Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04676
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 02-24-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04676

Full Text



PILE COPY
LIUSWARY


0lmont MAl L01RP
DIRECTEURI
1358, Rue Amdricaine, 1568

TELEPHONE No 2242


J


(


0


.** **


lr'en'est des opinions common
es' montres : pas urte ne va de
mrnie, et tout Ic nicrnde sen
rapport A la sienne. POPE


21ime ANNIE N" 6327


I'O T-AU-PIlINCE ( HAITI )


VEN Gi'FD l 24 FEVRIET 1928


I, e -p' v h .c',a ;I .IT .


GRAVES PAROLES
-0f- -- --
II senble bLitn q tie c'est .(ui parta.ge la responsubilit't
ainement (1(n !cs pacifistes s'efforcent do1 tI:ir-c fnonner n'a dit avec plus de franchise
d'un boui a I'auire don onde a un people : C'est la guerre
un hymne de paix dternelle. contre vos rivaux oi c'est
De sinistres echos de guerre Icur triomphe sans danger et
se rdpercnlent de partout, de votre mort Is
partout se tont entendre des Le monde, en v&rit, cait,
paroles belliqueuses. depuis quelque vingt ans d&s-
II y a trIs pen ie ours, habitue dee es propos; et ces
excitement le dimancle 22 graves paroles venant a la
lanvier, un chet ide la Marine suite des declarations die I'a-
de guerre des Etats-Unis, la. miral Hughes qui recomman-
miral Charles Plunkctt, comi- dait un programme de cons-
mandant l arsenal de Broo- iructions navales de 1 mil-
klyn, un des plus vieux ofli- liard de dollars, jetlrent la
ciers de la flotte amnricaine, -stupefaction dans les cercles
prononca un discourse an politiques des deux Mondes.
i Club National Republicain El ce nest point sans sans
de New York ). raison. Car, ce serait A tort si
Le discours du chef ameri- I'on ne considerait ces paro-
cain avait pour but de d es de d e u x amraux des
montrer la necessity quil y Elats Unis que comme sim-
avail pour les Etits-Unis d'a- pies propose de militaires
voir une marine gale a la avant des tourmis dans leurs
plus torte marine de toute 6cpes, presses d'encourir les
autre nation. C'est-A-dire, en risques des combats, impa
terms plus precis, de d6ba- tients qu'ils sont d'acrqurir
ser in snpr6matie maritime gloire et lauriers. II n'v a pas
du mon'le et de rompre an qua des soldats aux' Etats
profit des "Etats-Unis ldqui- Unis A exprimer semblable
libre de li'hegemonie navale opinion.Qui peut vraisembla-
appartenant jusqu'ici a la blement accuser M. Myron T.
Grande Brctagne. Herrick ambassadeur des E-
A I'appui de son opinion, tats-UnisA Paris,devouloirin-
Pamiral apporta des argu- consid6r6ment rompre la paix
ments qui ne sauraient itre dans le monde et de pronon-
dddaign6s parce que puis6s cer'des paroles de guerre par
dans (tes considerations for- pure lortanterie? Personne,je
tififes par les le(;ons du passe, le crois. Eh bien,dans le train
du present etat economiqne qui l'emportait vers Paris,
Ot politique du monde, en lors de son retour des Etats-
tous points semblable A celui UTnis en janvier dernier, I'am-
qui toujours dans I'histoire bassadeur Hlerrick tint A M.
existit a la veille des grands[ St6phanc Lauzanne ce clair
cataclvsmes. Ainsi I'aniiral language: L'homme de Ia rue
montra que la concurrence en Amcrique considere qu'il
commercial d e v e n a n t de n'y a pas dc danger de guerre
plus en plus )apre. plusieurs entire la France et I'A meri-
Etats 6taient rctoules, encer- que, qu'tl n'y en aura jamais.
cl6s come dans untinau par Le pactc de paix Mternelle
des pays commercialement entire votre pays et le mien
plus torts. II predit que dau- est signed dans les coeurs
tres nations allaient 1' tre A avant que de I'tre sutir par
brefddlai. Dans I'opinion du chemnin. Mais it n'en va pas
chef naval ambricain cette sti de mmne 'dans le reste du
tuation exceptionnelle d oi t monde. Et quand on parole de
entratner in6vitablement la paix perp6tuelle A cet homme
guerre et, precise t-il, beau. de la rue, son regard se porte
coup plus t6t qu on ne se vers d'autres points de I'hori.
1'imagine. ( Si vous craignez zon, vers les points oil les nua-
d'avoir la guerre, s'crie l'a- ges sanglants pourraient sur-
miral Plunkett, il ne vous gir.
reste plus qu'a vous conside- Si j'tais St6phane Lauzanne
rer comme un ver de terre et je demanderais tout douce-
A vous r6tugier dans le pre- sent A M. Herrick de preciser
mier trou que vous rencon- un tout petit pen ces points
trerez )). de r'horizon vers lesquels se
Depuis le temp s encore portent les regards de l'hom.
tout proche ol i 1 Empereur me de la rue auxEtats-Unis,
allemand prononcait, face a ces points d'o6 des nuages
I'Univers, ses phrases belli- sanglants peuvent surgir.
queuses: Tenon snotre pou-
dre s6che I, Notre avenir est _
sur I'eau! ((Aimons la guerre
tralche et joNeusel a ncitronos
6pdes se rouilent dans leurs JUS r 1ciJoul
tourreaux )) et tant d'autres
don't I'rchoen se repercutant BAILEY
dans le monde le taisait Iris-
sonner, jamais un soldat na "-
agite d'une main plus' terme Remplace avantageusement
le spectre de la guerre aux le citron. II 'est plus maniable
yeux de ses compatrioltes, ja- plus portatil et plus d6licieux
mais tin chet n a pose plus Tout le monde s'en sert,
hautainement la main sur le AuxCaves de Bordeaux.
pommeau de son epbe pour Au Bon Marche
jeter a qui s'en sentirait la Mar Crstal t a
puissance et serait assez fier Au Macht CrPystal et aux
pour le reliever, un gant deja products du Pays.
e*Msanglant6;jamniais quelqu'un [1313 Grand'Rue.


( 11 c'IIBBr 1 I fiii
DE LA 3
f IT I jell


Manufacture 11

de ,igar e


En fmant Its pIoduI ils de celie tdanilh ..- .i I lT',l.i us V oli
rendrez compete ilun.dialelnent ,'k"!s I -. p t .r, s r,!-
[conques. e
t L Ur h bac qui ( ,'.nid:o l ,d pu i-; ,- u; '1', h 14' t (l ull le cat
inconte.table supcriot il, .
Li suce6i obtenu pir les Por-i-at-Pti, imzc'i I 'lpublicaine',
Favorite et ee'les dknoinauies L .tMaini et u: a'ii..ifinrul recoiinu
par tous le, bons amrn .,i irs.
L'admiralon manir'.-t e par les fumeur, d(i: tou I 1 exp'ique
assez que ces Cic t:;;i m.critent le rang qu'dil C: c i; -. lai,-antl
bien loin de:rirto il: s lites les autres m nquLs.
i Tout s ls f i', .' sont accordees pour 'es lium-r, l de plt,
un grand avanl!ge :
I'ort-au-'"rincicnte centre 1 0 b)Ds, un .n.,, r 0 ., 7ii et
h l'intirieur de ,c ,ti' p. u'cheltes se tIrouve u.i rpri cu .I cou ikli
A vous fiire gg .cr d'une jusqu't Vingtcinq g, urc'., e'ou volre
chance.
C'est une occi-i 1 mexceptionnello.
A la Main 7 bons pour Gourdes 2,)().
Favorite 100 pochettes vides pour (ics 2.75.
RIpublicaine 100 pocliettes vides pour Gdies 2.50.
P)ROFITE'Z. MM. LES FUMEURS.
PR.OI'TL.MM


Slotter A Plio ille i' I 'ann e
on 1)(11r I; s iilion


C:ounllal t (ici.eral ile lllanlhfde
Portl ;au Pii elr
AVIS


Grade et conlorLitblc mai- lolls iles s i' de natlion-
son en deux coinparliments lit hollandaise lial)itaInt iti
ayant routes scscepciidances, sout invites a \ clir s'inscrire
situee dans la rue dei 'Eglisc ce Consulat (Gine at on aux
ese icc-Consu l.dl ,.Ic .p-llaiticnr
S'adresscr t Mine lioulouse St Marc,Aux .yvcs et Jacmel.
GE BA A au (Chtimin des Port an Prince, Ic 2. Fvrier
Dalles No 837. En lace de la 1928.
Ligation Franqaisc. ConsulGe nrial dIe Ilollande.



Le triomphe du



Rhum Barbancourt

Ecoutcz, lectcurs...

LE BAR TERMINUS
gner sa gratitude is sa (Clientle si bienveillante lui oilre le
petit verre du c6lebreilllUM 13ARBANCOUI5T5 etoiles,,..,
au prix de 10 centimes or au lieu de 15 centimes, soit une
difference appreciable de 5 centimes or par verre.




tu Bon March6

Aux Caves de Bordeaux
ETl A

La boulangeric Nouvelle

On trouve de 5 heurei du matin jiisq.'A 4 h-ures 1 (. oir:
Vin de table blanc et rouge de qualtM supdrieur par gallon et par
bouteilles.
Via en bouteilles, bouteille fraDn;aise or 0,.5
14 1 1. 4. 0.28
Vin le gallon 1,40
LIQUEURS ASSORTIES
Provisions alimentaires de toutes sores
PATISSERIE Assortritl
Fruits Frigorifl6s; (Raisin]Pommes et Poires )
Gijde l aioiltimeat da ,onfiserie et de Ch -,,lti
de Fabrication frari/dse
6. Suisse
Allewande
Ar gl'aise
uAmnricame
Coubiturts te tout, s ,erles.
Crime A la i'ace. Sandw:ch.l


... a vu, ILnili. ;I s title
et son gill ti un Ira tc1 sim on;n.l. oCelle-
l6 s'tlait ditguiscc c11e ijC t' lmi-ho
nile (I nlier cri : > ;i n I ;: 11 ) de
charlreston, che\levii\ rclu.i, :l dao
graisse, visage hlaIrc th \ nLde,
canoltier Sill i'trilct, ip inli de
v\esle, pantalon rit ilein i ti une
ceinture. Celui-ci laiil tn .1111ne
moderne : nnqut rsi'-asc, toi sage
sans mai nchl jLip).' co I. I ias
de soic, jambes haul roisres,
laissani voir les dentelles de la
culotte, cigarette aux Ivies.La
ressnemblannce I a it I'I s'v ini-
prendre cl, il l avail cnt ga-
ger, que personnel ni discerne-
rait facilement le sexe des deux
jeunes gens.
*
... voit tous le'sjours ldes per-
sonnes de Pleit -Gove arriver A
t'ort-au-lPrince en retired pour
leurs rendez-vous ct so livrer i
d'interminables discussions A
propose de ces retards incom-
prehensibles. La v'-riht, c'tst
que I'horloge de Pretil-(ioAve est
en retard (T prts d'iunc demi-
ieure et cela contlrarii routes
les combir.aisons, 1) on ines ou
maises.
IKOTHE (El. verrait avec plSi-
sir le bon curt, le P6rVe lamial-
lais, toujours si aimab)le et sid6-
vouO, mettre au pas I'horloge do
son Eglise.
*
... a vu un des iiillirs de l'6-
loquence judiciaire fair le gesle
de s'en al er du lHar Terminus,
sans payer les co nsoiiiumations
prises avec des tuiis. ,'nvocat
Mtait distrait. Alors tn journalis-
It, pince-sans-rire incoirigible
lui demand : -
Voulez-vous me donner an
renseignement, maIl re?
Avec plaisir, cher ami.
-En quoi consist le ddlit de
gnv61erie l
Le maitre, surprise un instant.
comprit, se rendit coml)te desa
distraction, partial d'un lat do
rire et paya les consommations
sans que personnel nil comprise
quoi que ce soil A cettle petite
scene.

...a vu, lindi dernier. jour
gras A 4 heures 1/2. rut. (des Ca.
-ernes, un pore et ses dnox flls
dlguises en ... chinoisoi vn tout
ce qt'on voudra. Le1 pr'Ire por-
lair un costume blanc, d(ls 'haus-
sures blanc el noir, I chi'e cou.
vert d'us casque colohioil' Les
ills avaient 6 pen pris, la m ms
tenue.

... a vu, lundi soir, A In (Grand'-
flue. un camion IT. S. M. C. ren-
verser une enfant do 5 ans, une
petite nommo Pierrilia (ui fut
transportee A lhl6pital avec de
graves contusions.
Assurez-vous conlre accident
A la a General Accident Fire &
Life Assurance Corporation Li-
mited a.- Vve. F. Bermingharn,
Agent G6neral pour Haiti.

... a vu, mardi soir, A 1'angle
(ips rues des Casernes et de la
Ik&union, une collision entire
Sleux autos les Nos. 2011 et 1232.
N'Mtait-ce le sang-froid du con-
ducteur du No. 2011 accident
aurait 6t6 trs grave.
S... a vo I'entente se faire a r'a.


UNMIN


__ ___


I~-I I )- I __ ,, __ -~L- P


_ ___


~ _______~_^_


L I II


- .,V






O~ 32V9

~1f *~
.... a' ~J'.AG~a-2


a~j 2- -u -- -


LE MATIN -24 FRvrier 198


table. Los dommages du I
mront reparh par Is pro|
taire du 1232.
Mauvais arrangement, [
6tre, mais qui vaut mieoux q
bon jroces,
Assurez-vous con're acci
A la :a General Accident Fi
Life Assurance Corporatior
mited.- Vve F. Bermingh
Agent General pour Haiti.
... est restM stupefait de
avant-hier, vers 7 heures
soir, un analheureux pie
dans l'impoussibili C de prei
place dans lea buss. Parce
allait A la Place Dessalines,
lea chevaliers du foust,
apres I'autre, relusaient ccl
On dirait que leas bussmen
talent donn6 le mot. L'hor
etait desespre.
Mais NOTRE (EIL vit un
sonnag, dire au p'eton:
Vous ne save pas vo
prendre. Atlendez.
II appuin le premier co
qui passait. L'autom.don i
so. Le prsoiilnai tirn de sa
che un i!,in 1e, se pr~par
prend i \(.t bss pot
remel'i i, 1 1 Police.
-El. /, inW, hirla ;e co
El 1 \ re piM'lon put e
rentreii ii : i .


Lec hi.
droits.


2011
pri4-
Reut-

dent
re&
n I *i.L


chain, L
I
voir c(
i diu '
tio n C
ndre Si
qu'il cO
onus v
iun fa
ient. 1
s'd- P
nme a
S(
so
per.- I
sc
us y in
di
tcher I1l
el I 1'
iit a L
i P L
.r le
her. .
, fin gi
a
vos (
f


- .
Leas ign .\a '.* :I I'I,.4 Il
peo' la rir"iiliiioii des veitures au
Comme nous ravons elatl, de
l I a qilqueips jours, aux car-
re oars ou aa circulation des voi-
tures esi intense. Ia Police a pro
curt aux Ageuts charges de re-
gler la cirveis;ion des vkhicules, Pr
un a|l)iaredi qui leur perniel g9
d'indiqu r iex autos et autres c,
voitures si elles doivent s'arr6-
ter on poursuivre ieur chemin.
et apparel tres pratique et
qui dispense l'agent de toute
mimique faligante est da A M.
Christian Catneau. La Police,
lIayant Fsayv et ayanl conta-
t6 qu'il ourinissai! des rstllits
salaissanls, I'a adupte.
Tous nos compliuients a M.
Cameau.
On redtmaude
les (Fi.,.n.ailles de Romulus
Un group d'abonnes nous
ont kcrit pour nons prier de
demander aux acteursde a La
Renaissance a une nouvelle re-
presentalion des Fiancailles
de Romulus P.
Nous trans,,etions volontiers
cetle require .a qui de droit es-
perant qu',.- .., ben. vole-
ment coieule.
Neouvel Agie des < oatributiess
A Petit-Geove
C'est notre jean ams Maurice
Mesidor, ancient Magistrat Com-
munal ide Petit-GoAve qui vient
d'etre nomini Agent des Con-
tributions en cette ville en rem
laceiecnt du regrett6 Thro-
ald Bli:isc, dced&A.
Nous eivoyoui tous nos coin
pliments ae nutre atia.
--.' .. .. -,

Concert
Ce soir, aa Iladio, aso eatendr :
8.00 p. i ,. Orchet-re de la Gen-
idarmeri illaiil ( .. O. Jeaunty,
Directcir.)
1. U. S. artilleryy field, march.
2. Erniiiie, selection.
3. Touj. mirs ju Jiuais, valse.
4. Lo ;i'rouei!los Santos,
danzon.
8.15 p. ,1. Selectim doe chant
par Juan die a Cruz, accompa-
gn6 au pi.inio par Henri Belair.
1. Larmnis d'Amour.
2. Les Millions d'Arleqain.
8.25. p. in. Lecture par le Ser-
vice National d'Hygiene Publi-
que.
&.10) ,. m. Recital de piano
par llenu i Belair.
1. 3e Va!.." te Chopiii.
2. Le i. ,n.il d A &Ainge,
de Thullier.
8.50 p in. Orchestre de la Gen-
dariueni d'tHalti ( Lt.O. Jeanty,
DirccLu r.)
1. Bil "f Syncopation.
2. Al ,i'. Intermezzo.
3. In .., OL i. ltti Gaadvn.,
S..,- ir .i
4. Nuo .Alaques, merinaues


DERNIERES Nouvelles

de L'ETRANGER


6a quostiodl desp6tro- Lo Statut do Tanga.'
ls, aux tats-Un ls PARIS- Les d6legues fran-
WASHINGTON Plusieurs ais qui ont participate aul nego
ondamnalions a 1'emprisonne- citations au sujet de ipmneux
lent ont 616 pronounces par la problem du statute de la zone
oir dans I'aflaire des patroles Internationale de Tanger sont
nclair.Les ticulpEs ont 6t6 re tombes d'accord sur la base
onnus coup ibles d'outrage en- d'une entente qui sera soumise
ers Ia magistrature pour avoir A l'Angleterre et A I'tallk dans
it sul veiller des membres du quelques jours. L'ltalie obtion-
ury auquel Etait soumis le cas dra probablement une part dans
all-Sinclair. Harry P. Sinclair I'adnministratlon de la ville tan-
6t6 condamne6 6 mois de pri dis que la reorganization de la
0n. Burns le c6lebre detective police entratnera le retrait des
Scours. Henry Mason Day, as- representants de certaines puis-
oci6 de Sinclair A 4 mois. her- sances qui ne sont pas directe-
an Burns, ills de W.J.Burns et ment interessees aux affairs me
irecteur de I'Agence detective diterraneeanes.
urns a Ett condamnO a $ 1000
amende. Iandborg vole
toujou's
e lookout
en Allemagne ST LOUISMO Le colonel
BERLIN- Le lockout mena- Charles Lindbergh, pilotant un
int 80W.00io ouvriers melallur- grand avion postal ( Douglas *,
stes du centre de I'Allemagne a afterri A 9 henres du martin A
etd &vite, les patrons ayant I'aerodrome .ainhert ASt Louis.
ceptE lh: d-cision de l'arbu;ra- II a ainsi, accompli ,on ancient
e du ininistre du travail Les itineraice postal en're St-Louis
uvriersdevront cependant re- el 1 hicago ; son 'vit est d'atti-
rcndre le travail immi diate 'er l'altent.oa du public u, le
ent. La decision de I'arbitre service postal aerien.
imnente le salaire des ouvriers
e a pfennigs I'heure. Au suijt do


la VI* Cont&rtano
ort du proprittaire des grands WASHINoTON- Dans un tel6-
magasis de La Samarilaine gramme adresse la Delegation
PARIS Cognacq, propriE- amEricaine, le President Coo-
riEtaire et directeur des msa- lidge s'est dEclar6 trWs satisfait
isms de La Samaritaine, est dE des rdsultats de la conference,
Mde ; il etait AgE de 89 ans. panamericaine de La Havane.


PNEUS & CHAMBRES


Pepr le eehalI CPeo e u
Pd o Is el latse
SAINT NAZAIRE Le con-
sul de Cuba et la press out re-
cu lea Delegues de Ia Prese IA-
tine qui soe nt embarqu6s sur
le paquebot K Espagne v. M. de
Walefle a d6clard que lea ques-
tions pornles devant le Congr6s
seront pr6par6ea pendant la tra
verse. Nons etudions d jAdit-
il, les congr6s des prochaines
annies qui se tiendront A Rio
de Janeiro et I Buenos-Aires.
Nous avons d'abord choisi La
Havane parce que Cuba eat le
balconavancedu NouvestuMon.-
de et oussi pour la brillante per
sonnaliti du president Macha-
do qui est extremement popu-
laire dans touted la Presse latino
d'Europe. Le ministry de Fran-
ce 6 La Havane eat A board de
P-.Epagne,. 1a abreg6 son sa-
jour en Franco pour assisted
au Congress.
1 WO O

Deuil:
Nous avons reu, hbier, Pvec
une bion peuible surprise le
faire-part du deces, survenu
Ihercredi a 7 heures 1/2 du soar
de :
Jean Michel Horace Ethiart
Directeur de I'Ecole des Sciences
Appliqudes,
Insorecteur des Ecoles Indus-
irielles du Service Technique
de l'Agriculture,
Directeur d Enseignoment.
Les fundrailles ont 6te c616-
brdes hier A 4 heures de I'lpr6s
midi en 'eglise M6tropelitaine.
Aux familles Eth6art, Liau.
taud, Duchatollior et A tous les
autres parents 6prouves par co
deuil, nous envoyons nos bien
sinc6res condoleances.


a AIR


Nous avona le plaisir de vous aviser avoir req uu
assortment complete doe neus et Ohambies a air




Y restone

Pour Voitures i passagers et Camions.
Un pneu pour chaque usage, le Fireatone Heavy
Duty y our les grands voyages,le Fireston balloon pour
votre voUture de promenade et le

i 'ireslone Solid3 x 5


our lea camions de 1 T.

Notre stock comprend un assortiment des plus
complete de toutes lea dimensions et la suploritd
de la quality .




a lait de nombreux amis partots eo laiti el le monde.
EN VENTE CIEZI:-


Mr Edmond Lauture, Jacmel Mr*T. Gouase, MirgoAne
Mr Elias Saliba, Aux Cayes. a Antoine Geflrard Gonalves.
( Michel Desquiron, Jeremie. a Jean LucianiACo,Port'de Pail
Clement Pinard, St.Marc., Mr FJ Maurasse, Cap-Haltien
Chaque Pneu et chaque chambre lar est garanti par


"re*tone
La prochaine fois que vous allez acheter un Fnon ou une Ch ambre I air,
dressez-vous i 1 -

L. PREETZMANN-AGGERHOLM & C0
AGENTS EXCLUSIFS


AU

Club-Union
Mardi dernior, il y cut une
soirle dansanto au Club-Union
A occasion de la reception dos
nouveaux membres suivaits: Ir
Paul Salomon, Ernest Champa*
na, ADel Thkard et Adolphe Val-
brune.

Nous avons resu la carte de
fian:ailles de Melle Marie Sioel
avec M. Edouard Illraux.
Tous nos vweux de bouhtur
A l'heureux couple.


Faillites
LIBM'RTI EGALIT9 FRATEBNITJ
REPUBLIQUE D'IIAITI
Disposilil du jugement d6cla-
rest le sieur Hans Berthold en
6tat de faillite ouverte:
P4R CES MOTIFS, le Tribunal
declare le sieur Hans Berthold
en 6tat do faillite ouverte, fixt
provisoirement A la date du pre.
mier 1tvrier mil neufcent vingt
sept 1'#poqne de la cessation do
p cement du dit sieur Hans
rthold; ordonne que si fait
n's 6t6 les sells seront appo-
sas par to juge de paix do la
section nord de la (C-pitile par.
tout oi besom sera, confo:me-
ment aux articles 448 et 450 du
code de Commerce, a I'eflet do
quoi avis du present jugement
sera sur Ie champ adress6 par
ls Grefiter an dit jugs de Palx;
nomme Monsieur Stenio Cou-
tard, demeurant a Port-au-
Prince, agent provisoire, or-
donne que conformement i I'ar-
tidle 452 du code de commerce
a personnel du lailli sera mi
en dep6t dans la mason d'arrAt
de cetoe ville pour dettes; or-
donne quo Ie present jugement
sera execute par provision, qu'il
sera atfichd et insert par extrait
dana lea ournaux de la Capitale
suivant article 443 C. P. C.,
commel l'huissier Leonce Le-
rebours pour lea executions et
condamne le asieur Hans Ber-
thold aux depens qui sont pre-
lev6s par privilege sur l'actif do
la faillite; Ainsi jug6 Par Nous,
Leon Pierre, juge en audience
publique du vingt deux Fivnier
mil neut cent vingt huit; etc.....
etc .....** etc..,..
Pour cope contorme
Collationn ;
L. LABISS!ERE,
Le Gretfier.
*.*
LIBERTt EGALIT- FRATBRNIT9
REPUBLIQUE D'HAITI
Dispositit du jugement de.
clarant le sieur Elie Hakime en
etat do faillite ouverte :
PAR CES MOTIFS, le Tribunal
declare le sieur Elie Hakiwse
en 6tar de faillite ouverte, fixe
provisoirement au deux juillet
mil neuf cent vingt sept l'epo*
ue de la cessation de paiemeut
au dit sieur Hakime et ordonne
que si fail n'a etC lea scelles se-
ront apposEs par le juge de Pais
de la section ord de cette ville
partout of besoin sera, confor-
m6ment aux articles 448 et 450
du code de commerce A l'effet
de quoi avis du prE6ent juge-
ment sara sur le champ adreaaw
par le grelfier au dit juge d
Paix, nomme Monsieur Ferdi-
nand Fatten demeurant A Port-
anu-Prince, agent provisoire or-
donne que contormement a far.
tiles 452 du code de commerce
la personnel du failli sera mise
en depot dans la maison d'anrrtt
de cette ville pour dettes; or.
done que le present jugement
sera execute par provision et
sera atfich et inser par extrait
dans ls journaux dela capital
euivant le mode etabli par l'ar.
tide 443 du C.P. C. et con.
damn le sieur Eltie Hakime aux
depens qui seront preleves par
privilege sur l'actif de la faillhte,
comment !'hnissier Leonce Lero-
bours de co siege pour les ex6-
cutions;


IAinst jug6 par Nous, Leon
Pierre, juge, en audience pu-
blique du vingt deux Fevrier
ail neaul cent vingt huit, teo.....
etc ...... etc *.......
Pour copie conlorme
Collationue ;
Ie Greaier, L. LA. LiJM


I 4


S Irestone
f e$tone8


__


L- -


- -


;i / clie :


I









LE MATIN 24 Fvrler 1928


0 C D


Westcloc














Achetez avec confiance
C OMME tout autre ciio;e, vous pouvez acheter des
reveils et des montres hon march avec confiance-
quand le nom rd e Westclox est votre guide.
Big Ben De Luxe et leni Hur ont kte bases sur un
principle nouveau. D'une construction solide et sfre, ces
nouveaux reveils possedent lea qualities qul ont 6lev6
les Westclox : une place symbolique pendant bien des
annbes.
II y a aussi une variety dans les Westclox avec des
cadrans blancs et lumineux I votre choix.

WESTERN CLOCK COMPANY, LA SALLE, ILLINOIS, E. U. A.
I -. ..i I.


La Direction avise ses aima-
bles clients que la soiree d'hier
est remise A
CE SOIl

La Nuit

du Carnaval
5 parties.

LaCloserie,

'des Genets
Entr6e : 0.; Balcon : 1.00.




Varieties
SI CE SOIIR

THIS

A louer
Uue grande maiso a M age
compteMOnotCA l'dpreave du oeu,
sise rae des Casernes, avoc touted
ses d6pendancesa n boan tat t u ne
chambre do bain do premier ordre.
Sadroaser sa No 327 do Is rue
, des|Casern.


- -, & |" ,f... .



-.A.- -- --.AD M
OtP-TT AVMeS DE PAP-S
PO T. AA PVNC P *-


__ ___-S


i--a-- 1


I-


Insurance Co


Unedes plus fortes companies

canadiennes d'assurance sur

la vie

Eug Le Boss6 & Co


PAGE 3


*" II ite p
s ae d. i"




"I k 1I
i am p
j' G i .s 'I p
after ..

f ,e I' r .

I go "
scv *


STOMAO.
"a e re nae at.dilet etilom3ac t attcnde*%
S Ilr It k., qa n r !i,+ |I|iu Us" plu' u I uses. ne maladle
I 1 r-tst.e d.n, to.tl u ( ,-n r, coNla
e cn ..ta n en cvtnais%,aa s-n-uspa
(l de etur hcur* a ec un e q: 'InlSt
n', c m rn e, Ilo l rm, I1 =i. u r. IfU
qu il taut au.tAt opposer le remte,
I* nle p~l > iri "i :t tlince vi;rfactioa
r fClc, cat n l,,,tc q-: re lhm nl.
r *" < Juer lx tUl tel-' l dgevriorns, disl.-
Se c :tha rtpas, ,le Poulrcs dt Cock.
r ulifurtiente inilquets dans les cal de
r l'ltlsN, P *-o.- qV. A-r .n.L-
h .:a tu. tt p.u: u u n. rr ji ', e.ia itd .
: st : oirt o t e leal PharrnaceI de at Coloai,
.red epeadnsde Cnrk.Jeumnont(Nord).


Wc.SC


Chez Albert Granville
Grand'Rue No tS 24
Vienneint d'arriver de jolks disques comprenant deschaa.
sonnettes, v:ilses, Fox. tro, Tangos, Orchestres, chants, ainsi
que les mervcilleux disqueis I'vri :,art creatiog n )avelle.
Operas, chansonnettes, orchestra et jazz.
Consilltez notre catalogue
Grand raalis sur ph'inographes PathO Patlicphones et
apl ai lils portatifs pendal (lit qucucis jours seulmcent.
Anciens Prix Nouveaux Prix
Pallthphones 5 ,tt) 35,00
.< (.:.<)() s.0,0
Apparcils pori atiis i,5,O) 15.00

IEWTE par Couitultiol Speciiale picds do profoudeur an u lte Bud
I.,-dessos de Ia mis ix repuf cents pieds au c6t1 Nord,
A- d l ore au Nord par le refse do It
En vert. d la rcsse en Ifvine 1ropridti, su Sud par Julu Gor*
*xicutoire d'une obligation hI!.0- yt're, A l'Est par Antoine Aodals
th&aire passe ait rapport de'Mce el & I'Ooet par Ia dite Aveaue
Louis Vilmenayu t 1so Colgie, lDessalnlus suivantplan elt procs
notaire. *iPort-nii-Prace,(n d, te. verbal de Jules Labens, on date
du sept avril mil nasi cent vingt du vingt quatre mars mil oant
cirq ; to. de l'acte de FuLstil'- cent vingt cinq enregisird ;
tion et de restrictica de la susdite Au dessons do la mise & prix qui
obligation bypoth4leire passi Sga tait de quatre cent dix sept dol-
lement au rapport do Mes Louis lars viogt claq contimer, outro Ie
Vilmenay et son co'ligue notdires honoralaes des avocats poursul-
& Prt-au-P. since, so d, te du 16 vantb. loe fraim et lea charges do
octobre wil neuf ctat vingt cinq; l'enchire ;
3o. d'un jugemeo.t on date di A la requ6te de Mr Lamartifu
trente novemalre mil neuf enit Camill*,docteur en medecine,pro.
viDgt sept rendri satm e Mousi"r pridtaire, demeurant et domieild
Lamartine Camille st le sieur IPhi- a Port au Prince, ayant pour aiO
locls Lacroix, Lesqnels jt gement cats Mes Windsor Michel et i'rsa
atel obligation hy1pothicaire ont .t6 geul R;gaud, aose election de del
enregistris et. sinlfids a vec coni- micile on leur cabinet:
mandement ; it sets pro(d 1' Contre le ieour Philoolie La.
srmedi quae j'n compteia v;i g croix, propiitaire, demeurant at
cinq Fewrier c.i rant, A dix hesire, micilid k Port au Prince. ayaat
du matip, en I'htlde etldr I por avocet Me Iacater Raole.
minisltre de Me I CUis Viniiit.y. Pour plus amples rensoignow
notaire public h'oit-au-'riucv, ments s'adresser aus avceate poar
rile du Centre, la vcnte au plus uivantsa ou Me Louis Vilmoasy,
offrant et d.-ruicr enchriaeurir, d4positairo du cahier des charges
d'une propriOt(, ford, et ILAlise-, Port-au-Princele 22 fvrler 1928
miae en celte vile, Amnue Dessa- (S o oe W MtICHE
lines, de Ia contenancode vingt F.*iGA)rCv
pieods de facade sur neui cents ADa.


VENTE PAR CONVTrION SPIUtltIE
En vcrlu 'le nl grosse a'une obli
gation hypcthecuiire r. ue le i
avril 1925, ptir Me HermEnvi P-.
quier et son collogue, notairfs &6
Port au-Prince, enregistrhe t si-
giiele le 13 fivrier 1,,28, aee
commundement, rost6e sans cfret,
il sera proceddle 18 f6vrier 19'28.
& 10 houres du martin, en l'etude
et par le miniitr.i de Me 11cr-
mann Pasquier, uotaire A Port hu
Prince, a 1'adjndication, au plus
offrant et dernier enchiriseeur de
la propri6tY, ci-apr&s d6siguhe;
SUnoe propritil ionds et baisses,
sime en cotte ville,? Peu de Chiowe,
impose pour I'exercica en cours
as No 5 75 : laquqlle propri;t'
est compose de dou portions
d'emplacement, la premiere por-
tant le No 13, ,itu&d sur un che-
min de virgt ped, doe large coIn-
duisast du Che ruin des Dalleo au
Obemin vicinal coaduisant au
Morne do l'H6pital, mestre cin-
quante pieds de fa ade, cinquante
build pied. au c06 oppo%6, su.'
one profondeur de dou cent soi-
sante pieds au ctA lmit et de deux
cent vingt neuf piels au c(,t.'
Ouest, bornee : au NXrd par Ie dil
chemin de vingt pieds do large, au
Sud par Aristide Bouty; a I'l t
pale .No 14 el & I'Ouet par Jus-
; n Dominique Bouxon, la de-
xiume portion ddsigano au No 14
measure cinquante pieda de foadieI
our sle meme chemin de vingt
plods doelarge,cinquante buit pied
au *et6 oppos4,su runs protondLur


de deux cent quatre vingt ona
pieds au c6 4 Eat et deus cent oi-
sxnte au colt Ouest, et born- as
nord par le dit chemin de v~Igt
pieds do large, au Sud par Aris.
tide Bousy, I& '.t par leos Nos 1
16, 17 appartenant & Camille Bt
I6my'e( lle No# 18 et 19 et i
I'Ounet par le No 13. )
A la requete, poursulta at
diligences de la Banque Nationale
de la R6pablique d&Haiti, eocedif
anonyme, alvant on siege Kooial
et son principal 6tablissement 4
Port au Prince et pour Pr6eidest
do son Conelil d'Adminislration
le sieur Charles E. Mitchell de-
meurant et domicili6 A New York.
Elats-Ilnis d'Amd6rque. reprsnea*
lee par MM. Walter F. Voorhli et
William H. Williams ses Direo-
tleur et Sous-Directeur, ayant
pour avocats Meao Morel et Boft-
my, avec election de domicile ea
leur cabinet, sis & Port au Prine'.
RIue du Magasia de I'Etat, coAtNe
Mme Maria Fraenkel, demeurals
1'ort-au-Priace,prise en aa quallid
Id'lleritire bdn6flciaire du seul
Joseph Fraenkel, son pbre,
La dite adjudication aura tli
lar la mile a prix de neuf mille
cinq cent qulaze dollars treall
cinq centle or amricain .Outir
les cbargp,
Pour plus samples renseig*o-
ments,s'adreser auxs avocats sons-
sign6s,ou Me Hermann Pasquier,
notaisre depoilaire du cahier dem
cnargee.
MOBEL


A. de Matt6is' & Co

Representants puor Haiti


_ ____ _ __ ~


-


-- I .-. I-- __- I -IIIII .. .... __ II I_ _


GW.- rm -I


- I ..,.,








L& MAIN -.4 C&rit 1i28


- -..--. a a..... -.-...-.. I - -_ -_. _r


Pageol


Energlque antiseptlque urinalre
,'Y V


t tout II F, tl foods
m s. t is r du mtrl-
ment do 1arthrilt on
do rhtuesUsme bleiUM
eUea.(Bme. *


cftbl. Chatelato. t. r do vale
cleoane. Pra. s t pbo


w--- __-~ '1


- I


PROP1ISTIITR :


A 'honneur d'intormer sa bienveillante clientele qu'il
install A I'Ftage de son etablissement,un salon exclassive-
ment r6serv6 aux tamilles o0 I'on trouvera des consoma-
mations de premier choix et oal des lunch seront servis
surdemande.
Bibrei la Pression- Sandwiches. T616phone 2786


AVIS


Drs Domond et Edouard Roy
avisent leurs clients que leur
clinique sera transteree a l'an
gle des rues du Centre et Pa
v6e A partir du 13 courant.
Les heures de consultations
sont de 2 A- 5 p. m.


es plus jolis ca
Quel est le meilleur cadeau
Qu'on puisse offrir a ses amis ?
Rienn'est comparable A une l
bone boite de igares fins.
II y en a pour tous les goits.
Allez A la Manufacture de la
FLEUR d'HAITI.
CUILBAUD & C0
Grand'Rue, en lace la Poste.


Porcelaine


Porcelaine


-VIENNENT D'ARRIVE


Dejolis services en por

Ce qui veut dire: que


celaine de


si


une piece, vous pouvez


element la remplacer, quel que soit le dessin que vous 'achetez
qui vous permit d'avoir votre service au complete.


faci-

? Ce


En achetani un de


vous


aurez


des


nos 4 dessins,


invites,


vous


voire service


pouvez elre stir

de vaisselle sera


que quand

intact.


Tres bonne quality pour un bon prix.


Jeu de 50 pieces dessia Ivoire $ 1
9 ( Dor6 2
4 (C Pr6sident 3
S aU Francais 4
LE JEU SE COMPOSE DE :


12,001or
13,00 or
17,00 or
'20,00 or


6 Assiettes a' dessert 6 Soucoupes A The
6 a Plates I 1 Pot pour Creme
6 4 Creuses 1 Sucrier avec couvercle
6 A The 1 Saladier
6 a Pain et beurre 11 Plat A Legumes
6 a Tasses A Th6 2 Plats ( round et ovale )
1 Plat de 12 Inches.
Vous trouverez toujours: Tasses et Soucoupes,Assiettes A pain
et beurre,Saladiers,Assiettes Ath6,As. plates,Assiettes creuses,
Plats extra largest Assiettes A gAteaux, Plats de 12, 14, 16
inches. Plats A Legumes, Bols, Assiettes A Dessert, Pots pour
Creme, Sucriers, avec couvercle, Beurrier avec cou vercle,
Sauci6res, Pots A the, Plats A Pickles.


Nous avons une command en route de 1,000 douzaines
de VERRES, c'est pourquoi nous faisons une:
GRANDE REDUCTION SUR LA VERRERIE:


Dz.$ 4.00 maintenant $ 2.90 Dol.
( 1,40 1.00
2,90 2.00
aque 0,40 0.30 chaq.
( 0,40 0,20 (
< 0,35 0,25
( 0,12 1,00 dz.
0.12 1,00
1 0,35 0,25 chaq.
<( 0,75 0,45
( 0,65 0,40
( 0,60 0,40


Verres 'i Champagne avant
Verres A Boire 6 Oz.
t (( Gobelets a
Fruitiers ch
Confituriers
Pots pour la Crdme
Verres A Vins 5 Oz.
(( ~ Victoria
S A Liqueurs couleurs
Caraton de nuitd
Beurriers


N'oubliez pas que


nous avons


toujours 3,000 different articles.


BAZAR METROPOLITAN


Angles des Rues Pavee


&


du Peuple.


*"


BAR TERMINUS


A. Widmaier


deaux


vous cassez


4 dessins nouveaux.--Stock ouvert.


..


I ~I


--


--- I


_~,_


--- --- r __


~1


. ^f.o


A


it


IL




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs