufacture
demand un agent actif vers6 dans
les affairs de moulin, d'usines
d'ustensiles do manage, de dock
e'c, pour vendre des articles %r.o-
nomiquel pour ouvriers etc, avec
commiisaon A partir de 33 shelling
t din lives, 10 shelling par
article veadu.
Pas d'echantilloDns porter
Ecrire pour une premiere fois, a
BOX 640 J. T. B. Browne's advor
rising office, 163. Queen Victoria
street Londo,T.C. 4 ( Aniterre)


eCrme


iA sendre pour mause de depart
IJ1 Salon Louis X(Il
l magnifique bureau acajou
1 glacicre allemande
1 petite armoire'
1 petit ventilateur
1 sellette
1 6tagere
chaises etc' etc.
table phonogra )hes
S'adresser au journal.


llAMBUGI AMtIIIKA LIMlE
Le steamer (Gruewald) venant
des Gon tives et de St Marc,
est atter: du ?, la capitIe vers le 24
mars eu ours, en route le Wime
jour pour l'Furo c vli Port-le-Paix
et Cap-lhletien pregnant fr6t et
passagers'
: GENERAL AGENTUR DER
i H 4MBL'RG AMERIK \ LLNIE
[ Ill I

Remerciements
Mr IBrnard Thbodat et 'ses en
fants,M et Man .EdmondEstinville
et leurs enfants et tous les autres
parents remercient la Commission
Communal, les Frdres de 11ais-
truction Chrdtienne,les S ours de
la Sagesse et tous ceux qui leur
ont doun6 des marques de sympa
thie A l'occasion de la mort de
Mine rnardI Theodat
iz,; Amelie Coriolan
l1s les prient de croire i leur
profonde reconnaissance.

Mr et Mue L'ona-d Souffrant
et leurs enlanIs remercient vive-
ment les amis qui leur ont donn6
des Wtmoiguag s de leur sympa-
tio .& Il'cc.,sion de a mnrt de
leur tres regrettle belle fille, fille
et soeur
Olice Calhtve
survenae a iPort-au-Prince le 4
mars 19'8 et les priest de croire
ft leur profonde gratitude .


1 1 ;i T I F I! I.',-' 1& ')

Avis
I t ), ") i 1. ,, M a s II
!)',",an. L.,c:; (4) lde Port
ni tl-t l iu 't, S.,iinl lIn c, Petit-
(jo. v' it ,l '-n l, So llt invilds
;, v:ir s,'der iimmdialement
leurs (()Ill)tes. I'.ussc le 31
MaN rs. i ;i era pris tels incstres
de ri;2.ueur tconlie cIuix qui ne
se scront pas mis en regle.
Por-au 't since, !e 20 Mars
192N.
Le S udics ,provisoircs de
la lailite,
C. M.)L'l'UVY;.. ),A.\LDEI Jr.
0 --
AIS
II esl ipp)elc auxcraanciers
des Sicurs ()l(llson, Lucas &
Co (qu'un delai de quarante
jojrsia partir du ler Mars 1923
leur a le accord pour F'ins-
cription de leurs creances
contfoinmenl ic l a loi.
Po.i-au-Prince, le 20 mars
1928.
Les Syndics provisoires de
la faillite.
C. M. I)LU'UY: J. DAALDI)EI Jr


Offre d'emplol
On demand des courturi6-
res srieuses sachantbien leur
profession pour travaux A
domicile.Salaires avantageux.
S'adresser de suite au No
1728, Grand'Rue, c6to de
Ernest Caprio.


Colombian Steamship

C company Inc.

Le steamer "Bolivar" venant directement de
New-lork tst attend i Port-au.Prince le 22 Mars
*ourant II repartira le mime jour pour Ptit-
loave, Iiiraqoane, Cayes et Jacmel,en route pour
les ports de la Colombie pregnant irAt et passa-
get's.
Pert au prince, le 20 Kars 1928.
Colombian Steamship Company Inc.

Geb ara & Co, agents


GONZELL WHITE
du Bigl Jailnborce Co))
Gionzellc White, la cdlebre 6toile,
la principle vedette du
Big Jamborce Coin-
pany, une des plus
jolies actrices de la contr6et; dit
ju'elle doit sa jolic chevelure
I usage rtgulier (jut'elle a lait de
LEXELENTO
QUININE I'OM.ADE
Vous aussi vous pouvezravoir une
jolie chevelur. en vous servant de
'Fselento. E"e agitsur les raci'
nes des cheveux et le cuir chevela
re apres usage votre chevelure est
plus longue et plus jolie qu'aupa-
ravant.
Lep esthetes recommandent "'Ex-
lento" parce qu elle est la vraie
pommade de qui.'iue. Ies oreconi.
,,it au'si le maon Exelento Skit
'p i conserve fraiche la peauen
enlIve le" boulons et les teaches.
Nous so6nmcs si sirs de ces asser
tons et que vcus aurez entire
sitisfaction avec ces products re-
marquables J vous vous en serves
rgulibrement, que nous vousoen
vwrrons gratis unu chantillon do
chacun d'eux.Nous vous enverrons
a sFi ane brochure dcrite par des
t 6cialistes en chevelure et en
teiut. Nous vous ferons des propo
iLtions intdressantes si vous voulaz
montrer et recommander nosepro.
,luis & voys amis.
EXELENTO, MEDICINE
COMPANY
ATL\NTA, GEORGIA
Agents demands pour tous pays
Ecrivez pour renseianements.


L'Instltut Tippenhauer
IlReconue de I'Uniersile Haltienne
Easeignenment Classique g 9nral
Anglais, Steno Daclylo
Comptabilild.
1344 Rue Lamarre
T616ephone 2801
:Se recommande pour toutes
les classes: 11 a rh6torique
inclubivement par la rapidity
etla sitret6 de sa m6thode
d'enseignement qui ont valu
le succ6s de tous ses l66ves
de l'an dernier.
La Section Pratique ouvre
A partir du 15 mars de nou-
veaux course de Daclylo,Steno.
Comptabilit6 et Langue an-
glaise Heures des cours:.7 h.
a.m, A 7 h.p.m.
Prix tres r6duits pour toutes
les Sections.


*t

*/' :
.3%.1
.. 14


At



1'


p.i .


1.f


~r


r- II -~ II lli


I


----


(




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs