Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04611
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 11-12-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04611

Full Text





Ant VAOh01RB
DIRECTEUR
e Anm6ricaine, 1358
^tUHEPONE N* 2242'


ANNIE N* 6248


PORT-AU-PRINCE ( HAITI) .


SAMEDI 12 NOVEMBRE 1927


de panvres depouilles troides
qui lurent, hier encore, des s
parcelles de ioie (t des 6tin-
celles de rire; choses mortes
que les teuilles en tombant,


ldusenlier que pous en minourant, elles aussi, re-
t, .an pelit oiseau sans co vriront d'un lihceul d'oi
14 pavret e 'ait dlendu mdntera pendant quelque
|lpfeuilles mortes torn temps, le parfum des fleurs
pdgrandsarbreset par- emporte pgrslees teilles tomn- ,
irks d'herbe qui met- bees des branches. t
-one fralche verdure On ne guerira pas ses ailes'
bords du chemin oi mortes; mais on demandera '
Spassions. Toule'la a Dieu d'antres, I areilles, tou-! (
imlait r6ver, altris- tes soulev 6 e s d'a!!6gresse,'
nt I'innocenle vicli.- gonflees au vent de I'tspoir et
i, quoi availt caus6 sa marquees de ce sceau c6leste t
n'avail aucune Irace de bonheur et de joie qui est
re. iss, pri le gage de I'e;ernite des etres
t se bissa, pritI'o- et des choses.
sses mains. Klle ca- Et ces ail(s que Dicu re-
Itlulmage lisse, en- donne, ces choses que I'on
Ilelle croyait'vi- aime, ailes de po6sie et de
.s dole et le serrait flamme enchanteresse, ailes
I pour qu'il ne lui vivantes et tortes, soulevent
poiat. d'un essor si doux qu'aucune
,lui dis-je, cc n'esl tilicitd de ce monde ne leur
T Vois, ses yeux est comparable. L'dla'i de
It. s ne se rou.-ri- leur amour n tLsemporte au- I
So WIle se renverse dessus de la vie gimaniante. I
les fins duvets de Avec quel soin doit-on les I
tI ne s'entuira pas: prol6ger contre tout ce qui
miotte... pourrait les blesser, avec
nt toute petite quelle tendresse doit-on les I
point encore cg cdlevfr vers le soleil, vers la
la mort, I'entant lumiere pour les preserver de 1
.me lendit la petite la souillure de l ombre et du
*inerle et me Git: mortel baiser de la nuitl Ces
sile est more? Eh ai'es-la ne meurent point.
gdris-la done afin qu'il Elles sont nees du s uffle im- i
encore voler et chan- mortel du Seigneur et, que:-
que jour, porter par elles, on
prir?... Pauvre et belle planera au delA des horizons
oocenlel... IlWest, ici- h'umains, dans la grande lu-
es choses ingu6rissa- miere qui oblouit les ames.
I c'est en vain que tlu Mais, en attendant ces inF'i-
lecs, pour le panser, ce nis rayoninants, Ion trou\e er,
t-rps inanimi qui se re- chaque soir, au bord des che-
paua peu. "Ion oiseau mins cr6pusculaires des ailes
i. C'est en vain qie t u briskes, des ailes mortes et,
Is' le voir reprendre c'est pour cela, qu'il taut gar-
sons et son vol. Mais der precieuseinent contre son
le retour du soleil. de- coeur les ailes 6 soi qui ne
.11 eclairera d'autIieS peuvent pas mourir. Et lors-
4 .11 vi ifiera d'autres qu'on s'encqort dans cette paix
it ldonnera, A d'atitres hieureuse, lorsque votre pen-
[Oiseaux,d'aulresailes i s6e veille sur votre bonheur,
A l'eniant. c o m mine une lampe claire
Ii,chaquejoLr, au bord veille' sur le somnmeil du
agclienin de la vie, on nouveau-n6, ii taut songera
e des reves morts, de! tous les oisillons qui n'opnt
t reuxtrop con pas une aile chaude pour s'y
rop .ragiles. Songes blotliret qui tremblerontjus-
des soirs bleus que le qu'a I'aube dans la solitude'et
lie fall point revivre, le dans le lIoid.
SLe monde l es aura Ce sont ceux-la que 1'on
Vec son f6roce egoisme voit bomber au board des sen-
tonne ne s'attristera de tiers parrmi les Icuilles mores
,a les entendre chanter etl mounir dans le soutire des
8s ramasse encore, en brins d'herbe. UIs ne meurent
r, croyaLt les sentir pas d'une blessure, mais de
F" conlre son coe.ir ; tristesse et dabandon.Ils sont1
.:eut-on demander aux pareils au petit oiseau que
infdil.rents, deguerir l'entant ramassa, l'autrejglir,
in me r ces ailes pr3s de moi et don't elle e
demand de gurirr les ailes.
e1aiCnt, pourlant, ma- Leurs ailes mortes ne ctn-
Des ces ailes qui per- naltront plus I'essor triin.i-
a itt I'Ame de prendre phant dans les lumineuses
s1or vers des infinis de matinees et ils seront partils
*ur et de t61icit6 et lors- A I'tre d6licat que I'on rear
4'b6ployaient darns I'a- de mourir, constern6,ne com-
resplendissaient, tel pregnant pas quepeuvent noou
M'oiel aux se t cou-' rjr tant de daucear et tant de
trace sa course har- grace. e
dans le ciel serein Les printemps repeuplent
apres-midi d'6t6. les nids, le ciel 6blouissant
I, chimeres enso- de clart6 apporte aux ames
vas grandiose, es brphelines lI joe et la gaite.
"blimnes, il taut Aussi, tonjours, la bont6 du
Clrent, un jour, Maitre qui veille sur nous
oiseau, comme I'&- dans les sp!endeurs incon-
e tout. C est la loi nues repare, ranime ce que le
a laquelle un Dieu troid, l'abandon, la soutran-
a pas pu 6chapper. Et ce, ont tue.
.e rules du monde Eternellement, sur terre, ii
i anche, chaque jour, y aura des ailes brisees, des


D5mission du Gouver-
ailes qui mourront an board neur g6n6ral de PAlg6-
des chemins creux, mais cc rie
qui ranimera toutes les ailes PARIS- l.e gouvernement a
glac6es, routes les ailes mor- accepted la denission de M. Vio-
es,cest un souffle d'en-haut... letlei gouverneur general de
ii- n I-m -- """m ... .. i
l 'Algeie.


Encore I'Usine Glace
La .qlace es toijours de mauaise qlali el hi' pilllie s'alarme.


Depuis quelque temps,c'est
un cri unanime, dans le pu-
blic, contre la mauvaise qua-
lit6 de la glace que l'Usine de
la rue Dantes-Destouches li-
vre A, la consommation. Et,
chaque mois, dans le ( Bulle-
tin Mehsuel public par le Bu-
reau du Conseiller Financier
Receveur Gen&ral o,,le Service
National d'Hygidne publique
declare que parmi les speci-
mens de glace analyses par le
Lab'ratoire du Service, la
plupart sont reconnus (gran-
dement contamines par des
microbes pestilentiels ollrant
un grave danger pour la sante
publique.
Avant-hiler, on (?) a mis, a
I Usine, souslesyeux de nolre
contr6re Le ouvellisle, des
pi6ces'qui, lui a-t-on dit, ema
nent du Laboratoire du Servi-
ce d'Hygiene et oO il est decla-
re que tout est parfait l'Usi-
ne. D'autre part, le Directeuri
de I'U.in, M. Parks a done
sa parole au Nouvellisle que
d'ici la semaine prochaine la
glace aura sa limpidit6 d(an-
tan, car on aura fini avec


I installation n6cessaire a ob-
tenir ce resultal. M. Parks al-
iirme aussi que I'eau servant
A la fabrication de la glace est
deux tois filtOre ( une seule
tois sullirait d'ailleurs) et chlo
rinse. Mais de routes les mer-
veiltes don't on a etourdi les
oreilles de notre contrrec, i&
notu semble bien-qu'il n'a vu
que du leu ou plutot...de la
glace et de mauvaise quality,
encore.
A I'Usine, c'est curieux, il y
a depuis quelque temps. tou
jours uLne installatinli neces-
saire, a achever : mais qui,aiu
lit ne s'ach6ve;jamais, si ja-
mais on prend Ii peine de
la commencer. Quant la I piA-
role donned p: r M. larks q(ue
p)rochainemient la gla'e, rede-
viendra limpide,,Le Aoui'llisl'
!eux qutle nous Sait comi-
mc 1'Usime rt'alise des belles
promesscs qu'elle prodigue a
toul venaint..
Quant a nous,nous inainte-
nons, envers et contre loutes
les Jdecarations tillacietuses
et d'apr)es des inform itions
precises et trs sures que


L-- II I . .. . --- "' ~

Grand magasiu

de Casimir

Fran(ais Anglais

Articles divers
RUE BONNE FOI1217 ( A c6t6 des' CAbles trancais )
GRANDE LIQUIDATION
Drill couleur Gourdes 1.75 aune
Drill A1,50 l'aune
Kakibauc G. 1,75
IKaki jauoe G. 1.75 c
Casinettes simple larger Gdes 1 80 aune
Casinettes double larger sup. italienne G. 4,50
Casimir lavable italien gourdes 7,50 aune
Drap bleanoiret marron 7,50 aune
Casimirs franeais pure line 8,00 aune
Serge bleu et noir G. 9,50 aune ',?
Satin d. Chine sup3ricur pour tailleur 3 gds a:ne
Casimirs sup rieur gourds 10,00 aune
Serge bleu et noir anglais gdes 12,00 aune
Gabardine anglais gourdes 15,00 aune
i'asimir extra quality gourdes ,15.00
Diagonale noir sup1 rieur gdes 17.50
Sihantong pur fil a prix raisonnable
Venez constater et vous screz satisfi~it.
V. SIANO
Port-au Prince, (Haiti)
I II I I


nous avons pu avoir, qu'ac- v
tuellement, l'Usine, l'eau
employee A la fabrication de
la glace nest plus sterilisee
commune lecontral conclu avec
I'Elat le stipule. El remar-l 0
quez que meme si, come j
le dit le )irecleur de I'Usine, I,
i'eau &tail filtre detux lois, cc
ne serail poini encore la i me.
mle clu)se. Noi s disonsl (il
cliaqne mis, Ie Service N- vi consie, ins I'roit
lional (I'lvgiine (declrc iP .
io l cio ,, corridorr d une inaisoni siln6e
b)liquenmen qute la glace pro- 1 squ'i I'an l,, es ies des
venani del (Jsineet Ianatlyv e (: .iees el 1, 1 IIvolution,
au l.aboraloi e dil Servic(' est l i (', I n' Wy I ,que (rs peU
reconniluiL e ch :que joiur., grave- ,l'tspclie qi uisp;lare p n I'li de I'aiu-
ment contamrnine. No)s ajonl Ire les deiit im'eulles volsinis.
Ions que la si tW (i Ipublic j ... perplexed, c s dlin'nidle si, t
cst meniac6e e (ju'il lault,coule les gens (ui se serviroiil 1 \VW.
qu(li coite, q:ie I'l'sine re- et ceux donl il est prochie,
once i sa s nitlh(lode d(lec- 1ws gSener1onll poinil imultelle-
lueise de fabrication de la ment.
glace. i t iI '. (IC S
Come nots I'avons dejI ... f dans I': lig. ionA de se
dit, nous atlenlois lan p) rsen- ables ,)avail I u ,, )tIel e-
ce, a Port-a-Prince dii Pr's:- ,,yoV. Car, il vii, Ictdi, vers hes
dent de la Cie de I'l sine qui 7 \lie'es du soir, .In bra' ve
doit etle ici tres prochaine- (( vi2ux ) q(ui se Wi' n'llta A lini,
meant. pour revele'r certain nyant a son cliaeani, un icano-
faits qui prouveront qne I'U- tier, i'etiquette de 1:' Cie. (All
sine (i Glace n'a plus auctin America Cables ).
souci (ICe a sant6 de ses ab )n- 0n plaisanta le lo:ilhoine el
nes, deses clients et du pu- cliat'I iui denani l:i : est
blic en general. la hicyclette '? h1'i es1t l chemise .
Et v )i'l conlrequoine pre Elles t'iraient comment un gantl..
L v i Mis a supereieirie it vile
vaudra certainement, aucune dcoutverte. C tait un plais:;t
declaration sans tondement. qui avail coMll6 'eli(quelle sur Ie
.. ., ruban du chapeau du brave
,-' hounlne.


Le premier voyage
DU

"Coticca)

I'nc brilliant reception a boIrd


...a vu, la ( All America Ca-
bles) prendre une bhone pr6-
caution pour empecher que les
malandrins ne violent d(sormais
les bicyclettes de ses lacteurs.
Chaque b6cane, en elOet, est1 d6-
d o n ine et


Avant-hier. arrivait en rade Eri'" '- u .i
de Port-au-Prince, le transit- Wta ca den as. orsquiAl e ac
antique Colicca appartenant soneu i a ttachetrersolidaement lne mai
la Compagnie Royale N6erlan- son, i attache solide'iden de ma
d(ise de Navigation et qui el- chainen poteaubra ls vo'aidler
I'eftuait sa premii&re travel de i cyclett.a 'a s voe
de i'Atlantique. C'est un magni- (I bicycictt. .
lique navire pourvu de tout le I
contort moderne et Al board du- ... vol its'6bu lcher If s -es s 'se-
quel tous ceux qui prennent plt )a- ga' une le. 1 us, s
ce trouveront toutes les conllno- passe, ,, la rue A l :c iail, ,..s
dil6s pouvant I eur procurer Lu e chal ibrettei lc (nc -Sil a
l'occasion d'accomplir pir I lus ,r1 i Iai ueI le ,n baH.n t l( pal
agroable voyage. l
L' navire devait partir dans nLe gi l i I s' I it il(it' l i
la nuit potur New-York. Pour 'onie dsi o"u1t1ists latest'
10 er son voyage inatiigural le et'all ti uvais ili s
Commandant du ( pavire oltrait i lh.tnsa) 1 'i l.
jeudi soir, iA board, une char- Allons, P.., a l' .ie!
inante reception ai (quotlques i)er-
sonnalilts du Commerce, de la 1 US ClO\ 111( 1:\ l IS 1 : IiIS
pIresse et de la Socile port-an- 11 P'l .1111 Di ,nI 1\ Ol\ n,
princienne. ('est d'iiilain, a IlI llres d i
Parmini les invitds qui s'taienlt in tini , i'alnri li ln Ia tciuxioine
r6unis dans le grand salon dL (L e la scrie des r(tnioiiis o01 ri ni-
bord admirablement decore, sGes ipair p i1 grio)u c Igt' 4lioll)l-
pour prendre part au banquet selles au l.rolil I' l' I tEnvre si
qui avait lieu i cette occasion, uiile des < Pii[)lls 1 i St-tAn-
on rcinarquail : loin ).
IMM. llerse, G l Evans, Chefde Comle lnos I'aivnis dt'jI d(lit,
la Gendarmnerie, Wooriies, I)i la Conlreict' s'r.i po iilnci'1e
recteur de la Banque NIe. d'llaili par Mlelle Anhonine N(lMorrl Capt. Cooke, Stanley, Jonston, dira oi soin a.ndiire T A ( iqui
Elliott, A. DW niz6, direcleur de revent les jtines lilies ).
la Cie. du Whart, Ed. Estcve, Nul (Idouilie ( clle deuxiIiim
president de la 'Chambre de reunion nail I'e Ie inA sncces d(I
Commerce ha'itienne, Dl)aalder, la premiere.
agent de la Royal Mail, Cheval- -- En dernicre lieure, nou.
lier, Administrateur des Posies, apprenons que la Conilrence a
Clement Magloire, directeur du 6t1 renvoyee.
ttMatin ), Ch. Moravia, direc- -
teur du ((Temps)), E. Chauvel, Arrivee d'un haleai houritle
directeur du ( Nouvelliste ), I. J.
Bigio, Betchley, Pauley, Dryan. .Le magnifiqe l)aileau ton
G. LUger, Eug. Le Boss, Geo. rise Cap Polonion jaugeani
Jeas6me, Naar, Paul Auxila, 20 500 tonnes arriveraAi a Por
Gilg, Hirsch, Lemcke, Homaher, au Printe le 5 Mars 1928 ai 7
Felix Chdriez, Charles Chdriez, a. in. et repartira le mrnie
Nortz,Stadermann, Blio, Kwas, jour A 7 p. m. pour:
Oloffson, Mohr, Norton, Foster, San Juan P. I., St Thomas,
Au champagne Mr Yfl inspec- Barbados,Port o! Spain,Bahia
teur gn6ra de la ligne prit la Rio de Jaeiro, Montevideo
paro e et souligna les efforts de Rio de Jaeiro, Montev ideo
a compagniie, pour r6poQdre de Buenos-Aires, pregnant It s
mieux en mieux, au besoins de passages de premiere classes.
sa clientele. Pour les passages priiIe cde
Mr Cheriez au nom des char- s'adresser A
geurs, Mr Elliot au nom du OLOI'FSON, LucAS & Co
Wharf, Mr Daalder, Consul G- --- 1 -...-- --
ndral, prirent, tour A tour, la daise pour avoir mis au service(
parole, et le Commandant du du commerce haitien ce superhe
board, r6pondit aux soahaits de navire qu'on ne se lassait, hier.
tous en remerciant ses h6tes d'admnirer et soulhaitons lne r'-
d'avoir r6pondu A son invita- prise g6nera'te des affairs per-
tiou. mettant Ia tr6quente arrive
Nous renouvelons nos sin- dans nos ports des steamers
ceres compliments aux repr&- de cette importance et de cette
sentants de la Ligne Hollan- beauty.


Lt

I
S


I
I
1
t


i




l
l
e

s



1
o
t

7


Les idfes qui minent les pen-
pies ne sont g6neralement l que
d'illusoires lantomes, mai s.
quand les lanlorues sont aux
prises, ils ravagent le Imonde ct
creusent des abimes de ruins
et de disolation.Gustarve Li.: ON


II


l.-

ail

le


miquo du amandl...


es brisees,

s ailes mortes,

les ailes ressuscitees


tr jour, c(n no is pro-
t dans un coin silen-
#Isolilaire des environs
.s-an-Prince, lenfant
i'accompagriait trouva,


Celui qui dit:


(,FUMONS,
pense immddiatement i

La Nouvelle cigarette

o ReDublicainem


Celle don't la forme 616ganle, I'ara'me exquis, les qualit6s
du fabac qui rivalise avec 'elii de la Hlavane lout la
CIGARETTE DE C()0I 1 )ES AM \TEURlS.
DepOt C6ndral: (ANACAONA) P.GU'I LBAIJD & GElBARA
Angle Grand'Rre 210)0 cl Rlue Juslin Lherisson 214.


__ _ I __


w


A


w


i










LE "MATIN -12 Novcmbre


DERNIERES NOUVELLES

DE L'ETRANGER


UNITED PRESS ASSOCIATION
VIA ALL AMERICA
Dans la boxe
NEW-YORK, 11.- L'entrai-
neur de Forest announce qu'il a
ouvert une correspondence avec
Firpo sur la possibility pour le
boxeur argentin de se presenter
au printemps prochain come
champion de boxe pour le poids
lourd.
Un long raid a6rien
sans scale
Les aviateurs ravemeni blesses
BRUXELLES,11 Les lieute-
nants aviateurs beiges Madacli
et Verhagen sont parties A 7 li.46
a. in. de I arodroine de Weve-
lhem pros de Courtray dans un
vol sans escale pour iKinhasa,
( Congo Beige).
PARIS,11- Les aviateurs bel-
ges en route pour le Congo sont
tombs A la Fert6-sur-Aube A
cent milles de Paris. Ils sont gra
vement bless6s.
Grandes inondations
en Allemagne
BERLIN,11-L'inondalion me
nace le sud-ouest de I'Allema-
gue.Le lhiin, le Maine, la Mo-
selle grossissent A la suite dec
fortes pluies,inenavant Coblenz.
Le plus grand navire
du monde
GEINIS, 11- Le plus graiiut
navire Ai mnote.ir do nitndle Ic
v Augustin ) esl lparli jpour solo
premier vou'yar,e.
Retour du roi Alphon-
se XIII en Espagne
BI/lZIHTI' i I' Le ri 01 iolspa-
gne I;i l;iss 1 a boi)rd du I 'ritnce
Alplh iise pour I'l',spl inagie a i
nIuil.
La terre tremble
lr )I A\NN lSIl' ',I 11 t Iinc
violetite etOu,:-s. s'est lalnt s ii-
tir ,Lr i"ii,, larg ( Ittlendue .
Au Parlement
trlandais
BUBLIN,11-- Le Dail Eiran a
rejete jeudi soir par 77 voix con
ire 71 la proposition de E. de
Valera d'abroger la loi de secu-
rit, pulblique, re('inmnil t votle.
MI()rns von '; ila e 'F1. CONCS
DES SYNiA' iiA'S lS .ltL !.S
MADIRID, 11 Le (C'.olgr's des
Syndicats libres a presented des
motions deniand:nt atn gouver-
neur d'inla t 'Iir pros de la
Coilmpagnie Itriais:illantique pour)
cr''er- des passages gratuits 6co-
nomiolues pour le retour des
tinigrantis besogneux,pour crcer
des attaclh6s ouvriers pros des
ambassades, l6gations et consu-
lats dans 'Animrique, pour des
accords entire l'Espagne et les Bk
publiques sud-arnurcaines,pour
ia protection des 6crivains lis-
pano-ambricains.

PAR CABLE: F IAN(.\IS
1i P not01 ieill tltialiei all siel tt ill i;-
moire de' l(ienl t (tnii'al dcs IIpail
rrl'ionsi
PAlIIS L'anmbassade d'Alle-
magne a communluique uine lon-
gue note priecisant le point de
vue allemnand au sujet dou mic-
inoire de M. I'arker Gilberi,
Agent general dcs paiements des
reparations.1/ap es le o1i rdintr
Tagel)lat cerl. ins milieux gou
verneimenlaux, nime du centre,
esliienti( que la silualion du ini
nistere des finances dAllema-
gne est forlel tiii el)ianllee a Ina
suite de la note Gilbert.
IA's nieioeriiilionsfrane n miirni' inCa iEs
al siijet de, Tarift don1aini' l'
PARIS- I)ans les milieux olli
ciels f'ranqais, on s'est montr~Ie
saulsfait de nla dernibre nole arii
ricaine sur le larif qui a ti6 re-
mise hier. La mnte, a-t-on dit. a
produit une excellent in pres-
sion pulsqu'elle lasse la' place
nette pour la negociationii d'un
trail coininnet ia .Oni ajoute qine
la i rcenie :| ppliuation de, surla
xes aux prod.i ts Iranais est


consid6ie cqmme a vant Wth
compeius'e liar a l'lvation des
droits mini urn franc iis en con
forinit6 avec les aitils minimum
6tablis I ar le. truit6 'anc.-alle-
mand qui a 6lte cause des dispu
tes au suiet de a question du
tarit. .
Poor cue line atrieate entire
In FI aei0 et I'Aal 'ique' d, Sudu
i ARIS La Coiuiimsi n des
finances de la chambre a volt
I n credit de 120 millions de
fancs Four 1'ltablissement d'u-
ne ligne aerienne entire la Fran.
ce etI'Amdrique du'sud.


La prochaine session
du Conseil do la S.D.N
L'appel dle la Lilhuanie
centre la Polopne
GENEVE La session tri-
mestrielle du Conseil de la S. D.
N. a 616 ,convoqude ollicielle-
ment pour le 5 d6cembre. Une
des plus importantes questions
qu'elle aura A trailer sera 'ap-
1el de la Lithuanie contre la o
logne. Cette nation se plaint de
l'arrestation et des mauvais trai
tements don't sont victims les
membres du clergy dans la re-
gion de Vilna ainsi que le re-
trail du droit d'enseignenient
scolaire aux enfants lithuamnens,
ce qui menace de trouble les re
nations paisibles entire les deux
pays
L'Angleterre
traditionnaliste
ie laquel aiiniiel d Lord maire
alui gros indusiriels et commeriants
britanniques
LONDRES- M. Stanley Bal-
dwin a prononc6 ce soir un dis
course au banquet du Lord-mai-
re au Guilldliall ou tint fois I'an
les gros industriels et coiiner-
cants (de la cite s'oIl'rent le rare
privilege d'entre exposer Ies iaf-
laires du gouvernement p a r
l)wu(mtiug Street mineie.
Le trait6
tranco-yougo slave
1.\1,IS Le trailte riceiniment
'ii1.lui entire la Fraceii el la You
"(oslIVie C st till lMOte d'a& litit
d airliltriae, a-t-on declare an
jo(r'l tl Ilti inl Iu inlistore did's all'ii-
rcei', 0 .1L'. Tes ; il 1iW conltienl t u
Ctnlle (ICt clautises alnnloi(iC'es par)
l: I)ieSss. lniidoillt.iiie eni C e (i
cot)lC't'rlii' ct1' ioin tonll i tnle pourl
s Tposer itx ic"sios di e la
S. I). N qu( i I)OurIiienl l etl rei
el n iii i u lIa I ,sc r ilt& dit' lI l'r.iii
cC ni t l1a IYolugoslvile.( .s 11i ti
vLIll's )Iur inei lt ii na1i ini airs, ai-
t-eMn oil, .',seraienlt mises "i eiHint
(tillun Ml on i iublier-l Ie r11esui n
d(Is coinditioiis. CC qui .slra l';it
ce soil'.
Ll:S i<:SC(:AI'I:.S Iu ( MAI.'AL A ))
(GElNS,I I -e (.ConteveCrde.
estl :rrivt' a'vec les su''vivanits
Ic it I'il'csse iMal'aldIa .'iine
lolt c niiti'n1llse leur a souhaile
I: blic;nve\lll,'. D)es scenes linOU
Valiues ollt eu lieu, beaucoup de
leliii.es se sort vanouies.
I,.Nci;t1E\ NT iDU I'lt'S llAN.\NI)
st" litI'RSi IuItE
IN()iTSMOUTII,11- Le sous-
milrini V a M'lt lanc6. C'est l'un
des I plus gros stilumersiblles du
n11idle. II pentit tre employee
polul ioser des mines.


POUi LA sU'I'RT DE IA DI".GA TI(N
SO'VIITIQUI': A LA CoNFI'4:l:NCIl 1)'1
DI:SARMLMENIENT
GLNES,lI.- La police a pris
des precautions sp6cialespour
prot6ger la D1legation des So-
viets qui vient prendre part l
la ConfIrence du D0sarme:nent.
D)es avis de I'liranger out ren-
du ces precautions n6cessaires.
L'ANNIVI.11SAI: DI I.'A MINASII:
PARIS, 11-- L'anniversaire de
I'Arinistice a M6t c6l6bre au mi-
lieu d'imposanles ceremonies.
Les drapeanx de balaille se sont
inclines devant la tonibe du Sol
dal Inconnu en presence du proI
dent Dl)oumergue, dn niaric al
Focli, de :10 g6nraux et aini-
raux. Poincare et les autres ini-
nistres out defile l(e nue enti e
les rangs des officers sabres le-
v6s, les porte-drapeaux ont pl is
la position d'altention, les c!ai-
rons out sonu1, les canons groni
d1. puis en silence toutes les t1
tes se sont uclin&es.
LO()N')IlES, 11.- Des services
dujour de I'Arrnislice ont cu
lieu dans tout i'Emipire pour ho
norer les milliers de viclimes
anglaises dans la G(rande GuerC
re.
Des nilliers de Ifemines ont
couronn Ic Whitehall oif est le
c6notaphe. Toute i-tlivit6 :1 ces-
se dans la Grntnde Motrolpole et c'i
11 h. a. iun silence de deux
miltites a etc observ'.


A\l c'\SEl, IEF.HiT

lihnoie'lleme nll dI lhlareall
llier, les Conscillers d'Elat oint
l)roc(,d I' I''lection des nien-
bres du lIiIreau de I'Assenmblhe
pour Ic .:,e Inois de la Session
lxixraoridinire. Ce sont MNiNM.
Charles l )iucheireau, .loseIph li,-
noue et [i'iiuinaiutIl Tlribie q(ii
ont Wet tlus, res)pcliveleniit,
president, Icr et 2,inme seci'r
tires.
Puis tn noiuvel ordl'e du jiour
union, la sIance fIul levIe.


IA \ A1\IVElS\lltl
FidOles 'I nos trailitio Is, nous
fterons denmain, 13 Novembre,
I'anniversaire de notre toujours
jenc luelene Poulle, le char-
in;inl Colnte des lies.
L'i des ii'tres consul'rera
l1ndi an" distinguie iionhmm de
letres lihaltien, un article on Le
Malil a mIls tout sol c(Utir et
trace de M. Poulle un croquis
plein d'einollon et de gr;'ice.
11 nous cst agrablel de pre-
senter i unotre grand ami, a I'oc-
casion de cetl heureux anniver-
saire, tous nos meilleo.s sou-
haits accompagn6s de la nou-
velle expression tie notre alfec-
tueuse sympathie.


Les Grands

Proces

U-" V" Huneck
contre Reinbold & C*
Depuis quelques jours se plai-
de. par devant le Tribunal de
Peirenire Instance de Port-au-
Prince, en ses attributions ci-
viles, un proccs des plus d6li-
cats, entre Ia Maison leinbold
& C" et Madame Veuve Hluneck.
Des fails de la cause, nous re-
levons les points suivants: La
Maison Reinbold & C" fit entrer
comme associ6 dans sa raison
social, V r IHuneck,( appert con-
trat du 310 juin 1925),- qui,
dans son article 13, stipule qu en
cas de mort de Mr lHuneck, la
Societt continuera d'exister en- I
tre les deux autres associ6s. Ce-
pendant sa part du capital so-
cial serait port e au cre-
dit de ses hiritiers eltrapportant
intMrWt. Et, six mois.apres, ceux
ci toucheronti de la Maison Rein-
bold une -valeur de 10.000 dol-
lars. El ce mcme contitl, dans
un de ces articles indique la
voice i suivre cn cas de contes-
tations entire ces associes.
Pour raison de santo, Mr Hu-
neck se rendil, en mai 1926,
dans son pays natal, pour ne
plus revenir on lHaili. 11 mourut
le 16 mai 11126.
La Vve Hunet k demand A la
laison lReinbold, la part de re-
enllu de son mari, dlans la So-
cit'l. Maiis comiibien grade ne
ful sa surlpriiei, quiand elle cut
appris que son mlari' avait 6pui-
s sa quote-partl et lail, aucon-
traire, dt ileur dtie la Maison,
d'une valeur tie 27.00)0 dollars,
da'a)prs les (criturcs des livres.
Madame Veuve lluneck, d&si-
reuse d'avoir des renseignements
exacts des laits avances par la
Malison leiinbold, denmanda A
celle-ci de lui accorder la lacul-
t1 de ve'riflier les lits livres.-
C'(oait, Ia, croyons-nous, son
(drolt le plus enter. Mais pour
unie raison ou pour tine, autre,
la Maison Reinbold relusa net,
sous pr6texte que d'apres le con-
trat qui liait les parties, seuls
des arbitres peuvent trancher
ces ditlicultes.
Cettle contestation procura l'oc
casion a Mine Vve Hluneck, re-
prlcsente par M' 1). .leannot,
d'intenter uine action centre la
Maison Reinbold, repr6sent6e
par l' A lBonamy.
L'al'aire lut evoquee h l'au-
dience du 23 oclobre dernier,
sous la presidence du ijuge Lkon
Pierre.- Me Bonamy pour la
Maison lReinbold lit ses conclu-
sions et les developpe.--
!1 soutient, qu'il n'y a pas de
Hliige entire les parties, puisqu'il
n'y a pas de proccs par consd-


Source DeSat DepuiX

Le systime human a besoi de
taines nourritures riches en vitamins
reconstituantes pour promouvoirla isaWi
et une croiasance normal.
Les savants 6minents admettent qu
I'huile foie de more est u des n
leures nourritures i qui exi
tent.
L'mauaion Scoff continent de liuils
de foie de more, aussi de la glyc&ini
et des hypophosphites de chaux et d,
soude, une combinaon qui manm
rarement de donner lea r6sultats voufl s
Des millions de personnel ont employ
avec succ8s cette nourriture toniiante
depuis 1873. Chest un reconstituant
cremeux, blanc, agr6aBle au goit-juste.
ment ce qui convent A cux qui soot
diprim6s.
Vous ne regretterez jamau d'avoir
prs vous memede l'Emulsion
Scott l'huile de foie de moar
vivifiante ou de l'avoir donn6e &
votre enfant.


quent, le tribunal ne peut nor- tion de Socitlt, eantrIt
mnalement statuer sur la deman- quidaliorn e Ie reste,t'
tie de Mme Vve Huneck. En ou- quidation tie lainu p$
tre, il declare, et ce d'apres un subsister la Soci6to pou
des arts. du conlrat, qui adminet tain temps, aux fins d<
I'arbitre en cas de contestations certaines dettes et 'd
centre les'parties, que le Tribunal ce tains fo:-ds etc. Done,
est incompetent pour en con- ci6t6 6tant dissoule, I'a
naitre. orc6, pr6vu par Ie tti
Me D. Jeann6t, Ah 'audience du ie contract, feut-il co l
lundi 7 novembre en course, pro contestaliois soulhe40.
duit A son tour des observations veuve de !': cienU a oCi
au Tribunal.- II soutient, que autres memibres de la
le tribunal est competent, vu Non pense-t-l p'e I
qu'il y a litige entire les par tribunal civil, car
ties. 11 donne les diverse accep- une raison d'ana
lions du mot litige, qui signinle competence cO fi
contestation, process, etc. Or, l'e- cession, que le I d
xamen et la solution d'une de- Social est comply
made par la justice constituent la Societe a eU it
une instance.- M" Jeannot tait Jeannot conclut q pl
ressortir la situation de la dame Tribunal de se decit|(
Vve Hunek, par rapport au co tent.
trat de Societe, don't tail et'a t M" Granville Augu ..
son adversaire; car, dit-il, a la cupait le siege du SIre
mort deM'Huneck laMaison ~lait avoir pass en revue O
d'emblhe en dissolution pour ce Ia ,ca use, conclut a i
qui a trait A ce dernier,-et ii tire tence du Tribunal.
ces observations dans i'art. 13 Le dernier mnt,
du contract. Or, comme d'aprs I jage Leon Pierre q*
le veu de la loi toute dissolu- les dtbats.


Ode a la Jeunessen

Puisque bouillonne en vous le sang de la jeunu.
Dans les pr6s, daps les bois, sans crainte folAtrez ,
Vous p 'raissez les plus vaillants que je connaltsse.
Souriant, vous marchez toujours d'un pied l1ger.
Ne vous arretez pas en ore ; allez sans cesse
iI.mer I'air des c6teaux, I'a6me des vergers.
II est doux, chers amis, de connailire l'ivresse
De parcourii heureux les verdoyanis sen!icrs.
Vulre cane a la main el la chaitson aux levres,
Lorsque le rove aild vous cresse un moment,
V. r., I'horizon vernmeil chemcinez sans fi(vre.
Si poudreuse est la roule el le cheinin montant,
Gi avissez les, vibranits d'extase ou bien de flamme, A
Laissant planer vos coeurs sur les tourbes inralmes...

I arguez les voiles, gais et jeunes mariners I
E ceignez vos beaux Ironis de plus jolis laurierS
k.OnilUie volls cesserez, elant i j.ifnals sages,
D)e V:us clduir soivcnl de vos ch.,rmanils villages.
Vous aurez la 4. mille a loger sous le toi
Ou I'[pouse qui p.ilA catuera votre emoi.
Puur Ilhonnt ur du (Ioyer, ( Paix, Labeur ) sont les i
Qu'avec vous bu: 'eliont vos Hils aux times vierges.
Alors, p6i s joycux tie n'avoir point failli,
Chrissanl les iTeux d't:u amour infini,
Vous lit ndl ez i'encensoir. Lor que, lourbillonnante,
Vers les preux montera sa fumre odorante,
Vous vous irclitier'ez. dntmanderez en (hoe2urt
Union, sagesse el lorce aux c0l6bres vainqteurs.
PIOjPEr.n CnCHRIpONTE tpmF
4J


Dr. Beak m(. tK -"l


Prochainement

paraitront fes Ciaar

FAVORITE'


REPUBLIQUE DOMINICAINE


Pare de l'Independance


P- -- -- --- ---


- ----- "


- -- -- MINIM*-


- -----


1927


I


ImRIlm







LE MATIN -42 Novembwe- 197


CAS NO V.
Snuutridv d Virol daasamt dmnae ir&:e de cm--
&S &^p H par Isd -


a o Pva, event d*sefr L* Bd Poal, 0srd avokr
prsduV.2ol. pri du oVIl.
De 3 9 856 a 14 287.
t Babk Povall, de Salford, avait dbpfri jusqu'k I'Age
.6 snois, auquzl il ne pesait ues 21P 949 et il n'ktait
Sailors que flau et os. Dans l'tat terrible.-.oi il
vait,, on ]*-dona. du -Virol et une amelioration
tifsit im diateiaemt Ap&i. 4 moisd alimentation
iro ,il gagne un prix a l'Exposition de Bbi6sde Salford.
pBs. maintenant 14 287 et est dans un 6tat superbe."
*^^-VIP*WUp(3p coip~s ~Graisede
MctB u.IWGItre ai s Mrh b.o d:'.
S d'EattdtMak, dCW.Sds.ot sl.Xp de Citrea.




VIROL
1 AOBRNTS:
.QINTIN WILLIAM & Co., Put-W PP A.. HAT.I, Bole. Puak 147.
.VIO I. '.. HA GER LANE, BALING. LONDRES. ANGLLTERRE

M r --- --- -rt -- ... -


RGE D'IN RAPPORT nationaux en matlire de r6
--.- paration des accidentsdu tra-
vail, adopt6e par la Conf6-
A^1i rence international du Tra-
Ole vail, adopt6e A sa 76me ses-
1" sion ( Geneve, 1925 );
,-iNlCOlaSI 2o) La Convention concer-
Ii nant la reparation des acci-
Sdents du Travail, adoptee A
inlilul d'un article la m6me session;
Nat6 qui a paI les22 3o) La Convention cancer-
o dertite'r dam's fin- nant la simplification de I'ins-
iJevue Haiti Com- section des migrants a bord
MStrielle et Agri- des navires, adopt6e a la 8e
terige avec tant de session ( Geneve, 1926).
U4 d M I nIJlI Il YAUI .


w 1 I v CI re u Uior1n.
kildaimandons la lec-
Wax qui cnt charge de
"I"opper nos villes.


PAR CABLE FRANCAIS


r- ue i article en ques- *
ftu garder I'anonymat, 1 exi que
ms regredtons, car nous Allu M.u
IA mnme d'afirmer Lert et a sranquilliu regetam
0 nos distinguhs amis, MExICO Le minist6re de
use cam pagne active l'intlrieur announce que I'or-
eoludton de l'int6resi dre et la tranquilite regnent
le da Mul'e St-Nicolo, dans tout le Mexique.Les mou-
ieatal, lui aurait adress6 yveren ls drebelles qui se sont
clients publics pour
pent i ur-"an mafestds dansles premiers
en indiqu6 aux Pou- dnsies premiers
Etat les moyens pra jours d'Octobre ont t6 com-
faire prosp6rer rapi- pl6lement 6cras6s; seuls deux
t centre. petits groups subsistent dans
times persuades que I'etalde Gueneto; mais ilssont
ement y accordera ppursuiyis pac les troupes
attention. t=derales. Lea rebelles catholi-
Iz t ques; ainsi qu'on les appelle,
torment encore quelques ban-
i 'irteleur principal e' des dans I'6tat de Jalisco. Le
4e Fr res de I' srauliesti Gouvernement penis qu'elles
sermon bient6t disi es et
ue'tit sera pacit d -
1E44i le 2 Niuvem-'itd4Isrf" do celucia
O ear .e S/S Cr1o- .I *N, 9,- Le correso ndant
Pananma Line- 6' rumlles des Unions 1"61gra-
^r A Plorinel I& phes a: interrg6d .Ic colonel Ma-
nctions d'Assisa', cia qii-.d% htire qie des prepa-
S;p-rieur Gdn6'.rati ts se faisaient pour un sou.
SI'lnsuctioon Chrd- 16vement en Catalogne. 4000
k*quelle il a 06, rd- partisans da dehors sont pr4tsi
ppel, c'est le Frere relourner ea Catalogne, mais
.sous directeur de nous n'avons, dit-il, ni argent,
in St-Louis de Gonza- ni arnies, ni munitions.
10u6nommd6 Directeur iAssemb espagrne 4d Vter
r CHaiti des Frres de ue le r la apresse
a Chrdtenne.
uregrel ane i le .QuAnd la nouvele Asenm-
,rchange qui a 'itnse b -tinale epepQ.e se
SIenstructim raunira d iei A'qieueques jours,
nouf rej u a. -l devra s'occuper de la loi
chai qtia (in u 'duVe mentant Ia -publication
Ste so s'O -es journaux.
C DIr~lan prin- Les intentions 'tu ek.v
r nemen ace sujetne ~oat pi
ikaore toonouesCltas cjn roit
e f~~Orialemedt quo. le g6nral
3e"' R1 ,I ko de Riverq
CIte oa -1. e 'e p ffet decaq.i F
is a tS te,.nt ait le drol idga.taoe
^^a.Kt tA% primer ererta It'p ngoav
Siat Gd i plans leso. x
ralcdtio. io ss"dn de parte rent.
lions du Ira4. ur ia P4
h.-tion < Franoo Amn6iqUO
ntion concer- du -Su
(de trailemient PARIS,10- L Commission des
. I-eUrs 6traugers et, Fiuances dc la Chambre a accept


t6 la proposition d'accorder un,
I subside de 120 millions do.
francs A la Compagnie Lat&co-
mere pour Ia I1 g ne a6rienne
| France-Sud-Amdraqu.


I


It -J


La loterie .de

la Creche


orlt au Pricrwe autt
fe Ioteie.


I


_ ___ __~_ ____


I


















i







IV
I




(
J







I
j


w4-


bonne quality.

EN GROS & DETAIL.
L. PREETZMNN AGGEllI (O)M & Co
H oI DL QLU


I-


s e


ARtRETE Lotrll lUn enfant peutle faire. Quelques.
Nous-l eltet de >Port-au- Ls Loterles condes sur le cuir et automa-
1 1 ., e c.oyons ulile de rap-
Prince: C ptr c nos lecteurs et au tiquement le fi eat rendu A la
Vu l'Arrdl Pr|sidentiel d1 e. g6n eral qurs n'y a que lamequireprendtoute adouceur
25 juillet 197 pris en ern t !,JeuXt oteries qii o.t i auto- premiIre.
de la lo du 6 juillet 1927Sur risecs, par le Pr'fetf de Port-au- Le raoirValetAutoStropn'est
lea loleries Prince contorminnent A Ia der- paseulementunrasoirdesuret6.
Arrtlons ce qui suit : niere loi sur les Loteries, A C'est auniaet en nAnetemps un
Article ler L'IEuvre de & metire des billets et A eflectuer ingnicuxrepaseurautomatique.
la Ci hlie reconnue d'utililt leur mirage. Cc sont : laa Loterie Le rasoir parfait.
publiqueesl aulorisdeA orga- Notre-Dameo et cell de I 'Ii
niqer une loterie de 10000 a r(iEuv. e de la Protection dc P. E. Pawley
Gourdes compose de 5,000 I Enfan ep organises, ila pre- Agents
(ciglamille) billets de (eux mitre, pour l' cquisition dun
gourdes fractionnes en cou- naire auel en niabre pour I
pons'urdes ratirdonnslen 'ot -Cafhfdi ale de Port-au-Prince el
pons dune gourdedont le pro la second au profit de La
dull estexclusivement desti- Creche ,.
n6 A 1'eulret en des eulants de Le tirage de la .oterie Noire-
I'institulion. Dame a aura lieu le dimanche v s
Art. 2-Le benefice de cette 13 novembre courant, A 10 hres.
bUtorisation ne pourra tire du main, A Parisiana et celui
ced6 a un tiers. de la Lolerie de la Creche s'ef-
Art.3 -Le iibe'.16des billets fectuera, au meme Etablisse- l
sera soumis a notre approba- ment le dimanche 4 dtcembre l
tion avant qu'ilssoient mis en prochain, A 9 heures du martin.
circulation.
Art. 4- Le tirage aura lieu
le 4 Dkccm bre 1907.-. .
Art. 5 Devra nous Atre
transmis pour etre achemin6 Chez M Rene Lafontant
au Ddpartement de l'Intirieur FOUR E CHARKE Ancienne Salson Vve Emile Brun
un 6tat indiquant le nombre Rue des Miracles.-En face de I'lmprimerie Nalionale
des billets places et le produit Tandis que les rasoirs et les d- On trouvera les articles suivants recemment arrives de
net de la lotere. pilatoires ordinaires tie font qu' France:
Art. 6 Les frais d'adnmi- enlever les poils au-dessus de la Chaussures de luxe, argent, satin, etc
nis'ration ou autres ne doi- surface de la peau Taky dissout Chaussures pour enlants, du No 18 A 34.
vent pas exceder le tiers du meme la racine au-dessous de Chaussettes fil pour homes et entants.
p oduit de la Loterie. La listed rdpiderme. Le Taky est une crd- de soic pour baptdme
des billets non vendus devra me douce et parlumde qui s'ap Bas tout soie pourdames, quality superieure.
dire communique A la Prelec plque aussi facilement qu une Cravas soe pour homes
ure vingt qaare au moinsqu'd enduree a fr et d mu- Porte caries pour hommes.
avant l e irae. re qu'iU sort du lube, r'enlever Chapeaqx garnish pour dames et fillettes
Art. 7 L'Administration elues inslants aprs et le poil Dentelles de soie, Chantilly, Blonde.
de la Loterie tiendra un regis sisparat come par magie. Grand assortment de Valencienne
tre ou seront inscrites les d.- LeiN A D mASI Sacs A main en cuir, quality sup6rieure
peTses et les recettes dcha- L, D Sacs en soie pour Bals
que tirage. -- Le process sCeintures cuir pour dames toutes nuances
verbal du mirage ainsi que a -- Echarpes et chAles en crdpe de chine imprimne
comptabilitl de la loterie de- : Fleurs sole
vront etre soumis au DWpar. Les missions aposloliques ersde uni et isirim
cement de I'Intbrieur huit .Aprn s quelquesmos de a- Foulard imprim e
ours apr^s oe tirage chances bien mdrit~es, passees & F ou rgar t e i mp rim e
Ours aprtobse rvane do la Dominique et A Antigue, les Crepe georgette imprime
Arune8 desconditionobserance de Missionnaires Rddemptoristes Crepe satin noir et couleur
'une desconditionsimpo ont repris leurs prddications Tallelas blanc pour robes
ci-dessus entrainera de plein danslesdiverses r6gionsd'Haiti. Plumelis blanc, quality fine
droit la Revocation de I'auto- Les PNres Gillis et Finoulst prd- Toile de soic uni noire et couleur
risation deaccord6e par lar- chent, en ce moment, dans les Grand assortment de tissus soie
tile premier. regions de Marigot. Ensuite, ils Toile de fil, toutes nuances
Fait a la Prefecture de Port se rendrout A Saltrou, puis Coutil tranais raye et uni pour garconnets,
au Prince,le 25 Octobre 1927. Grand-Gosier. cols marin.
Le Pdre Manise qui est retenu bls marin.
Sign6: Clement MAGLOIRE actuellement au Canada, narri- Rubans ingerie toutes nuances
1....i vera A Port-au Prince que dans Iubans pour epaulettes
La polltique am6rical- les premiers jours du mois de Un joli lot d ou rags bl)rodes ,i la main
noe & 4gard des em- D6cembreprochain. Ilcommen- Draps el taies brodes pur fil
prunts 6trangers cera ses predica'ions par Bainet Couvre-lits en tulle
Le s6nateur Borah s'est rallied, et les C6t es-de-Fer. Serviettes de bain
dans la question des emprunts, -. Tapis pour tables '
A lafason de voir du senateur Vis uescentesde lits
ss.ire d'Eta KelannoncguI; tune Le Dr Auguste Lechaud in- Services A boire en crystal
constrease qui a enKier,en torp e ses clients ~tphI le, Serkices de table en porcelaine.
indiquant que le .g cementt pube eng6neral .la Phar "
n'avait pas intervenirdans les mace Val i t t-lrflsler e Jouets! IOuelts Ioullets
negotiations entre lis E t a ts E la ue des' 6sars, No 324 et JOlAC I |Ull SI
strangers et les banquiers am6- jue sa residence prive est' .______
ricains. IItage de la dite Plarmacie
On cstimcdquelapoliliquedes ou il se'iient i Cleur disposi ta alson A
Etals-Unis dans I i question des li1on. "1 Ac
empre ud dtnran ers ourrait cs heures de consultations ( aujourd'hui Samedi A sa clientele et au
aremodif6edans le Pluspro- pour so clinique sont de 7 hs. Oi pulic ton es sorts I conlectionsco,
Sr 10 lOhenres le malin,et de3h. plets en Ions genre, lingerie, un assor-
c M l t iA 56 heuresl'aprei ipidi.. timent varib et complete de chemises, etc
p st rer ia pr~sidee A! 'l^'phone No 2068. Le rayon de cravates de la Maison ACIA n'a plus
On ln er hd sino Sp6Cialites tranqaises el ame- de rival et ses prix d~fient toute concurrence p .s
Le6uateur republicans Fess, ricanines. Une visit a la Maison ACHA vous 6difiera corn
qul avait d6clare A plusieurs re- Medicaments de toute tral- pletement. -
prises que le president Coolidge cheur
erait. choisi tie nouveau ian-
rde pr ne comaf candidst laiages exclueiis
4pu calin pour la prsidence, *. hautes ou 1
*n.ctiunaoujrdbu.apress'e- "80 .oes. ,, ,. ,
lr. c.cert6 .avec le. psident, T ut Lea 6araitUres Les idles de fin d'arinee arrivent, c'est le moment de fire
w der nmer f t rafutue .-arer 'vosmnioirs taccds ot l f.iireetcatrervos portraits.
de dSlr Sfailo n t chu rE nvoyez les mo A presen,, Je garantis un travail soigne
o --: 'it BlPAt GOULON el durable.
.I iqultla Maison Blan C.STAUSS.- A E '' STAhK
cliauiourd'hui avec Iimpresi- 'R a Groamta, .,Paris. Rue du Quri. i rp ,o .que pr6sidenl CQlidge haUidoi c ataes ratis, cha ----0 --..
mSSa iASoue npas pi e m detsr noutaetme .ous achetons du MIEL


'Y


La polilire des l.Il -Uunis
r errlaul -es empr ,IA P irangri
I' sbira ale ic mlrlificalian'
IRpcndant aux crliques for-
muiles par le s#naleur Carile
GI ass, le president Co-ilirlge a
affi mr, autourd'jii,qu la' *ms-
titulion auforiqe le gsuve ne
inm. nt a conrer lea emprunls
lanc6s par les strangers. De son
cek., le secr6taire d'Etal, M.
KIl|agg, a refuse de se pronon-
cei'lr ia question squlev&e par
0l s6unatur Glass, iais il a afir-
.xi6 que la polilique ;finaaiciere
do. gpuv reemeit restera sons
change nt, ,, .


I





p


I


I





LE MATIN 12 Novembre 1927


PENDANT qL'ut(ic H AUSSE SEIViT
PAliTOUT ct SUR TOUTF



iI III[. iItl


Sv


lie composers
dcmi-deuil, v


poange


collie


soyelJcIx(


rl


crepon


Gourde 1.20 I'au
LIE GRANI) MAGAS


-.~-.. -- -------- --- ------------- --


Irestot


&


CHAMBRES


S.
a


Noous avons le plaisir de vous
assolrtimenl complete de Pneus it


R'alht/ Rpas aillthir,
Acheiezde prelerence voire
Kola-Champagne I la Fabri-
que H BORDAY, No 330,
rue Thomas Madiou.
Prix Gourdes 3.50 la dou
YaIne cash.
\ iendrt
Un appareil D)eroy tout neut
de 2 points et demn, pour al-


1 cool, Rhum,Clairin et alia. .. U-1
cle: ratine ot"tan"co nitions, s'n r I
uce: irilhne I dressert'aRue duiCentre, No [ ,t
1810.
01 ic perle, IA PIIARACIE F. SiTJO.RNE .
Announce aux m6decins,Ai sa
Ill, I)01" vz clienlle et au public que soi t
tl, ponqe Laboraloirede biologic appli
Squce sera c uvert le 7 Novemn Bi
fleurs, etc. breiprochan.
I Port-au-Prince, 25 Oclobre
1927.
lnC ... ... . .- -_ ..
me i

2O6-208 Dn.A.AR



t flig l01


AIRI ,tPol oursseulleie
aviser avoirrequ un SOULIERU S p)Our DAMES Qualite ext
Cliamlies a r
i I' 1 l


fre$tone
Pour Voitures i passaqers et Camions.
I pneu pour chaq "e usae, le Firestone Heavy
)911y our les brandss voyages,Ie Fireston Balloon pour
v'xtre, voilure de promenade et Ie
firestone Solid 30 x 5
SPour ls camions de & T.,
Notre stock comprend un as3ortimenl des plus
compiet de routes les dimensions et la supdrioritA
e la (j alit&

fre$tone
a lant de nombreux 'tmis partout en Haiti et le monde.
EIN VEINTI-V (C'1EZ :
MNi l'lEdmond L :iauture, i ,lJoeiniel
M r IElias S.,ll); Anux ''yves.
I M iclh l )csqi iro)n, ,I'r' it i .
i Cleii ntl I'i I. d. S1 M.iic.
a Antoine Gellrard, Gonaives.
w Jean Luciani & Co, Port de Paix


hiaque P"ne'



L- prochaine lois que


adressez-vous C


et claque chambre i air cst (!aranti par- .,

virest one

vous allez acheter un Pnen ou une flaml nre i a'r,


L. Prect/,mann-Aqqerholmn & Co.
AGENT GENERAUX


Ce qui n'a jamais dtA lait
Ce qui oe peut (Pre d4pass. "
Kola Chain 1jnce

F. .SJOUIRNEJ
lrpareprf ,ans des conditioi.s igoutt uses
D'ASE' SIME
lPrpiration el Vente
PnARIMAC(Ii F. SrJz.I 'I' "
I Angle des Riues Him.r ,x du i'.enlre.


Simple attestation
Nou?, roossignos, employs do
Grand Megasio,certfione,so-s oo-
ire foi d'bonnAtes bhome es avoir
vendu dans la jourofq de lendi,
7 du couran-, 617 ounes de toile
implement ea detail d'uae k
deux robes el aux prix d'une & i
gourdes I'aune et c'est en fol do
quoi, nous signons cello attesta-
.lor.
Port su Prince, !e 8 Novembr
1977.
Max CLESCA, C. LtON
Ludovic GUILLOUX
Employs do Grand Magasmi.8
206/208 Roe Trmvtrsire 206(


SOULIERS pour DAMES Qu-a.ite sup.


Ancient Prix OH Aujourd'hui
U-**. -- --


Ne perdez pas de temps, care St(


-1(0 pieces de to


COilCl 1r,
voile ('I


(Ol(e,


fl/uIirs,


(1(1 i-del il,


206-20()8,


Luec


IIPNI


TS
I)


a


; ---~


LI -I


II_ - --


'


dm


Tr1avc1''s I'1erIc.







I E MATIN- 12 Novembre 1927
__ !


L6once Qualo & CO
Papieralpeinls supdrieurs
Fabrication francaise,
Tondeuses pour dames et
autres articles pour coiffeurs.

La Maison Moise Saieh
210, Rue doe Fronts-rorts, a s0
SAnnonce ses clients de la Capitale et de la Provinuc
qu'elle vient de recevoir par les derniers b.iteaux.


Soii la Nouvelle Machine i Celle Nouve:le Machine est
Stadditionner BURROUGHS. aishment d&plIae du ct.mp
REleadd i lionnera jusqu'a toir au u euti,d-- tlblc en ta
..0)00.00.,Poss&de un cla ble et du bureau :I la maison -
vier visi ll (-Standard. Fret- Laissez nous voius donner qoe
.re touch6e avee une seule dmonlration g'alis. hcrivez.
haH. |' 0ou 1616ploncz

+1.1 & LAURIN
1"UE Roux & RUE DU CENTRE rFLEPPHOME 2375
Addition-Tenue de liv res-Calcul--Machines A preparer dcs con ptes
I- --- ^- --------------------


Insurance Co


*-- -o


Une des plus fortes coiumpqn(L

canadiennes d'assuranute sur


la vie

Eug Le Bosse & Co
ES nwaiammess


sans pareil dd
est la cro s.an


Un diveolppement
I'InJustrie du PNEU
demanded pour


Varietes
CE S()(1
Soire' de conliqucs scul.ncInil
Charlot patine
Le Io6nag- Beaituiida
l 'll C lS ( llli )lII S. ). I
I)DIANI lll.
\ .) (1,11 I .ln 1s Ii'iA
Charlot patina
Li b l'ie, s fil- %(%i \ Ii II
InI rI, : 0,50.
.l1 s II I ,I s
I'l film ilniouveU :
La Folie
dlu Doulc
dram(11.1 I nlll .) );i'leCs d(I r M Ir ln
Lecprilnce. itIcr r( 6 pIr .I;.n l4
Dix, .lein Ayme, Babhl Chris-
tiin.- Entre : 1 gourd'e.


- 1


t
/

i
I
I

I
I


lt


Red-Top, Pneu Fisk
Plus de miles, moins de pnr'us.

Les v ntes (Id RED TOPdiLpassent toil s
Ic, [I ii CS
FRANCK J. MARTIN
Port-au-Prince
THE FISK TIRE EXPORT CO., Inc.
350 West 57th Street, New York, U. S. A.
Fr.-I-.......-.=-7-7-m L


A Delmas
II y aurn, remain, i 1 l helI'Cs
1 2 d(u martin, messc -I- -idm
xiicn diini;mchl, (du in ons n la
cl.ipelle de Dielmas.
La messe sera c61lbr e par
un des vicaires de la r'aroisse
de In Catilhlddrale.



Heul re
t'Ml 1 I) I' I" Ix ,\,S. I I TI SN
I',r .\l/l Am 'ri,'
1I.I i '. 11 I IIi ,n ct s s
;,lll llcnls Co)llillll l| ;1 illm llllT .
lI di l (Ie PI i ni lt i n ui
IE-A IC(O, 1H1. On .11111 1 c
(nI c '.00 Il l d c ll(t ,>ll ,l> ,ii I
I I 1 4 I I l l


( ;l 1 1 I I\
I). 1, 1 c i l l I \ I; i ,'
I I i .I Ill4 '' I i I I r l
I! 'Ii ,ic i


a [g IMOg 6 i



mNUImCE


Capital: Or 18,0ooo

Eug.Le RBosse 5Co


A


Agents G6neraux


. de Matteisi& Co
Representants pour Haiti


*I


p4

I.
,4
~1


- ----








I E MI IN 12 Noven1mre 1927


I II --- -- -s~p+


NOW: --- s w---****


A I' cncsion des 1 t'c: de

li Noel et 0ti Prei n e:

(dC e Ai1, (V tro tl' ra

au BON MARCH

*!larmoni:-as et acco:dons d'une d(s plus grandesI fabri ,us d-' l
lemagne.
Papier crepe et serviettes en paper 'avec dessins de tout s Is8
nuances..
Grand clioix de couvertures de lainp.
Grande exposition de lIoiles fantaisitr, de Chocolats'd Nougal-.
Surettes Ilollandaises en bocaux:le dimensions doubles de cellh
qu'on imported habituellecaent.
Penddu eduleldtc, reveils & sonnerie, montres en argent et en
ot ( montres suisses).
Articles lins et de luxe pour cadhaux.
.Iouets varies a l'inlini ( r r ros etl au deail:).
Flexalhones imilant le chant des oiaeaux.
Iawoir de surety.
C ayons graphite avec gomme.
Illaireaux, veritable poils de blaircatux
Etuis pour cigarettes de oute lbeau'6,
Peignes de poche, de toutes nuancsielt pour tons les golsk
Vapo satuis en porcelain habill6s. reprbsentantjiue Idanseus,..
Sacs t main, en toil', on < uir ct en perles.
Ombielles et ,intnis parapluies.
Robes L ,ai-a'auis Crn sole
Cornets pour ,'rmnie h la glace.
Biscuits Peck Frean:(IOre Marqute'angldise) auddhtail et en boils-
fantaisie.
Liqueurs el vins de to IeC- sortes.
Seringues pour la 1,'itinserie.
Iluile de Menlhe A or 1 50 it lflacon.
Iluile d'amendes amrres.
I'Qsence de vainil!e i or 0, il) le.:flacov.
L'one des Maisons les mien a h.alanddes de la Place et vendtLi
; des pr;x ddliant lonte concurrence.


H.


Balloni Fils


No i .10,".E'llPONNE-FUl
Vous ,trotive'rl, ;un iMIm ouneot complht ,des.marchandises les
plh;s v iec, tel -; 0 lis en cu ir t en cuivre en tous genres et
d. toute: dlue[I ln s, _tanil-' Fl ptit0-. niirmirs biseauti s, articles
Ia ri c i t i 'l i cifln l it (taiie (s dodrinEs am ricairifn s
it vltntul i- :, (ni adilini t b.Id cii x, laim p s couvre-lits, tapis d(1
table t tli..-u. p'rI lai 'I d 1 : ,ili', l a0 !is iin, marbres et marbr
jour t.bI es, S, o-. e1 di. it,:l I t n porcelain, service de
itic en c i (r t l t.i' -'v `'1 it ,( ,i es, lits de cam p, rideaux el
ioioAtuires ein rui re, ,'r i iciaux\, tre'.ti r ic poinconn e e de '
l lilifin les, roiil)iliu 'I-', igmi rbrte et emailles, articles de
giaiid luxe. ,idij *et l ttii'es ii maii, pendiiles et tous autres ar-
tivles Uie b atiiii et ii0lu lil, .san- l,;ls -t don't leseul defaut est
d'M' re bon manrchi'.
Vuurs trouveie/ au-si ids vites 1it x 20.
La Maison r.seeive le meilleur accueil aux acheteurs.






AI,


AIll4iloI(M) (I


cliit CI le ({f iil (1 ob()Ill1

I/ (IisrhIiillioll pou0r1

Pelil-Godwe


i: d I s T I.\it.\
,i l S, .\l 1
l.'i! I ()i.s, .\1 ))


:in \ \i ix l\ dc I' S r l itc I i li i~( '. I I tull
1: ;I ) I 1 (1llC II iI C l L (1,' l I ) I l l'rS 'll
shlI k
cs piodul( s dt l 1 NMiison P', 'iln.\Il)
i I;()O \I..\ s:\I_ o (il'lr( :il cl pn mnll ide
('U ii oul il. si ('llil'i. 'q I tII Ic (1"s dI u nii-
s ,its )li it It i t I i tb! 's l s III S:i \'(ll )I
lio 1. :il l ; ni I'i si l( lic:il. S Ivl n C I.\ I
pi Ixi\ dc ros I t' li id c etl n pliit ,
SIo (s d ( l< '-..f s lr s. 'I 61cs, Tliv;ni\,
c l(o ts Its nI: 'l iS, .ii'ords, el ll-,rics
Sul icll ls. in i licll" s. l" \ iiilurtc', ll; -A .
< lies tl c c, il I s. S, \i( i.IN. l uI ile i' linil
t I vt rO i is. 'o ii r ilii cs orli ialles. Galr-
Ilirt' r 's dc criilils. l caiilx uronllz -.
\'i o ll(' is. I L'mdirI dei vatioln i '.\1.U-
11 1. ) ; lr ; .i *i |,: r i !n i /.: i ( 1 t 'l Ip 1' lo i
it-s de loll i t, ii 'ins : ,l ; ll den |to ,i .
V r'ii A'), ;,ini: 1 1l vt: it's de la in 'c il
Itons gelres' I Il T 1 .llT 1 1'I i.!)e' (C \M '!-,.
(1 OS tL l d< i- il. I 0i' 'lilt-i :im ,n Q ,in-
c.ailleric 1ss1 ti. C hli.luss,, '" 1 i li b l11
i e.:;;, I'em nu s' el'an. ." t'cilin ,r. ui! l ,

Rhum, Vins de caisse etu m

gallon, Liqlu,-r's, etc.


Avis
I a l)irection du Service
Hydrauilique s'cmprsse de
rappeler A ses abonnfs que Il
d(ernier d(lai pour le paic-
ment de la taxes des mois d'Oc-
tobre-Novembre 1927 doit
expire Ie 15 (le ce mois.
PassW cette date, tous les
abonn6s retardataires don't les
prises scraient con pJes pou
dette,devront payer l'amend-
de onze gourdes prevue pa
les reglements pour le rclabli
segment de la connection.
Port-au-Prince, le 12 N( -
vembre 1927.
LA DIRECTION


Avis
En vertu de la Loi du 6 juille
1927, LA NATIONALE, Fabrique
de Cigarettes et Tabac, a 6ti mie
en derreure de suipendre sa lotc-
rie organise en deuxibme s6rie
Tous ses efforts tn vue d'obt'-
nir une permission.spicialo po ir
continue la loterie en course o t!
W(1 vains.
Afin d, donner satisfaction i nfs
fumeurs, 0onsi atons dcid6 -e
rentrer les 14,000 billets dm s
et dkitribu6s centre rembours
ment i raisou de cinquante cent'-
mes de giurdes pour chaque bill. .
Noz ami'; voudront bien rmil.
quer que ce remboursement noll
o(tlte plus que le paiement de 1
totality des lots gaguants promi,
Nots voulons bien esperer qi.
nos ( lients seront satistaits de ,
mode de'rbglement, et nous pro!i
tons de I',ccasion po')r leuir ar-
nonuer une surprise nouv. lie e
retiibution, ne tomb nt pas son
le coup de la IWi.


R 0rne rciern'i~ll S


Les Apoux Anto'ne Deidune ,
leurs enlants ainsi que tous les a'l
tres parents el allies remercient
bien sincrement les 1 res du St
Espril, leurs amis de la i'apitalv,
des autres localites et speciale-
mentceux de Grand Go0'ive,qui leur
oni ltmoign- ,le la svmpathie
l'occassion de la perte douloureuse
qu'ils viennent d'eprouver parl'a
mort, survenue le lundi 7 novem-
bre courant, de leur regreltt
lle'n' i lichel lionel IDesdunes,
Enlevd A leur affection.
I's les prient de croire & leur prior
fonde gratitude.
Port au Prince, le 9 Novembre
1927.


GONZELL WHITE
((d i ig .liamboree Co))
(ronzelle White, la (c-6lhre Ltoile,
ila" principals vecdeltte du
* jBi(g .IJamboree Corn-
pany, unIe des plus
jolies actrices de la conitrie; di'
(lu'elle doit sa jolie chevelure ,A
I'usiaget' rgulier qu'elle tail de
L'EXELENTO0
QUININE POMMADE
Vous aussi vous pouvez avoir une
jolie rievelure en vous servant de
I'Exelento. E le agit sur les raci-
nes des cheveux et le cuir chevelu
re apres usage votre chevelure est
plus longue et plus jolie qu'aupa-
ravant.
Les esth6tes recommandent I'Exee
lento" parce qu'elle est la vra'-
pommade de quinine. Its pr6coni4
sent aussi le savon Exelento Skin
qiii conserve fraiche la peau et
enl6ve lea boutons et les teaches.
!Nous sommes si stars de ces isser-
tions et que vous aurez entire
satisfaction avec ces products re-
marquables si vous vous en servez
r4gulibremeut, que nous vous en.
verrons grtis un echantillon de
chacuo d'eux.Nous vous enverron
aussi une brochure 6crite par des
specialistes en chevelure et en
teint. Nous vousOferons desipropo
sitions intdressantes si vous voulez
montrer et recommander noi pro-
duits h vos amis.
EXELENTO, MEDICINE
COMPANY
ATL4ANT4, GEORGIA
Agents demands pour tous pay
Ec.ivtz p ur renseignements


Panama Railroad Steamship LA

,Service dq lr6t et de pas igere
NEW-YORK CITY N. Y. CRISTOBAL, LANAL ZONEet les PORTS delay^
OUEST de I'AMi.RIQUE duI LID.
el plus r nitle ei le pitu direct service de transport dc passagers etdu fr'let
isc,, i,.i'ulr,,I)eCis via New-Yord et Cristobal, Canal Zone, Istlunede
\oi> i la lisie de nos agents pour les principaux polt s de I'Europe:.


Angloterro


E


Mrs, G. W. SIHLDOM & Co-17
E FIIAXClE:
liM SI llilO & 1:" sotil Irept al'sii
palr les Inlaisons siiuianties :
GI lI..AT vEY II.ANMEY & (Co
21 'ic deIC la R(li'puliqiic
Marseiilice
ilI'l A r Pi:i;o\ & (:ie I I
.' Quali (Georges V
H-vre
Ha\% c
'I:in:u I'i.n()N & (Cie. LIdI
lli ,hl M oililn I \';'i'i ll,
BIoulogne s/Mer
Iei 9 Illue deI Mni'ais
Paris
I .l:ix 'U I'l:no & lie. 1.td
li e le ld i 'lT rail)ii illilte
1)u i iker Iiile
I irl:Nu I' i:o S ( Cic d.
11w l Boy


cosse gO
James Stleet, LivI:nRPOL, ENGLA.
COPENIIAGUE
Danemark
Mrs. E. A. BENDIX & Co.
21 Allengatide, Copenliugue
;GENES
Italie
Mrs l ExMN CoE & CLERSI
I ia "za S. Mateo, No. 1.1
Ile va. Italie
C"'IS'rlTlA Nonw.,y
International
Speditionsselskadl
H.\vmHOU.tG, (GER.A\NY
MrH. ogcmann
GOT'OUIrtCE I SWI \:" EI)E.
Nordisk Express
Gottemburge, Swecde.i
Hor 0i'tEl) l, I:)LI,\ANI)h
NiMr. H. Vogcmann
lti .ll dd I i, HIolla idi


0. 13. Thompson
General Aget^n
PIort-. : Prince,. lH ili
I'l iv lc I TeI'lelflc)1i iic No. 232. ) General Olfice Telephone No.


4% 4
~1~LCIiO U4gJ11 (J


'incomparable puret4
du beurre de table
BRUUN
Tous les terblancs onl come
signe un seul ba'uf
a fait de lui des amis par-
tout qui n'acheteroni,
pour aucun prix un au-
ire beurre de table.


~ volre 'picier le deon lesigic esl b,V SE&l
E xIiw li d' ( 1 iIad e D U I3 B(UI, sur les /erblalc<
I m's!I V: .'u ibn b1o 1-rr, r vcoiur iolrgcni. PPouquoi ne rpas acheler ,
iaUt'l ur l: uIrcl.r,: pare loul speWciatlement npo le chIL
1iul tropical pau Is Usines 11tL1:v
de Copedinhagitte
En deImindadl d IFE1:;L.\NC(: DI1"E BIUI'RE DE TABLE aye: soin qu'on rousl
vend cclui a c UN S ..I1, Bi(E:I, scale garantli que voIs achelez iR


Bcu'rre Bruun


En vwnie daris loufes les
bonnes 4piceries partout
en Haiti


Pour vos commander di-
recles, pritre de vous
abresser A


L. Prcetzmann-Aggerholm &Co

-__ AGENTS EXCIUSIF


Derieri e


fHeure


Nous avons I'honneur d'annoncer au public que contrairementI
nous avions a;.none, l'ouverture definitive de notre Atablisi

LA PARISIENNE N

Situee i I'Anqle des Rues des miracles et f rand'Aue aura lieu 1 I.
mois. \ous lerons de note mieux pour satislaire., tous les achetl a
les plus dilliciles. On trouvera des wouliers de toute beauty, coarse 0
a jamais vu, nos chaussur s imitation nacrelonteucore1inconnue00-
NOUS recommandons parliculibremeit les chaussures pour hoifli-s
fameuse* marque "Packard".los costumes pour hommes,et enlants de4l'
m'nrque "Bestfit" de reputation mondiale de tous les tissus common
'asimir lrGabardine, Serfle, Palm Bleach. Drill PUo fl, rll D iCA
Cette maison sera la seule i Port-au-Prince qui vendra excIusiv
chaussures et des costumes. Done attended Ila* date indiquee pour acre
chaussures et costumes, car vous conomisez de r'argent et pa lM
marcht vous serezIlrbs salistaits'"delvos*achats.j
Tenez visiitr "4La Parisienne', au quinze lovembre courant.

Francoo Vicente, S. on.


-9


1)(s I'i 0 1 t! d L .1:\1LAN \I ,' II.: II\I 1 11 N
Ic ( I l Il ;.\ l I & ( 1 .III. \ \. ; i 1i ii l.)
liH l .I. 1; % *. i'. i 1, l 1ii in :< ItIfS l in (w!t


S(o lioill )IcllS(p




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs