Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04624
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 11-28-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04624

Full Text






SpIlaECTEUR
abricalab, 158
L'T R~rr12131
H-Efti ~rii~e,13"


q .~


.*


PORT-AU-PRINCE (HAITI)


LUNDI 28 NOVEMBRE 1927


tat peut-il etre Poh EaWastes

Sbienfaiant? nge des R s TraersUres ad duiMagasin de1'Eldt
S Anoienne mason A. L. Gudrin

I 1ut-1l tre bientai velle ne serait a ns doute Jcq 0 ab g d ail Aqu son
Entre los opinions qu'une r6organisation du ser -rchd ot cooutitue un wale source 4"conomle or lea preset
res, il lui est blen d l- vice existent ddjA pour les in- makes do famil. On y frouve de.'artle depuis Un e Gourde jus-
*tois de s'arreter A one demniths litiraires. Mais, pre q't Viagt, asgt:clanq gourds.
e. Partois on lui re- cis6ment, la favon don't, jus- Cotte mafs a au ua aortiment blet frals et par chaque bateau
de s'abst nir, quand qu'A present, out 616 distr. tell roeolt des marchandises qui s'ajoulnat & son stock.
drait le v ir aglsaunt. bq6es ces indemnites, laisse On n'y trovewa : Tol.e & app fil, Toile A drap fil,Drill i1,
e lendemain, it flit pr6voir comment reront re- Casimir quality sup.; Alpag, Drill chantung,"Palabeach, COba-
lagir, aussit6t les pro- parts les credits de la .aisse p ValatA oMr0 et coular,Chapeamle pa eouineou Cravate sup.
mss'el6vent. Comment national. El volla bien evi- l. campg, Yi aercr, Reps course vars
,fSathl supdrller &6iaais, Ba de sole tentes couleurs, Bas A jours,
er ensuite qu l n'at (demment le danger. Chpes rx por deses, Calicot pour d p.
que des velleites qul II serait ben curieuxde pu. -
is n'aboutisoenl. Rien blier les listes de ceux a qui LE BAZAR DES FMMES (LIGANtES voua attend Meedame.
simple. On peat ,'en soot accordbes, chaque annie,
compete A I'accueil qu'a des indemnitls lill6raires. On i@ ,RT K,-, ,u ,IIBE T N. d_. unM4nistr
*deroier project du mi- y verralt, avec stupdfaction I ORT B, CHaaLES UMBEnRT ei dua I,,i se,
de l'Instruction publi- des noms qui ne figurbrent i V..-snateur Charles Hu Bolivien
Squi, on leCsait, tend Jamais au bas d'un article 0o bert qui fut propridtaire duwJour Alberto Guti6rez,Ministre des
slion d'une aisse Na- au seuil d'un livre; et I'on nalo et arrdt6 pendant la guerre Relations Ext6rieures, qui,outre
desLettres. verrait d'autres noms, portes comme vendu aux allemands,et les Uombreuses charges occu-
emisre vue, I id6e eta.t par des homes, don't on acquitti, vient de mourir,au mo pees dans son pays, avait 6t6 Mi
m. Que de fois a-t-on connalt, d'autre part qu'ils ne ment ou il se preparait A rentrer nistre plinipotentiaire au Chili,
I'Etat de demeurer in- sont pas dans le besom. Pour dans la politique apres une en- Br6sil, Colombie, Equateur, V6
it a u x savants, aux que celte repartition lit plus tente avec M. Poincard,son plus n6ztala et Angleterre, est mort
lettres, aux artistes. Juste, ilconviendrait dailleurs acharn6 adversaire dans Ia Mo- A laPaz.
i oublie la campa- d'en admettre la publicity. Ra- sell. II ut membre fondateur de la
Barr6s sur la grande cine et Victor-Hugo conside- 011m0i0 des Sociatds Internationalistes
des laboratoires. En relent, et A Juste titre, come ambricains pro-Paz et dirigera
occasion, une camp. ou kbamemr d'etr pensionnes aSam Jol m acquitt6 lesjournaux ( Heraldo de Valpa
iue u t esquisse! par le roi. On ne vot pas ce raiso))et ((La Opinion)) de la Paz.
A Idue i d e 'il va Le policeman Sam John, qui II a icrit de nombreux livres.
d p tides ge quil peut y avoir de d6shono- tua un barbier cubain alors qu'- Le 2 Novembre, tour de son
Wet des artistes. es rant, pour an homme de let- ils se trouvaient ensemble dans enterrement a Wt 6clard deuil
res ont recuetliun tres, A.etre pensionne par la un cabaret dans l'Avenue de Le- national.
isombre de millions, Rkpublique A condition nox et la rue 135, a et0 renvoy6
o.rffisants. Les ecri- bien entendu qu'il en -slt de I'accusation. Le Senateur La
lies artistes n'ont rien digne. Guardia et lea amis intimes de I . .... ..
-- leur en aurait pas Mais, en v6rit6dcest bien 14 Eugenio Blezla victim, se sont La rberative _a'ra s lie
is point dw ie aI ffraire. UI dresses A un Tribunal Supe- ce &Wr an Cerele Perl-an Prixcien.
re de I tauqt lq e h ie aoit di- rieur. Le m6decin I6giste d6cla-
la n'a naolu ene re iit,,- Autre ra que Blez eat mort d'alcoolis- Par suite de deuils impr6vus
,b p I me aigu. frappant des Membres du Cercle
,, bijp-.S = he _oi.-it,'J"d.stei- _____.___..._ Port-au-Princien, le Comit6 a
erlra titrQe Qhe tal istra- eu le regret d'annoncer aux
erqui, savanl, rtis- tretoi -poulr i l t axDon d'un Japonas amis et invites du Cercle que
ni,savant,,artils- trelois, pour les hapx de .oa f-te rer6ative qui devait y
itas e tI Ie. la'i,.i .Iie olwe $, electo- Tokuschichi Nomura, multi- avoir lieu ce soir a Wit renvoye
0ns une situation ditf- rate. II taut que les droits de n.illionnaire d'Osaka, a faith don A une date ult6rieure.
le. dislribnera des se- la pens6e el de Iart soient d'un million de yens or (@(00.OOO On aura, remain, un tres beau
iledomnera des aub, .satvegard6s I1 ne faut pas dollars) A la Commune pour 1'a- dimanche A Parisiana.
I.de heureuse, idtee qu a chaque changement de mElioration de la ville. I1 sera donned, en effet, en ma-
htt irs, n'est pas nou- majority tout soit remis en F E- PAlAVICINI tinee la suite de i I'Ai lonne
to at se sbas .osli6n, et qu'A la suite de FELLxain el, en soirVe, la fin du < Bossu
,M regime. Faut-il rappe-I intervention d'un parmen. Le grand jou rnaliste Ce sont des films don, les
qul orte ce nom, tondateur dedd6jA
t sous Louis XI les taire, tel 6crivain, artiste, aP universal et qui divers Episodes qui out 616 deja
his 6Iaient pensionnes tel savant soil ray deI la lisle aux sanglantes reprmsailles du montr6s on ntm brlaplusvive
0li; que, sous la Res- des benficiaires, paree qu'il Gouvernement, s'est tabli admiration du nombreux pu-
des hm es com- valamesse, ou .pacequ'il Havane, o it collaborera au ic qui assste tours aux
IM Hugo; recevaiedt n'y va pas. Ce sent IA trop a Diario de la Marina et au eprtseaa ions.
Sides reguliers de la souvent, on le sait, nos meurs a Heraldo de Cuba ).
b royale. Et' de n o s politiques. Palavicini a declare que pour
e, ne sait-op as I ne taut pas enfin que raisons de patriotisme iI ne s'oc Us pelerisage A Vertitres
S rue de Grenelle,' I'Etat exige de ses pensionnes cupera pashorsdu Mexiuedes Le vendredi 18 novembre
, au Palais-Royal, des une sorte de servitude, elqestons mtrieures pcourant les 1ves du Lce
Idestin6s, sous le north qu'il se cree par suite u n e de son pays du Cap-Haltien, pr ec 6 d 6 s
nlitls littlraires, 6 des science d'Etat. Rien ne seraitl ACADMIE DAVIATION DE CUBA de la bantniere de I'Etablis-
Iou des veuves d'e- plus tluneste au d&veloppe- Le Gouvernement des Etats- segment et accompagnes de leur
8., don't I'6tal de tortu- ment des leltres, des sciences Unis, A la demand du Gouver- Directeur et Pro esseurs se ren-
1pripcipe, est mediocre, et des arts. nement de Cuba, a designed 3 dirent, en corps, A Verlieres ou
l aisse hationale nou- SUZANNE CARON. aviateurs experiments e lar ut lieu, le23fevrier 1802,1a c!e


h e i ,'
*-UtuUon A *
Sdeuoh6 Accident
1e nos lecleurs ount Somedi, vers les 4 heures a
tenement, le remar, de I'apr6s-midi, l'auto Dodge t
is quelques jours, No 2339 remontait la rue
tons des vues diver- Bonne-Foi. Arrivee devant la
LRpublique Domini- MaisJn Castera, elle entra en
I prochainement le collision avec un camion du
Sde ia R6publique tc Service Sanitaire portant le
Borno v siteront la No 3.
comme h6tes otfi- La premiere voiture eut un
juvernenment et du de ses'marchepieds endom-
inicains. images.
t', dans notre edi' Les deux conducteurs pu,.
ttuedi. noes. avo sent cependant s'entendre a
~elfrevue delbePe l'amiabe et I'accident neut
tad". .pendanc I pas de suites plus tAcheusei.
., ieou trotive .
nles Fondateucs AssMurez-vous centre accident'
. .pendance;'hante A la : (General Accident Fire
,0tiqu e initiative Life Assurance Corporation Li-
IentBorno,pourcelle mited.- Vve. F. Bermingham,
!% de Sto-Domin)o. -Agent Ge6nral pour Haiti.
1*tlte. nos leciears
618s auScun devie A VN)DRE un bugWy FELTCH
Squ'in% t'a i en bem dtat avec harnais.
e.eW ltion de cliche.6 du Centre No 866.


mne americaine -pour etablinr et
organiser I'Academie d'Aviation
de l'armee cubaine don't les bati
ments se construisent au Camp
de Columbia. Le capitaine La-
borde, aviateur cubain, amene
aussi Ihydropjlane Fokker ache
t aux Etats-Unis.


orebaDaiae aucours aelaquelle
s'illustra Capois La Mort.
Arrives en ce lieu historique,
les lyceens ecouterent une cau-
serie laile sur ce magniflque epi
sode de notre histoire, par Iun
de leurs prolesseurs, Mr Louis
Mercier.


Celui qui dit:

SFUMONS
pense iumedutemnti

La Nouvelle cigarettd,

i Republicaine !
Celle don't la iorme 61~gante, I'ar6me exquis, les quality
du tabac qui rivalise avec celui-de la Havane tont la
CIGARETTE DE CHOIX DES AMATEURS.
D6pot Cearal: Agle Graud'Rue 2190 et Rue Justin Lh6risson 244.


La Reception |L e II
CIIEZ LESECRFrAIRED'ItTAT
I U ilet
Comme nous l'ainoncions,
nmercred(l. veadredi soir, le Se-
cr6taire d'Etat des Finances et
du Commerce et Mme Charles 'lll
Rouzier offraient, en leur resi-
dence, Champ-de-Mars, une
charmanle et brillante recep- ... a vu, jeudi vers les 10 he u
lion. res da soir, A Iangle de la rue
Dans l'assistance cholsie et du Champ-de-Mas el de la
distingude qui emplissait les Grand Rue, une pauvresse, qul,
salons feriquement illumines et pauvre oiseau .dlaiss,. rau,
admirablement ornes de gerbes dssat es eurdhurex t r,m cx man-
de belles fleurs parlumees on d'aujourd'lui et nuine d.eman-
remarquait : Mme Louis Borno, .geant lavenir, ccux de "ed in.
leSecre6aired'Etat de l'Intrieur Questionnde sur les causes (Ide
I' c "I'b I tant de rancaeur, vile avou'
el Mme Charles Fombrun, le tant e rancor. , .l .voui
SecrEtaire d'Etat des Relations qu elle avail besoin de 10 centi-
Ex.trieurcs et Mine Camille mes pour son c 116 Idu lendemain
Leon, le SecrEtaire d'Elat de la et que depuis plus enic retire
Justice, M. Charles Bouchereau, elle altendalt en vain que cette
prEsident du Conseil d'Etat, le mannetombat, pourclle,.lucel.
Haul Commissaire des Etats- La vie, A cc comite, l,, para s-
Unis en Haiti et Mme John sailt sans charmeet sanas attracts.
Russell, S. E. M. Albric Neton, ... vit alors le gahiiit qui la
E E. et Ministre Pl-nipoten- pauvre lemme contain sa (litres-
tiaire de la R publi ue Fran- se se prendre de pitie devant
Vase en Haiti, M. ambonie, tant d abandon et tendre la
Chancelier de la LEgation de desenchantee unc fiche de con-
France a Port-au-Prince et Ma- solution qui, en .loccurrence
dame, le Charg6 d'Aflaires du etait une pi6ce americaen d.(e )
Reich Allemand et Mme Ed- centimes.
mund Helmke, le Charge d'Ai- I
faires de S. M. Britannique A ... a vu, jeudi soir aussi, it la
Port-au-Prince et Mme Ed- Grand'Rue, trois belles decmoi-
wards, le Colonel et Mme Myers, selles assises sous la galerie d une
le GEnEral Evans, Chef de la pharmacie.
Gendarmerie d'Halti et Madame, Deux d'entreelles,6panchaient
le Conseiller d'Etat el Mme Em- leurs ccurs, leurs chagrins el
manuel TribiE, le Conseiller leurs joies, dans le coeur d'un
d'Etat et Mme Dieudonnt Ohar-- Jeune novice qui les ecoutait
les. le Conseiller d'Etat et Mme avec attendrissement. La troi-
Delabarre Pierre-Louis, les Con- sieme jqui savait qu'iln'y avail
sellers d'Etat Omer Cave, Mar- pas un mot de vEnte dans tout
cel Prezeau, Justin Salgado, M. ce que racontaient ses compa-
Charles de Delva, president -de gnes et qui eail lasse d'ecouter
la Commission Communale de ce long recit avait retire ses
Port-au Prince, le Consul Gne-n chaussures, et, reposant sa 1tle
ral des Pays-Baset Mme J.Daal- sur ses genoux, ronflait come
der, le Dr et Mme Freeman, le une toupie alleniande; et, lors-
Commandant et Mme Cook, le que la causette de ces messieurs
Dr et Mme Melhorn, M. W. et dames prit fin, c'est avec une
Cumberland et Madame, I'Ad- grande diflicult6 que les deux
ministrateur General des Postes autres purent rEveiller la dor-
el Mme AndrE Chevallier, le mcuse qui, sans doute, r'vait
Directeur de la Banque Natio- de Princes Charmants et de Pa-
nale de la REpublique d'Haiti lais enchantEs.
et Mme Woorhties, le Chef de .
Division au Departement de I'ln ... a vu, jeudi aussi, dans le
terieur et Mme Leon Laleau, M. quarter situE derrire I'Orphe-
Williams, sous-directeur de la linat de la Madeline, au course de
Banque Nationale de la REpu- la veillbe d'un mort, Irois hom-
blique d'Halti et Madame, M. mes et une feminme qui taisaient
Colson, Receveur-Gdneral ad- une partic de cares. On jouait
joint et Madame, M. Emmanuel aux 3.7)), mais, la fenmme, de
Lamaute, Secr6taire-gen&ral du premiere torce i. cc ju gagnait
Conseil d'Etat, M. et Mme W. toutes les parties elt liisalt I'ad-
Oloffson, Mme et Melle Wid- nmiration de tous ceUXi qi elaient
maier, Mme Vve F. Camichel presents.
Mme Vve ThEligny Mathon,
Mme et Melles Henri Jones le jour de l
Mme Emile Pr6zeau, NM. et Mme Pers6vrantes, (u licr ou cilnq
Georges Baussan, M. Raoul de :oiselles (ui., c.ac.. se de-
Rouzier, Melles Duplessy, Hu- de oisellps quil claciso pa-
dicourt, Prezeau, REgnier. "r.iandaint vaipour qulnl' reason, pa-


Ce fut une soiree des plus
charmantes et une tIrs brillante
reception que Madame Rouzier,
par son amabilite accoutumee,
rendit encore plus agrEables A
ses h6tes distingues.
C'est assez tard que prit fin
cette belle reunion doat chacun
emporta le meilleur souvenir.

Aooldent do la route
Vendredi vers les4 heures 1/2
de I'apres-midi se produisit sur
la route de Bizoton tout pres
des Docks, un assez grave acci-
dent d'autos.
Deux camions A passagers,
don't I'un de la marque Dodge
et portant le No. 3015, se heur-
terent violemment. Les v6hicu-
les eurent de graves dommages.
Parmi les passagers, il y eu
plusieurs blesses et contusion.
nes, don't une temme qui fut
assez grievement blessee A la
tete et dut Etre transporltEe A
l'H6pital.

Assurez-vous centre accidents
A la : G;::"..d. ACCIDENT FIRE R&
LIFE ASSURANCE CORPORATION L-
MITED.- Vve F. BER INGHAM,
Agent General po1l Haiti.


la procession el s'O'leniienl ri'u-
gies sous une galerie ofi bienl4t
deux galants vinrent leur tenir
bonne compagnie.
Kouveau consul
C'est notre ami, Ie Capitaine
Victor Comeau Montasse qui a
6l1 nomm6 Consul, en HIaiti,
de la PrincipauWt de Monaco4
Nous felicitons notre ami
pour cettc distinction don't il
vient d'etre l'objet.


wLa Trouee*
Le numbro du ler novembre
de cette inleressante et instruc-
tive Revue mensuelle nous a Wt6
gracieusement remis.
II content, comme toujours,
de tres belles pages, entire au-
tres: Uine bonne page : ((La Fern-
me Haitienne, son d6vouemento,
de J. N Lkger; un r&cit complete
du siege deJacmel, par M. Pau-
l6us Sannon ; de dlIicates pieces
de vers de Justinien Ricot, Mar
cel Salnave, Andre Liautaud.
Nous recommandons- vive-
ment la lecture de la Revue au
public el nous remercions pour
le gracieux envoi du numdro qui
nous a 6t6 fait.
J& -S.
-- *.^ .-- *' *^L'


- - -- .*


A


I )


Quand le sublime du language
se trouve m06 au sublime de
Inaction, hommee eat subjugu6
malgr6 lui, 'Vloquence devient
hdroisme et le g6nie se confond
avec ia vertu. LAMARTINE


L -- -- J : -i-







LE MATIN- 28 Novembre 1927
1I mm8


Repuiblique Dominicaine

LES BELLES VUES MARINES


Sa


DERNIERIliS Nouvellcs

de L'ETRANGERI


PAl CABLE FRANCA.\IS ('une indisposition du profes-
sour Aleckine, ia 33'mem parlie
Le nouveau trait6 d'6chec qui dev(l it avoir lieu
italo-albanais hier, a cle premise ai demiain.
HOME-- On a public "iljoli I, Jo'-| im noire dalis Iill
d'hu( Ile exle dt u nouv\iu t iL d Colorado
italo-allbanais. La press consi- I)NVE ( Colorado ) 20
dcre ce trait coinne lne repli- blesses 4 morts est le rdsultat
que i 1:1 i'rcenie coini'iit 01i d'unme collision entire 'es inineurs
Irancto-nougoslive. l grlvistes de Columbine et la tor
Leos consequences poll- ce )ipubl)ique.
tiques .de la mort du a sant i dll Crdiiinl lIon1/.ian
Prmier ministry rou c R()MIE L'6tat gdniral du
iC.ain Bratino l ardinal B o n z a n o, ex-de-
VIUCAEST- 11olqe 1:
nlrd LAreiSI- u It gu apostolique Washing-
signifi lIr mier l e it, l'ti e ooil n, est satisfaisantl. Le cardinal
S(u prine C) ers n1 e ; avail subi une operulion chirur
lgAl (IL prince Carol les ,in IC Ix ,. i
polt es ti Paris el te iale saned dernier.
rest estiment que It nimeiitl I1L1ePa recoil uin rh'ila de I'Eglisek
n'est pas venu d'envisager ce re dl Mlu e\iqiue
tour. iHO)ME Sa Saintet6 Pie XI a
Tumulte a la Chambre reTu en audience splciae le r6-
des Communes \ vl'rend |l re iLanglais, P'rovin-
anglaises (cial du Canaida el Placido Na-
1.)NDI)1'S -- Au cmls dwi 1:1 varretle, archevqLuc du l(inares
discussion lia tih re de1s ( Mexique ).
Communes tie loa Io :Ihssiiiurince I,. | I ,h.qiionim soi ieliqlUe it la n:011P1
pour les ouvriers s:n tri. va'il reitin( d I)'sr mllt'lllt
une violence, discusiin AoCm- M(-)SCO()' La dl6gationl s(
pagntc d insultss eti (I' q >ualilica vietique u la con(lfrelicei l r' ilim
tions injenrcuses mnconipl tiles naire du dsarnimeient est pariti
avec la d(ignite d(I pI mleme't ilour (Geteive. E:lle est compos6.
ont tW changes. Plusietirs par' d MM. Anatole Lui.achlarsky
lementaires laboristes tont M6td .le ,INI .n a e a,, ,Th
de ce fail sUspend(us tlemiporatre ior (I1oiSSll'o (d( iCtoil, 1Cel
(dlre 01111rof1 ( du comite con
menl. Ir-l execulil ct Simeon Pougat
Mort de lu scour chel, chef l' (tlal-major die far
de M. Cl6menceau iee rc ge
RAMITII.I.I' -- MelleA .\ienll- Le troubles civil ai
ne Clei1en1ceaui, srt'ir doe rln- Nicaragua
cien ler lministre, est dcleee. liol Ceno mibal sur i a ronli, re d
La terre trembhie en Inaloli' I Ilondiu'as el du .(ll i'iaraqula
SMYRNE Le village turc TE.;GUC'IGALPA- I)ans le voi;
Mulga, pres de Smyrne. a 01i nage ,le la frontieire de Hoindura
partiellement dctruit par un et de Nicaragua un terrible coi
tremblement de terre. I hat a eu lieu entire les force
Le Champlonnat constitutionnelles commander
d'6checs par tle general Auguste t. San
BUENOS-AIRES Par suite dino et les Adolfisles.


Voulez-vous de la
merchandise extra
su p r i ee u r un
prix trWs bas,allez A


La Belle.lardinier(
1537, Rue du Centre


n Pedro de

Macoris




Santo-

SDomingo


Le nouvel Archev6que
de Dara .
Mgr Joseph) Le Gouaze qui
vient d'etre nomm6, par Bulles
i'ontificales, Archeveque de Da-
ra et Coadjuteur de S. G. Mgr
I'Archeveque de Port-au-Prince,
est n6 A Saint-Huriau en 1883. 11
fit ses premieres etudes au Petit
S6minaire de Sainte- nne d'Au-
ray; il les poursu'vit au Grand
Seminaire de Vannes et lesache-
va A I'lnstitut Catholique de Pa-
ris.
Mgr Le Gouaze est Doctcur
en 0thologie. II out prolesseur
au Grand Smninaire dAc Vannes.
.1 lut, plus lard, nommr Secr&
laire de l'Ev&h6 de ce Dioc6se
et Directeur de la a Semaine Re-
I ligieuse . II est hanoine llonIo-
raire des Calhedrales deVainnes
et de Port-au-Prince. 'est en oc I
tobre 1924 que, A la demand
de S. G. Mgr f onan, Archev-&
que de Port-au Prince, il lut en-
voy6 en Hllali come Vicaire
G6ndral de I'Archidiocese.
La cfrcmonie du sacre de Mgr
Le Gouaze qui aura lieu le 18
dccembre prochain rev6tira un
6clat particulier, car, plus de six
Achev6ques ou Ev6ques y assis-
teront.

Une affaire de justice pour on oWlant
d'aulo A reparer


S/ |l Le jeudi 17 novembre cou-
rant,un chaufleur dominicain,
qui conduit in des camions
de la Fabrique de Mosaiques,
f S .tse prdsenta aux atelici s de M.
., Fabius Jean Claude tourncur,
-. ."*1 103, angle des rues Ameri-
caine et Dantes-Destouches et
lui confia, pour licz rdpard,
tin volant d'auloinobile que,
.. disait-il, il avail rapport de
,.la IRepublique Dominicaine
S'et a'u'quel un nettoyage clait
nccessaire.
Le tourneur accept d'ex6cu-
ter le travail pour lequel on
cpnvient du prix de 1 dollar
Mais. vendredi dernier, 25
PAR SANS FIL novembre, vers les 6 heires
S A Adun soir, un individu se prn6-
LE NOUVEAU SULTAN DU MAROC: senla auxatelicrsdn lo trneur
(iAiI) LES 300 FNMMES oE SON pf.:1m: et, entire autres choses, lui de-
FEZ, 25.- Le Sultan Mouley manda, comme par hasard,
Mohammed a pris sa prenimree s'il n'aurail point a vendre
decision en gardant les 300 lern quelqu'accessoire d'auto, par-
mes et concubines de teu son ticulibrement un volant. L'ou-
&pre. vrier repondit que ni'tant ni
LES D:rFENSES AfRIENNE.S chauffeur ii marchaad d'arti-
I ic CANAL I)E I PNAMA cles pour autom )bile, il n'a
WASHINGTON, 25.- Un rap vail pas en sa posrcssion d'ob-
port que les delenses aeriennes jets du genre don't lIi parlail
du Canal de Panama sont abso. incontnu. On lia ccpendatli
lument inadequates a 6l6 fail au .
D'partement de la Guerre. conversation el Jean Claude
S ine role dans une prison apprit a son inlellocuteur
I SAt IAMENTO,26--La prison qu actuellement il exccutait
de Telson 6tant inondce, 1200 des reparations a un volant
prisonniers sans nourrilure se d'auto que lui avait confiU,
sont rdvollts.1 ont nlo tu6s,les dans ce but, un chauffeur do-
.autres se sonl rendus.La revol minicain. 11 montra ndme le
te a commence le jour de Thanks volant A son visileur qui par-
giving. Apres avoir tu6 deux tit, quelques instants plus
gardes et domin6 8 autres, ils tard.
ont trouv6 la principal porte CWlui-ci revint cepcndant
fermee. Le ge6ier a denand6 bient6t apres en compagnie
l'assistance e la lorce des villes
voisines. Six prisonniers con- d'un am os denanrent
damnes A l'emprisonnemrnent per vo itle volant. Le tourneur
p6tuels et considdr6s come lea acc ede a leur d6sir.Mais quelle
ders de la r6vollte ont tW conifl- ne !ut poinf sa surpr!sc d'en
n6s et seront jugs. tendre I'individu qui s'dtait
SLes Sovilets presented vendredi chez lui
Set la Pologne dcclara que le volant lui ap-
Imminenee d'un ronllil partenait et qu'il lui avait 616
BIIELIN,26-- Les Soviets ont v'ol.
o envoy une s6v6re note A la Po Et samedi martin, cclui-ci
logne au sujet de la Lithuanie. qui accompagnait le proprie-
o Les Basses dclarent que la taire du volant s'appelle p i-
i praise de possession provoquera
e automatiquement la guerre Des checl ( haptiny se presenla,
e informations de la Polog6e an- t empagn6 du Chel de quar
, nolcent que le marechal Pil- tier, aux ateliers du lourneur
- sudski a convoqud les minis- et fit conslaler que son volant
- tres pour un conseil de' nuit, ieait en possession de celui-
- manis ne ripondra pas A la note ci. Plus tard, vers 11 hres 1/2
- russe. Sur la demand de Vien- le Chet du quarter prevint le,
ne d-s milliers de Litlhuaniens Juge de Paix de la section suid
I sont masses dans le but avou6 ui se rendit sur les licux el
de renverser le gouvernement. drssa le 'procds-vtrbl-usuel
ui EL attendant, le Cabinet alle- de ionslat
inand a approuv6 le plan public c ns erch 11
si par le ministere des affaires On e'.herche ie claufeui
s drangcres allemand pour evi. dominicain qui availt confle
n ter la guerre. ,le volant Al'ouvrier.
3S -"---- ,a------4
*s
I-

S u6irlaon maciowetoa d

e -n in.wk


ur Biengue, I


6,. ite Bia, PariS,


.1


Rhum,

gall


La
















Le

d'e








D.\NS
1Cl


Savinien Mar1i


Petit-Goave, Haiti.

announce a sa nombreq

cientele qu'il a obteni

la distribution vour

Pelit-Godve

Des Pi onultS de In MANUFACTURE H.%ITIENNE deoTAl,
de GUILBAUD & GEBARA, ninsi qua du PIL-
CI BE J. II. VITAL si connu sous le nom dc Fil t0
Ils trouveront done chez Ini ces articles
aux prix de gros et de Fabrique. II leur
ra ppelle en outre qu'ii tient toujours en
stock :
Les products de la M aisbn P, GIRAUD
CUROMAL, savon-Curomal et pommade
Curomal, si efficaces contre les daman-
gaisons, de routes sorts, et le savon Po-
DOLL au parfum si delicate. Savon CADUM
prix de gros. Cirage liqnide et en pate.,
Clous de toutes sortes. T61es, Tuyaux,
codes tes, unions, records, etc, Hones
SSerpettes, manchettes. Peintures blan-
ches et couleurs, SAPOLIN. [uile .del in .
et vern is. Fournitures pour malles. Gar-
nitures de cercucils. Fanaux bronzes.
Accordcons. Poudre d'l'6vation CALU-
ME'r, up:r (aisse, par donzaine ct pai boi
tes de tou esdimensions.Lait en potdre.
Verres a boire et verres de lampes en
tous genres ( HESTERFIELDet CAMEL
gros ct detail, La Rdpublicaine. Quin-
caillire assorlie. Chaussures pour hom
mes, femmes et efants. T.ecitine granule,


t ,

Vins de caisse et

Ion, Liqueurs, etc,

4 i
._ ------n *.


leading mineral
Bossn cnnu da


Boisson connue dai

le monde entier1


EST UN


RAFRAICHISSA
ET UN

RECONSTITUA
FROID


EAU WINERALE WHITE -0- .
GINGERAL WHITE AOCE
scul Gingeral faith:

au Mminerale pure ^


des SOURCES

WHITE ROCK


STO U LES MEILLEURS HOTEl S,
.UBS, CAFr:S ET RESTAURANTS

Mohr & Laurin,
SDistributeurs, Port-au-Prince, H U


Chaises. Dodines, Glaces, Tableaux, Lits, Carpettes

Lavabos, Grand assortment articles pour cadeaux


-L.


I


_ __ __


~~L-- --


I


_ _


~


.11


lucrtLo-Pl l a.


I







LE MATIN 28 Novembre 1927


-- 4- IAlaa


JON~ VITE

~SOaIGNEtlllaadi M
SoteI slea Mal8o



STILLES VALDA
ANTISEPTIQUES

PASTILLES VALDA VERITABLE
En OITES
L 6 portent 1s 3o0

VALDA 0


mnie :Pliha'rmcie Centrale d'aiti
Pharmacic Botirraine, A Port-au-Prince
Pharinacie Brutus, A Jnremie
et toutes les autres Pharmacies.


est une premiere ncesui


gie d'mUe aat6 magnitiqu
tout dans ce made. Le
setmes provienneatt do g le qui
t duns Ia alateL. iL Smven
ilmnoy ditrut to I I"lea d .
,&u. IIla purtni it t I. pretb

'occasion des tftesde

Noel et du Premier

de 1'An, on trouvera

au BON MARCH
rI aet accordions d'une des plus grandes tabriques d'Al-


V


et serviettes en paper 'avec dessins de totes le


p x~de couvertures de linee.' --.'.. i
El ition de Boites fantaisiep ehocolats et.Nougats.
lollandaises en bocauzxde'dimensions'doubles de coll"
p e habituellement.
pendulettes, reveils.h sonnerie, montres en argent 6t en
montres suisses).
.ofia et de luxe'pour cadcaux.
Ulfa 1'infini er gros et au'_dMail,).
tls imitant le.chant des oiseaux.*.. .
:4 sarete. --
ykhite avec gomme. ,-
Ot veritable polls de blaireaux.
I Cigarettes de toute beauty
I p10'he, de toules nuancesjetLpourtonDicles8gott8
Ipturin porcelain habillds, repr4senatnt uefdansouse.
n, on toil., en cuir et en:perles. S
*t can nes. parapluies.
Ctlatquins en soie
oUr cr~me h la glace. ".
fek Frean,(Iere Marqu'a1glaise) aude6taili et;enJiboites
-Vrins.de toutes'sortes.' -
pour la idtisserle. .
Finth, or 1.50 le flacon-]
Oides ameres. -
vanille i or 0,4O0' lelI'lacou.
.Maison1 ese mieux achalanddes de la PlaceAet vendani
Zd.fiant toute concurrence.


Session" "Suisse
.l'_ge par Madame Veuve DELAQUIS
*f .aisoa de fianile de lerOrdre. ,
Xc i ,tecuisiile Sr-i c rcprochable .
l I +.,P. IIIX No()l)I:.II 9
41plPMaux pour lamille et pensionnaire au mois.
out St (6iraad dj r English Spoken j
807 av. Grcgoire g (Tlphone :2060.


h, PsI'is I Coolidge relserailt li
I'r1. i l..ice i tc s'dll Nsi u
% %AS!IINGTON,26- Le I rnsi
dt t Co .lidge a declare, selon
le Swilt, ur J mes, qu'il nc se
!' (:een!vri i pas I annle proti hai-,
I e. m6ile s'i hillt 11011 11nll un-
i at A Iunainiitl6.
Lu e.nptuhlt piruiflr A Nt', York
, LIMA,26- Les lRei, enta's
de I. W. Seifinan & 1;o, l., Naiio
nal (Cily Biak dt dautits ban-
uiers de New Ym k otq accor-
d6 dun eiiilpu)it de 80.0U().(.00
de d(lairs aU gouvernncl ( nl du
PWrou. L'urgeit .set.ia v injl<,ay A
1 aywdr thes (lhll(s.l.c totig,&i ra-
lilicra tl ('ni't. nl c .l nS iiiIt.
St ssion1u1 \ti;at iin l ii '.
1.>1.1 .'. i i ;i ailt. .ir a ili,'
NI\V-Y()ItK, 26( MNis. i.6o-
nore Col 1 10, l 1' sow) :n)ri. l
fi le d'un ju"g dt'r Il ;i )i'!::.
(T'l'\a).1 i f lt son llllb l u till M
oi opolilmn O eri'l'.i,hii 4r, (lis tiIIe
Islintil sp-eiaci o(ilU ( II T o1'[lo a-
tore a i 1 If l I r| ,scill.
I '1ll, lr < 1 I',Alllm ie
S'OM1E20 L'llilic el I'Alb.i-
nic ontl sign6 I our 20 oils in e
alliance d(tlensive. Le rauitWl lp-
pareinm'nt est une reprise a
celui signI tar la France ct la
Yougoalavie voisine de 1 Alba-
nie.
Proelaise Cearenlio duii Parli Nalio
Nal amlrieain
INDIANAPOLIS,26- Le part
national pr6lendant avoir main
tenant 2 millions de voianls
liendr. sa convention nh Chicago
le 16 mai 1928.


Quelques Iranches (gales de I
Fromage Kraft font de (1licieux j
sandwiches.
II y a une Varidt6 do
Frgxmmge KRAFT
pour cheque ot o
Lia aiiscn KRAF'P '1 .brique
pls de cent varicl6s de Fro-
mages el votre vendeur peuat de
c-tle I'" oai lenir A oli'e dispo-
sition un plus grand assorti-
ment.
L'Americain, le Gruyer, le Pi-
mento, I'Amcrican de Cheddar,
I'Anlillano ct le Linbuiger se
vendent en bciles partant la
marque KIAFI', synibole de
tout ce qu'il y a de niieux com-
mte Fromages.
Le Fromage KRAFT se vend
en paquets 'une demie el dun
quart de livre, en bolles d'une
et de inq livres, en pots et eni
ferblancs. 11 arrive sur voire
able ausi trais qu'au jcur de
sa fabrication.
II y a une vali0(6 de Filormage
KRArF' pour r6p)ondre aux de-
sirs tie chactin.
Cluhque paqi)et de vrai Fr -
mage K RA FT porte ce 'c
inarque.

KRAFTH 1iESE
\qcnl (i niril orl por IHaili
'TIE I'A LEY SALES C(
INC,
Port ai Priice( I ih ) I
.A 'I A r111
A Pclon-Vilie la gr;'nd.
*eaison S'e \V..I.
S'adrcsser Mi're v'\' T!;iI
rd(e Augtiusc au Bois-Verra.
9- ~- -lib .
U sIclU OE IT LA T L S U FFSCA1
INJECTIIN PEYBAIO
I*^ D'AL ERR *
centere la BLEANORRAMtt
l Bt Mtows deeuloents melme,'
or 332 f
(RoppoB d. @M2m.. 'Ahwl
Le traitemeuat oe compWdt
AlS PETRA lDi I ImE.
purfient le MsC et ueriment ha cytartc.
TOUTES BONNES PHARMACIES a
s.Ut PETARD 4. m ?


Insuran ce Co


Une des"plas iorles conp.!l (

cai.adienues d'assurante su

I la vie


Eug Le Bosse & Co


i


2 cailioiS c )iSS laI'S i)l'US( IC iL


.2


tCa.mion pour Transport Malci'iux


don( 1


avec


levier.


HAITIAN MOTORS


+Phone


-U...-,


*Capil





Ag


2379,


S.


A.


1Pl


A "La Petite aisw"
Ou lout est chicdet ',llicat.
.ous Irouverc :
Ch-aussii es 'T ( I l It h.'.
nuances, deirnier pai, i Cl; Acl I. c
e l d1mi-b 1- 1 I ;. M \l u
Jeri c| soie C Mt -1ii u II
nets, .raviate L ., .
mles. -e ra ? ,i i'
Jersey suie,.ijpei ',
jersey soie.
G(irind a..ii.t GII Ia .1
sprit couron Pelits j et- s .. -' i
,ene/ visiter
LA LI.11 .t I I"N N.










la1,: OrU1$ O 1oouP





genls .Geiieraux


A. de Matteis& Co'
ad al


- T


Repr6sentants pour Haiti


_~-~-L--- - --I


-- I


-` -I ---I-- --


I


-- -


.. *'7"',;. '







( i




)


I


Bo,--







LE MATIN 28 Novembre 1 '27


-~---


Panama Railroad Steamship Line
Service de fr6t et de patss igers entire
NEW.YORK ITY N. Y. RISTOBAL, ANAL ZONEet les I ORTS de la COTE
OUEST' de l'AM1-RlQUE du SUD..
el pIlus rli ic ci Ic ld l t service deCr ls)orl de iLass:igrs el du I'i a entt'e 1 Iti
itS vorls lEiropC^ns via Ncw-Yord ct Crislobal, Calirn Zone, Istlitne de Pan ,iI
Voiti i listle ( enos agents pour les priuncipaux poi ts de I'Europe:


Angleterro
Mrs, G. W\. SIIELDOM & Co--
EN F RAIIN.CE :
Mrs. SllDOM A C soul iirepreiIs
par les maisons s iilintes:
G.I.:ilAr.I:Y II ANMI.V & ('o
21 ltue dc la l'ipul)li(lpec
MNlaiscillc
I .I.ItI; I':PiON & C'i Lt
53 Qu G(;eorges V
llavre
Iih:1LNU PI:LION & Cie. LAd
ltie dI Moulin i val)curl
Boulogne s/Mir
a lriNU PIEiON (Cie. Ltd
9' 1 lite de Maiu'ais
lParis
III u I' ;loI () & (ict. Itd(
lae de i ) "lTrl i( uiillile
I)i kl eriique
Hi ININL' P:I')No & Cie Ltd.
Slue Boy
l.iodeaiii.


Ecosse France
17 James Street, LIVERPOOL, ENGLAND
COI' ENHAGUE
l);i remark
Mis. E. A. Bl.:NDI & Co.
21 Allengade, Copenhagiue
GENES
tllalie
IM s ll: lm( COE & CLERSI
i'iazza S. Matceo, No. 15i
(aenva. Italic
ClIIUS'TIMA NoRwAY
Iinternaiional
Spedliiionsselskad
IIA.IM lOURl (GI M\IANY
MrH II. Vogemialin
HIIiil()rg.ern any
Go'rrouit:I SW\i rEI)EN
Nordisk Expresi
G.mbllcinlurgc Sweede.i
I rOTTIR'r IDA I (l.I.ANI)h
Mr. II. Vogemianni
Rolleidaim, Hlo!land


0. B. Thom)son
Port-au IPrince, Haiti
Private Telephone No. 2525 General Office Telephone No.


-w-- om.,W


--- I


En vente dans toutes les
bonnes &piceries partout
< e.n Haiti

Pour vos commands di-
rectes. priere de vous
bresser A


L. Preetzmann-Aggerholm & Co
AGENTS EXCLUSIF


IBAIl TERIIMINUS


A


Widina icer


A I'hlonn ur d inlo-rmUr s. hienveillanic clientele (in'il a
inslall^t' ,i I'l"gc dl S(le so ll)ilisscin t,nn nil salon excluisive
Illent I s I crv aLI lIx 1a1iilles ( lol 'oi 'roti era des conisonina-
tCons de premier choix el on des lunclisseronit servis sur
de iiiidCe.
T6lpliUoneNo 786.


Hambugalmolk. LiIle
Le steamer *Grunewald *allant
en Europe est alter s'a A Port au
Prince vers le 30 Novcmbre 1927
pregnant frAt et passagers.
Port au Prince, t 10 Nbre IM7.
OLOFFSON, LUCAS & Co
A gents Gdndraux.


I PAIIIISIENE


jifqlt les meillcurs et les pl
V 'lil '


us re-


OiInomimes SOULIERS
PACKARllI), RICHELIEU,TRIANON
et d'aut res styles


)o)ur les deux


sexes


Marctie 'ITIANON


Les chaiussures de celle Marque se trouvent duns nos Ma'
gains souss vas ri6les suivanties: Vernis noir,- C h a ni ois
bl)an- -e Bleu extract,-Gi is, Champagne glace,
dor 6 et argent


Vend aiissi


les plus reputes costumes :le la Mai que
*BESTrr *


Casimir-Gabardine-Pailmbeach-Dril, pour hnlimues
-Nos Prix sont fixes, defiant toute concuirrence--
-EXPOSITI iN PERMAMENTE
'enez visitor "la Parisienne',

ou Vous trouvere'z des articles de choix

Franco & Vicente


Angle des Rues des miracles el


Grand'lue-


Deplus en plIg


Une foule de plus en plus

pace, visite journellement


a.ftr


1ie rana iilaosilo
admirantsa magnifiqueex posit


et


les hautes nouveautes qul


rescues. Devant ce joli coup 4
I'admiration, des visiteurs dei

une musique charmante:Jdaf
disent-ils, Port-au-Prince n'u


uine si jolie exposition, ]

nouveautes n'ont et6 siSfra

a'ont eu des' couleurs plus a


ses, a dessins plus ravissanu
jamais,les prix n'ont t6 ausst


march


El c'est ce quicait cqip p
que le visiteur dtu liGrandl
sort itujours charge de gro ;

quets.

LE GRAND MAGASIN
206-208, Rue Traversiere. 204


-f -.


_ __ ____


'incomparable pmuiet6
^?^IS H, L du beurre de table
Tousj les terbiancsi ont come m- *
signe un seul baeuf
a tait de6lui des amis par-
tout qui n'slheteronI, 10
0 9pour aucua pixn un au-
ire bturre delable.
Sde voire ,l~icier le dont le signeeset [IN S
Exiaez Beurre de table B(E sur lesa erbloang
vousaure: du bon beurre pour voirgeni. Pourquoi ne rpas achelerl
e imeilbutr Beurre,pr;pare loul specialement pou le ch.
mal tropical par les Usines BRIbu
de Copenhague
En demandant le FERBLANC DE BEURRE DE TABLE'e: soin qu'on von
vend ceLuiavec.UN SEUL B(EUF, seule garantie que rolus achelez Ie "
Beurre Bruun


-- --


-----


MIll01ilil i1lli :


-* fi


6I


Ad -




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs