Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04622
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 11-25-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04622

Full Text





i9fment MAGIO01RI
DIRECTEUR
I $ Rue Am6ricaine, 1358

TtLEPHONE N* 2242
1 III


- ,IWI wI WiWImw


" lSce ANNIE N* 6259


PORT-AU-PRINCE( HAITI)


VENDREDI 25 NOVEMBRE 1927


Sla R6publique...


$oyons des republicans !


.Oipour les nations civil pour lui. ne ,isident que dans
.ck toules. les grandes coin- I'inbranlable conviction de
I les petites, le temps des lois les citoyens de respecter
jlweces politiques et de( in- ceuxqui torment le gouverne-
mrreclions contre les Pon- ment de leur Pays et d'obeir
.its constilutionnels est d6- aux lois nationalesmnme lors-
tltivement cl6s. Tant pis qu'ils les jugent mauvaises, ,
Ir ceux qui, dansn'imporle conmmne le pr6chait Socrate.
pays on ils vivent, tente- ((Gardez-vous de regarder
it de rouvrir ces tristes come des r6publicains, s'6e
tiodes. Les bolchevicks,qui crinit S'ey6s, ceux qmi voie. t
ruivent le triomphe de dans le renversement d'un
pI)rincipcs et de leurs gouvernement, non pa s le
ldctrines dc gouvernemnent moyen d'6tablir un go iverne-
cesysllme qui a touLours ment nouveau d6s'rW par la L
lemallheur des peoples, nation, mais le droit de ren-
wient,partout dans le monde, verser dans tous I e s temps
*dresser, centre les forces tout ce q ui embarrasserait ai
rchie ct de d6sordre leur ambition individuelle; dc
6els dcli.incnt, les forces ceux qui pensent qu'affermir
ordre et ie ptix qui iproei est loujours une IAchelte, dc- c
pot Iordre social et sont la truire toujours une gloire, 16
rpastic de I avenir et de I'6- qui, ennemis eflr6n6s de tout s'
voltion normal des collec- cc qui est ordre, Neolent gou- di
liiles. verner par des cr;s et non par
ujourd'hni, de l' st A des lois, qui d6chireraient de L
t, du Nord au Sud du leurs propres mains le gou-
de graves et difliciles vernement q u'e u x- midn mes
o'blUmes e, onomiques han- auraient form, parce (qu'un E
1 lIa vie des pcuples et c'est gouvernemcnt, fut-il leur ou-
Vsolution, ieulc et dans vrage ne pourrait jamais ac-
pi,que les hommes poli complir a leur gr6 tous les n,
q u i gouvernent les projects de leur avidite, tous e|
ltcomprennent qu'ils doi- Ies d61;res de leurs passions 1) da
astaonsacrer leurs veilles, Non, les R6publiques ne thl
inmieres, leur sagesse et vivent point lorsqu'elles sont ti
taergie. Mais ces solu- gouvern6es avec de tels prin- de
i devront tre le gage cipes politiques. ((Non, ajoute co
Jhlkrennite de la prospt- Sieyvs, ce ne sont point des lu
*l IIlionale dans. I'avenir r6publicains, ceux qui ne sa- ci
lpvwent eire recherch6es vent qu'dehaulter, sou lever les l'
1 dans la tranquillity pu- m6contentements centre i'or-
iiTordrc, I'union, la dis- dre 6tabli, eux qui dans d'au- ca
des divers 61ements Ires temps, crurent que p-)ur t
quilorment la nation. gouverner il tallait punir de d
lest fou et il est criminal, mort quiconque osait ne pas' n
lecitoyen qui croit qu'en ces 6tre content; ceux pour qui n
kmps le trouble. l'anarchie, la paix est un malheur, ceux
Iet bouleversements i n t 6- qui esp.rent dans les dissen- ,
le rs, les opposition tu lions inlterieures, qui ne sont
Itueuses, I c s rebellions heureux que par les haines et
Ire l'ordrc public 6 abli qui ne savent qu'exasp6rer le
at les mnovns politique, people au lieu de le servir...) C
conviennent aux peuples Non, reux.la ne sont pas
Iadmiiiistration de leurs des partisans de la Republi-
ts et (jiqi p rront les (ue. Ils n'en b6nissent pas les M
rh evoiuer vers la civili- Armes. GrAces en soient ren- rn
tion etl !e progrrs. doesA Dieu que ceux qui.chez g
estu forces d'anarchic, celles nous, se servent de telles ar- t
ltentent a toute heure de mes dans les luttes politiques,
ver le Imecontentement ne formetit encore qu'une Op. -
luaice el la haine des mus- position s'agiltant en vain! |
i ingnues et avcugles con- Le viai rypublicaiu n essaie
ceux i qui a c6e con iee la pas de troubler son pays par
srde des inter is commlns, de vaines d6clamations. il ne
forces-lia elements de d& tente pas de jeter l'inqui6tude
*ire et de ruines, n'ont ja dans les masses populaires (n
s 6t,l dans toutLs les ag- faisant miroi'er A leurs yeux
-i rations humaincs, lue d'impossibles chinicres. I1 i.e
germes de misere et d, pursuit jalmas le renversc-
e, et le prelude d'incon.- ment de 1'ordre public 6tabli
(les nialheurs. dans le domaine national et
est point d'aillhurs hours ne consacre jaa:ais ses cl-
ntlieres de l'Etat que torts a malntenir dans la Re-
l it se plaider les causes publique des agitations poli-
ales. Et ccux qui, hors tiques stliies.
terre nalale,discriditentl Soyons d cs i6pub icain,
Ivernement de leur pays cest-aI-dire ob6isants en tout,,
Feent de suulever con- aux lois de la R6publique,
', le garden conslitu. c'est. A dire, partout, respec-
de la dignil6 et du tueux de son Gouvernement
de la nation, l'inimi. et se garder d'augmenter lesa
tres nations, sont des dissentimenls entire les citol
l4els dangereux de dis- yens, 6viter de trouble la vie
de international et de national par d'inutiles tan-.
civile a qui aucun peu- tasmagonries. Et c'est A cela
Ucun gouvernement seul que la Republique, la
Ifler~t i accorder I'hos- n6tre comme les autres, peut
n'qui Ics protge dans 4tre une et indivisible.
l dangeriuse propaganda ----saa""
| treleur pi opre pays. I


es Bos Ripubliques mo- R6duction d'ouvriar.3
,biareno-tperit6 national
libie.6 Iic .au oexique
S 'acqeuCi c (uee par I Les Compagnies de p6trole de
,la PaixIa concorde en- Tampico ont renvoy6 75 o o de
s concorde enleurs ouvries A cause de la di-
a ourd le yensgroupes munition dans la production (ie
It letci g()lvcrnicrnen1, piroIe et la mauvaise situation
io tige, la dignity, la va- des affaires.
morale d'un people qui Cette measure affecte des mil-
le respect des autres. fliers d'ouvriers.


Port-au-Princien ne
1539 Rue du Centre, anfgte de la Rue des Miracle's
en face les Bureaux dIu Service Tecnnique.
Mason s'occupant excIusni ement (I'Optique et ou vous
trouverez les verres et les monltures don'tt vous avez be -
soin.
VENTE EN GROS ET EN DIETIL.
Nous attllirons I'attenicon bienveillantc des occulisles
Les prescriptions de verres cviiudriquies ou prism Aitiques
peuvent htre ex6cuties en deux on Irois sein e.iie .


goterie de 16glise
de Hinche
Une loterieca e'e organisee
u profit de I'dglise paroissiale
e Hinche.
Letirageauia lieu le 81)6-
embre prochain, jour de la
te patronale de la ville et
eflectuera sous ]le patronage
L CI:'c de l.i piaroisse.
Le prix d-i billet de cette
oterie est d'une gourde.

;pid6mle do flivre
& Thomazeau
Nous relations, hier, qu'il
Ius avail eti signaled qu'une
pid6mie de fievre s6vissait
ans la Commune de Gan-
tier. D'apr6s des intorma-
ons qui nous sont parvenues
e Thomazeau,'cette ti6vre re-
ounue pour 6ire la fievre pa-
id6enne s6vit aussi, dans
title derni6re Commune, j
6tat 6pid6mique.
Les 6coles sont d6sert6es a
cause du grand nombre d'en-
ants malades. Beaucoup d'a
ultes et de grandes person
es sont aussi atteints par le
nal.
II ~


An Cerrle Porl-an Princien
Demain aura lieu, au Cercle
'ort-au-Princien, une sire re-
r6ative. Elle commencera A 8
ieures.
Comme nous le disions hier,
Me Edmond de Lespinasse pro-
oncera unecauserie. Le distin-
,ue avocat parlera d& La Poli-
esse et de Ia... Galanterie.
Eusuite on dansera.Le prix a carte exigible et payable h
entiree est de 3 gourdes.


Sur la route
de P6tio Ville
Depuis quel('le temps, corn
ie nous I'avons d'ailleurs
d6j(f dit, duties travaux sont
ex6cuits sur la route de P6-
tion Ville. On remblaie la
tranch6e creusec pour les tra
vaux de la noivelle canalisa
tion hydrautique et aprcs la
monte du (Gros Morne, on
elargit la voice en creusant
dans le more.
Les deux endroits ou s'ex6-
cutent ces travaux 6talent,de
I'avis g6ndral, les deux points
les plus dangereuxdela route.
Et les conducteurs d'autos se
16jouissent de ces reparations
qui y sont cx6cut6es.


Des hauls parlours
dans la Cath6drale
do Cologne
A la suite de laborieux essais
qui onut permis aux techniciens
d'eliminer certain inconve-
nients (echos et r6sonnance; qui
paraissaient impossible A vain-
cre, le Chapitre die la'Cath6drale
Sde Cologie a decide d'installer,
dans I'historique Basilique, un
systene de hauls parleurs,grace
auquel it sera possible d'dcouter
commUodient de n'importe
quell parties du temple et sans
nmome voir le prtldicateur, Ics
sermons qui jusquicilie pou1-
vaient 6tre intend us que par les
fid(les qui avaien pu obtenir
des places dans la nef central.
LUitnstallation radiot6lphonique
de la Catheldrale de Cologne se-
ra pourvue des derniers perlec-
tionnemenlis et possdera 22
hauls parlours.


Grand magasin

de Casimirs

Francai 4-Anglais

Articles divers
RUE BONNE FOI 217 ( a c6te des Cables tranais)
GRANDE LIQUIDATION

Drill couleur Gourdes 1.75 atme
Drilll,.2,50 l'aune
Kaki blanc G. 1,75
Kaki jaune G. 1.75 c
Casineltes simple larger Gdes 1 80 aune 5
Casinettes double larger sup. italienne G. 4,50
Casimir lavable italien gourdes 7,50 aune
Drap bleu noiret marron 7,50 aune
Casimirs frangais pure lane 8,00 aune
Serge bleu et noir G. 9,50 aune
Satin d. Chine,supjrieur pour tailleur 3 gds anne
Casim'rs superieur go .,les 10)O anne
Serge bleu etnoir an 'as gles '12,00 a ine
G tbirdine anglais gotirdes 15,00 aune
i asiminir extri (liialite gi r-les 15,00
D).iago i lie n )ir stip-riec ir g les 17,50)
intiong pur filta prix rai.miinabile
Venez constater et vus serez sati sfait.
V. SIANO
ri-rtl-uii Prince, (Haiti)


lI a faiemenul dei la haussie A
'ilferseelieu de la Grand'Rue
el de la rue Danos-Delstouches
)epuis hier,nous signale-t-on,
tous ceux qui passent a i'inter-
section de la Grand'llue et de la
rue Dantls-l)estouches,peuvent
remarquer un aflaissement de la
chaussec en cet endroit de la
voie publique. Le point aflecti
est situ a Iouest de la voie fer-
rde de la P.C.S., presque en fate
la IMaison de I'ommerce de M.
Lajoic. L'alaissement s'est pro- I
duit, sur le canal d'(golt, sur i
une longueur de 1 in.5) enviroa u
et a peu pris 10 centimetre d'a- z
baiss neIIIn. s
Nous signalons le fait a la I).
(;. T. P. afin que les reparations
ndcessaires soient entreprises, j
car un eboulement soudain d( t
la chaussec en cet endroit si I
tlrquent d pourrait (tr cause do braves ac-
cidents. e

Le (Thanksgiving Day,
Hlier, come d'ailleurs LE MA-
TIN I'annoncait la veille, eurent
lieu, au Lhamp-de-Mars, de
grandes et int&ressantes mani-
lestations pour la c616bration
du Thanksgiving Dai qui est
aux Etats-Unis, la Idle du Sou1
venir.
Pendant presque toule la ma-
timne,tous ceux qui se rendirent
au Champ (de Mars purent assis-
ter A divers exercices et dvolu-
tions militaires et au concours
de chevaux et bourriques qui
intbressa fort le public et cut un
grand success.

Accident de la route
Avant-hier, le camion de trans
port "Saint-Louis" laissait Hin-
che pour Lascahobas, Mireba-
lais et Port-Prince. Arrive dans
les parages de la riviere Hin-
quitte, le camion fit brusque.-
ment rencontre avec un convoy
(Ie trois mules clargbes de mar-
chandises et de denrdes et que
conduisait une petite fille de 7
ans environ Pour 6viter d'cra-
ser I'enlant et aussi de verser
dans le loss qui borde la route
en cet endroit, le conducteur fit
un brusque et habile coup de
volant. Les passages du camion
ne turent quittes que pour une
forte notion. Mais, malheureu-
semient, une des trois mules ne
put NIre pargnde et, heurtie
par le vdhicule, elle cut la jam-
be gauche de devant brisde.
Apris les constalations higales
laites Iar le Juge de Palx, le
lieutenant de la (. d'H. et uni
notaire, I irresponsabilit6 dul
chaulffeur ayant eW dtablie, Ila
voiture put poursuivre son vo-
yage.
Assurez-vous centre accidents
A la (iLNEU.A. ACCIDENT tFi.: &
I.ii.-' AssUitiN(CI Co Itl'()IATION Li-
MIT.D.- V-" F. BEI1MINGHAM,
Agent G(nr'al pour Haiti.



La Solidarity
Convocation
La reunion statutaire dcs ilec-
lions du 3l din anche de novei
bre ayant el6 levee en signe de
deuil A 'occasion de la mort
d'une parente du president de in
Socill, le Conseil d'Administra-
tion reuni le 22 du courant a d&-
cide que les dies elections au-
ront lieu au course de la seance
mensuelle du dimanche 4 de-
cembre prochain, suiva nt le
meme ordre du jout.
Port-au-Prince, le 23 Nov. 1927.
Le President Le SecrJtaire
BOSQ. J.Lkiio JOSEPH.


l ip
...a vu, diinanche dhrs ier, I,";Is
'une de nos egliss, nnt |tinnl't
ille qui assistlit l lA iih rssc i s
in accoutrement dcs iliI,ps hl-
zarres. Elle por() itiil 1111 i n
sans mnanchls, lai;r- dcmtir it,
,orge lruw, bras uls(, 1ii1i ,1i
vcux-tu .' en voil:ul! (chevl' \ i ;s,
upe au-dessus dis gtin'oi"\1, l
out le reste de la ii,.sc';i;ltit dtr
n mode eminini 'I. i n mnw
de la Communion, (11c dei-\l
et onsItE "11. laI vi t t!r r lu n -
a-1111111 (jTI.ll perIial 1i aims lbal-
desd i'eollc p 'a rilc 's ;'i c' li' idc ( IC
obe et qu lle .ia S, sur S
bras et sa gorge mIlts I :insi I't
iuitoutce, cliIe all .', gs.,"iini1lcI
A la Ta)le de Vic. lit v\'cuiiic a s'
place, elle s'c mpir(ss, ic Cs C (I
)ouiller itie ce (ni :( :'chilt i
)eu son iiu ct ir :);A tit i l a .
toilette d'as de ldancin ;.
... un est rest stulpi i t.
... A v U, lllal', .J' o ll', '. II Lll ,
i la rue Monltalis, cv I I I:'
cole J, I1. Dlamier. II ols Jti s
ihoinmes qui pairlaicit l e lI ..
vie. Grave suiet 1 L 'IIn i 'uI\x cin-
lessalt avoir i1eaucoupI) snll'rl,
de souflrir encore, sans pouti l;tl
avoir jamais commnis d'iilndiw;i -
lesses. 11 avail le lermine csptO,
la douce esperane qti'un jonti.,
Dieu, dans sa toute-puiss:tncc,
ineltra line fin A sos dthn l is.
C'ktaitl l utie bel l Ilcon d1, hauit'
morale que les deux aitirts ot()i-
taient, satistails. Soudain, I'tn
dit : a Une auto?. QUnoi it' p)lis
merveilleux I...))
- (Vanit6l ... Irpril I'utii'rt
L'auto est une cho:;e pillhtiit i.
Elle passer c o in iitc !'ri ( ,g
come I'eloile, fouii t, Iimil. C(c
qui est teirnelle, c'st ia vhrtu
et la bonne rmcpuLttnli..,
E11 passerent, d niis It sn: i,,i
)eldes par les trois jcni 11 us,
Cs olUil)res ausltrTes (l I'(,JIn I c,
Dubois ct touted la l cllf phli-
lange ...
... a vu, itardi s ir, s o ,' S lul *,
1 2, 6 l'angle des rius Idcs \!i
rules et du P'euple, .) 'ibanl,
(qui se teiiaicnl dains i h (, t
un siliC lc (i i stC ilC:1 :1 It l:' I ,I
tie hl iii:aiso ()l oIr W ,' Ii \' I.
PhI' rian cic l( l)r (D ( i I r 1 .-,
gamnins, se lin t,':,il d | cIa ,1
tours de bras, st li\ r.i., I II n '
loriniidaible b itiitllc. ()i i\ i;l
suI-IrnomIIi le 'balci i on t l |i i
dh( le sixio 1e cllt iilhiiil \cildit .
'A1 les p)iL el'r s c t iII II
obus et des boulls, sill mmut ill
la ru en ullne IITredoi tJl iiarii
nade.
Les p)nssiatts durcii l a:i l a i-
necr Ic ite ;iiiL '\ MiiX d tl\ 3 ,i ,ii .
Qe n'i tait point dit lo t tuai;il.
... a vU, niercredi so,, tr l Ics
8 heures, i\ la rte .losp)l! .li.n-
vier, un spectacli le poi, lI.il |j ir
charmer ses regards. I'n sn |iwu
noceur, dtians le L.,tlmt n It' i a'ls
primitif, sanis souri dIs p a.ssnitl s,
arpentait A grands p ,s la pi-
micre piece de la iiinsoii d son
amie,la noinunle licto. loutcs
les portes ltaient ouverltes, tou-
tes les lamps a 1i u f tille)... Mais Norio:t(EiL.se Icr-
madevantl'horreuri (dl spectac It.
II taut rappeler cesgens i plus
deresp)ect de la morale publiqut.


I- Ne vous laissez pas
WOUS AVOWS REQU I tromper ?
- Le numkro du 16 Novem- -On s'habille pour rien.
bre courant du PI.TITHAiTIrN, On eat chio malgre soi.
journal hebdomadaire s'6ditant On no sent pas la vie
AJ&~rmie sous la direction de ch~re.
M. Amicl6 Boncy. Nous avons Quand on port un
parcouru le No avec intr't. I ostume falt o he
- I A REVUE INDi)uONE, edition
du nmcis d'Oclobre, qui conlient isr
des paesaltrayantes qu'on lira id re
avec paisir.
Nous remercions pour ces en- 1515 RLe du Peuple 1515
vois gracieux.; Nallea pas ailieurs.


AL 'R


- .


S


C'est la seule titleur de notre
volon(d qui fait notre laiblesse,
et I'on est toujours assez for-t
pour fire ce qu'on veut forle-
ment. .I. J. HOUlSSEAU


~C--` ------~


,,41








LE MATIN- 25 Novcmbrc 1927


Rc)pbliquie Dominicaine

LES MONUMENTS PUBLICS


Le Pdaluis de Justice de Santo-Domiingo est un des plus be


DERNIEI IS Noutvelles


dc L'ETANGER


lP \ t . \t;: l'' \'' t \!s
FunIrailles ,
d'un ancient leader
conin maniste
L \ , O Sl .iii 'a I .r 1t1 1 I !' *I v.*i l i t'-

\So v i ls .' ',. i ' i '.1' I I i -
de i l'ae de i.I ,!i, Ic
I)iil ,ll !tll 1: 1 ,,' II, l 'I '.-!
dISS 1t4 ", .I :1 i t : i ;tl .1' ill
A lt ilolp r Il', I 'i"i i t i i'u a 1i
W j|eu.ii dlri'l'li -t .l):i l''sIis ;1;i
Ce, onil rI 'in l nii l cMl: 1i clc i ini e,
Lilvinoll, Kactrakanl, let.ivoe elt
G iiorlbi oll repr eltiiils ;it -
tlels d ;(] u Iv n wiwi'iin !. I'r l.IzkV
fit (l. \ i i ii' isie) no\ t I t -
h e'ii' ciu "ss it l u li: ii ] 'Ili
enltiist i tl l te (d u o 'i; : .n ;ilt .
La Conference panamt
ricaine de la H;vanei l
IhOh-1lara illn ,1 1 I l ,It ilir% rh'II r
hrA I1 I lolin il li rll rill'

sat cnl poi ric I,.,'i Cill .it I I i il
t)i,i i ii L'l'.Oi'it 'i ,Ill c i edi i calit-
1 1 SS', , \ i.iio ,'s il n l ,i i ;'
u l 1 ( 1 l tl ; l e 1 t 1
ties tl' luilIs, I' i)r L. S Il i'
est jul s t; ;i' r a \
rit l d e 1.i nlilc 'eln-c l t i ti l til
iV ir u pt i )i'ai;ie ii ii t ,1 I
l .ialine.Pai lant 11iti 'c L'|) ,cis l;iiil
de lla prcssc. Ie )r lRo\ve ;i l il
la d clairalion sliVitilv : li con
lerelcice Idc II ll \',i-i' &i ',i .' <1 1
1re la plus iLIS11 t1)M i l0te lnu ,i!i-
amneCrica iI C |).Ini t t' lu 'rc ll .11t-
ra lieu d O l F'espl)'i Itd solid l i('* t ili-
nC iililr | tai l rc1 1'C i i> 1 ;iii l
ser10 i e atC \ p,i\ -, I \L i,'( 11( iii
latine d'atl niitl plus (iti lniis
avancent veri s V t li li il d "'i I II
duslriel et om iiIline t il1l. I li h .1.-
ri lieu dans 111 iioiin 'lil tl la>
diss- Ilnatlion des i nm llcs
augnlenli e di ns li ne t inporitlio- i
eilorile rep.iidalint, p|l cc lail,
unle Collin issiiiu plus inlini.'
et Ln im illeur l t, ii Iclen nt, l en-
tre les niatio ins n'existail pas ;>ioiai"ivail. l,. con
tlrence de la lh;iv nu ;itr,i :'i co i
siderer tilln vist prir),i iili e l
les iprobllem s litinclh's t,'>vrw'il
coniduire I dI'O, lConvCiltions lnl-
sant possible h la cooprTioli Cl
I'etfl'ort construcItit d h1 to s. s ,!
ienimbi'es en p illitculkii sulr 'le
terrain econoiiique el etlucatit.
Les ranldon1 '-s airl'illll' s
A.IACCIO (Corse)- Le capi-.
taine avialcur anglais Cobliaui

Voulez-vous Lde la
marchandise extra
su preie u re a l i L 1a
prix Irs basallez -I
1


i
d
11
ti
ti


S

(liii va Iprearer Im lai route stir le c
ctnllil t ii africain est arrivi dans
cc't'l vilic.
lilT.A ( Aorcs ) Le. .Iin-
l, ;r|lp i allte ; lenaitl I)-1230 a I
(lr II li'viiv etc relllorqul t dains
< po I l. li n stippose (qie I'ex'ces
d" chiirgeiiient inc li pt'inet- s
.iitl p is ile s'tlIever sumlisii tiilnenil 11
I ltr Sontili itue s route' C
La repression du bri- I
gandage au Mexique p
.\il'.A\S (AL.\II;I 'I'S -- Les I'
bllii its (liii alla l 'IireTil l train n
dj' vi\' a '\iLr 's lnie''rciedi dlernier q|
;>n nord ti' c tte ville out 'prou t
ve uiie saniglatitc th',laile aux V
ni iins des forces fdIrtiles laii-
,'('t' ai lcilr ]po irstiite.()ii annitlon

I' lt il I. t
Pour le Championnat i
d'6checs 1
ill lN(' -AIKI;S La :.2c' neC r
i| i hlt ( it c mliuiip oi :ln ilt V\ nliti ,' r lii ine clt't'lr. l'',n (*t 1110- L
lI 'it li IrVitic' est tI's ilit res- d
suill.() )ii cr it o l u'.Ille s pirolon
I. r t;i jusqti'nux p)reiniires lieu- I
i s dl' li ilu alini'e (
Formation du nouveau 4
Cabinet beige
1U"I\1tILLES- 10 i mAllberl ;
;i i'cc plr I' la lolri1 ioi do ii 1011- I
V\ >i callincl lriesil' par liellnrv I
.1 i l| :i '. I
Une flotte rouge
dans la Mer noire
'CAlUl'STl- L.'ap laurition su
lllt' dans la Mer noire d(I plu-
s 'iil'rs nilaviri s (IL' gtierr Ie i la I
i'|lc li(tCj e tides Soviet Is a caus6 I
ii' cert'laiiine sialarie dilans toute
lai niliit Oi allirie q(JULe ces
ilt.i ies, reiT lielieth iil tles ,uniites
(li ;it: illarteiii t'nl 'i l Iolltte de
\\Wragel loi s te la cainlipagle de
(T l'O n r," i C tll ll'te les Soviets. I
En Rounianie i
\Vuim'l Iloi sur les ouI seils |
Ih' 4lil 'irir
Hil'C \ll-'ST1 Ie gi nral An (
hliilescu a sounini niu [pa)rletneiil '
tine l'i uoillliant I orgainis;ition
ieis consetils d ti uerrie dians le
S .111;.Iii l .> Iri 1 l' ll 1\ 1 i il'r- I


ri' t .aI .lli's etre lprtsildes par
des oilic'icrs d'uni ramig iiiferieur
ii li ilenalit-coloi l ;ilii d'viler
(Ile (les .ettnles imiemilr)es ile I'arl
it -.e prlellil'nl lp)),ssessio lo i do Ces
loitctiolins ) L u r acquitlter des
wiis cn.oii.e i'ex-sonis secre'la i-
re Ma i'OilesctI.
Ili Ill 1 riillc Ir l4111111illlll i isilr
ein Tuirijuie
CONST.ANTINOPLE-Les au
tortits ottoinanes ont proctede


elle Jardiniere
537, Rue du Centre


Iln ours idui co nlrle de lieui die
flee a (i:litlo, des lomlws ieclalenl
(ClI:.\(,<, 21. Le sergent d6-
te(tive I'homas Lyiich a et6 !u6
el IC major g',neral de Jack Zu-
at, Billy Kidnmon et autres lea-
ders cherchant i controler ies
endroils de vice de la ville out
Wtc assaillis par (ies )ombl)es. L
police a arrO& 1 It indi vidus.
I II II a "


Grandes inondations
da;;s Ic .\,,'l I, .V, r, l ().L'S.
S 1 sal lc tdc ,rtlides' lver-t
sos l (-i t II] cIips ( 'iroge
: .ns I le s i pilt Iiicill)ents (it

t I's (Ies s S rivires et C. ourIl
t ii U SC SOl ( C h I2 s ile s dilitll'
'.iln v e t i ldei iiii'Satioiss.
I Les coh Jlliciaii ls eni i edill tre
J .c Cop-1-Ina lit( i cI les villas eli-

p1its. La riv\ii re til Li iln i2 a
m; ivaIii cclle viil<.
,e a ildthail (I n jouis lP(rl-
Al-lae-ix ail sooills les ctalln
Ira AiIle des ('jnaniv s esi lini
o n .-' j e srit h W e a)I li b it r. 1.es dil teleS
i ., .sO I~S ill ini Illaleiils. In ; sil ua-
... . .!1(l saii lio r2 t't')CIpe,(Ida ii t
(on travaille activelnictl ii re
tablir les Co u nliiIil locations.
aux des Antilles .- ,,
Vente par Convention
spkciale
I'arrestation e 1 propagn En vertu de deux obligations
lses du conInunise. Lapo-i hypothdcaires en date da uquatorze
ice a d6couerLiune organisa- Mars ril neuf cent vingt quatre,
ion coninuniiste qui s'ten(d de au rapport de Me Edouard Knnol,
iniyrne Ai Adana se divisant en notaire hl:a r sidence de Port-au-
rots grous puipaux cuI Prince dmeut enrcgistr6es, d'un
out jeunes gens. femmes et tra jugementdu tribunal de Premiere
ailleurs. n ro que de no-lstance de ort-au-Prince,en date
atlreuS. On crolt squsdes sont du quatorze juin mil neut cent
uco grants russes soi. vingt sept, d'u arrt du tribunrl
onprois dans c ette air d'Appel de Port-au-Prince,en date
PAR SANS FI'l du Vingt huit Oc'obre mil neut
cent vingt sept, d'un commande-
Le martyr d'un Pr6tre meant en date du dix Mai mil neuf
au Mexique cent vingt six, d'un autre com-
NMEXICO,21.> Iun pre. tre e maudement en date du dix huit
oil frtre, ing6uicu. el r autre Novembre de cetteanne,demeui
tonrne owi t 6 u excutLs dans ule infructueux, il sera proccdd le sa-
.arr ie la Police cornlis ane s media que l'on comptera Vingt six
CrIr a Polurt icte piicm p dNovembre courant i aneuf heures
)oLr assssinepar jhreou, bless du martin, en l'atude et parole mi-
g.rs e iner d lafe, el eau nistnre de Me Edouard K6nol, no-
M'.-reiient i la face et aud aire A Ia rlsidenec de v Port a
nains par des clats de verre, tairc I lauerside nc de Port au
Land son rautonobile a W at- Prince, Rue Bonne toi, A la vente
aMuain par Iune 1oule le 13 No iau plus ,offrant et dernier enchA-
eaqu6b par une Mexico. le 13 No risseur :
emsqiare homes exut o D'une propridtj,fonds et bh-
Les qatre ommert sans eun tissues sise t Miragotine, born sa
nt reou lta tiot sa nsi n mon iot voii:au Nord par P trus Paill6re,
tent 1, droie a rine. s.es m rer au Sud par Rachel Casimir Gros,
iomis o)ti t lien ic IIleures (Ii LI& 'Est par le Morne du Calvaire i
ians on. e lien r 11 heures I'Ouest par la Grand'llue, telle
me P.re uprclt e'l-itiaezi !1]n' d'ailleurs que cette propritt6 se
cIt' niip les li l M.vrcs ii I \ corps pursuit, comporte et s'etend,sans
elluant Ies1cIi o.s vres i lle cor aucune exception ni reserve ;
urn (/ Vilehis io Luan utre-i Sur la mise prix de mille neuf
Luis Gou1i alie-nhis l. san lO- cent quatre vingt douze dollars
0 0 SLIv rapidementsans soixante six centims Or 1992,66
noier alr cu st leni sntion. uiei s eprdsentant le capital, les intd
Irti pr0re, rioguaz Ie seul rere r6ts, les honoraires de I'avocat
Ic Ir'treL. M. cpoursuivant et les frais de proc6
nilitaliion enire NIi i s sainuri'ains dure, sans nul prejudice des char
lipour I'e.s1l 1'u l llhr ges de l'enchbre et des autreslfrais
W\ASIIN(GTO)N, 2 1.-n rap- dLs ;
port f itl par le juge Ihharles 2o D'une autie propridt6, fonds
Evalis Hltughes dei. Li Coulr St- et bltiqses, sise A Miragouine de
lr.'tie reconnil le droit de Chi la contbnance de vingt huit:pieds
agi de l)prenldre I'eau du Lic six pouces de facade sur 'cent
Mlichigan par le Canal S:lnitaire vingt piedb de profound ur, 'L la
et avec la perinissiotn duit Secr- Rue Saint Angustin :et borne,
aired dt'tat de le fire. ().i croit savoirauNord par Merisl Balancd,
que les louzLlc Etals uiL conIts l'FEst par la rue St Augustin, au
tent ce droit ,i Chicago s'adres- Sud par la Veuve Lin6 Miot, iA
scroti au Coiongrs. I'eEst par la Mer, telle que la d.ite
I'n sUipe'iileniilI alin's i'r.i's all.1i\ proprit6 se pursuit, comporte et
IHalst- I niissn SllI fiiulll lia lil l t in rtai s tend.
I iu des lali nue Surla mise A prix de mille six
CHICAG),1. W\illi.11 Mac cent tiente dollars quize centi-
Alodre I su. e 1;min.itIdAl des r es repr6sentant le capital les
[COI. rti spuitti par I' elul e untir~ts. les honoraires de I'avocat
il'Educalon, suspentu par llureaupoursuivant de I'autre obligation
dl'elluiation, 1al t t lestntiu lar hbypothicaire du quatorze Mars
o irhnieau. n rt:' les cAm iiseisl 19' don't le capital se chitnre h
li'ts agilt'; il rJ tend que lesDa re ,
,ilil- nul prejudice de tous autres dus
charges ne sult lis sufl" et des charges de l'enchbre.
iA a requate du sieur L. Preetz-
hiu4ife1lalijons comiill'lilistes mann Aggerholm, commerganf,
all\ Elats lnis demeurant & Port-au-Prince, do-
NI'AV-YOfIIK, 21.-- comlmlu- micili6 A Saeby (Danemark)ayant
ilisics, doilt 2 fellmes, ont ti, pour avocats constiltu~s Mes II.
ari'u'&t's iila suite d'une milaniies- Malebranche, Odilon Charles et
tution (Ie 2_) commultnistes de.I Louis Raymond, aveci election de
vaut les Bureaux di' Standard j domicile en leur cabinet sis & Port
Oil Li Hroadwav. I)'s pancartes au Prince Rue Danths-Destouches
accusent John D. Ilockeleller No 358. Centre 1 0 le sieur M4-
.Ir de mieurtre des nmineurs de'hul Barth6temy, 2o Mine MtIiul
Colorado. Barthblemy ude Regina Dambre-
Autour des pr'ohaines ledtfons, Roc nce L~onie Dambrevilie, 4o
pre.identaieles au Etaits Lis Metle Porcis Dambreville, tou,
NEAV-y.Ol.,24-- philipp.Tu e propribtaires, demeurant et domi-


ker, courtier de Boston, a a ban- cilies Miragoane.
donni les efforts pour recucillir Port au Prince, oe 18.Novembre
dess petdlions demnidantan au Prt 1927. -.' IjS
sident Coolidge de se portir can (Sign6 )0Odilon" dlARbLES,Bav.
ddat. I Louis RAYMGND, avocat.


S(Enre de la Propagatio de
U n dramn e ,t"ans Ie drnier nuNmdro
,((Bulletin de la Quinzaip4,
i)ans un hinip dl' eaiini's Dirt cleur l)ioc6sain dea
de esimiens pagation de la Foi re p
Depuis quelque lemps, Ion re- aiux chests da paroisse .el
marquait que certain vols se Directeurs et Directricesjlr .
perp6traicnt dans les champs de tablissements qu'ils doij
culture de la Slalion Cenlrale adresser au Secr6tariat ,dam
d'Agriculture de anmiens. couran de ce ioisl es somM
Oin pirescrsvil nux surveillants recu illies pour celle (EuvrS
,le reldol llerde vigilince. (qiii doivent 61re prochainevrft
Avaiiil-hilr, ver s I helir de e nvonves h ome.
I'a|),is-inildi, N1 I'.1u! 1;nllile F6- On'silt que celle (Euvre'.l
.,liiiei, s.u \c 'll.I, lai s.il s1 la 'ropa.lgation de( h Foi tle og
ond li itll ile ill lori-qu ilI aper- gjloire da ins 1outleslsParoli .
til ll11ans un chailip, un ho1ninle
luii COii)p'it t ila d6'olbK-e une --*.
L (e sIr\'crill;it il lr :lge' i d tinsi A U '
Ia directionn dIe homnuc le lusil 1
don't il Ma'lil arni6 el qui 6.ait Ce soir, oil enendra aIll Ehio
chlarg6 d(1'une carlouche' dihe- 8.00 p. in. Orchestre du PPibJ
vroli ns. L'lioimine alleint en (Dirig6 par le Lt. 0. Jeantly
pleine poilrine, s' lTaissa sur Ie 1. 1804, Marche patriotil'
sol. II it 11ilort. 2. Feist, Ouveril
L'idenitificalion du c a da v r e 3 Aliit, !nternmfm
perinit d'lal)blir que c('iail un 4. La chanson du prisonnier,
Iravailleur originaire de Mire-j Vale
halais, emplnoyd tdans les plala- 8.15 p. m. Racial de piaa4
lions de Damiens el qmii s'ap |par un amateur.
pelle Vernius Eliss6. Le .IUige tie Moraya n, mieringue hallieni
Paix de la section nor dtie Port- de Alain Clkrie.
au-Prince, M. F. A. Deverson, 8.20 p. m. Lecture parole Se .
proc6da aux conslalaltous 16- vice Tichnique d'Agricultur.
gales. 8.30 p. m. Il6cilal de pisu,
par Mademoiselle X.
Le poni de la riii're de Gu(liavnmon 1. La 5" Valse de Chopin.
D'apr 's des inlormations qui 2. La prifre du soir,
nous sontu parvenues de Hinche,I de Juslinl El,
des reparalions sont n6cessaires 8.40 p. m. Orchestre duPuli
au grand pontl 'e sur la rivi6re ( Dirig par le Lt. 0. Jeanty.)
(iIayaillotlc qui )passe A Maissa- 1. A flower from and old bo0.
de, Hinche et sejette dans I'Ar- quiet, Fox Trolt
libonite dans les irtgions de Las- 2. Bacchus et Silkne.
cahobas. morceau caractdrisliqw.
II v a (lC(lqIesis jours, I'lng& 3. Dream of a soldier boy.
nicur C;harles l'tuicre, de la 4 Renaissance, Ming.
1). (j. 'I'. P., s'est rendu sur les
lieux et a hit lune minutieuse
i ISpCClion dIL point afin Wy en- centre
treprere e les r'partitns nt-(Is o t
cessaires.__ __-- __ I '-lNRTIAYlAl ll


Parisiana
DIMANCHE

LE BOSSU
(Fin)
lnitre : 2, 3, 4 gourdes.


j- -- -- ---- -

ILa Boisson connue dan

8 le monde enter


EST UN


RAFRAICHISSA,
ET UN


REC( ONSTITUAN

FROID


E kU MINtRALE WHITE ROCK
GINGERAL WHITE ROCK

Le scul Gingeral fail

d'eau Mincrale pure




des SOURCES

WHITE ROCK


DAYS TOUS LES MEILLEURS HOTEI S,
CI.l'IS, CAFrES ET RESTAURANTS

Mohr & Laurin
Distributcurs, Port-au-Prince, Haiti"


Chaises. Dodines, Glacces, Tableaux, Lits, CarpettesClil8f I I 1ai0


Lavabos, Grand assortment articles pour tdeauxt


L


III


__ I II


__


I -


\\


II
II








LE MATIN 25 Novembre 1927


p.; - a m. - -


Celle Nouvelle Machine es
aisment i deplac'e do conll)
loir au I'u cau, de table en Ian-
)lc ct (I u bureau a I'in maisoin.
Luissez nous vouisdonner uie
demonstration gialis. lcrivex
ou 161llphonez .

I11 & L.AURIN
Ti::I> IIO I.: 2375
Calcul -- Machi;ne ls A prcpai.lr des coinples


l'occasion dcs f6tesde


de 1'An, on trouvera

&-u BON MARCH
I 1t accordions d'une des plus grande labriques d' \l-
ot serviettes en paper avec dessins de toutes les
Ix de couvertures de line.
ition de Boites fantaisiep, de Chocolats et Nougats.
ollandaises en bocaux de dimensions doubles de celles
rte habituelleament.
pendulettes, reveils & sonnerie, montres en argent et en
antres suisses).
i. et de luxe pour cadeaux.
al' a ini ( er gros et au ddtailI).
imitant le chant des oiseaux.
s uretw.
rtphite avec Iomme.
'6ritable podls de blaireaux.
cigarettes de Ioute beaut6
Kpohbe, de toutes nuances et pour tons les gouts
ir en porcelain habillds, reprdsentant une danseuse.
an toil, en cuir et en perles.
at Cannes parapluies.
telequims en soie
crmne A la glace.
ek Frean (1ire Marque anglaise) au detail et en boites
01 vins de routes sortes.
our la pAtisserie.
IhO i or 1.50 le flacon.
ides ameres.
do vanille A or 0,40 le flacon.
6ia isons[les mieux achalanddes de la Place el vendaLt
d6811ant.oute concurrence. .77


tere tes meIlllours taIHIeus
Sdo la place* C
don Cs fdtes de la fin 'ann6e, M. David
tn1pressaed'anaoncer A sea nombreux
Str.ouveront enQsonjmagasin Grand'Rue
amisOes-et des"oostumes oonfeotionn6s
ae-,h6 1 partout ailiurs.
Soatte. bonne occasion.


elision Suisse


N" 13:


FROMAGE

Antillano

KRAFT
Le Fi omage Antillano de
KIRAIrT en formi ie pain isl un
Fromage 'abl)riqiJi en p: rtl
avec dtu 1i c rc me, ct qui vous
plaira bIiL.Icoui)p.
11 conlienit 11oins de I eurre
que Ie Fromiioge ordinaire ct par
cols(qu niii,il tol'ilc e miiis cher.
L'e F'romiiage Anlillai o est
digne Ide I)orir la nmairq e An
lillano, ib cause de sa qi alit(.
Soigncusmnient prpard dch ma-
I -c A 5 ac(qu'r r 1 !av, tr ex-
quise c(arn cil6rit.li e d (s pro-
duils de la aisoni KIl.\FT, ii
,st l);steuris6de (ellec 1,(< n qu'll
I es,, aussi pur qu(e bien conser-
ve.IPi'senlt' (' ii )noraux el en-
velo; p6 en leuilles d'(tain, avec
la mnrque de KIRAFT, il arrive
aux mains de I'acheleur,humide
ct frais, propre et prst pour
6're f cilement coupe.
\Pu r tous ceux qui aimeni
Ic b( a fromage, ce From :;
.nitlano sera ua charge p.ii
hcunr palais.
Chiaq(it pa .uet de vrai F -
i.age KIAFT por e c: i
mlar Ile.

.SE
A(ienl in ifral poir IIli
THE PA\ VI EY SA.'LE. (.
INC(.
1'< rt-au-rin're(Haili


insuran c

Une des plus. fortes


canadiennes d'assul

l1 vie

Eug Le Boss6


Remei ciements
Monsieur Joseph Justin el tous
leF ,ulres parents et allies remer-
ci nl Monseigneur Conan, Arche-
N'que de Port au Prince et son
cu-djuteur nomm6,Mgr Le Gouaze,
let Sup6rieurset Frbres de 1'Insti-
luti. n St Louis de Gonzegue, le
St pfrieur el les Peres du Pet't-
SminAuire Collbee St Ma tial ainsi
que tous les amis de Port au Prin
ce et des autres localitis de leur
grande marque de symapathie i
I'occasion de la perte cruelle qu'ils
viennent d'6prouver en la person-
no de
Galthme Michlel
eulevie A leur affection 16 12 No-
vembre dernier. Us les print d'a-
grder 1'expression de leur plus pro
londe gratitude.


Panama Railroad
Steamship Line
I -- Los chargers soot prids de
notdr quo le steamer a Cristobal u
est atlendu & Pori-au-Prince, ve-
nant deo ristobal,:Canal /one le
mei.redi 30 Novembre 1927.
2.-- Les permis d'embarque-
meat seront dilivrds pour le frat
A deolination de New-Yor et des
ports ourop6ens sur demand faite
A ce bureau.
3, Ce steamer partira le mP-
mejour,directement,pour N-York.
Port-au-Prince, le 22 Novembre
1927.
0. B. THOMPSON
Agent general.


Empressa Navhirj
de Cubi


Le steamer u Habana )) ve-
naut de Santiago de Cuba est
ttendu ai ort- i, I'l'nmct,t 2ii 2
Novem bre 'o.iraint. li | r1irti.i
!e ('im e j(ur li I (o r I'ucl2 lto-
Plat, et IPoI l,-I!ti ).
('e st'illllr scri le ic' oilr ;'i
Port au-lrin'tlc .: )"(('lcml.),
Irochaiii, cIi iroti'e pt' Ol)r S i, n -
liago (de CIl ;i l Ia i lavance.
prcnant ifdl l p i.Si : :ig'i s.
Port-i-l'riin c, Ic I \ '
vembre 1:2' .1.1) A:.,.Pl.1 J


MALADES

I.


des -f UX
4 ID )' Cr sCIIt l 1I: o ll" I
Italliell teI rI lt p li n l iM 111011-
d .AIc (l li c ili l, | il ( Iric-
ti():)s sin I -C 111 i)Cs, .IV\iveC
Ic nicrl optjli xi ,', sIpl,111in)1
la Lil=tgiic iel ylie I, C ll\ie
I' iagc ,!c It linl 's lil 'nie
chez les sel t i ig ire .'ll-
"inlll i'rc.IIp Clc.i .11 i i! rljiiLt 'S
jours uI e vue' iii.iil lg ile.
/ !is 1 di n(iiiop', ni d(It
,,resln,!cs ni c ,'. /Ii/h'/s.
i'i111:1l 1'n I i:n ji l i 41 i Im .'11
lis.
1) re lio) (i. 'iidi ;ilc
l'(;Io M i\It NI:
Pl.iz. I Fal'cneI al Voimcro
1 ( Italic ) N ,ip!.



r N14F .RES 8
v , i', i?,, tons tissus :
., ,i:, ;,'v, .SO/I etc...
,uc'. rJ.i i.'uit i.'6gale

| I[ v..:.. ''o> .11 .' t t I'h. rm.iocW I INl:n1
I V C. ., COQ, ASN1ERES (Sein) n FI,
5"(O.aASIRS(eie ra


~BiD~9[4B~


Maison J.Baboun & CO
1808:R1V' DU MAGASIN|I)E L'ETAT
bBien:souctleuse de plaire n sa charmnante:clientt le,
leur offre unugrand assortimnent d'articles de tonte
fraicheur qu'elle vient de recevoir a; l occasion
des ftes de fin d'ann6e-
llle trouvera des voiles I) odes] suisse de toute ,
couleurs, de crtpe de chine, c,,tpe de chire ;i can
pagne, de crepe georgette arigentee, erlpe pv 'or-
gette unie et de:toutes nouveaut6s.Voile Si:'4Oniique
(jui fera les dl1ices de ses aimables clients.
On trouvera 6qalement des tapis, trs jo;is u)iir
salon, avec un1 pril avantageux defiant tountt c)on-
cu rence.
Une visit s'impose chezJ. AIIlAIOU'N & (o


e irreprochable A looer I
t: A Pet or-Ville la grand A
enqionnaire au iois. mnaison Sktwart.
;Anglish Spoken S'adressr a Mine Vve Tamn
Telephone : 2060. rede Angus e au Bois-V< i na.

Swa A. de Matteis & C


Reprosentants pour lHaiti


_ II I


11 n II I


I ~- n ..


%uA&&


~~~Ylu -- -


compaqn)ie

ran e ,sur




& Co



THE ROYAL MAIL
STEAM PACKET
COMPANY
Le sl er r .1",' l
I coll) bre i 'oc h ,, '
c o mi 1 1 cp l : 1 1 i r ., (
incniieme ur~ irnll e I "
po r luesis p -Is (IlI NI rI
et de I'ltiropl c.
Pl 't-al I- 'incc, !e i ,
NovembIl)r 1927.

\pA l gi n il lli 1 .

R



B1ia110O
B6tel Pension
1819, Chcmin (Idcs) Dillcs
G et Elula lisscillclll sil '. 'I
proximile (I u I luu e lc Mairs
se rccolmlml.mil(It' I):n '1 I\('<'ll(ci
ce deson mDI'DII lon imii s\ .111c,
ses ct'hl i bl)r's Sl)., ic.n sts l
blicl Irrcs ct les sin, a;ll n-
tit l S ol()n l I'n s Ii l\ a .
S I nglis)U S)ol S Icl
Sc ha l)i Cs));, iol
(I: rogc pour a;i tis.
MI c I(;sle a i ll'm T11 ARi,
l^ 'l)r,,iwi( iIT .


I







I E MATIN 2,) Novcmbre 1 ''7


-- rrrurrrrC t


Pageol


antiseptique urinairo


4igt vite et radicalement
Supprimne es doulears
de ia miction
jEtte toute complication


LA PgN>flt daonicHlloritiu
voics urn nifrb. q ii
me' Crw.pluleen '
SUtiluAnt toe b a I.
Urvftsn .il L" tb r..W


l"AMIANIN
S.*arl. .... *.. * P u4
pr' tAtli d it

1<. >0 **


PAGEOL est sans ptlu pour les gonocoqul
hotes ind6sirables des voles urinasi


.C
Colombian Steamship

Company Inc,
Le steam ner '" B'idl'town" venant de New Tori
\ia l's lI In \'ord, est attend Port au-Prine
lj 26 oe!nht' roiiranl. Ilrepartirale m6mie Jour
direclltiiitl pOUr JJ'ro'nlie, en route pour les port
de la Colollnie prciavt'l Irt et passa(gers.
I '), au I)rince, Ie 23 Novembre 1927
(Colombhian Steamshiip Company Inc.,"


Gebara & Co, Agents


Le ra quI a&
congesatone I" 'Mu-
Queues des voles u*-
naires. renouvelslae
tissue. grice & un m
Jeunlssement mlM.
des cellulesa. Le L
meurtrler non siuie
meht pour I gomnocoque
partout o 11 xsmu.
Smntais encore pour oul
lea outres mlcrobe&k
auxqueals ce dernter
reut 'asMocier. sutflt
Stout. 11I eat le fond-
ment. nl base du tral-
tement de o'arthrte ou
du rhumatisme blennor-
rtgique, parce qu'l ee
ctIut do la blonnorr -
gte tUt mine. *
L' DrBRtum.


CUabl Chatetiin. 1. r as Val*.
clenmes. Pa.. St" Pb


'NI US & CHAMBRES


a AIR


r -


ALUMINUM LILNE
\ei-Orklans & Soulk Ame ira Steamship Company Inc.
Le steamer "Gerhard" ayant laiss4 lew-Orleans
le 19 sera i Port-au-Princele 29,continuera pour
Petit-Goive, Gaves et Jacmel.prenant du Irit."
Unsteamer.liaissera New OrlIans le 29 lovem-
bre courant directement pour Port-au-prince el
|es ports du lord. *L. U SJ
Ce 22 lovembre 1927. '

A. de Matteis & Co.
AGENTS G NARAUX


int6eressera

le public!...
L'mniinent Professeur Espa-


gnol
Madame GAMBY
de passage en cette ville, re-
venant d'une tournee dans
I'Am(riquc sC propose de pro-
longer de queiiques ours son
sdjour ici alini de laire con-
naitre ses products medica-
menteux
Elle profitera de son sejour
p ou r soigner gratuiternent
ceux qui soullent (de la dou-
loureuse allection des Hmnio-
roilles sans aucune interven-
tion cliirurgicale.
Toutes les i)ames el jeunes
filles (jui so)ufIrent des mala-
dies (ies lenimmies sontl pussi
invitees a consiller
Mme GAMBY
1'I c (lonne ses consulla-
tions dans ses al)pparlenents
a I'l6lo l de France.

AVIS
Le I)r AugIusle Lechaud in-
forme ses clients et anlis, le
Ithl)lic en general (Iue la Phanr
mhicie Valliire a eic Iransfdere
A la rue des Cesars, No 324 et
uue sa residence prive est 6
I'6tage de la dite Pharmacie
ou il se iient a leur disposi-
tion.
Lts heures de consultations
I)our sa clinique sont de 7 hs.
;, 10 heures le martin, et de 3h.
Ci 5 hcures, I'apres midi.
T'iplione No 2068.
Specialites Iranqaises et am6
ricaines.
Medicaments de toute trai-
cheur

AVIS
Le public est inform que
nous gallons installer une
p) ;) pour lah vente de la
(;Gs )linc darls la halle sise
Rue D)anles Destonches No
323.
M.J. KOUR1I

A VLNDRI)E un1 buggy F'LTCII
en bon Oat avec harnais.
S'a(:resser A Mr REY, Rue
du tIcntie No 86(t;.


Nous avons le plaisir de vous aviser avoir recu un
asorliment complete de Pneus -t Chambies i a'r



iCrestone

pour Voitures I passaqers et Camions.
Un pneu pour chaque usage, le Firestone Heavy
Buty .our les rands voyaqes,le Fireslon'.Salloon'pour
t otre voilure de pr( menade et le'

'ir lslone Solid 30 x 5
PTour les camious de 1 T.

Nowre stock comprend un as3orliment des plus
compiet de outes les din ensigns et la sup&riorif


de la (~alil


de nombreux amis partout en Haiti et le monde.
EN VENTE CHEZ :
MIlr Edionl d l.iauturei', a .la. n:el
Mr Elias Salibl)a, .\Aux ayes.
", ( N Michel l)'-squl ron,l Jrm e.
SEfjement PI'in d. St Marc.
AntoineGe (elr tird, (oniiv s.
J .lean Luciani & Co. Port de Paix
Mr F. Maurasse. Cap-Haitien

Ihaquo lPneu etl cliaque chambre i air E stq aranti par


La pqiocmlin1 Iis cuie v us allez achieter un Pnen ou une Chambre
ad,. s.ez-vus 9


b air,


L. I'Pectlnann-Aqqcerholm & Co.
A(;GENT GENERA. \


Compagnie G6n6rale
" Transftlantique (
Le paqueblot ((Carimar)) par
ti de Bordeaux le 14:courant
est aIlkndu ia Port-au-Prince
vers le 4 Decembre.
S11 repartira le meme jour
pour Santiago deTCuba et les
ports du Sud.
La suite de 1'itineraire sera
fixce a., I'arriv'e du navire.A.
Port-au-Prince, le 16 No-
vembre 1927.
E. IROBELIN & Cie, Agents

Avis
Priere est taite|ga tousjceux
qui avaiertt achet6 des billets
de la ((Belle ,et interessante
Rafle et qui ne les ont pas
encore pays, de bien vouloir
les remettre A leur vendeur.
Ceux qui avaient ete chrr-
g6s de vendre les dits billets,
sonl avis squ'ils doivent,dans
le plus brel delai, remet.e
leur compete ou a Mr Ren6
Deslandes ou a Mr. Nicolas
Cordasco.


Les fetes de fin d'ann&e.arrivent, c'est le
r parer vos miroirs tachs':et de faire encadrer
Envoyez-les nmoi a present, Je garantis U
et durable. ,. E M
HENRY STfacedeK
Rue du Quai, en face de ia


Energique


firestone.


Srsto


I I I I L


~ ----


_ _


- f I II [ Ill


La santd est une premiere
L'6nergle d'une msat6 magaftlqu
gagne tout dans ce m onde. L
I maladies proviennent des germes qd
abondent dans la salet6. Le SavOa
Lifebuoy d6truit tous lea germes d (a
la peau. 11 la purife et la prot .
Lew Ur. LM. P Wt WM0.10. a.Im An


Chez M"' Ren6 Lafon
Ancienne Maison Vve Emile Br ,g
Ike ih s iliracles.- En face dle I'Imprimerie Nalie '*
On Ir 'uvran los ml ticles suivants recemment arri
l.'mance : ,
Chaussuires de luxe, argeni, satin, etc
(Chaussurs poutr enlants, du No 18 h 34.
Chaussetces liil )our hommes et entants.
( de soie pour bapteme
Ris lout soie pourdlames, quality superieure
Cav'aii.-s sie Io)ir houm),:c.u
I'orte caries |i(oiur lhoimni s.
Ch:il)e inx ga>rnis pour dames et fillett .
Denti ek s i!c soic, Chantillv, Blonde.
(itratid assorlin.cnt Ide Valencienne -
S'cs 'i main en cir (j: alite supi)rie.irc '
Sacs en soic pour Bals
Ceintures '-or pi)r diames toutes nuinces
Ech irpes .! a Imles en, :icpe de chinti1 iinplrim6
l"I urs soi, 1
: rcse e hi:ie uni ct iniprimf'l
1 ullard i mpriime
Ct pe georgeltc imprim6
Crdp)e siltin noir ct colt ur
TIallelas blanc pour robes
lumenClis l)linc, (uailie line
'oiile de soie unli noire et co)leur
Randd (assorliment de tissues s)ie
l')ile ihc lil, routes nuances
ottil Ira iais ray6 et uui pour Igaroontet.-%
c')ls I in.i
l{bins lingerie routes nuances
lItulbans pour 6pi)ulelles
Uti j li lot (I'ou vrags brokls la 'm tin
I)Drai)s el lk ics )ro(ds I)ur lil
Couvre-lis CIn liile I:
Serviettes (le )hainl
Tal)is pour tables
'escentes le lits
S'.'rvies a )oire e:i crist I
Services de table en porcelain.

Jouelsl jouets! jo


La Maison

Felix Lavel'
1716 RUE DU MAGASIN DE ,L'T
A ru' les articles suivants:
Articles de mode el t(e couture. Calottes en:S!
rteie en pieces, Paille de soie et Crinol en pi6ce;s;
Gaze pour chapeaux ;Dentelle de soie et de metal 0
de Marine et de Ceiemonie. Dentelles valencien
Articles pour Da nes-- Chapeaux garnis, Ch
genres, Feutres, Brodds, Formes crinol, Bas do eoWI
Autruche toutes nuances, Petits sacs Charleston,
Mouchoir batiste, Sacs b main perles et cuir,.
Articles pour fillettes et enfants : Cha
peaux satin piqu, Bretelle garQonnets, Chaussuara
ChausseLtes fil et coton.
Articles pour Bdbgs Chaussettes de osois i
sures Baby agneau blanc.
Articles pour hommes Ghemises franga, i4
boie, Faux cols, Cravates, Bretelles, Jarretelle,
colon, Mouchoirs, lames gilettes. *
Articles Religieux : Chapelets en cristal at
Images, etc. .
SpecialitlsJPharmaceutiques-- Histog6nol Ugr
Nourry. Globol. Urodonal. _
Articles pour Cadeaux- Coupes, Vases,
4RTICLES DIVERS Vins en caisse, extraits pO I
chons, Douches Email, avec accessories.
,.PAREUMERIR Pltes et Savon8 Dentifrice
amy, Eau de Cologne de Botot,'Pommade Moelled
lotions etc. .-
Unc visit aiiaMaisori Pelix LAVELA
1716 Rue du Minasinde


ATTENTION




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs