Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04613
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 11-15-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04613

Full Text






S


Climont MAGahORIR
DIRECTEUR
SRue AmbricaiCe, 1358

SILEPHONE No 2242





t e ANNE N 6250
;, mme ANNIEE N 6250


PORT-AU-PRINCE ( HAITI)


MARDI 15 NOVEMBRE 1927


Instruotlv@S.. .- ---- ----


lstructivoe...


- o --9G--
0le Commerce,

Sroi du Monde
i**----*


IPort-au--Pri ncien ne


1339 Rue duI Centre, angle d
Aujourd'li;, le Commerce qui s3nt s6dentaire,; et e:iln en face les Bureaux dIn S
r6neeu mailre souverain par les grossiers qui se ch:r .
lela Iterre. C'est lui qui ap- gent du commerce d-itbporta. Maison s occupant exclusively
rte A I'iidividii richesse et lion et vont chercher les mar- trouvcrez les verres el les mon
heur, Ini .aussi qut pro- chandises au loin; cest a ces son.
,rqqux Etals leur prosperi- derniers qu'etait rdserv6 le VENTE EN GROS E
uefe'tlr puissance. Fort sou- plus bel avenir. En attendant, Nous atirons 'att i
nt pour proleger le Com-, cc south les merciers qui com- LeN s alrescritios de verres cvl
ce de leurs nationaux, les mencent A dire leW vrais nrgc Leuveit tre exp deverres en de
y nernements n'h 6 sitent giants: ils ne tardent pas peuventre excu sen de
olt d6clancher les guer- quitter les boutiques dtroiles .
Ades millions d'hommes et sombres, aux tedttres gril-
tretuent. 1es avec dtalage sur la rue-' des complots pour rendre vile
Ph6niciens out 1 les commecertainssubsistent (n- la monnaie precieuse..,) le
tres du Monde par leur core dans les vieilles villes- I eureusement q u e nos
mmerce; c'est son Comrn- pour s'etablir au large, dai s commer'ants actuels ne sont il
rce q u i a procured A la les plus beaux (quarliers. point imbus de ces principles pa
tde- Brelagne l occasion La vie d'elors reposait sur pervers... Ou irions nous, pa
ir sa formidable puis- I'association: les commer. sans cela, grands Dieux .. dc
maritime. ants se conslituaient en agil- de
des causes de la guerre des ): Cest ce qui advint a te
t4 est. sans contesle, Paris d6s 1137 -- date o6 ils Dans loe Ambassades mc
teoprovocante parole de etaient peu nombreux enco-
ereur d'Allemagne: re -- puisqu'en 1300, ils ne Sous cette rubrique Le d
b0otreavenirest sur I'eau i comptaient quel50membres. Figaro)),dans son edition du
a*i-dire que la prosperity C'dtait aussi I'6poque oo ils 23 0 tobre, public la note L'
ilsm.andcurde I'Empire re- s'organisaient en Allen:igane suivante:
sur son expansion et en Flandre ( non pas comin- l Ex. le colonel Nemours,
rciale et le developpe- me des concurrents avides de M nistre ('Haili. vice-prsi--
oenrapporl, de sa puis- s'enrichir auxd6pens les uns dent de la Socit des Nations, M
minliire maritime. desautres, mais come des delegie d'leali au ('oigrds g
S Elats- Unis enfin ne contlrres animus de s.-nti- de la Sociele (lchlimie indus ,vl
nt leur etonnante pros- ments r6ciproqutes d'dquite et ielle, a pris la parole au ban te
aliona'e qu A la prodi-, de bienveillance ). De cette quet oflert le 19 Octobre, au cc
jivitl qu ilsdplientn tagon, le product estampille Cercle Interalli6 par le Presi-
endre sur tout lUni- par la corporation pouvait dent de la Societe et Mme ~l
eaux deleur Coni- Atre acheld de conflance. Mais Donat Agache. 11 a indiqu4 et
fgt S'ils s'atlirent les ja- celtte m6daille avail son re- que son pays, pays agricole p'
W et si gro,,dent cI.n- vers. Une pareille organisa- mais (lot l'industrie prend 1
kneux des revendications et lion amenele monopoly avec de plus en plus d'extension, M
do coleres, c'est dabord A tous ses abus. Le monopole, Iattache un grand interdt au go
Ousedeleurs richesses et de en ellet, c'est ce qui caracte- dcveloppement de la Chimie A
rpuissancc commercials. rise essentiellement les o han- industrielle. II a tenu a saluer to
Btoul nie dole, en voyant ses,, ou socieles de transports la grand memoire de Marce- v(
lpret1 avec ilquelle les peu- par eau. En France, elles s'or- ln Berlhelot et A rappeler le
entend(cit defendre les ganisent du XIe au XIP s:6- ue "c'est 1'dlernel honneur Vi
contre Ics aulres, leurs cle : ( La merchandise de les savants tranuais d'avoir
Is commcrciaux et les I'cau de P)ais et la ((hanse voulu meltre au service (cI
imons que traversenti a de Rouen ) sont les plus ce-' I'Htmanit6 ilune science don't L
hlle heure les rela I ions com 16bres: elles finisserit par ac- ils ne pretendeot developer
Striales des nations des caplrer la navigation de 11 (qie les bientai ants ellets."
.xMondes,quc le prochain Seine et la question de ia Ii --
tlsera avanlt (oultcclose, herl6 de navigation lut, an
jffaire (de i4 mmoi'ces. XIVe siecle,dtune brAlanil i.c- A LASCAcOBAS
ClKCommerce est done roi tualild. Ces privil, _,s lurent 1 r .1 e c
onde.Mais ( ui en a eu le ad (ou cis en 1461. Ce n'tait Mercredi derier,a en lieu, CI
iier 'idec? comment na- rien pourtant A c6t6 de la au cimetiere de Lascaholas I d'
1l? Voici: hanse de Londres qui rassemn une c6ermonie fundbre a I'is v
I blait pour le commerce des sue de laquelle a did inaugu- Pr
AnA debut d(u Moyen-Age, lines d'Angleteire les mar-. re la inuvellc grande croix p
-A-dire vers I an 987, cha- chands fla m a nd s A qui se crigde par I'Administration de
corps dc metier n'avait le joignirent b ienlt6 ceux de Communale.
it de venire que ce qu'il Champagne, de Normandie et Le cure, le Pere Crdasli r
.uisait. I idee de I'inter- d'lle de France, bourgeois a prononc6, avant de proce-
iaire enIre le producteur des a villes de loi ) c'est- der A la benediction d'elo- A
le consormmateur nktail A-dire celles ou les drapiers quentes parole; centre les N
Ptadrriisc.Le gain, tail en re- avaient le minme rglement-- pratiques superstilieuses. II y vi
tdiant ce qu'il achetait.6tait et qui comnreniient Gand et avail foule au cimetiere. le
ir6 comnme ill6gitime Lille lusqu a Troyes, Paris et Au co'irant du mois pro la
l4gique. Peu A peu, d'au- Chartres. chain, aura lieu l'inaugura s
SO conceptions se fir e n I Ces riches marchands sont lion du nouveau Calvaire de I
r 9ous I'influence du be- loin du petit colporteur, de Lascahobas. La statue d(I d
1. Et Ion reconnut aux I'humble mercer des origi- Christ a td achet6e par le Ma
t1"tcers de mnerx mar- nes. Comme tels, ils ne tar- gistrat Communal, Mr Josepl d
6a0dives ie droit de ven- dent pas a exciter la jalousie. Guiteau,qui en a faith don A Ia
o teespece d'objets, mais Ou les accuse de vou oir ecra Commune. I a
fft fense express de rien ser par leur luxe tous ceux
hb'iquer. On possede enco- qui les environment, de met-
le d)it) d'un mercier du Ire en pratique les moyens -
yC-Agequi, dansunesor- deshonnetcs, de pratiquerla SEN SATI
de paradeenumire au pu- falsification... L'Eglise tonnait
lous les objets qu'il met en chaire contre les mar-
ete: c'est un veritable chands pen scrupuleux..: a Le Habillez vous
o I of trouve tout ce chanvre et la filasse, qui s'a- trouverez un assort
A necessaire au menage chetent au poids, sont depo- glais faith et fournis
la toilette, ss toute ure nuit sur la terre omplets cusimir a
ne vinit d'ailleurs bien humide afin de Ics rendre talons du mime tis
islingucer le petit col- plus lourds. Le. marchands Dt ill blanc suI'ier
1aibu'l nt qui va de d'elofle rattrapent sur la plm beach lait (
en porle ,vec de menus bure ce qu'ils p.rdent sur r1e- ATSFAi''TI
's eiuploi courant ou carlate; is ont une aune pour ., ,SA'USFA
"rch'nises de boUcie, vendte et un aunee por E M
lntable cor mer.Lanlt pos- acheter. Is nc mcttent ieurs E o /1
Soutique surruc.detix- articles eu ltalag que dlans
mes se divisbrenti ern' les -rhes obdcures afin de Ma
ii g ,classes: Ies m ins' Iromper ,lc public sur leur 305 Iu<
^ _qu on Jppelafl ekpes- quality. Ltes~crangeurs, les or- P r P harn
t~n' 'regralliers c, puis fevres, don't le grand point de Pr de a
teos propcment dits Paris est cuvert, ourdissent | I


Ce a iue des Miracles,
Service Technique.
ment d'Optique el oi' vous
lures dont vous avez be

1 EN DETAIL.
nveillaiie des occulisles
indriques on prismaliques
ou trois setnaines.


On pro cdera ientot 6ga
mcnlt ai d(el)acement u
arche, Ie terrain sur sequel
est situeayant 6t6 rxclam=
r la Gendarmerie pour la
instruction des Casernes et
la prison.
On en profilcra pour appor
r an March6 des amenagc
ents pratiques.


IH6tel do Ville
de o iragoAne
4w. a- -I
M. Emmanuel Saint-Victor,
agistrat Communal tie Mira-
,ane, nous a aimablement en
)y6 une photographic de I'116-
I de Ville de sa Commune,
mnpletement achev6.
C'est un coquet edifice a un
age, construit en ciment arnit
reconvert de sluc. La facade
r6sente un aspect agr6able et
6gant.
Nous remercions vivement le
agistrat Communal de Mira-
)iiie pour sa dlticate attention
notre 6gard et nouts le feli'I-
ns ainsi que son Conseil d'a-
)ir rdalise Ie project ( de doler
ur Coniiiune d'un llt11l de
ille.


e Secr6taire d'&tat de
I'Int6rIeur est reutr6
de sa tourn6e d'ins-
p section.

Le 2 novemlbre courant M.
l'irles Foinmbrun, Secritaire
Etat de fI'lntrieur et des Tra-
aux Publics. laissait Port-au-
rince, pour une tournee (dins-
ection dans les I) partements
e l'Arlibonite, du Nord-Ouest
du Nord.
Le Secretaire d'Etat qui se
Indit a St-M:rc, aux Gonal'ves,
Port-de-Paix, au Cap-Haltien,
Ouanamin.he, A St-Louis du
ord,A Fol-Libertl,ALimnonade,
isita,dan.> ces difldreutesvilles,
es Casernes et les Bureaux de
i Gendarmerie, les Prisons et
enquit minitieusement de la
iarche des divers Services re-
evant des Ddpartements qu'il
irige.
Rentrant de celte tournde
'inspection qui a dur6 13 jours,
I. Fombrun est arriv A Port-
u-Prince, dimanche soir.



ONNEL'

chez N ICO LAS vous y
iment de Lon Casimir an-
au prix or S 16,00.
iltetfournis ave: deux pan-
su' Prix $ 20,00.
,.ir 1 ix or 5,0).
et fournis or 12,)0 or 10,00
ON GARANTIE.

. Nicolas


rchnund Tailleur
e des Miracles 305
iacie Notre-Dame.


Mort de

M.Siciliano

Encore une ainable ct distin-
guce persmnialiCl de lai oci"t"
porl-atti-princienne qui vient de
flier, en effet, c'est avec une
bien p(enible surprise qxe nous
ipprimes la mort de M. Harlht%-
lemy Siciliano survenue A S) Ii.
1/2 du malmn.
Le (funit, (que caracrisaienit
les maniires les plus avenantes,
laisse de profon(ds regrets par-
min ses nombreux antis.
Les fundrailles auront lieu ce
malin A 8 heures en 1'hglise du
S:icrd-C(ur de Turgeau.
Nous pr6sentons nos sinccres
condolances A sa famille si
cruellement eprouvee et a la
Maison Rob lAn don't il 6tait le
lProcurateur depu's de nombreu
ses annees.


- -- --I


liref ILI...


... a vu, dimanclie, a la n esse
tde 1 hliurcs, Ai St. AAnne, in
brave lhomnie I vm t lail ( vInu
laire ses devotions. malgr(' son
grand ,casque et I'obscurilt qui
rignait encore, il avail mis de
grosses lunettes noires ipoinr al-
tenuer, sans doe. la clarle du
beau clair de luie.
Le honlio(nie avait, A n'en
pas douler, des veux de Iv nx ef
c'est piourtqLoi il avilt soinl de
les voiler, sous ses It.lellttcs l()-
res, conlre la lueur dt la tline ct
la lumierej des lamipes electri-
ques.


INCENDIE "
Avant-hier, vers Ics :3 i. 1 2 ... a vu, dimainche, vers les t;
de I'apres-midi, soudain, dans lieures 1 2 du malin, rue Saint-
les quarters de la Place de la lionor6, vne conmmiere heler tin
Calhcdrale tout enveloppes du marchand de viaiide. Celui-ci
silence dominical, un incend(lie accourut aussit(It son a)ppel.
jeta 1'emoi. Mais I dame avait I'embarras
Le feu, en effet, venait d'ecla- du choix et pour cause : la som-
ter dans la maison en natconne- me d(ont elle disposal )pour se
rie situde A I'angle Est des rues payer un copieux mnieliu dolini-
du Peuple et des Fronls-Forls, nical n',tait pas bicn r on d e.
appartenant A Mine Justin Lh.- L'lommnie, fatliguti6 d'ale nre, lui
rnsson. L'appairltement dans lIc- I eln lit ia reiar(qiue. Madame se
qtiel le Ilau )prit naissancc etait fAcha. 11 y cut dchalige deI ros
occupy par une boutique de mots. On en vint presquaux
quincaillerie et de comestibles mains. Rots et gigots etalkrent,
qui est une succursale de la dans la rue, la pourpre deleurs
mason de commerce de M. chairs. Au course de la bagarre,
ToulTie Saoud. Toutes les ponies I'acheteuse reut une i glratu-
Mtaient fermdes. gnure eausee par la toile metal-
Les Pompiers vite alertis ar- lique du couvercle. La sctne d(Ie-
rivorcnt aussitit sur lcs lieux. vint des plus tumullueuses el,
Diriges avec une belle activity naturellement, ce qui devaitad-
et un sang-lroid remarquable veir, advent : un gendarme ap-
par le Fire-Marshall, le Cai)i- part et lout ce beati iionde,
taine Stell et M. Georges Elie, viande, home et fcmmie )pri-
Assistant en Chtf, les (.ihemises rent le chemin dui Poste.
Rouges purent vile circonscrire *
I'micendie. Toutes les inarchan- ... ,,i, cha,, oui, .i l i t,'
dishes A I'intnrieur de la maisoni d.i v liVsi ,aie I ljo, iale wl
ont brulk,. I.immeuble lui-m- scene charmanle. ille gentLll
mme n'a sub que peu ie d(m- (Iem,oiselle,em1l)loyee d'ue Man-
Iliges. SOIl te (ICommerce, saIs st sn-
*o cr d(s ctcgards indiscrels lds
Assurez-Nous coiltre accident p i ssanls et du m;uiiv:as ... til.
A la : ((General Accident lire Cl ei)lItiC SOil ten1 s ;) c) ,n li.( r
Life Assurance Corporalion 1.i- m plo l e )itt l)C *i, 1(' I) ,r
milted.-- Vve. '. Hermiiighai n, ,nI sC(ilailiI elhgantl el l1 Inlli.
Agent (Gin ral pour Ilaiti. I.ts ,talx :LininLuirux s(A siervn tii
. ...... .. . (1 odle le' sih llVi s poi r se |i>m -
Ces~l Ic )Dr H ilispa:nwjh ,ilm remnilace Icr A' distance. El. A, ;in mOV\nI de
Ic )r Cumberland 'omI1me (:11Co I'ind x sur Iles so i IlsI di II .IInl
seillerFiallcier-Re 'e 4ei ur G1i- 'l os, (dtl e ile it l sltr It (S(tr Ir I,
CI io'unt doigl Ia I'om ,cille )Il hn1:li1t
Comme l'annonait uine d'- I ls iclus lendies.ciscloss
.-A-1-.. .1 I. I ........ \I .S ...... l s t (l S.


pecnle de la i ttel 1-1' A .i.u-
ciati,)n ranismise par la All Ame-
rica Cables et que nous avoyis
pubhee dans notre edition dlu 11
novemnbire courant, le Il)r \V.
Cumberland, cier etl eceveur Ged4ral en Hai-
ti, sera envoy au Nicaragua
par le )epartement d'E(tat pour
r6organiser les finances de ce
Pays et r6aliserles projes d'em-
prunts ambricains. C est le Dr
Arthur C. Milispaugh qui rem
place ici le Dr Cumberland com-
me Conseiller Financier-Rece-
veur Gdndral.
Le nouveau Conseiller Finan-
cier est nd A Augusta, Etat de
Michigan, le ler mars 1883. 11
est done Agd de 44 ans. 11 ac-
quit son dipl6ime de Docteur en
Philosophic en 1916 et il tut
Professeur de Sciences politi-
ques de 1916 A 1918. De 1920 A
1922, il occupa, au D6partement
d'Etat, dans'les Services du Com-
merce stranger et des Pktroles.
les functions de Conseiller. II
Jut, au course de cette m6me an-
nee 1922 envoy en Perse corn-
me Administrateur des Fin:.n-
ces de ce Royaume, il occupa
cette charge jusqu'en 1927.
Avis dc, .dpart
Les depeches pour New-Y.
et I're.urope ( via New York
direct ) par le steamer An-
con)) seront termees merciedi
16 Novembre courant.
Porl-aui-Prirce, le 11 No-
vemibre 1927.


Sl PlOPOSD IEII IOlilliN
Le tirage de la L olrie N\'o-
tre-Dame )) organuisde par le
Conseil de Fab)rique pi)or I'ac-
quisition d'uln maitre mltel n
marbre destiny i l Ia aCalhied r I
n'au pas pu avoir lieu diiimanicle
lernier, 13 Novemibre, cominme
c'6tait announce et arret. La
cause provient (lu rclard( mis
par certaines personnel A fair
es r6glements n6cessaires.
11 est, peut-htre, utile de rap-
peler aux Agents, (delenteurs de
fonds provenant de la vente (Ies
billets et aussi aux acheteurs
qui n ont pay les billets achetes
que cette Loterie est autorisbe
conform6ment A la loi qui r1-
glemente ces organizations et
que, par consequent, les orga-
nisateurs pourront avoir contre
eux tous les recours l6gaux.

Un anniversaire
Aujourd'hui, 15 Novembre, est
le 20e anniversaire de la mort
de Justin Lherisson, awiciaIn pr,(
lesseur ani lvcec NI.Vit ii., a I-
6ien direcdteur (iL S(0)i, auteur
des paroles ( de iioltr llyixie
National, Ia Ih'ssalinic'nne.
A I'occasion de cel anniiver-
saire, une messe de requiem
sera chantbe, samedi prochain,
19 novembre A6 (heures 1/2 du
matin, A la Cath6drale.
/


II n'y a pas d'isolement pour
qui sait prendre sa place dans
l'harmonie unive' selle et ou-
vrir son Ame A routes les im-
pressions de cetle harmonie.
Maurice de GUERIN


_~ II








LE MATIN 15 Novembre 1927


faisant en ;: heures 20 minutes
DEINIElES NOUVEL.mLESI:2in
les (600 miles qui s6parent Sel-
o frige Field Detroit, de Mitchell
I EL' TR 1 P AN GEI Field. Lindberg s'est arrlt, un
DE L T ANGER. moment Teterboro New-Jer-
sey pour voir l'6tat de son fa-
.--- meux transallantique ( Esprit
de Saint Louis )).
WASHINGTON Le second
PAll CABLE FR A,\N(AIS Sijinailure dui Iraili' assistant des Posies, Irving Glo-
franeo-yvoijoslave ver, laissera Washington pour'
Iii;atiiiirlii n i i iniiinel reliant PARIS- Le Irait6 iranco-you IHavana afin de conltrer avec le
w-aU1rk i .hirsen(il.y goslavc a Wte sign A 17 heures. gouvernemenent de Cuba sur le


du Soldal lulconu.230 dripeii
des regiments (dissous s'inclint'
rent devant le Il6ros liiconniu e
presence du Pr6sident de la 1HW
pul)lique et les membres du gol
verneminent. Dans les (dparte
ments, les colonies fran'.uiscs c
A I'etranger l''ainiversaire de ia'
misticc fut c6lhbrm avec recueil
lenieniit clterveur. Le \vion d,
l'Armnistice ful replace au carre-
four de l ethondes cin presencee
du mardchal Foch.,


iLes journaux ne comprennent prolet d'extension en Ainmriqii
pas Iemotion de certain jour- du Sud et du Centre de la poset
naux rangers au sujet de ce a6rienne opdrant entire Key
Iraile qui est une g a r a n t i e West, Cuba et les Antilles.
pour la paix dans les Balkans


NvIWV-Y(OIlK- L. ( Hollalhnd
Tunnel qui, pIssnl .sous la i-
ville di New-Yorlk i .lI esey Cily
a 1t1' iniiigurel hier aprn'es-midii
tur dei's Ct'eIIImoes aI I ooIme
lrcelt' dIans Manlhattalln Canal
1'2e et PIrevosts Streets a .l'r'scy
City. Ilien que la (irculatioli
i'ail (etc ouverte atux voitures
qu':'i minuit, des ceiitiines d'a u-
tomob)liles Iranchiireni Ie tunnel
pi. n al ilt I'alpri's-in(li lrianspo)r-
talt (l ins Ics lu( It\ sns les nl ota-
b illi s l s 4 l, leux lils p. lticli-
p),,nt lnux ci .r'.lil iin ic.:. (|it comn -
uncIii nrcinl fl 2 l tCU' ,IT s :)() :' .I lr-
St v (.i 1 v 'N t ( -'i :1 3 I li,.' ., t 11-
hih l' l n.
Interdiction de
journaux alsaciens
1 IAW I x -m c,,,istl l i('s. 1 ini-
Il i. ( ,i s in t i! ei A ls cl' Ics
joiln i lti\ ( \V aillrl'itl,, ",/iiku nll,
et \'V)lksiimI e c .
Une cont6rence de pro-
ducteurs de sucre
I' \1h IsN -- i.: coiflt'ri'tice des
prill ilip l\ i l i 'u i st-
ll t' I ;lll lll t l ; I S It Cl ( 11)1ba
1 ir 1 c o ll t & .1 ,lio n ,l -, | riif t ( i-
i);ll h (l \ |>o r l i ;.tt 'tll' I s,11'1 t\tl '
S; ,'I 111 In l iiiil 1d -., i l p'',i k
(lt l; prmi tl ( i r l de l l l

L'imbi oglio chinois
recomni"ience
Si l \N(,1 .\! L .:, ,.:ll (I I iu
hl I, *'hi Int !, lI 1 i n' i(iit c ;iit

| ; ( t 1S(' 1 [Il I IC)I! lL (1 l' "


U n l1i!'1,',C Smi sll, > l ei i ()vmi n I s


sohlc libl-resc lc lldllcr d iillcr('I
C t Ill l it, us t ell' r iiiml" l,




NI l ( l. l lF I1) I X ('0! mi





(It' ; l i t' i i ll r t' I i l t' r iii-
(t' s 'it islg I' l l > i 'ila6roli i'or

( e l i ce 4ll ;1 p1ti \.;plls ; I 1,i %
sIold it I ,iiiV tI e | ileC r i uk in'-
di tc rroitser lvt o it ai i, i;tio' yI





hit ll) | ii il It' lsairt ut' I' \rinmmi ci-
CC. I )' li IiiiTlli t' cic tc o nies
CiViles c rl igicuI nS O cs tll L o-
nouvI 1 1iii rrlcen Pn coAivraInt 10 1




g hll' tt's i tuP lt's la listan.'c.e




(Iv t ii hIii l C i ic I c I .'1 lS o iiic

( nitit 11 ll ii ilt'( s1 l 1 I' A iN dtll li
,'li t 'i ',i il i I )i"'ii ll iI ILiicr tio s


\\.V\! l I (pop) l .c)I lrnii-
cll'i C (ooliil:4l I (lpt)OSc ullie ic,, '
ie is e' l lctii's ti nl i i )cli)t i .
Ia "ii- aiinnvi asti (iii i', (I'' ii i -l





linglti l ai .i a rl'lii cli a \a de'l
Ic i nil lt' Ire ialtis e l ,ual us ()ll



Ian ls aUvcc l t Ii 'I si (r c:iinIs
de
nia' au ll age ah niri(aivis d
Ila gucrr'e ( tinvin(t It Ierrisih i l
C)ol i( g sesi loii(' l (il a'1 dt lo


e ,lMine i tn itIW a dl'pons ill' t
ls lt'i e l hi )nla ( ,',e l" l ina t
tnts iirvec tlusieurs eti niliits
de arson' Ivis pour rendre alni m
ricai e e n i i i


New-York a comninmore' I'ai
niversaire de I'Armistice hier ei
arrtlant pendani 2 minutes touw
les rouages de sa proligieuse a(
tivitk, rite qui a ele ol.crve chl
que alnne A la mnme date de
puis la cessation du conflict inmo
dial, dtll y ;>a ains.
PARIlS-Au course d'unn dinoi
vante cetrcmonie sur li tomi)


M( SCOUL -La decision du co
mil,', central du parti colm1u-
iiist' de p)relldre tes mesUIres se'
'vres centre les membres de
I opposition fail pr6voir I'exl)ul-
sion du [1airli commnnunisle de
tous les chefs de I'opposition et
It' leurs partisans.
Les r6surrections
de l'Antlquit6,
1.\lk;EL()NE- Le prolesseur
lBosch, de l'Universit( de Barce c
lone, membre de la commission
international qui vient fair
lill e nqut sur les fouilles de
(ilozel,cst renWre A Barcelone. I1I
i d&clari' que la commission fe-
rait probablement son rapport
au congress d'anthropologie A Pal
ris en Decembrc. Le professeur
Bosch a refuse de commenter
les travaux de cette commission
qui donnera vraisemblal)lement
son avis sur le nouvel alphabet
qui aurait ,tW decouvert, mais
on croit A Barcelone que le pro-
tlsseur est convaincu de l'au-
thcnlticilt des objets d6cou-
verts.

Petites
i.


Nouvelles
BERLIN- l)ans ses commen-
tiires au sujet du trail franco-
yougoslave, la press en recon-
nail gen6ialemnent lai porl6e pa-
cilique.
CASSEL- A la suite d'un con
flit de salaires duns l'induslrie
des tabacs, les organlisations pa-
tronales dUcid6rent le lock out
(qui all'ectc 20.000 ouvriers.
lhCAREs'r L'agence Radow
public des documents otlliciels
relalits A la renoncialion au ltr6
ne du prince Car'ol. *
MOscoL u-- La press public
une comlnunication du comite
central ordonnant A l'organisa-
tion de dissoudre par la force
toute reunion illdgale.
BIZERI'E- Le roi d'Espagne,
quiltantl es eaux tunisiennes, a
remerci6 le Bey de Tunis du
chaleureux accueil qui lui a Wle
r6serve.
I11A.B L I 1 es nmissaires Ben-
'I ,I i r r oroi nt ici t I'accepta-
tion des conditions de libera-
tion des tillettes Arnaud.
PAl SANS FIL
BERLIN-- L'hvdroplane alle-
imand 1) 1120 a 6it compilhe-
ment birise dans un choc dans le
port de Hoti a. L'6quipage est
saul.
MIr'cEL FIEI. (New-York) -
Le colonel (;harles A. Lindberg


UNITED PRESS ASSOCIATION
.VIA ALL AMERICA
MEXICO,13- A une r6union,
des anti-rbl1ectionnistes de la
capital les noms de nouveaux
candidates prdsidentiels sorliront
prochainernent d'apris le senti-
ment universel.Parmi les candi-
dais possibles sont : Louis Ca-
brera, Jose Vasconcelos, Doc-
teur Francisco Visquez Gomes.
il v a des indications que le can
tdiIat choisi sera un civil et noni
un militaire.
MEXICO,14.- Une tentative
pour assassiner Obregon diman
che apres-nmidi a behou6. D,.ux
bomnbes ont 6le lancdes centre
son automol)ile ; la police a
poursuivi les aulteurs dains le
voisinage de I'ambassade des
Etats-Unis, a bles$6 2 ct caplure
3. L'attentat a el6 execut& deux
hcures apres I'a'rvrie e de Ore
gon de Guadalajara ; Obregon a
6tW 16g6rement blessed iA la lace.
La voiture a We mise en pieces.
Olregon a assist, un moment
apres, i la course de taureaux.
Une des personnes arretees pour
l'atteitat centre Obregon sap-
pelle Francisco Olivera ; les 2
autres gravement bl)less6es n'onI
pu 'tre identities. On rect~lie
que seul un des auteurs a Wtl ar
rMl Les autres noms des au-
teurs de I'attentat sont : Lan-
brelo Ruiz, Antonio Tirado. Les
deux autres sont bless6s A la te-
te et aux intestins. Ils n'ont pas
25 arns.


et dans i Aduriatque.
I'oiir 11111' nouiiv le raIl ersie
ahrieine du Pacilique
SAN FRANCISCO-Malgrt la
menace de tempdte au-dessus de
1'()caian Pacitique, le capitaine
A. Giles, aviateur anglais, a conl
1 tinu ses preparatils cesoir Ipour
son (depart domain imatin pour
I Ionolulu,premiire tape de son
vol de 12.001) miles jusqu'en
Nouvelle ZClamde. Le capi)itaine
(Giles a appris la nouvelle des
teinimptes qui l'attendent mais a
declarh6 qu'elle ne modilierrit
)as sa decision du moins pas
avant d'avoir consullt6 persoln-
nellement les directeurs (du IBu-
reau in6t'orologique. II pense
q(ue la teiniple n'est que passa-
geLre et qu'elle sera sans doute
dissipe (quand il prendra son
vol.
Pour la protection de
la D616gation sovi6ti-
que A Gen6ve
GE(NEVE--Des agents de p)o-
lice seronit s)ecialement (tda-
t lies )our l)rotegcr les l0616gues
sovie tiques 'i la )pochaine ( on-
It'rence (l I)sarniemenit Celte
decision a lt16 p)ise car un noim
bri considerable de r usses du
rgimie itsariste sont en Suisse el
les autoltils lielvetiques ne veu
lent i)as qu'une nouvelle atlliire
Vorovsky se reproduise.L.a Rus-
sic sovielique a fail coniiaitre
;in secrrlariat de la S. I). N.
qui'ell, participerait aux n igocia
on Rsse rouges.
En Russie rouge


S I I


' Accident dela route A
Notre Correspondant de Canail-' 1)is
Ieon nos (iteri: vers les 1 La Direction du Service
heures du martin, un grave acci- ali re
dent d'automobile se produisit rappelei A ses abonn6s que 12
sur la route des Cayes A Ca- dernier d6lai pour le paie-
vaillon. Un camion A passages, ment de la taxe des mois d'Oc-
le "(Ya vole ,), appai tenant A M. obre -Novembre 1927 doit
Michel Rousseau, habitint 'a- expirer le 15 de ce mois.
vaillon, se rendait de celle ville 1 Pass6 cette date, tous les
aux Caves. Arrivec au lieudit abonn6s retardatairesdont les
( .aurent ,, la voiture esl tom- prises seraient conp6es pour
bWe dans un trou assez prolond dette,devront payer i'amende
qui se Irouve en cet endroit. de onz gourdes r6vue al
i Le propri1aire du camion, e onze goprar
Rousseau, qui Mtait au volantet les r6glements pour lerdtablis
son aide, M. Faubert Bapliste, sement de la connection.
assis prcs de lui. furent assez 1 ort-a-Prince, le 12 No-
gri6vement blesses. IIs ont tW vembre 1927
transports aux C a yes ou les LA DIRECTION
sons necessaires leur ont Wth
prodigubs. _____-
Assurez-vous centre accidents
A la : GENERAL ACCIDENT FIRE&
LIFE ASSUlt.ANCE CORIOIiATION Ll- ..
MITED.- V-I F. BIERMINGHAM,
I Agent Gendra I pour Haiti. I Un l s de lI
1 I aIt


EISEIGNES ELECTRIQIES
Votre 6tablissement attirera
I'allenti.n des p)assants nuit
( t jour si VOuIS avez ine en-
scigne lcctriquie.
1 a Compagnie ld'Eclairage
Elcctrique vient d'oblenir l'a-
gence de la mason ((Federalo
don't la sp6cialit6 est la Ia-
brication de ccs cuseigncs qui
lisibles le jour, sont lumineu.
ses In nuit. Vous pourrez des
mainleicnat vois adresser au
1)bureau de la Compagnie pour
toils renscignelincllts conccr-
nant I'cnscigne que vous avcz
en vuc.
--.- ---



Une d6p~che fun6bre reVue,
hier martin, announce la morl,
surveuue A Paris, 'dimanche
soir, de Mine Edouard Supplice.
Aux families 6prouv6es par ce
deuil, particulierement A Me.
Constantin Benoit don't la d6-
funtile lait la soeur, nous en-
voyons nos bien sinceres con-
doliances.


POUR L.ar
Tandis que les r
pilatoires ordina
enlever les poils au
sur/acc de la pean j
mene la racing am.
l'dpiderme. Le Taky
me douce et parfou
plique aussi facile
crime de toilette.-i
qu'd I'elendre au fawr
re qu'iI sort du lag
quelques instants-i
disparalt come pA
Le GIRAA DM
206 208.ue Tray.


d'un chaussant parfak
'XQUIS, chaussant just, le Bas


- "-Hoieproo, mabrique a un seui
tissage ne pre.snte aucune faute. La
maille soyeuse et lustrie suit chaque
ligne et contour et amincit la cheville.
Outre sa quality d'il-gance le Bas
"fioleproof," liger, charmant, dure
plus longtemps que la fabrication cou-
rante. Le enforcement special i la
pointe et au talon (une invention
brevetie de "Holeproof) donne de la
durie lI oi la plupart des autres bas
s'usent rapidement.
De prix modiri, le Bas "Holeproof"
offre le maximum de beauty avec le
maximum d'iconomie. Exigez la
marque de fabrique sur chaque paire
que vous achetez.
En vente dams tous les bons migasi s.


Bas AVffo/roO
olproof lolu.ly C. o m ilwlkee, Wil.. w I. A.
S% n.ia d'xzpricace dnsM la fit& ddon debo


I ---





A Public PORT-AU-PRIN(



Prochaine arrive d'une Grande ir

d'artistes espagnolsqui ontdeja

sur les Grands Thea6tres d'E


et de l'Amerique.


PENDANT qu'une HAUSSE SEI.


PARTOUT et SUR TOUT




1Ie aud IagaSiin lail IaiI


140 pieces de toile composees de. ra:

couleur, voile, demi-deuil, voile pe

voile a fleuirs, ponge coulew, P0

demi-deuil, crepon soyeux a fleurs,

Gourde 1.20 1'aune

LE GRAND MAGASIN

206-208, Rue Traversiere. 906


_ -- 1. -- --


I r ,


II '


III - r -- _


gi


PAUL M ORAND
isilera Port aiu Prince
M. Paul Morand, le romiancier
parisien en renom qui a dcjia
apport6 'i lai littlrature fra)n aise
des (euvres trhs apprkcies tels
que : ( Tendfres Stocks )), Fer-
mi la Nuit)), ((Feri6n le Jour )),
3 voluIme de Nouvelles savou-
reuses, ecrit actuellemneut un
grand roman don't diverse sce-
nes scront sites chez nous,
en llaiti.
Aussi pour se procurer des
details exacts et avoir des isn-
pressions justes pour les scenes
qu'il va center, M. Morand fait,
commnejadis Pierre Loti, il bou-
cle ses valises et vient vivre
chcz nous.
L'6crivain, que Mme Morand
accompagne dans son voyage,
arrivera A' Port-au-Prince vers
le ler dkcemibre prochain.
En outre des 3 volumes de
Nouvelles quc nous avons cil6s
plus haul, Paul Morand est I'au-
teur de tiois glands romans :
a( Le Boudda vivant n, ( Irene et
Lewis )) et (, Rien que la Terre .





Parisiana
CE SOIR
Le Fils de 1A Nult
3e e|)isode
Enitre : 0,50.


Avis
En vciIu de 'a Loi du 6 jui !el
1127, LAN TIONALE, Fibrique
de (igaiett( s (t Tabac, a 6:6 mi r
en deo, ure de suipendre sa lolt-
rie organisde in deuiUme sdrie.
Tous s s (fforls en vue d'oblt-
nir une permission Fp&ciale pou
continue la loterie en coura on'
dei vains.
Ain de donner satstact ion A n(s
fumours, noua avous dgcidi de
rertrfr les 14,030 bille's mis
et distribuis contre rembh .rse-
ment i raisou de cinquanle c. oli-
mes de gourdes pour chaque billet.
No3 amiq voudront bien remar
quer que ce remb-urme t LOus
ocate plus que le paiement de Ia
totality des lots gagnan's promise
Nous 'oulons bien esperer que
nos clients s, ront satistaits de ie
mode der6giement, el nous proli-
tons de l'occasion pour leur en-
noucei une surprise nouv lie en
rOdtibution, oe tomb nt pas sons
le coau de la loi.


i


-_h J, .*A*


b


I


I


I


KOR ellA Ug,







LE MATIN- 15 Novembre lq97


EN BOUCHE
aht que fo s quo Tous waves & hter
te dasgers du frold, de d'humoml /
des pousiaes et de mic robs
;dbd cue vou. tes prld d'tw.ma um
e pioop, tS dan I 8*goge, d'Ipfrlnio
i vTous saonSt ver lo Rhume,
INE PASTILLE VALDA
0ort% l=tot, oubikaoat, prswvuUoat
wo* OORa, roe BRO3OHN voM POUMOMS.
AVEZ TOUJOURI SOUS LA MAIN DES
PASTILLES VALDA
mas nrtout n'employes qu
SL 8 8 VtRITABLtS J
maduei SKULEMBN
*m orM =
pWAI UV A mm


vente :Pharmiacie Cenlrale d'Haiti
Pharmacie Botirraine, A Port-au-Prince
Pharmacie Brutus, A Jkrkmie,
et routes les autres Pharmacies.

I'occasion des fetesde
16 Noel et du Premier I


de 1'An, on trouvera
au BON MARCH
at accordions d'une des plus grande fabriques d 1.
j et serviettes en paper avec dessins do toutes.les
l fkide couvertures de laine.
Isxition de Boites fantaisitc, de Chocolatselt Nougats.
b lUandaises ei bocaux de dimensions doubles de cellos
pilta habituellement.
pdulettes, reveils k sonnerie, montres on argent et en
ii pitres suisses).
I t de luxe pour cadeau.
a l'infini ( et. gros et au:d4tain)
instant le cbant des oisesux.
biteavec m .'
able poliWdebluareaux!
ettes do toute beaut6
de tootes nuarces et pour toes les gota
On porcelain habills,.reprdsentant uone dansouse.
Stoil, en cuir etoen perles.,
nes parapluies.
rwrean(l Are Marquo'anglaise) au detail et en boite,
P- m &la'Ico


I t uin de toutes sorts.
I poor la patisserie.
[eNthe A or 1.50 le flacon.
iendes ambres.
vatille a or 0,40'leCflacon.
Mtisons le;:mieux acbalandies de la Place
01 defiant 'oute:concurrence.


et vendiDi


IUPMOBILE


vzzzzzzz~


--MI


1z1i


dans son SIX
coupe de lines gra-
apparence smart cl
Set outre les hau es
manufacture HUPMO-
additionnelle de val,,ur
des mdleriaux et l'ach e


! Edward G.


Mews


AGENT


.i Prochainemen t
laitront des Ciqarettes
FAVORITE'*


Une varieite
complete
de Fronmage
Les Fiomnages de KRAFT
sont pr6sent6s en morceaux,
paquets, vases et ferlancs dc
diverse dimensions pour re-
pondre 6 toutcs les demands.
Krvft est la marque d'une va-
rilWt de fromages et non prs le
nom d'un fromage dcteimin.
La marque KFAFT' symbolise
purely6 et une unilormit6 de
consistance el de saveur, et c'es
I votre garantie d'uavoir Ie imeil-
leur. d'enlre les hit i leurs eu
malice de Fronage.
Chaque paquet de vrai Fro-
mage KIIA FT porle celle
marque
KRAFUMEESE
Agent G6enral pour Haiti
THE PA\ LEY SALE Co
INC,
Port au-Princel (Haiti )
b m- -
AVIS
Le Dr Augustc Let haud in-
lorme ses clients el tnmis, le
public en general q(je ia I lhar
I macie Valliere a 6te transfriee
6 la rue des ( esars, No 324 el
uue sa residerce privcc est
Selage de la dile Pharmacic
ou il se iient I Icr (disposi
lion.
Les heures de conisulla'ions
pour sa clinique sont de 7 hs.
A 10 heures le ma tin, ci de 3h.
A 5 heures, l'apres inidi.
T6AIphone No 2068.
SpIcialits trancaises et am-
ricaines.
M6dicaments ('e toulc trai-
cheur


Pour Privenir le
Croup des Enfants
Un reimde xtmrne employs par des
a millions do mere.
Loreque l'enfant semble menae6
de croup, appliquez Vicks Vapo-
Rub sar la gorge et la poitrine,
ajoutes une couche 4paime de
Vicks t eourres wves une flnelle
ehaude. Oei pr6vieadra gdn6ralemcnt
uwe attaque pemdant I& nuit.
Si 1o croup viet ubitanet, 1 'Imo
dua Vicks moulage ouvt en 15 minutes
-il tailite Ia respiration t vali la
touz.
II at id4el pour Ie rhumes des en-
fants. EtaMn applique ezt6rieuremet, il
6rite Il'ab de- remideu interned et peut
ea coasnquMee tme Ubraii memt emplo
me pow Ie pim pint.
LoWl V 4A friction u mr is
or et la poltrine, l git tout de o ift
diu. faqona: (1) i dgage des v-
peor. m6dieinalm qui @ont inhale st
() it git & travers la pea comee vn
Matplame ou uan emplAtre), attirant la
doulfur.
Vie- .mt plemoeit bon btoa m teodu,
pour I rbumu deo adult ek vent
daU toutMI lN parceM. ,

plus de 21 millions de pote
en ua"#* ennusllemwt


tie

cnea
can


Irmuir


fnsurai-

des plus, [for
iadiennes d'a

la viI
Eugf Le Bos


U


SOULIIERS 1)our IDAMI


Agents Gei
MEN--_Wa


P I __


8s


Quality


Ancien prix, OR Aujourd'hii


SOULIERS pour DAMES Quality


Ancien IPrix OR


lera x
ME- Ca*c


&


exl'I -


8F
UI


e sL


A *u,.
A ujourd hut
S -
j


( )


car Ic


Stock


s'clcc' rIa)idcelcnt.
PE IE IBHO\VN


.m- .


1INSURIICE


Sa.mm


B "'A.de Matteis


& Co


cepresetnt ntc pour Ih !iti


- I


IL~


,P1 erxOjoii, IseIIIei


LIC 111onne1-oi, ell I"cC


Nc perdez p)as de temp)s,


I'is
Capital: Or I8, 0000f

IEug.Le~oswse Co
So NCO


I~i$i~


-- -- ---


-- -


SS3SE-BS,


I~g~itli


-- --


r --


BERS LIFE

icei(Jo

Ics comsp qnie

ssuranf e sur


s6 & Co
^ IS ^ ---M EN'. .


~tS ~-'


MRlison Reinixbldl


0e~








LE MATIN 15l; ovcinbre 1927


.'--~ ~


HlamburI-Amdriks LI le


TEINDELYS 0

donne un teint de lys
t


Le ste ainor a Gurgit ,) v: 'in'
de I'Eur)pe via lea ports du Nord
est attendu A Port-au-Prince vers
le 23 Novembre. II repartir dnas
I a >irde pour Kingston..
Le Laiamer 'Gruonewald allani
en Europe est attend A 1Port au
P, ace verslle 30 Novmbre 1927
pregnant fr6t et passager7.
Port au Prince, le 1(1 brel9t7.
OLOFFSON, LUCAS & Co.
Agents Gdndraux.,

ImprlnieDe Centrale
iUny Jones, propri6taire,'
1624, Place Geffrard
Envelopes commercials
blanches supdrieures avec im
pression A deux (2,00) le cent.
hI--------iereav


.' -- -.


AMENI)MEINTS A LA CONSTITUTION


Adopl)1s Iti le lPouvoir Legislatif et dcevant ctrc

sonm i ll a gratification populaire


10 Janvier 1928.


I i '). 1 11 t' i, t c I I I -
P t iI

I i c c ol .11 :I' lI "l"
i ', i ,( 1 1 ,!i \i I ( i i I > : i lt'
1 1 1 L t( I ,l Ii N Il l
,i l iiIl i t' I 1 l tei
H "n i r ls e l .l\i ii rr :'i ,k1,e
i: (' l, ( C oI i unei;.
.. nt li, blil) rt, le~- lim ilh s,
:. .ni suili i )i l e t I li ictlion-
I I, tl t' s i\ is i s e Sill li
\ ; i I i Si .

. I t i , i i'











I II ( C
l tiI lc It; 'e ., iiin i!ic! c i n i
i k' s til l :
t L,'ii ic ( '.1 ', 11 l I'.P r.;" e te.d l
( 1 ll il i -'I iC L c .ll.iili












tlwls Soilt n (1 11W ( IIl('d(I ll
T rii iel iit \iiriitl.iiiilil
1C ., *i I l t', i> l 'l ll0
i ,, i 2 1" t"'i , i i l 11.o









1n,' suit :
(t Les Sil at' l 'Se IC p st'
(tent les )paii lellislt. 1Ic s I'n









(Itl:S paXi ii' IC 4,lli IVc lia
el directs sUl tux i1eI)Cs p d -i
oli editions l deermi iil pa)r la
iL itr i -un. li '.\vril l' illt ;it-



Iarlicle -27 est inotlilh coln
lit suit :

cnt eros nusles candidals st
rius par le stiln rsigc t i'rstel

eli airect cobteix Ascnle plu i
n aires des divers Dntvoixi:11
nents, setn le. mo l
conditions dete2rlnines palr l

Serontle us les candildal.m
qui auront obtenu le ilu

ns l)part12nlements.


Si\ibie Amniendeietil
L': irlikle 72 ('st l m lifid coni
int s lil I
S S lns l:1 r i'serve l ixbe ci-
i~In'(, le Pr'sildent de Ii lie
,lhlli'll estlIn pt i r six' l' s:
il t'csIt i :s im ni l, iateClil nt
r ,II i' )lI L e.
1 CI Ientre n 'foin li.) a'l 15S
.i s if s'il CstI (l''Iu )ilir reli)mlir
IiiIt' v 'lC iiil : (1 n111's ce cus, il
.n11ir1 1c f t(l 'lio ls (I's sonl
c ',!lion cl son 1 ina itl, p -end
lil n ';'Ii Cs six Inlls 'i )partirdu
1 \, M.li i( i plrecede immi edia-
Ileicnl son electclionl.
( Le (Ciloyen (lui ;i re1npli
lcs lt in-lins dl e lesidient
inlITrvAille dI six illns A i)parlii
Ide I 'xp)ir,ition deson premi e
Iui il.lIt. 1I si, deux lois, il a;
(It[ i I r'it'silent et ;a exerc6
s', il IlliiJ.lt, il lie Ser.t )I US
''li c l c ii 'e'tte lon 'lion. i
Srtlli li l 'lli'lll Ii
i 'Arlicle I 7 Cesl no11 liieI
ct nll te stil :
I l'n s ti e vac lance die la
loniclionI de Prsidenl. le c)in-
sCi! des Scri liire d'lital est
invesli IInleIIporniieir enie t du(
potlvoir El\xccitil'.
11 conivolue ininIediatClenent
I'Assemblee' Nation.ile pour
I'lcctlio(n du LIPrsidelnt de la
l ) pu 1 bliqie.
St le Corps Legislatif est en
session, I'Asscnml)ce Natio-
nale sera conv0oquie sans d6-
lai. Si Ic Corps Legislatil nest
p):s Cn session, I'Assembleeh
National secra convoy( iade
co111)oriL.eme1nt a I'article 45.
I liilime l:iuendemeal
L'arlicle 83 est modified comr-
nii suit :
( scs Scirdeliiiles d Etai sont
a1 i.o)ilIrcc de cinq. Le IPrd-
sidenit de a I epubhque peut
s lors(qu'il le juge n6cessaire,
Slear nadjoindi e des Sous Se-
cretaires d'Eltat don't les attri-


ALUMINUM LINE
iew-Orliass & South Aerica-S ;. pay lr.
In steamer laissera lew O,'*.: ns le 1, lovem.-
bre courant directement oou, iort-au-prince e
les ports du Sud.,
Ce 4 lovembre 1927.

A. de Matteis & Co
AewNTs GN6RAu x


blutions scront determines < (Une lor,.ce nblifque, sou fes
par la Loi. ilsignitioiis fixes p|ir l loi.est
k Les Secretaires (1' ait et f Itablie pour la s6ctril6 initrieu
les Sois -Secretailres d''laIti re et exltrieure d,- n I Itibli.
son( rc,) rtis c ltre le diverse i 1f", 1; gi:rantie (d s droit(s Id
D-i) 'rleinente n s i iS t r iels I dle. le t i i litii l -1ordre
(ere6climcnt Ic le services d i et la po0lce des vills et d es cam
1 l.l 1):i'l, es.*.Elle est lia seule force ar
Sm... nie de la Rapublique.


Il i l I I l lV' l Ct Ic -i 1 1.
partition conilormemenit i la
loi :

L'article .O)est modifit coimmne
suit :
< xerce par un Tribtul l de (Cas-
sation el des Tribunaux inlet -
rieurs don't le ntmbre, lorgani-
satlion eCt i1 juridictioi seroi t rId-
gl6s par lai ioi.
( I.e l rtsil.itl lc Ic l: i'|Il)b i-
(que 110ioMllle Ics.1 gesde lOLls ies
tribunaux. II noiimme et revoquei
les O()lliciers tduI M nislere I'uIblic
p|res le Tlril)b,in dl de C iss:;iioI rtt
Iles auilreslrili,tl i la t s .tigCs do
I'aix et leiuir StI|>pp|l:, Is.
(( Les .Inlg s d T1 i' )i iual dI'
(Cassail(ill so tl no ini s l )pouirdix
a s, el ceux ies Tribunaux per-
In. nents utres que les .Justices
de Paixs ilt iiolinines poJr sept
ans.
, Ces jues, une 'ois noimmns,
ne peuventil re suiets al revoca-
tion par le Potvoir Eldcutit. e-
peidanl, les tges restent sol-
miis aux dispositions des arti-
cles 100, 101 et l(J2de la Consli-
tution et aux dispositions des
lois sp6ciales d6lerminant les
causes susceplib!es de inelire fin
A leIurs functions.
(( Un.luge en Cassation qui au-
ra servi coinne Juge penlant
25 a-is au mi o ins, don't 8 au
noins conlne.luge en Cassation,
sera inamovihle, sous reserve
des dispositions prcvues dans le
precedent alinha.w
Dixiume Amindement
L'arlicle 109 est modified com-
ine suit :
( Les inip6ts au profit de l'E-
SIl tb i do C(ninvaa nfa 't


( I's rcglements relatifs A la
discipline, A la ripressioa des
tidlits s (Ii s cette org niatioll,
seront ctablis par le Potv,)ir
ExAculil.IIs auront force de loi.
(Cs riglements 61abliront des
COUl Irs Irtiales,prescriront lears
.ouwvoirs et determineront les
obligations de lenrs mlc.inbres et
les droits des indiviJds qui doi
venit ere jiugts )par elles.
SI.es Ijngemlnts dIs course
niarliaics ne seront Stijels qul'lA
la ri'ision par le Tribanal de
C:issailioni, et s,'ilenent str les
(qieslionis de jiridiction e. d'ex-
t es tde po.ilrs il.
I)IrizitIIr e:in'inleme'l
Sl,'arlicle E -st iodilfl coin-
nle suit:
)ans les lir de la nist en v g. leir des
prisenlts Amiinilein ills, le Pou-
voir I'xe(culil' esl attorise C6 pro-
clder dalls le Persoillel acluel
des Tribunatix l Ious change-
.nenis q I'll jiugera nii6cessaires.
I. [es Jniges mainlenns seront,
conllie les nouveaux, pouIvus
(Id'lle comllmiss:ol don't la date
servira dte poini de d(epa)irl la
durbe de leurs lonclions prd-
vues A I'irl. 89.
( Alin d' tablir (lins le Tri-
bunaI x l.i suIL'essioil i)6riodi-
que des .Itge,I le Pouvoir Ex6-
culil esl auloris6 en ce qui conl-
cerne les )pr'eiires nomina-
tions, 6 fixer .a cerlai .s Juges
des terms Inoiins longs que les
ltermnnes ci-dessus nientionnms.
hUe loi delermninera les condi-
tions (dnls lesquelles se ceront
les noiiniialion.


tat L u es ou munes le peuvent ,
htre 6tablis que par une loi o. fi alndet
i Les arlich s suivants de la pr6-
, Ouziiue AIeademeeal sent Constitution sont suppri-
- L'arlicle 118 est mudifl6 cornm-' ins : 90, 91, 92, 93, 95, 104,
mec suit: I 10M, 106, 119. a


A ELDORADO
Le Caf6 le plus ceic do Is Rdpubl que.


LA meilleur Billard des Aatilli, yous le trouvren l'Eldorado.
Vous y trouverez ausqi la meillesre Bire
Lew aeilleurs Champagnes, le d6licieu s Liqueurs,
A plus chic Orthpohonique,
Le famoux cocktail ONE THREE tour, et uu patron charmant.
L'ELDORA'DO .et le reaJe-vous du monde 616gaut.
CmMP DE Mitas Tilphone : 2037.
Prix Moddr4 dWflnat touted concurrence,
Un visit & ce ch c caf# et on y retourne atlafait*.


LUl
-IND*SPBaSAM
TOUS IMI


BAR TERMINUS

PROPIiiTAIRE: A. W idmaje
A I'lihoiineur d inlfoi iner sa bienveillanle clienoi
inslal!6 A I'itage de sen 6tablissement, un li
ment r6sesr' aux families o6 l'on trouveradesic
tions de premier choix et oi des lunchsaere.ti.l
demand.
T6ldphoneNo 786.



Ne buvez pas ou b4iR"

Le Rhum Nectar0
Ni 1940, Rae o agasli ie ItatL
ILe aeulRhum] qui, tirdd'Alcools
direotement parDistilation simple du:8
d'u uniquee et toujoursinimeis tm lsI
veillitpar pacetion du temps dans le4s diplk
rigoureuse do tous dangereux Secrets du lo
et sans adjonction d'aucun ingredient f~dt
jugement de |la plupart do nos Notabilithll
vent I'appr6ctation de bona amateuis, laI
du bouquet at lee plusremarquables qualit4M
Mbme pnis avocjexc6s, Rhum Nectar n'eanivre,
doit pas l'Alcoolisme ila longue, comma ile
similaires et comma lea autres spiritueux.


Cordonnerie M6nt-..


Hyppolite RB.
Fabricant de Chaussuare -
1722, GrancdRue, 1722.yc6t de la
A 1'honneur d'annoncer a ses fidbles Clients
que de autes villes, qu' l'occasion de Ia nrea
Octobre prochaio, ils trouveront des chawsures d
et de toutq beauty, pour hommes,femmes et eall
touliers dAomuver;s vernis pour b6bds, lea
trouver do grand assortiments do chauasures qui
vr6es & mealleur march que partouteilleurs. I A
ex6cut6es aveo le mAme soin et la meae promspU .
Souliers de Toanis.qualit sup6rioure pour BO-'

Le


(1V^1


Sona, M0osi
Cot home ne travaile pa pour nous. i
votre pneu de cotte manibre. Nous vulganiots v"
deamons unsa rparation garmntie.
THE UP TO DATE TIRB
REPAIR SHOP
1366 Grand'Rueo'S

Steam all da lone.for tube replI tj
UP TO ATE TIRE REPAIR SHOt


_ ___


Y1~1 ~a4p~ .


-Y- -- -- s I__


_ -- ,,


--


I


<* '^K




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs