Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04677
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 02-25-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04677

Full Text







lidment MADLOIRII
DIRECTEUR;:;
1358, Rue Amtricaine, 1358

TELEPHONE N" 2242


216me ANNIEE N 6328


Ir


SAMEDI 25 FEVITER 1928


Nitre ehruique do samedi...


C'est magnifique

Depuisquelque temps,dans en pregnant par example la
le domaine de l'instruction Rue des C6sars, nous rencon
publique, on constate un trerons, les petits t6ablisse-
mouvement croissant qui s'o- ments suivaunts dirigvs par:
p6re. Un petit group de da- Mademoiselle loux. Mile De-
mes et de jeunes filles- qui bordes eic; :* la Rue Maca-
va maintenant grossissant joux ou Boulevard des Veu-'
s'engage r6solument dans Ia yes: Mile Lucie A. Alfred.,
volede cette carrimre ingrate, Mme Vve Fernand Porsenna,
en cr6ant dans divers quar- Mme Soillrant, etc. lae du 1
tiers de la ville des petits eta- Reservoir Mile Celie Normil,
blissements scolaires. Aussi, et pour ne citer que cenx-li.
consid6rons.nous ce mouve- Et on ne pout ne piis consla-
ment avec une bien vive sa- ter le reel service que ces pe-
tistaction puisque nou s y tits Etablissements rendent A
voyons un e port6e morale la collectivitW. Done, avec ces
tr1s marque. En lavorisant proc6d6s, ceux qui s'cn char-
chez l'enlant, le d6veloppe- gent, recndeati un service in-
ment de l'intelligence, loa appreciable 6 l'Etat qui de-
pr6pare pour I'avenir des ado- main, b6neliciera, certes, de
lescents capable d aimer le la recolte Iruclueuse de ces
beau et on les predispose, par laboureurs.
ainsi, A aimer le bien. (Euvre, Nous cr,,yons, taire (ruvre
utile par excellence. Or, ceux qui vaillc, en signalant ce
qui s'y adonnent, meritent de fait.Car ce sont de braves pion-
lencouragement de la part niers' qui |prennent ai tAche,
des rands Pouvoirs Publics. la vulgarisation des id(cs du
Bien que tous les grains Gouvernement: l'insiruction
que le laboureurjetteen lerre pour la masse. En aidant a la
ne 16vent pas pour la mois- dillusion de ces id6es, ils onti
son, mais, il taut sender dru fait e'ivr utile et mori qle.
pour avoirde grosses gerbes Des aides! voila, cc qui
e bl6, pour que le moment leur laut pour ameneitr a
venu le laboureur mette en bonne fin li'uvre cntreprise.
greniers de's monceaux de Et la Coummune et I'Etat, doi-
grains, de bon et du beau vent coitribuer auxprogri*s
ran J. I de ces pet its Etablissements:
Si nous taisions une petite car il est magnifique, leur es-
excursion A travers la ville, sor.
-- - '- i,- --T-, ll --a-- -


Gare au feu!

Le Chef du Diparlemnent d'in-
cendie de Port-au-Prince nous
demanded communique au
public ltes deux recommanda-
lions suivantes :
Le Chet du Ddpartement
d'ncendie engage d'une fapon
particuliere les citoyens de la
ville de Port-au-Prince a6
prendre routes precautions
possibles pour qu'aucun in
cendie n'6clate, sp cialement
pendant la durkc de ce tort
vent qui souffle ces jours-ci.
Considerant la disponibili-
ti restreinte des appareils de
ce Departement, ce serait un
reel danger si un grand in-
cendie eclatait dans les con-
ditions atmosphdriques pre-
sentes.


es8
e dcinrd'e


Jus de citron

BAILEY
Remplace avantageusement
le citron. Il est plus maniable
plusportatitet plus d(elicieux
Tout le monde s'en sert,
A xCavei de Bordeaux.
Au Bon Marche
Au March Crystal et aux
products du Pays.
11313 Grand'Rue.


MAIN"


Le Chet du D.partement A leoner 6 Plionille I'annue
d'Incendie et le Commandant ou pour la sallo
des Pompiers seraient infini- Grande et comfortable mai-
ment satistaits si les conduc- son en deux compartments
teursd'autos ou autres v6hicu- ayant toutes ses d6pendances,
lea laissaient la voie publique situee dans la rue de I'Eglise
entierement libre aux engines S'adresser Ai Mme Boulouse
destin6s a combattre le flau ; GEBARA au Chemin des
Car la promptitude A etre sur Dalles No 837. En tace de la
le theatre de I'incendie est Legation Franqaise.
d'ane importance capital et ..... - -
ne peut etre obtenue que sous AVIS
ces conditions indispensa- WHISKY Johnie Walker
blesF T Black Label & Red Label
F. T. STEELE traichement arrive chez
Capitaine G. d'H. L.Preetzmann AGGERHOLM
FIRE MARSHAL. & Co.


*.. '.. " .. ... -... .7..- = 2-


LA PREUVE EST FAITE
Depuis vingt jours quaaii n )us av ) i mis en vente. sails
bruit et sans grosses reclamnes,nais dis i es trantais de pho-
nographe

"Perfectaphoiie
Nous avonq lacilement obteiu le re o,:tl des ventcs en
disues ODEON.
C est la prenuve que le public lati yul I 's iAz-bana.l,reie'ni
a la vWritable musique.
Et maintenaut advance notr.e grosse artillerie avec les
DisQUE-s O(I)I N
qui sont les plus rcnoimm'&s et les plus re.) 6 ndus i n Enropn1
etpresque ans tout le monde.
Vous trouverez dlins cos disques to aec Iai :n msii'i s classic
que (Operas,Op)rettes)et les mcilleurs in )iK,.0 ix in )Iler i',
chants par les plus grandls artistes Parisiens, (de I'Opera
Comique etc.
Demandlez nos catalogues des disques
*OD)EON el I'ERFE IAIHONES))
Failes-nous aussi une visit et nous nous terons tn |plai
sirde vous jouertous les disques que vous voudrcz essayei
Visitez aussi nos PHONOGRAPIlES"
qui sont incomparables en clar-t de reproduction,solidite,
materiel bon, travail trWs soigne.
11 y a 30 modules divers pour routes les b )urses.
NOS CNDEAUX
A litre de r6clame nous vendrons an liern des prix de lah
esacrreee quelques uns de nos Phonographes, Mcubles
de grand Luxe ( en acyjoux, A bronzes etc,, prix 82 et 105
dollars.
C'est le meilleur cadean, et pour tonite la vie, que nous
poirrionu v.vis taire et que vous p ) iv.'z taire i votis-in lle
oU Au os amis. AGEN
AGENT


J. Karaya
Rue de Centre No 1303,, En face de la Lgtiion
Port-au-Prince.


ny
lemandei


Societe des products Botot
CAPITAL : 3,400,000 Francs
Siege Social: 10, Rue (de la 'aix, 10 Paris.
La plus vicille Maison ,di Monde pour les dentitrices
IFosmwl): en 1775


Demanded la PA;te Dentilrice l Butot
Exigez I'Eau Dentilrice 1(htot ,
lnsistez pour le Savon Dentilriee ( Botot u
Demanded la poudre dentifrice lioutol )
Exigez le a Sublimn de Bolott ( centre 'a chute des
cheveux.
En stock chez Paul E. Auxilt., Aux Cent Mille
Articles, MNesdame4 Jh.iourrelly. Baboun Cousioa,
Jule3 CornM ill, '[Titiao Augistin, etc., etc.
Ctz products so.at recommandes par MM. les
Drs Jules Th6baud, Holly, D amerv4, Ewa d etc.
Pour les commandes et achats en gros, s'adres-
ser & I'Agent exclusit pour Ihditi.
FELIX LAVELANET
Magasin : 17t6, hue du Magasin de I'tat, 1716
Bureaux : 1712. Rue du Centre, 17 (2.
P. 0. Bx 107, !') I-u-i'iinc :, Haiti.


Il -----l ..


Bureau de Constructions

et de contracts

Ing6nleurs : JOSEIPH l EREIRA, George von LIGNAU.
1531 Rue Amtnricaine, Tel6eplone No 2729
En lace de Mr Geo. de Lespinasse.
P. O. Box A. 106. Port-au-Prince.
Travaux: Constructions et Reparations de maisons,instal-
lations technique, plombages, peintures en tous genre, exc
matdriaux pour installations modernes.
Conseils et consultation.
Correspondance technique avec New York, Paris et Berlin-
. . . .- .- m1- --


lotre iii
luU llljli!


". -.- -
...'a vu, mardi anr s-midi, au
mi arch6 St. ouis., onsieur, Ma.
dame, leurs enlaitis et la ser-
vaitv, ( en lout, qui, (Inns leur
tiuto No. 3-6(, .s',laietl itlidus
anu umarchl pour laiie ( tim1lette
dec poisons fruis. Madamen, pa-
ailt-il, n'a poilt lc itiliancei e (n sa
.'ci vante et nus.si Noilu: (I'.L la
vit enlrer presquc d us I'eau
pour avoir pour 1 gourde et 30
centimes, un lot de poisons
roses. L' eil de la maitresse ...
*
-... a vu, jeadi, vers 1 hcure de
I'al)MI'Zlidli, A I'ini section de
li Grand' ue at de In rue Tra.
versire, la locomotive No. 4
dle la Hasco, ui reinorquait un
long convoi de wagons charges
de cai.nes A sticre, lutlrlter un
diaule, tout clarg6 de caisses
contenant des terblanes de man.
:igue Armour, Vous devinex
qui fat le plus laible ? Ce lut le
(liable.
II y eut un beau tapage (de ier-
laincs renversisct brisusel,sur
eI b6ton de In graisse fondue
coula en longs ruisselets.
Atlroupements, qu olibels des
badauds, juge de paix, procts-
verbal. Telle fut In fin de I'his-

r... voit que l'on done A tral-
ner A la locomotive de la Hasco
un trop lourd convoi de wa-
gons charges Ide cannes A sucre.
A certain moment, In machine
sutint, souflant, rcndute, n'en
peut plus et, retive, nla bte do
ci- refuse d'avancer et le long
convoi auquel elle vsl attel6e
coupe en deux la rue : on no
passepasI Si c'sl t i carrefour
dle deux rues, op voit tous lea
ennuis que cela cause.
*
... a vu, jeudi soir, vers les 8
heures, A I'angle des rues du
People et des Fronls-Forts, une
Ii nousine Studebaker No.1,
contourner le carrelour A une
allure vertigineuse. La voiture
faillit perdre equilibre ou heur-
ter un buss qui cahin-caha tai-
sait son bonhomme de chemin.
C'est si simple d'aller A vi-
tesse normal. Ainsi on ne ris-
que jamais de verser ou d'dcra-
set b6tes, choses ou gens.

... a vu, avant-hier, vers les 9
heures du soir, un grand per-
somtiage qui longeait de son pas
Ie plus tranquille la rue du pres-
hytere, pr6s de la vieille cathd-
drale.
Sifllottant. les deux mains dans
ses poclies, Ie personnage, non
>pas des moindres, paraissait heu
reux de golter le silence et Ia
liret6 du soir. Soudain vint A
passer une Belle-de-nuit. Parlu-
miue, 616gante, elle descendait
vlle aussi, la rue de son pas foer-
me, martelant le b6ton, en ca-
(fence, de ses deux talons point.
tus. C'6tait tentant. Le person-
nage lorgna la tfille . Un re-
gard a droite, un autre a gaucho.
La rue est ddserte.
-Pst I
La belle fit halte net.
C'est moi?
-Ouit
Elle s'approcha ; et, aussit6t,
ce tut uu grand clat de rnre fu-
sant dans le soir : Non, min...
* gadez tonton a non I Ou nan ;a


Les co'eacfrcs laiblvs, ne'mon-
frent de la decision (qe quand
il s'agit de faire uiwe e'llise. ,.
Daniel D'AIAC


sluez passer les vthicul


_ __ __ __ _I_


-- --~ ------- -- 2-rYIII~L


--- ~'e31~r`


-~r- I I n r -.I -*-V*. ...


- I C.-c.- `---~


Z ""i~L~~-rr.3-;it~'r~c~.-c -~-~_ -..,~,i~-"1 r~~~.-,----- -r_~


A f


* J
J


POIT-AL'-PRilNCE ( IIHAITI)


- ---A-






L.:






1.',
i.






Ir,


P.\(' -.: .

toujou. Cottl chaplefle o tt?
vtvoilA, vieu\ don .Tii,u,
qui vous arrivera toujours
VOUs ne voulez point conmp, I-
dre qu'il y a un Age o6 1'oi;
peut plus aller le soir, au claim.
de lune, cueillir les marguerites
parlumdes au l)ord des pr s so-
litaires.
|
.., verra dtnmaini soil Vari -
tis LA Bosi: IE ivrTIL'.:.
C'est un film admirable qui
raconte toute la belle hisloire
de Ste. Threse de l'lE'nlant-.l16-
sus agrnimenle d'un beau drmnie
d'amour. Le film est A voir. I.e
voir, c'est sa r6clame.

Vent et Poussl6re
Depuis qfflques jours, Port-
lu-Prince submit Its iltaits d'un
Vent formidable qua le couvre
de large couches de poussieri
nous lesquels on ne peut plus s
Cfconnaltre.
JL'administration coimmunalec
ne pourrait-elle pas s'enten(Ire
avec la Colnpagnie des Pom-
piers pour organiser tnil svsltc-
me d'arrosage qui soulageral Ites
Contribuables?
Nous ne croyons pas trop de-
mander et serious hleureux de
voirnotre requetre prise en con-
siderahlon.


La 'atson
K&WAS HERMAN84OS
Mercredi dernier, par le stea-
tier ( Cristob)al de Ia Panama
Line est parii pour New-York,
d'autres Capitales commercials
des Etats-Unis et I'Europe, M.
Constantin Kawas, de la Maison
Kawas Hlermanos de Port-au-
Prince.
Le voyage de M. Kawas a pour
butde renouveler comipletemneilt
le stock de la Maison et de pou-
voir oflrir bient6t A sE> nom-
breuse clientele routes les nou-
veaut6s amiricaines et europ6-
ennes.
Les aimables clients et clients
de la Maison Kawas Hlermanos
apprendront, sans doute, cette
nounvell v, pe nlaisir.


LE MATIN -25 F6vrier 1928


I


)ERNIfRES Nouvelles

de L'ETRANGER


I. propos do la Cont6- Les persenitions religiunes
rence do La Havane an Nexique
PARIlS- a Le Peuple )) corn- MEXICO-a El Universal Gra
pIre I'impuissance de la conlt- tico, dit que trois pr6tres catho
rence cde Gentve A celle do La liques: lea R6v.Samuel Gimori,
flavane. II lone le geste de M. lamon Gutierrez et Francisco
IPueyrredon t conclut que la Alvarez ont Wt6 envoys sur la
paix existera lorsque lea peu- frontier des Etats-Unis et se-
ples se substiltteront aux Etats. rant deport6s pour avoir c616-
M. IHerrik reqrelle lescommutlai- br6 les services religieux en vio
Ires de lit Prsse europeeaue au sujel lation des lois du pays.Ce jour-
dh- la :on',rente panamairicaine nal ajoute que les autoritjs de
PAHIS M. Hlerrick ambas- Chihuahua out donned lordre
sa leu.r .les Etats-Unis on Frail d'exercer une surveillance dtroi
C, expi'mmiait aujourd'hui ses te pour empecher toute nouvel-
plus viiua regrets au sujet des le violation de ces lois. L'6v1 -
c(inenlaires tout A fait injus- que de Tamanlipas et trois au-
tifics stir la conference panam6 tres personnel y compris un
ric .it ti de La Havane qui ont pr6tre ont t64 arretes.
lp):ru (dans certain journaux eu- Pour commn6morer le
iopienss au course du banquet centenaire do la nals-
:niiiiiel en I'honneur de Wa- sance do Jules Verne
slhiington auquel il avait6 in- Le tour do monde on HO joars
vite par les diplomats de I'A- deviendra une ralitf
niTriqlue (li Sud et de 1'Ameri- PARIS- A l'occasion du cen-
qlue cenlrale. tenaire de Jules Verne n6 A Bor
L'nambassadeur, faisant allu- deaux le 8 fWvrier 1828, une
sion aux problemnes auxquels la course autour du monde va
grande lamille ambricaine a A avoir lieu entire les repr6sen-
lfire face, a di~clard qu'il d6plo- tants de six journaux europeens
rait qu'une certain parties de qu suivroni le meme itin6raire
la press europenni ait une qu Phileas Fogg, le heros du
conception aussi erronde des tour du monde en 80 jours. Le
sentiments qui lient entire elles depart aura lieu Paris le 6
ies illerentes republiquea amp mars. Le Petit Parisien, le Lo-
ricaines et trouvent propose Ikal Anzeirger de Berlin,le Daily
de travestir les mobiles quisont Express de Londres,le Sydvens-
A la base de leurs relations mu- ka )aghbadet de Malmo(Su6de),
tuelles. L.iambassadeur a aiout6 le ridens Tegn d'Oslo ( Norv6-
(quon ne saurait juger des affai- ge ) et L. P. B. T. de Copenha-
res americaines d'apres les con guc (Danemark) prendront part
ceptions europ6ennes, le Cana- Acette coursce.Les concurrents
da se trouvait pour la premiere pourront choisir leurs moyens
fois repr6sent6 A ce banquet en de transport, mais devront sui-
la personnel de M.Philippe Roy, vre la poute Paris, Brindisi,
Ieaut coum issaire du Canada Suez, Bombay, Calcutta, Hong-
en France. kong, Yokohama, San Francis-
Les Sounernins afghans A Berlin co, New-York, Liverpool, Lon-
IIil' IN- I.e roi d'Atghanis- dres et Paris.


5iUIfVI llT tCI.I T 11S I t i* L-/- I I I I- *J-ESA. .. -A - --
S- tan et sa suite sont arrives ce
Pour la ecrrioin de I'lndustrie dii matin a Berlin. Le president
lire' en lHaiti von Hindenburg et le souverain
Demain, a 9 heuresdlu matin, passerent en revue une compa-
au local de lan Chambre de Con- gate de la Reichswehr puis se
merce d'aliti, NM" St6nio Vin- rendirent au palais Albrecht ac-
cent, B3Atonnier de l'Ordre.des claims par la foule.
Avocals, fera, sous lorme de Le lockout inallurgiqlue
causerie, une communication :ea Allemagne
sur cerlains aspects &conomi- BERLIN- Le ministry du tra
ques et comlmerciaux d'un pro- vail d1clara obligatoire la sen-
jet de crdatlion de l'industrie du tence arbitrale rendue au sujet
ivre en Haiti. du conflict im6tallurgique, le lock
Les journaux ont 6t6 invites a out est 6venutuellement ajour-
la reunion. 1.


LA BELGIQUE ET L'ALLEMAGNE
BRUXELLES- M. Hymans a d
clark au Scnat que le iour oui
I'Allenmagne formulera une pro
position precise au suiet de la
security, la Belgique l'examine-
ra de concert avec les Allies
dans un esprit d'6quit6 Met que
le jour oh l'occupation de la
Rh1nanie sera devenue inutile
pour I'Europe, elle n'h.sitera
pas A y mettre fin, mais it nest
pas n6cessaire pour I'Europe
d'assurer le respect de la demi-
litarisation de la Rh6nanie. ,,


I


Le foie de la mor..e est
depositaire de la N.ture
vitamins vivifiants.


le plus riche
de certain


Cette abundance de vitamins pro.
vient directement de la nourriture que
la more trcuve Jans la mer et qu'elle
consomme quoikliennement et exce-
dant est cmmaga;ine dans I'huile riche
de son foie.
L 'mulsion Scot., rich en huile de
foie de more conteli.t des vitamins,
est le moyen efficacy et agreable par
lequel un enfant ou un adulte peut
obtenir l'abondance de vitamineE recons.
tituants don't il a besoin tous les jour..
N'attendez pas que vous soyiez tout
diprime et sans forces.
Le moyen d'ipargner les forces-
d'emp&cher la faiblesse-est do
prot6ger sa sante 9n pregnant trois
fois par jour de I'Emulion Scott
viviiante.


LVANNIVERSAIRE DE WASIIIGN.TON
PARIS- M.Herrick a protion-
c6 au Club am6ricain un dis-
cours dans lequel il a fail res-
sortir que George Washington
a 6t6 hutpanis6 par les historic
raphes de la nouvelle cole.
Leygues, ministry de la ma-i'
rine repr6sentant le gouverne-
ment frangais, a rendu homman-
ge A la memoire de Washing-
ton eg lisant un message de NIM.
Briand dans lequel ce dernier
salue en Washington le citoyen
de l'humanite toute entire. Le
markchal Joftrea 616 l'objet d'u-
ne r6ce tion enthousiaste A la-
quelle il a r6pondu en s'incli-
nant avec un sourire, mais il a
refuse de prendre la parole.
ALEXANDRIE ( Virginie ) Le
president Coolidge est venu c6-
16brer dans la vieille ville d'A-
lexandrie l'anniversaire de Wa
shington.


x- a

ASSREZ OS a la





a1u iaLt ti1 iltvIe Is\uraite toii



r~ WMl 3312


402 1/2

77 1/2

76 1/2



2


Pa y


millions de


dollars


L'AFI:Alll 1) (( T1IOAT DOME a
\VAsHliN(Grox- Les banquiers
de New-York, Chicago et Bos-
ton ont it invit-s ia comparat-
tre devant la Commission s6na-
toriale du (( Teapot Dome ) qui
cherche A d(terminer quell
parlie des tbndlices obtenus par
la Contine!ital lradiing Compa-
ini au lloven des Liberty bonds
a 4t6 employee Ac combleIr Ie d6
licit du commit national rdpu-
blicain en 1922 et 1923.
ILes lonqui's randoinnes aeriennes
PO)RT DARWIN (Australie)-
L'aviateur Bert HIinkler est arri
vd aujourd'hui a Port Darwin.
1 a accompli son voyage aerien
d'Angleterre en Australie en 25
jours.
Visiteurs distingu6s
Pendant ces jours derniers
nous avons recu la visit A Port-
au-Prince de nos d is t i n g u 6 s
amis : MM. Barab6 Etienne, des
Gonaives, Bombace, Carri6 D6-
vieux, de Petit-Goave, Tovar, do
MiragoAne, Roberts Lh6risson,
Michel, de Jacniel, Jacques La-
roche, du Cap-Hai'tien, Garrido,
consulI de la lKepublique d'Halti
A Comendador.
LE MONITEUR
LE MONITEUH des lundi 20 at
jeudi 23 16vrier courant public
les trois projects de loi sur : l'or-
ganisation du Tribunal de Cas-
sation, la modification de cer-
tains articles du Code de proc6-
dure civil et la suppression des
Tribunaux d'Appel de Port-au-
Prince et des Gonaives, pr6sen-
t~s par le Pouvoir Ex6cutit au
Conseil d'Etat.
Les CoiTereuces
pour les (t Pupilles de St Antoine 9
Demain, 26 tfevier, sera pro-
noncde dans les salons de la villa
de Mme Vve Stephen Archer,
Chemin des Dalles, une conf6.
rence pour les ( Pupilles de St,
Antoine C'est Mile ailine Mor-
peau qui parlera d'( Une heure
de,poesie.* La reunion commen-
cera A 9 heures 1,2 pr6cisoes d.
matin.
On trouvera des cartes d'en-
tree chez les membres le I'C{En
vre. mn br -1-'
Cette con1irence aura certat-
nement le succes des prec6den-
tes.
.aissauce
Nous avons appris avec plai-
sir la naissance, survenue ven-
dredi dernier a 6L heures du soir,
d'Autoin Smith, lils de M. et
Mme Paul Smith.
Tous nos voeux au ibM.


*6
I


LA LECON DE LA NATURE


Assurances en vigueur

Assurances nouvelles en 1927

Actit

Dividendes ia listribuer aux

Assures en 1927


l^. Le uosse &. Co, Age-nts


_ __ __ j_ C _ __


- -- 'I-----


r .










216me. ANNLE N 6328
Port-au-Prince
t telephone: 2242


Le Ilalin


PAGE- 3
Sam.edi

25 Fevrier 192S


Apr0s 00.ooo,O: M illes


Low Centre of Gravity...
Makes for smoother riding and
greater security


ld 4-Wheel Brakes-First
Isbt a to h loue thi safety


Touring

Coach

Sedan


Aue

Rue


Un piano en


200.00ooo Proprietaires ont prove
,LA SUPRRIORITI do la WHIPPT
La WHIPPET avec une performance probante de 500 millions de mil-
les effects dans les mains de plus de 200.000 propri6taires continuera A
rvaloir sur les petites voitures. D'autres voitures ont essays de suivre
es bris6es de a WHIPPET, mais aucune ne l'a cucore remplaec en vous
oflrant tout ce que la WHIPPET vous done. La WHIPPET oflre une
petite cylindrde, un moteur A longuc course de conception moderne et d'une
puissance supdrieure par chaque pouce cubique A celle de n'importe quelle
autre vo.ture de sa catdgorie. La WPIPPh1,T oftre une pompe de lubritaction,
une timing-chain silencieuse, des reins sur les 4 roues, un centre de gravi-
tc tr6s bas, use pompe A eau, une con lile l.icile, un equipeinent soign6,
une necessibilit6 g6tnrale, In volant Hotchkiss, des resorts semi-ellipti-
ques, tue economie remarquable et une beiuto rbelle.
D'au tries 'oitads ne 'peuvent 6galer en valeur la WHIPPET. Faites une
p roa.eadead'e4sal aujourd'hui dans une WHIPPET, comparea-la'dans ses
dulils avcc le #tUtres petites voilures.


'Une m6thode do raleu-
nissement no compor-
tant aucune operation.


alumniniuni C'est par un tlekgramme
d'Amerique que les Viennois
C'esten Allemague que cette ont appris qu'il existe dans
invention vient d'6clore. Un leurville un jeune m6decin
lnganieur,M.Max Wurmbach, qui declare avoir decouvert
a talt cette d6couverte ; il pr6- une nouvelle methode de rcju
tend, et i! est evident, qu'un venation pour laq'ielle I'hom-
piano en aluminium pourrait me n'emprunte rien au singe.
setransporter facilement,puis Deux cents personnel ont de-
qugll no p6serait pas plus jA subi ee traitement qui tha-
qu'u violoncelle el ne serait que fois, dit-on, a donne des
ires plus encombrant. Des r6sultats etonnants.
xpzriences vont avoir lieu te On saitdepuis longtcimps que
mo&l prochain. Le novel ins- ie fonctionnement des vais-
ment est baptism 1'Aindon. M. seaux sanguins Jdcpend daus
Max Wurmbach se propose une large measure de l'etat
de donne un concert public dl'un certain nert quichez les
sur lAlm6on, le mois pro- personnel Agbes, s'atrophie et
chain. emp4che la circulation du
Tout cela est tres biew en sang vers les glandes intdres-
th6orie; mals la caisse de re- sees. Toutefois,il est tres rare
sonance et la table harmoni- meant possible de pratiquer
que,que deviennent-elles dans chirurgicalement l'ablation de
cette-* trouvaille, el les qui ce nert.
loueut le r6le le plus impor- Apres de longues ahntes de
tant dens la quality dun ins- recherches sur des animaux,
trument?Il taut voir, il taut le docteur Doppler a trouve
entendre avant de se pronon.-, le moyen de d6truire chimi-
cer. quernent le nert en question,
Sapres qu'une 16g6re incision
Ofire d'emploi a wetejtaite dans I'aine. Une
On demand un aide-comp injection de phenol A 17/ dd-
table, s'adresser a truit enti6rement le nert, et le
L. Preetsmann-AGGERHOLM sang peut alors circuler libre-
,Co. ment
\Trqulltxr yfr',f1c racheter beaucoup ('articilu
Voulez-vous:ia avec peu d'argent, allez

A la Belle Jardiniere ia d'Rue


Le ceuleiailre du 'roimailisine
Le gc.,ovcrnemcnt franiais
vicut de pcesenter i la Cham-
bre un project porlant over.
tire d'nn credit exceptionnel
de 400.000 trancs pour la c6-
l6bration du centenaire du
romantisme.
A celte occasion, des Idltes
seralent organisees, de 1928 a
1930. quii comprendraient no-
tamment, pour la premiere
anniie, ue exposition au mu-
s.e Victor--Hugo, une exposi-
tion n la hibliothequc e i'ar-
senal ( reconstitution du sa
Ion de Charles Nodier), une
srire de conferences avec pro
sections oraanisecs ;' la Sor
bone par la direction des
musdes nationaux; une mnise
en scere de Cromwell ), A la
Comedie-Franqaise; des con-
trernces A I'U niver si t de
Paris 6 partir de la rentr6e
d'oetobre; des conferences au
muste pddagogique, enfin des
manifestations de mmem na-
ture dans les universities des
departements.
Pour les annees 1929 et
1930 l'organisation d'exposi-
lions au musie du Louvre
( exposition Delacroix ), au
musec des a r s d6corat ifs
( cortumes et mode ), a la Bi-
bliothlque national, etc.
On demand a acheter un
bureau plat americain de mo-
yenne dimension.
S'adresscr au Bureau du
*MATIN,'


gfS Oppmrlon, Coati e,
r #urrffeeattes/ ,
-W Tax awtwuru.
..mAnson oer** Gpar le**g
CIARETT ES CLEAR
ta POUDRE CLhET
oL.amY, Ml, 0a1. *mwa, pfft
t tow l Pr i


- __


4u Bo0 Marche

Aux Caves de Bordeaux
ET A

La boulangerie Nouvelle
On trouve de o beuree du matsin jusqu'& 8 heures du soir:
Via de table blanc et rouge de qual if supdrieur par ga lon et par
boutailleh.
Via en bouteillee, bouteille fransaise or 0 15
"6 #f ". 0.28
Via le gallon 1,40
LIQUEURS ASSORTIES
Provisions alimentaires de toutes sorts
PATISSERIE AsSOnTIE
Fruits Frigorifibs; (RaisinlPommes et Poires )
Grand assortment de confiterie et de' Chocolat
de Fabrication franaise
a* Suisse
t Allemande
Aeglaise
1" Amiricaine
Contiares de routes sorts.
CrOme i aI Glace. Sandwich.


- --i-b- -~ ~---


41


OVERLAND Roadster

Coupe

SCabriolet-Coup6

TON KNEER, Distributeur

Pavee Port-au-Prince


I, -,


__ __ -


-


. ,- -.- - 21


U es, fie neC iu% ',!'i' rien ire )
Le d (1 p o r I c i c n It (In V; r
n'avait )pas perdtii I'cs)oir ,'c
revoir-M. (emciwcu-ea.
Des(Icclcurq d, ce d(6par-
tement que Ie Tigre reprsei-
ta pendant tant d 'annes, sort
allis le supplier t accepted ai
nouveau la candidature, suit
a Touon, soit : Draguignai,
I'assurant d'une lectioin
triomphale.
L'ancien president du Con:-
seil leur a r6pondu :
Pourquoi taire ? Pour
6tre doyen (l'Age ?... Non...
Vrai...Vous ne voudriez pas !...
Je suis encore trop jeune...
YPuis, aprfs cette boutade,
il reprit sur uu ton grave:
Je ne veux plus rien 6tre...
Et on ne put, malgr6 un
Diot de paroles, Ien faire dd-
mordre.

Une plaui do pierrso
Un phenomtne mciltorolo-
gique, repr6sent6 corn me une
vrale plule de pierres tom-
bWes du del, a terrifld les ha-
bitants de la region dle Taru-
gani, d'aprrs des dipdchei re-
ques A ia Paz. Une hrillante
lumire .a paru dans Ie ciel,
et a t immni diatement sui-
vie par un sourd grondement
comme celui du tonnerre. A,
peine cc bruit avalt-il cess6
que de petits fragments de
pierre commencerent A tom.
ber. Ad bout d'un instant, cei
fragments augmenterent de
grosseur. Le tout so terminal
par la chute d'un grand mw-
thore)qui se brisa en petits
morceaux en touchant le so'.
Leur trayeur passe, quel-
quLts-uns des habitants ont
recueilli des fragments du
meteore et les ont ports au
musee de Cochabamba.

Un Japonal*s no'lt s*
un ohinols
Gaugouhara Foupita, le c6-
1lbre artiste peintre japonfais.
vient d'obtenir le divorce devant
le tribunal de la Seine.
M. de Monzic, ex-ministre des
Finances, avocat du peintre a
dftlarW, ehtre autre dans sa plai-
dotrie, que Mine Foupita avait
gravement insult son marl, en
e traitant de a Chinois v.

Elablissemeual recommand6
Si vous voulez Wtre servis avec
politesse et empressement et
trouver des consommations de
choix A des prix raisonnables,
allez A I'rtablissement d'HYrPo-
LITE FLORVILLE, A la Grand'Rae,
ancienne mason Keitel.
Vous y retournerez toujours.









L&'MATIN 26 =FvriB 1928


FDEPURATIF d--


D: MANGET


Vices du Sang
Varices, Glandes
Mauvaise alCnlaionn
Maladies de Peau
Avarile
Maladies des Femmes


V

I





I:,


~;j.











I
I;



r


t GRANDS PRIX
Les dfboires de JOSEPRINE BAKER Le |ad:;
Lorsque Jos6phine Baker, la
danseuse de couleur qui a tait Une d(
courir tout Paris ces derniers au mmII
temps, .:rriva, dernierement A paraitre.
Vienne, il fallut que la police Le V;
prit des measures sdveres pour la ce inmomn
prot6ger contre les attaques des leilles de
6tudiants de i'universit6, qui m6s, da
veulent absolument emptcher maisons
que des artistes de race noire mes et v
sexhibent A Vienne. Ces
Un dMtachement d'agents l'a pour de;
accompagn6e jusqu'a son h6tel le pape I
ou un group d'6tudiants s'6tait les doni
mass et que la police a dft dis- raient d
perser. favon,de
La semaine pr6c6dente, les Vatican
6tudiants avaient manifest# leur Les nc
m6contentement contre l'opkra- nateurs
. azz K Johnny ) en lancant des
boules puantes parmi les spec-
tateurs.
Plusieurs temmes s'evanoui-
rent au course des ddsordres qui
se produisirent et 12 6tudiants
lurent arrdtds. Dans l'opdra en
question un acteur de race noire
se vantait que toutes les temmes
blanches lui tombaient dans les
bras.
Malqage
En I'Eglise Cath6drale sera
c6l6bre le jeudi 15 Mars pro-
chain A 7 heures du matin
le marriage de Melle Philo-
m6bne Guadagooli avec Mr Ce-
nari A. Martino.
Tous nos meilleurs souhalts
de bonheur.


PiI* U iidt' ~d'S C3I~S


es p)lus cclbres "caves*
(le est en train de dis-
atican fhit distribuer en
ent les ineilleures bou-
es crus les plus renom-
ns les h6pitaux et les
de retraite pour infir-
ioillards.
vins seront employs
s besoins m6dicaux, et
Pie XI a d6cid4 que tous
i faits au Vatican se-
istribues de la m6me
sorte que les caves du
ne seront pas replies.
)ms et addresses des do-
seront soigneusement


BAR TERMINUS

PROPRIETAIE : A. W idmaier
A I'honneur d'intormer sa bienveillante clientele qu'il
iustal1 ai l'6tage de son 6tablissement,un salon exclussive-
ment reserve aux families oQ l'on trouvera des consoma-
mations de premier choix et oAu des lunchs seront servis
sur demand.
BibreA la Pression- Sandwiches. Telephone 2786


4 o


notes, on les remerciera par
lettre, et les caisses de bou-
teilles et les barils seront adres-
s6s, sans 6Tre ouverts, A celles
des institutions charitables don't
ce sera le tour de jouir de la
munificence papalk,.
Le souverain Pontife, qui est
n6 A Milan, trouve qu'un verre
de vin A d6jeuner lui facility la
digestion; mais il se content
tout simplement de ( rouge or-
dinaire ,) et on ne sert, sur la
table vaticane, que des vins de
qualities courantes et en petite
quantity, aux rares occasions
ou une collation est service A
quelque h6te de distinction, ou
lorsque le Saint-PWre recoit un
des membres de sa famille.


IAVIS
DrsDomond'et Edoaard Roy J
avisent leurs clients que leur
clinique sera transtlrde A I'an
gle des rues du Centre et Pa
v6e A partir du 13 .courant.) j
Les heures de consultations
sont de 2 A 5 p. m. ]


o.M-fm


FNDP A IE U POES DE PA.IS
-.- VPO.T AU PV..INC-


La santI est Iun premiere rn ewite
L'4aergi d'uAm @a&t6 magamqu
gag*e tout dan oe mamade. Les
Snlades provieanmeat des germ qul
aboadent daA la .aletd. Le Saves
Lifeboy d6trult tous 1s germs do
ia peamu. II la purifl et la prtes .


*

Les plus jolis cadeaux

Quel est le meilleur cadeau
Qn'on puisse offrir a ses amis ?
Ilienn'est comparable A une
bone boite de igares fins.
II y en a pour tous les gobits.
Allez A la Manufacture de la
F,.EUR d'HAITI.
GUILBIAUD & C(
Grand'Rue, en face la Poste.


-L


t
I...'
a, *
~


PAGE 4


sbrbllsomtoa Chatelarl


* CAS NO V.
La t'aleur nu'ridive du Virol cernontrie dans une serse de cas-
a. 2t les detai s ont te fournu3 par des membres de Ia procession
mdica"e.

.. -,









Le Beb6 Povall, avant d'avoir Le B1i0 Povall, aprds avoir
pris du Viroi. pris du Virol.
. De 3 856 i 14 K~' 237.
T. b' b lv)l!, de S tlford, avait dcperi jusqu'A l'Age
thc 0 n..,s, :iou.iu i ni l-p-ait que 2"' 919 et il n'ttait
l,'u- ;ors .tue .'au et s. ltins l'tt terrible ou ii
s (.. u. i: n !ui donna du Virol et une amelioration
se p:, .',,-: ini.,^.tcitemciit. Apres 4 mois d'alimentation
au :, i '..no :,n prix i I'Exposition dc Bebe'sde Salford.
II -sc maint..nAnt 141 'i 287 et est dans un 6tat superbe."
Le Virol tit u e preparation compo te de Graisse d-
Moe!le, d Extrait Gl)cirmn de Moelle Rouge d'O*.
d' Ixtrait de M It. d'(Eufs, et de Sirop de Citr n.
Ce C't uan f m nnt rcieux dams lesCm d'Alimintati. a
["ahwum. t!umiea, de __ d'Anbaie, do Rachkidme


VIROL
AG RNTS.
W. QUINTIN F ILLIAM & Co, Port au Priac., HAIT BOI ile Pbt 147.
VI OL L' D., IIA GEM LANE .. UIIINC LODIIS,. ANGITETaIM.


__ I


I~


-r __I -~


--- wfto


I


.,______ilk





PAGE. 5


Panama Railroad Steamship Line
Service e di fr et de ptssagers etire
NEW-YORK ITY N. Y. 'ISll'O \!. i tA\; \ ll: et Ics PORTS de la CO'E
S .E.ST (it t ,\1 s I ).


1 ;"i;, e t
', i l li


', oules les hautes provisions de la valeur dI1 la !II ''" BIL,)! t
- supasstes dans la dernigre II JIPiMOBIL', SIX. Les (dix pour cent
extra du prix de fabrication )) de la Hi MOBILE donivnUt encore
une assurance additionnelle ile quality et de rendcinent q(land
* beaucoup d'autoniobiles creeiit lne dette avec les garages.


HUPMOBILE

Edward G. MEWS, Agent


I ( v Njg. pour ics I I- <
>it. ,.' ::. ;.gesCl: ", pour tcs pl u iit ii-


Angletc rre


Ec rsse


,,rs Lr't ( in frel cntre Haili
. u Zine, lsllhm de P la inim
; 'rs !c !'!'T'rope :
Francel


Mrs, G. VW. SIIELD)()M && ('o-- 17 Jiumis Street, LiveRPOOL, ENGLAND


li\ I101.1 :
Mrs.Sil!' )1I & C:' >mi reprbenhs, :
palr 1 l aisc,.s .,' ,aales :
(il: ATLEY &H \ &tEY Co
21! l'~.cce la 11 )puil)liqloe
Marscille
iA; vr PlERosN & tie t Lt
Qui: (ieorges V
liH.r'ie

>( ltl)L It' S "I(l'l"

S !., :r ti dc Marluis
Paris f
III I.t' l'l:ito\ & ('t. 1&I
ilu1 dc la '|'ranquilliir6
l HUt IIU)ON & Cie iLtd.
Rue llov
lordeaux


O)IpENIHAGUE
Iart'nua k
Mrs. !E. A. iP!:Nix & Co.
21 AIlhi.ga i. 'ovoeinhague
GENES
Italic
Mrsi. li:N Cou & CLEuRSI
I'i: "/a S. Matlce, No. t1.
Cin\a. Italic
( ', ." I.\ \ng n;" \V
S '(> \:r(l. ( ;w:IM.\ V
I,'i I!. V();:,inL: .nn
I! ;ul,)()mrrg,(rman
(i l.rr it' :l::: S vW I-1 v'; .;I)I.:N
Nordisk express
(itteil)iulrgce, Swcedie'
la)r I:1ni.\., HOI.I..\m)I:
Mr. II. Vogetniinn
Rottr (ldaulm, Holland


0. B. Thomuson
General Agent
Port-.al.IPr ince, laiti


Private 'Tlephone No. 2525


(cneial ( Otice Telephone No.


Grave accident d'auto
our la route de Bisoton
Avant-hier, 9 heures du ima-
tin, sur la route de l izoton, une
auto, portant le No. 3009, ren-
trait en ville. Li voiture allait 6
grande vitesse. Arrive au lieu
it a Limite zone)), elle heurta
violemmnent une jeune ltemmed
nomm6e Severine qui venait de
descendre d'un camion A passa-
gers et qui n'eut pas le temps de
s, garer de la voiture. Elle fut


GRAND MATCH DE 30XKB
A CINE-VAIIIETES'
Cet apres-nuidi ai 4 heures,
aura lieu, A Cin&-Vari6ts, un
grand miatch-revainche de b,)xe
entire Andr6 Roger et Bernaditi
Carolus.
L'entree g6in rale coileti 1 gde.
les loges 2 gdes. Les enlants
paieront: 0.50.


reievee Daignantans soua sang, 1, -'M.. i.IN.N i -4
avec de graves contusions au PiLUS inL EET r LA- PLi. Li..
visage et aux bras et conduite IJE PEAIaiO
rH6pital GWntral.IN C ON AL(Y' .A
Le chautleur, sans se soucier D'AL ,.
de l'accideut qu'il venait de coin- control la BLENUFP. i.CIE
metire, ne s'arreta point et pour- t tous t ou e :k ;
suivit son chemin. 231 Ar laes [uWrls
sur 232
A louer I R.,po d.,. ,,. ,A ,, ..r)
Une grand maison & I t Rage Le traitenient ct ,,
c'mpltement 1'6preuve du teu, par 1 t,
sise rue des Casernes, avec toutes 0D8A ES PEYRARD N0 1 iTtNE
ses d6pendances en bon 6tat et unc qui calment la douleur, c ancient !s uria.-s,
chambre de bain de premier ordre. rent le s, t 3 ise;t : ,ie.
S'adre ser au No 3z7 de la rue TOUTLS O.e.NLS PHARMA.'. *.
des Casernee. SPiCALITS PEYRARD, 46, ARI


DIM \NCHIIl iI lis 1 2: NMatinee
La Nouvelle Aurore
( vi' )


Un Co
1 :1 8 11

La Revue DES F
AVE'C ).1SEP
L'Etoile Noire qui fit courier toul
par an pour ses exhibitions
aussi qui lanqa5a Paris le
Entree: 2, 3


On demanded
Des ouvri6res.j
S'adresser i 1728
Grand'Rue.


UERS LIFE


Unce ( 7|o


Unedes plus f


it, -


mique
tr&e : 0,50 ; Balcon : 1.00.
1HI."S


Panama lIdilro;ad
Sleawnship Line
Le steamer (t i.ion i est
attend i Port-ain-Priince, ve-
nant de New-York, le I)iman
che 26 16vrier 1928, avec 31
passugers, 106 sacs (I lettres,
el parlira dans i'apres-midi
du mniie jour, directement,
pour Gristobal, Canal zone.
0. B. THOMPSON
Agent gdn6ral.


olies Berqeres,
llNEl BiAKE., II CC 5 ION
Paris, el qui touch un Million -
dans ce scul tWhatre. (Cestelle
e ftaeux Charleston. C 0 V P l 1
, 4, gdes. SUISSES
de DELORT, Pharmacisn,
n .9, IRue Bai,.t-,4toeu.
Legons particullt6ree x -._* :
i domioile C'ESIT LE MEILLEURI
Classes de lie Li lre Prix DES PURGATIFS
Sreduit. a3oP rT-.oc,-' .. .. 7 ji
S'adresser au Bureau du | b'mbSkLoI JU ,L AR [)
( Matin m imI* I *




| DIMANCIIH

La Rose Etteuillec

bn Miracle de Sle-Therese
de l'Enaun I Jesus


Superproduction dranmatique en parlies.
Entr&e : 3.00 ; Loge : 1.00.
Lisieux et sa Sainte preoccupent la press inowliaie. Et ce sont
des foules sans cesse accrues et de plus en plus Ilrventes qui se
prCcipitent vers son tornbeau, de toiis les points Ide I lFr.aince, de
toute I'Europe et des deux Animriques.
II y a I* quelquo chose de ve-ritablenient exlraordinaire un fait
qui s impose A attention. Lo-is I:JITIIAN I, de I'.\caduiie
Iranca ise.
-- A cause de aIs longiueutir di lilin ( !9 parties ) un coiiiiiiencera
A 8 heures prkcises du soir.


- -~-- - .- --. . s--~ -- -. --


A. de Maticis: & Co
Representants puor Haiti


Insure


canadiennes d'assurance sur
la vie

Eun Le .Bosse & ('o


Us


I


'V
I


Ui


I~L~_ _~_i _I___ ~_ _


-,~ ,


lt l' M l 7


i | i i -- --


I--~.. ____ ___ _ __ ___ _


-----------------~I~


LE MATIN -- 25 F1vrier l9.'?


I


- ZUIIIIIL


LR


- IL- el -










PAGE 6


I.r MATIN 2 P rtr 1928


QUALITY DES


a,









I.






*1

~(2.





.J.
'S -


~. S


lire


tone


Vous cdonomiserez beaucoup d'argent et 4viterez beaucoup d'enuise
durant I'annde.

Les products Firestone se vendent aux prix raisonnables et resistedt
surtout longtemps.

propridlaires des camions, proprigtaires des automobiles lourdes
et jidgires, toas ont les mimes avantages de rouler sur les panes
Firastoue, Ie Pneus du jour.

Nous avons un excellent assortment de toutes les dimensions
de pneus"et'tubes, et 'nous zrecommandons les stocks des prodaits
Firestone ehez les agents suivants :


(( Jean Luciani & Co., Cap-Haltien.
Mr F Maurasse, 1 rt de Paix,
Antoine Geflrard, Gonalves.
Cl6ment Pinard, St Marc.


Mr" T. Gousse, Mirgoane
M. Desquiron, J6r6mie,
Elias Saliba, Aux Cayes.
Ed. Lauture, a Jacmel


L. Preetzmann-AGGERHOLM & C


Phone : 2254.


AGENTS GENERAUX, Rue du Quai.


Ch naque chose ici-bas a sa compensations mais chaque personnel devrait avoir
une Iolice pour compenser les accidents personnel ou de feu.
Les polices de la

General Accident Fire & Lite

Assurance Corporation Ltd.

de Perth & Londres

garantiront voire personnel centre les accidents qui vous guettent A chaque pai
volre automobile contre collision, vol, teu, toudre,malveillance,dommages canes
6i awtrui dans sa personnel ou dans sesbiens,votre maisou centre l'incendle etile
d,izgts causes par la toudre.

Veuve F. BERMINGHAM
AGENT GENERAL
SOUS-AGENTS
Port-au-Prince: *G. GILG Cap-Haitien: Leo de CATALOGNE
Jerenie: JEAN BLANCHET MiragoAne: TOVAR &* L

-w- -v--v- -v


ASSURANCE


Contre Accident.

Royal ex.change Assurance


Londres


Etble dpdls o06 m
Capital d..37,0m00O
Voua 6t"eu xpMepi as aecldets o saun iMaladies Grave', a
A60@6 moment do vol t vie.
Noae asuroas contre tons ascldents soil par Auto, Cbevaux,
tCeila do For, Vapear, aehines ;enat do n'mpo te quel accident.
Noas paltoms poor Sort oeeasuloa6o p1 adcideot, ju3quta
Ddlrs 10,000,00.
Poor porte des Membres Iu corps occsisai6o ppir accident,
juq%'A Dollas 10.000,0.
Pour incapaclti provisoire, asqu'k 60 doihrs par entalseo.
Poor lcapacld prmasoeato, 30 dollars par seMasne, poar lt
p l&re anes e*t 500 dol. pt saa pendant 10ans. .
Toue soins medical at chirergical pr voltr propre m6decam A
etMi charge.
so eca d'accident rsusltant ea Mort on "une Maladie, qul vons
~ -- hera do trailer votre famlUe an'uria sucuae cause d'in lai
Prime annuele Doi. 5, 6 Dol. 40, slon montant d'asuranoe
Hous atoms une assurance poar chaque home professionUil
MiO M6decla, Avooat, llQuter. Dentists, etc.
Chqa ecommeorast, coumts, Maqon. Charpentier, Profesar
rE o,dej quiterArpantor,Jonurnaiste,poltre,etc., do 18 & 60 aus.
i ,ReM plisw le copon ci.desos,eot nouse oaus eaerrons un:prs.
a t avec tone Ile dtailh qul peuvent vous .int6resser
NoIs assuroas asali vote .Ato contra domaxgei et tons acci-
duets, inceudle,,FoudMr, vol, ete.
LA propri6taire contre accident o'n oanection avec i'Auto.
Voeps ac orsisotrepourr an6ae.
Votr Magasin mt Malsa priv6o contra ineondie et la Foudra.
Nonu tvOs amaonsioas es asomn sdlol
Au Caribbean Trading Co. Ltd.
Agents Ghn6raux
Royal Exchange Assarance do Londt es
Dept-Accident
Chers Messiaurs
Jo sal interest dane uoe police d'assurance contra
s clients pouonr ,Dell .... ....................... ............... .............................
VYuillez biea m'anvoyer sons aucun engagemnt gur mom
pe, toes les d6lails y conceatnai.
Nom .
Addromes -
Occupation -- -
Age -V--- -
(X) DOannz l i I montant do Ia police Dol.1250 minimum 10,000
maximum.
Demanded prospectus at renseignements au
Garibbean Trading Co. Ltd.
W. oUINTIN WILLIAMS, President.


* Bas exquis et qui durent
E Ba "Holeproo4"outre sa beauty et dilicatesse
de tiauge, offrc 1h garantie rare d'une dur6e
plus longue. Eldgante, chic, chaumant parfaitement,
chaque jolic pair* dure plus
longtemps qu'aucune autre o
fabrication.


Une nouvelle mithode de tisag,
(brevet6e par"Holeproof")donne
plus du force li ou aIs plupart des
autres bau s'usent rapidement.
La points et I talon du B"
"Holeproof' sont renforcis tout
spdcialement.
Un prix modeir et un plus long
usage rendent Ie Ba"HoleprooP'
doublement avantageux.
Demanded son nom" Bas
"Holproof."


Es vemts dan tewr Ils


t


l "Yf I
UU-


MOHR & LAURIN Agents
Port-au-Prince


Base esrof
*ilU l? llC*..Nuwth bml, Wl..% 7U. IL A.
% ma I**lJtr~lM Jb dw k AMU"an J bomaliti.


En achetant des Pneus et Tubes


K LA


i
4.

,~- I.


.-A#. ~


- __


_ _


- I -q:L:iL~. ,,~ ~_ __


. I


1


ows


, j?


-rscv-




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs