Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04691
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 03-20-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04691

Full Text





Qliment MA LOIRaI
DIRECTEUP.
1358, Rue Amdricalne, 1358

TELEPHONE N'" 2242


~ Crr ~ -~ I~L-C~- --. --~ Y-.- -


21en.e .,,NNii ..' 6318


PORT-AU P.,INCE (HAITI)


M .1,1 I 2t MAhS 1924


I-..


Chroeaique i finacire...


Le dollar, roi du monde



Une des plus grandes r6vo- nous sommes enclins a sup-
lutionseconomiques quiaient poser que la valeur de l'or
et6 l'une des r6sultantes de continue A gouverner la va-
la grande guerre de 1914, a leur du dollar. Mais une telle
tl6 la substitution du dollar, supposition 'ne correspond
monnaie national des Etats- plus A la r6alit6.
Unis, A l'or come base de Si le niveau des 'prix en
la rmonnaie mondiale. L e s Amerique fluctuait su i v a n tI
Etat-Unis, grace a la prospd- les movements de l'or, la
rit6 sans precedent que leur puissance d'achat on valeur
procura la guerre, ont en leur du dollar d6pendrait encore,
possession plus de la moiti6 comme naguere, de la valeur
de l'or monnaY6 du monde et, de for. Mais nous savons qu'il
par leur ingenieux syst6me n'en est plus ainsi. Le niveau
d'Institutions b a n ca i r e s de ambricain des prix n'est pas
reserve, ils ont pu maintenir affect par des movements
les prix A un niveau donnd, d'or, mais il est contr61e ou
non seulement chez eux mais r6glement6 par la politique
encore dans tcus les autres des banques de reserve, sui-
pays. vant qu elles dilatent ou rd-
nCe sont la quelques-unes tr6cissent le credit. II s'ensuit
des idees que M. Mac-Kenna, done que ce n'est plus la va.
ancien Chancelier de I'Echi- leur de l'o en Amnerique qui
quier, a expose tout r6cem- ddlermine la valeur du do'lar,
ment A l'assembl6e annuelle inais celle dai dollar qut ddler-
de la Midland Bank don't il mine ceile de I'or.
est president du Conseild'ad. Pour ce qu'il s'agit de I'in-
ministration. fluence du dollar des Etats-I
Avec clart6 et maltrise, M. Unis sur la valeur de l'or
Mac Kenna a 6numr6 la s6- dans les autres pays, M. Mac
rie des v6ncements continues Kenna dit: (( Le m6canisine
qui oat permis, en ces quel-' par lequcl le dollar gouverne
que dix ans, aux Etats Unis,' la valeur exterieure de I'or est
de se placer dans cette situa- evident. Si le niveau des prix
tion incomparable ot ils sont en dehors des Etals-Unis vient
actuellement, c'est-A-dire les s'elever par suite d'uneaug
circonstances qui les ont fails mentation dans la quanitite
les maltres du monde, dans d'or disponible, I'An~riquec
un sens autrement reel que absorbe cel exce6.ent d'or. Si
celui des anciennes drmina- au contraire le niveau dtran-
tion de l'Univers par la puis- ger des prix vient A baisser
sance militaire. par suite d une insuffisance
Lemprise du dollar, 616. d'or, les Etats-Unis inter
ment pratique et indispensa- viennent pour parer i\ cette
ble entire tous, qui gouverne insuflisance. Ge niouveiment
ddsormals routes les valeurs, d'or continuera jusqu'ia ce
mdme la livre sterling qui, de que les niveaux de prix I'in-
n6moire d'homme, n avait terieur et an dehors des
jamais. bronch6 d on cran, Etats-Unis soient ramen s ai
s'est 6tendue sur toute la sur- une position d'equilibre.
face dd globe et, d'apres les Bien que F'or decmeure la
prono.tics des grants chels base nomirale de l> plupart
financiers, entire autres, I'an- des inonnaies, le v ritable
cienchancelierde I'Echiquier lacleur deteminant de mou
de I'Empire britannique, il venients dans le niveau mnon-
n'y a alicune perspective que dial general des prix est ainsi
cette situation change de si la puissance d'achat du dol-
t6t. lar. La conclusion qui s'im-
Ca Aujourd'hui, c omm e pose A nous, c'est que dans
avant la guerre, a dit I'6mi- tn sens tres rbel, le monde, le
nent financier dans son dis-' mondeentierest,aujourd'hui,
course A la Midland Bank, au sur la base non de l or, mais
debut de tevrier, le prix de du dollar.))
I'or en.Amerique est fix6, et (A suicr,)



*Mackandal* a Parisiana


C'est'devant une salle corn- dance que devait, plus tard,
ble quele rideau de Parisiana nous conquerir d(linitive-
s'Lcarta, samedi soir, sur le ment, Dessalines et sa valeu-
ler acle de M \CKANDAL, le reuse cohorte.
grand *drame historique en 3 Certes, la piece n'est p int
actes 4eM. Isnardin Vieux. sans dtlaut I'interprdtatiom
C'est.sur la sc ue,interpr&- non plus. Elles olf'rent l'unec
tee avec chaleur, toute la poi- et l'autre cerlaines lacunes
gnante histoire de cetesclave qui ralentissent I'Faction et
qui, transports des confins de I ui tout perdre un peu de
I'Atrique,a St Domingue, de- son elan. L'effet de cer gains
vint brentAt avec d'autres qui. jeux de scene, de (ertaints
commeluigemtssaicnt sous la reparties doublerait I d tre
trique et dans les ters, un des executes, a etre dites ;vec
precurseurs de notre indepen moins de hate. Duns le texte


UNE SUFIPIUSE
.T; DE LA

Manufacture Haitienne

de Cigarettes
En lumant los products de clltte grande :9ANUFACTU(iE, voui
Yous rnre e coMapte imm6liatement q i'ihl neisoat pas ds ,cig,;a
rettes quelconques.
Leur tabea qui contient do puissauts jarmes lear d'oneo cetti
incontestable soupriorit6.
Le succis obteou par les Porl-au-Princienne. !epuIblicaiini
1lavorite at cellos d#aommies d La Main eat unanimnemeut re-
connu par tous Ie boas amateurs.
L'admiration manifestie per les fumeurs do tout le pays xppi-
quo assez qu cos Cigarettes mkiitent le rang qu'elles occupeut,
laissant bien loin derribre elles touted lea autres marques.
Touate les facilities eaous sot accordies pour lea lumber, el dd
plus, un grand avantqae :
Portau-Prinolnse: contre 100 boor, on accorJe Gdes 2,73 i
et i I'intdrieur do certlines pobehttesm s trouve un ,-rpri.e qfti
consist, & vous fair gager d'une jusqu' Vingt 'cinq gourde,
solon votre chance.
C'et use occauiol eseptionaelle.
A la Main: 71 bons pour Gourdes 2,50.
Favorite 100 pochettes vides pour Gdes'2.75.
R6publicaine 100 pochettes vides pour Gdes 2.50.
PROFI'EZ. MM. LES FUMEURS.

mdme,certains passages qui mand Jacobin, Nitang Ilus-
alourdissent, un peu le dialo- reth et Lvs Dimanchl, vient
gue mnritent d'etre rq ouch6s. d'accomprir avec ssa voiture.
Cependant de mai&6re g&- une belle peit rnrmince qui
n6ra e, MACKANDAL possde montre les gr-amn s qii.lites
une excellerte structlire th6n- d'eno rnnce et desolidit'de la
Irale, pour employee le mot Ford.Parti de Port-ain prince
cher A deNion.C'cst,nepi6ce samedi soir, il a pu ;atlleidrle
donl loe troisactespeubtent, C6tel de-Fer, hier a 12 heuiIres
A I'appr6ciateur le plus s6v&- 25, sans avoir eu ii siibir de
re. d'en taire une critique panne. Metlant (1 hetrcs | p)iIr
louangeuse. L'inetrpr6tation couvrir la route dc l'tit-tioilO-
a 6l1 aussi, en general, just ve A C6tes-de-Fer
et vigoureuse a part, qa et ii, C'est la premiere tiilo qiii
quelques petite faiblesse (I', 'arrive i C6tes-de-l'er tl c'est
certainement, disparaitront A une belle perforimi n-e 1() tir
la reprise du drame. laquelle ii)uis tiicit,)s ,ivi-
Et de l'avis general, ce thit ment M. Noel, etn pr ~nii mit
une belle soir'e qua i)roctiri, aussi noise compliiiienls : I '\-
ai chacun., dagr'ables nio- gene Ford lon)li les, vmiire'c
ments. A noter que les iPro- liurniissent dc si !).l:cs pje-
grammes r'clame out tce tine ormaiices.
surprise qui fit grand plaisir. -- -lortitlattae
*- ." Vendredi apr6s- nidi lindiis
UNE qu 'il ('it au Bure in Ie lia !'o
p lice,assis ai son p|i pi c,.Josephl
perform anc cdilo, al)l:cppirtenant :liu
8 anis an service de la Siiret
de l a Ford ee ris sotndain d' ;tti-
que 'apoplexie.
Porl-a u-Primce CAles de- Fer La in )rt a tc inst a tii':-.
M. Eliano Noel. chauffeur, Les ltuicailles In tn itll i
propridtaire d'une au:o Ford, reux out cu liet samedi ;aits
accompagnd de MM. St Ar-i midi.
". - -- '-


otre I


... : 'uv q to Ie C ario sel a
coimtimenc A lonctionner tdiniai-
che soir, Place Dcssaliiins. 11 est
niagnifique. Les ch.ivaux sont
fringauts, lougueux, les voilturest
.iagrc(ables, conloitables. Lt. Cir-
iousl' est i'clair a la luiiirc
I leclriqtle, A profusion l. Ai
lourne au son d'une iluilsiqie
quit, si ton I'coutail, vous l'ruait
paisser la nuit ... A cheval ou cii
Le tour co'lie 25 centimnes hal-
liens el le Carrousel est si joli, a
soulevc un si bel enithousiasnie
que bient6t NornT (EIL verra,
sans doute, tous les gosses re-
prendre le vieux relrain : ( Alle z
vol6 I'igent manman ou pou vi
ili monler choual boisl
*
...a vu que certain gendar-
mies ne sont pias aussi bbles
(qu'on le dit. Par exenple, ceux
qui sont charges du main-
tlien de I'ordre au Carrousel, dUs
que le depart est donnr, s'ins-
tallent, chacunt sur un cheval :
iGendarmes A cheval! Eht hue da-
da I Its lournent, ils tournent,
joyeux, heureux d('tre de servi-
ce ... A eheval minine Iorsque ce-
lui-ci est tie bois el, peut-&tre,
surtout A cause de cela.

... a vu les g Progratmmes-rc-
clanies S de La Renaissance ')
qui out 6Wt distribues,- et gra-
tis, s'il vous plaill, 6 la repr6-
sentlation de ( Mackundal o.' 'est
uie heureuse innovation qui
iT'ld'ra graniids el hons services
aii x (C()!iiiiiel-'r ants, i nld sltriiels,
'I. Une ietite suggestion, ce-
pcndaiill : si parti les ininoaces
el les ri llamnie.s. il y avail certai-
li's p liles dr(6leris raconltes,
d< s vcaleinl)ours aiiilusaiits, il est
ciirliin (que ces 'iograntiies-
r,'laiines scaientil uIs avec plus
do' plisir encore par les spe'c-
lieuurs.

... i V ii, r i lin, Al I ker-
iltssc de St .Josephli, oill 616-
gant il qu(i t's jeut n s lilies of-
Iraient des billets d'une ralle
Uine statue du Palron des ou-
vriers.
,.. vil le dandy reluser en in-
I 'il s s ra niiidl d lieux x liu'il bltil


W I A|prokslant. Les deumoiselles ou-
Em m anuel LAJO IE ,,-,u.\, ,,,,,,,,S (oi 11 ..8
VEeil. Ne vIli% s n fifits pas, les
Aagle des Rues RUpublicaine Daniles Deslouiches i)eilts., 'estl I'A I. dui mnelier:
S* I 1l oliiomI.e st 'vocalat, V.a
Laailt Bebes La it JiBebe st *61n
Vient d'arriver :du lait suisse sucre concentre et con-
dense 4(Bb6 )). rh:111 ,' En vente dans routes les bonnes Epiceries de la Iepu- ui-iihliutii : lioitt'iilc liire
bliq e. I Itli rl Haili
Pour tous renseignemenits s'adresser A Mr Emmanuel
LAJOIE, Haiti. I ii r ma.tini i 10 lbcures,c'it
S Bi, l _I)|Iparlement des Ie-
Iltii ExlExiOicures 1'6change
dA ar ilis D1.ioS de Ic la Con-
V.i l ()i commerciale italo.
n litln ilne conclue le 3janvier
C'st lePalais de finesses. A P'oecasion des f6tes de PAques 1n ,tu
assortment vari6 tollede deriAl6re nouveaut6, eat oflert & sea trd 01 6
gantes clients, consistast on so:e de radium, ulpaga carreaux, ripe S I.. M. Vivaldi, E. E. e
cantonB capgneo, satifranocais supdrieur, voile de soie & jour,I Minist re PIlenip.tentiiaire de
crape marocai & flower, cr6pe ginette & flour i champagne* S. MI. le Roi d'lt:ilie A Port-au-
Avec un pris trds avantagein, d6fiant toutse concurrence. -'i ii erep)rusenliit le Boy'ali
VI-ITeZ LE BAZAR DES DAMES ELEG. NTES, nm- c Ilalie ct M. Camii e .1.
(Anciennt m ison Guerin, 4ngle des Rues trwversire ,' i L'oii,. Secttlaire d'Etal des
magoasin de Elta). li hlations Exterieures. repri.
sent I la Republique d'Haiti.


O


S a '&;


Ccux qui blAment 1'esprit de
critique ne songent pas assez
que I'homme de goat a revu
vingt blessures avant d'en taire
une. RIVAROL


__C ___ C_


---~- j- -- IY


C -


- m VM01L .- ; lo -- - I -.-- -I .--. -?-.- -- -- .-r-


d---nl~' - YICil---I-


1 4. .-,


,- .. .i- -w ldoliillI






P.A-I -L A I - M I- I I IIa


DERNIIiRES Nouvelles

de L'ETRANGER


Les Etats-Unis et
ie Statut do Tanger
WASHINGTON Le gouver-
nement ainricain a informn6 la
France, la iGrande Blretagne,
I'Espague et 'Iltalie qu'il taisalt
ties reserves completes au sd-
jet des decisions de la conf6-
rence de Paris sur les affaires
marocaines qui pourraient aftek
ter ses drolts au Maroc et A Tatn
ger.
Les: tate-Unis
et le Nicaragua
WASHINGTON-Deux autres
tataillons d'imfanterie de mari-
ne ambricaine vont 6tre envo-
y6s aussit6t que possible au Nr-
caragua pour surveiller les 6lec
tions pr6sidentielles. II y a ac-
tuellenment au Nicdragua 251
homn es environ.Ces nouveau
renforts porteront ce chiffre A
3500.
Le programme naval
des Etats-Unis
WASHINGTON- Le nouveau
programme de construction dq
la marine don't I'exdcution coft-
tera $ 274.000.000 a Wt6 vot6 par
la chambre aujourd'hui et envo,
y6 au Sdnat. Le vote a t de
287 voix contre 57. En votant le
project de loi Butler, la Chamn"
re a approuv6 la construction
de 15 croiseurs de 10.000 ton-
nes chacun et d'un navire porte-
avion de 13.000 tonnes.
Lee origines
do la gueorre
Ine Coiomission de publication
des documents
? PARIS La Commission de
publication de documents sur
es origins de la guerre a 6t16
inaugur6e au minister des affai
res etranfgres sous la pr6siden-
ce de M Charlety, recteur de
l'Acad6mie :de Paris. La conm-
mission ddcida que la public'
tion s'dtendrait sur la p6riode
1871-1914.La sdrie 1871-1900 se
ra entreprise ultdrieurement.En
ce qui concern la p6riode 1901,
1913 la publication comprendra
deux series: la premiere de'jan
vierJ1901 A novembre 1911, la
second de novembre 1911 r&
aoirt 1914 don't la parution sere
toutefois simultan*e.
Pas d'espoir do retrou-
ver incholitfe
LONDRES-Les milieux com-
petents ont abandon 1'espoir
de retrouver les aviateurs Hin-
chclifle et Miss Mackay.'
La uiMaison amBricaine ) dans Is
Cit universilaire irancaise
WASHINGTON-M. Coolidge a re
Vu M.llonorat,s6nateur trangais,
presentO par I'ambassadeur Clau
del, charge d'oflfrr, au nom de
l'Universit6 de Paris, 70 ares
pour les *tudiants ambricains
dans la Cite universitaire prd-
voit que la construction d'un
6 lifice pour 260 6tudiants coui;
tera 400.000 dollars.


Ltalt-ce Hincholiffe ?
L'enigme persisle
WASHINGTON- La lgation
canadienine a inlormn aujour-
o'hui le Il)partcment d'Etat quo
le Canadian Pacific Railway
avait annonc6 a Ottawa que M.
Dean de la Compagnie Hollings
worth et Whittley de Greenville
( Maine ) avail requ une dpd-p
hle de leur camp No 1 A Roa-
ches Pond le 15 mars disant
qu'on avait vu passer un grand
aeroplane A IRoaches Farm A (
heures du malin.
L.'esioir que i'aeroplane non
idicnili vu et cntendu pres ide
cetlle ville hluer inatin dlait le
monoplane du capitaine Hinch-
cille a 61t en diminuant ce soir
A measure que les depcches an-
no nant lIinsucc6s des recher-
ches dans les environs du lac
Mooschead continuaient A arri-
ver.

44 0 f 0-MIF-9


Dane la arine


I -


englais I
LONDRES Le contre-ami-
ral St G. Gollard commandant I
I'escadre A Malte, le capitalne
Kinneth. G. B. Dewat cornm man-
dant du Royal I)ak et le comrn-
mandant H. M. Daniel du me- I
me navire ont t61 relev6s de -
leurcommandement; ils avaient I
dt6 melds A une serieuse dispu-
te qui avait d'abord donn6 lieu
A des rumeurs de mutinerie.Un 4
prochain conseil de guerre fixhe
ra les responsabilitds.
La FPrance et le Canada
PARIS-La Chambre des De- I
puts a adopt aujourd'hui le
project de loi relatit A la cra-
tion d'une 16gation de France
au Canada. Le prolet va Mtre
transmis au Sdnat.
Manifestation suifragistes
an S eal fra.Dais
PARIS- Les suffragettes fran
Raises ont envahi ce soir le S6-
nat et interrompu les travaux
des sdnateurs qui discutaient Ia
question de la r6forma de flar-
m6e en r6pandant A profusion
des tracts suffragistes. Une cin-
quantaine d'entle el!es repr6-
sentant presque routes !es asso-
ciations f6minines prirent place
aux tribunes. Lo general HIrs-
chauer, s6nateur de la Lorrai -
ne, exposait A ce moment le
project de r6forme.

En Egypte
LONDRES- Une d6p che du
Caire A I'Exchange Telegraph
announce que Nahas Pacha, chet
du part nationalist 6gyptien, a
form nn cabinet.


La I~te de Sainit-Joseph
Ce tut,hier, la tte de Saint-
Joseph, p6re nourricier de
Jdsus i hrist et patron des ou-
vriers.
Ily eut, A 5 heuresetde
mie du matin, la Cath6drale,
la messe annuelle en
Ihonneu- de ces prot6g6s du
Charpentier de Nazareth. Le
Pore Gillis, missionnaire re-
demptoriste, prononca un vi-
brant sermon, gloriflnt le
travail, veritable source de la
paix du coeur ici-bas.
Dans la paroisse de Saint-
Joseph la fete tut comm1mo.
ree'avec I'eclat accoutum6.La
grand'messe, a 7 heures 1/2
u martin, tut c6lebr6e par le
P6re Le .leanvre, vicaire A
Ste-Anne et c'est le Pere Ro-
bert, de 1'Ecole apostolique
Notre-Dame qui prononqa le
sermon de circonstance.
Apres 1'Office divin, e ut
lieu. dans la cour de l'eglise,
la kermesse organisee par un
group de dames patronrnes-
ses. Une loule nombreuse y
prenait part et chacun y passa
quelques heures agr6ables et
charinantes. Toute la journee,
selon la pieuse tradition con-
servec par les paroissiens de
St Joseph, les quartieis de la
paroissc lurent en grade
iesse.
Hier apres nm!di, les v'pres
tnrent clebr&es a 3 hcures;
it y cut aussi procession sui-
vie de la B36nedtiction du St-
Sacrement.
Otfre d'emnplol
On dlemande des courturie-
res scrieuses sachant bien leur
profession pour travaux A
domicile.Salaires avantageux.
S'adresser de suite au No
1728, Grand'Rue, a c6tl de
Ernest Caprio.


DANS LA

Republique

Dominicain e

UN CONSUL BRUL vIF
"A Palms de Mallorca, ( lies
Canaries ) le Consul de Cuba, le
porte bien cgnnu Diwaldo Sa-
om, a p6ri dans un incendie
lui consuma le consulate au mi-
ihenu de la nuit. Diwaldo Salom,
put faire avant de mourir des
d6ctarations confuses d'ou il r6-
sulte qu'il s'Atait endormi pen-
iant.qu'il fumalt.
II a laiss6 de brillants sonnets
pars dans le ( Figaro ) et la
a Discusion *. It 6tait de Man-
anzas et avail deja occupC de
nombreux poses consulaires.
W.VISION DES CODES Pf.NAL, DE
COMMERCE, DE PROCEDURE CI
VILE ET D'INSTRUCTION CRIMI-
NiELLE D LA RIPUBLIQUE Do.
MINICAINE.
Entre le Pouvoir Ex6cutif re-
pr6sentd par le Secrttaire d'E-
at de la Justice et le Licencie
Francisco A. Hernandez est in-
tervenu un contract pour la r6-
vision des Codes Pdual et de
Commerce. Un accord sembla-
ble a t61 sign avec M. Manuel
de Jesus de la Concha pour les
Codes de Procdarie iAvile et
criminelle. Les deux avocats
sont autorisds A employer A
leurs Irais- des collaborateurs.
CH&ARO D'AFFAIRES DOMINICAIN
AU VtNEZUELA
Le 9 t6vrier, le Lie. Rend Llu-
veres a presented ses Lettres de
Cr6ancs come Charge d'Affai-
rep de la R6publique Domini-
caine A Caracas.
UN MONUMENT
A TRINIDAD SANCHEZ
Sur initiativee de la Reine du
Carnaval,Melle Blanca Logrono,
une reunion a' eu lieu le letr
Mars au Palais Municipal pour
commencer les diligences pr6-
liiginaires en vue de l'6rection
d'un monument A Maria, Trini-
dad Sanchez, tusill6e le 27 F -
vrier 1845, un an aprps 1'Ipd&-
pendance Dominicaine. Celte
Danme illustre. tante de. Fran-
cisco Rosario Sanchez, I'un des
principaux Foodateurs de I'ln-
d6pendance dominicaine, est
consid6r6e come une martyre
du patriotism.
AUTRE MONUMENT
Un autre Monument en l'hon-
neur des PNres do la Patrie est
en project. Le Gouvernement a
accueitli l'idoe lanede par MM.
Arquiinedes Cruz Alvarez, Felix
M. Perez ct autres d'un Monau-
ment Symbolique et collectif.


La s6cheresse prolongee a
tari les citernes qul, en ce mo-
ment sont en measure d'6tre net-
toytes. L'eau est vendue A rai-
son de 8 cts. les 5 gallons.
Les travaux de la canalisa-
tion marcheat lentement.

LE

Conseild'Etat
en permanence

Au course leur seance d'hier,
ta laquelle Mtait present M.Char-
Sles Rouzier, Secretaire d'Etat
( des Finances,les Conseillers d'E
tat ont entendu la lecture, faite
par le Conseillcr Joseph La-
noue, rapporteur de la Section
les deux Projets de loi prdsen.-
tes par l'Ex6cutit et concernant
les successions vacantes et la fa
cult d'ouvrir ou de termer cer-
tains ports par Arretds prdsiden
tiels.
Les conclusions de ces rap-
ports ayant Rt6 imm6diatement
vothes,ces deux projects de loi
out et aussi volts et exp6dies A
I'Ex6cutif aux fins de promul-
gation.
Puis, vu l'aband ,nce des ma-
tieres qui ont fait l'objet de cet-
te convocation A l'extraordinai-
re du Conseil d'Etat, la perma-
nence a 6t6 decrlt6e.


Parisianai
CE SOIR -d,

La Femme

et le Pantin
Entrde : 0,50; Balcon: 1.00.
DIMANCHE

I. N. R. I.
Le Film de 1'Humanitt.


Naissance:
L'est avec plaisir que nous
avons appris I'heureuse nais-
sance, survenue avant-hier A
5 heures de i'apr6s-midi do
ELUDE DORISMOND
flle de notre ami et de Mme Jn
Bapfiste Dorismond.
Nous envoyons tous nos voeux
de bonheur au b6b6.

Piano
A vendre: pno
la, marque STORY & CLARK
S'adresser A
Mr LELIO IIEURTELOU

*JiMmlli


ni A. de Matts & Cor

Alai1 Representants pour Haiti


t


I.


__


PAGl --2


LL MATIN- 20 Mais 1928 t


L,. P iE FANTINo Ia drame an luarehe Vallitre
Le C.onseil Municipal de la D)ieudonnc Julien est boun-
\V-ga a d6clare, par un vote una- cher. \ son tal du Marche Val-
nime, le Pre F rancisco Fanti- lirc, it eut,diinanche,A It heu-
no, devoud depuis des annees A res du martin, maille A partir
l'avancement spiritual de la r6- Iavec u de ses marchands, Oc-
gion, Fils adoptit de la Con- cilus qui refusait de lui r6gler sle
mune. Dans la mrme rksola- montant de sa vente.
lion le nom de ( Pere Fantino I1 y cut, paralt-il, des coups
a t16 donn a l'anliqae rue St- echang6s et Occilus, en change
Antoine. d'une gillie, rebut un coup ae
Le Pere Fantino est n& a Tu- manchette qui taillit lui cooper
rin, Italic, en 1870.11 est Doc- net la trachle-artcre. El Dieu-
teur en Philosophie et Th6olo- donn6 Julien,qui pensa aoudain
gie. A la fla du siccle dernier, que couper le cou un home
il passa 4u V61mzu)la, qu'il dut ne prisentait Wd'autres inconvd-
abandonner bient6t, A cause des nients que pourtendre des quar
g erres qui disolaient ce pays; tiers de boeul, lira une presto
il fut accueilli hienveillamment r6v6rence A sa victim.
a Sinto-Domingo, par I'Arche- La police et les autoritts ju-
v6que Monseigneur Merino. II diciaires,averties,ouvrirent aus-
est tondatenr du College Saint sit6t une enquete. Et, ayant su
Sbastien, A la VWga. II est uni- que Julien habitait la rue da
versellement aim pour ses ver- Ma gasin de I'Etat, le boucher as
tas et son savor. tar a pas A recevoir la visited
s FEDERICO VELASUEZ des agents.Conduit sur lea lieux
FEDRICO VEI.ASQU'z 0o le-drame s'.tait d^ronl il
Le Directeur du 'arti Progres- oe nia pas avoir t d6 roauter d
sister, M. Fl'derico Velazquez, la blessurae aire Ocilue.D'ail-
Vice-Prdsident de la Rdpubli- leurs la manchellte meurtri6re,
que s'est 6labli A Santurce, A une large flaque de sang hu-
San Juan de Puerto-Rico, pour main ltaient djA aux yeux du
relaire sa sant6. II est actuelle- Magistrat,M. Deverson,despreu
ment stranger A toule activity yes assez convaincantes.
. politique, d'orsr de ss mde- Dieudonn6 Julien est au P6-
1nis. nitencier National et Occilua, A
L'EAU SANTO-DOMINGO 1 H6pital General.


-J:




LE MARTIN --20 Mars 19 PAGE 4


L'albb lickielsea rest, avant-hier,
Ia pr irnse

Belle affluence, dima he, en
la chapelle du Petit-Sdminaire
pour auister A Ia csrdmonie au
course olaquelle M. l'abbt Mi-
chielsen, doe Ordre du St. Es-
prit, professeur a St. Martial,
allait recevoir la prmtrise.
Dans cette nombrnause et bril-
lante assistance qui emplissait
le nes de las chapelle par6e de
beaux ornements os Ie violet
domine puisque c'est le temps
du Careme, nous remarquions:
M. Camille L.on, Secritaire d'E-
tat des Relations Exterieures, le
President et des membres de
I A m i cae adu S6minaire, des
Filles doe Marie qui dirigent I'E-
'ole Elie Dubois, des Fr res de
I I n a t r u c t I o n Chrdtienne, des
Scears d Ste. Rose de Lima et
nombre de personnalitds port-
au-princiennes. Lea sieges, dans
le chour, 6taient oCcupes par de
hautse dignitaire. ec.lsiastiques:
Mgr Pierre Cogliolo, Pr6at de
Sa SaintetA, Char6 d'Aflaires du
Saint-Silea A Port-au-Prince,
MM. lea ehanoines Honoraires
Richard, cura de la M#tropo-
litaine et Benoit, curd do Sainte
Anne, le PAre Christ, Superieur
du Petit-S36minaire.
Ce tut S. G. Mgr Conan, ar-
chevmque de Port-au-Prince qui
confera Is prAtrise au june dia-
cre. Belle et emouvante cdremo-
tnie qui se droula aux yeux de
assistance recuedille et emue,
dana Ia pompe somptueuse et la
belle majesty de la liturgie de
I'Egliso romaine.
Versa Ia vote rehplendissante
de Ia clarta6 d'un beau jour, par-
mi lea I volutes blues de ren-
cons partumd, lea hymnes de re-
connaissance et les chants de
triomphe, montaient tour A tour,
tandio que, dans ie scintillement
des ornaments et des habits sa-
cerdotaux, 'Archeveque, pre-
aent par la main to jeune diacre,
dans tons lea canons de r'im-
presionnant rite remain, lui
faisait gravir lea marches du
mattre-autelet conduisait A Dieu,
pour U'ternite, un nouveau mi-


P1"-'P' '-A.L. MB
Ii.C. I..h.
49. RJL '"
68-90 BOULE' re .


i-... 1)
vendant
LU MU:.L. r MA.inf, DU ONDB
ftdut ts Prumtires marques
t tonjoL'rs j3 premiere tra cheuZ
UNE ,-'EULE QUALITt :
S LA MEILLEURE
rAYON SPKCIA&L
POUR LES COLONIES
DROCUERIE, nEnRBORISTEIB
Frangasas et otrangeres
SELS DE QUININE PURS
Tous prodaits en flacons,
ampoules, comprimds, cachets.
SOLUTIONS UTPODERMIQUES
BANDAGES, CEINTURES,
BAS A VARIES
APPAREILS HYGlANIQUES
pour tons usages
APPAREILS ORTHOPt~DIoUES
Seringues lypodermintu-s
PHARMACIES DE POCHE, DE VOYACE
COFFRES PHARMACEUTIQUES
pour Usines, Communes, etc.
Projects de Factures
et tus renseignements
.w demand adreiede A
PHARMACIE PRINCIPAL
49, RUE RtAUMUR
1O-0, 9PULEVARD SRBASTOPIL
PARIS
MAISON UNIQUE
AUCUNE SUCCURSALE
ni en France ni & 1'Etranger.
mod


wwmm^AL


bA881~1


UFITUIERM LIFE

sancURC
Insurance (o


Une des plus fortes companies

canadiennes d'assurance sur

ia vie

Eug Le Boss6 & Co


Vente A 'enoan
Mercredi 21 Mars 1928
II sera procdde mercredi 21
Mars 1928 10 heures du ma-
tin, Rue des Fronts Forts de
vant les portes de la maison
J.oanny Cordasco, A la vente
A l'encan des merchandises
suivantes :
1 Lot d'articles dmailles,pla-
teaux nickl6s,ceintures,chaus-
settes, bicyclettes, bobines de
fit A coudre, bouton pression,
Cirage, dock blanc, formes A
chaussures,j talons de bois
Louis XV, talons en caout-
chouc, serrures pour malles,
sacs! vides et divers autres
articles.
Montbrun ELIE
1 Encanteur public
GENERAL AGENTIUR


E~bttininin~E I )~pl


I
I


nisIre, serviteur do son tglise DER HOWN LIME
our In terre. L u
Le jeune pr6tre 6tait visible- V1RS T Le bateau ciras, venaat d'Ea-
ent et, aprs la c mo-rope, est attend A la captale vers
nie, as sortir de 1'flise, c'est de La G ona ve 28 Mars n our n rout SIs
deux doigta trem plant d'6mo- e m6me jourmpour Kingstott.Santo
tion et aide par son Supdrieur, Domingo, city.
Pre Christ, qu'il donna A la Com ilavait anonc Le steamer (( Consul Horn i.
foue hroupte Ann la grande avant-hier, A 6 heures du matin, venant de Kingston, eat attend
Soul. dore dun amina ra sn la Vedette de M. Pantalhon Guil- la capital, vers le 2 4 Mars n course
cour emintre d minair, sa baud dbmarrait du Wharf et, et repartira le m 4 me aour pour
er A 8 here diction ,s'engageait dans la grande baie I'Enrope preaant fret at assagers.
Hier, eures dumat n, en de or-au Prince, ielai le Port-au-Price.le 18 mars 1928
rnolise de St. Martial, le Pare Mi- (le'Port-au Prince, mettat to Port
chwIlsen a cltbrd sa premiere cap sur rle de La GoiAve. GENERAL A(GENTUR
mews. Tous loalveos d II y avait 6 bord M. et Mme DER HORN LI.IE.
messTos lent. esdu Col Heise, M M. Pierre Peters, W.
l1ge y assistaient. Sjoring, K. Widmayer et K. Kuh- ,,,,
O- nert, qui prenaient part 6 cette
pour Wror* vive charmante excursion. A 10 hs.,
lo "Th&tze Uo leno" le petit, bateau 16ger et rapide
En pirsence de initiative passail en vue des Arcadins et,
pr~c par des groups d'acteurs doublant ]a Petite-Anse, entrait Chaque chose ici-bas a
de aLa Renaissance de taire a 1IAnse-A-Galets. une Police pour compense
revive le thn Mre parement hai- Les excursionistes d6barquV Les polices de la
tion en interpr6tant des pieces rent aussit6t et firent, dans rile,
d'auteurs haitiens, lea anciens y une tongue et inltressaniteprome
acteurs du aTh Ae trHaitien nade qui dura deux heures en- enera
out decide de seconder ce loua- viron Gen ra 1
ble effort, en taisant revivre le A I here, tout le nonde re-
Th6Atreauquelilsappartenaient. gagnail le board et ce tut le de-
Le plus souvent possible seront art pour le retour a Port-au- A ssura]
donnees de grande repr6senta- Prince ou l'on arrival A 6 heures
lions thAatrales an course des-, 1/2, apres la plus agr6able Ira- '
quelles seront montees des pi& verse.
ces d'auteurs haitiens. i l)inanche piochain la vedette (de A
dI y eut une reunion, eudisera encore mise A la disposition
dermer dans les salons de Mine de colix qui voudront excursion-
Justin Madiou et un (omit6 lut ner soit l La GonAve soit en grantiront votre personneI
form6afin de regrouper tes ac- d'autres parties de la magnifl- votre automobile centre c
teurs du ThAftre Haitien) et que baie de Port-au-Prince. i antrui dans sa personnel
de prendre toutes les measures l .... .. ....gats causes par la tour
necessaires A sa renaissance.,
MM. Antoine Innocent, Louis M/A)DAME N. RO()UARD, -1
Callard, Edgard Laroche, Ch. B. M"I orlevrc-bijoutire, de- VC I
Claude, Justin Montas, G. La-vant s'absentcr e Port-au- V euve
roche et Clement Coicou, comn- Prince pour quelques mois,
me president, administrateur, saurit gr c aux personnel de
trdsorier, secretaire et les trois sauraientee aux onn des de SOUS-AGENTS
dernierscomme consellers, for- sa clientele qui ont des Ira- SOUSAGENTS
mert ce Comit dr6organiisao- vaux (dorl6vrerie en soufTran Port-au-Prince:
ion. ice chez elle, de bien vouloir Jdr6mie: JEAI
C'est lI une tres belle initiati- les e tirer au plus tat.
ve A laquelle nous applaudis- Port-au-Prince, le 20 mars
sons vivement. 1928.'


A IEeole des Arts et Natiro
St-Joseph eat Ie Patror. de
'Ecole des Arts et M6tiers. Aus-
si, avant-hier, A 3 hs de Ia pres-
midi, it y eut en cet Etab isse
ment une charmante matinee
lilttraire et musical.
La fantare de I'Ecole ex6cuta
quelques beaux morceaux et des
l66vs dirent quelques pieces
de vera qui farent chaleureu-
sement applaudies par la nom-
breuse assistance presente A
cette charmante rAunion en
I'honnsur de St-Joseph'




IBBBa CASlTiW
IL SUFFIT de prendr





quON et teot &a f lA Manohs
DEHAUTAPARIa
.. -- ...m,_ mm.m mneh


Deuils:
Une d pAche r ar his nm.-
lin, de MitrauoAn, o n
,,once la tristo oml de IS
mort, en cett llOUl.
MAURICI G OU .
ancien Magistrat Coou l.1"0
Le defunt qui 6tat c oi ,
merce agrsable 0~I 4.0 001E
nu A la CApitalse ot Ul OR4l1
de I'estime de oW nombrou
amis.
Aux parents AlprmO pt ce
deuil, particuli arest &'On
frtre, le Dr Gous 1o 6-
voyons :nos since t04do|6-
ances.
Do Port-h.Piment, tqot est
aussi parvenue la noIs eW 4
la mort, survenue di sqbel
1 heures du matis, 4* 3
Noatus SANDAIt .
ancien Senateur de la Ro pbli.
que.
1,es funirailles out es lieu
hier apr6s-midi.
Nous envoyons nos vives
condolences a sa familli
6prouv6s par ce deal.

OXYDE R0U10 de I i
Pour toutes applications sur
M6taux en g n6r6l.
CHEZ LEONCE QUALO & CO
1713, Rue duQuai.


da compensations mais chaque personnel devrait avjir
;r les accidents personnel on de teu.


Accident Fire & Lite

nce Corporation Ltd.

Perth & Londres

centre les accidents qui voIs guettent a chaque pas.
collision, vol, teu, toudre, malveillance,dommages causes
e ou dans ses biens,votre maisou centre I'incendie et les


F. BERMIGHAM
AGENT GENERAL

G. GILG C)p-llaiticn: L60o ic (_ATALOGNE.
N BLANCHED Miragoane: ToVAR & C

1^^'W~~wf


Boss's Belfast Gingerale

Vve F. BERMINGHAM 1G.
Agent Gtndral.-.'; ux Cayes Distrbuteur.-


reconnu le neillour par les
plus fins Gentlemen
de monde


GILG
- Port-au-Prince


__


v Mi





LE MARTIN 20 MARS 1928


-_ _--- I l


r URODON


I-


Goutte
Rhumnauismes
Ec.;6ra
Ar te'fo- Scelrose
Ob6sitf 1
Calculs


*eANOS PRM

6'.il ,,itmen S' Chelelt r,
do POP#
....---------^-------------------Pill----


LA QUALITY DES

PNEUS & TUBES

est represent

par

lem

mot



I t restoew


En achetant des Pneus 'et Tubes




.restone

Vous gconomisere4 beaucoup d'argent et 6viterez beaucoup d'enuuis
(lurant Yl'ann*e.
Les products Firestone se vendent aux prix raisonoables et resistent
surtot.,longtemps.
SPropriotaires des camions, proprittaires des a utomobiles9 lourdes
et 16g6res, ltos tI ont les mimes avantages de rouler sur les pneus
Firesoue, le Pneus dui jour.
Nous avons un excellent assortment de toutes les dimensions
de pneus etltubes, et nous recommandons les stocks des produits
Firestone',ehez los agents s'livants :
Jean Luciani & Co, Cap-Haitien. Mr- T. Gousse, MiragoAne
Mr F Maurasse, Port de Paix, M. Desquiron, J6r6mie,
Antoine (Gellrard, Gonaives.1 j lias Saliba, Aux Cayes.
Clement Pinard, St-Marc. Md. Lauture, A Jacmel
L. Preetzmann-AGGERHOLM & CO
Phone :,2254. AGENTS GENERAUX, Rue du Quai.


.Ed orado
CHAMP D: MARS T616phone 2037.


La Direction de I'Eldorado apris avoir requ dans seo Salons la
Reine des Reines inlorme sa charmante Clientele qu'elle troavera
Bibre Brmue Bitre Blonde. ,-
PATZENIIOFER


Du eansommi chaud tous les soirs. CrAme*' la Glace.


P. U Patron est cbarmant.
ei'Nce 'i h Frantaise,
Billard de laue, -- ,leiveilleuse Terrasse.
le Caf6 le plus chic de la Rdpublique.
Le Roi desCaside.


Avis
Mr Samuel Pereira, propri6.
taire du salon de coiffure, ILa
Coquette (Angle Rues R6pu-
blicaine et St Honoi6) s'em-
presse d'annoncer A ses aiwa-
les clients avoir apport6 A
son 6tablissement de nou-
velles amrliorationtt
Soins Hygiune El6pne.
Coupes A domicile pour
temmes, hommes et entants.
T616phone 2974.


AL

Nettole

le Rein

laVe 1 rfole
9 6t1 articulasions,
dEissot I'aide arique,
aetilt la nutrition
SOarade les gralsses

Pl tot ol il peut exm.ter, rIcl.I. trf.i:Tk
Il dvqt t &4 ubilisat,'m t ,l 1". rl n ,i.
"* Il se de..pat 4,rt ,4 11t ,
d"IwA kwe l ap 4sl( ntfl- .) M.' t: ;.
ralpA4 is'zl t p'... d [oi, IrM volt to
llalt~ -t M; d bk7taai.al t. rtM|l!4111 d4
IA 2-l, IP Ct


ASSURANCE

Contre Accident.

Royal exchangelAssurance

Londres

Etaime dpis 20s Das
Capitd Dd. 375,000,000,00.
Vous Ales expos4 au, accidents ou aux Maladies Graves, A
-chaque moment de votre vie.
Nous assuroas centre tons accidents soit par Auto, Chevaux,
Chemoin d For, Vapeur,Machanes;enfin doe ai'porte quel accident.
Nous paierons peur Mort occassioa6e par accident, jusqau'
Dollars 10,000,00.
Pour purte des Membres au corps occisiona6e par accident,
jusqu'i Dollars 10.000,OC.
Pour incapacity provisoire, jusqu't 60;dollars par semaine.
Pour incapacity permaneate, 30 dollars par semaine, pour la
premiere anu6e, et 500 dol. par an pendant 10 ans.
Tous sons medical at chirurgical par votre propre mddecin' A
notre charge.
Ea cas accident resultant en Mort ou une 'Maladie, qui vous
empAchera do travailler vetre famille n'aara aucune cause d'inqual
tude.
Prime annuelle Dol. 5, i D.. 40, selon montant d'assuranoe
Nous avoos une assurance pour chaque homme professional
soil M6decin, Avocat, Ing6nieur. entiste, etc.
Chaque commergant, commis1; Magon. Charpentier, Professeur
d'Ecole,Banquier,Arpenteur,Journaliste,peintre,etc., do 18 A 60 as.
Remplissez le coupon ci-dessos,et nous vous enverrons un prot-
pectus avec tous les d6tailb qui peuvent'vous .intdresser
Nous assurons aussi votre Auto coatre dommages et tous cce
dents, inceudie, Foudre, vol, etc.
1Le propridtaire centre aeeidenten connection avec l'Auto.
IVos passacers centre pour le mine.
Votre Magasin et Matson priv6e centre incendie et fa Foudre.
Nous vous assuions sans eumen medical
Au Caribbean Trading Co. Ltd.
Agents G6n6raux
Royal Exchange Assuranoe do Londres
Dept Accident
Chers Messieurs
Je snis interess6 dansa ue police d'assurance centre
accidents pour Dollars ...................... ......
Veuille/ bien m'envoyer sans aucun engagement sur moen
port, tous les details y conceinant.
Nom
Addresses
Occupation ...... .
Lge --.-..-- --.- .
X) Donnez ici le anit)itt 4lt police ll.t150 minimum 10,00)
maximum.
Demaudez prospectus et reessignements au

:Garibbean Trading Co. Ltd.
W. QUINTJN WILLIAMS, President.


Le plus bel


Assortment de bas,Chaussttes,
bljouteric et articles pour ca.
deaux se trouve


B 1521,
la Belle Jardiniere 1r2,Re


w - -


PAGE --


La santW est une premiere sui
L'6nergle d'une Natd magaulque
gagne tout dan ce moand. Lee
maladies proviennent des germa qed
abondent dan la saletd. L ASavoy
Lifebuoy d6trult tous les germn do
Ia peau. II la purte etla protige.


lmav u t l rOpfiitm t m il Iu| BIll r<,uhai ot
ne.to.t int d.imndi u tlarpc.eitlqu,.
u'on Il pa autlrr#is le di wutvr. 'M
Spoque" d*.lk"onlmtre t d'Wo "oolter
I vadeur. ,,'
D" BanoTVUX
d h (r PscCAMd de MMKCLiV de &n"O*,NW.


Su

r "


*


a -


II__ ___


I I- -


-- -- -- --


L


- . -




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs