Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04678
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 02-27-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04678

Full Text









-4 .


- Uli6mnt MA 1OIRfI
DIRECTEUR

1358, Rue Amiricaine, 1358
TELEPHONE N* 2242


La force de I'"vidence a fini
DO rdsarmcr hostilityi de tous
les fommes de bonne tol. Quant
Sla i mauvaise lot, on ne la r6-
duit pas, on n'a pas le droit de
la dddaigner.car elle n'a de pri-
se ni sur les coeurs, ni our les
intelligence. I
(Raymond PoiNucA I


I_ -


1 216me ANNEE


I OIT-A U-PRINCE ( HAITI) N I


N* 6329


27 FEVRIElfIW9


e S, e tde la s Grre...


GRAVES PAROLES



(V'oir Ao de vendredi).
Le premier qui s'6mut des attentivemcnt I'o re i l e La ce
dlscours des am ira ux ful qu'allait dire M. Wilbur, Se-
M.Borah, s6nateurde l'Idaho, cr6taire de la Marine des
president de la Commission Etats-Unis. )ira I-il,. I'llono-
senatoriale desAflairesEtran. rable Secretaire (de qui d'-
geres. Eflray6 de 1'6cho re- pendent l es monstrueiuscs
doutable qu allaient a v o i r, unites de guerre qui profileni
tant en Europe que dans les perptiuellement leis f,'rmii
autres parties du monde, des dables silliohcitcs sun I'iin-
propos si imprudents, com- mensile de I'Atlantique el du(
pregnant tout le danger que Pacifique. que les deux ami-
coinportaient ces avertisse raux avaicnt eti trop loini
ments donnas par les deux dans leurs propose et que le
chefslans une forme si !au- Departement lde la NMirine i n
taine, si imperative, si cat6- consid6rait point les chases
gorique qu'ils revdtaient le sous un angle aussi tragique?
caract6re d'une provocation, Eh bien, point du tout. Mon-
le pr6sidentde laCommission sieur Wilbar sc content de
des Aflaires 6trang6res du S&- d6clarer qu'il ( n'avait aucun
nat des Etats-Unis, dans une commentaire -i laire an sujet
declaration publique, qualifia de la declaration de liamiral
de i pure tolie les allocu- Plunkelt ) et ii laissa enten-
tions des amiraux. II alla (Ire qu'il n'aiurait rien a dire
mdme jusqu'A demander aux plus tard.
contribuables amdricains de Qui ne dit mot consent, dit
se faire entendre en presence le vieil adage. En tout cas,
de celte t politique de folie >. si ces paroles, qui correspon
II consider que les discours dent ai ipein de chose pies ai
des autoritds navales ~laient un mutismecoaiplet,n'etaient
a tuncstes au dernier degr6. pas une approbation,elles n'6
( Si quelque chose, dit il, peut talent pas non plus une desjp-
amener Ia guerre entire deux probation. Ft cette tries eourte
grandes nations, ce sont ces declaration du Secr6taire Wil-
grands programmes de cons- bur ne calmia ullemnent le
tructions navales rentorc6es malaise cree daus ies milieux
par les declarations des chefs navals europeens par les dis-
des Marines disant la guerre course des deux amiraux des
inevitable. C'est cette politi- Etats Unis. Au contraire. Et,
que insensde suivie par I'Al- lorsque quelques jours plus
lemagne et I'Angleterre de tard, le Secr6taire de la Ma-
1900 a 1914 qui a t6 I'unedes rine, parlant L Boston, d6cla-
grandes causes de la guerre ra qu's il faut que les Etats-
mondiale.# Unis se debarrassent de leurs
M. Borah nese trompe pas. navires de guerre et suppri-
Ce son t, certainement, les ment la flotte ou Iien (qu'ils
grands programmes de cons. maintiennent le urs navires
tructions navales qui condui- dans un e'at d'eflicacite par-
sent in6vitablement aux con- tail ct ajoulta que ( linten,
flits arms. Tout le monde tion du Departement de la
lA-dessus est parfaitement Marine des Elats-Unis etit
d'accord. Mais voici oi l'on d'adopter la deuxineme m6-
ne s'entend plus. Pour qu'en- thode, car, un armement (16
fin cessent ces armements tectueux est une honte pour
navals gigantesques, il taut une nation quelle qu'elle
que leur arrdt provienne soit), on comprit que si les
d'une decision loyal, d'une deux amiraux avaient parie
entente sincere des puissan- trop haut et trop tot, ls n'a.
ces qui s'y livrent et, surtout, vaient cependant ric dit qui
il taut que cet arrdt soit aut- tut coinpletement en desac-
tomatique et multilat. ccrd avec l'opinion dc ceux
ral, pour employer le mot de qui dirigent la politique na-
M. Kellogg parent du pacte vale des Etats-Lnis.
de paix iranco-ambricain. Demain nous l)arlerons de
Or, dans les conditions ac- publique britannisue par les
tuelles odi 6volue la politique graves paroles ditannie 'a i ra
international, avec les mo. aves paroles de 'a ral
dalitts d'exceplion de la vie ..u_,ke__ -
6conomique des nations, cet
arrlt automatique et multila-
teral des grands programmes
de constructions navales est
pratiquement irr6alisable.
Donc...
Cependant aprus les dis-
cduri des amOraux, ce n'6i-
tait point I'opinion du sdiua
teur Borah qui importait le
plus. Sans doute, on dot lui
savor bon gl e de sa ddclara.
lion pacifiste; mais ce que
ptut6t l'on aitendai', c'6tait, I ..: . .
sans aucun doute, un desaven C C~xeu Alfred N. Cooke.
fourni par le Departement de 91Pl Rue du .1h Ig0StU de l'Ehll
la Marine aux paroles de I a- Vient d'arriver huiled'olive
miral Hughes comme a celles I Duret par gallon et par ou- I
de I'amiral Plunkett. On pr~ta teille.


LA PREUVE IST FATE
IDepuis vingt jours q(uaind( I.ous a'.ons mis en venic, salns
bruit el sans grosses r6claimes,nos distiiMcs irtanq';iis tie pho-
nograplihe

Plerfectapho el
Nous avons :iilemnt obten'i Ic rec ) Ides vents eon
dlisques (0))i-()\.
C est la )pri eii c ( e l public l.tii i' i-'- j izlz t)an(,revi
a la vtritable i ml ueii C.
El maintcenant avatilce notlr i )-t-s :*i rlillerie avec les
I)isQuuEs ().)I<)N
qui sont les pls rt'olliom s el les plus rK;)uantlds en Eu 'rope
et prcsque dans Ibit le moUnde'.
VOtis Irouverez ,lals ces disque;s t,) Ic I.i uni si ie cl tlssi-
que (()perais,Oipt'retlcs)cl les meilleiurs miorceauix modernes
chants par Ir's )pls grands artistes IPat'si ns, tie I'()p6ra
Comiqud etc.
D)ei.anlrcz nos catalogaes des (lisqiics
.k)I)EON ct I'etEl'lITAIlIIONES)
Failes-nons iussi lune visit et nous nous lerois tn plaii
sir (dc vous jou'r tous les (disques que vous voudrez essayvei
Visit:'z aussi nos I PHONOGRAPHES"
qui sont incot i parables en clarlI de re'production,s)liditl,,
maltriel bon, 'travail trs soign6.
II y a 30 modles (livers pur touites I )')urscs.
NOS C ) EAL'X
A titre de ,rclame nous vcndrons au fliers des prii dIe la
concurrence qui Iqucs uns de nos Phonographes, Meutiles
de grand Luxe.( en acajoux, Ai bronzes ctc', prix 82 et 105.
dollars.
C'est le mncillcur cadeat, et pour toule la vie, que nous
pl)o rrio.li v mis lairc et que vous |tl Vi" /.I l iaire A vous-nilleii
ou a vos amis.
AGENT'

J. Ka rayany
Rue de Centre No 1303, (En face de la Lglion Allemande ).
PIort -au-Prince.


Le Carnaval

de 1928
LES PRIX
lo Li" ,i.us iE.UL C1ii.A : Lee
Cigne )
Manufacture de Cigarettes
FHepublicaines 1 service
i liqueur en cristal.
2o L'Au-ro L.A MI:UX 1)m:o-
Auto No 27(;6, plaque blan-
che 1 coupe en m6tal blanc
3o -- L'ALTO c(ON'I':ANT L.:
Pi.'s BEAU Gt)oUL'.::
l'a'ito marque < Chrysler,
masques t rouge ct noir I -- 1
lampe lectrique a sujet enr
bronze
40 MASQUES DlI;GUISI:.S AVEC
ART OU AVEC O%[ IGINAlIT' :
lo ( Unc PIoulea J ustin
Duchatellier) 1 coupe en


metal h'ane.
2o Le IPnen Michelini)
1 lampie 6leciique ai sujet cin
bronze.
,o MASlUEss 1JUFoxs:
Le couple en noir de
((Grands Mounes enlttes,)
(Les trrecs Dandii) 2 caves A
liqueur.
()O --E' \ ANTrS MIiEL'X n): (;'IS:S:
lo de M 'iltis 1 gobe-
let mntt:il argent
2o de G. Elie 1 goblet
metal argent.
3o Un enlant d'-g u is(s
en ( patrolol, 1 gobelet mctal
argent
4 Enlinlts McGuflie el
.luvet 1 gobelet imetal argent
1 pendulette
N. Les laureats solnt
pries (de reclaimer Iulrs prix
;1 'llaotl dic Ville, d's lundi
27 du courant.


Le Roi des Rhums

c'cst Ie Nectar
lUED I l HI, Nf i e 1,L'ETAT V" 1914
BAISSE SFIH LES II1IX
Rhum courant 4, 5. el ; goturdes gallon
D)e Sept A Cinquante ,Gotirdes
En ho l illes i partir dos e de 1,0 la db ,tleille.
Le lihum Nectar labriiqu d'lun setil etl d nie produli'. 1.:i
dillerence des prix se trouve dans la vicillesse cscomple
10 o/o sur tout achat en gros.
Liqueurs et Sirops de ;ttcues sorics aux prix de Cinq
gourdes la bouteille de liqueur et deux gourdes cIaquanto
la boulelle de siro)(.
iE'X'iHAIT'S pour Kola, liqueurs el siropl) p ir litres de 50
bouleilles tn detail : dose pourun et deux litres pour
Creme la C glace. Solrbele.
Extrailv pour parlumturst
Eau d Ic Cologne, Eu de Lavande Violette,ctc.
Alcohol rectified pour liqueurs pour pharmacies
Alcohol a bruler Clairin - Cae Sucre, etc etc.
A ol i t ri 1 .. .


lolIre IL
^^---


...a vu, jeudi soir, vers les 9
heires, z une petite pharmacie
hie :chlialnnide de Pl Place de
la Catlhidr'le, deux employs
qui achevaient leur journal en
c h i ni r a n I e compagnie. Pour
I'Iheiure, les drogues ameres
ii\aient c&d6 la place aux douX
pripos e le souriregalant avait
,ihass des Ironis des deuxjeu-
ices droguisles lesplis qu'y creu-
st, ouio)ursra l'effort quil taut
pour pulv6riser, au Iond du
itortier sous le pilon, sulfates
AuI noix vomique. Bocaux el tfa-
.ons sous la lumiore dlectrique
.clatante, refldlaient les minors
Tes deux a belles ) qui l*gantes
Nt coquettes, se miraient tleurs
'eux sans regard d'un Hippo-
rate el d'un Galiende stuck. On
.Intit deux A deux. Le rez-de-
hauisshe, pharmacie, oftrait pen
'!e cominoditF. .'.vnvoyant au
liable mi decins et malades, on
lerma boutique et passa A I'6ta-
ge.
Mais voilA (i u' la porte o1 on
!it, accueille b6nevole : *Servi-
ce de nuil : Sonnez r, un taetl
leur de pied dans le plat heurle
";fnorlundfment. LA-haul, laIte:
's tiotrrompil. A Ia fen6tre apsa-
rait la I r i mn o u ss e de l'un des
deux pharmaciens.
-- Que voulez-vous?
D'en bas une voix mnonta.
De I'huile de ricin. Pour
une malade. Tr6s indisposee.
De I'huile de ricin? inter-
rogesa le droguiste, tonn6.
El, sans plus, brusques, les
hatlanits de la fen6lre claque*
renti, se referinanl.
I'a.utre hi urta encore A la
porte, ell-t)as.
Centre un judas du platond
des 16vres s'appliqu6rent et une
voix d(fgringola, brutale: il n'y
en a pas.))
Et la Ietc reprit IA-haut, tan-
dis que lai-bas, hideuse, r6dait
la Mort.
... a vu, une lois encore que
est l'tiutre t(ui avait raison.tci,
lorsqu'on volt un pont, pasaezA
c6t ; lorsqu'on lit a la porte
d'une pharmacies : Se rvice de
nuit : Sonnez! ne sonnez pas.
Le service nocturne est A I 'tage.
Des marines am6rioala"
re9us par le paper
Trente huit marines am ricains
ont 6t6 reus en audience aspd
ciale par le pape Pie XI aujour-
(Ilui. ils faisaient parties de I'4-
qui)paige du croiseur (( Detroit s.
Les visiteurs ktaient conduits
par le capilaine John W. Moore
et le commandant George H.
Laird. II y avait un nombredgal
de catholiques et de protestants.
Ils out tous embrass6 l'anneau
du paper, qui les a questions
sur lear croisiere dans la M6di-
errance.
t

Le ser ice postal par avii
i)emain, 28 f6vrier sera inau-
gur- un service hebdomadaire
,l',change postal entire Port-au-
I'ritce et Santiago de Cuba lr
,ivioni de WEST INDIA AERIAL Ex-
I'IHLSS.
i a correspondence de vant
Otre ex ~diee parcette voie sera
rescue, la veille du jour de d6-
part de I'avion, jusqu'A 5 heures
de l'apres-midi.


I I I


____ ?~ __


i-- .-.LYIL-IY-LLC -II--


4,dbjjAjjjNjjpw- mqft










PAGE -2


,::,ERNIERES 4Nouvelles

de L LTI'RANGER
(< i 4 >.. .* '1-*"


LE MATIN-27 F6vr;er 1928


.A *I i .' J Lt AI


Jr. irjU


--*3**o -A-Geneve
naisesqse deroulent dans r cal- GENEVE- M. Carlos Man
ib. es1 r.sdliats seront procla- de Cespedes, ministry de C(
nis demain. A Paris, reprisentera son
rtn __ I -......: -z. .. P.. ....A... :i-- A. 1


utel
:ubs
as5


Ia uiu ifWet u tariff tempo-
raire frnneo-americain fut ila-
bort en novenmnbre en wvetudu-
quel le cabinet Poincare r6ta-
,lissait I'ancieni tarit avec les
I e s Etats-Unis s a a u t dans
les cas sp ciaux ou le traits


S tats d e sa elections g6nral-s N. le mois prchain. blissait des minimsupni
d'hier ou le suftrage unive I iVY La France a so'- b lns aves mlnm S rieua Irs
...- Le. .. .....a.rit avec 1 Ani&Aque a 6
ti mirue pour la prom eenoe principle des psetes re- I dansFs c r I.starif
It toir:l I "ox? s.QBas r6serv e qu'ils a v .r1 r le
a 9 s Da a soi osr accompagnes de gquarn v- i
I li pa i ties sulfisantes. A la reunion de Le program e naval
Sl i! 1 11 ps la commission de s carit de la Ids d itataUi leI
Il Dt. Syki i sociAt6, M. Paul Boncour,,del1 WASHINGToN-La commission
parti gol rnemental en a 13 gu1 franqais, reprenant la dcla de la chambre, rduiant.le naou
el Il l rien 1. i ration faile hier par un delegu yveau programme propose lar
AI SMiMluseito a obtfeu anglais que le d6sardme-t e lte gonverninteut, a d6cid6 d'au-
13 sieiyuki 5 et tes pro la sscurint sont d6sproblit6es toriser la construction de 15
letarl inseparables, a d6clar6 que les croiseurs et d'un navire porte-
BUN- Susuki, president de travaux de la commission de- avions au lieu des 75 bAtiments
la Federation du travail, a t6 vraient s'inspirer des principles pr6vus par le secretaire Wil-
S4lan A, une.forte majority. du protocol de GenAve qui pre bur.Elle a approuv6 une clause.
,.... TOGIIO.-- Les' rdsultats des voit des sanctions centre touts d'apr6s laquelle au cas ut utn
., 6lections.au Japon qui sont com aggression. II taut, a-t-il dit,com. accord quelconque concernant
plets A l'exception d'une prefec biner I'arbitrage aveo lei mo- de nouvelles limitations des ar-
,f. turedonsent une faible majori- yens de le fair accepter. Alors moments navels serait conclu
t 6 de.dix sieges au parti gouver que la France pr6etrait un ac- par une conference internatio:-
,. nemental Seiyukai A la Dietr. cord general A un accord.bilae nale A laquelle participeralieit
S, tral, ITtalie a recommande les les Etats-Uais.Le president sara
, ,sA B ee 1s lIaislatves flies accords partial don't I'etfcacit6 autoris6 A suspendre on toat on
PARIS.- Contrair t aUn serait plus grande A condition en parties les constructiis,' qa-
,, brA, d'apres lequel le gouverne qa'lls soient conclus par ls pays vales autoris6ei pat tI esat t
mentt aurait intention de oecu- limitrophes. La Finlasifd a de- acte.Les 15 croiseurs prevus e-
llr. e 4 s daes des Alections legs- amend# qu'on indiquAt une m6- raient de 10.000 tonnes et le na
latives., ha dates du 22 et du 29 thode g6ne6ale pour le cas ou it vire porte-avion de 13.000 ton-
avril indiquees pour le premier n'existerait.pas de moyeas 16- I nes. La construction des crol-
4 le second tour do scrutiny de- gaux reconasm 1e discussion a seurs est estimeA 17 millions de
.,meurent ddfiitives. 6 e ajournee jusqu'A deaain ;. dollars par btiment et a 19 anil
de plus grande facilities par ia lions de dolars pour le aroire
I 'Li o aveau cabinet transmission des nouvelles do porte-avions. ,
3'e yuas1ola Gen6veauxpaysdunord ed 1 i
PARIS- On mane de de B- sud d'Amnrique et du Levant Les res a r6parer '
gr de quo le nouveau cabinet a oht t616 obtenus aujourdcrhui par Nous signalions tout 'rFcet-
N 164Aflirtivementconstita soas inauguration d'un fil t6Al6gra- ment A la Directio Otia&rale
topr6sidence doe M. Vonkitch- hique direct entire Gen6ve et des Travaux Publics Iltat 46-
Svilch.M, Marlinkovotch est no a Londres. Cette ligne pent trans- plorable dans lequel 'so t'oive
.6 ministry des affairs 6tra mettre trois messages simulta- a portion do Ia rme des Cdsrsa
gres n6menut. sita6e entrela rue du Or Aubry
XS vqiz quA set qt Fr,. ia I.~auh.a.iIaa.. el la rue du Peuple. c


NICE- Edmnond Clement, !l
M,, cbre tenor franfais, est mot
.. ,N aujourd'hum.
Saccords e,*amsrian emtrria
Ces'folgues du airl d'ome primeese
BK LiIN-Alexander Sabko.,
maria de Ta princess Victoria
.Shakimbergippe, soeUr de l'x-
"taieAr, a etW arret, ce matin
dtils an cat6 sous I'accusation
S''av6ir brutalise une employee
de et ctablissement. La police
de Berlin examine la possibiijt
dea son expulsion d'Allemagae.


PARIS- La chambre, discu-
tan lqs tafits 4oupniels," aj. op
tM l, project de ratification de
l'accord commercial franco-alle
mand. Elle a vot6 la ratification
des accords commerciaux avec
I ltalie et la Suisse.M. Bokanow-
ski et le chef de la Delegation
allemande ont paraphe l'accord
relatif aux changes commer-
ciaux avec IAllemagne dans la
Sarre.Le traitA commercial fran
co-allemand a eu rannee dernie
re une repercussion aux Etats-


tcette parTle ue iU vuon peui-
que, crevassee, sillonnee d'une
multitude de petits caneux
creuses pan, les pluies,mest im-
praticable aux voilures, c'eot A
pine si les pistons peuvent y
marcher.
Nous renouvelons notre re-
jqete A la..G. T:. A, espirant
pqu'il 4d ndis sera phbieitances-
saire de le faire un troisi6mei
fois et 'q l4s rtqtions id-
dispe tables hero ex6cut6es
dans center parties de la rue dds
C6sars.


d


En vente : A la Pharmnacie Centrale, Pharmacie Boar'raine,
Pharmacie Buch, A Port-au Prince.- I himolon..
Brutus, A J6remie et dans toues tes beonues Pbar?
macles. **


La leterie de a Ie Crchke.
Cumme nous 1'avons deja an-
nonce, le prochain tirade de la
Loterle de la Protection de .'pnP
face organisai au prof(l, de
a La Creche i aura lieu le di-
manche 4 Mars prochain, A 9
heures du matin devant Pari-
slana.
Comme on a dA d6jA 'le re.
marquer, c'est la seule loterie
qui, ces jours-ci, a adopt# l'ex-
cllenta syst6me du tirage en
plein air tacilement contr6lable
par n'importe qui. Si l'on ujoute
& cela que ses tirages ont tou-
jours eu lieu la date inoiiqube
sur les billets, on comprendra
pourquol ceux-ci sont rapide-
ment enlev6s d6s leur mise eu
circulation.
Auqai que chacun s'empresse
d'acheter le sien pour le tirage
du 4 Mars si l'on nue veL point
rAter la chance de gagner le
Ivos lot qui eat de 2.000 gdes.


A loner '
Uae grade mason P; dtago
compl6tement A 'dpruve' du efu,;
Jime ree des Casrnes, aveo totes
aes d4pendances se bou eat et LUec
thambre do bain ;ie premier orde,.
8'adreaer sa No 327 de.la rpe
des Caserau.
p V


' 1 -


e


ASSUREZVOUS a la


0' r I :


TI I
''I


Im ym


.


. assurances en viueur


S.Assurances nouvelles en 192
'""F Adit A d '


Dpividendes a distribuer aux
~~~~~IIt) I I I ; , !+ + I i


Assures en 1927


402 1/2 millions de dollars


)7 77 1 T

Aw


Eug. Le B0sse & Co,


F


Comnpslsas Coais~:Iales1
L.e Bureau de RpeOent
des qp6rations lepFor .jp do
112 Janvier n'ayanit pod vid6
. les jlectioni comm intales pour
(les Corti nunes des Roseaug et
Sde I'Acil-Sameli, I16 Ptfidoent
de la R6publique a, par' Atr4ts
insdris au ((Moniteur ,,'nom-
imut des Commissiohs charity
.de grver, jusqu'aun pt chalnes
elections, les intnts.i.dckices
IComnmnes ,. ., ,I.
La Copamnirsioa .4 o$ auz
est ainsi compose : AI4.0ffpph
Jn-Louis, president. C.,,ye-
mitte et Louis Berjalin, me-
bres. Celle de I'Ac dl-Sarit'd' de
MM. Mentor'F'lix, llrMiidcWt,
S. Paul et A. Coibert,-memtres.

Les dralpes de I'aqogr .
.La Contaune. du Dond~i,D6-
partement du Nor ient d'itre
lethLAtre d'un. drame n pouyfvn-
table .. .' ,
Genestin peoin' di,t Lapix,
ayant remarqu ,ije Su rema
Marcelus courtisait l'une de'ses
cohabitant'es,'solt'd'tir, do
celui-ei unelvengeande i'tdi'ble.
D'autantplus- terrible quila so
servit.dab n'nfidele comme*Ins-
trument. .En effe*ttil ednalthdit
avec elle et tous deux .tmedient
un piige au trop apmpureux Mar-
celus qui fut, sans plui, etrang16
et sotcadavre jet'ffaiias in ter-
rain vaguti'itnd prds di fieu
oi le crime s' lnit aocbhlpli
Le cadavie fut retr6uve6i et
I'enqutle iudieiaireanussiI66 ou-
verte aboutit A I'arrestationides
deux coupables. .. 1, '.I


La ride dePort aun Prince er'
bienl6t dbaras deS'paVe
D6 gandils Iravhtux Vot1t'1ro
bient6t e itrepris d ons It'rAde
de Port-aU-Prince'afin;d6l& Ie& .
baurrasser des notbrewaesupa-
vesquis'yIrouvent,. trio i Ii
Les propri6 t sires. ero:6pa-
yvis ont eWe ,avisi .datvoirthr
faire conupi1re au .op. p 6R tint
des Travamx PRuIs.4. pn
delai d'un mois a partirdu 16
livrier courant. Passe yce delal,
les travaux n6cessafres. *erdnt
entrepris sans autre a is.

(AIGLONAR.| PARil8ANA
Comm e nous I'avons dejiA re-
late.,les Al6ves de ,l'Eole Nbr-
male oftirol, sous,,pen,. A Pa-
risiana, une grande soie tha.-
trale. Ellcs montre'ont .L'Ai-
glo n; le grnd dr ame' hhitori-
que dEdmtond Rosfarid.
Les rdpftitlons vot b-o train
et la tale aura lien au mols be
mars .prochain. .,

Legons pxrtlculltrp
a dom ollo re ,
'Classes de 1/e1 ah1r er 1


I S o remruit "-%
S S'ajressr au., r4 m


,.m e: .,, ., ,


I il
I *
I II 1 ..i


~.II(1.
I''
5.
r ,
I I
'I.
P.* tIl


V
,~. 4


_ __


am consed. e s


_ 1 __ ___ __


~1~111~1~ .3LllLI


'I


I 1 4 A A w


: h ;










216me. ANN.E No 6329
Port-au-Prince
t el6phone: 2242


Le Malin


PAGE- 3
Lundi
27 Fevrier 1928


V. Briand viendra-l-il
ana Elalslnis?
Lors du retour en France de
Al. Herrick, ambassadeur des
Etals-Unis A Paris, M. Briand
lui a, une fois encore, assure
qu'il avail le plus vif d6sir de
se rendre en visit en Ameri-
que.
M. Herrick a conflrm6 A M.
Briand 'invitation qai lui avait
t46 ddja faite de venir assister
Siu centenaire qui sera c6l6br6 A
Cleveland en mai prochain. M.
Briand a r6poudu qu'il ne cro-
yait pas devoir refuser nette-
inent; mais qu'avant de pren-
dre une decision, il lui fallait
attendre de voir quelle tournu-
re prendraient lea choses A la
suite des elections qui auront
lieu en avril prochain et qui
empdcheront probablement M.
Briand de s'absenter de Paris
pendant le mois de mai.
On demanded
Des ouvri res.
S adresser A 1728
Grand'Rue.


S. HARLES LEVINE
IlI AlA1 IIVANE


* ,L'ttl.1al atonu
de I'Italle
i* ** k *


Ft prebablement a Sab-bDfa.lage t Its uvelle slrth a" "u' Me i i
G Oel T U .a-Pr IMeB
S---- Un d6cret rendu public le mois N- *
dernier, prohibe I'emploi de tous
M. Charles Ldvine qai, apr6s bible elt ivres de prikres en al-
Lindbergh, traverse rAtiantique lemand,ausasibien dansles'Ecoles Dr n. lda, u M,. e "
avec Clarence Chamberlain a et les 6glises que dans lea mai- 95"
board de son monoplan a Mi so.n du Tyrol do sud, qui fait au- Le mis tr siltsies erselfit A Saint* Ro3 s4&lamS
Columbia el vola juqu'aux en jourd'hui parties de I ltalie..Des vi La police a interdit A Paul Ce matini, A 6 hew4&/ a 61
virons de Berlin, a d6cide d'en ait.s domiciliires seront ef'ec- Diebel, minnur sil6sien, de don- c616bre an l chase eftis Pen-
treprendre, lui aussi, une tour- lt6es et ceux qui no so conlor- rer des representations A Vienne 4 sio na Ste. Rose aLimae, a-
une a6rienne oau Antilles. meront pas a la loi ssront asiv- parcel qu'il availt refuse de don- lue, une grand moem d re-
L'aviateur so rendre dinecte- recent punis. nor une rlpr6sentation gratuit aquiem on m6moire doe Meda.
ment A La Havane; puis, de IA, Pour expliquer cette measure, M. devant les policies pour prou- mes Vve E. Mont-Roser, VW H.
A SantotDomingo et probable- Mussolini a dit que cette restric- vr qu'iI n'y avait pas de super- Greger, Vve Archibald Lilavois,
ment A Port-au-Prince. lion ,tait le corolaire natural cherie de sa part. Diebel est bien E. Loie etVve B. Canal, socid-
Dane, son raid, M. LvIe se- d'un d6cret pr6c6dent ordon- connu pour simuter I'agonie du taires d6tc6d6es doe associationn
ra accompagn6de WilmerStultz nant que lea anfants allemands Christ sur la croi avec des clouds desAnciennes ElveadoS' Rose
come pilot et do miss Mabel el autrichicas reVoivent leur ins- lui transpercant lee mains et les de Lima.
Boll. Le a Miss Columbia v de- traction entierement en itallen pieds. De nombreux parents, amis
vait s'envoler de a Roosevelt aussi bien chezeux qu'au dehors, Le mineur allemand ne so re- des d6tuntes et presque tous lea
Field depuis le samedi 4 fU- chose qui 6tait impossible par fuse pasA op6rer devant la po- membres de 'Association assis.
vrier courant; mais en raison I'emploi des livres on allemand. lice. mai il pense qu'il doit are talent A l'offlce religious.
de mauvaises conditions atmos Ce decret a caus6 une vive el- payo pour cette demonstration. -.
phDriques, le d6part fut ajour- lervescence dans le pays, etun Dernidrement, A Munich, i eat ... ..Walker
n6. D apr6s les dernimres nou- journal local tait observer a qu'- rest cloud sur une croix pen- W H I S K Y Johle Walker
velles, M. Levine n'a pas chan- un entant allemand ne devrait dant plusieurs heures en fumant Black Label & Red Label
gd d'id6e, mais il attend que le pas 6tre lorce de prier on italien des cigarettes et on plaisantant i traichement arrive chez
vent change. aux genuoux de sa mre.,* avec lee personnel de Ia salle. L. Preetzmann AGGERHOLM


La


HASCO


sa Clientele la mise en vente de son nouveau Produit

veritable Sucre raffine de Premier choix.

DEMANDEZ LA MARQUE
.j


La Maison R. T. AUGUSTE


Depositaires Exclusifs, est en measure de remplir

toutes les commander.


Or 7.50 dollars


les 100 livres.--Or 7.00 dollars par 25


Annonce a


f





t

I'


'Port-au-Prince


sacs


_ __ __ __ __


_ --


I~ I -


t I


- I r -- e II


- :1 I


Ao


~


A_ -J










PAiG 4


'aUM*f P t prJ r 19M8


LA QUALITY DES

PNEUS & TUBES

est represented


par.

le


mot


TfIestone


En achetant des Pneus et Tubes


tone


Vouans onomiserez beaucoup d'qrgent et eviterez beaacoup d'enuius
durant I'annhe.

Les products Firestone sevendent aux prix raisonnables et resistant
surtout lonqtemps.

Propridlaires des camions, propriAtaires des automobiles lourdes
et ,le4.ies, to is ont les mimes avantages de rouler sur les poenm
fi-dstoue, Ie Pae1 a da J) i.,


Nous avons
de pneus"et'tub
Firestone ehez


un excellent assortment de routes les dimensions
es, etf nous recommandons les stocks des produits
les agents s'qivants :


a Jean Luciani & Co. Cap-Haltien,
Mr Fi Maurasse, Port de Paix,
Antoine Geflrard, Gonalves.
Clement Pinard, St.Marc.


Mr T. Gousse, MirgoAne
M. Desqairon, Jdrmie,
Elias Saliba, Aux Cayes.
Ed. Lauture, A Jaemel


L. Preetzmann-AGGERHOLM & C


Phone : 2254.


AGENTS GENERAUX, Rue du Qual.


-
I


pp- M '-6 -


(Chaque chose ici-bas
unef Police pour compen
Les polices de la

Genera

Assure

de
garantiront votre person
\'votic automobile contre
i" ,;trui dans sa person
dg Ats causes par la toud


g Veuve

b SOUS-AGENTS
i4 Plort-au-Prince:
.0j .IJcrcnie: JEA
0B


a sa compensations mais chaque personnel devraitavoilw
ser les accidents personnel ou de feu.


I Accident Fire & Lite

since Corporation Ltd.

W Perth & Londres

ne centre les accidents qui vous guettent A chaquepas,
collision, vol, ten, toudre,malveillance,dommages eats-
ie ou dans ses4biens,votre maisou centre l'incendie et les
re.


F. BERMINGHAM
AGENT GENERAL


G. GILG
AN BLANCHET


Cap-Haitien: Lo de CATALOGNE
MiragoAne: TOVAR & Co


. ~nr r.~.:r~zi Ii i:. g z:


La Viass de 111il6 retreomiera-l-elle Nouveau phare
ses bras ? DepiAs le 12 janvier rcoul6,
... I nouveau phare a pla
Un arch6ologue danois, le sur' a c6le d'laili. II a t
protessear BlinkenberL. a t616 las PoinI' La Pierre, au nor.
frapp6 du fail qe lee stlues de ouest des Gonaives.
Venus qui M trouvent disper- 1 po"itL du feu est i 19
s6aes dans les musAi ldo'Euro. 272T de lalitude Nord et72
pe sont presquo ionte plus onu 45' 36" de loni.1'r. Oiesf.
moins mutile. Le feu est blanc a ecats in-
Partant de fid'e que I'on termittents. ,1 : v,",re teor*
pourrait, sns recourr a un male de 9 mil)s'. .u Iur6e do
traquage, retrouver e Ir. I'tincelle est de 4 secondeset
ments authesli ues qnalfot df- In dure de I'extinction de 2 se-
taul,le rofesur ajrj.cA sons- condes. 1 et pla c, ~ un as-
tateranuun inarbha rprln.tant gle horizontal d ', ibilit6 do
une tete doe l name dre baet6 192 degrrs.
splendide, appartenan a un La phare est allum au som-
muase 'scandiav, astrouve met dune tour u...et de coa-
6tre la pice qai- manque A la leur blanche vis~ilb: )endant le
Venus de Bruolles. jI our.
Des lors, il propose de syst- .
matiser ce genre do recherches
et d'etablir des changes entire oquIlles amasanto
0le muses dEurope, de ma- Coquillanu
niire A pouvoir restaurer aa- En t6te d'une pro:ation dans
thentiquement 1i plupart des la lAgion d'Ho ineur au tire da
statues de la dee6ss. Dpartement de I'ln ruction PU
Mais la Veuts 4 intgrale clique, un journnt parisien a
nous reserve peut..tre des de- mis ce titre:
sillusions. Venua n'etait-elle pas 4 M. Herriot deiore un certain
plus belle quand on no la con- nombre de pcrsonaalitAs litte-
Saissait qu'lmparlaitement, raires et thstrales.-
quand elle nous laissalt quel- M. Herriot, on le dit, est un
que chose A ddsirer ? gros mangeur; mais quel quo
Et si, par exemble, Ia Venus puisse ttre le rob'iqte appetit du
de Mil6 retrouvait, par hazard, maire de Lyon, hAtons-nous do
ses bras, serait-elle d6sormais dire que le ministry n'a d6vore
la merveille, qui nous a tant ie- personnel et que la m6prise no
trigue au temps ot elle 6tait... vient que d'un c change en v,
manchote ? typographiquement.

ASSURANCE


ContRe, Accident.

Royal exchange Assurance

Londres

it i g deputy 206 ns 2
Cfltd Dd.,375,000,000,00.
Vous uAes Axpoe ax accidents ou aux IMaladies Graves, a
Obaque moment de votro vie.
Nous assuroas centre tons accidents soil par Auto, Chevaux,
Chemin de Fr, Vapear,Machines ;enfln do n'importe quel accident.
Nous palerous pour Mort oc:asuioia6 par a idert, juiqua'
Dollars 10,000,00.
Pour pwrte des Membres lu corps occisionae piAr accident,
jusqa' Dollars 10.000,0(.
Poar lacapseltl provisoire, jasqua' 60 dollars par seimaine.
Pour ltpaueit4 permaueute, 30 dollars par semuine, pour la
premiere anade, t 500 dol. par an pendant 10 ans.
Touns solos edial 1 chirurgical par votre propre midecin A
aotro charge. II,
En cas d'accident rE6siltat en Mort ou "une Malaiie, qil vous
empAchera de travailler vetre afamilla, aura auc ane c sa d'inqui
Prime annuelle Dol. 5, A Dol. 40, selon montant d'asfiranoe,
Nous atras une assurance pour cheque homme professional
soil MUdecia, Avocat, Inlgniear, Dentiste, etc.
SObauoe comeroant, commis, Maqon. Charpentier, Professeur
d'E8ei, Banquier,Arpeotear,Journaliste, peintre,etc., de 18 A 60 as.
ftjRempliz Ie coupon acideauous,et ns ous s enverrons un prot.
pectus avoc tos lea ddtai qui peuvent vous ,int6resser
f; Nous assurons aussi votreAult contre d-oninge3s t tous acci.
dents. inceadie,:Foudr, vol, te 6
Le propridtaire contre acIlAenV nconnection avec l'Auto.
Vos pa ecatre pour Ie m6we.
Votre Magasi A privde contra incendie et la Foudre.
Nous veusabraafons sans enamen medical *'
AirCaribboan Trading Co. Ltd.


Agents G6n6raux


Royal Exchange Ass -rance de Londr es
Dopt Accident
Chers Measieanrs
Je sils iaterosed dans une police d'assurance centre
accidents pour Dollars .. .. ............
So Veull bha isfivoyer sans aucun engagement sur mo0
port, tons lesdails .c okce saint.
I Ie II_- -- ---- II-II- ----^
Address ... ,
S Occupation -

(X) D nneslei 1b setat de a police Dol.1t50 minimum 10,000
Demanded posepectls et reseignaments au
Garibbema Trading Co. Ltd.
W. QUINTIN WILLIAMS, President.


_ __ ___ I __ ~_ __ _~I_ I


- r


L


I~ L _ __


~,~I~Yn~'~~Sb~n~P~nh~k~


** .-


i i . ...


_ _


0,s


b


-- ,











'' '/IE ATlN 7 Fvrier 1928


PAGE -5


1 /




, '





il I I" I
<* 1 11 .)


I,'/. I
m'l" I


Atf It
J<'1'.


i
S$


lananma Railroad Steamship ine
service de l/rt et de pasqp
NF-W-YORK ITY N. Y.~STOBAL, C tANAL ZO rW s pS de la Co L
OUES'j de IAMAIJlUE ASUI.
Iplus r~apdc cl 1e lusdirtct 'tc d.lt .iitHp Lt .ycrs et du frd'tent e aiti
lI.s norls Europeens via New-oil et Cristobail, (camial /', Isthme de Pal tma
Soici la listed de nos agent pur les principaUnx pot is de l'Europe :
Angleterre Ecos s France
Mrs, G. W. SIIELDOM & Co-- 17 Ja.mc4 Street, LIERPOOL, ENGND
EN F'AI,, ^0)^'IGUN .,l
Mrs. SIHELDOM AC' sontl reprceanti ., iiaOm.i rt s
parliesmaisons isuiautes: Mrs. E. .-44mBeweb.1
GELATLE Y IANMEY & Co '21 Allengade, (:, itatWA
21 Ruede la lRipbliqic t (GENIES
Marseille Italie
HEr NJ PERON & CiQ Lt Mts lll:NIII (:OE & CLERSli
53Ouail Georges V Piazza S. MaUjfo,,No.,l1 .1


Havre
HERNU PSRON !& Cic. Ltd
Rue du Moulin ,4 vapeur
Boulogne s/Met
HERNU PERON Cie. Ltd
95Rue de Marais
Paris
HERNU PERON & Cie. Ltd
Rue de la Tranquillit6
Dunkerque
HERNu,, PERQN- Cic Ltd,
O .ddeau x

0. B.1


Genva. tle a, ..
CilusrIxrA NottwAY' '
;I ntlernaiotibl .'. .. '"'
Speditionsselskad
HAM ioulo, GEIMANY
Mr II. \Vogemann
iami)o u rg, Germainy
GoT'rorTncE: SwiW. ,'EDEN
Nordisk Express
Gottcimuburge. Sweeden


rhomDson


Office Telepl6otefNo.


General Agent
4' I Port-al.,Prince, 1 .jti
Private Ietphone No. 2525 Geneu l.


Prodel de Po-I au-Prince dans On demande uaeecole h I Plato I
les Cminuines de son Arrondis- ,i
sel-IPt. Dernierement, nous disi ns
r i que les habitants de << Plator )y
-Ve drei. ii, M. C niien ou se trouve depuis un de ni
Magi irc, I'reet des Arronr.is si cle une cIapeleu place sc us
seme uts de Port-au-Prince, de le vocable de St-Roc denim n-
Mir alais et de Lascahobas a daient que leur locally u6t
qui .J-J Capitale pour entre- pourvue d'une cole rural [)
prefte,, otne tournee dinspec- feursenfants pourraier appi n-
tion cAnts les Communes rele- dre a lire et A orint'
vant de s.> juridiction pr tecto Daprrs nos in ormatio s,
rale. nous aurons, comme on dit. utne
Par'oi, 'a Mnirebalais, a Las- demi-satistactiia .LasfA.-bita is
pahobas, I 3ellad6re, les auo- de Platon auront leur eco e.
i lri t i'is capalesles II ioact don- ,, pa s.J. 1 61
naires cvlIti, lei enotaliton blisse tetnt scolu e o dm Ite
nai, c ,vi d, .abi.i is y transporter celui de Thor. J
serve at Prlet I'accuel le 'est tce qu'on apple le '
plus sympathique et le plus solutions bhAtardes; car sis ds r-
chl eux. mais les enfants de Platon potlr-
SLe PKrIt a visit les dirices ront. caller A i'ecolq, d6sorm is
publics dipen last des Adii- aussi ceux de Thor ne le po r-
nistra 'Lii h co:-'nunales. 11 s'est, ront pas. I
par, tt, iniutieassemeni rendu La solution est done bolted e.
c dIe la minarche des diffd- La seule bonne et 4ogique A
aCryiCs dde I'administra- adopter par le Dpartementei tle
es C)nniunes. I l'Instruction publique est le,
fonder une cole A Platon iet
sc,; visits d'inspeclion idbes de progrks et de just e
::en i ant 6 Ption-Ville, du President Borno et ad p o-
l.-Bouquels et Arcahaie. gramme de rdalisations de la e


3-j1 i


euvergure qu'il a adopted pour
4rdpnd. es lumnAies de 'ins-
I t uion dans les masses natio-
nales.


Horn Line
Le steamer a Rhoeno venant dc
Kingston et des portlir do ud esV
at:~;rdu d la Capit.lfer3 Mar3 W
1.928, en route Ie swse jour pour
I'Earop,, pregnant du frAt,
a 'Le stfamer(( Consul Hora n ve-
naut d'Eurorpe et des lorls du
Nord est att endu & la capital vers
e,20 f6v;r, courai, 0ea qute ie
i6ie jou Iur Kti ltn ia o aant
fret et passagers.
General Agentur Ddr II rj. Linic.
Jobs PEr ERSEN


- - ---- -.- e~ -- -


A. de Matteis & Co

Representants pUor Haiti


C '. "


-- .= J1 5-, r"i l l


AL I ldrLdN


-1 -- r -


|


Le twcessaie .* 'od-
year. pour r 6jlia.r a-
tionde CllAMNItES A AIlt
est indispensable aiux
Motoristes. Aycz en
toujoursun dans vo-
tre.automobile.
THE WEST INDICES
ffITRADING Co.
' i-Port-au-Prince
Cap-Haiticn, Jacmel
Gonaives


1 *1
I.L h--.--1


Q00D


-. .. -


_ ~- ---


- --


maHr+ -- revrmr I 8


a


t 1.


---AMMN",mp


r I fr


*- a 7


'J :


. r
t.






[,.'
"."

..i "*


LE' MATIN 27 .FA~rier 1928


.~ ..-L -- -


rGLOBEOL

donne de la force
a- ewalrtd ir eM as


Convalescence
Neurasthinle
Tuberculose
Aa6mlo


L Cs. J. CLOBCOL
*gWUMRe la force nerveune
a1 rad ass u nos raietmin
bou our o nersio. leur


e post pri seatr ia @A
(Mraplie rtllelelle, deat 'oe
A parfol vbult f&aie, -L
methodo capable do temple-
car .I transfusion laIutim
elo-inmom |t Mci avov av*a-
toge. disalt-on, maalgr qiJl
faille toJuUrs avow reow
Srelle, as m ola dams Ig cas
*r5ent. so*M -n crotees pee
let rsidltatsi rewargeab
qu'on peut obtealir Ad' u-
re prorl*ide de *lob d ar
fece d'un organism. &
Monter. h reivvller., &rfal.
rt. e'est toujours A *. desr
okr quo nous doeneros lb
preference.
D' H Glu-n
LicLtiu ine4 stnces.
Lauratde d k PaenuMd d
Midecinn doA PtM.


o upI a e t lurew viuur. ol l
I Cranda ilPr
I\ i Fourls des H6pit. de Par,.

"u" no)0 -f- ....* -*.. .



Ilien del ecl ame


Afin de faire de la place pour no-.
Ire nouveau stock de chaussures

et de complete que nous venons de


pour les fetes


nous tendons avec un


de Paques,


GRAND RABAIS
toul le Stock de notre mason et


que nous avons
magasin


actuellement en


Marque T RIANON


La Paris enne
ingle des Rues des miracles el Grand'Rue

Maison qui re iouvelle constam-

ment son. stock

CHAUSSIURES ET COMPLETE

Franco Vicente


ALUMINUM LINE
New-Orlions & South Amkrica Sltaomkhip Company Ine.
PIRCCHAINS DI:PARTS DIRECTS POUl PORT-AU-PRISCE .ilmrT
Un steamer laissera New Orl&Ans le 21 Fevrier
pou l'ort-au-prince et les ports di nord,
Ce 9 (vrier 1929.


de aatleis


SCo


AGbNTS.GiNbRI UX


A louer i Pelionville I I'aMme
o pour Ia saisom

Graudec l contorlablc mai-
son cn (leux compartiments
avant touics scs iepcndances,
situ c ',!:i s 1;. r',c de I'Eglise
S'alr s.e i' Mme HBoulotus
GE1i \ A au heminn des
Dalles No 837. En lace de la
L6gation Franvaise.


~T5i


Malinlelnan


' OLIS


irn


I7~


I: oLVCO


envisaqior lachat d'une

auto a ij.oteur Knight.
Un notable oeveloppement dInns l'industrie automo
bile est l'introduction d( fnnamoix moletr KNIGHT double
sleeve danis la cat6gorie des ;utos 'i bon m urch.Cela veut
dire que tous les achcteurs d'a tonmobilcs pcavent en ache-
ter 6quipees de molcurs du mielculr type.
Considered 1'avantagc de coCdOui. il'inl vilture qui est
toujours souple, silencicuse ct neivcuse qui est A l'abri
de panes provoquwes par le cirhone et les imperfections
m6caniqucs avec un nioteur r6pute par sa puissauce et
sa tongue duree.
Pour avoir une nouvelle id(e de la valour de la voi-
ture et du Jnoteur, conduiscz une Falcon-Knight a votre
convcnance.

Falcon-Knigjiht
hR WOQRLDk18 F-INEST TYPS OF AMOTOI








Les b6bes de K
mauvaise humeur ver-
dentila sante et la vigueur
Les poudres du Talc grossi6res et tres parfum6es
provoquent I'irritation de la peau dIlicate des bab6s.
Le Talc Borique Mennen.
Adoucissant Absorbant Salutaire.
L4gdrement m4dicamentd ain de calmer et
de combattre 'infection, extrtimemein absor-
beat pour enlever let dernikres traces d'liumi-
dit4 du brain de ['urine ou la transpiratiou, Le
Talc Boriqued ennen constitute om voile pro-
tecteur~emplchant I'irritdtioui de bia peau.
Apre. chaque bain poudrez de lieunnen votro
b4b'e.t impr6gnez-en son ling-. li jouira du om 0
meil r6parateur que vous lui souhiaitez. A son S
rveil i vous charmnera par son begaiment de T| U
reconnaissance.
Recommand6 et prescrit depuis 50 ans par
les m6decins et les nurses.

MNr rNIN


*


---- --'------- -


SLa santt est une premiere n cu -i
L'dnergie d'une aant6 magnifique
gagne tout dans ce monde. LeA
,omaadiea proviennent des germes Cql
abondent daas la saletd. Le Saves
Lifebuoy dUtruit tous lea germes de
Is peua. I la puriie et la protegg.
"Msftmb PM6804k MO -


PAR G6


fair


94.


II l


estldm




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs