Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04618
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 11-21-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04618

Full Text





taoent hMALO!RI
DIRECTEURI
i.5 Ilue Amdricaine, 1358j
'LI')LlHONE NO 2242


1


11

6


SfA


16 Ln w


We ANNIE NI 6255 PORT-AU-PRINCE ( HAITI) LUNDI 21 NOVEMBRE 1927


e doit savor ua boa
Shiaufteur sur.
...--\--- *


Les segments de l'auto


LESE

DE L'HON
Mnsour Pierr, 1 .A 1IVIQ


ait que les segments doit 1tre faite par un bon md- Hav.ane ohil ia ltudid la mi
couro,,nes 61roites el canicicn. ui prendra bien CAN GENTLEMAN et les
en Iontc douce, fen- soin dpn'enlever que le niins Aleqance de la coupe el de s'a
un point dc leur cir- possible de m6'al. Elle pour- silion de ses anmis eldupublb
ence, q u i sengaigenl r, adaileurs, ndcdssiterle pas- mes defin d'annde.
Sles gorges circulaites,age du piton sur le lour, c'e
W ses Ai : s .rlacel des pis- qu entralnera bien enlendu PAssnz LE:VOIR A LA RUE
k, le d6saswemblnge du piston el BANQUE ET VOUS AUREZ LE
Ieongue,par leliotlement de la bielle, en enlevant I'axe
Iou sur la paroi du cylin- du piston. Apr6s rectification Sd fd T
r segments s'usent et des gorges, on pourra pren- Cre
at le ur 6lasticitl; its dre les dimensions exactes Vous y trouverez bonz ac
at du jeu dans leurs ui serviront la command e les commands que vous lui con
-qui s'useqi e.lls-md- aes segments; ces dimensions ...... ..
0us ou moins. Re6ultat: seront, souvent,sensiblement
06ilt d e s pistons est sup6rieuies A celles des seg- LES
-ur6e, la compression' ments primitils. C f"
jAuffisante, des remon-. La hauteur scra celle des uOf lerenCeS
Hlkile se produisent,etc. gorges rectifides: la longueur
ls moteurs modernes, celle de la circonterence de Pour les # Papilles de SL. Antoine,
as soul. en general, base des pistons. Avanl-hier cut lieu, au Cercle
de trois ou quatre seg- L'ajuslage des segments est Bellevue, decant une assistance
nla partiesup6rieure d61licat, mais nion compliqu&. nombreuse et choisie, la Cont6-J
rlic intlricure, dun Fixcz avec quclques points le rence de Melle Antonine Morel
dit segment de ra- segment A travailler, sur un au profit de 1'(Euvre des Pupil-
de lumnie, des.in6 bloc de bois bien iress6. Vous les deSt. Antoine.
les remunt6es pouvezainsi limer droit plus A quoi r vent les jeunes
tacilement. Prcnez une lime filles, tel fut le sujet de cette
changer les segments douce, et, en proc6dant t1g6-& causeriequi fut d6veiopp6e avec
Avidemment commen- recent, amenez le segment a la plus parfaite aisance.
i enlever le group des la hauteur qui lui perme(Ira Aprs avoir evoque les illus-
i de s'engager tr6s exactement (res poles qui ant chant6 ou
at ctte operation, danE la gorge. Vous suivrez le railld le beau sexe, tells Mussel,
z soignicusemnnt les travail en pr6sentanitde temps Hconl, re copa Corneille, lane
hd6 s ue les pistons en temps le segment dans la fnie dautielois A celle d'aujour-
ticent A. se d6gager. gorge par l'ext6ricur. d'hui. Elle esquissa les traits de
Itwilercz ainsi que les Lorsque les segments d'un la femme moderne qui n'attend
gbrusquement ib&r6s, piston sont ajust6s, passcz au pas le bonheur uniquement du
aise cogner, se Idler et montage. Servez-vous, pour marriage.
ser, contt a par- cela des memes petites cales Ellepeignitcettejeunefilleavec
re du carter. Ap- qui vous opt lacilil6 le dd-.I ses cheveux courts, sa cigarette
4eux premiers pis- montage. N'6carlez pas plus aux lvres et ses Jambes haut,
sur up coussin de qu'il n'est utile votre segment: ceroisdes qui nesfie content pas
e occupez-vous de vous risqueriez de le briscr. embrasse routes les branches de
,Os deux autres. Agissez avec beaucoup de l'activit6 human e, p6n6trant
sortir les segments, douceuc pour le taire pen6- dans des domaines don't les por-
proc6d6 consiste A trer sur le piston. Le premier tes n'dtaient autrefois ouvertes
V.us le premier seg- segment bien pass sur les qu'au sexe masculin. La voilia
Nl 1'tcaitant, ceux 16- deux cales, taites le glisser done travaillant & son dmanci-
illes de t6le tr6s min- jusqu'A la gorge nferieure qui palion et entrant en rivalitl ou-
de clinquant, sur les- doit 61re garnie la premiere. verte avec l'homme.
VOUS pouvez alors fai- Tous les segments months, La jeune et distinguee conf&-
le segment. Op6rez avant de remeltre en place le renci6re qui fut vivement ap-
e sur les segments bloc. pensez a tiercer les seg- plaudie tint son auditoire pen-
9sssdant une heure sousle charmue
qui glisseront ainsi ments- dechaque piston, cest- desa parole harmonieuse.
etilescales, sans loin.- A-dire disposer les coupes de La prochaire conl6rence sera
les gorges d6ja d6. tacon qu'elles ne se corres- prononcde par Melle Denise Roy
pondent pas, ce qui serait tr6s qui parlera du c Retour de Fran-
fndispensable de v6ri- f cheux pour I'6tanch6it6. Les ce.
rges de pistons avant coupes doivent diviser la cir- Nous formons les meilleurs
wander les segments cont6rence du piston en par- voeux pour lesucc6s de l'(tuvre
Wage. En ellet, claes ties A pen pr6s tres 6gales; A laquelle ces demoiselles con-
'agrandir et leurs aid- elles seront places A 120 de- sacrent un d6vouement si ad-
lent avoir besoin d'd- gr6s sur un piston A trois seg- miracle.
lchics. Celte op6ra- ments; a 90 sur un piston A 4 -
| elle est n6cessaire, segments.
'p8


accident


, vers les 2 hs 1/2, le ca
I Ste-Rose ), No 305',%
It A M. (Christian
St empl-loy6 au traffic
*:.a-Prince A L oganc,
it A parlir pour ceite
ville.
ruedu Magasin de i'E-
at I'immeuble por-
No 1341, soudain la
ltel arri6re du camion
iusq qu' a umoyeu
gul sans que rien ais-
I o"ir qu'il y avait un
celte partie de la voie
*. Malgr6 tous les el-
loy~s, le camion ne
Ie tirer par ses pro-
eOns de ce mauvais
dt aniener snr les
al ccond v6hicule,
na No 3199 qui
'8te-lRose ) a la te
le sortit d'embar-


Orations sont indis-
i 1'endroit ou I'ac-


cidentsurvint au camion.
.*
-Assurez-vous contre accidents
A la : GENERAL ACCIDENT FIRE &
LIFE ASSURANCE CORPORATION Li-
MITED.- V"e F. BERMINGHAM,
Agent G6n6ral pour Haiti.


Le public est inform que
nous allons installer une
pompe pour la vente de la
Gasoline dans la halle bise
Rue Dant6s Destouches No
323.
M.. JKOURI

Le disamehe de Varietes
Var' l s a eu, dimanche, A ses
Jleux representations un public
nombreux. A 5 heures. en mati-
nee, on montra c( Chariot pati-
ne i et un 6piso Ie des Mystl-
res de New-York : ia mort de
Perry Bennett.
A 8 heures, devant une tres
belle salle, lut montr6 un film
nouveau: Le Onziame Commnn-
dement. C'est un drame en 4 par-
ties, tr6s poignant et qui soule-
va tres souvent dans le public
une vive emotion.


A Parisiana

Parisiana a cu, avant-hier, un
tr6s beau dimanche.
II donna, en matinde, A 4 heu-
res 1/2, L'Aiglonlne qui cut
son sucics habituel et un
comique inddit qui fit rire jus-
qu'aux larmes.
En soir6e, A 8 heures, la nom-
breuse assistance qui emplissait
nla salle eut trois beaux episodes
du Bossu", ce film magnifique
et poignant suivi avec un inta-
rdt croissant par tous les ama-
teurs de beaux spectacles cine-
matographiques.


SCRET

IME CHIC
1iIR', recemner,,t revenu de la
lhode moderne de I AMElfl-
derniers perfeelionnemenIs sur
,'ustemen/, se lient a la dispo-
een general pour leurs cost.

DES MIIACILES, EN FACE DE LAIj


homine chic
cueil, soin et promptitude pour
lfierez


Une petition
Des habilanis de la Coommune
de Bombardepolis
Dans son deuxieme Rapport
inlitul Rapport B et adress6, le
22 juin dernier, au Secr[taire
d'Etat de I'Int6rieur, la Comnmis-
sion de R6vision de Disivion ter
ritoriale avail d6cid6 la suppres-
sion de la Commune de Bom-
bardopolis et la rdpartition de
son territoire entire les Commu-
nes de Baic-de-Henne et du M61e
Saint Nicolas.
La Commission avail bas6 son
opinion sur les resources in-
sullisantes de celtl Commune
jui ne lui permettent pas de se
6velopper.
Les habitants de Bombardo-
polls 6mus de cette decision
ont adress6 une petition au Pre-
sident de la R6publique A qui
its femandent de conserver son
rang h leur Commune.
C est M. Victor Thomas, Chef
de Division au Ddpartement de
I'Agriculture, qui a Wi6 charge
de remeltre la petition au Chef
de l'Ett. I


L'incendie de la rue
des Fronts-Forts


Ilier, il Mtait 2 heures du ma-
lin, lorsque la Sirene, troul)lant
le grand silence qui enveloppait
la ville, jeta, par trois fois, dans
la nuit, son long et sinistre cri
d'alarme.
C'6tait un incendie. Le feu, en
effect, venait d'6claler dans I'im-
mecuble occupy par le magasin
de M. Miguel Abicater, rue des
Fronts-Forts. |
Les pompiers, alerts, arri-
verent vilte sur le theatre de l'in-
cendie. Les dispositions frwent
aussit6t prises pour combaltre
I incendie don't les flames rou-
geoyantes, s'elevant haul dans
le ciel, clairaient la nuil d'une
lueur sinistre. Les pompes fu-
rent activement mises en ac-
tion, les lances, point6es centre
les immeubles en feu commen-
~6rent la lutte centre le flkau.
Elle fut-rude, cette lutte; et ce
n'est que vers les 3 heures 1/2
du matin que sous le flot des
jets d'eau debit6s sans interrup-
tion par les lances que les Che-
mises Rouges purent prononcer
le mot usuel : nous sommes
mallres de l'incendie.
M. Miguel Abicater, commer-
cant syrien, chez qui le feu.


a, talc6 6tait parti le d c


La Maison Moise Saieh
a 0, Rue doe Fronts-Fortl, a20
Announce A ses clients d( Ii C'inital et'de la Province
qu'el!e vient de recevoir par les derniers bateaux.

Diagonal superieur anglais
Serge noire at
Serge blue marine sup.anglaise
Alpaga noir sup.
Casimir couleur sup6rieur.
Shantung double larger.
Et plusieurs autres articles.


loire i1...


main pour Belladcres. II avail
une police d'assurances pour sa
maison de Commerce.
LES VICTIMS )DE: IN:CENDIE
En outre de cell de Miguel
Abicater, 4 autres maisons de
Commerce apparlenant toutes A
des colm ct'ants de nalionalilt
syrie..ne on1 lrili1. Ce sonl
celles de MM. Viclor Hlarry, Jo-
seph Francis, Elic Rosilio, Dib
Joseph. Toutles ces Maisons
possedaient des Polices d'Assu-
rances co tre le feu.
D'autres Maisons voisilnes on0l
sub)i dc graves dolinlages et les
pcries so:.t c lev'cs. Ce sont
riles de MM. Micliel Francois,
Abitbol Dayan, Isaac Abitbol,
lous assures eux aussi.,
D'aulre part, les nombreuses
marchandes de toiles, de den-
telles, quincaillerie, etc. qui
d'ordinaire placenta, pendant le
jour, leurs 6talages sous les a-
leries de ces Maisons et que, es
soirs, les Commerants autori-
saient A placer leurs mnarchan-
discs A l'intirieur des nmagasins,
out tout perdu.
LES CAUSE'S DE L INCENDIE
Des 5 heures du martin, le
Juge de Paix de la Section
Nord, Monsieur D)verson, se
rendit sur les lieux afin de
proc6der aux constatalions 16-
gales et d'ouvrir I'enqu6te judi-
ciaire sur les causes de l'incen-
die. I)'aprs les premieres in-
formations que nous avons pu
avoir, de graves indices ont t61
relev6s revclant que le feu a 616
allumn par une main criminelle.
L'enquRte se pursuit.

NOUS AVONS RE1U:
L'lntermddiaire des Edi-
teurs, Imnprimeurs, Libraires,
etc., num6ro d'Octobre. C'est un
excellent el tres intiressaut or-
gane des Industries de la Presse
et du Livre don't M. Gaston Du-
br6 est le Directeur.
Le Resume Mensuel des tra-
vaux de la Societd des Nations.
Cestle Nodul5octobrequi nous
esl parvenu et qui content les
importantes resolutions adop-
tees par I'Assembl6e de Geneve
au course de sa huitisme Ses-
sion ordinaire.
Le numtnro du mois de
Novembre de 1'dlition anglaise
du Iullelin de I'Ulnion P'llnam s
ricaine publiant d'intcressante
maliercs sociales et politiques
concernant les difflrentes na-
tions des deux Aminriques.
I. dilion du 10 Oclobre
ccoul5 de la Revue allemande
Forschungcn und ForIschritte.
Le nuinmro du 20 octobre
de Paris Sud et Centre A nerique,
intlressante publication qui ren-
seigne largement sur le mou-
vement 6conomique, social et
polilique dans le Nouveau-
Monde.
La Petite Revue, Numero
du 15 novembre qui content,
entire autres matibres inltres-
santes, le lexte creole de la pro-
clamation adressee par le capi-
taine-g6neral Leclerc aux habi-
tants de St-Domingue.
Mundoj.berico, Ir6s instruc-
tive Revue espagnole illustr6e,
et poss6dant une tr6s large do-
cumentation.
Nous recommandons la lec-
ture de ces publications et nous
remercions pour I'envoi gra-
cieux des numcros qui nous a
t16 fait.


AVI


t ablissements Le Dr Auguste Lechaud in-
'*La Mondiale. torme ses clients et amis, le
Fabrique de Chemises et de public en general que la Phar
vOtements. macie Valli6re a 616 transf6r6e
Draperies Toiles et Lin- A la rue des C6sars, No 324 et
gerie A Elbeuf( France ) que sa residence priv6e est A
Pour 6chantillons et cal.- '6tage de la dite Pharmacie
logues s'adresser A : M. I .I ou il se iient A leur disposi-.
Henry Durand, seul Repr6- tion.
sentant pour Haiti No 1941 Les heures de consultations
Grand'Rue. pour sa clinique sont de 7 hs.
P.O.Box 12 Port-au-Prince. a 10 heures le matin,et de 3h.
A 5 heures, I'apr6s inidi.
A loner T6!Aphone No 2068.
A P6tion-Ville la grande Sp6cialit6s trangaises et amd-
maison Stewart. ricaines.
S'adresser a Mme Vve Tan- Medicaments de toute Iral-
Srde Auguste au Bois-Verna. cheur


II y a des errcurs qui ne sont
que pour le people; i y en a qui
ne sont que pour les philoso-
phes. VOLTAIRE


... ne verra plus F... I...,. ...
MN... el C... P.... parce que Ie lii-
mulle et le dcsordre doni ils
soul, A (otoll noinlenti, les autelirs
sont dveeius chose trop cou-
rante et trop banale.
... n'a pu se lernier, cependant,
vendredi soir, pour ne pas voir
F... L..., pouvant 5 pine se te-
nir debout, se pr6sentcr an Bu-
reau de la Police et tormuler
une plainte contre un copain
qui, dit-il, lui aurait ldrob tun
porle-pliumic rst'srvoir hors
i) usage; E... M..., diniauche, vers
1 heure de l'a pres-lnidi, s'as-
seoir A mcme la galerie d'une
maison de coiflure de la rue des
Miracles et dcverser dans la rue
le trop plein de son estomac
surcharg6; C... P... recevoir, der-
niremnent, A 1'oeil droit un hon
coup de poing d'un catetier qui
voulait lui apprendre qu'en pre-
sence de demoiselles les culottes
doivent 6lre maintenues en pla-
ce.
Ces messieurs don't la passion
est d'absorber, jusqu'A complete
ivresse, les petits verres et de
chercher ensuite querelle aux
gens, ne mcritent plus que NOTiE
CEIL les voit. Ils sont hours con-
cours et sous... i'ceil de la Po-
lice.
*
... a vu, avant-hier martin, A la
messe de 4 heures, A Ste. Anne,
un group dejeunesl6tardsqui,
revenant de Iron ne sait quelle
bombe nocturne, entrer dans le
saint lieu dans un (lat deplora-
ble. L'un d'eux, R... E..., le cer-
veau complltemeni a I'envers,
se mit A dbitier les pires insa-
nitcs. C'est avec la plus grande
peine qu'on put rapper I l'I'r-
(dre le jeune noctamnbule.

... a vu, dimanche matin aussi
et toulours A Ste. Anne et pen-
dant la messe de i'aurore, des
fidWls, en grand nIonl)bre, se te-
nir aux porles dl'entrc de 1'6-
glise qu'ils obstruaient compl&-
tement. Cliaque lois (ique quel-
(qu'un avail besoin de p6nitrer
A I'iinl6riteur du saint lieu, il lu[
lallut livrer uine v, iltihlle ba-
laille, iouer ('nergiquiiment des
coudes et des )6paules, (e qui nie
se faisait pas sans bruil et pro-
vo(iua souvent un tunnitllte qui
troublait l'ollice divine.

... a vu, I'autre soir, les mem-
bres du Comilc d'Administra-
lion d'une Association qui sont,
ces jours-ei, I'objet d'une cer-
taine publicity, se r6unir en s-
ance et se quercller violenmment
A propose de I'opportunite d'une
candidature. Mais, cependant,
cela ne les emnipcha pas de se
reconcilier et d'aller, quelques
instants plus tard, selon d ail-
leur leurs nobles habitudes cu-
linaires, prendre leur petit sou-
per, rizdord et poisson Iril,pr6s
de la marchande du coin.
II -


----- ---- -- II 'I







LE MATIN- 22 Novemhrc 1927


DERNIEllRES :

de IL


PAl C, \I: I:IAN(: I\1S
Le procbs Full-Sintlair
I IIo'im cl in iilltil n
WASlIIN(ITON -- I.c process
lall-Sit( lii(r (qli a d(I' 'I dooiiil(
lieu a pIlusicurs coiup)s lie, i trovo(i(tlC n ljou t l'l1ui uil
novel inlcidctil.Il v a e ('. liaei-
g de |e I)roles (It's plus vives en-
S..., I. i i t de l I' MIoritev IPev-


it.
Im

si
cl

I;

IA
I
i
1


Il
I
i
s






t
i


a


N aux Indes,I ont allcrri PA Bialo-
1 ? 'il I (8, krvnit' danis le disii'Il de l'od-
kNouvellesl siLiIp'el repreimI leur vol onl
; tc obliges de descendre hier
^'^l a ,iS l T1^I a|ii.-midi I Ms;nzaina au sud de
1T Ill -AN G'R'11 Crcow.Deux spccl ilcurs ont6 6
i)blssrs Une des :iiles de I'akro-
Iplinne s'est I)rish e et I'appareil a
Wl si endlomiill(:gc qu'on n'a pu
(Wlt .,onllis s Iltx els le l)t- I r.par> r s r lplaCe I.Les avi->.
l:,il'lt miIcl e (I Ia .InslicC le) tuirs outI d cilc d le I v isser ell
(pq'ils sent Line ienqu e l t n tre Is mains des aulorit"'-s mili
('cidel t. It elnaires. Au lieun de rep-arir im ne
( 1 i diitCiiient ))iur I lnoni dres comi-.c
i,;lti!lNlllriilih l (0tl lh' hi |I|;ilI' its s I 'lnienit propOs6, its oit
de 1uii'irre' des Elais U iss Cid t tde esth r a lwow )()poul
\VAsIilNtNroN -13tien que le pr, le moment et ils s'y trouviieill
sidenit Coolidge comnple que la cacore ce malin.
imia inte soil aigmiiente de i quiel-
(qies croiseurs,on declare il nou Le budget prussien
--....1 .. .. :' .. ...... ...... en deficit


Duils:
Une (det)'che I'unl); i rcue
des (iona, ts .inoIce la itort,
surveiue ,li inciili'pe i'ri-niidi,
de .Iustin Simoii.
Ses iunrailles out eu lieui )
hier apr's midi en 1'6glise pa-
raissiale.
--- .\vnt-liier nprcs-midi, 5- 4
liu ll-cs, o:il (t ce1l)fe't'es enll I'
,lise ip;)listle, Its itin ria'illes d(IL
palslttllr Liu t's IlYIPo ITI., 11ol'l
sAinedi ;'i 2 lis. de I'anp)rs-inidi.
I.e dlnlitl .lai pasteur a cette
S.elist deIpuai :12 an -.
Aux lamilles (prouvkes par
tes deuils, nlLIs cnv\oyons nos
sincLres condo'iiices..


Empress Naviera
de Cuba
Le steamer ,% lHhabana) ve-
,I int dle S.intl go de Cul), est
Illenli .'>P ort iM-Prince,ic 23
N' ,vC( :bre coi-irInt. 11 parlirti
l' 1i me i j miir iirpo l I'lerlo-
,'l;ut; el PIarlo-Stito.
c slteminer seraI (Ic rclour I
iPrl-ani-l -Princc,le 5 1)6cccmbrc
)r()'aliin, e11 rou'e p)our Sin -
iag() de( Cuba et lIaI ll:1iane.
)l'r(niiin I'ret el |Iassag;rTS.
P'0ll --ait-Prin:e, Ie 1) No-
vcmbrc 1!)27. .1.1) \AII)'I. Jr.


." I II> I t ..,. - vi \ n i.ia.Maison. iil n. que
li ( )It lit -'i ut r L.'rilerick di d' lu n UU ~l i I l)1c Ide1li'i tl id.
n odon et I uge aderi'k Ith'c liece la conference de (Ge- BERLIN -- Le budget de hi
Siddons. NI. (Go Idolg iquii Iit i\'ve n'aur;l aucun cIell sr le "russe pour 1928 est en d(llicit
irie li tComlnile ltes Iri is ch:r- pir -mile de conslruclion na.- de 71 millions par suite tie I'a g
. ar tle. juge de delmine s1'il ril conmmnde an cong', s. mentlation d(Iss ltraite:nei s 'I s
Sbilen menpris e I. c(.ouri a li i toncliainiaires.
A itc dI q U O I e pip ( C s *- i a 6.I r( dho- I I('1 II ( h le m' % lo MOsi 0 &11I S111,III P I,.
ile d' quoI le pI rC'-Is.lP a CI it -sinII% l, IllaIs n iis Un grand discourse
i. enjlache d'eiri r :l ( lcliit i li ll\-ne a tois iis du president
t jug qig llfil cait Conviilcnu ,an C()-.l.vi.I.l:s,--UIle explosions de la Reichsbank
inlent oi I l places a te sus- l orilable s'est pr'lue,utlour i m Le Dr Sba h
iuoii li l 01v ; i l u\t1 O s I ld i ,ux u nl i (sdeI, II ndelt nt, ent l I)C t L. It i. h M a hl l,pr
lt (.1( r (iLt II (tk le ( lit Id(' l' ,orpedo C( l idy pr' .k clro,( ldlI sU I I ,s. )tlo s prlnond
,e is .1' Ia comir a ilt b ,l ele I lrson ( Kansas ) I11 mil s n liCIt ()9S Lil (I tlels de i,110..
oillisL l t(iI l 'llit l fo i ut i l lp i l noi'd esl de CIl .villtes. roi' s co' dev nt i c es iilu r al tie |IlR-
ilCilte! tine a tion. Ltanl t donl- Ccil quaIlr-vinlgt ( arts d( ii ,Inie ie de Wesh p our lie, (I
o ccit[ 1 on di' \voir, dil il, itl tloglycetrine on sultdcLr is ll onl ie nIomme st jli l is pour I-
c Sc cr il p s iltl ,ris' i' I'aire Is usinies et ibranianlt Iou es les cols iloiC n'e:ct i j an is ,po laia
,;lic'i (1ll coIl)ilt ti'vil(Uti ICl' d'aui maisons clans un rayon dl. tu, re 1 S tiacth e it a pi ouV c (
nt )p!us q(u'il : dja sounmis de .15. nlles t lI ronde. O) na l, nIralleanll d au io6oine ire dec-
ullai ie i gr -and jury. ipas diaccidentis de personies ia Na lanker l'tber recominan-
Snr ortIre dt la Cot.r- Supit d10plrer, car avant I explosion i arker lert rdeconmriea
ic (d Co(lumbia, let ouve'rni- il s etail dclarc un incetlne el Ltant htlesd grande gouvernemien
'int 'vint tde mni e l- s6e slo s 'e s i el h :i itants ;tles a Ics'(Ih ) rtss gouv I itrude de
l 1001.000 dollars d(I. ons Ide valen Ic le tlemps de s miet- Iales ; i a confirm l'atlite Ibus
li lt 'Lrt t" ,ti p o s tes (I C INt, 1 I I i. I .tI' a tI I'a l r i ,ila l1 _iCi ( ,J l) lO S6C 1 11 I'llb Lu s
1 li r osl s d m. s. e i. d t eiprlsun It d cerlaines :'itu-
itis IC k lKOC S t(II l i tIt )o ll si X i' Ira'ilih iI' oi'Omm 're nicil)alits lV[ traniger.
1 l ju a ro s il i t lN 'l, 11, 0ll i I < 1 '1I'.All eim !l i 7 l Il P h l ,o ,
11i s a IC iIt i l I' '; l i I'llliN -- Is n,,' lions UNITII) PRESS ASSOIIATION
ISt (IC rOcJV iiir L I>' ll I ',liiiIilt'f picr t'li iinaircs )poiir h IriaiVt de dVIA ALl A\IIl ICA
iu plrkOs.It'- i' .~illldib' s dI lIa coiliintcege-irmanopoloniisonl S LONGS RAIDS AEIIENS
:.(ou Sull)i unl 'i- i, vilf ;i |i.x)l- (o iuCuim('lnrC hir. On declare ([iu Ii \ SO()VIE, 19<-- Mac Intosh
wCr l'il n s'lA ilc pI l)1 Il I- ells )lprogrssinti d'l ne l >nire l lliiitler qui devaient laisser'
:1,olL)t iL K I ii t ,t' lnbjrg e) 1t l rtlo l r n',l Si h o i
in u r r riilrl' nip', I," noli il (oi pern'i'r ie' I'lii'ie drIes, via Cracovic, li eslaui,L Beir-
itoi. li ,in l .isi t, l. s ilt's Pul\ s---11. Pierre liordcs, pri'- lin out ojournt leur d part.
lli< "lliri t I;i I ,oi (ti I';i L i f 't (,'Alger. vst i n)II1 COUiVti- i SAN I'tI\N(:IS((),1 -- I ca[c)ilpai
(l(>lt) r' II' sii'Li]ltiui \V .lsli ilti i'tir-0:riii ri'ai d( I'..\tl1 ric.cin remi il l'reilerick (Gilles csl pai'li '
loIitiili, l'IA 'OiiIr (i' h.i l iil- p liicme int M. MaN rieiii Vio li.17 |)poi' son vol ii I'AIustra-
iis-iolil s('WitoriAI dC (V i( li-t | l eit c, (linm issionnairel'. lie sur iun biplaln iless.Il s'aririte
ur It sc' n M .lIt' des petioles', P iiir |'illh ih inomi Ir'Alsl 'e ra d'ibord a lhonolului, puis i
'ocir>l de 11. Bin.kin,'tr n1 it ii I ST' AS1\Ut)1(.- Le parti au- Samoa et aux iles Lidji.
tril lu l la tii estion t' e la (' Il s-I t noll isle It ) llhlil 'il'oll -in
limi ioijliie te I, loi \\'ishl. .1. lio l hlnl M.Von Vulach esl i1r I' hl itl .dilh
Bim-1 ,10 lit'', i lt'n 0siIth'll tie silent, ont Ifusionin avec le pair- S( 1I'N 1
l. i i i re.gion.al ind6pendat. \VASIIN(T(N, L e Ie.
la Midive-s T. lieiniiug (o )i piseii-ant I renci, Ce Idaiho, a
ny, avail 1it eite plar le luvIr- Arriv6e A Paris du pro riConu, iiiuidt F ie son Blat choi
i'l enit 'i tomp nitre i' 1i l>.ir- mier 6v6que japonalis gI Ii) ,iiincoiine candiidalt
rT (ICs tfill s pI)O r td s(j 'r t all t I 'uis .IN r I'rI ivasak )pre.- b it i
s tl ic, t 1' (d 1l nil ii lt i l 'l i iT l ii r I lli t' 1r t"\' atpi i a )o n a ii s e s t a r r i\ v e 1) _0
(Co [d elir t ii'l il iiir 'ti P iris. i i (Lccli0 q tll ppor Dans la boxo
(itLilIl, .- d b(oo ( d( oi ,,s ti da l l t i l 13 .iii le trilLul ( e sia SL UNIN IIT ( NL \\'-.Ic s U)- u
i ll .lle ir.i- c ilil t' 'h (i -lld "it 1 Ilisst ii ceilcir, e'i" e'C t sOt)ll d Irins-,lli i 1. .\ Irtedtl H. I .l l 'i li lssolliinairt's l ai'ii ais qui onl )O r I' li)IClIh iVeC' )lliy Ilis-
l'o ciasiotli n d 'tcl clair dulhail ides res tlves tle pl )plusieurs setu'ines e11n lranlce S(lt-al
trolCs it'de I l;a mli'eLt(!;i"Is It' \Vv )o olt ilt ttliliera la puissaance ode Au Mexique trouble
inii I. e ol. ,iivrlrii'iiir 'l clier- 1 l'glise franlleaise. MI:XICO,20- 1 ) )() thomiile
chiei |al Iller ([Ie res Ihons de Pour le service postal out ,1 coicentires i .1lJrecLuiro
li libelrTI ve'CIiel tide 1. Siln- a6rien entire I'Argenti- Michlig in, pour une campaign
cl;ir. ne et la France C'oniie Its reI)elles pailni les-
l'l' 'llo i ,liit' ih' Tl' Triol Itli.:NOS-AiIl:S (Coinli p1)ili (pliels oil sigi nai lene gradti e i-
MNI)SA ) L' ilv-rneiiint iil niilires A 'in uguii raioiin i ser liilte de catholiques.'scolna col
stOVi.11 aittlcri T ui n l d' I l', postal a r'ien iransillniili mnidcera. La cainlp l de Veri
C't, c cIt'\'iit Nl. 1.0111 i roll ,\ (iue tnre Tot1 louCns eet l ien s- Crtuz a couil 3 ii millions dei do(1)
de ses Ioiictions de president dite \ires (qu doil Iont ionner ia par iias, 27.001) holililes out ile lim
lai coimmiission des concessions, i'r du coimencemeinltit d( e I'ain- b IlisCs.
NM. ks:autdrotl, vice-iprsildent. i' 6t'CprociiIae. Manifestation Od'6tu-
r' plcer, lh'tcotire va meitre c e xl)i )itli- dants italiens condu-
lion tin service postal alrielln en diants c liens congr
L6s p6troles mexiains e i italeArgentline et Na la France et la Yougos
I ne di'cisiol ih' 1; t our S li'i tat anl ir'sil.ln aieiroplane lpor i lavie i
\'S.\SINGtT()N Di)s It's ia lli,,nens-Aires le 22 Novemi- i ns dioudiaents onl liei tcoill
poir (leii lia dicisiorn tt l I ta o r lrl e I t el I1 0Vi f l:i te let o'n i n-'iin i i lotivemellt an i-ilalien, ci (lii
Stii)'le nIII ti Mexitqu' plans le I io-de-t.lneiro ol n l l uirte ip- li l otugoslavi. A\ ii an, la i po
rol' 'Les els p ir is de Iiig' Oi Ii t'il pr ilendtr OU ri t Ir et rtce- liis' .,stil a' te ll fci'ic du .io'
puiR s a ton ert un e li an r ;iri ia i ii tdiat cien I tl r o r 11; l 1i lopol dll li I. I D I l
gleientl de tout dill'erIt'le d des p' iitl couvrant la tdislanlCe n Ul'ne L ,' Aruloh Mussolil i
triolcs, les fonCtionlnairesil 'Ire illurlnee Dl)'utre part, iln iavion ta ltesse aux cludiianls ipour exa
fuse d'a.outer quoi qiel c sosit l A lilterai Nalal le 2:3 Nove ibl)re T'I ur pi l iois n etl leur en-
cetle declaration en dlisuii lat I pour Iuenos-Aires avec scale Itdr W WIer des cxcls e t d
signification de la court miexicali A l1io pour transporter le cour- se iperser pacifiqucnmen. Le
ne.l.'ambassadeur Morrow it Me river ) board d'un entire avion (qui inceines manileslations se soil
xico sest I)orn6 i envo\r uil. pioIursuivr- le vo\cyage jusqui'a prodtluites is I'lorence,alx cris d
message disanit que la dcisiolln lenos-Aires. Ce service sera u A bas la -ranice, i has la Yo
avait declaroI que les arlciles 11 Iugmlinenl'6 gradtellelenlt en al- tgoslaivie ); 1 T'ricste, NMod1n
et 15 de la loi du MtexiqLue sill' tI lidnit1 que lai liiglne Toulouse I'ilaceizallt an, Caanzaro, Avellin
les p6lroles 6aiientii in'colnslilu- L lleios Aires lont'lionne. I1escrai'-, Pironese, sans inc
titonnetls. I Le vol des aviateurs tiinti.
Des doiiniiiiers des li(als iuis s;i anglais vers I'Inde Inraue scanidahle pirooquli par hil c'
sissinl des lulnilions dhslilni's it .VA\ S() VIE -Ie cotlonel 1Is Irel01on dll h Int mannai l'usse,
~IiisciiH'lInir ~ k1, ciiif ltd'eiviloI :ii olonaise, ll1tLIN,20 Un grand sca
Noth;n li a:- ()Ii s-lcs doua caii illl 0 l1 it qIt 'il ai l t'ru dle dhle oa lclat6 relalif ia la conin'
niers toil saisi 7500 clouds Lv lte coniumtlicon tle- l.ion de la mionnaic ri'ss po
pendant les descenles tdansdeux photiqLue lui haiscnt savor que disceredlitr le rIgile sobvitilq
nvi-s (10 l dvlit paile' c ca taine. 11. M.c Inlosh el tLes conireh'cleurs s'assuraiei
pavr' PthilCi't; e t (I artic I;lert linkler, avialeurs anglais l'appui d'nnporlants intreis
e l'aupou r pol'Cipicot (Mcixi- doitt '"n 1lait sans nouvelles,ant p.trole, y compn ris les anciei
que ). ( dii que les in utitions lic matin ai 9 heures .15 la propri6ltaires des d6p6ols de I
qui taienl pour les revoluitioin- Galicie orientale A destination tun qui avalient tid6 les conil
d .. .. I ...,.... 1. nlitt'S. revolutionnairesdu Caucase.l)


nairesl u vaen eii, l iivr. i i -- i
contrebandiers el n'avaienl ri ii
A voir avec les niouvenieiits r1-
volutionnaires. Les saisies on( llt


e :1 I vol


II. 11. Me Intosh
I' r (qui voulaicnl
skills scale jti su'-
I s-


Prolilez d cette bonne occasis

Coupe modern des mellleurs tllheus
de Ia place s,
A occasion des tIoes de la fin i'ann6e, M. Dl,.|
;t6phen s'empresse d'annoncer A se noa
clients ru'ils trouveront on son magasin Grad'B
No* 16t ; chemises eot des costumes conitt
a meilleur maroh6 quo partout ailleurs.
Profitez de oette bonnie oooasion.
I


THE ROYAL MAIL
STEAM PACKET
COMPANY
Le steamer ((' bra
atteDdu ai Jacnme1. le 5
SDcembre prochain, sera
A Port-au-Prince, le 9 D6
cembre. II repartira le,
'meme jour,prenant le fret
pour les ports du Nord
et de 1'Europe.
Port-au-Prince, le 15
Novembre 1927.
J. DAALDE Jr.
Agent general pour Haiti.
uo:..o;mo--Oas.


Mademoiselle FPOM
no, tous le parents t
Maison R. Robelln &A
client bien sinclriemem
tion do France, Cl
rede do'lnstitution S.
Gonzaue,les Filles de4*
le Relipeuses de St
Cluny, lea Compatgnl;e
nation, la Presse e tot 4
our ont donn6 does
sympathie i-l'occasioni
de leur regrett6 :
Barthelemy Sicil
d6c6d 10e '4Novembr ig
Port-au-Prince, Ie s11
1917.


De plus en plus


IUne foule de plus en plus con"

pacte, visit journelleient



1e lranlld agaSinI


admirantsa magmnifqueexposito.

et les aiautes nouveautesq.qu'll

r eCues. Devant ce joli coup d'

SI'admirationi des visiteurs devil

line musiquu charmante :.(Jami

)idisent-ils, Port-au-Price n'a I


2S
-



t

e
u
I (
),

L'-


ur
e.
Ill
eI
2-
Ire
es-


arrestalions de nIgociatlts '.i p .'
role de Hlambourg sonl iiiiii-
nenles.


line


Si


iouveaules n'ont ete si


jla
trait


a'ont eu de., couleurs ,plus exq

ses, A dessios plus ravissantl,
o a 1


jamais,le

inarche


prix n'ont 6te aussi


Et c'est ce qu fait compreiu

que le visileur du Grand| laal

sort toulours charge de gros I

quets.


LE GRAND MAGASIN

206-208, Rue Traversiere. 206-'


Chaises. Dodines, Glaces, Tableaux, Lits, Carpettes

Lavabos, Grand assortment articles pour cadeaux


II. Balloili


jolie


exposition,


-- --


' \^


1


I


!





1
3


_ _







22 November


LA PARISINNE

iBid les meillcurs et les plus r-
aio nommrs SOULIERS

CKARD, RICHELIEU, TRI ANON


deux sexes


Leschaussures de cette Marque se trouvent dans nos Ma'
gains sous les varitdls suivantes: Vernis noir,-C h n m o i s
b!nce,- iBleu extracl,-Gris,- Champagne glace,
dord et argent6


Casimi r -- ;a bardine-Palmnbeach-Dril, pour homes
-Nos Prix sont fixes, defiant toute concurrence-


is trouverez des articles de


choix


Franco & Vicente
Angle des Rues des miracles el Grand'lue


Quelques Iranches egales de
Fromage Kraft font de d6li-
cieux sandwiches.
II y a uno Vari6t6 de
Fromage KRAFT
pour cheque gott
La maison KRAFT labriquc
plus de cent varifies de Fro
mages et votre vendeur peut de
cette fanon tenir A votre dispo-
position un plus grand assor-
timent.
L'Ambricain, le Gruycre, le
Pimento, I'Aimrican de Ched-
dar, I'Aul llano el le Linburg r
se vendent en b)altes portant li
marque KBAi~', symLole de
tout ce qu'il y a de mi ,ux com-
me Fromages.
Le Fronmate KRAFT se vend
en paquels uie demie et d'un
quart de'livre, en boltes J'une
et de cinq livres, en pots et en
ferblancs. 11 arrive sur votre
table aussi frais qu'au jour de
sa fabrication.
If ya une vari6t6 do Fromages
KRAFT pour r6pondre aux d(-
sir de chacun.
Chaquet paquet de vai Fro-
mage KRAFT porte cette
marque.


Agent 66sral pour Haiti
THE PAWLEY SALES C
INC,
Port-au-Prince(Haiti)


lInsuraz

Une. des plus for

canadiennes d'a

(a vi
Euqg Le Bo,


J. Bourgeois, Aux C:yvcs
L. e Catalogo e, dC. p Il:1lil'n
S. S l\;iin l&


Le Purgatif ideal
c'est la
PILULEduu DEN
147, Rue du Faub. St-Denis, Paris
Facdle & prendre,
Ne ndceitmat aucun priparatif,
elle ne provoque jan:ais de digolt.
Supprimant la d'.te,
elle an dibilite pas IC malade.
N'ezigeant pas de repose I la chambre,
tile ne cause aucune pcrle de temps.
Plus active quo toui le* slmilairne,
elle est, par conesquea, mois chire.
DOSE PURCATIVE, 1 2 & 3Plules
LAXATI IE, I F.le


-mmsss^


ice Co

tes comipaquie

issurant e sur

e

sse & Co
Ieemassass- 1e


ASSUREZ-VOUS CONITE INCEND)II.



La orwich Union Fire Insurance

SOCIETY LIMITED

Norwich. (England)

GrandeComnpagnie (I'Assurtnce


Fondde


en 1797


D, Bombacc, IP'lil (;o:ve
Lavaud Frercs, .IJire( ic
''ort-de-l'aix I1. Hii'rolite,


A. Gelftrrd, (onaiivcs
A. Turnier. t:incl
Aquin


.1. DAALDER J'
Agent General pour Haiti


MaisonJ.Baboun & CO
1808 RUE DU MAGASIN I)E L'ETAT
Bien souoleuse de plaire A sa cliarmante clientele,
leur offre un grand assortlmoen d'articles do touite
fraicheur q 'elle vient de r cevoir a l'oc-Ision
des f Elle trouvera des voiles I) od6s suisse de touteF
covleurs, de crepe de chi e, ctope de chine ;a oam
pagne, de cr'pe georgette argjent6-, crpe (jeor-
gette inie et detoutes nouveaut6s.Voile Sa'onique
qu f ara les d6lices de ses aimables clients.
On trouvera 6calement des tapis, tr(ts joiik ipoir
salon, avec ui pri avan'tageux d6fiant totit cvon-
currence.
tine visile s'impose chez J.1. I iOUN & Co
1808 tue du Magainde P'Etal.


- mm -- 0'e1010k7(P7 1


A. de Matteis & Co
PRepresenfants pour Haiti


Capital 3o.0.ooo000 dollars


Sous-Agents:


- -:-~ --


-- -~---R-C~~:~ D


_~


LE MATIN


1927







LE MATI. 22 Novembre 1 7


rIGLOBEfOL
donne de la force


Convalescence
Neurasth6nie
Tuberculose
Anemie


La Cure de GLOBIOL
augmentc la force rierveuse
at rend aus nerri raieunit
toutt liCur iner. I[cur
Souplac a 1 Icur *.1uheur.


n


hfaltgrd tove Il valtapgs
iue peut prenater la & re-
ip(ple artIflolelle, do.4t oa
* perfoil roula faire* o*
miethode capable do rempla-
cer I trasausilon sanguIne
*llu-mone Ot cad avee *ean-
Se, disllt-un,. m~-gr4 qu'll
tll* toujrsT, avolr recuors
6 lb, 'I moln$ dons leI f$ i
darernts. 1t.ous a neyades pas
oner. tit nl(e 1tl d a,.
Itl riulitail remaorquab.le
qu'L, peut Iblenir d'ul.e
re i Ailng', de l'ob ,I .1
lufe Il u l ur |gaIIiisI*e i
m zntter. A reIviif.r b ;f, .
I*. '". t ti uio ,'iu. k 's c l"'
olafr (qu Iivus a .irtrbi .,
;r.l(freact
I' :"
Lotu.dtl Jde l/a FMs.t'.d4 J.
Vtdl.Ca, l u j


Sm illtl. tlli,. . . .I '
( r... : .
fh u


a .2.~.lr. n ~
[. l~t,, I i:' l(lr'. i.
Juil. -i .
ji. k^j '" *^ -^ ^ j ,-.***^ -'*.- - ... -y^ .^ t ^'*..'.f t -.-


irestone


LPNIi S & CHAMBBES a AIR

Noous avon- It' plaisi de vous aviser avoir r cu u"
ae or;m n' complex de Pneus tl Charla nres I a"




SV restone


In
lily
otre


pur Voitu es i passagers et Camions.
I n, u pour chaq :e usaqp, le FirestonT Heavy
our les qrands v,.yaqes,e Fireston Balloon pour
voilure de promenade et le


t 'ireslone Solid 30 x 5
Pour les camions de 1 T.

Nowre stock comprend un assortment des plus
compiet de routes les dir tensions et la suprioritW
de la (1valitA

ST9resto ne

a lait de nombreux amis partout en Haiti et le monde.
EN VENTE CHEZ:
Mir Ediond l iauture, ai Jacniel
MIr l.'lias SAilil Allx C;iyes.
a Michl l I). s(qu or ..ji ,l.'ri' inii.
(1l ein t il I i1l:1( d, S1 M ai '.
( AMl()i rc I' f lr I,1 ( ()S111i '
,Ic.ln L('ci;ni & (' l do IP l .ii<
Mr F. Maurasse, Cap-Haitien
( hali, ineu et chaque chawlbre i air E.st a1i an i rat


tresttowt
La prochaine lois que vou4 allez acheter un Pnen ou une r hambre 6 air,
:itlressez-vous (

L. Pr'eet mann-Aqqcerholm & Co.
,.(:1':N I (;1NI-:N .\UX


-- --a-


(tl qii n'a jamais MA tfait
Ce qui ve peut fire dpasso

Kola (Cha. nagjne

F. SEJOURNE
I't l t n 'f lS 's 'iscomlitioi.s !'.' es
I |'.'\e S!IK
Pr ep s uationu cel c iitc
PAinMAc:Is F. Se .Ra dI":E
Anyle des Pues Roux)r et

Ini( lavoiirle.
d(u tIea5re
FAIT '"LOCE

de I'Exel nto


ALUMINUM LINE
New-Orltams i SeAthlk .ieri.-Steueami Compa. lhic.
SUn steamer laissera lew Orleans le IS15ovem.
hI e courant directement oouw Port-au-prince et
les ports du Sud.
Ce 4 IovembreIt27.


A.


de Matteis &
AGENTS GUNERAux


Co


.


--


- --


- I


Im rrrrrr~llrrrrrr~ll~Illrrr~"l~clr~lllll --


I


ALL7 E BARRIS, dit I'Exe-
lenlo es/ fumeux.
A ller Arris, une des actrices
impayablcs de la (onlree, dii
quelle doil sa jolie et joyeuse
echvelure d 'usage reguliti
quelle jail de
LVEILLINTO
QUININE POMMADE
4,Vous au' s voi.s po.v (7 av ir une
jolie chevelur, en vous servant df
J'Exelento. Elle agit lur let raci
nee des ch(veux et le cuir cheielu
r apris us g vt tre chtbvelure est
plus longue et plus jolie qu'aupL-
ravant.
Les esth6tes recommandent I'Exee
lento" parce qu'elle est la vrai-
pommide de qu'n i e. Il~ precoui-
sent aussi le savon Exelento Skin
qui conserve frtithe la peau et
enlve les bcutons et les teaches.
Nous sommes si ,,-sddecs ser-
tions et que vc us aurez entire
satisfaction avec ces products re-
marquab!es si vous voas en serv(z
regulieremcut, que nous vous en.
verrons gratis un 4chantil!on de
chacun d'eux.Nous.vius enverrons
au.si une brochure cicite perldes
spicialistes en chevelure et en
teint. Nous vousferons des propo
sitions interessantcs si vous voulez
montrer et recommander nos'pro.
duits & vos amis.
EXELENTO, MEDICINE
COMPANY
ATLiNTA, GEORGIA
Agents demands pour tous pay
Ecrivez pour renseignements

Compagnie G6n6rale
Tran satlantique
Ix. lp.uebot "arin -,rji) p.r
li tdc ie :( caux le 14 courant
csl atnilvl iKiu 'ort-au-1'rince
vcrs lI 4 Dlcc mbre.
I r 1o01 1 S. nili'igo 'e Culi a el les
ports (Il Suid.
La suite de Ii n .raire ,, ra
fix.e a I'arriver ( u navire.
I'orl-au-Pi inc(, Ic 1e No-
vembre 1927.
E. ROBELIN & Cie, Agents

Avis
1'riere est faite A tous ceux
qui avaient achet6 des billets
tie lia Bellc (t iniircss:aittc
Riille et (.i nc les ont pa
Cncole p);\t L, ':e bien vouloi
ls ieic ii ie i leur vc(nd(tu
CIeux q.i a;iv ent t chla-
ges de \enidie It s tlis billels,
sonil vis ( 11u'il.s duivenl,dauns
le plt.s b[rl Id 'ai, rcfmltirt
Icr cOnijle) o n a Mrl Hr 11.
Dcslii:dce ou 'i MIr. N' i(;,,
Cordasco.

Bambur-Amstrika Linle
Le steamer Georgia ) venant
de l'Europe via les ports du Nord
eat atteDddu A Port-au-Prince. vel
le 23 Novembre. 11 repartira dnas
la soiree pour Kingston.
Le steamer .Grunewald allang
en Europe est attend A Port au
I rince vers le 30 Novenmbre 1927
pregnant fret et pausaaers.
Portau Prince, le 10 Nbrelt7.
OLOFFiSON, LICA8 & (o
b Agents Generau,.




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs