Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04656
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 01-09-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04656

Full Text




FILE


c PY


/


0


j


r Le sentiment qui m'inspire, le spon-
|Bp ent supdrieur de mFwF (nbrb-a
0IT devant la Nation et I .r
loire eat encore p14a .
dtmlt factieux, de. p, w( .M ,'s
des politicians sans coilseuecie
vivent du mensonge et de la diffa
BORNO
President dr'Hlti.


216me ANNEE N 6293


PORT-AU.PRINCE ( HAITI)


LUNDI 9 JANVIER 1928


Vers les Urnes, demain!

TnoisithE ARTICLE
D'main sera la premiere lelligence superieure q u'i I
des denx jour)nces consacrces avait eu l'occasion de tr6-
aux operations de la consul- quenter en France n'eussent
station opiulaire stir le Projet pas pu rdussir A nous Atlir
d'Awendemients A la Consti- utine nation.
tuition proposes par le Pou-! (La raison en est quechacun
voir Executil. se reserve pour le sommet
D6s le lendemain du jour sans se pr6occuper des fonda-
oft Ie Pr6sident de la Repu- lions; en attendant, chacun
blique fit presenter au Con- s'isole dans tn individualis-
seil d'Elat le textedes modifil me irr6flechi. Et les mat6
cations qu'il avait d cidces riaux ne se joignent pas.Bien
d'apporter a la Loi tondamen- petit est le nombre de ceux
tale do-Pays. nous exprimitn- qui comprennent que 1 cons-
mes sans restriction aucune truction he sortira de terre,
notre opinion sur le Projet, el avec des garanties de du-
reconnairsant hautement la ree, que si elle est assise stir
nacessitn de modifier, de des fondations prealablement
rendre plus contorme A I'am- et olidementl tablics qui oc-
biance polltique actuelle, le cupera le role du modest
statut constitutionnel quicon- moellon protond6ment entoui
ditionne la vie politique ct sutir lequel reposeront les as-
sociale du people hailien. sises de l'avenir; mais que
Nous l'avons dit; les temp, personnel neverra plus, don't
ne sont plus o1' lavenir des personnel ne parlera ?
nations peut itre consolid6 < par de simples formules. Bien ce r6le sera rempli par les
martes, ces 4poques oui la vie masses populaires, la con-
des peuples ne pouvait atre edition toutefois qu'elles y
r6gie que par des institutions soient pr6par6es.))
que l'on crut longlemps do- Nous pourrions certes nous
tees de 1'intaillibilite politi- abstenir d'ajouter un seul
que et qui. cependant A I'heU- mot A ces v6rit6s. Elles sont si
re des debAcles, ne surent ja- justes,'si nettes, si pr6cises.
mais assurer le salut national Si, en eflet, nous n'avons
et montrbrent, au contraire, pas pu r6ussir a nous bAtir
tous les vices et routes Ies une nation, c'est que chacun
corruptions des Assemblies se reserve pour le sommet.
politiques ou seules comp- Qu'importent les fondateurs I
tent les phraseologies creuses Et, en attendant de pouvoir
at les d6clamations platini- escalader la crime, chacun se
'qpit. Bien r tolTu cesd eips confined s.w un personnalis-
o& les agglomerations humai- me irr6duetible et le plus
nes devaient ob6ir A des prin- 6golste. Et alors rien ne se
capes qui paraissaient etre la tait.Et les pans de m'ir de 1'E-
condition sine qua nonde leur difice, inachev6s. croalent d16-
evolution social el politique 0i sous la ruine.Car.pour qu'ils
et que, aujourd'hui, A la lu- s'cl6vcntrsolides,et bravent le
mi6re des grandes et bienfai temps, it faut que leurs bases
santes fvoTd1ti6ns qui se sont soient solidement 6lablies.res
accomplies,u'.x quatre coins bases de I'Edifice commun
du Monde preunent leur ve- qua lei- consti(ue? Les masses
ritable carc'tpre et n'appa- populaires A conditions
raissent ph i que conmme des qu'elles y soient mtehodique-
pr6jugds, d e s superstitions ment, vigoureusement prepa
politiques (qui ne servent qu'a rees.
alourdir le pas des peoples Eh bien, c'est pour qu'en-
dans leur march years les ci- fin la nation soit btie, c'est
me-iire s oil rayonne la pour qus i'Edifice national se
Civmtfsa ioh. a e construise, c'est pour que son
Aux temps nouveaux,il faut sommet ne soit plus access
des :r^glek 'nouvelles. un ble A ceux qui ne se seucie-
penile;* a urr people faible rs int cet personnel c'est
surtout, qui vent vivre au seiu ine lesmasses populaires
de la.graride assemble des soin que lesmasses populaires
nations, qui veut etre aide. soient pr6parees method que-
nsouetudns Lnalongueet 1e -les assises surtlesquelles devra
nibs'ifld nnt e vers let s se Atir la naison commune,
A rstil faut un statut social ei _ o,, Rkrn 'in-
YjLr L II L.r IIi L J.. *r*o a v. I


poliUIlteconforme aux condi-
lion quti i6gleit la vie inter
nationaJe. Or, come nous le
disi6ns en notre premier arti-
cle, ce statute social, ce syslt-
me politique ne peuvent etre
adopts que si la Loi consti-
tutionnelle de la nation per.
met A son gouvernemeut de
goaverner verilablerr.ent.
Bien impr6voyants, bien
Imprudents ceux qui, ici, ne
voudront point se r6soudre a
eomnprendre ces v6rilts!
'. Trpp longlemps nous avons
pratiqul des croyances politi-
ques npr6s lesquelles nous
croyions u'il ny avail plus
rien, cL9d(f4 autor de nos
institutions aux for-mes de-
subtes une sorte de vinera.
lion quasi sacf'ce et instituant
avecelles une mythologie po-
litique qiui nous valut A 1 fin
d'Otre en retard de plus d'un
siecle sur les autres peuples
de la tcrie. a Nous avons en
Haiti, dit LA PETITE REVUE en
son numero du ler janvier,
loutce qu'l taut pour cou-
ronnef 'd`iflfee. national, et
cest pourquoi, dans une de
ses pretaces, Paul Adam s'k-
lonna qie les ha.tiens d'in-


L GRANDE

Ma nufacture Haitienne

de Cigarettes
LA Gr:nde Manutaclure Haitiesne de Cigarettes pisente A
ses clients el au public en gindral les Cigarettes Rl4pu-
blicaine ,, Port-au Prinoienne et &A la Main.
Elkes se distinguent de tonics les aulres cigarettes de la place
par leur forme ovale, leur ar6me, leur preparation hygi6ni-
que et leur b)on goftl.
Les superhes comhinaisons, dans leur rlbrication, le choix
des mecilleures qualit6s de tIlbucs de la Virgimoe et du pays, leur
assurent uu succcs merits.
ALes amateurs jugeront des excellent r6sultats oblenus, grace
A la competence eprouvde de IExpert bien connu venu des
Etats-Unis pour diriger le laboraloire de la Nlanulacture.1'
Les Cigarettes p lepublicaine ), a Port-au-Princienne et
celles d6nomnumes: A hi main a feront le plaisir de Ious ceux
qui I'adoplent el de tous les bons tumeurs.
N. B. -)ans les pochelles des C-garelles Porl-au-Prin-
diennc,), il V a des bons primes ( 100 pour (ides 2,75 | et A la
Main 7 (75 bon pour Gdes 2.50 ).
Manniuactlre Hlaltienne de Cigarettes :
P.GUILBAUD & GEBABA.
Angle Grand'Rue 2190 et Rue Justin Lhdrisson 244.


La Grande Fondatrice

de la Paix

Tel est le lire suiggeslif que que vont r6aliser lea efllorts de
Ple 'rsidenl n'orno donn h la i os vingt-et-une Rkpubliques'
Viel Conference epanamericaine cette Contfrence decisive mnri-
de La Havane. tera de s'appeler dons ravenir
En effel, I, I'occasion de la
grande Rdunion des Nations LA GRANDE FONDATRICE
Americaines dans la Capitale de DE LA PAIX I
la Ripublique deCu6, Un 4. *I -.-..-. L -, ., I
journal de Vew- York, le Herald j Mais cette paix r6clam6e par
Tribune, demand aux Presi- tout ce que l'Humanit6 compete
dents des 21 Republiques dex- d'esprits vraiment nobles, vrai-
primer leurs sentiments person- ment tlev6s, cette Paix qui va
nels sur 'rPuore realiser par ere organis6e dans les rornu-
ceele Conference, aufin d'en for- les d'une legislation internatio-
ier une edition speciale pour male, n'oublions point qu'elle ne
A'oel. Ce nunmero qui nous ,,sl sera pas une realil vivante si
parvenu conlient, en anglais. le elle ne s'inspire prolond6ment
Message du President d'lHitli. de I'ldal fraternel de i'Evan-
Soous en publions la Iraduclion. gile, de l'ldal le plus beau, le
A plus pur et le pus 14cond qul
AU IIERALD TIUlBUNE, ail Wt6 proprosg, au course de
I New-York I'listoire Ilumaine, aux ames
.e salue avec tine joic enthou- individuelles des homines et aux
siaste les solennelles Assises que Ames collectives des Nations.
va tenir A La Havana I'Union


dc
es
tr


lu que soil r6voque de la
Charte fondamenale ltout cc
qui n'y lail poinl lait pour
aider et contribier A des ,ea-
vrcs si grandes.
Aussi, dans les deux jours
prochains, tons les citoyens,
du paysan le I'plus rustrc au
citadin le plus cultiv6, tous
ceux-la qui comprennent et
savent apprecier les bienlaits,
l'orgueil de la veritable ind6
pendance par 'ordre. le tra-
vail, la prosp6 it& national,
iront aux urnes,munis-de leurs
cartes d61le*teurs, ratifer lesI
Amendements n6cessaires A la
definitive construction de
I'Edificenational don't les ba-
ses doivent Otre les masses
popul.ires pr6pardes ai un si I
grand r6le, &clairees, libres
par le travail et la prosp6tile.
Nous avcns dit, samedi, ce
que le Pr6sident Borno atten-
dait des amis de son Gouv,.r
nement : des actts.. .
Et ce nous semble bien le
So m c n It de rappeler le l-
conique mais si vigourcux
ordre du jour de Nelson, le
matin de T;atalgar: A L'Au-
gleterre compete que cha on I
tera son devoir ),


es Amnriques J'ai le lernme
poir que, par Ieuvre cons-
uctive et de porl6e mondiale


Cet Ideal chrdtien se resume
en deux mots: JusricK el Amot:R,.
De la Justice et de I'amnour se


Le triomphe du



Rhum Barbancourt


Ecoutez, lecteurs...


LE BAR TERMINUS pour'

temoigner sa gralilude asal

clientele si bienveiltante luiii


offre le pelil verre du


ce e-


bre Rhum Barbancourt, 5

etoiles au prix de 10

centimes or au lieu de 15

cts, soil une difference ap-

preciable de 5 centimes or

par verre.
... . - ......-i "


jd#duisent les devoirs esentiels
qui font la veritable l ix entire
les Nations:
le respect reciproue de la
libertL, de Ii nde4ndance
et de l'int6grit6 teotitqriale;
une disposition oyjale A
ccnsiddrer les grands intd-
rlts legitimes et permanents
de chaque Etat, et A les con-
cilier dans des services mu-
tuels qui ne blessent pas le
principle d'Ogalite;
une volontr droite d'en-
traide et d'assistance pour
le progrcs social, 'folitique,
kconomique, contr lea for-
ces du Mal delib6rement
destructrices de tout ordre
chrelien ou contre lea vio-
lences aveugles dela haine,
de ignorance et de I'anar-
chic.
La grave et splendid tache
de la Conf6rence de La Havane
sera de dlfinir, de prclser et de
sanctionner ces devoirs sup6-
rieurs. Elle n'y parvieladra que
si, r6solament, elle reclanalt et
proclame, au-dessus de nos
vingt-et-une H6publiques, la
RoyautW pacilicatrice de J6sus-
Christ.
Tel vst mon voeu fervent.
BORN, '
President de la Ripublique
d'Blaiti.
Palais National, e 29 Novem-
bre 1927.


Lee 6oolo aureot
nUg6 I
Demain et aprts-deftain, fln
de permettre aux Direteurs et
Protesseaur d'6eos 'prendre
part au pl6biscite nati qal, les
l46ves das ecoles aurdnt cong6
pendant ces deux jours.
Par Circulaire de lspection
comV1r, T -obw 't "
I'lnstruction Publiqueen a avisa
les Directeurs d'Etablissmaents
scolaires.

I.e DEpaermemt d'Etat a WES avis
de Ia visible de LUIIlU)IGH
en HAITI
PAl CAUI. FIHANEAIS
WASHINGTON.- On a revu
au Dbpartement d'Elat un te16-
gramme de Tegucigalpa ( Hon-
duras) annoncant que Lind-
bergh avait accept invitation
du President Borno A visitor
Haiti.-. .
ENOS FRUIT SALT
Chaque maison devrait avoir
une bouteille.
1 cuilleree dans un verre
d'eau de grand martin, avant
Ic cae, c'est tout.
II purifie votre sang,et vous
garden en parlaite Sant6.
Pour plus amples rensci.
gnements, adressez-vousA vo-
ire mcdccin.
En vente dans toutes les
bones Pharmacies et Epice-
ries en Haiti.
Vente en gros
Par CAmIBBEAN TRADING C Ltd
Agents G6n6raux.



Con lt e-avis


Monsieur Arthur B Gardi-
ner ifait savoir A ceux quiil
apportiendra que la function
d eibcuteur testamentaire lui
a 61 4*,te6r6e par le tes-
tament do feu Burth6lemy
Siciliano et que la dur6ede sa
Iontiloth ide I'an et jour A
cormpterde la date du d6c&s
du lestateur. II protest, en
coneAquence, contre l'avis pu.
bli6 dans edition d'hier du
journal aLe Temps oti il est
dit que sa mission a pris fin.
II declare, en outre, avoir
consltue Me. Hermann Mal-
hranche pour combattre les
prFtentions exagerbes et inso.
lites dp la demoiheleFtImnade
Bernard oae Fernande Sid-
liano.


loi


... a vu les nouvellesciprettes
de Guilbaud et G6bara, es FA-
VORITES.
... les a vues anx lvrede tous
les fumeurs. Tous sourient et
tous disent qu'elles sont excel-
lentes.

... a vu, avant-hier, Is r6epr-
sentation de cin6m pop.life
ofterte par le Secrtare d'Etat
de Intkrieur, deviant Parisiaea,
Une Joule nombrouse app"lau
dissait sans discontinuFr n
films qui passaient sur I casn,
entce autres, 4 Monte lA-dessus
qui eut le plus beau suaces.
*
... voit les conducteurs d'antos
reprendre leur dangereuse ha-
bitude de n6gliger de corner
aux carrefours. C est une impru-
dence; car, en ce moment ot aIs
circulation est trsW intense dams
les rues, cette negligence peat
dtre cause de graves accidents.

... voit que devienuent de plus
en pluanombrmx a la CapIle,
les entants .e lours pareno en-
voieat mendier dans, 1. rues.
Ces ptil, 114 Sat gaPGOia, i-
portu t Ie.p s..,e-a ex ledr
endant. des ,ll e0ias parole
i pere ou Id o oa
tume qui dotit fip.

Un ouvragai NiuM6.
v eDo, eO dl dalf"-, .
Le Service 'Technlqui du D&-
partement de I'Agric4ifte vient
de recevoir rouvrte, du Dr
Georges N. Wolcotl, chef du
Service entomologique en Haiti,
sur les insects du pays. 'est le
deuxi6med'un# sa6ie ouvra-
ges que publijra le servicee Tech
unique A 'usage du personnel de
r'Ecole Centrale dA riculture,
des protesseurs des ecoles ru-
rales et des agents agricoles on
I general. Le premier ouvrage do
'cette aerie intitul= : Anatomie et
Physiologle des Animaux Do-
mestiques par le Dq Bou.hto.,
directeur du Service v6tdranaire
avait paru il y a d6ji quelques
mois.
On',peut se procurer des exem-
plaires de ces ouvrages au Bu-
reau du Service Technique.


II n'y aura pas d'6leo-
Uion comamunaleo
& A la Capitmelo
Aucun candidate n'ayant fait
en temps voulu sa declaration
de candidature aux elections
communales, les Assembls pri
maires, A la Capitale, n'auroat
pas A prockder A des operations
6lectorales pour le Couinsil Com-
munal de Port-aiu-Prince.

U. W.rletgh au ,ATIN
Nous avons recu samedi ma-
tin, en nos Bureaux, i'aimable
visite de M. Christian Werleigb.
le distingue porte du Cap-HaI-
tien,.vc4U #PotL-jU-Priqie pour
asisl. a: S'tmonies cnm-
m6aoratives en ltnaeamr ds
D6flle.
Comme on le sail la Folle imr-
mortelle du Pont-Rouge a i.ispit
r6 A M. Weileigh un beau pok-
me : D.FILtE, qui tut prima an
concours d4la a Ligue des Droits
de I'Homme.
M. Werleigh qui a quitt6 la
Capital s a in e di apres-midi,
nous a dit qu il ne voulait point
partir sans venir presenter sea
sympathies au MATIN.
Nqls 'en avonL remerci6 al
lui Ainauvlion ii Texpressloa
de notre vive sjy.Dthie.


.,


'mi-I


'bs~.A


4.4 .av

^-* ^......... .. ..


-..~ -m;* -~ -

1.* -~ ,- .* -
-. if


S- .
,.. ^ ..' **}


2 "t, .


Oliment MAGUDIRI
DIIECTEUR
1365, Rue Am6ricaine, 1358
TELEPHONE No 2242


-- ____ ~_ ---


will-III 1 M -


I


Y - -~


I i


I"


i




1


LE MATIN -- 9 Janvier 1928


~-t-,------ --


JUBOL
laxatif phyA oInlqo
Lisant la r6iducation fonctionnelle do


Cpoogel t noetlo leu" n.
Evi t Appendklte etl 'Ent6rtle.
sUIo tn les BItmorrodes,
Etai he l1'excs d'emabonpoint.
*g',iltarie I'harmonte des formes.
^alq


C


Constipation
Entirite.-
Vertigeo .
Himorroides
byspepsie ..
Migraines

Iltabl', CI~stI&I n. IrVitell- "'k-
cienw, P. rts, et t~ lP'". LA omr funt I e,'.aart. cots siguo marine qui ent dans It composition do JUSOL


~ ~ ~ ~ *I -
Le Rol des Rhumns est le Rhum Nectar

. 4Th. N. Galijens
lJlE 1)i1 lUv(iSI I)E II'.rAT N' I'llt 3

I.\ISSE I)E I RIX
Vivns fins nC 1)011 .ilhlcs
V iiin ll i Ii !>,tiL illc 1.. 2.)() (].1.7.5
V'in oi ():g .. 0 l..0
S;11-)ps eI Io t s .si I. (si ;.2.31 I. I )til.
Liq(ilIIlns (' (() 00 a
) ;lhu i( ii 'i lS i i' ,(' (I i ni l 'sI l.
1 Cl 2 1 tres.


FUNi


Pour les camions de 1 T.

Nor stock comprend un as:ortiment des plu,
Comlet de routes les dimensions et la supeAiora'
tde la quality


9h aeatone


a lait de nombreux amis partout ean aiti el le monde.
EN VENTEICHEZ :


Mr Edmiond Lauture, a Jacmel
AMr Elias Saliba, Aux Cayes.
,( Mihel D -sqti rou, Jjerii .'.
SCl6mne.at Pina--d, $tla .
,( Antoine Getlr.ir(, Gnadlvcs.
SlIe it Ltuciani & Co, 'oort d(e Paix
.. r I. Maurasse, Cap-Ilailietn
Mr'T. Gousse, Mirgoine

< lha ,ie I'n." et chaque chambre i air E st garanti'ar


lrestone
m. ,* Pa ,. ,
La proch.ine mlis que voiis allez ah.ter uio hen ou one haanbre' 8 air,
S(Iressez-ious I

L PREETZM ANN-AGGERHOLM & Co
AGENTS EXCLUS IFS


lintestin


* s am ase*trA eaa Mn
e. oasalae cudwa seglfs
qilqu w c "eIpdlol n Ju
bm.. rmd ft tok r Cteui
e- et 0 t1 46 .em da-
ItoMhtt *t goubu. 'lio
awlIMI a011it o UIC* It
rMure d4 to biMducaito
SI lMW alusi *iacaement
*IM par to JIsboL Paul.
irs I'hl"a dool ciSO
pw.ilt-ellesa s sm cutif
svatlM. IMumanlM Gto'd
1 use Wb mals S n. A
N,'IrMeasor,
Im We 10 -tr ft I" tdeIW


JUBOUTAJ Pimuu
ext irma.
CXThAflS ESAIRES
dui ocrer., aMnee st-*
foii,


Au Ik_


All DBon

March"

vient no revevoir GR A-
PlI()NOI,\. n;mIrie ODEIN
( Une m:aii-q.I, allemande )
Prix modbrbs.
's alp:ireils sonul sentls
so'is forni.s d, valises p i'ta-
lives. '
VENEZ VOIII 1


GONZELL WHITE
adu Big Jamboree Co))
G ;nzelle White, la clhbre 6toile,
la principal vedelte du
Big Jamboree Com-
pany, une des plus
jolies actrices de la contr6e; di'
qu'elle doit sa jolie chevelure
" usage r6gulier qu'elle tail de


L'EXELENTO
QUININE POMMADE


1


Vot s aussi yous pouvez avoir une
jolie chevelure en vous servant de
'Exselento. Elle agit sur let raci-
nes des cheveux et le cuir chevela
re aprbs usage votre chevelure est
plus longue et plus Jolie qu'aupa-
ravant.
Le% esth6tes recommandentl'Exe
lento" parce quoelle est la |vrai-
1 ommade de quinine. l1e or6coni-
sent aussi le savon Exelento Skit
qui conserve fraiche Ia peau en
enlbve les boulons et les tacies.
Nous sommes si sftrs de ces asser-
tions et que vous aurez entire
satisfaction avec ces products re-
ma enables si vous vous en served
r6g 4Uoremeut, que nous vous en
ver onslgratis un 6chantillon de
cha un d'eox.Nous vous enverroni
austi une brochure ecrite par dei
spd ialistes en chevelure et: ei
telu. Nous vous ferons des prop
siti ns intdressantes si vous voule
mo trer et recommander nos pro
dui a vos amis.
'XELENTO, MEDICINE
COMPANY
ATLANT4, GEORGIA
Agents demands pour tous pay
Ecrivez pour renseignement


e


z




I


Avis important
Nous so issign6.Avocats des
coh6ritiers I cno i Faubert,
4.visonslelipublic, les N )!aires
et Is arpenleurs, q(i'u lCe nc-
tli'on n ppriage de, 'erres dci
Roche Blanche ( Galcts i
Plaine (du Lt I de Sac, est in
tcrltce au sicurI' l''t ii Fau-
bei't, legAiriilc it Fcneloo
Flubert.
un En coiise(|quI'n ce,l)tile ve,.-
tes, touics ltra.disci: e .,s iqu n ll
ai ces terrcs ltde'me-Lcn utn lies


cIt nol venues.
Port-au-Prince, Ile 2 jinvi
S. teuin-' onis, Ls.Mointas,C


U )r pO(duit
Di: I.A M lISON


icr


BAILEY
Slon ,a ,Icvic rIl )poursid-
v:it so0 l I1 u (',nlilistrr auLan
(que possibi les proluits du
1)p:)ys I' nma 'soi IL\I.tY vient
ditc pci llitlonler IIl prCoc(de
lie cons. t\;ilioi tin jius de ci-
Iron(p (|il li n ( el'rvc son (o'it
et sbn '6iiim InIucls indeldi-
niniten'.
Uine bon-tcdi 'c (Ic ce )pr. dil,
(iu r( limlace ien tout It juis
trais, ucaflc 'I imnni d'ulthier
les ciltron, ch:qlite jour et Ie
dtshg,I ei mnluI dle s pIlisser.
Son )n on mn'rcl .e (Iunc gur--
Ile I;i bo dicille) t son il fica-
ciL(' e ,iecominil n lent sturtoit
utlx CulAltirs tl I;x tmllnage-
res po)'ir punc'i. linionades,
onitctli on ((1 s Iboissons .'a.
zcuses, ntic lyage de la vian-
Ae 'cle.
Essay-z une 1)b mille e'
vous serez satisLit de 'son
godll exquis.
En venl ie ,'i (hI'('at.
131'3 Grand'Rue.
I _________________ __________ __________


Avis
Melle Lio AVON
Bois de Chine
en tace des Scenrs
Announce a son aimable cli
c'.tele qu'elle vient de rece-
voir on grand choix de ch
e .ux de crintoutes nuances,
,tbapeaJlx garnish et chape:ix
a, ur filettes fleurs argent el
jEr, AJdie prix trts modreds.


ASSURANCE

Contre Accident.

Royal exchange Assurancet
I . .


1


49


-.. 1 Ab 4 m


16 al n fa


trestone


PNEUS & CHAMBRES a AIR
t I #
NouS avons le plaisir de vous aviser avoir re.ut
assortiment complete de Pneus et Ohamnl.es i a.r


.^I tOAe
^^^^^^*^*BH^^ ~ ~ ~ ~ |*> tMl ;


1 PourgVoitures i passagers et Cami6rns.
l n pneu pour cheque usage, le Firestone Heav .
i uty pour les brands voyanes,le firestocn-Uhlion po, '
re itureur de promenade et le

firestone Solid 30. 5


I I I __ _ __ __ ___ _


,


I L


*I


ime


iLonures

Etabtie depuls 206 ans
Capital Dd.ot375,000,000,00.

Vous etesjexposS aux accidents ou aux Maladies Graves, A
chaque moment de votrelvie.
Nous assurons centre tous accidents soit par Auto, Cbeeaxs,
Cbheiin de Fer,Vapeur,Machines ;enfln de n'importe qunelaopidt.
Nous paieronsjpour Mort occassionde par aceidest, jligJp
Dollars 10,000,00.
Pour parte des Membres du :corps] occasionn6e ;par 'accident,
jusqu'A Dollagr 10.000,0. ,
Pour inkspacit6 prov.ioire, j-squ'a 60Idollars par j~eiu W .
Pour incapacity pdermvaipte, 30.doUars par semalnr, pora'
premiere antoe, et 500 df. Ptr an poida4t10 ans. .
Tous soinu medical t c irurgical pat votre proprea mdead
notre charge. .
En cas d'accident resultant on Mort du une Maladie, lqu ou
empAchiera de travailler votre family' n'aura aucune cause d'laquid
tude.
Piim. annuelle Dol. 5,:1 Dol. 40, solon montant d'assuruan.o
Nous avons une assurance pour chbaque homme professional
soil MUdecin, Avocat, Ing4nieqr, Deatiste, etc...
Chaque cemmercant, commis, Macon. Charpentier, Professepr
d'E cole, Banfquier,Arpenteur,Journaliste,peintre,tc., de 18 A 60 ans.
Rempliss z le coupon ci-dessousu,t nous vous enverronsa'n roM-
pectus avac tousles'd6tathl qui peuvent"vous jintdresser
Nous assurons austi votre Autocontre dommages et tous acci
dents, incendie, Foudre, vol, etc.
Le proprietaire centre accident:en connection avec l'Auto.
rVos passagers contre poor le m6me.
Votre Magasin et Maison priv6e centre incendiejet.a Foudre.
Nous vous assutons sans examen m6dical..
Au Caribbean 'Trading Co. Ltd.
Agents G6n6raut
Royal Exchange AASuranoe do Londres
Dept Accident
Chers Messieurs _
Je suis interests dans une Ipolice d'assurance contre
accidents pour Dollars............ ......... .........
Veuillez bien m'envoyer sans aucun engagement :sur moo
port, tous les details y conceinant.
Nom
Addresses
Occupation --.- -
_ge- ,'
(X) Donnez ici le montant de la police Dol.1250 minimum 0,100
maximum.
Demandez prospectus et renseignemenls au
Garibbean Trading Co. Ltd.
P. 0. Box 147 Port-au-Prinee
W. QUINTIN WILLIAMS, President.

Pompe i Tonneau Jd4Iali
S I D. R. P. demand. D. R. G. M.
SPor hniles ipaisses et liqule,
benzine, pltrole, alel, ede.
K 's .Pouvint transporter 1 litre,
economique, pas de pertes de.
Smateriaux, contr6le de, l a epn-
sommation.
\-;;Nous cherchons reoresentants
.. Pour visiter toute l'industrie, le.
S garages, les ateliers de r6parf-'"
U tion pour automobiles, etc.
Bonn.e commission. D6p6t
Scontre cautionnement.
Adressez off e i
HAN. ISS REISERT & Cs
K. G. a. A.
.. ologpe-Braunsteld (Alemagne.)


LA MODE exigeune errherche de plus en plus difficil6i'Ai l
qui ait *Mod ae o veu' jamais dire ridicule; aussi la In lodml
dl s3pus rdeentes creations doe la Salsor et arrive "i '4


Paul E AUXILA

II laut voi,' ce thaus-
sures pour hommes,fem.
m set et enlants n toulgR
peausseries, et modAles.









Ses Bas de sole couleurs a Mode.* en toutes qualitis et prix,Bas
de fil, Bas de coton, et,.Chaussettes de fil supiriour et de sole rayeo
I our bosames ; de fil pour enfants, etc.
Faites prendre un 6chantillom de ses Toilus & drap, on fil oa
m4tif, en colon, voir aei Draps en fil brod6s,gand genre avoc lurs
tais assorties.


I




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs