Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04670
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 02-15-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04670

Full Text









Oimmnt MAaOLD,1
DIRECTEUR
130I, Rue 'Amirit-aine, ITS'
TELEPHONE N" 2242


_ __ I__ C _1ILE


L 11--E C: p y.



PAN AMERICAN UNiON



II n'est Ias (Ide fo( i possi-
ble, si el'e fist Il.die i.r I
resp)tt du p 'iv ii 1
.plcs_ t de s pcil' it .-
voir. I. (t C( I !L I.
I ,- _


J


216me ANNIE N 6320


IPORT-AU-PRINCE (HAITI)


MERCRED1 15 FEVRIER 1928
N AMI


Los questions do oes toe


Pour et Conti

vote

De partout aujourd'hui, les
femmes r6clament t cor et a
cri le droit de vote, le droit
d'Mlije et, comme en man-
geant vient loujours l'app&til,
ie droit d'4tre l1ues.
Apres le barreau et les Fa-
cultes de mkdecine, voilia Ics
femmes, retroussant leu rs
jupes, pour monler ii4'assaul
des assembhees politiques et
d es toclions rescrvees a
ceux de lears membres qiri
savent besogner bonneincnt
ou intelligemment. i)ans di-i
vers pays europeens, les mes-
sieurs se sont un pcu gedns et
onl tail placeaux dames. Deux
d'entre celles-ci, parlant au
nom de milliers d'autres, ont
pos6 la question i la fonle-
rence panamiricaine de La
Havane. ( Dans eer immense
Continent oui rgnc duI Noid
au SLd, en sot.vecaine mani-
tresse, la D '-cratie, nous
y voult.ns voter )) onl-clles di.
NoPs ne savons point encore
ce qu'ena.peniseront Ics gra
ves diplomats qua reJpr'schi
tent, iL-bas, les 21 l6)uhbli-'
ques amnuricaines.
Cependant en France, le
S6nal, au eontraire de la
Chambrediesdeputs est hos-
tile ag vote des lemmes. L'6ge
et sans pili6!
Mais ne trouvcz-vous pas
que la vieille Assen.blce ohl
I eurissent nombi e de bar-


pS ... .. I .

SCc nest plus 18 mois
'* le j Sochir il'! par-ijne d'Absuranie r tconir 1s Ir a.uldies Arridenuli1esc
des Fc^ Rue ides Miraclcs,No 7:1
deS F ll el S verse trois moisapres la signature, du Contrat d'Assu
rance alln liitd' 1c mois apris :
D)e 8 goulrdes i 14 gourdes iar semaine pour maladies.
s6rieuse de reluser de confer I)e 120 Courdes it 300 gourdes p)our dces ;
aux temmes les inl6rdes poli- Le double pour morlalite p)araccident; scion l'Age.
tiques des ciloyens quand on la Soci6le dclivre des Polices d'Assuraiice en Gourde ou
s'en remetlrail volontiers, en Or, selon demanded.
s'en remet de tout cmour a Elle ne s arecsse )is seuleinentl ux d6sheritls d t sort,
elles lorsqu'il s'agit de gagner mais S toLute Iles classes sociales, i toutes les nationalities.
un process on de guerir d'unc -------- .. _- .
ma ladie de cceur. 11 nest pas .
lacile de laire ici la compn rail q'i lie a l tecrnalivemenl bli e par ertains journaux des
raison, noUS tiIavonspJ6 iiI dte des hommies elt des lenimes Etlals-l'nis,nolamnient le New-
temmes-nmdccins elthnos feml ('Iijuc sexe le' llirerait i enl York Timtes .. 11 y est lprM'6 au
mes W'ont ps encore r la- pentl' in unti telis determine. lPr6sidentl ornocerlains propos
nme le droit d evole; au si il E la linn seraitl iA meae, m i l'igard du people hantien que,
n'e pas possible d''e a li.- en colnImparalt les (delx adjti on le comprend sans peiue, le
matit. Mais il y a q ueliples isltrilioins, (e savoir ld(eiel Che d,' ll iat r.c saulait tenir.
l)onnes pelites raisot i1 1 lid de c(S detx s cxes estlie plus En ,oUn edition d'av int-hier,
bontnes peti iles raison t ui t iglc i o lerI., t c ie on... Le Tci ps, i,,tout en dtinlobli-
eaut crire us taile doi a re ia e -, g d'avouer n'avoir p)init Irou-
beaucoup pi'us tacile (de devc- I O. v ye le passage cil6 par lc e New-
nir d6pute oa senalteur, mi- Y--o k 'I imnes dans le discours
listre on aill)massadcir d l(111' du Piresident de la W-pul)lique
d'etre medcciii oni avo:il. I.. I e iilu(enldu ipar des inillitirs de per-
dIptalioin oil l e so 0,'( i sorts et pul)li6 par les jour-
nout ett de tous lelulps c ic;It iiu'ux cd Port-au.-l'rinc, a re-
(l'CI n 1 o:'s i:iuys des cil-iI ci ts )I li ii 'm ila niot dtl jorit wl Ii 'w
(iui n e t ilade ol its ilc." yo kai's, sails y ajoUt r it ,e its-
On pett nen ie y e lt crc, I iHt l1r ( i esligl el I ign litiei se dui
souvent, S niS la mointidr iii- euhl- n h:ii ien, ii con\Irnisil de
telligence. Ma is Pc iei ii aire.
lpas de personnalitus. i II I. savoir tirer ,It'S pires
La seu!e objection ( ( i chos) ,le du | ')i I p olr firerin, pi le
vaille la peine d( I tre 4 1I)t tc' iuee Ii cc1o(sh' ls coi.,ruilelt.ei liCtle-
Ai 'admission des leint :: s a -auTssL I.It '!clie aiC i'es 1 c iO': .\s-
di oil de vote, c'est qtue pel- socialeI I'tRess a pirouve ue hi'-
dire nombre d'entre el:'cs L se: cest (ie les advers.iFes du
lie de-ote' pour le cadi-4-N [T Gouver"eme"nt, aux "ois de-
le plus muritint voicria t vantil I'61Ian l:ogressiste imnprii-
pour le plus beau gaa 6pa* le I Pu iuuIa i t. l:orA Ia
oiledaiye.Li ( I l vie duit people haYlien, ci sonl,
Voili ol ie1 d ger. (11 )( 1 auijourd'hi, i'duisa is ha triste
1 se (doul)le de p)C ril. S lC l)esogtie d'imniginer, |.itisuaires
el nm es d' c lriies ii'(v I '_ polilitius, des inlorni.ilions si


bes neigeuses, a rate lia une naient eligibles, les hominie)C,
su)perbe occasion de niontrer mcitraicn!, a" Icur tour dans
qu'elle n'itait pas une reu I'urne un bulletin avec le
union de vieux messieurs qui noin de h p'us belle qui, Irres
n'Claient d6ja plus jeuncs el siuremeni, ine scrail pas la
qui 61aient parfaitement in- plus qualilce. Ie serait une
ca:)ables d'honorer le beauI p)rpluelle !neiace poL)Our Ics
sexe, de faire un tour de valse homnme in cllieen!s, instriilIs
avec une 616ganle. mlis li I ls t d iS i Ce la
CIPour beaucoup (de gens ce so'le, la beI,4 i i!e ,0nais jolie
pendant, un s6na eur de tem ne auirit to ijotistolutes
France ou d'a ill e u r s n'est les chances.
plus, de nosjours, qu'un pIer I y a toilelois iCne'digeic
conscrit vieux et qui se repo- assez solid Cq('oln IW)ut oppo-
se d'une longue carriere agi- ser au flux feminin (dLl rlant
tee par la politique. vers la politique. Un pclit a1i-
C'estbien en vain que La- ticle de loi dans ce genre,
vedan recrula son Vieux Mar- calmerail bien d(s enthou-
cheur en ce palais ouC sigent Isiasmes : g Pour Iere electri-
les vieux conscrits. Mais une Ices ou ligibles, les cfenmmes
chose a sauvi la taqade. Comn- I doivent 6trc cguCes de 40 ans
me Lavedan A ses heures per- I t montrer IAge qu elles ont)).
dues est un peu humorist, Comme personnel ne vo(dral
on a pr6t6 une intention tan- jamais avoir 40 ans...
taisiste'au choix de ce milieu. Mais apr6s tout, les all'aires
En vain, dans la reality, le publiques dirigPes par (des
drapeau senatorial, a-t-il 616 temmes en iraient elles plus
plant A Montmartre par un mal? Devons-nous lorcemnent
viril dignitaire, selon ce que dire devant une assemnblec de
nous chanta, un soir, Lucien beaux visages: ( belle tWte
Boyer. L'opinion reste ironic mais point de cervelle 3 ?
que et,dans l'Univers, les Se Ce qu'on pourrait craindre,
nats tardent encore A avoir au pis aller, c'est I'introduc-
leursfemmes. lion du drame passionnel
Quoi qu'on tasse pourtant. dans les enceintes 16gislatives
les femmes marcheront en .et ces messieurs et dumes se-
avant, c6te-A-c6te aveq les raient, peut-dire, plus long-
hommes. Elles auront les temps occupies a flirter que
84nats; car, un beau jour des intrets de la communau,
qui n'est, peut-4tre point loin t6. Mais on peut toujours
e nous. elles si6geront par- modifier des reglements d'as-
tout aux Parlements comme sembl6es.
elles plaident aux Palais ouI Et puis, si A I'usage, I e s
tienuent clinique, scalpel en Parlements et les Ministires
iain. mixtes ne r6pondaient point
Somme toute, il n'y a, ce A lattente des nations, il y a
ous somble, U< Ane raisoi, encore an moyen il n'y au-


v!1 (aitll


I,, /l)'i' .r ( ',ii ,'nr / 'I('l ar-
ciueilli IP'orl -ai-Priint'e aiver les
plus hluii<'s ilmarqu'a; s l'tihnira-
lion et ,!e s!Impti'l li' /'par t /'rd-
,;idcnlt I/';ino (l t /< ;' l' lhi -
lien.
', ,I d .'i)( ,; l."I 'ltli-i'' ce, a r cs-
asion )ii Fl':I; ivtfu L' I'ol l-aI-
Si'ince Idu (,)l> nicl Lildbe)rgl,
ie (I Itvrier court itiii, a tt1 lpu-.


SlinUe S


lauses'(I a'elles ne peuM iintItroin-
per que ctlux q(di n'u1il ja.iiais
aPrl.0 ihu le I'r6sident de la 1i-
plibUilliic cl qI ( i nC sav'cit i,)int
avec qiIuelle dignity ,el qtielle
tierit' iIl s't xpl init' lors'titi'i des
ciut'();isl;iiti 's solemnelles il re-
I)l 'si 'S i la Nation l pu irl.' au
ilin d (I 'Coi| I'e lhitila i n.
I1 ,l. mc ilts, inulile d' re-
li idu ii I. b2au el cliChAleu-
rvii\ ltiM';iii s I atic isXt" ll:'r Ic
'n i a'l 'a I' illiq C. L. e
cons asgo eux


surprise


DE LA

Manufacture Haitienne

de Cigarettes

En fumant les prod titi de cette grande MANUFACTuIl,i.vous vou
Irendrez couple immnditleinent .iu'ils ne sont pas dss cigarettes q(el-
conques.
Lnur tabac qui content de'puissauts' a[rmes,:leur donne celte
inconteslable superi)rihl.
Li succj, obtenu pair* les Port-au-P'rinciencfne, Ikpublicuine,
Favorite et cells d&nomm6es i La Main est unanimement reconnu
par tous les bons amateurs.
L'admiraloa manifedt6e par les fomeurs de tout le pays exalique
asstz que ces Cigaretles mWritent le rang qu'elles cccupent, laisanot
bien lotn'derrire elles toutes les autres marquis.
Tou'tes les facilit4s;vous soot accorddes pour lesdfumer, et de plus,
un grand avantageo:
Port-au-Iriucienne : centre 100 bois, oa: acorJe Gles 2,75i c
,Al'iatlrieur de ceiltaines pocheltes se trouve uue :urpri-e qui cousiale
& vous fire gagner d'une jusqu'A Vingtlcinq gourdel, selon ,votre
chance.
C'est une occasion exceptionnelle.
A la Main : 75 hons pour Gourdes 2,50.
I' avcrite -- 100 pochettes videos pour Gdes 2.75.
lBpubliicaine 100 pocheltes vides pour Gdes 2.50.
I'POFITEZ. M1M. LES FUMEURS.


otre ill'


... a vu. samedi apr6s-midi,
vers les 2 heurcs 1/2 A lan rue
des Hiempairts, dans une mason
proche de fI'glise St. Joseph, un
jIune M' qui indllait de lordre
(don.s ses luipiers. II classait do
millbreux ct gross bouquins,
fpiousselail, essnyait. jelait a
puniel' Ics papers inutiles.
tandipiu'l seinployait A ce tra-
vail iygwiliquc, saus doute,
pour iontirer aux volsins qu'il
nc corsacrait point seulement
sa belle voix A fa defense de aI
veuve el de I'orphelih, le jeune
Me, 1'rlevunl ia ?Ahauteur de sa
latile que lui envierait Guiliver
mniMcte chez les Lilliputiens,
chanlit, A lue-tle, les plus
bealix cailtiqucs de la liturgie
calhliq'ue.Ilt ccux qui passaient,
crovaiient v r aim ent enlendre
. tl I (I LU ( plaii)t-chuut hiarino-
lin ll ti pieCux.


avail vu routes les Maisons
(te Couinel'ce concurrenles de
Kuwax Hermionos leur repro-
cher leir grande vente au ra-
4ais..t.'est du bruit inutile, di-
1tf'qp. I:t pourtant. depuis
d,'x .1)11rs, NOTRK (EIL voit a
nfiiicns Maisons (ui disaient du
made Kawas. adopter le m6me
genre de r4clamc : musique,
pla(;ards, v'ent- au rabais. Alors,
qa a du hon Et les gens du
pen)le,. souriant, heureux, di-
sent:: (irAceA Kawas!


M.'l I'a pullii.Toul le monde
1'a lhi.C(etIcdant une chose nous
*'*Ionne, c'est qu'un grand jour-
nil Itl ( (ic le NI:'w-YOiIK TlMIES
.ill in sM laisscir itnduiri en er-
eillr I)ar lp(pi'luci Ilacticux poli-
licicn i hallli,, ( Uii,|oli( rjeler une
nole disc( Ilanlte daluns la gran-
di(ce mnilsiatlion( faile Ici au
(CotoIl l.indhlilgh,n';1 pu mieux
I)li\ve r (IquI r.- c i ,l e ire el Ia us-
sc inl'orinil ionl 'I'roi) de lacililes,
v iii(lit, a; iciil lh06 m nises DU
(;li Aul t'iavnilionh I la (disposi-
lion (Itds Ji)uri ilistt's pour ren-
s'igiit.' r :(act('tl( fll Ie public
silr hol I te (jiti avail t d(lit et
fail I jour ide larrivee du Spirit
f .1St I.ouis.
Noius regrclions vraiment que
des journ.iuix haitiens aient pu,
(1n v donnaiiit publicilW, parat-
lic voniloir accridiler une in-
loniatioiln ltiiisse donnie par un
jouiiial liriilAger te qup, cepen-
doint, i1s avaii( nt pour devoir de
(d inentlir pul(i',qutils pouvaient,
sons peine nucuine,en contr6ler
I'i .xacliiude.El les voilA,ceux-
ILi qui s'intitulent pr6tenticuse-
ment lesd6te et de la dignil du peuplaehi-
lien I Ei LE TL .-is concot que
ces fausses paro le attributes
au Chet de In Nation haitienne
passeront A I'hiisoire.IlI seArom-
pe. Les menteurs, les faasdaires
politiques n'ont jamais pu rien
ecrire sur les pages des histoi-
res.La verilt en clairant leurs
mensonges de sa clartd blouis-
sante les cllace toujours.
Ainsi il en sera pour ces laus-
ses pairoles pi'6tes au Chef du
People haition.


9*-* 4


J
A'
'F
I


S1


r


- r ---;-T ---------TC -~---. ~ -~-- --


_ __ _ __ ___ __


----


-L`-C- I-~~rra.-*r C'----~-ILI


~


I




, .,-. 2.

+!. 1 *-
*A 4


PC *:* -


-ii



4


I) \'~'' ?


...' v ,I r. \ ,,r, s '2 livures. 'i
la h' ace tde l ( lhd l drale, :i
r iilh rdInl niio Ti-lhmig.- ([l'i s'
aIAll it conlre 11ile io ll I.,', -
ninli, en grandii no i I r e, I
4s: icht cerIe cti applaildissai'!
It au lapage idans le quarti;
Sonit-in a parailt iin des hal:
tanis du voismin;ge qi, 'ii'n
d'un manchel ;'i iuli se mil :
adiiinis'icr (Ie ci de 1 I, lo'.
coups. Snlos la gilCe les gavlo
ches se dispersctrcnt et la fo1l!
-et I'hlomme qui lhi prenail A pwa
tie vidrent Ics lieux. El ains.,
sanls gens (t'armes, NNO'll (Ei.
vii finir la coin6die.

LAI OilT ll
MAVIECIIl, 11 1 .IAS IIAIG
.IFS CONIUi.l':AN(F.S
D11 I'lti.SliDEiNT ORNO.


A l'occasion ide la i mort tdo
Feld-marclial lDoglas ltaig, Il
Grand Soldat britannique qli
comiiinda les arm es de S-i
Majest, George Vdans les der-
Sniers temps de la guerre, le Prli-
sident de la 11publique a adres-
si6 ses vivcs condolkances ain
I1oi d'Angleterre.
Voici les l6lt.granimes echlil-
gs entre S. M. (George V ct le
itsident Borno :
Sa Majest6 le loi d'Angleterre,
l1ondi( s.
A l',):caision ide la mort da
Mars chal )I)i(l .(s IlNi, q(I
fra,)pe si dloulo:irctisee niit Vo-
Ire .\laestd et le Peaple britan-
nique, je Vous prie d'agreci
I'expression de nies vives con-
doleances et de ma prolonde
sympathie.
Londres, 7 livrier 1928.
Pr4sidlent de lai llpublique
Port-au-Prince (Haiti).
.lai dtI Ires touch de Votrc
aini ible message de sympathie
A l'ocausion de la mort de Loiwu
l Ii ,, message qui est trWs ap-
pr ci dtie Moi et de mon Peu-
'"" pie.
GEKoiI(E, R. I.


SLe Purgatif ideal
Ic'est il

PILULErDEE UT
147, Rue du Faub. St-Deni, Pai4r
Faci!" Ii prendre.
?r. i,.'cesitant aucun priparatif,
elle iC provoque jamais do d~gout.
Su :mnt hi diite,
elki r. diblilitc pas le I ulde.
N'.'-, ant pai do reposl i i chambre,
elk l 3us aucuns perl dc temps.
Piui tive qu tou t Ilmilaire,
clie c", p c3mo quul, moils chire.
D: PURGATIVE, 2 & 3 Pilule
*Z LAXATIVE 1 Piulh.


L IlISITEI DU < JEANNE D'AAItI
LE:S liECKrTIONS
Ccl .11i 5s-midi, de 5 A 7 lieu.
res, daus les salons de la Lega-
tion dtie l since, Place Dessalines,
le Minisre de France A Porl-
au-Prince c't Mine Alb6ric Ne-
toln of1 iiait une grande recep-
tion aux mlembres dtie la Colonie
Iranca.iste aux amis de la Fran-
ce, en I hnneur de la visible du
a Jeanne' i'Arc ).
ElI, d(cnmin, 16 f6vrier de 5 a
7 hCIure s du soir, la SociWtc
Fran;aise de Secours Mutuels et
de Ieienlaisance donne une gran-
dCe Ite i I'Asile Francais en
I'honncur du Commandant, des
Olliciers elt des Cadets du aJean-
ne d'.rc .
I es Mniubres de I'Association,
leurs I'inilles et de nombreuses
persoiin :!itls port-au-princien-
nes unl :t( invites A cette bril-
Janie r i\ ion.

II:illi r la CGrande Brelagme
Avnii-!iier martin, au D6par-
lementi( dfRelations Ext6rieu-
res. MN. 'ichards Edwards. Char-
g( d'. A ,ires de Sa Majestd Bri-
lanniiqje A Port-au-Prince et .M.
Camillei Leon, Secr6taire d'Etal
des relations Exterieures, ont
"appos', leurs signatures au has
de lia C invention relative aux
Colis pstaux conclue entre Hai-
ti etl a Grande Bretlagne.
'ies court et sympathique
rtcepliiu.


DEIRNII


L'annilvrs.iir
du cot.ro
do S.
t ,


BiRES Nouvelkes La tendance vers les auto-

de I'I FRANGER mobiles 'i mioteour K night.



S. Pio I I a t t'.


I.a mlll 'n st .I l in (.u i' ,r -liti
tl.lE -- Ont ;i tem:'rqi. 'i
prliv.e:t dn roI ; I d lai rein' ite
S i'" l 'i l.i : e : l !i c l re-
Sh: lr-e I 1 CthiZ;i ,t 2 ,' I,
l'occasiin s:iire si c(l*ouroun. t I ':" t'. p'; r ; e
P)ie.XI.
Wort, sub'to t I'Am-
bassadou. do '"P'anica
pr63 du Daint.L ;l4Je
l0' r0a141ilhl fal dt o!h ipit
SO M E- 1 'i ,!. .. :, -
sadeur die IiFri ..t dolI S;
Sige, est morl subitleent'l des
suites d'une a11 .ilUC ii!'l leii.Z:
survenue liicir so, i.' I') Pie
XI a flil d(ire d it's i es sp(lcia
les au d(hut de la ,. h sse t(l4-
br6ee a t'occasion (Ido feeine aniui-
vcrisaire d(IC C(ollnlPii'cl
el a adiress6 ;i 1I) i kctt :,cs
condol":miLCt ,.


Ilfautdc.' ou:s-zn~'ins.


'A_ s b > k. ._s'k
l rs:o 'l.' r *i ; iti \ oi :uarlr '


S, s \ 2 s II. 1il i 1111 t -
> I i 'S ~lt l. II ca-I-I-c-e


t i 's lA i t to i. i lk s : tc-
t e'< i le da iice doie qu et lqucs
e .'.4 s o tl sulli ,i rdvollcur Ics
CO,. iteVC's lesaIiot .inies el l.6 eaiicoupi d'autoinobilistes recherchcnt et a elete.ll main-
s tierI les jife S! iol n idi-
l, Aiacs cs idne.niiia s qie tenant de(s 'oiturIs monles.des nolc rs a do ti sleeve
Is a s ,It dii la c,,r I ssi s- Ki ight.La te ni ce dei cetle favorable opinion a rapi lament
,r vi tlnlr , I'A.\s sali t l ia tlourii6 vers le automobiles knight.
i;s ilue di s nagenits Sics It Celte demnde d' une automobile durable A oteuw cono-
iCes ktulrli tls uar ls COIelie ni ique exprime la grande appreciation qu'a le public d'avoir
nei des joituiaiUx "liint'i.t1.s une voiture exempte de pannes provoqudes par Ile carbone
par d's resources iatnigeCiCs. Iet les iimperlections mcaniques et aussi die l'entiere satis-
La 1 ance 'adietira pas da- laclion d ji procuree par le moteur dans le pass.
V'anil :ge qtl'iit la li"r it's C Si Vous voulez choisir la voiture qui vous donner.ic le ma-
Ial's.ltC cotllbles, des ip- ximum de satislaclion ct le rendement, essayezavart de I'a-
l. ts .r ilns gees1 v 11iten 1tl se) celu ter une Falco l--Knight Six.
I cS i, ( 'i Sc'il ide I'.\Alsa'e uine
uIiisi af h l' escouai t i'o (1 uv itU- -4h- i a_ nI t t


PI.tiS l I R(ho de I is i riiierII' ili gnilts ose ) r"' pirer
allirnie qu'il csl in;ipossiblle pour dans I'oiiibre Ia 1 iiuiilatio;i de
la France 1 ('ail e I' la scu1iriMi la France.
de ses fionlicris s iiiritiines el
de ses colonies tie la dispenser Les courses
des sous-Llariniis COiIIInc arme internalionales
de s6curitc.


THE WOILMD'S FINBIT TYPE OF MOTOK


KN'EER'S GARAGE


I 1 MlO(,iT/,- La No irevge a
En Roum nio gagn.- Ia coursee illtaire.La Fin A Cl b Ouvert 1ure
Seanlile hlinnllutIse ; i ( :a!ii land a 6i c lassic dvuxiene cl LIV
de's iilih V la Suis se I "oisieine.. .Les Norv&- DE: LA
BUCA\ItIST- I.e ct IIlti l) parii r ens otnl convert la distance de | | 0 sessionn extraordinaire
paysan ct les ime:nlrcs du cabi- 21) imilles en 3 he.ircs .t0 minilu- lUli du Conseil d'Etat
net BrAtiiano e,l .,int ,.squ e vc s17 seindcs is ol fini en --- Avant-hiicr malin. Ie Conseil
nus aux mains l..i cl iitli'ne (des lip: In lat t chantl lhiue SuVc6s spl'dile qie I gran d'Elat s'est r-uni, rue de H6-
dputes. M. M ntic,, chel de ce ior "ien 1i'rriv.e au hockey h.al orni smei erer pa evolution, et a procede i l'ouvtr-
parti, a qualili NI. Lipni, inis 1a l France a bau l ran e Club Uion eu in- lure de la Session exlraordinai-
.re e l'insl ucl in,, p iublique, tde Brela .ie pa.r 3 bits coi te 2, lcon- re, conlorin6 ent l I'Arr61e du
voleur.Des gardens armet s out si e le I nl mnlenl .e a.vcc C vl ti es le President de Ia lpub',iqne.
pai' les deux pjci'soninages eti a deux victcics et aucune dtelai- sut ece lriom C 1 Sous Ia prsid -nie de N .Omer
I n que ful cell ratlnion, c'est I'exi- u I C t (
seance a (6 suspndue. lu te. 1 les inesurr centre le gu u local. n prte Cav, doyen d age Conseil
lard, plusieurs dd pubts dlu IparI Can la vendrdli.1 a lielique anut. L'o s'a m1usa n ceur- d'Elat, eurent lieu les elctlions
paysan ont el supendus pour tas tt i a l i p Juoi' io sqtu' l'aurore, aux 1yinese, pour le Bureau devant diriger
uncertain nombre de seances tre 2 tuis u la Suee e la les d6liberationils de lIAsseinb 6e
nPolo, ne0 out ete a (galit.. Les divers de orcheslre di mraes- endantle premier mois de celle
La ler'TU'i rI nJl *n ClhiuP Etal.-Unis preiidio.it pa.i tie- ro lean-aplisle. ssion.
CANTON-- Le nieurtre ln mairi au concoars de patinage. .a salle coquettemeit s- Cest hars uc
m asse decs propri'itait'es se copleinent dd'or6e rutilait sous un q ui a N1 u prlsideis l et MM.
masse des propri laires se con eu de luminre artislement pr6- ou a 66 dlu president et MM.
means a province te Kou- i pa letilorsque I Pr6sidentd de an et sE
ang-Tong. Le mouvemnclit coin- P Cit[ S ila ikpublique et Madamne Borno Tribid, ler et 2emc secr6elaires.
inuniste qui avail 616la cause arriverent, its furent I'objet des
des r6voltes a canton en Nd V ni marques deco'diulc sympathie M. Aurel C I O E i f Tl
bre A la suite dum massacre d'unO V S argues de 1a .y ahem hbe dec la s0ciWhde'So, i1(logieT
db tou e la salle ofi sc reniar- de i ris,
nil liicrde Iper'sotnes reprein. quaient les repriseniants les de Paris
dans des proportions alarmnan- II.LNOI -- Le hateau-posle plus distingues de notre soci6~t. C'est avec un rtel p;aisir que
tes. Des desordres se sont pro- Tictitinian i a sombr( dans le Ein effel, ces deux h6tes impeor nous avo' s appris (Ju'l o sa s6-
duits dans plusieurslocalis oil Mek mig i la suite d'une explo- plants furent applaudis par toule ance pleinitre du mnercredi 9
un grand nombre de proprilai sion d'essence consltituant la la salle qui s' tait mise, d'un novembre 1927, I'Assenbl6e de
res et de coninicrcants out 6t. cUarg ison. Tro's fonitionnaircsI seul geste, A les acclamner. El ce la SociWtdde Sotiologie de Pa-
nmassacrds. Dans beaucoup de lrani'ais et 40 chinois out peri. fut ensuite le bal. Un bal plein ris) a procde Li I'el'ection, con-
cas des latilles entibres out p 6 LONDIWES On announce la d'enlrain qui ii'eut pas unc se- me membre de ceile important
ri.Un grand inonibre de villages fusi.,:i de la society Tliomas conde ide r'pit landis'que dans soci 6 de nolre aini AurelCol-
ont 0t6 assidgs e conipletc- Cook and Son Ltd y (ompris la la cour d( nonibrelix couple 1bert, membre de la C It mission
ment d(iruits pir Ites revolution ban lue de ce nomn avec. la com-: autlour de petites tables coqu,4" Comnmunale de Porl-:iu-Prince.
naires. Les ancicuns des villages pagnic international des wa- lenient amnnagees sablaient tdi .elle marque de distinction
onlt td dccajpils etl les tltes pla- gons-lits et des grands express champagne. est, certes, bien miit-ile par M.
cees nlu lout de l)prches et pro- europeens. Oil ne saurait signaled' lous Colbert qui, sous une grande
lmenlles dalns les villaigcs voisins MOSCOL'- Les auitnl s so- ceux qui avaient gracieusement modestie, est un sociologue avi-
comnme averlisseiiient de ce qui vietiques Iont savoir qu'elles r6pondu a invitation du ( Club s8 et dou6 de talents apprfcia-
les attendait au cas oii ils oppo- n'ont pas l'intention de suppri- Union >. Ils araient en tro bles.
seraient une resistance aux rd. iner ou de modifier le monopo- grand nonmbre. Voici, au hasard' Nous lui adressons cn l'oc-
volulionnaires. Par suite de cc le de commerce avec l'dtranger. ceux qui onit lM remarquds : currency nos plus sincrevs com-
mouvemnien, les miissionnaires LISBONNE On deiment for- Le Haut Conimissaire et Mine pliments.
catholiques et protestants out niellemient les bruins d'assassi- John 11. Russel, Mr Robert Stark ---
quitl. la region de Swalon el nat de M. Carmona ; le pays est et ses filles, Mr et Mme Daalder, fte e
Hongkong. absolumnent came. Mr et Mine Fron, Mr et Mine te des
__ __,__. ___, Ernest Champana, Mr et Mme
La ct'ise inisrsltiell'eno lo;ioslavtie Louis Djoie, Mr EugAne Le '
ELGRAl)E- Le roi a char- A Boss6 et ses files, Mr Paul Auxi- il
g6 le prIsident de la cliambre V S S Cl l la et sa fille, Mr et Mme Luc Elle aura lieu, la Place Des-
de lornier un cabinet de concern Borno, Mr et Mme Delaquis, Mr salines, le mercredi 22 t16vrier,
traction. Mr Lyncte Duroseau pire et Mine Camille Ieon, Mr et jour des Cendres, A 3heures de
prie tous ceux qui pourraient Mine Cooke, Mr et Mine Mi- raprts-midi. II y aura A cette
Les i'oclriineis iec'tions avoir besoin de son service, chael, Mr et Mmine Payne, le occasion. grande revue... do
presideniielles aux Etals-Lnis soil conime acccrdeur et r6- Chef del'Occupation el Madame, bates.
LE- Si:m:l'r~u ovn Vparateur de pianos, soil corn- Mr Alphonse Jn-Joseph et sa Des prix seront decern6s au
ESi CAN.II ET me professeur de- musique, fille, Mr et Mine James Ewald plus beau cheval, au lus beau
ssTcAi m hel (rher Mr et Mine Llio Dominique, miulet, A I plus belle bourn'
\ASIINGTON- Le Secrdai soil come chel d'orchst Mr et Mine Valbrune,Mr et qmuet, la plus belleggybouri.
re Hoover s'est dclar oflh'icl- de la aPhilarnlonique Frater- Mine Von Lignau, Mr et Mm que, au bulic oI au buggae p
lenient aujourd'hui candidate rL nelle de lui telephoner au No Malagon, Mr Lope Rivera et ses plus soignle
publicain i la presidence et a No 2444. filles, Mesdemoiselles Cuebas, Ceie te a 6 organism sous
autoris6 ses partisans de l'Ohio Mme 1Tlligny Malhon el Melle les auspices de Ia Soois Pro-
i inscrire son nom commc can SPECIAULNO1 ICE Yvonne Nathon, Mr et Mine ltecrice des Animaux colposre
didal aux sections primnaircs People who may want the Conslantin, Mr Cyru Saul et d'ungroupe de dames de la so-
dei 'Etlatd'Ohio. services of Mr Lyncce Duro- ses files, Mme Voigt, Issieurs cit6 port-au-princienne et d'a-
Costes et Lebrix seau Sr. either as piano tu- Charles Rouzier, Eiiimpnuel mis des b6tes qui ont instituk
ste New-York nr, music teacher o leader Beauvoir, Charles Fmbrun, diverse Cliniq'es o6 les ani-
NE V-YORK-Mardi 1 hlieu o the Philharmonic Orches- Nous prseons nos mel- ux recevror ds sons gra
res de l'apres-midi aura lieu la tra La Phi.harmonique Fra. leuts compliments au Comit LEAT ouscenir
reception de Costes et Lebrix ternelle) can reach-Mr Duro du Club Union qui a su pro- A cette heureuse initiative eti.-
A IH6tel de Ville par le maire seau by dialing the automatic curer des heures si agr6abfes A porters tout son concourse A
M. Walker qui offrira dans la telephone number 2444. m dQstinga invites. .. nurutilS.


I- itI


41


I F MATIN 15 Fe\rier
--- -- * .--


4.'

*.
+" I


i


--- -~--- ~-- --- --


I


___ ______


_ ____~


_ __


W*^


i



I









LE M ITIN 1:\ Fevrle low


PAGE-- 3


Wm-__ _____ -S


Julie Jn Pierre .!t in
Ce so1l Im"n"i "
Ancien d616e de I'Ecole des
I Sciences-Politique de Paris.


Coeur deI

FeAlll I
A P. ;B1SIANA


Repetitious Orales et Ecrites.
Pour la preparation auxcxa-
rucns (du iaccalaureat el des
Sciences Appliquecs.
Adresse Tel. 2610
15 IRue Ferou


in.-
.4
'1 *.


SLoliono
.IPEIA FLORAMYE
'.EFI.E INCARMAT
AZUREA etc.


S Pa de rclames iundbnni.s! Botte aux lettr*s
- NI. Ci6inent Magloire,
Dlirctetir du ,MatinD
E. V.
Depuis hier n;atin, nuus
pvons pu remarqucr q(le t r- Monsieur le Directeur,
ainOs maison de Commerce II lfaul, sans doute, admirer le
de&.a rue Abraham i.inv'oln, bel c lurl de Kawas Ilermanos.
commundment nppcle rue C'est la prcini6re fois que Port-
do wigasin de 1'Etat, potur lI- au-Prince a assist & une initia-
re concurrence a d'auIitrcl live cotuimerciale pareille celle
commercantsde la mine rume, de leur grande venle ouverte
notamment la Maison IKiwas delpuis le 13 janvier. 11 est ainsi
Hermanos, ont tablie tnn or- permiisa lous les precs et mires
.chestre sur leur galcric. A de lamille de se procurer tout
cela, il n'y aurait ricn i dire. cc qu Iur est ncessaire.a eux
Mais, la Musique, exciilmnt comnlc a leurs enlants. 11 faut
dp airs lui necsont jou's(ILe aussi rendre homage A leurs
Sdep air (i nsont jolics (iLu employs particulibrement A M.
dans lea bals publics desti ar Slincsqui se dveoue, avec n
-Ar borgues de Ia Capitale, z&le admirable pour la riuuaite
attire une toule de (lillcs (liti de cell grande et utile vente
ex*cutent dais la rue,cn tp1ci niu' rabais. F6licitons aussi.Mme
jour, A la vue de tous, les Louis St L6t qui se tient a la
--danses les plus indccen'cs. porte du magasin el, a'vc la
plus aimable gentillesse,lait en-
Ce spectacle c(ture les trer les clients.
gens honn6tes et les pI)rts et Nous croyons,Monsieur la Di-
m6res de famille souciux dte recteur, que la Maison Kawas
education de leurs cnlantils. llerinmnoi nmriteles plusgrands
Au no de a morale ii- encouragemnents. Nous vous pit6
Anunomde la morale pob!- s S
se. nous noentons os plus respectueuses
"Ilia.. .... ... .. s. lu nations.,


uierciameri qluC cs IameliIU: t
inadcentes cassen t.


*)


AMIS DE LA VIWRIT9


givite, c -nrins au

TA creme Cif;k.k i,-:, Ko'! n',;. fait dim-
Lsjraraitre i- .... 'S u j.niourriture
qmiermenkcn.:.-.. ,I ;,, o.clce,caisaout
la pellicul, dd t 1" ,'w 2:: ;gornmc, protege
centre les maux '.c dents, '-.a ,ie eetia
gingivite, ccnir .,i.a.it ainsi aa main-
ten de la santA-i cns l'organisme tout
enter.


Essayez li Kc;, r.os des aujourd'hul.
La sensation de propret6 ct de fral-
cheur qu'il laisse dans la bouche est
un vrai plasir.
CRIME DENTIFRICE
KOLYNOS -


D6partement de
Sla Police
Vu article 13 des ,R;'e-
ments re iss1net 1I. Circula-
tioln des 'heliclcs; l e sots-
signe, Chel de ia P1,)lice de
cette ville, irlorme le pliblic
ou'il cofnsideIe toutis ics vo, -'I
tiiretfs a naiains st'iv':M t iA !a
VXCc tdtLs sortbets crmue A la
dace, kola,. oca rcoi, etc, etc,
comrn e litn lly hit'uijes,nofl'
Irant nut nll scc" rii' it cn-
Ir;t\a iil l1: !' ire ti ir tlaiil>n.
Fn C)sco S(' q enct',cl tc, i parlir
dc ce jour 14 FIviicr 1928, il
Icur cst lo mell nmcint iiilerdit
ic circular par Ics rues la la
Ca.pitale ct notamment sur !es
places pu bliques.
Toute contravention i ce
lui precde sera te61rie la
juslicede tic Paix A tellesfins quei
tie d11oil.


Chef de la
Prince.


H. SHAKEII
Police de Port-au-


Varieties
(E Som
La 13eme
Chamibre


Film impressionnanl. t

Pour 4indire t issus
pro.t ; "i

S'itIl..l a, n ., ,
Fr V" h t.C ANI ,. I .,,f '

Ein^^BO IEIIdlC


ALUMINUM L4NE
New-Orlkans & South America St bipy 1C"pa y Inc.
PIIOCAINS DIP'AInTs lIiRECTS POUI RT-AU.PRINCE HAITI
1in steamer Ja .era New Orleans le 21 F6vrier
pou.- Port-au-p ilcn et. Yes ports du nord.
Ce 9 T wrier 1W.

A. de 1altets % Co
AoGNrs GttNBA Us
Legons partilulltrou V iles i
6 domiciloN W H I S KY Jobnie Walker
Classes tie 11e Itrc Prix Blanck Label & Red Label
reduit. africhlement arrive chez
S'a.fresser au Bui cau ldu L.Prcctzmann AGGERHOLM,
a Martin & o.




I Demandoe pour la marquo

Fleche-Hood
Tr6a
1,UCLIS sap',Siour

(Ch mianibres a ,uir
tro ages et grimes


iFab. i l, O: s iph;ie est o it r lei
cheinsiu raboteux
Do in nde la marque
HOOD
AVEC la FLltCHE

bbeain Trading C0 Ltd.
Port au-Prinoe


NiL IhSUIKE CO



C pita1: Er I.11111800Ioo
.p






IKug.LcBo s esCoe
Ageiii ~~~ iicrd




A 9eti I I r a-sA. xi
AIjeEm
_____ __I U
Inninumur


Insurance co

U nedes plus fortes comp guiies

canadiennes d'assurance sur

la vie

Eug Le Bosse & Co


*


t *


-_


A. de Matt6is & Co
Representants puor


I -.


a

Hai4




I i
'*8


'a


V .


--


--


~~ L- Ci rrr~a r~arrl I


~bP~LR~ e~q~b~~eYY~qe~L! IC1


-- 11


i~PD~il


C~RP~P~I~!~P~f~tl9%8%~P


Viol KAI


:~a~is~acP&rria;~s~,~cls~ssi


- --


I


..t


1


*'I-


f










'A.


i1: MATI\ 15 FEVRIER 1929
,- l .l~li . - : .s-" - "-


'B ~ en


- *~


C:'..) '


4'.-'

-di 't~ -'


J
r


9-


IA.


S-- 4 F ,-- / .. -
r ,' ,' /- .,-" -;.-7 :
d la Paa- --Ce.*
"L w.. Cme 7.Ielps. deece. f;f.. Ar
M -t'O;'.'r'. r /, n ,.'.'.,. de to J.anesie. ram. -' <**
tI -. .. " " ". - -" "" --- -- .* ... -"^. --,
L- .^ "'*4- -4'


jo*i i' r u >ju jasneil 's f.
tijr- i 'irt '.et aux xtrait 4.
e' it ype It hlo. paff; d< I& rIim<
(i sun li -; >un -tm s l* l 1
hale. le, t. hcs de 'UUsel lUa' Us
lriL'i',it duesi i Ja pouis Fi


PNEUS & CHAMBBES a AIR

Nous avon' I ipl i,ir de vo ,s avisr avoi r SaFs'ortimen'* "ml,'i 'l .d Pnoea t Chla .1, es I a'






J).: r Lilu ei i pti saq 'rs etlCr-in-iJs.
Un i rI' ,usty t our les brandss voyages,le Fireston balloon pour
votre voiture de promenade et le

S'ireslone Solid 30 x 5


Pour' les cami )ns de l'T.

Notre stock comprend un as3ortimenl des plus
compiet ie toules les dimaenmi ns el I suprinori 4
de la q aliti


wesitone

a lait de nombreuix mi parln it e Haili et le monde.
EN VENTE Cll Z:

Mr Edmond Lauture, ai Jacmcl
Mr Elias Saliba, Aux Cayes.
Michel Desquiron, Jer6mie.
Clment Pinard, St Marc.
a Antoine Gcftrard, Gonaives.
Jean Luciani & Co. Port de Paix
Mr F Maurasse, Cap-Haitien
Mr-T. Gousse, Mirgoane

(liaque' Pineu et chaque chimbr* i;air .st .qaranli par


rochaine lois
sez-vous i


que vous allez aclheter un Pnen on une ihambre i air


I. PREETZMANN-AGGERHOLM & Co
AGENTS EXCLUSIFS


E^


eI l l 1 : 1 tr I
L ti ( A' i : C.i-" t .<
llti,;itl ullldr iC


'4

'-I-
~,I 11*


I,'






C.


.4


-A
U'
F
.4;'.-
4..


Mennen tonifie la face, calme les petites conpures,
absorb instantan6ment,rend la face Iraiche ct belle.
Les deux sont en vente partout.

MINNriN i


SHAVING CREAM


SKIN BALM


BAR TERMINUS

PRiETAIIE. A. W idm aier

A i'honneur d'intormer so hienveillante clienl1e qu'il a
install A l'eage de son Mtallissement,tn salon exclussaie-
ment reserve aux tamilles oi I'ont Ir'iiverli tie, coi
nations de premier choix et o6 des lunclis serontgL
surdemande. *
Bitret la Pression- Sandwiches. T1lephone49S
.*** .-'


.4..


If 4


*I/


-p..---
I. -*;..
t
'4
I,


.1'1 ~1
I,


\
\


Ii


-INDISPENSABLE POUR
J7 w 'I' S L s TISSUS
LA-LLICATS




I "a i'Ir, Ige o,'1






Colombian Steamship

Company Inc.

le steamer "Bolivar" venant de New-York via
les ports d nord, est atendu i Port.- u-Prinse I
18 thvrier courant.II repartirti le maine jour diree
tement pour Jr6mie, en ruute pour le- ports'de
la Colombie, pregnant Irit et passages.
i'ort au prince, ie '4 lvriPvr 1928.

Colomlbian Steamn,iip f oiopany Inc.


Gebara & Co, Agents


t S
*


ARYS
3. Rue de la Paix. 3 4
PARIS
To)tes Parfumerip et e ltirn4a Ua ,e .s


.4 &
I.


tIrestone


j4' be.

%~, >1'> --


* .
*1


A'


f -


c,


r


~`


.




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs