Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04615
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 11-17-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04615

Full Text





COM1Dt MAGhOIRI
.-- DIRECTEUR
ig Ie Amdricaine, 135
TEPHONE N* 2242J


- ~ Mw Nw -


,ale ANNAE N* 6252


PORT-AU-PRINCE ( HAITI)


JEUDI 17 NOVEMBRE 1927


ve ot le ban
9"--- --


bmment c


lion de Sacco et
(tiqui cut, dans le m
it grand retentissem
lIattention sur les
1noyens employs d
I rents Pays pour t
les seniences capiti
c6cs par les Tri
centre les criminals.
ux Etats-Unis, on le
-mans doute, le mo:
tion adop t est
diectrique. Le cond;
asseoit de gr6 ou
--le bourreau fait tour
ltolon d'un commulah
tqur est jou6,, come
Ce moyen est coi
mme le plus expI
theorie du moins.
France, la Revolut
oorbta Is guilloline. Cet i
N Im1desupplice doit .
Iu docicur Guil olinl
lat pas )ourtant I'inv
ee medecin, en eli
ur d'anatomie A
t de Paris, membre
SConstituante, proposal
Assemble, dans unI
itaire,de remplacer
s et les supplies at
par la decapitalivi
ua, comme mo3
oi, une machine c
depuis longlemps
ui tut perfection
uis. La propo
Guillotin lut agree
.jMilloline quon a%
apple ouiselle to
pour la premiere 1
tace, le 25 Av il 1792
Us I'ancienne Allei
Oi. tranchlait la tWte
nine dans les dpend
e dmes de la prison.
eterie, c'est le Juge q
I*Ia sentence, indiqui
d'execuiion a employ
de tous temps. dans
de traditions mill6n
Do execula les senten
les a I'aide de la pens

Autriche aussi c'est
d execution capilale
*enl usage. Cependant-
mnes des Tribung
9rdinaires, des c o u
Mrtiales et des conseils
I"e, ceux qui, par exem
Prrovoqud des seditii
litaires en incitant les a
Iiula revolte, sont tusil
i L loi beige stipule que
Smnn6 a m-rt doit av
tranchee. Mais ce s,
Smoyennageux u'a
1ployd dans ce Pays
863. Au Danemark, c
pitation a la hache
tAployIe. En Espagne
-n, except s il app


deau...


)n tue*

dans le Monde n .
anse Monde Port-au-Princiennc
t de ient a I'arm6e, est 6trangl6 1539 Rue du Centre, angle de la Rue del Miracles,
Oin- au moyen d'un collier de fer en face le3 Bureaux di, Service Technique.
ent d6nomm6 garrol' Et une loi, Maison s'occupant exclusivenient d'Optique el otl voins
di- votee au debut du si6cle, a trouverez les verres et les inoolures don't vous avcz be-
ans lormul6 que le temps accorded soin.
ex6. au condamn6 pour se prepa- VENTE EN GROS ET EN DETAIL.
ales rerila mort tait riduit de VENTE EN GROS ETEN DETAIL.
ibu- 24 a 6 heures seulement. Nous attirons l'attention bienveillante des o-cnlisles
En Norv6ge, ie coupable Les prescriptionsde verres cvti idriqlues on pris naliques
sait est dkcapitd. Dans la Russie peuvent dire executres en dleux onu Irois senuines.I
yen des tzars, le con iamne ~tait
la conduit au lieu du supplice
am. dans une vo.ture peinte en Me Ulrich Duvivier, Ancien Mi- Ipportld n h rnmin ige officiAl A
de noir el il portait au dos un nistre de l'inslruction Publiine, i euvre des re igietx qui se d&-
uer 6criteau indiquant soncriine. e le soir, chez les Fr6res, par vouent A I'elns'igicignnut et A la
ur Mais au temps du Izarisme la Me Roger Hilaire, Juge au rri. formation tie la jeunesse J&rd-
dit peine de mort tlait rarement bunal (e Preiere Instance de menne.
nsi- appliquec. Elle 6tait le plus lles extrmremenl diffiile, Je dois signaler aussi la lec-e
cdi. souvent commue en cell eje aleavoue en route franchise, deuxpar e l. Pre Lecoini de
des travaux lorc6e a perpetui- d'exprimer vers lequel de ces 616 r6 d s pa l es nln- rues odu
ion 16 dans les salitudes glacees deux oraleurs qui se sent fail Conitd d'ganisation. e
ins- de la Sib6rie. Li Ilussie des entendre, doive se perler moa deux ii&ces rs ilonorlantes oft
son Soviets a recourse, elle. A la tu. admiration. Esl-ce vers Me Du- se t r ou v n ineiuionns les
qui sillade pour l'ex6cution des vivier qui dans un langa e cha- noms des lIligieux etiies elei
en- sentences de ses Trilbunaux ti6 a faitl tIistorique de I uvre gieuses qui durant les 50 ans
et, rouges. r6alis6e par les Filles du Bien- coules oni eto Wapp)els A fail-
la En Chine, la tWe du con-Ih-ureux Louis Marie Grignon parlie du personnel de ces deux
e de Monfort, a -rappe l'6 volu- 6tablisiIements, ceux qui soat
de du sabre. Cepest trancht les Cefs ion de leur cole, au course de morts la tche, ainsi que ceux
but des armies revolutionnaircs un ddvouementr admirable a des seilleurs vs t re rhetablis-
les ton tuusiller les coupables. I enrichir 'esprit de nos jeunes segment.
ors En Italie,comme on le sait, files de connaissances varies
n ct it la suite des attlentats centre sur toutes les mati6res de I'en-'
yen Mussolini, la peine de m jrt a seigi.ement et a orner leurs me minie jour, a eu lieu le
em- t61 r6tablie dans le nouveau I cours de vertus chretiennes? balt6nme de la nouvelle cons-
en Code p6nal. Mais on na point Est-ce vers Mr Roger Hilaire Iruction des Saeurs, et les Fri6-
I encore fix Ile mode d'execiu. qui, durant trois qu Irts d'heure, res ont tenu A faire coincider
0 qtront des seatenes capitaes. e slaatia quj Icet 16te la bh6~dictioi
)a,:: nonos 6reilles, a tenu. raudire Statue d( Saerd-Cuear de
e et Dans la Conf.dbration helve- sous I'atlrait de sa parole chaude J6sus, offered A Itablissem.nent
vait tique, on ne tue point, en ge- et sympalhique, comme avail par lesAnciens E16ves. Le Fr'rec
)nc- n6ral. Cependant pour cer- (lit (le lui, en I'annon'ant le Clarus a profit de cetie occa-
ft.is tains crimes particulibrement Frbre Clarus, Directeur de FE- sion pour adresser quelques
. horribles,la peine de mort est tblissement ? II nous a faith as- mols de remne ci m iils aux do-
na- proncde et la sentence ex6cu- sister A l arrive des premiers n.ieurs.
au t6e par la decapitation. Au Frercs A J.remie en Octobre Le lendeinain, uine granule
fan- Portugal c'est la prison per- 1877, A I'6tablissement de leur c6rminonie d'aclions de gri:ces
En petuelle qui a, depuis long cole, 6 I'accueil cordial de la r6unissait les fiddles A 1E:lise.
ul temps remplac lia pine ca- population; il nous lesa mon- Au pr6ne, le IRdvrend Pltre
qui, itae; matse en certains cas tr6s dans leurs d6ni6nagemnents bouquet prowli(va; un inagnifit-
e le p eal a mais, en cerams ca, multiples, en qu6te d'une mai que sermon de circonstance, au
yer. soulvementspopulaires,sedi- son convenable, non pas pour course duquel il retra:i I (lvreC
ce lions militaires, cest la tusil- leur confort personnel, mnais des Rleligieux A .Jr6mie; il :ter-
ii- lade qui est employee. pour les entants qui leur sont m na en dem indianl a I)iei de
ices Chez nous aussi, on tusille confines et qu'ils auraient voulu rdpandre ses bIn(dlictionls sur
jai- le condamn6 iA mort. voir A I'aise pour t,-idier; it a cette oeuvre 6(minemient utile
M:'is apr6s cetle macabre 6voquc dev. n' nous, avec une au Pays. Te Deumn latIudamus,
ce revue des divers modes d'exd- minotion poigmante, leurs priva-..
nui caution des sentences capitals lio i, durant 'oate celte phriode ontpas o-
e pronoces par des Tribu- o les revolutions ayant vi '6 i !.. rs i'on pIs (tiL O01-
es pronoc6es par des riu-la caisse ublique FEtat accul, bli6is. Frr'es et Ske trs d eIs.
aux naux, une question se pose et, Ine payait plus tses onctioa- ont lidassoi6s AIn n 11n1 uh-
r s perplexe, ne doit-on pas se de- naires, et puts leurs d6boires et tion j1 ilaire' par une grai nl
de mander, avec Anatole France, Ieurs 6preuves, jusqu'au jour mes;e de (reqli'eIn oillrlc a i)icu
ple, si 1'llumanit6 avail le droit o'l, sur les d6m rce es de l'inti- pour le reps dIcurs Aes.
ons de tuer,si deshommesavaient gable Frere Archange, aid6 im Ce lut en somille. uae belle
sol. le pouvoir de condamner a ralement et pkcuniairemnent du manitesltaio Ide reco I iiss:i;ice
16s. mort et de laire mourir un P6re Fouquet, la Direction G&- et de ga('tiin l eiovers les Filles
le autre home quelqu'inpe- ndrale des Travaux Publics letr de la Sagesse ei les Frres de
oir rieuse que soil la r6gle d'or- a construit celle maison d'&cole l'istrucion Cihrtiei:ie por le
ys- dire social qui I'exige? o ils pourront ddsormais, co.i (lvouement avec leIVIel ils tra-
ys Troublaie question i Ia- tinuer, dans de meilleures con- vaillent plniblemIeA t "I eI'uca-
pas rouelane question lora editions la balaille que depuis ion de nos enlants. Nous leur
de. quelle, seulle, les transorma cnquante us, nos Fr'res li- ldevions cette manifestation, car
est tons apport6es par dautres vrent cntre ignorance, le vice ils sont les v6ritables pionniers
qui si6cles plans les conceptions et la supertionion. de la civilization, sur cette terre
le sociales du Genre human, Je men voudrais de passer d'Han1i. E. A I 'heure actuelle je
ar- pourront r6pondre. sons silence le discours qu'a te- pease qu'une idelle minanifestation
nu A pronoacer aussi lnspec- a toute sa po'rtL6'e.
..... .. ,,.--, teur des Ecoles de cette circons. l En f6icitaat le Comit6 qui a
cription, Mr J. B. Merlel qui a organism ces fetes, particultere-


& *a*3iB.tl
A jan-n


St double Cinquantenaire


Squelque temps eat en- acts qui le honorent. Les fire
0 nos mnaurs la con- anconnaftre, c'est les proposer en
Ieellenil d d!ter les jud exemple A ceux qui montenlt.
s noces d'argent, es Je ne sache pas nne forme plus
r0 o111 ceci de particu pure de patriotijie.
e perinelteiant 6, Ces r6flexionsThe sont venues
s actuelles de vivrele en assistant 4distwche dernier
.epasP et ces faits pour aux ftes qui ont eu lieu ai Ioc-
-out si intimement casion du cinquantenaire de la
it 'notre existence, que ce foundation A Jeremie de l'Ecole
Presque un crimede les des Filles de la Sagesse et de
dpfiParaltre dans roubli. celle des Freres de i'tnstruction
t fle dire emdat de cer- Chw4tienua. Elles inont ied sug-
o nA home publies gr6es par les deux magistrates
a cinquale ans, vingt iscots qui ont ~4t prononces,
',l aSe signalkrent par des le matin, chez les Soeurs, par


Celui qui dit:


C FUMONS8


pense immddiatement i

La Nouvelle cigarette

( Republicaine*
Celle don't la forme blogante, l'arOme exquis, les qualities
du labac qui rivalise avec celii de la Havane tont la
CIG \RETTE DE LHOIX I) DES AMATEURS.
J p t Ceneral: " Angle Graud'Rue 2190 et Rue Justin Lherisson 244.


mci t M -lies Jeanne Mainville,
Lise L'iraque et Messicuis Pres-
soir .Jer6me, Ulrich Duvivier et
logrr nHilaire, membrcs de ce
'omili, (le leur excellence ini-
ltiative, nous nous unisssons A
I ce coimerl d'hommages juste-
meint m'r'hls rendus A ces bra-
ves relig:eiix el 'ormons le veu
qu'ils tconlinuent A se devouer
avec la mine gendrosiil pour
1)ieu, )o11 notre Pahrie.
Mlicilc. C. CAYEMITrrI. t



Accident
Ilier A 1 h. 30 p. m. le ca-
inion 0-2038 est cntrd en col-
lision avec cclui portant Ie No
O-20.)55 A I'angle des ruI's l6
publicaine el c I)ais Dcslou
ches.
L'accidealnt, heurcusement,
n'a pas eu de suites lacheuses,
let deux chauffeurs aynnt et(
quite pour une emolion.


On divalise les aulos
La voiture de Mr. Frank
Wilsou, qui se trouvait avant
hier, vers les 6 licures p. in.
devant le magasin de Mon
sicur Frank Martin a 616 al-
legce d une valise de couleur
brune contenant certain pa-
piers important.
La Police est croyons-nous,
au counran)t de ce nouveau
genre de vol dans leqnel se I
specialisei)t. depuis peu, cer-
tains filous.
..-- '-- 1,III [


Au Tribunal
de Premiere Instance

Prestalion de serment
diles noui'eau Subsliluls
Ilier mnatin,atn Tribunal de lre
Insta',ce, eitl lieu la c6rdmonie
de preslalion de segment des
nouveaux Subslituts du Comn-
missaire (I (Goutverncment pr6s
le Tribiunal tle PrcmiiOe Iislain-
ce le lori-au-Prince, don't nous
annoncions, hier, la nomina-
lion, MM. Fabius Duviella el
Georges Ilonovatl.
C'6tiit M. le Doyen Barau qui
pr6sidait I'audience el qui, en
ternies heureux et choisis, sou-
halin la )ienvenue aux deux
nouiveaux mcml)bres du Parquet.
Ensuite. M Edmond Laporte,
Commissaire du Gouvernement
qui occupait le si6ge du Parquet,
leur adressa ia parole, les I'li-
citant chaleureusemnent ld'avoir
par leurs brillantes qualitbs, et
leur correction dans les tonc-
tions qu'ils ont occupies, mWri-
te la (Islinction dont its venaient
d'Otre l'objet de la part du Pr6si
(lent de la I cpublique.
Ensuite, MP" )uviella et M l*Ho-
norat r6pondaiit, tour A tour,
aux souhails qui leur avaient 66M
adresses, prononcerent d'heu-
reuses paroles de remerciements.

IA SAINTE ELISAIETH
A L'AS:LE FRANC4sh


- I _


Prochain Congres
A la Havane
Outlre la ConlIreillc I'a:i-
Americaine qlui s'o iviiril I
16 Jalnvier il v aurn :i in 1 is
dle Decembre,'i la ll:ivanc: Ic
7e Congress Md(lical Naitional,
auquel cependant Ics mlec
cins strangers ont ~di invites,
le 5e Congres Pan-Ameri ain


(e Ic entan et la p)remirec
Dimanche prochain,20 novem 'ont6rence d'Eugenisie et
bre courant, A 8 heures 1/2 du d'Homiculture. La Conference
martin, 6 occasion de la Sainte .
Elisabeth, Patronne de I'Asile d Immigration aura liec ait
Franvais, une messe sera ce61- noise de Mars.
br6e en la chapelle de r'Etablis- -- .
sement.
Les Membres de la Soci6t6 Uue" dleche de la Ci' des Arlisles
Franeaise de Secours Mutuels et espagaols anu (Malin
de Bientaisance, leurs families Nous avons re'u, hier malin,
el tous les amis de cette utile de Santo-Domingo, la depcchlie
(Euvre y so it cor lialement in- suivante adress6e au M w.' pri
vj(6s. la troupe des Artistes espagn,,is
iAprks l'office rpligieux, une ui arrivera aujourd'hum et de-
petile tombola aura lieu au p.ro utea demain A Variitks:
fi de l'Gouvre..
it d 'Euve Santo-Domingo, Novenimbre 1.
LE MATIN.
r La Cie des Artistes espagnols
envoie au MATIN soil plus gr;.-
cieux )onjoiur. Elle le p'ric de
&transmeltre son plus chaleurt ux
et cordial salute A I'aiinable p;u-
Le File do la Nult Port-au-Prince.
4e episode H. AIBiATE,
Entree : 0,50. Directeur|


4*


- I -.


.9


Les vraies rtformes, c'est-i-
('ire cell. qui peuvent durer,
rfsultent d'une transformation
profonde des id6es et non d'une
revolution. Gustave LE 13ON


- --- --------_~I -- LC ---- F~. ---~L---


ilolre Ulos





... a vii, ruardi, vels les ) hen-
res 1 2 de I',ppr's-uin li,. :'i la rue
du Quai. un l caibroinet a' 'i mii-
lels (Jui s'en all ail ('.1ain-iii-ah .
Les b'tes, taligu es, Iraiinaimit
le vh'icule commer t c ies pon-
v ient, le cond(uictcur so( 1inlolail
sur son siege.
A I'arriere, 1t1 lionmit' ('tail
assis el, bel par I;i inii:ittlit
lente du a cabron' l. il (lorltni!.
Arrive an coin (de I:i LKt' desrC (:
sars, tine auto, s()i i iii), d'(-l) l-
cha dut carrelonu. Iro'. aine (jii
guit(l it les inillts allt's ail
cabr touet fit III1 b ul'isi ut' S 111011
cement (Jli s e )(I)IIII)I nIII aI
otit I'appareil eMl c'liti (linii om
mail l'arrit're lit on briis,(1
culhl)le et alia s'lendir dc I(v l
son long sur le i I)Hton. (;.a I'a rI&-
veill.

... a vu, avantl-ier, vers Is S
ieuresl/2 diu niali n, til pclit
Accident (ui mit en ,'*inoi touit I
quarlier ie la Grand'litu o(m-
pris entire les rues des Ce(sars ct
des Fronts-Forts. U'ne camIna-
gnarde inonlte sur un Ane htuir-
ta un homine qui transportait
un grand panier rempli de vais-
pelle, verres, carates assieltes et
autres. Le tout s'tala sur la ruc.
Vous jugez ce que lut ce bealu
dksordrel Mais il parait que I'mo
parvint A s'enendre, car, la Po-
iceu'etpa a iuter.vuir ct eI
petit accident n'eut aucune suite.
...voit depuis quelqucs jours
les lles a qui (dansenit dans ls
bals publics ne plus se conten-
er dedtanser A 1'iintri ifir Ide 'is
tt(ablissenments et sortir idans Ia
rue, esquissant h's pnIs ti dc1a '
es plus ildecenlis, ;ix yi oux (it,
honnlltes gens evUNili Vts.
II est pourtant a, ssc. I: ile
l'exiger que ces fillsls ai> Cl.i -
ent A I'intlrieuir (Id s sales t
>al.

...a vu, avant-hit er, t (i n oI l
Ie la p)luie ava.i s1 r vl s :oii
Champ)-de-Mars L, gentclltiiin
I lai belle & I dani) [iv.in';t, l :1 'I )i-
es j:inlbes, in:is Il';i\ 1 s, violcil-
e Irs avail ltr(''in 's j usilu ;m\
)s avant i qti'ils pt l' l s c iil I: c
I l'a lri sous q CuIC ii t l I. r
spectacle Mlail des |>lI.s (m1ni -
Ilnes el lcs ld I x r 'ss<', blI, Int' l
I deux poules mouilh< r s.


I


I I I I


"








LE MATIN 17 Novembre 1927


DERNIE]



PAR C ABLE I" :1
Trotzky aural
a
LO)NDI)HE'S Lc
apll)lCeltl plaM SOIl '()
a Herliin (que I t IlbtuI
l o()ii Trol/kY, c\-,
s'jvicti(|tlC a IA L1Ir I-
lenent leader (I.I lpa;
tio;) A Moscou, aur,
siln.1)Des '1l,'l'lch (s d
d Leniingrad alnnoi
mlent cetic niiouvelle
p'rtI. n'a re;u jiuisq
confirmation officic
Terrible eiplosioii da
alleuiande dii
PITTSBURG U
expllosioll qui a sI
c1 la ruii c (la its I
plus d'ln nf ille a la
)rodalite liter ;ii\x u1s
t licstLr (I' Il' (|L it al.I
pali ol o i ll" n"i ll
colienall tll du 1./ n.
tU ca' isani hi l in )'l (I
ncs etl in i)lss l I
(|U'ai[)pl'r ).x n iI til. (.
pierLc Its gi ,lll-c d
noinibrciix voloihitr
beLes sontl irsuiadit
d'autres Sila lii'rcte
soils les d(t)riM.
Le PrIl'eiiS l 4 iomliidq
j1nlner ;11 \ 1 t'


11 \ I' i ll l it i. i
WAS I II I
(e \, 11,
de01 s, 1
l)rIct s :,\' i a 11 I m i
La onti *Ir Ii (is ,V

soi ; c' l -)1i o i 'i
so ) IC, 1 'l l t, 'i
tr i iCd : ;l i (C ( 'L -1 I .i
n('d:,llc o n t,

Lindbllergh i' V w
ris .vali! I''M I ) pr10I()I


c(eiI'Ir pt'll 1nr, 1.n n I' ir e,- IIis -' ll llll i IlllUllPl lll 'l nl l l
c(i2u ci p. I uT aimi ( iiiim is ,,,, si"us ,1.- ri iintiqiie
que cL tn si lout 1 ihnc itionu-desss de I'.Allanique
c iC cav il~atm stconst liganlit la- IIOITA ( Acores )- Sans se
vancement de aviation a- laisser (dcourager par l'acci-
nie est i s ta clae tvi nc:titi,, i a l- dent arrive aI l'hydravion l<(lein
kel D 1220 0et ui l'empnche
service public. 11 rcsolut, dil M. d'acomplir le vo transatlanti
Coolidg!, ( cons)IS sa ,e (taccompir le voi transat anti-
(nonii : I cvanLCsc i d q1h)il .a 11 1t s l a tls IId rice vienno ise (q u i attend d
I II I :, t, ,lJ clts dins cette ville jusq(l'A ce que
,"nni'i ,, q",iit lui I'appareil Junkers < 1)-1230 ) ait
luLrT Iil i i 1 hluts per i" temps favorable; elle esplre
Soil,.l toulours dtre la premiere tem-
ilme i traverser I'Atlantique par
,, la 1. ', i all voice t nrienne.
'lii 1I i. ",, 1in! ail))ilaI La Grande Bretagne
d I I 'i 'ssuir I'a- etles Etats-Unis
ei ii i l ~.')cvous re- LONDRES,-Sir Austen Chain
mncr c i,., ,lI I. lliber, pour h)erlain, secr6taire au Foreign
le tnl I illoiill ,|Il in'1 Olfice, a declare A la chambre
colIL'I rCC S .'. S ti I ,ts ( qu l"I I'a- des communes que le renouvel-
v-ntr I'a viatlio l aea ti'coul- element de la convention d'arbi-
vIr ct : (1evelopper 'ls terres trage de 1908 entire les Etats-
loigne-s eI qu'ellc contribuera Unis est dissoute actuellement
A resserrer les liens d'aminties avec les Dominions. La conven-
cxistant centre huites les nations. lion de 1908 entire les Etats Unis
et la Grande Bretagne stipule de
Les Etats-Unis, soumeltre A la Cour Pernianen-
le Mexique et le Ic d'arbitrage de la Haye les
Nicaragua diffTrends de nature 1hgale ou
\V.\SIIIN(, ()N (( Wa- concernant I'interpr6tation des
sl iii.tot i ulsi l ,I (tlina dl r htaites. Les questions affectant
Ileaisl, i l) ic I n I) I ,I 11opy- des it.lrets vitaux, l'indlpen-
right dans li .l ; .I(,nl des dance ou l'lionneur des Etats
lac;sliniilts de idocni: s lS)l'rove contractants ou concernant les
nant, parait il. dtc s'(dsitI's se- intirets d'un troisicine Etat en
crets dui gouvei'ruimnwt inexi- sont exclues.Cette convention a
cain (Iqu' ciii i t conlfiriner 6 ndgocide A Washington par
ce qu'ont tlIoioui'rs ',soIuleCi le MM. Elihy Root et James Bry-
Pri'sident Coolidge tt Ie secr' ce.
taire Kellogg,' savoTr ,t uc la rdi-
centeL r'evaOlitini ali Nicaragu ia L s elections
mavail oitoamntc et p on Allemagne
pat le Mexiquc. LA sc laic ) lVieloire des Socialisles
Kellogg a rictus ItIlc lare la ioin BERLIN Les r^sultats des
dre dclar ation sur i e curicu- elections dans quelques villes
ses rIevelations. Le )"parteiment d'Allemagne indiquent de nota-
d'Ftat, a-t-il dit, ne s;urit 'nelt- blues victoires socialistes. A Bre-
tre un avis sur tin article base .en, les socialists oNt obtenu
sur des documents sir lcxisten 5isieges; dns e Mecklembourg
et I'authentlicite destl, is iI n', ils ont tail egalenment des gains
aucune indication ipriise et importantshdans la ville libre de
don't il ne connailt mIIme pas l)antzig. Ils ont 12 sieges au
l'existence.A l'ambass ile du Me Volkstadt, soit un gain de 12 sit
xique on declare de t lai .on la ges.


plus caltgoriquc qu(pe les docu-
ments sent faux et ne valcnt pas
mmem la pine qu'on s'y arrdte.
En Roumanie
BUCIIARIES I'- nle Parti na-
tionaliste paysani a aloirno sonu
congr's sine die. l)'apros les
iournaux, le profCsseur .lIorga


PAll SANS-FIL
LONDIES. Lord Webster
\Veiiinvs,,. (I u i ut:coiniana
Sint s1c la flotte anglaise anx
Oardanelles et Premier Lord
de I'Amiiraut6 s'est adress6 fA


VIA ALL AMERICA
Le record d'altitude
en ballon
WASHINGTON, 15.- L'associa-
lion afronautique national an
nonce que le capitaine Ilaw-
thorne Gray a 6tabli le record
d'altitude dans le vo! en bl'on,
au course duquel il a WtW tu6 ; it
avail atteint 42.470 pieds quand
un accident a coup le tube
d'oxygeue, ce qui I'a iminmkda-
tement sulloqu6. Le record an-
t6rieur de 35.424 pieds avait .t6
oblenu par les allemands Su-
ring et Berson.
Le trait6
franco-yougoslave
PARIS,15- M. Briand a lu le
texte du traits yougoslave. Le
Comnit6 des Affaires Etrangeres
de la Cliambre a dit qu'il fallait
n6gocier pour obtenir la signa-
ture de lIItalie.
Accident
de chemnin-de-fer
BRUENN (Tch6coslovaquie),
16.- Dans un accident de che-
min de ter pros de Schapanitz
et di A la confusion des signaux,
il y a eu 17 blesses don't 4 gia-
veinent.
Le teu dans un arsenal
CORIIOGNE, 16- Le feu s'est
d6clar6 dans I'arsenal de Per-
rol. Deux automobiles out 6tm
incendides.
Au SUJET DES DOCUMENTS PUBLII:S
SUR L'INTERVENTION DU MEXIQUE
AU NICARAGUA
MEXICO, 16. Le Ministere
des Affaires Etrangeresrddment
I'authenticit6 des documents pu
blis par lesjournauxde Hearst.
11 atffrme que ccs documents
ont el6 offers au consul mexi
cain A Los Angeles par des aven
turiers le 24 aott pour 25.000
dollars.
Perdu dans les airs
LONDRES,16.-- Aucune nou-
velle de IPaviateur Mac Intosh,
bien que tous les a6rodromes
de I'Europe aient teW invites A
surveiller le vol. On croit que
Mac Intosh a traverse I'Europe
sans 6tre remarque.
L'ATTENTAT CON TRE OBREGON
MEXICO,16.-La police serait
sur le point d'arr6ter I'auteur de


U V LTT TT'T EC- la Chambre des Lords pour
RES NOUVELLESle ur recommander avec ur.
gence de faire savoir formel-
I)E L' 1 T ANTGELR lemnent au monde que I'An-
DE U1T iRAgleterre a l'intenlion de de-
noncer la clause'du Traite de
Paris de 1856 par laquelle
\N(AISS d'accord avec le gnral Ae- elle renounce au nfroit
t6t6 resco, crivit A M. Marin lui of- devisite ies navires neutres
lssassin6 franit ses services pour une ac-
l)aily Mail ltion commune en vue de renver enmer en temps de guere et
ilespondant ser le gouvernement.Le journal de confisquer la merchandise
(r.ount ,(ue inddpcndant ((Adeverul) declare destine A I'ennemi. Lp cointe
S)oui sue a lqu'aucun accord n'a t6 conclu Stamhope, Lord Civil de I'A-
coilissaice jusqu' maintenant. miraut6,a affirm h Lord We-
ri d'opposi- An sujel de l'envoi d'une mission a Grande-Bretagei re se siei-
1t 0t6 assas- mililaire allemande enBolivie la Grande-Bretage 'e se icli-
Moscou et PARIS- Le ((Journal des De- rer du Traite et qu 'l doulait
ucent 6gale- bats voil dans 1'envoi d'une de la sagacity dune tell re-
(iii, d'autre mission militaire allemande en solution. L o r d Ballour est
uici aucune Bolivie une nouvelle tape de entr6 dans le d6bat pour rd-
lie. i'eflort de l'Allemagne our se pondre aux critiques faites ai
Sune iidniibrer des stipulations du Trai- la Conterence de d6sarme-
ns de Versailles el tendant A fai- ment de Gen6ve.
,' .az terrible re de l'armee allemande un ins- Los ANGELES. Bud Tay-
Le trri orle trument de guerre etrangere. lor, boxer de poids bantam,
Il rIvn Odi A la Conf6rence de Terre llaunte s'est Olanc6
o()del, s'est sucribre dans les airs pour rejoindre
in a s I Man La polilique (ellIiinse sir la produr sa temme, se mourant de pe-
)Il (Gus CoIn lion du suCre est appln)e par ritonite. II venait de battle
Azonlmctre I'Allemageu, la Poloiue cl Johnny Farr, de Cal- land.
tlunl a sau- la Tehi,'oslovaqllie Norfolk, Va. Lieutenant A.
.2; per)soil PARIS -- La Conl6rence su- Nelson pilotant un Curlis
:I, de 500. cri6re est arrive A un accord I lawk a t6 tn6 quand sa ma
.i It s )()oin- cre. L'Allemagne, la Pologne et avion ide bombardement Mar-
l...lice et les la Tch6coslovaquie appuieront tin de LanoleFieldet tonb
it iiu louil- la politique cubaine tendant tine Langley Field cto a
;k.s decoin- normnaliser et A stabiliser les rap dans la mer pr6s de Norfolk
., (q'il y a porls de la production et de la Country Club. Les trois hom-
\ cnisevelis consummation mondiales. Les mes du Martin se sont sauves
dispositions fondamentales ont dans des parachutes.
,fir 11 d- ('16 praises pour la champagne WASHINGTON,16-Le Grand
* i;tlini 1927-1928 et la camipagne 1928- Jury prononcera sa decision
192)9 a 6et prepare. Un comit6 dans l'affaire de corruption rela
i international sera tlor'in et coin tive au proccs Sinclair et Fall,'
.c |r'si- prelndra deux dlhguds (des pays dans les 48 heures.
ni il lCti sus-nommfs et des autres na- MOSCOU, 16.- Stalin, auteur
i "le- lions qui adh(ireront ult6rieure- de 1'expulsion de Trotzky et de
S s. nL'e ment I a 1'accord. La principal Zinovieff, declare que la ques-
ii;,'.s aux attribution de ce comit6 sera le tion des delttes etrang ,res sera
S!;iin c aontrole de la product on et de accueillie quand les Puissances
In- '' It's la consommation inondiales. La creanrci0res considereront 1'op-
I i -, Ia ratilication de I'accord aura lieu portunite d'ouvrir (de nouveaux
i1d, :i en Novembre. Les dclegucs out credits aux Soviets.
,*,t,i 1; adress6 a M. Machado, pr6si- BERLIN, 16.- La grove et le
11 ;1,n ,i' dent (de la l1)publique cubaine lockout affectant les 55.000 ou-
S, ',- 'expression de leulr reconnais- vriers et la region du Rlhin a
ni ii, sauce pour l'initiative qu'il a pris fin, les deux parties se re-
S' i< prise da(ns le but de r&egene'rer inettant Ai 'arbitrage.
t k Pa i'- 1'industrie sucriere mon(diale.
I;. ntl It le i ....... ......;h....... ...... UNITED! PRESS ASSOCIATI)N
i.-( UlP ESS ASSOCIATIUIONUU dU IUU


SOUS-AGE NTS

Sort-au-Prince
6r6mie


I'attentat centre Obregon. Une
douzaine de suspects onl t6 in-
erroges.
DANS LA MARINE BRITANNIQUI.
LONDRES, 16.- II a Wtb an-
nonc6 A la Chambre des Corn-
munes que le Gouvernement ne


G. G'LGC
JEAN BLAN IIET


Cap-Haitien Leo
Miragoane


de CATAL(
TOVAR


Choses scolaires


Autour du non-palement des
boursibres rTInstitution de
Mme I'e Paret et i rEcole
Normale de Jeunes-filles.


lancera en 1928 qu'un seul des Jusqu'au mois de Juillet der-
trois croiseurs qui 6taient en nier le Service de pavement des
project au moment de la Conf6. bour.sires et boursiers relevant T
rence de Gendve. du DNpartement de l'Instruction
__ _____ Publique, se faisait A la salisfac-
lion de tous les int&resses et
(dans la plus partaite rAgularit.
Le traffic de la W. I. A6- Aussi, ne comprenons-nous F RO M A
rial commence )as pourquoi la situation des ,
Comnmeon le verra ar I'avis loursi6res de l'Inslitution de A n I1
de I'Agent de la ((West India Mine Vve Auguste Paret,surtout A nl
Aerial Express o, que nous pu- de celles de I'Ecole Normale de
blions plus loin, le traffic de cette Jeunes filles, don't le statute de KR
Compagnie adrienne des An- traitement est fix6 par une loi lK A
tilles commencera bient6t. sp6ciale, a 6lt, de but en blanc, Le FromageAntillatb
En eflet, le gros avion trimo- change. en forme de pain so
teur ai 11 passagers, le ((Santa Aux offices comp6tents, on mage fabriqu6 en partly
Maria ), laissera Port-au-Prince, semble vouloir expliquer le lait cr6inm, et qwu v
lundi prochain, pour volervers nmn-paiement des bourses par beaucoup.
San Pedro de Macoris et San une raison allant A 'encontre 11 content moinls
Juan de Porto-Rico. des provisions budg~laires et que le Froniage orlal
L'avis que nous publions in- consislant A dire que les bour- consequent, il cotti
dique le prix du passage. sieres de ces 6tablissements Le Fromage
n'ont pas droit au montant des digne de porter la
*Le temps future) bourses pour les mois d'Aodt et lillano, A cause
Le Bulletin mensuel, de: M. Septembre pendant lesquels il Soigneusementpri
Tippenhauer donnant les pr6vi- n'y a pas de course. ni6re a acquirir i;
sions du temps pour les mois A i Celte theorie est inadmissi- quise caractr.tist
venir a paru avec les prkcalculs ble; car, ces deux derniers mois duits de la
et indications m6tio'rologiques forment la majeure parlie de la est pasteuris6
pour le prochain mois de D6- p6riode des grandes vacances reste aussi plr t1j
cembre. I gales, reconnues n6cessaires A v6. Present ena
Des pluies assez frbquentes '1 lygicne scolaire. velopp6 en feuilleh
sont annonc6es, pour ce mois, Nous esp6rons done, que la la marque del K I
dans la region de Port-pu,Prin- sagesse pr6valant, l'on se ddci- aux mains de I'a
ce et M. Tippenhauer predit que dera, A faire droit aux justes el frais, propre
le jour de la Noel il ne tera pas doleances des boursieres. 6tre facilement
trds beau temps. i Pour tous cei
Nous remercions pour le nu- I bon f omage, c
m&ro du Bulletin qui nous a 016 F0MINA eir psera
gracieusr-ment remis. F IA urelpala
..---- D'aprcs nos informations, les ChaT ,paque
LA PHARMACIE F. StOlRNE demoiselles de F MINA oflriront mage RAF T
Announce aux m6decins,A sa dans les premiers ours du mois marque
clientnone et au public que so de dcembre prochain unedeu- uiK r
Laboratoire de biologie appli xire et dbrillansante soours Ait- -l
rair e ci.dansante tou ours AlHn- --- rlo
quee sera ouvert le 7 Novem- terntional Athletic Club. Agen
bre prochain. Nul double que cette l6te n'ait THE PA LEY
Port-au-Prince, 25 Octobre encore un succ(s pareil A celui P.rI
1927. de la soire oflerte rcemm nt. Port-au-Pr'

PENDANT qu une HAUSSE S,


PARTOUT et SUR TOUT




I1e Grand I.agasian t.ila hiM


140 pieces de toile composees de:

couleur, voile, demi-deuil, voile


voile


a fleurs, ponge couleui,


den i-deuil, crepon soyeux a fleurs,

Gourde 1.20 1'aune

LE GRAND MAGASIN

206-208, Rue Traversiere. 206'


Chaises. Dodines, Glaces, Tableaux, Lits, Carpettes


Lavabos, Grand assortment articles pour cadeaux


I. Balloni


EVERYTHING IN LIFE HAS ITS COMPENSTIONS
(EMIRISON)
Chaque chose ici-bas a ses compensations mais chaque personnel '
vajir une Police pour compenser les accidents personnel ou de le
Les polices de la

General AccidenF Fire & Lif.d

Assurance Corporation Ltd.j

de Perth & Londres
garantiront votre persopne con;ire les accidentsqui vous guettenti '
pas votre automobile centre collision, vol, teu, tou dre malveillano
mages causes A aulrui dans sa persoune ou dans ses biens voihe-
contre I'incendie et les' degAts causes par la foudre. '

Veuve F. BERMINGHAM
AG% NT GIEN1~RAL


__ __ _~


I -- -


_~1_1 ___


1~3


-- __ 1II 1 111 1


- ~


___


- ---d








LE MATIN 17 Novembre 1927


W-- w -


k leading mineralwatl

Boisson connue dans

le monde enter


EST UN


RAFRAICHSSANT
ET UN

RECONSTITUANT

FROIDE


IAU MINERALE WHITE ROCK
GINGERAL WRITE ROCK
ieul Gingeral fait *

u Mineralc pure


des SOURCES

WHTE ROCK


u


EOUS LES MEILLEURSHOTE! S,
IBS, CAFr:S ET RESTAURANT
Mohr & Laurin
Distributeurs, Port-au-P.i ui., Haiti


ADES o' STOMACH
Que I pcrsonnes trailent i la Ipere un e mal d' etomac et attendant,
iu micu pourt'nt de plains rcpts que Ic temps la dissipel C'est une
prnde erreur qu peut .mener les su7ies lea plus fLcheuses.Une mladiae
d es:Omac assombrait L'tIsitecC ICue li trisitese dana tout un foyer, corn.
roet ou memee rune la santl Canbi;cde cas n'cn connaizsons-nous pasP
II n r y as de sant possible, pas de vc heureuse avec an estomac qul
dgre mar. e u maaladia d.ctumac mCrite, d e lors, Ia pijus sriuse
attention. C'est an dtbut du mal qu'i faut aussit6t opposer le remade,
mats un rnert-de qu gubrit et qui ni done pas sculement une satisfaction
pass:, ,re, provisAre. Pour dlgtrcr fac.leinent n'importe quel aliment,
a t, evitr la la rJeur, 1., p rrs on apres les repas, neutraliser I'cidit4
v-,,caC, suprrlmr i ni. nigiAines du a aux maurvares digestions, disin.
~C tC SnI, r sufliti de pFtcI r, ir rhaq c reps, dcs Poudres de Cock.
I c Pr ,drcs de COk sour" |)art ulii,u 'clt indqutES dans le* cas de:
t 's. I : l r. E .n E iIi.i;tl ins. a!lorann ennts. A, reurs. Les
r~ur:,s .o1t tI -c .le :I. I : 1I"r 'A". pour dcmontrer leur efficacite.
I es Itdrc tie'I oci.' tr..lvcrAi a4n' to0rrle lea Pharmaciesde la Colonle,
C' ,,iles nel:Aliut., -- Ih.:,' h w r.r rd.' I',,ud es de Cock,Jeumont (Nord).
Srf '4.

occasion des fteesd

SNode et du Premier

de 1'An, on trouvera

au BON MARCH
lies et accordions d'uno des plus grande fabriques d' \k1
lne.
Upelet serviettes on paper avec dessins de toutes'les
l doix de couvertures do line.
exlposition de Boites fantalisies, de Chocolats et Nougats.
lHollandaises en bocaux de dimensions doubles de cellos
Iporte hhbituellement.
P, pendulettes, reveals k sonnerie, montres on argent et en
Smontres suisses).
Sfins et de luxe pour cadeaux.
"rids a I'infini ( ev gros et "au:ddtail )
5s imitant le.chant des oiseaux.
surety.
8 i hite avec gommoe.
ES, Iritable polls do blaireauzd
Poor cigarettes do toote beauty
d poche, de toutes nuances et pour tons les'gotls
rs~'en porcelain habilles, repr6sentant une danseuse.
n. toikl, on chair et on perle.
et cannes:parapluies.
r Isquins on sole
r Creme & la glace.
k Frean'(16re Marqueanglaise) asidetail et en boites
t 'inas do toutes sortes.
.por la p&tisserie.
d[.)eh, aor. 1 -50 le flacon.
Ltades ameres.
Y Vanilla Ajor "0,40f.le lacon.
,.sMaison" l0s mlieux acbalandde6de la Place et vendaiit
J1 ddfant touted concurrence.

Prochainement

Waitront 'des Ciarettes

FAVORITE


Douane de Sato Domingo
Durant le mois d'Octobre,
la Douane de Santo Domingo
a rapport or 241,591.29.
DBUIt.
Hier soir, A 7 heures est morte:
Marie-Th6rese Eva Blot.
Les fundrailles auront lieu cet
apres-midi, 4 heures en I'd-
glise Sainte-Anne. Maison mor-
tuaire, Grand'Rue.
Aux parents eprouv6s par ce
deuil, particulirement A nos
amis et collaborateurs Probus
et Pierre Blot nous envoyons
nos meilleures condol6ances.

In Memoriam
Void en quels terms dmus el
sympathiques, rI'ngdnieur en
Chef annonfa, au personnel de
la Direction Gdndrale des 7ra-
vaux Public, la mort du regret-
te Ingdnieur Adrien Scott. Nous
reproduisons ce faire-part fund-
bre pour apporter une nouvell e
marque de regrets et de sympa-
thie d notre ami et collabora-
teur:
L'est avec le plus grand re-
gret que I'lngnieuir en Chefait-
nonce au personnel de la D)irec-
lion G(6nerale des Travaux Pl-
bl ca, la mort soudaine et pr6-
inatur(e de
ADRIEN. S OTT
Inlal ieur Cminmissione de tire l 1iss.
d6ced6 la inardi 8 noveiiln'e
1927, vers les 9li. 30u mal iii.
L'lngniceur Scoll n;iaquitl el
1891. 11 fit ses tludes i I lislilu
tion St. Louis,.c (ionzague. Eii
1903, il entra aun lyce Na;lional
de Port-au-Prince. d'ou iI sorlit
un lauratl en 1907. 11 suivil le-,
I course de I'Ecole des Sciences
Appliques et en sorlit un lau
reat en 1910. 11 revul sa premini-
re commission d'lngOnieur eni
1914. En 119, il parvinIt au r un
d'lngenieurde lere. classes.
L'Ingdnieur Scolt s'est signal(
dans plusieurs activil~s, par soii
nierile et sa distinction ; il a 6le
successivement Assistant des In-
genieurs Deparlementaux du
Nord au Cap-Hiltien, et du Nord
Ouest aux G'onaives. l)e ce der-
nier poste, il fat transiler au Bu-
reau Principal a Port-au-Prin-
ce en qualt6 d'Assislantde I'Of-
ficier Ex(cutif, fonction quil
occupait encore quand la moit
le Irappa.
A part sesconnaissances tech-
niques el administralives, n6-
cessaires pour i1'excution dcs
obligations de sa classes dans le
corps des Ing6nieurs Commis-
sionnas, et de sa charge comime
assistant de i'Ollicier Execlilil,
1'Ingenfieur Scott s'est dlislingu
Sdais l'intlcr)reltaton des lis, el
s'est sp0cialri6 danS les ludes
de I'lectricit. 11 n'y avail au1-
cun probl6mine trop graniiid (u
trop taible qui ne Irouvil chl z
lui une solution effective el a-
pide, toujours avec une bonne
iumeur que riei' n'rcli)>sait.
La mort d .\(rien S oil )i ive
l'Etat d'un serviteur fiddle el elli-
cace; la Directioni G.n.-1r'le d'un
Ing6nieur et d'u.ii Admni ist ia-
leur capable, el nous, d(l'un a n,
el d'un compagnon.
SI'uisse son amne r ep ser en
paixl
j 9 novembre 1927.

Avis
Priere est faite i tous ceu
qui avaient achete des b lie .
de la (Bello el interessan',
Ilutle ct qui ne Ics out pia,
score p~lyes, tic bieri voulo i
les remcltrc i lcur ciidcur.
Ceux q(uil avaiciil de cllin
ges de v'cndrc les dtls \.\lc,
soul aviss q( u'ilsdo ien l .dia
le plus brct dIlli, iremerin
Icur compile on a M, Il it


IJcslandes ou i Mr. Ncol i
Cordasco.
Compagal3 G a6.'ale
Transatlantiquo
Le paqueb:)t Cartni r ,>..
Ii de Bordeaux le 14 courail
est alltndu a Port-au-Prinu,:
vers le 4 Dcembre.
1 repartira le mdme jour
pour S ntiago de Cuba et I s
ports du Sud.
L-i suite de l'ilin6rair ia
'fixeL a'arri'e&du navii
v Port-au-Prince, Ie le No-
vembre 1927.
SE. IIOBELIN & Cie, .\ cut,


Insuraiice ('o


Une des plus fortes comp ufii

canadiennes d'assuraoa e sur


. W2L;


La Maison Moise Saich
210, Rue des Fronts f.or.s, 2-10
Annohce i ses clients de la C:i;l I ,' qti cl c v'icnl (IC rcccvo0ir [p:ir lc, iC' r lir' s il)i:eatlx .
I)i:gonial Stlup ric'ir ;ii li
Serge noire (g
Serge b)lc c iiririnc s ij).aiI in '-
A Ipaga no(ir sip.
Casimir con leur suiprici .
Shantung (I Nble .larI'ur.
Et plusieurs autlres articles.


0 CAS NO V.
La valeur nutritive du Virol demnontree dans une sre de cas
don't les dktai.s ont eth fournis par des membres de la pro ces.ion
medical.

.-, a e77


Le Bibe Povali, avant d'avoir Le BibW Povall, ap,'i avoir
prs du V.rol. pris du Virol.
D: 3 856 a 14K-.237.
c" .e Btc6 Pov dall, de S lf rd, avalt dt'`p'ri jUi ,l l'n'I 1'1
de 6 nu)is, auqu 1 il ne pc~;ilt (que 2 )() 1 (' ct il nii t.t
plus alors ql' pleau ct (s. D)ans 1'itat trrib)le in i1
se tlUv.,it 0o1n liii (LiAnna du V\iid et une am6n1ilratiii
se produisit immudliatitement. Apris 4 mois d'alimentation
au Virol, il gagne un prix A I'Exposition de 'i>b6s de Salfor(d.
II pese maintenant 14 '"' 287 et est Ldans un tat superbe"


Le Virol est ti e pr'paralion compo te e'c Graissed"
Moe'le, d Extra.. (;l'c>r'nn die Moeil oe ou I ().i,
d'lIxtrai tide Malt, '(lEufs, et de Sirop de Citrron.
C'e, t un a'iment prdcieux dam lea cas d'Alimentati. n
D6tectueus, do Maranma, d'Animis, do Rachitiame
et de Phtiaie.


VIROL


AGC!NTS :
W. QU:NTN I ILLIAM & Co, Port au Pri: c HAITI, Bolte Postale 147.
I l L I .\ I (.: l I 1 A\ F. I \I lN 1 ,l'.1 \ ,N 1.1 t I A1 1,I


wI


i s Iort- ri i, li


pour les p rls "I' N m I
et de IIT1iol:. .
S I ortl-aii-l'rin'ic, I 1 !I),
No\cvmbr)rc 1927.
.1. I)\.\i l.n I:I .Ir. ,
A be'lit g 'n r l | U<) "i l i 11:1111.



W 'ST IMNIA AElIAL. li'IIllS f.
L'avion trimoteur iA 10 pas
s geI s ( Saiina-Ma iniI lissel a
Porl-ai-l'rince le lundi 21
Novembre pour
Sani Pedro dc Mn(is e" li
Ic passed ,.
S Iti .11l. I t' 1 '1 o I i.t of Si
1c p)i SioLC.
S'inscrire a I 'a;valcc ciCe/
I '\g( ilt
I'o( l-aI -Prirce, 1 .' N (.V'. .'2 -i.
\\V ST IxII.\ AI.:HIA.l i. Iv .ss ('
1. ( )NST.\1 IN
.\g -.,i 2

Chian(;ement d'adresse
Pour causes d'agrandissmi r,!
d'Optique port au Princienne s
Iransportle A la flue du Cenlre ,
1539, lI'aurgle de la rue des M ,
cles, en face les Bureaux du S,
vic. Technique.


f^ ASTHMEI
01:#tp,',sro. Catu r.he,
"'veriso-, certalno rl r i it
CIGARETTES CLERY
etIO POUDRE CLERY
Dr CLEF.Y, 53, Boul. St-MartinI. Par.
11-1 ut I :' ri M q


MB11Cayai


T II I A. de MatI is & Co

13 T.I.5 flepr6sentant ptour Haiti


*ol







Ut,
N
.I A







"VV


la vie

Eui Le Boss6 & Co


Capital: Or 1o000000


Eug.LeIfosse CWo

Agents Geueraux


-------- ---------:---


a-








I.E V\Ti.~ 1: !-ovemhre 1927


donne de la force


Convalescence
Neurasthenie
Tuberculose
Anemle


La Cure de GLOBEOL
eugmentea o force nerveuse
et rend uxs nerti rajeuons
oute leur energie. leur
S ouplc-sb tt leo vI.-ru r.


MIalgrd tout les eventages
* peut praenteoer I Is*W-
rape '.rtifleltle, dool on
a parfoli voilo ralrai *oD0
method. capable do rea l-
ecr In iransfution *ain lla
ells-mnme et cec l avc van-
lage. disailt-un. malgri qu'll
failr touwotr avoir Vcows
Sile.. au moins dans lIt eat
urgent., nous ne canyons pat
3us Ia sirothireple pulsa.
onner, en umo foula d* eao,
lea rialtats remarquables
qu'cn peut obtenir d'une ca-
re j :olongde do Glob4ol. EB
face d'un organlsme &t o-
monter. k revivifler., refal-
re. e'est toujours a cc dop-
nler quo nous donnerona a
prifirence.
D' If. GtUTAr.
LictneiJt s sciences.
Laurtl de Ia Paculid de
Vdecing de Paris.


Nous avons le plaisir de vous
assortment complete de Pneus et


aviser avoir requ un
Chambres i a'r


Ylrestone


pour Voitures i passaqers et Camions.
Un pneu pour chaque usaqe, le Firestone Heavy
Duty I our les brands voyages,le Fireston Balloon pour
votre voiture de promenade et le

'fireslone Solid30 x 5
Pour les camions de 1 T.

Notre stock comprend un as3ortiment des plus
compiet de routes les dimensions et la supdrioritd
de la alit

TWestone


a lait de nombreux amis partout en Ha ti et le monde.
EN VENTE CHEZ :
Mr ilEdmoln Liiiutu it .aic mcl
Mr IElias Salib)a, A.Ix Cavcs.
Michel I)es(|iiroin,.lrernni.
S(lemleni t Pinla(l, St Morc.
Anltoine ( tcll iraIl, Gi()laivcs.
n .lea l.uIciani & Co Po l l c I' lix
Mr F. M:ii russc, ( C p-1 laitien
Chaque Pneu et claque chamblre i air est qaranti par


Tlrestone
La prochaine lois que vous allez acheter un Pnen ou une Cliambre j air,
adressez-vous i

L. Prceetmann-Aggerholm & Co.
AGENT GENERAUX


Ce qui n'a jamais 4t0 lait
Ce qui ne peut lre d4pass6.


Kola Champagne

F. SEJOURNE
Prepare ,ans des conditions rigouruses
D'ASEt'SIE
P l'rparation ct Vente
IP1iAH\MACIE1 F. S ei uRnrNE
A ,i.li

Halmbo-rd in rgk Lial LLa Maison

F6lix Lavek
1716 BUE DU MAGASIN DE L'%
A refu les articles suivanis:


Le steamer Georgia*)) venan
de I'Europe via les ports du No'
eat atteodu & Port-au-P nce.ve
le 23 Novembre. 11 repair ;ra dan,
la soir6e pour Kingston.
Les.damer Grunewald '.allano
en Europe'est atterdu Port au
Prince verse.le 30 Novemnbre 192,
prenant fret et passaerf.
Port au Pvince, 1(0 bretl97.
OLOFFSON, LUCAS & Co,
Agents Gdndraux.

Imprimerle Centrale
Heny Jones, propr:6taire,
1624, Place Geflrard '&
Enveloppes commercials
blanches sup6rieures avec im
pression a deux (2,00) le cent.


S-taubiissesrntsCh, tlad e
Grand Prix


--. ... -- t- o ut., ,pz'j aariuaia . .. . U







irestone


PNEUS & CHAMBRES Ai AIR


ALUMINUM LINE
tlew-OrIaMs Sbuothk America-Seamship Compay Inc.
Un steamer laissera New Orleans le 15 .Iovem-
bre courant directement Pour Port-au-prince et
les ports du Sud.

Ce 4 lovembre 1927.

A. de Matteis & Co.
AGENTS 'GwNARAUX


Articles de mode et de couture. CIottes k
teiie en places, Pai'le do soi et CriOal en pie
Gaze pour ch peaux ;De -telle de ofe et de 'r srl
de Marine et de C6rimonie. Dentelh a v.'encieumam
Articles pour Dames- Chapeaux garnish, Cbhau
genres, Feutrc Lrodd-, Formes crinol, Baas de mel
Autruche toutes nu ILCCb, Petits sacs Char:eston, H.i
Mouchoir batiste, !rc a m. ian perlea et cuirt.
Articles pour fillettes e4tenlants : Chapus j
peaux satin pique,Bretelle garqonnets, Chaussrtme
haussettes fil et cotton.
Articles pour Bbds : Chaussettes de sole itJ
sures Baby agneau blanco .
Articles pour homes Gh mises franti.e.i
Soie, Faux cols, Cravates, Bretelles, Jarrttelles,
cotton, Mouchoirs, lames gilettes. ,
Articles Religieux :- Chapelets en crystal at ma
Images, etc. .
SpecialildesPharmaceutiques Histog6nol P0
Nourry. Globeol. Urodonal.
Articles pour Cadeaux-- Coupes, Va..., Sujs t
4RTICLES DIVERS Vine en caisse, extraits pour
chons, Douches Email, avec accessotrea.
PAREUMERIE PAtes et Savons Dentifrices B.s tj
ramny, Eau de Co ogne de Botot, Pommade Moelle del
Lotions etc.
Une visit a la Maison F61ix LAVELAN2
1716 Rue du Magasin de l'



Colombian Steamw

Company Inc.
Le steamer Baracoa" venant direct
New York, est attend Ai ort-au-Prism
vembrercourant. 11 repartira le mime
Petil-Qoave, Mira.oane, '*ayi6 let A
routepour les ports' de la Colombie pO
et passagers.
I 'ort au prince, le 15 lovembre IW
Colombian Steamship Company 4


Gebara & Co, Aj



I 0onee Qualo d


Papiers peints supf
Fabrication frano

Tondeuses pour dav

autres articles pour ol


A ELDORAD9
Le Caf6 le plus chic de la Rd lp
Le meilleur Billard des Antilles, Tons le trIe"
Vous y trbuverez aussi la meilleure
Lee meilleurs Champrgnes, de ddlicieu s,
Le plus chic Orthpobotiq0u.,.
Le fameux cocktail ONE THREE FOUR, et ub I
L'ELDORADO est le rende-vous du moM%
COAMP'DE MARS, Td4lphone : 2037.
Prix Moddrd defiant torte concurW
Une visit A ce chic cafa et on y retouralM d


I'--- -


f s GONZELL W1HITEI
,((du Big Jamboree Co))
Gonzelle White, !a c6l6bre 6toile,
la grincipale vedette du,=
j1 Big Jamboree, Corn-
pany, une.des plus
jolies actrices de la contree:; di
qu'elle doit sa jolie chevelure a
I usage r6gulier qu'elle Itait de
. L'EXELENTO
"_QUININE POMMADE.'~.
Vous aussi vous pouvez avoir une
jolie cheve'ure en vous servant de
i'Exelen!o. Elle agit sur lee raci.
nes des cheveux et le air chevela
reaprts u. e ,votre ci'eveluie est
p'us longue et plus joliejqu'aupa-
r vant.
..es esthebtes recommandent I'Exee
i nto" parce qu'elle est la vrai-
p mmade da quinine. UIs prdcon |
cnt aussi le savon Exelento Skin
qui couserve)fraiche la peau et
nL16ve les boutons et lea teaches.
|Nous sommes si srs de ces ass. r-
nions et que vous aurez entire
sitislaction avec ces prot its re-
marquables si vous vous en serve
reguli6eemeut, que nous vous en.
verrons gr.Ais nuu chantillon de
chacun d'eux.Nous'vous enverrons
aussi une brochure crite :par des'
specialistes en chevelure et en
teiut. Nous vousferoas des propo
sitions iot6ressantes si vou'voulez
montrer et recommander nos pro.
duits & vos amis.
EXELENTO, MEDICINE
COMPANY
ATLANTA, GEORGIA
Agents demands pour tous pay
Ecrivez pour renseignements


N'allez pas ailleurs
Achetezde'pret1rence votre
Kola-Champagne a la Fabri-
que H. BORDAY, No 330,
rue Thomas Madiou.-'9 )
Prix Gourdes 3.50 jla dou
zaine cash.

A vendre
Un appareil Deroy tout neul
de 2 points et demi, pour al
cool, Rhum, Clairin et tafia. -
Quant aux conditions, s'a
dresser Rue ,du Centre, No
1810.


pour lad
Levi-


Ce que vous pouvez don.
ner de plus przcieux A
votre enfant, c'est la santd.
Les precautions el6men.
taires d'hygiene sont faciles
A prendre. C'est par la
malproprete que vient la "
maladie. Attaquez la
crasse avant qu'elle ait eu
le temps dc p6n6trer dans*'
lea pores de !a pcau.
Veillex A ce qua votre enfant
so lave mouvent et aoignewa .
meat avec Is a&von Ai:.


i? _


_ IIII~ p~-srr~s~14 I ~P1~4EpCi


1 4


L A
abSole




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs