Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04627
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 12-01-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04627

Full Text















PORT-AU-PRINCE ( HA1- )
>*;


I I -: I - ll~ls313L IIIL"1~1111~11111'9


JEUDI 1" DECEMBRE 1927


............. .


I LN E rr", AATEHN ITEI. I
i LA GRI

dOoobuManufacture f rt
epnels /ermnes, em.preins de a plus ctaude syngam t
eonlrrCe donnicam, (LISTIN DIAto, dana son edi, |1 1 1 1 [n1M a nn I
Nou'mbre coule, 1ai; part, d ses lecturs, de la i iVzc lUllUt tl t "
uisile, a Slo-lkmingo, du Prtident Biorn. Ea ial i .
.,slioqiquesetprdcastsue le LIsINrm DIAIO tuire de Ide C i ar ttes
ciw/elles desdexgCef C des deur etElatsoiWins, nos
e rendroni aanspeine out le plaisir que nous dprou- r"
pfoduire, d la sude de hotire editorial d'hier, celuide A Grande Manufacture Haitienne Cigarettes present A
irtre, car, les deux articles montrent lfirgement que, ses clients et au public en gnera les Cigarettes a R6pu-
raccolade fraternelle di Ptideit Vasquez e du blincaasne, IPort-au-Princleone St & ia Main.
orno:, Idecho de nos ix. ne s'dledtue aque dans if Elles se distinguent de routes les ances cigarettes de la place
lanartion d union de 4aller d e-datnt- -4 par leur forme ovale, leur ar6me, lelr preparation hygi6ni-
Speupes frre er a Iepr ,que e leur bon goit.
peoples reres ers leproLessuperbes combinaisons dais letr fabrication, le choix
Ses medlleures qualitls de tab.ics de la Virginie et du pays, leur
T saurent uu success merit.
Une ac reabIe Vistle ;. Les amaleursjugeront des excellent resultats oblenus, grace
S a comp6enco dprouvee de I'Expert bien connu venu des
S- ts-Unis pour diriger le laboraloire de la Manulacture.
premiers jours du bons r6sullals de c9nnaissan- Les Cigarettes a Republicaine *.Port -Princienne et
Hcembre proahain, cc et d'estime mutuelles, celuil cells dnommes: ((A la main front le 4r .,t de tous ceux
Louis Borno, Presi' de 'o no ra ble Pr6s:dent qui I'adop!ent et de.tous les bans lumnurs.
lM publique d Haiti 'Borno a Sanld-Doningocom. N. B. Dans les pochettes des Cgarettes a Port-au Prin-
dhonneur de la pltevreccienne,, ii y a des bons primes ( 100 pour Gdes 2,75 ) et (A la
honer de a eain )) ( 75 bon pour Gdes 2.50 ).
FL'illustre li o mm e n6cessitl d'.quilibre qui dl it l P e ) C r
Srendre la visible se traduire en b6nefices posi- Manulacture. Haltienne Cigarettes :
.1,il n'y a pas long-I tits pour les deux peoples. P. GUILBAUD & GfBARA.
lIoneorable Pr6ss- Des montagnes de preocc.u- Angle Graud'Rue 2190 et Rue Jutin LhBrisson 244.
,cter ant aina palions. depuis des temps im- _, __________
mcK courtoiseoffi- eioixqi de temp en .... .....
ii elle I'amilie sin-' temps aegmentaient lef hocs
le quidoit tre temps aigmentaproent lehos a 6te do Salnt-Andr6 Le Pte Boyeradressa ses plus
Htneire nos deux et imepa rtiene provr us pinar & Dutort. vifscomplimentset remercie-
elrmils a un mdme rdis d'mptience o pantr s int i ment aux Otficiers de la G.
destin, par la fatalli- deuxE ld. pies, s ,pataent Elle tut c6lbre, hier,A Du d'Hi. It tous les Agents de
e et paer d i pve&g e .l uide rl cn fort, la t6te de St Andre. 11 y I'ordre qui ont obtenu que la
historioqaei qu i e plans,.l', ao.niqus eutt come chaque annee, tAte, ette ann6e, ne tutt point
ti marcher unis redpanst a le on npsq I'afluence habituelic de pele- trou ie par les regrettable
ilte dun idol de sible oute eentei c ter raiins accourus de tous points incidents qui se prodUisirent
retel d'inJependauce "naloue enene lnter taio aire leurs devotions an Crand deux ois d6jA a pareil tour.
. Saint. Puls ce fut la messe cele-
losophieneNous nou gnorons rec- e capel re dans toute la pme du
flosophiene ut.rDana la couqetle chapelle eanp touted ia
-es separer Duas proquemenL En Haiti on ne4 --- q a*jertWe- ritr rome"m A
d'union 'trater- savt fen oon osava etip de energie et arnx courageux I vangile, Mr. le Chanoine
riminalions d' chose d uous. Et d ai nlon efforts du Pre Boyer, cure de Benoit,curd de Ste Anne pro-
4resteront IA do P.lu 00 C o .on e Leogane,la messe tut ce61bree itonqa le plus eloquent, e
ltre.Maisle sei-cta v e cn en presence d'une assistance lus vibrant panegyrique du
lidarit~ internal. tons politques, sociles, sa la plus nombreuse etla plus rFre deSt Pierre.
1celui qui doit pre- culture, sA progres en agrr- recueillic. Ce fut le P6te Bo- Apr6s la c6remonie religieu
tous les prjugs clure et dans nes autres acut- yer qui official. se, la fete qui avait, d'ailleurs
de raceo de po vi(6s moderns. Une routine e c.. ommenc6 depuis la veille, se
Sigerease minait le deux Cependantavantde monter osuivil toute la 'ee
lions u i pour- organisms. D IA, a haine AA 'atel pour commence dans une pieuse liesse t la
diviser serouta r& d6taut des preventions. tI'Otflee divn, le Cur6e L66_ plus tranquille gait.
iAneavait tenu Ai remnercier plus tranqu g .
Sle momentd'op. 4es routes nous ont rappro-^ Prsident de la R-publi-
g urit arrivra, ch6,et ce n'est qu une question que, les Membres du Gouver-'
de notre afuitie, d'hieures de pnetrer en terri- ment, e, n g6nral,tous les A
I n pr6ventions, toire haftien, oi nous sommes gn ux donaturs qui con
e pression xtx- acuoillis avec affection et de tribureuxt si lnaeurs A laco
.ant comp6e uni- ins'fohplaisances.trucon e Le public et le commerce sont
St fiplaisacconstructiondcettechapelle avi6s que je ne suis plus res-
D intts do a conaissance que nous plac sous e vocable e St nsable des acteset actions de
.ti sans que nore; avop~ i a.ide. utre est en Andrd et ot I'on se runira de- mon Apouse ne Laurente Les-
devier par au- trai de d6truire lespr6ven- sormais, chaque ann6e, pour ipinasse pour cause grave, en
inmperialiste,6bau- tions et aplanita le chemin comm6morer I'anniversaire ]attendant une action en divorce.
tn.at ou expos pour que nous vivions unis du Crucifi de Patras. martyr Port-au-Prince, le30 Nbre 1927
tenlabituellechez dans un mmem ideal de pro- de Domitien. ANTOINE JEAN
o 0nt mailres et sei- grs et de liberty.
la force materielte. Que la visit du Pr6sident
ge. de I'Honorable Borno soit un nouveau gage
Y.quez a Port-au- d'amitie since ~ re et loyale
k si prodigue en entire les deux peuples frres. UU Urandiag Oas

IIIA-- Ldo Casimirs
I Ve nmer AU CONS IL d'ETAT
Vote d'run Projel de credit et d. -4 An lai
p61 t tn ot inodificaie raa Angla
A Iid_ les ha-j tir, M. haesFombrun, A articles div-era-
Uhale-ittoral, tout la pr6sent6 par devant I'asseon- -RE NNE FOI 217 ( c6t6 de" CAbles franais
haise, aper urent ,l du( Conseil d'Etat, u R BONNE FAt sle tranai)
Iliez gra. es di- demaande de credit extraordi b, ",
6 e'par les va" naire de 100.000 gourdes n6- r_
Ue distance d ri cessai es aux operations du Drill cjalear Goardea ).75 aune
Po6biscie national do 10 jan- Dr1ll1,50 'aune 1*
PN~itede la Commi e prechaio. Kektbfnc G. 1.?5
ly"lel'Arm'li. Celtu demande de. credit a ik. kijahe "G. 1.75 .
,S e rendint 616 votne inm^&Kd ment. CasihetteS simple largeur Gdles 180 aune
Io l ,0t3 rirfth En.uie le Secretaire d'Elat Casineltes doable larger s.iptahietine G. 4,50
w I d' -. d ia"nces a d6pos6 sur le Ckinir lavable ifallen our es 7,50 aune
f rtn .... et b auereap ,pia projectt de Drp bleu noiret oiar n 7,~0 aune
i odc ede oid Corfa^00 arnie


neh g 5e-aR .5 sur It, & c-
rAvl ", e/ Io atsaifes.'Le pjt a t6
F4Oi l r. quM A y l'Etade de la section
etre I0 e s6anoe ia Com-
det-ne co" mission sp6ciale charge de
ite Voldrogue Ifide' d6e la Conveftlon-mo
roue dificativede la Convention ma
. ; 6t nqifectuelleftent en vi-
_ire de la g,. goeur. a announce la torina-
cwr ce qui re| tion de son bureau don't M.
oit o-6 -6 T|tb. Pawt, est le p*~6ident et
Omer Cave, rapporteur.


a so g^,ii, qy %W. an te
Satip d Chiusa spe'ia r pow lailleur 3 gds au
Casmirs sup6riei v -odea 1W0 S ane
Segbleutetnooir anbMais gdetll2,0) aune
Gab.rflf e angivhr rdes 15,00 aune
Iasimir eitra quality gourdes 15,00
Diago0nifdewit supnrieur de 17,.3i0
C:hantong pur fil a prix raisoinable
Venef constater-et lousserez satisfait.
V. SIANO
Port-au-Prince, (Haiti)


I Auto oontre
p' opteu t616phonique

Avant-hier, vers les 2 hies.
de I'apr6s midi, sur la route de
Ldogane A Dntfort, une auto de
la marque a Oldsmobile ),
No 3020, conduite par son
propridtaire, M. F. Garraud,
par suite, sans doute, d'un
coup de volant ddtectueux,
alla violemment se heurter
contrc un des poteaux du Ser-
vice des Tl66phones.
La voilture tot gravemeat
endommagde. M. Garraud se
tira de I accident avec de vio-
lentes contusions Inla Itle et
une assez grave blessuie a'
I'oeil.
.*
Assurez-vous contre accidents
A la : GENE:IAL ACCIDENT FItE &
LIFE AssuANCE CORPORATION LI-
MITED.- V'" F. BERMINGHAM,
Agent GenMral pour Haiti.


EN JUSTICE
Par un Arrdt en date da-
vant hier, 29 novembre 6cou-
16, le Tribunal d'Appel de
Port-au-Prince a maintenu leI
jugement rendu, par le Tribu-
nal correctionne| du meme
rersort, en taveur de M. An-
toine Chemaly centre MM. Sa-
lim Abraham et Abraham Sa-
lomon.
Antoine Chemaly est satis
tait de la decision ou Tribunal
I---- -___ __ --


SPar-lonx Peuit urto0t
disor la Lv4t6.
II est incontestable qu'ils se
sont donnd beaucoupde peine
cette anne malgr6 la situa-
tion actuelle est-ce pourquoi
l'on peut dire sans contest
(u'ils possedent pour cette
lin d'annee tounics es lernie-
res nouveautes de la saison.
En visitant le riche Stock de
la mr.aison :
Kawas Hermanos
les peres et meres de families
teraient une chose indispen-
sable pour eux en rendanI
chacun heireux et satistait
avec leur sou on lear dollar.
Visitez KAWAS ilIEMANOS
1724,Rue du Magasin de I'Eat

Nouveau Pr6sident
de P1U.S. S.H,


1o1re ilt$
!1


... volt, ces jurs' ci, chiaque
soir, un groul)p e de, jiines hoinm-
mes se liver ai un liien lIralige
divertissemeiit.llspreiinel s d'as-
saut, bruyaimment, les da iciings,
braillant A p1)leine i gorge une
chalson des plus iniiiinoirales oil'
s'egr-nce toute lIa h nllille des
airs des bas-Ionlis de I'orl-:n
Prince. Les [)atroinus des bals, i
qui cette clientele ne fail nt llc-
llelit plaisir, soul ~l i '" t olve'll
obliges (de ralp|eler ~ts nmes-
siCurs A 1ordre et iii.' II de les
prier de sortir des s.illes oti sc
reunissent des g-.ins paisibles
qui ne sonlgent (u ,I s'aILIuserC
Cdemmeiinlt.
Ces pseudo geitlemien ie is'air-
rMtant point pour .si p U cel In si
bon chlemin, sc'clhmuItl-' ia I'alde
de multiples petils vc res vid s
sur Ie zinc des cab)irels l)or-
gnes, ils prenncud place d(lns
une auto et, alors, cc south d'in-
terminables allies et venueCs
dans les rues de la ville., lndis
que l'icho de la unit repete,
A toutes les oreilles, les )paroles
obsc6e es dc I'air bacclique
qu'ils braillent.
... a sous ses regards une co-
pie de la chanson; elle est tout
implement puante.
... a vu aussi les nolls de tous
ceux qui torment cette troupe
dechanteurs d6lbrailles. Utll re-
gard vers la Police...

... voit avec plaisir, p)res et
meres de fami e visiler en tres
Srand nombre Ic Iazar des
Femines Eleg ntiiles :,\ 1'.i
des rues ITrversiere el Ilu LI .i-
gasin de I'ltat, ancienle i lI Nson
Gu Irin.
IAulrefois, 'etiail le I'.iradis
ldes Dames, aui rjoi(i'l-d i cestl le
B((laza." des I' l ,ii Iiles I. ,gllai es".
... 0 vu, avail-1 Wl i, Hli d anon-
sorlirt d( ce niailgain a ;an l sons
le bras (de Ill' mbreulx p Iu cits et
qui, satisfaile de ses ci plettes,
murmurait tout has: G Cest tn
record: 5 robes, has cl clhapeaux
pour 20 gourdes..., liir()vil)le !,
St... .a U iU regard :'i 1 i ti',riclir.
C'ctait bieii vrai. I.s ;('S ig 'res
d6l)ordent de tiss(.us garI ai.iis,
solides, b)oln Inlirdcli, 1 li por-
(e de toutes les IoIurlses.


Comme nous I'avions relate a vu avit-Iner Isoi, a Ii,' '
en son temps, a une rCunion, auI rue da M agasutI I ITIat, (lius
Patc Leconte, du Conseil de Ie voisinage d 1'i dm lcing, >i
I'U. S. S. H., M Emmanuel 1B. noctambule (Jil n'ulait autre
Armand, .lu, quelque temps au ,qu un gendarme cn civil avoir
paravant. President de I Union maillea paitiavec ine liic-
remit sa d6mission qui fut accept de-nuit, Antoinette .I ssaintllh,
t6e.Il tut alors assez difficile de ui reCut force horlons. tIn geni
trouver parmi les soci6taires de darme, celui-ci en unilolinie.
I'U. S. S. H., I'un qui voulut ac- ntervint polr eltuce tin A ce
center A en assumer la pr6si- tarage nocturne.
dence avec le conseil d'adminis NOTRE (.LIL Vit et la (ille)) et
traction don't le president ve- le gendarme en civil )prendre Ic
nait de d6miasionner.De son c6- clemin du Poste de police du
(6, ce Conseil refusait de 6der Wharf. Lucullus soupait chez
la lace. Lucullus Laflaire n'eut, toute-
ais enfin, on put s'entendre. fois, point de suite plus Ifcheuse.
Les sportsmen firent appel M. Cependant NOTRa (EiL aimerait
Andrk Chevallier qui fut pen- bien voir tous les hommes se
dant longlemps pr sident de IU rappeler ce vieux proverbe si
union et- qui M impriu.er aux connu : on ne frappe pas une
mp.r.s, cez no une si belle mememe memeavec uneleur et
erai vive impulsion. m6mem lorsque celle-JA est.
Lancien president de I'U.S Belle-de-nuilt.
S. H. po9, naturellement, pour
condition sine qua non, 'efface ... a vu, hier, l'tal deplorable
meat du Coseil que prsidait dans lequel se Irouve, depuis
M. Armaad et des elections ge- quelque temps, a LeogAne, la
nerales.En prudence de cette si- chapelle de St-FrancoisXavier.
tuatiOn emar rassante, le Con- ii oublie ce grand Mission-
stil demissionna et le secreisire Ini re evangeli ue qui conquit
gE6nral convoqua aussitft les tant d'Ames au Seigneur et ilu-
Delegues des Socit es sportives mina, sur terre, (ant de cceurs
en Assemble ge6nrale pour 1'- des grandes et pures joies de la
election d'un nouveau president. vertu. Les lidcles d6laissent le
Avant-hier, en effect, la reunion temple du Saint, on l'oublie et
eut lieu A 6 heures du soir, au il est environne d'un grand si-
Parc Leconte, et M. Andr4 Che- lence, un air d'abandon et de
vallier fut elu president de fU.4 desolation effrayant 1'entoure.
S. S. Hi Alluns, bons chrtliens de Leo-
L'Mlec.ion des autres membresi gAne, c'est apris-demain la i te
du Conseil aura lieu sous peu. du Saint : uu bon coup d'6.


."Qui veul montrer de 1'esprit
court risque d'en avoir trop, ce
qui est la pire favon d'en avoir
pas. Louis VELUILLO'


I I II I I ,


---1 ;Ir-


_ __ j


MNEM-


I _


)


eC









LE MATIN- 1"' Decembre 1927


paules a-' P1rc Boyer pour ra-
mener la lumi re et la vie dans
ce sanctuaire.

... a vu. bier, sur la route de
Dufort, dans un senticr troil,
malaise, scahreux, serpent t,
le camion a Yolande qui, lii-
sa nt march arrire, alln I' itr'
rude collision aivec un Ford (|iii
stationnaiidans I'Otroit chemin.
11 v eut des dominages ide p1:1
et d'autre.
Assuire-vous conlre ;(ccidiil
i In : G(ienueral Accident Fire
L.ilc Assurance (C rp ( r. tion 1.i1-
mll;t(ld.- Vve. I. Ic-rmingh; h il,
A gent ( r;. l pil l|()iil Ii 1i.


HistorilqtICS
M. le D)r.1. C. )Dorsaivil vilnt
de laire p)r tini t lint.i 2e ii') (`mv i-
t on dle ses li c.1Ci IN llis iloii
C'st tilln lp it vohliiii broil It'"
(dt 11 I p. g( s .dilt" a I'orl-.i -
l-rin0cc, :i la i I Lil !/r inphi lue
c'll/ ili. Co llineC Ic d lit IuIlltcllr
IU -li ,. cc .1 a tin ,Vll''nt l i d'liistol
re, die gcogriphc politiq(ui ar't-
lilinistr.itive l c i tC(oi( ii qtl ( I
I ilsige (it'des amildi(i ilix 11 e-
veC s Il in uiitaire l stiilp ri ill (le
I'CiiS,,i n'it'linc t |)rilniiriire t dA ( S
6hIves dI( s classe,,s (Itd gc r n ii
re (IC 110i Iv T's l C il C l"t s .S
1 oili a t', illu-r t', C i t sp1 '-
t1 .ici iIIn ,11 it. ( inuiii 11K l par If
l l l li ll (, l ll l ii l i 011 1
cie: '.
1N*. i; ( i : ; s vI\'( c i lliiu i i ,I
I LS ( it in( U s viv\nItIII l |xI 'il
Il 'i 'ii\ () iu x d'in el t'X li |lai
re (|11 ii n t,. :; t(l. I faiil.
i iI (il;!lid thil{ iicl onII I 'h0o U lll e'
(' ; 'i ; i h7 l kl ts, 11a n ; iWl
a :. 'd/iu /I:;. 1n ban1 l lit
(i'll ,ii itU ir otI 'i t p| r l )i t'D C -
loiie dll P( t irlt N,.iii 'i l l I" 'is( slc'
lourill lliili :> : \1. ;ill lo Apprl-
lil,!'eprll'c sclltant du gl andi.illour(
u1'1 I isissste dc Milan', It Pp'olo
d'lllia,qui laiu dans les Antilles
un voyage d'Mtudes.
AIs Memnibrcs de la Colonie ita
ienice At Ics Menibres de laI
1rcess d(IC Prt-au-Prince el de
nil(,liiriuss perS sonnalitcs de la
o ,( '1J- pllt-;tiu-plilcienine assis
teioiit A cc l)iilquect.
La t6te du 4 D6cembre
au Cercle
Port-au-Princien
Oin nous i lproillis une liLte
d'uin ORIGINAL icheve.
(C n'est lpas di blufl, croyez-
le hi)cl.
Si \ ons aillec/,'I efflet,l dimaln
(Hcl' 'I (il (a'IC 'l(c le 'rtll-lI'rinc'icll
-- t c '.sl tolutel la capitOle qui
s\ (I !.,!;I rcnde/ volus- vousis
voL0sS C loAl)-ez, poil" utn instant,
triinsi)sortls... a 'lToKo :,.la toMe
qucie vous verrez sera ine t6te
japonaise.
Partout, lix l) llct"ls,aux conip
toils, ;111... i'CStlili':ilt (IC s sou-
pe 'urs, t s iotlt d1ic !/ ,i' iietl t'ss
pcliti's .\i'tTunllCS (ili v\'Oils it'-
ClIC-llI 1oit ivCC Icriir soLririte eI
plus eilinchanliteur.
Nc nlainquez pas ceCLI PllS "le
regretleriez ani;remnit !
Nouveau Membre de la
Commission Commu-
nale de Port-au-Prince
Gest notre aimiable a n i
Edouard Baussan qui, par Arr&-
tW du I'rsideut i de la lAhpubli-
que, a t noiiinm Memnlbre de
la Commission Comminunale de
Port-au Prince en replacement
de Me Hermann Corvington, d6
missionnaire.
C'est un licureux choix. M.
Edouard Baussan qui a dijA oc-
cupY, en plusieurs fois, dties tonc
lions communales, saura, certain
nement, justlficr la haute con-
fiance placee en lui par le Chef
de I'Etat en apportant, dans I'ad
ministration comminunale, sa col
laboration intelligent et I'expi-
rience acquise.
Hier, 10i heures du imatin,
Monsieur ClIment Magloire,Prt.
fetde Port-au-Prince, procida &
l'inslallation du nouveau Mem-
brc dc la Commission Commnu-
nale.
Nous envoyons A notre amr
nos plus vives hllicitations.


r














































Vues dcela STA,rION ACs ,ONnMIF de HAINA pros de SANTO-DO-
MINGO, oi, comnme on l'a vu par le programme
official que nous avons public, hier, te President et Madame
VASQUEiZ, les Secr6taires d'Etat et leurs Epouses et des Hauts'
Fonctionnaires du Gouvernement Dominicain accueilleront
le Presidcut et Madame BORNO.


I)ERNIEFIES Nouvelles

deL' ETRANGJR


Peer a paix industrielle
es GimWdehefgbe
LONDRES Un .rbolpe de
patrons influents presidi par sir
Alfred Moad, membre du parle
lentn, a adress6 une. lettre au
donsetl du congr6s des syndi-
dats dans laquelle il propose
tlie conference pour Iraiter la
question de la paix industrielle
ea Angleterre.
Terible ,pid6mie de cheltra
Sa Bengale
KARACHI(In.des)- Une terri-
ble 6pid6inie de 'cholera se d6-
veloppe actuelleinent dans les
provinces d'Assam et de Benga-
le.La liste des morts causes. paor
cette 6I)idnmie attc ntl lusieurs
centaines par jour.
Usa incident sur la Iroantire
de Ia Reimanie el de Ia Bl, garie
VIENNE Des d&ptches de
Sofia A ,l'lixchange Telegraph))
nnoncent que des gaides tron-
irts roulnmiins tnt ouvert le
leu sur des bAMeaux de peches
oulgares s'approchant de la ri-
ve roumaine du Danube. Un
lominme aurait etW tu et plu.
sicurs auraient lW bless6s ou
lads prisonniers.


Nouvel ambassadeur de I:i .:'e
a Reme
PAmIS- A r'issue de la seance
du conseil, M. Briand a confir-
nim la nominalton du cointe de
Beaumarchais pour succ6der A
M. Besnard, ambassadeur .de
France auprcs du gouvernement
italien.
Loes bruits do guerre
U N E GRAVE' Dl'CLARATION DU
DAEIGUIE FRAN(:AIS A LA S.D.N.
LONDRES. Les Etats-Unis
nie se trouveront pasdu mime
co)1 que I'Angleterre dans une
nouvelle guerre europ6enne.
C'est M. Henri Jouvenel ex-
de61gu e ranqais A la SociWt6
des Nations qui a fail cette
prediction dans une lettre lue
A la Contlrence international
sur le danger de la guerre.
L'homme d Etat Iranqais a at-
tire i'altention sur la r6cente
conference navale et a d6clar6
que la concurrence a amen6
avec elle. l'accroissement des
airmements terrestres et la ri-
valiti des grands Etats qui
sont des ennemis possibles.

PAR SANS FIL

La Conference
du D6sarmement
DWclarations de M. M.ussolini qui
(rublelI I'almosphiai' eouropenne
GENEVE, 30- La surface des
affaires europiennes s'est ride
A la veille dc la Grande Confe-
rence de. D6sarmement par la
1* -I _ I W%*. -


PARl CABLE FRANC.\IS quel ils survolaient les monta- declaration du Premier miuis-
giees de Gurana est tombe incen Ire Mussolini dans l'organe offi-
On a \oulu iuer le Prisidetil de In die. Cet accident s'est produit ciel du Fascisme par laquelle it
Reilhsliank quand un group de 5 avions proclame I'intention de I'lltalie
BERLIN, 30- 200 policemen militaires francais partirept de de laire de I'Adrialique un lac
ont dLI sauver la vie du Pr'si- Casablanca pour photographer italien et fail des aHusions voi
dent de la Banque du Reich des les liautes regions du Toqdgda lIes au trait Iranco-serbe, allu-
mnains d'une loule de persons dans le bul de constituer la car- .ions calculies pour cr6er des
viclinies de l'inflalion utc l inion te (lic etat-Major. Lc (Goliath) troubles.
naie allemande pendant que M1. incendid ltait pilot par le,lieu- Le message de M. Mussolini
Schacnt se reudait au tribunal tenant Mazurier acconmpagn6 de quiet ridigt en terms inergi-
duns tine automobile 4 oliciers observateiurs. ques, d6claie que intlgritl de
.iolen.len i,.l ,i1 ) iaonl.,ler sICobham I Albanie sera d6sormais pr6ser-
i0 emh illiil a eu des avaries v6e et 6met des doutes sur I'atti-
en i ALTE- L'avion pilo par tude apparemment pacifique a-
A ELGIR-i- Inc v\iiletc em- siMALi CoL'aavion piloue parde doptke anrs le lrait lranco-sei'
pete acco)ii)pagniie de pluies tor r Alan Cobhaln a souffeft des be.
rentiellcs a inond0 la province avaiies en ria.seai ra En attendant,la Delhg-ltion so-
d'Oran. A Mostlgancm les eaux rations dureronl une scmaine. vi6tique est pr6te A lancer son
ont obstrue la voie ferre. De La tension politique plane d6sarmement ala session
nombreuses maisons se sont 6- lithuano-polon'ase inaugural de mercredi. On e-
croulkes. On signal de nonm- Opinion de la Presse anglaise pbre quece plan prendra la tor-
breuses victnies. Les dernieres L'allilide de M. Brianrf me d'une demande de tr6ve de
nouvelles reques d'Oran infor- LONDRES-La Presse britan- dix ans avec I'oflre par les So-
ment que le nuombre des victim nique, quoique dAplorantla si- viets de riduire A moilii leur
mes de la temp0te de pluie d6- tuation polono-lithuanienne,con armne en signe de bonne foi. Ce
passe plusieurs cen'aines. sid6re co.ume un tacteur to per plan est dirig6 centre le plan
Le tourniii id'f'hecs pour le chain turbations pour la paix emropd- francais d'une enqudle sur le de
pionnal iiilerniilional enne et estime cependant ue la gr6 de d6sarmement qui serait
BUENOS-AllES Aprbs 3 Grande Bretagne doit d emeu- compatible avec ia sicuriti de
heures de jeu au course desquel- rer 6loign6e du conflict. Le jour- I'Europe oriental.
les on a realisi (l movements, nal conservateur ( Sunddy Ex-
la 44tme parties d',chec a 16 sus press)) s'expi ime en ces tries: La Pelogme el la Lillhasiie
pendue.Aleckine a conserve son a Nous sommes fatigues d(s que feel appel A la S. D.N.
advantage sur Capablanca. relies de la Lithuanie, de H Rou PARIS,30 La querelle terri-
Capablanca aurait declare qu'i manie, Pologne et leurs allies. toriale eutre la Pologne et la Li
it rendra domain son ire de Nous n'avons aucun intr trdans thuanie occupe loattenlion des
champion du monide devant 'es Balkans et les congl s qui puissances. Les deur nations fe-
'impossibilim de triompher. s'y ilaborent ne valent lsles roat appel A la Ligue 'des Na-
Terrsibl .de tr dam.. pher, os dun soldat britacni tie :. tons. Le mardehal Pilsudski ira
Terrible accident dams I'aviation PARIS-Le ministry dps aflai n personnel A Gineve o ir n'er
militaire irangaisea lra e res ltrangeres surveille teiti- le allegations de la Li huanie et
CA'SAI.\\ A. Six aviateurs mi vement les relations exit en de la Huss.q que la Pologne se
i tai c o .: I 1 v lamortquand tre la Pologie, la Lith et frpare i la g1mr0 e 0 mtre la Li
I'airoplane Goliath avec le- la Russie. ithanie.


La plus 0leage ligMe 161Npgelique
de l'EurWe 1
NEW-YORK,30-Une conver
station a eu lieu par tlt6phone
entire New-York et Stockholm,
qui est Ia plus longue line de
I'Europe,s'dtendant du point ter MnniS
minus transatlantique a Lon-
dres A travers Amsterdam, et
Berlin A la Suede. "

riangailles
Nous pr6s( ntons nos meil-
leurs compliments A Me le Cl-
mence Duverglas et A M. R:i-
phael Chem.-ly don't .a carte de
fanVailles nous a et6 remise. cher. .a,
--- *r V -1 vous cherchez DEUIL "ouvelles mangez 1.F
Une ddp .he funebrc reVue du KIt.%lT
:,ip-laitiei announce la mort. f [ego iA
lanscette ville, de Fritz Lere- I OUtSav
Iours, survenue vendredi der-
icr 25 novembre coultj.
Aux parents 6prouv6s par ce 1 X d1 u
leuil, particul:e'-ement A n )tr
ami et Mme Diogine Lerebour. m* b ,K \
dlont il tait le fits, nous envo- A 1C i
yons nos mel leures condol6aii Dun s la Fabricj ion if
ces. Proinage, I habiltC e( Iti
ont des limits. LI terni
/& f 8 n ftl comp|llter le trav2
Af l lomage KiRAFI', Iu'.i
K pains, en ferbila.cs oNg
..31st o jiurs a!) ofuneat
SconservC.
Mmine Taldy c6dant A 6'insistance La Maison Kll.FT pg
de sesgentillesclientesdesIMasi- vendre A vil p.'ix ses FrA
nees du Dimanche. donner.: s'ils sorlalent vile do i
L'Aiglonne, Samedi A 4 hs.112, ue. Mais chla Ki1e pet:t
la pluprtl d'entre elles devant deFroniageK'A4.11T csL
prendre part la f6'e du Cercle lo ii poscde le bon
Port-au-Princien. r.ehe savour qui cu
Malgr6 cela ii y aura matime. tIIAFT le premier dr*
Dimanclhe, mais avec des c, ges.)i lii a abricao
miques seulement, CIiAnL T, mage KiH.MT la Fabriqg
PLOUM, HAROLD. che aulanit de minull i
CE SOIR mnoindres details qU au
LE FIIS DE LA NUIT tuhe 6 sa conservilyt,
8e episode Cestcette attentioa
Entr6e : 0,50; Balcon: 1.00. inoilndres dails qui I
-. -M, -.., dilT iciInts Iromages ,
Sy Isont des typesde pur.lt,
V ar eites savetur c Iun. cxqui
C Claque C)aquetdeViI$
CE SOIR mage K RAFT port
Grand match international de marque.
boxe
ANDRE ROGER
haltien, 168 livres
ALLEN RYAN Agent Gf'ral peIur .
jamaicain, 170 livres THE PAWLEY U
Entree: 2 gdes. Loge: 3 gdes. INC,
Enlant : 1 gde. Port-au.Pdri4(l






..
SaviieGo Harti


Petit-Goave, Haiti ,1


cannon ce


a sa


clientele qu'il a obten

la distribution youw

Pelit-God ve
Des PhODUITS de la MANUFACTURE HAITIENNE de
de GUILBAUD & GEBARA, ainsi qua du
CIRI J. B. VITAL si connu sous le nom de Fil
Ils trouveront donccbhez lul ces articles'
aux prix de gros et de Fabrique. 11 leur
rappelle en outre qu'll tient toujours etk
stock :
I es produitsde la Maison P, GInAUD
CIJROMAL, savon Curomal et pommade
Curomal, si efficaces contre les d6man-
gaiso.ns, de routes sortes, !et le savon P6-
DOLL nu parfum si d6licat. Savon CADUS
prix de gros. Cirage liqnide et en pate. ,
Clous de toutes sortes. T61es, Tuyau]r
coudes ths, unions, records, etc, Ho 0i
Serpettes, manchettes. Peintures blan-
ches et couleurs, SAPOLIN. H1uile de lin
et vernis. Fournitures pour malles. Gar-
ni ures de cercueils. Fanaux bronz&i 1
Accord6ons. Poudre d'61lvation CALU"
MET, par caisse, par douzahie et par boi.
tes de tou'es dimensions.Lait en poudr .
Verres A boire et verres de lam pem? -
tous genres.t:HESTERF.IELD et CAMMA
gros et detail, La Rtpublicaine. Qu0-"
caillerie assortie.Chaussures pour hoa'
mes, femmes et efants. Lecitine granal.

Rhum, Vins de caisse I

gallon, Liqueurs, e,


Chaises. Dodines, Glaces, Tableaux, Lits, Carpettes tftil Ialloni

Lavabos, Grand assortment articles pour cadeaux *


_7__


IJ I I


~L -






LE MATIN 1" D6cembre 1927


S'p LI


ous


vlis


en Haiti que nous avons eie


s quc ces Machines arriveront,

donned. a nouveau.


avis
avis


fREETZMANN-AGGERHOLM & Co

Agents .


h & Corona Typewriter Inc., N-Y.
n II I eI II III


LE SECRET
SL'HOMME CHIC
ur.,Pierre LABISSIPRE, rdcemment revenue de la
I II a eludid la medthode moderne de I A1 ERI
I TLEMAN et les derniers perfectionnenenls sur
0 la vcupe etde l'aiuslement, se lient d la dispo-
i amis et du public qn general pour leurs costu-
toannece.
L VOIR a LA RIUE DES MIRACLES, EM PACE DE LA
TVOUS AUBEZ LE
ret de thomme chic
I Ftrouuerez bon accueil, soi et promptitude pour
Sque vous lui cothfierez


ktlt, IltiAf-lf i


t ehielt dliatl.
tfowveroz : '
ON d'enlants touls
ler cri. Chausett
irts iolis. iCoitwm
- .t autree pour garwos-
* Lavalliere.
room, aias poor da*
choix de oonurg
plisesMobearpqs
etiUment do Ja eg
sroslet dtail:
l MAISON. ,

MAehine A 6crire Un'.
1I portative.
tir au Journal.


I


I
Ialliez pas ailleiurs
Athetesde preference votre
Kola-Chaml agne A la Fabri-'
que H 3OIRD.\Y, No 330,
rue Thomas Madiou. I
Prix Gou des 3.50. la dou
zaine cash.


SZVOUS vous donner une
I" enf Na1 e
Chat,. LaBelle Jardinire
1637, Rue du Ientre


1


} LSUyJ uffeHtloS,
i J.ubrloi oeta.RIno par leo

.tina POUDRE CLERYI
b CRY. 3r, opLs W-earun, parir








Sides YEUXI
a Lcw Is le seul produi'
Isaliea t de reputation mon-
dialte qui employ en trice
tionssur les tempes,ravive
le nerl optique, supprimce
la fatigue de- yeux, evilh
I'usage de lunettlles m6me
chezles septuag6naires,fai-
sant r6cuptrercn quclques
jours une vue magifihque.
Slus de miope;, ni de
presbytes ni de vues faibtes.
DemamIde aijerd'hii s6me
Iinteressant opuscule gra-
tis.
Direction Gntr Ile
UGO MAlONE
rt__ ... i- _-I .. .I t# . .-


avons 'hotoneur daviser


Canadiennes d assurance sur


II


'luzza ruaic ui Vomero
1( Italie) Naples.

. A P6tiowVlle la giamulc
mason Stewart.
S'adresser a Mine Vve Tan-
.r6de Anguste au Bois-Verna.


h & [OrOna p t'iviber Inc.
New-York


ve pour de la fin l'anne, nous at-

ons des -Machines a &rire


PORTATIVES COflONA


machine ideale pour voyages et bu-

x el le meilleur caleau de fin d'an-


la vie

Eug Le Bosse & Co
wwvwsw^sesis C0


Detail


VIENT DE:RECEVOIR un grand assortment de conserves le
oboix, des liqueurs Marie Lrizard et B6n6dictine, des provisions ft -
che.'tels quo: Fruits, Frotrage, Bourre, Huitres, Seucisses, Vian e!
du Qruybre Ftaucais. Les meilleurs vins de Bordeaux de la place
qu'il vend per barriques, caisses et gallons & des prix d6liint ton e
concurrence.
bes Bonbons frangals des meilleures marques
En gros et detali.
On trouve do tout chez DEREIX
Dars son Restaurant entin, la Perle d'llaiti.- C'est la mail'eu e
Cuisine Francaise. Avec un service irrdprochable.
Cold Draft leer.


iLa Maison Moise Saieh
S 210, Rue des Fronts-Forts, 210
Announce A ses clients de la Capitale et'de la Province
qi'elle vient de recevoir par les derniers bateaux.
-, . Diagonal supdrieur angle is
Serge noire < a
Serge bleue marine sup.anglaisc
Alpaga noir sup.
Casimir couleur supdrieur.
Shantung double largeur.
Et plusieurs auires articles.



Aun azar des Felmmes EIs atsl
Angle des Ruds 7 raversidres: eC du.Magasin'.del'EIatIj
Ancienne maison A. L. Guerin
N'oubliez pas'que'cette jolie'maison, & peine inaugurde, a ddja
saquis une assez grande clientele parce qu'clie vend & trWs Lon
mnrche et constitute une viaie source d'#couomie pour les purest I
maikw de famille. On y 'rouve des:articles depuis Une Gourde jus-
qu'k Vingt, viogt cinq gourdes.
Cete mpison a uv asbortiment bien frais et par chaque bateau
elle reqoit decs marchandices qui s'ajoutent & son stock.
On n'y trouvera : Toile &suappe fil,'.Toile a drap fil, Drill W',
Casimir quali'6 sup.; Alpesa, Drill chantung,!Palmbeach, Cha-
pl aux line noire et couleur,Chapeaux de pailleline, Cravates sup.
Voile a campagne, Voi'e meretrise, Reps couleurs varied,
Satiu supdrieur francais, Cas do soie routes couleurs, Bas] i jours,
Cbapeaux pour dames, Calicot pour drap.
LE BAZAR DES FEMMES ELUGANTES vous attend Mesdames.


Insurance to

Jaue des plus fortes comp gin




Ks,
iI~tllti



Compagnie G6n6rale
Transatlan tique
S Le paquebot < Wt:n II iIr pi:
lit de Sal)U IaI dc Porito licro
Ic 29 courant scri ,i pi u-.i
I'rince ',iiinancl 1 ni11iil I I -
I 11 ric ):ir ira;i l ns lI. so' l
p)oItr lct il-( )o;vc.,S ni tiag o
Cubia cl Is |m)rlIs dL SIlil.
S l)e rclour;' I'rt .111 Prinll
vecrslc 10,il rcp) .tir, lI nu'In
our pour lec I'v,. c, ia lespol I
Idu Nord, Puiierlo Platai ct Sni
Juan.
'orl-nu-triince, Ic 30 N -
vecml)re 1927.
E. IBI II.IN & Cic, A\git,

Hamburga4merika Linhi
Nous avons I'honneur dec por
ler A la connaissance de nol i
aiia le clien'^le quec e steamer
( Grunewald ) a 616 am6nag
d'une tagon moderne et que d &
nouvelles cabines ont IW ajou -
tWes pour la commodity des pas-
sagers.
Le dit navire est altendu iA
Port-au-Prince lc 5 Dcembrec
II reparlira le mnmei jour |(iiur
I'Europe prenant frdl el pass,'-
gers.
Por-au-Prince, le 28 Nbre 1927
OLOFFSON, LIF'AS & Co
Agents 6nraux.
Accident CoiNte cher
I.e h11411a1' I: lalt s u .
Vows :1,,1 rI ,
I1. Co I t'c 1h '(1 s cn i s


d'auto.
Fo d. ( l.
.- Conlt1c


In It lii-'
Vol.
)< unnij 1esl (I U


trui.
;\ l)'>lllir ,',it ,p 'ins;itinii
lpenlldantl I il;l(l
6 - cilli )oniicit' in-:lio
l)oulr accident pitrsoill'l.
le tout |po(i Clnvii oi 20i cc I
till's pa)r joiiur.
)DeIllialild '/. prosp 'lils
(A\i A.\llll..\N T i; \l .\( l( l |).
\PortI I I I II l IIC
A gen ts ii ( roiux


* minmOmrn


mfW gl A. de Matte s & Co'
I IIZ[1AES PRepresentants pour Haiti


i -


nes Agents de


Gros


~-


-I '


I I I I I F-II


--~u YL r.- i i _


7-


-- -I


I


14


I
I





LE MATI,- -- leti T)ccmbie 1'27


Ior,,


tde


tldbarrasserie


ce nez b illant si vouas


Ioumeze


vous voir lelle


qfie les autr8es vous


volenf.


La mou :e de crImne quo oontient la Poudre
Tokalon la fait adhArer & votre peau touted
la jouriee en dplit du temps pluvieux.
BB, Ajoutez h votre poudre de
Snri6 pr611rde un psu de mou e
( "T de crtmen dit eIs Docteur Gro -
mand, le sp6cialiste parisien
du teint, et alors votre poud, e
-liendra touted la journde en d -
^ \. j pit du \(nt, du temps pluvieux
ou de la Iranpiration provc-
iqu e par la danse et vous no
er, z ,amais plus cnnayde par
un nez brilliant et une peau lui-
sante. La mousse do crime em-
pkche aussi la poudre d'abo'-,
ber I'bumidith6 naturelle de la
I eau, de la ddss(cher, et par
N t mme de provoquer des ii-
des, de rendre la peau r che et
rugueuse et de p'oduire d'at.-
tres ddlauts disgracieux. VoLs
pouvez vous procurer de la
mousse de crfne et Un pul% -
saleur ,I a ,dans n'impo. e
quelle boj(e maisou de fournitures pharmaceutiques et preparer
v..tre prcpr |,oudre ou vous. _pouvez obtenir de la poudre de riz h I&
ni usse dc ,.t ine scientiiiquemeut dose avec d'autres ingr diets
p (ticux p ir tmbellir le teint -ous le nom de poudre Tokalon.
I'-tcni / uI sonu i co de Poudre Takalon sur votre visage. Inslanta
n mn ,,, j rill.ant 'i t paralt el, en place,il reste une d6lichuse fral-
cheur t t T aaTreuce' doue et veloute qui persist du aft des
1l tres c:,tunres. ()n troupe t I'oudre 'Tkalon chez tous Ins co:n.
mertn.tnt.
Poandre T(kalon
Paul E. AUXILA
Distributeur pour Haiti.


Colombian Steamship
Company Inc.
Le steamer rtinique" ayant laissA New York
le 25 lovembr courant directement pour ?ort-
au-Prince, eat atteadu le ler DWcembre prochain.
iJ repartira le mime ] .ur pour Petit-6oave, lira
.(Dane, Gayes et Jacmel, en route pour les port
de la Colombie pregnant Irit et passagers,
Port au prince, le 29 Novembre 1927
ColombianStemship Company Inc
Gebara & Co, Agents


Profilez doe eelts bone occasion
Coupe moderne des neilleurs tailItris
1 Po'aesion deslftes de la r.n iI anrn6,', Daid
S'V.plitn '- mpresse d'itanonier A e no ,,ri-ux
cl1ento. 'u'ils trouve, or t en ,rn magif in (iro ("' .e
No.,w 61'; cbhemisas et des (oi'ur,s aco- feci. n:(s
*' meilleur marr chcuex ra o1t :il er .r
Profitez de oette bonne oc asiao .


ATTENTION
Les Wftes de fin d'ann6e:arrivenl, c'est le moment de fire
r;parer vos miroirs tnches:et de laire encadrer vos portraits-
Envoyez-les moia present, Je ,.; ils in travail soigne
e: (diirail)lc.
HENRY STARK
11tic du Quai, en face (ela Ga;rc.


waim mc es

LU
TOI.1AS X.15


Lva are. Co.,
I. 2-.


ALUMINUM LiNE"
Siew-Orlaaus & Soulk America Steamship Compaiy
te steamer "Gerhard" ayant raised Ih
le 19 sera i Port-mlu.Prince"le'29,contiDoie
Fetit-Golve, oayes et Jacme[kprenant dou
Dn steamer laissera New Orleans le 29 k
b e courapt directement pour Port-au-pri
les ports du lord.:; 9
. Ce 12 lovembre 1927 .
A.,de'Matteis
AeaB GiNhft I


trestone


PNELUS & CHAMBRES


Nous avons le plaisir de vous
f,

AIR


adviser avoir repu un
Ohambies i a'r


Irestone,
.pour Voitures i passagers et Camions.
Un pneu pour chaq e usaqe, le Firestone Heavy
Buiy our les grands voyages,le Fireston balloon pour
votre voiture de promenade et le
0tirestone Solid 30 x 5
Pour les camions de 1 T.
;Notre stock comprend un assortment des plus
compiet de routes les dir. ensiqns et la supgrioritO
de la q alitt


a lat d, rombreux amis partouten Ia-4iel le monde.


EN VENTE CHEZ :
Mr Edmond Lntilure, A Jaciml
Air Elias Saliba, Aux 'ayes.
u Michel D)sqttiron, Jnremie.
a Clnment !Pina-d, St Marc.
Antoine Celtrnrd, Gonaives.
SJean Luciani&Co, Port dci I:'ix
Mr F. Maurasse, Cap-'lalticin
S.,, CIt que ,( :j re air '.- !l.,?intl:i "


que vous allez acheter un Fnen ou une Ihambr e air,


I Preetimann-Aggerholm &
AGENI S G!.NEI:.A1I


Co.


De plus en.p u

Une foule de plus ea p lu
pacle, visible journellemieni


1 uiand Halalail,

admirantsa magnifiqueexposit'
et les haules nouveaut6s !q'iL
revues. Devant ce jolly coup 4
ladmirationu des visiteurs dev
une musoqup ch-irmante: (Ja
disenl-ils, Port-au-Prince '.
line si jolie exposition, ja
nouveaules n'on et a si fral
n'ont eu des couleurs plus e
ses, dessifos pi- ravissaulx4
jlmais,les prix n'ont 6I a-assi

march j
El e'esl equi fait e6mprenl
que le visiteur du Grard lagl
sort :ujours cha6rg6 de Fpgos .
quets.
LE GRAND MAGASIN Ij
206-208, Rue Traversiere.'206


~ I q':c a


1~a piocitairie lois


-1 r- r


r. I- P. C


- .- --I -- r -- -


* -- . * .


3


. -.




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs