Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04607
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 11-08-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04607

Full Text





mont MAOLOIRlRl
DIRECTEUR
Rue Am riCaine, 1358
I-LEplIONE N* 2242


j


Notre advantage esl tU( I'C
peoples (de loili race l cI lI tI','
te couleur soient p i) ssantis, lI-
bres et riches. Notre prospic ii.
nolie richlesse dependent det l u
richesse ct de kIur p)rosp|'lt'ilc.
A N\ l'. ll. voi.\ \ '


I_ _ I II I I III_ _L_ __I -


I 21ime ANNEE


N" 6241


PORT-AU-PRINCB( HAITI)


MARDI 8 NOVEMBIlk. J2,


ie itique 6trang6re


ne experience du 'mar-

0 xisme' .dans le gouver-

'.nement de l'Etat

Cellr cette experience d(I propri6taires impic.u-
arxisnme applique don't la nienx avances garanliei, par
abli(llei anitrichienne el des hypoth6ques officielles:
lporticulii6ement sa Ca imp6ls laniastiqtues sur les
ale, Vienne, ont 616 der- locaux industries et commer-
rmcnient, s o n t encore Ie ciaux, lant et si bien qu'il de-
re, on jou naliste fran- vient inpossil)l de ( coacur-
,Y. (ignoux ient de pu- rencer les enlreprises ciraln-
ulie consciencieuse e t gi es.
live 6tud". Enfin, et s tllour, hi i muni-
Pissie a 616, itest-vrai, cipalil de Vienc:e s'esl tile
eriemie ia dounner l'exenm- i industrial i : clie I)osse(de
Slu nrarxisa .eappliqu6 au une inmprimlnric, unte aflaire
rnemcnl de I'Elat, mais d'affichage--les eniplacemllels
iltaaltinvilahle que, pour 6tant reserves aux ami s et
experience, elle d A t amis des amis -- el des usi-
r aux lois do sa psycho- nes.. qui ne paint pas (1'in-
a parliculiere et outran- p6ts. Dirig6,.s i)a;- des feres
el se laisser cnlrainer A en la Ioi aixisle., elles sont
r couple de In menlalite stres de lcnir le coup; car,
*iale dii people russe ct en cas d'insucccs, le conlri-
I!l conditions poliliques et buvb e esi p ic d'ouvrir en.-
Hciaies seculaires dans les- core une fois son porte-nion-
tUesil avait vecu. naie.. Droit d'option (dc 5 A
ItA, dil M. Gignoux, fetat 10 o/o en faveur (de la ville,
cI ivilisalion primaire, I'or- sur les titres de toulec ang-
itlhion economique el so- menlation de capital. Taxes
le la q(iilitc special des multiples, si exagerees 4 que
rs d jeni ont provoqu6 I'imp6t se devore ltii-mimec :
r6voluiiion el des trans- stir I e s ho!cls les restatu-
_lions Lrula-hs, a 1 o r s rants, les autos quasi prohi-
l Vienne, dans un vieux bes, sur les domestiiiues
arini u e population donton se passe de plus en
ledille a se mouvoir, les plus, si bien que sur 88.000
fnj socialists, qulisont chomeurs 21.000 sont (I es
autre chose que des 6ner- (gens de maison ). Taxes d -
es,'ont proced par la sastreuses sur les salaires -
ode lente. El'le nest pas payees par le patron ma
.cela moins rigoureuse: jords de ce lait de 33 o/o. P6-
'test inmie peut-6tre da- sultat: crise 6conomique ai-
D.* guci ch6mage. Car on ne peut
Iutiltisanl que des armes faire en meme temps unce
.es, les socialists vien- polilique de lutte, de classes
s'abrilant derriere un ( une politique de produc-
manitarisn.e d'ai-parence tion i. Les premiers punis
able, out poursuivi, des solt du rest I e s ouvriers,
9,une poliltique de depos don't les salaires, conseque.-
-tiSion des diverse clas,.es ce de la majoration muni-
'%ciales au profit idune seule. cipale, sont nettement intI
O pretend, bien entendu, rieurs aux salaires des ou-
Ifavailler au bien-ltre gen6 vriers allemands.
ial.Ces mo ii sonores ne re- El la conclusion de M. Gi-
,fvrent qu une lamentable gnoux est celle-ci: < L'Auiri-
carovmerra bien vile, che a donn6 une preuve d6ci
tit m6nie dj quelesb6 sive de sa vitality en survi-
naires de l'operation ne vant i une crise mon6taire
fintque pour un tempsD puis A une crise de specula-
,Inomnlie n a i o n a ile est tion, 6galement Inoules : elle
le. Avant qu il soit long- en donne une plus forte, s'il
ps, les (( proletaires se- se peut, en n'61ant pas encore
t durement adjoints dans more de Iexperience socia-
rs inerdis par Ianlemie lisle qu'elle subit...
e~rlat6 ~ B~ 9 lseqees


t.... i-iuuup seu uou-
Ids maintenant.
Ai;utu tre just: Les so-
tles viennois out consi-
blement ameliord les lo-
ts ouvriers, d6plora-
iVant la guerre, et de
ilconvient de les felici-
Jieste la mani6re d'opdrer,
lut'desastreuse. On re-
t, en eflet, A une fiscali-
excessivejtelle que l'on est
droitde dire -que c'est lolie
P*tiendre am6liorer les
-itlons de vie du travail-
*it Icrasant systlmati-:
I riudustrie qui le lait
r. Un chef socialist
lt ne proclame-t-il pas
olnuent que << fobjectil
tn*hiel de son parti 6tait
..pro priation progres-


au cou


>eril6
infla-
i des


-J u 1auIts un carcan qui
nagle. Par le jeu des
es loyers, on a lite
iat expropri6 les pro'
res. En cas de vente
m eu bles. cofllisction
iille de toute plus-va-
S"parations oblitatoires
Svances de la ville aut


Etude de Syst6me
Medical.

Impression d'un lHaiien sur les
etroiles relations entire les h4-
pitaux el les dcoles de mede-
cine.


Voici la Nouvelle Machine i
additionner BITURI(OG I IS.
EllIe ad(1 i lion neira ji ,i it '
1.000.000.00. Possc'die n cll
vier v i sib e Standard.r ecnt-
Oire touc'hee avec une senlc


main.


. -o*


CI.lle Noiivelle Macliinie est
:liscmiiin t (lel l;iace du (Iot ii|
toir a;I butlre.iia d(I I:i)le ein Ia
bil el (Illn )ire ;ii li la i isoin.
Liissez nous vo'Ius donner tune
(dlton traction gratlis. 1Irivcz
ou t<phouez :


MOIll & ILAURIN


RUE Roux & l It'uE CIE\T'iI;r Il'(.i. ::l'iio; :2375
Addition-Teniue de lives (ialcul -Michlities 'i p)r6'p:ircr iles compiles.


Telegram -,, de Toronto :
( Le I)r .1 Dominique, Doven
de I'Ecole de MWedecine d Haiti,
Indes occidentales, est en train
d'6tudier le systemie d'ducationt
m4dicale de 1'Universilt de To-
ronto II a d6jA visit r'Univer-
sit6 Mc. Gill.
Je suis 6mnerveille, a-t-il (it,
de la perfection du syst6me d'6-
ducation au Canada. Ce qui m'a
impressionn6 surtout ce soit
les etroites relations entre les
h6pitaux et les 6coles de inode-
cine. Je m'6vertuerai A intro-
duire le mmne system cii
Haiti ).
( La fohtdatlon de I'Universilt
d'Haiti remote A 25 ans, et d (I-
rant les quinze dernieres an-
n6es, le progress in6dical ellec-
tu6 dans l'Ile a 6t1 remarqua-
ble. Le Dr Dominique est uti
gradu6 de la Facull6 de Paris; il
parole le franepais et non I'anglais.'
(( Nos problems m6dicaux e a
Haiti )), a-t-il expliqu6, ( co:n i-
prennent la lutle contre ia ma-
laria. Dans ma facult6 il y a 100
6tudiants ). Le Dr Dominique
esl un sneci.alislt des maladies


Le voyage du Dr Justin Do- tropicates et organise une camn-
m.nique, parli, comime on le ait, pagne en vue de diminuer la
en mission sp6cialepour6tudier mortality infantile par les inm-
la march des facult6s de m6- thodes d'education essaydes au
decline et le fonctionnement des Canada et ailleurs.
h6pitaux aux Etats Unis et au
Canada, se poursuil sous les .-- 1111
plus heureux auspices et dans
d'excellentes conditions. LI 24* ANNIVERSAIRB DE LA PlRE
Lc 25 Octobre, le Dr Doini- CONISATION DE Igr CONAN
nique 6tait A Toronto qu'il a ----
laisss le 27 pour Chicago oil ilnovembre, mar-
passera isitne ibzaineuoup de ounier- quera le 24e anniversaire de la
is d6j f vsitu beaucoup d univer- prconisation de S. G. MgrJu ien
ilto, des facultls de m6decien o Arevfque de
et les h6pitaux dans loutelies tlonan coming Arch.v.que de
villes ou ii a passe,-el aec Port-au-Prince.asion, IArceve-
une extreme obligeawce dc tos Acetle occasions, (5Archev-1,2
lei"s p, grace aux b .- que e brei'a la inesse 6 ). 1,2
les professeurs, grace aux bon-tin enl son glise ltro-
nes recommendations de [a l iti e son
Foundation Rockfeller qui se poitaine.
mnontre d'une courtoisie sansi LE MATIN, se joignant A tous
gale. lesfildcesde FArchidiocese, pre-
Noui traduisons pour nos lec- senate au vcn&r6 Chef de l'F1glise
teurs la note suivante que nous 'd'Haili ses plus sinceres voeux
extrayons du ( The Evening de bonheur.


o'I 'e ll


it licraiirs' I; pia1'oiss
de la cTHElill. 1i,1


Les abbl)s Le (iten el Nio,
rdceninent arrives i la (:piltale
purnmi les lno()lvc; x l)trlr. (|ui
out accoiip) I ii L S. (G. MgrI l'Ar-
chieveque d IPort-au-Prince A
so;i retoulr de l"ranct, out et6
omn110111 s vicaires ai la i)aroisse
de la Callhtr ie.
Ces lnoini lio s l on l nt'c. a;n-
lionic es', :ii\ lidhles, diiu nnalil',
au proin.d ( l( i grand'liiicsse. est
f'aljbb lc (iUetii (lu i '('llr)i la
gra iid'ine.se,ia la I c I M 'ropolitlain e,
le 30 octobre deriier, JitOur l i'I la
fl'e du Chrislt-ioi.


LA FEl lle Il I:\)LI I
Un avis du Service d 1\Hy1gie
hit savoir i'existence de piclu-
siCurs cas de lievre dengue jpar-
iii les inemnbres de la colonie
aiiiericaine el signal les nious-
liques ( les demii-domestiques )
coinie transineltleurs de la ma-
ladie et qui, tie volant pas plus
loin qu'a 103 yards, sont licile-
melit recoinaissables ia cette
distance de leur lieu de crois-
sance. L'usage de K Flit ) ou
d'un sinilaii e est reconimand6.
Le fond des bassins doit itre
rigoureuscieent gratlh pour le
I lb'arrasse I r desI larve's t ldes


VLUllU IS. 4 vt Uva
ctuls.
Les gazons doivent etre cou
pes el les pots de mnalanga, quel-
que attrayante que soi cette
plante, doivent tWre ecartts.




Parisiana
CE SOil
1. HFILS liE LA MtIT
2e episode
LAIGLO.ME
2e et 3e 6pisodes.-
Entr6e : 0,50 ; Balcon : 1,00.


Accident

Ilier iiialin, vers Ics 1 I hlures
15, Louiisiiia Louis, mlarchlilande
de quinc:aillerie, I a b i t a n Ile
(itla vier ideh la Saline, pour Iles
besoills (Ih son coriPierce, pul-
v6r'isail, dalls nil II orlier 'i l il-
tie d'lill lion, dti chlilorate dc
) a)!isse. Par ilm .iga ldet elle lais-
si (Ildu s)ilre so ilInt'gl'er ;ni
'hllorate. l,.a (h ;lalgrali)ii lie til r-
(l p)as 'I s p)rod(lire t( li une lo'rle
cx|plosioii se fit eCltendire, )ri-
saunl Ie mli li'eiir eC jelant 1"'tinoi
(d ins Ie (iutartier.
L'impirti(lenlene i c;ii:'hande ful
)lcssee allx Iieds, i lhi a poitrilne
Sel lIal ain droie'. Sa lille .ani-
liia, qui se trouvail non loin
d'ille, lut aussi legereinenit bles-
se A la jambei droile.
Les deux victimies out 616 con-
duites i 1'llopital GI(i ,n ral.

Assurez-vous contre accidents
A la : GENERAL Acci(u(r)IT :FIIE &
LiFi.E ASSURANCE COOI'RATI(ON LI-
grrit.- V( F. InErRMINGHAM
Agent G( nral pour Haili.
. . I I


Proehainement le eroiseur-k'ole
JEANNE D'ARC neus visilera
une nouvelle fois
Depuis le 19 oclobre dernier,
le croiseur-6cole d'applic.alton
de la marine franqa se, Jeanne
D'Arc), a laisss Brest pour en-
treprendre sa croisi're annuelle
pour 1927-1928, au cours de
laquelle le navire et les Cadets
visikr iont diveis pays.
Le ((Jeanne D'Arc)) sera A Pa-
naina du 3 au 10 F6vricr et il
arrivera a Port-au-Prince le 14.
I y s(journera jusqu'au 19 f6-
vnrr d:lce A laquelle il partira
po"r a-iinl t-Thollinas.,


IT-'


Burroughs


l:i p Itr el p i ;nIri.a I !-
dtIs Hur'ait\x (li .II 11'
([1il l orli!, :i h, I c b 1 iI '
i i il. ,1 licIt'iir I i !
( 0 e. Le p Il s ''1l. -
sons si I'ind, ',
1II'1 I)r S 'll If \ i ll '
... verranil ;i\' t :
1:11i]i It-, [il oii' i 'l
b liK 4 0'lll r-t' \ i 1.
t| l 0 i I' l l( l |'t I
oI r i t1 |




i\\ ll i i l ,l ii I, It
Sllicr t1' llnt \ ti
| l i 'llle I!,lii . ..


H oll' I lcll l ,,
1r('s iil r iii' iit .l ..


RI'olt-(itl' wint' I
I'ort-aii-P n lIIt((, It '\ ',


''I,
Ill
I il,


b .1.4lsped I IrII I I A l l l|-
m. Ir hi %ow 11111' ,,
Suaiedi, vcrs Ic's 2'- i 12 '2
de I' )pr1 ss iili, 1 1(' IlnaM W-
t' ine ioi) lli ei', )i pi i i ii
sionnaire ) (tn i'.i P .H Ii 1 1,
rue DI)anls-I)estouit I .'
vrail, en pleim i iic. pi,
de I'E lablisseil.cll, 1i( \ <,lij s
les plus exctcnIritlpu f 'sI plh. 1ln
obscenes AF leactra.nillCKiil -
ral des passatils.
ileureusenent if |i:sl ;:i v
moment-Ii suirvini Ic (: i)i l ,!i
Shaker, sous-chet (d I, niin.
qui arrela sa voitiir, oi cendit el empoig1iiiil .1 i J 1
zelle par la nulquc, li fit l iin
dans I'anto etl a ( oiniiisil
Bureau de la PoliC, ( 1i (. '
apprendra lereslperc! 1 1i,
nileurs sis r lia voicE [iilt l ii,
Nous coimpliiiCi'iio i i \,
nllent Ite Capitialine NSh Ili nr
soln geste q(iii iln6rt. (It '* ( 1
par tous ses subordo.imn i 1,
neralise contre ses ,f liic's (p
ne se gtnent null ii. n tl io)uli
scandaliser les iotiiitt s ., s
dans les rues.


~1 B-


1'



I

.!t


IV N 11u .
( I / l a lul c' .\ 1 '
I III, ( il l t' ('>l l l \ I .,, I'i"
S!I'C IIIIC II '(" 0llll:.
.iil t su r It' |';n (| I "i I
I!^ ll;iSSt'S I):l ( s S t | : :,!,
I. ( tl' l llt li llt i
I '' l In i Ils ;ill i . .
], nl s ico1)1t" ;11\ :1"-

c p 1 1 1 11
I i i i it i 'I
I i l .'ll\ ;I elu ll t i,,

I I
I ( till. \ 1:l l t t -
(111 l ie l 'i i i .
I I I t'S t l lil l I ; I -
i c l l lil s l t. il i i [ )N I
o plii l 'lll 1: \ S i
Slillii s'\v I 'n t l l, s'v -',
-i11 de i( m I l 'i l i I' I
(ii i lI ( I lt' ll i l lll I ii l I
o i l l l,.

ii illc t 'C' is, Ii r iii ti '
111i 11 IC ;f'l S ;l 11c 1i I I
Icr ique les voisins l'" 'i o
lcur Soinm icil ct' ll l ,c ill I 1 '
son (1d'une veritable mnili'nillil
'nilin, Norn i:(lE I. vil 1\ '- ,>
se relablir et le b)l rc10re li l
Sainledi soil', vers 1 1, '
un hacteur de In la. \;in i. .i
Cable)) arrive ;i n l', ) I
lem ellre lille d p('c lic r i [, .i
le Service de ( (( 'iiilc.l Iri,' ,
Le hfacten r laisso s:i iri .


PORTATIVE


_ __L__ 1__


offillowc


I_ ____ I______ __ _


_ I I ~C ---- _- C~C~-~L~~ -----~~I~.-~ I-.. -~--`U _~_~---- ----- ~~--~


--; mw --. -- w- .


C - -. -~-i ~----~ ----- -


"IV


I


1
I


19


I







LE MATIN .N"ovembre 1927


EVERYTIIING IN LIFE HAS ITS COMPENSATIONS
(EMERSON) *


Chaque chose ici-has a ses compensations mais chaque personnel devrait
avoir line Police pour compenser les accidents personnel ou de teu.

Les polices de la

General Accident Fire & Life

Assurance Corporation Ltd.

de Perth & Londres
garantiront voti i persopine centre les accidents qui vous guettent A chaque
pas vote nutomnabil centre collision, vol, tea, toudre malveillance, dom-
mages causes :A aut'l'i '!'!ns sa personnel ou dans 'ses biens, voire mason
centre l'incendie et lesl d6gAits causes par la foudre.


Veuve F. BERMINGHAM
AGENT GEiNEIIAL


SOUS A(,GNTS
Port-a u-Pri nce
.ir6l i ic


G. GILG
JEAN BLAN 'IIET


Cap-Haitien Leo
Miragoane


IDEHNIEI IES NOUVLLLES

DI) L' EITRANGER


P:1I S'.IVT iK l)E NITEl) PRESS ASSOCIATION


Ar'nulfo Gomez pris et.
tusill6 avec son neveu
(.;tlhlos 'l hliiriJOii I ''oiinljiblul

MI' \Ii .,, I)i \< n Ie-
Iiic < .n \' i ( j \' l e1
iP '! C L! I ,, , ~' Ii ( ". n i;-
,l lit ), i l t'rCel') ( \ ri L ir/. ).
i,, <.;i 'v rifpt;. ait annun e,, .qui'll
esP)T. cptu'r Cl ans ;'lu ques
jours les g6earaux HLector Al-
iiinl u Iet AlleindiIna errallt ldalns
lcs iiioiilgne.il .
, Les cadavres de Goinez et d(I
s(O. i'evC'('i rrivU .r ltiil ; Ii caij)i-
tile d'.J:iui n (dlianicii c '.
'l>i.s auti..s p,,rllSiiNs ol. l t'lI"
S "i, 11 t i) 1 '. In l le ,i[Js Ad l'ti -
to I'dldcins, io cl Sl lvlilor
Caslaios i- MIaor u I''I- I 1'1(N Me
.a I'erez. Uls I)asscrmiit devant
un conscil Ile gienrre.
Les inonda lions
aux Etats-Unis
li)sO1 ( )N .1lusqu'a liri s'.nlt,
Ies inmuulaiiions de New England
o t linit 2)0 victiines.
N E\V-Y()RK -Loesdoniiinages
caiusi's I') r I'inoIndalion dains les
Elats dte la New England exce6-
(dIronit 5() millions de dollars,
lIs pertes de vie se chillerniit 'i
40 don't 30 sculenent s mit conl-
nus ; 7000 perso(ilne sol snis 11
al)'i a Montplellevr Sct'l.lei s tronI
pes des Iitats-1 nis, les a(ropla-
i.'es, Ils rau(los, la Croix lRouge
Vt eIs adn iiPist rations deIs El'tats
co)op)renlt Ilsls II' saiuvelage.
La course
aux armements
WASHING ON Le journal
(Art'me el Marine, declare que
le president Coolidge a approu-
ve des d'penses d'environ 10
millions de dollars pour la cons
truction des croiseurs. Les dd-
penses de ces dernilres annies
ayant augiient ile Budget de la
Marine, jusqu'a cette soinine.
Los grands raids
en avion
ST .iOSEI'1i ( Michigan ) -
qui ont fail r&eemment le tonr
u monde en avion annoucent
qu'ils tenteront un vol sans ar-
ret William Brook et Edward
Schle A Rio de Janeiro en .iiuvaent
la route de Redlern.
Une champagne contre
les armements naval
LONDREI S Lord Rother-
mere a commence dans scs jour-
naux une campagne pour met-
tre fin. dit-il, a la folie des corn
petitions pour la construction
des navires codteux et d'un type
d6mod6.
Les int6r6ts de la paix du mon
de rendent urgente la convoca-
tion d'une autre conference na-
vale, de pr0t6rence a Washing
ton.Lord Rothermere dit que Ia
France est la scule nation qui
puisse justifier avoir besoin de
grandes forces de dtlense.


Amundsen visitera
1'Am6rique du Sud
()SLt()-- Amundsen a declare
a II; niled Piess lqu le le program
ine de sa visit fi I'Ami6rique du
Suld ti'0tit i)ps encore ixo.Pro-
babIl)l tn t, il visilera les plus
grades villes de I'Argentine,
du ,!ilb, dtu l rsil.de I Uruguay
et \ teina des cont rences snr ses
vols polaires.

Une riche d6couverte
CO(PE'NIA;GL' La Cie du
New Clon\'yke a d6couvert au
Nord de la Surde un endroit
)noinmn'. Boliden qui contiendrait
22.5 llos. d'or, 110 () kilos, d'ar-
,'"It, .,0l) tones de cuivre, 000()(
toinI's de soutlre par chaque mI10
tre de prolondeur La Compa-
gWie de jMines a le project de
fouiller 10 metres chaque annie.
Le 10inme anninersaire
de la lIevohltion i'usse
PARIS- A l'occasion du di-
xirinc anniversaire des Soviets,
les coimmuinistes ont faith une
manifestation monstre a Ivry,
dlans Ili banlieue de Paris.
IPius I'ne pluie torrenticlle
a refroidi I'nthiousia',noe des six
inille mnanitestants dans la s el6-
bration par les coinmunistes
I'ran,';ais de I'anio versaire du
olchelivikisuie A lyvr. tUn squa-
re a (it inaugiur6 en m6moire
de Sacco-Vanzetti, les manifes-
tants p)orlaient des l)anniures
avec lets inots (1oineiur aux vie
limnies dtie l'lHiprilismnie am6ri-
cain 1).
En l'honneur des victi-
mes de la catastrophe
du *Dixmude,,
SEIACCA Un mausol6e a
etl6 inaugurt d(cdi6 au comman-
(danL et t i 1'quipage du a Dix-
mude dirigeable frantais d6-
truit dans une tempLte dans la
Mdliterrantne du sud en 1925.Le
croiseur ( Lamothe-I'icquet 1et
le uavir'e italien hiriiidisii,l'amn
lassadeur franqais pros du Qu'-
rinal, les auitorilts et une grande
fouled ont )pris part A la cerdmno-
nie.
L Assemblee d'Anqoera
el le goimuernemenil d'lsmel Pacha
ANGORA-L'assemnbl6e a una
nimemnent exprimn sa conflance
au "Cabinet Ed-Ismet apres les
explications d'Ismct sur la poli-
tique du gouvernement tendant
A int-'rieur af resoudre les pro-
I) e iI.s '.,'i ques, a active
la cons i '1 d ies chemins de
ter et A 1'extlrieur A cultiver I'a-
imiti6 des nations 6trangeres.
Dans la boxe
NEW-YORK La visit de
Dempsey a Paulino dans le ca-
binet delRickard samedi a cause
i sensation. D)empsey et Paulino
i seraient d :ccord pour une ren
centre A New-York au prin-
temps, le succcs de Paulino d1-


de CATALOGNE,
TOVARI & Co.


pendant des arrangements pr6li
ininaires faits par Rickard. Les
conversations n'ont pas tW di-
vulgu6es.
Predictions sismiques
ROME- Le professeur Ben-
dandi pr6dit un violent tremble
ient de terre pour le 8 Novem
bre qui affectera une grande
parties de I'Europe m6ridionale;
pour le 9, d'aulres s6rieuses se-
cousses dans les Balkans et pour
le 19 1ie plus violent mouveient
sismique atf'ectant les protfon-
deurs sous-marines du Nord de
la Mer du Pacifique.

Ies Soviets el la Conl-renre
de desarmemeni
Moscor-- S'adresiant A la I&
16gation frangaise du Travail
Rlykoff dit (, Nous allons A la
Conference de D~sarmement de
Geneve pour d6montrer notre
d(sir d, paix et prouver I'hypo
crisie desautres Gouvernements
dans leurs discours pacifiques)).
(On conclIt de ces paroles que
les repr6sentants des Soviets
iront bient6t A Geneve pour se
fi,.iliariser avec 1 teat de la Con
f6rence de Dl)sarnieinent.

PAR SANS FIL.
OKLAHOMA CrY II1 sera ad-
ministr6 publiquement une s6-
rie de coups de lanieres A un
certain nombre de femmes con-
vaincues de larcins dans les ma
gasins.
BOSTON Les villes de la
vallie de Winooskie, Etat de
Vermont, sont en danger 6 cau-
se de I'eau don't la imont6e ne
s'arirtera que dimanche pro-
clain. L't premiere nouvelle di-
recle de Montpellier announce
qu'aucune mort n'est iN d6plorer
et que les pertes sont de 2 mil-
lions. Le lieutenant gouverneur
S. Ilairisson Jackson a p6ri A
Barre, Vermont.
Les rivieres Connecticut et
Merrimack grossissent. Le prsi
dent Coolidge a 6mis des ordres
pour de prompts secours ; le
gouverneur Alfred Smith, au
nom de I'Elat de New-York a
oflert I'assistance de l'Etat.
MEXICO CITY -- Le general
Arnullo Gomez, principal lea-
derdee la revolution et le colo-
nel Francisco Vizearra ont et6
capIur6s et fusilles vendreda soir I
pros de Teocelo, Vera Cruz. Ils
ont Wtc victims d'un stra4ag -
me prepar, par le general J.Es-
cobar, de I'armne t6d6rale.
PARIS-- Ruth Elder et Geor-
ge Haldeman sont parts pour
Ies Etats-Unis. Ruth Elder avail
des larmnes dans les yeuk en
qnittant Paris.
WASHINGTON Ceni t6-
noins repandus a travel les
Etats-Unisont recu des maildats
pour d6poser dans I'affaj e de
corruption dujury relativetient
au proces Harry Sinclair 0i Al-
bert Fall. I

PA CABLE FRAN IS,
L'affaire des p6tro s
;: aux Etats-Onis
W~ASHINGTON- Le commis
saire des Etats-Unis Needham
C. Turnage a depos6 aujour-
d'hul une plainte en regle, con-
tre M. Harry F. Sinclair et un
des agents de celui-ci M. Henry *
Mason Day qu'il accuse d'avoir


On a vol6 & l'Office
des Contributions
Hier martin, lorsque le Chet
du Service des Recherches,
qui d6tient les clels des lo-
caux ofi est log6 I'Office des
Contributions, se present a
pour proceder a i'ouverture
des Bureaux. il s'aper'cut que
quiel u'un I'avait devanc6 et
que I'une des portes d'entr6e
6tait ouverte.Surpris, il pni6
tra aussit6t dans I'apparte-
ment et constata que certain
metiiles avaieit it eractur s.
Un indelicat visiteur avail
donc mis a contribu'ioin I'Ot-
rice dirig6 par M. John Stau
Icy et don't les Bureaux se
trouvent au Palais des Finan-

La Police averlic et Ic Juge
de Paix requis, se transporte-
rent immedialement sur les
lieux. Les constatations du
Magistrate ne tarderent pas iA


conspire pour circonvenir, le ju
ry qui devait se prononcer dans
le proems intentW par le gouver-
nement contre M. Sinclair et M
Albert B. Fall.

La random e acrienne
Allemagne-New-York
IIORTA (Acores) L'hydra-
vion ( Hinkel D-1220 qui doit
faire le vol d'Allemagne aux
Etats-Unis en passant par les
Agores est arrive ici 2 heures
50 de I'apr6s-midi venant de
Lisbonne; I'accomplissement du
vol de 900 miles entire le conti-
nent europ6en et les Acores a
amen6 le <( D-1220 ) aupres de
I'hydravion Junkers D-1230 qui
est a Horta depuis quelque
temps avec Melle Lilli Dillenz,
actrice de Vienne comme pass
g#re attendant I'occasion de par
tir pour New-York.
_-4
Les Chino's boycoltenl les anglais
CANTON- Le boycottage des
anglais par les chinois a repris
avec unegrande intensity~ Can
ton probablement dans I espojr
de rallier 'appui du people
pour le regime nouvellement or
ganis6 A Canton par les chets
du premier movement national
listed.


'4 .-.i.-


PIri exeeptiiOHel


Pour I Ojoursseuleul



SOULIERS pour DAMES Quality i




Ancien prix, OR Autjourd'hui3,

6N



SOULIERS pour DAMES Quality s




Ancien Prix OR Auiourd'hui




Rue Bonne-Foi, en face

Maison Reinbold & C


Ne predez pas de temps, car le Stc

s enlhve rapidement.

PETE BROWN


I 'Y ---1 --- -L


rrmr --r


___ _____ lr


r6v6ler que les serrurcs de
divers bureaux d'F4iployes.
du service des Contributions
ovaient 6tM brisees. I
Dans le bureau de Mr ,'16- I PRIt P
ment Beauger,Chet de Bureau, I .
ainsi que dans eclui de M., CA
Raster Racine, Chet du Ser 1 a4.Run
vice des Hypotheques, le cam O ". t
briolcur fut quite pour sa PANIgN
peine; car, il n y rcuva rien,
II tit plus heureux en fouil- uMl.J -"
lantdanscelui de M.Aim6.Une T
envelope contenant 25geur- ha id
des qui y avait 61 place, ne It a' l
tut point retrouvse les (<25 UNEISBUIM
gourdes non plus), s'entend. LA Ill
Les perquisitions se pour-
suivant, le Mag.strat et les po- RAY014 b
liciers pen6trerant dans I'ap- PouR LIS CoU
partement occupy par le Di- DaoGUEiNn4 -
recteur des Contributions eta
I'on sut bientlt que M. Stan-
ley lui aussi avait acquitt6! 'ncg"M
utne contribution force. Son BLS DBI qttgt
bureau avaitl e6 ouvert com- n1 T2s prod
me ceux de ses employs et ampons o
4 dollars, oubli6s Ia, avaien i
pass dans la poche du filou bOLrnoifes V
on des filous. BANDAGUS, C
La visit des collres-torts,. BAS A V
qui portaient de nombreuses A3 UI IT*
marques de fracture, des 6ra- poM tms
flures, des rayures, indiqua APPAILS
que les cambrioleurs s'6taient i PARIn ORTpl
aussi mais vainement attaqu6 B ering.u .ypelw
A leurs portes de ter, PHARNACIE8 OIDE P
Une enquete a 6t0 ouverle COFFRES PHAMM
pour retrouver les auteurs de
ce cambriolage. Plusieurs em poW Une,
ployCs de I'oflice et le hoque-
t)n qui est charge de l'ouver- ProjdetAd4
tlre et de la lermeture des of tous reaM
Bureaux. out 6te interrog6s. swrdenrwk
Les recherches de la Police se PHARMACIE R
poursuivent.
Notons qu'en 1924, uu vol a 49 Mnui
peu prCs identique avail e616 I-, tOULEIVAM
p2rpetr6 dans les locaux du PARIS
bureau de lEnregistrement, MAISON
a la rue des Miracles. AUCUNE i
ni en Fraoe al &
Arriv6e du Capt..
0. B. Thorapson
( C'est avec iuliaiment de plai-
sir que nous avons sern6 la main spouse don't( a
A notre ami le sympathiqq, pl tement rdt
Ca pt. 0. 13. Thompson, agent dei Nous prenosp
la Panama Line, revenue de son veler a Mr et M
sejour de cong6 aux Etat.-.tlnis l'expression ,i
accompagn6 de sa charmante souhaits.


N



I
I'

sq



II
p






*
I
N


41
a
N

I
I


--


.






LE M.ATI Novembre 1927


Insurance (o


eB
mn.


Une des plus fortes coint i q ii

canadienues d'assurauce ,sur

la viet


-l


U


LE DUOFOLD n'est pas veritable sil ne. porte la
marque ( Geo. S. PARKER ,.


I


De sorle gardez-ious des
Plumes conltrefailes imi.
lanl I'authenlique..
Le Parker Duofold seul & ia boite en Permanitt i'itassabl'e
el la pointe garansie pour 25 ans -- taut pjur lt perfectii
mrcanique quo pour l'usure.
Portez use v6ri'able Parker Duafo' I la plu-ne qui dcrit
lea signatures des leaders de 38 nations.
La Puinte de la Parker Duofold eit tmin e d'iridumr et est
on or de 14 K. Nous la gtrantissons 2) ana poor sa protection
m6canique et I'uiare. Porte-plume Permanite incassable.
Nous avons jeet une p'umj A 3000 pie ls d',n aeroplane et
n'avons pu la casser.Pas do rju de remplissigeaucWt du portL
plume.L'air ne peut entr6 pour endomnag,-r le cioutchouc q'ii
prot ge le dp6lt d'encre. Hdsiste daus tous les climats.
0 aut ts p umes imitent le Paiker Duofold.Maia lus hommes
on' api ris a& en garer : Poir no-
Ire propie protection c cheie I,
marque: a Gee. Park.r Duofould .
lngtoieux syst6me de rem-
passage Poin'e de 25 ans. DuOfOld
Duofol


Proch ai~


parai'iFAVt Idc

TFA (OI


I


I-.
h)_

)


4'


0 ill i l T TION
c cm p xI'mEs
s Ci lc'el lC s SUISSES |
de bL~LORT, Pharmacin,
I iV ile. N':r(-Ant(oine
C'EST LE MEILLEUR
SI DES P URGATIFS
P |O-; ||-. 3 AT-P3RtrC M
Ale:.PE, TIUI, Phd-macle HER.TIIA
Ph rmri. du D' Just! t V,' MD
o t fo***r,, E' ,, w" e,5 .




1NUACE -II


eiBt m inMl ae M i ma A. de Matt is & Co


Rcepr6sentants poIur Haiti


Eug Le Bosse & Co


~ --- Z I II --- I


-- -110 IILE S


---- r


immhmLm


- -- U-' --


- -


!~t~t~Q~Ci~Bl~~li~f~a~~~~~ ~~S~i~








LE MATIN 8 ,,ovembre 1927


r-F


DEPURATIF du D' MANGET


combat


les Maladies de la


Femme


t* as iew rtCapeo menuiwSe tpuble. rpeques. r lmter d'p). slirt
ltaduurs pea ou pru. sl nwme. cotnme n arrive B SemI tde *uslhuruases.
rsj surllersns prliirilques sunt parrots asses tves el Uases prolong
pour q r S14 e.ItrlclCes *us-m is .0iihl pInSeMOS. '*st p 4re1 g1e. poet
emptalihv.r nu l*ng*ui po|lmlailr. us f rfeluo s Uv%, .* I s M
Pour qae re irnvUi s'accompllsse rigultirrmenl. as pril do Msled
Wfurl. de Il moliuere palm n Importe done. de loutf evidence que I lnj
eircule avec Ir naliitMen d'ssanoes et de rapillt. II lnout. par eugmbO en.
qu'll resie contamnjent le plus ilidi. partant 1t plus par possible. Q4'11
nen ]Etisasser., si*palsalr. & se charger de rilads e*ombrsats e o
lu ifes0, Ir lranill va se lentir. les orruns wont e A aglleUMtssr.
r f.ciim uni ir. |)crc.:rtlr uu c'sallrrr rlen n'fr plUs
tll1 ntrnie d'uiitunt pli% i eralndre que e l Ilus meimlru-1. denti e r6i
es multiple, ct nile .nrle deo pitrgalluN sioltil.inle. niiul po ubirt nurwlDI
'ilnhl]iltii d.'- decrhets rsildueli de deidss.iillufi.te. de- butmeurs pec-
.cjitml', *., auliri:ciir l Ill drs vici. li dei |inie al du ual .
D'il rtelle coniclilon., q.I'll failt minnilitrnor In nutee 11 sut i pure et
prn|,pre. r'eM iiturquiil ler Jiunet Ilhr ilin. III fourmatluti i' dououloeur
rs friiinirm a niil cier' no quir touiirnirl IrFa ntiiipanr. so trouvenli
nernjill din DEPUPlATir 0 DOCTEUR MAIGFT.
Qu'on i.nge rn sirl qtue Ir DEPURATIr DU DOCTEUtI VANGET, emo pois
lde qulirr phl.iires repidlret i Itii Irn temi pur trurs verlus d6puritrIres.
hitIer ' C111s k-cIi huell< ii,. iiitn rhuisi' p pour siurs quailit rtsolvUves.
anil lo lqiita |ich: cl.i eiir'. rinni %-iil Iluc I.' er. 'i ti pour uerr r I'asle on
ln plui rfic.,' II ilto, titl, t ..* \n .iw,|, ,.iii4ieset. i s suns rival pour
toul i *liil I 'I, O -nfi i ,1i i. ir11 .iiA m r I. tang
I'r. i,:,,, .i i. L.ii ,i.h it ,I IiT RODOUjj w re 4 i1 a0 Une giar ille de1
: th, 1.- IL.ILiRATI h11 DIoucriltR M t a T t ceg srnumt it jute tilr...
t 6 I'm j cc1111t' ii t lr tllcdi I lleputljilT
Vull'i c' it'll ', it"I it l ," i i" f>tli;... ' ,cl't'l I
i.et. (sCh.t.,.n GRANDS PRIX. Puinle.n -o' ll*Otleu ft Parts
2 r Vjtarl i i n,. Pavi c. 1 t..i.n',S


I0
416'& y< A ^& _^^ ^MB^ & A ^B


&


AICHAM BlI ES


i AIR


NOUs avons le plaisir de vous adviser avoir requ un
assortimenh complete de Pneus et Clian, i.es I a'r






Pour Voiltures i passaqers et Camions.


Duly


pneu pour chaq :e usaqe, Io Firestone Heavy
our les (rands voyaqes,le Firesloi Balloon pour
voilure de promenade et le


ireslone Solid 30 x 5
Pour les camions 'e 1 T.

Notre stock comprend un as3ortiment des plus
comptet de routes les di ensiIns et la supdriori e
de li q alitd




a lait de nomblreux amis partout e j Haiti el le mond,.
E\ 'N IN''1 CHE /.
Mir Edl (In .ul l.aut;ure, i' .iln L
Mr Eli is Sa l)I, .\nux s.
8 M iclhel l)cs(l iron,.. rmic.
S dlimein t Pii.' *d, St M.i\c.
A ntoini (,c1'rIt.' ll, (()Ionaiiv s.
qA .lt1i1 Luciani & Co Io) I (de' l P ix
S .. "' t, cI chlaquii i i Ir a air st (a'ani ai


Stresto ne


que vous allez acheter un Pnen ou une Clia nlre i air,


I.. Il'cclI tmann-A Glerholm & (Co.
AGENT GENEIRAUX


-.- .-.- - -. .. --- a.


ALl MINUM LINE Loteric
w(, -Orhliias & Soilh imnrica Sleamship Comp anI c.
Le steamer "Sneland ", ayant laisss New-Orlians Not ( -A 111iC0


Ie fetr Woembre sera AI Port-au-Prince le 8, et Lo. Comii d lU tf.o1, rie ,No
continuera pour Oonaiv.s (I CGp -F.ai:en prenan' 'ie rsI et )a itIelc :lfi ix l1
ciers et autikr lc cn Il'ncri
iu It .,t. (1 ue le ir 4ge tl, L .t r;(c (d)itL
Un steamer laissera New Or' ans le 15 Iovem- "'": l1ic hdlidianvche 1:N.-
vi mh e co iiranit ,?t 9 hluresIlu
bire courant directement ouu" Port.au-prince et mV1tin, 1 'aarisiana courtlsme
les ports du Suid. mental l',irt. 4 de I'Arr0tl du
2! 4 b t _. ISpt Ibrc 1927it, du Prefet
Cc 4 Rtvembre 1927. Ide ort aa 1'rince.
i f 0En consequence, tous regle
mew itiSs de 'ml(lfl()|e pour venti
N TS aN de bi lels doivent cdie lais
AGENTS GNPRAUX In No\ cilbr inl pi s ltard.


kCwm awt n i hs


LU
-INDISPENSABLE
TOUS L{S Tm


Im


- .


IAMW Br. Co.,


b.-.... ,T -, e'wt. ,
g :GONZELL WHITEUI=
." .( du Big Jamb)oree Co.
Gonzelle White, la celebre 6toile,
la principal vedette du
Big Jamboree Com-
pany, une des plus
jolies actrices de la conltre ; dit
u'elle doit sa jolie chevelure A
I usage regulier qu'elle tait de

; L'EXELNTOW i^
QUININE POMMADEI
Vous aussi vous pouvez avoir une
jolie cheve'ure en vous servant de
I'Exelento. E'le agit sur le? raci-
nes des Lheveux et le cuir chevelu
re apris uspge ,vtre chevflure est
plus lo1gue et plus jolie qu'aupa-
ravant.
Les esthetes recommandent I'Exee
lento" parce qulelle est la vrai-
pcmmade de quinice. lls prdcoii-
sent aussi le savon Exelenao'Skin
qui conserve t'raiche Id peau :et
enlve les boutons et les teaches.
'Nous somme- si i' sJr ces asser-
tions et que vous aurEz entire
'astila tioji uv. c ces rloJutls rc-
marquables si vIus vouis en scrvtz
r6guli&remcut, que nous vous en.
verrons gratis un 6chantillon de
(hacun d'eux.N-)us vous enverrons
aissi une brochure decrite par des
spRciahstes en chevelure et en
teint. Nous vous ferons deslpropo
sitions interessantes si vous'voulez
monlrer et recommander nos pro.
duits a vos amis.
EXELENTO, MEDICINE
COMPANY
ATLkNT4, GEORGIA
Agents demands pour tous pay
Ecrivez pour renseignements

L PIIHARMACIE F. SEJOIlIIN
Annonce aux m6decins,a sai
clientele et au public que son
Laboratoire de biologic appli
quee sera outivert le 7Novem
bre prochain.
Port- ou-lPrince, 25 Octobre
1927.


On y trouve a l'airlv6e, pendait-
au d6part tout oe qae l'on 16sre. t
tel de Franco.--.P. P. PATRIZI, Prop!


,.


AU BAZAR TOUT VA BIEB

Le Public apprendra avec plais

le Bazar **TOUT VA BIEN* v-i


l 'CCC yiu'


un novel assortilment(


chandises dec toute fraicheur etd

bI)aute, consistent en:


Volec de soie, coloi is vari&",
I liCjiLs iiiLct ii caolipagnes,
( 'i tl )11, l pour robes, Soie-
rics iivt isc (l, Cha rmutse, Tus-
sor on p)onmge de soic pour ro.
bes et pol ir chemises. Diagc-
11ale norce, (pl:iaild extra, Ca-
si irs Ia n I a i s ic. Palmbeach


pure laine, Drill fil blanl, iN-
peauxde paille, pour Iihnumt
genre panaimi, Itrs elgas
Canolier imille rine, Chap3e1-
de laine, pour homes, W":
plants et cadets, et plusiedts
autres articles qui ne.sont ap
enumre6s ici. ,*


Nous prions le public de visiter nos divers rayons aM
bien pourvus, car c'est la seule Maison de la place possiide t
timent aussi complete el vendant!tl, meillearwmarchd.
Si vous voulez, tout en acfiet-nt des *marchandises d
rieure, re.aliser une sensible economie, il taul alter de suite AlIt

Bazar *TOUT VA BIEI

de Loussi & Salti

'altendezfC pas au clernier moment


acheter


Si uous


qu'ils soien bien fails,pour nept


en Diendre ac


vos tailleurs.


*- rrr ~-~~-


vos costumes,


_ __ __ __ __


- `---';---


---n


r~z~llll


Grand H6tel de Frato
P..P..PATRiZI'Propri~taire,
Cet .Etablissement renomm6 don't PrMa
plus A laire vie at d'etre ompletemet.&
at remis A neuf. Lee chambres ontt0
'ort moderne, le mer vioe irr6proohabizl
taurant ioign6 eat do tout premier ,
tel n'ayant rien n6glig6 pour fair plf
charmante lent l. i.
D6jeuner & la carte, Table d
Plat du Jour au choat
Pension an mos, lesIsenaine, par j
Garagejmis gratultement A la dilp0
voyageurs.- Balns. Douches A touted
T616phonMO We

Dans les Magasins souoh6s & '1HOUI
vera toutes sortes de provisions, y'm
cigarettes, Vins d'Espagne, de Bourgogue, i
Choix de Conserves.


a lT


1 procliaile Il( is
,'dt'essez-vous




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs