Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04664
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 01-21-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04664

Full Text






Cli6mont MAGhO1RI
WRECTE M R
1358, Rue Amdricaine, 1358


TELEPHONE N* 2242


S


I



I


FILE COPY

Tani que nou st i& I
reux, nous 'attrib uons pas a la
forte otre di 4
no" winm s re ans Ie
mateldar, c'est elle que noes.ac-
cusons de tous nos maux.
MENANDRE


216me ANNEE N 6302 I'O1T-AU PRINCE(HAllI) SAMEDI 21 JANVIFR 1928
L L II -I- II l- i l*I I--


e du samedl...

art mondain

de savoir manger


I.es prrsonr'es q u i s'as- rate sur des sujets divers mais
soienl, pour dliner, aulour gais: pas de poliliqne,. il ne
d'une lahle,.ne sc denlent nuil- aut pa; dire que Un tel es'
element de la.gravit de I'acte mort, qu'une auto vient d'&-
qu'elles s'ap.prelent A accom- crabrouiller un malheureux
plir. (pi6ton, 16 au prochain coin
Je m'en .vais la leur faire de rue. Pas de ces spjets tris-
entrevoir. ltes. L'estumac digere mal lors-
Elles appartiennent 6 deux que 1'esprit est morose.
categories diff6rentes. II y a, 11 aut aussi s'arranger pour
d'une part;, les amphitryons, conserve la parole a celui
c'est-A-dire. ceux q ui reVoi des invihls qui est r6pute
vent, de l'autre, les invitls. pour parler le mieux et man-
Litl(ralegent, ce sent ces ger le pins. Double profit:
derniers q4q,reqoivent; mais plant qu'il parlera, il ne man-
oui, ils ont.reCu I'invitation a gera pas et, de plus,cemppche-
venir diner et ils sont venus ra les autres de manger, cc
pour recev6ir tout ce qu'on 'qui permettra a Monsieur et
voudra bien leur servir, et A Madame, aux marmots, A
meme, parfois, ce don't ils se toute la maisonn6e enfin de
passeraient fort bien: une as- dejedner royalement lq len-
sietle de potage sur les ge- demain; avec les reliefs du
noux, par exemple... Mais repas de la veille.
point de ces v6tilles! eUn usage assez singulier,
II existed done des devoirs indique, de tous temps, par
diflerents, selon que l'on re- lesCodesdel'Artde mal man-
Vait ou que Ion est regu st g er, vaut que ce soil !a mai-
que les gens accomplissent tressc de la maison qui se l6ve
avec le serieux le plus comi- la premiere pour marquer la
que. fin du repas.
D'abord I'amphilryon. II C'est dire A ses invites:-
doil rigoureusement obeir A Vous avez assez boufl61 Hap!
certaines r6gles indluctables, debut, les ventres pleinsl
aussi ridicules les tines que II est vrai que, si elle ne
les autres; mais don't I'oubli donnait point ce signal, des
le lerait accuser d'ignorer les heures et des heurcs, pcr-
usages du monde, les bonnes sonnene bougerait; lesamou-
mani6res et de ne pas savoir reux continueraient a se faire
recevoir chez lui. des confilences, is.honinies,
Voidi ce que prescrivent les politiques I se counter leurs
Manuels, inflexibles comme mensonges, ;es jethneurs par,
des t-odes criminals (Le obligation A faire provision
maltre de la maison doit se pour quelques ours. l'on'
placer, a table, le dos A la che. mangerait jusqu aux crotttes
mince. S'il n'existe pas de et il tie resterait rien pour le
cheniine dans la salleA mant- lendcmain.
gerou dans les pays come L'invit, lutiaussi, doitobeir,
Ie n6tre, ou il n'y a pas de Ai des lois inflexibles. La dame
cheminde du tout, il doit s'as- qui arrive la derni6re doit, de
seoir devant lendroit o6i de- toute n6cessit6, 4tre la plus
vrait se trouver la cheminee jolie et la mieux habillee;
(4 dmirez, s il vous plait!) et autrement, elle n'a aucune ex-
avoir sa lemme en face de lui, cause. En arrivant, on doit sa-
avec, entire les deux, bien luer ses amphitryons avec un
camp un pot...a fleurs .avec sourire radieux qui marque
des fleurs, s'eilend. Sans la certitude que i'on a de taire
doute, ce vase plac6 IA est un bon repas, meme lors-
pour les empacher de se voir: qu'on sait nA lavance qu'il se-
ils se voient bien assez le ra execrable.
rest du temps I En s'asseyant A table, ne
A leur droite et a leur gau- jamais se frotter les mains en
che immnidiates, sont places disant:
les doyens de chaque sexe, Enfin I je vais bien man-
que les amphitryons doivent ger!
combler d'atlentions, pour Au contraire, le chic est
leur ruppeler leur Age s'ils d'allecter un manque d'app&
I'oubliaient. Inutile de dire tit total, ce qui permel pres-
que cette premiere chiffonne que toujours d'ailleurs de re-
beaucoup les temmes qui pr- prendre deux fois de chaque
f6reraient toujours dtre pla- plat, pour laire preuve de
c~es plus loin afin qu'on les bonne volonte, simplement.
croit plus jeunes. Si, par hasard, l'on est plac6
Les attres invites doivent c6td d'une personnel com-
Wtre .rpartis sur les autres pl6tement sourde, lui parler
sieges avec grand soin de s6- A voix basse et surtout tein-
arer les manages ils s'em- dre de ne p a s s'apercevoir
bent hien assez le reste du qu'elle (( entend dur ), elle
temps I- et, en nr.ime temps, sera tr6s flatt6e. Et la conver-
de rapprocher M. X... de Ma- station ne manquera pas d'im-
dame Y... avec qui il prend pr6vu, la condition que I'on
du gfit A causer; et Mme W... garde son serieux en echan-
de M. Z... pquo qui elle a un geant des r6pliques dans le
penchant tout parliculier et genre de celles-ci:
don't tout le monde glose dUs ites-vous allee au cine
qu'on n0est plus A table... Jpi ma, hier soir, madame?
metier, hein ? Mais celui qui -- Merci. Vous Ates trop ai-
reaoit A dtner doit tout taire mable. Je ne prends jamais
pour etre agrcable aux gens de cater apres dtner.
qu'il Invite a diner, lout. Vraimentt! Cest peut
'ailleurs, .d y a, lui nus i. e re pour cela que votre maili
son inteetl: en rassemblant a l'airaussi idiot?
les convives heureux de se Oui, meme tres sucreje
trouver reunis, ceuxci uni- ne le digere que difficile-
quement occupies de se parler me nt.
A voix bass de leurs petites Et voila, mcsdames et mes-
aflaires, ne font aucune A ce sieurs, le grand art mondain
qn'ils 1mangeut... de savoir manger. Comme
11 esf, d autre part, indis- c'est bte l Et combine celui
pensable que l'amphitryon qui ne prend point part aux
aiquille la <.onersation gene- agapes mentetses de ce qu'ou


Notre thronlque

Le arand


I- -- -- --


i


Le triomphe Ldu



Rhum Barbancourt

Ecoutez, lecteurs...

LE BAR TERMINUS pou

temoigqner sa gralilude a'sa

clientele si bienveiliante lui


of re le pelil verre du


cele-


bre Rhum Barbancourl, 5

etoiles au prix de 10


centimes or auflieu de

cts, soit une di/[frence


preciable de 5


cen imes


15


or


par erre.


BAR TERMINUS

ITOIAIII.CTI: A W idm aier

A l'honneur ('inlorni r sa )ie iveillanle clientele( q 'il a
insthall6 A I'iltage de son elal)liss' nentt,'l: sa'!on exclussive-
mentl r'-serve atnx families oal I'on Irroilv('r deIs consomni1-
nations deI premier cioix el o i des Iiunchs scront servis
sur dema nde.
Bire t la lPression Sandwiches. Telephone 2786).
I d m Iani -.e I I > I I -

a convenu d'appeler le monde levee vers Ie Cracifix, d'un de
chic et faith, tout simplement, leurs semblables:il estcoupa-
un b'n repas avec ses mets blei)uilIest innocent du crime
pr 6ercs, 16, tout tranquille- qu'on lui reproclie.
meant, est heurenx! L'affaire de jeudi, toute
banale qu'elle fit, pr6sentait
cependant un petit int6rdt
pour les sociologues. Elle leur
L s Assises pertnettait de noter une petite
Les SA So cortstatation qui peut avoir sa
-- valeur, qui sait ?
Audience du JLei 19 janmvier. Unel emme sur la sellette
criiinelle, le cas ne se voit
Leiir tort d ilniler lehomnimes en lout pas tous les jours aux Assise3
de chez nous. II est plutot ra-
Elles ont tort, les femmes, rc.,
d'imiter, en tout, les homines. Les faits de la cause ? Tr6s
Les cheveux courts, ie I)anta- simple. Un soir, dans les r-.
Ion parlois, les etudes du giops de Fonds Parisiens,
Droil, 'a Ne6decine, les carri aymonise Estellus (c'est le
res politiques.passen! encore. norn de la revenue) apergoit
.aiN elles auraient do avoir sui'la grand route, un chevai
la sagesse de ne pas en arriver (quti s'tait arrdtd. Un Mtre hu-
au vol. Cependjnt allez doau main, elle exceptle, naturelle-
parler de sagesse aux feminmes! ment.Curieuse, le diable
C'est donc la silhouetted'u- si !on peutempdcher une tern
ne temme accused vol que me d dtre curieuse 1 elle
les rares gens qui musaien', s'a ~rocha de la bte, tata le
avant-hier, entire les quatre sael paille qu'elle avail sur
murs nus et irwids de la salle Ip o.uvrit un sac conte.
du Tribunal ou se tinnent les nant de I'argent, emp)rta le
assises. voyaient occuper la magot qu'elle cacha soigneu-
sellettec des criminals, segment. EL c'est tont
Encore une de ces mono- T''iresias Maisomineuve, pro-
tones et banales allaires de pri6taire et du clheval et ide
vol q tli re solnt assets e I'argeint,rctrouva bien celui-il,
quelque coin lointlaindu iPays, le lendemain: ; m iis de sac et
envelo'pp)es d ombres (,ins(s de goardes. point. [I .pdrta
lesquelles, malgri tons les plainte. L.a Police, laina sur
efforts de I'enqute et de I ins toutles les pistes, ses meilleurs
traction judiciaires, aine t eliimiers au flair stir et bientot
lueur de v6rit6 n'a pa liiire, on arrtla Wmin )mise. L'all'ire
et sur lesauelles. en lini d s'etait gi'.&. IR m n)iiise fit in-
compte. on appelle a se pro- liquorr, a s')[n c )ijoiit., la ca
noncerdotizecitoye.isqui out cheicte oi el!e avail pli )3 le
quitic Icurs domiciles le ma sac et son coiltelnt el, cinnine(
tin sans savoir exactement les tresors (dl s)nge ((lie I'o
s'ils auraient a dire, la miin i a lorsin'on s'est en lo;rmi le


c(rur joyeux, la petite fortune
passa aux mains de la Po-
lice.
Mauvais rcveil et (dsagr6a-
ble r6alite. lve s'envolanten
lumbe au souffle des matins
clairs I
Mais Tirisias Maisonneuve,
apr6s avoir compt6 et recomp
t6 ses billets d6clara qu'il n'en'
avail pas son compete. La
pauvre I nmonise, stup6flwte,
ne put rien prouver eocQ e :
la lourde porte de fer du P&-
nitencier National s'odVrit
pour elle et, avant-hier, pile
comparut devant les Juget po-
pulaires.
Comme toujours en ces al-
taires qui courent les ifpes,
come on dit, les avocatU de
la defense, Mes. LatontaW et
Bernard Desgrottes et le'Re-
pr6sentant du Parquet.i. le
Substitute Georges Honort, ne
s'employtrent- avec railbn--
trs longuemept A e coIWain
cre I'un I'autre. Auaqs leN de-
bats ont dur6 justle letmps
qu'il faut I I'accuation et at
la d6~ense pour faise cons-
ciencicisement leur devoir,
A I hre 112; te Juge Loit La.
hens, (qu pr6sidait I'audien-
ce,remnit aux Jures la liste des
questions. Les Douze prirent
Ie clhemin deI lescalier.
Quinze minutes plus tard,
ils rentraient dans Ie pretoire
et lcur President, M. Bienai-
mnc 1lyppolite, la main surle
c(mur, come Ic veut la loi,
lit les reponscs aux questions
I)osces.
A 2 heures, Idmonise Estel
Ins quilt Ic box, acquittie.
A I'ELDORADO
Tous hles amedis
I)E
7 heuresi minuit
Un Jazz vous charmer,
Vous y Irouvcrcz aussi le
lameux cokltail Lindberg.
La laincuse Bire Patzen-
holler. de bhonnes liqueurs.
De b)ons Sandwiches ai un
Prix mo(Ider,
lt vcncz voir aussi les
Singes savants.

Maison

i vend re
A vendre an Poste Mar-
chand uie maison hasse,com
pose de 3 pieces en obun lat.
Pour les conditions.s'adrcs
scr ai u tireau d MATIN.

AIu CelcIC

Bellevue
De 1o0ueaux membres
demissioanent
A part les no m s ie nous
avons puiblh's dans notre di-
tion dc menrcredi dernier, d'au-
tres Membres du Cercle I, l, -
vue ont envoy leur dcm-i,, !
an' Comilt, en signe de ddsap-
>robation du v'ote de I'Assein-
Alee G(6nrale, dinianche der-
nier.
Ce sonl: MM. .Iharles N. Gaet-
jens, Hodolphe Jean-Baptiste et
Constant Cassagnol.
D'apros nos intormations, d'au
tres Soci6taires du Gercle d6-
missionneront encore pour la
meme raison.


A 8 Hs.- Un film sensationnel:

L Escalade
ou
TRAGITQUE ASCENSION
Entre : 1,00; Loge; 0


ire W .




... voil hien des gens, amanls
passionne. des carnavals, se de-
mander sil n'y aura rien dans
les rues de Port-au-Prince, le
lundi 20 fevrier, car le program
me des tWtes du Carnaval dit
que la Reine nr.e se montrera
point, ce jour-la, A son people.
... n'en croit rien. La Reine
sortira, car, sans elle la fte se-
rait bien monotone et puis pour-
quoi la verrait-on dimanche et
mardi et point lundi. Une reine
se doit & ses sujets. Notre Reine,
le lundi, Messieurs I...
... verra, dimanche, avec le
plus grand plaisir le beau film
que lui offrira Varit6s : a L'Es-
calade* ou la Tarragique As-,
cension ).
C'est un flhn poignant. Cha-
que episode du drame vous faith
passer dans le dos un petit Iris-
son qui vous fait Aprouver la
plus agrdable emotion.
*
... voit toujours la poussi re
tr6ner en reine dans aIue. Au
passage des voitures,e l 'u ve
en nuies 6paisseo et de les
passants des vieillards au che-
veux blanes.
L'u peu d'eau, pour calmer
I'ardeur do dame pouasierel I
... voit que lagrande vente do
Kawa qerrmnots wur*tt,
avec me em qn.ai I
premier lour. On so pouscule,
on s'ecrase pour 'cnheter les
beaux etbons articles avec50*/.
de rabais.
*
... voit, ces jours-ci, les d6-
sceuvrds et les vagabonds re-
prendre leur mauvaise habitude
de se rassembler sous certaines
galeries el, par leurs apropos,
coeurer les passants et les ha-
bitants des quarters oh ont lieu
leurs tumultueuses reunions.
... verrait avec plaisir la Po-
lice mettre holA A cela.
... voit, chaque jour, A la
Grand'Rue, un eune home en
pleine sant16, fort gaillArd, qui
imporltue les passants en leur
demandant I'aum6ne. Et pour
essayer d'attirer la .pti6 des
gens, lejeune honime lear ra-
conte mille histoires qu'il a trou-
v6es dans sa cervelle.
Pourquoi ne cherche-t-il pas
6 travailler et 6 meltre sa prodi-
gi use imagination au service
'une plus noble besogne?

F6t. do Notre- ame
.d'AItagrAoe
Aujourd'hui, 21 jahvier, est Ia
fAte de Notre-Dame d'Altagrace.
C'est la Patronne de la cha-
pelle de Delmas,
A Delmas, Ia slte sera cdl-
bre, remain. II y aura grand'-
messe A 7 heures 1/2 du main.
La ceremonie religieuse sera
suavie de kermesse, tombola,
etc. Des comptoirs bien garnish
scront dress et ou tous ceux
qui se rendront. demain, A Del-
mas trouveront a se regaler.
A la chapelle de Bizoton oul il
y'a une statue de Notre-Dame
d'AllarAce une meuse sera dile
a6 heuros 1/2 du matin.




Variatis:
DIMANCHE A 5 heures.
LES 'THOIS MOUSQUETAIRES
0.50.


* _______,


~_~~ ___ i___ ___?_


r- "c~-


l'N





MATIN 21 Janvier 1928


Nl &, -


(


i


communist.
L'ostracisme contre
les Chefs rouges
MOSCOU- Tous les chels de
Iopposition,A quelque part qu'-
ils appartiennent, ont revu l'or-
dre de quieter Moscou et de se
rendre dans les differentes par-
ties du pays ou its devront tes-
ter pendant une pdriode indefi
nie.


Une question
important
L'homme sage prevoit da
vance ce qu'il doit laire,tandis
que le tou agit inconsid6r6
menat.
Lequel des .eux etes-vous?
Allez prendre la reponse de
KAWAS HERMAOS.


Le vol

de Lindbergh

Le colonel Charles A. Lind-
bergh reprendra son vol aujour-
d'hui, samedi.
11 s'envolera de I'aerodrome
de ( France-Field Panama et
se ren(Idr au VWnkzukia.
I<'est h Caracas que le c6llbre
aviateur d(cidera s'il volera di-
rIctement vers Port-au-Prince
pooi se rendre ensuite A La Ha i-
v av, ou s'il traversera la Mer
d(IC Caraibes dans toute sa Ion-
gueur se rendant d'abord A Cu-
I)b et ensuite en hiail. I


I


DERNIERES Nouvelles Amicale

de L'ETRANGER Seminaire
--.-
En Teh'roIosloiaquie Une myst6rleuse explo La session annuelle de I'Assoriation
el en Yougoslavie sion dans un palai .
IMlATISLAVA ( Tcehcoslova- do Bruxelleis Le dimanche, 29 janvier cou-
uie )- Une vaste organisation On croil alln atnlal naire CoIge Sainut-Martial a-
'esp ionnage vient d'tre dcou enlre le Prince h ritier Session annuelle de t-Martial, lae
verte dans cette locality. Quatression annuelle de Amicale
homm s'et 4 femmes don't la na BRUXELLES Une m st&- du Sminaire.
iona napas 66exteent reuse explosion sest prouite Le premier jour, A 10 heures
dentio t o o t6 arrpt6s. lundi matin au palais de Belle- du matin se, tiendra I'Assembl e
13EL RAIE- Ljroi Alexan- vue ; imm6diatement diftirentes ge6n6rale de l'Association. Voici
ke,-a j .,rappel de Volslav versions plus ou moins fantai- le programme de cette reunion:
toniev'itc, minister de'You- sisters de l'incident se sont r&d- 1.- Allocution de M. Ed-
oslavie AWashingL e. pandues.Certains prntendent qu' mond de Lespinasse, president
goslavi Washinl s'agit d un attentat centre le de l'Amicale.
L'admilrtiflon deg Etats prince Leopold, h6ritier de la 2).- n Rapport du Secretaire-
Unis pour la France (ouronne ; d'autres affirment Gen6ral.
PARIS Dan$ un discourse qu'il s'agitsimplement de l'explo 3).- Rapport du Tr6sorier.
prononce a la chambre de coin sion accidentelle d'un ornement 4). Election des Membres
merce ambricaine, M. Gaulin, en cuivre du chenet qui, pour du Bureau et (de 4 membres du
consul-g6neral des Etats-Unis, une raisonj quelconque, a M6. Conseil d'Administration.
a expos l'adniiration des anme- surchaufl. Malgr6 les d6mentis 5).- Allocution du liev. P1ree
ricams pour le merveilleux re- olficiels, l'impression g6ndrale Christ, Sup6rieur du Petit Semi -
dressement financier de la Fran est qu'il s'agit reellement d'une naire.
ce, le trioniphe de ses homes tentative criminelle centre le Dans l'apres-midi de ce di-
d'Etat courageux et P9invincible prince. Celui-ci se trouvait assis manche, A 4 heures, il y aura
6nergie du people traniais. A sa table de travail lorsqu'un une petite matinee th6atrale.
Les hbroiques Opisodes de la iuerre des cheneis fit brusquement ex- Le lundi, 30 janvier, A 7 hres.
el le CinBma plosion rdduisant en miettes une 1/2 du matin, une messe de re-
PARIS-- Dorcnavant, il sera porte vitr6e en face de la chemi quiem sera c161br6e, en la cha-
formellement interdit d'incorpo n6e.Des debris de m6tal s'incrus pelle du Petit Seminaire, A la
rer aux films des scenes de guer t&rent dans les meubles et jus- m6moire des Membres de I'As-
re tournees en comedies imagi- que dans le plafond. Le prince socialion d6c&des depuis la der-
nables.Le gouvernement a don- ne fut pas atteint. nitre Assemblke g6ndrale, sa-
n6 ordre .i la censure cin6mato AU NICARAGUA voir: MM. Ls. Anacreon, B3runo
graphique de rejeter impitoya- Les forces du goral Sandino Andre, Edgard Chenet, Lionel
element ce genre de films. Les Le Chef ni aragnayen serailt u a sdu nes, Thomas Price etr.
tragiques 6vinements de la guer ours d'n bombardemeot aerien Mm e r o u sor un
re, dit-.il, et toutes les tragedies MANAGUA D'apres la de A 7 heures 1/2 du soiruon
et les souftrances qu'ils rappel- MANAGUA D'aprs la d6- banquet cl6turera cette Session
et les soufrances quils rappel- claration dun negociant arrive annuelle de I'Amicale.
lent ne doivent pas dre ddligu- A Managua, le g6n6ral Augusti- Lesarents de sMm bre s
r6s ou travestis dans des buts A Managua, le des rebellesti- Les parents des Membres -nt
purement commerciaux. In rSino, cmefd de eelles, tunts de I'Association sont pries
purement commercial aurait une arme de 1000 hom- d'assister, n aussi grand nom-
Le temps de service obligaloire mes et une grande quantity d'ar bre que possible, A la messe de
dans Iarme('ranraise mes et de munitions y comprise requiem du 30 janvier.
PARIS- A la suite d'un en- 18 mitrailleuses, il aurait aussi
tretien entire M. Poincar6 et M. beaiicoup de b6tail de chevaux
Painlev6, ministry de la guerre, et d'approvisionnements A son Arrive du Prsidell Coolidge
la commission de I'armne a re- quarter general Del Chipole.Ce ArrWae h Prsid oolidngon
mis A Novembre 1930 la r6duc- n6gociant a exprim6 l'opipion Le Pr6sident Coolid ng n.
tion du temps de service militai que si Sandino n'6tait pas delo- Le President Coolidge, qui
re obligatoire qui, de 18 mois, g de sa position avant la sai- 6tait arrive mercredi A 1 here
doit 6tre ramene A 12 mois. De son des pluies au mois d'avril.il 50, A Key-West, de retour de La
cette lacon le conflict entire les serait trees dilficile de le suivre lHavane o il venait de prlaider
conservateurs qui demandent le ensuite. la seance inaugrale de a V
maintien du service de 18 mois Les troupes amrincaines s'a- iConl6rence panamricaine et
et les radicaux qui r6clament la vancent vers Nueva Segovia. quz, d~ s son d6barquement,
reduction immediate se trouve Rien n'est encore d6cid6 en ce avait pris le train pour Was-
momentan6ment vit6. qui concern le transfer de leur hington, est arrive en cette j-
lariage princier an Japon quartier-g6ndral dans cette r6- pilae avant-hier soir.
TOKIO- Aorldc h ontLogion. Le qSuartier-gneral des Ds le lendemain le President
TOKIO- Auourd'hui ont eu gtroupn. Le s aquarier-gs a essnal des a repris ses occupations habi-
lieu les premieres formalities en trout es amricaines a essay de t I e l
vue du marriage du prince Chi- vifiter l'exactitude d'une dp&- tuelles.
chibu, h6ritier prbsomptit da che informant que le ge6nral
tr6ne duJapon avecMelle Setsn Sandino avait l6 tu6 dans un
Matsudaira, fille de M. Tsuneo bombardment par aeroplanes a *
Matsudaira, ambassadeur du.la A odf quarter general Del Chi-
pon A Washington. pole, samedi dernier.
Los h6ros de Pair La press ihbrale manileste
NEW-YORK-Clarence Cham son m6contentement au sujet du As an
berlin renounce pour le mo- vote par la chambre d'un amen- DIMANCHE A 4 hs.1/2: Matinee
bemlai sa trnone por e au- delment a proj e de lo eco-M aison
meant "A sa tournta&'ienne aux rale. Le projet, comme il a 6t6
Etats-Unis; il se rendra 6 Phi- amendd par la chambre LnoMa-
ladelphia d'otil visitera en avion me eulementaun ain ricaincoom
les quatres villes de Allentown,meconseillerdubureaulecto- du M ystere
Harrisburg, Altona et Greens- me conseller du bureau leco-
burg de Pensylvanie. 11 revien- ral. e : 0,50; Ialcon :1.00.
dra A New-York le 28 janvier et La fusion de I Eglise romaine Entre : 0,50; Balcon :1.00.
tentera de nouveau de battre le el de I'Eglise auglicanc A 8 HEURES
record de duree. LONDRES Le rapport si
Los commentaries do longuement attend des cover Les V ole urs
la Press parisienne stations de Malines au sulet de
our la Conf6rence la question de l'union de I'Egli- d G l
panam6rlcalne se catholique et des Eglises an- e Oll Ke
PARIS- Le ( Temps cn- glicanes sera public remain et de Pierre Marodom
tate que la conference panam&- causera, dit-on, une grande sen- avec Lotte Neuman, Suzy
ricaine trouve natural que lee station en Angleterre.Le rapport Pierson, Henri Baudin.
Etats-Unis att6nuent leur imp- expose les d1ciaions prises en a
rialisme politique, financier et 1921 et 1925 par les d.Igues ca Entr6 o 2, 3, 4 Gdes.
6conomique par le panamnrica- tholiques et les anglicans au
nisme. Pour le Journal des course de leurs r6unions sous la On trouvera
Debats la suite montrera si le pr'sidence du cardinal Mercier. "
discours du president Coolidge La lullede I'Angleterre Les FEILLES EPARSES it
a convaincu ou troisse les con- eatre le Coimuanisme la Libraie Raoul Mont-RO-
gressistes latins. LONDRES-Le tribunal d'Old SIER, Rue Bonne-Foi.
Le Kaiser ne figurera Bailey a condamn6 aujourd'hui
pas an Cinema lea deux individus convaincus
confirm le commandement ob- profit des Soviets portant ainsi A L L
tenu par I'ex-kaiser interdisant un coup droit A ce que le minis- 1
sa reprsentationdans le i m in t6re public a appel6 une dange- M al re la bal
titul u Raspoutine ,. Le tribu- reuse organisation d espionnage
nal a rejet6 r'appel de M. Erwin dirig6 contre la s(curit6 dela
Piscator, tondateur du theatre Grande Bretagne. i 1 -.


de CARET


sse de cet


ar-


uiCe, vous irouverez

toujours le meilleur prix

CH A. DE MATTRIS & CO


Port-au.'rince
On ach6te toujours et A prix avantageux,' viel
pierres priecieuses et diamants.


or. argent,


Source De Sante Depuis 1873

Le system human a besoin de cer.
taines nourritures riches en vitamins
reconstituantes pour promouvoir la sant6
et une croissance normal.
Les savants eminents admettent que
i'huile foie de more est une des meil-
leures nourritures m6dicinales qui exis-
tent.
L 'tmulsion Scott content de l'huile
de foie de more, aussi de la glycerine
et des hypophosphites de chaux et de
soude, une combinaison qui manque
rarement de donner les resultats voulus.
Des millions de personnel ont employs
avec success cette nourriture toniiante
depuis 1873. C'est un reconstituant
cremeux, blanc, agriaBle au gout-juste.
ment ce qui convent a ceux qui snt
d6primes.
Vous ne regretterez jamats d'avoir
pris vous meme de I'Emulaion
Scott a 1'huile de foie de more
vivifiante ou de i'avoir donnee A
vote enfant
I5


ATTENTION I

Chest inoui,
Pour fair plaisir 6 sa charmante et distiagu6e ClientAle, ELDO-
RADO offre le IRIUM FIN & DIX CENTIl lES,les punchs formidable
et des liqueurs varies tr6s superfines. Quinze centimes. VC
On y trouvera la Creme hImperiale et le Cocktail Lindbergh.
Allez admirer aussi le fameux Singe savant dans ses tours ddsopilants,
Avec sa jolie terrasse,ELDORADO est le rendez-vous des geos chics.


l.a I1l Conli i.c. painamilricaine
de La Ilavane
La premiere seance
C'est avant-hier qu'enl lieu la
premiere reunion des De6-gues
A la Conlfrence panam6ricaine
de i a Havane apr6s la seance
innugurale de lundi dernier.
Les Repr6sentants des 21 Re-
publiques am6ricaines se sont
r'-unis dans la grande et magni-
fique salle de I'UniversitI de La
Hlavane et ont proc6d( 6 1'6lec
lion du Pr6sident de la Conf6-
rence.
C'est M. Antonio Sanchez Bus-
lamante, president de la Del6-
gation de Cuba qui a d616e u pr6
sident dela Vi1 Confhrence pa-
nam6ricaine.
Pour ia vice-presidence, M.
'harles Evans itighes, presi-
dent de I l)I'l'lgatiou des Elanls-
Unis rut mis en lisle par M.
Oresles Ferrara. Amnassadeur
de uba i \Vashington..La l)blga
tion cubaine a alors hail savoir
nue le I)r Buslamante etait le
hel de la D616gation, celle-ci
ne pouvait se joindre ai I'elec-
tion par acclamnlion de M. Hlu-
ghes; mais que cependant le
Chef de la Ddi16glion des Eals-
Unis Mtait son candidal.
M. Hughes a 06t elu.
Les 1)6legations du Mexique
et du Nicaragua ont M Il'objet
d'acclamations fr6neliques. Cel-
les des autres nations ambri-
caines onut M aussi l'objet de
chaleureux applaudissements, A
leur entree dans ia salle de la
Conference.
Les drapeaux des 21 .116publi-
ques ont 616 deploys par ordre
alphabblique.


Club Union
Le samedi, 11 16vrier pro-
chain,aura lieu au ((Club UnionI)
un grand bal travesti.
La f6te sera des plus brillan-
(es. On parole dtjA de I'orne-
mientation des salons du Club
qui sera 16erique.




COMPRta~g g
8UIeSES
d. o DELORT, Pharmac in,
19,, ue Saint-Anto e.
C'EST LE MEILLEUR
DES PURGATIFS

Fkem.e 4u J .'Ui, VIA RD


Le 101 anniversaire de I'la6pe.r
dance maoiniique Ilaltieame.
remain sera ce16br6, A Ia
Loge du Grand-Orient d'Halti,
le 101c anniversaire de 'lndd6
pend.nce macaon niqt e Hal-
lienne.
Un solennel convent sera tenu
de 8 heures du main A maidi,
avec un giand programme com-
preinntl 'installation de Grands
oiliiers 1)ignitaires du Grand
(ricnt et diverse autres solen-
piles umaonniques auxquelles
assisteront des Repr6sentants
de Loges Etrangeres.
Cette reunion se terminera
par une reception et desr6jouis-
sauces dans le parvis de la Loge.


gMqr PIERRE COGLIOLO an "*ATIN'
Ilier, A midi, c'est avec le plus
agreable plaisir que nous avons
repu aux Bureaux du MATIN, ia
haute visite de S. G. Mgr Pierre
Cogliolo, Prelat de Sa Saintet&
le Pape, Charge d'Affaires du
Saint-Si6ge a Port-au-Prince.
Au course de l'aimable conver-
sation que nous efimes avec le
distingue Prelat, il nous dit que
deja il ressentait:une vive sym-
pathie pour le Peuple haltien
el que les beautes naturelles de
Snotre merveilleux Pays l'avaient
parliculibrement charm&.
En reconduisant le Charg6
d'\flaires du Saint-Sidge, nous
lui presentAmes lous nos voeux
d'heureux sejour en notre Capi-
tale et LE MATIN lui renouvelle
ici I expression de sa plus vive
sympathie.
------ -.-- *

Attention
Vonlez-vous av(ar volre
meteur bien nettoyk, vos sou-
papes bien r6gl6s,un graissage
parfait travail soign, A do-
micile on autrement, adres-
scz-vous au Pr6sident du Syn
dicat des chauffeurs. Mr Jules
Heraux; 13 ann6es d'expirien
ces. T.'tiphlne No 2197, tous
les ours de 9 heures du ma-
tin A midi.


ez Ballo i Fi Chase, Dodines, Glaces, Tableaux, Lits, Carpettes


Lavabos, Grand assortinent articles pour cadeaux


&k-


PAGE-2 "


A Ccaur de Femme
C'est ce soir, 8 heures, que
le rideau se Ilvera, A Parisiana,
sur la desopilante copiMlie lo-
cale de Guslave Augustin, C'wur
de lFemre.
On connait le gros succ&s de
lou rire qu'eut cette coindice
lorsqu'elle fut jou6e, pour la
premiere lois, il ya q Iuelqutes
ann6es. On dul n! fair tenir I'il-
fichle )Liilit plusienurs sem i-
nes cons&culives, tiant i. p)Il)blic
en mintra de I'cngouem. l. L.e
success d'anilaii de celle pi&ce
qui lait rire le spectateur jus-
qu'aux larmnies r6xpi(id doic h
I avarice du succ's quiietle va
obtenir encore ces jours-ci.
Les carIes d'entrle sont en
vente a Parisiana aux prix de
2, 3 et 4 gourdes.
A Port au-Princien
Ce soir, A 8 heures, sera don.
nee dans les s:ilons du (Cercle
Port-au-Princien,ii une brillante
16te littlraite el dansante.
Mr. Frd&iric Burr-Raynaud
prononcera une charmante cau-
serie et ensuite 1'on dansera.
Les Membres et hahitues du
Cercle ont Wtt invites A cette
soiree.
AU


V I


I II


LII


I L


L- _I


- ---I




I


LYKES TEXS L\ili
Le steamer Southseas
venant de Por R11ico sera ici
vers Ic 20 (tn courant etl re-
artira le nime jour pour
Santiago de Cuba.
Port-au-Prince, le 18 jan-
vier 1928.
LYKES TEXAS LINE
BOUE1Z Ficres, Agents.

La randonn6e a6rien-
no de Costes et Lebrix
CARACAS Le general Go-
mez, president de la republique,
a requ les aviateurs Costes et
Lebrix A sa residence de Las De
licias pres de Maracay.Les deux
aviatecurs arriveront a Caracas
remain martin A 8 heures. Une
Wte aura lieu en leur hooneur
au club Paraiso sous les auspi
ces du minister (de la guerre.
Les aviateurs c.ostes elt Lebrix
ont annoic( oflnciellement qu'ils
partiront saimedi A 8 heures
pour Barranquilla ( Colombie )
ou ils competent arriver le m6-
me jour A 11 heures.


i


I









LE MATIN 21 Janvier 1928


Imprimerie N. Telhommec
'I029, Rue du Peuple, 1629
Port-au Prince
ib *a * *-


Travaux


en tous


Genres


Mignon en Liquidation
Iegnon le coquet againn No I732
Ruedu magasin de l'Etat. Succursale du
Grand eagasin eat aujourd'hui en
liquidation complete.
NoUn sommes dispos6 .ceder bntibrement tout le stock ainsi
que I'agencement auncas',ou quelqu un en voudrais & des prix et
conditions tris avantageux.
i8n attendant, nous offrons auxlpublic noire stock :aux prix de
* qu'on appelle veritable liquidation.

VOYEZ NOTRE LISTE


Grand lit pour 2 persounes 1 '5,00
Descended doe lit 12,00
dPe eude'doe'lit par"aune.o 9,50
Tapi tabe a!ona30,00(
Nina"s pr tablegde arg. 10,00
1 matelat belgsd. largsur .2,50
cotton ia drap 9j1 sup. 3,00
('otton A drap sup. 914 ..14,00
Toile & drap fil larg.aun.21l 4 14,00
Serviette sponge grande'
Ulle serviettes 5,00
plus petite 3 serviettes 4,00
Glace$ S 37 *'Ik- j .17,00
Glace 48 x 33 4 -1 5,00
Damaas6 nappe blanc s, U. 3,00
Valise de voyage touted taille
prix different
Chdeauz blanc pour portle
et fenotre 1,75
Cbhapeaux paille sup.Z 7.50
Chapeaux line pour homme%7,50
'4a garoonnet 6,50
(;hapeaux Iiane pour eufant 6,00
Lt Jeant Bard 5,00
uravate noeud couleur 1,50
Mouchoir poche couleur dz 5,00
Mouchoir blanc tr6 sup. dz. 1,00 O
Ceintute cuir pour home 2,(00
Ceiniur caoutchhouc 1,25
Paux-ool couleur chaque 0,50
a blanc moo et dur chaq. 1,00


Caleqons blanc loug 3,00
Calecors court sup' .,50
Chemisette blanc mi-manche 1,25
Chaussette bomme merserisd
couleur 3 paires pour 2,50
Chaussette raye coul.3 padres 2,00
Chaussette soie 2,00
Chaussette enfant douzaine 15,00
enfant blanc til dz. 18,00
Drill couleur sup. 1,25
Gabardine creme '- 2,50
Flanelle mo!leton 1,50
$ sup. par aune 3,50
Flanelle pure lane 5,00
C aseimircouleur pure lane 15,00
70 eoir A rayure blanche 15,00
Chemise trancaise sup. a prix 7,00
Chemise couleur ,0 (
Drill noir uni sup. 2,0()
Voile uni mer.eris6 blanc
ei couleur 1,15
Voile a fiturs toute sorte 1,25
Voile a mitte 1,50
Ponge touleur 1,52
Indienne Irancais lavable
Diablement fort 1,00
Calicot de famille 1,10
Calicot sup6rieur 1,00
Calicot percale quality
recommandable 1'10
TWte Indien fil blanc 1,50


* I;i i, rv'u i i mouislarhe e n iiT r'ir
ix, .' -,r(Li\ 'i'i'nc llt ILlr' (i( iu .
de pll;" c 1 phlus (dons !, 1mo-
dt. 'i lsaion .. .I lieis ha g o .-
au f'z, voici maiiileniantl h guet -
re. la Imousltach. Tous Icsle
ltssicrs did's ininiislrcs cl h s
adminislialions onl re'u ortli c
de se fare raser la moustache,
faute tie quoi ils seraictl c()on'-
dils. l.es salons de co flore li -
rent inuncd'eitieiet envaliis. Il.
lendemllaiIn, on nell Iroluvatil lus
un scul htlissier ouslactihu.
Celle o:tohmuiance a proi(duil
Lne doulouireuse impression
chez les vieux Turcs (1i d6e-
menurenl lidn'1,s oaux vieil. I .sr l-
ditions. Les honis niiulsu' Iiiwi s
ard nt l it.' ligit'llS ciiiit'll Itiiur
alIbe l Ii(()it plis Ititlr i olls-
lachle. Siir lhs 23,) iwillioi ,s det
Inailoilo l;ns du(IN ghlo ', il. y i 1
peut-etre (ulrhjucs (I'Zy ot s ie.
11illc ,U11 se lout I6 st'r La l )',llee,
pus till I I iOI Sh lchc. I.'s iho -
ries ii iberbes soat d'aill'uirs, uoi
objet de me-pris.


Empressa Naviern
de Cuba
Le steamer Habana ) ve-
nant de Cuba, est atllendu i
Prl-:lu Prince s ime li in li i,
21 couiran', en routel po'ir
l,.'r:o '11t:a ( It. 1). ) et S: I
Juan (P. R. ).
Ce sleamer seira de rctoir *i
Porl anu-Prince leh lundi 30
COtl ra'ii1nt, pregnant I'ret l p):lissa-
gc'rs po)ur Sant;ago de Cub) et
la fla :nie.
Port -it Prince, lc 13 Janvier
1928.
.1. D i.xi ':::;, ."

LA fPLUS'iCIl rrTLA PLUS IEICACK
INJECTION PEYRARD
0I D'ALOR *
centre la BLENNORRHAGIE
01 tout dcoulements nclsen
on r6cents.
283 1 iboha girls
sur 232
(Rappan d.s Midcitn d'Awger)
Le traitement est complidtd
par lei
DRAGEES PEYRARDR Il KITINE
qqi calment la douleur. clarifient lea urine,
purifent le sang et Puitri sent la cystite.
TOUTED BONNES PHARMACIES *
saLca.rSPETRARD, 4. ,de,. &Gr. PAMRI


ASSUREZ-VOUS CONITRE INCENDIE



La Norwich Union Fire insurance


t
A


SOCIETY LIMITED


Norwich (England)


Grande Compagnie d'Assurance


Fondee en 1797.

Capital 3o.ooo.ooo de Dollars


Sous-Agents
Aux fayes J. Bourgeois
Petit-GoAve-D. Bombace
Gonaives A. Geflrard
Cap.Haitien- L. de Catalogne


.lremiiic Lavaud Fr6rts
Jacmel A. Turnicr
Fort-dc-IPaix-S. Sylvain& C '.
Aquin 1). Ilyppolite


J. DAALDER Jr
gent GUnral pour Ilaiti
.Port-au-Prince


Remereenieots I
Madame Vve EdIgard Male-,'
ranche, Mr le i)ocleur et Ma-
'I. Itll' I ', (C, .\1,'. 10 6 ( 'r.(V IIte
\Ialebi)rnchl( ~ Ir lc .\1 lFe-
ii\ VIilj i', C el l Io sci'1s 'l ls.
.\It ( l C l'nil ,ll I t l ii' ,c 'l 'es
t'iEinls, 1MM. And ue tt Char-
c's MBa'elIr.incie, Its lmnilles
M~llcb)ancht'. I'.,illiere, 13oi-
",ilbin et LcbllnC remervicnt
i\vecient lIM s ( AI 1 : I'Aiise-il Vcatu que td ns c's
: 'lrcs I( _'alil s, le r ot on l d<'-
St;1 dis t(m11oig(lla es de syNVi-
).IIl i c, 'IoccisiII dc I .' a I11olI
dIc I II I' r'grvtl!l'
.,// /(rd I '. '11 'ebra'n 'he
Cl it". piicI l tl c.c oil i ( uillr
., I l lt' --r;il I I a| .

Noavolle FIcralson
S'>,',..' s pN I r 'l'i Im ,, ll '. I ,
I'i l \i ilin t I in l i G Ic 2l,( i.;i
,' ,s. P : ix : I'll (I1 1t.1r.
1'-:1 v't'el i' Pol I-'m ll-P1 illnc .
A li 1. braiii i r ,!( lo* t Mn n V : di.
.' I Ih i ;'. M i nci t.( Al M .lr,, iII
cl cht z .\IA 1 uli er \ (;v.
A l .t"'*lliW (il /. l. .111 I,
( n v rl i lh/t M () 0 ( .\( 1 tli;


()i li In Ic n i I I ,'l, '
plhc w, c t( .Iccuin hom ii ,
icliitoiscIlt' ) c on,'n:. si- l I.
-'Iciog j1 lliie cn I hai\'. is (I
V( I;l n I tlit i 'l i l c il ',lii,. .
1 ; 1 (',' t l l L' l l l ll ll ( l ;l .' lll ,.' 1I l .


Chez L. Antoine Roy
1:172, Rhie Itpubliraine :en face des Tijgraphes Terresires.
Liquidation effective
Fotirnilur's i)our miod's c l couture-Merctries.
Hubans soie et colon, pour conronne mortuafre, Daunces blacc
bleu clair, violet. Ruban c(ton, blanc coulisse Ba", Chausitltet--
Colliers d'Ornements. Colliers & perler. Tour de cou. Sautol, brace -
cets, Boucles d'oreille et Arielt cheveux ambrds-Epinglea a cheveux
lel'ulo -- Epingles A cheveox verni noir. Epingles de sOreld noires
et nickeleg. Epingles tIles couleure. Lacets pour corsets. Lleai fOf
et cir pour chausbures Peignes, gretelles- Cravates-Mouchoirs.
Faux-cols et Manchettes Elastic pour Jarreti&res- File bltne et coc-
leurp. Parlumerie- Images Souvenir de Premi6re Commeaibb.
aroissiens chapelets Sup torts chaussettes Chaussons el bow-
rets en fil pour enfants. Soul iers d'enfant ler Age. Souliersa smells
aoutchouc Fleurs et Paills pour cliapaux. BiIouterieu CrApes
anglais, Brassards deuil, EIpingles I(Aes noires. Chapeaux de paille
pour homrnes, cadets et entants, & rulbn pour communiants.- en
,. '!e multicolore pour dames, jeunes lilies et fillettes -- Costumes
.u heioltte noire on marine, 'ige tI) 1 I t aIs -.trosses & dents
l uties Soieries leg'res Garnitures pour lingeries I"range con-
I. r pour napperons et chemins do table- Chantilly blanc et couluir
i in pes Accessuires pour lamps Boutons- Papiers lin coulcuis
pier cr'pe Papier or Papier argent. I
Attache pantalons u pince Lultce )) outon pression poi;r
lantalons. Attaches proesion pour robes. Peignes el glace
cur sac A mains Papier et cartes de deuil, pour faire-part- Pi.-
i iers et enveloppes fouls couleurs correspondauce- Crayons,plumr-,
I orte-plumes et autres fournilures de bureaux et d'dcoliers Four-
niture; pour tailleurs Crayois menuisiers Cartes postales ---
.louets. Aiticles de (ctes Ceintures "en cuir en mtutl pour ua-
me.:et jeunes lilies, Boucles pour ceintures, Aigui'les de toutes sorts.
thapeaux fantaisies a fleur. peintep, Casaqu, doe so il ec.


I', l'. s I ) on ltio: ,s dres ..% %. .
sl \ )1l I. t.it.'S, V ,S
I..r' e'/nl iu ((.ilHll(lo. & A'I
lii rs'u 'naii


A.,
3--"*

I


Ins ur


Une des plus

canadiennei


Eug LI


vous o(liitii dr(icz une police d'assr:s
r tia'c st.r la vi le vos 6c,ioom111 ,s


clli ls
Ica Belle Jardinie're


i -l lll







aniice Co .
fortes compagnie


i d'assurance sur i

la vie


e Bosse & (Co

T" 4maLaMIES


ALUMINUM LINE
Ne%-Orleans A Soulh America Sleamship Companii Inc.
IHtoCHAINS IJf':PAli Un steamer laissera Hew Orleans le 24 janvier
pour Port-au-prince, Pelit-tioave el les ports
du lord. Ce 17 janvier 1928.

Aj Ide Malteis & Co
*.. AGENTS.GiNI RAUXj


Hambars-lmerika Linte


Lel(sleamer ( (Krean 'en
route pour l'Europe, via l s
p'orls du Nord, est attend :a
la capital vers le 27 r (e (e
I ois, prenant du Wr.t.


IA M Antoine Moussa fils dvi-..C
se le commerce ete public L eoss
Uo phonograph (( Ortho- ,un ~neral qu'a partir de de- CON T
phonic,*Savec 50 disques. m ,vendredi 20 du courant, -"- f ^ ^,0 1q i A M'_ ,
dr rau Lieutenant. again, qui se trouvait
G. MEINTS pres du: Cercle 0 I'angle des~FUCS des Fronts-
Bellevue Fortset du Peuple, sera tras
T61lphone M. G.'1 14-3, lere ila place Ste Anne. IiWI

A. de Matteisj'w&Coo, 01

Representants pour Haiti


I


Tvpographiques


PAGE 3


?PI-"r '


-- -


~ a


~i -'T


~i~s~~ ~ ~i


sa ,w.-- -


Acthclsai's


I R




-


PAGE-4


Le


216me. ANNt.E N0 (302
Port-au-Prince
Te61phone: 2242


......- on"sooo sm a


Matim


SLe Plus Grand Quotidien d'Haiti


Samedi

21 Janvier 1928


RODONA
combat le rhumatisme


0.oftte
RAimatismes
Gravele

* LtiroWtl n'os0 ** s PR W
bit I0 dtlssolvant Ie plus
!:;W de I'aetde urique
kIhiUmng connu.lu puts
W'U 987 foil plus pullsami
v Is luuiln 1ii ait. en
oUh. pr6vontivement sur
asformtUon, s'opposant A a
production exagere et A son
cumuiatton dans lea ti s.q
prliArticulaires et dans (,
jolaurw. *
V P S D .
Ai.. F. aut. zroIlea de AId
M U. Oa u Wda& #C d
0
K lU Cbstllin. B 4., t a.
wocelim. Parts. ti t* ph,'"-


Aps. A eve
_ --< - ^--


URODONAL nettoie le rein.
lave le foie et les articula-
tions. II asouplit les art&res
et 6vite I'obdsit6.

DALOL M OUs cazmo-gas. s..u.SS.I:
Arwrlo-8slcroM. A 4Ie DU _.Matmb
dI. ao, M..~ a.M. amn:-M -
.ou. LbM.. m Nrati. -


-up~iau.w -.


La tanti eat one premiere mces
L'timomrI d'uae seat magAfiq-u-
g .ge tout das oe madmi. Le,
miadsm proviemnnet des germe l q
abonadet dans la salet6. Le pavea
LUebAoy d6truit tous lea germ e die
l peau. II la purifie etlapr otb .



Sa Par iit


Avis
Me Gr6vy Jean, avocat, an
Sioie a ses a ioenlls clients, ial
.omin.erce el an public, qu'(i
Srepr's 1 exc'rtce ae sa pr >-
cssio: .
,\,,rIf sse pr ovisoire, Rue d,
eltre. Cabinet Emiiniiue
l lnipy,i c6t1 6 e lae W l

  • Jus de citron

    BAILEY.

    Reml)lace avaiiagciisemin'n
    Its citronstII est iluts ati mable
    plus porlatifet plus d(licicux.
    To I le monte s'*n scrt,
    SAutl Cavei de Bordeaux.
    S A Bo"n A t-che
    An MN:r he Crystal el aux
    pro duil, u l I'I P ys
    S 1313 Grand'Rue-


    iw


    enne


    "END es meilleurs el les plus

    renommuis Souliers

    PACKARD, RICHELIEU, TRIANON
    Et d'autres styles

    pour les deux sexes.


    Marque TRIANON
    , l.es ciatiss.iL ,-es de cette M ,ir.q e se tr)ve it d i ( s s ,M.
    n. i : s i ari t vs stiivantcs: V'ernis noir, -' !ij ,i o,is
    l -. leu extrclt, -Gris,-- Chimp-i, ic 1 te.,
    dor6 et argentW
    lend ml issi les plus r6putes costumes de la Marque
    *BESTFIT*
    Casimiir -- ;ial)irdine-:Palnimbeach-Dril, pour hommes
    -Nw Pri'i sont fixes, defi itl ljute concurrence-
    i A'OSITION PERIMAMENTE *
    ui iez visiter "La Parisienne"


    Franco & Vicente
    Angle des Rues des miracles et Grand'Iue


    Cliches,
    cliches !
    DWsiri z voiis des Cliches
    ilt (liS lnsio,.s c IolltS mo
    li's p)ou, r Jouin ii; Revues
    ivres., e;il is, des I lich6s
    olI)ir r6clainms iu cinema ?
    Tou., g.enr s de travaux .y-
    )ogriaphil u ) is et lii.o'ypiques
    suI ir inc, Si v're el aulre<.
    Adressez-vous A
    S -1. M A, N
    A I'tage deSpoi': C Ie
    15"12, (i1a.1 lit e
    ort it Pi ii c

    Au Bon
    MarcheI
    Vient oe re(evoir GR A-
    PdONOLA, marq ue ODEIN
    ( Ue marque allemnande )
    Prix mod6r6s.
    Ces appareils soul pi6sentes
    sous tormnes de valises porta-
    lives. VENEZ-VOIR I

    Avis
    Dans la nuit do s imedi 7
    janvier courant, il a et v(,16,
    dans la 26me section rnrale
    le la Commnne de Petit-GoA
    ve, a Mr Poslel Dossous, un
    cheval sous poll melude,6tam-
    pe des letlres J. G.
    Avis esl donn6 a In Police
    et au public en gdn6ral.


    Melle Lto AVON
    Bois de Chine
    en lace des Sceurs
    AnnonceA son aimable cli
    en6ele qu'elle vicnt de rece.-
    voir un graid choix de cha
    peaux de crin,toules nuances,
    chupe;,x .!armris elt chape:nx
    pbur filletteis fleurs argent et
    ot, A des prix tres moderes.


    re qui n'a jamais AtA fait
    Ce qui ne peut aire ddpasst

    La Kola-Champaqne

    F. SI JOURNEY
    GrAtce & son outillage perfectioniad. la Pharmaile a4uaral Arwe
    & sa clientele one boisson gazease de premier cholz.
    La Kola S4journd prepare avesc de soimo relmgoeMa 4'iaii o
    LO peut pu occasionner la f6vre typhoid.
    L'eau employ dans so prparatioa*4(1fitre at set d6 ..-
    Les boulteilles sent pasedes i'6tukne
    La Kola Sejourne no coutient aucun des antiseptique autUil
    parfois pour conserver lea boissons gauseos : La Kolae S61w
    no coatient pas non plus do Saccharine so lieu n at plan dUi -"'
    cre ) laissant un arriite goat m6tallique. Itn
    Tons coe products sent nuisibles 1'organisme et quelque pwe
    to iquee.
    La Kola Se ournd, pour.preuve'de'sa puretd at do son Irdpro-
    chable preparation seo conserve lnd4gnimeat ; ell* o'est pas an
    milieu 61ectif pour leo mieroorganisnte. '
    La Kola Sdjournd, enfin, est tocique.parnson tetrait fluids do
    Kola.


    Nou, Monsleur
    9 ~-------r
    !;Cot homme no trial pail pour hous. noun no tIe
    votre pneu de cette maniUre. Noun vulganisons vote pmeua '
    donnonijune reparation garantie. ..
    jeaauo'E 'UP TO DATE TIRE
    ^EPAIRE SHO "
    1366 Grand'Rue.
    O l Sleam all dayllong.for tube repairs at
    ,UP TO LATE TIRE REPAR SHOP


    Royal eherlands


    STEAUIIIDIP


    company


    West jIndian Aerial Exp'ess

    Nous avona I'honneur d'inlornker le public qua nous avons jld t ommds Agents Gndraux poor
    Haiti de la West Indian aerial express,. es avions de :cette QCompagnie arrivent at parent do,
    Digneron, tout pros du Bassin Gea6ral. Oes,aqttos seontmis gratuitementli ladispositition.de.paMss-
    ' ges A P1aller come au retour.
    Le service est assdar par deux avlas.:


    Santallari- t 3 moteurs,

    La Rlina 1 moteur


    capaiti to Passagors,

    eapacitI Passairs


    Prochainement un service rigulier sera dtabli centre ,Port-au.Prince et Santiago do Cubal lItitt-
    rair e a fild come suit pour Te service actuel): .
    LUNDI De San Juan P. R. a SantolDomingolCity 9a. m.
    De Santo Domingo I& Port-au-Prince 2 .
    MARDI--' Do Port-au-Prince & Sto-Domingo 11 a. m. *
    JEUDI -"Do Sto-Domingo A San Joan P. R. 7 L. a.
    SDo San Joan P. R. Santo-Domingo 2.p. m.
    SAMEDI -"Sto-Domingo k SanJuan R. P.7 a. ,m. p
    SDeSan:Juan P. R. A Santo Domingo 2. gp.Jm.
    DIM&NCHE.- D. Santo Domingo &San Juan P. R. 2 p. m.
    ;Prix des Phgms

    Aller Aller & retour
    'San Juan, P.IR. Sto-Domingol City et,vice:el tarsa to li .' 85:
    *Aanto-L'oningo dty & Port- au-Prince et vice vets% 40 Dol. 95
    ,Porl-ar-Prince h 8an Juan, P.:R. et vie versa 852 144.50. 310
    Chaqueo paasafr a droit A tranla(,3Q)llvres do bfagge. Pour chaquo.livre on fraction .doe 'vwl
    azc6dent, on paiera demi'l|2 OO do ha valour :totae du bilhtde paagoe.
    *Pour renasigements suppldmenaires prinre doe sadresser


    Royal Netherlands Steamship .
    I P' rJr4j"pba: f35


    * 4


    A

    /
    4~


    '~F -VI


    7'"--


    -


    _~~__ _,, r.W~urr~u~PIYT


    -- --


    Smamomm, I .'ad


    *^ '


    t~~- t




  • University of Florida Home Page
    © 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
    All rights reserved.

    Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
    Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs