Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04674
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 02-22-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04674

Full Text


IILE COPY
LIBRARY
lAR 14 1028


Cl ment MAO1iURM
DIRECTEUR
1358, Rue Am6ricaine, 1368
TELEPHONE N* 2242,


1


216me ANNiE No 6325


SPORT AUP NCE ( HAITI-
PORT-AU:PBINCE ( HAI'TI)


UNIO14


~~- -- --iV=,,


SLcs grands perils onticela de
beau qu'ils mettent en luimiire
la iraternilt des inconnus.
AVictor HUGo




.ERCREDI 22 FEVRIER 1928
v I


ga et .l..


Le secret de Mussolini

Une int6ressante enqu6te


On sait qu'en dehors de ses
fonctions de chet du Gouver-
nement italien, M. Mussolini
dirige eflectivement les Minis
t6res des Aflaires 6trangeres,
de la querre, de la marine, de
l'intdrieur et de I'aviation. II
dirige 6galeinent le parti na-
tional tasciste,cequi equivaut
A un autre ministdre.
Comment le DucE peut-il
suffire a cette tache ? C'est ce
que, dernilrement, un jour-
naliste a voulu savoir. II s'est
adresse pourcela,A quelqu'un
de 1'entcurage de M. Musso.
lini. Et voici ce qui lui tut
r6pondu.
Vous avez vu la table de
travail du Duce au palais Cni-
gi? me demand le collabora-
teur de M. Mussolini.
Oui. Elle est trWs longue,
assez large. Elle est de beau
chene A patine noire(ou peut-
Wtre de noyer ); je I'ai vue
lisse, brillante, police, veinde A
souhait.
-L'est tout ?
II y avait dessus un en-
crier,deux porte-plumes,deux
crayons, un 'niinnscile clas-
seur,un sous-imain. C'est tout.
Rien, en some.
Eh bien I vous avez la
cl6 du mystire, comme vous
dites, la cl6 de la m6thode...
Je nle omprends pas.
Le jour ou it vous a re-
Vu, vous 6tiez le ( numero v
quinze. Ou 'A peu n'res. C'est-
A-dire que, de 4 is.A 7 hes du
soir, 15 personnel quinze
strangers, 6taient venus 1'en-
tretenir de quinze sujets difle-
rents. De quinze sujets difl.
rents, c'est pcu dire. De cin-
quante, de soixante sujets
ditterents. Entre temps, son
travail r6gulier, j'entends le
travail auquel nul chet de gou
vernement n'6chappe, s'6tait
accompli sans heurts,sans re-
tards. II avail signedes pieces,
donn6 des ordres, t6l6phon6,


6crit, recu ses collaborateurs
du palais Chigi.
(Et vous dites qu'il n' y avait
rien sur la table? Pas unfeuil.
let qui tratnait ? Pas un dos.
sier abandonn6 A mi-lecture?
Rien ? Ii n'y avait rien ? Mais
c'est cela la force de Mussolini:
II n'y avail rien sur sa
table.. 11 n'y avait rien,
parce que chaque chose avail
Wte taite en son temps, et A
fond.
t I nu'y avait rien, parce
que Mussolini a un ordre
Sm6 ti cu leux.... C'est l'Or-
dre tail chet d'Etat. C'est I'Or-
dre en soi. L'Ordre harmo-
nieux,
iS'il tudie une aflaire,il ne
Iabandonne que r6glte.Et ja-
mais deux aflaires A la tois.
( Ajoutez A ce gout de l'or.
dre qu'il apporte dans les
moindres actions de sa vie,
une m6moire qui nous tait
honte, a nous ses collabora-
te irs de toutes les minutes,
parce qu'elles'exerce A propos
meme des plus petits details;
ajoutez une decision prompted
et sOre; ajoutezceette quality es-
sentiellement(journalistiq ue)
qu'il a gard6e de son premier
m6tieriet qui est d'aller droit
au tond des choses et de les
juger A leur valeur veritable.
"* Et vous avez la mithode
de travail c mussolinienne )
qui permet au Duce de fire
sans lassitude apparent, de.
niis des ann6es, une norme
esogne quotidienne).
Les d61lassements du Duce
sont l'6quitation dans les
allies cavali6res de la villa
Borghese, avec sa fille Edda,
la condulte A toute allure
d'une auto et, le soir, l'ex6cu.
tion de plusieurs morceaux
de violon.
Et voila, conclut celui qui
fit cette enquete, le secret de
la prodigieuse capacity de
travail de Mussolini.


A la VIe Conf6rence

panamericaine


La Convention de 'Union Pan- clu A la sous-commission de la
ambricaine telle qu'elle avait Loi Internationale. D'apr6s cet
6t6 adopt6e par la Commission accord la Conference panam6-
de 'Union a Wtd approuv6e, sa- ricaine devra adopter une dd-
medi dernier, A une stance plei- claration solennelle acceptant le
nitre de la Conterence. principle de 1'arbitrage obliga-
A la stance du meme jour de toire dans les difl6rends inter-
la Commission des Initiatives, nationaux. Seuls seront exempts
Mont6vid6o, Capitale de l'Uru- de l'arbitrage obligatoire des
guay a t choisi come siege diffdrends ayant trait A l'ind6-
de la prochaine Conference pa- pendance et A la souverainet6
*americaine. C'est la Ddljgation des peuples. Suivant cet accord
du Paraguay qui a propose la une conference' sera convoqu6e
Capital uruguayenne comme a Washington dans le course de
lieu de la prochaine reunion l'ann6e afin de permettre la rd-
panamkricaine. Cette proposi- action d'un trait collectif pa-
tion fut aussit6t soutenue par le nam6ricain. Les Ddlguds A
Guatemala, le Salvador et le Pa- cette Conidrence serout des ju-
nama. ristes munis de pleins pouvoirs.
Puis. la D61dgation mexicain- Ils d6finiront lexactement le ca-
a d se au Comit6 du Droit ract6re des diftirends qui se-
ional une resolution vi- rafent except6s de l'arbitrage
i l ise hors la loi de la obligatoire et6tudieront la ques-
gu~ aggression. Un accord (ion de mediation et de conci-
Ma l'arbitrage a Mt6 aumi con- i liation An do permUre la con-


Une Surc rise
.. DE LA

Manufacture Haiticnne

de Cigar t'ties

Ma tausat les products de cette grand, MiANIFACTIlHEvous vous
rendrez compile irn'midiitement qu'ils n it pas ds cigare'tes quel!-
coqueS. .
Lur. tabe qui coatieon do puisatuil aOin es leor done celle
incontestable utpiriori{.-
Le soc s obtenu par les Forl-ua-P' incienne, tRpublicaine,
-Pbuorite el call-s dbnowm6es d La llain z.4t unanioasmet t reconnu
par tous les bons amateurs.
L'admiration manire4lde par les foin rti de total l p-y (x'iq' c
asez que c Cqart.ttct mkritent le rjaug p, lie, occu ta t: i-,.t
bien loin'derri6re elles toutes les autr,, Ifrques.
Toaes Ile facilitisvous soot accord, c. pour les lumer, ct de p11,
un jrand avutage : 1
Port-au-Princiepne; eontre 100 bon-, o, )ccorJe GoUe 2.7 c
k l'intdriour do certaiea pMhbettes so Iwe LUC surprise qui conFiste
& yous fairs gagner d'uuab j"uqai' Vingi iriq gourdea, solon votry
chance.
C'est one occasion exception nelle.
A la Main. 75ihods pou Goni il.ds 2,30.
Favorite 1G, pochettes viLes pour Gdes 2.75.
R6publiciine -- 100 pochelles vides pour Gdes 2.30.
4 PROFITED, MM. LES FIUMEURS.

clusion d'un pacte tmdricain
destined A sauvegarde- la p ,ix
dans 1hdmisph6re OCecidental.
Le rapport de la sous-commis-
sion sur ces questions doit tre
soumis A la comniissjo, aux fins
dacceptation av nt d tre pr6-
sentI6 la Confrience n sance
plni6mre. .

Qli a un bureau plal A vendre ?

On demand A acheter un AVI
bureau plat am6ricain de mo- A tc CoupA Fod Mod
yenne dimension. 1926 el c parotait tat.
S'apresser au Bureau du S'adrcsser A L6gation Amr-
,MATIN I ricaine. T616phone 2270.


I


---mns um m -me


LA PRIEUVE EST FAITEJ
Depuisvingt jours quand nous avons mis en venle, sans
bruit et sans grosses r6clames,nos disques tranqais (ie pho-.
nographe ,
((Pprfpctnh :


Nous avois tacilement obtenu le record des ventes en
disques ODEON.
C'est la preuve que le public fatigiil des jazz-band,revient
A la veritable musique.
Et maintenant advance notre grosse artillerie avec les
DISQUES ODEON ,)
qui sont les plus renommus et les plus r pandus en Europe
et resque dans tout le monde.
Vous trouverez dans ces disques to ite la musique classi-
que (Op6ras,Op6rettes) et les meilleurs mnorceaux Inodernies
chants par les plus grands artistes Parikiens, de l'Op)era
Comique etc.
Demandez nos catalognes u Ies dis ques
.ODEON et IElI1l, 1 \'I()lONES
Faites-nous3 ausi une visit et noi,)s nous ferons tOn p)li-
sir de vousjouer tous lea disques ,iie voius voudrcz essayver.
Visitez aussi nos PIIONUG\APIIES"
qui sont incomparables en clart dce reproduction,soliditic,
materiel bon, travail- trs .soigue.
11 ya 30 modules divers pour toutes les bourses.
NOS C \VDEAUX
A titre de r6clame nous vendr61ns au tiers des prit de la
enearres ee quelques uns de nos Phonographes, Mcuhlies
degrand Luxe ('en acajoux, a l)ronzcs etc), prix 82 et 1(0)
dollars.
C'est le meille ur cadeau, et pour toute la vie, quC nous
pourrions vous tire ct que vous putn-ez laire a vous-mtnie
ou A vos amis. "-
AGENT

J. Karayany
Rue de Centre No 1303, (En face dc la LU lion lemande)
Port-au-Prince*


[INotre I ,,
lilml ots~


... a vu, dimanche, aux ?aves
de Bordeaux, la penthdl indi-
quer 7 heures et il 6tait inidi et
demi.
Sur quel maridien l'hor,'<,e a
t elle 066 rgie ? Celni (d, Le-
ninegrad on celui d'llonolulu?
Ou, come gens, betes t t cho-
ses,. Iheure avait-ellc periu4la
tte et s'6tlit-elle d6guisc ? ,
... a vu, dimanche api ts-midi,:
A Carrelour, le conductcur du'
camion 3002prendre ott rangee
plaisir A *foayer les pieons en
dirigeant as voiture centre tous
ceux qu'il rencontrait. C'est une
plai anterle ridicule et tipi au-
rhiL pu avoir les suites les plus
fAcheuses.

... n vu que la Police a uadoptd
un nouveau systlmepour li re-
,glemnntation, aux intcrsectionls
es rues, de la circul.ition des
v6hicules.
L'A.gent ne fait plus de Il; maiu
signed aux voitures de 'arr.4tr
ou de passer. II1 a A sa diaspgo-
lion Un apparel sur leoiel spq .
derita ceo duxs mots:. naaitr
on PASSEZ. II fait toirner l'appa.
roll uivantqu'il veut indliquer A
un,-voitur*.qu'e1le doit s arr-.
ter ou qu'elle peut poursuivre
son chemin. La disposition eat
praltique. Elle dispense r'Agent
d'une nuimique fatgantle el ma-
oeuvr.e avocintelligenceetsang
troid. elle peut 6vitq' touted er-
reur.


Jus de citron

BAILEY

Remnplace avantageusement
le citron. Iltest plus mnaniable
plus portatitet plus dli'i.'iounx
Tout le monde s'eo ssc I,
Au xCaves de Bordeaux.
Au Bon Marche
Au MarchO Crystal et aux
products du Pays,
1313 Grand'Rue.


dam le Canal de Panama
Le ((Saratoga ,, le ni vire
porte-avion geant, est ancr6 a
Balioa, apr6s avoir rcussi la
traverse da canal dec Pana-
ma, operation des phis dli-
cates, 6tant donne qupc, par
suite de la larger d tnavirce,
c'est A peine s'il yav:iit ideux
pieds entire la coq u 0t la
rive,de chaque c6te di bali.
ment. La traverse a pris 3
ours.
En passant I'cluse de Ga-
toun, dimanche dernier, la
superstructure du nav,,. r5-
clant les parois en coimit a;r-
me du canal, en a iri-wh6
une longueur de piu)ILt'rs
pieds.
Lc Saratoga)) s'est rI Icon-
tr6 avec le bateau ecotc Iron-
gais a Jeanne d'Arci, dl us I'6-
cluse de Pedro Migtel. s..
deux navires dchang6reut des
nsaluts, a u x accents de a La
IMarseillaise a et de la Uan-
Snidre 6toil6e .


----.-


- ---


_ --i


.,----- -- -


i -- L~-C-- L_


V-10 ~ -


*












PAGEi IF MAU 22 I'_k 1928


e bal traiesti de l'lnoernationa' ,
Alhlilie Club i ) i NIl S
t Saniedi dernier, I'lnternat .o-
nal Atiletic t lub uvrait I t ar- e L
naval par un grand )al tiaves',. (dC
[,es salons du Club etailnt
I," riqtuement illumins et pou-
vu's (i une o r n mn e n t a t i o i
d ie delicatesse exquise etl i'un ii I'hozineur des douxI
go it rare. Le coup-d ceil tlait premiz rem victims
ra issanil. Dans cecadre maini- d3is tragedies au-des-
li I 'e, mis en belle gait6 par li .-Is dae 'AtlaniLlque
Ipls a.ive inusique, p:errots t tia:;il:thle v rei u.aie \eA ie rk
pi reIttes,arlequinset colubiiL.es, e m ,i,,i r de \.,.BI*f*r fl ( li ;
(d,;ilb os jaulii.s, roses ou noirs, \". \ I )|II -- U misse so
diabl es 't g 'itilslionm es |)r>- l|,, ,,;|.W l. . I ct l (. lrdt hier mil-
rc1i l, pendintt toute la nuit, leurs i en i Sie i S rint \i ciiil de
plus!iahurmnia ts6bats. ;>al. I l ., a ,,.h ,ire do Nunges-
Ce lit une (res brillante flttet ,. e Ct I ,.(:C e ul une ct.rinonie I
qui ct it, si l'on peut ainsi dire, 1,gi'Oe.Dxas le clicur tendu
le lev i de rideat de la grand .,, ,,,.ir s ires el blanches.
tei qui allait cominencer leleeu-d u, ,ht., oItue avail te h dress,
Idemaii. ct onI'veil Il'iiu drapeau tricolo- I
S1.s11 l(i(cll sQ ds t(a h:iit deux
miag;nifiqluies pil rs vertles. Les
ILlerie Marie-.Madeleine meinmbre(s du clergL e des or-
Renvoi d (lit liraic (les rI li.,Wt x tratnil s avaientI
I.e tirage de la Loterie Marie pris lace dains le tilru' et 1'6- '
Madeleine)) organis6e au prolfi glise entire dtait remplie'de'
de I'Orpheliinat qui devait avoir no11101 ,.e capitaine I ostes n'a- I
lieu dniianclie a 9 heures du vail lpa i _r ayant t.t retenu
inatin a d ttere renvoyd i' di- pour raisons techniques a Cur- t
inunliche prochain 26 f6vrier. tis Field oit il s'est rencontrW
Le tirage s'ellectuera, cominnie a vec C(liiamberlain 'aviateur
il est indiqu( sur les billets, amiiricani qui part ce matin
d(ans la grande cour de l'Orphe pour sa tournii'e adrienne des
linat, rue Amcricaine. Eltats-l'nis.Le lieutenant devaii
seau Lebrix dtait assis au pre- >
HiMir rang avec le capitaine Re-
A 1H6tel- Bellevue ii li Fonck et Ion remarquait aux
l'16gant este spacieuxB dabllis- s (des avialeurs, MI. Maxime
l6gant est spaceux lablis- l igendre, consul general de
segment du Uhamp de-Mars don't nge e consul g r sentantsl de la
l'arclutecture imposante donine r I te, dles Vreprsentans defran-
1a belle place lessalines a ou- F i 1ratlirui des VLraeis fran-
vert la saison carnavalesquepar ie la Grandes sGuerre, de
lie dalicieuse soiree diasante II'pital ran;ais des siurs, de
(in eut le plus brillante succusI l'hpital et des orpelines de .
S estque l'assistalnce tail ('V- T 'rryvtowli.
lite et de grande distinction, le Ie eivic dlivin a lt ci 16bs l
l, it approvisionn6 des boissons In mlusique avec chans et solo
les plus fines et les plus d lica- hle v0ilIn.Le pore Vuclier a pro
tes, le buffet g,'rni excellein net, nntges er i,lesdeugyque re Nun-
la musique entralnante au pos- (e ive ( ag.lesdeux heros qudan
able et la galtI dans tous les pelirent si tragiquenient dans
((lIrs. leur tentative de traverse de)
l)esreprtsentants de tous les I'.Atlati(lei de Paris A New-I
groups de notre society lr:i ter- York. I.'s paroles vibraies d'
nis~rcnt agrc ablement, oftrant nl don (In (pre Wuchcr produi
ainsi le spectacle rb ontortant stire une profonde impression
d'un- entente et d'une hamonie sue to(ule assistance et nonm-
a(dmirables. bi retses etaient les personnes
us nos comliments Henri I londirent en larmeA .


liou dir qui a docid6ment le se-
(Tei du ces jolies fetes A success.


La march en avaat
du Japon
TOKI) Le Japon tout en-


Ir se prepare avec un Cee "r'
IesC eidr s intense aux premieres 61ections
S nationals qui doivent avoir lieu
Aujourd'hui, 22 Ilvrier, est le luudi coniormnn ent in la nou-
jour des CENDRES. C'est le pre- v'elle loi sur le sullrage univer
mier jour du careme. sel.)ix inllions de japonais qui
Chez les premiers chrdtiens, n'avaient pas le droit de voter
ce jour ,tait celui ou se taisaient vont etre autoris6s A le fiire par
hIs pI)'uitences publiques; les p)- d6cret iitperial.D'apres la non-
niteits se pr6sentaient, en signe veile loi, tout individu du sexe
d'atllictioui, la tWe couverte de masculiu Ag6 de 25 ansjouis-
cezidrcs. Aujourd'hui, il n'y a sant de toutes ses facullts men
plus. dai.s 1'Eglise, de sembla- tales et sachanti lire et crire
les penitences; mais les fid6les est auto iis, i voter.
se rendeut aux 6glises ou le pro-
tre leur fait une croix sur le Nouvel ambassador
tront :avec de la cendre, en pro- A Paris
noni'iant cOg verset de la Genese : ) 1.\IS Sclon Le Matin )),
4( loiinime, souviens-toi que tu les es poussiere et que tu retourne- dr Paicn a 'aiins en mai prochain
ras en poussibre I Cette cere- pour r eindre la visit que leur
monie lut institute par le pape lit Douliergue en 1927.Apres Is
Grefgoire le Grand. voyage ides souverains, Wil-
.A\uji 'r Iliui, dans les ~glises IlainI ly cll remplacerait lord
des p:iroisses et les chapelles, (r'.uwe a I Abassade anglaise
les lidhles et les lves des 'co- de lParis.
le ,s i, sist aux Oflices rel-age
gieux ,I y Vfurent c61bres et Hom naago
out rales CENDRES. I A lord Asquith
_ot ', les C:n I.()ONDI)lU1ES- Le Parlement a
I ,,Ci'l'i-Artheque de e rendu uii snolcinnel ihominage A
I \rk isi te les Antilles mnier lord de I'Amirault, par-
Saiiedli martin, 18 Ivnrier, le laut al (:cistitutionial t:ub, a
Cardinal Hayes, archev6que de dIclarh q1u'i ,,tail impossible ai
New-York et sa suite sont arri- i.nglctuoi d'abandonner sa
v.s ii Kingston A Dord du yacht ussai. ni-itinme quoique r6
a W\Va rior Le Prelatavait(jquit- olue i clter une course aux
Wt New York le lundi 23 janvier arme nuets.
par triii special et a rejoint le
, Warrior )A Palm-Beach. Au prochala Congr6.
L'A.rchevque de New-York do la Presse latine
eiutrepreTd une croisiere ti sus \RIS La Del1gation fran-
la Mer des Antilles au course de raisee a Cmngrs de la Presse
Inquelle ce haul Prince die 1'l.- latine a La Havane sera parti-
glise v'sitera Port-au-Prince. culiereinteit iiiiportante. Ell e
I)e andes fetes auront lieu, moiiivtn.,i, 28S Cepreseitanlts
ici. 'n s )u honneur. i... ,, iii. ihu rn I e h r il n


I1


c s don't MM. de Wahlil,Pierre
A VENDP E Pessis. i huv.'iol, Jerome Tha-
A ven Ire pour cause de ( !- raud, i an Iteboux. Vaudoyer,
art i 'i v oilure ( Essex t Sc t(irci, I. 1 -sois Porclhe.11 y au-
Ian 51.1 _C le.'ie.ill u ) belges,. 8 espa-
"' dresser au Bureau i gios, italteuns, 5 po tugais et
Jo.rtnal. routuains.


Nouvelles

9ETRANGE


Ca quo la Franoo
c 3nsentit pour la palx
I'mus Au Stnat, Ite gn6ral
M.,iuyv, stiujteur de lAin, a
ri;>ie; t que le W(I3 juillet 1914,
tI. tie d'v:ier le conflit,il avait
cL ,ecill6 le retrail des troupes 6
!ix kilom6tres de la Irontidre
(qie le general Joflre accept.
I,- ,,ouveniir de cet actede sang
t rcid,p6nible pour 1'amour-pro-
;)r p)atriotique, incita Ptalie et
I'Amiitrique i se ranger aun c6-
t(s des Allies ; aucune goutte
de sing ne peut retombor our la
lFr'i.ce Le Senat applaudit lon-
gue iient les dernitres paroles
de Iancien ministry de la guer-
rIe.
Loes accidents
marliUmes
SOUTHAMPTON--Le paque-
bot a Leviathan a s'est echoud
aujourd'hui sur le bancde Bram
bles a l'entree du port de Sou-
thampton.ll a Wt renfloui deux
heures aprts.
TOK1O- Le patrolier amiri-
cain *Chukyo allant de San Pe-
dro (Calitornie) au Japan a faith
explosion mercredi.Le command
dant et 13 membres de riqui-
page ont ti tu6s. Un chalutier
est arrive aujourd'hui A Tokio
avec les 21 survivants.
Le Danube mo@I*
VIENNE L'inquidtude rk-
gne en Autriche devant la mon-
Wte ininterrompue du Danube
et ses affluents ; de tous c6t6s
les rivibres d6bordent et se r6-
pandlent dans les campagnes.
Au Wi

Pour la pail aveeSadis
MANAGUA- Des communi-
cations relatives A la paix ont
t16 changes entire le Ganeral
Sandino, chef des rebelled et le
contre-amiral Sellers comman-
dant I'escadre sp uale ameri-
caiie. La lettre, cdntenant les
conditions de paix, eat acrite
par I'amiral Sellers et a et6 lan-
cee par un avion au-dessus des
positions de Sandino.Ce dernier
a rt' pondu en taisant connaltre
ses conditions qui n'ont pas 6et
divulgu6es.
Le triomphe
de Lindbergh coonUnue
A I.BANY- Le s6nateur Gris-
wold Webb et le membre de
1'assemblee Herbert Shonk qui
ont soumis des projects de loi
concernant aviation, ont an-
nonce aujourd 'hui que le colo-
nel Lindbergh sera Ih6te de la
Legislature de 'Etat de New-
York A la seance sur 'aviation
qui aura lieu au Capitol* le 29
tevrier.
Inauguration du preIier service
postal airien a&i exhiIe
MEIXICO- Le service postal
a6erien entire Mexico et Laredo
sur la frontiere du Mesique so-
ra inaugure d'ici dix jours. Le
president Calles a approuv6 les
projects soumis par fe direeteur
des posies M. Homosa en ce qui
concern le parcours.Led 7 at-
roplanes qui assureront ce ser-
vice sont en voie de construc-
tion A San Luis Potosi o6 des
communications seront 6tablies
avec Tampico et d'autres villes.


I mOprs a Rvill

1"to a ranvi azhma~n .. --


Lc steamer ailiidiaU T I
naint de Porto Rico et Puerto.
Ihltaest attend A Port-au.
Prince, le 27 f6vrier courant.
I pirtira len mme jour pour
Santiago de Cuba et la Hava-
Ue pregnant fret et passagers.
IPort-au-Prince, le 20 livrier
1928.
J. DAALDER Jr.
Agent General pour Haiti


;R


Ule belle collection de
caries postales Lindbergh
M. Joseph Duplessy, I'ar-
tiste photograph bien connu,
a kdite une belie collection
de cartes postales avec les
photos qu'il ex6cuta pendant
e s6jour du Colonel Charles
A. Lindbergh A Port au-Priu
ce.
Ce sont de tries belles vues
de l'atterrissage de I'aviateur
au Champ dAviation, de son
arrivee au Palais National
pour sa visit oflicielle au Pr&
sident Borno, de son d6part
du Palais, accompagn6 du
Haut Comm ssu ire ct du C,-
mite de rcceptiou, de la Tri-
bune oflicielle A la revue de
la G. d'tH.Place Dessalines etc.
La care la plus belle est,
certes, une vue sur lond uoir
du Palais National e6erique
meant illumine.
C'est une tr6s belle collec-
tion pour laquelle nous re-
nouvelons ic Ai l'artiste nos
plus vits compliments.


I


Animanl.rI
C'esI c:t apris ai'i li a 3 lrs.
,ta';u.a lieu Place qu'aura jliev
lace Dessalines la grande lite
des animaux organisee sous les
auspices dI, la So(i:t6 lrotecltri-
ces des :iliiianox ormn'ec, con ii
me nou-, l'vonis dit, par des
dames port-ain-prinlcicnnes et
un grouipe d('aiss (es bltes.
D)es prix seroit dl'crneus plhs .
beaux aninaux chevalins pre-
sents.
Ce sera tiune intLressante 1it,.


A 1'U. S. S. H.
D'apres nosrenseignements Ni r.
M.urice (iliarliners, receinment
61lu Secrtuaire ggnt'iral de It'. S.
S. II. a remis sa d(iission.
Que se passe t-il I rIU.S.S. II.?
Nous rense ignerons.

Marlage
Nous avons requ la carte de
faire-part du marriage de Made-
moiselle Dieudonne Saint-Lot
avec Monsieur KI bert Morissel.
La c6renionie religieuse sera
ckl6bree le jeudi 29 mars pro-
chain en I'6glise Metropolitaine.
Nous envoyons tous nos meil-
leurs vceux de bonheur aux fu-
turs 6poux.


On DEKANDE
*Uu jeune home actil,avec
bonne ecriture, connaissance
comiptabilit6, pour travailler
demi journ6e, salari6, demi
jouirnce salesman sur Com.
mission.
Adressez en propre ecriture
avec reference A
CARIBBEiAN 1 RADIDG C'. Ltd
P. 0. Box 147


*


I1


-- -- -- MP PRO _MILM q --


I ~- II r II --~~- .-- -


PAGE "2


I EFMAlIlN 22 'U it r 1928


i
t

I





ii ; ae' d'hlreismr dili ivi
l)iaril (l ile qu' le jIournal
disparaisse dans Irs llammes.
L uiti. 1:3 Fevrier courant,
S( lcu'irs du(Il matin, anl mo-
iint ot'il till emplovc dui (Nue-
v [)iario quotidiann de la Ca-
pitlile de la Re6publliiUe Do-
,iniieiine, allumait one des
Ivnotipes de I'inl)prinerie, le
(1dC')1! de gasoline s'eilininmma.
S:ins la pirom te intlc:\entioni
dii I irecteur du jouri nil Mr.
SinAbl)ia, qui accomplil unvtille-
ritable acte d'terousme en
saisissant entire ses mains le
tank de gasoline eniammie et
en le jetant dans la rue, le
"NuevolDiario.,ocal et impri-
merie, aurait 6t reduit en
cendres.
Le "Matin se r.jouit de ce
que cet accident n'ait pas eu
de suites malheiureuses, ae
tout en felicitant, Mr Sanabia
de son sang troid et de son
courage, renouvelle ses sym-
pathies a son distingue con-
trere domiuicain.

Une d6oouverte
int6ressante
Le ((Melbourne Herald ) d6-
crit dans sun numero du 29
janvier 6coule une d6couverte
rcmarquable qui semlble de.
voir r6volutionner 1 industrie
de la teinturerie.
Cette d&couverte serait dde
a M. G.F. Lloyd de Melbourne
qui travaille depuis une quin-
zaine d'annees.
D'apres le journal, I'inven.
teur secait en measure de chan-
ger la teinte d'une etolle de
couleur par simple immer-
sion dans un liquid, don't il
garde le secret.
Par ce proc6de, mtme des
etoffes noires peuvent pren-
dre des teintes cldaires sans
entire le moins du moiide au
tissue le plus d6licat.








PA< i. -


IE NTM VTIN


22 Ferricr I


-o7M


'lklicl


I i'?l1: Or 1sOo


* fEuy.LeBosse yCo


Aienis Geueraux


Remerci-menis 1
Mme Vve TI'll. Rhise .' ,!
plantsts Mr Alrod IlLi., ,l '
Germaine Bllaise, Mine V\ ,-I
Valerius Eliers, Milt \I ih !i l o
ll.iise,les fam illes Desvi, il\
D)croncery, (Gablblma, I!1,1 j
dotted, Coutard, \'val Ct I.,-
chard remercient bitin SH,,('-
remnent, Le R. -rc I, ,n ,'1.
lain et les autres |)rt'lr i
PI roisse, les i I .ll s c I l
gesse, les Frrrc (Ls d Hi ,I, ; I-
tion Chrelienn Iec, les ,,
d'lie Dubois, I' amis (I>' "l i I
nu-Prince, de \lir ,I o n, lI
livess aes Pavailliois, !c \i
r l Petit Goiv q li i ll l
(lI one des pre'nvc s (i 5. '11 1.-
lI itc l'OCCcasioil IC I I i, 1 Ic
lctir regrehttc
ThiM hioli Itlii's,
le'I; ) epoux, l)'ie', F'' i': n're
1-' in Ir6re, N .., oill 1 i'11-
Icle tro ) tI,' t l !
ti' i IS.
SlIs les )ri,.iil r )ii ',
l ilr p)rof ii 1 s in ;it ll
C ) II'issaIICe.



Pour 6viter itoi cr ,\ ii ,
sielr Isaic (Ch'll)r |) r i
co')inaiss'i!lce il" '|11 dc
q l l'I SS()cilt ii l (i 1 'i
exist entire Ini l t .I
s)is la raison s k i eilC !i -
& !'ils a 6t. reguil i ro 'i mi !! ,; s-
Sou e.
II contini s ul e s ;ll ,I j-
en son propre ino.
,J6remie,lc I \riet r 't.
ISAAC ,:I ilI|:,M


Les pI)Ls jolis
(< .l est le nieilleuir cadnai
.)tl'on puisse offrir a ses nil
l ien nest coinparable ti uIL
l>on ie l)oile de igaIres fini .
11 y en a potrirtous les gotnls.
Allc Ai lai Manufaclutir de I,
i:EL'R d'llAITl.


1.


nis?


CUILBAII) &
Girand'i'ie, en face Ia l'P ste.


I


La B

La BH


Lc


9.

' A/i


.. .


4-


-.,t


.4 '5
* a
'I


Seb;


(Fcau


ic entieC



SSANT





-TE IOC


i *il
mil


I), c le


(fi"


~*4. _- ---,.,~ V t a.


Prenez les
COMPRIMES
SUI8SES
de DELORT, Pharmacii,
119, Rue SaJat-Antoine
C'EST LE MEILLEUR
DES PURGATIFS
PORT-AUT-PRIal'Ou
Alei.PETRUS; Pharmacle ALl.EPTIK
Pharmacle du D, JusaUa VIAItD
*o mapt.s loe honn es Phar.n,aci"j.


- n-- "" I-- --L

()lie d'cmploi
On ()leiandei on aide-corn )
lhil)!e, S'l(Irsser ,I
1C. Pr1lciziniun-.A.(GER HOLM
& Co.


acheter1 b
Voulez-vous Jrdu

A la Belle Jardini


urance


Unedes plus fortes comp+


canadienies d'assurance

hla vie

i.iijj Le Bosse & (

-ira awn


'A


MENACE P
Si-ir toindr tout t .-i ;
i / 'vF, cr7". ", ',.. ;c
aucuiu piodult n'UO6 .tl
"La MAIRESO!
rEn% )PI cluo. Prin. iir '
r iai .,'a e I c-ne n i,( l .
h 1i /i i *, r.' si p ft ] > V i" K-i CoQ..ASNzit (s..,,.,


AVIS

Drs Doionmd et.Edoiuai l v ,1
avisentlleurs (clients que ii r '
cliniquei scra nslerf"c ; i I 'i
gle des rues dui Centie c 't a
v&e it partir du 13 couralt'
Le s heures de consultatin isl
sont de 2 ai 5 p. m.


eaucou-p d'artli rs
d'argent, alilez
S : 1521,
Lere Grand'ultic










isur


ignies j;



s


4I0o


l)AV 0)(
I).\',,", r,) ,
i


VE N I DIH
ECONORl
S


SI


~1


;\\ [l ',


'I II L


U OON,, .. M'1li EUft
S,. 0/ *ona, usbaltl4pa1e.
.J.BEUF
.* 1 ', Pabrilqu
A ME U RF
in EAU COUTILldepi 9 .s
A. RMEABLES
,r ti j.hl it U I va*i r Ji 200 b48104
h 7if./ ( i '.o ,, L'o/ 0rls,
,0't" e l,/ est olIe l, 4 ) /1inI i17 A
"YVtSORAtlli FT FRAMSQ
,. ii(i A vis ii ;.1e3 st I :
ti" & *S ,II0S'MS r 3^r'
it rk" it "A IUo1AUTIOWI
I ri -, l t diap, de o tU
S 4- I' ir'i41 &t.> mojli
i,,* *I .mouurtW ir!t llieo *
"o 'A RARD-PAGEOTY A 0"
at. aisma lriai40ie 'n8 di 1
,> ..fA, ilmm. iro iElp ,s *


- 0 ~ .fl-


* .


/


Ii
Ii ili(*
ii
S ~
It Hilt I-

laiti.
ji.ii
Cl Ii' ~


IKE'S" .'


\. U

B~ep~


A. ~l ~ f


pnor Haiti


I


-I


_


L


I


--


--


- -- --


_ --


wu





i,.


. ,Co


,I








E M.2TIN 2'2 F6vrier l'_.


I' \(,


r -~
/


'I
(
-A


'I;


.. I ,ysi fonctii .-; A- l do
*iul td anS i. rm <' .-^i on foncti.n:i.. lo de


-ponge et nettoa l'intest
Evita I Apan jr :ic reA. I't
i ., p uyi. .'. *., nria i :
inpr.ch-; 1 if t d'.erni'
tj ;'ar:c 1 h !. rl dic



E b ,n


,- 'i!1i -

C I. ,uIr I *.


un,

C I; 1 I
"~ 1w'r~


'


,.. -" _, .- -



.-: -- *,L "'-a

t ''. t B' a .- a,' ei ge IaII n qt nl s dens It C nposit du i UBOL


'intoctin


I *


ien Id, ie l clIame


Afin de faire de la place pour no.

Ire nouveau stock de chaussure

et de complete que nous venonsiid(


fire


pour


les fetes


1101s vendous avec un


de Paques


GRAND RABAIS

tlit te Stock de notre maisoe el


que nous avons

magasin
c'


actuellement en


M-rii u TlIlANON


La Pa risienne

Anjgle des Rues des miracles et Grand'flue


Miaison qui reuouvelle constam-

ment son stock

CHAUSSUIRES ET COMPLETE


Franco & Vicente


ALUMINUM LINE
\rw O-rlIaus .i South ll i-riica SIelllhip iCoulpal lhie.
IIAINS DI)IPAITS DI)tC I'S IPO R'li P()lT-A'-PTIONCRE AiTI ,
teamer laissera Nl'w Orl-ians le 21 F vrier
Port-au-prince et tls iorts din nord.
Ce 19 ferielr 0128.


A. de ilatleis : Co
AGENTS=GUNIRA UX


S- --


Legons particult&res
d, domicile
Classes de lie it 1re Prix
r' I it.
S'adresser :au Bureau du
< .Matin o.
--' ... .. ..- -


On demanded
Des ouvrieres.j
S'adresserA 1728
Grand'Rue.


-p


quel'I s TiOnirirr, i I e JI
b'l, rnir, A t l .r ilet lstin
par~". tar i a!, "S i ir.,
quE* t des 11 ,' llI&1. $ r
11M*i i *'i a >up Il, l tit
a'lu It (n l 'ir lel".tl Ia
r.., a.s dI ill 1 il'ducAiloni
lLP eI ti l ii AI dm l tariblilliln
lrta .. par Is Jubol, preit-
tire I histoire a du cl Iytel
,col ipteIi I Tll ii is a .CRf
Iotit, I !.Uvn M iUu:>iel lEf
rfPancit.h I hiiunainit t ilp t
norib'tad mulnaS do ma,.lranr .*
don't lei apothicilre'. uta-it
cilue lei maladesm flrent
toi:tll IIS *potju s les loi'ont
Ctfna tIrtsanis .

poAitolruf and hujorvis
quIo cjlmanI, de lotfll
beoaioeno -
do OUTAN : M om ni
postntireS nn,'eorr.\i:

i r, e.itsr Vanael Rj-
tur e tr 1ai ICliUIOnlI du
toi*


(X) Dian.i L:i Ie mr)tant de la police Dol.1250 minimum 10,000
maximum.
Demaudez prospectus et renseignements au
Garibbean Trading Co. Ltd.
W. QUINTIN WILLIAMS, President.


0


peuvent s conserve dans tout
leur change et beauty en lea
la aunt avec Ie



-INDISPENSABLE POUR
TOUS LES TISSUE
DELUCAT7


LeveT flr,) Co.,
C.l ilridrl( ,
SMill.


-4,
~ .~-. .4.


BAR TERMINUS

PROPIETAIRE :A. W idmaier
A l'hounacir d'itormer sa bienveillante clientele qu'il A
install iA I'etage de son etablissement,un salon exclussive-
ment reserve aux lamilles oil 1'on trouvera des consoma*
mafions de premier choix et ou des lunchs serontservis
sur demand.
Bibrea la Pression- Sandwiches. Telephone 2'W


d


1)011


.9 0r


_ __ __ __ ___ ___ __ __ ___


- --- - -b-w .. Is


- --


.


ASSURANCE

S ~Jiit'e Accident.

IIRoyal exchange Assurance

Londres

Etablie dcpuis 206 ans
"'taiita Dl., 375,000,000-00-
Vclus f: sxp.,' !uv accidents ou aux *Malalies Girait,
ch ti t u ici.t de %o re ie.
Nou- :a-siros,; cor Ire tous accidents soit par Auto, Chlevaux,
Chemin d. l',i', 1' p .tr,NMachines ;enfin de n'importe quel accident.
on- .i pi.!r M.)rt occ.assionue pir a u;ideal, jusqu'k
Dollkis 1000(t,6ou.
:-ur p rtedi s vi mb e 14 :tiorps occisioauat pAr accident.
jusq I'l I- < a i 1 I ( )10 .(),..
Pour incipci'e provisoire, jasqu'1 60 do!lkrv pir semaine.
Pour itc tpveif, p(rmnauente, 30 dollars pr semane, pour Is
premiere ;nn e, el, ')t) dol. par aun peadant 10 ans.
Tous 'oiLs meldicil tl chirurgical par voltrt propre m6detin A
notre cltarge.
Fn caw t' t rident rsultant en Mort oi .uan MAladie, qui Towin
emp'-cliei c travailler votre famille n'auri aucune cause d'inqa 6
tude.
Prime annuelle Do'. 5, 4 Dol. 40, solon montant d'assuranee
Nous hvois une assurance pour chaque homme professional
seil Md'cit A\ocal, Ingfnieur, Dentiste, etc.
CLaque cmmer:inl, cominis, Macon. Charpentier, Professe"
d'E:,ole,Iniii nuier,..\rpenteur,Journaliste,peintre,etc., do 18 A 60anu.
Rem plisbez le coupon ci-dessous,et nous vous enverrons unapross
pectus avcc tous le.; detail, qui peuvent vous [inturesser
Nous a..surons aussi votre Auto centre dommages et tous tcci..
dents, incendie, FouJre, vol, etc.
L0 propri.t'ire clftre accid -ntlen'connactioa avec I'Auto.
Voi passagerscontre pour Ie mnme.
Votre Ma1 sin et Maisou private centre incenlie et la Foudre.
sNous vous assuions sans examen medical
Au Caribbean Trading Co. Ltd.
kAgents G6n6rau%
Royal Exchange nAssurance de Londiaes
Dept Accident
SChers Messieurs
Je suis intercss6 dans use police d'asi-rance centre
accidents pour Dollars ........
\eutilez Wien m'tnvoyei bans aucun engagement sur mon
port, toas les details v conceal nanu.


ccim -pt'. 1...
... Addlresses-------- -. .-..----n ....


i




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs