Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04614
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 11-16-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04614

Full Text






0


mt 1MAIOlB31

DIRECTEUR
5Al-inricainef 1368

tPWHONE N* 2242-


J


Les gens aiment i declarer
nialheureux celui qui se permet
('Itre heureux contre leur con-
( option de bonheur.
Albert GUINON


ANNtIE N* 6251


PORT-AU-PRINCE ( HAITI)


MERCREDI 16 NOVEMBRE 1927


(Politique et

1'Administration
i'.. ____

(Plus de politique dnas I'Admfiisralion publiqne, niiis
e polilique d'adminislraliou delle eslt la feormle adoplee
por lePrOsideul. Borno.


LESE

DE L'HOM
Monsieur Pierre LAlIS UI
flavane ohi il a dludide l n"
CAN, GENTLEMAN et les o


ele'igance de la coupt el de l'a
ouire et pratiquer Ia Une grande nation, ces temps silioni de ses amis eldupnub!H
A,..dans 1',\dministra- derniers, a donn6 de cela un mnes defin d'aniie.
oblique, cela a Mt6, pour example A retenir. Lorsque,
,k pire des syst6mes de derni6rement. Ia consultation PASS..Z Li.: VOIR a ,LA BRUE
arsement. C'est noncer populaire donna, en France, BANQUE ET VOUS AUREZ LEX
inde v6rite que de dire le pouvoir au fameux Cartel
qui a toujours jetd le des Gauches, les Chefs qui le Secree de r
la contusion dans le dirigent et q u i sont, avant I
administralit de n'Are tout, des hommes politiqucs Vous y Irouvere: bon ac
lefut la detestable con- houleversbrent I'administra- les commander que vous lii co
Snos gouvernants lion natiorale en la basant -
hlvisager, avant tout, sur la politique pure des par-'
inistration des in- tis. Lemotd'ordre tait: Place par sa taute si, des foil, sa
Se c t i f s don't ils aux radicaux et aux radicaux- main s'est tendue dan:, le vide?
iaIcharge et la g6ran- socialists! Place a ceux du El ceux qui porteront une ter-
des questions polili- Cartel I Li debAcle apparut rible responsabilit6 ne sont-
le plus trisle, n'W- bienf6t. La situation liian- ce pas ceax-.la qui veulent,
atfond, que des ques- cire devint, chaque j o u r centre toute evidence, revenir
personnel qui, par pius grave. Si grave, que r:6- aux praliq(l'es si ncfastesd'an-
r-inoui, avaient le comment M. Poincare, re6pon- ilan qui laus out lait cotoy
de toujouLs pr6valoir dant, a ia Chaim'!e, a une in la ruine et nous out value les
les inlerts g6nlraux. terpellation deMarcel Cachin, nlaleiurs que I'on sai ?
piloyable conception rappela au d6put6 commiiu- Mais il taut ,ouvent einpi-
vernement d'uni peu- niste que la France 6tait to:n- cher l's g e n s de mourir
e blAmable riegle de bee si bas que le Gouverve-1 Inalgr6 eux. La chose est en-
e dans I'Admini.stra- ment d'alors, aux abois. en core plus vraie, ce devoir est
lique firent q u i Atait arrive jusqu'a oftrira un etrcore plus imperieux lors-
P-eon?- le point de gouvernement etranger de lui qu'il s'agit d'un Chef de gou-
des guerrcs civiles et vendre les stocl:s de c livre vernement conscient de sei
tratricidesqui, nous du Minist6re de la guerre et, responsabilites et d'un peuiple
.i0nS cesse, lesu n s le soir qui vit la chute du Ca- qui a souffert et don't '6chine
autres, ensanglan- binet qu'il pr6sidait, M. IHer- courbee a servi de piedestal
re Terre et appor- riot avoua que tale people pour escalader le3 marches
ant plus d'un se- avait cotoy la revolution qui du Pouvoir A ceux qui se pre-
,nationale, I'a- serait lafin de tout.)) tondaient etre ses sinceres d6-
esordre. Ces hommes turent cepen. ensears.
rte'si celui-ci etait jdant assez sages, assez patrio-
it au-dessous de tes pour taire l'Union natio- Au Commissariat dux
qu'on lui confiait! nale. Ils se group6rent (dans Gouvernement pr6s le
1esi, selon un vieux un supreme effort autour de Tribunal do Prenm6re
mettaitl un tailloura M. Poincar6 qui, renonyanta Itnstance de Port -au-
que dot occuper un la politique entreprit, uine Prince
er, I'ho inii e l6ait no ivelle lois, de g uvraer NOLVElUX SIsTITlTS
bon s'il ilontrait et d administer son Pays. On Pau Commissions du Pre
che en entrant ol connait les resultatsde cette sident de la Repulblique MM.\
tin q 1i, niftcontent, grande resolution. Fabits Daviella sons-in1sp c-
IA his, lever 16ten- Eh bien. c'cstiA c-tte poili- teur des Ei-oles ct G )rgess
is erection el con- que administration p ure ;loioral, substitute du Corn
lie Chef du Go uver- e sesncollaborateurs M. Borno a consacrc, luinus- llrps le Tribunal de 16rc Ins
le cheminn de l'exil. si, ses efforts. C'est elle qu il tance de Petit-GoAve, ont 1
longtemnps cette me- demand A tous ses collabo- nomm1s Substituts au 1.ia-
laste a regn6 dans rateurs d'observer dans leurs quell du Tribunal de l1re ln,
str~tio an l tien- moindres actes Avant tout, lancede la Capitale en rein-
longtclem les intc- c'est d'abord I'intdret collec- placement de Herman
notre colectivitout tit, les besoins de Ia masse Benjamin et GraviHlleB. Au
rfies aux besoins de quil consulate; avant tout,c'est guiste
eet A la soil du pou- la garantie de l'avenir natio Nos compliments.
Squelques uns, trop na[qu'il envisage. Au d6sir, A Nos complens
PSiordie public, aI'a- sa volonl[ de doter le Pays
-2t l ont el6 la d'un outillage 6conomique et
e. Cx qui pensaient .d une legislation administra-
Slhal epubihque, un tive qui lui assurent la peren.
ement ne devait sub- nite pour sa )ros? erit6 dans
iialant qu'ileuras- I'ordre, Ia discipline, le la-
emploi aux charges beur paiiblc, il a sacrifi6 d
lucratives de I'Etat, tous les vieux preiugs, touwes
ministration de la les vieilles r o u t i ne s poli-
ique n 'tait bientai- tiques, consacrant sa belle
que lorsquils y trou- 6nergie et sa courageiuse enl- r anCW
r uoyen d'atteindre a durance A faire, i la pr6siden .
et la lorfune. ce deli R6publiqu-, non plus A rticle
Yttniealait,cheznous, comme ses pr6d6cesseurs, de
SCEi aaleuse faillite. II la politique dans I'adminis- RUE BONNE FOI 217 ( A
entrai n dans la mi- tration de l'Etat, mais une po- GRANDE L
Sdans la honte. Et ils litique d'administralion.
ieal coupables ceux- C est une grande justice Drill couleur Gourdes
Mair6 toutes les dou- qu'il faudra, coutle que coAte, Drill ai 1,50 I'a une
aes leqons endures, lui reudre demain. A toute Kakiblanc G. 1,75
latent auourd'hlui, que here, dans toutes ses d6cla- Kaki jaune G. 1.75 9
rvenson commune ce rations, dans tous ses dis- Casinettes simple large
e 'Ecri ure qui retour- course, les mots union, con- Casinettes double lari g
e vi, a ses vomisse- corde, traternit6, defense des Cisimir lavable italien
a int*rets nationaux, revien- Drap bleu noir et mat
oi a politique est le nent come un leitmotive. C isitmnirs fancwais pur(
J Plme dlans l'admi- Toujours il a appeal !es ad- Serge bleu et noir G. 9J
interieure des versaires a une collaboration Satin dt Chhie supri *
ue seules les ques- sincere pour la definitive rea- Casimnirs suprieur go
personnel sont la re- lisation de l'oeuvre entrepri- Serge bleu et nohir angel
tvernement, lorsque se. Combien de fois n'a-t-il Gabrdine anglais goui,
*rations d interest pas convie tousles citoyens A Casimir extra qualite
a8 doinient seules 'oubli des dissentiments st Di)agoniale noir supri.
Sdirection des uInstitu- riles et A I abandon des chi- hli intong pur fil a p)rixI
it ales, les peoples meresimpossibles pJur pren- Venez constaler et \
'a p raspides, vers dre, dans esprit et la metho-
tredoutables calas de-des temps-iouveaux, leur Po
l t c6toient, chaque part de la tAc1e vraiment na-
dangereux abime. tionale at accomplirl Est-ce I,


SCRET

!ME CHIC
lEqK. rcermmetin re'evemi d la
'Ihode moderne de 1 AM.ElIP-
derniers perfeclionnemeins suir
S'us'ement, se tiend t la dispo-
c en general pour letris costu-

DES MiiItIIns,, E F.PACEI D: L.A


homine chic
crueil, soin el prompliltude pour
nfiere:

L'i omin tilioi 1 d ,i I),' lillspiniI
comme' inisaiill r Fini:icier-Re-
eveur (ini'l'ril en Il:tili esl olfi-
ceidlepn tl cnirini'e.
LE M NVIN relaIlit, hier, que
c'est le 1)r Arlthr C. Millspaugh
qui allait remiplacer ici le Dr.
IV. Cuminbrlaiid come Con-
seiller Financier et leceveur-
GIntral des )io-anes.
Voici uine d(6ptc he de la
< United Press Association ) qui
nous a Wt transmise par la ( All
America Cables ) el qui apporte
la confirm itiion ofiiciclle d cette
nouvelle.
( WASIIIN'GTON 11.- le D6par
tement d'Etat a annonc6 que
M. Arthur Millspaugh, ex-Ad-
ministrateur des Finances en
Perse a 616 propose A I'agr6-
mept du President d'Halti com-
me Couseiller Financier. Le
President Borno a approuv6 le
chbox. ))
Le Dr Millspaugh sera A Port-
au-Prince sous peu pour occu-
per les nouvelles fonctions aux-
quelles il vient d'etre appelt.

Au t616phone
On nous sigimile quie depliis
quelque temips tie iiiuiv;is LI)l;-
s'nts mal elev6s out repris I'ha-
bit(ide de jouer an t .l h)lioie
des farces grossiores aux gens.
On est appeal iA l'ippaireil et
aussilot, de l'aulre bout du fil,
\ous arrivent les pires invec-
tives et grossicrels.
C'est ninsi que la semainic
derni6re M. Astrel Mo tVs, em-
ploy36 A I'Usine Glace, a 6t6,
plusieurs fois, l'objet de ces
grossisres tac6ties.
I1 est reellemenl temps de re-
noncer A ces d6ploral)les habi-
tudes de gens mal 61ev6s.




iasin

e Casimirs

4 Anglais

Sdivers
i c6t6 des' CAbles tranqais )
IQUIDATION


s 1.75 anne


ceur Gdes 1 80 aune
cur sup. italienne G. 4,50
gour es 7,50 aune
'ron 7,50 aune
e line 8,00 aune
),50 aune
ur wmor tailleur 3 gds amn
ir lIs 10,00) aune
ais gdes 12,00 aune
*des 15,00 iune
uilr"lesi 15.009
Ir I ( Is 17,')0)
x rais')nable
'ois serez satisfait.
V. SIA\V
rt-au Prince, ( Haiti )


ne


s


L'ISSOII11TION IES MI;IIIliS
I)1 COMIIS ENSEiGNA.'T
Derniorement nous deman-
dions ce qu'iait revenue cetle
Association don't on n'enendait
plus parler depuis longtemps.
D'apres nos informations, les
Membres de I'Association out
decide de la reconstituer en de-
mandant au conseil de sortir
eufin de sa lethargie. Une con-
vocation, A cet effect, sera lance
dans les premiers ours dn mois
de d6cembre proc ain. II se r&-
pete nime parrmi lesSoeietaires
qu'une Commission sera former
pour v6rifier la gestion du C' i-
seil.

DOUBLE NAISSAICE
II y a quelques jours, exacte-
nient le nmardi 8 novembre cou-
rant, les 6poux Lafleur Dossous
out cu le bonheur de f6ter la
venue en leur loyer de deux ju-
meaux, une fille et un garcon,
q(ii se porlent Ai merveil'e.
Nos meilleurs vuxux aux Lbhbs.


ire il,.


AIX CONCERTS
DU IIAMIIP-DE MAILS

Nombreux sont nos lecteurs
liui nous demandent d'atlirer,
enco e une lois, I'allention de
qui d droit, sur le iiitamarre
que font, au Chanml)-de-Mars,
pendaii t es concerns du jeudi
et du d mianiiche, les iniarchands
de ci 6e e, de sureltes, tide fresco
tropical et les shiies. Les uns
agitant lelrs clochelles, les au-
tres poussant leurs charretlles A i
bras, d'aunitrs Irap)pant en ca-
d'.nce Sur leurs hoiles, font un
lel vacarmile qu'il n'est )plus pos-
sible d'enleinre la. Musique. El
ceux qui voni au aLIhanpi-i e-
M:ars, le jRudi cl le diinanlchc,
pour v passer qu(ldques hieures
agrdeales en l coulant de la
bone musique se plaigi.ent,
avec reason, (le ne pas pouvoir
le fair en ioule tranquillity.
11 est dohic necessaire d'exi-
ger des marchands de croein et
autres qu'ils le fassent point de
bruit lorsque la Musique joue.
a-

La Biblioth6que
de P'Amicale
Cetle a(uvre si utile etl don la
cr6alion a coti talit (d'efl)orts,
encourage par 1'iilti'e du p)u-
publ)ic et I'intervention du Gou-
vernement, se ineurt actuelle-
ment, late de secours, faule de
rentrdes.
On a dI supprimcr le t(16-
phone, supprimer la lumiere
6lectrique, supprimer les abon-
nements auxjournaux et reduire
les frais g6neraux dans des pro-
portions pouvantables. L'Ani-
cale cependant resisted tou jours
et continue A rendre les plus
grands services aux gens d',tu-
des, aux intellectuals, aux l6dves
de nos differentes facult6s A (out
le public enfin amateur de beaux
livres, el aux curieux A la re-
cherche de v6ril6s scientifiqnes.
Nous lan('ons uijourd'hui le cri
d'lairuic enli dcimandanlit cha un'i
tde se 111 rc 'i I'('livre I)oC ir l t'
p)is Ihisser prir I'Tnvre si fWiles
d I'A.inicale (Idu Lyce lPet'ion.

A Parisiuna

Le Bossu
,a D)ireclion de larisiania i
offer, dilmanchlie,'i sa clienlce,
un film in6llouvanlt qlii it, enll
mainles lois, pll)iteir d'miho'ion
le public don't la salle etail ar-
chlicoli)le.
II y a, dans le flill, nu luh-
valier Lagarilre (Jilni el 'Cl,
I d'aillurs,le 1'ros et qn ii, orl
*souven(,souleva 1'enlliousiasiec
de la salle se traduisant par des
apl)laudissements prolonmgs.
A la demand (tes aimaletil'
de beaux films, pendant del x
di.nancies encore, i .1Ifiche de
Parisiana comportera Le Bossiu
que, certaineilent, on reverra
avec plaisir.


Ai'ri'nc d'lie Ironlli,' il .'arlisles
.sp;)!|niii d!, |lanII CS cl Ih rhillln s
Nous avons annoinci('. liicr, Ili
prochiaiine arriv ec :'I iorl-iii-
Prince d'un( trolipeC (tiilislcs
espagniols de dainsStcsi clldichaiis.
Ia troupe st (complosl e de i;
artistes : losila dcl ITrro, re-
noinniL'e )ir s>i Wll v oix el ses
dinses, EIvira las F[auiitas, daii-
scuse du chalrlestonl ec d ti1aii-
0o, Anialia (jo zaIlcz, coi |)lisle,
Paco Salas, lres origii;il dalns
ses gymnases comniqtes, Vicenle
Abbate, un cle-1'e 1l)>rytoi et
Juan Badilla, tenor renoinind
ui chantera Carmen, Aida ct
ltello.
Ce group d'arlistes a eu
l'honneur de jouer devant S. M.
le roi d'Espagne et, dans ses
diverse reprnsenlations, il a
toujours obtenu la plus gran.le
faveur de la sociotl madrilnie.
Partout of ont passe ces arlisles,
ils ont Iissf la meilleure im-
pression de leurs talents.-C'est
a premiere fois qu'ils visitent
nolre Capitale.
Les arlistes arriveront A Port-
au-Prince, demain, 17 dju cou:
rant ef ils donneront leur pre-
miere repr6sentalion le lende-
main mime, vendredi, 18, A Va-
riie6s. On pent se procurer les
cares d'enltre AI'h l I -s)t', ipra ce .'
chez M. Felipe Ascar, 1612,
Grand'Hue.
Loges de 4 chaises- 10 dollars|
K a 6 a 15 t
Entr6e Generale -- ,1 I


- -w- *


_ _ _1 ~_ __


... volt, ichaque onr, avec pe
ne I'tal deplorable dans le(quel
se trouve la portion d(l Cli nip-
de Mais silti e deirinri e les Tri-
lulnes. Les halliers. les pennies
savages, les heroes olkles v
croissenf libreimcnt cl s't1venil
:1 des haulers dincsertes.
Lorsqu'il plelt, c'est pmr neiics
qile les inoiisliqeiis lipret ent
leur vol de celle brousse.
*
Sa vu, 'i lI rut, dil Champ-
de-Mars, nll No. 319, devalnl la
l)onl iq e 'ulln t ord lnni er. till
avis peI b.iallal : d"is de crdift ...
et pilis que CroVez-volus (1u'il \'
a sir le carri de hois?... Non.
devinez !... EIh hlien. Ic Imot de
"nmlibronne, eln Ionlles lelltres..
... lie voit pis d'inicoilnv nient ;
ce (ie le brave hom me refuse :'i
C'redil ; mais il ne pent voir cetti
grossiereth ecrile, l'i, expose
aux regards de tous les pass anls
a vu, atant-lIier soir, deux
( ouveaiux) tire leur enlr'-
dans un dancing. L'un, un l)brave
Docteur. toujours jovial et tou-
jours gai. 'autre un hon Maitre,
prenaient un gros plaisir A fair
charlestonner, lox-trotter les
belles ( filles qui, heureuses de
l'aubaine, plumaient come it
convient ces deux novices, oi-
seaux rares.
... a vII, lundli et ier encore.
de nombreux 6coliecrs qui, [ui
lieu de se rendre en classes, res-
taient 6 fouiller, A fair de mi-
nutieuses recherclis dans Ies
dbeombres cains6es par le der-
nier incendies.

Du rhum entrerait
en fraud
I)'ilprtsds rappl)) r s tdig is tI-'
loi (ui lnous soul ip.Ui 'elills, (lit
r1*liil 1 de 11'-:tria ger t rillt ici (1 ii
coiltrebalia de Ct esl v n1lit' i i 'i t's
prix q(1i lui assurlenl nilli (o ll'-
eiii ti faiciie.
II strait l li (inq 'll'Ui surveil-
lance s 6 1 i c se s soil orgnise"
)o i"r cmllll)p cll'hl ()Ii Il ll1i l li tl
d'( il lralic (fuii n liiii l pm.r ',lre'
iln piicl.italnl poll r11 lil (ir's ilIndus-
tries linitieniics Ics |plus h ,)l)rr('-
cics.
Ell tout cis, lions sigylt)O!iis Ic
faiit (Jui dIe droli.


I







LE MATIN 15 Novembre 1927


DERNIERES NOUVELLES

DE L1 ETRIANGER1


----

PAB CABLE FR \NC.\IS
L'oeuvre pacifist a
de la France
In discoilrs de 11 Ihri;knd1
PARIS -- D)ans un dlisIours
prononce a Nantes, 1. iBriand a
retrace l'omuvre de paix ai la-
quelle il s'est consacre, it a Imno
tr6 au monde (lue la vraie Fran
ce est rcsoluinent pacilique. Le
ministry a d6clare qu il ''slt pas
certain que sans la S. 1). N. Its
peu les nit' se seraicnt pas li'rl'-
tsd e nouveau enI de sanglanilit
rencontres.
Non elle exclusion d'nn ime ilt dii
Comlitei entraul coiiiiunisle
PARIS- M. Treinte, ex-secir-
taire du parti ctommlliLin I 'ii-
,ais, a 6t ecxclu du cominilt cii-
tral sot s pir6texte qu i il sl( l" IV -
rabl)le ila politique de Trot /ky.
Les comnA6morations
de I'Armistice
I)AIS- 226.0<1) I minibrs id
li colonic traiutil se a (wicinve
011t commuenore fAIm1'istiCe.
Pour la France
meurtrie
VEIlSAILLE.S-Les i1als-(t"-
n1i-aux de la i'rance mieirliic
groul)ant toutes les associalionis
des anciens coml)al t i ns uti-
1es oat about ll c'i-al" tli dunli
tritnt uilictle )oil sot iiii ln
revenidications.Ml. Poincm i Cl iI "
tcclamel a Ip olionCi el it c tli.tiil's
de culture. II1 a assure les n-ti-
gressistes que le gouvermi'iietiiicl
reliendra fid '!eilent clu'rs dL iir. ,
el leurs conseils.


D)anlzig, aliii que le gouvcrne- ;
inent bolivien p)uisse se justifier 11F li
en disant qu'ils ne sont plus ci- ..i 'li
tovens allemands. Tous ces olli- J I II
ciers out servi pendant la guer-
re. D)'aprCs < La Nacion ,q la lBo i
live pr6)prepar uii mmnorandunm \'
dans lequel elle donnera des ex -'
plications d(taillPes a Londres r!
el )L Paris.
I1a L in' 1.114 ilnrsI If- lea in' iill s il ulra in so.r.-- 'n.. en t dnf. .n ,
% lil i llJOInI (llllSlI' S iiih' Spa
sions de ll.4 11e 4ire chile
II \ANKUF(l- )Des violenlcs d I
soidres qni ont 6elati hier dans l LA I111 IL 1
lo (liuirlier chil,,is de llankeou n E PU 1
ltorslue Ic (lictateur Tllng Song
Tihii .,'enluii f ii l'approche des na
tiona lises de Nankin ont conti-
11iL aiij td inliensitC. )De gralids, inceiidies
;lliil(,s par lessollils (1ui out I1 depensa beaucoup d'argen
AlIndonnll preciiitaullinict la i avant de pouvoir se soulager.
ville son u ju ai)()rd bui en partic r __
sons lc itnlrole des autorites et
unll scriblant d'ortdre reninlace Un vieillard de Maraeifll, France. maint
i olni (Ii (1 1 uS i MICSoit'11 nant actif et vigoureu&. a 6t6 un invalide pel
l |)aillue (u1 a suivi les oitra- dant prbs de vtngt a par lo rhumatisme qu
Iges CoIl1iis |)ar les solhlats sans vait auxpieds etaudos, juqu'cequun sir
c s pillars civs.Le g pie remdededefamille lul produiit une gu6riso
chels l lesa pillars iv'ils.le go complete.
lliral l'ang et Ses partisans Son i "Apr& avoir d6pen de l'argentenm6decin
en retiaite vers I'ouest.l.es con pendant vingt ans pour 6gi' mes maux--no
CSSiOlis , t dit-il-un anmi me conseNl d'emayor le Linime
cessions alglaise, allemanle ct deSloanetavecsonusagej'aiobtenuunsoulagE
iIsse sont lortemenlt l)arrica- ment complete "
d sV. L'action curative du Liniment de Sloan t
Les a'C s, l vraiment remarquable, mcmne dans leas cam
Les chlinois, occupan la con- rhumatisme lea plus rebelled. 11 est seuleme
cessiii nI'lsse, t il ssavIc de re- n6cessaire de l'appliquer sana frotter pour q
io1SS(c Oi ars. ssa\ is e H Ia douleur commence a 'amortir, inflamew
1)t(lsse' les i)lli:'(Is. soldals et tiondiminueetlarigiditemuRculairediaparaii
c*iils, Iais aVe'c l)CU de sucCes. Toutes lea pharmacies vendent le Liniment
I|s frailcais et les japonais 0o1t Sloa.
deCai-rqu de nouvelles troupes, -
mais les anglais n'avaient enco-
I'lr ricn ailt ce matlin. L'ndjoint
tdu gcnt'ral Tang,cherchant A fai-
re -c.le d'atiloritP, a lance une ( 1


L'attaire des p6troles lr()hclaiimationi dclarIant que com
aux Etats-Unis mri le commandant tlait absent,
WASHIINGTON lP.ivocat li. il iminiiiendrait ave lIa 30e ar-
.)ouvcI neIIClleii i Is p! e' l t l'or ldre et la i sori-il'.On le l
Full-> iicln" a '' vCl6 :. nii ui l- p li gi'tuerre d'attenitioln cettec
d'h(1 Iui d l oiive ux lails (nn 'I pro ltlaiilion et i'avenir seitble
it.i les a:is,,men ts iLs 'r c-H- ini certain. Parmi les b'illments K
tiv-s tde' 'leilce Hurns ; il :i i'- pill i, se Irouve celmi de la edeP- e
pdiidu par ia aux assertions ik- ril ioln ouvrire. llu ditachementLn
\Villiamns J. Ilurns qu i llicinul ai cessayant de dispersed' les
(it houteus ls IreveIlaionIs tailcs meiiintliers mais sans suces, tou-
iir \Villiain J.1 M Mullin nIc ts les personnel qui se trolu-
Solit qui'un lissu Lde minnsonges. vaieltii i la ltdiration ainsi quce
l'avocat a declared entire autres les gardens fiurent coiiinpltlciient i
que I occasion s5rIlit tilleclt de- dpouillcs de ce (qu'elics Iposse-
main liurns de paraitre pour daient, y comprise lcurs vte- U
la :3;nie fois devant le (irandJ1u ments.
rv po1tir laire s depositilin u l .
. ,I s(o i nil i iIl n t rr ir)Ilio iIn ilIihrel.' de' I'h1. lra. iIl
colitradit loire basc. sil l niltt.- ;illhniininl pairli |tll Ir raiil r
\'vil d t'NC M1ullin d tt liv' iiU i (rIallsallalllll e 1
a e 'lenvo v y a \\V;islinll-t ii |r L.,s iLe ialehuri sont saft/s
l'agence iHuirs pour spiniincr I lItTA ( Aores )-- l'hIydra-
les uirs dii prices lci aI quitl- vioni lleinkel 1)122')W n'esi plus
ques lours ap)ics, dt'vomiliit le quuiit'ii masse de debris. On l'a
ti ill rI)se aN (totVi'l'ilneilllet repeclic aujourd'1hui au port dei
'inlciot el .tsubslqueiliilelt aux Iloria aprus un nouvel et dlsas-
autoi'tecs goiverncinelialcs. trciix accident ; iort heureuse-
Mc Mullin aurait delair ., mniit les aviatleirs el sont sor-
entr' autres, d'apres lla\ociat. tis ideniiies,Il'hvydravioiinIlein-
ciie Burns et son lils avaiient k(l' n'a eni q(u1 des d(bloircs de-
Ji'reveCiiu qu'il allail qu'il o ia;iin- p)itis qu'ill a (uilt W arniuendeC
tienice toute I i s t o i r c eln A.lleinagne le 1'2 octol)re der-
soutieiine dur cominlie ier de- nier i)pour sO ri'entche aux Vats-
vant le jury qu'il disait la ve'ritl 1L'nis via les Aeores.
et que, s'il agissait coilume on iC Le Glmierliltnell riilmainl
lui dellandait, oil penseriait :L
lui aprs le pros et I'g nc l i iatioil i
Bui rns atiri.rtc'sl c c I.m'C \l ES'T Le gouvei'nlle-
Burns saurait le recompeniiser ot m in alusanlpari
en consequence. .
~en COuiel1Ccn. 1iatioinal paysa il I'autorisationl de
Pour la defense de la Icnir son congress I Al:ba Julia
Russie rouge Ic 20) NovembIre. l.'auiorisatio)n
Moscou -- Le Conlgres des seait, p)arail-il, acordie pour
Ains de la lluissie de SolitIs a out aulre end(it iqu'AIl:i Ju.lia
adopted auiourd'hui uilne rsoliu- : cottiltioll que les questions
tion declarant qui'ils tlaient d discuI'ies at i Conl r ii'ts 11aiIen ri1en
ci&ds 1 diMendei la kussic so 'ji v'1 r ave' la sit ualioln dlynasti-
vi6tique contre i tout teinti live 1C.
imp6rialiste et I s'Ol)l)oscr Ia thu
ie rupture des relations diploma (I NITEDI) PHIESS ASSOCIATION
tiques dans les pays o'l le goui- VIA ALL AM ElRICA
vernement sovietique a eIe re-
connu et entin i lutte- de Ioutes '. UN I.:;.c' io( cTN .APITALl: lill
leurs forces pour la cause de la o 'l :s :, i.: li il AA. Ni:v-DE~ LIII
reconnaissance dans les pays otl KAR.ACHI. 14.- tin mort, 30
les relations avec IT'. 11. S. S ,r', ent lIlesses dans des
n'ont pas encore M6i reprises. Le ic t New-)elhi, a la suite
congros s'est engag6 glnien ,t'( l'ex6cution de Abdel-AI-Ras-
A donner son appui aux elloils kid qui assassin Sivamni Sha-
dUploys per la Russic sovitli- que en vue du d6sarmnent el ent i
faveur de l'6mancipation des .i :s EIATS 'is, L.: MExiQt'u
peuples colonists en particulicr I:'ET' LI N.-LaiN.Ao
chinois. WASHINGTON, 14.- La pu-
Des ofticiers allemands Il ication des documents pr6ten
instruisent rarm6e tlhs obtenus des archives di
bolivienne gouvernement mexicain relatils
La France el I'Angleler-re iriullesl l ia collaboration de Calles et
aupres du Gouvernement de lolihie le ,Sacasa antrieure A la r6-
AN AGo "'^ DEa IL Loo iiI solution au Nicaragua n'al re
gANfiAciODLaU l, Ll- Loc i( p ,:,v o s entire le Mcxi-
gane ofliciel La Nation di q- cl ', e .atas-Unis. Telle est
avoir a p p r i s olliciellemeil It ,.1 lion du D6partemente
que les ininistres de Grande iBr1 d'
tagne etde France en 1Bolivie
out protested aupres dl gouveri I i, kj o0r LS IVALIENS SON 1'
ncment contre leniploi d'otli i i I At" it~iN Mi'lii: M sstoiIN
ciers alleiands coiine, instir I NIt\\ -'10ltK, 11. VincIinzo
teurs danls 1'arniee bolivicinnc N iti', !i. i' Ve'x-PreIlclicr i nis
contraii;einent aux stipulationtIs tic Nilli, ai'riv plar le ( Minne-
du Trail de Versailles.Ce jour-\ iAIL'c ", dlit (uCe des uliI1ions
nalM a)ouie que ces officers, pro'- litaliens al)andonneraient le r1-
Voyant cts protestations, se sont ginme Mussolini sans dl1ai, s'ils
faits citoyens de la ville libre de i trouvaicnt otU travailler.


E Anlantit Tote Doule

MoRT I)'rN AMIRAL .IAPONAIS
TO)KIO, 15.- L'ainral Mura-
alni, ex-ministre de la maiine,
st mort.
UN VOTE D)E CONFIANCE
i: LA ClAMIIRI. A M.PoiNC.IUi
PARIS, 15.-- La Chambre a
lonni un vote de contiance d
13() voix (dans la discussions( dI
b)Ldgct relatil aux allocatious i
iccorder aux tamilles dpnt ile
ils out servi dans I'armne.
SINISiII' I .N MfrI
LONDRES, 15,- Le navire an
glais t Sant lTogkaratm a cou
I6 A 7 mills du rivage et (i
miles au sud ds lBombay.'SeulI
menl 18 survivants jusqu ici son
aniiioncs slur 136 )paisspers e
matelots.
EN I or)UMANni
BUCHAREIAlST, 15.-- La Cou
niartiale a acqtuittt- Manoilescc
Des manifestations se sont prc
duites ; des patrouilles pIarcou
rent la ville.
EN CIIINE:
Sn \N1n.\l, 15.- Les Nankin
tes out occupy \Virliang ; liar
tow est tranquille.


goslavie, parlira aujourd'hui A
16 heures 40. ,
LONI)IES- L'Agence Reuter
announce que I'Egypte a c61kbr6
I'anniversaire de son ind6pen-
dance.
Selon un t161gramme au
a Daily Express )aA Shanghai,
les troupes de Nankin auraient
occupy Hlank6ou, capital des
extr6mistes.
BERLIN L'opposilion com-
muniste a public en Allermnine
un memorandum centre St. line
scion lequel le nombre des sans
travail en Russic d6passerait 2
millions.
GENEVE- Le nouveau con-
sul de Fr anc e, Ame leray,
a c6klbri au cimetibie ChA
telaine la colmmnimoration de
I'Armistice, exaltant les oeuvres
pacilicatrices de M. lhriand.
S -- -. .' -- --
Le sacre de H1lr Le Gouaze
Comme on le sail, M. le Cha-
noine Le Gouaze, Vicaire g6n6-
ral de l'Arichidiocese a 616 noin-
It mn par le Presidcnt de la H pu
blique Archev0que-(oadjuteur
de S. G. Mgr 'Airchlev6que de
Port-au-I'riinie.
i- Coinie nous 'avons d6ji an-
'ii nonce, NMgr Conan est revenue de
on Rome avec I'autorisation ponti-
licale n6cessaire a la p)reconisa-
les lion (Iu sympalliqu Pr1ilat.
nt La c6rcmonie dli sacre du nou
:e- vel Archlevque aiura lieu i la
at M6tropolitaine de Port-au-Prin-
de ce le dimuelclhc 18 d6cembre
nt
ue prochain.
la- Nous renoti velons tous nos
de vceux i l'ailnable et distingud
Coadjuteur.


i-
1-


SIAN KO\V,15 -Le dirapeau na
tionaliste lotte sum les edifices.
Les concessions alleman les, an-
glaises et russeS. out 0t6 mises
en elat idee feinse.
L'AtIii \''ioN i\\NS 1,1is IB I.Ki NS
VII'EN\I', 11.- I'ne dpoelle
non coniiri,.t"e i I'A.\geiice T'lM -
,Iatplihi(tlu olliicielle de 13llgarie
dit qui eIs .jomrnaux de Sofia
r'apporile iil movelint dians
Icquel il y a cLi 100 morts. La
terreur reglien, des colonnels rou
niaines o011 inauguri le District
de l)abrudshe contre les Iulga-
res, ce district avant Wt6 faith ter
ritoire roumain, ern vertu des
traits de paix.

Petites

Nouvelles
PARIS M.Poincar6 a tel&-
graphic au president du conseil
de Yougoslavie ses remercie-
ments et ses 161icitations au su-
jet de la signature du trailt qui
doit contribuer non seulement
au maintien des relations cor-
Jiales entire la France et la You
goslavie, mais A la conservation
de la paix universelle.
Marin,nministre des Pen-
sions, a inaugur6, A Lille, le mo
nument Louise de Bretignies,
martyr e Grande Bretagne.
M. Tardieu, ininistre des
Travaux Publics, a visit la Foi
re gastronomique de Dijon. Les
coinldiens alsaciens ont donn'6
,nie trioli i) ale rei)rescntation
du kN Mystdre de Joseph e))n fa-
< cur de la reconstitution des Or
gues de Strasbourg.
M. Markinkovitch, ministry
des AUiaires Etralnglcrcs de Yuu-


(In p11t1re diallei mecirll 11il Une grande f4&4
dais uiow malison oen
Dans Ic quarlier du ;'al'aire, Comme noui*
au lieudilt ( Cvaa, tilln solitaire, di, I'Associaione
Florestal Jean, habi)itai, depuis Dames de St. Frame
lon temps, une miserable man- qui soulage discr6tem
sarge. notre capital, tant 4
Avant-hier malin, les gens du cach6es,se disposeit%
quarlier, voyant que .usqu'A six fPle grandiose.
heures, les portes de la maison- Elle aura lieu, qu'A
nette restaient closes, s'en Mton- bien cette date-hli
ntrent et pr6vinrent aussi6lt les 4 d6cembre.
autoril6s judiciaires de la sec- Nous aurons l'
tion nord de la Capitale. reparler. Des aui
Le Juge Deverson se rendit tant, disons que
aussit6t sur les lieux et fit pro- trices ne s'
c6der A l'ouverture des portes. peine pour donupl
On relrouva Florestal Jean mort, un cachet d'orii
A I'intericur de la maison. Un cial, qui ne ma
inldecin, le Dr Levasseur Rose- leur valoir, prehdi
mnond fut aussitot commis pour au-Printien,le ple i
6tablir les causes qui avaient c6s.
provoqu6 le dtces du solitaire.
Apr-s examen du cadavre, le Dr
diagnotiqua un arr6t brusque IA
du coeur. La mort, dit-il, re- En I'Eglise parole
niontait )plusieurs heures dejA. mel a N h btii Il
Le plus urgent alors 6eait de vembre, A 6 heurne
nieltre le pauvre diable en terre marriage de Mile M
pour son dernier sonuneil. Corn- fille de notre excel
me les parents ne pouvaient sub- bal Boucard et de M
venir iux frais des funnrailles, Mr Georges R.evest,
le cadavre du pauvre homme pathique Mr Gasift
ult transport ai I'H6pital G6in- de Mifie Revest, ,
ral oft l'enterrement eut lieu, Nous pr6senloon
dans I'apris-mididu m6mejour. voux de bonheurgl
_+distingu6 couple *'
I W 9 . ..AU-t iiATI f 4P'


IMP 'V, -189 EILS
PEN DULES -, ,l....Ic. E .t
garent.. mi 9 d qlalddsi p* wr*
E t -if tom.


AsUP
Souldgement ot e Q
P llU tlokhb. 8 il1
a itnant dIa ItlfstI
7hii'P ta z:aa.ttia hjP li sJ.


Le Duotold de Geo.


SO.


IParker's est la Rolls Royce

des Plumes a reservoir.
On dit qu'aucune Rolls Royce n'est jamais use
c'esl la mimtnze chose pour le Parker Duofold.
Chez 38 nations, on appelle maiitenant le Parker Duofold It
Rolls Royce des plumes 4 reservoir. Elle a une pointe d'or uem
lourd teruinde par de l'iridium. Garantie pour 25 ann6es A as0W
du sa pertection micanique et de sa resistance. Chambre en pl.-
manite incassable.
Trois moteuis esant i1 tonnes chbcune passent sur un Puik
Duofold sans la briser. Le dip6t d'encre dure plus longtemps qu'N
aucune autre plume. Car it n'y a pas de trou de remplissa .U
c6ti de la chambre. L'air ne peut entrer power d6truire le cIis
chouc.
Aucua climate ne 1'endommoage. Mais n'esphiez pas ce lonu
vice de plumes contrefaites. Prot6gez vous contre les imitanum
Faites attention 4 cot imprim6 : Geo. S. PARKER DUOFOLD.


| j PARKER DUOFOLD
SR6servoir pratique
et pointe de 25 ans. '







PENDANT qu'une HAUSSE S


PARTOUT et SUR TOUT




le IIrad ilaq1asit t ilt la



140 pieces deC toilc composes de:

couleur, voile, demi-deuil, voile PA

voile fleurs, ponqe coulew, P

deni-deuil, cropon soyeux a fleurS

Gourde 1.20 l'aune

LE GRAND MAGASIN

206-208, Rue Traversiere. 2


--I -;;-. ----


- II -- -- r


:i


.1


LI:


I 4








LE MATIN- 15 Novembre 1927


R dg6n6nrtmar du a*ag, pgeorl le'611to m6dloale.
p A* viana.de oru et aaXer ragin.mx. Admla dans lea H6ptaux de Pard
Dtsr vtaa: nOMINis. a anel s.aaudry, rA&Ia es Phi.amclas.


|A l'occasion des ftesde

I la Noel et du Premier

de 1'An, on trouvera

au BON MARCH
onicas et accordions d'une des plus grandes fabriques d'Al-
,lemagne.
crepe et serviettes en paper javec dessins de toutes[les
SNances.
d chboix de couvertres de line.
de exoosi'ion r'e Boites fantaisies, de Chocolats et Nougats.
Sites Ho'landaises en bocaux de dimensions doubles de celles
'10 imported habituellemaent.
dues, pendulettes, reveils h sonnerie, montres en argent et en
or( monire, '.uisses).
les fins et de luxe pour cadeaux.
J varies a l'infini ( ep gros et au detail )*
thoies imitant le cbant des oiseaux.
Ir de suretW.
Onas graphite avec gomme.
tux, veritable polls de blaireaux.
-pour cigarettes de toute beapt6
es de poche, detoutes nuances et pour tons les'gouts,
sateurs]en porcelain habillds, represent ,t une danseuse.
A main, On toil,, en cuir et on perles.
lIes et cannes;parapluies.
I t casaquins en soie
Pour creme a la glace.
t.IPeck Frean (16reMarque anglaise) au detail et on boites
t1 vin oe tootes sorts.
d pour la phtisserie.
do Menthe or 1.50 le flacon.
cd'atendes ambres.
,e de vanille A or 0,40 le Iflacon.
QuIto des Maisons lea mieux achaland6es de la Place et vendant
d prx defiant touted concurrence.


Prochainement

.paraitront des Ciqarettes

( "FAVORITE *)


Ven le


En


a l'en can

verlii dordie de NI Jon:-


I


Montbrun ELIE
Encanteur public

Changement d'adres&e
Pour causes d'agrandifseme
d'Optique'port an Prinetinn, P'
transported a Is Rue du OCnurA Ne
1519, & 1'angle de la rue des Mira
cles, en face le Bureaux du Be
vice Technique.


IunsuranceC


Uune des plus fortes con

canadiennes d'assuran

Sla vie
M~ ~~1 Vln e DCO


IoUt Li


son Collecceur de la Donane |
de PIort-au Prince. se:on I'ar-
ti(le 101 de la loi(i de doutIne.
I deviant I's portes dc Ina Dona-
lie, i sera procede Vendredi
18 Novemnbre 19.7 a 10 hcuies
.du malin A la vente A I'encan
d s marchlandiscs suivanles:
,Vildar Tl1lmaique Port-aLi
Prince 9 -- I paquel : 2 lcr-
blancs d ic laclogene.
Sic. lI'il. de 1b( pia cila
l:on ; 1 paquel-- Ileclames ce
plusieurs touleurs.
B. N. Sada 130 c. 1 pa.
quest ; et 1 guide commercial.
Nicolas Martin- SIN. 1 pa-
qet -- lenl.)rts en cart.)n
inacht e )poi soilieis.
nl lie S No I paquet -- 2
bouleillcs de pint'lllnl el n pou-
1. .1. BIigio S1No 1 paquelt -
36 bonnels en loile tie colon.
lu lel sans No. 1 paquIet -
Converiturc i de Coussin pour
autos.
In Re. 13635 1 colis 1
comp'e line el colon.
Sic Comm. d'Haili. SIN. 1
Sp')quel. IBrochures imprimnLs
en noir.
J. B. MNixwell 19. 1 colis -
Catalogues.
A. Duplessis 86. 1 colis -
1 Thermnom6lre,1 marque co-
lon, 1 coupe mnlai argent el
1 service a liqueur metal ar-
gentte.
A. Stephenson 15.1 colis-
2 robes pour dame, 2 paires
pantoutles ti s s u fantaisic,
Fausse Bijouterie, 2 cravAtes
et 1 Fac a main.
Stcphlnson 32417 6 costu-
mecs pour enfant.
G. ( orvington (i177. 1 colis
Ampoules midicamentecuses.
In Re sans No. 2 paquets
1 guide commercial el orne-
ments pour soulieiIs.
Dev\ze Valembruni 14516-
i 14494 2 Is S-1 conplel line,
1 gilet colon, 1 chemise o
ton, 2 panlilons et 2 veslons
laiie et colon.
A. JSch\\arz 4281, 1 coli .
Tublier colon.
e, Edouard de Lespinasse 19.
S1 colis Calent(rier eln plu
sieurs couleurs.
Pulydor Rion 210 1 paquel
Produils p)harmacejtiques.
Constant Berhnmann 286('287
2cis a psule Conosan, neo
xexal tablets.
Dr Eug. Audain 22. 1 paq.
Clorohydropepline phospliu
re de zonc.
IHugues Cass6us 879.1 col is
Eh'lianlliit us de caux de co!o-
gne et lotion, extrails. pales
denlilrices et cidme de toi
cllte.
W. I B lorr 129515.-
I colis. Une bourse cin soi(
S F. li ii z 15. I pq. .Tal s
Se loi '.
1 pAl 16 Dr on lals.1 I 53. 1 p'
I re en ellch r .
Jul.es .TA'lI ud 50. 1 .
Accessoircs p),ur phjnog.
Joseph Bouriaine 293J3914(
2 colis- Caicules en caout
chouc durl ci anules ei verre.
ve Jules lavillc .3 125 2
SPoudre 6eevation.
11 & Co. Gonaives 11 colis
Tabac.
Les marchandises suivanles
seront venidue, co .foime
ment a I'article 59 Jdes Loi,
Douanieres.
In Rlie SINo. 1 paqutel -
Instirumenls chirurgicqux el
1 trousse en cuir.
I nconnut 250 Blem. Tabac


La Maison Moise Saic h
210, Rue des Fronts-Forts, 210
Announce A ses clients de la Capitale c t( e li Provincec
qu'elle vient de recevoir par Ics d(erniers baleanux.
Diagonal supericur angl ais
Serge noire c <
Serge blue marine sUj).anglaisc
Alpaga noir suip.
Casimir couleur su)pericu'r.
Sliantung double larger.
Et plusieurs autres articles.


O/


/


EKolynos ect!a cA-^cn.iL_,c quc
pref.rer.. Ls en.: .. Ei!, lAsse
dans la bouclh.e t:, ::. '.":%ion de frai-
cheur qui dur- pt'nd:.t:..l .'es hcurcs.
Unccntim.r'.t; cG.-. i ;r *:'" ,'" ;:K r".i-
tre l s rcs.;. ; ,- .... -i ..; i.-:ut
la A lpelli,.., (. r,.t I ::; ;'. s .1.-
siblcs, pI" *Y+ c'. ,'- I .; ; i'u. de
* denl -s et l. . '-.. _.., i. ;< i de pro.


CREAM' ..' FPICE
/ '. : ., ". ,
j . , +
B L i i- .s.


i~B~iS~1~3


COMPANY Y
L.e sltiml r a T'u!<'IrI
)t'cinl)bre prochi)l)t s,
;'i I)orl-oiu-Priiic'. Ie tI +
cc' nel) 11 r'Cj): l i i
liillme joiur,pirelaiii Ic 1r


S
- I


~1

I,
I C
*(.'* I


poutr I's )ports (lu .\N i
et de I'knrope.
Port-au-Prince, "lc I1.
Novembre 1927.


Age t .,.I)\.). p ,un
Agent general )oiur


'II'.


D6mission du Pr6si-
dent de 1'U. S. S. H.
Samedi apres-midi sur convo
cation du Pr(sident, les Mcin-
bres du Conscil de I'U. S. S. 11.
se sonit r6unis au Parc Leconte
et M. Emmanuel A\rnand Ieur ;
remis sa mission de Prlsidcn
de I'U. S. S. 11.
La raison (Ionn(c ipar Mr .\ -
mind pour molive r iit (dtic
sion est qu'll (loil, ouis peu, par-
fir pour I'Etranger.
DEUIL
Hiter inati, vers les S lithiire'
est m111o11, S bll) irict il, ;'i i Ill
des C(sars, .\AnloinI I i| mill qui \vehiiil (IV'ltr noII()ll ti \lc\
lleur ;u II .y tc Nali)oi.6.
IA'S Ifneirailles outi (ti ,I
tbres, liter ;pn's-ini(li, ,i lI (.i
tlh'dralc.
Aux parents ,prouvt s pa.r (C
deu nl, iat'lic lic cH nlii l ;i nD1
nili es I'lnciiV s o 'II ll is I. t'llit'
ondol. II 'icCs.


BELLE
on t1 *ux x!,
PILILI s (6'i 'F
JOB .'1 "i , -.

l I r
rJ.r iL '. ri.


.Capitai: or 1$,QjJooo


Eug.LeBosse C


,I lAgents Gener fux

L rom 1 1 WrI m
L~t _.- - ----- -- rir.. .n _i C-4


A. de Matteis


&Co


Representants pour Haiti


VOSGES


ACTION 1'LECTIVE SUR LE REIN
Cure complete de I'ARTHRITISME
Saison du 20 Mai au 25 Septembro
OOURES TENNIS OOLF POLO THEATRE CASINO


PARO SPtOIAL POUR LES ENFANTS


9,". ln directs a PARIS (Qare de IF l r t) A VITTI-,
ta vente dans lea principalBI Pharmacies, Dronuerieas t Maisons (I'Ainienutttion.


U


-- .Ermmwm-m


----- ~ -~------.----~i-~5 ---?~ __


IT
dV.

\^nv

&h ~sur /J


--


m


I


~111~ -


E,~.,,,u ~


Agt


L


1~115~








LE MATIN -- 1i ,ovembre 1927


4w A,


laxatif physiologique .
Ie soul falsant I& rd6ducation fonctionnello de liintestrn
S, .a -
W! It noe anctTre4 a ,t'.i
pu. en avtait r.aqu. .-mir
Squeiiques onipr,rr (de c Ju
l nettole ntestin; bi. rtndr ..r .
be" s VrEi. tor I juA dI ,Irt.
AppeadcIte oet I'Ent6rite, .. t E'
me les Bi6morroldes, "-.'itv Cu & .I'r -r'i'. i
be rexces d'ewbonpoint. V par t o Jt,. t.ul,
rie I'harmonfl des forme.s tore lhtrie .I l r ft
. "ae. Ahnia ist ; eiti l
S do nt le 'h apothi re. .eant
c flue l mIalailees s firent. ,
stlpation LOoten el s t
..sFee 4e h M u iMld do Montpell.i
lertfige HEMORRsOIDI -
maorroides oUrOE : s- 4fi ,-- ,
a p|loiiwP re ii m r.i,1i
.P*. i.. -. , *o_,.i
igraisle.s d" ,., tit t fit OLn : Pomn'I
Z" t
Lm~ *fc '89s,-ii Ct U} i q iI o ULXTRAlTSILIAIZlL3
La metr fournit l'agae-agar, cott$ uigue mannaR qu uintr dani 1a composition di; JUSOL i'l .


Dvier
Svtme r
*tipprti



I
V
H"
D
M

Is.t ci
meil.-- i


I
-~ ~ .z~& ~ i.


HIambur-ImerlkaM Laloe


Le steamer t Georgia') veaant
doe l'urope via lea ports du Nord
eat attendu a Port-au-Prince vere
le 23 Novembre. 1I repartira ds3
la Suirde pour Kingston. .
Leastiamer aGrunewald:* allani
en IEurope et at attendu A Port au
Prince vers le :30 Novembre 1927
pregnant fr6t et passagers.
Port au Prince, le 10 bret9t7.
OLOFFSON, LUCAS & Co.
Agents Gondraux.

Imprimrle Ceotrals
Heny Jones, propridtairej
1624, Place Geflrard *
Enveloppes commercials
blanches sup6rieures avec im
pression 6 deux (2,00) le cent.


AMIENDEMENTS A LA CONSTITUTION


A<< l>ds ir e Plouvoir Legislatif et deviant ec
A(ItS lI IC jijltfc I\~ I ~


S()LoiII'S 8


la ratification I)opulaire


10 JanflVe 19,28.


I'T IIiier 'liinm iin
I li l "2 t c 1 il li c nI l '
m e ilt i :
L( It' ul i vi oi is It SI'II ;

En i S l i, ii | iih l i n I *p i Sr "'ll -
nif 1 r 1 I c mI Il u Iilli t
II', ld '1 1 (' )l i l iilIl i if0. 1)
I ilonlbre, Ics li1iilt s,
I'()rglilisatli()l l cl Ic Ionl t'lion-
inu nt des (l i\ lisions cl sil lll
\(I ', M iS l nei( .i lh,I " ',


| l. ,11c l it s m ( 1li li c)1
Iime si


(( r .' iincl lr \. I l id Li'itc '
Ti li cL oi i \ll'Iln llril'lIll
lI' : licle' 1* et c s l lo(ili co)lil
m c s itil ;
S LcA .lIr v cst tItabli en n(;a1
liti scroiit dccrluiicn1s pa.r I l


l ;'articilc 3; st ilodIlil coinC
mIle suil:
SL.c S&ult ssc comi)posc dc
(|uinzec 1 S")lltc iirs. L. clrs I'lnc-
lions sotlit i 'ullctduiirc i c la
lit ;ans cl c illillco clil Ic 1 re-
miter LSur li td'.\vril ( d lic a11-
I )ar11 e. 11 s still inldi.lini-
Inlent religilecs.

C.ilIIliinillrm l Ueme idem t ii
L'article 27 esl iodiliU comi
lme suit :
( (Les Seinatcurs reprl-scn
tent les jl) irclciiicinIts.lls soln
Olus par Ic t Sillt1gCe univ'c'scl
ct direct lmx\ Assenlbllcs pri
mnaires des divers DLparte
ments, selon llIc made et le
conditions determines par 1
Loi.
r Scront ilus les candidate
qui auront ol)tenu Ic p)lu
grand, loinlbre de voix dan:
les i-partemienls.


Si\iinle Amendl nlen111
La';nlicle 72 est miodifil' com
I 'c il l I
< "'s s lia reserc've lixte ci-
:;;) s' i 1'r' silent det la i
pl liuUc cst cli pour six ains:
il ln lcstl pas illlmmediliatementil
I ct I i2,i llc.
SII C lr e I'ti 11 I 'Iclion ant 1)
ili itd I'iilinn e ot' il esl clu,
s.1i1l s'il csl t |)poir rel iplif"
Ulne v c;aillic : (ialns ce cas, il
cniili en lomictions chcclioni wl son jiandit p:cdll
lill ;i plcs six Illns a;i )lrtir idu
I.- \ ili ( 1 [1i il r illilimel ia
W i 'iplit son election.i
L.c (C loyelt (lUi a remlllli
Icts lionclioins ic L resi dent
n'csl tctli~ile (|t'.ip ',-; ill
i tciv\;illc d(I six iins a |)arlir
dc il.\pirltion de(Ison p)relln ce
ii ldililt. E'1 si, delix (l is, il a
e' ('lt I'r csidCnt c a extrcle
son I iini(lait, il lie seraII plus
"eligible 'I colic lo01C0lion. a
Septici'm' Ami4nilmehniil
L'Arlicle 77 est noditlic
con111c suit :
( i' cas de vacancy de la
liclion lldc President. Ie con-
seil des Secrtahire d'Elal cst
inv sti lIcil))porairemnient du
ienvotir lxeci til
11 coli)voqiue imlniediatement
l'Assenl)lee Nationalc i)pour
I',lccliton dl Prtsident de la
l|)publique.
Si le Corps L6gislatif est en
session, 1'Assemblee Natio-
Inale sera convoquee sans d(-
lai. Si le Corps Igislatil n'est
ipas en session, I'Asscnbl)le
Natlionale se ra convo( t e
t co[lo icitcn I ,nt I I'arlicle 45.
SIlilici'i' Aibi111rldcunm nl
L'arlicle 83 est imodili& coin
s I suit :
a es SecreTtaires tdEtal sonl
ain nollibre de til l e I'ri'P
s sidentil dc li ltepublique peu
S lorslu'il Ilet juge n6cessaire
s Ic Ir idjoindre des Sous Sec
. crFlairus d'lEtt don't les attri


ALUMINUM LiNE..
>sw-Orluans k South America-S ,a1 m :itj pamy lac.
In steamer laissera New O,"If 'ns le 15 aovem-
bre courant directement Poutr ort-au-prince et
Ics ports du ,Sud.
Ce 4 Iovembrel1927. ,

A. de Matteis & Co'
AGENTS GNU.nRAUX


blutions scront d6termnins ,
palr la Loi.
(. Les Secr6taires d'Etat et.
les Sous Secretaires d'Etat'
solt repartis enti c les divers
I),partements in1 i n is t e r iels
(quercclament les services deI
1 l'it.
S'ln arrdic lfixera celle re-
partition collonrinelicment i la a
loi: :)
rni me AiIImendIl'mentl


(( U1ne force publique, s',is les
(idsinations fixes par la loi,est
ital)bie pour la scuriit intlrieu
re et ext6rieure dela la puhli.
(Lue, la garantie duties droits du
I'euple, le maintien de I'ordre
et la police des villes et des cam
pagnes.Elle est la scule force ar
inde de la R publique.
4( Les ri'gleinents relatifs la
discipline, i hla repression des
ielitls dans cette organisation,
seront lanblis par le Poavoir


L'article 89 esl modifi6 come Elxcutil.[ls auront force de loi.
suit : (Cos regleenits 6abliront des
(( Le Pouvoir .Judiciaire est tours martiales.prescrirontleurs
cxerce par uni Tribunual de Cas- I.)ouvoirs et deleriniiieront les
station tl des TriUbunaux inl'e- oblig,litons de lers ine1imbres et
riieurs do( t le noinbre, l'organi- les droits des individ is qui doi
station et la juridiction sernit r' viint I re .jtugs par elles.
gi6s par lai Loi. < Les iugein',nts tdes course
s i Le Prsidentl l de la lipubli- iaiirlialcs ne seroil su jels qI'i
(que noiinime ICs .I1gesI tio usles la revision par Ic Tribanal de
tribunaux. 11 nomiinie el ri'voque Cassatlion, et sclement sur les
les Olliciers du M n istre Public questions de jurisdiction e. d'ex-
I)'s le Tribl)unal de Cassalion l etes de pouvoirs ).
es autrestri)unaux,les Juges de
Plaix et lcurs Suppl))a is. Doniizihne amendemeni
SaLes .luges du Tribunal de a L'article E est miodifi conm-
Cassationi snt non 11 iln6s pouri'dix inii sui:
aiins, e ceux des Tribunaux per-
nianents autres que les Justices Dans les douze mois, i par-
de Paixsont nommuiis pour sept tir de la miise eu vigueur des
ans. presents Amcndeinenls, le Pou-
(( Ces juges, une fois nominee's, voir Ex6culif est autoris6 a pro-
ne peuvent .tre sujets A rcvoca- ceder dans le Personnel actuel
tion par le Pouvoir Ex6cutil. e- des Tribunaux A tous change-
pendant, les juges resleiut sou- agents qu'il jugera n6cessaires.
mis aux dispositions des arti-" Les Juges maintenus seront,
cles 100, 101 et 102dela Consti- come les nouvenaux, pourvus
tuition et aux dispositions des d'une commission don't la date
lois spiciales d6terminiant les servira dte point de dlpartl Ia
causes susceptible de inetirec in dure de leurs lonctions pre-
i. leurs fonctions. ues A I'art. 89.
Un.Juge en Cassation qui au- \ Atin d'lablir dans les Tri-
ra servi coimme Juge pendant bunaux la succession pdriodi-
25) ais au in o in s, don't 8 au que des .luges, le Pouvoir Ex6-
Smomsin comnieJ.ugC en Cassation, culil est auloris6 en cc (ui con-
Sscra iinamovil)le, sous reserve ceirne les premieres nomina-
des dispositions prIvues dans le lions, (fixer A certain .s Juges
. precedent alinea. I des lerines moiins longs que les
I I rinme Ame'ndement terms ci dessus nientionns.,
I'arliclc 109 est mnodif co CoIUnec loi d6rerminera les condi-
In suit : ions dans lesquelles se teront
iI Les imp(%s au profit de I'E- les nolinations. )
lai et des Communes ne peuvent l
itre iMablis que par une loi ). rreiziue amilehnli
it I.es arlicles suivants de la pnri-


Onzinle AlmiiUdeCuelC sec Constitution sont suppri-
L'arlicle 118 est niudifi corn-' i s : ( 90, 91, 92, 93, 95, 104,
Imn suit : I 105, 106, 119. ,,


A ELDORADO
Le Cafe le plus chic do la R6pub, que.
Le meilleur Billard des A.ntills, vous le trouverez 1'Eldorad).
Voua y trouverez aussi la meilleure Bibre
Le, meilleurs Champagnes, de ddliciouses Liqueurs,
Le plus ohic Orthpohonique,
Le famous cocktail OilE THREE 'POUR, et uu patron charmant.
L'ELDORADO .est le reuno'.vous du monde 616gant.
ChAMP n1 MJRs. T6Jhphone : 2037.
PrizxMod4rn d6 iant touts concurrence,
Un visit A ce ch c caf# et on y retourne satisfait.


La Maison

F6lix Lavelaue
1716 RUE DU MAGASIN DE L'ETAT -
A refu les articles suivants :


Articles de mode et de couture. Calottes eon Spfrtj
elie on pieces, Paille de soie et Crinol en pieces; Fie
Gaze pour ch peaux ;Deotelle de soie et de m6tal motifs
de Marine et de C6r6monie. Dentellks valencienns rurta
Articles pour Dames Chapeaux gainiF, Chaussures
genres, Feutres, Brod6s, Formes crinol, B .s de soi, Ev
Autruche toutes fnuincesb, Petits sacs Char.est, n, Halute N
Mourhoir batiste, Srcs & m in perles et cuir.
Articles pour fillettes etlenfants: -. Chapeaux garni J
Esaux satin piqud,Bretelle garoonnetl, Chaussuies toutes
'hausketles il eat cotton.
Articles pour Bdbds : Chaussettes de soie fit et coloa
sures Baby agneau blanc'.
Article's pour homes Gh.mises francaises, Che
0oie, Faux cols, Oravates, Bretelles, JarN tells., Chaulettig
colon, Mouchoira, lames gilettes. "
Articles eligieux :- Chapelets oen crystal et nacre,
Images, etc.
Specialitds Pharmaceutiques]-- Histogdnol gros et
Nourry. Glob o Urodonal.
Articles pour Cadeaux- Coupes, Vases, Sujets art
ARTICLES DIVERS Vion en caisse, extraits pour liqu1
chons, Douches Email, avec accessoaires. -
PAREUMERIE PAlet et Savons Dentifrices Botot, Pod
ramy, Eau de Cologne de Botot, Pommade Moellb de Beuft4
Lotions etc.
Une visit a la Maison FMlix LAVELANET s'iM
1716 Rue du Magasin de I'Etat 1




Colombian SteamnshI

Company Inc.
Le steamer Baracoa venant directement
lew York, est attend A Port-au-Prince Ie III
vembre courant. 11 repartira le mime jour p
Petit-Goave, Miragoane, Gayes et Jacmel,
route pour les ports de la Colombie prenast
et passagers.
Port au prince, le 1! lovembreI 1927
Colombian Steamship Company ne.


Gebara & Co,Age





L6once Qualo & I


Papiers points supdriW

Fabrication francas

Tondeuses pour dames

autres articles pour coiffeq.


ii


-V '
"n
. y,


- DERMATOSEfG

Le ENNEN, proo6d6 solontl fiqua
pourfoel~ er los eifeits doela barb.
La CR2iME & raser MENNEN vous p
douce:etlrafraichissarite barbe d l .I
elle prend contact avec'votre rasoir.
Usez doe beaucoup deau-chaude ou
re ou tendre.lAcbeli. 1 g'g, s be rayd d
vente partout. H
Apr&s la barbs d6licieusc-Ile i sumoe;
pour La peau, enleve le luieant' de Ia I .L1
chit et gu6ritlesa petites coupures et lesm,
pidement absorbee. Sans grai8se. Copies0
tbe, portatil par lea trousses do voyWJ1R
wrf soer, riean no peut soe rpandre.


I


.11- 'L ~r I I LIIIIIeiii _


~IL~c-- ---~----~ ~- -- -`-- ~~-~--- I--~'"-~"rl


- -------~


111 111~--


-- Im-


__ ___ ~


- -I


V


INNEAVNI"




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs