Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04652
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 01-05-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04652

Full Text






Slimmnt MARhOIRB
DIRECTEUR
1358, Rue Am6ricaine, 1358
TELEPHONE N" 2242


j


J
CamitoMneotms de tout par
note peaose mime et qu ,
praipee, rie ne pel l
ravir. Alfred de VINY


k - -~ __ __ __ _


21me ANNEE N "289


PORT-AU-PRINCE (IAITI)


JEUDI 5 JANVIER 1928


I I_- -------- ----


7<'-


CONCITOYENS,


IONTINUEZ d'avoir foi dans votre Gouvcrncment. Souvenez-vous que

c'est lui qui, incarnant le sentiment poI)ulaire, dressa pour le culte de

nos generations un Monument National aux Restes Sacres de Dessalines et

de Petion, que c'est lui qui a uni nos dcux Grands Fondateurs dans un

meme reliquaire come ils furent unis dans i'(Euvre fulgurante de 1804,

affirmant ainsi, aux auatre vents, note volonVt de vivre independantsou

de mourir.
IB ....


VerslesUrnes,le 10Janvier
MIR ARTICLE-
PREMIER AIlTICLE


;- Dans qpelques jours. dans svstnmatique adopt depuis
tute 6'd endue de Ia tolpu- longlemps, Wnont jamane pu. ai
licue, tous les citoyens qui aucun moment, prdvaloir aux
forment le grand et supreme yeux de personae co nItre la
Corps Nlectoral de la Nation lIogique, le L;on sens, la v6rit6 I
r6pondant. As la convocation polilique, si I'on nous per
.da Gouvernement. iront aux met ce mot, qui le u r it
mrnes pour exprimer, suivant toujours 616 opposes.
la r6gle constilutionnellc,leur On a clam6 bruyamment
volonibsur les Amendements routes les viciles a ormules
h b aic Is n proposes par politiques .qa i no peuvent
o1i aPms QF" ktil et votds plus concourir 6 l'6voluntion
par ., C(nsell d'Elat en %es de la nation, on a agit6 lontes
attri utions legislatives fixes Ice vieilles d6lroques poussie-
par notre Loi tondamentale. reuses dont aucusi people, en
Si ce project d'apporter ces temps. ne peut d6cem-
certains de nos textes consti- meant se v'tir, on a tent& de
tutionnels des modifications ranimer tons les vieux prin-
qui, en leur altribnant un ca- cipes de 16galite aujourd'hni
ract6rejuridique plus inoder A jamais moits, on s'est vai.
ite, en eflaeant ce qu'ils ont nement 6vertue ~ r6ssLusciter
d'incompatible avec les pr6- tous es antiques dogmes po-
sentes conditions d'exisicnce litiques qui ne peuvent plus
du people haitien, les retdent conditioner la vie d'une na-
plus contormes et plus appro- tion si elle desire sdivre les
pri6s au statute politique sous autres dans leur course ascen-
.leuel nous vts ons actuelle- sionneIjp vertigineuse vers lan
p eii[t, a lrouvk des.adversai. conqutedu progr6s, tel qu'il
res pour le comba'tre, on a est conqu p a r I'esprit des LE PRESIDENT 1OR1e.
vu ussi se grouper, pour le tcmps nouveaux. On a risque LE P ESIDENr O
ddfydre, --- et en tous points ltiane parties dangereuse; car,
.du Pays- des partisans con- pour un people ui ne veut oA la gloire des AIEUX la paix et le travail, I'difice dI-
vaincus, sincures et r6solus. point ntre exclu de ia grande -ee-- ... finitl ide la d m-ocratic heureuse
MF,,.a chose qu'il est sugges- soci6t6 des nations, la pre- Le ler Janvier, annivers ire digne que vIrent les An-
t Le ler Janvier, andu iverslre Irs! r est vrai u tes polu
,it de noter et de retenir, c'est miire question qui se pose magnifique dte iore Ini,'- liciens sai5s scrul)ulcs o(t tout
qoe une large majority de ces c'est d'avoir un statute social, dance immorlelle, I president i aiti pourt dnaturer I'ordre de
4~ a Asr .du.Projet ne se re- qn lysqlme p-litique qui ne de la Iepubllique adressa xm closes transioire consfilut p1r
- te "ds se element parmi les solent paus pareils A ceux des Peuple hatlie cet lle vibrant, otre. Trait e e cooperation ami-
normbreux amis du Pr6sident temps oin, dans le Monde, on a Proclamation : cale avec les Etats-Unis d'Am6-
S ti mnp i e sp e son Gouverne- avait, Ou lemps oA perdie en rique etilsont pu tromper, A
i ; mais parni ces cito- longues discussions academi- LIBERT: I:te. T ,Y: ,vI:.rI Tont riTaNf
ens qui, n'appartenant point ques. Or.ce statut social, ce Rr.PUI BLIIQUE D'llAITI..
It elooptp, heureusement syst6me politique ne peuvent P I) 0 C1 I AA T 10 N
noritaire, des politiciens, &tre adopts, ne peuvent rOre .B-
ont toujours eu le t)on sens, bientaisants q u e si Ia Loi BORNO
out toujours voulu avoir la constitutionnelle de la nation Prsiden e a lie
segesse de ne point prendre, permet i son Gouvernement CONCITO, Ns,
pour bases de leurs opinions de gouverner v6ritablement. C'est avec uue joic louiijors"
politiem, les passions qui C'ost celt conviclio U, nouvelle que nous saltions, cha-
aveuJgp,tFnes profit per oq, mieutx, ge$tli obligation d'in- que ainne, le relour de la gran-
nels qm laussent lejugement suflier un e saprit nouveau de date h6roique du Premier
du plus raisonnable ou la dans notre brgaunisme pblit- Janvier t Les hommes.qui nous
0oa-possession du pouvoir, que qui a conduit le Pr6si- donn6rent, ce jour-lA, une Pa-
e ses jouissances et de ses dent Borgo a, cette decision tried libre et ind6pendante, ont
prerogatives. e, [ 4do w iAquelques-uns de droit A notre plus tervente re-,
El c'est, sans doute, dansa nos texte kconstitutionnels connaissance; et cest daun c(eLMr
I'opinion de ceux-Jl, A qt on qu ne luio paratsaient .plus touours enhousiasief avec n'u
r& par i poevoir9ppend aux cond devons les acclamer I
ral taut cher le v6- lions politiques d a ns les-I Nos divisions cmpromnirnt i. .
ritab!e sens de I'opinion pu- quelles, qu'on le veuille on longlemps I'Ihritag sacr; mais .s
blique au sujet du Projet non, nous demons desormais,4'aide loyale d'un grand lpe i)1le
d'Amendements. vivre sur cce6t6-ci de I',&- ami nous a )permis de nots i-
Mais une autre satisfaction tlantique, qua, pr6sid6 1'4- 'saisir; et nous avown, install.' Place de l'Ind6pendancei
est rest6e aux amis du Gou- la boration des nouveaux tex- avec une lerme decision, dans
vernement, c'est que, au course tes sur lesquels le people an-s
du grand d6bat public ouvert ra, dans quelques ours, a se '
......dcpuis ic.6uj.jade I'an der- prononcer. I
nier sur le Projet d'Amende- El lui, ce people, qui n'en- suivi la voie indiquee par ceux attitude calm, rdlechie et sa
ments, les a ments, appor- tend rien aux rivalit6s et aux qui reclament le retour aux ge, que, Ic lit) janvicr, il ira
*, AP!5 s dis ssiod pa4 les ,hicnerptipIilyques repo, v.ieux systines surann6s ct, dans les bureaux de vote et ex
?9 -. rirt do Prost et visi- snnt sur des discussions de nalgre clamours, agitations primer son opinion sur ,Lees
blement inspires par le sys- personnel -ou des mobiles extravagantes, inutile opposi- Amendements prop.6 en
tm6e d'obsruction politique d'int6rts lpqrsounels, n'a pas tion, il a montre dejA, parson cur apportont sa ratiIcatin.


FI'lranger, des esprits g6ndreux; t
ils ont pu leur fire croire que I
le people d'Haili a perd4 son
ind6pendance et g6mit sous le
poids d'une intervention vexa-
loilre el tyrannique. Maiq s'ils lO (
ont pu ainsi, A lexltrieur, ex-
loilter des cr6dulites hienveil-
antes, ils n'ont reussi A trom-
per.p'ersonne dans le pays; car
nous savons tous que jainais,
dans le course de notre histoire,
il n'y eut autant de liberty, au-
tant d'humanil6, autant de s,- ... voit, apr6s le joyaw tohu-
curit g6nbrale, aulant de ga- bohu des deteo..de.fald'ante,
ranties de la vie et de sla pro chacun repiendre 1*t traiotrain
prit6, autant d'attestations de de sa vie ordinmir. O6h fait so
Sprogr6s que sous le rgin petit bohoamme d*hbindens
1tuel. El quait k notrem t (- .a 'u, iir it 1,
pendance national, bien lin ayman A sto mta, ui -aaace
I d'ire en danger, c'est main- ou iourit quelqUtsigme as vi*
tenant qu'elle se consolide. dans sage nlumink. Quelques rares
la paix faborieuseet f6condeque a bonne ann6ste sB et encore
SIle people am6ricain nous aide entendre; mais on soe ie dit sans
A mainltenir et qui r6sistera vie- 'y croire ni i'un ni I'autre. Que
torieuseinent aux survivances voulez-vout I on s'est dit la m6-
de ddsordre, s'il en resle encore, me chose I'an dernier, at NOTRn
lorsque, (dans huit ans, le Trait (Eu. n'a point vu qu'ik ail 616
aura pris fin. i meilleur pour cela. Mais enfin
NoTRel L voil que la. vie re-
CoN:rrovENs, parent etaussi, un peu, I'espoir
des jours meilleurs.
Continuez d'avoir foi dans ,*,
voire (iouvernement. Souvenez- ... a Vu, avant-hier, la rue
vous que c'est lui qui. incornant Courbe an trds brave homme
le, sentiment populaire, drossa quioflrait a quelqu'un (n Corn-
pour le culte denos g6neratiors merqant) quelques bouquins
un Monument National aux lies- qu'il avaitA vendre. C'6taient des
tes sacr6s de DESSALINI.S et de ouvrages de BourgeL :y avait
PrTION, que c'est lui qui a uni Ia L'Emigr/, Cw e114S me, Le
nos deux grands Fondateurs nmon de Midi et auties encore.
dans un m6ane reliquaire cbm- | Mon cher, disait Ie bon-
me ils furent unis dans Iceuvre home, vous etesjmihomme
fulgurante de 1804, affirmant intelligent. Vous aves va que La
ainsi, aux quatre vents, notre MATIN a annonciqae Lidberg4
volont6 de vivre ind6pendants allait survoler Haiti? ih bien I
ou de mourir lorsqu'il traverna J'Alipatique,
le premier francais chez qui il
Donn6 au Palais National, le descendit, ce tut dces Bourget,
ler Janvier 1928, an 124 de I'In- 'auteur de ces livres. Vous
d6pendance. voyez, ils sont d'actuakitA I


et le Reliquaire oft r6posent, unis, les Restes de nos deuaxn
Fonditeurs.


On demanded L'autre fut conquis par le mo-
nologue, il acheta, si NoBM (Eu.
A acheter un moteur Mlectri a bien vu. Cruelle Enim.
que force 12 H.P. P a... e e,C c
S'adeerla anuree crqu la ManTtstaljre ce quiavar
des OCigarettes. L rd qq o -aiS


. .muir~. H- -


. t


1. ,


#A


$


-~-r c ,-CYlf-' *


L lA-.


-"F


'l C O PY
4;-^4-ARY


4'


v1XE :


k1


* .^


.4;


_ ___ ~~__


__


___


I_ I_ _


rC,


. :,qbv '.


n








"'
A 1Ww~2
I -


I .. -t,


MATIN-- 5 Janvier 1928


DERNII RES Nouvelles

de L'ETRANGI


ERl


't i i i '


La randonn6e
de Lindberg
SAN SALVADOR P'arti de
Belize ( Honduras britannique )
A 6 heures 30, le colonel Lind-
berg a atterri A I'a6rodrome de
Llopango A 9 heures 15.Une ou
le 6norme a acclam6 I'aviateur.
Le president du San Salvador
M. Romeo Bosque donn6 une
reception en son honneur.
,e colonel Lindberg envisage
rait d'6tendre son raid a la Co-
lombie et le V6n6zu6la, mais il
ne pourra prendre une decision
qua son arrive A Panama. L'a-
viateur a declar6 aujourd'hni,
* ux journalists qu'il n avail pas


ne, Ueorgit., I ennesse, taliiimai
et Louisiana,le mercure est torn
bW a un niveau inconnu depuis
des annees etl 'on signal de
nombreux dcd6s dus au froid.
L Italie tremble
ROME- Deux secousses de
tremblement de terre
ont 6 t ressenties en Italie,
mais il n'y a pas d6gAls.L'Obser
vatoire de Padoue a enregistr6
une secousse A 5 heur-s 59 ce
martin que I'on a 6valun s'6tre
produite A una distance de 50
milles tandis qu'A Turin on a en
registry un movement ondula-
toire A 2 heures 12 de I'apr6s-
midi.


vu un soir, Lindbergh atterrir pour s'amuser aux depens des
tout implement A son bacon. passants leur flaire dangereu-
II ne tarda pas A le deviner: il segment les mollets. Le dogue
avait tout simplement pris Paul appartient 6 un restaurateur chi
Bourget pour Le Bourget, ado- nots du quarter.
drome d'aviation trancaise. ( ... aimerait p lut 6 t le voir A
Heureuse erreur. car le Com- Shanghai ou ailleurs Heureusel leste pire o, sans doute, i
mervant li aussi s'y prit, puisqu leste Empire o, sans doute, il
il se paya volontieri un volume trouverait mieux A fair.
de celui qi avait vu Lindbergh arise I --de,
le premier. Que voulez-vous on Paris el le mode
abeau endredesa6rosettoutes Tel est le titre d'une grande
sortes dem6canique en minia- Revue inteinationale bi-men-
ture on n'eat point pour cela suelle qui vient de paraltreA
au courant des faits de IHistoire Paris, 40 rue du Faubourg
A travers lea airs. Montmartre.
Cette Revue qui s'ddite en
ranvais, en espagnol, en alle-
... a vu avant-hier soir, verse mand et en italien, public des
les 9 heures, A Ia rue Bonne Foi, articles, des documents du plus
un knorme chien qui se bala- haul int6ret sur letheAtre, le ci-
dait sans museli4re, en toute li- n6ma, les arts, la danse, la mu-
bert6, dans la rue Bonne-Foi. sique, les lettres, les fails politi-
Fier de braver la loi qui lui in- ques. mondanit6s.modes, sports,
terdit pareil air sur la vozt pu- eic. Elle est en re action directed
blique, le mAtin aux jarrets tra- avec les principles agen ces
pus et robustes, aux crocs, sons I th6itrales et internationales.
doute, aussi solides, c omme Fond6 a taris, grAce A de


Une interview ,I:.^ l t i.ui ., ........
de Stresemann ce soviet, mai, it a ajoutl qu'il
VARSOVJE- Interview par ctudia;t la question de pros an
le journal a Gloss Pravdy M. course d'une r6ce|tion au palais
Stresemann a d6clar6 que le ma nationa.M. Romero Bosquepr San
r6chal lsaudski 6taitl un hom- Savidete la r6publique coloan
.me sincere et ardent qui laisait Salvador, a remis au colonel
1valoir sa grandeur par sa sun- t
plicit6.Le ministre alremand es- ralive en or.
p6re que les nEgociations polo- En Russle rouge
no.lithuaniennescommenceront l
bient6t. MOSCOU Le president du
bienitt. fcomiln central ex6cutil russe a
Le mauvais temps (6ici(l6 a l'unanimilt d'expulser
o Alg6rie de son sein' Trotzky, Zinoviel,
PERL X- Les luis ot Kamenel',1akovsky et plusieurs
PERLGAUXduLes pluies out autres opposants dbjA expuls6s
rompu le pont du chemin de ler communists. II esime
de la line Oran-niger et plu- du part s communist. xpuestie
sieurs villages ont subi de gra- que les personnes d'etre m u-
ves dUgAts.arti sont indignes d'etre mem-
yes dgas. rest de la 16gislature.
L'esuvre franco-am6ri L'intervention
caine pour la paix des Etats-Unis
WASHINGTON- Les propo- au Nicaragua
sitions ambricaines relatives au MANAGUA(Nicaragua)- L'in
nouveau trait franco-ame'ricain lanterie de marine am nricaiie a
qui replace le trail d'arbitra- cu On hoinme tub et cinq blesses
ge Root expirant le 27 k6vrier dans un combat avec les rebe'-
ont 6t6 soumises au gouv(ern- les du g6n6ral Sandino hier,
sent irancais. Ces propositions apres-midi, en allant renforcer
ont 6l6 transmises par I'interniu la garnison am6ricaine du pos-
diaire de lambassadeur de Fran: tc de Quilali pr6s duquel cut
,ce. Le secretaire Kellogg avail lieu une rencontre sanglante
avec la commission s6natoriale gement tres vii, les rebelles ont
des Affaires ext6rieures.Dans les pris la fuite vers les iontagnes.
milieu officials on estime que WASHINGTON-On anoonce
le project de traitW a oblenu duns A l'Etat-major de I'infanterie de
une large measure la sanction du marine que 5 officers et 151
enal. homes ont requ f'ordre r6cem
c Les conversations entire M. meant de s'embarquer A New-
4Oaudel, ambassadeur d1e Fran- York sur le Chalteau-Thierry
ce et le secretaire Kellogg out destination du Nicaragua.
aboutiA deux propositions dlilT6 lailre aiion de Miss 6raison '
rentes pour assurerla p:.ix Elles PorrLsD -o Les ofisciers et
ont 6galement montr6 que le ru I cLe e An
uouvernement de Washing'on a arins u voilier ent qu Rose Anne
Intention de conclure avec d'au Belliveaua d6clarent qu'ils ot
tres nations des traits analo- entendu un avion alors qu'ils
gutres n actions des traicteano-passaient an large de Cape Cod
guescan oudveau pace tranc- dans la nuit du 23 dfcembre et
amfiricain ds que les autres pensent que c'tait ie u Dawn ,.
traits Root expireront. present que
Dans le cas ou la proposition L'lliverdansleIouveau-Monde
de M. Briand aux Etats-Unis
tendant A meltre la guerre hors NEW-YORK- Le troid a fait
la loi serait accept6e, I'opinion son apparition A New-York. A 5
de Washington est qu'un pace heures ce martin le thermometre
multilateral pourrait Ntre con- marquait 11 degr6s centigrades
clu ult&rieurement avec d'au- au-dessous de z6ro. On signal
trees puissances que la France. un froid rigoureux sur le litto-
Ce pacte serait cependant d'un ral de i'Atlantique jusqu'au Gol-
caracifre g6n6ral et lquivau- le du Mexique. A Atlantaga
drait A une declaration centre ( Gkorgie) on a enregistrk 15 de
la guerre par les puissances si- grbs centigrades au-dessots de
gnataires. zero. Dans les Etats de Caroli-
... f- ... .-....... AI-l......


Rehplion chez le Secrltaire
d Eal des Relations Exthrieres
Le lerJanvier, de onze A une
here, M. Camnlle J. Lon, Se-
cretaire d'Etat des Relations
v-I I,-;"v Poo_ : --


Le Plebiscite

National


nombreuses sympathies venues
des points les plus divers du
globe, disposant de resources
qui lui permeltront de se diflu-
ser dans un rayon action ex-
trinmemeni d'velopp, Paris
jet le Monde"' (Ji paraira en
cinq leagues. ura, dit-il. un ca-
(racltre des plus eclecliques el
s'ellorcera d'6tre un organe in-
ternational dans le aens propre
du term. Ces colonnes seront
ouvertes aux intellectuels, aux
artistes dignes de recevoir une
consecration mondiale de leurs
talents.
Nous remercions Paris e le
Monde" du gracieux envoi qu'il
a bien voulu nous laire de son
premier numnro.

Tournee

pastorale
Jeudi prochain, 12 janvier, S.
G. Mgr I'Archev~que de Port-au
Prince laissera la Capitale pour
entreprendre une lutigue tour-
nee pastorale dans diverse pa-
roisses deson Archidioccse. L Ar
cheveque visitera Gantliier,
Grand-Gosier, Saltrou, Marigol,
Mahial, Jacmel, La Valike, Bai-
net. C(les-de-Fer. Vialel. Petit-
(ioave, Grand-GoAve et Trouin.
Dans toules ccs paroisses, Mgr
Conan adininistrera la t onhir-
mation.
S. G. sera de retour A Port-au
Prince le samedi 17 mars.

Une locomotive heurte
une auto
Hier, vers 9 heures du matin,
rue des Remparts, une locomo-
tive remontait la voie lerree en
remorquant un convoi de wa-
gons charges de imhkriaux de
construction.
Arrive devant I'6glise St. Jo-
seph la lourde machine heurta
une auto, une Chevrolet No
1086, que son conducteur, M.
Pierre Hrissd, avait place trop
pros des rails.
L'auto eut I'aile droite ecor-
n6e. ciomme le dommage n'Mtait
pas bien grand, on put s'enten-
dre assez lacilement.

Assurez-vous contfe accident
A la : ((General Accident Fire &
Life Assurance Corporation Li-
mited.- Vve. F. Bermingham,
Agent Gen6ral pour GlaHti.


sencau ois-Vrn, ureaux d en uote
ritception, les hauls ronction- Ville de Por:-au-Pri(ee
naiies des deux l)6partements I, Co1mnission Cominuaale
des Relations Ext6rieurces et des ,,
Cules En coniormilt Cette rkeeption, empreinte de 25,2eme alinaes, de hI Loi elec
la plus vive sympathie, permit a torale et de I'avis (iu Prtclt de
M. le Secr6taire d'Etat et A ses I'Arrondissen lnt de Port-au-
auxiliaires imm6diats d'inaugu- Prince, rappelle aux 6lecteurs
rer la nouvelle annie dats une de la Commune de Port-au.
almosph6re de sincere cordia- Prince, que les Assembl6es
lile, faite pour fortifier davan- Primaires Electorales se reu-
tage l'troite solidarity qui les nirontle 10janvier courant,
unit. i 7 lieures du martin, )poir se
n. Camille J. Leon, dans une proioncer, les 10 et 11 jan-
allocution vivement appr6ci6e, vier, sur les amendments a
reaidit homage au z6le qu'ap- j Constitution.
porte ie personnel de ces D- La reunion se tera dans les
parlements dans I'accomnplisse- La reunion se tera dana lea
nient de leurs devoirs, et A leur locaux ci-apr6s, d6sin6s par
d6vouement envers le Gouver- Arratc de la Commission Corn
nement. muniale en date du 3 janvier
L'on se separa, important le 1928.
meilleur souvenir de cette gra- Pour la premiere SelIioni de VTle
cieuse reeplioi i a laquell e Ma-1i uear riunal de
damie LUon avait hiten voulu a let Bureau"-e.,Tritunal de
priter le charmne de sa presence. I aix Section Nolrd.
Y voleront, les Electeuirs
.- .... inscrits dli No 1 au No 1200.
2eme l'ureai: 116tel de Ville
Lole Fuller est more Elc.teurs inscrits du No 1201
Le lundi 2 jinvier, est more, (au N 2600.
5 Paris,lacdlebre ballerine am"- 3&ine Bureau : I ocal de
ricaine Loie Fuller, a I'Age de I'Ecole Nationale de la Croix
Elle fut pendant longlemps des Missions.
Iune des plus tincelantens Electeurs inscrits du No
uner des plus 6tincelantes
((Etoiles., des grandhs scenes de 2601 au No 4002.
Paris, de Londres, (IC berlin et Pour hit DuIh iu:e section de Volte
des autres grades Capilales. lcr Bureau: Le Tribunal de
Ces' elle quii Itfl, il V a quelque
vingt-ans. I introductrice en Eu- Pa x Section Sud.
rope el en Am6rique des danses Electeurs inscrits du No 1
jiponaises si originales et aux- an No 1200.
quellcs elle sut imprimer un 2ene Bureau : Kiosque de
rylhmne si gracieux. la Place Sle-Anne.
Comme routes les artistes en Elecleurs inscrits (Idu No
renom, Loie Fuller lit, naguere. 1201 an No 2400.
son tour d'Am6rique. Elle vint 3|:ne Bureau: Pare Leconte
hien pros de nous, elle dansa A Electeurs inscrits du No
A Kingston ou nos deux plus 2401 u No 3827
fervents admirateurs du Thel- 241 u
tre, Eug6ne Poulle et Chamil Pour lia Troisiime section de Vote
Chenet, qui connaissaient son ler Bureau : Le Tribunal de
talent exquis, l'pplaudirent et Paix Section Est.
aid6rent son triomphe. La gra- Electeurs inscrits du No I
cieusedanseuse 6tait tres con- au No 1200.
nue et tr6s estimde A la cour de au No 1200.
Roumanie oi elle Rtait n'amie 26me Bureau: Kiosque de
intime de la reine Marie. la Place du Champ de Mars.
LoTe Fuller eut une attaque Electeurs inscrils du No 1201
de grippe, une pneumonia s'en- au No 2500.
suivit qui causa sa mort. I 3mte Bureau: Tribunes de


Lisez ce qui voiis inlteresse




llEPUIS le 15 Decembre 1927 nous avons etabli notre


MAGASIN ai Port-au-Prince, Rue Bonne-Foi, 229


(Ancien local commercial de Mr PAWLEY). Et ayant

pour but le ravide credit de notre nouvel 6tablissement,

nous mettons a la disposition de tous les commerrants

d'Haiti, nos Stocks de marchandises recemment revues

ia des prix raisonnables.

Vous Ates prig de nous visitor, ou de nous Acrire; .'.nous aurons le plaisir deo v,~
recevoir, ou de vous rdpondre en vous envo ant nos listes de prix et nos conditions
gAd4rales deo vente. Nous vendors seulement en gros:


Tissus de toutes sortes, Faiences,

Materials d'i stallat ions hygi6niques,etc.



De GussIme&Co


.- .. .-- --- -. -., ", . -. --


ChezlI.alloi ;i FilsChaise, Dodines, Glaces, Tableaux, Lits, Carpettes
Lavabos, Grand assortment articles pour cadeaux


-.,


L -,- _


v. ; .


_ __ __


~--- -- I ~--- ~ iT- ---- PI--~---~--~ -


_ _______ _I___ _~ ^ _i_ __1___


I


1 __


(


la Place du Champ de Mars.
Electeurs inscritsdu No 2501
au No 3998.
Pour In Qualritme eelols de Vote
Bureau unique: Tribunal
de P:aix de Greasier
Electeurs inscrits du No 1
au No 1165.
Port.au-Prince le 4 janvier
1928.
Cr~aliie d'ue Cehambre deCommer-
ce franeo-hallienue
Nous lisons dans le No du 10
d6cembre 1927 de a Paris-Sud
et Centre-Am6rique a I'informa-
tion suivante oncadree d'une
photo de la salle de reception
de la L6gation d'Hatti A Paris ou
s'Ntaient r6unies de remarqua-
bles personnalits en vue deIla
formation d'une chambre de
Commerce franco-haltienne.
( Le mardi 27 novembre A 5
h. 30, des personnalits franco-
haitiennes so sont r6unies A la
Ligation d'Hafti, sous la pr6si-
dence effective du colonel Ne.
mours, Ministre de Ia R6publi-
que d'Halti pres la RBpublique
tranaise.
(( Apres avoir rappel que, de-
puis 300 ans, Haiti est sceur de
a France et par la pens6e et
par le language, expliqu6 le but
qu'il vent atteindre en pr6coni-
sant la creation d'une Chambre
de Commerce franco-haitienne,
le Colonel Nemours, pria le Con.
sul d'Haiti, M. DMfly de donner
lecture des status.
SApres avoir accepted avec
empressement I'ofire de M.Geor-
ges Bergr d'accorder, jusqu'A
nouvel ordre, hospitality A la
Chambre dans les bureaux de
la Chambre des Ngociants-Com
missionnaires du Commerce ex-
t6rieur, 15, laubourg Poisson-
nierc, celle de M. Melchiss6dec
de nmetre, pendant un certain
temps, (Paris Sud et Centre
Amncrique h A la disposition de
la Chambre de Commerce pour
insertion de ses informations,
I'Assemblie discuta, puls ap-
prouva chacun des articles des
tatuts, nomma Pr6sident Mr
Georges Berger qui n'accepta
cette charge que provisoirenient;
secr6taire-tr6sorier, M. Frances-
chi.
a Le bureau provisoite Va se
charger de convoqubr une As.
sembl=e g6n6rale, indispensable
A la creation definitive de la
Chambre de Commerce franco-
haitienne.
a Avant de se s6parer, les as.








LE MATIN -


5 Janvier


NOTRE LISTE SPECIAL POUR LE

MOIS DE DECEMBRE

"" .i ? lou prions instamment nos amis et clients de bien 4tudier notre listed,
.", IPr saite i des prix specialement reduits en vue de hatter notre liquidation
-'.L M aes prix sur le papier;.,quand-mime ne disent rien,c'est pourquoi nous.
consedllons a tous de visiter notre permanent exposition qu'il n'est que de
SAWuvanlts Iraicherment arrives d'un golt dhlicieux et A des prix surprenant.
Ufameux calicotpercale 1,10 Popeline soyeux pour garni- Chemisette blanche 1,25
.. ,.. ot fin pour lingerie 21,00 ture costume de garononet, tCeinturon pour home
de famille 1,00 bleue-rouge, blanc-jaune 4,00 Mouchoir pr bom.blanc dz. 50
C4 4., ,. iot pour chemise d'hom- Gabardine couleur pour cos- Mouchoir contleur n
a o'elde nait '.20 tume garconnet 2.,00 Faux-col dur, ot ou 1,00
Nansouk percalk 1,75 Ratine franuaise|demi-deuil Faux-col couleur ouz. N,
Simille blanc fan 2,00 et couleur 2,50 Cravats couleur tautaisie 1,50
Percale s ou 1,25 Poil perle demi-deuil 1,75 Cravats tricot sup. 7100
Ct 4pi`s moyenne large. 0,80 Et mille autres sortes do toilet Cbapeanx paillo pr 75. 4,5,t, J20
Toe e hM et calecon Chaussette fit d'enfant r6dait 1,25 a pile molle pour hom. ,20
homeoteWnfant 1,90, 1,50, a iiljplus sup. 1,50 dhap.laine et ieutre glO, et 7,50
1.75 gourd" Chausselte d'entalnt pure Chemise franu.sup.devant p 7,
.14 teMaux voile couleur fil couleur cuir 3,00 mille plis le veritable 13,50
dessaeinsa 1.25 Mi-baa coltse pour(gavovpnet 1i,73 Grand choia de casimir
Voil could. tr6s up. aaes. 1,5o Bit coltescouleur o 1,5) anglais pure line, & carreaux
Ratine couear 1,25 Bas cotte fil 2,50 et a rayurs blanche
Voile couleur a mittes 1,25 Baa til pour fillette t 1,75" Serge bleu-marin'pure line I
Voile a fleur 1,25 Chaussetteoenfant A jour' 1,00 Grande serviette Ae toi llette
Voile couleur sup. 1.50 Bas mercerise.couleur 1,00 trqs #ponge la douz.,1t et I8
Voile demi-ueuil 1,50 Bas trWs fin 1,25 Bonne quality de [lanelle294,6,00
Voile.:delaine coulour 1,50 Bas sole tout coul. 3,50 Nappe blanc 3 at 3,50
Volleosoyeux couleur '.,50 Le tamoux drill couleur 1,30 Damass6 pour matelas d.lsrg. 2,50
La famous indienne tranQ. 11,10 Drill supdrieur 1,50 Couverture piqu6 couleur 7,50
Ponge coal. et demi-deuil 1,20 Kaky.blanc sup. 1,50 et 1,75 Tapis cir6 bone quality 2,50
Toile ameublement 1,20 a blanc et jauneRtr s sup. 2,00 V6t&oble toile a drap pure
Vpile coulourajolideaein 6Dol,75 Drill cassinette 2,00 fil larger 2 114 aunes l0,00
t Voileaampagne ,75 Cassinette double largeuri 4,00 Toile a drap larger aunea 2 4,00
Tricotine sup. demi-deuil r, ,2,00 Drill blanc sup. 2,00 Cottona drap larger sunes
Tricotine suD.adesseianouv 1,75 Drille noir uni sup. 2,00 2 quality rccc.mandable 3.50
Chearluse demi-deuil "2,50 Gabardine crimeL' 2,50 Diablement fort sup. 1,1,tet 1,20
T.*iotline are 2,00 Imitation flanelle crsme 2 ot 2,50 Ponge h leur coultur 0,0
Voile barrelde'soie 1 ,75 Drill oadine qatlite extra 4,00 Organdi suise blanc trWs fin 2,50
a fin'blanceafour6 et(a:mittej 2.00 Drill gris:uni 1,75 Nanoock suites 1,75
Voile fin blanc et A car. < 6,00 chantoung pure fil d.?larg. 6,00 Toile blanche A barre etl car.1,50
C.retonne sup. a dessein nouvr.1,50 Drill blanc pure til 6,00 Un grand choix de toile Loir;
S ope maroeain toutsoje coul.4,00 Chausselte assortie a rayure 7,01) Reps, lou ardine, Ponge,
Smaooeai soie a loeurs 4,00 ,, merserisa douzaine 10,00 cacbemirienne, etc.
Voile suisse ouvrage:couleur %,75 Chaussetle soie a dessein 20,00 Coutil traoais & barrt rcuge el
Bazin blanc quality recom- Pijamas pour home 15,00 bleue pour garEounel lane 4,00
mandable 2,50 Sweater pour bom.etldame 10,00 Taky eDl6ve poll et duvets
Serge de soie couleur 7,00 Chemise do nuit pour.hom. 7.50 surperflus le tube 3,00



206-208, Rue raersiere 06-

206-208, Rue Traversiere 206-208
III


sistants A la demaude du Minis-
tre, burent leur coupe de cham-
D'pigne A la gloire de la Ilepubli-
,ue f d'Haiti et de la Republique
S ranaise et A la prosperity du
nouvel organisme q ui va aider
au d6veloppement des relations
tranco-haitiennes."


A la Croix-des-Bouquets
Bapthme de cloches
Le dimanche, 15 ianvier cou-
rant, aura lieu dans la paroisse
de la Croix-des-Bouquets une
belle cer6monie religieuse : le
bapteme de deux nouvellcs clo-
ches don't un paroissien a fait
don A l'glise.
De nombreux parrains et mar-
raines ont tR choisis. Le Pore
Jestin, cur6 de la Croix-des-
Bouquets comptedonner le plus
grand 6clat A cette f6te qui met-
tra, ce jour 1., en belle iesse la
Commune voisine.


Miooveau Chanoine lo11iraire
Par decision de S. G Mgr
I'Archeveque de Port-au-Pi ince,
Mr l'abb Thlurb6,Vicaire-g6nf-
ral de S. G. Mgr I'Evcque de
Vannes, a t6 norm Chanoine
Honoraire de la MNtropoli aine
Le nouveau Chanoine Hono-
" ... raire 6tait venu a Port-au-Prin-
ce pour assister aux ceremonies
d, sacre de Mgr Joseph Le
Gaze.

Cine Varietes
Ce soir A 5 heures.- Matinee.
MACISTE AMOUIAEUN
comique en 5 parties.- 0,,50.
VENDREDI Il"te dis l ois.-
,MtineeA 5 heuics.
LBSTROIS MOL'SQUL I 11S
A 8 hcurs
LE PASSEUH DE LAYSER
SUPREME:SACIFICl
0,50.


Avis important
Nous soussigneAvocats des
colih6ritiers Petion Faubert,
avisonsole public, les Notaires
et les arpenteurs, qu'une ac-
tion en partage des terres de
. Roche Blanche ( Galets )
Plaine du Cul dc Sac, est in
tenlee au sieur Petion Fau-
bert, 16gataire de Fenelon
Faubert.
En cons6quence,toutes ven-
tes, toutes transactions quant
a ces terres demcurent nulles
et non avenues.
Port-au-"rince, le 2 janvier
1928.
S. Jean-Lonis, Ls.Montas, av.


Loterie


I'k I'(Euire de la prolertion
de I'Enilance
C( l'he ,de Porl-ai,-' rice
I.e meilieur emploi que vous
p)uissiez laire des etrennes
que v'ous venez de recevoir
est de vous procurer un billet
de la Loterie de la Cr6che
don't le lirage aura lieu le 15
janvier 1928, ainsi vous Lour
rez la chance de gagner le gros
lot.
Ces billets se vendent par-
I) i i


FAIILSI
OIIILITI


Parisiana
CE SoIi
IMPERIA, .(Suite)
G)SSiCl'TI"', .(Suite)
Entr : ; Balco : 1.0.




S o* C.l ... -q 1 ,,, u
c.




Port-auPrince -Jacmel
L'Administraltion (tiin6ralc
des Posies a l'avantage d'in-

ciabli pour Ils clinges de
cou rricies enlre Port au-Pri i-
ce el .,cnicml es ('nile en vi
guer ostes a r advantager j innerr
formet-r nle public et le Coml.


murce(I la u ille 1io lies rcs.
Expbli ionl 11 changes. de
Jacme Il -- I'orl ihine.n
,undi, Mercrcedi, V mdredi.
termedue e la malle 10 lirs.
Expedition 11 hcures.
Port an Prince, le 3 janvier
1928.

S


aumop a
DESCHIENS
^^^^^^A I^ 'BBoglobla.
^ is &^iw^te^f Em ^te pnsinfr -ru ini1tBme)..i
wtimaswoe ji.- .Admi. do.na l* H6pteauz de ParPM
Dafte am.. UsseUse. SaAM .$IJ .ey. PR as..m.


INIIFAC T UIlRERSI LIFE


1InsuranceCo'

Une des plus fortes companies

canadiennes d'assurance sur

i la vie


Eng Le Bosse & Co

H~w~aajWMr i


Colombian Steamship Un produit
d^P Arm Am,., ,I m DE LA MASON


.ujoupauy ,uc.
Le steamer "lartinique" venant de flew York,via
les ports du lord est attendu i Port-au-Prince le
7 janvier courant. Ii reparlira le m6me lour directc
cement pour Jdremie, en route pour les ports d
la Colombie pregnant IrAt et passagers.
Port au Prince, le 4 Janvier 1928.
Colombian Steamship Company Inc.

Gebara & Co, Agents



AVIS
Nous avisons le public et le Commerce qu'ti partir de ce
jour I'agence g'nerale de la HAMBUin; AME:RIKA LINNE est trans
teree a la General Agentur 'der Horn Linic.
Johs PETERSEN, OLOFFSON, LUCAS & C"
Messieurs Oloflson, Lucas & Co cessent aussi d'etre agents
de la Hamburg America Linie A Saint Marc, Petit-GoAve Iet
Jacmel.


ECAILLES de CARET


Malqjr e a I)aisse decclt ai'-

ticle, vous trouverez

toujours ic ineilleur prix


CI IEZ


A.


DI) MATTIEIS
Porl-aui-Prince


(In achlet (lojouis et a prix avaintageux, viel
pierres pr('( 'ItIses ct iliaiaii ts.


&C

or argent,


II


BAILEY
Scion so devise et pourui-
vant sont b ,d'a9,liser autant
quo possible les produils du
pays la maison BAILEY vieit
de perleclionner un' procedle
de conservation du jus de ci-
fron qui lui'conserve son gout
et son ar6me naturels ind6li-
iientcl.
Unc bouteille de ce produitj
qui replace en tout le jus
Irais, ccarte 1'ennui d'acheler
les citrons chaqic jour et le
d6sagr6ment de les presser.
Son bon march (une gour-
de la bouteille) et son eflica-
cite le recommandent surtout
aux caletiers et 'auximnage-
res poor punch, limonades,
connection des Aboissons ga.
zeuses, nettoyage de la vian-
de etc. ,;,
Essayez tHme (bouteille et
vous serez satislait de son
goAt exquis. -.
En vented au dep6t.
111313 Grand'Rue.


Remerciements
Madame Veuve Maximilien Ca-
nez, Mme Vve Nunbs, Mr et Mme
Edgard Canez,Mr et Mlme Valerio
Cane/, Mr et Mme J.Lelio Joseph
et enfants, Melle Juliette Sirvent,
Mr Max Caaez remercient bien
siDc.rement Son Excellonce le
PrEsident de la Rdpublique, Mr
le Secr6'aise d'EAt de la Justice,
le Rev. P. .Schdrer, lea Prdtres
du Petit S6minaire College Saint
Martial, lea Freres de St Louis de
Gonzague et tous lei amis qui
leur ont apport6 des temoignages
de sympatbie, & l'occasion de la
mort de leur regrett6
Maximilien Cane:
11 les prient de cioire & leur
profonde gratitude O


CO


Capital: Or I$0000ooo


Eug.LeBosse Co

Aaents Generaux


FirT


A. de Matteis &CCo.


II~


Representants pour Haig


1928


-w


I


111 1 II I -


I I


__ ___ __


_ m w


___


.Muo
- jk


__


I _


I


I


I









1.E T TIN 5 Janvier 1928


4I


donnerde la


Cn scene
Nro& thEasnie
Tuberculose
An6mele


La Cure d CLOBCOL 7'
****mIe la force nerveus
Srend *us srfs jeunes
"We luut Af 310. teilurW


&m~i# dM t* MM I.W"
I j lose


.~' I


C *

44..


force


U.rf,~t tnue '.O *vestNtaf
q., peut pre*snler is a4'p
thi .piee artlfglelle doet on
* parfIb ,omls Mlhid *,*e
er.thude capable do remple*
cer l tralstission
*li.-noime et td eivo nv.Io
Imee. disait-un, mqiglf, q1
aill touou ravonrtrll
w elle,. a meoal dd lella e
ur.ents r. oud a* oyoe oa
enuot larCtf aS* Ilf..
*** I r4*1 .- pIs""
Srmdllte .ii *o Pas
4" 'C'u
f a c e d u n o 1 0 -
*eoter, S rft i5 r.,A rofil-
to. 'est toujois m', ide
mir quo nose do wI* &a
prdffmce. "'.
D' H GOuyla.
Licem if *i uines.
Lautint de Ito fudif do
idccinm dPans.

tablllements *hateata
Grand 'PJz
Pwunin eI II116.It di Prts.
2. ., Va trKuwnrn,,. unri. s
Il..(et pls itsed .


------ - ~u'rurl&L.- -' A &~kII~~P


Horn Line
Le stchmer Marie Horn
y bt d'Europe et (4es ports
Mif*l1 est attend la capi
tale ig Oianvier 192I8etI route
ic dtfN'lur pour lingston,
ore&atfrt t et passagers.
Le steamer aMira, ,ve retonr
de Kingston. est allepd. ind .1
capital le 17 janvier 192 en ,
route le aeme jour pour I'Eu-
rope.prceant du tro.
General Agentur Der Hiorn
Jobs. PETERSEN


A ,ndre
Une auto (Nasb 7 pass,
gers. En tr.s bon Otal.
Prix moder.
e ,., Tklbonez popr conditions
6t Ao2 iiau, Dr ,Wicersham.
H6pital de la .d'H.IQ series
" Mukileengave).
.. *' .4


AvIs Changement |d'adresse
J'ai l'honneur:d aviscr, Ie Mme Vve lIie|Menos infor-
publicet le Commercecen par- mele pnblic,lesami et clients
ticulier, (que (un com11nn qu'elle a transf6r6 I r6siden-
accorl,et 6 partir de ce iour, ce de la rue ambrcalne au
Mr A; Santelli ne tail plus No 1367 de !a rue du CeDtre
part de ma maisoni de com- presqn'en lace de I Chapelle
merce. t Louis de Gonzagu .r Emi-
Petit GoAve, le 27 D6c. 1927 e Nelson son trek' se tient
JEAN RlCC/. 'I A la meme adresse;.


cmi
*' ,~vI
~us


~---~=_ zZ-;


kL TOMATES de BAILEY
soni encore ci
Venez prendre votr'1 part i
1313 Grand'Rue.


Panama Railroad Steamship Line

Service de fret et de passigersenitr.,
NEW-YORK I ry N. Y. RISrOBAL, LANAL ZONIet les PORTSjdeIajCO'fE
OUEST de I'AMaURlQUE du SUD.
el plus r.i)pide et le plusdirect service de transp)Oi'l d(ipassagers e tl dc fit entire Haiti
Its porls Elurope-ens via New-Yord et Crislol)al, Canal Zone. Isthme ti e 'anima
Voici la listed de nos agents pour les lprincipaux ports :c I'Europe :


Angleterro


Ecosse


France


MNrs, (w \V. SIE.I)DOM & Co -- 17 Jihwes St;ect, IV.EIIPOOL, czEN nII)


E- FRIIA I: :
Mirs. SIIELItIO k I: sent reprkili, s
>par les miak sni allies:
GI.ArLEY HANMEV & C()
21 RIuede la Rlpublii.l i
Marseille
llrnxu PERON & Cic It
j53 Qual Georges V
Have
.'IhNLxu PIpoN & Cie. Litd
Itueitd oHiin ~ vapenr
1fjF e s/Mer
lHERil|PtRON Cie. Ltd
9.~1Rue de Marais
Paris
I|:IltN I'RONx & Cie. Ltd
Rue le la Tranquillite
;Dunkerque
l. lit\U V'ItON& & Cie Lthd.
Hue it )v
Bordeaux


COPENHAGU IE
1) .'in irk
Mrs. E. A. BIENxx & Co.
21 Allecngade. Cop)- ahige
1,ENES
Italic
Mrs HENRI Cor & CLERSI
Piazza S. Matteo. No. 1:U
(Genva. Italie
CIRISTIINi. No(WivY
International
Spedilionsselskad
[HAMBOI'It(;. (;RIN.\Y
Mr l1. Vogem1ann
Ham)bou rg.erimmny
Gor'rouItcUI S\Vi; M EDER\
Nordisk Expircss
(Gottemin)urgc, Sweel.-n
ROTTERDAM. I10LLiN\i)h
Mr. H. Vogemann
Rlotteidam, Holland


0. 3. Thornoson
I t General Agent
Port-au-Prince. Haiti
Private Tele$hone No. 2525 General Office Telephone No.


', .
. ^,.


_-'i i,.. 1-- 1 --


----


L ser vloe ust assart ar deuxv i
Sut1 ari i mother, itg
'L1 Rnan i! fmfoteur, ^apteil$ -F
Prochainement un service rdgulier senr diabli entire Port-au Prince et 9l86
rare e t fiad come suit pour le service actuel ):
LUNDI De San Juan P, R. i Saato Domingo City 9an. m:
De Santo Domingo & Port-au-Prince 2 p.1m.
MARDI De Port-ru-Pr;nce & Sto-Domingo 11 a. m.
JEUDI De Sto-Domingo A San Jran P. R. I7 m.
De San Juan P. R. Santo-Domingo 2. p. m.
SAMEDI Sto-Domino3o & San*Juan R. P. 7 a. m. P
JDeoSao Juan P. B. i Santo omingo 2.3p.Im.
DIMANCHE De Santo Domingo &'S.n Juan P. R. 2 p.m. .


Cos10,ro
CI


Prix des Passages
Aller ,AU 4bretoarl
San Joau, P. R. & Sto-Domingo City et vice'et:versa 50 dol., SS'
Santo-Domingo City & Port- an-Prince et vice versa 40 Dol. 65
Port-ai-Pripce A San Juan, P.R. et vice versa 5' 4, ,O
Chaiue passa ger a tOt trenteL(;30J;)livres de 'bagage. Pour chaque|iv el IO lIe
eocedont, on paie;adeijtlll2 olo de Id valour totals da billet de passage.
Pour renase~gnnients suppldmentaires, priere do s'adresser a


Royal Netherlands Sle


C.


Pottoib-Prines 8aiti Til60home : i85.


4
-.5.


La Parisiennej



'IV1D les meilleurs el les .plus

renom Muies Souliers0



PACKARD, RICHELIEU,- TUA4NONZI


El d'autres styles


pour les deux sexes.


IMarque TRIANON
Les chi 1inni *ues (Id cette M trluc se tr uivent dans nos Ma- *
gasi s ) is lesI vrie.ice suiivaiites: C'ernis nioir,-.-Cha m0o is
I)lan l,-- Bleu extract.-Gris, Champagne glace,
dor e t argente
'endi atssi ije plpus re|HItk, costumes :le la Marque
BESTFIT*

Casimir-',Gabardine Palmbeach-Dril, pour hommes
-Nos Prix sont fixes, defiant toute concurrence-
-EXPOSITION PERMAMENTE:
Tenez visiter "La Parisienne'*


Franco & Vicejlte
Aogle des Rues des Inracles el Grand'lue


1


44


IL


L


i,


%.


-'I


I I


l I .- I II i




oy l Netherlamis
e t







SWest Indian Aerial 'Exress

Nous avons l'hoons ur d'informer Ie public quoe moua, ya ons i td Iam io.m.
Haiti deola West mldian aerial express. Le avions do citW CAapMgde9s lt t
Dftwt.r, toot pr6s du Baamin G6ral. Des autos moat iais gfati ifw 9EI Ul
p A P allr cet= iiau retour.


-r


VaI


. *


I


. M-


,.




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs