Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04625
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 11-29-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04625

Full Text





--.


at IMAGhOIU
DIMCEUR
sp Am ricaine, 1368
F -ON E N* ,2242
4m


.* V
I. (


I I ,-N l W W 0 g- -
E N 8262 PORT-AU-PINCE ( HAITI MAP.Dl 29 NOVEMBRE 1927
POTA-PNC .AT


' :le oade..-


jitique et situation finan-

ciere de I'Allemagne


Port-au-Princienne
1539 Rue du Centre, angle de la Rue des Miracle's


AU

Conseild'Etat
DI1 J';iAl 1 nl Ei'jI de ois 1.1C roin rl oin -
dli'ir si e Ih In ',*niealiilu 8 mani.-


d
c


en race les Bureaux du Servich Teclinque. I
lqa.ILeatemps.com- Tous os halts et touates ces t soccupnt exc,,siveneIOi e ovous r
S q I nsoater par donne annt eiU, on e cor Itrotverez les verres et les monture donit vous avez be- d
[ qui nona par*1"pend sans pIiue, une torte
de I'autre rive de r6percussion en Allemagne n. nVENTE EN ET E DETAI ti
oe, une cerlaine in. o curtains jodrnaux ont m- VENTE EN S ET E DETAIL
Ise maniteste danas me pearl d'une crise qui ne Nous attirons I'attenlion bienvei ante des occulistes
milieux allemands tarderait pas A 6clater. Its en Les prescriptions de verres cviindri ues ou prisai.itiques c
gents et m6me dans des recherchentfl6vreusement les peuvent dtre executes en deixou. ois semiaines. P
a europeens au sujet reasons et la position du Pre6- v
Ilastion 6conomique et sidKat de la keichsbank ne L
Ide I'Allemagne. paralt point dtre de tout re. nanc&re du Reich laquelle Ses eux fils ont hritI delui n
Manque d'Etat du Reich pos. I'1t d'ailleurs d ja as- sont intimement lies etla po. ses quolildsartistique et la cons- -
4 en eflet, le taux de sez inquate. i y qiuIAqucs litique de leur Pays et celle science ,dans le metier.
Momptede 6 A 7 o/o. Ce Irois, 8 la suite de la baisse de l'Etirope tout entire. Son souvenir vivra dans le
ligue que les gouver- tr6s sensible que subirent cer- mi iondt des artisans et des hum-
stairigeants de lle- taine4 valuers allemandes sur bles citoyens de va!eur. .e lui
financiere et 6cono. plusieurs marches extbrieurs L consacre ces quelques lines, A
itrenent leurs pr6cau- et m6me sur le march inte-. _CO l e comm hommage d'un cousin b
i cwher toute in- rieur, baisse u i, pour certai- OeOR S OLAGES it d'u amni qu conneaissait S
." ..OROM ,OLA .MIen, outant que personae
r=its. ToUte 6- i te s vaIM s, comporta Diminche apr6s.midi, a et autre tlasse pour lui, qui n'ai. l
e,ta u(x (descompte t C rBtI jusq'a enterrd Georges Solages, cito- mat .d s le bruit, qui est niort
lOrrespnd, les 0 /6 de ler valear premi yn usi modest que convain- en ca isant de com:n in les a li- d
le saveOi blend. A re. Mail enfin tout cela est cu et don't le nom est liH dans vrer a I clients specimen de li
rarel(6le num6. presquedel h sioire ancienne. I'ordre politique A tous les 6v-. ces h0inimes doues d'abondan- N
Sitelle amo6 toujours Et, en presence dc totes nements qui se sont deroules tes resources pour reussir et d
l*, one restriction de ces considerations qui indi- dans ce pays depuis 1882. En don't I' pitaphe fera sourire plus d
lit on affaissement sen- quent de gaves embarras fi- efet,Georges Solages,tout jeune, d un: t Dsinteress6 jusqu'A la c
lns ler aftaisea. nanciers, es sp6cialistes alle. rit part avec son p6re Carri6 belise .. ......... ,
a chques semaines manda e pr6occupent de la Ilages, A toutes les luttes que FELx MAGLOIRE t
t1h. dans la Presse situatlU. Anasi un articleaui la eberte commandant alos -----.....--i .. -- i- -..
-e, des articles eco.- vient de parattre d a n s la ont dsoli ce pays et dscapitI( Les iIes Religieuses P
Iu ou if etait etabli Gazelle de Voss amrmesm s s lites. II connut I'exil. l a s
Itglltagne empruntlt 'ambag qae alt pays vavis prison, les condemnations Sa int-. ndr6 s
S[ltranger et qu'il y une cruise 6cotoomique et mort, la misere et tout le cor- Detain, 30 novembre, est la t
l de trailer avec une croit ouvoir predire quA de- t6ge de calamites qui fut le f te e St-Andr6, frere de St-
ence tous nou- taut d'eIapruits les Etats et lot des haltiens et qui expli- Pier qui fut cruc3'fid, en 62,
M3 ntls. 1! est clair les Communes seront force- ue comment nom.bre de cito- Paitr, sous Domitien. '
*.>....Ma .Xianai a no4ter A yenss, et non dea pires, se soient, A uS)rt, localit6 situ6e dans i
ace indiquant que nouve feil isce qu 444 l. .Logz a .
rs et co". I.ate. I se 4 ,'-ftae ta.on s I que de sauvetage devenu i une belle chapelle a Wt recem-
consid_ re.t_ ,+.j._ p a ,9,1 _r,*r des afl ai rour beaucoup depuis uue ga- ment erigde par les soins et I'ac- '
l nre~q, u apo- IsenS le marcaduesfla-t Iure dans h'esprance d'un tivite du Pre Boyer, cure de t
:prupt,"i dop t res. 3 i corporations eot E changement qui, come com- L.ogAne, et place sous le vo-
R les EMT% a I tt ses inditstriellcs seront pensation aux incontestables cable de St-Anded, cet anniver-
lIes libres, les vraisenbiablement obligees amnliorations apportees A notre saire est coinnm)re, clique
Oesiitreprisespildus4- de conclure des emprunts a ficon d:-vivre-ne m.inque pas annae, avc i plus granided- 1
iVr commner ales e court teripe, ce qui, au point sous certain aspects que nul votion. (
le'parliculiers, exer! de'vde a' la sthbilite g6nerale ne peut nier d'etre, seloa. Ic Des pclerins, en tr's grand
Iesinfluence d6primante de la tresorerie d'Etat coin- mot anmer d'un r6signe ( ua1 nomibre, s'y renldeint pour pier
o situation financire et porte toujours de graves in- changemeot de tristesse ,. St-Andre.
NMquegonerale de I'Al- corvnients. Aussi Georges Solages, habl-) -
e. D'apr6s tout ce qui s'ecrit tue aux avenIures hoqus -tI|I,
tfe la Re ublique d3ps la Presse de I'une ou saccomodait difficileneit aux Samedi (dlier, 26 novem-
a, dTranepu ntoe 'antre rive du Rhin,ade mme intrailabl, qu i aux prises avee cal~brbe p. r i'Oflicier d'eta-
6ranger un total que dans les jurnaux des deificults de toutes sortes, civil. de a section sud, Ie ma-
.700,000 marks, soil grandes Capitqles britanni- devait succomber avant de tran- riage de Melle Eugenic Chery
iards de francs. Mais ques, l'616vafort du taux de singer. avec M. Mile oix Alexandre.
Iillustre particulire- lescomptede la Banque alle Mais ce liberal irr6ductible, La Binediction nuptiale leur
jtuation et prouve le made est une consequence brave coniime les armes, hUri- a ete d)nn6e, le me6me jour, en
ement d'acc6elration immediate et un symplt6me tier d'un de ces noms et d'ine i 'glise Sainte-Anne. Les marius
iprenait celle politique alarmant de la politique eco. de ces families qui font corps ont ete conduits a l'autel par |
IDtcecstempsderniers, .nomique de M, Schacht. pIe- avec Ihistoire d'Halti des eW Mme Clement Pothel et M. Ca-i
flait que pendan' tout sident de la Banque d' Ett, u berceau dela nation-avait une tulle Desire.
lnier trimestre de 1927,1 Mais M Schacht. lui, a ses autre qualite qui en faisait un Apres ia c6r monie religieuse
nands n avaient alors raisons pour avoir adopt la reprsenational. Geutorges Solages s du travait lieu en l chaonneur des marios eut
A stranger q u e pohitique q.'il a suivie. Da.s nati onal. Georges Solages sarai licu en l'homneur des marines et
S stranger e poliique qu a suvIe. Daus tout fire de ses mains. Le fasil d, leurs invites.
lions de marks. Mais, une explication publiquequ'il n'tait pas son arme pr6ardee. Nous envoyons nos meilleurs
rsau seu mos de a ournie, iexrime tavs Quand esardeurs de la bataille v2ax de bonheur A I'heureux
1 "s ont fait appel que la prosperilelqui best ma- avaient cesse, c'etait A son ale- couple.
its exttrieurs pour nifeslee en AUltmagne depuis lier qu'il retournait et dans, --...
e de 434 millions de le d6but de Iannee.n'est qu'ap toute autre milieu, cet ouvrier,, N i rea livre
Ii, san o parent, c ce qui a incit les qui travaillait avec art, le b)is, in..oe *ierc ,
oublie pas sans doute, populations une consomma- la pierre, le m6tal, eut pu se Bienot notre ami et collabo-
1 picenteti de ti .re." En r.alit I bAtr une fortune et sdiriger rateur Shdimn Aun fera dditer en
-,, ue propositio n de tion ex ager ee.) E hn ra tlit le .
dinettre un nou- silent de. a Reichbankes- c4tait sa s le ambition une volume les articles, contest dO-
e neere un nos-. rmesqdent delay eichsankes-a 6cole(f arts et mtiers, oil il rient el Traductions de Poetes
i e 30 miUions de ime que cette pr6sr&.ite est mettrait au service de l'enfance syriens qu'i.eut A publier dans
Sur le march d e s uniquement basee sur les em ouvriere, son bon goit et son LE MATIM.
a e tort mal ac- prunts exterieurs qui ont a'i- amour passion des trav.u Ce serati un volume interes-
par I 'magnats de mente de tagon fictive et pas- manuels: ant et original.
See, Les financiers f sag6re I'dconomie allemande. .
l as- soat, apparem- Le principal directeur de la ,
Iw eme avis qne" hursI politiquefinanciere et ;cono- SEN S AT INN E
,nt i d urs ls de thr et bers an SEN SATIO N N EL *
S1928-129, des som. francail et am6ricains qui es- Habille vous chsez NIC0 LA S vous >
irtantesau tire des timent, eux iusi. qu'il est J trouveref assofrtment de bo Casimir aU
lmmas, sette provision da uan pour l'Allemagne H glais left et fouisra'l prix or X 16.00.
t u.'onitrt tK'fe i&.|lie ir 'e sa politique p .cisimi" tait el fourils avee deux pan-
jr lugement -es f, iremrants eterieurs. I talons do meme tissr Prix S 20,00.
.et cuomoste an- -NoiDs avinsluquelle des tl Drill blanc sulneriem Prix or 5.00.
fIltains.LajW s dewwnions triom pheronl, .- Palm beach tait'et fournis or 12,00 oP.10
sistle d'alllenrsour hals iqu reste evident,c'est SATISFACTIO1 (CAItANTI.
I pJgjaiet tg'*t d ,I'e ,e, n admis dans le 1 ,
Soul1 ri r e nnde'W tarillite 6c o- *) *- -p E M N i mcolas
imatr tout autre paie- nique c fe'Alln ne entral -. i.* l '
. CIA~uter par1' IAue nerali de grandes dilftuitts I Marchand Tailleur
._cette opinion pu- aux autrca Natons et cest e 305 Rue des Miracles 305
S.4las.se est bie uile uie tait que .1 es Gouvern, e . .
*I., le cas chdalt, ments suivent ave6 une atten- Pres de la Pbarmacie Notre-Dame.
,uqt importance. tion soutenue la politique fi- ,,_


laiire enl igjruir
A la s'n',ce d'hiier du Conseil
'Etal, Af. Charles Rouzier, So
rltaire d Elat des Financeset (lu
commercee a d6pose sur le [)u
eau de I'Assemblee un Phojcl
le Convention en (late du 23
ovembre courant et modifica-
ive de la Convention monetai-
eactuellement en vigueur.
Une Commission s p ciale
omposse des.Conseillers d'Etat
'aret, Cavy, Lanoue, Dorsin-
ille. Marcelin et Delabarre Pre -
,ouis, a 61i formne pour exami-
er Ie Projet et laire rapport A
Assemble.


A L'ALLIANCE FIIlNIAISE
II y cut, samedi, a Parisiana,
assemble genr'ale des Mem-
res de l'(( Alliance Fra naise )),
ous la prfsidence de M. Ed.
.st6ve, president de cettesoci- I
6 depuis 1925.
Apres l'exposO de la situation
e IO(uvre, on proceda aux lec
ions des Membres du Bureau.
1. Estlve, en annonvant qu'il ne
Jlsirait pas le renouvellement
Ie son nandal, recommanda la
andidature de M. Lherisson.
On vota et le rdsultat du scru-
in lut le suivant:
M. C. Lherisson, president.
Mile Marie Corvinglon, vice-
)residente; M. Camille Lheris-
son, secretaire-g6neral; D. Mas-
arnt., secretaire adjoint, C. Po-
hel, archiviste-biblioth6caire;
F. Fatton, tresorier.
Les autres membres du nou-
veau Conseil sont: M. le Cha-
hoine Richard, cure de la Ca-
Jiddrale, Mm.e Rend Lgrebours,
Mme Dubt; M m-eh mtes Mo-
*avia, Mme Florez, Mme S. L-
ontant, MM. D. Bellegarde, Dr
F. Coicou et H. Borday.
Au course de celte mdne reu-
lion, le Prl'sident du Comite
haitien de I'Alliance Fran,'ise
dlsigne les membl)res de I'Asso-
ciation qul doiven' former la
Commission de la Ilr'quentalion
scolaire et de I'Euvre de I'As-
sistance Scolaire. Cc sont : MIe
Marie Corvington, pr6sidente,
Mii, E1d lEstlve. NMme F. Coi-
cou, Mile E. Bayard; MM. V.
Gervai,, L. Louissaini, CI. Po-
thel et le Dr V. Boyer.
Avant de se separer, une rd-
solution a t66 prise parl'Assem-
ble de la SociWte pour I'organm-
salion, au course de la fn de
I'ainne, de IWles au profit des
(Euvres hunmanitaires de FAl-
liance.

Nouvelle Blunchisserie
haitlenne
Nous avons re,'u, en nos
Bureaux, hier malin, 1'aima-
ble visit d'un jeune indus-
triel haitien,Mr Louis.Chancy,
qui nous a annonce qu'il vient
d'6tablir a Port-au-Prince,530,
Rue Dantes-Desfouches, une
blanchisserie haltienne, LE
LuxE, ou le linge et les vdte-
ments, confines A. I'Etablisse-
ment, aeronl lessiv6s d'aprbs
lea proc6d6s les glas moder-
Nous avons vivement t6licit6
M. Chancy pour sa bonne ini-
tiative, nous lui avons sou-
hait(6 bon succ6s et nous cro-
yoos que blebt6t sa blanchis-
seri aura Ja plts nombreuse
c liett61e.

Ne TotI lisIes pa
rteompD 7


I f I,,


...voit, depuis quclques jours.
circuler en ville un asscz I eant
camion appartenanl ai unI des
Ircres Cameau et qui a mli' hap-
tise du nomn de Sacco-Vanzetlli.
C'est du socialisme roulant.
*


... a vu, vendredi soir. devant
e pose de 1lizoton, I'auto No.
D 5025 qu'entouritl tn gros ;it-
.roupement d(e curici' x etl (Ie CIl
lauds. L'Uauto t'lit p.irl'uil lme t'
vide. Que s'6l.t il pass ?
...le rechercha ca n vain. (C -
pendant Norrm: ('n. viil tin
chose, c'est qu( le onlduicletir
avait entreint les rcgliio ents sur
a circulation des v lhictiles, rI.
sa voiture stationnaiil sur la g'tm-
chec de la voice publique.

... a vu, vendredi soir, aui con-
cert du Radio. ti'n charmn.int cou-
ple qui passail l)ien son temips
en un charmant Ifte A ktte. ILa
petite demoiselle 61ganiiie t
tratche boudail ccpendait son
galant qui avait, la veille, accor-
d6 dans un bal, un pen trop
d'attention A une autre demoi-
selle aussi gentile, aussi belle.
Laulre, conlondu, pris en 1la-
grant 'delit d'infidelits, avoua
tout. C'etait le bon moyen de se
faire pardonner, car, rien ne
plait davantage une june fille
que de savor qu'une autre a
essay en varn de lui ravir son
*
...a vu, dimanche martin, vers
les 10 heures, A la rue Amunri-
caine, sous ses regards, a11 gent-
leman qui habile l t (miiirlic-r sc
Illontrer, sous si 14 ile'ric, ( mi till
costume e p)Ireil ;i c' l i l'tin i s1), 'rl-
mlln sur l till terrain (I dc 1)1 hm ll.
Ce Ill par unle decrii rem l.milaisie,
peut-Mtrc, qu'il ga;'(lail scs ja6 n-
i)Cs cmprisonnIIIc; ("WinIs lc I)anI-
talon q ui, reail assiijelli la coin
ture, tirehol) 'iich an ait sui ses
chaussurcs, landis qu( sa clic-
misette, sans iltmalclics, collanil
sur s. chair, imiotlail sa Iorle
loitlrini et laiss,idt voir s's Ibras
Iltis, sil )llnll's i n rosses Vw 'iles.
Certainement, p)'ns.I Norim.
(Eli, en contemp1immil ii t, inits-
s nle stature, cet lon110111 ii L sl
athlctee en ...chamlbre. Mais( qul
redoutable adversaire (oimiptaii(-
il ineltre knock out, dimanclie,
sous sa galerie ?

... a vu, dimnanclic, vers les 2
heures 1/2 de I'apris-iiin li. i ila
rue du Magasin dc IJQlit, une
scene des plus tuinIltllucuscs, uiie
tenanciere d'un d(IIa ing dnI
quarter, L..., avant querelle
avec son cohabitil', lui livra le
plus terrible comnl)a. Pour 01re
plus agile, dlle s'etait ()barras-
see de ses chaussures et pierres
et briques pleuvaient sans inter-
ruption dans la rue. Les voisins
durent lermer leurs portes. Vo-
yan tque lea choses allaient un
eu loin, l'amant de ia belle en
urie ea rdlugia dans une court'
Mais L... l'y poursuivit et ne
I'ayant point trouvd, elle se mit
a spiderr son auto No. P 3182
qui stationnalt dans la rue. La
puvre voituresubit pendant
Iongtemps une rude mitraillade.
Et ben des gens qui passaient
faillirent recevoir des coups.
Cette scene publique dura ti6s
longltemps.


On-'btbilUO poop, ri .
Oet c.lo maJgre s*Oi. ... est demeur6 grand ouvert,
5n s miat pas la vi interdit, en voyant-l'accueil vrai
,Mj ment discourlois tait par un
S uir" a _n ^rt Ut employd'de la Pharmacie Buch,
-Otuand on ,Portot, Place Geffrard, A une clienle
oostUm tall thes preasae. elle-ci, en effect, pr6sen-
|, .- tait, samedi, une ordonnance du
Is I do r Ol'3 Docteur W. et attendait. 11i lait
I 11 heures du .matin.
1515 Rue du Peuple 1515. Hepassez duns deux heurest
N'alls pas allleuwr. :ui lul il "-pcidu d'un ton qui


"'* -'~'w ~-


Chaque minute que nous pas-
sons dans l'inaciion est volie
la patrie. Chaque minute que
nous ddrobons A la patrie est
perdue pour le progress.
Raymond' PoINCARn.


~ww -
-S -


_ __


r


. I -a<--











LE MATIN- 2 6 Novembre 1927


n'avait rien d'aimable.
Pardon, re artit avec rai-
son la dame. -1 ne s'agit pas
d'une potion, ni de quoi que
ce soit A preparer, c'est une spk-
ciatit6. Vous I'avez ou vous ne
l'avez as.
. ae vous dis de repaser
dans deux heures I...
Mais la dame.idsista. Et I'epi-
ploy6 se d6cida enfin lui lvrer
'Optarson prescrit, produit qui
se vend en boltes de douze am-
poules.
... verrait avec plaisir cet em-
ploye6 imiter la courtoisie et I'a-
ma bilit6 du patron.





Parisiana
CE SOIR
LE FILS DE LA NUIT
7e episode
Entr6e : 0,50; Balcon : 1,00.

Avis
Le Department de la Poli-
ce de Port-au-Prince porte a
la connaissance des proi)ri&-
taires de chiens qu'a parlir du
ler l6cembre 1927 la vacci-
nation de ces quadrupedes
nsese icra que les mercrcdis
de 8 heures -A 11 h. du matin.
Avisl cur cst aussi (donn
qucI oulte s i )s aitenlts el li-
ccnlces d(livrcs poi)ur I'cxer-
C('i26-27 )()pour 'ccs ( its ani-
mauix doivenl etre rinoiuve-
c.s avant le 15 jiinvier 1928
pour lc novel cxer'cice enl
co. s.
,hIt de In Pol)ice


A vondre
i'rii, 'lToriii mod'I.le 1927,
Li tS l lSI ,i 9 *j ci islh,
S'adrcsst r iMr' P. Faurvc
(llasco'.



Maladises







des YEUX
( LIDuu )) le scul produit
Iltalien de reputation mion-
diale quiii employ en tric
lions sur les tempes,ravive
le nerl optique, suppriinc
la fatigue des yeux, evile
I'usage de luncltes mnime
chez les septuagcnaires,fai-
sant recuprerren quelques
jours une vule magnifi(ue.
Plu/s h' niol',lC nii dc
,/r(s/>b/s ni de mc's fasiblhs.
l)liiinaiidez aujouiill'hni nline
inii tcressant opuscule gra.
tis.
Direction Geneirale
UGO MIU)Ni:
Piazza Falcone al Vomero
1 ( Italie ) Naples.



SERVICE NATIONAL
WiHGl ANE PIUBLIQUE
District de Port-au-Prince
Le WDpartemient local d
Service d'lygienc,rue des Mi-
racles, vient de recevoir de
nouveaux appareils et est en
measure d'entreprendre im-
mediatement le nettoyage des
latrines privies.
Les prix seront bases sur
une moyenne de 20 gou'rdes
par nuit entire de travail.Les
latrines de dimensions ordi-
naires pourroht Wtre nettoyees
en une nuit.
En consequence, toute de-
mande y relative recevra no-
tie prompted attention et le
travail execute dans !'ordre ou
ces demands nous parvien-
dront.


DERNIERES Nouvelles

de L' ETRANG


PAR CABLE FRANCAIS ration A l'estomac sibie
jours.Le cardinal a c6nse
EcrAolement d'un entrep6t connaissances Jusqu au
de fruits el de marchandfses inoment.Son 6tat fut d6cl
LAS PALMAS ( Canaries )- ve depuis 4 heures et i
A Arinaga un edifice utilis6 corn qu'il ne vivrait pas.1 rei
me entrep6t de fruits et de ia b6n6diction sp6ciale c
marchandises diverse s'est au- les derniers sacrements
bitement 6crole pendant le Ira glise. Deux scurs du (
vail des ouvriers. On a retire etaient pres de lui.
des decombres 6 morts et 16 Nouvelle Convenliom intern
bless6s. de radiotelOgraphi,
CI6ture de la Conlrence inlerna- WASHINGTON,27- I
lionale de radiot0legraphie velle convention de sans
WASHINGTON La Coni6- de plus de 7 semaines d
rence international de radiot6- citations entire 19 nation
16graphie a tC0 cl6turee apres cipantes A ia conference
gr RApe .a.0 ,-,, ict ppnre a tionale de Radio est pr6
nir roa laifi tous tiqles accords .


qui lui ot soumis. Ces ac-
cords entreront en vigueur le
ler Janvier 1929 pour une p,-
riode de l'ans.
Dans la marine
espagnole
MADRID La Gazette Olli-
cielle public le d6cret qui fixe
A 14.000 hommes le contingent
de l'arm6e navale pour 1928.
Pendant cette pnriode les arse-
naux de la marine lanceront 4
sous-marins et deux croiseurs.


Insurrection dans une prison de la
Californie
TOLSOM ( Californie )- Une
6ineute a 6clot6 au Penitencier
Tolsom.Les prisonniers au nom
bre de 400, apres avoir r6duit
A l'impuissance la garde de la
prison et s'6tre empar6 de ses
armes ont tenu tite pendant 18
hcures aux forces de police man
d(es en touted hate pour repri-
iner l'insurrection, mais cernes
de routes parts les rebelles ayant
,chouc dans leur tentative de
s ('vader durent se rendre sans
conditions. Le bilan de la ba-
taille se rsunme A 11 morts et
21 blesses.
L'tat de sante du Cardinal
Bonzano
ROME- L'6tat de sant6 du
cardinal Bonzano s est aggrav6.
Inauguration de la line postale a0
rienne entire Madrid et Barcelone
MADRID La ligne postal
abrienne Madrid-Barcelone se-
ra inauguree la semaine pro-
chiaine.Celte nouvelle ligne coin
cider avec la line de Marseille.
La ligne Madrid-Seville com-
in ncera sans doute A fonction-
ner mercredi prochain.
L'intervention
des Etats-Unis
au Nicaragua
WASHINGTON- Le Departe
ment d'Etat a confirm la mort
au Nicaragua desaviateurs am6
ricains le lieutenant Earl Tho-
mas et le sergent Frank Dow-
dell pendant les operations con
tre les rebelles.
Les pogroms
reprennent enjUkraine
BUCAREST-D'apres des nou
velles reVues par leDimineata,
le chaos et I'anarchie r6gne-
raient en Ukraine oui les morts
et les bles6+s se competent par
centaines dans les rues de Ra-
menets, Poloks, centre de la re-
volte.
PAR SANS FIL
Le ditf6rend
llthuano-polonals
BERLIN, 27- Le Premier mi
nistre Valdermas, de Lithuanie,
informe-t-on de Kovno, a adres
s6 un appel A la Ligue des Na-
tions demandant son interven-
tion sur ce qu'il appelle la mena
ce de la Pologne lind6pendan
ce de la Lithuanie.
Le gduvernement allemand nie
toute intention d'agir de con-
cert avec les Soviets en cas de
conflict entire la Pologne et la Li-
thuanie.
Mort du Cardinal Bonzano
ROME,27- Le cardinal John
Bonzano, Dkegu6 apostolique
pendant 12 ans aux Etats-Unis,
est mort a 3 h. 25 samedi matin
comme consequence d'une op6r


Voulez-vous; de la
merchandise extra
su tIieure a un
rix Itrs bas,allez A
*,--


La B
15


temme dans une automobile sur
les terrains de I'Ecole Pr6para-
toire de Berhshire,se trouvaient
dans une posture reprochable.
.l' 1Stanley qui est vice-administra
E R : teur de I'Ecole fit des observa-
tions sans r6sultat. II pretend
avoir pris son tusil pour eftra-
yer Fulco. II a tW mis en liberty
il y a 8 sous caution de 1000 dollars.
erv4 ses Au Maroc
dernier PARIS, 28.-- Des reprksailles
iar6 gra seront exerc6es probablement
i savait au printemps contre les Maro-
utavec cainms qui ont torcC les franpais
du ape i payer une 6norme rancon
de 16-d pour le rachat de Yves Steeg et
cardinal de 5 autres prisonniers.
Lationale La Grande Bretagne
e Iet le EtatS-Unfls
ne non' In article de lord Cecil
nefllfruit LONDRES, 28 Le vicomte
fie nlf Cecil, qui s'est r6cemment reti-
s parl r6 du ti.binet Baldwin pour tai-
interna re une campagne pour le d6sar-
h.e i re nm-ment a 6crit un long article
1e A LOwl d n, I,, ,S,,ndnav Timesn snns le


signed. uuns ,i ",. ... ........ O.X
tiltre dc (La Grande Bretagne et
Pour I'extension du Service aerien esEtals-Unis. IGrandeI resuggre que
entire les Pays lalins de I'Ameriqu' les deux pays devraient entrer
WASHINGTON, 27- Le gou- dans une discussion entire de
vernement am6ricain envisage toute la question desdroits des
serieusement 1'extension du Ser belligerants.
vice aerien entire la Havane, la
Zone du Canal et les autres pays LES GRANDS RAIDSAERIENS
latins-americains. I AERIENS
Aunsam icaraaua HORTA, 28 Le J un k e r
MANAGUA ,27- [Tne campa- ( D-1230 )) a faith un au!re effort
gne intense dc bombardment pour partir pour New-Found-
commencera centre les bandits land, samedi, mais n'a pu s'ele-
qui tuent et violent les inno- ver le 1'eau.
cents dans plusieurs regions du LE 'IRAIT I'RANCO YOUG(OSLAVI.
Nicaragua PAIUS, 28 Le texte du traits
S' t tfranco-yougoslave rendu public
Attentat centre dimanche a r&v616 que ses clau-
le NN aired do Vienne ses sont suiettes au contr6le de
VIENNE, 27- Un shomme de ia Ligue des Nations et ne con-
23 ans distant sappeler Stribin- tient aucune mention d'assistan
ger a essays sans succes d'assas- e arme en cas de guerre sns
sner le Docteur Seitz, maire de provocation s de guerre sans
Vienne.ll lira un seui coup. provocation.
ARRESTATION DE LAUTE -----
DE I.'ATTENTAT
VIENNE, 28 Le jeune ou-
vrier hongrois qui a tented d'as-
sassiner le maire Seitz, de Vien-
ne, a Ct arr6te. II tira six coups
sur le maire qui ne tut point at-
teint. Aucune raison n'est don- KRAFT
nee pour I'attentat.
Des bruits de guerre
troublent l'aurope
GENEVE,28- Au moment oft
la Conference pour le D6sarme-
ment va s'ouvrir, les leaders de
plusieurs nations oat Aveill4 des
ruits de guerre, A propos de
l'actioa Cventuelle de la Polo-
gne contre la Lithuanie.
Les diplomats anglais admet
tent que bien qu'aucun danger
immediate n'existe, il fallait avoir L
I'teil ouvert. La grande jalousie L 1 O age
entire nations et l'intense natio-
nalisine de plusieurs parties de K R A FT
I'Europe sont considdr6s com- l 17kRi
me la plus grave menace au d6
sarmementet A I'arbitrage, rend plus sa-=
Au 86nat 1
WASHINGTON- Dqs leaders VO U re X le
du Senat qui ont recueilli P'opi-
nion parmi les membres de la r
nouvelle session du Congres repas
sont arrives A la concldsionque
les S6nateurs elus Smith,de I'll- Comme flatterie pour le pa-
linois et Vare, de Pensylvanie lais et satisfaction pour I'apelit
ne seront pas admis A pr6ter il n'y a rien de meilleur qu'un
serment. Les s6nateurs James: plat pr6par6 avec du bon Fro-
Reed et Thomas Wash auraient mage. II y a des personnel pour
trataill6 les democrats et reus- I lesquelles les assaisonnements
si A empecher Vare et Smith d'6 avec du Fromage sont les meil-
tre admis au Senat,ce qui don- leurs. El le bon Fromage cou-
nerait aux d6mocrates le con- ronne excellent un plat suc-
tr6le du Senat, culent,
Terrible inondation en Algrie Le Fromage de KRAFT donne
PARIS, 28- Une desastreuse un goat indicible A beaucoup
inondation causee par la ruptu- de condiments: il met en relief
re d'une digue A Perraguin, Al- leur action ot donne un nouvel
gcrie, a occasionn6 d Cnormes attrait au repas. Une agr6able
dommages et tue des ntlaines surprise vous attend, si vous
de personnel. L'inoncation a n'avez jamais egsay6 l'une des
suivi de grands orages et un cy- nombreuses varin ls de Fro-
clone qui a fait de grades per- mage KBAFT dans la prepara-
tesa Oran etMastaganw d&ntI iUon de vos assaisonnements.
I'H6tel de Ville a MIt entiere- Chaque paquet de vrai Fro-
ment ras6. Beaucoup dle villes mage KRAFT porte cell
sont sous 1'eau et la lste des marque.
morts qui 6tait de 150 f'est ac-
crueUn mauvais coup de lasil KRAQEESE
BOSTON,28-Gilbert Stanley, Agent 6Ga0ral pur Haili
un athlete de Yale et filsde Wil- TIlE PAWLEY SALES C0
ham Stanley, expert le6tricien, INC
a ete arret6 pour meurti~e de Pe Port-au Prince (Haiti)
ter Fulco, 28 ans. Stant y pr6-
(end que Fulco et iMn jeune

.* A v dre
elle Jardinimpre dUue machine A Acrire Un
derwood i nortativeA


37, Rue du Centre


8'adresser au Journal.


Savinien Marl


Petit-Goave, Haiti

announce a sa nombrd

ctiientele qu'il a obtei

la distribution DoU-

Pelit-Goave


Des PliODUITS de la MANUFAGTURE HAITIEN\E de
de GUILBAUD & GEBARA, ainsi aua dn
CIRE1 J. B. VITAL si connu sous le norm de Fil .1
lis trouveront done chez lui ces arliclea
anx prix de gros et de Fabrique. II leur.
rappelle en outre qu'il tielt toujours cai
stock :


71
I


I es products de la Maison p, (;IRA'D
CUROMAL, savon Curomal et pommade
Curomal, si efficaces centre les deinan-
gaisons, de toutes sortes, et le savon Po.
DOLL .. parfum si delicate. Savon CADUM
prix de gros. Cirage liqnide et en pate.,
Clous de routes sortes. '61es, Tuyaux,
codes its, unions, records, etc, Hones
Serpettes, manchettes. Peintures blan.
ches et couleurs, SAPOLIN. lluile delin
et vern is. Foarnitures pour malles. Gar-
ni ures de cercucils. Fanaux bronze.
Accordeons. Poudre d'eldvation CALU-
MET, par caisse, par douzaine et pai boi.
tes de tou es dimensions.Lait en poudre.
Verres A boire et verres de lamps en
tous genres.CHESTERFIELD et CAMEL
gros et (detail, La Uepublicaine. Quin-
caillerie assorlie. Chaussores pourhorn.
mes, femmes et efants. ecitine granule,


Rhum, Vins de caisse et4

gallon, Liqueurs, etc.


-- .L---- 4


I
I *
..


~a. S. as -


leadingminerall


La Boisson connue

I le monde enti


EST UN


RAFRAICHISI
T UN


RECONSTITU

FROID


E&U WINbRALE WHITO,'
GINGERAL WrITS

e seul Gingeral fa.

eau Minerale pui



des SOURCES

WHITE ROCK


DANS TOU *LES MEILLEURS HOTEI S,
CLUBS, CAFPS ET' RESTAURANTS

MohrI& Laurl
Distributeur', Port-au-PrinCl


S -


Chaises. Dodites, Glaces, Tableaux, Lits, CarpettesjbGnis|I I || ljla

Lavabos, Grand assortment articles pour cadeaux *


-9


__L __


I


I








1 E MATIN 29 N;ovembre 1927


Insurance


Co


Une des plus fortes comw)p nji

canadieuanes d'assuran e .sur


.LA IODE desC-EVEUX
COURTS A REMDU-
"GILLETTE ;POPULAIREavoo
les FENEBS


Pour compl6ter les charmes des styles modernes de coupe de
cheveux, iI est essential que le cou soit propre et sans les du-
vets qui l'enlaidissent. La taqon la plus facile d'obtenir ce r6-
sultat est de vous servir d'un rasoir de'soret IGILLETTE. Il y
a des femmes qui choisissent aussi ce rasoir comme la m6tho-
de sore et propre de tenir I'aiselle lisse.
Pour avoir des r6sultats, servez vous des Lames de Gillette
authentiques.
De jolis et attrayants jeux de GILLETTE sont en vente
partout.
GILLETTE SAFETY RASOR 'Co. Boston, U. S. A.
MOHB & LAURIN
Distributeurs


b



C


SA occasion des tetesde

la Noe" et du Premier

de 1'An, on trouvera

au BON MARCH
onicas et accordions d'une dcs plus grandes fabriques d'Al-
ilmagne.
crApel et serviettes en paper avec dessins de toutes los
nunaces.
td choix.de couvertures de laine.
de exposition de Boites fantaisies, de Chocolates itNougats.
Ifte Iollandaisos en bocaux de dimensions'doubloes de cells
'O imported habituellement. '
e, pendulettes, reveils b sonnetie, montres en argent et en
( montres suisses).
ts fins et:de luxe pour cadeaux.
vari6s a l'infini ( eD gros et au",d6taill).
thones imitant e cbhant des oiseaux.
de suretd.
yons graphite avec gomme.* 9Z
ux, veritable polls de blaireaux.
pour cigarettes de toute beauty
aM de poche,jde toutes nuances et pour tons les goats
teurslen porcelain habill6s, reprdsentant une danseuse.
main, en toilt,, en cuir et en perles.
fmlel et cannes parapluies.
et casaquins en soie
pe our creme Ia la sce. "
tPecklFreanl(tre Marque anglaise) au detail et en bo6ites
Iutalsa. '-
*I vmie a toutes sortes.
6s0 pour la patisserie.
*de MeUth &ior1.50leflacon:. '
d'amendes ambres.
u*se ede vanille A or 0,40 Ie flacou.
one des Maisons les mieux acbaland6es de la Place, et vendant
przi defiant toute concurrence.


Pension Suisse
ZmDirige par Madame Veuve DELAQUIS
IF- .Maisoa de tfamill licr Ordre.
IIExcl lentecuisin, S.r, rfeprochable
i r PRIX-, r-o.R.. i
Nlrzspecaux pour tamille et pensionnaire au mois.
Pout St G6raud English Spoken
807 av. Gr6goire Tel6phone : 2060.


Protection StAre
Centre la Grippe
et la Bronchite
Arratez vos rhumes dAs le debut
en vous Frictionnant avec un
un Onguent Volatil.
Loraque le rhume se porte sur la
po trinei -tat tres proche de la
bronchite ou de la gnppe-friction-
nez simplement votre gorge et votre
rine avec Vicks
{ra0apoRub avant de
vous coucher.
Ss t ngr6dients sa-
1p lutaires sont vaporisa
par la chaleur du corps
et sont inhal6s directe-
rnent aux. r6giona at-
S'teintes, liberant lI
flegmeo, d6gorgeant Ics
voios respiratoires et vous permettant ainsi
de dor-nir confortablement.
En memo temps, Vicks agat comme iu
cataplasme, "attirant" la raideur et la
douleur et aidant leo vapeurs inhales ia
supprimer la congestion.
Mmine Ie rhume lI plus obstin6 disparate.
g(ndralement en une nuit et tout danger d
complication est ainsi 6cart6.

VAEo RUE
FLzs de 21 millions de pots
en ua QeC annucllment


Far rlfhlr E
MIGRAINES, CONSTIPATION
CONGETrONSeToURDISSEEKnT|
w -g
DBARRAS CASTRIWMQ
IL SUFFIT de prendre
a rue de rve !T!
(tbM he dam JaeM i umMt)w

i47,sdm FmW.rkgt-DmPA
S r

qui sent tout a ftt Imhm
DEHAUTAPARIS
esa blS.*BH hIledowm- ask


A Iouer
A, Ption-Ville. la grand.
mason Stewart.
S'adresser h Mme VvelTran-
i r&dejAuguste au Bois-Verna.


la vie

Eug Le B)ss6


-- -- .- -- '- .-^- -._- '- ^---- -^.-ijLL"t .JgiF*.AijBAg.a.7


C l(II e liosc ita i-!Is ; ses coi .I siiqoi ns I S c h'Ia r .i s in Ii W i
va.il 11 I f l lice pot' )()ill C j)p nsC t'l s a.'itl'le ils i),'rsoli,.N ', (lon l' I1 .
Les |)ol.c, s d( laI
GeL( ncil Accid(en;I Fire & Lilt


I Assurance Cor

de Perth &
I paraiiliroid volrc persopinc co ite Its a
(;isvire ; ii!(> ~le conlire cmll on. V
a, I > c;i cs atill Iii I;II ( s s; j l'o nllll
Scontit 'ile ',lill e cl i'l ( (" ;is c( n s pi
;] Veuve F. BIlI
AGd NT G(lN
SOUS-AGENTS
S lorI-nu-t- rince G G I.G
S Jcrdmie JEAN IBLAN I IET


1. '. 7


poralion 1Id.

Lond res
acc iden s (iti i vous ,iti Ici ; c| i :
\(o l, , I( 1 111 e \' 'lili c ( )
t' fill ;; 11 S t" h). S \ (.l Is' It 11 ;! , )I;
;r l I'n1) f ce.
M ING ilAM


Cap lHailicun lIo de CATA\I.CG;NF.'
Mirago:ne TO(VAIl & Co


.7' .z-


AuDazar des Fetmes Elbganles
" Angle des Rues 7raversieres et du\Magasin de l'EHlat
Ancienne maison A. L. Guerin
N'oubliez pas qie cetle jolie maison, A pine inaugure, a d^\\
acquis une assez grande clientele, parce qu'elle vend A irWs bon
marcb6 et constitute une vraib source d'oconomie pour les pbres el
mties de famnille. On y trouve des articles depuis Une Gourde: jus-
qu'a Vingt, vingt cinq gourdes.
. Cette mason a un assortment bien frais et par chaque bateau
elle reoilt des marchandises qui s'ajoutent A son stock.
On n'y trouvera : Toile & nappe fil,:;Toile A drap 6il, Drill fi',
Casimir quality sup.. Alpaga, Drill chantung, Palmbeach, Cha-
peaux laine noire et couleur,Chapeaux de paille line, Cravates sutp.
Voile A champagne, Voile merceris., Reps couleurs varideC,
Satiu supdritur francais, Bas de soie teutes couleurs, Bas i jours,
Chapeaux pour dames, Calicot pour drap.
LE BAZAR DES FEMMES ItL1GANTES vous attend Mesdame. I


N'all:'


Achlcu'dle p)rcl'rcic v'-,ir
K(o)l' tChaI ml agnliea la i ln1i-
(qie 11 lOl) l).\. No ,
ilc ThIlio as MIa( iou.
IPrix (Go 'i le; ." I l
z/..ine cusih.
T-

CONSTIE A

8UIss0
de DELORT, Phhar. ac.on,
C EST VtILt' h
DES URi;AT! _
or-a -r --
Aler.PT US; Pho-rnacl A' .'l i
Pha rmira dl U aitr i.oi,'. '
*nI x Z r- :.. .


Capital: Or I00000o


Eug.Le Bosse Go

Agents Gen6raux


- _.Wa


MmIIE Lb 0
'I


a


A. de Matteisl& Co,

Representants pour Haiti


-- I --


I---~I---. -r


__


MlHMBBVIMBBMIflHH^am-7


--


~ ---~


rllCarms~c~r nr~n


--- --- --------- --- -- __ ----r --


Ir _ __ -


-- -


mEL -7&


i~f~BI~


iiisI


,


Nei*


wTl


p)s aill( n


I






LE gUIATIN 29 Novembre 1'27


Panama Railroad Steamship Line
,Service de tIrt et de passagers entire
NEW-YORK i r N. Y. RISTOBAL, LANAL ZONE et les PORTS de la COTE
OUliST de I'AM.:I-!QU'E d(u SU)D.
etl plus r.hl)ip ci plus dl,ect service do trlinsipoirtlde passugers etdu fritcntre Haiti
les ports li u lPCOns via Ncw-Yuord et Cristobal, Canal Zone, Isthme de Panania
\ i1 i la lisle de nos agents pour les principaux ports de 1'Europe :
Angleterro Ecouse France
Mr', (;. V\. SIIELDO.)M & Co--17 James Street, LIVERPOOL., ENGLAND


\. F IlAIll:E :
Vl*s. S111t1,01 l & tC snll rieprivsit."s
paii Irs mlaisoln siini~lills
S 1.i.\v ;.I:Y Il.N Ii.v & (0)
21 l.,u led hi l pi. l li tl,
MNIrscille I
IH !NU IPEIO)N & (ie l
5' Quti G(corges V
livre
!lII.N ; '.:oN & C, L. id
liie (Idu Moulin i vapCurI
Ihoulog nc s/M cr
Ili.hNI PEON Cic. Ltd
U l.ue (de MMarais
Paris
Ii IKIINU I'I IN & Cie. Lid
ltue e ic hi Traiiquilli
l)tiikcrTpuc
HIIIKN I'PElON & Cie Ltd.
Rue lioy
Boirdleaxti


:()|1 ENIIAGUE"
lcm cnrk
Mrs. E. A. IltIAM)I\ 0 ,o.
21 Alleng:i,(lc. (',m-c ih',11,
I ENES
Ilalie
MI's IIrN:l ('COE & CLERSI
i'i.zZ/; S. Mntllo. No, l
(;enva. Italic
( 11;ISTINIA NI () ',V \Y
Iiilcrnalionla
Sped itionsselskad
IIAMII.OUG,. GERMANY
Mr H. Vogcmannl
I ainmloui'rg.c'inmany
G()oI'T(r it:I: ,S\Vi. ; INu :)EN
Nordt isk El'iress
( itlc nit)i r S\VeCi l \
1IM I':11 A).\M, ll()IA,.\NI)h
Mr. 11. \oBgmainn
l(jtak (lum, H()llan(l


0. 13. Thomi)soni
(Cn('n ral .\Agcnt
l' irl-iu I Prince'i I lIili
I', ixih i'clLttiuc No. 22.') (Gtic ial O)lh ice Tilei)lhon No.







ires1tone


&


CHAMBERS a AIR


aviser avoir repu un
Chamlies J a'r


Nous avons le plaisir de vous
assortment complete de Pneus -t


Tirestone
pour Voitures i passagers et Camions.
Un pneu pour chaque usatle, le Firestone Heavy'
Duty our les brands voyaqes,le Fireston Balloon pouw
' otre voiture de pr. menade et le
Viresltote Solid 30 A 5
Pour les camions de 1 T.
Notre stock comprend un as3oriment des plus
compiet de routes les dimensions et la supdriori'd


i' la quality

ltestone
a fait de nombreux amis partout en Haiti et le monde.


EN VENTE CHEZ:
Mr Edmond Lauture, A Jacmnel
Mr Elias Saliba, Aux ayes.
A Michel Desquiron, Jeremie.
a Cl6ment Pinard, St Marc.
a Antoine Geftrard, Gonaives.
a Jean Luciani & Co. Port de Paix
Mr F. Maurasse, Cap-Haitien
Chaque Pneu et chaque chambre A air est garanti pai

TIrestotwe
La prochaine lois que vous allez acheter un Pnen ou une Chambre i
adressez-vous k,


L. PREETZMANN-AGGERHOLM
' J -


Generaux


&


air,

Co


pour Haiti.


I


I


I.


I


GONZELL WHIFE
,du Bi5 J "i')oocee Co)
Gonzelle Whi.e. la L 'lbre toile,
la p. incipule vede.te du
Big Jamboree Com-
pany, vre des plus
jolies actrites de la conirdef; di:
qu'elle doit sa jolie chevelure A
I usage e-gulier qu'elle lait de
L'UEXLENTO
QUININE POMMADE
Vo1 au s vous poivez avoir une
olie chevelure en vous servant de
'Exelento. Elle agit sur les raci-
es des cheveux et le cuir chevela
e apris usage votre chevelure est
plus loDgue et plus jolie qu'aupsa-
avant.
Les esthetes recommandent I'Exee
:ento" parce qu.elle est la vrai-
p( made de quiniue. 11c prdconi-
sent aussi le savon Exclento Skin
qui conserve fraiche la, peau et
enlbve les boutons et les teaches.
Nous sormes si.;, s de ccs isser-
tions et que vcus aurez entire
satisfaction avec ces products re-
ma, quables bi vo.,s vous en servez
rag, ,ieremeut, qje nous vots c a.
veirn:sg..tis uA n .chantillon de
chacuun d'e i: .Nous: oos enverro is
aussi une brc iwre crite p.i de.
sr.5ciali.tes (n cheelure t en
t -it. Nous ouijs feroDs des propo
sitions ir'6ressantes si vous voulez
montrer et recommander nos pro-
duits h vc amis.
EXELENTO, MEDICINE
COMPANY
ATLkNTA, GEORGIA
Agents demands pour tous pay
Ecrivez pour renseignemen's


' Ui


p ,

a sang at m pre re
L'aergle d'une ea at I.
gage tout dans c
Smaladies proviennent d -mes -
abondeat dans Ia sa let. LO &va
Lifebsoy d6trult tous lea gs gi
la peau. 11 la purifle et la pr



ALUMINUM LINE
ilew-Orlans & South America Steamship Company ae.
te steamer "Gerhard" ayant laiss liew-.rl
le 19 sera A Port-?u-Prince le 29,continuera p|
Petit-Golve, Clayes et Jacmel pregnant du ritt.
Un steamer laissera New Orldans le 29 love
bre courant directement Pour Port-au-prnie 4
les ports du lord.
Ce 22 lovembre 1917.
1.. de Matteis &
AGENTS GtNARA.UI


e plus en plu
p o l'i


Une foule de plus en plu


pacle, visible journellemient


grandWl lauain.
ilmdo 1 131 si


admirantsa magnifiqueexpositi
et les haules nouveaut6s qu't

eues. Devant ce oll coup d
1'admirauoai des visIeurs dev
d~~ e j


une musiqup charmanlt: Jai
a a 1c


disen1-il


line si jolie explosilion, j31
nouveaules n'onl et6 si fralI


a'ont eu de couleurs plus e


N


es,


(dessihs plus ravissan


jamailes p n'ont .t auss
jamats,les prHx n'ont anss


I


narche


El c'est ce qui fait compare
que le visiteur du Gra d a
sort l ujours charge de gro


quets.


LE GRAND MAGASIN
206-208, Rue Traversiere. 2086


PNEUS


Agents


Port-atu-Prince n,


I -I ~---~ ~IC~II


-


I -.,..--~-- -~--


I


I


r-


I


I


I


Zi




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs