Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04651
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 01-04-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04651

Full Text


* ~1
/
V. /
'I)' J


,216meANNE N* 6289 POlT-AU-PRI
!A-i'T-A p f


Pe President de la Republique


gure, avant-hier, IMo tel-dc-Villc U f 5

de Port-au-Prince -au-c

SC'esM av biet. 4 heures avec ep avant du capot I'ori- le mticanisime ni fixe les attritl 1539 Rue du Centre, angle de la Hue des Miracles
l'aaprrmkiL .qutut lieu, flainwe bcolore. Sous les or- lions qui, essentielles a la cons- en face les Hureaux du Service Tecnnique.
lat hte I eisldem d u dres rapids des officers les tituiion des Communes, en Iaol t
L ibe de Irlat, rinauguraltion gendarmes rerennent I'ali- atissilto)l un centre adminislr.i.t . .. . ..
lidelle de ril6el-,e,.Ville .nmes en_- en _a auiqel se raltachent les dill Maison s'ocoupant exclusivement d'Optique et ouvous
SPort-au-Prince, le ea voiure prsidenielle arrive, rents services consacrs u ,ien trouverez les verres el les montlres dont vous avY be-
jonumenlt difi rue do Quai, elle s'arrle devant la I line trele de I'i(lividltil. VNTi E nN.R T N TI
e nous devons au talent de des gendarmes. Le Pr.sident I onvltlle e orm sne 1i VENT EN GROS IT EN ETAlt.
(tneur Georges Baussan de la Republique et Madame centl si. a .m u .Ill Nous attirons attention bienveillante des occaUistes
i don't I acuelle Administra- Borno en descendent accom- tou u sns .... 1,i.. le .. il Les prescriptions de verres cvlindriques ou prismatiques
lion Communale dolt du ie, pagn6s du Capilaine Laroche, la vie mnme de I'individu et peuvent etre executes en deux on trois semlaines.
justle tire, ire et heureuse Chet d'etat.major du Pr6si- qu'lI suive, en quelque maniere,
'avoir dote notre Capitale. dent el de quelques olficiers' touli4 les Mtapes de la carrie .. _
L s 3 heures 45, un batail- de la Maison mililaire, hufaInia . -*.!
lo de sla G. d', avec musi- l)'autres commandements st r oeul-tr e s que inaiste Munici- lioncomunale habil mentdi-
qu.e t dPapeaux est venu sc brefs se f on t entendre. Un UI co'iceplion queC u peu sli6d de la Capitale, qua depuis rige. htdi-
rag.r rue du Quai, face a iE- cliquetis d'armes brusque- aIc du r.l, des Co I s derniers t ips srtout, Sous l'#gide de Son r'X cellen-
di. Dana acour d'enlre, ment manni&e, les balonnet- ie1,.' pr, -I ins que Ion ne veuille nier ce Monsi',r la Pr/sido Borno,
9s bas do grand escaller, les monlent vers le ciel: les sc q ec equ l ividence.- s'elforce de ren- le Gouvernement de la4publi-
S Pra ent place, nombreux, gcndu(mnes prsentent les ai ltq (en y.- ne lcie Ia Sa16 de la Commissi.n mes et LA DeSSALIN.N ecla me solicit er rdire ryens. les initiatives les plus bran able, en d6pit d* s cla-
Qmmanale. C'est une bril- te tandis que routes les idles proportions moins vastes le c iureuses ou d participer, en meurs inl6res6es et de brava-
lkte assistance o6l lon dis- se decouvrent et (ue le Chel (ire des obligations comru- as encourageant, aux Stgue de hautes personnali- de FEtat salue. nales. Cela ne n'emp6chera pas ues de Iuacion individuelle et vre de rgniration aptionale,
!h .eei praniquent assistance so- en r .alisant graduneh avent les
Sdes modes de la politi- Accueillis par la Commis nanoins de reconnaltre que p enhance so en ralsant gradelleent les
.edu commerce, de 'En- sion Communale, le Prosident I'hcure est deja venue de consi-, ,e sos outes ses to;, 'es. E points d:un. pogra mne tlab i
ldguement, de la littlrature, et Madame Borno gravissent derer jratiuement le fonction- remearquer. Monsieur le chi. En posant ainu Ue s hases
dsMem bres de la Presse,elc tes degr6s du grand escalier nement de nos Met-nicipaiks, r i sident de la Commission d'un avenir qui sera Is justifica-
En haut du grand escalier, et vont prendre place aux tenant come de 'entc"ae e mm.unale, le Gouvernement ion des actes du prE.sut, nous
"5 a grande galerie cen lauteuils qui leur avaieut leur champ action prop"c, (1 Tppr6cie hautement et favorise. avors ha conviction do no ser-
trale s'est range la foule des r6serv6s au centre de la gran- est immeoue det nom mpose a de tout son pouvoir 'aspira- vir que les int6rets superieurs
S Personnages otficiels. de galerie. b que lucv de vent induit la rion de la Commune de ort- de Nation iet dWaier la r6ali-
On y remarque: MNI. Char- Et M. Charles de Delva,pr&- blement rsoudre eous es peu- -Prince une vie plus large, satin des wti aspirations
les Fombrun, Secretaire d'E. sident de la Commission pies engages dans les large s*pAnouissant dans une atmos- poponares. avec la
t.at de l'Inerieur et des Tra- Communale prit la parole. 11 voices de la civilisation. rhaEre plus tendue. Aus s l plus gras on s ens cap-
V ux Publics,M.( harles lonU- souhaila la bienvenueau Chef Peut-etre ne serait-il pas hours -.c aso inuence d A esn e o nbeos ni -
Ow. Secr6taire d'Eat des ,. I-, d eee I E.o aee... ... rtial doi

ia re d'Etal de la Justice, M. pagnaient. 11 remerca 'assis- t iemena I Admnraton d donner aux Munic alitcs Ensuite on se group A I'en-
.aille Lon, Secr6taire d'E- ance d'avoir r6pondu en si coenre elles sontremplies ja nc impulsion nouvell plus tr6e de I'6tel de Ville. L'Ar.
l't des Relations Exltricures, grand nombre a l invitation epar des uvres qui sont le irnit tsliquat A leur role s ri p o ch cvque de Port-au-Prince
le President du Tribunal de IC l a immune. 11 retraqa de sinitiauive priv6e et qui se liln et livers dans la ve so- rev(tit ses habits sarcerdotaux
Cassation le Pr6sident du tous les eflorts qu'il fallut consacrent A I'accompl ssmenit n. o ouie i ne C u n lo-u et entonna le Veni Creator,
Conseil dEtat, S. G. Monsei- pour arriver a la realisation methodique de devoirs sociatiux "iion s suse et v gs une reprircnt en clur tous
eur If4rre Cogliolo, Charge dc cette oeuvre de pourvoir pressants; les autres rentrent t identiques les Co munes les Prelats et tous Ics religieux
fAflaires.de laN onciaturedu Port-au-Prince d'un H6tel de dans les projects d'avenir qC formeront un veritable groupe- presents. Apr6s ceite hymne,
aInt-Si6ge, S. G. Mgr tonan, Ville. Avec une belle Olo- 1'evolution d finative de ce pays nient, une petile collectivist aux igr Conan,prenant le goupil-
Archevjqve de Portau Prin- quence, il refit I'historique do permit de concevoir et dont la inthrets similaires et qui, grace Ion et laisant dn nord au sud
ce el &on Coadjuleur, Mon- cette utile Institution quest rAaistoi nesauri tarel a un mode de recruteinent plus el du Levant au Couchant des
sineur Joseph Le Gou. et, une tois fa toue lespratique et plus en rapport avec aspe)rsions d eau bnite don-
seinu J p Le e faisance, avec outes les attr- rI e
Archevdque de Dara S. E. oe. e re, dien celle de buinsu,, y rattachlnt; sons- nos m(Vurs semrnt dirigees par na la Benddiction A I'Edifice.
Albric Neton, E. E. et Minis Port-au-Prince avai' a rcecr- traire I'enlance mnalheureuse alx Ils 1)1u ales1 Ics 1 s n-" El ti la reception danis,
t tre Pl4liltentiaire de la lie- cier le Gonvernement pour influences dtprimantes oi per- ra x. I. grand salle des lates.
Iubliqte Franc;aise Po I-au- !'aide et le large concours nicieuses de son milieu original Cette large conception des at- An champagne le President
.., rice t le a harg6 d'Affaires Iu'il ,lii a loujours apport6 el lui assurer I'apprentissage tri"uts co" .unaux n' chappe u a liepu ique, les hal tes
..de lha laion de France, M. en toutes circonstances. d'un metier; contribuer 6 la ceraineent pas a present ersonnalit6s q ui I 'entou-
.mbIe, M. le Haul Corn- P a n beau mr- fusion de linstruclion prnimaire Commission coniruunale de Port raient levrent leurs verres
massaire des Etats-Unis en ceau excaits par la Mus ie para creation du Bureau des au-Prince.Sil f ilit un preuve a la prosperitd de la Commu-
R lid Ecoles. centre directeur des Ills -vidente (it' Iiaut SOUCI du tie- a e ha Prineh-
Sot neJohn I. Russell, du Palais, le Secretaire d' lait tutions Coanmunales ct mater- voir el du profond civisme i ui ne de Port-au Prince.
eDialres Membres desCorps de i'intrieur pronona le dis nelles; employer les modes d'as- caractirise les cloyenis qui, e- Et I'on parcourut les belles
lplomalique et onsul,,lTre, course suivant: distance appropries aux divers I )uis ces quatre (ernieres an- sales (lqui torment I'H-tel-de-
M. e Doyen du Tribunal e .oupes d.individus; p.ropaglr inTes, coop6rent a la gestion corn Ville, chactin admirant sans
Premiere Instance de Port-au- Monsieur le Pr6sident, *a charitable institution de' (Ia inunale, elle s'otrirait dlus cel' rsrve leurs majestueuses
Prince, M. le Prdlet de Port- Messeigneurs, Creche; recueillir et prol(gr inposant cl bel diiee que nous proportions et le beau sty le
San Prince, M. le President du Mesdames, Messieurs, renfance abandonnee; assisted in tugurons en ce moment. architcturaldanlequel elyas
Tribunal d'Appel, des Juges, L'Institution des Communes renfance orpheline; crder la econnaissant tr lou- consruites;andisue
des Hauls Fonctionnaires des date d'une periode si Oloignee caisse des ecoles et les mutua- lours croissant qu'ils montret ot s la court retenissen lestandise
pal tements minisl6riels,les dans la succession des Ages, lites scolaires; entreprendre des dlans I exercise de leurs onc- s a tour ret
-Membres delnspeclion Sco- qu'il aurait fallu, pour rap .res post-scolaires, lout aussi lions, e ne puis que rendre, au notes glorieuses c literoiques
,* l ,M. ie danoine Richard difl6intes phases de son lrtantes et mlritoires que noen di Gouvernement,un hoea de 104.
i Cur la M mtropolitaoine, loppement se transporter, p s pr6c6dentes; enfin, pour tout nmige public MM. les Prcsi- Des rafralchissements, des
R enda Pre Christ, eSup- pense, I'aurore mline de' nire en un mot, envisager les (ent et Mcnhics de la Commis- bonbons, des pelits gAteaux
Rviere d Petrehristir, oup- constitution des Elats moder- diverses manieres de sauvegar- sin' cominuinale. Une pat im- furent servis. Tandis que par-
rieur du Petit-Seminaire, le nes Certes, vous ne vous atten- der lindividu conlre les al.&s pol ante leur revient des Iruc- it, par-la des routes se for-
FrereFerdinand, Directeurde dez point A ce que jaborde un multiples auxquels il peut eOre lueuse. r6alisations qui sont 9aient etquees uns et les
J'pstitution Saint Louis de pareil sujet don't 1'ampleur de- en butte dans la lutle pour la I'heureux resultat de cetle pol- res liaient conversation, le
stouague et de nombreuses passerait tonsid6rablement le vie, voilA, il ane semble,quellues tique nouvelle d'organisation m autrs .iaent conversation,
autres personalities offi- cadre de la solennite de ce jour unes des attributions les plus thodique et de proegrs inslaur Presidct Borne. qul durant
1 eiells. etme vaudraitla mauvaisegrAce importantes qui, dans le prn- par le (Chc actual de la Nation. tout le course de la reception,
A la barriere d'enLre, la d'abuser devoire presence, sent etat de l'humanith, doivent Je joins mes plus chaleureu- eut pour chacun un mot ai-
Cnommission Communale at- Envisa oqnsl'Institutioncomn- tre le constant objectif des saficilations A celles qui ont mable se dirigea vers le bal-
tend lePridenl de a Rp- munale aas le present, telle Communes et qui peuvent se etC adressees A architecte Baus- con situd I ha taqade Oaest de
be lrd d l qu'elle doit lonctionner dans resumer danscette seule et belle san don't le golt avise et la scien l'Hntel-de Ville et admira pen
bi o I p i radiese, une democratic. Une pareille expression-. ASSISTANCE I T II profonde reqoivent en ce dant quelques moments le
; i1 #6-m1idi q s radeln se-. tude conduit inbvitablement a PrlIVOYANCESOCIALES.C',st 14ur u ae cons6cration nouvelle, beau panorama que la magni-
b eil ui decline deja I- tlllecopcsjp finale que toute de IA que dEcoulent routes les apres setre d6ja si souvent ma- fique trade de Port-au-Prince
;-- .'( bas vers rIorizon ou lazua mniuh oie de prosperi- lois de protection qui existent nifestes ldans d importantes cons rc a vu
du c else contondavec l'azur te estun puissant facteurdestinC chez les peoples parvenus dfja tructions de tout premier or- r a. r
Sde la mer, 6claire de ses der- A modifier avantageusement les aux degrts supnrieurs de la Ci- drc. Ces 16licitations vont aussi II est res de six heures et
Snipers beaux rayons le monu- conditions Economiques de la vilisation i tons c ux qui, d'une facon ou le President de laRbpublique
Sen- et aux lines A la lois so vie social. Dans notre d Mis, sdt 'uUie autre onut apporte leur eti Mme Borno vont se retire.
abres et Elgantes, don't I'ar- cette Institution a reten de Monsieur le President, p a construction de ce Suivi de la loule des Person-
S utre se rapproche du bonne here attention du L6- Messeigieurs, monument. nages officials, le Che de I'E-
et oe Iar faade ,gislateur. II en fit, dcs l'annoe Mnessegneurs Vous pouvex vous fliciter, tat gagne la sortie. Le b'tail-
.a- ... i et dotllaid i aies 1805, s un des rouages de notre esdames, Messieurs Messieurs, de u'avoir pas perdu Ion de la G. d'H. rend de nou-
Staestux ilers se- system d'organisation adminis- Quelque sentiment que puisse vote journee et d'avoir fourni ~ veau les honneurs, la Musi-
C e-gaiement a la vive clar- trative. Mais il faut reconnaitre faire naitre en vous cette breve vos concitoyens, tant de Port- qu rejoue 'a Dessalinienne
C "- daupr. imm~diatement qu'un 6Igisla- esquisse d(les obligations essen- au-Prince ue des autres villes qe Prjudent [t Mme Bornoi
h i gt4 aheures 1/4. Au loinu lioa complete, E6dite par rap- tie les que jattribue a la Coon- de la Rpu hlique, des preuves Le Pesidentt Me Borno
rsdai4 an averthseur sono- port aux nEcessit6s que corn- mune, i1 m'est particulibrement non 6quivoques de votre ardent reprennenD pce dans Lauto
Srece l de I'anmt du Presi- porte la vie des peoples mio- agreable de: constater que mes d6sir de r6alise les5rn qoedoit qum s'Eloigac aussit6t,
tl S. a vuila bient6t dernes, n'en a pas encore regie vues s'harmoasent avec les ten' se proposer te1 ;Adaiinitaia- La c nrranie avail pr fin.


...a rev. avat-hia voc s
plaisir qui 1oi fabsat ouTvr .d6-
mesurement le peaui*Vlo
1leItesM I jialwa r . .
!asaU l- 6t cot :
lance high life etql qimc Itrle
!im d'applaudaame Wen-
reusede revivre doe.
troublants do cotte 6 dpoqde
lointaine oil la tCouor -d
Icon Ill eblouisuai4 pM
son faste etson luxe 1x.
... a vu, au dernier e.be
concert offer par 1 iqm e
du Palaiu ; Cab esr
des gene sagiMt W AllW -
ment, parlor haut, oeG nner
enfln un tapag. qui.emptlhait
d'entendre la musique., ,t.
... verrait avec plaisir leoqgens
garder le silence pendalt 1texet
caution des morceauxs er si 'on
vient au concert c'est pour en-
tendre de la bonne unmique et
pas pour autre chose.
...a vu qu'il y avait loule aut
representations populaire of-
#a1 ..as 1 A I- f. & I u I n U


rer s gr ais a il s o ugrp u a
Parisiana et a Varits. Le rave
et bon populo applaud amA
reserve, des d maluias
des deux pited, lea l s
plants qui leritaetsei
s... se demrande s'il .
point uequequ'avan,, t nr
de temN eol tms,


bon penpe Iat au
cinema e il sermit frt probable
que Sa lui feraftdubi"eetchan-
ersraitses idfes e ft ie66utumes.
n dirs pet-4tre que NOTHE
(EmL r.e vot-pmwph*-1 que
Ile bout du nez qu i loge au-des-
adua.; dmaki i dioi que ca
ferait, peul-6tre, du bien.
I ---- ,,,_,, ..

Les fetes
) DES

er&2Janvier
Les ftes nationales du iler et
du 2 janvier se sontd6roiuldes
avec '6clat et Ia sliesse accoutu.
muds.
Les rdceplions au nPlais Na-
tional ont 6t des plus billante.
'Tous les Membres ,deo orpe
constitutes, du Corps Diploma*
tique, du Corps Consulare, Mles
Hauts Fonctionnaires de I'Ad-4
ministration publiqne oat 616,
le 31 d6cembre, presenter leours
vaeux au Chet de I'Etat.'
Le ler janvier, une brillanle
et nombreuse assaitance.omplis.
sait la Cath6drale ou fat chanto
un s Te Deum ) solennel sauquel
assist le President de sla R pu-
blique entour6 des Secr6taires
d'Etat. Apres la c6r6monie reli-
gieuse, ii y eut grande revue
militaire au Champ de Mars au
courses de laquelle le President
Borno decora plusieura jtn-
darmes.
Dans rapres-midi, le Champ
de Mars fourmillait de proe-
neurs et, dans la soirke, la fooul
plus nombreuse encore pasial
au beau concekt4e, ls Mique
du Palais et aux representations
cinematographiques populaires.
Le lendemain, les f6tes repri-
rent et la liesse fut ausai grande.
Les Vnfants, en grand nombre,
pardoururent les rues et lea r6.
jouissances publiques se pour-
suivirent tres tard dansla nuit.
Les cinemas eurent encore un
beau success.
Lentement la toule de invi-
tes descendit le grand escalier'
tandis que routes les torched.
res, les lustres don't les cau-
vres rutilent aux plalonds,
toutes les tulips lctriaque9
sallument et illuiim ent 1W.
, I.-I"'"^ ^^^ ^^^^V V^


li0meat MAGOh01RI
- DIR"ECTEUR
1358, Rue Am6ncaie, 135
TELEPHONE N* 2242


P-

4.',
I-

--.4. '4 '
-~ ~b,' ..q.M, -


fl
p
'4



a












































"I
Al
/





~.






p
I.



4















4f'
~'1


_ ~~__ __ __


4 '
;S
'<+" '


t


rp -ink -r.


f;







vier 1
MATIN2- 4 Janvier 1T8


~$' ~..


La espolrs do
X.1rtand pour 19i
PARIS Interview6 par
groupemnent de journaux am'
camins, M. Briand a constant
progres'acquis en 9W27 dans
sapprochement des peuples,
minu'ion de 1'espace spar
lea continents notamment er
'TEurope et I'Amdrique. II eni
.gistre avec satisfaction le d(
accru aux Etats-Unis et en F
ce de proscrire la guerre et
prima la conviction qu'un a
*solennel proclamera bientbt
mitid perptluelle des deux pa
J'ai conflance,a-t-ii dit, que 1
marquera une nouvelle ht
dans le d6veloppement de I
prit inlerinalionrl et larbitra
pour l'organisuiion de la pa
La randonn6e
de Costes et Lebr
LIMA ( Prou )- Dieudon
Costes et Lebrix les aviateu
francais qui ont franchi I'Atla
tique sud complent pour la d
nimre parlie de leur voyage s'a
reter a Nouvelle-Orl6ans, W
shinglon. New-York el certl
nes villes des Etats-Unis ava
d'entreprendre le raid New-Yo
Paris.
Ph.sde rhision desdelles de gueri
dil M. Kellogg
W ,'uUN1ToN M. KtIlogg
diement lea bruilts suivant le
quels les Elats-Unis accepted
raient la In vision des deltes d
'T guerre concurreminent avec I
Plan Dawes.


missite di Jgoe Grkvy Jean
A la suite de son temnplace
meant come Juge d'inslruclio
rer Jgege Lescouflair, le Jug
rvy Jean a remis, au PrOs
dent de la Rkpublique, so d6
mission come Membre du Po
voir Judiciaire.

Bllleti. de Notire Dame
di Perpltiel Seeour
Nous avons recu le fascicul
de Janvier de cette excellent
publication religieuse qui s'&
dite au Cap.
Le ommaire ti:'s int:res an
comporte les matisres suivantc
/ Bonne ann&e,-- Noel,- Pren
du Cure,- Ce qu'elles lisent.-
Ordination de prdtrisba. Mtr
d'un pretre.,-e c. etr.

Le phare de Colonmb


,.,-.


Le ComitA de Direction de IT'- cielles.)
union I'unamdricaine sa annonc
que bient6t sera erig6 i Sb-o-o-I
mingo tn monument colossal La reprise de ((La Fille
A la Immnoire de Christophe Co de I'Emperenr i.
lomb, sous la torme d'un phare C'cst ce soir, A 8 heures,
qui sera le plus grand du monde. Parisiana, que les acteurs dc
Ce monument, A I'krection du La Renaissance ) reprennen
quel loutles les nations seron I in- < tiles A conlribuer, coutera 4 un si beau success A la derni6tt
millions de dollars. representation du 28 d6cembn
ecoul e.
< La Renaissance ) redonni
m aussi, au course de la mnme soi
C minem a r6e, la d sopilante cont6die dt


%0 a. J L a a. a. %.a

populaire
C'est apr6s-demain, 6 janvier,
f6te des Rois, A 7 hrs. du soir,
qoe Parisiana donne sa soiree
eminmatographique populaire
offerte A la population par le
D6partement de l'Interieur.
Un beau film sera project sur
rI'cran : a Monte IA-dessus. >


A
e
t
t
e
e
e
e


Massilloi Coicou, a L'Ecole Mu-
l it lie ) qui fit lant rire.
Ce sera donc une tIrs belle
fete a laquelle, certainemenl,
personnel ne voudra manquer.



S i o" n'T It *I I ". n "
'* r ;q
.' * N


T)ERNIERF


dc


Se mouv eomont s6p
Utite on Alsace
PARIS--A la suite d'une p
quisition failed le 21 dk'cenm
au course de laquelle des do
-. Ioenlsont i t saisis revelan
plan d'une organisation mili
tr et politique s6paraliste.La
lice de Strasbourg a arretl
autonomistes d o n t I'ex-al
Falshauer.Les journaux appi
vent les measures vigoureu
prises par le gouvernement p
t mettre fin A agitation auto
miste menaant l'unit6 notio
le et troublant le rapproc
ment Iranco allemand en raise
des ramifications de cette or
nisation en Allemagne.


S Nouvelles

L'P STRANGER


ara es inondations
au Maroc
ier- k1t-\,AT- Les inondalion,4 ( Iil
bre riavagntenn ce moment le nord
t'u- doI Maro.' prenaient aiujiur-
t le dllui les proportions d'un dhsusi
lai- Ire sails prci' ent'Il l dans celle i r
pI) gi(l. Apr's avoir cess pendanta
12 qluques heutes,fa pluie a repris
bb6 tortentielle. Quaire cent miles
rou d'une des regions les plus ferti-
ises leshont sous I'eau. Certains en
our droils commune Onezzan sonl coni
no- plimcnienl isols et les commu-
na- nicatiois ne sont maintenaies
he- (tails nonmbre de localit6s quga-
son vec Its plus grosses difficulties
ga- par hateaux et aeroplanes.
I *' pIptu!alion lu rque
mallraile iiI aiaiciair
8 iiEYROUTH- Le raid du co-
un lonel Antoinal vers Ilanoi a tt
i-, inerrornpu par suite d(une ava-
Sle rie h I'abroplane que la teImpile
S le constraint i alterrir denx lois cn
di- ITurquic ou les auloriles arr616-
-ant rent I'avi+.leur. La popuhulion
tre lurqueii e Messine mall'aira lI'a-
ire- viatlcur el Iotenia de bi filer il'apl)a
isir reil.
ran Les inondations
ex- en Alg6rle
icle ALGEI' 2 Les inondations
I'a- qui sevissent actnellement en
ivs. Alg'-rie ont cause% de nonveaux
1k28 el graves d6gals. I.e poni de che
ape inin de fer qui trav erse
es- la r i v ire r Hiabra a lW eni-
age porle et les communications ler
aix. roviaires entre Alger el Orain se
Irouvent de ce fail interroim-
pues.Plusieurs aures points soot
Ix serieuisement inenaces. I)'apr'es
inI les nouvelles qui parvienneiint
urs' des regions sinislr6es, les drgAits
an- occasionnbs par les inondalions
ler au course des dernieres semai-
ir- nes alleindraient pres de 300
'a- millions de Irancs.
at Pour Ia mime hours la lol
nt de la guerre
rk PARlIS-Les ngociations fran
co-anmericaines pour le renou-
re, vellement et I'slargissen4nt du
Strai(6 d'arbitrage se poursuivent
a favorlAblement. Les Elats-Unis
.S- sonit #galemen t proQs 4 n6gocier
avcc lI France un trailed met-
le tant la guerre hours la loi A con-.
le (dilion que les quatre grandes
puissances puissent y adhdrer.


Slne declaralion
Sde li Yvan Thomas
Nous avons recu le 27 decem-
ie bre dernier une letire de Mr Y.
i Thomas dans laquelle it fait la
d6clavation suivante qu'il nous
u demand de rendre publique:
( u Certains journaux de la Ca
Spit.ile, en'r'autres a Le Temps
et ( le Pelit Imparial)) insi-
nuant que les idWes 6mrisesdans
rs ina brochurette ((Intervention
le amricaine et la politique du
te li'.sitnc:t Borno)) don't je vous
- ai ad ess&e un exemplaire, sont
d'inspiration ollicielle, cela, par
it ce que je suis le neveu du mi-
s: nistre des Relations Exterieures,'
le voudriez-vous taire savoir de
-- nma part que rien n'est plus in-
Ce exact ct ne revcle mitux corn-
l)itn1 certain politicians man-
* inlt d'esprit d' observation qui
pre>vient les inferences superfi-


An C.Prle Bellevue
I .,yeuse et nombreuse r6u-
nion mu "'ertle llellevue, jeudi
dernier. II s'aRis.ait (de la reep-
tion q(anewlle e dix nouveaux
lUoinhbis tii Cercle. C eont :t
IMM E.hniitrl Ktnol. 'Kolisky.
I.. Il 'll. I.ic((iles 1 MHom 6 lit.
IN'rP Rwre. -n1oiine B'iorl.
.llI 1 ,Ijl. l1. M tMllhon. Illon r,
del Verleitil. Georql's Wi cr fils
D Ins Ii granmlh-a slle d P fe'es
Iril!:aimmenl il!ntlinbe. d aini-
hies dlisoelrms 'foirent prtnonces
nit nmoin"n du Chlinpagne tra-
diiliiinelMl


Ei I'honnuer dp DlilO. In Folle
l.i Ligue hai'lienne des I)roils
de I'lomme el di citoven nonus
a failt parvenir une invitalion
aiux inanifestalions religienises et
patriotiques qui auront lieu le
vendredi f) j[lnver 1928. Pe i'hon-
neur de D)file-. In Folle, quii i
accomnpli le 17 oclobre 18061l e
Iel ncle de piel1 paliiotique el
dte charii6 chinlienne qute I'l's-
loire rapporle.
Le malin, d(s 6 heures. des
prieres seront diles A 1'Eglise
Sainte Anne el ta 10 heures une
seance lillr ,ir'et I arlistique se-
ra lenue A Cin6 Varities sous la
pr6sidence de Mr J6remie.
Annuaire Itlephoniqne
La Direction des T'r6graphes
Terreslres aretnis aux abonnes
un nouvel annuaire telephoni-
que coquelttement Hdil par In
Conipagnie lithografique d'HaTlit
don't les travaux r'marqilal)le's
lont I'objet de 'admiration g6-
n6ile.
: Par cet annuaire on se rend
compete que le chifire desabo'i-
nes a sensiblement aingmenl6.
SII est A souhaiter qu'on arrive,
le plus t6t possible, A une dimi-
nution du taril d'albonneneint,
ce qui sera profit pour tout le
monde.
Un souvenir A eanserver
En souvenir des visiles que
se sont tales en aout et en <(6-
cembre derniers les Presidents
Vasquezel Borno. une jolie carte
postal a Wt6 6dilte par les soins
de la lithographic Lepervenclie,
deSinto Domingo.
Celle carte reproduit les pho.
tographies des deux chels V'E--
tat encadr6es des dra"nlit'. t
des armoiries des deux i0LmH-
ques voisines.
C'est un travail lait avec art
et qui fixe un intlressant point
d'hi~toire.


Priant 1o nora
iRA





E vente ': Ia Ilharmneir Cenlrale. Phnrmacie BPmu'rino,
iPhrularnie Tlh'i ll. Pro'l-.n Prince.- Thinmolon
Brulti, A .I(r6emie et c(ms toutes Is honnes Phar.
lillics.


V I 10 ld'une propri6, sur Ia.
V cnt quelle se trouve une mason
anI-dIlsso:!s de Ia mim-e i prix. en maonnerie eten ter.sise A
Petit GoAve rue Mont Lh6ry,
1n vcrtu d'nune obligation ci devanTirue Tonnerre,A Iex-
liyiotl6ehie,. passe iau rap. tremile nord du March6 ou
port dc Me Suirad Villard et de la place d'armes,mesurant
sou conltirc, nolaires 'i I'ort.- rentee cinq pieds et quatre
an I incc, Ic 1 Scpc'inbre pouches de facade de I'est A
1911. dc Icux'jugemicnls con- I'ouesl sur une profondeur de
tradicloiet cilen reniliis par cent cinqu(ante neut piedsdu
le Tribliiunl le lIr'e Instance si(l au nord(ethlornee au nord
Ie orl i I'Prince,. Ic 28 No. est par Sophie Percin au nord
vcnmbre 192lel le, 19 juiin 125.i) oesi parles hbritiers Vallery
(d iin arl conlrIalicloirelinitl 'u Sud est pal la veuve Planto
rendu par le Tribuniall' )pelci et au sud-ouest par la rue
de iirt au Prince lei2 O)cemn Mont-Lhry;
lhrc 19.7, et t'iin commiand'e- 2o d'ulle propriety, sur la-
menil dleme-re inltrtiiuxenxil quellese trouve une maison
sera pioI('tl, par ie ininist're en maonnierie et en ter, sise
d(MeMr Louis Vilmenay, no- a Pclit-GoAve, A l'angle des
lai' iri re is ii e li cllet, en son rues Saint Paul etlSt-Anloine,
chide si-c ai Porl-iti-Prince, allenanie A la propri61t de
sie ih.inerlon Kiliick, ci-Je- Mine Eugene Crrdve-Caur,c*
d(i 1.laiivicrcoriai eu- gt.ez et a celle des hrtiers
is el dtlmic d(i in iliii, A li de Mlme veive Snimedlt nesu-
vcnile at il is ollia:it ct der- rant quarante sept pieds de
nljcr euihl&risseur: tade sur la rue Saint Paul et


Lisez ce qui voiis interesse



D EPUIS le 15 Decembre 1927 nous avons 6tabli notre


MAGASIN a Port-au-Prince, Rue Bonne-Foi, 220v


(Ancien local commercial de Mr PAWLEY). Et ayant

pour but le ravide credIit de notre nouvel etablissement,

nous mettons a la disposition de tous les commergants

d'Haiti, nos Stocks de i handises reccmlment request

a des prix raisonnables..

Yous 6tes priA 4ne nou viqit *r, ou de nouq crire;, nous auron le plaisir de vous
recevoir, ou de vous rdpondre en vous envoyant nos listes de' prix et nos conditions ) <
g9udrales de vente. Nous vendons seulement'en gros:


Tissus de tounes sortes, Faiences,


Mah8 riels d'installations hyqi6niques,etc.



De Gusin &io


- - - -- -~--- JI. a. ..~. a-- .e L~ I-' U . n .


iezi.all o ii I Chaise, Dodines, Glaces, Tableaux, Lits, Carpettes
-... i ULavabos, Grand assortment articles pour cadeaux


a..,.,' -~


=iRir re :t:C


Les Assises
C'est le lunli 16 janvier pI-.
clh.in tue s'Ouv'ir.. au T ib) I-
nIIl ide I'l Uliere Instance de
l)rl-.u lPriiinc la )premitere S'-s
simn criminllelle pour L'anime
19)28.
Nous avons pul)lit la lisle tdes
0onms qu1 i ont etc dcsignis pour
Otre jur s. I es avocals d'olli'e
out 616 choisis par Ie DoyCin el
la mise en iat (dtes alliiris qui
(1oivent tOre enlntliies par les
Juges populaires est piresque
coinpleemeni acliev~e.



Parisiana
CE SoIR
IMIPEIBIi \, (Suile)
(OS.SI"'T'E, (Suile)
El nirde : 0, )50; lalcon : 1.00.


SLe Purgatif idealI
cst IaI

PULEd DrDEIMUT
147, Rue du Faub. St-Denis, Paris
Facile & prndrr,
Ne nicesitant aucun prparatf,.
selk a provoque jamais de digilt.
Supprimant l. dike,
ells as dlits pa Is malads.
N'exigeant pai do rope I la chmabm,

dt Et, pr cnMiqV, mPul cr.
DOSE CXATV & 3 PiluI
LAI I, 1'ulePu


41


t I


---~ -- --- -- - I-I.------L -~---i--R ---- _- __. _--


r2a


.. .. ii II I n i


1L-~L 1- 7--- 1-- ` -~ I ,_


* '*w>


Sorie-. dl, Ud'derint d'Hal i
I. 1 Socie' de m n ecine it :ili
nous ai I' il I p i:isir de nous ti.
vo(t)cmr son lluilcin qui conlieitl
d'ili'ressatiles malieres surm I
traitemeli de I'oiphlaiilie-goio.
oC Ci iIcv parole I)r EIb:'rl sur I li&
pillil--iiiil eiiiln )ar let 0 l It i -
rand. su Ir les rt lalinis vxishttiil
enti' It s I \'lovers d i ink'clionpt iar
le I)r Th.( il. slur I'luiyglcaie
scolaire [iar Ite I)r i\' son.
Cc nmiilro i lpubli; (,ialemtinl
Ieproces-verbil it dle lin odiiic
s'-ance de Ila S.ci1 &lie l MWctl.
cine et d(liverss pieces tite sa
correspondlilice.
Nous forintilons istles vi(ux
pour le succvs de celle iuile as.
socialion hailienne.


-^




I



LE MATIN -- I


jI nvier 1928


. 1
/
V. 'I .-


trente sept pieds sur la rue St
Antoine.
3o d'une 6tendue de terre
de la contenance de six car-
reaux t&dVndant de I'Habita-
tion Couris, situee dans la
section':rurale de la Riviere
SMche, C.ommune de Pe.il
GoAve, ainsi que les Usines A
te,qui s'y trouvent etablies.
Tels que ces immeubles se
.ppoursulvent, conWortent et
Oilendent,sans autiune except
Uon, au-dessous de la inise 1
.prixqul, etait de cinquante
Six mille six cent quarante
dollars;
S, Aus requdte, poursuite et
*" diligencede Mme veu-ie Au-
.gusteAhrendts, nee Creitnne
LUvdque, proprnItaire, demeu
rantlet domnicilie a Port au
prince, du sieur Gustave
Ahrendis, proprietaire de
meubles,demr.eurant ai port-au
Prince et domicilih~ Ilano-
"rvre, Allemagne, du s!eur 1' i-
hein Ahrendis, pioprictaire
de meubles,demeurant a Port
au l',ince et domicile aI Ha-
novre, Allemagne, de la de-
u.oiselle llenrielle A!,rendts,
propriblaire de nicubles, de-
meurant Ai Port-au-Prince el
domiciAie a lianovre,Allenia-
gne, du sieur Auguste An-
rendis, propri6taire de meu
, *'' blues, demeurarn et domicilie
a (fombourg, Allemagne, du
sicur Erich Khuen, agissant
comme tuteur Ipgal de ses
entants mineurs Erich, Vic-
tot ia-Louise el Carl Albrocht
Khuen, issues die son marriage
avecl cue Ida Ahrendls. pro-
prilaire de ntub'es., demeu-
rant et doiniti e a Slut ,a d
Allemagne, du sieur Fre:
Schmid. agissant (omme tu-
teur legal dt ses entants mi-
neurs Marie-Louise el Louis


Ferdinand Schmid, issues de
son marriage avec Louise
Ahrendts, proprietaire de
meubles, demeurant a Port
au Prince et domicili6e
Stuttgard,Allemagne du sienr
Hermannn Alrendts, proprie ai
re de meubles, demenrant et
domicilii a Brunswick. Alle-
magne,du sieur Robert Stark,
agissant come tuIteur l;gal
de ses entants miners Ella,
Wilda, nneltte. Ilobertet Ma
rie-Claire Stark, issues de son
marriage avec Ieue Wilhelmi
ne Ahrendts, proprietaire de
meubles, demeurant A Port-
au Prince et domicilie a New
York (Etats Unisd'Amerique).
de Madame .1. D)aalder junior,
n6e Lily Stark, diment assis
16e et autorisce de son dpoux
Il sieurJ. Daalder junior,tous
deux proprietaires de mcu-
)les, demenrant i Port aun
Prince et dim:cilies m nster
daml, ilollande, viant tous
poir mandl t i, c le sieur iler
maiimi Pilpe, comptable de
metrant i 'Port au f rince et
do( iiciflie 'i Kiel, 'AlIemagnc,
pour avocals M1" Ilioia MIe
l)rainchle (Il ]arrcau de Portl
au Prince et Joseph I'amea ii
de celui de Pclit (Gotive, a\ec
election de domicile aux ca
hinets respeclits des dils avo
cats, sis. pour le premier i
tortl ai Pliince. rue Da);. I s
Destouclhes 234, et, pour le se


cond A Petit Goave,Grand'llue,
74.
Contre les6poux IJoseph .eJ
rome, la femme nee Carmrlic
Tess'er, propriblaires, demeui
rant et domicilies ai Petit (t 10
vc.
Pour plus samples rensci
gncients, s'adresser 'au nolai
re oi aux aivocats ci dessus
nommes.
Port au Prince, le :1 Janvicr
1928,
L. iio MALi.:utANCnni.

A louer -
Boulangeric en bon 61al.
Fojr 20 pieds sur 17
Construction ; 1" Halle 39
pieds sur 25.
2 AppartCment 1.5 sur 11.
Ancientie boulangeric Peters
Place Panlthcon entiree
d'allaircs.
Port a i Prince, Ic 28 Decem
brc 1927.


BELLE POITRINE
o deu mote p r I
PILULES ORIENTALS
w amlesl qul dveviof sf-
mlsu t *rmue, cousituel o M**u.
o facent le .. I .. silsiamma
ptalOh ol do ,e, 4I ashad
I peSdeuz embonpoint.
4 I LJ.ATlN146. fSMi rt M ltts,
[I'Is j Iir>i AI., i IN it tut
I 9..C)t | ), irnaCIU.L


----


Dr. Bengue, 16. Rit. sawi,. Pdris.


MANUFACTURERSS LIFE


Unsiisiiiace (Jo

|nb sdes plus fortes coiinagnie-
m ai. 'NC 0,i* ?

$Un8 d^Iesil palus^V ^fotes^^ companies -* H3


NOTRE LISTE SPECIAL POUR LE


MOIS DE DECEMBRE

*ous prions instamment nos amis et clients de bien 4tudier notre list,
qi etIt aile i des prix sp4cialement rddiims en vue de hatter noire liquidato;.3
S Mail les prix sur le paper quand-mime ne disent rien,c'est pourquoi Aous.
-conseillo sa tous de visiter notre permanent exposition qu'd ,'est qup de
nouveaulds fraichement arrives d'un golt ddlicieux et i des prix surprens ,l.
LarWme e calicot percale ,10 'Popeline soycux pour garni. Lhemisette blanche 1 2
Lalicot fin pour lingerie 1.Oo ture costume deo gareonnot, (einturon pour bomme s "2
4 doefamille 1,00 bleue-rouge, blanc-jaune 1,00 Mouchoir pr hbm.blaL.c da. ,(
Calcot pour chemise d'hom- Gabardine couleur pour coE- Mouchoir contour 5 *0
, do nuitt '.20 tums garMonnet 2,00 Faux-cout dur, et mou lt
" ouk percale 1,75 Reline franCaise demi-deuil Faux-col couleur douz. ,
aunllie blanc fin 2,00 et couleur 2,50 Cravate couleur lautaisie 3.l>
Percale souoteu 1,95 Poile erle demi-dc uil 1,75 Cravate tricot sup. 1-00
i llcot dpals moyenne larg.. 0,80 Et mille autres sortes do toile Chapeanx paillb pr hi. 4,5,t, 7,'0
TOi*.qaur chemise et calegou Chaussette til d'entant redouth 1,25 ( Faille nolle pour hor. ti.2
homenel*etifai 1,20, 1,50, a iil'plus sup. 1,50 >hap.laine et teutre8,10 et i,5i
*,75 *dtpuIrdes Chaussette d'enoant pure Chemise franq.sup.devant pli7,bo
Sla ameix voile ceuleur lil couleur cuir 3,00 u mille plis le veritable 13,50
a demseisa 1.25 Mi-bas cotte pourgarcor net It,7* Grand choix de casimir
Voilo could. trbs sup. a:aes. 1,50 Bas cotte couleur 1,501 anglais pure laine, & carreaux
fRatne cou!eur 1,25 Bas cotte fil 2,50 et a rayure blanche
Voile couleur a mittes 1,25 Baa lil pour filletle ',1,75 Serge bleu-marin puTelaine 1
Voile a flour 1 ,25 Chaussettleenfant & jour 1,00 Grande servictte de toillette
Voile couleur sup.; 1,50 Bas merceiisd couleur 1,00 tr6s ponge la douz.1t,18 et I
Voile demi-deuil 1,50 Bas trs fin 1,:5 Bonne quulit6 de tlanelle2,4,(,0()
Voile:de line couluargg':t ,50 Bas eoie tout could. 3,r0 iNaippe blanc 3 et 3,50
Voile.soyeux couleur, .,50 Le lameux drill couleur 1,30 Damass6 pour maLelas d.larg. 2,50
La. famous indienne tran. 11,10 Drill supdrieur 1,50 Couverture piqu6 couleur 7,50
Ponge coul. et demi-deuil 1,20 Kakyblanc sup. 1,50 et 1,75 Tapis cir6 booDe quality 2,50
Toile ameablemen, *l1,20 blanc et jaune;trns sup. 2,00 V61itable toile A drap pure
Voile couleur a joli,deseio fio 1,75 Drill cassinette t,00 lil larger 2 114 aunes 10,00
Voile a champagne ',75 Cassinette double largeurd 4,00 Toile a drap largeur aunts 2 4,00
* Tricoltie sup. demi-deuil 2,00 Drill blanc sup. 2,00 Cottoo.a drop larger aunes
Tricotis) sup.adeoseianouv. 1,75 Drille noir uni sup. 2,00 2 quality recoi.mandable 3.50
CbhaWmeae demi-deuil 2,50 Gabardine cr me' .... 2,50 Diablement torl tup.1,,t10et 1,20
Trotio e a barre 2,00 Imitation flanelle crAme 2 'e 2,50 l o ge A hi 2r ,(t0 o,(
Voile a barre8de soif 1,75 Drill sardsie qablitd extra 4,00 Orgbndi suisse blanc.trs fin 2.50
a fin blanc .aourd et&mitte 12.00 Dlill igrisuni 1,75 Nanhouk suite 1,75
Voile fin blanc et A; car. "2,00 chanloung pure til d.'larg. 6,00 Toile blanche A baLre et 6 car.1,50
(retonne sup. a dessein nouv.1,5t Drill blanc pure til 6,00 LU giand thoix de toile Loir,
Grepe marocain tout soie could. 4.0 Chaussette assortie a rayure 7,0( loeps, louardine, Ponge,
a .arocain soie A tleurs 4,00 CA merseriad douzaine 10,00 cacheminenne, etc.
olleuisse ouvrage.couleur 1,75 Chaussetle soie a dessein 20,00 Coutil traocaia & barre rouge et
Bazin blanc quality recom- Pijamas pour hommce 15.00 bleue pour garconnet laune 4,00
mandable 2,50 Sweater pour bom.etidame 10,00 Taky enlive poil et duvets
berge de soie couleur 7,00 Chemise de nuit pour bom.1,7.50 I ierlflus le tube 3,00




le grad rflrtia
20t-2U8; 'Rue Traversiere 206-,08
i___ n__--____,__- _


ennes assurance sur


la vie


*'- a.


Eug Le Bosse & Co
^SB~a~wmsse & Ljo


-Mon I)ieu, d'oti viennent-ils
ces Messieurs, quelle tenue,
quelle elgance?
Sest parce qu'ils s'habil-
lent a,,.
L'Esperance
I de JOSE ASGAR'o,
(.Grand'Rue No. 16201.,
On vient de recevoir descos
times your toutes tailles a
tons les prix.
Faites une visit et vous screz
satistait,


iv'adtame Veuve Mexia l Ut 0.-
nez, Mme Vve Nut, MUr et W
I ElYgrt Can, z VWr et i.m..e Vator
(:an(/, Mr el Mme J Llio JA h
el enfant., Melle Julietle 81rvent,
Mr Max (i'i remercient biea
si (cirement Sfn Excelence 14
rf~-ide ut de la H l put lique, Mr
le S'cretatne d E. 'I de la Justice,
le Rev. I. Si'evr, les PrO res
du Petit S'minmiiit (oll'ge S.int
Martial, les Fri'res de St Louis de
Glonzguege I tous les amis (qu
leur t it n poe t6 di s tlimoignees
de syapalhiie. A I t, casion do ilk
mort de leur rege te
Maxitmiliet <'ialc:
II lhs pient de clolte & leur
pr. frnde gratitude
MINAGQRZI81
Pour teindre tous tissue:
ILAINE, COTON, SOIE, et...
&ucun prodult n'6Bl
"Ai MAURESQOE'
F. ventc A Port au "rince PharmacieW Bhuc
1'harmiicir Em ene vC )1 4 41 1ii.e Volliere.
cl loul% nflfn m ai ,n. Ir HalIt
KhA.n1V .l...M F rjul el frac o o aS r dcIrvme ( 4dr.aF
t V* C FERCOQ. J ASNilfe-ES (SW0) FrmMI


()n achle loljours el ai prix avanlage ix, viel
pierres prcituises et dliainmans.


or ;Irigeiit,


A. de Matteisj&Co s

h A il Repr6sentants Ipour Haiti


II


I


ECAILLES de CARIET


MalqrC la Ibaiss ede celt ar-

ticle, volts trouverez

ton.joIurs Ic milCleui' )rix


(Ch A. DIE MATTEIS & CO
Port an Prince


I


N*it

a.


L-il L_


-- -- __


~BIP~i~31~L~C8))i


-- - ---- -- ------ ,;...1_ .


__ __ I __ _ __ __


_ ____ __


_ ~ I


I





Flow,


C'~~~~


... -a .


LE MUI IN 4 Janvier 1928


V,


G-utt.
IRbiumatismes

r t4o- Scl6rose
1066t6


RAN"O rPUI


alla.mlgges Chetteb
ows4 0. p- PD..
^ft-i M* M -* *" P'"*


Horn Line
Le Cte er Marie Horn a
vepan Alurope el des ports
du N Iftt a'tendu la capi
tale le Warnvier 1928 en route
le me0aotr poor Kingston,
pregnant fr el passagers.
UiL atite Mira de retoi r
de Kingston, est attend la
oppitalee 17 javier 1928 en
Sute le mme jour pour I'Eu
ope, prenantA du ret.
.Gen rhAifipUr Der IHorn
Line.
Jobs. PETERSEN


A vendre
<
SUe auto aNash 1 7 pass
VM tin grs bon 6tat.
T aor conditions
No 1atl KW^*^~"1,^ *m.
Dartiuengave ).

Ls TOMATES de BAILEY
venet prere votre part a
1313 Grand-Rue.


S.-


i* Iu I'c.\At^V, ii%' -
et sive or tuc it n

l da. ; ;,," t o I : i,:.t*' h. .9.. 5.. .
54I444 O1.'4i *.'' *. | tU i*4 I.,. i ,1,
,1 *.,iil'l i i,< .I . .' I i ,
114 '' i. t l. 'l n
'il'll i ill ill I rll, .i t I 1
1 1 1 '- \ .
14.i5 1 4 4,, I i. *5
,I i ,


Avis C hangement d'adresse
J'ai I'honneur:d'aviser, le Mme Vve Elie Minos inlor-
publicet le Commerce en par- me le public,ks amis et clients
ticulier, que d'un commnn qu'elle a transf6r6 Ia r6siden-
accord,et A partir de cejour, ce de la rue ambricaine au
Mr A. Sanlelli ne tail plus No 1367 de !a rue du Pentre
parti de ma maison de coi-I presqn'cn lace de la Chapell.
merce. St Louis de Gonzague.Mr ftit-
Petit GoAve, le 27 Dec. 1927 le Nelson son trere, se tient
IEAN 1RICG.. I 6 la meme adrese.


*--- ..... ..II --- -.---"


Panama Railroad Steamship Line

Service de lft et de passagers entire
NEW-YORK ITY N. Y. RISTOBAL, LANAL ZONEet les PORTSide;la:Cof'E
S. OUEST de I'AMrRIQUE du.SUD.
et plus rapid et le plusdire:t service de transport de passages ct du frt entire Haiti
les ports Europecns via New-Yord et Crislobal, Ca ial Zone, Istlime de Panama
Voici la lisle de n )S agents pot r les principaux ports de I'Europe :


Angletf
Ms, G. W.


error


Ecosse


France


SlIELDOM A Co 17 James Street, LIVEnPooL, ENGLLND


PFRANCE :
VMs. S1lELorC* nseut represents
par les maiseas suivantes:
GELATLEY HANMEY & Co
21 Ruede la RBpub-liq(ie
Marseille
IIERNU PERON & Cie Lt
153 Quai Georges V
IlHavre
'I .:n.tltON & Cie. Ltd
liue di 1aiblin a, vapeur
Boulogne s/Mer
IHIINIT PERON Cie. Ltd
95 ue de Marais
Paris
I IERA l-'UpoN & Cie. Ltd
Roe t* TranquillitI
I i lNU PERON & Cie Ldl.
Rue Roy
Bordeaux


COPENi AGUE
I) inemn irk
Mrs. E. A. BENDIX & Co.
21 Allengade, Copenh igne
GENES
Italie
Mrs HEN1x COE & C(.ERSI
Piazza S. Maoteo, No. 1:
Genva. Italie
CIRs.SrilNa NoRw.vY
International
Speditionsselskad
HAMBO IlG,, (iGER\ANY
MrH. Vogemanin
Hamllotirg. (rmainv
(GOTTOUlc:E SwiV., \I" ID-IS
Nordisk E|xprcss
Gottembl)rge Sw%, Ie'
ROTTERDAM.,I li()LL,\V )h
Mr. H. Vogemann
Rottei darm, Hollanj


__ _m _ _ __-___-_ . _. n .i l i f.--



' Royal NhllveIais
S,,.


'I


4 '6. BI Thomoson
,, generall Agent
Port-au Pince.'Halti
Private Telephone No. 2525 General Olfice Telephone No.


I


1


TEi AWlip


West dlilian Aerial Express
Noo avoes l'honoaur d', former Ise public qu noun avons 6t6 monmmis Agents
HAilid4 la West Indian aerial express. Les avions do cotte Compagnie arrwivest
DIgaerM. tout prs du Bassin G6a6ral. Des autos sout ;mis gratuitemaentl& I.4 .p.H-,
gers I 1'ller comma au retour.
LO service est assari par deux vlas:
SaUta le a 8 3 motors, oapadti o10 ..
La Nloa' i mteear, $ePalf6 4
Proehalnement un service rOgulier sera dtabli entire Port-au.Prince et 8antiego ,40 1S,3
rire et x6 come asuit pour te service actuel ):
LUNDI De San Juan P. R. a Santo Domingo City 9 a. m.*
De Santo Domingo & Port-au-Prince 2 p. m.
MARDI De Port-au-Prince & Sto-Domingo 11 a. m.
JEUDI De Sto-Domingo A San Juan P. R. 7 6. m.
De San Juan P. R. Santo-Domingo 2. p. m.
SAMEDI Sto-Domingo & San'Juan R. p.7 a. m. P
aDe-San Juan P. R. A Santo Dbmingo 2.3p.|m.
DIMANCHE .-.. De Santo Domingo &San Juan P. R. 2 p.em.
Prix dv' Pa8ssaos
Aller .,.A l OrtOUWi
tan Joau, P. R. & Sto-Domingo City et vice'et.versa 50 dol. | ..SI
Santo-Domingo City & Port- au-Prince et vice versa 40 ODl.- 45
Port-a-Printe & San Juan, P.NR. et vice versa 85] t44 JN.t, 10
Chaquep auaw adroit a trente'(;3U;) livres,de bagage. Pour chaque livre'ou] fteestdo0 1
oxeddenton paler demiJ112 olo de la valeur total da billet de passage.
Pour renuignements suppl6mentaires, pribre de s'adresser i I


hRoyal Netherlands Steamwiip
'Pert-au-Prince, HaltliTp61hone : 1e23156.







LaParisenne


VEND les meilleurs etl leS. jlus

renomm6s Souliers'



PACKARD, RICHELIEU, TRIANON"


El d'autres styles


pour les d+ux sexes.


i,


Marque TRIANON
Lei chinpiie *cs d- cette M ir;ue se trouvent dans nos Ma-
g1in, s't ). les varic6tl suivanlees: Vernis noir,-C ham ois'
bl)an -,- Bleu extract, -Gris, Champagne glace,
dore et argeiilc
'Ci(tl a1nssi les plus repntes costumes le la Marque
BESTFIT*
Casi mir Gabardine Palnlbeach-Dril, pour homes
-Nos Prix sont fixes, defiant toute concurrence-
-EXPOSITION PERMAMENTE
Tenez visiter "La Parisienne"' :


Franeo & Vicente
Angle des Rues des miracles et Grand'lue


4d


~.,^~~.,.. ---.- .* -.^ .


.5 - ''


.


1 D i 3


"I--r i


,i


- ----T --- ----~Rp- ~


I I ~- -


I MA -Z


1. Va


''


-


Y




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs