Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04690
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 03-19-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04690

Full Text
I APR10 Im


PAN AMERICAN UNION


Gliment MA"L01RI
DIRECTEUR
1358, Rue Amiricaine, 1358

TELEPHONE N'," 2242


0


j


- I -.


Le de ,ir lot wi l pent eans
mmer b la vraie gloire; elkl
qI' dfell aix bsseases el xat ii
Iriges die rambilioe poere foIajor-
a*ee e a earacslrede beonae lg
ideeomere. .ASSILLON


-- -mL


.-'.


21kme ANNEE N" 6347


PORT-AU-PIU.\CI (HIAITI)


LLU\DI 19 MARS 1928


Les grands preotmes inlernalionaun..


Le Statut international

du Canada

Dans une lettre adressee au remplissaient toutes les con-
TEMPs par M. Pierre Hudi. editions exig6es? Y avait-il IA
court et publihe, mercredi quelque arriere pensee? Le
dernier, 14 mars, il est ques. de61gue d'Haiti estima qu'il
tion du statut international etait opportun de faire consi-
au Canada, le grand Domi-' gner au proces-verbal Ia por-
nion de I'Empire Britannique tee des inotils d'amplification
situe dans le Continent ame ou de suppression et interro
ricain qui, parait-il, tut 'ob- gea en ce sens le Comile.
jet de certain changes dic M. Alvarez expliqua, a la
vue A la VIP Conf6rence pan- seance du 30 avril, que par
amnricaine de La Havane. une population < permnanen-
[l.Nous avons voulu savoir si ce) lc omite n'ienteildai pas
celte question du statute inter dire qu elle ne pouvait pas
national du Canada avail Wtl tre plus ou moins variable.
aussi envisag6c A la derniere Dans son esprit cette tpermia-
rkunion de la Commission nencei etait une condition es
inlernationale des Juriscon- senticlle. Mais, nous croyons,
suites americains qui cut lieu nous, a iune erreur de termi-
A Ilio-de-Janeiro en avril de nologie. L'lemnent essentiel
I'an dernier. Nous nous som- d'un Elat ne saurait ltie la
mesadress6~pourcelaiAMeAbel permanence de sa popula-
N. LUger qui repr6sqnta notre tion), condition pratique-
Pays A ce Congres Juridique. ment irrealisable, mais plu-
'Ir6s aimablement, Me Leger tot la ( pci mainence de I asso-
nous remit,en rdponsea notre citation ( d'hommes jouissant
question, une cope du pas- d'une existence souveralne,
sage duy Rapport qu'il adres- indepcndantc et libre R6
sa le 15 decembre 1927 au pondant A nos autres ques-
I)6partement des Relations lions, le juriste chilien obser-
Exterieures sous le titre: ((La va que par territoire d6tler-
Codiftication du Droit des' mine ), le Coiite ii'nvail en-
Gens eu ARmrique ), passage teivJ uaucune questn tic d e-
qui traite de cette question limitation, qu'il y availt iA
u statutlUn Canada. Nous le deux choses distinctcs; enfini
publions in extenso. (lue c'elait une pure superlc -
tation tide declarer exprcsse-
L'article ler du project de ment que les Republiques
I'Institut sur les Etats prescri- ominricaines constitttaient des
vait qu'un Etat, cumme per- Etals.
sonne du droit international, A la suite de toutes ces pre
aurait A posseder les 616ments cisions, M. Elizalde, d61lgue
suivants: 1) une population, de I'Equateur, voulti savoir,
2) un territoire. Les tribuh on en presence de tons les 1ie-
peuples noinades sont p a r ients constitutils indiques,
suite exclude cette categorie, si le ( anada n'elait pas un
3) uni Gouvernement r6pre- lEtat et M. Alvarez rcpliqua
sentant la volonlesouveraine, avec energies que Ic Canada
4) le pouvoir d'entr r en re tlait bel et bicn un Etat, maii
nations avec d'autres nations, le repr6sentant eqiatorien ne
5) un degr6 de civilisation se tint )pas p) iUr o' i-; et ri-
liii permettant d'observer les lpOSta cn tlentiiandli I[ pour-
principes du droit interna- quoi dins ces counitions ce
lional, et ajoutait: (suivant pays n'uail Ipas repeOsente A
telte conception, les Republi Ia Coiiimission dis J .iriscon-
Wues americaines sont del suites? lut le inc o:de atlen-
lats P. dit avec anxict lIc :notitex-
Le Comit6 des ,Six, exigea, pIliquant cclle tbsecnce... Cest
lui, une population ((permai. I-Li une qtustlion Je politique
nente i, un territoire ddlermi- inlernationale lul toute la re-
ne ) et un Gouvernement parties! i'ersonnc iu demand
a constitue) et supprima la a 1ippi')rloa)ir ceLce (question
consultation qlue dapris les idc pu1li quc illtlni>alionale,
elements indiques les lepti pi(ntritnlt I: ipoi t.Laic,quii con-'
bliques americaines con'sti- sa 't alil, s is dl ,Li si )n, I 'ex-
tuaient (les Etals. clusion (i 1ilal ... duericain
Les additions sign iliaient- l' tin;c ruinion asm rii cinc !
elles que la puissance esatS- L (s WciA-goe ning domi-
que devait se baser stir itin iollns couilnt le Cali:iclia out
terriloire nettement ( linmil( obtcnu depuis la lil de la
et que des difficulties de del6.- guerre mondiale, le droit de
imitation ou qu'un regime de rep-esentation diplomatique
condominium pourrait faire au dehors... Le Lanada pos-
remneltre en discussion la no sede une population, uai terri
lion memede I'Etat? El que toire un pouvoir vxecutai, 16-
voulait dire la permtnanences gislatil et judiciaire. 11 a son
de la population? Comment Deparlcinemnt d e s liclalions
s'y. prendrait une population Exterieures. 11 a signed des
pour nejamais changer,avoir traits d'arbitrage, de com-
une duree conslante, ne pas nmerce ou de navigation. 11
augmenter ni diminuer pour accredite des ambassadeurs
des causeset sons desinfluen-. au dehors. 11 tait partie de
ces diverse? Pourquoi met i'IUnion postal. t11 a siege a la
tait on de c6tk par ailleurs la Conference de la Paix avec
declaration reciproque que edes pleuipotcntiaircs dis
le. Etats americains actuels tincti de ceux de la Graude-


---- -

Bureau d Entrieprises, de
-

Constructions et de

Reparations.
Directeur : Georges von LIGNAU.
CEtrepreneur-Ingenieur.
1531 Rue Am6ricaine, TIdphone No 2729)
En taom de Mr Geo. de Lespinasse.]
P. 0. Pox A. 106. Portlau -Prince.
Travaux: Constructions et Reparations de liaisons, instal
nations technique, plombages, peintures en tons genre, ex&.
caution de plans st surveillance des travaux,tournituire de
matdriaux pour installations modernes.
Conseils et consultation.
Correspondence thnohque avec New Yok*,aris et Berlin.


Frc tagne.ll eat me bre origi. AU
tions. 11 a on d t de vote O Sel t
inddpendant. 1 p1i d place A
son rang alphabplque. II a A ud6but doela audce de veai-
son drapeaU, sol arm6e, sa tai d d'Elt d stice o-
flotte, ses monnaft, s tinm tiut aitervertissenni de or.
bres! dre do jour et fit dep6l, sur le
M. Alvarez a ralMon. Le Ca- bWreou du o dun impor-
nada est on Etat, maI peut- tant prjeldolo srer organia-
Nire nest-ll pas encore uon ,ie udcialre. A projef aid6
Etat...amdricain I Voilb toute competente
la subtiliti, voll saem doute Reprenant son ordre du jour,
la question de politique in- le Conseil d'Ett a eniendu lea
ternationale que vit la fl. Rapports do Is Commission de
nesse chilienne. ,Mouro, et Juslite sur les trois projects de
tous ceux-IA qui 4as la suite 11 concernant la suppression
allaient develop etl prdci- desTribunaux d'Appel de Port-
ser sa pensee, l'ldams. les *-Prince et des Gonafves insti-
Polk, les Grant, les Roosevelt 1908, par la aioi u rsetembreal
et les Wilson, n'avaient pas' i908e Casg satio n e lu I ritiunali
pens6 qu'une colonies euro- de cerlsaiiison articles an(lu Coda tie
peenue pourrait. en s'emanci ProcAdwre Civile.
pant pacifiquement en plein Ces trois projels Ide loi
continent am.ricain, devenir out l6U volts avec les modilica-
un a E I a t europden o, qui lions uapporthes par la Comn is-
tournerait le dos au concert sion du onseil d Etat.
amnricain 1 i .-. -*
'La tr'agique randoni6e.
II reste encore un Message de L'avlat.ur SinchItffe
A ecrire, d6cretant meml)re Commepourlraiseau /Hlanc
fore6de I'Union pan.-amri- de .\ungesser el Coii uJn
caine, tout lerriloire colonial myslhre plane sur la dis-
europeen secouant la tutelle parikion de lavuion
6trangere... an ny l is
D.ans la Province de lit.ts.-
Si---- ck, A I'exirzie posaile suid-
ouest du Canada, ues ruieurs
coatinuent A circuhlr disant que
La W e Fl'adropLne, aAvesiture ), A biord
duquel le capitaine Walter ilin--
deS -Joseph hlllleet ,iss Els.ie lackay
deStL-Jose I) taieut parties, mnardi, pour tei-
ter la traverse de l'Atlanliq1.e
.. .---- .... d'Europe-Amnrique, a v a il t
Aujourd hui, 19 mars, est la entendu et aperqu. La dernii.c
elte de St Joseph. charpentier nouvelle de ce gencie rcue aj
de Nazareth, qui ful p&re nour-' New-York el Londres es(celle
ricier de Jesus-Christ el est le du Corresponidanlt dlu : fele-
patron d.s ouvriers. graph Journual de Moncton lqui
A cette occasion, il y eut, ce dt que mercredi a 1 hcure b) un
malina,A 5 heures 1/2, A la Calh- aeruplane venart de la drectlii
drale de Port-au-Prince, mess e tc la iner, avAil l6 ap'rlvu vo-
c6lebree en l'honneur des o- ld l lans la direction i Nor I.
vriers et ouvridres. Le ]Pr e LCii canicie et le chauillctar
Gilli, pr6dicaleur, rtdemplo- du chemnin-e-ler iiatioaal fc:;iii-
riste prononca un oquent pa- ien certilient avoir va I:|l.pi.-
n6gyrique du grand Patron des iil. Duabord,diasen l-is, I 'aivone
ouvriers. 'pparaisssat cotmne inI ;a. r-ci-
A St Joseph, la messe sera ciel; puis, 6 inesure qu al a ;r.,-
dite A 7 hpures 1/2 du martin, chat, on apercevail distaintce-
Apirs I'Olfce divin, il y aura, ilnen usne luniure blaicheI e'
dans la cour de llise, la fete u ie lumsire rouge tide cl aqie
annueelle avec tombola el ker- cti de la carlingue.o
messe organisto au profit de o011i songe que lors de la
I6glise par on group de dames tragique randonnee d- Ni.,,-s
palroinesses. ser el Coli au-dessus dic I'AI,., .
Cet apr6s-midi, A 4 heures tique, plusieurs persoi),ies allir-
Parisiana donne one grande werentavoir vu tlOiseau Blance
malinee cin6matographique dans la region de lerre-Ncuv,
pour enlants et, a 8 heures. une oncomprendra que co (J.ne wputr,
soiree pour grande personnel. le aviateurs francaisle Inyster c
Pendant toute cette journke, plane sur la disparition de I'a-
la paroisse de St-Joseph sera viateur anglais et de sa comupa-
en grande lies. gue.


(sIL,


... ;a vu tuitic, delmis qne
(Iics jours,. c-rlains li y-lls.
tes oilt Ipris rIhabilude de '-Ir*
clter s:ns lumnire. Ctst uNe
i:priud(ncce q( u i pcut ere
cmuisc daccidents.

... admire la stralegie dui
cluicis. Ayant remarqu6 que
le camion ne circle que pen.
dantil Ic jour, etx ne metlent
le niuseau dehors que la nuit.
lis circulent done sans dan-
ger.

... voit que les chauflleurs
ont repris leurs mauvaises
habitudes de contourner les
carrelours des rues sans cor-
ner. C'est une laVon de con.
duire qui pent Otre prejudi-
ciable aux pistons.

tea Ireims de la nevelle F4rd

Saniedi, nous disions, dans
une iilormalion de Berliq,
.qu'uue contestalion i'6taitl lwdo
enilre la VIderalion allemando
de I'Industrie automobile elt l
Ford Motor Company de Berlin
au sujel du double systlme do
Ireinage de la nouvelle Ford,
Come tout le monde a da,
sains doute, le comprendre, il no
suaglt nullemcnt, dans cette con-
iestation, de ddlectuositl ou do
mainue de solidile des freins de
la :nouvelle voilure Ford. Mais
simplenient de leur disposilil qui
ne correspond pas A celui adop-
16 pour les machines alleman-
des. Ce qui est un cas absolu-
iiniit parliculier. D'ailleurs la
(qttestionl a vile solutionnie
vl il a WiN prouvd que le disposi-
Il tdes Iireins Ford offrail le ma-
X1iuniii de garaulit et de solidi-
1 .
111 I'.utrei pays, en Angle-
terrc. ei lItalic, en France, en
.'ulridie, lia nouvelle Ford con-
aiitl uue vogue qui n'est ddpas-
s(e par aucuine auire voiture et
dec i,') ii br e u x lang6ieurs do
;,i awles F-'aes autoinobilescou
sillenlt d'aJopter, pour les
rcimns, un systamei presqu'ana.
Sloule a celu i de la Ford, recona
I wn issa.nt que le double disposi-
l dle grads avaniltges.
Qt ,,ant cliez nous, !a voiture
I 'l p-ir soi encidurance, 0on,
cIc m e sa souaplesse el son fai.
ble poi Is, est une des voilures
p. ler.ces el, par consd6quent,
inei de-i plus populaires. La cOl-
\l.c lFurd, don't le systline pe
Iress est particulidremenit as
i)rcs.ible pour IL moinnte e4.
dcsccte ieps piles, a cop jis.
'is son arrive ici, une l aS6
i11 1jort4,n- dans la circulation
automlu0blile.
(Ces pr6cisions 0taiQit nIcqO.
s.i es lin qu'il sie subsi'ile ai*
C:;:c (,(|ilivoque ais sujet de cellt
n11)Lvelle voiture tres appr6cl6s
,Iu public ihalticn et dont I'ama-
b.lite de I'Agenit de la Ce For, l
I'ort-au-Prince accentue encore
Sla vogue.


*


II ----------.- .-


m ago"


-. F


- I




w - -


PAGE -2


IL MA'IN- 19 Mais 1928


DERNIERES Nouvelles

de L'IeTRANGER


hIen imporlanle loi framntaise
sur les assurances sociales
PARIS- La chambre a a top-
16 par 477 voix contre 2 le pro-
jet de loi sur les assurances s-
ciales.
La chambre a adoptA ce soir
le project assurance le plus
v ;ste qu'on ait vu jusqu'tci dans
le monde entier dans cet ordre
d'ides et qui aflecte la moiti6
de la population de la France.
Cette measure qui a ddja itW
adopted par le senate et qui Atait
sur le bureau du parlement de-
puis 7 ans rend obligatoire la
perception 10 pour cent sur les
gages et salaires, la moitie tant
versee par les travailleurs et
I'autre moiti6 par les emplo-
yeurs. Cette assurance atteindra
au total la some annuelle de
5 milliards de francs.
Sur cette some se ron t
pays les pensions sur la vieil-
Jesse, les primes de daces et d'in
capacitA physique ainsi que les
sons medicaux. En general, la
loi sera applique graduelle-
inent et elle sera complement
en vigueur lorsque la reserve
aura atteint 100 milliards de
francs ; on s'accorde A dire que
ce project devra itre revise de
temps A autre pour faire droit
a u x objections qu'il pourrait
soulever en particulier de la
part des agriculieurs.
Los bananes
au 86nat frangais
PARIS- Le Senat a adoptA
le project de services maritimes
France-Mexique, Antilles-AmA
rique central qui augmentera
l'i"n )ortation des bananes des
Ant illes.
Pour le oontr6le
des p6troles trangais
PARIS- La projel-de contr6-
le par le gouvernement de l'in-
dustrie des p6troles en France
a 6t1, apres amendment, par
le s6nat, ado pt aujourd'hui par
la chambre des d6put6s par 320
voix centre 145; de ce tait cet-
te lol entire d6s maintenant en
vigueur.
Ua discourse
de o. Kelloqg
WASHINGTON Le secretaire
Kellogg a prononc hbier devant
la Commission des Aflaires Ex-
tth ieures un discours sur la po-
lilique des Etats-Unis centre la
guerre et-sur les traits signs
Iu envisages en faveur de la
paix mondiale. Tout en preco-
nisant les traits centre la guer-
re, M. Kellogg a tait nettement
r.ssortir que le gouvernement
amnArieain ne s'engagerait sous
pr,'texte dans un accord qui di-
rectemcnt ou indirectement, ex-
plicitement ou implicitement
coistituerait une alliance mili-
taire. 11 a exprim6 t'espoir que
les n6gociations qui se poursui-
vc it actuellement avec la Fran
ce .!n vue de la conclusion d'un
tr t gT-hal conire la guerre
abouliiaient au success.
L terre tremble
en Calitornie
;ANTA MARIA (Californie)-
L'ne asscz forte secousse sismi-
qutt d Lite dar6e de 15 seconds
au Cl ressentie dans cette ville ce
iitin a A 1 heures5 ; les secous-
srs semblaient se produire de
l',s I'o uest. 11 n'y a pas eu de

A Geneve
(iENI\VE- La commission
prpuratoire du dsarmement a
ouv'.rt ses travaux.La Hollande
a triusmits a la S. D. N. aux fins
d'eiregistrement la convention
comnuerciale signed le 7 septem
bre 192t avec Haiti et certain
a c c o r d s complmentaires au
traits dc commerce et d'amitiA
conmiuc lo 22 sepfembre 1897
avec leiMexique.


ii incident enlre I'Allemagbe
el la Russe
IERLIN Un communique
ofliciel de ce soir confirm la
rupture des negociat ons en vue
d'une entente commercial en-
tre PAllemagne et la Russie. Le
corhmuniqu6 declare que le gou
vcrnement allem ind a print son
aribassadeur A Moscou d'exi-
ger des explications minutieu-
ses sur la r6cente arrestation
de six ing6nieurs allemands
dants la region du Don et des
preuves pr6cises sur les accusa-
ions don't ils sont I'objet. Ces
ing6nieurs seraient accuses de
s'!tre livrbs au sabotage des tra
vaux pratiqu6s par les Soviets
dans loes mines de carbon du
government. Le Reich exige
egalement que le consul alle-
mnand soit autoris6 A voir les
prisonniers. Le Dr Streseman a
fait savoir A 1'ambrssadeur des
Soviets A Berlin qu'6tant don-
n6es les circonstances actuelles,
le gouvernement allemand juge
n6cessaire d'interrom pre les n6
gociations commercials tout en
espArant qu'un prompt r6gle-
ment de ce regrettable incident
permnettra de los reprendre.
Au Iexique
Assassinate d'ni Geovernear
de Province
MEXICO-Le g6inral Macar-
lo Gaxicla, secr6taire de I'orga-
nisation Obr6gon comme pr6si-
deit et candidate, gouverneur di-f
la province de Simalao, a 6tW
assassin hier A Culiacan.
La randonn6e
~ de Coates et Lebri.t
SAN [IANCISCO- Costes el
Lebrix se sont embarqu6s au-
joiTd'lhui A midi sur le paquebot
( Kireamaru pour Tokio d'ou
ils Ioursuivront leur vol du
tot*rdu monde dans leur a6ro-
pla 'e Nungesser et Coli -. M.
Arriur, qui a gagne la course
d'aroplane A Honolulu I'Wt der
nier, ktait aussi a hord. M. Goe-
bel se rend au Japon oA il pas-
sera deux mois.


De tout

et de partout
Nouvelles
PARIS Le Senat A Ia suite
de l'intervention de M. Bria6d,
ratifia le compromise d'arbit'pge
franco-suisse sur les zones lran-
ches.
M. Herriot remit la (roix
de la Lagion d'llonneur as corn
posileur espagnol Falla dont les
principals ceuvres sont reprd-
sentles actuellement A I'Opira
comique.
Un novel avion trimoteur
invent par M. Couzinet elt des
t in 6 A traverser I'Atlaktique
commencera prochainementses
essais A I'aerodrome d'Orly pi-
lote par Drouhin.
M. Briand ouvrit bier au
minister des Aflaires Etrang6-
res la conference des vins. Une
+irentaine de repr6sentants 6tran-
gers y as istaient.
Au vernissage le 96me sa-
lon de la mode montra la mode
de 4.main sans changements
ruportants.
M. Briand rebut M.Vile-
gas, d6lguA du Chili a la So-
ciele des Nations.
LONDRES- Dans un impor-
tant article publiA dans le Ti-
mes ., M. Seydoux,ex-directeur
politique des Affaires Etranga-
res de France, montra la naces
sitt de l'entente Aconomique
Iranco-allemande indispensable
A I'entente franco-britahnique
pour l'Aquilibre mondial de la
paix.
GENEVE La commission
prtparatoire du d.sarmemeni
s'est reunie aujourd'hui souis la


pr6 idence de M. LIadon, mi-
nistre des Pays-las A Paris en
presence des ddleguia de 24
Ftats. '
BERNE- Le conseil national
a accuedlli par de chaleureux
appladissements .la communi-.
cation du president touchant Ia
ratification unanime par le S-'
nat francais du compromise rela
if aux'zones branches. .
NEW-YORK- MM Ris-,sous
gouverneuret Quesnay, direc-
teur du Service des etudes de
la Banque de France conlrenit
avec le gouvernement et les
ionctionneaires de la Federal lie
sei ve Bank. -'
Leos Banques de rranoe
et lee Banqueos am~6rl-
oalnei s
NEW-YORK- La Banque de "
France retira de la Federal Re-
serve Bank 11.900.000) dclars
or.La Banque de France cnga-
gea nqe action judiciaire contre
les Banques amdricaines ayunt
en 'dp6t la cargaison d'or so-
vi6tique d'une valeur de 5.20'1.
000 dollars appartenant au stock
de 10.000.000
L'Es ge et la Soeiel des Nations
MADRID- Dana les milieux
autoris6s de la Societ6, on a ex-
prime l'opinion que I'Espagne
continuerait A faire parties de la
Societl des Nations. Des rensei-
gnements recus do source pri-
v6e indiquent que I'Espagne si
eile rested dans Ia Societl obtien
dra le poste de sous-secretaire
permanent sur un pid.d'6gal~ht.
uvcC les autres pays.
Terrible ebmIlemelt a Brhsil
RIO DE-JANEIRO-- Des d6-
peches envoydes atxt journaux
de Santos aulourd'huui, annon
cent qu'on croit qqe .plus de
2J00 personnel ont 6tl' tu6es
par un boulement de terre a
lontserrat qui a detruil un
grand nombre de maisons.

FWles des boys scout A VarilesI
* *'


II y aura b -d'enfants de 3 hres
de I'apr6s- tiii i 8 lires, hIure
-A Ihquelle Roinmencera le lbal
desgrandee personnel.

L'AIiLNh Parisiana
Comine nous l'avons djai an-
nonc6, I'Ass6ciation des Ancicn-
nes Elbves de I'l-ole Nor nale
organise une grawile soiree th6-
al rIle au coiurs d( Inquelle sera
donn6e une representation du
grand drame listorique de Ros-
tand : ( L'Aiglon. .


Nrous rappelons que cest sa- La Mote
moedi prochain 24 mars que sera plus brill
donnee, A Varidts, la soiree aura lieu
organiste par les boys-scout de 1.1 avril pi
la A Sentinelle Club )) en I'hon-
neurde leurs president et mem-
bres d'honneur.
La tIle comme rga a 8 hres
drcises du soir &t comportera A 1
oa representation d'une sc6ne
locale de la vie dans un camps
de boys-scout. Ce sera une SQoi- C1
ree des plus intdressantes 9jui
permeltra A tous cepx qui y as'
sisteront de passer do* 'heuer
agr6ables et charmn' ""..
...Eth tr -
D auire part, le 8' a"ril'prdo' "
chain, dimanche de P&ques, es
bouys-scout oflriront A( Eldora.. Elle e
do.), Place Dessalipes, une
grande matinte avec, tormbola,
kerthesse et attractions diverse.



Toutes


, qi sera iurNe des
antes de cette saison,
A Parisiana le samedi
rochair, A 8 hs du soir.


Avisaw pIrlei.s'
Le Trysorier du Comilt de la
Grande Lolerie de la Maison
sise A l'Avenue John Browni au
No. 1810, invite tous les por-
teurs qui sont encore en retard
pour toucher le montant des
billets de la dile Loterie, appe-
lei aa remboursement depuis
que(lqjes mois. A se presenter
chez Ed. EST "'VE & Co., Port-
an-Prince, pour le faire, afin de
permeltre an Tresorier d'obtenir
charge de sa gestion, attend
q ic la mission du Comitt doit
preadre fin bient6t.
Port-au-Prince, le 22 F6v. 1928.


i Maison

HARLES PICOULET
L'Huile Extra Vierge
de la CROIX VERTE
est la plus NEUTRE
la plus agr6able C, -t
et la plus DIGESTIVE de toutes
4t recommand6e pour la SALADE, la MAYONNAISE
la FRITUjE et tous les ASSAISONNEMENTS
CHARLES'PICOULET
Port-au-Prince


A.de Mitt6nis & Co

IiWcpreesciiIants pour Haiti


_ - I L


fl T'J TOUJOURS



STABLES
S) c ; uvcult tre vendnes
Sportantio nomVALIA
c vous propose
'- II) AUSSI BON,
SRU ItEMEDE MEILLB RMARC3J
L L S1 PAS DANS VOTRE INTtRIT
eP,..' 19 traltement des
r':I[Ls VOlES RESPIRATOIRES
A ; 'nplovez toujoursr
Vm.^ LT:fq VI IITABLES
+FASTILLES VALD


.. .


sno w*


--- --- :~---u t


En vente : A la Plharmacie Centrale,lPharmacie Bourraine,
Pharmicie Bach, A Port-au Prince.- Thimolhon
Brutus, A JT6rmie et dans toutes les bones Phar.
macies.






LE MA1IN--i-c I) Marsi W!_. PAE P rlII~


Insurance tGo

Lne desplus Iortes companies

Sanadienues d'assurance sur

la vie
Eug Le lBosse & Co


AI rCLESS


A vendre: p ano
Isa, marque,STORY & CLARK
S'adresser ai
Mr LELIO HEURTELOU,


"" '" 1 "'
DOWLIT~



DnCSHIKNS
* m ardg id wste r d a Usie g, prasrtt ar iU g I ihgl
*ind mruw A I&u* hm* u.0z.. d- ** o... ia B do Pw a
D#AI, o.a- ossgfgbfs s... U. W 8 UO PM pmeS.. o M


- -


Pour Ils jele lilles. dl
Issi. Le rssil dille'-
Ie est I'inslru n(l
idial our I1'i ge
d es dame.
Pour les cheveux coupe". afirui
de tenir le cou propre et co-'
quet.
Pour les dlessous de bras il
les conserve blaneset unis.
La Compagnie GILLETTE n'as-
sumela responsabilil6 du parfait
tonctionnement de la vraie lame
GILLETTE que lorsqu'on s'en sert
avec le vrai rasolr GILLETTE


Les 1:isoirs de suret6 GIL E f
TE sont les p emiers du m in de
par leur qu diti, lear popjlari'6
et leur incontestable service. La
G;L ETTF" faith journellement la
b.w e avec satisfaction ii plus de
51.000.000 d'hormmes. Un rasoir
dlince de tout homme cot'ltant si
pen et que n'importe qui peut
sc procurer.
Denmandez ,a votre veideur de
v )s mantrer )son :ass)rtinient de
vr is rasoirs GILLhT IrE. 11 en a
(I' aus genres. Choisissez celui
(q 1 vOUS plait. Insislez toajouri
pojr avoir les vrais.
i,.Iribuleurs
J. D. A&XLlLL & C*
1619. Rue I 1publicaine(Gran Il'R e)
Port-au-Pri nce, Haiti


'he leading mineralwate

La Boisson coHnnlIe planss
ie Ilonde enter
EST UN

RkAFRAICH ISSANT
El UN

RECONSTITUANT

@FROID
EAU HINERALE WHITE ROGK
GINGERAL WHITE ROCK

Le seul Ginqeral faith

d'eau mninerale pure

des Sources

WHITE ROCK
DANS TOUS LES MEILLEURS HOTEI S,
CLUBS, CAFr:S ET RESTAURANTS
Mohr & Laurin
Distributeurs, Port-au-Prince, H lit







i Dr. Beugud, t, R. tan., Paris.


S )0U PIVE et agile
Vc 1 w lne vIVI"
cit6 qu scale
on trouve (Imis les
'oitures IITUI'MOi(I.
I ., les Six ontI i
Friorit (t ,gol ic 'pour leur
I ui, sanCe, Iir )ueau
0i, leur renideliment.


AJ


7' Edward G. MEWS

, HUPMOBILE


- -- "


Ross's Belfast Gingerale ""iconde'


F. BERMINGHAM
Ageat General.-Aux Cayes


[G. GILG
Distrbuteur .--- Port-au-Prince


VVe


o m m


-- L


[~'~'~'~'~'~'~'~'~'~'~'~'~'~'~'~'~'~'~


LI MAfAllIN


19 Mars 19'.2n


--- __


-- -


PAGE- S4


~ __~._~_.__ ___._


- 7 ..


- ----- - - .-- I-... -*---.. I,..., ~


AM








PAGE- 1ll- 1F~ Mr1N- 19MI BSI9


- - ----- .-


Page


Energique


antiseptique


urtinirc


Agit vite et radicalement
Supprime hI douleurs
de (a m action
vl& t$oute compldcotiono

LA Pag1ol dfconqealtonne
et raneunit les tisus de
voles urinaires. qIil re i,"
met completement a u t O
tp lsulnt tleou IM i. l
oftm qu lo hBhIatent t f


I VAMIANIN ? T*f / '
vAwr aP afe. mrt t*4 ,'r

too M8" 64 .4 .t .' } 0
...i 111 l... .... . r itI
I-------e- -r.. -


- -I-----


- v e: <

:s ins pHItA pouIL .is BocoqeAl.
-;. '. ii ablef duos dsoa slinateSs


-"t -X .. .


S -1. I. quI d!*
cor.geslD e ieAs n mu-
U:-c.s voles I'e
S |aires. renouvlle be
leunilmment imISi
deo jellults. Le i as
meurN rier et tle
ment pour tone
partout e 0lT .
Sasl enoore pour to*
S e8s autres micobt
/ auzquels co derngl
S put S'assocl, ounI
&tout.[ II e gI fonde-
men). I& ba du fra.-
ternint de l'arlhrte ,"i
du rhumatisme blennour-
raxlQue. iwcf- nqu'll et
clui lie i tI biulnorr.t-
g1o elle-miw'-f
D' 'PTPM.D,
de lat-r".l

la ,i h i e tClm t 5 <, le V. teP D
cse lm rt a, >" l t". a a h** v


-_!


...... .,. ..... .+.++++


- a - ~~' c


En achetant des Pneus et Tubes





SIrestone

Vous dconomiserez beaucoup d'argent et lviterez beancoup d'ennuis
durant, I'annhe.
Les products Firestone se vendeat aux prix raisonuables et resistent
surtout longlemps.
'Propridtaires des canions, proprigtaires des automobiles' lourdes
et 1 4hres, toss oat les mimes avantages de rouler sur les pnewu
Firestone, le Pneus du jour.
Nous avons un excellent assortment de toutes les Jimensions
Jie pneus et tubes, et nous reconmmandons les stocks des prodaits
Firestone ehez les aletis s'wivants :
a Jean Luciani & Co, Cap-Haltien, Mr- T. Gousse, Miragone
Mr F Maurasse, Port de Paix, M. Desquiron," J rtinie,
Antoine Gellrar l,G (onaives.1 ,Iias Salib.-, Aux aves.
Clementn Pinard, St-Marc. eid. Laiuture, A Jacmel

L. Preetzmann-AGGERHOLM & Co
Phone : 2254. AGENTS "'GENERAUX, Rue duQuai.


Eld rmado
CHAMP i > MA.\S -- cl ephoie 2037.
r' Direction de I'EldoraJo .p's avoir rei:u dans sea Sd s 'a
l,*'riv des Heines informe sa Ii mantle Clientl!e qu'elle I t1.ia
P r, Brrinei- -it'r I;' nde.
PAI ZIE'NII0FER
i'u Comsomm ( hatul tous les soits. Cr~me' It e.
P. S .e Patron e.t charmant.
Service, .'t FiI., v ;i s',
Billard do Lux I '. v i 1 iuse Tt' ,:.;r'
te Caf6 le pi, !hic de '. Rdpub!ique.
Le lioi de. Caldo.


Avis
Mr Samuel Pereira.propri&.
taire du salon de coiffure,. La
Colquette)) (Angle Rues R6pu-
blicaine et St llonot ) s'em-
presse d'annoncer a ses aima-
bles clients avoir ap)portl A
son eabhl.ssement de non-
vclies amelioralions.
Soins IHygiene Elkgance
Coupes A domicile pour
temmes, hommes et entants.
Telephone 2974.


La sant est une premiere n4cessitd
L'nergie d'une sant4 magailique
gagne Lout dans ce monde. Lee
maladies proviennent des germes qul
abondent dans la salett. Le Savon
Lifebuoy ddtruit tous lea germes de
la peau. II la purifie et la protea ,





Grand H6tel de France
P. P. PATRI1I Pro|>r*i, ltiire,
.Cet I"tahlissrment renomrnA dollt l'61oge n'est
plus i ialr at remts AI nefut. Lea chamnbret ont toit' I con-
tort moderne, Ie service irr6proohable, I.e Rs-
taurant soignu est do tout premier ordre, I'H6-
tel'n'ayaat rian n6glicq6 pour fair plaisir & sa
charmrante clientie.
D6jeuner & la carte, Table d'H6te
Plat da Jo i au choix
Pension a losI, sA Isa semaine, par jour
Garage a voyageirs.- Tail.is, DoucheR A touted les hours.
T616phone i No 2341
Dans les Magasins souchAs iA' li'Titel, on tron-
vera toutes series de provisions, Vins, Liqueurs,
cigarettes, Vinsd'Espagne, de Bourgogne, d'ilalie, Grand
Choix de Conserves.
'On y trouve a l'arriv6.', peniant'le sejour ou
au d6part tout ce qae l'on 'l6vre au Grand Ho-
tel de France..- P. P. PATRIZI, Propriktaire.



Chassez trois ennemis

invisibles!


Aid*yz votre bebd & grander fort el vigoureux.
Preservei-le centre ses trois enof mis les plus achar-
D49, I'humiditd, I'irritation et l'infeclion.
i+Hn' ,/-!ui ia vie heureuse au
lieu de LAi tre pesante.Servek-vous
dr Tal: Borique Mennen.
Le lTIcBf qui Meften absorbs
Co if, I." p ,i -<,:.ible toute rate d'hu
miidhitl. It cont-itue une envelope
elfti -c- qui prolt'ge la peau delicate
O Pds dbts :-ontie le frottement des
4 I N i'ca 'c isonu deeelui de Eo 'petits
tr c u bre-.
1 Depuis 1876, ic laic Boriqu6
Mennen a A (cons'amment en usa-
ge pour lei Bib6s par les M6decins,
les Nur.es et les Mlimans. lUs en
connaissent les appr ciables qua-
lite .'
M~nnHU;


Chez il.'c N. Cook
2l? i,',tt ,il l;t7,iss,, de I lF I
Vicn tl"'I: ;.,Ir hluile d'olivc
l)ur i et pur gilonict par bou-
teilie.


--4


LA QUALITY DES

PNEUS & TUBES


est represented

par

le

mot


liretf one


A lendre
Un al.anhblic Deroy de 60
;s 1n parfait etat.
re.sser ai No ti35 Rue
l:' u t.


---~ -I C- --


~-~I"-


_ . .. --e


- mff


PAGE -- I


IE M MTIN 19 MN RS 1928


-


. l s




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs