Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04657
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 01-12-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04657

Full Text




/

S..... nmat MAOUOIR
DIRECTEUR
1356, Rue Am6ricaine, 1358
TELEPHONE N. 2242


- -.W. "--d


0


'N 6 If II I Nl IHAT--l lJI IR 12
216me ANNE N* 6294 PORT*AU.PRINCR ( HAITI) JEUDI 12 JANVIER 1928
I. A _________
j>^ ___ ii ^ ^ ^ i i ^" ^ - ^


:Le Plbiscite National


La legon qu'l comporto


SA vant-hieret hier.dansle cal- l 'une ind6pendance fictive,
1Me et lordre le plus partait, mais hien dans I'ordre, le tra-
rest accompli, dans touted la vail, la poursuite de condi-
publique,un des actes poll tioni 6conomiques stablhs,
Xio ique touslespeuplesonlt une vie nalionale enfin ga-
toujours consid&recomme un rantie par un statut politique
des plus important de leur bas6 sur les principles nou-
vIq: tons les citoyens, jouis- veaux et les regles in6lucla-
Sait de la capacil electorate bles etablies par I'6re nou-
6tabile par la foostitution et [velle n6e du grand conflict de
I toi, se sont pr6sent6s dans 1914.
Wotdlrents bureau de vote L'attitude du people durant
eiont dupos6 dans les urnes ces deux ours pendant les-
jetirsbulletis o6t tait con- quels se sont accomplish les
T. ade leur volonte au sujet operations du plebiscite na-
des Amendements 6 la I ons- tional revle que celte corn-
titution proposes par le Pou. pr6hension de leurs verita.-
voir Ex6cutit, votls par le bles inlerels et des nouvelles
Conseil d'Etat en ses atlribu- conditions qui doivent regir
tionu. gialatives et, en der la vie national, si, dans la
Bierlieu,soumis i la ratilica- course des peoples vers la
tion eopulaire en une grande civilisation et le bien Mlie,
cons station national. nous ne voulons point dire
L'ordre el la tranquillid considers comme des impe-'
qui, A la rapitale, ont et6 oh- dimenta qu'on abandonne au
serves A toute here pendant bord de la route, se pr6cise
les operations du plebiscite de plus en plus dans I'espril
et une r6contortante consta- des citoyens.
station de la ti'anstormnation En politique, la masse du
lente peut-6tre mais suAre'qui ipeuple devient pratique. Et
s'acedmplit dans les meursur estrtant mieux.
politljues des populations Le President de la R1p-)-
.allihaines. En effect, durant blique ne peut que se rejouir
Oes deux ours, au grand&de- de cette altitude r6contortan-
sappointerent des polttItiens te, elle luI procure 1 belle
et des agioteurs des periods occasion d'avoir la satistac-
6lectdrafes, I e s citoyens de tion intime du Chet qul gou-
Porlu.-Prince ont offert en- verne un Elat et qui, idgeant
coar geant ac a d'ua de I'opinion publique Bur les
peup pouvantde tirer el formes daonlesquelesi ma-
eiprifer ibn oainiou sur un nilestent les sentiments dul
des ius grands aces de sa people, y puise la conviction
vie avec le calme qui convient d'avoir agi pour le bien de la
et la sagesse qui sied i I'atti- nation. Jamais, le Prbsident
tude digne que doit toujours Borno ne trouvera peut-itre
avoir, en occurence pareille, meilleure occasion qu'en ces
tout people qui se respecie. ,' ii' t rs'd"es'10^et 11 Jan
"el I an -indice vier 1928, de se dire aveg plus
Cl't IA un indices proK ht de".n : (( le sentiment qiai
de la transformation qui s'o- de piren le ISentimentt qup
pbre ,,ns l esprit du pe le I i i e n .
pre dns esprit d peptde riear' de ma responsabilite
en geh6rl et cdans I'eslitde dvant la Nation et devant
chaque hahtien en particutier.d et e devt
On a essay Ioteslev 'Histoire est encore plus fort
s athodesau ou rd'hli bien que la col re des lactieux,des
les m~thodesaujourd'hui ben raseologueinfs, des Po
us~espou suscuter parmi les lbrasbologue nilts, des po
usdesoui susciter parmi les ticiens sans conscience qui
citoyAis la fi6vre des agita- tiiens sa ns consciene qude la
tions ltriles et ranimer en vivent du mensongeet de la
ex le goat des turbulence diflamation.
don't, trap longtemps, A cha- -- --
que tois q u e se reunissait,
chez nous, le grand ( orps A ii n
electoral national, nous ot- ArParisiana
crimes jadis, le carnavalesque 11 nest certes point trop lard
spectacle : meetings au course pour parler du beau success
desquelsdcsorateursde grou- qu'eut, dimanche, la soiree ci-
pements p o I i I i q u es, toni- nematographique de Parisiana.
truuient en riant sous cape, Elne fut prkc6dke de la mali-
protestations platoniques, pd- n6e ordinaire pour les entrants
ritions de villes avec Ip classi- A qui turent montres les Ier et
liue truquage des signatures.s 2 me episodes de La Maison du
que truquage des signatures Mystre, impressionnant film
Mais le people, qui, auiour- qui souleva la plus vive 6mo-
d'hui, apr6s routes les lourdes lion parmi la juvenile assis-
preuves don't il a pcrls senl tance.
I crasant tardeau, est devenu A 8 heures, ce fut la grande
bon juge en ces mati6res, esl soiree avec Kvrnigsmark dapres
resld indifferent a toutes ces le roman de Pierre Benot. Lt'-
manifestations, sachapt bien, loge de ce film grandiose nest
-pour en avoir eu en main- plus A taire; aussi la salle de
tes lois la preuve -, qu'aux Parisiana tait comble de Ias-
.,heures'aves, aux here, O, sistance Is plus choisie at Ia
Piouaf-ivriablement ia des- plus nomnbreuse qui applaudis-
S ousa tritablement pra demiers sail sans trve le poigtantes
be Bi les premiers A e ripflies qui torment ce ma-
4 se dedrober, les premiersA se gnifnque drame de 1'Icran.
laver lennainas et a d-clarer Dans la grande loge, Madame
hautente"qi'il n'y avait plus Borno, le Haut Corlmissnire et
rienia tA.re, o'hrtoujours Alt Madame John H. Russell assis-
ces maUVais cone, leurs qui laient A la representation qui
out le tort de ne pof'. vou- tut r~ellement un beau trion.-
loir comprendre que. la pro.- phe pour reauel nous f(ieitons
plrit6 di people haitien, dans vivementb a Direction de Pan-
Spresent coreme dans ave- sana. ____ __
nir, ne reside que dan.s la -I
paix, union entire todils les a9an iIes
citoyens, que le secret de l'e- Nous avons recu avec plaisir
evolution social et poliique ies caries de finales de
d'Hiti, petieTe rre ac e e ieudonne St-L6t avec
au iB t derempire (ralbe M. iltber Morisset.
de' a puissante RIpublique Melle Georgette Vilmenay avec
des Etats-Unis, ne se trouve M. Pls9 nce Te1maque.
lon plusdans la politique et Nous.enveys touenovo uux
delns Ics jid cules athtudes 41e bonheurauxheureux flances.


LA GRANDE

Manufacture Haitienne

de Cigarettes
LA Grande Manuiacture Hailienne de Cigarettes prIsenlte
ses clients el au public en g 6ral les Cigarettes R6pu-
blicaine ), ( Port- au-Princiennoe et & la fahm.
Elles se dislinguent de toules les autres cigarettes de la place
par leur forme ovale, leur armine, leur prtpuration hygidni-
que el leur bon goul.
Les superbes combinaisons (dnms leur fabrication, le choix
des medileures qualities de tabacs de la Virginie et du pays, leur
assurent uu succsm ritr.
Les amateurs jugeront des excellent r6sultals obtenus, grAce
I la competence 'prouvee de I'Expert I)ien connu venu des
Etr s-Unis pour diriger le laboraloire de la Manutaclure.
Les Cigarettes '< Hp ublicaine ,, Porl-u-Plrinciennc et
cells d6nommees: < A la main a feront le plaisir de tous ceux
qui I'adoplent et de tous les lons lumeurs.
N. 13. )ans les pochelles des C garetlts a Port-au Prin-
ciennec, il y a des bons primes ( 100 pour Gdes 2,75 ) elt Main ( 7.) bon pour Gdes 2.50 ).
Manulacture flilienne dc Cigarcltcs :
P.GUILIBAUD & GEBAHA.
Angle Grand'Rue 2190 el Rue Justin Lherisson 244.


Le Symbole commemoratif
)1: LA

Conference de La Havanne

L'Arbre de la Paix

Le 7 janvier, la 16gation de de Cuba ai Port-au Prince,
la R6publique de Cuba Ai Port- priait MM. Camille Leon, Se-
au-Prince recevail ce t616- cr6taire Vi'Etat des Relations
gramme de- soR Gouverne- Ettrierrs. Fernand Dennis,
ment: Charge d'Aflaires d'llaiti ia La
LI:GATION nE CUBA Havane, Charles Riboul, tous
Veuillez envoyer avec ton dleux Reprcsentans d'Haili Li
tes les precautions possibles a1 Conl6rence, Cldment Ma-
une caisse centenant de la gloire, Pr6iet decPort-au-Prin-
terre d'Haiti destinee La plan- ce, Edouard Baussan repre-
tcr I'Arbre Pana m 6 rica i n sentant la Commission Com-
comm6moratit de la Conte- inmnale, de se r6unir i la Li-
rence. TAchez avoir accord nation de Cuba afin de pro-
avec le Ministere pour don- ceder ai cette sIlennelle c6r&-
ner certain solennite a I'en- monie.


voi qui doit tire fait avec la
plus grande urgence. Comin mu-
inuniquez la date de la sortie.
MARTINEZ OT()IlZ
Secrtaire d'Elal.
En vertu de ces instruc-
tions, M. le Charg6 d'Aflaires


La reunion cut lieu,diman
(che iA 11 heures du martin. On
pisa la terre d'Haiti qui de-
vait etre exp6di6e i. La ihava-
ne. Elle tut place dans un
beau coffret d'acajou qui tut
ferm6 et scell6.


Le triomphe du



Rh um Barbancourt


Ecoutez, lecteurs...


LE BAR TERMINUS pour

temoigner sa gralilude a'sa

clientele si bienveilianle lui


offre le pelil


verre


du -cele-


bre RhuOm Barbancourt, 5

etoiles au prix de 10

centimes or au lieu' de i1

cts, soit une difference ap-


preciable de

alr verre.


5 centimes


or


, m-


I Un champagne d'honneur fut
servi
Le repr6sentant do la R6pu-
blique de Cuba pronotVa les
paroles suivanles dites avec
beaucoup d'6motion et de sin-
cdrit :
Je me considkrc trAs heu
reux et tres honor par la pre
sence dans celte Legatioh de
vos Ha u t es Personnalitbs,
vous qli etes la reprisenta
tion lidle du Gouvernement
ct duI people d'Haiti, r unie
ici pour donner une certain
solenniitf et le caractere au-
thentique ii l'envoi au Gouver
nement (le Cuba (dune caisse
conteniant de la terre d'Haiti
deslint e ai planter I'Arbre Pan
Americain common moratit de
la Conldrence qui s'ouvrira A
la lavane le 16 de ce mois.
I)ieu sail combien sinotres el
fervents sont mes veux pour le
bonheur et la prosp6rit d'Haiti,
et pour que d'ici huit ana, lors-
que prelndra fin le Traiti avec
les Eltas-Unis, nous asistons
tous, dans cete Capitale. A I'acte
solennel de planter I'Arbre de la "
Paix Mternellement consolide
en Haiti par I'amour de sea fils,
le respect et l'admiratioq de 1'6-
tranger.
Je bois, Messieurs, & la con-
sOcration de ce faith qui doit pro
chainement se r6alser; A Son
Excellence le Pr6sident Borno
don't les hautes qualitls de sa-
voiret le tact du Gouveraement s
sont reconnus de tous; *u Peu-
pie d'Haiti don't la liberty nedoit
lamais p6rir.
Le Ministre Camille J. L6on,
en une improvisation des plus
heureuses, et avec cete tour-
rmre d'esprit pleine d'elence
et de tact qu'on lui connatt re-
mercia le Charg6 d'Affaires de
Cuba du voeu qu'il a bhien vou-
lu formauler pour I'avenir A'Haiti
depuis le jour de notre ind6-
pendrncf. Chest le palmier sym-
boliqjw qui forme notre ecus-
son nationall ; grace aux eflets e
bientaisants de la politique ac-
tuelle, il continuera de croltre,
ses racines devenant chaque
jour plus profondes et plus
nombreuses.
Puis le Ministre dit combien
il Mtait heureux de rendre hom-
mage Ai la pensde du Gouver-
nement cubain et de son illustre
Chet, le Gen6ral Machado pour
la belle inspiration qu'ils ve-
naient d'avoir de planter I'arbre
panambricain sur cette terre
symbolisant la traternitb des
nations qui vont prendre part A
la Siximne Conference.
II remercia pour les souhaits
Ai l'adresse du President Borno
el leva son verre en Ihlonneur
ldu PrIsident Machado, I'illustre
liomme d'Etat qui realise pour
son pays les reves les plus
bie:iux de prosperity et de gran-
deur.


Aux GultUvateurs
de Tabac
A la fin du mois courant
nous pourrons vendre plu-
sicurs milliersde planes de
tabac de la meilleure quality
et a un prix reasonable.
Port au-Prince, 9 janvier
1928.
Ag. MA YON
423 Rue Roux.

Let Mleetless commemales
Aujourd'hui dans beaucoup
d'autres Communes de ia Repu-
blique'les Apiembl6es Primai-
res ayant stat 6 sur les.Amen-
dementsL la Constitution, pro-
ckderont aux operations 6lecto-
rales pour I'leclion des Con-
seils (ommunaux.
A Port-au-Prince, comme
nous 'avons dit. lundi, ces As-
sepibl(les ont cl6tur6 leafs Ira-
v ux vu qu'il n'y,a pas d'6slc-
tipns coinn |!d aloun can-
d(dat n' yIyi .t 'ti declaration
pi ue WrIi uloi. 11 en es4de
|Llbe da s plusieurs autres
nommunes des D6partements
de l'Ouest, du Sud et du Nord.


... a vu, samedi dernier. A Pea
de-Chose, li reunion d'inaugu-
ration d'un Cercle. Elle ut des
lus tumultueuses. II y avaltma
bal, mais bient6t musique et
danses lurent interrompues par
des discussionsviolentes au
course desquelles lea mots, lea
injures le plus scandaleuase lu-
rent proflrdes. II y eut m6me A
certain moment corps A corps
entire des gentlemen en costume
de soiree. Ce fut bien triste et
ce Cercle d6bute bien dans le
mondel
a vu, dimanche martin, vers
les 5 heures 1/4, A sla Grand'Rue.
in chauffeur d'auto, en petit de-
shabill6, qui jouait tout soul au
ennis. II avait en main une re-
luette us6e et exp6diait de ci de
a en guise de balle, une grosse
orange. Que voulez-voua, cha-
un s'amiuse come il peut et
A od il peut
*
.. a vu, lundi vers les 9 heu-
res du martin, en i'dglise St. Jo-
ieph, une june femme qui pri-
ait longuement et avec une
grande lerveur devant le petit
6sus souriant de la Cwehe. Sou-
dain, NOTRl (EnL la vit saftais-
ser lourdement sur la dalile,
prise d'une indiap on
Oa s'eapres&a nuIour
d'elle on la releva et on la fit
asseoir sur une chaise proche.
En pareil cas, on le salt, tout
le mode eat m6decin et si I'on
dcoutait tout le monde, on ne
saurait jamais quel est le m6di-
cament qui a product un effet
salutaire. On dventa Ia malade,
on I'appela, la secoua. Enfin ar-
riva sur lea lieux un. pharma-
cien qui porte le meme nom
Sue ce general qui, A la bataille
e Waterloo, pronon.a le mot...
Ot qui, press mdecinms et phar
haciens paraissent toujours
presses, sans 'Otre jamais mme
brsque lea gens meurent)de-
rpanda A une dame prs de lui
di elle avait du sel en grograin
dans sa valise.
La dame prudent r6pondit
sans se trouble : Pour avoir
du set, it me tlaudraitsavoirque
cette dame allait so trovkermal
ici
El'le avait raison, Ia Police a
si tacilement la puce a roreille,
ces temps-ci.

Le Bal Anmuel de Perl-ae-Prlaies
C'est apr6s-demain,14 janvier,
A 8 heures du soir, qu'aura lieu
le grand bal annual du Cercle
Port-au-Princien.
On s'imagine dejA ce que
sera cette fAte qui se ddroulera
dans le f erique cadre de Port-
au-Princien et A laquelle pren-
dra part I assistance Ia plus choi-
sie et la plus brillante. Tout eat
mis en oeuvre par le President et
le Comilt6 du Cercle afin que ce
bal ait le grand et beau suceda
de ceux des annees precidentes.


Avi"


La Directi*i 4u Service Hy-
draul lue s'efirese de rap-
peler es abonnks que le der
nier d.ai pour le paiementde
la laxe des moiside DWcembi e
Janvier 1927-28'doit expirer
le 15 de'.e mois. ;
Passe cetteldate, tous lhs
abonnts Tretaii pout les
prisesserai't couples pour
ddeti daevont payer I'amen-
dtie de onze gourdes prevue
par lea reglements du Service
pour le. r6tablissement de la
enpectioh.
Port-au-Prince, le 9 janvier
1928.
1


g N
Direction


S ~ -.,~.4 ~:


' -V '.A- -
*"*-"y 'S .w,


N j


Ft
~1


.,Quand on dit '*f,. i i.R
connais-toi ce nest pas seu'e-
ment pour rabaisber son or-
goeil, c'est aussi pour lui taire
$Avoir ce qu'll vaut.
CICIURON.
IIII I^ i- l --


I

t
'.4
.1,:-
I,,,,


- *Aidbt.


1. 1~-~-- ~-


I: ; <"!









fMATIN.- 12 Janvierj1928


D6part do la D616ga-
SDEINIIf ES Nouvelles tUon Wtioene la on
D.IN-UlS 16renoo do La s1a ne
Luadi dernier, A bord d stea-
TAmer CGaravelleo de la Cie. G&-
deC L'TR ANGERnraleTrnsatlantique soar-
tis pour La Havane, MM.Wer-
nand Dennis, Eharg6 d'Afftires
'd'Haiti pros le Gouvernemeit dei
Le vol de Lindbergh cain sont arrives A la Banque la Republique de Cuba el Char-!
l.1 C sTAII: i. -- Lind de Fiance. les Riboul, ancien Charge d'Af-
S N S at url'hui .Le Ministre de l'Instruction taires en la m6me Capitale, qui
erg e ucst attendni ajourd'h oblique a nomm trois n torment la D61gation italliensne
:cevillces autorits lbles soue a cnotairesde a ou- a VI Conlrence painaml i-.
( a, pot tulion luii ont prlpa- velles socitaires de lacoCaine qui doit se lenir dans h.
Sri uine chalceurcusc reception, lmedie tran aise : Madeleine Capilale cubaine au cours de (e
Sienaud, Marie Belle et Marie mois de janvier.
Nouvel incident Marquet. L'Urne contenant In terre hai-
lithuano-polonals I IBERIIN- Le journal ( Ger- tienne qui doit Ire m6langt-e
VARsoviE On anninceque Cmania)) parlant de I'Alsace et aux terres des 20 Rdpubliqusi
tdc n ut.veaux troubles se sonn de la Lorraine declare que le am6ricaines qui prondronl part
produls sur la rontireenre pale de Locarno a confirmed A cette Conlirence, terre com-
a I1ologne et la Lithuanie le complete renoncement de mune dans laquelle doit ltre
"ilns les environs deTomizec- I Allaet d plant I'ARBRE DE LA PAIX N 6ld
n:. Iyapreslsinormations agne A ces deux pro expedite par la mnme occasion
r.-s dlans celle ville les gar- vinces destinies ih faire lepont A destinationdu Secr6taire d'E-
des Liu atiennsc telnteirent de centre I'A'lemagne et la France. tat des Relations Ext6rieures de'
(I ..l s potcal.x frollicrcs 'COLOGNE - Au ongres du Cuba.
i p oi t les gardes centre Rhenan M. Guerard, -__. __ -- --
(li 'Ml n claige Leader,Ceptriste au Reichstag, Dlpart de I'Archevqne
p(ICoL de IisilsC s Liiliua- a dlclar4 qsue l'ivacuation de dei Pori-au-Prinee
wens S soul i reliirs cmpor- la Rhenaue 6tait le but de la C'est au'ourd'hui, 12 janvier,
t at, sIe ,,lav c de l'un des politique etrang6re du Reich. que S G. Mgr I'Archevcque tie
e tie un dEYOUTHl-- Le cabinet Li- Port-au-Prince quille la Capi-
fears. bi anais ayant d6missionni le tale pour entreprendre, coinime
'%e pact franco-am6ri president du conseil a du for- nous I'avons deja dit, une Ion-
cain p ouvernepaint incr 1un nouveau cabinet. Le gue tourn6e pastorale dans dil-
J'.tiIs L suvernemenS nombre des ministres est re- e6rentes paroisses de son Ar-
donne es instructions a M. ds sts st chidioc6se.
Clandel de laire remarquer Adu rois.Mgr Conan visitera Ganthier,
Mr .Kellogg Secretaire d'Etat, WASHINGTON 7 M. Clau- Grand-Gosier, Saltrou, Marigo',
ie la scuicle reserve soumise del ambassadeur de France Mabial,Jacmel, La Vall6e, Bai-
par la France au pacte entire conterera aujourd'hui avec M. net, C6tes-de-Fer, Vialet, Petit-
t's Ichux )pays &aitson obliga- Kellogg au suiet de ia note de GoAve, Grand-GoAve et Trouin.
lion (d c ltordonner son atti- Mr Briand sur le pacte met- Danschacunedeces paroisses,
lIde avcc les accords de la tant la guerre hors la loi. S. G. administrera le sacrement
e s nations. CLEVELAND7 A course de Confirmation. Mgr I'Arche-
gu (s os CLEVELAND Aque regagnera l'Archevgch6
PAltiS I.e Matlin) declare d'une Idte en I'honneur de M. le samedi 1 mars.
q Ie In i 'poise de Mr Briand Herrick, ambassador des Nous souhaitons un heureux
a soln collbgeI ides Elats*Unis I'tats-Unis en Francs des mes voyage au v6nerd C hel de notre
.,Mr K ell'o est uln pen plus sages de sympathie turent re- Eglise.
dte.nditl (que la lelire de cc qus de MM. Doumergue,Poin -.-
dernicr n is dalns des term's care, le Mar chal Fach, Mr ( La Renaissance i repred
tout ,iis'i chlcureux. 11'r. Hlerriot, Mr. Bokanowski et Co'inr de Femmet
Brianlil xpii)me iiiC 1'o1)inio( que lioisson. llpondant aux demiandes!
la France adiihe'ra ux p1)1ro)o NICE Le congr6s des voya noni'breuseset reildrces qui leur
sitlionsIii',ricaines ,si elle se- geurs a recommande l'org'ni 1oilt Ct adressees de toutes parts,
ra prol)I:llneiient public de- station d'un courant d'exp:In- rles acleursde e a Ia Renaissai.ceo
ain. sion plus 6troit avec les nn- repreede Fe e. S
Gpa t lion pd t rit ne ce nta Qui n'a pas encore en sa ind-
Le 0"G' Leeune part lionsagua deu s Amriqne central moire, le grand succs qu'ob-
pour le Nicaragua et du sud. lint Celle ddsopilante coinedie, n
PASINtbO. Lc maler- f tint cette d(sopilante comnddie, pr
WAS TO-- Lemaior- La rano.. do Progr faith de saisissantes scenes de si
general Lceujcne,comnlandant a r annI dPrs la vie haltienne, lorsqu'elle fut i'a
le corps d intanterie de maria. CHIcAo- D'apres les states reprsentee pour la premiere lea
ne, partira lundi pour le Nica tiques publides par le conseil, foIs i y a quelques ann6es? On le
ragua A bord du transport de national de s6cu rit les auto- dut la redonaer en de ndu-
Trenton e. mobiles et motocyclettei ont breuses representations tant I'ac les
Pour le d6veloppbment tu6 24000 personnesaux Iats cueil du public 6taitenthousias- en
de aviation commer- Unis pendant I'ante 27; se et, chaque fois, la salle de- ce
,iale. soit tine augmentation d 00 vant laquelle se jouait la pi6ce b6
LE Iv,-- Au d6bt de sur 1926. lait archicomble. po
LE AV Au La prochaine repr6sentalion pr
Mirs iprochain. lc transatlan- "-- de Coeur de Feinme naura lieu du
tique ( lie tie Francei porter le samedi 21 janvier courant, a pa
un hydarovion devanl acc&le- 8 heures du soir, A Parisiana.
rer Iet Iransporl (I courrier COn h e-av viS Les prax des cares d'entr6e r]
postal. sont de 2, 3 et 4 gourdes. m


La sitliution politique eu S rie
MARSIEIAil-.. M. Benscher
chel de la press ;iCn coillis-
sariat dce Syrie a declare aux
journaux de la situation en
Syrie cst cxcellente.Ilia ajoute
quc I'&tal Syrien aura prochai
Dnement une constitution.
Le Gouverneinent 4-talicn a
d lpse, 'Ili S.. D. N.. le traijt
itino--alkbI in is.
SI.e ey iie initenatipal:; die
la,. croix rouge a convoque
pour Io l( ja;n vier al> palais de
I'acadciic de Bruxelles utne
. t 11pr 1,"iyeiM h'iine
% er: el k'ttt cl~hi~lil~t$e-


l lh' t," r I .
cap JubIi1
LIMA ,--T Les l(cS I'llhou
neur des aviateuis trastiqis
Costs ct Lcilrix continu6rent
par la reception des otficiers
A Lima ct Elcallao. "
. Nouvelles divers
/ P.vmis-- Le texte de la- r6-
rouse de M. Briand a M. Kel-J
ogg au sujet du mpace decla.
rant. l: guc'rre hours la loi
public aujonrd hui rcvele un
accord (it principle limitant
toutefois la inise hors la loi
aux guernrs d aggression.
Mr P(;iniare a reiu M. de
Beatuinmarchdis niouvel ambas-
sadeur de IFanicc i Rome.
191 iar.l: co tilnaut 10,000
000 de dollars 'en or ameri-


Monsieur Arthur B Gardi-
ncr fait savoir A ceux qtu'il
appartiendra que la fonction
d executeur testamentaire lui
a etC conftree par le tes-
lament de feu Burth61emy
Siciliano et que la durce de sa
toncl.ipp eat de I'an et jour ai
comptlrde la date di- ddces
du testateu li pro tste,^ en
cons6quenceitpQre l'aVis pu-
blih dans 1'6dition d'hier du
journal <(Le Temnps) ou il est
(lit que sa missln a pris fin.


IL runF ldoe pres
(to.m he ds J4 mmmm) -


147.RwdVFmhFvglt-Duids.PAMIS
*ab tltidlirsvidti~ m
qul soot tout felt blanches
S.ew t.abmeds..malsmle&Wnow
DEHAUTA PARIS
eont tab. dlhemrm Im i ml&


__ IF


Lolerie de < La Cr#che
t:'est dimanche prochain, 15
i pnvier, 6 9 heures du main,
qu'aura lieu, A P.risiana, le ti-
rage de la loterie de a La Cre-
che )).
II y a 125 lots gagnants don't
le chifire total s6leve A 3510
gourdes. Le gros lot est de 1.500
gourdes.

Le froid A keunskoff


Ca
sic
qu
gn
ci,
ge
tre
xi6
au
Ja
P0


PHARMCIE
PRIN3CPALE
H. CANONNE
49, RUE RdAUNuM R
$940 BOULEVARD NAUSTOPOL
PARIS
vendant
LU MInULURB MAfOA Driomo M
hodulti de PrSm i Narqu
et toijours de pMrenmir ftnleur
UNE SEULE QUAITE :
LA MEILLEURE *

RAYON SPiCrIArJ
POUR LEs COLONIES
DaROGnUIU, HBRBOBarTBmBB
SPtCIALIts
tangaese t Atr .rqsM
SELLS DE QUININE PUBS
Tonas prodaits en flacone,
ampoules, comprimds, cachets.
SOLUTIONS UYPODBRMIQUE
BANDAGES, CEINTURES,
BAS A VARICE8
APPARIUIS HTGItNIOUU
pour tons usages
APPAREILS ORTHOPtDIQUES
Seringues hypodermiques
PHARMACIES DE POCHE, DE VOYAGE
COFFRES PHARMACEUTIQUES
pour Usines, Communes, etc.

PrIoeta de Factures
et tous renseignements
wr demand adresde A
PHARMACIE PRINCIPAL
49, RUE RtAUMUR
88-90, BOULEVARD SiBASTOPIL
PARIS
MAISON UNIQUE
AUCUNE SUCCURSALE
ni en France ni & r'Etranger.


ie' l i blfique el des Liires
Reliqieux d'Haili
La SociWl. est heineusede
esenterau publi-, 'i I occa-
on du renouvelleinent de
nnbe, ses soihails les meil
urs pour 1923.
Elle forme pour Ions-pour
s souscripleurs de l'(Euvre
particulier 'c v(ru sin-
re que lon soil gratifi des
neditions do ci-2l au Triple
int de vue de la sanld,de la
osperit et d l)bonlheur -
i bonheur qui r6sulte de la
ix de Dieu ..
.La suite des nouvelles de
Euvrc paraitra incessam-
entdans les quiotidicns de la
pitale.
a Societesa.sit cette occa
>n pour inlorncr Ic public
e, vu 1'etendue de la beso-
e qui luijincombe ces jours
I'Agent G6ndral se voil obli
de remettre le huili'mne En
lien sur la Bible au deu
6me Dimanche de Fevrier,
lieu du 2dme Dimanche de
nvier, come il avait pens6
uvoir le taire.


D'apr6s des informations qui Port au Prince, le 2 Janvier
nous sont parvenuer de Kens- 1928. La Direclion
koff, depuis, quelques jours, il ..
istvit, dans l l ocagit. un froid ,


ENMOSFRIT,SALT
Chaque mnaison devrait avoiif
ine bouteille.
[ 1 cuiller4e dans un Tverre.
t'rai4de grand Imatin, avant'
lecatl, csitout.
11 purifie iiotre salg."et'vaqi
garde en parlaitc Santd. ,
Pour plus apples rensei;
garments, adressez-vous a vo.-
tre mcdecin.
En vente dans toutes les
bones Pharmacies et Epice
ries en Haiti. Venle en gros
Par CARIBBEAN TRADING C0 Ltd
Agents Gendraux.


CE SOIR

(&enigsmark
(Fin')
Bntr6e i 2, 3 4 OGde.

-^ qntre

)NSTIP TIOM,
ene eIS .

JIUUXT, Pha lacp,;
Af Jt# o-Antaf -e
C'3ST LB MEILLEU t
DES PURGATIFS
WOM'-ALX-IP3zXaou=
AMS&VMU5i MPhnmetee ALN=IMfl
PbWeet daw D JusU VIARD
f tt.nea. bonn- PI-armae._


AVIS
I.e Dr Paul Th.'l i;(| n:qe,
sp6cialisle dci \0is uiriinirces
de In Facll (Ie Mt'dccine d(ic
Paris se client" i la(i is)osllioll
de ses clients- iA son i en1binet
de consultations line Aubry, tons ptis Ide I'nspec-
lion Scolaire-- TIelenhne No
2116. Le molin de 7 i\ 10 hres.
Le s')ir, e 3 i 5 heli 'res.
A I.;i Pf'ri~ on SS isse, Clie-
min d(le Dales, sn ir icndit'z
vonis -- T616pho2i 2060.


A louer
RuedejFronts-Forts, grande
halle ep ciment arm6 pouvant
servir de magasin ou dAo6t, A
proximity du March6 Vallierc
et de la Rue R6publicaine. Con-
ditions fr&s avantageuses. S'a-
dresser A MM. Abitbol, Dayan
& Co, Rue Courbe.


FAIBLESSE
DtBILITL


LA -ONN SSSU
qu I'enant t Is laui.laud
ont Igalement bamoim do
vitamin L powU WNmr W
croissance et la aaa6
dimontre utility6 at la
necesuit de
L'Emulsion Scott
A I'huile de foie de morn
vivifiante. C'st une noWu
riture tonifiante, rlide a
vitamins, qui aide Is
croissance et podi l

re qui rara d t

. i: '.. O ini ESI
It ioALur tindre tcus tissues :
.'!: cGOOA' 50. etc...
auc. .1 p 'lodult n' A I RA URESoUVB
E En l Prt I *s' ,1 u.Princ: Pharacie W. BUCH
Phni..-, -,. c.e OU. 41. PI yoilft. '
i.'ttL, bonnn .Stl fdt u" ,
h,.allll.. ,,X, .4I#.i f ra V C. ERCOQ. & ASNIt. (Io5


sIE


SH- eIROPl
DESCHIENS
A. I'BfmogtObUi
*Mgndareteur du sang, premorit er rl'ite mdloels..
pdraigr ZA I sauda oruo ot r.uz trruvgieniz. Admil daum.. i aildpitaux de Perot
DuiOf G0 l.& OL OH I .N o iS .u .. a iu.. dr, r.A Su et Pb..'mlal.

U_


'U -E




S "4I
fill! \~ )
AWB
-


-A


LA crime dentifrice Kolynos net- '
J. toie les dents, les gencivee-
la bouche toute entiret See,in-
gredients antiseptiquesd46truisent
par millions les germes de la bou.
che, protbgent contre la care des -
dents, la" gingivite, les maladies
g9n6rales. On se sent'-la bouche
d6licieusement propre. Elle 'est,
en effet.

CRIME DENTIFRICE

KOLYNOS


1to /


)- --I-- --- - -C--


.-.......


li zH li.ll0llni 1"1s Chailse, Dodines, Glaces, Tableaux, Lits, Carpet

a Lavabos, Grahd assortinment articles pour cadea
o. f


.-' t
----I,
- C I
'-vs


r
K


I





















'p


Le, ncessaire "Good-
year* pour r par a-
tion de CHAMBRESA AIR
est indispensable aux
Motoristes. Ayez' en
toujours pn dans~.vo-
tre automobile.
THE WEST INDIES
TRADING Co.
Port-au-Prince
Cap-Haiticn, Jacmel
Gonaives


.4..
'~
'I


4..


r"il


__ ___ __ I


I


- --II 1 I*


Goo )

TjtL Al T V


M


I


L


: I-


I








LE MATIN 12 Janvier 1928


PRIX DEFIANTLY
TOUTE CONCURIREN(, E
sur les articles suivanis
Peinture Ci";'i""ii'"""""( g,,,,,

Davis Baki-iq Powder: ,
mielleure poud0( tre (d't''Iva io (ill ofeii 'c i w(!I e Ih ma vIc]id c sI rnimiI
ip6 Ifta Merveillnse; ~t cain c du vo\!ume 'iconsi 'rlubi e dc
son;rendement, Celle qui esl prt'iere ici c' p),'rtilt.
I i QCS po(iir ,linussures: (Jalil, el prix <(-

desrprix toujoars ph s bas (iue c (Ides ;aulres.
W ohils y NU-) avo:is l~j)is le plus fort siok
I r^1


Vins


Ltamnlaglne
LMolussell.


gin


" COMMERCIAl. AGC-N IS & (() MISSIONS
lace I c\ l)ofua.Il

Q, _, t '1 .... mih ,

r., c All
Manquer? nI 1"' *t i s L '- et pi'nhi
S\ \ Eprouveten, is IV I t.0v, . . VW s ? vu;.-|),
cli,'d esn l r . . ru
desvomis t. .,,
VOLs dest ,' .,,
pev.'IvIt yoU, .:
1- ,l le re i m ,l l ,. ,
Ssant. l.e POUDRES ae Ot. .
i bolts mtlaliq :es. LaborO ..'-


wIefa3r1-r 7 *',, -, *1
A r~. J L~L:l.


Le KLIM /
est i';4 lfit de vache/
roe nilliers de laiteries in-
specteti, le lalt est dklivr6
jcuraic!lem.cnt i ux stations
pAlviri-atricesi de KLIM qui
sont d'une propret6 sans rc-
prodche. En pulv&risant im-
mkd';,ement le lait, toute sa
richesse et sa fraicheur natu-
relies aont revenues dana le
KLIM. Ajoutez de 1'eau A la
rice poudre de couleur
creme, et vous avez du lais
frais avec toute la valeur nu-
tritive de cet aliment A son
origine. KLIM constitute la
plus fire et la plus uniform
provision de lait.
MOHR & LAURIN
Distributors
Port-au-Prince, Haiti


ASSUHEZ-VOUSCONTHE INCENDIE



La Norwich Union Fire Insurance


SOCIETY LIMITED

Nor which (England)

Grande Compaqnic d'Assu


Fondee en 1

Capital 3o.ooo.ooo


S Sous-Agents
S Aux Cayes - J. Bourgeois
.Petit-Goave-D. Bonmace
Gonaives A. Getirard
A;" Cap-.laitien L. de Calalogne


1rancce


797.

de Dollars



.T (6mie Lavaud Fr'res
.Jo(iel -- A. Turn icr
Port-de-Paix-S. Svlvainl& Co.
Aquini I). ITyppolite


J. DAArIDER J.
/ ,i '. i t i' '.'
+ ,f .. + 3w


LiUL- -~~ .


1 ECAILLES de CARET


Malgre la baisse de cet ar-


tide,


vous
-1
VOU1S


tIlouverez


i^ toujoursle meillcur prix

S.CHz A. DE MATTlEIS &. C

1.


+ --. -00-I I


loujours et a prix avautLigcex, \iel
pierres p)Icieuses cL dianiaits.


~1


I


lo'
.A I


or, argent,


F-RI
" +" k'' s :. '7 ----"


ANMI&S IMPUISSANTS
Puists
MALADES des NERFS
VOUs M dprtm6a. L ommlU M
ful, aI m6morwe vous fat ld6faut at -OM I
iaeTgi* dpUaait. Vo"u t faiM.
ELIXIRR ZIDAL
va recoustituor 1 cellule nerwss, vous
rttouver0 votro vl5ueu1, yvous mM
r6g6adr6.
agat. N e X9de 64 pif^
<*wd t r dimande M
r V"W'fWrp DIMS TOTE I.Es c ix IMACI .


I


-i-aMe


IMANUFACTURERS LI


s Insuitiince Coo

Une des plus forces cow pg .Niie

canadiennes d'assurai ce sur

Ia vie

Eug Le Bosse & Co

sS r -


(i dkicuscmyxcatxlk
",pekuent se cont't'erver dins tItou
leuT charm et beat:ti en les
lavant avec le


-INDISPENSABLE ( OUI
TOUS LES I1 SUSN
V IE-L1UCA IS


Level" lIm, Co..
...A ,.iinilirt,!Ke.bh


Projecuon.
Centre .la (i 0
et la Br&,n.!.ki1
Arratez voa rur.i ss d"- .si db '
on Voua Frictionn. a av.-,c u-
un Onguent Volati'.
Iorsquile 1 rhumi w '
poitrine --tat trta p' lic
bronchite cu n. simpi)ement votreIg.. 1 ,
p' it-li', ;I i ,
St ill 1
par I c :.'. ," ,':
. /;;--* ." , CL Hl it i:I'>'s I," -
v i' .s rT' ,,r:'ti-, rt Vyo < I .:., i ,,
dL dor-'nir coufortabler' tit
En nm ( '" t", .; \ .. *l itf m,,! r ,'"
cataplarme', "'ialtiraii t" In .
(louleur et aii!:itt I. ..'
i upprimner li I4hme I' rhtuiiie Ir 'f! "i ,' : I, ';d:'
l;('n6rallmi ii, en unv IUit < l t, ;.
(omplicatiol est, ninr i w em i J.;

Plue de 21 mnili.-.s 3!( 1'(
cn t..9L 3 c :t2 t'."xr :.'.


-m -- I n -- i


Ce qui n'a jamais dt lfait
Ce qui oe peut 61re dSpas6

La Kola-Chai agnqn

F. SlEJOURNE

A; 'Ice A son culilh.get I| ftcliuiuid. I1 I'li nio, Si'JOUine livic
" ?-i l et6 e one boib-on gizewe e de I-ri-f'Ier thoi,.
La tolu' Sijoun'rt prt)pai''e titc ds soins Higour(ux d'atepsie
1.e peul phs I tlbl liti hii iJ li vV1 ly l.onddf.
L'ehu eml|plo e ddl if Si t. it pa i liov eat liilile el s 6tiliste.-
Lts bouteilles bson pa~~tSs I iluve.
La Kola Sijoitrn ne coatil nt auicu des anlisepliques utilisis
parloi p( ur conitrver leb boibHinh g. z.uieiS : La Kola SijouinA
ne conlit nl pas liiit plus de Succhiariue ot nI lieu et Ilayu du Su-
cre. lbiiWnt usn amiie go I mnital'ique. .
Tous tes profits sunt tnuisibles 6 l'oiginirme it quelquc ieu
toxiques.
La Kola Seiouirne, cuirIi tuve de tia puti( e 1 de oonh ir' irr-
choble prdparalion te coierve indeiiniment ; el!e n est pus un
milieu a.eclif pour Its mi,,'o iganiieser.
La Kola Sjoiuniu, enhin, et torique par ton extrail flid(e de
hole;


Dilillerie


do 'AiB-l

M. Fontaine
Proprielaire
M6dailles d'or, d'argent ;
I'lixposition de S.Ilnti(go cde
los Caballros, 1927.
fIhum ,.Chc:rnpion ,
ILIQE'Hns uFNI"S, SIIt iI'S
IALCOOL
iAI IDE COLO.CN'
IProduil exqui, riva;i-sant
aI\cc Its a ellcil Il s ll l ( .OI es
itrangeres. 1
Iiiiporlalio(n (Id V'LS de
di verses p o\ l Iit(c.s.
(,OS& I'ITAI.


4T n il' --. iN-- *I


II


I

I


Capital: Or 1o0000


EugiLe Bosse .C

Aqenuls Geiaeranx


A. ve Matteis &CotI
t-a3.


0':O





SE
II,^
IIL
4u


Representants pour Haiti


, **.'" '


I I
A-l


- I


7,
I


'A
*1

-~


A


_ c--


I


,i


I


AW L.


* i
ife


dw-


4 -


'- '~'


I u AAWA


^**-^








LE VI'I. -- 12 Janvier 1928


1 -- k


das Rhums est le I'ltmin '.ec.oar

N. (Gaeljens
lHIE DUII IlNAii DE L'ErIT N* 1910

I 1.\~L I E PRIlX
V "11 d m 1-1 l' i S
\'Vii Idhln lh l ,,i I I,, .'i (I 1 71
V i r 11 )l d e 1* '^.'l 1 b ,t)
I.*lir t"l' 1 i+' ; ,'I lr l ( l il.

I tl 2 1 Ire *


Aul Bon

March e

Vient (it( recevoir Gil A
I'IIONOLA,. inarqie ODEIN
( Ujic ii iar.qi' ;Illeiuiande )
Irix inod6rcs.
(, s appjai cils sont p rsepints
SMIS forIlles vc iValises porhtu-
VENI.Z VO)IR i


Ireston e


PNEUS & CHAMBRES a AIR

Nous avons le~plaisir de vous aviser avniir r yU ut
a ssortimDen complete de Pneus 3t lGhimbres & a'r



?Trestone

Pourfoitu es I passagers et Camions.
U'l pneu pour chaque usage, le Firestone Heavy
Duty pour!les grands~voyaqes,Ie Fireston;ualloon pou
votre voiture de promenade et le

Sireslone Solid 30 x 5


-a- -


Pour les camions de I T.


Notrd stock comprend un as3ortiment des plu4
compiet de routes les dimensions el la supgrioriit
Ile la quality


9Iestone


a ;ll d nomonr'eux amis partopt

EN VENTE-CIE ;


Mi I'.,io11 1(l La :I'ure, a Jacmi',l
M r 1 1iiis N'S-1 llbb .\lii.x aycs.
N Mnic1l l l) 'l tiffi'oii, JLr' in Il t'.
0 Cle.:int l 'ill; d. St V .IrI.
" An.hn); (:etlr;.rl, Ginaiv.vs
S,' l.iii ,lii & (.o, P. -I de ix
lr F'. Miiurasse, Cp-Haitien
Mr'T. Gousse, MirgoAne


en Raiti el le monde.


4 ~


h; Jiie ',i !*' aqe cliambre i air 'st garanti ar



.', pr'i-linIpfe is que vous allez acheter un Pnen ou une lihainbre
: lf'r shte --Ot! V


I air,


L. I'E:ETZMANN-AGGERHOLM & C
AGENTS EXCLUSIFS


Unp favorite

du theatre
FAIT 'ELOGE
de lsExelento


.LT-ElI DI iliR/lia dil 'E.re
lenlo est Jameux.
miller rris, unedes actrices
imipayables de la contree, dii
quell doit sa jolie el joyeuse
echevelure d I'usage rigulier
qu'elle fail de

L EXELENTOI
QL ININIE PIOMMAIDE
( I Is< |IB ) l ia ( i nl V, I/ i n r vv
i, i.h vpli-'" en v.ius U i v nl de
I'F)Iet i. E lePig" it le. ris
e dit ,h' vex Pt le riir h %
to .pris usFlg' v ie clieel,, ,I ,s
p'le. longue et,'plis jolie q.' u -
ravanf.
Lw. etslhhtes:rconmmin lent 'E,
len',." pace qu'Ile *. Il vra
pommoad d quinir e. lit creoni-
tpeni Ru si le swvnn Exeleuto S it
qui (onlferve fiairche Ia peau en
enlAve le, boulons el les teaches
NreI s Por mps si sorideoces user-
tifon el que v( otlislaction avec ces produilt re
marquables si vous vous en serve
r.'tu itreme'i que nous vous e
verrunsgrili- un 6chanlillon *I.
Ii CUD d'%uw.Nous vous enverr ;
hnoFi iune brochure derite par '
t,,cial sits en chevelure et en
l,i 1. Nous vous ferowis dis i roro
lionss inlfressantts si voi, v..u'r7
montrer et re ommande: no. ppr)
lti .* vos amrs.
EX LENT ), M1l01 .INE
COMPANY
ATLaNT4, GEORGIA
gents demands pour tous pays
Ecriver pour reuseigneakenl.


Avi[ i, or 08a
Nins s,,.ssign6.Avfcatsde'
cohi6riticrs Petion Iaubcrt,
avi sons.lsepubl)ic, les Notaires
et les arp)enteurs, qu'une ac
tion en parltage dei terres de
il)clie Blai h ( Galets),
Pkline (di Cul de Sac, est in
tte ine ;i sicuir Ption F.u-
lwrt. h gs liiic de F6nt Ion
Fl ib r,.
,'D: coili'(|iece,ltioules ven-
les. lotles Iriniioctions ( |tin
ai cts Icrrles (Icmillc ill liilnlle
Cl noll0 \venlllle.
I"r"-au- riic',. le 2 i mii ier
1928.
S. can. onik, ls.Montas,av.

Le service postal
Port- uPrince -Jcnmel
L'A liniistr',tli, (Gienerale
des Po'iles ia I';a\vanlage d'in-
It rimliler le piib'.ic et Ie C >m-
nierc ie I'-hiorire stiivant
t'ibli pour Ics changes de
cotirricis (enre loit im-ll'rin-
*.ce et Jacmnel est ciii're en i
Sgietitr a partir du lei janvit r
courailt.
Porl-ami-Prince .l(icmilI.-
.iardi.jeudi, S nedi.-- Feraine
Iirc tie la inalle 10) hlie'es.
Exlj-diitibii 11 linsres
Jacmnel Porl i.u- Prince.
'.undi Mercredi, enduredd .-
Lernietlni de la inalle 10 Ihs.
S.pcxdit'on 11 hliecles.
Port an Prince, It 3 janvic
192g.


*-
Avis
lelle Lto AVON
Bois de Chane
en face des Sceur
Annonce A son aimable cli
enuele qu'elle vient de rece-
voir un grand choix de ch
1 ejux de crintoutes nuances,
* 'hipeux garnis et chapeaux
p i.rfillettes fleurs argent el1
or, desprix tr6s moderns.


LA MODE exige une ,recherche de plus en plus difficile, car e*
Squl sit *Modes oe veut jamais dire ridicule; ausai la I aasoi
eipl us recentes crdatioDnsde la'Saison eat arrive chb4


Paul E AUXILA


11 laut voir ces Chaus-
sures pour Iommes, fem.
mes ef niants en louteR
p' ausseries, et mrdIle


^ apyIWicn

Ses Bas de soie couleurs Mode:* en toutes qualtlds el prf,Bas
de fil, Bas d i coton. tte'.Chaussetlles de fil supdrieur et de sole rayde
pour bom.i es ; de fil poor enfants, etc.
Faites prenare un 6chantilloa de ses Toilus & drap, on fil ea
m. ti-, en colon, voir ses Draps en fil brodds,grand genre ave Uam
tas essorties.



ASSURANCE

Centre Accident.

Royal exchange As88ura e

Londres

Etabil depsul 206 as
2CapitdIgld. 376,000,000,00
Vous 6teslezpos6 aux accidents ou aux Maladies G6ves,
cheque moment.de votre vie.
Nous assurons-eontre tons accidents boit par Au Cn evx,
Chemin de Fer, Vapeur,Machnes ;enfin do n'iunporte tl
Nous paieronsjpour Mort occassioude.par aceid l.Ou't
Dollars 10,000,00.
Pour purte des Membres du :corps].occasionade"par 'acdMeat,
jusqu'& Dollars 10.000,00.
Pour incapacity provisoire, jusqu 60|dollars, par sessia.
Pour incapacity6 edrtipalete, 3o0gdq.Is par semaine, pourila
premsi'rea de, et 090 dol. par'u e*ita tji0 ans.
Tous soins medical tt chirurgical par votre propre addeqinjA
notre charge.
En cas accident rsultant en Mo t ou une Maladie, |quia ~v.a
empAchera de travailier votre famille n'aura aucune cause d'liquid
Prime annuelle Dot. 5,;6 Dol. 40, salon montant d'asurasoe
Nous avons upe assurance pour chaque bomme professioanel
soil Mddecin, Avocat, Ing6nieur. Dentist, etc.
Chaque commerqant, commis, Magon. Charpentier, Profemeur
d'EcoleBanqu'-r,Arpenteut,Journaliste,peintre,etc., de 18 A0 aos.
Remplissez le coupon ci-dessouse,t nous vous enverronsuBnlror-
pectus avec tous les ddtailb qui peuvent"vous intdresser
Nou? assurons aussi votre Auto centre dummages et tous aeci
dents. incendie, Foudre, vol, etc.
iLe propri6taire centre accident;en connection avec r'Anto.
IVos passaenrs:contre pour le Ism6e.
Votre Magasin et Maison privde contre inmendleIethlajFoudre.
Nous vous assuions sans examen mddioal..
Au Caribbean ,Trading Co. Ltd.,
Agents G6n6raux
Royal Exchange Assurance do Londies
Dept Accident
Chers Messieurs
Je suis interess4 dans une Ipolice d'assurance contre
accidents pour Dollars
Veuillez bien m'envoyer sans aucun engagement sur n '
port, tous les details y conceinani.


Nom
Addresses
Occupation -. ...-


.*-~1


Age
(X) Donnez ici le montant de la police Dol.1250 minimum 10,000
maximum.
Demanded prospectus et renseignaements au
Garibbean Trading Co. Ltd.
P. 0. Box 147 'Port-a-*Prinoe
W. QUINTIN WILLIAMS, Pr6ident.

Pompe i Toonem tI.
D. R. P. demand. D. R.. M. A
P eg Pooir ailles aiiWses t
beazine, p~tolre, aletel, e.le
Pouvant transporter 1 liHe,,
6conomique, Rai dj ptst sdet-
r matdriaux, contr6le de Ia neon-
sommation.
E Nous cherchona reprdstiaflti "
pour visiter toqte I'hdstrf ,"T'is
garages, les ateliers ide r6para*
i tion pour automobiles, etc. ,
Bo nne commission. D6p6t
- centre cautionnemeat..
Adresgez oIre i
', AIIANS REISET & C
K. G. a. A.
Cologne-Braunsteld (Alemagne.). qp


'a


( -
I..
I'


4
- * -. .-~. -~ ----b'
~ Ja


Lo )1

Ch


4, .


- ---- II r- r ~I II


- I ~


1


ir


I;


Hh*~P"..~ilurtt-niil;Oi i




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs