Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04609
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 11-10-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04609

Full Text





t MALOIRZ
DIRECTEUR
SRoe Amdricaine, 1359
ItLEPHONE No 2242


S


ANNIE No 6246


PORT-AU-PRINCE


JEUDI 10 NOVEMBRE 1927


( HAITI)


Le.lil sur la politique international


pbaril de poudre


des Balkans

SUITE ET FIN. ( Voir le numdro d'hier.


, asonger aux consid6ra
i d'ordre purement na-
uai existent,i ide d'une
lion des Slaves a la-
ce r I a linemen 1,
ourrait plus apparle..
~.t Russic qui, nagu6r'e,
otitl toujours dressee en
inclrice des petits peup.es
s ce Ilave, n'aura long-
fort longlemps encore,
cractere chim6rique,
suitout de I'tal des
et des relations puliti-
Ienre les deux princi-
nations des Balkans, la
elt a Bulgarie. Cesdeux
slaves sonl, en eftet,
Wod'une reconciliation
routes les souffrances
les humiliations su-
pea dant la grande


montable A toute politique de
rapprochement sincere et.cela,
en dehors mbme des raisons
d'ordre sen.imenital que nous
venous d'cnum merry. C'est la
question de la Mac,&loine, ob
jet de discorde qui divisera
6ternellement Serbes et Bul-
gares et,avec eux,Grecs,Turcs
Roumains, etc. La question
macddonienne resemble plus
il est vrai, exister pour la
Gr6ce. La parties de cette con-
tr6e rattach6e A celle-ci est
aussi grecque que possible.
L'alflux des Grecs d'Asie Mi.
neure, 1'6migralion des Bul-
gares ont accentue encore son
caracltre hellenique. La Bul-
garie selon'toutes apparences,
s'incline devant cete eviden-
ce. II en est tout dillkrent de
la Mac6doine serbe que les


rimsavis et les conseils Bulgares persistent a reven-
nads Puissances qui diquer comme territoire leur
-II par dessus lout et appartenant, 6tant peupl6e en
p lout une nouvelle de- majority de congeu6res,
-lbalkaniquem ola- Et m6me, dans les rares
-ient enurcleesn, reo- r moments I le Gouvernement
aen enraiesles re- de, Sofia incline a oublier
etare Sofia ct 'elgrade celte question macbdonienne,
squ ici correcies et al- cele question macedonne,
si caraiclere toical t- objet de tant de frictions en-
nouvelalere aial nous tre les deux peuples, les Co-

de cette parties I mites r6volutionnaires se dres
Monde d6volen t sent aussit6tpour uirappeler
Monde d aure les es- son devoir envers les itres
mal disposes, I de la Mac6doine considers,
osie et ilne haines 'I-bas comme les Alsaciens et
tepar les guerres suc-, les Lorrains apr6s l'annexion
qui eurent les Bal- par la Prusse de ces deux
Ipotr theatre, les ran- Provinces trangaises.
queladefailealaisses,, VoilA done bien pos6 le
e la Bulgarie regarded grave prob6mine de la paix
Wiecomme sa plus mor mondiale ou plutot de la guer
lennemie; et elle n'a ja- re mondiale couvant sous les
ldissimule qu elle accep- cendres encore chaudes dans
avec joic toute humi- les BalI'aus.
ou diminution qui se- Lord Rotherm6re a raison
hfligee i sa rivale; elle lorsquo, a la veille du grand
N attendant impatiem- jour de I'armistice. les ycux
"Iocasion souhailte qui| 6carquill6s, fouillant I'obscur
eltrait de prendre sa horizon oiu scintilleat les
ibne. tleux de camps ennemis, il
ya d'autre part,entre ces pousse un grand cri d'alarme
I)ours slaves et, par sui et appelle les people de toutes
Itous les peuples de la races au desarme-ment et la
le, un obistcle insur- paix.




e Funerailles


d'ADRIEN SCOTT
n i


uMltin, ont eu lieu, en 1'6- Chretienne. Dans les nefs de IY'-
S Sacr-ceur de Tur-'glise comble d'une assistance
I lun6railles d Adrien' mue on voyait les Secrelaires
ae6rnieur du Gouverne- d'Etal, le President et les Mem-
orlt subilemenl, laveille, bres du Conseil d'E'et, '[nge-
Sdu martin. nieur en Chef de la Direction
I nombreuse loule d'a- G6ndrale des Travaux Publics et
d4 nembres des families le Corps das Ingfnieurs et Ar-
denil alleint s'btait reu- chitectes du Gouvernement, le
Slaison mortuaire el A Chef du Cabinet particulier du
Pour assister A office President de la R6publique, le
.Uin fut cl66brd par le President du Tribunal de Cas-
23as, cur6 du Sacr- station, le Doyen du Tribunal de
Ona Y remarquait un Premi6re Irstance et des Mem-
Itdbre de personages bres du Corps judiciaire, des
de Personnalitspoit- sMembres du Barreau, les Pro-
'Blues. Le Capilaine La- fesseurs et les il6ves de I'Ecole
U d'Elat-majorduPi'6- des Sciences Appliquees, les
hi Rpublique et le Membres de lInspcc'ion Sco-
.' Riviire. reprtsea- I ',,' de Port-au-Prince, le Di-
hel de I'Etat. Dans le recleur du Service Technique du
ent pris place : M. le' Dpartement de I'Agriculture,
nichard, cure de la une d616gation des Fillesde Ma-
ng. le Pre Christ, rie de I Ecole Elie Dubois, et
l Petit Seminaire, foule d'autres personnalitls de
du Pere Guesde, le la Presse port-au-princienne et
B*te direcleur Ano- des mondes politiquejudiciaire,
e de 'InstLrucition du Commerce, de la liltrature
I'ltHaltietlesFF. Er- et de l'Industrie.
4iert.lormantune del- Apr6s le service religieux, le
Frlresade 'Instructiun convoi se foria pour se rendre


* SENSATIONNEL


--*I


Habillez vous chez NICHOLAS vous y
Irouverez un assortment de bon Casimir an-I
glais tail et Iournis au prix or $ 16,00.
I omplets cusimirlait et;fournis avec deux pan-
talons du miimc tissu I'rix $ 20,00.
Drill blanc supkrieur Prix or 5,00.
Palm beach ftit et fournis or 12,00 or 10,00
SATISFA .TION GARANTIE.

E. M. Nicolas
Marchand Taill!cur
305 Rue tdes Mliraclc- 305
Pr6s de la Pharmacie Notre-Dame.


fosse of ii allait disparaitre
pour toujours, emnportant le
cher ami, I Mtre es'ino et re-
grett6 don't tous visiblement
pleuraient do:ilourcesement
la mort inatlendue. M. Joseph
Aubry,au norm des Ing6nieurs
du Gouvernement prononca
I'allocution adivante, ecoutee
dans le plus prolond silence :
Mesdames, Messieurs
et Chers Coll6gues,


au cimetiare exterieur od devait
avoir lieu l'inhuination. Devant
le char tout fleuri de couronnes,
de bouquets et de gerbes, mar-
chaient les Eludianis et ie I'er-
sonnel de l'Ecole des Sciences
Appliquees, le Corps des Ing6-
nieurs et des Architectes. Des
d6legations portaient de inagni-
fiques couronnes,hommages d'a-
miti6 et de sympathie au regret-
td disparu. 11 y avail la couron-
ne oflerte par les Etudiants de
I'Ecole des Sciences Appliquees,
celle du Comiti d'A' ministra-


qui, sans cesse, faisait I'Hloge de
notre coll6gue.
A la Direction GknIralc des
Travaux Publics on, durant ces
six derni.res ann6es il occupait
difltrentes charges d'impor-
tance, il laisse come assistant
I principal de. l'O icier 'Exiulil',
e souvenir d un Ingenicur donl
les connaissainces aussi varices
que profondes ne sauraient 'Itre
oubliees.
Tous, sans exception parmi
nous, peuvent dire avoir peC'du
un ami silnctre sur le d voue-
ment duqnel on i)pouvil large-
ient'l c nllip)er. la set'Iu c'nso- n
nation dalns celle douloureitse
6preuve qui irappe sa vevee ciCI
sa aumille, c'est flunanimile d(Is
regrets que tous ceux qui ont
connu Adrien Scott (prouvent
devant ce cercueil. En saluant
sa depouille mortelle, une der-
niere lois, nous demandons aiI
Dieu de donner la force A sa fa-
mille pour supporter cet cnor-
me chagrin.

Puis, anu uomi d (IPersonnicl
dle la Direction G&enrale de's
'Iravaux Publics, M. Camillec
Doucet adressa ces adieux
6mus iS celui qui lul aine 1et
admire de ses Chets coninme de
ses subordonn6s :
Mesdames,
M r eiI


lion et du Personnel de l'Ecole, C'est pour moi un triste devoir u ,
celle du Personnel de la Direc- d'avoir A d&poser cette cou- Profond6ment alteint par
lion G6nerale des Travaux Pu- ronne au nom du Corps des In- la mort soudaine de l'Inge-
blics, celle de la D. G. T. P., g6nieurs du Gouvernement. nicur Adrien Scott, le person
celle de la Direction G6nerale Celui que nous accompagnons nel de la Direction G6nerale
de 1Instruction Publique celle fut, en eflet, un des plus bril- es Travau\x Publics vie nt
du Personnel du D6paitement lants parmi nous. Intelligence
de instruction Publique, celle u'Mlite, coeur large il laisse par- par moorgane, rendre un
de l'inspection Scolaire, celles mi nous un vide qu'il ne sera dernier et supreme hommage
du Cercle Bellevue, du Club pas facile de combler. A celui qui ilt, durant son
Ucion. du Cercle Port-au-Prin- A I'Ecole des Sciences Appli- passage A la Direction Gine-
cien. qu6es,je I'ai connu brilliant du- rale en ualit6 d'Assistant
Lentement le convoi se di- rant 3 anndes, comme major de Principal de I'Oflicier Execui-
rigea vers la necropole. Mane sa promotion, 6cole qu'il a lais- lit, non plus un Chef pour ses
Vve Adrien Scott, spouse du s6 A I'Age de 19 ans, pour coin- employs, mais un consciller,
dfunt et M. Au uste Scott, Inencer sa vie d'ingnieur si un anii.
Secr6taire d'Eat e Instru court, mas si nen re mplie. L'in tensil6 de notre douleur
tion Publique, son pdEa re, con- A sa sornie de jEcole des anCantit en nous tout el'ori
duisaient le dcuil. Sciences Appliquees, il ful en- de retracer ici, come il con-
Arriv6 devant I'Ecole Na- e fer du Sud, piriode durant viendrait, la carrier toue de
tionale deM6decineet de Phar laquelle, lout en se cr6ant des labor et les rares qaultes
macic don't le nouveau local amities solids, il a pu 6tudier qui on t su laire d'Adrien
c.nstruil r6cemment est I'oeu toute la partie Sud de nolre Scott tanu an (Cap-Ilaitien, oux
vre du regretted Ing6nieur, le Pays. Peu apr6s il tut promu ( onaives q(ii' I'ort-ani-Pri'iuc
char tunebre s'arreta.I11 y cut Ing6nieur atlach6 au Departe- an Bureau principal oI s.a
une minute d impressionnant ment de l'Inlkrieur pour le con- compelence et so n savoir
recueillement au course de la- trOle de l'clairage iectrique, laire ont1 et mis .i conltibntt-
quelle des larmes mouillerent ce quia u une fierl pour mo11101 lion, un Cmiploye models, iun
tous les yeux. de me voir remplacer par un supericur aimei, honored.
Le cort6ge repritsa march. mes anciens et remarqua- Le temps lena cerles sn)
Le cortege reprit saomarh hbles 616ves.
Au cimetiere extdrieur, lors- Plus lard, comme chel de Di- course, la mort coitlinucra s(n
que le cercueil retire du cort- vision au lDpartement des Tra- billard futd6posd,parles amis vaux Publics, il lut I'auxiliaire idu m6rite on de I'lhonniiir,
qui le porlaient, pros de la el le collaborateur du Mi nistre une gn6ratlion siicctdt(ru :;


(irand magasiu


de Casimiu s

Francais c Anglais

Articles divers
RUE BONNE FOI,217 ( A c6t6des' CAbles trancais )
GRANDE LIQUIDATION
Drill couleur Gourdes 1.75 aune
Drill A 1,50 l'aune
Kakiblanc G. 1,75
Kaki jaune G. 1.75 ,
Casineltes simple larger Gdes 1 80 aune
Casinettles double larger sup. italienne G. 4,50
Casimlr'lav,41qe italfen gourdes 7,50 aune
Drap blna bolret, marron 7,50 aune
Casimirs francais pure line 8,00 aune
Serge bleu et noir G. 9,50 aune
Satin d. Chine sup rieur pour tailleur 3 gds anne
Casimirs sup-rieur goi -,sI,. l1 atnune
Serge bleu et noir anglais gdes 12,00 aune
Gabardine anglais gourdes 15,00 aune
I'asimir extra qualnt6 gourdes 15,00
Diagonale noir suiperieur gdes 17,50
ihantong pur fil a prix raisonnable
Venez constaler et vous serez satisfait.
V. SIANO
Port-au Prince, (Haiti)


_ ____ ____ __


Ta kv

Pas un poll superflu I


I tll rI c i' ;ir I 'l'; i lt !1 ( i ll 1 o lit',
l I Ih (' 1 I, 'I l, : I I i ,lI!,sc I,'cn I1 'oiI
( c so i ) l ( ', i I I I I it, I 'w i -111 ill-
p)erC ';l)c s. sins p lik Is n i (lit\ c1s
\v i siilI's l ), ci I[ si l rI : l"' n
pl \ov r [IcN E s' 1 (i1 ivi ilc,
(doiliLn' (It's Ib 'il,' ,' (1 lU is'c
d s i it s noil s, 'II s (.ii -
l l1oi r(s cint il l l ; | il I s
S I ll;l <;(l() I; llls i l -


uneautie, maischlqtluepiCirC l11' h111' 1 '' '
de I'im posant edific quest la cctlc c' t l'c ll |i' I lltN I t '.S e I/)!'
Pouvelle Ecole de Medccinc .,,I// /,'i11' '",''//l' S,,r/ ,Iu Ilu/',
sera une attestatlioni,: trav' rs eileve ( en.) Ilnilinunt's,i in .ti '
les ages,(ldu tcvo emtdt'n iil ,c ]ia (1 1l ls (1 ( 1 ( ..lI S,'i I tl .
comipelence et de I'aclivit I C' T;,l (lissoti It l il jls
d'Adrien Scolt tqui v a de&i( Il a i r'i c (I1 li,11 ',S I p1t':oIu
s6 el iiulprinmie a outl jaimais NI clt'" e C loi(iCC, s:,l1s >il
ses veilles, sonaliour dtui dn pol0it lion'. It a le v -l t ('C ,t ,
voir et son constant soul i ,t c i Ill juI, i(lll ns' i Il k' se ( n'
la responsabililH I s. Sl i ct es>l i v )Is sat is-
l:i Iir s vo1t1 n "l 11rll voIls st-


Cette curtinne que noius
tl)Gosons aujoordl'hui stur sa
tombe conslitue dans sa sim-
plicild un tribute humble mais
combien just de notre v6ne-
ration pour la m6moire dc
celui q u i desormais, vivra
dans nos coeurs par le conve-
nir.
Puisse m on cher Adrien
votre carri6re a la Direction
G6ndrale dtre un example
prdcieux,A tous ceux qui sont
encore loin de rdaliser, (qu'un
resultat tructueux sera tou-
joursobtenu par toute orga-
nisation ou I'assiduit6 ait d(e--
voir est constamment mainle
tenue par une hanche urba-
nit entre Supericursetemnplo
yes, et puisse l'Etre Supreme,
en recompense de routes ces
verlus qui vous faisaient re-
chercher et appr6cier, soute-
nir la d6eaillance de votre fa-
mille justement ploree el re-
cevoir votre Ame dans sa sain-
te beatitude.


... N I t., l k 01 ;. t. RI .-
ria r.',il)boll (' \: o'()ils )pouv(i 'c/
(,)IIC le laiiic sius i ,iliiC
LE (11.\ ) .\ \(;.\SIN
2061208 Ituc Tra\vrsierc.

AVIS DFI) l \AkT
Les d6pfclics pour New-Yoi k
et iEurope ( via New\-York di-
rect) par Ie s s Collica seront
lermies jeudi 1(1 Id cout ant.
Port-au-Prince, Ie 8 Nov. 1927

Et puis, cc f'urent le lent
glissement du cercueil planss
le to a l)ib ull'.tuvre des loss,'-
ycairs le recouvrant de pelle-
lees de Iterre, la losse remplic,
termnec, claint ii jamais la de-
pouille que la mort lui avait
contiec.
La Ioulclrit'letcniiit s'(.ou'a
par les alleges du cimetirc,
vers la sortie.
Le M.\TIN renouvelle aux
tamii'lcs ,plorcssess I)lus sin-
ct ecs tuondoldauces.


La '.science a le droit d'exiger
de nous un esprit appl)liqu, une
pensee attentive.l.'at 'a pas ce
droit. II est, par nature, inutile
et charmant. Sa tonction est de
plaire ; il faut qu'il soit aimable
saus conditions.
AN.TOLu: 'IANCI:


_ I ~ _I


-AM


_ ___~ ~~ -I I


~-' ----~`


_ ,, I


I


--l


I


wl


Of "'


... v s am l ( i, la: Police
1110iI re I.1 ;in 1 1 1 1 collcl d'ull
',p ciAlisle cin voks (It ctr; alt'ss,
II... I'... I'lle n ic('11ik i lois, ii
:v\'ail vole cri lv.ls, ;Jli t)trel ,n-
d, el, d( lrI(T', lla .IUslit e cl 'ui\,
il lult co ln Kum nl' 11 ,i')is d pri-
sonl. I '11 ni is |)ll ( ; IVcr \v l .
Cellc lais-ci, il tin, \v ultl j)pIs
se con'.cinle' tde I. 1 2 (I'iuaine.
!H achcll n, i l ,o" (I'. ( d rolba
12 cialvalts. I (I el( i rre. ; car,
1.1 ('olicd jitt' .1 IS H i) me It Im |
crlaivlices in ,ls s. u I f, i l- l)c,
surlo ut I(ll i'( ,i 's ;|s)a |)'o-
pric iduuni'nent.

...l vi. :v iil-liic v, evrsI I
hen'cs 1 2 de1 l'; idi, nine
aulo s'a'rItM'r Ir\'l l Ian leNo 12'72
de la ruic e l: e ii uioi. D)c la
voilutre (descend(it line (1i Cne
aiVant liine d( sesa iliins env\'-
I()lop ) pal'r une laIrge serviille
de 'autre i;main ell C eIpIoigna
tntle autre lel nin)ie qui sC Iroilv'ail
sous une galerie.
I'auto, elle, avail tail demiii-
tour, naUs pou)r rl'evenir soils
p)eu de. temps avec uni gendir-
me qui proc6da A I'arrestation
*de la lemme q(ui avail ede spisic
au collet par la dame d e 'aulo,
Mais qu'est-ce qui se passait ?
Voici : la inalluict'u se avait re-
conmtandi& i Mine A. ., une i'-
niagere q(fui, al es 7 nuois, hbrilla
la politesse a celle qi lI'avait em-
ployce, emportanlt vaisselle, lin-
gerie, et le resale. Alous on ren-
dail cell qui l'avail ic coimmin-
d(e resplonsable de V ( vol.
'- = -^^- "J "- = B --ni I I I


ir








LE MATIN -10 No vembre 1927


DERNI'RES NOUVELLES Desa'

DE L'ETRANGER


PAR SERVICE DE UNITED
PRESS ASSOCIATION
,,Los longs raids a6rlens
BIILH \(), 8.- L'avi:teur Esle-
v ez projle till n vol de la Coro-
g ne 5i New York et Cen're-A\m6
rtque 1eo'n'i) gn6 dl co'n'n in-
di tl It 'ilod, dlu eip'laitle Escar-
ce et dI iecanlcien Cliveo
Pour la Coupe
Gordon Bennett
WAS.VIN I')ON,8. L'A\oNcin
tion nation lie arontin('ie a
achlcv ses l'ailrib'ition de hi Coupe ( r-
dolln ennelltt, dans La course de
Septembre. E1 Hil est le Ia-
gnlanit ln l 'lle temps 'l'il a
etabli le record in11 lii:l ell vo-
lani 71 ) Inilles de i ) -'rl) ordill,
Michlig:tn A lB ixly, (' *orgia.
Le communtsma
em Chine
Sll \N(GIAI --Six cents lIlanics
russions, i. inci|tlalin l -' t (I e s
tIc nil 's, onIl Iassislt cet al)es
n1111111 lx fnerttriilles lie leur cia-
in irnctle lt ( danls le raid fail
d(ins It consulate soviet lundi. i
Police al s:isi uine bomlbe l esti-
tine anL consullat et a fIit 5 ar-
restalions.l' l Iort cordon de poI
lice garden le consulat.l)es Iroul-
bles so0ll imiininents.
Le nautrage
du Matalda ,
B\ >I, ', !. Le Ministere des


PAR CABLE FRAN(CAIS
Encore les Comitadjis buigares
ATFNES A la suite de
I'assassinat A Ustuh du frure du
leader des Coinita ljii Ivan \li-
chi elolff, Ie comit (ies Co nitad-
jis a d&ci,1 une action intensive
terrorist dans la Yougoslavie
mridionale. Dei meethligs de
)protestations ont lieu Ati BAira-
de.
L'anniersaire dre h i voilnlion
russe
'I'OKIO PI'lusieUrs centaines
de cmilllnimustes ( ii s'6taient
eitanis pour c61cbrer I'a'iniver-
saiire des Soviets se sont rapidr-
nint disp)ers's a I'arrivce de
50) i)oliceemen. .0 arrest ii ions
outl l p- op6rees.
MOSCOU La ville d, Mos-
')LI a tel',e auourd'ihui le 0mine
anniversaire de la 1R1volution
par des dt(il's monstres qjui out
(dur11 toute la journee. De.s por-
traits de Trotzky ports par des
partisans de 1'ex-commisiaire A
la guerre ont 616 salu6s de lhues.
M. lykol, ler ministre, s'est ren
du A Leninegrad pour y passer
en revue un de&il grandiose.Le
laineux cuirass6 Aurora )) quii
est ancie (dans la N'va A l'en-
droit imlnei d'oii en 1917 il )1),.
l)irda II0 I lais d'lhiver obligeant
Ie gouvrnenlenit tde Kerensky A
c[)apituler, a particip)e lui aussi
aux manifestations.


Comn(nilmrilins l a nn'in1 ]nt' M. Rockefeller fail un
commission d',n'(ut'l -l" I e 16" don de 2 millions
sstri iit i \ ,1 tl, ,.L.' preI ni.t de dollars
re d! Ile c,'n t i i,,,on s,',uvrir;, GI V\1 I:V ,8.-- M. to.lkeleller,
:' I'., ri eC des survivn ts. apies avoir consillt6 le g)uiver-
Contr3 l'imnui.lit6 nit'eiit ailricain, a donned( 2
en Espagne inillions de dollars pour con'-
I \l)ltl), I- e C n gr's, tr'uctioni et amnilt ageienti l de la
p ( ur coniiib ltre l'iinioralil('. Graiinde libliolhe1 que sons les
's Il lunt i i iiiir 'lii. i) 's re- ulspices de la Societ6( de Na-
p rsnltatiollns de ittli"e s les or- tiois. A li sanice iinale e ela
isv oN l iris 0)il. )< noIin_- con'ileenIce pour I'abolitionii des
iolluses l I Ies s.ront iori s restrictions sur Ie coiiiiiiei'ce in-
da s touL le p s. terii;itionail, le BIureauT inleru i-
S I Io ttioinal do travail Idestine A l' tu-
Les ch6meurs anglais de des granlts iproblle.nes accep'a
N!W P'()RT, 9. Pr's (Ide 3011 a fiL'unainiil(6 de 15 pays doni la
ctlioilt'ii' os l C'itriIcpli 1U ei'ir lr'raitce un protocoleengageantli
che pour I Londres ott ils fe'rotnt des concessiolls r6ciprotquies
li'ne i ti:liinltd lion :1 'l afal'ail ir dais un dtlai de (i nois au su-
SiLuart ; ils Iorinent une (101)itia jet (Ide lules les prohibitions et
lion Ipoutr allrer I'attention du restrictions touichant I'exporlta-
Premiei r il ,iilstre sur l I'fll (ile lion cl I'imuportation.
10 : .- I1 nt:lle ililleurs(I de h Le scan dale desp6-
(,:11llCs d(ti ll. Sl nI S:lln enp, l ltroles aux Etats-Unis
It-,iCOLiip 1-auil prI',"s de se- WASIHIING'ITON- Le gotiv'.r-
collrs ineientt s'est trouvc olbgi de se
Alphonse XIII ltenir imonientaiunenit suir la d6
a Malte ltensive a.ijouird'hui dais I'e.i-
MAIT.i'I, I. I- Le roi \l)hlonse quLte ouverle sur l'alfaire d'es-
a visit ollicielleinti Ile Gouver ioninage des jur6s du proc6s
neur ri ir.a ;in i'alais Valetta Kall-Sinclair; le campi adversai
et I'l-relinier t in1 isti're a l'nber- re a hlainc plusieurs attaq(ues. It
ge d'.\rago!i ; il a 1eW ensuile t a fail valoir entire autres que les
la atilli(dIale ot:l itl tit reIt l I) auiitoritlts elles-iei nieLs avaient
I'ArclhevTllue. 1I vista le miisee tent( de circonvenir un des ju-
et les caise' es tldolniiant tout le rlis avant que le procs n'ait 6t6
vp rt et d iejtoiii. aive' L',iniral i ts ilterIrT inpu pour vice de fIorie.
Iiroger Kevs. l;iA)it es-niidi, il y n outl'ret,. ledward J. Kidwell,
eut r ception ii Valletta par L'L- le jure No 11 a itlroduit une de
dv Keys, puis match de Ipolo a mande en vue d un interroga-
NiaIrslh'. toire qui lui permelle dtie se la-
Ll S .1 \. ) tl 1; Con 1.ienei ir ;de h vel" des accusations dont il est
ia;iiiie li'objel. M. Allred B. Fall a eu
(GENI''I". 9. )ains les cer- aujourd'lhui un violent aces de
clestie i> Ii ie dles N:ilions a toux qui I'a laiss(e dans Un 6tat
(' vt', (oI i lleitlt i l (lilte 'Ii ,i- de lfil)leCsse extri ne et lui a falit
gue 11'a poinl I'inenltion d'enivo- pel'dr le lnieuex qui se iimniles
ver uLn obsei aletr a i la Conie- hht irencet 'ani-.Aiitci e i la Ha- brei ; 11 a pu p trendre quelre
vane,.i Ilioins que I'nioln Pan- os d(ans la journee.
A tlIricaine ou les nations lali-
1 O-, i ilerit'aiiles en t'assent I de- (- r
and tiile. I PENDAN


Au Nicaragua
MANA\GUA.\ Le lieutenant
E. I). Ihotins el It- sergeant l)ow-
dell, dtn Marines Corps, ontl I
tues par une 1 hande de 10) nica;
raguayens. Ils onut Lt' per(Idu; il
V a. i tllo I is, (qiund lent' at'ro-
plane s'lcrasi. Ils essavye-elt de
se If'raver line rotate a I ravers les
bois, ilais furent reniiconitres par
les rebelles. Ils se relugi6rent
dans ine case et rest 'l'1erent long
temps' -i de s forces stai6rieures.
L'insillilionii du i ord mi:ire
de Londres
LoiuA)Nts- La grande parade
tradiliotnnelle a ec lieul A I'occa-
sion de i'installation de Sirt
Cliarles IIlliho coimmle lorld-miii
re.
Lloyd G(eoiqes en Aiiierique du Sod
Lo-nDsu, U.-- Lloyd George a
d6clare Ai un reprksentant de
I'UiTiledl Press au sujet de si vi-
site en .lainver Ai Rio de Janeiro,
ou il compete passer uni semai-
ne, qull1 tsirerail visi'er aussi
I'Are tine, le Pcrou et le Chili,
iiais (Pie la bril6'et du temps
1'en empitchait pour celte fois.


WASillN
con I (, )I


stores ilsurveniils

en certaines regions S3Iv IIllll 1ut a

des. Etats-Unis Petit-Goaave, Haiti
Par Cable Franvais
GTON- Li C.,minis duI Nord ont insist sur la neces An nonce a sa nomC
n iAeAI ddes i n il n I.I /i I ct dI ,n si i fdu l ouvepnrnen- in' s n


lions dle h Chlmbre a entendui
aujourd'hui plu-ieurs huom-'es
polititues qui onut expose letirs
vues au sulet des d6sastres ri-
cenis survenus en cerlaines r&-
gions des E1ats Unis. Le repri-e
sentant Rei I, de l'llinois, '1 ii
est president de la Comnmissioui
des inondations de Chicag ', a
d6clart que la solution du pro-
blm)ie 6tait uLne question na'.i )-
nale de premiere importance.Lo,
maire T)omlps)n, de Chicag ), a.
d(crit les soullrances des victi-
lnfsdes in )ndilions qu'il a con4
t ithes en se re.i lint en b.ate-t
A la No.ivel e 0. 16ans ; il a aju'
t6 que la ville de Chicago s'etait
rendu comilte de la n6cessil6
d'envoyer dces secours iini.'-
dials.
I e maire O0. Keete de la Nou-
velle O'rleans et les gouverinei's
de l'llitnois et Sorlie du I).kola

France et


Wt.l I V. I UI1, IIl Sk* v t I "-*
ment national. )
BOSTON 0 i s'elbre main
tenant de porter des secours
aux regions inondees de la Nou-
velle Angleterre et particuli6re-
nment au Ve niont. Les camions
automobiles snt largemnent em
ployes poulr IrIlns)o:'tcr les ap-
provisionnenicn's mais hien sou
vent les rote.is sont encore im-
raticables. Ainsi lBollon dans
e Vermont est absolumnit iso-
lic e il scra extrinceme.Lt dlil-
Scile de 1'dire parvenir des vivres
aux h.b;tinlts Le mijor-gmncral
lBrow.i co:nmanlant Inla re r6-
gion m il I ta ire a 'nspectl er.
avion toiu'e I i parlie nord du
Vernmnt ct il estinic que les se-
cours doivent venir de I'admi-
nistration. II s'agit, dit-il, de r6-
Itablir lout d'iblord les commu-
. nicalions par routes et par che-
mins de ter.


Choses


Etats-Unis Comlnunales


WASIINGTON- La rlpomse
du )Dparllement d'Etat A l derr
niere note lde la France sur l1:
question (Iu taril d,(uanier a Ie1
envove auijourd hlii i Pa ris
apreis un entretien centre M. 'Piul
Claudel et les i tuts fonetion-
iiiires du l)Cpartement.LLa vcoit
manjication se borne, parailt-il,i
expli(qter certainls points tech-
niques qu'on jugeait inecessnire
d'claircir avaul I'ouveirtu're ('s
n6gociations en vuie d'un trait
de connmerce. On d6elare q(e
tout obstacle qui s'Pleve encore
centre l'ouiverture des n'go:ia-
lions est dIe nature lelle qui'il
pourra 0tire rogi6 ollicieuIsemient.
PAR S \NS FIL,
Nl V-YOlRK--Le (Gouverneur
S nllith a Ir'Cel l or t' linee 'clatantei
victoire )ir' I e rej .t par les lec
teurs de New-York de I'amiea Ice
nent pernnetlant les 6le:tions
pour Ie Gouvr iieur pendant
I'annic dtes elections presi(den-
tielles. L'amendement pernit-
tant ai New-York d'empruntter
(10u .0)).000 pour hil coiistIructioii
d'un nouveau sulb,'wavi a et6 vo-
t&.
Deux hImimtes olut (,i lu6:.
)endant le dpouillcmient au
1 enlucky.


L6gation d'latlie
A I occasion du .Semie an-
nivers.iire de lai iiss:Iicec de
S.i M a i c s I Victor-IEmma-
nuel Ill, lHoi d'Italie, le charge
d'ailaires de la I.6gation d'lla-
lie a. i. rccevra an loc:il de la
L6galion ( lace Gellrard ),
Vendredi 11 Novembl) e crt, le
Corps l):pIloialiiqueI et Co;i-
sulairc dtie 10 licieres (Ii 111.1-
tin ai in di, et la Clonie Ila-
Slienne dte 4 ai 5 p. i) .


-- a=- \=--
II nest pas sais int6rct pour
le contribuable prrt-au-prtn-
cien de savoir la situation dIes
affairs communales pour 1'exer-
cice 1926.27.
Rien n'&tant plus eloquent
que les chiffres, nous allows lui
en mettre sous les yeux:
Les recettes pr'vues dlaient
estim6es (i. 522.003. ; elles se
sont Mev6es I G. 563.122.59, les
recetles extraordinait es (ixees A
15.003 out alleint 20 323.22.-
la lourri6rc a rapport G. 1.572.
L"s exc6dcnti se s n' lev6s *A
G. 51.919. 13,en te giant comllte
(F'une in )ins value de G. 8 503.32
snr certaines br inches dc re-
celltt', co'nmln Ile service ldes
terrains comliinUKlll (qui a l
conAi fl burei d LIs contrilIi-
lions. En r6suLmuit, les re gLnerales out alteint G. 575.017.
81, au lieu de 527.000.
Avec les (hpenses eflectuies
pendant l'exercice 1926-27, la
bIalance au 30 S ptlemnbre der-
nier 61lil de 10.S1)'1.55.- L'exer-
cice '.2( 27 avaitl )llclt avec
une balance au ler Oct. 1926 de
I47.598.33.


Cin6-Vari6t6s
Le co ( c et theatre du
Champ de ,arIsse licl ai ncuf,
des i eparalins ayant t6l en-
treprises, Ces jours ILdrnriiers,
duns tout le local.
Dimnianche, Cin6 Vari6tles
iniaugurc de notiveaux films
(de grand i: tte0t .et tris Ip s-
isionlnanls Ie p)rix d'entrce
Sreste tix6e i Ii EOURDEI de la-
' .i a plernietht e l'ainiab'c
public de Port-ut-Plince de
nic pas se river (tc ses dis-
tractions lavori ltes.


PARTOUT et SUR TOUT




14e r n a1 asin ail Ia!I

140 pieces de toile composees de: ratine

couleur, voile, demi-deuiil, voile -perle,

voile a fletrs, ponge couleui, ponqe

demi-deuil, crepon soyeux a fleurs, etc.

Gourde 1.20 Faune

LE GRAND MAGASIN

206-208, Rue Traversi re. 206-208


I uill i HAUISTSEl VIT .


I


clientele qu'il a oblten

la distribution pour

Pelit-Godve

Des PiODUITS de la MANUFAGTULIE HAITIENNE deTa
Ide GCUILBAUL) & GEBARA, ainsi quiO du FIL
IRE J. B. VITAL si connu sous le nom de Fil (1

Ils t 'ouveront done chez lui cei articles
aux prix de gros et de Fabrique. 11 leur
rappelle ei outre qiuil tient toujours en
stock:
I es prodnits de la Maison P, ('11iAuD,
C';iOM.Ai, savon Curonal et polimmade
Curomal, si efficaces contre les d,.man-
gliisoins, (c ltoutes sortes, et le savon P"o-
IOu1. :iu parfumn si dlicat. Savon CADUM
prix de gros. Cirage liqnide et en pate.,
Clous de tlo.tes sores. "oics, Tuyaux,
codes I6s, unions, records, el.'t, Hols
Serpctlcs, imncelittes. Pcintures blan.
ches et coulCeIus, SAPOLIN. Iluile de lin
cit vernis. Fouirnilures pour males. Gar.
nitures de cercueils. Fanaux bronzes.
Accord6ons. Poiudl'e d'le0vation CALU-
MEl, par caisse, pa'r douzaine et pal boi.
tes de ou esdimrnensions.LatC enpoudre.
Verres A boire et verres de lampes en'
tous genres IIESTERFIEL!)et CAMEL
gros et d(eail, La R)publicaine. Quinu-
caillerie assorlie. Chaussures pourhom.
me's, feinmnes et efants. Lecitine granulId


Rhum, Vins de caisse e

gallon, Liqueurs,"i


'qhhe leading mineral

La Boisson connue

3 le monde entire

EST UN ii


RAFRAICHSS
ETIUN


RCONSTITUA

FROIDE


EAU MINERALE WHITE ROI
GINGERAL WHITE it

Le scul Gingeral fait

L'eau Minerale pu


des SOURCES


WHTE ROCK.


DANS TOUS LES MEILI URS HOTE1 S,
CLUBS, CAFES ET RESTAURANT

Mohr & Lau
Distributeurs, Port-au-Pripetl


Prochaineme c

paraitront jdes Cia

( FAVORITE


_ __


L I II -- Tll


- II ___ ___;,_ ~~


... .. ...... III


--




N


LE MATIN- 10 Novembre 1927


r NOTICE


her iere


--'tre- ii


Heu re


Nous avons Ibhonneur d'annoncer au public que contrairement i ce qu .
nous avions annonce, I'ouverture definitive de notre htablissement :

( LA PARISIENNE

Si'.ue k I'Angle des Rues des MIracles el Grandftue aura lieu le 15 de c'.
moist. Nous lerons de notre mieux pour satislaira i toun les actieteurs intme
les ljus- dificile. @ia troavera des Louliers de loute beauty, co nine on iien
a jamais vu, nos chiussur s iitlation nacre sont encore ilenicIuues t fllaiti.
".Nous recommandons particuliiremeit les chaussures pou hoiu-'.*sde l.a
fameuse marque "Packald".los costumes poor Ihommes,et enlants de la Jrandu
marque "Besifit" de reputation mondiale de tous L.s tiasus come :
Casimir, Gabardine, Serge, Palm Beach. Drill pur fil. Drill,6cpae, etcetc.
Cette maiso. sera la seule i Port. au-.Irince (ui vendra ex, lusiveinet des
chaussures et des costumes. Done attended la date indtique pour acheter vos
chaussures et costumes, car vous fconomisez Je I'ai; ent et par d ssus le
march vous serez Irhs salislaits de vos achati.
Venez visiter "La Parisienne', au quinze Novemibre courant.

Franco ;& Vicente, en C.


Non, Monsieur
Cet hbmme ne travaille pas pour nous Nous ne traitous pas
%otre pneu de cette manidre. Nous vulganisons votre pneu et vous
donnoni une reparation garantion.
THE UP TO DATE 1IRE
REPAIRE SHOP
13f6 Grand'Rue-

Steam all day long for tube repairs at
UP TO DATE TIRE REPAIR SHOP



Colombian Steams hip

Company Inc.
Le steamer Bogjota venaut de New York via
les port. du lord, est attend A Port-au-Prince,
le samedi 12 lovembre courant. 11 repartir le
m6me jour directement pour Jerdmiw, en route
pour les ports de la Colombie pregnant Ir, et p:ts-
sagers.
Port au prince, le 9 Hoveinbre 1927
Colombian Steamshii Company Inc.

Sebarda Co, A!eitls

,'imi m MiM -aei.


Remerciements
, Les'epoux Antoine Desduncs,
If urs enfants ainsi que tous les au-
lies'parents'et allies remercient
bitn sinccremenlt e's l1 e, du St
Fvpril, leurs aimis dt lI pa tilh'e,
dis autres localits ti speciale-
mrenttceux de Grand ,o'iv,,qui lcur
oitl ttmoign 'de In s mtr iatliie
l'( ciassion de la perte Uouioureusc
qu'ils viennentid'6pro.ver par a
Inorl, survenue le lindi 7 novemti-
bie courant, delleur rgietlt6
Ilellur Micliel .Lionel ieslliedn s,
EnlevA i ieur affection.
Is les prient de croire a leur tpo
fonde gratitude.
Pott au Prince, le 9 Novembre
1 '27.


m


Avendle


Pour cause de depart, un mobi-
lier complete et tout i tait neut :
Chambre en acajou cir6, style
Louis V ;'salon en acajou som-
tre 12 pieces salle ii anger m,-
me bois et meme nuai.c; glaciere,
cuisine au pdl role et four; bibelols
vae de salon, ete, plus de cent
mois relisode la Ievue des Deux
MoRdes, 5 anntes relides'de I'lilus
ration, beaucoup de livres de bi-
bli ,hlique, etc.
S'adresser A la rue L. 'e maison
i l'Ouest du (( Bri ul F ield Hospi-
tal ou au bureau du Jo iitil.
Iba ii(enr ilt' (I'ad(,sse
PIoir causes d'a rir n.lis.-c'iii
d'0 lti', pi ort aul Princienne s'est
trtn'por, A la IHue du Cenli .), t, lt 1a tgle de lit rue des Mira
clc-, (ni face les iureaux du Ser
vice Technique.


SASTHME
4A'*^ Oppression, Cat rrhe,
Suffocations,
Toux neroeuses.
Gubrison cortaino par los
CIGARETTES CELERY
etIa POUDRE CLERY
Dr CLERY, 53,Boul. St-Martin. Paris.


KI/W I Eli A g A. de Matteis & Co
ARIII PHcpr sentants pour Haiti

.-


4,


I


-- I ~e C r


I


_ ..-. -- --


Loo







10 .ovembre 1 27


PoudreTEINDELY


done



I .,, i u am I' f rltau nie. chair.
n C r r. h, ,'.
I, .. .. .. .. ..
n n ':d: .


Fu i o lilstp


S,;O m ".S. rp o( l cV i ) ...
, I *.iNHs ite l rea **. ttiil' }


1utIn PrtrflletlM'
4 Ori, i i sg M alswis


un teint de lys
^Ap0-


Paudre id4dte Impelp M.
adhenfte. fdun pr'um s diBc
conserve a fraltcheur de ite JV-
nesse, ribeUit. fact lues rids.


LRYSl
3. rue de Ia Pai%. 3
PARIS
S--


--.- -


tirestone


IPNE'TS


Nous avons le plaisir de vous aviser avoir requ un
assoriiment complat d Pneus .t OChaml es i a'.r



trestone.


Un
Dotly
votre


pour Voitu.-es i passaqers et Camions.
pneu pour cheque usage, le Firestone Heavy
our les brandss voyages,le Firestoni alloon p- r
voilure de promenade et Ie


&( C AMBRES


a AIR


I'allez pas aill urs
Achelezde p)r6trencc voire
Ko'a-Cliampagne Ala raI)bri-
que H1 BOBDAY, No 330,
rue Thomas Madiou.
Prix Gourdes 3.50 la dou
zaine cash.
A vendre
Un appareil Deroy tout neuf
de 2 points et demi, pour al-
cool, Rhum, Clairin et tafia.
Quant aux conditions, s'a
dresser Rue du Centre, No
XPMAiMACIEF.7SEWO1iRIlE
Annonce aux m6decins,a sa
a ientele et au public que scn
l.aboratoire de biologic appli
qu6e sera.ouvert le 7Novem
hre procha n.
%Port-au-Prince, 25 Oclobre
1927.


Pour 10 jours seulen

SOLDIERS I)Our DAMES Quality


Ancien prix, OR ALujourd'hui


SOULIERS pouri DAMES Quality


Anc


I 'ir 'slone Solid 30 x 5
Pour les camions *'e I T.
Notre stock comprend un asaortiment des plui
complete de Ioutes les di ens-ns et la superior it
de al! alitA

Sirestone

a t;.it de nombireux amis partout e.i Haiti et le monde.
EN VENT'' CHEZ :
Mir Edinoind lauturc, a Jacm.l
i\!r Elias Salil):, .\ux ayes.
Michel Dl)css(uiir(), .Jcremi'.i
4;lemiic nt 1'11na St Marc.
( Antoinle lGeniir t, Gonaives.
S.ecan Luciati & Co Port de Paix
i d > li l cliaque cliin lr i aii .It !laranti pai


YTre$towe


Lai pr'*cl aine I lis
adressez-vous


que


vous allez acieter iu Pien ou une :h:nlre


i a 'r,


,. -- -- ,,-- -O .- 5[*
I,. rc,'l '.1111-1 AlfleLrholinu & Co.
MiA(1ENT GENEIR.\!X

Loteric
"' "" ""- '"* '" i Notre-Dame


1do)! Chaavmpa !ne

F. SEJOtUIINE
P1'i par :aniL s dcs colnditioi.s i liqouit ftu1cs
D'ASEI SIE
Pripatration et Vente
PllIMA:II.- F. SiPJOUI 1
Angle' drs liues Rou.r et du Centre.


Le Comit~ de la Loleric No
Ire DI)ame rappelle anx pla
ciers et au public en genrnal
q -ile lirage de la Loterie doit
avoir lieu le dirmanche 13 No-
vembre courant,5 9 heuresdu
niatin, a Parisiana, contormt
mentl i I'art. 4 de I'ArrWt du
24 Scplembre 1927 du Prefet
de Fort au IFrince.
En consequence, tous r6gle
ments de compile pour vente
de billets dnivent 61re tails
au 7 Novembre au p!u tlard.


No perdez pasde temps, carile Stc


I


_~__ ,, ------- --I~


~u ---lu -- -- -- u-~-


LE MATIN -




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs