Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04628
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 12-02-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04628

Full Text






MAGhORIR


RgI


tLBHONE NO 234_
id--Il IJ


" w -q- w w
_ .044 -


NNgE N'N 25m


PORTAU-PRINCE ( HAITI)


VENDREDI 2 DECEMBRE 1927


4,


pr%


I - '. I ..beaucoup dhommes aient qui I'adoptent et de tons les bons tumeurs. gloire de fU.S.S.H. de Exposition d'ouvragcs dart
e tudiants airm, car ily arait beaucoup N.B. Dans les pochettes des C garettes a Port-an-Prin- et de travanx manuels ex6cu-
1tsparmi '4dcom n i*es. I taut au cienne*, il y a des bons primes ( 100 pour Gdes 2,75 ) et A la I s par les lcves et anciennes
SRuss ue Co 'UVa;*Ie de la mis6re, d.Main x (75 bon pour Gdes 2.5) 616ves d'Elie i)Dubois.
S rs d e P k ivretdu malher po Manufacture Haltienne de Cigarettes : A louer Chacun,en visitant les nom-
3o" de )a ,'d6velopper. Saas cela il P.GUILBAUD & GEBAIA. A Ption-Ville. la grande breux comptoirs de cette Ex.
-istioleet mlrt. .. IUALBAU)nd GEB.... aison Stewart. ptsitioa pourra y trouver on
Spropoa qui I nsile visiteur des So-. Agle Grand'Rue 2190 et Rue Justin Lbhrisson Ma Se r m .Me Vve Tan- sb
aits pourVietspoa ne question et vT onlet qui usesera unu be!ca,...
aits pour. viets poss une question et la rbte Auguste au


Le reproche address mnal A
propose n'est pas moins nuisible
que la lonange non mdritte : ii
jette celui qui le repoit dans les
bras du flatteur. PLUTARQUE


I




.


S-fe ^ BjDans [i
sessions d'un Ameri- nI'U.S.S H.

sur la Russie rouge Pot-au-Princiennc I No upW
.-- -l a--- ,r - I"re ami AnIdrd Iic vabte aalta ,
WM 1539 Rue do Centre, angle de la Rue des Miracle's la demand de ses nombreux
en Aru o inrv v ds c face le Bureaux du Srvice c que. amis et par un vote unanime
enAoacre voy des en facelesBureauxduService Tecnnique. des Dldigu.s des Associations
I pbiques 0- gra.bds Chets ladustriels dA- Maison s'occupant exclusivement d'Optique et ot vous sportives i Union, accept a as- ,.;, ucqs jour
Soaitamsi d6t" m6rique des sinc6res ien- trouverez les verres et les mostured dobt vous avez be- summer, une nouvelle fois, la pr. des courtierss marrons ), en
.oelque temp!s, ttoGs do l'U.R. S S. desa'c- evidence de I U.S.S.H. Voici le dis t r e
i plque. UA, pen quitter de ses obligations in-l sn VENTE EN GROS ET EN DETAIL.' course que pronona le nouveautier g6nraomle lat(lr iadue, de
iearie e VENT eEN aROiETENDeset de vvre L. President pour remercier I'As- la Gare u Nordl f Ma1crh Val-
la Revolution 16- sormais en excelleite harmo- Nous attirons I'attenlion bienveillante des occulistes semble;: lire, et constituer pour c v
+- profile en uae i ne avec tout le monde. Les rescyptions de verres lindriue on prismatiquesI deur et I'acheteur une vIritable
l!h0ouette rouge. 11 n'en a pas 6et, paralt-il, peuvent tire ex6cutdes en deux ou troii seinaines. Mes chers Camarades, calabit. Ils abordenl ei m;al-
ane rupture ainsi, Renlrd aux Etats-Unis, __i- --- -- .--- De nombreux amis,parmi les- hecureux carnpagnardl on I'inge-
re britanque, Ivy L6e a 6crit sea impres- quels se trouvent de vaillants nue paysanne qui vient laire,
schnois quo bs-. ons. Plusiaeurs ournaux r6pone lui fit dcouvrirpour- mrme rgime nutritit que lutleurs qui m'assisterent pen- en ville, quelques emlpllcts.
W 'ecosr e I'om~r r"EWope en a pub 16 des tra- quoi les masses amtricaines routes les "utres nations du dant les quatre annees o.n e tus Ils le cajolent. Ic ha'chelent,. l
lEtkremlin sovit- di c'!ions. Nou; en avans lues eken $6nral, toutes les agglo- globe). appel 1 a pr6sider IU. S. S. H., prsuadent ue ia lunI. :-lihu.
ten France, la deli-, yqelques unes. Elles sont cu-' merations laborieuses, sont Apres cedan celui qui vent nden t, avcn insirtnce,de .m.. ie st n ron d Iro e t ii
IBRakowski. AuJour- refuses. rfractaires an communism. brandi encore au dessus deo oos ander a la So- ais rtt ca ressus Ic .i.eci. d I tu.
soient of existed Ce qui tout d'abord a frap. Quelle propaganda faites- foules l'6indard sanglant et cietn, ce quon 1assembl6e gSnd- vre home ou la pauvrec
.u.ique polonaise 6 I'Arnricairi, chest le de- vous, chez nous, aux Etats- qui les cotvie a marcher rale vient de ratifier par son vo- lemme et le conduiseit chez le
nnie une tension gr6 d'asservissement general Unis t demand M. Lee. son ombre |ourpre compren te. Commergant qui vend I'article
des plus inqui6tan- auquel des gens qui se tar. Quelle propaganda you- dra, peut tre, vers quelle Cest une preuve de haute es- don't it a besoin. Le prix conve-
Dlan'ont pas cdh6 guent d'dtre des intellectuels lez-vous que nous y passions? banqueroule, v ers quelles time don't je m'enorgueillis. nu, le courtier s'olreA aider cet
ent de Varsovie ont soumis tout un people. r6pond le Rouge. n 'y a pasde ruines, vers quel abime, il Aussi, mon premier de.voir en acheteur confiant a conpter son
Ide' difficul'es et Parlant, par example, de la propaganda qui tienne centre entraine ceux qui seraient acceptant est de vousremercier, petit magot. L'autre accepted et,
entre Its d eux censure, M. 6e nous apprend 23 millions d'automobiles et assez aveugles pour le suivre mes chers camarades,pour cette au beau milieu de operation,
tiendra'ent la Li- qu'elle ne tonctionne pas seu- dans un ays o le plus petit sur la dangereuse pente. marque de confiance quje ne le gredin soustrait une bone
lO61 va souvrir, element pour les journaux, les industries est.un capital isle dois qu' votre amiti since re. tle de e coteait le
4a grand debat sur agencies, la poliiq ue. Elle s'at- avec 10 millions de dollars I bin ra asiqonne pent vre ac teur n'a eas son co mpe
Sniversel. Le taque avec la mme s6v6rit6 e Le sc re!ourna vers Trotz- A VENDRE un buggy FELTCH liorer %Iatl ctuel de ecmmu- dargent. 11 6tait str pourtant de
Sde Moscou,ino aux lives de science, dart, de ky : Voyons, vous n'tes en bon tat avec harnais. naute, je Iavouerai, ii me sera I'avoir eu. Et, seul, cette fois,
dre .part. a simple littlrature, a la publi- pas loglqne. Vous abominez S'adresar 6 Mr REY, Rue toujours agreable de voir l'ath- car le filou a pris un air inquiet
lyvitalion. Use ctit&commerciale, ihdstrielle, le capitaisme et vous y taites du Centre Nio 866. I6tisme se propager dans notre d'honnete h om me qui rend
d6tiqlue aboul6 au cinma. La ticket a de appel. milieu et d'y contribuer par compete exact, le malheureux
leset conduit tramways mel6m dolvent dirJe ais vous dire, r6pli- P .ron -' t..o tous les moyens qui sont en campagnard relait Ie complc,
Ien personnel. a pIss 6 so crible." a ,Ex ...is du Comie du eS.. ,I S O mon pouvoir. Cest pourquoile, gourde par gourde. Cest bien
OB personne, A passs & son crible. qua l'ExpuW do Cumit6 duIdemd. ton. I.e..wombr. ma U 1W aue de I'argetnt,
de la Suisse -aJo me suis blen son- art. L a v.t demanuvt to e st le onubres6 vure11 pi maoqur de I .gen
ocVde pa!Ivsnt demand s rie t i -, -.. Iest incontestable gu'l s se, 'll. S. S. H., depuis I'ecolierjua celui quiest, d u cisiongtemps,
er de pait vent demand ve, s'ire-t it e a l sein sde l a o ny am sont dionn tbeaucope pine q'aux dis tngu6saembres pro- heui
nces capda- que pouvait evenir. an pen- p sderaison quele socialisme t e ecteurs de la Socie, dencou- sen va sans rien acheter. Vous
i ser en Russie... eEtjn e oa pa e suce le sein du capitalis-. ncelte anete magre la sLua- rager Ioeuvre, entreprise, i ya voyez bien que ces courtiers
r Soviets soat encore trouv6 la r6ponse., me. Pour mot. le ne voi nul In acuelle est-ce pourquol quelque vingt ans par une tren- marrons parmi lesq u els on
3prdre du jour. Commie on le devine, la inconv6nientA ce ue le capi. o ut dire sans contest ain e peits audacieux qui copte M..., B......., . sont
l pendant est A transmission de la pens6e talisme sit Ie crdancier du o ns possdent pour cettmeoserentbraver 'opinion ens'exhi une veritable pl.at pour ache-
cet que les Etats n'est pas plus libre que I'ex- communisme. In d'ann6e routes es derni6- bant en culotte court sur nos teur et vendeur.
ieront pas p la pression de la pnse. II n'y a Bien vieille histoire, celle. res nouveautes de la saison. places publiques.Le monde de- ... lance un coup d'xil i la I'o
SMaintenant sa pas un journahlste6tranger ou 1A I Mais Iopinion de I'Hom- En visitant le riche Stock de puis, a march et, aujourdhui, lice.
A I'egard des uncorrepondnt d'agences me d'affaires amricin tait la maon par les rues le beau sexe exhibhe
4ovi6tiques so- en Rnssie qui puisse, sans en- faite. I refit ses males pour Kawas iermanoss l e bras, gre au sport ... a v u, er ya quelquisjs,
S a grande R6- traves,commuaquer avec son revenir sur les rives del'Atlan les pres et m dres de tam illes ous eons a cnjvouer. que dants rue ds la livolutioIn ( n rAin,
ats cont r6s journal p so ce. tique et.dans son livre, it con- teraient une chose indispen- un concourse mondial, notre qu'on asurnommin l ",itatoumille),
du Nord ne 'est RtAhseinjUi est char clut: (A travers le flot, chaque sable pour eux en rendant pays scrait tres handicap ? Ce- qui mettait Ie (I;ar icr da(n les
1 pr6s d'accep- g6 du contr6le de Ia Presse. jour, changeant des theories, chacun heureux et salistait ci, par manque d'exercices phy- plus grand 6moii. I'oir se t-
Repr6sentants de Mais lorsqu'on lui parle de on sent une paussn6e verse le avec leur sou ou leur dollar. siques : biceps et triceps ne sont barrasser de quiicque(s -'shines
*Ineent place au- censure, il feint A s'y m6Rren.- retablissement du capitalis- Visitez KAWAS IIEfl MANOS guere developp6s iciandis qu'- qui Ile pour.stivalient It l1,g-
tapis vert, a c6, drede meltre e col6re.- me dans l'immense territoire 1724,Rue du Magasin deI 'Etat une musculature plantureuse aient, le galopin lo Iuiilt tort
*Sn tantS d ,14i nus p pPoint des boulevers6, aux neigcs rou- e lut6 ou sans forine classique, et A travers unei v'ritahble grie
censedr NouSvo&ons seu- s. L6ninelui-m6me avait, a est presqueg6n6ralement remar de pierres. Cest en vain, qu'on
1 tion des Etats- !ement aider les jourualistes a fin, comprise que le menu quee. Si, au point de vue phy- voulut le rappele a ordre et
Brave et Ia au poirt de vue moral jamais le (EIL le vit trouble In t'rauitIIi-
g "raves et s ca orm mindigeste qu'aucun estomac Le public et lecommerce sont ( means sana in corpor sano t6 des gens (u quartiei. infin
B ans lUe touchAnte bonm human ne pourrait facile- avss queje ene suis plus res- n'a 6t plus vrai. un Agent de police survint et
r e m m e t, lour eux, Rolhstemn vet voir meant se lassimiler. Et i avail ponsable des rates et actions de Comme nos corps, nos esprits c'est alors sculemen ue le g
Sdernier prin. |eurs lett s, leurs pches, c)mmeuc6 A mod6rer sa mon spouse nee Laurente Les- sont mal fails. 11 imported que | vroche,prenant ses janmbes son
e s grades ve- tout ce qts 6crive. Si Pun march en avant et A .evenir pinasse pour cause grave, en tous,du plus petit au plus grand, cou, laissa les gens s'endormir
ustrie america.- d'eux glisi dans la bote une en arri6re. Si le people russe attendant une action en divorce. le comprennent et travaillent A en paix.
equi tut l'oracle lettre qui n'a pas 616 vis6e : il veut se temeltre a la table Port-au-Prince, le30 Nbre 1927 y rem6dier pour le bien-6tre de I
e lacier, Elbert est ml inform. Et ceux qui commune, il doit adopter le AN QINEJEAN la cit6. ... a vu, depuis hier, le chan-
pr6sentement, lesont, soot invites ver A lencpntre de mes habitu- gementde dcors pour le mois
ers et homes le lieux danles 24 heures. des,jai tenu A laire cette digres- de dcembre au Grand Magasin
es grahds ma- Ce qu a encore le lsra- sion indispensable A Iheure ac- Daccarett. Cest toutsimplement
sse rendt sur, M. L cest todemen(uelle, car par notre manque merveilleux. Les yeux ne savent
Dserendit sur M ee, c es le tondement A N D esprit sport, veille de a vmen qe arder tant i
oscowa ur dela propaganda roue. Rien IXe lympade, vele de la leschoses.nn
eu c de nouveau, rnen d idt. Le rceptoLn dripes Atra*res sort de cheI Daccarret sans
g ,se te .ntme rtme et vleux termed de Midid ;t i!antua u e en notre Capitale, aueune iniia rien acheter, cartout. s ces beles
c chef hi eentre ei indl vidue et tvManufacture aucune direction n'existe. choses sont a port ee toubes
rique y tut, les ciLsses sociales Et c'eit On se chamaille. Dans le sport, les borses.
Irs Ui 'y atten-. Madek, le plus 6carlate des! *j ( le mot d'ordre est tonu pour _i....._ -_ _
bras ouverts, rowoges, qt Ii expliqua les Ge LdgareILL S un etun por tou Nos de S-Fra is Xavier o
a sd chacjn secrets resort dt u sysltme: vons rop aouventouhidet ;fe.de l-Fi Xa.i .i
bassade'ur de3 e i i tail un mmu. y t ce qul fail la taiblesse de notrel It'me rlie utlis
a s s les lu in.c co s"_ LTA Gande. Mmasutatilu Haitine e ates pra te A amsociaion. Mon devoir eat de Comme nous favorss relat,
ees. ..z p o -vonous, c.o pas ses clien .t an pblic e..pra lesCgarettes Rpu- vous le rappeler an nom de mes qvant-hier, remain, 3 decem-
B P- aenl en- cI .qu'll aored A '6cee, bUla al 4 -_. r *a et 6 ai. Iela. vaillants camarades qui lanc6- bhe sera la tIte de St-Francois
I R ys avo c teiw civ e.." qT u t ppa d danas la Elles a ..a itde utios j41 auntres ci arettes de la place rent au Cenlenaire de notre In- Xavier, patron de I'Ecole Elie
l etQneterver vie. Touthon omme qui a faim par lear ~, le.larit m lear preparation hygieni- d6pendance i'Envre Athl6ltique. Dabois. El. y sera c6ebree
y. Qu- est communists. que et 1e gt. Enintries p- en tr6 rande solennit6 II
S. Cmmisal I a s place, la logique Les so oo. dans le"r fabrication, le choix arons Equipes et afntes pour au come, u avons d,
,it^ Ea ap c a d4eSt(ophane Lau do mollearI. q tabacs de la Virgimne et du pays, leur es luttes projettes, afin de con- 14, ne n s en
I Ie ca -,a-a fat [tlu dernirement dumrenl uu su^ leHf. tioner A prouver au monde spor AS h. /4, une messe en la
ee concilia- afa anal do Ls amt4euraj aout des ecellnta rtsultals obtenus, grAce bil que nous n'avons pas seule. chapelle de lEcole, en I lon-
l l 1 e fl'l ax,. jIKIf. '"L'_I ih .. P r la com.tedoo 6erouv6e de Expert bien connu vena des Iment des tireurs, des Calor t neur de St-Fran-ois.
II -ps refnet o PJ .- aff i"- Etats-Unis pour diriger le la u'atoire de la Manutacture. des Theard, mais que nous po Le mene jour et le lende-
iI elererit m.o I~. k aura...loul6 Les Cigarettes R6pabli- tine , Port-au-Princienne et I sedons one reserve de Cha n- ain dimanche, il yaura tuu-
il oera it su" qu l 6tait I sounaiter que colles deaonmees: A la main a front le plaisir de tous ceux pions toujours prate pour la jiours A l'Institution une araa-


-- --- ---


r


``


~


"I.()Ti4'^ !"


I


i


I





DERNIERES Nouvelles

de L' STRANGER


PAll CABLE I.IAN(,AIS
La mort de M. Bratiuno
est un malheur
pour son pays
Les nIIralh'es di !i'rand ninllishre
PARiIlS Pour les iiultaux,
li niorl dc M. Bratianlo est Un
vc v lu'leniit extrineiieienl inipor
int i I 'heuure actuellc en raisin
tde I'iniucritude de I'avenir en
lounianie. C'est un mulheur
pour lai Rouinanie el pour 1'Eu-
rope.D)es journalists s'tant ren
dus ai Neuilly pour (demliander
des nouvelles du prince Carol,,
ies domestiques leur ont 'pon.ii-
(Iu que le roi est toujours tanus
le Midi.
t'CAIi l-STI -- M. Vi.lia li'ra-
lilml,1 ves (Itd Constilution d'uIn cahinele
n:3tion0t se & rirouleilt I,'vo!'.ble e
me n t.
IL'CAi;ST-lccoivert (I tin
drIpeau aux tIrois co(uileIurs rotn-
mailies ct porter sur une prolon-
gc dt'arlillerie, IV cercueil conite-
untilt It' (c orp)s de 1. l italini(o )a
sov i tles rites Ide liclrcst tenll
d(is tic (Itraiperies aux c(oiiltiirs
lt oli>ti ll s c'i set'll cs (Ic l'Ills.
)'.' II li 's ( it' I( S C n s out' 111
.lWlci l n lins l 'i g c I )aiss l-a
i tiln to'( l" ui s'rst (ifigr
Ili in t g, vr is l'Ath l'u'- oil I


tung font un r6cit macabre des
Massacres r6alis6s par les com-
munistes. L'6veque catholique
de Hong Kong relate une hor-
rible procession pendant laquel-
le les totes des victims 6laient
promen6es d'une ville A l'autre.
Toute la propriety a de confis-
qupe par les communists qui
se sont distribu6s les r6coltes.
SDor6navant, le gouvernement
pr061vera un trente pour cent
des r6coltes,les agriculteurs gar
deront le reste et les propri6tai
res ne recevront rien.
SHANGHAI Les hordes de
bandits ont augmentk d'activit6
durant la semaine dernimre et la
situation militaire est de Ilus en
plus trouble. Un soldat anglais
des 6tablissenients dIrangers a
61 luut par les bandits. On salt
que huit de ces derniers out Wt1
fusill6s par la police 6trang6re.
Le Prince de Galles tombe,
line noinellh' ois, de eheial
MELTON NOWBAY ( Angle-
terre ) Le Prince de Galles a
lait tine nouvelle chute de che-
val.Quand ses amis accoururent
a son secours, le Prince se rele-
va, prit un autre cheval et conti-
Iuia la course.
Crialion d'ine hanquie commercial
1mexitaine en Hlolltide
AMSTERDiAM- On unnonce
dans cette ville la creation de la
I ......nm om.rci hill ulp nMexi-


l.ii delc !tvp I pnImInr la n"t' -lue avec un capital dde deux mil
linlt r i l I' irt'i iic i i l miist i t'- I- lions de lhorinsentircement sons
hint, auCuIne :n-c,,ve pn'iiluC crits.
nc St'scm )iis' r llea1'Is leades tlt's
Ic ser' liartns l ,ir ctti 'val ItCS. Le Championnat inter-
ilT.s ilis ii'i ls national d'6checs
obSlquI s (lui Lurnlt liu (lu,.'a BUENOS-AIiES Capablan-
cle,.i. V min L a n iotl t'ICIL ca ne s'est pas pr^senI6 bier de
rr'! la I It' In I goiver r ii i I
rtn~v, ilt'i u Lt v\,nt l'chiquier, mais dans une
t ,de Ii gve i s ce qut chi. ct letrreess6e a Aleckine, il lui
if.'cgch nL K en c ;' ai i rii'i ut ui tt i i
1111C 11111'o 6OIIll de ,lo Ir e llisson litre de champl)ion
i tIltit I' td ionde. l.e nouveau chlan-
Suv I)iM ii (1cciaer (lqu'll concelait ai
Dans le Mexique (:pabll)lanca le drolt de discuter
trouble I titmre tie pre k rence A tout au-
ii'l lilil (les II11m ll'rs Ire aspirant. Capablanca taitl
rilliqluces poi Ic' ChlrisI cihaipon depuis 1921. II tenait
MEXICO --Le RI v.Migucl Au- sou titre de I anglais Lasker.
uistill irojaircz, prw'tre c atnloli- *..h
gustin I relt cto La tension
q(n lt ses i con11,iions qui |
o(,t ,oei x cu.s ,m.,'cr1li it cln i polono-lithuanienne
st' \'n ti lil it ( inn t"c c I l vi dcie a l) ilaralions de M Briand
1'ex pr'iticntOl o o .t ,ot )ls- Pendant la nmatin6e
e'ittrr i .ti,,Ifhi no milieu d'liler, M. Briand, ministry des
dc sceies exti ai ( iii.iris d'nio allaires ~lrang res sest entrete-
tion CI de di iouleur nlu aveci c M. Chlopowski, ambas-
sade(ur de Pologne,et a requ sue
Dclar11altiis thl itiean nimiliistre cessivement M. Von Hoesch am
des aili;iirs it'lanII'IreS tihl bassadeur d'Allemagne,Diatan-
'PARIS -Il noUivn:tiu llnnistrle dv ininistre de Roumanie et
c'lgc dtis Ali'nrcs E itrang'ires a lliniias, de Lithuanie. A issue
dIcciTL", ntiujouril'lui, (iu'il est tie ces confl'retnces, M. Briand a
fltl ltiil;ilt (iuc i I )l'li(h iinc l hu' tl quec I'Europe pouvait ex
guici r' Irotiivcr hi lt'lgi(iunl sains clure loute inlqui6tude et assura
la i)p ppairation uicesslire. 11 a lque le gouvernement de Lithua
nlonltqt'il ltait oppose A la ire- n'e chercherait inmmcdiatemeunt
auction 6) I nois tie service m1i- un terrain d'entente pour arri-
litaile et qu'il esl indispeniisable ver la solution pacifique de
dc naintenir i Iniatitni ci utal son litige avec la Pologne. Dans
die co(op:'er (troiet'iiinit ;Iavec les milieux diplomatiques de
ses alli's.11l a alfli'iie i dl nouveau Paris et de Londres, on est p6-
l lid(' it ide la IBelgique `I la; Li- ni'tr par un optimrnise dd aux
gui dlt s Nations. Le in1iistlei a bons ollices du pacificateur.
faith rie iUTIer emCtIntl ( son L'ouragan en Alg6rie
enl.mcurcoial nte plans licIite re PAIS-Les nouvelles rcques
coil inrcia e ult IaIi iqut et di Alg6rie d6montrent que les
1n I3. iucn. O 1C ii i a ssi qn1e i'1- (,t, mm s cnuis ., Ir I tenAn\-


dice tdu coit de La vie n IkIlgi
(lin est aujourd'hui i t80)9 avec
une umignentation tite .>) points
sur h'itldice du 1i5 o:tlble der-
nier.
LIa I'onra1 1ion s11crirl
initerlationaile
hI'lU.I\IN In's i'Cpiisen aints
dc liundustrie s.uclrii'rc le Polo-
gie out r0atilit-, anIjoumrd'hui, la
convention rLe elinunientl conclue
A Paris avec Cuba, I'Allemagne
el la T'chcoslovaquie grAce aux
efforts du colonel Tarafo, Ireprc
senltant du gouvernement cu-
bain.Dans une entrevue avec les
membres de la presse,le colonel
Tarafa a cxprim6 I'opinion que
les autres pays contractaiis ne
tarderont pas i ratilier 1' con-
vention. Nm. Tarala a ajoutI que
les sucriers hollandaise dei Java
desirent cooperr, mais qu'ils
proposent un plan different de
celui die Cuba
iDans la (hine trouble
HONG KONG Les rkfugies
arrives, dans cette ville, venant
des districts de llaifung et Luk-
lung dans la presqu'ile de Kwan


d 1U GRANDE FETE JAPONAISE
O ordination DES DAMES DE ST-FRNaOIS
Le dimanche, 6 novemnbre DE.SALES
dernier, A 8 heures 112, eut Ile,
A la Cath6drale du Cap-Haltien, Elle aura lieu, au Cercle Port-
la cer6monie d'ordin.ition a& au-Princien, dimanche, dans I'a-
sous-diaconat de l'abb6 Cl6ment prs-.midi. L'une de ses ai-
Renaud, jeune minor arrive en mables organisatrices, se lais-
Haiti, il y a un an. sant prendre au charme de sa
La c6remonie, i laquelle Ilait parole et de ses nobles pensdes,
present une nombreuse assis- sans songer qu'il y avait par-
lance, fut prtsid6e par S. G. Mgr mi elles... un journalist, ra-
Jean, Coadjuleur de S. G. Mgr conta un peu ce que sera cette
I'Eveque du Cap. manifestation estivale dans les
... .. .-----....-.1 annales de nos fetes de charity.
Nouveau Uembre do la C'est, a peu de chose prrs,
Commission d'Inscrip- tout lejapon feerique et 6blouis-
tions 61ectorales sant de lumi6re du merveil-
Par Arr61t de la Commission leux soleil de rOrient que les
Communal de Port-au-Prince, dames de St-Francois de Sales
en date du 30 novembre 6coul6,I veulent nous montrer sur un
c'est M. Ren6 Dominique qui a petit coin dq terre d'Hatti don't
6t6 nomm6 Membre de la om- 'austre d'or, lui aussi, sera fun
mission d'Inscriptions Olectora- des plus pr6cieux auxiliaires de
les de la Commune en rempla- la f6te.
cement de Mr E'louard Baussan, Glycines aux belles grappesi
nommn6, come nous I'annon- bleuAtres et violettes, parures
cions, N embre de la Commis- de la Chine ; chrysant6mes aux
sion Conm munale. fleurs d'or', inarieront leurs d6-
.,- .--_.. _--i, licieuses couleurs dans des bos-
Nouvelles religieuses quels charmnIans.
Nes l91ises D'adorab!esmousm6es,quise-
-- A Plaisance, Dioc6se du ront, peut-6tre, parmi les plus
Cap Hadlien, Mgr Jan donna, belle que l'on connaisse, pa
lerniernement, la b6n6dic- reilles A nos ( papillons de la
tion au novel harmoniun de St-Jean auront I'ar de valeter
'el- ise. art iu parmi des cerisiers en fleurs.
Sgiise PrtePaix Une pagode, sans itre aussi
d- Lo glise de tiv ora-xeiasx, riche que ses sueurs chinoises,
don't les travaux tde constru- contiendra cependant une ri-
tion avaient6et commences au cheese incomparable qui se pr6-
mois de Juin 1926 et achev6s sentera A nos yeux emervqills,
pour i'Ascension dc 1927, vient sous les especes et app.ireiices
de rcccvoir sa grand vouLe. tie la belle-fille d'un sorcier qui
L'edifice est done comp'ete-. dira certainement A toutes les
meant atheve6. mousm es de la l6te le destiny
,. Ja R brilliant qui les attend dans la
I-Leglise de Jean Rabel vie. Mais le plus beau sera la
est compl6tenment achevee et cl^bratlion d'un marriage japo-
les travaux dc construction de n.is; le gateau de noces des
celle de St-Louis du Nord pro- jeunes marn6s contien.Ira les es-
grcssent rapidement. p dances et le bonheur de toute
SA I'lle de la Tortue, on a Iassistance : heureux ceux-IA
commence la construction qui auront la chance d'y gotter.
d'une 6glise en pierres. Les Les lardins, au style japonais,
travaux sontactivement pour- seront plants d'nobrables
Ii so c. mandariniers don't les fruits d'or
sumvis. front le d6lice des enlants.
n- ..p...o ----e- I ela tate sera illumiire de ces
Une prochaine f te lanternes du Japon, heeriques:
de ((La Renaissance > t), sous le 5i de ler li er qui leur sert d'anst,
A la demand de leurs notn Au nioiIre beil de brise enre tules en daese
reux amis, les membres de La niral lears corps ane de crip
enassance6 organsent sunera Et degraves mandarins qui se
done, eParana, vers la fin promeneront parmis ant de
d i cembre. fin chosesjaponaises, se demande-
Smois ee e ire.. ront quel est ce coin de terre
tUe de lbeaux morceaux corn- qui, si loin de leur adorable
t6peoetdebeauxrogrceamumedcome pays, peut ainsi liii ressembler
soir c. come un ireree
so oue. que cee fe nai n'y a pas de doute, les dames
l oute que cette We ait de Suiant-Frangois de Sales se
le succRs nabituel des tetes d6pensent normnment pour le
SLa Renaissance )) s cc6s de la tte. Elles sont vrai-
Un -Guide postal'- nment dignes de I'encourage-
L.AdministrationG6nraledes nment du public. Dignes aussi de
Posies que dirige avee tant de lceuvre don't le grand Saint, est
belle activity M. Andr6 Cheval. le patron: oeuvre ecsenliellement
lier .fera 6diter, sous peu, un ationale et qui, malgr6 les con-
((, Guide postal )) t lingences de la vie haltienne,
Ce sera ue sort de petit Me- compete pros de soixante ann6es
e n. s existence, et tdont les noces de
nmento ou Ilon trouvera tout ce diamant seront bient6t c16-
qui a rapport aux r& lements brles et cui ne demand, pour
I postaux, aux taxes d'a franchis- bves equ peu de bonne vo-
I segment des lettres, etc. vvre de bone -
i ,'" .. .. L. .-- r lontt e.


i t.ist iA unel ieL- neureuse ini-
i tiative pour laquelle nrus telici-
tons vivemnent notre amni Che-
vallier.
EXCELSIOR
SNouis avons requ avec plai-1


.......... ., ...... i .... :... .. sir le denc xi,"me lLnumero de
te sont beaucoup p!ts iimpor- cete revue stcnog,ranhique de
tants qu'on ne I'avait fait pr- cle rvl st ngraiquc de
voir. M. Sarraut, ministry de Ico!c spciale de steno-dac-
I'int6ricur, a declare que le ca- I tylographlie que dirige M. Mar-
taclvsme a d6truit les efforts de cel Robin.
deux g6n1rations. On estiiue A 11 content les d6licates pa
plus dc 5(00 le nombre des vic- roles de bienvenue adressees
limes et que les perles materiel- par Me. Odilon Charles aux
les d&passent 500 millions de invites de l'Etablissement A la
francs. Les villes de Mostaga- cere6monie de la remise du
nen. Tenes et Perregaux sont prix Gilg.
partiellement d6truitcs. Celte revue qui est d'une
Si.nalure d'une coneentionn ulilitl incontestable ta4t aux
hispano ilalienne d6butants qu aux st6nogra-
MADRID- Le g6n6ral Primo phes protessionnels est la
de Rivera come ministry des reuve de l'eflort que d6ploie
aflaires Mtrang~res et l'ambassa- M.Pobin en rue de tire, de
deur d'Italie ont sign hier ma-( oi en vue e taie, de
tin la convention hispano ita- l'6tude de l'art abrcviatil un
lienue sur le regime fiscal des veritable plaitir ,.
sotciats 6tablies dans leurs pays No us remercions pour le
respectifs. gracieux envoi.

VOULEZ VOUS vous don ner une


satis faction en fai-
s iUt V,)i -I mI il
allez


Une enseigne-r6clame
de la Panama Line
Depuis avai.t-hier, I'Agence A
Port-au-Prince, de la Panama
Railroad Steamship Line a tait
peindre sur la Jacade sud de la
halle occupee par la Maison
Velten, fi la Place Geffrard, une
enseigne-riclaine tres original.
Sur une grande mer bleue, un
beau steamer,le" Cristchbal", vo-
gue majestueusemenit.
Au fond, c'est le bean cr6-
puscule qui vient, chez nous,
apr6s le coucher de noire so-
leil. Au premier plan, deux pal-
miers s61evant gtacicusement
d'un coin vert ie littoral.
C'est une excellence id6e pour
laquelle nous complimentons vi
vement I'Agent de la C" A Port.
au-T'rince, le sympathique, Ca.
pitaine 0. B. Thompso:.


Parisian


LE MATIN:- 2 D6cembre 1927


Neoveux Cardinaux -
Comme nous I'avons d6jA an-
none6 A nos lecAeurs, le 19 d6-
cembre courant un Consistoire
sera tenu au Saint-Siege.
A cette occasion, 4 Dignitaires
de i'Eglise recevront le chapeau
cardinalice. Ce sont: N. N. S. S.
S.gura, Rouleau, J3inet et LA-
picier, respectivement Arche-
veques de Tolkde. de Qu6bec,
de Besincon et. le dernier, ex-
GWneral de r'Ordre des Servi-
tudes et Archeveque titulaire de
Tarsus.
-m

IIARIAGE A
Cest avec plaisir que nous
avons recu, de J&6rmie, le faire-
part du marriage de Mademoi- n
sell Lilotlte Sansaricq avec Mon- et
sieur Luc Lataillade. Je
La B6nediction nuptiale leur ne
a Wtl donn6e, avant-bier, en 1'6-
glise paroissiale de leur ville, A m
5 heures 1/2 de I apres-midi. J
Nous envoyons A Iheureux et jae
charmani couple tous nos meil-
leurs voeux de bonheur.


Vari6t6s
CE SOIR
Macisle ameaureux
Entrde: ',50.


q


W


SONSTIPAIr
plrenes le




ASIs w.UIWO


"L Pfatitu
0 touat chic et
Voas trouavrez:
Ohau.sures d'eutants
>ancep, deroter eri. CMbl
deai-basF, (16r js.j
nrey soie et autrps poor g <
its, .ravate Livalli&ra.
Soulaunr-g~tge, gain pM
s.-- Gr.'d choix do
rsey sole JJpis p!i ,s,4 thi
n ysoie.
Giand assortim, nt d.
"etits joue gros et d" -
Venz visiter o
LA PETITE MAI


;Uue machine A
erwood i portative.:
S'adresser au Jon


.V..'-, d.


Savinien Marl


Petit-Goave, Haiti

announce a sa nombrI

ciientele qu'il a obteni

la distribution Dour

";P liti-Godve
Des PiODUITs de la MANUPAGTURE HAITIENNE de I
S de GUILBAUD & GEBARA, ainsi qua du FIl
SCIREI J.. VITAL s conpq sous le nom de Fil <


Ils trouveront dose cheI iuilces articles.
aux prix de gros et de Fabrique. 11 leur.
rappelle en outre qu'il tient toujours en
stock:'
I es produitsde la Maison P, GniAUD
CUnOMAL, savon Curomal et pommade
Curomalt,si efficaces centre les d&man-
gaisons, de toutes sortes, et le savon PO-
DOLL an parfum si d6licat. Savon CADUM
prix de gros. Cirage liquide et en pate.,
Clous de toutes sortes. 16les, Tuyaux.
coudes t6s, unions, records, etc, Hounes'
Serpettes, manchettes. Peintures blan* .
ches et couleurs, SAPoLu4. Huile de lin .
et verns. Fournitures pourmalles. Gar-
ni ures de cercueils. Fanaux bronzf6.
Accord6ons. Poudre d'616vation CALu-
MET, par caisse, par douzaine et par boi* ,
tes de toues dim nsions.Lait en poudre.
Verres A boire et verres de lam es 't
tous genres.t.HESTERFIELDet AMEL .
gros et detail, La R6publicaine. Quin-
caillerie assortie. Chaussures pour holnu .
mes, femmes et efants. Lecitine granul ,


Chaises. Ddclines, Glaces, Tableaux, Lits, Carpettesji Iai

Lavabos, Grand assortment articles pour cadeaux U II illiV
S


La Belle Jardiniere
1537, Rue du Centre


SCE SOIR e *
.iLe Film'redemand: I Rhum, Vins de caisse
LErauteuil 47 allon Liqueurs
Entr6e: 2, 3, 4 gourdes. gallO, iqueu ,


_ __ _I


___


|_ in I


__


dm l


QU'OFFRIREZ- VOUSi
EN CADEAU?


. AITE ft velre Finc *a 6 vetre FemF e sn edeas e d U
de I'AN dai sera see satr isede P wrhnIs t le .
bre de Ina Fan le.
Olrrez lui un de nouveaux apparel de Radio
4 FADA, Ina meilleure marque qu'on puiuie trou-
ver pour Haiti, qui soe vendent aclullement
des prix tries avantageux A r to wpagule Elec.
trique. o
Parni leo apparel de six sept et Iheul l I al tuiWqdy
nss, ves peaves choisir ie cadeae Mal..


- -6


I








LE MATIN -


LE SECRET

E L'HOMME CHIC
Pierre LA BISSIARE, reemmer,t revenue de la
-11 a dludie la mtihodee moderne de I AMERI
MAAN e les derniers perfectionnements sur
coupe el de 'ajustetnent, se tient d la dispo-
anmis el d public en general pour lears costu-
.ftnde.
Lig VOIi 5 LA RUE DES MIRACLES, EN FACE DE LA
OtJS AIUREZ LE

I de thonmme chic
I trouverez bon accueil, soin et promptitude pour
que vous lui confierez
---- ---r~~..--r,- -

Smeilleurs vins de

r France.

.(Latrille & Ginestet)

vendent chez made-
elle Marcelle Saurel

16 Rue du Peuple.


liaison Moise Saieh
I0, Rue des Profnt-l' t s, 410
it sea clients de la Capitale te de la Province
Sde recevoir par les derniers bateaux.
S)i3gonal sup6rieur anglail
Serge noire a
Serge bleue marine sup. anglaine
Ipaga noir sUp.
, iuir cooler superieur.
-Shantung doable larger.
Eplusieura autres articles.
t~~ .


Ne voualalssez pas
tromper ?
On''habille pour rien.
On eat chio malgre sol.
O no sent pas la vie
otkre.
Quand on yorte un
oostume faith "ohez

Isidoreo
151 Rue du Peuple 1515.


horn Line
aL steamer ,"Miana Hiorn" vs-
neat do Kingston sera A la capital
Ie 10 courant et partira Ie m6me
jor.pour I"'Europe via les ports
du nord,prenant frt et passages.
SLeo teamert'"Mira" venat d'bu
rope* el attandu & la capital vers
le 10 courant en route Ie m6me
jour pour Kingplon4,SloDolJingo
et C.raao

I oaarvone Tiouwar d'ftnur
ciker que depls Is prei.r W-;
ombre I* "Horse Liea" sl'ett 4i-
bMI poor oaeropro compact onas la
direction de'b osierJohA PNar-
sem. Se break so troeverool,
partir do ladi 5 Ddeemere Aer.,
I Pl dela main de Messieaurs
d, ettel & Co,Plaee Gefire
! T6l' heae No 2851.
. Per acoinsqet la procuration
di Mr4obs. Petorn oasee par-
ir do ler ddeembre court.
HAEBHNER a Co


ICTU-R LIFE I
^**w I


Nous avons Thonneur d'aviser

amis enR Raiti que nous avons et


nem sAgcnls de






New-York


ie pouf:de la fin l'annee, nous al-

ons des Machines a ecrire


PORTATIVES CORONA


Machine ideale pour voyages et bu-

xi el le meilleur cadeau de fin d'an-



s qu eces Machines arriveront, avis

-donn6 a nouveau.


i EETZMANN-AGGERHOLM & Co

Agents

th & Corona Typewriter Inc., N-Y.
I' : 1 0 -


Une favorite


FAIT 'lI I: )(.i
de i'LEx(eleto








ALLM ER HARRIlS a di( I'El'.i
lento es/ f/al10'..
Alller Arris, uine des actr'i(c's
iinpaiyables die la conlrc, /lil
quelle doil sa jolic 'I joyi!lc
echevelure ci ;n'lsa(e rc. licr
qu'elle fail (d

L'EXELENTO
QUININE POMMADEl
Vous aussi vous pouvez avoir tint
jolie chevelure en voos servant d
I'Exelento. Elle agit Iuo r ie, r;,''
nes ess heveux et le 'c ir cIli, ,, 'i
re apr6s usage voln !e ,'hli:c 1 ;l!;1' i t
plus longue et plu jp li.i (j'i
ravant.
Ls esthbles recommina ):dnt 'i
lento" pace quc ii ( -: i, :
pommade d. qu ii e,. lb ,i
sent aussi leC Ia ,vo, i '. ,''el t .
qui conserve Ir: 'lc I.. .
enl6ve les bouions 0 Ict la, tar
Nous sonanes si ,'irts J, ces .ai
tions et que vjui ai rc/ cilin
satisfaction ave' marquables si vous vo. i n s II
rOgulibremeut, que no, \,u- ,
verrons gratis ul .,c mci, ,;i. .
cliacun d'eux.Nous voui'; C'r\ti
aussi une brochure ci ite 1p. .i
specialists en chcve lure ct t
teint. Nous vous fero,-, dide pr.:
silions interessaniits s; vouw- \,i
monlrer et recommaieder iios 1
duits A vos amis.
EXELENTO, MI, liANI,
COMlI'AMN
ATL4NT', X(I''R.(;IA
Agents demands pour lous i)
Ecrivez pour renseiqcmo.t


A. de Matteis & Co'

Repr6sentants pour Haiti


I


- I


' 111 II


- -- --- r--- --I----


mq


IllrrreA~rs~~asrbs~,~_~~~~a7#baaarr~,~r
~ "-F~lb~i-B--m~ 'IL~'~~r~SIL~~I~~~~~"'9~"""~~'L~;9~1LC
~ ---------- -- L-. --~ ~n -- -I -_ L


- --


2 Ddcembre
*.1


1927


Cii~ee~F


MaisonJ.Baboun&Co

1808:RIJE DU MAGASIN'DE L'ETAT
Bien souo euse de plaire A sa charniante clientele,
our offre un grand assortment d'articles do touted
fraoiheur qu'elle vient, de recevoir t l'occasion
des fet- de fin d'ann6e.
IElUe trouvera des volles hrod6s suisse de toutes
couleurS, de crepe de chine, ca.tpe de chine A oam
pagne, de crepe georgette argent6e, eripe jeor-
gette unle et deltoutes nouveaut6s.Voile Salonique
qul fera les delices de ses aimables clients.
On trouvera 6galement des tapis, trt1s'jolis polur
salon, iveo un pri avantageux d6flant toute con:
curronce.
Une visit s'impose chez. I \BOl N & o

^ ---------- --


"Un bas de luxe
d'un chaussant parfait
I'XQUIS, chaussant just, le Bas
I"Holeproof," fabrique dun seul
tissage ne present aucune faute. La
maille soyeuse et lustree suit chaque
ligne et contour et amincit la cheville.
Outre sa quality d'eleggance Ie Bas
"foleproof," leger,-charmant, dure
plus longtemps que la fabrication coiu-
rante. L'e enforcement special a la
pointe et au talon (une invention
brevetee de "Holeproof) donne de la
dur&e la oi la plupart des autres has
P'usent rapidement.
De prix modern, le Bas "Holeproof"
offir le maximum de beauty avec e I
maximum d'economie. Exigez la
marque de fabrique sur chaque paire
que vous achetez.
E vente dans tous les bons magasins.
9 MO B elIlAUIt.IN, AslefIls



Bas ffoleproof
Holeproof Ityc iry Co i.waukee, Wis., U. S. A.
I 5 annCes d'experience dans h Ifabrication de bonneterie


,i








S l (( h lie V1'.


. -- --- -


ALUMINUM Li, E
ew -OrlitansI A Soult iiIerica Ste6ua ship Company lnc.

Un steamer laissera New Orlitns le 29 Hloem-
In e courant liirectement pour !'ort-au-pcince et
Ie s poIts di Nord.
Ce 22 nove'mbre 1927.

A. de Vatteis & Co.
AGENTS GINPRAUX


BImbur! n-.~ orlks LinleI
N'ous avons I'honneur de por-
Itr A In tonnnissance de notre
aimable (lien'6le que le steamer
* Grunewaldl a t16 amenag.
d'une lagon moderne et que de
nouvelles cabines ont t6 ajou-
ides pour la commodity des pas-
sagers.
I.e dit navire est attend A
Port-au-Prince le 5 DNcembre.
II repartiia le meme jour pour
I'Europe pregnant frt l t passe-
ger. e .
-Ponau-Prince, le 28 Nbre 1927
S, p OFSJN t lCAS & Co
Agents Gendrauz.
II_ _ _ _11


:aCompagnte Oan6rle
Transatluantlqas
Le paquebot aCarim r)) par
tit e SPD Juan de Porto Rico
le 29 courant sera A Port-au
Prince dimanche matin 4 DN-
cembre.
Ii repartira dans la soiree
pour Petit-GoAve,Santiago de
Cuba el les ports du Sud.
De retour A Port au Prince
verslc 10,il repartira le mdme
'our pour le Hayi e,via les ports
du Nord, Puerto Plata et San
Juan.
SIort-au-Prince, le 30 No-
vembre 1927.
I ROBELIN & Cie, Agents


Le Kola-Champagie W. Bucl
La Fabrique de Kola-Champagne W.BUCH avise le public
<(Iic, pour eviler toute contretaVon, ses bouteilses porteront
I'cLiquctte suivante :
KOLA- CHAMPAGNE
W. BUCH
Port-au Prince
;ivec, an milieu, les initiales W. Bf. entrelacees. Le tout irm-
p'rini en lettres de couleur blue sur fond rose.
-,-,,- - ,, _ _


frestone


IPNIEUS & CHAMBIES a AIR


Nous avons le plaisir de vous aviser avoir re9u itt
assortiment complete de Pneus et Ohambies A a9r



T restone

pour Voitures i passagers et Camions.
Un pneu pour chaqie usage, le Firestone Heavy,
Duty Four les qrpnds voya es,le Fireston Balloon pou
Hotre voiture de promenade et le

S'ireslone Solid 30 x 5
Pour les camions de 1 T.

No're stock comprend un assortment des plus
compete de routes les di ensin s et la supdriorite
de la q alit6


a fait de


IFrestone

nombreux amis partout en Haiti et le monde.


EN VENTE CHEZ:
Mr Edmond Lauture, a Jacmel
Mr Elias Sa'iha, Aux I'ayes.
u Michel Desq('ron, Jeremie.
( C1lment Pinard, St Marc.
( Antoine (eHll,'ard, Gonaives.
Jcnn Luciani C- Port de Paix
Mr F. Maurasse, Cap-Haltien
Chaque Pnen et chaque chambre i air cst garanti pai


treston


que vous allez acheter un Pnen ou une rhambre i air,


Accident Cotte cher
Le Royal Exchange Assurance
de Londres
Vous assure
1.- Contre toutes accidents
d'auto.
2. Contre Incendie et
Foudre.
3. Contre Vol.
4.- Contre Dommages d'au
trui.
5. Donne compensation
pendant maladic.
6 Donne compensation
pour accident personnel.
Le tout pour enviro. 20 cen
times par jour.
Demandez prospectus
CARRABUHEAN TRADING Co LTD.
Port au Prince
a gents generaux


SLa 9u at tM padr m ice
L,'da tae d'mre eau mm J
..* o1t d am, --Go
-abaiidt dast Ift Md e. L. LA
usse"o dityt t-t he aisn Ar* 'f '
kt pu. I la'purule t a k p
\ tm. ore. U,, s.anii asmmm .


Ne buvez pas ou ebuve



.L soul Rhum qui, tirdd'Alcoobls atureis-io
directement parDistilla)ion simple do Siro' du a.0e
d'un Onique et touloursmimepantaUom n St l iawl
vteillit par 'action du temps dans le d6p6ts av ore e
rigoareuoe de tous dangereux Secrets de labnra
Ssans adjonction d'aucun ingredient d'adi%, coUmu|
jugementde la plupart de nos No .ilits MIddicals d I
vant I'appr6ciation de bons amateuas, la sbaIit6 incomlu
du bouquet et lee plus rema i ablea qualitds hig;6iq
M me pris avec-mebs, Rhi' i Nectar a'coirre a St
duit pas 'Alcooliiune la longue, comma le am patr
similairea et come lea autres spiritueuz.

Grand H6tel de Franc
P.,P.BPATRIZPPreprittaire, I
Cet Etablissement renomnim6dontl'61oge a
plus A iaire.vient d'4tre oompleteaent
et remis A nauf. LeA ohambres nt toqt l
fort moderns, !o seivioe rr6prbohablo*,,l
taurant soign6 est de tout premier ordriel
tel n'ayant rtn- n6glig6 pour fair plaisiu'
chax mante clientele.
D6Jouner A la carte, Tabl od'Ete .
Plat du Joux- au ohodx
Pensionau 0 18is, & Ia semaine'pjr jar
Garage mis gratuitement & la dispositi
voyageurs.- ain*, Douches & toutes le h
T616paone NMo 844
Dans lee Magasins souoh6s & l HOtel, on
vera touted sortes do provisions, Vine, LiQ
cigarettes, Vins d'Espagne, de BQurgogne, d'ltalie,
(hoix de Conserves.
On y trouve a 1'arriv6e, pendant l. seea* j
au d6part tout oe que l'on d6sre au G1rad
tel de France.--PP. P. PATRIZI, Propri6taire.


'i


.. , ,
A ^
' ;< '<' 't* '4.


Fit
II 6


.4"
* I


A->-


. ,


ii-i


,. Preetz.mann-Aggerholm & Co.
AGENTS GENERAUX


A CO


r"


J


La prochaine lois
adressez-vous i


~~- --; --- -.~ ----~-~---. .~ ""


I


-


-- ----


4rAor -


Ve


:r a




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs