Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04662
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 01-19-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04662

Full Text


.,^F?--r-'1
I' J
POWi

F~E~f Tloft


C imont MAOIh01RI
DIRECTEUR
1358, Rue Amdricaine, 1358

TELEPHONE N* 2242


- I S- a-


J


IORT-AU PRINCE ( HAITI )


I


eprouve une impression trou-
blante d'ins tabilit6. Tout'
prend, pour lui, figure de pro-
visoire. Les idees et les choses
q u i paraissaient eternelles
sont remplacees avec une la-
cilite deconcertante. Les for-
ces industrielles q u i sem-
blaient immuables celles du
carbon, de la chaudiere ft
vapeur du cable electrique,
les machines-outils les plus
indispens.ib.cs, les proccd
de fabrication les plus infail-
libles percent brisqueimenl
toute leur suprcinatie, parce
qu'un savant, dans sJn labo-
ratoire, a decouvert une nou-
velle faVon de domnestiquer
les energies naturelles, l es
comirans ei les fluidles.
t Laur tbineU ot Ic it.izoutl
cli sseul d'un )orl 'industrict


pas. Rien nest str, rien nest
durable, rien n'est d6finitit.
Tous les matins, il taut 6tre
preta daim-etace Ade nouveaux
problems. Autrefois, le la-
eur familial et la sagesse
bourgeoise reposaient sur une
convention rassurante de sta
bili 6. II existait alors ce que
l'on appelait,avec une naive-
16 significative, des carriers
de tout repos qui permnet-
i( nt aux parents prevoyants
de ( dormir sur leurs deux
oreillcs. i IAujourd'hui. celltc
Iorme de la sagesse est I cri-
mee. 11 n"y a plus de metier
de tout repos. a lutte cs!
partoutetl 'elfortle plusachat
ne cst indispensable aux tIra
vailleurs, i)our sc dfcndri
dans une civilisation oul to i'
est remis sans cesse en (u(s


clientele si bienveillante lui


offre le pelil erre du


bre Rhum Barbancourl,


etoiles

centimes


au prix de 10

01o (IU lieu de 15


cts, soit une difference ap-


),preciable de


par erre.


JEUDI 19 JANVIER 1928


w ,


Eier, Aulourd'hui et DemainD.. .. --- --- -.
!--- Le Roi des Rhum

SCIENCE ET MORALE c'est le Nectar
RUE DU IAGASIN DlE L'ETAT No 190)
Nous vivons une epoquc e le charbonnier qui s'en
surchauflhc et trejpid an Le. crroaient maitres. Le ciment BAISS1E Sril LESI PllX
Tout va an triple galop, A une ac rmc et N poutrelle de ter Rhunm courant .1, 5 et 6 gourdes gallon
allure vertigincuse. La scien- d6pouillent de leur rovanut6 lilt's INS
ce, dans Ious les domains, s6culaire le carrier et le char- Dec Septl (.Iinantl ( Iounles
est souvcraine; la morale a pentier. La tuile etl 'adroise F n bomulilles Ai parlir de (ie 1.50 la bouleiile.
perdu bon nombre 'e ses sont menac6esde disgrace par I.e lIl ir Nectar labriqiud d'n seuil et mnime produi'. La
droil s. L'Hommne d'anjour- la terrasse trinmphante. Le dillerence des ), ix se troave dans la vicillesse escomple
d'hui imeprise Ic passe, ses proprietaire de lordts de sa- 10o/o sur tout aichat en pircs.
lenleurs, ses d(cors aux pro- pins,jadis arbitre du march- Liqueuis etl irops de totests scores aux prix de Cinq
portions minuiscuies, il vit le des poteaux telegraphiques, gourdes la houleille de liqueur et deux gourdes c(Iiquante
present, sc complain dans sa s'apercoit que I'on na plus be- la'bouieillc de sirop.
fi6vre el ses trepidations,il n'a soin de bois pour en cons- EXTHAITS pour Kola. liqueurs et sirops par litres Ide 50
cure de demain. Qu'importe truire. D'ailleuis, aura t-on bouteilles n detail : (lose mpur un et deux litres pour
de quoi denmain sera tail! De- besoin longlemps encore de C 6me it la glace. Sorbets.
main n'cst pas Ai nousl poteaux et de fils m6talliques Extrails pour partumeuis
( Tnite une cat6gorie ( e pour v6hiculer de 1 energie Eau de ologne, Ealiu de Lavande -- Violette,elc.
moralisics, ecril, au suiet de on de la lumiere aultour du Alcool rectilic pi)our liqueurs pour p',,armacies
cet antagonisine e n t re la globe? Coom ien de t e m ps Alcool\ i b r -- Clairin - Cale Sucre, etc etc
science et la morale, un (de durera la technique du cable
nos contreres d'outre-mier, se sous-inarin concurrence par .
plaisait iadis A proclamer au la T. 1. F. ? Des milliers d'in- tio 'Elliialiir coinime Consul de fircee
nom de Bruneliere que la dustries prosperes penennt i coin;.renI# d Ins ces C03 a el rdirin .I Mr. OLOFFSOX.
science avail fait laillite. On eire bouleversdes du jour au )n comI re i n.ces coi t i a
sail quil ne lui pas il- endeman par intervention da litions que des caraclrcs Et il a ;b ; arrle t
ficile depuis, db ir son dun ouvendeaiu par bu'inlervention sans termnct percent courage LeL I),p irlereat des Rela-
ficile, depuis, olenir son ad'un nouveau carl)urant ou e somlbrent dans un latalis. lions Ext6ricures a retire ANM.
concordat. Nul nose plus au-' la dcouverte dun nouveau e res x en accusanla Wl x *lions a .
jourd'hui parler avec ce de- m6tal. En quel ues mois, un sciencede d6s6quilibrer leur quai lui avai l et O div 6oatur
dain du -labeur scientifique sp6cialiste per ses privil6- deslin. 11 ne laut pas en ren- e Consul ie Grce Port-
et de son influence sur la ci- ges. Un pere de tamille pru-A dre responsible le progrs, m e Port-
vilisation moderne. Est-ce fi dent qui s'etait eftorce dou- mais il aut naltre i )au r Icoant
direpourtant que la raorale vrir A son fils une carrier aurecnar Dautreport,Iccommercant
dire la science nant plus a morale avenir sonidn un des be- carrcr6e une nouvelle morale exi- qui laiul en luile ft la suite de
etla science n'ont plus f re d'avenir rpondantAtes be- I geant p)lus td mgation Ct I1a- i i le(le Ie 1Maison (Oloilson
douter, entire elles, de possi- s-ins pr6sum6s Ilernels, s'a erge. Morale de combat & on, a arrlh rla Ma son Ololson
bles conflils ? Hllasl it laut perqoit avec slupeur qu il a orale ie M aria pendants a p(.ul iqu e Dominicaine par
bien ieconnaitre (que, de ce faith fausse route en lui ai)pre- mrale de man lensIn I siepubique lomincaine par
c616, tout danger nest pas nant le m'iier de bourrelier p teip6te, (n mysticisnme un le soinsl e la Police natio-
usine a austere, mais don't nous nale dorninicaine.II sera con-
conju.. o en lui achelant un usin devons apprendre A d6chillrcr duit 4 la fronliare oct il sera
Mais plulot ecoulez tout deslin6ehi tabriquer des epin- la secrete noblesse. emis aux auforits haitien-
I'article; il est et son auteur y parole de ta La' radiophonie, les ma -. I "
question en home qui a su chines parlantes, les disques, R-aison vendre
profondement sonder et ap- les rouleaux pertores ct tous' Les elections commInales A vendre an lPoste Mar-
precier influence qu'aujour les renseignements mecano i chand t niso basso
d'hui a appuortde i hier et queiC musicaux peuvent modifier A ain p-arc. d pieces e bon I tat.
remain apportera a aujour- protcnd6ment toules les con- Le Bureau regional de r-cen- Pour les conditions,s'adres
d'hui. Nelasle ou bienlaisan- editions economiqucs (In me- segment de Saint-Marc n'ayantI ur lesclliT MIATINdres
te? (cla, c'esl le grand secret tier d'instrumentiste I) a n s point valid les elections coin- ser anit reau -u MAIN.
du splinx innuel, campea ft quelques annoes, un seul or- iunvales qui ont eu lieu, le 12 IB IS TEXAS LINE
l'eptre des temps et que lon chestre suflira pour alimenter IIV, en cette villc, le I'isi- Le steamer Soulliscs
nomnme: Demain. de musiq ue symphonique ent ne Con missionCe a velun e e 2(1 it co sant el re
StLes historians desmeiurs plusieurs millions d a ud ae pour ger, ijUSqU'aux p'o- partita le i1ie jour ptour
du temps pIrsent, dit-il, di- teurs. Un seul virtuose du chains elections, les initrts dc Grl'es o m Tes.
noncent a\ecraison les mtn piano, du violon ou du chant cette Commune. lor-tu-inei, e\ 18 ,an.
faits de celle \ague d( decou- d(eviendra mncanq(aement le La Commission est ainsion le 1an-
ragemcnl, de scepticisme et prolesseur de la moilti de p(os~e : Joseph Martelly, pr)si- vier 1928
de lassitude qui d(leend si hi- I'Europe. Un inghnicur russe, dent, P. D'Meza et Andre Moris- LYKES TEXAS LINIE
cheusement les resorts mo- utilisant les reactions sono- set, membrcs. B3OUEZ I icres, \gents.
raux de la plupart de nos res d'un champ lectro ma-
contemporaini. On se recluse gn6tique en se servant de son ... --- -,--.-. -. .. a-
A 1'eflort genreux el de low- corps comme d'un condensa- 1
gue portee, on se desinteresse tcur, a demlontr6, ces jours 1trilO n hl C (I LI
de I avenir, on recherche la derniers, qu'on pouvaii gou-
jouissance immediate et le verner harmonicusenent les i
benefice imHstantane. <" Apres ondes there's etf laire de la
moi le d: ugc" est une for- musique sans instruments.
mule que la royaute a liguec Un autre inventeeur ne se fait-
notre democratic. Les expli- il pas fort 6galement, en ex6-
cations de ce phenomene culant industriellement sur
sont nombreuses, mais ne un disque les sillons qu'y Eco t i et
voi,-on pas que la science a, grave la voix d'uu chanteur ECOltCez, lect irs...
dans cette venture, une part ou le timbre d'un violon, de
de respoionsabilite inatlendue? crier le t6nor oi le violon
(( Nous vivons dans une syntlhlique, sanse rine'ven- LE BA R rERM IN US ou
6poque out le progress march lion (lu mcindre ex6culant ? D l l
A grands pas et nous apportce Dans ces conditions, la pn l d
des surprises si saisissantes, vre humanity sent de p!us en (C 110 fln l SU gralilude ( SO
q u e r'homme d'aujourd'hui plus le sol trembler sous ses *


Les Assises

Audience du mardi 17'anuier
Mardi, s'est lenue, Ou T-Oibunal
de Premiere Instance, l pre-
miere audience deo t p1 miere
Session des Assisss d aPtte an-
Trois accuses, St. Louiism6 et
Kdouard MNrisier et Li riseon
Merilusoccupent le box.ll sso it
prcve1us, St. Louism Cninime
auteur etles deux autres comme
complies, de vol avecedcalade
et effraction au pr6jadied de la
Maison Oloffson Lucas.
Blanale aflaire de voleurssans
i(g'glnce qui out rfusgi, une
nuit, A enloncer unea pirte et
qui, pour s'eclairer, o1l allume
INlectricilt, signalant aifisi bd-
lenient f la Police quol' cam-
briolait la maison et tmbant
dans les mailles du fI t des
agents sans meme avoir eu le
temps de tirer profit du truit de
leur action mallihonnbth. De ces
aflaires criminelles, en some,
qui n'ont rienqui fouettela sen-
sibiliL des gens, qui n'avivent
nulleient leur emotion et aux-
quelles le public des Assisesne
prend qu'un goilt m6diore.
Done, peu nombreox le pu-
blic d'avant-hier, A In h remire
audience du Tribunal ruge. Les
debats particuliers, addition de
temoin, passes oratolres entire
avocats de la deter.se Minis-
Wtre public, dur.rent glndant
jusquc daus l'Mp)r's-' i i. Et,
apres plus de deux houres de
d6bats gknkraux au course des-
quels le Substitul Henri Large
qui representait le Parquet, et
M" Camille Verly, Eugene Ker-
by et Preval eurent, tour A tour,
la parole, messieurs les Magis-
trats populai,'es montErent A
I'4tage pour dtlwMb6e. ,
Vingt minutes plus tard, ils
rentrerent dans le pr6toire et
leur president, M. Elie Landrin,
donna lecture de leurs rdponses
aux questions posses.
M. le Doyen Barau qui pr6-
sidaitl Iaudience prononva la
eine niolivce par Ie verdict du
Jury : St. Louism6 et Edouard
Mlr'isie, 3 ans elm: inois de r6-
clusion, chacun. Lh,6rsson M&-
rilus, acquiltl.
11 Olait 5 heures de I'apres-
imidi.


La


VIe Conf6rence
paname6rcaine
do La Havane


La Sance d'ouverlure


C'est la premiere lois. dans
I'histoire du Nouveau-Monde,
Sue toutes les 21 Rfpubliques
des deux Amdriques se trou-
vent represents A une grande
Conference panamaricaine Pet
c'est aussi la premiere lois qu'un
President des Etats- Unis assisted
A cette reunion.
Par une manifestation gran-
diose et desdemonstrations en-
thousiastes d'amiti6, la HRpubli-
que de Cuba, nous I'avons (lit,
hier, a tdmoign6 de flaon Mcla-
tante du haul intrel6 qu'elle at-
tribuait A cette Conference el de
I'honneur qui lui tlait fail p-ar
la presence du Pr6sident Coo-
lidge.
SLe Prsident Machado a te-
nu A rendre hommage r.on seu-
lement au President des Elats-
Unis, mais aussi A tous les I)e-
16gu6s des R6publiques reclp'-
seatles A ces grandes assises pa-
nambricaines.
Dans son discours d'ouvertu-
re don't nous publierons pro-
chainement la traduction, le PrM
aident Coolidge a longuenent
soulign6 la position d'6galit&
des Repubhlques am6ricaines a
la Conference. 11 a fait ressortir
la necessitd d'une politique de
bonne volontd et de compre-
hension mutuelles dans les rela-
tions internationales des na-
tions de cet Hdmisphere. 11 a
assure aux Deleguds que le (ou-
vernement des Elals-Unis &lhil
pi et A encourager tous les el-
orts pacifiques qui auront pour
but de favoriser 1'entente en-
Ire les difltrents peuples de
la grande tamille amnricaine.
Prenant a son tour la parole,
le I'resident Machado, a faith al-
lusion A la part que les Ltats-
Unis prennent A cette conferen-
ce. 11 a insist, lui aussi, sur la
n6cessit, d'une entene iate Ir-
nelleentre tous lespeuples, ins-
taurant une ere de paix gwnerale
et creant une unite spirilutja


0


216me ANNEE N* 6300


Le grand secret dun 1M
superieur est de donner A cha-
cun sa tAche, de mettre tout en
movement et de diriger tran-
quillement le travail de plu-
sieurs personnel. FENELON


- ------ -- --------- __ 7 ~----


SUNICa,


4


lotre iiiL
I



... se fail rincer et se laisse
trotter des deux poings pour
voir samedi soir,a tParisiana,
u Coeur de Femme ).
S(Cceur. de Femme )? C'l st
une des plus hilarantes coini-
dies locales que NOTRE (EEn. :it
jamais vues representer. I)u
premier mot au dernier, on se
lord, s6cou6 par un rire irr6sis-
tible, si irresistible que des lar-
mnes vous montent aux yeux.
Allez done voir, va, samedi
*
... volt depuis deux jours que
l'on cure le terrain de toot ball
du Parc Leconte. ( Les Jami-,i-
cains arrivent le mois pmo-
chain rcpete-t-on mrlancoli-
quement.
Bien sar qu'ils viennent, les
Jamalcains I
... verra organiser en leIir
honneur de belle et bonnes ri-
ceptions. Lea apr6s-midi, on se
rendra au Parc Leconte, onflan-
quera dans l'outre 6lastique et
pleine d'air, de rudes coups de
semelle. Cela :durera quelques
jours.
Puis lea Jamalcains s'en iront
comme ils 6taient venus, apres
avoir plac6 le ballon dans notre
filet trois ou quatre lois.
... voit, la grande vente de la
Maison Kawas Hermanos se
sivravc1 nteerain
du rabis de 0 o/annonc, dAs
le premier jour. Elle d u r e r a
jusqu'au jeudi 26janvier.
... conseille A tous d'aller je-
ter un coup-d'oeil chez Kawas.


.a lolerme de LA CI:ECHE
Le gros lot de 1500 gourdes
duu lirage du 15 janvier courant
a (t6 gagn(- par un acheleur de
Port-au-Prince, le proprietaire
du billet qui a gagn6 le second
lot est un habitant du Cap-laIf-
tien et Ile agnant d(u 31ime lot
habile les onaiiives.
Le prochain mirage de c('lle
loterie aura lieu, (levant Paii-
siana, le dimanche 5 ivrier p)ro
chain.
Le ipub lic nolera, sans doute,
avec satislactlion que le gros lot
a tcl port( de 1300()0 2(00) gour-
des.

Noiiuel Inspecleiir
dle4s roles A Jarmel
C'cst M. Eminanuel Pierre
Charles qui a Mt6 nomme, par
Commniission du l'rfsident de la
lh)publique, Inspecteur des Eco-
les de la Circonscription de Jac-
mel.
M. Pierre Charles replace
dans ces functions M. Edouard
Hordes qui a 616 nomme Juge
instruction en replacement
du Juge Lelio Vilgrain appeld
au Tribunal de Premiere Ins-
tance de Port-au-Prince.
M. Emmanuel Pierre-Charles
qui a dejA appartenu au monde
universilaire saura, nous en
sommes persuade, justifier plei-
nement la conliance placv eni
lui par- le Chef de I'l at.



Parisiana
CE SOI0
LA DAME DE MONSOREAL
d'apr(s le roman d'Alexandre
Dum.is. ( en couleur ).
Entree : 0,50; Balcon : 1.00.


cee-o
*


5


I


celntiles or









PAGEE- 2


et morale de toules les nations
grandes et petites.
((Ni les personnel ni les cho-
ses, a dit le President de la 1,6-
publique de Cuba, ne sauraient
laire 6chec maintenant A c's in-
fluences qui, comme une mare
montante, poussent les destl.
n6esde l'1hmisp' re occidental
vers l'6tablissement d 6 ti n it i f
d'une confraterniti indispcnsa-
ble au inaintien ide la paix.,
Les discours des deux Pr6si-
dents furent couverts d'applau-
dissements chalcureux de tous
les D6l6gu~s, debut.

Changement d'Adresse
M. Antoline Moussa li's ,i %
SC le (>i eIllrceC et Ic IuIl iW
ei eItt:eralqii'i Ia lir (I" t-
main,vendredi 20 du cotirint.
son nmagaSin, q(Ii se trouai'i
A l'angle (dcs rues ides lrwits-
Forts et du I cupi. sci, S tilrams
t6r6 A la place Sic Anne.


"La Opinion"
e 0bre son inier anni~ieraie
de sa londali01i

Notre prestigieux et ,vnIlpatli
lue confrire dominicain ,1 La
Opinion )a f th le 10 .,niv'ier
courant le premier anniversail
de sa foundation.
A cette occasion notre con-
frkre a fail paraitre utine slelc-
dide ,dilion de 6t1 pages a rr-
ticles d'actualilt, dI Iexh ts (its
des plus inltressanls. (it rit -
clames artistiques, de imn'lie
instruclives dei lout gcirCe el i !'
haul intrl tqui represcleirIt ti
effort de publicity ties l)Uis ad-
mirablks, pour sequel iOUS ipl "-
sentons Ai (( La Opinion 1 M;
ainceres f licitalions.
Nous formnlions des vQtl lX
Sour le succCs et la prosp,',rih
u grand quotidien donti fac.i-
Vit6 s'accroit chaque jour sous
la direction avisee d(homlnlnes de
talent et de prestige.

A IA CROIX-DES-BOUQUETS


De notre Correspondant.
Notre ille Mlait en 16te, di-
manche, monsieur le Directeur.
On baptisait, avec la solenni16
qui accompagne toujours, chez.
nous, cette c~r~monie, les deux
cloches oflertes par unpieux
catholique, M. Horacius Volcy,
Ad.notre 6glise paroissiale.
Le baptdme des deux cloches
eat lieu apr6s la ckl6bration de
la Grand'messe. C'est le ddvou6
Cur6 de la Croix-des-Bouquvls,
le P&re Justin qui leur donna
la b6nddiclion en presence d'une
nombreuse et belle assistance ob
I'on remarquait le pieux doia-
leur, le Magistrat Communal de
la Croix-des-Bouquets, M. le Do-
yenBarau, M. C(,onstanlin Benoit,
president du Conseil de Fabri-
que de la Cathbdrale de Port-
au-Prince et bon nombre d'au-
tres personnalitls des miondts
udiciaire et commercial et de
a social de la Capilale. Des de-
moiselles genlilles et souriantes
mettaient parmit ces graves per-
sonnages une note gaie et claire.
Apr6s la ct6rinonie,. l'eglise,
I'on se rendit en group ii II I(-
tel de Ville oi6 le Magistral Mur-
ville, avec son an:abiliht accou-
tuWie, olffrit unie harminante ri-
ception qui dura jusquc 'ves
midi.
Toute rapr6s-ni di, il y cut on
peu parlout dans les families
Sides reunions joyeuses acconm-
pagndes de ba I


A VENDRE
Un phonographe << Ortho-
phonic )) avec 50 disques.
S'adresser au Lieutenant
G. MEINTS prbs du Cercle
Bellevue.
TelephoneM. C 114.3



PENDULES I REVEILS
E*I
*""- r. o -
t""'l"'I"l) lI"l"O Ill llili0


,.




o.
U..


-.


large 4W- el Brakes-First
%t car to introduce this safety
feature.


Low Centre of Gravity-
Makes Lor smoother riding and
greater security.


Full-Vision Bodies- Narrow
front pillars remove the "blind spot"'
hazard.


wn a-Ting ginaan For


TOURING


COACH


SEDAN


More Leg Room Mor~ thm
in any other car at or n.o it
price.


.WHIPPET

continue sa

mlaitrise

dans I'artde

I'Ing6nieur





Prouv6 par 200.000 Propri6taires

Chaque announce d'une nonvelle automobile sertn ,16montrer comment I'Overland Whip-
!r est A la tale dans les mod~lesde voiture leg6re. Introduite en 1926 le Whippet a 6t li
p: enibre voiture debas prix qui ait otlert s cs remarquables combinations des avantagei
de voitures de premiere classes. Maintenanlt 2 ans apr~s, les (6veloppements:indiquent que
d'autres tabricants essayent de suivre les traces de Whippet. Les treins des 4 roues et d'au-
ti (s avantages cr66s par Whippet dans le champ des voitures leg&es, paraissent maintenance
dans le dessin d'autres voitures leg~res, mais c'est seulement dans le Whippet que vou
:vez TOUS les avantages de forme moderne, 6conomie particutli6re, graissage commode.
chaine A marquer le temps, silencleuse, treins de 4 roues FORTS, centrede gravity bas, appI
rence moderne, vilesse, conlortable et une centaine dc details important de construction.
Ces qualitis signifient une longue vie pour la'voilure et une grande valeur pour la revente.
Le Whippet Overland est appuy maiintenant par 21)0.000 possesseu'rs qu, ont soumls
cette voiture a l'epreuve de plus de 500.000.000 miles de service. Une telle preuve de sup6-
riorit6 tait de Whippet, dans son actuel perfection le choix logique de tons ceux 4qui exa-
minenit soigneusenlent ila valeur des automobiles dans le commerce. II est important, de se
rappe erque d'autres fabricants ne font que commencer A suivre les perfectionnements d6jA
proud 6 du Whippet. Ces nouvelles voitures ont encore 6 passer par une longue p6riode
d'expbrience par le client avant que leur rbelle valenr soit etablic,
Vous pouvez acheter maintenant le Whippei, co.ivaincus Ide son action et de ses qua-
lit6s durables et avec la certitude de ce que dans in an, I sera to ij ,urs la voilure la plus II
dcrne dans le marched
Si vous n'avez jamais uqa uae de ces molernes voitures, venez aujould'hui taire
une course d'essai.Uue delicieuse experience d'automr)bile vous attend.


0 VER


ippet


ROADSTER

COUPE


CABIRIOLET-COUPE


Distributeur: Anton KNEER,Ruc Pavee 433
-- I I -... i i-- -- -- -


Iour lann&e 1927 et cie evient hier est reparlie auj)!rd'hui
DN IN ues te d6cider (I l. i renmellre le pour Gao N heyv.
Irol)h6 internatioiwil u(11 avail WaSHING FO'(- Le goaver-
9 16 16 cerinG 'ailide dlrnc're A nemenlt amnricain a aIUliaris6 le
de L ET RI A N G ER I lletelier dGisy, aviateur .Iran- renouvelleusent e, llec a
uais. des valeurs in ustlsrielles traii 'ii
LE MAITYtry LOLO'E ses sur le inarch nrairicaini.
_L A YI ~)I7E L TPARIS-Le recouvremnent des
)E L'AVIATIONimp6ts en 1927 a product 30 inil
Cosles el Lebri x ne tenleroal pas parini Charkey, Heeney, Uzcu- et le m6canicien dS uin a6roplane ps 1euain 7 5 rdts 3 u.
et Icm~caieie d'ui a~plafe iei nation de 5 mniliardls 6(130
le raid New York-Paris dun, Delanhey et Lisko. I de la companies L cre se '411.00)pair rapper tlla 92
dAAA e 6CIa c pagi l~IC)IC~ 411.00) par rapport A 19211 ct
PANAMA-Dieudonn6 Costes ChaImberlain a &ehou dans sa ten- sort tugs prs Ide Solis,province en plus-value de I milliard 2350.
SJoseph Lebrix, les (eux avi- latie de hallre le record medial de Maldonal,) ; lear av.ou s'est 318.01K)0 Irancs sur les 6valua-
teurs franais,ont d6clar 6Nous de vol de diuriee cra6 sur le sol. lU coipaglne iions )udg6taires.
hie tenlerons pas la travers6e a6 MICIIEL FIELD)-MI.Clhamber Lal6core a coaCLi rC elllletlt MN. lBriaid a oilert en I'lhon
rienne New-accom rk-ie el aussi maElstrea laina hou pour la troisi un accord avec le goauverement neur de MN. Parker Gilberl,agent
Saccomplie e aussi magistra ime fois dauns sa tentative pour argentin pour le service poSI nLral des reparations, un d&
lenent que fair se epeut par batire le record du monde de a'6rien. jleuner auq lei assistant M.Poin
Lindbergh et nous ne i a djenons pas it vol de durde. II s'est form une Poutr Puntom des pe" ,care, M. Whitehouse et de norn
A taire c qui a WddsjAtail. telle quant d de glace sur i'a- pleas doe I'Btrap a breuses personnalilts financi&-
Mats un raid Paris-New-York vion et avec une Idle rapidit6 PARIIS Le a Matin public res.
cest autre cuoseme, nous y penux qu'au bout de( trois heures et de une interview de M. Koch, aln- On inaugurera le ler mars
sons srieuseaen.Lesdeuxavia lmie de vol il a t6 forc6 d'at- cien vice-chancelier du Reich, la ligne abrienne commercial
teurs ont gar6 leur avion le terrir. d6clarant que I'Allemagle est rdguliereentre la France et I'A-
SNungesser-Coli m )hA l'arodro- Con s des Spalrallie A la rdpublique daumocra i mrique du Sud.
mie France dans le mo me han-s. U horr0nrs des Sptgueialisrres ehimiqnre te et coacluant t la necessity et BRUXELLES-La conference
gar que le( Spirit of St-Louis*. les horreurs de Ia guerre chi ique A I'urgence de I Uniou ties peu internalionale (les defenses ci-
lis pensent partir demain pour BIRUXELLES-Une cinquan. Tl p es de rope. viles contre Ia guerre chimique
Caracas. taine d'expers apparenant es e I'Europe. iles centre la guerre mi
a DANS LA OXE pays diffprents comprenant des Petites Nouvelles s'est ouverle aujourd'hui A Bru-
chimisles, des p hysiciens, de i LONDRES-LetSuanday Chro xelles.
~ProebainachTn-DeleyIhmembs es de la roix Rougedes nicleu public un article de M. LA Vie CONFERENCE PANAEIll-.
Prm'haiIialek Tuncy-Itiesy menn desfdeiassrotxlaugeene
NEW-YORK-Paolino Uzcu- ingdnieurs,des industries et des Stesemann d~finissaat la men- NE DE LA HAVANE
dun a battu par knock out hier pompiers viennent de se r~unir talitl de la Nouvelle Allemagne
soir A New-York Ed. Keely de A Bruxelles pour nludier les mo et confirmnant les bienfaits du Opinion el emeaires
Boston au 2,me round. Jacques yens de parer nux horreurs p% .Pacte de Locarno. de la Presse parisienae
Delanhey a ,galement battu par sibles d une guerre chimique. Lea Morning Post o, retlra- PARIS- a Le Journal des D6
knock outddans les vingt prtmi Les ponpiers ont t6 doq4guds 'iint histoire du pa role de la bats ) )nontre ue les Etats de
res seconds. Sully Monigome- ar Paris etl 'eane, les Eals- M6sopolamie, se Mlicite du r- l'Aindrique du ad geogiaphi-
ry,.Tex Richard a annoncd lner
rI Tex Richard a annonch bier tnis liIe soil pas repr6senf6sAglement prochain de la contro- quenient aussi proclhcs de I Eu-
qu'il organisait un match entire ""P" p ensa
y ogis mps our cette conference. verse tranco-brilannique scion rope que de New-York ayant in
lun Dempsey pour LINDe la d elation de Mn. Briand. tellectuelicnle t tlus d'allinit~s
chanipionnat du monde poids LINDBE (GIi, A'viON.' ROM[-M. lleaium:rcllahs,nou avec elhe notamrnent avec les
lourds au Yankee Stadium au DES AV!T'rEt' s PIOUR 1927 vel ambas adeur de Franc-, est pays de cii,:saihion latine ont
lie jui ;e vainquur du PARIS -.Li ligie nternatio- arriv6 ; it a 6 tfavorableniment des droils el d dedsvoirs diffici-
com ubat (Ia .,.ch se mesurera nale ds aviateurs consid6re le accueili. lemenit coai2atibles avcc la doe
aver un nuire adversaire en stp colonel Charles Lindbergh corn ITAMBOUCTOU- La mission trine de Washing'oi sur lea rap
tembre. Ce dernier sera chois me le champion des aviateurs a'6rienne Cama-Proust arrive ports internationaux.


I L'Intra:isigeant ), rappelan
que M. Gillardo, mnijstre des
Alfilres 6iraligeres d'Ar'gentine,
a laisi6 enleairIe q(ie I'Argenllti-
iw a, raitliinteinioin de revenir
A Geaive, fail reinjrquer qa'une
SociMt des Nations sud-am ri-
caines a pea de chances de rbus-
sir.
Les &utres journaux du soir
sonit curieux desavoir si la ques
tion irritante de l'interventi.'a
des Etuts-Unis en Amdrique cen
trale sera abord6e A& La Havane.
La press ea g6nral commen-
te longue neat le congr6s pan-
amdricain. Ele ra ppelle l'inter-
vention des Etats- Unis dana les
allaires interieures des autres
Etats am6ricains et estitne g6n6
ralement que les d6bats se ter-
mineront par un ajourniement
ou une formule vague respcc-
tant les principles etla puissance
mat6rielle et tinanci~redesEtulats
Unis.
Lindbergh so repose
PANAMA- Le colonel Char-
les Lindbergh chasse en ce mo-
ment dans une region o& abon-
(lent les tapirs, les pumas et les
chevreuils. 11 se repose pendant
quelques jours des fatigues de
Aviation en compagmie d'autres
aviateurs qui l'ontemmend dans
la province de Chiriqui A envi-
ron 200 miles de Panama. On
ne suit encore A quel moneat
Lindbergh reprendra sa randon
n6e.


Les TOMATOES de BAl E
Sont (n' -'e ici.
Venez nr'rdre votre part A
1313 Grand-Rue.


- ---- ---- S - ~ -. ---' - .-. -- ---- ----- - - -


cheZtl.alollii Fits Chaise, Dodines, Glaces, Tableaux, Lits, Carpettes
SLavabos, Grand assorhmnent articles pour cadeaux

La ., Gan a.o


EN LISANT CECI VOUS POUVEZ EVITER d'ACHETER

UNE AUTOMOBILE DEMODEE.


I L


- -1 -- ---- -- --


-


I I I I I


MATIN"-- 19 Janvier 1928




..


S


rnment MAQL01IRZ
DIRECTEUR
1358, Rue Amiricaine, 1358
TELEPHONE N*, 2242


Le M ain



Le Plus Grand Quotidien d'Haiti


PAGE-3



Jeudi


19 Janvier 1928


216me ANNIE N 6299 SIX:PAGES PORT-AU-PRINCE (HAITI)
I I~l II-- I I------ -- I I I- ------ -- I


S 25.000 dollar nde dommages- Une statue A
intrl Is pour avoir luf an chien. Lindbergh


Oeo-- ng Le reprsentant Kelly, de
On made de Los Angeles que P e n sy Iva n ie, r6publicain,
M. Fred Cyriacks, un riche vient de presenter une pro-
propridlaire foncier de Holly- position, visant A faire lever
wood, a Wt, condamn6, derni une statue au colonel Charles
rement, A 125.000 dollars de ,I. I.indbergh, a I'aerodrome
dommages-interels pour avoir du Bourget, pros de Paris,
tud le fameux chien ( Pierre le pour conmm6mnorer son me-
Grand *, star canine de I'cran, orable r a i d a6rien New-
a)prlenant aux dleux asocis York-Paris.
dward Faust et Charles Dre- okan
ser. Pendant le proces, M. Cy- Le gouvernement ameri
riacks a d6clare au course des cain terait don A la France.
debats que les deux hommes de ce monument, qui serait
arriverent chez lui en compa- Mlev6 pres de i'endroit o6 l'a-
gnie du chien, absolument ivres \ ialeur est venu alterrir.
et que c'est seulement lorsqu'il L'ambawsade de France a
se considera en dial de Ilgitime Washington a djia t it savoir
defense u'il tua l'animal. Les que c(le gouvernlemenl traln-
iuges de .os Angeles ne tinrenit ais accepterait ce don avec
nullement compile du faith que ieco,,iaissance )).
les visiteurs avalent enfreint la econnaissank Victor, de Pi.s-
1Ii sur la prohibition. burgh, aI qui I'on doit plu-
sieurs monuments comme-
Lae e Einstein moratils die la gnerre, serait
La edllh Eiunstein charge de sculpter la statue A
Au course d'un gala de bien- Lindbergh.


faisance donned au profit dunie
socid6t de secours pour les vieil-
lards israelites, le savant Eins
tein Mtait inscrit au programme.
Son non.: intrigue vivement les
speclatcurs, qui s'itlle (lient fi
entendre une corIfrence (nlitre
un num6ro de danlisctrs mon-
dains et un skelt i joui6 par des
artistes de music-hall., .'assis-
tance f'ut surprise lorsqu'elle vit
paraltre en scone Einstein avec
un violon. Cette surprise se
chang ea en disire quand le sa-
veant fit sortir de son instrument
les premieres noles de parltitions
cW6'bres Ov.Schubbert et de Bect-
hoven.
De nombreux rappels oblige-
rent le savant 6 revenir en sc6ne
el chaque fqis il le fit avec la
nmJlleure grace du monde. L'a-
p6lre du relalil avail renmport6
un succ6s absolu


elle Lloyd George
candidate iu Parlenent
Mile Megan Lloyd George, ac-
tuellement A Lishbonne, el qui se
rend avec son p6re au Bresil, a
d6clare qu'elle compete se pl6-
senter aux prochaines elections
pour le Parlement.
a Je serai, dit-elle, Olue mem-
bre du Parlement pour Carnar-
von oiu mon pere a coimmenc6
sa carri6re politique ).


Les danlgrs Ade I'aspirine
II est admis parlout que l'on
ffiff p imapny'kairul el me
avec des avanlages certains, ab-
rber par jour Irois compn-
m6sd'aspirin de( cinquanlecen-
tigrammes chaque. Au-dessus,
le remade peut produire des
troubles palholngiques; mais A
quelle dose devient-il mortel ?
SLa question a 16i d(battue r6-
cemment par une SociW61 medi-
cale de Hongrie, A la suite duI
d6kcs d'un homme qui avail ab-
.crb6 soixante-quinze conimpri-
m"s, el qui ne mourut qu'au
bout de plusieurs heures.
La conclusion des medecins a
1t0 qu'un homme de san[e et de
force moyennes court le danger
de mort s'il absorbe vingt-cinq.
eom primus.
Nous conseillons pourtant aux
aungers de s'arreter bien avant
datteindre cette fatale limited.


Le massacre
de la langue
11 y a un vocabulaire pour
les cie6ma;, qui est (dune ex-
traordinaire hardiesse. |
Dansu In e coupure d'unn
journal special, on parole cde
la ((passation d'un film et
1'on t61icite les privilegi6s qui
ount pu le i visionner .
( PassationW n'est pas un
neologisnic. 'est nn im ot
I'ran ais pailaitlement (d lulr-
n1 de son sens, pluisqu'il si-
gnifie Faction de passer tin
contract.
Quanti avisionner, cc verbe
a bclu. tre tabriqu6 avec le
substan'it vision, iil najoute
rien a la signification de
((voir), si!.on un peu de ridi-
cule.


Les (Euires de d'Annnuzio
el les ralholiques
Tout r6cmiment, Mgr Vaz-
zani, 6vqiue de ( r6mone. a
declare dans une reunion de
catholiques que les ouvrages
littlraires deGabrield'Annun
zio ne conviennent pas aux
catholiques. Le pr6lat a, par
consequent, engage les fiddles
a boycotter la reprise d e s
pieces du )pcele.
C'esl, dit Mgr Vazzani, un
devoir civique pour les Ita-
liens d'honorer la patrie pour
la civilisation etl I'art et de
laisscr.tomLer dans le silence
I e u rs indign.es manifesta-
lions. Je desire voir coT.bien
il y a de soldais catholiques
sur qui je peux compter.I


Avis
Me Gr6vy Jean, avocat, an-
nonce A sea anciens clients,au
Connerce et an public, qu'i
a repris I exercise oe sa pro
fession.
Adresse provisoire, Rue du
entire, Cabinet Emmanuel
Rampy, A c6t6 de la West In-
dies.


Attention


Voulez-vous avoir volre
motqpr bien ottqyAvos sou-
S* papilsftB r6iWffgaissage
Jus de citron par't. traval soignt, 6 do-
mic e ou autrement, adres-
BAB LEY sez-vous au President du Syn
BAILEY icat des chauffeurs, Mr ruless
erpaux;.13 pnaes d'experien
(es, T61pbone No 2197, tous
Remplace avanlageusement les ours de 9 h-,ares du mai-
les citrons.lI est plus maniable tin A mid..
Vluspbriatilet plus delicieux. _ I I
Tout le monde s'cb sert,
Aux Caves de Bordcaux. On demand & acheter
Au nBon MaichIle n aluibic Deroy oun lEgro
An March Crystal et al x a jcl cnltini.
produ its (In Pays. S'adresser au Chemin< dc.
1313 Giand'jlue. Dalles, No 8 W3.


La ,,aleur nutririve.du


6t. t


les c.(ai s ont it't


CAS No V.
V'ro <, emontree dans une serie de ca--


furnis pir des membres de la prolfeion


Le NbI~ Povall, avant d'avoir
prti du Virol.


a Povl m voir
pris du Virol.


De 3 "F 856 i 14 '.* 287.
Le BWbb Povall, de Salford, avait dipiri jusqu'A I'Age
de 6 mois, ni.1qq il nc pesait que 2 x 949 et il n'6tait
plus alo:s que peau et os. Dans l'6tat terrible o' il
se trouvait, on lui donna du Virol et une amelioration
se produisit imm6diatement. Apres 4 mois d'alimentation
au Virol, il gagne un prix A l'Exposition de Bb6isde Salford.
II pese maintenant 14 KI' 287 et est dans an (tat supebe."
Le Virol est u e preparation compose d do Graimdeo
Moele, d'Extrait Glyc rind do Moelle Rouge d'Oe.
d'Extrait de M ldt, d'(Eufn, et de Sirop do Citrom.
( 'e t un a'm ntprcimad"mm ramadA_- i
I l.cuete. de Mam'.m, d'Ana6ie. do .chbi8
ot de Ph.bis.


~Cr~~s' I


VIROL
AGENTS:
., ILLIAM ft Co., Port au Prince, HAITI, Bte Pasta 147.
I .i ;F \ ,F 1 '-t.\ LONDR ANqu.ETrJB


*Un bas de luxe
d'un chaussant parfait

EIXQUIS, chaussant just, le Bas
"Holeproof," fibrique d'un seal
tissage ne present aucune ifte. La
maille soyeuse et lustrce suit chaque /
ligne et contour et amincit la cheville.
Outre sa quality d'e61gance 1z Bas
"holeproof," leger, charmant, dure
plus longtemps que la fabrication cou-
rante. Le enforcement special a la
pointe et au talon (une invention
brevetie de "Holeproof) donne de la
durie li oi la plupart des autres bas
s'usent rapidement.
De prix modern, le Bas "Holeproof"
offre le maximum de beauty avec le
maximum d'economie. Exigez la
marque de fabrique sur chaque paire
que vous achetez.
En vente dans tous les bons magasins.
$ NO elt LAURIN, Ageuts




Bas foleproof
Holeproof liusiery Co Milwaukee, Wis., UV. A.
i 5s annies d'expirience dansI la fabrication de bonstart



Ilnla ketl nt d I Iealle-
-_________ - *';'1 f E^


VENTE DIRECTED DU FABRIOANT AU OONSOIIMATEUR
EOONOMIE CERTAIN DoR O/*.'.tS .b ..,.,,,.
DRAP D'ELBEUF *
amu Dftall & Prix de Fabrique.
COMPLETE SUR O EURE8
en BEAU DRAP DELBEUF depuis 149 fr. .t en f Ut F ItL depuis 9B fr.
ViTEMENTS IMPERMIABLES
SURn MESURK*, deputy 139 francs. (Primam rpm e W taild nd'et i'n usler ds 250 IMl).
CATALOGUES EILLUSTRI avecdchanl//lonsChemiserie, Tol/erie,Lingerie
Draperies ft mdihodes spdciales pfrmnettent de plendre leas measures so/.imme, sent
errour possible. aussibien qu'un laill;ur, ENVOYV8 GRATIS *T FRANCO
sur simple demands et sans aucun engagement de votre part.
Sur nos mannequins splclaux r6gl6s A vos measures, nos
essayages sont aussi bien faits que sur vous-mime.
Demanded chaatillons de non toiles "AIRONAUTK" et AitRONAUTnQUBr
(Bte, Dep.) pour chemises, lingerie et draps de lits.
TOus not articles on *vendus en argenl fran;als. Toutes not marchandises sont garenie.
ur factures. Toutl articl ne convenant pas eat reprns et remboursd intdgralemOeLt
E,'i,e : EtaIli.se" "LA MONifALE" PICARD-PAGmOT & CO*
S.. *?lelacturlieL I ELBES U S.-l.i Fraicse -- Ml.i lrami;ap sadie et 1581




f . -- --- ======-- -=-- ----
_1


Une femme on prison
cote dix fois autant
qu'un homnme

La sous-commission qui vient
de rprsenter le rapport sur le
budget du deparlement de la
justice, aux Elals-Unis, d(clahre
quie les prisoniiieres cotlent dix
tois plus au gouvet nement qhue
kls pi isonniers.
I e. pirsident de la sos-conm-
mission,. M. Shrevc, de Pensyl-
vanie, irpublicain, a pu tablir
qu'un prisonnier coite or 275
par tin, tardis qu'une prison-
ni6re coulte or, 2. 50.
Soixainte-dix-sept pour cent
des lemines en prison purgenti
des co damnialions pour viola-
lion de la loi sur lesstupdfiants,
d'apres M. Conner, qut a pro-
pos lia crdalion de deux h6pi-
taux-prisons, pour les condaim-
n6s pour violation de la loi sur
les stup6fiants, arfi de porter
rem6de A I'encombrement ac-
tuel des prisons, don't ((la po-
pulation) dit-il, (a augment
r'gulierement de 1') pour cent
par an, pendant les dix der-
ni&res ann6es.n

Les peliles h:;biludeF du cralendrier
Aucun siecle ne peut corn-
mencer un mercredi, tn ven-
dredi ou un dimanche.
Le inois d'octobre commence
loujours le mdme jour de ia se-
maine que le mbis de jinvie;
avril le meme jour que juillet et
d6cembre le isnme jour que
se ,tembre.
Fevrier, mars el novembre
comfnwacent te lWine jour de
la semaine.
Mai, juin et aodt dbuleznt,
au conlraire, a des jours difO-
rents les uns des aufi+s. '
Ces regles ne s'appliquenl pas-
aux annees bissextiles, 1928 par
example.
L'annme ordinaire cormimence
et se leonine par le mn'meljoiur.
Eq il. !'1A inet c tie po-
lite rr'u'e' des MIghlarites de
I'almanach, le mme calendrier
peui servir tus les 28 ans.

Lesa lipses de 1928
Come pour I'ann6e 1927, il
y aura, en 1928 de nombreuses
eclipses de Soleil et de Lune,
cinq en tout.
Voici les dates auxquelles au-
ront lieu ces ph6nomdnes.
Le 19 mai, eclipse tolale de So-
leil ; le 3 juin, eclipse de Lune;
le 17 juin eclipse partielle de
Soleil; le 12 novembre, eclipse
partielle de Soleil et le 27 no-
I vembre, eclipse total de Lune.


ECAILLES de CARET



Malgr6 la baisse de cet ar-


tide, vous trouverez

toujours le' meilleur prix


CHEZ A. DE MATTEIS & Co


On ach6te


Port-au Prince
toujours et A prix avantageux, vielgor argent,
pierres pitcieuses et diamants.


IFAII.I LE
1 1 tD LITt


* .n -
*1 '~.
I.,. -


Xi


Sinop a
DESCHIENO
~~A FW~dnagleliae
4V ft am -ft i n= r a" do Pe
" M -


'c.


-- __


| I I -- II I -i


-


--


*1. J


I.


S\1 1


Z


De la publicit6 I
L:a publicity se maniteste, de
nos jours, sous les lormes les
plus variees, amusantes et inat-
lendues. Elle s'empare de tous
les grands hommes du iour et
tente d'exploiter leur gloire A
des fins particuli6res.
C'est ainsi qu,, ces jours-ci, A
berlin, (hacun irevendique I'hon
neur d'associer I'aviateur Lind-
bergh aux manifestations les
plus varies.
Dans les brasseries, les con-
sommateurs r6clament couram-
iment :
Un a Lindberg a I
Cela signilie un demi sans
faux-col. Parce que Lindbergh,
A son arrive au Bourgel, tti-
pourvu de toute garde-iobe,
i'avait pas de taux-col.

La Presse noire
aux Etate-Uani
II est, sans doute, intkressant
de souligner le developpement
que prend la press noire aux
Etats-Unis.
Actuellement, en effel, dans
tous les Etals de l'Union, on ne
compile pas moins de 5110 jos -
naux quotidiens ou p6riodiqucs
qui s'adonnent (xclusivemnilt A
la race noire El, pardiiceux I l,
on peul citer des organs Iels
que: Chicago Defender, qui ise
A 200.000 exemplaires, I'Afro
American, A 120.000 ; The Crisis
100.000, etc. Un des plus lus est
aussi le tuardiom de Boston.
On se souviendra, peut-6tre, A
ce propos, que le directeur de
ce journal, William Monroe
Trotter, ne parvint pas A obtenir
un passport pour venir la
Cowference de a'Paix, en 1919.
Deguis6 en cuisiniet;, it riussit
par ce moyen A se rendre en Eu
rope et A prendre place A la t on
emeace en quality d'observa-
teur.
Combieu meureal-ils de personnel
"t sc nde dans le oude ?
Combien meurent-ils de per-
sonnea par seconds dans le
Momie TC'est une curiosity que
nous avons eue ces jours der-
niers; il nous interessera, sans
nul doute, de la connaltre.
La population totale de notre
globe est 6valuee A I'heure ac-
tuelle A 1.849 millions 500.000
hubitants,soit 1 milliard 900 mil
lion en chiffres rounds. La mor;a
lit~ moyenne annuelle peut 6t:e
6valuee 6 30 par 1000 habitants.
Ce qui donne pour I'ensemble
de a terre un chiffi e annuel de
57.000.000 de morts.
Une ann6e contenant 31.536.
000 seconds, il mcurt done A
peu pros 2 individus par secon-
de.







LE MATIN 19 Janvier 1928 PAGE-5


Imprimcric N. Telhommn
1629, Rue du Peuple, 1629
Port-au Prince


Travaux


Tvpographiqucs


en tous Genres


,,'t-- '. r _. .. I_ --

Migon en Liquidation
Mignon le coquet Magasin N* 1782
Ruedu magasin do 'EtatIest aujourd'hui
en liquidation complete.
Nous sommes dispose & ceder aut .rement tout le stock ainsi
quae 'agencement au cas ou quelqu un en voudrais & des prix et
conditions tr6s avantageux.
En attendant, nous offrons aux public note stock aux prix de
ce qu'on appelle v6rltable liquidation.
VOYEZ NOTRE LISTE


Grand lit pour 2 perso' nes I '5,00
Descended de lit 12,00
Descends de lit par aune I 9,50
Tapis tab:e salon 30,00
Damass6 pr table"ggde large. 10,00
I ma:elat beige d. largeur ;2,50
Z.otton & drap 9,1 sup, .3,00
Cottou a drap sup. 914 4,00
Toile A drap Al larg.aun.2 14 9,00
Serviette sponge grande
all[ serviettes 5 00
D plus petite 3 serviettes :4,oo00
Glace 51 x37 17, 00)
Glace 48 x 33 g j15,00
Damass6 nappe blanceup, 3,00
Valis de voyage toute taille
prix different
Bideaus blanc pour points
et fen6tre 1,75
Cbapeaux paille sup. 7.50
Cbapeaux aine pour home 7,50


d, garConnet
ibapeaux lainepour eufant
Jeant Bard
Cravate noeod 'couleur
Mouchoir poche couleur dz
Mouchoir blanc tressupidz.
Ceinture cuir pour homme
Ceintere caoutchouc
Faux-ol couleur chaque
a blanc mou et dur chaq.


6,50b
6,00
5,00
1,50
5,00
1C,00
2A00
1,25
0,50
1,00


Ca!econs blanc loug 3,00
Calecors court sup' 7,51
Chemisette blanc mi-manche 1,25
Chaussette bomme mersei is6
couleur 3 paires pour 2,50
Chaussette raye coul.3 padres 2,00
Chaussette soie 2,00
Chaussette enfant dauzaine 15 00
a enfant blanc fil dz. 18,00
Drill couleur sup. --'%"* 1 '25
Gabardine crime ',.2,50
l'ianel.e mno'leton '" 1,50
B sup. par aune 3,50
Flanelle pure line 5,00
Casiiimir couleur pure laine 15,00
( voir Iayureblanch e 15,00
Chemise oIrnaise sup. a prix 7,00
Chemise couleur 5,004)
Drill noir uni sup. 2,00
Voile uni merereris blanc
et couleur 1,15
Voile a fleurs touts sorte" 1,25
Voile a mitte 1,50
Ponge ouleur 1,52
Indienne Irancais lavable
Diablem nt fort | 1,00
Calicot de famille 1,00O
Calicot supdrieur f 1,00
Calicot percale quality
recommandable 1 '10
TMte I dien fil blanc 1,50(


'ihe leading mineralwat


La Boisson connue dans

le monde entier
EST UN

RAFRAICHISSANT
EFrN

RECONSTITUANT

-S FIROID


EA I1N9:RALE WHITE ROCK
GINGERAL WHITE ROCK

Le seul Gingieral fail

d'eau mincrale pure ,

des Sources

WHITE ROCK

DANS(TOUS LES MEILLEURS HiOTEI S,
CLUBS, CAFES ET 1IESTAURANTS



Mohr & Laurin
Distribnteurs, Port-au-Prince, Haiti


,VI


Panama Railroad
- Steamship Line
f-Les chargers sont pries
de noter que le steamer ((Cris
tobal) est attend Ai Port-au-
Prince, venant de Cristobal,
Canal zone, le jeudi 26 jan-
vier 1928, au lieu du 25 jan.
vier 1928, selon notre itinerai-
re No 20.
2. Les permis d'embar-
quement.seront delivres pour
le tri6 ai destination de New-
York et des ports cnropeens
sur demand faite a ce bu-


ALUMINUM L, E


New-Orl0anA A Sonlh America Steamship Company Inc.
PROCHAINS D1:PAHTS DIRECTS POUn PPORT-AU-PRINCE HAITI
Le ste' mer.A"Itensis" ayant laisse lew-Orlians
le 12 sera i Port-au-Prince le 18 et contiuuera
pour Cayes et Jacmel.
On steamer laissera New Orleans le 24 janvier
pour Port-au-prince, Felit-lioave et les ports
du lord.


Nouvelle Fioraison
Pocmes par Timolfhe I'.aref.
Revue Mondiale, Edit. Paris.
Un volume in-l) (Ie 200 Ipa
ges. Prix: UJn dollar.
En ventic, Port-an,-princc.
A la Librairie de Mnme Viar .
A la Librairie R. Monltrosi( r
et clhz MM. Gardiner & Co.
A Jdremic, lchcz Yc l"erai k
Boncy et chez M.O)clave Pelit.
Aux CulUvateura
do Tabac
A la fin du mois courant
nous pourrons vendre pitt.
sieuts millicrs de planes tdc
labac de Ita miilliurc qua!ite


IAkNFACTUCRERS LIFE


Insurance o G

Unee des plus (ortes comp fliie q

canadiennes d'assurance sur

la vile

i Eug Le Boss6 & (o
1 4 "


"W *rstntA.de MatteisH&Coat

'ERY EESN*535 Represcntants pour Haiti


7-4-T' -j --,^- ," I* -^ I ----i .i


-- I I


iPCrrrlll~i~kb~loaA


i


I I I -








PAGE-6

# 21me. .\\V N" V'69

S..Telephcit: 2212

.4 .-


Le


Le Plus


alin


Jeudi

19 Janvier 1928


C, l ,bi;n Steams hip!


1AUIUUm1JI|IU ^aw ho.J, y"
Company Inc.
Le steamer "Bi3oota" vemmantdirectemint de 3,4w
York via les portli INorl est attend ici le 21 ja.I
vier courant. II retrartir le i nime Jour directemeil
pour Jre#mie, en route pour les ports de la Colom.
bie pregnant frAt et passagprs.
Port au prince, le 18 Janvier 1928.
Colombian Steamship Company Inc.
Gebara & Co, Agents


Non, Monsieur
Cet home no travaille pas pour nous. Nons no trailoas p-is
votre pneu de celte maDnire. Nous vulganisoas votre pneu et you
donnonl une reparation garantie.
THE ~P TO DATE TIRE
RIEP liHE SHOP
13V'6 Grand'Rue.
Steam all day long for tube repairs at
UP TO DATE TIRE REPAIR SHOP


Lotcric de
la "C,'echc,
I ile ldes Nos gqnanls
Tir,.ge du 15 jainvier 1928
H. 10). 90.)( 10. 172, 10 0()2.
1. :)29, 10 379. 10. 37 ).20 11t.
'20. 445. 10 480. 10 4-1. 10.
510,10: p. r. x.511-200.512.1
10 approx.
531, 10. ai prox 511, 200
")1 10 ;p| ' ,,x. 2
5 t2. 10. .58 10 ('07, 10. 611,10.
(; 12 3:) ; a p:) ( 613:, 150 '
:i t) : .n'1 x
7 1:3 W 7.2 (10. 7(;1, 1 ) 831,
91 <)l9i, 1 .
99- I ,100 Goud(1, .
10 ). 101 1i77 10 1 1 110 i0


SI . .
1132 10. 11:6. 10. 1221. 10.
1230. 10 1287 10. 1303, 10.
1342, 10. 1523, 20. 1598, 10
1623. 10 1680, 10. 1.C83 10.
1706. 10. 1803, 10. 1849, 10.
1940, 10. 1983, 20, 2052, 10
2074, 10. 21(00, 10. 2179, 10.
222 i0. '2239, 10. 2244, 10.
2398, 10. 2402. 20. 2613, 10.
2642, 10. 2688, 20.
28 2, 20 approx. 282 1,500.
2821.20 approx.
2836. 10. 886. 10. 3)03, 10
30661, 10. 3101., 10.
3106,*50 gourdes.
3123, 20 3154. 10. 3330,10,
3336, 1). 3351. 10. 3366. 10
3403 10. 3414, 10. 3499, 1
1544, 20. 3547,20. 3561, 10
3599, 20. 3784, 10.
3811, 50,
3842, 10 3935. 10. 3941. 10
4065. 10. 41419, 10. 4330,20f
4381 10). 4442. 10. 4 01. 1.1
4.)54 10 4.358. 10 4629. 1(1
1809, 20. 4812, 10 4859, 10
1920, 10.


)


L' I aie; c:it d(esl .!s ga.,nuntO
a lieu au 'Thlhtre I'arisinna,
de 9 hceures i midi eti de 3 hs
a 5 ,heuits de I'al)s-.midi.Les
16, 17, 18, 19 e120 junvier.
'.$1,'uis tous les jeciudi martin
de 10 licures i midi.


La Paris ie te


VE D les meilleurs el les' plus

renomm6s Souliers

PACKARD, RIGHELIEU, TRIANON
Et daaulres styles


ponl


LL"- ch i ,
n,* ,, *^ s


I, iii


i* dP voire
xi clieurl e


L'incomparable pu et
du beurre de table
BRUUN
Tousj lea :Iterblancs\ ont [comme
signe un seul beaut
a fait de lui des amis pir-
tout qui n'acdeteron:,


I our aucun prix
Ire beurre de ,,'ile


* 4U-


,ir Ie R TU d n' Ie signed est bN SEiL
de I it. ble B tEL P sur les lerblanics e


vousaWre": dui bon beurre pour voirgent. Pourquoi ne rpas acheler
I, meilleur Beiirre,nrdpare loul spcciahl'neinlI ou le cl.
rmal tropical, par les Usines BR( 1'A
de Copenh igue
I'N denmandant lI IIIFEBIL.\A'N DE BEURRE I)E TABLE ayez soin qu'on vous en
vend celuia, ec UN SLUI B(dI' UF, seale garanlie que rous achele: le

Beumrc Bruun


En venfe dans toutes les
bonnes r piceries partout
,en Haiti

Pourqvos commander di-
rectes, pritre de vou;
res ser A


I,. IPIEETZMANN-AGGERHOLM &
AGENTS EXCLUSIFS


lo


I tlelitiaads


imnpaay


West Indian Aerial Express

Nouns avons 'hooneur d'informer le public quo nous avons dt6 aommis Agents G6pdt ai poor
Haiti de la West Indian aerial express. ,Loes avions de cotte Compagnie arrivent et partqt do,
Digneron, tout pros du Bassin GQn6ral. Des autos sooat mis 'gratuitemdnt la disposititionahdo4ssa-
gers & 1'aller comme au retour.


les doin sexe


Marque TRIANON
Ses de cett* larque se Ir,)tvent d *ns i s M"
* varietes siit - Jeu extract,-Gris, Ch i .n, gl,
dor6 et argent


S.(1 ,. s :s plus reputis costumes :le la Marque
*BESTFIT*
S -- ;abardine-.Paiimleach-Dril, pour homes
Nos Prix sont ti. .,. idcliait toute concurrence-.
-EXPOSITION PERMAM ENTE,
lenez visiter "La arisieunne"


Fraice,


Vleente


Angle des Rue es des acles el Orand'ue


Le service est assar6 Par doeu avioast:


Santa Maria- A 3 moteurs,

La Nina. i toteir


capacity lo Passagers,

a~paoIti 4. ,Passag rs


Procbainement un service r4gulier sera dtabli entire :Port-au.Prince et Santiago'de ICuba : P'itin-
Mire oat flx6 comma suit pour le serve ce actuel ):
LUNDI De San Juan '. R. & Santo Domingo City 9~. w.
De Santo Domingo ai Port-au-Prince 2 p. m.
MAIIDI --De Port-sa-Prince & Sto-Domingo 11 a. m.
JEUDI De Sto-Domingo A San Juan P. R. 76. im. :
Deo SoaJuap P. R. Santo-Domingo 2. p. m.
'SAMEDI sto.Domiogo A SanJouan R. P. 7 a. .m.
'De San*Jaan P. R. i Santo Domingo '3.fp,'m,
DIMANCHE DeSanto Domingo a&San Juan P. R. 2 p.:m.
Prix des Passages
Aller Aller &'relour
t[SanJuan,P.jB & Sto-Domisgi| City et vice et:vera 50 do. '. 85
S a_-Uoningo City & Port- at-"rince et vice versa 40 Dol. 65
Po -"rince a an Juan, P..RB et vice versa 85 144. 50. 5
Chaquepas -er a droit trente. 30,) li~as do bagaga. Pour chaquelivre" out fraction de .ivre" en
secedent, on p ,era demilji2 olo de la valour totale du billet de passage.
*Pour remeignements supplimentaires, pribre do 'adensser A

Royal Netherlands Steamship f*
Port-au-Princ, laitMTh41pbMh : Mo 2158.


G rand Quolidien d'Haiti


Co


II I


I


I


ST iSIII?




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs