Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04601
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 10-29-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04601

Full Text






isat hAkO1RI
DIBECEUR
i ue Amdricalne, 1358
L.BEPHONE N* 2242


- NO-msww Wii-


PORT-AU-PRINCE ( HAITI)


SAMFIAI 29 OCTOBRE 1927


S I


Le charm de la Mode i

Le tbrme de la Mode est rations de mauvals goat que Port-au-Princ ennel
ondoyante et dive se, noes devous l'audace de cer-
i.et changeante ainsi tains d cclletages extra 1611 GRAND'RUE. \ncienne Maison Keitel.
lejlotus carts de la rive vagants et du raccourcisse-
lcouffle du vent et qoe ment des jupes auxquels I'es- Maison s'occupant exclusivoment d'Optique et o6 vous
fme souffle ramene. Les thdtique ne trouve pas plus trouverez les verres et les moilture sdont vous avez be-
oveaoutes v les plus her- de compete quo la decence? soin. .
' b ne sont souvent que des Mais, out. Je ne sais pas si' VENTE EN GROS ET EN DETAIL.
*Jites, tout au plus une sim- toutes conseurs 1 pensent Noustirons attention b v ante des ouistes
i i~ r~t at comme mos. mais je troupe Nous attirons l'attention bienveillante des occulistes
i0iterpr6ltation diff6rente comme moi, msis je trouve .
cll esde jadis. que noire beauty ne gagne Les prescriptions de verres cvlindriques ou prismitiquies
Sans doute, chaque 6poque rien, an contraire, dans cette peuvent dtre ex6cutees en deux ou trois semaines.
(pprime au costume 16mininm, course 6chevelde vers la fem- e -____ _,- -
a, moa Dieu, A celui d es me la moins vdtue possible.
Iumies aussi! a1 la coiffure, Je crois qu'il serait sage CROQUIS ('brilant I'ennui dans le chiqu6
irlititode meme des 0 res un mais aller parler de sagesse PORT-AU-PRINCIEN ,dei daucings, boh6mes d'autre-
ainct4re special, mais. Iart aux temmes! noi seule- -. 'ois, peasant l'avoir brdtl dans
6 disposer en parure les ment de s'arreter sur celte Cette maison de danses, dans se retrouvent ans la m edu ssen-us
;(rmelschiflons en diversifle pente qui nous entralnera quel quarter se trouvait elle ? tative, jusqu'ici (dcevante, de,
ilghw aspect q ue I'on trou- vers Its pires lobels et les plus Une place pointillbe de bou- Iagner sur l'ternel enneini, une
ours quelque arrange ind6centes excentricit6s, mais gies de marchandes de biscuits, eure d(oubli.
inedil; les vielles mo- meme de revenir un pen en e riz, de poissons. Des ruelles, D'une louang'. discrete, it sied
redeviennent ainsi jeunes arriere. Je ne demand pas des course proches, se percevait desaluer les tenanciers qui avec
transformation. que Ia temme moderne s'at- un murmure de foule en brin- un zele touchant, essaient do
ilen, par example, ne nous tuble de jupes allant jusqu'- dezingue : Rires gras de r6- dispenser cette treve; lejourna-
itplusdeplaisant, A dis- aux seme es deschaussures deuses, cris denfants, foulaises liste sarcastique qui pensa de-
d'un quart de since que de c auees di cl ass'es, de vagabonds. Deci delay, une mander A quelques chevronnes,
ga d'un quart desiecle que de corsages qui les enve' op. tonnelle oiu le rythme des tam- d'aujourdui et d'hier, dvo
rands chao etranges que pent comme uiu sucur, d'tIpais hours vaudouesques sexasp- quer les plaisirs q.u'ils crurent
St6ganles d'aulrt ois je- as de colon qu(i s'adaptent rait parmi des senteurs fauves, prouver en ces milieux.
Ssans coquetlcr:re sur aux mollets lels des molle- balayees par intermitences, par Les 6voquant, ils croiront les
6 epa tiles el porlaient tires et des botlines qui les la passe d'une brise charriant avoir sincerement prouv6s.
Ilne gravil6 qui, ma foi, enfilent A une hauteur exag6- une odeur de goudron et de ro' Comnme au r6cit de ces phan-
amquallt pas d un certain r6e. Non, ce n'est point cela. chies marines. tasines, le bourgeois croira,
Aujourd'hui en les Mais je crois que la te in me E en un coin, quelque part, avec une nostalgie furtive qu'il
int shapess, fichu s, moderne gagnerait 6norm6- parmni des croulements de man- existe dans Port-au-Prince, des
'es, la temme chic a meit pour sa beaub 6 et le sardes, cette maison de danses. endroils oi l'on s'amuse. De$
ces acccsaoirs dA'- eharme de sa personne enal. Dans la premiere piece, du rez- tins et des autres. la gratitude sqI
ernements qi Inl1ra- longeant un "pe les jupes, de-chauss6e, an comploir et d s devra au magicien ironique qui,
areent q iib tea-& lemacs ces c upaes, en6agores avec des bouteilles come dans lea conItes orient,
2a parent admib le- Ies manches des Corsages, en mu licolores et quel lot de bois- aura tait s'dpanouir devant les
I* tlont briller.pes ses rti orciasnt les ;d6coletahe sons cr6oles aux noms caractl si une mervei
leurs mille couleurst ein h t6oauIt lW 'peu la irob. risliques 7 Dani la seaond~. m'esiisua jamais.
yantes et jouatent a soa Elleisneme croiront pas,pcut- pidce, de l'escalier, une table Mais une be'le hjillucination
,celle de leur soie ou dire, mais ecr-adoplant cettlle 6clairee d'un maigre lumignon un beau mirage, a-t-on jamais
elkur gaze vaporcuse. petite transformation qui leur avec, autour, des joueurs de trouv, de plus forts alcools
ce cas, on peut dire que cotterait, sans doute, pas bien t', yeux bougeurs et la main pour a;sominer les 6tres en de-
lemme modcrnc a eu la cher, nous n'aurions plus lair recroqueville sur un petit tas rive
a heurcuse 'en transtor- d'etre entermies dan s des de nickel e de gourdes. .
SIle charm tie la Mode. 6tuis et de n'avoir pas procn- A. tage, le bat, avec ses ca
valiers aux costumes ddfraichis;
Sure chose est la manic rera la couturire le nombre ses danseuss, Iourds fruits v6nt Inaiug9ration d'uo Calv ire
Snobinelles, petites brebis d'auaes d'6tofle n6cessaires neux;son bastringue de caivres a Port de Pail
Panurg-, qui suivent la A la connection de nos toilet- et de tambours. Tout cela, ce C'est de.n in, A 10 heures da
dans loules ses nou- tes. Pour ei'e plus cache, no- lieu, ces gens, ces danses, g6n1- mntin, q('atra lieu, A Port-de-
tlssouvent excentriques tre beault ne s'offrirail pas rateurs 'une impression con- Paix, I'inaugaration du Calvaire
ai, muem:, en accentuent moins avec plus d'eclat et fuse; piti6, tristesse, et une d&- drig par les soins du duvoue cu
outrances sans se soucier plus de charme. tente pourtant. La petite plaie r6 de cel e paroisse, le Pere
ce qui convient le niieux a Et, on nous saurait gre d a- lancinante des soucis, sa dou- Bonenlant.
saviae,a l eur tinl,A leur voir heureusement, en Ie mo- leur est devenue plus sourde, Ce sera une tres belle c6re-
.rche, a leur stature, sans difiant un peu, ajouteau char- come alttue par ce specta- o i, coincidant avec la
r des convenances.N st-I me de la Mode. cle. fete du hrist-Roi, sera accom-
r deus convenances. Nest. me de la Mode. Sans doute aussi s'att6nue-t- gn6e d'une belle manifestation
)as in peu A cette ambian-.| elledans les dancing de l'heure, de pieti de la part des fiddles.
touolonniere, a ces exage- LECTRICE parmi les grattenments des jazz, Beaucoup de personnalitLs tant
t''o9 Ut iWWAcs xelies coplas dei minoli tas. Le de Port-de Paix que de la Capi-
monde semble changer ses ap- tale et des autres villes voisines
au...t-ils ax pr-. d175448 su 1,18parences : le fond demeure im- ont 6c choisies conmme par-
ias-niis, auront-ils aux pro- de 175.448 sur 1,182.005 maria muable. Boh6mes d'aujourd'hui rains et marraines.
thties 6i lions, un president ges on ne tient pas compile _
CIlliolique. cans ce calcul des annulations, I II


!'est 12 question (qui se pose,
4la suile ie la candidature
sericuse du gouverne-
It de New-York connu
le nom de (( Al Smith.
gouverneur de NewYork
aholiqiue ce qui done
mnient beaucoup de pri-
Itre lini dans an pays ou
etestantismeest tout puis
eependant sa popularity
_eque les recalcitrants
jent bien se laisser en
en sa faveur.
tons que M. Smith est
Sau regime bec cher au
ut Coolidge.


'( s "leari t leivoree :
It e ique, veus I'avez devilf
I'aprts la plus -6cente stla-
U. .offi-iulle ds Etalts-
I'd I(sulne, en eftet que
SdiVorces out augment6
C 22 des 43 Etals deolacon-
alion y compris le dis-
de :olumbia.
ra qu en 1926, il y avait
L force sur 5,22 manages,
OPortion pou. l'ann6e pr6
Mte avail t 6 de un stiur
IeU nombre total de di-
O"i',qui avaitl t de 49,2981
1925, fut I'ann6e suivante,


de marriages prononc6es pour
des causes diverse.
Les Etats du Michigan et Ju
Nebraska viennent en t te. Le
chiflre des divorces a atteint
presque celui des manages?
En revanche. il convient de
noter que I'Elat de la Caro-
line du Sud est le seul de tous
les Etuts de I'Uniin qui n'ad-
met pas le divorce.


La mmovelle biblielhEque
de I UliversilI A Leavaim
Elle a d6ja requ prs de 700,
000 volumes 300,000 ouvrages.
sans computer lea doubles pro
viennent de la g6nerosit6 de
divers pays, notamment de la
France; 350,000 ont 6t1 envo-
y6 i par les Alleminds qui ont,
en outre, remplac6 les amanus
crits br6e6s par d'autres d'6-
gale valeur.
Parmi les derniers eavois,
on signal de pr6cieux maanus
crits japonais du IX* si6cle,
venus de Toklo, et le legs talt
par une ambricaine, d'un en-
semble remarquable d'objet--
manuscrits, livres, tableaux,
monnaie.,etc-Itrailant de la
mort ou .tu comportant la
representation..


Grand ma9asin

de Casimils ,

Franaisa 4 Anglais

Articles divers
RUE. BONNE FOI 217 ( i c6t6 des' CAbles tranoils )
ORANDM LIQUIDATION
Drill c3uleur Gourdes 1.7575 aune
T)rill 4 1,50 I'aune
Kakiblanc G. 1,75
Kaki jaune G. 1.75 c -
Casinettes simple larger Gdes 1 80 aune
Casinettes double larger sup. italienne G. 4,50
Casimir lavable italien gourdes 7,50 aune
Drap bleu noir et marron 7,50 aune
Casimirs francais pure lane 8,00 aithe
Serge bleu et noir G. 9,50 aune
Satin d Ch;ne supiriear pour tailleur 3 gds a:ne
Casimirs snpdrieur gourdes 10,00 aune
Serge bleu et noir anglais gdes 12,00 aune
Gabardine anglais gourdes 15,00 aune
i asimir extra quality gourdes 15,00
Diagonale noir superieur -des 17,50
L hantong pur fil A prix raisonnable
Venez constater et vous serez satisfait.
V. SIANO
Port-au-Prince, (tHaiti)


La Fete
DU

Christ-Roi


hloire IIil,.


Nous rappelons que c'est de.
main que sera c6lhbrke, dans
tout I Univers catholique, la
grande lfle du Christ-Roi insti-
tute par S. S. le Pape Pie Xl
pour etablir d6finilivement sur a vu un,
lemonde la royautO du Christ la vuson uni ,sele s.it Ides-
et fix~e, pMr le Saint Pere au plaire a son gahlnl. setl tail des-
deter r dianche otobr e, au singer un tatouag estir I- bIas.
Elle monttre a :5 loutl ve'nat.t
Le Chel de I'Eglise a promul-e t
gui sa decision avec une telle exqui le veut.e sn tMn1
solennilt, il en attend pour le qui veut.
mnondende tels avantages qu'il Mais t un maln,
nous a parus utile, en publant ,Iantez ttami ce soi' etl les quelques notes suivantes, chose?us dem
d'aider les fiddles A common mo- E i ,i t, la ",
rer, comme elle le mbrite, calte ca- ngeli len, Il loa t'llllt'
grande I6le du Christ-Roi. changerai leha togngv c.>ni,.
u Sansexclure person, la Wtae j aurli coni da ilanll.
du Christ-Roi doit lre, avant (os on lns!
tout la 161e des hommines. Jus- "
qu'ici ils sont les maitres de la ... a vui, I (Olympi'a-KI r, 1F..
vie publique parce quils so..t L... qui prenanl souidallm cF( onI
ou les chels des peuples ou les le prendrait i' moins) s cml~till
61scteurs de ceux qui gouver- et offrit: mais quoi pensez-votIs?
nent; ilssontdanc responsables du champagne. l)j:a toUtes ICs,
de la 16gislation. h6laires s'apprtdaicnt A treinler
C'est par leur dblection que le leurs 1vres lard'es dans Ia i-
Christ en a 6t6 exile, it doit y queur mousseusc. Mais It, a-
rentrer par leur action. Que par- dron, levenu prudent A Ia sluil
tout done, ce jour iA, scion le de cerlains COup)S (IC ... bar, t C-
v(tu du Souverain Pontile, les clama le montant dui prix dc li
hommes soie nt specialement bouteille diI capileux v'in. It.
convoques pour des commu n avait qu un (( bI)on do(iltI.
nions en group ou pour des c6- Mais come le proprio en ava t
r6monies pieuses. A revendre, il reiusa de hinss r
Et que cette manilestaticn ait aller son chatnpague cn Imite.
bien nettement le sens que le Ont ne but pas. Et il tallait
Saint-Pre donne A cette f6te : le voir la mine (Ie ces (ldames (?)
Christ est de droit roi de la So- reprochant a F... de leur avoir,
cidte, il faut qu'il le deviennede involairement, iou un tour.
tail.)) -
Ainsi done demain, il y aura ... a vu, avant-hier soir, Ic bon
A la M6tropolitaine de Port-au- eflet que peutl prod(lruire tuine u-
Prince et dans les 6glises de teille de 1inm /11 Iarbhaorl.
toules les autres paroisses de C'Utait dans un dancing. On se
grandioses et dclatantes cere- chamaillait. en connaisseurs,
monies en I'honneur de J6sus. sunur la quali6 (luni rhlm (uil
t lrisi, loi. avait m6 servi. Nalurcellement,
personnel n'Mtait (acc()r(.


Arrii'v de S. (G. lMgr. Conani
I 'est cel aprIs-midi qu'arrti-
vera en rude de la Capitale, a
bord du a Macoris .,, de la Cie.
Gle. Transallanlique, S. (G. Mgr.
Conan,Arclieviue (Ide Port-au-
Prince. Le Prelat est accomp)a-
gn6 (de plusieurs eccl6siasliques
recemnnment ordonn6s pretres au
Seminaire de Vannes et de Pro-
tres de l'Eglise d'laiti qui ren-
trent die leur conger annuel.
Comme nous I'avons dejA an-
nonc6 la reception de I'Arche-
vcque aura lieu, A la Catlh6rale,
dimanche martin, avantla grand'
messe. Ieux discourse seront pro
noncts, l'un par M. Constantin
Benoil, president du Conseil de(
Fabrique elt Iautre par M. le Cha.
noine Le Gouaze, Vicaire gene-
ral de I'Archevcch6.

Lcsvictimcs

du devoir
IUn chel de elinique de I'll6pital La-
riboisitre decdde des suites d'une
piqdre qu'i s'tail failed au pouce
en opcrant un malade.


Enlin, le patron a)ppl) le gar-
()on et lus (ordonna ( d'pporter
unle b)outcIlC (IC d H i);irb i urlt .,
6toiles, s'il vous p)lil. .\l s, ()on
lilt iiniiedialiemenil ti iidm ime
avis: (( C'est nil rlhuitt .si)ip n 'i u !
s'crirent tous, utiaiimiancinientl.
... a vu, jeudi lnutill, ti1 I g'-
nicur qui se rendail i (t i t'illiicr
en auto. On eut tine )l'inllmt'I'
mnsavcnlure *t' ha)b;rre. A ( )'(Gor-
man, ce fut pire, les caux de li
rivitre dlm4bsurcnlenlt grosses,
interdisaient' lout passage. E.l,
NOT)rE (El i. v\tl Il iing ieiitr t
son chaulfeur r e t r, )re-
(Iouilles i1 Ia ( a )it;lc.


Avis
Jc declare au pul)lic en go
neral qu'A hartir de cc jour, je
ne signe I)lts Si llI)c'Il iill
Astre,mais hien Astrc k'ernard,
avec mimnie parailu.
Leogine, le 27 Octobre 1927
Astlr IBERNAIi)
r" I--- 'T i r- . . .-


On demand


Le Dr Adrien Harburger, an- A acheter un bureau plat.
cien inerne des h6pilaux, chel Sadrerrerau bureau du
de clinique A Lariboisiere, est Journal.
mort chez lui, 61, rue d'Anjou,
des suites d'une piqtre qu'il s'6- -
tait faite au pouce droit, en ope-
raqt un, malade dans son ser- A Ga- I -
vice. I Aux LIaleiles
La piqdre avait d'abord paru
insigniflante, mais elle s'inlec- I r,-i
ta. M. Harburger ne s'y trompa JaIll y L
a pas. Mardi, il emporta de L
'b6pisal cinq ampoules de se-
rum anti-t6nanique, sans autre Demandez le dernier Cala-
chose que: Je ne viendrai pas logue qui vient d'arriver et
domain, peut-61re mime apres- venez voir la superbe Col lec
demain.s lion d'Ochantillons (le lissus
Le lendemain, son chef de soieies et autres chez I'Agent
service, lepretesseur Sebileau, Mr FErd FATTON ( en face la
et ses deuxfinternes, MM. Moattl Madeleine ) A qui toute coim-
et Rossart, alhyrent le voir chez nande doit re ad.rcssec -
lui et 'entendirent exposer, ad- sans aucun trais ni co-nmis-
mirableinent calm et avec tou- sion pour re execute.
te la lucidit6 que laisse le teta- s our tre cxcc_ ..
nos, les pdriodes de la malafie. En consultant attentivtient
Le Dr Harbuger, originaire le catalogue vous verrez tous
d'Oran, inarne, sanis enlant, 6tait, les avantages que vous avez a
d (coide d la croix dI guerre. II fire routes 'vos comuiandea
Uvait 30 aus. aux GAL&.ILs.a I .I.ffS"


WN62M


dyonilqu du IL*.*dl...


Te genre humain'a use mala
(die, la haine. La haine est mre
de la guerre.La mere est inhlmne,
la fille est affreuse. Rendons-
leur coup sur coup : haine it la
haine, guerre A la guerre.
Victor HUGO


Ja


_ __ __ I


--- %=--" -- NI








LE MATIN -- 29). Octobre 1927


La r


L'Allemagne restera
tid6lo au Plan Dawes
IBF'. IN M. Koccll'l. iiinis-
i ti (ILs fins;st s, ; ; ssurI i'I la
commlu ssion ,li b(l n'.laire au I neicli
tag ; l 1 I( I'il liii (jltI I' 1 'Ia1
)aI\( S lit ti i il |; 11s i i
(da1gel ij) I.I Icli':( j i lin1i1ii rlt
ICe ;lli i ii(I t ; i ;I (i t'lI ,ICr (pliU
I c' g(OCI'LVt'I iI (ItItl l)1ius 911I j;i
inais r (s::nl lil il l Ilan ui ).\\''s
et aIssI .l11i I I ;( ( l t)d l sol oitlo-
riVl el d(It ,( n (xt't( uli n (obli. -
loire.
L'alfaiie cles p6troles
aux Ltats-Unis
V 'l lII lil ll c' Is vocal' s ill
gr\' NTc I ('f 1 ( Itt r ItSn tc lu III-
tiicl d i ( oli S Mj uti ilanIil s
di til 1c ( nlii iii MIlK (|llCilllil
de I('iiniglnla~gs pour soutcilir
lts ;ict waIioiis dc haude el de
Itralsat. ions secIOt'l 1s u(l1us IV
bail (IIl TIra i i 1)omiie. II a sur-
tout (I" quCeistion (Iu llriaislfut'
diet's Ilit lvIY IInils sji)lr s hi si-
guil liurc (Ilii ki l. Lces rc|pr''cii-
taits dI'.; Irio ,s t o( lii I| i It's It '-
tfolilcr s nl pI arl' de loutirs b '1-

o)(ur l ,s> c-l 1 M I. I"A ll V1 S 11: -
( liri so lit 1 ,it Li s( I ;i.\ ( i ((I.s
I --. I . . .


Ea P1honneur
de Berthelct
I' lsI.s La s('a ice solninelle
(jqui ci I cn A la Soil onne hiier
s ir cii pi 'S lnce de 1'lile scien-
lliique d(i nonide enitier cou-
ioi u lIa glo ification (lu g(inie
dt' RIlliclol. Le thiin isle 'ou-
Icux M. I. coL ie (Ite '.\tAo(l6'iie
fl'ia i 'aisfe. L'ici'ouix scclr',laire
de I'Aclad(nic' des Scicices, M.
(C.Icx I)i,'sid(l nl ( I'.\cIA ,d min C
dI c s S ci 11 ce s, MonIsi ur
Ilol /za iiiiiiIre (I I'lislrliclion
p l)liquI ainsi (IIu |)lusic'nrs (dc
I('' g .s clla>iingci s5 oi)()rlrenl
Il(iini ,.,lg de li .r o imniralion
c1 de lih'ur reconnaissancee ati
gi al( savanutl don't les synllie-
SCs it('il(iv'cr(llf Ics scinilcs. Le
savant iallihmiialicicni M. Pain-
Ic r, 1iinisire de la gucerre, re-
IIrciC('ia I s dhl"gui(ls de I'eijuvre
do la Maiso(n de (:himie de IBer-
lII'c!)l, I I llur de I )rogri's scieVi-
tifiiiic cl (de IL appj) clicc cl t I dles
jIC lj ts.

Le voye ge
de Ruth Elder
I.';m.l ri<-c csl lilalre


i, C I,'. iI'i,( i' ic g i\ci PA IS-lS-Un avion biplace pi-
1in', lotl' par Weiss avec unI mIcaCni-
'-..- .--,,. It'ien est part 'a 13 iheures 5()
'ilec e iininairei dl' I 'rlh,'lul p)our Lishonne ; il est destiin ii
P.A I.S- M. llfo ini, minis- liutli E'ldhr ct a son pilole 1Hal-
tir e dc I'listl t('i n I ,. li1 .(li 4 ()1- (lemian.
'ril 1 d 1 i ;,\ (l'l('ig vell s poliur .a is'islr e l \ 1 t'cs ( IuI der, a\'i;irice amlll ic'iiiie, llala-
C(C ltn, l, Bc I t1ll,.'!l hii r (Ie de l'iC illueIi za, a N(&' obligtrv
apres inidi. Les (IligII's t'lr in- deC st niellre au lit ; elle a be
ger.s lurn111 t Ic s ; l i c;i(': tl l t t' d o in (1'un rei ()s comllp)let el so
Chaltllon par 1I L c'NJc ,die(il c | (' l():irt de Lisbonnet i Madrid
teur de I'Acadn'nic Iiatrn uise, NM. ;pou: de l' sc rendre A 'aris es'
Paul lHiur.gri, NI. D1)lsol, prI'si- i ciis indeflininicni Oin dit (ui
(det l d(I cois),cil intili.iil 1i : ils l, iIlle'dCr d p. asset o ine mauvai
assisiti t W1 u d!i .s lai soil c 4 :'1 11 1111, S Ci l it sc plain Ji e ( OLIIo urs
ce d u C 1,,11)'"" "El, ,It"
lil lll )ri s dt l s c .\( ;i(l r "l 11: s l I ..-
s;ais olC d rts St i'lu'( s. i1 It'11) i '-
sentalionaltll,' :.,'"0, 1:4',1I I 1,-e Ih a phi penliI T piirrl'
la r'ceptilplj ('i' li, l i;.l I s 1Ci: 11' h i ta* dII lli 1ie
vres dlu pt)1 Clau dcl rendauI t D,
honVnm i I &lrllc ln. t iis, -- La prenliIre pierre
.... i IIde ia Maison de Chiniic a eta


I' I lihalkk, liin| l l i
\VASIiIN(iI()N -' *IA' presi-
denlt C(>lidgcI' a lixA au 21 No-
venmlr It' Thlanksgiving-I)av 'ct
il dlien lidc a Ia I liot I to ut cni-
ti re dc tI'I i"iiner odeh lnoii aile1
qualc saI ralailiide pf)<.,r Its
n1)Iloli clix blu)inl'aits dont elile a
joui pendant 1'.1nCe.
-- --as44ww -
La perte
du navire italien
,Princosse Matalda'
b-. vonoleanrl"TS dc 1;i I racllvc
iPAIS Le PIr(sidnt D)ol-
mloeri'gteL I'graphiia ss o' do-
10;Cii'<'S 1 au i 1i d'lt aih Il I' 11' cT-
s o)l dIt' laI) pcrl' dIl I) It'cOl)t
(( l ilice- sc MNIal'aldia .M. lIri:util
inisl ti d s .\All'.ircs ('li anllg'Ircs
thtil'ge N 1. 11 sllard, inl>),Issa-
dcur :i loile, de li'C stI- il(tr sss
con)dolaInces au goUVerli'lI'll'Itl
ilalien.

l'assassin In leader separ',list,
ikraniin n esl ,,cilith
PARIUS-- Samuel Scliv'arl/.
bard, assassin (I u L ii 1'.l I (
trvotura, leatler sntparatiste utki
niii4 a (' 1 aC(lii tt1 c l ,t ;i) 's-

Incendie de mines
de plomb turquet
PARIS l'ne dpcl(hei d'Ani
gora announce l'inceidie des mii
nes de ploinil) argentilhre ode 1
lia, les digalls sont values
20()0.0) lives turques ; il n'y
aucunfe victim.


l) s(Ce ll prj)Ilsence (Ie MM. Iler-
riot, Callardo, (iTrero et de
noi)ilreu.scs )eiprsonialites. Au
n11011 des souscriplions trangd -
.'s, le miuistre du \enezuela
M. Ziulineta a prononce une vi-
branle allocation.


utcour du tr6ne I a a
de Roumaine
PAUISS- L'et-p-ince hrilitr ,
de Boum.-nie aclucllnement A
San Malo, confirile MN. ,Manoi-
lesco,:incMi sous- ccrtlaire aux 1iMANCHE
finances, oit pnt!cur d< IetIres ItIMAN E
de InI -di, sstes iprincipolement
aux principaux persona; es p 5'heu' !. tn
litiqucs roumiains V coempi le me PrInce '- y an t
Premier ministry lraliano. Sun: l' t 0 ) 1 ; 1I. 1,0).
arreslatioii. dil Carol. cst cm,
p)rovocation direcle i I'op)ini(onM 01 "'i
pubt)liq e et une allei ,lc A lai Ii- 1
berlin ; il ajoula que les I tteIl iVl
avaienl pour but d(e i rdscicr j
au public la d!claralion qu ( d'a, rcs Ic (t'6erc vunrin de P.
avail failc npp s la mnort du roi, I'ourgt.- Acc .Ic n Ange'o,
son pore (t( qu( avail ( 06 suppri- !;ni:i Crpri.
m6e par le gouvernement rou Elitre : 2, 3 et I Glds.
main.


Mn Nouel "
L'illuslre Archeve lue de San-
to-D)oingo, ilsis a que I'.nnoiicp
un tl('g'amiuie idu 21 Octobrp
an (l.isliii 1)i;rio s e lIrouvnit
ce soir li- iH llato Mayor, en v,-
site spirilielle.



Varietes
CE SOIR
N'oublions Jamalmt
0,5(0.
D)IMANCHE
Matine el suLI prise :
Le a Myst6res
de New York
5e & (e p)sod(ls.
-Il S 1|h I!'rS
Les a ill s il'unr lie'i: iluaiboude
3 armiess en coulcur
liqiialllJJ
3 parties. corned ie drama tique.
'nlrte : 0,50


Manages
Mardi dernier, A 7 heures 1/2
dui martin, a 0t6 c6l6bre, en I'6-
glise Sainte-Anne, le marriage de
Melle Louise Gramond avec M.
Fernand R6my.
Les imariis ont t06l conduits A
I'aulel par Mm l Emmanuel Cau-
vin et Me (Georges Laroche.
Ont (queI : Mille Carmen Ilo-
naventure et M. Maurice Emile,
Melle Yvonne St-Rome el N'.
Maurice lBoudreau, Melle COit1"i
Eltharl ct M. Cleris Thius.
Apres la c((crimonie religieuse
une r6ceplion lut oflerle aux
mnarits el ta leurs invites dans les
salons e MNI. et Mme Carolus
lionav( illt re. .
Ce soir, A 7 hleures, sera c61-
br en 1'giise Ml6tropolit line de
Port-au-Prince, le marriage de
Melle Marguerite Francis avec
M. Albert Kaim.
' Nous publierons.le compte-
rendu de la c&rmonie, que nous
devrons A 1'aniabilitl de notre
sympathique collaborateur Sa-
lini Atln.
Nos nieilleurs veux de bon-
hlieurs ax jeumit s couples.


Hardi I'" %ovcn(lb:.
A la demanlei G'i.(ral :

Messaline
(;ir, tlde I'cCons 'ulioln de I'cn-
p)iie ronia.il.
l'n ('c : 2 3 : t gouride.


R.cour son "vna..f ave c calagn- douhar.

MLlAITYAMALAU DOSE'

A LA CEINTURE

Un simple remade de famille la
calma comme par enchantement
Il n'y a aucune raison nour qu'un mal nous
cause des heures 6ternellen de souffranoe quand
il cat si facile de Ie fair disparattre avec un sim-
ple rembde de famille. Cest, du moin, 1'opinion
d'une dame de Lille, France, qui en afait 'esai.
"Je nepouvais presque pas me remuer par la
force de la douleur que j'avais au doe et & la cein-
ture, main quelqes applications de Liniment de
8loan sulfirent pour me guir."
L'effet rapide el bienfaisant du Liniment de
Sloan est vraiment surprenant pour faire dis-
parattre la rigidity et calmer touts douleur mus-
culaire. II suffit d'en appliquer un petit peu
pourquela congestion d tissuesmaladesdiminue
et lee muscles se tonifient et le soulagement aoit
immd&iat et complete.
Le Liniment de Sloan eat reconnu comme un
vrai calme-douleur, propre, agrablA et facile i
employer. II n'y a mome pas besoin de le frotter
pour quo son action commence. II eat aurl trade
acile ;\ obtenir, no coutaut pas cher. et so trouve
in vente dans toutes lee pharmacies du monde.


Liniment

igdeSloan
iAn tit Toute Doleu


Nouiture Odie La
Votre garonouffle est k cttep
odedee la vie, of ses erve de o
et de resistance 6prouvent de a

Tout enfaut a beoin d'une
ture riche envitamminesa t o -
abond dans 'huile de foie de mon
pour Iaider ai le msamta en b-a
former et pour ut Stnr w forces
Les parents WV emplolent r,
heureusement I 7-;ion 'Scott, ag6.
able au gout, vivifiante, pour combaitr .
ran6mie et pour roger contre Isl
maladies de lenfance.
L'mubaion Scott i l'huile de fok i,
de more contenant des vitamins, aid
A soutenir la resistance et reconstitu
systime et.1 etorcr qand une
riture ordinaire I It-
Don votre infant aujourd'W
I alsmion Scott, cette nouni.
ture tonifiante contenant des vit
mines et domain il 6prouvera Is
bienfaitdelaforceetdelavigueur.


Prochainement


paraitront les Cigarett

"FAVORITE'


leading mineral
dmymm


La Boisson connue d

le monde enter'


EST UN


RAFRAICHSS)
ET UN

RCONSTITUA,

FROIDE


EAU MNINPAl E WHITE ROCGS
GINGERAL WHITE ROC ..

Le scul Gingeral faith

eL'au Minei'le pure j


des SOURCES


DANS



I ,


WHTE ROCK


TOUS LES MEILLEURS HOTEI S,
CLUBS, CAFES ET RESTAURANT


Mohr &
Distributeurs, P r


Chaises, Dodines, Glaces, Tableaux, Lifs, Carpettes, Cz tht.Baiio HI


Lavabos, Grand assortment d'articles cadeaux


.Port-au-Princo


PENDANT qu'une HAUSSE SEVIT

PARTOUT et SUR TOUT




Le Grand i glalain jail laille

140 pieces de toile composees de: Ratine

couleur, voile, demi-deui, voile perlde,

voile a fleurs, ponge couleu,, ponqe

d(eCm1i-dle1il, cr'pon soyet' a fleurs, etc.

Gourde 1.20 1aune

LE GRAND MAGASIN
06-208, Rue Traversiere. 206-208


Laurin:
I Haiti


------ ~-IC -'- ---e ,.


`


- i A I =


- ------ ---


I


I


- -Vu 1-







LE %i \{' V 2) Octobre ')27


,O-


urrvoughs-


Mane
de
Pide
ale ma
WleNo

I


PORTATIVE
-1ouvelle Machine A ad- s6ment d6placee du comn t
r BUIlROUGHS.Ellead- au bureau, de table en table
ra jusqu'a 1.000.000.00. du bureau A la maison.
un clavier visible Stan-
ut tire touchee avec une Laissez-nous vous donner u
lin. demonstration gratis. Ecrivez
uvelcle Machine est ai- t61ephonez.
MOHIR & LAURIN
UE Roux & RUE DU CENTRE TtELI:PHONE :2375
ition-Tenue de livres-Calcul- Machines A preparer des competes.


Sr* 1 fut entendu par le steamer hol- i
Sa S I landais Alhena, le frangais tFor-
Sm6se, leas anglaisEmpire Star )
I aip maritime et Ballonaj et l'italienRnRsetti,.
out failli pDr1r 998 paagers turent'recueillis
Vire italien < Prin- dans lamer hbureuse*menf,
Sa could i 40 ealme.
I*orto S( guro, sur les Seulement 68 des passagers et
16sil.Son appel S.O.S. de l'6quipage ontlhisparu. I


)ir
et

ne
on


MER CERIE,
BONNETERIE
PARFUMERIE.
NOUVEAUrTI,
a tres bon march chez:
Mme DENIS FENELON
1425, Rue Montalas.


AuPublic


)us portions a la connaissance des ha-


nts de 1'estimee ville


de


Port-au-


since, et a toutes les autres villes de la


Ipublique d'Haiti, qu'a la fin du


mois


ra lieu dans cette ville, 1'ouvertLure du
andelablissemen t:
: LA PARISIENNE ,
' SituheP I'Angle des RuesJR4publicaine & Fgrou
maison s'occupera exclusivement
a vente de8 souliers pour! hommes,
s e etenlants, e aussi des costumes


Iger8 pour homes, de la marque
repute

done Port-au.Prince pourra se rdjouir ddji de l'ouverture prochain
b maison qui sera la nueux assortie de cette place pour ces articles


.,Ie temps user lef derniires modes de souliers it costumes,
a it


sanq


N 4O de les commander i I'Stranger, puisque dans cette maison vous
nl touiours ce que vous ddsirez, avec I'avanlage qu'il n'exiite qun'u
L.? pour tous et qui difie toute Qopcorrence. Ce sera notre devi4p
LF.RANCO & VICENTE. S. en .S
t c PORT-AU-PRINCE ( HAITI).


In sur


taii ceo ,


Une des plus f(krlcs compali a

canadienues d'assurance ,sur


Ik


Une bouchee'
de Fromaqe
de KRAFT
vous con-
vaincra
Celui qui est friend de Fro-
mage, se delectera en mangeant
le F romage Anti'lano de KRAFT.
GrAce A un proecd6 special de
KRAFT, ce Fromage acquiert
un goAt succulent.
,L Fromage Antillano de
KRAFT vient en morceaux,
cominme il n'a pas de croiile, il
est riche jusqu'au dernier mor-
ccau. Sa consistance le rend
facile A d couper. Elnvelopp6
dans une leuille d''tain, il ar-
rive aux mains de I'achlcur,
aussi frais, propre el hunide
qu'au jour de sa fabrication.
Elssayez le l'romagc Antillano
de KRAFT. UnLI bouchec suirira
pour vous convaincre.
Chaque paquet de vrai Fro-
mage KRAFT porte cetlte
inmarque I


RAFT^gEESE
Aqnl e niKniral |pour Ilaili
TIlE PAWLEY SALES C"
INC,
Port-au-Prinice ( Haiti)
IA PIIARMACIE F. SElOBlMR1
Annonce aux mc(lecins,a sa
clieite et an Ilpul)blic (|ie son
I aboratoirede l)iologic appli
qucec sera ou\vert Ice 7 N,,vcm.
bre prochain.
Port-au-Prince, 25 0 Otuo e
1927.


S
v


CDeuOr'i1o Ru uLac Lle ao.

r.- ngu -,iS, ** aris. .
Dr. Bengu6, 16, Rue iiaiu, Paris.


iambur-Ameriki Linitl




Le steamer ((an/.ing ve tant (N
ud est attend h Port-tu Prince
ers le ler Novembrc. 11 rep rtira
e mtme jour via les ports du nortl
our le IlAvre et llambourwt.
'ort au Prince,le .2 ()4t(,'l, e 1'2 .
OLOFFSON, LI CIS& (:, .
Agetls-GenO'r- ;x


AVIS \\ I \ (.()l 'l.\0 i" l:l
Si V()us IV It ;l;): si li;i i
I'csl( inl (' clic:1'al,:iIllcI / i X i
atii'raiil ((St (io'r.irdi'(l, i C ,t ,ii
I(iin .No l.')S.
Prix (ldi:>nl tonic rn nicl


N. i.


6g.L e IoBsse $Co

Agents Generaux


A. de Mattis & Co
Repr6sentant pour laiti


li vie
Eug Le B sse & Vo


i'
-/


I 'ii


I "


a II ---- -- -- I-- I


~111 la --


~B~Z~1~0~


_ - --,----


u


---


RBIg^SIBBBlgm/17

ONE mm


I-L -- -' - ---- -


I I


La ii.l iso I'l


I[ExaflmS'









LEMATIN 29 Octobre 1 7


Panama Railroad Steamship Line -IER'

service de jr t et de passagers entire ei$ o0 I M
]W-YORK CITY N. Y. CRISTOBAL, tANAL ZONE et les PORTS de la COTE E
OUEST de I'AM RIQUE du SUD. .
LIS I ci I s n.~~~ ,,P rourquoi ? Pour la bone .iirn que te convaisaeu d hi
us rapid et le plus direct service de transport de passagers ct du frr- entire Hai onsate tous les Jurs 1van age...que le pneu Iloe.n ?ir "
orts lEuropleens via New-Yord et Cristobal, CAiinl Zone, Isthmi de Panamu., oirroae ntager.l e Ie pnellepl qreitone '
Voici la lisle de nos agents pour les principaux pollts de l'Europe air rouge FirestoU, de par leurs excellePres quality, soot c
& our son ntoc.-bile.
Angleterro Ecosso France
Mrs, G. W. SHELDOM & Co--1i JamesStreet, Liv.RPooL, Ev ,.v, No0s pre'. ** l isri aviser nos amis que nous avons rn, .


Mrs. SlEIDOM & (o0 soul reprksults
par les mlaisonls slisaniles:
GEI.iTLEYv IANMEY & Co
21 uluelde li lpubliquit
Marscille
Il:MINU lPLI;ON & (:ie Lt
53 Quai Georges V
Havrc
I ERNU PE.HON & Cic. 1.ld
Hue d(i Moulin ;i v'pcur
Honuloglne s/Mtr
IEInxU PLI:No C(i. Lhtd
95 lRic d( Mauris
Paris
IINu l'PEION & C"i. Ltd
luec de a ITraniquillit6
Du nkerquce
Ii:INU I PE:nox & Cie Ltd.
Ru'e Roy
Bordeaux


D)anemark
Mrs. E. A. BENDIX & Co.
21 Allengade, Copenhague
GENES
Ilalie
Mrs HENmI COE & CLERSI
Piazza S. Mattico, No. 1U
Genva. Italie
CmlluSTINIA NoiiWAY
Iiinternalional
Speditionsselskad
IIAMSOURG, GiENMANY
Mr H.Vogemann
Hambourg,(Germany
GOTTOURCE SwI, i M; EDIEN
Nordisk Express
Gottciiburge. Sweedea
H'rTI:IDAM, HLI.ANDh
Mr. 11. Vogemann
Rotter dum, tHolland


0. B. Thompson
General Agent
Port-au Prince, Haiti
Private Teleplhone No. 2525 General Office Telephone No.


routes les dimensions de Fneus Balloon, .eavy Duty et .han-mlb
firestone I avantfje b acheter Iq marque

FIR STONE
Pdur votre confOrt t votrpe
EN VENTE: St-Mare, chez Mr Clement Piona I. Gonlivt, chess Mr Ant",l 6
frard Port doePai,chez Mr V. Maurasse.Cap-HaIt, n, chez M.SJ:wan Luciamln %
Jacmel, cbez, Mr Edmond Lauture. Autx Cayes,ehez MrIoean D. Lioaueid
mie, chez Mr Desquihon.



Plus ae kiitemft'e avet. Par 20 Dollars



L. Pree, AGENT GENERAUX


Colombian Steamship

Company Inc.
te steamer Bolivar p:ar'i d', New York le 28
d, curait 'dir'ctcment pour Port au-Pri c1, est
atlendu le 3 lovembre prochain 11 repartiri le
mAi'e jour puir petit Goave, Iirago.ne, Gay 's
et J cmnl, en route pour les ports de la Colombie
preiiant Irt et passagersi,
Sot au pJiniee, le 28 Octobre 1927
(bolonmlian St em& hip Company tIrc.

Gebara & Co, Agents


SOYEZ SI llDE lOTHIE ClHASSSI
Les Fusils WINCIIESTiER ainsi
que les cartoucheis Winchester -
'dpreuve de I'humiditt prenuent
toujours du gibier. L'association
iddale pour le tir.
SUIIETE PI1I;:CISION
EXACTITUDE.


On
bre p
les p

C

A


ALUMINUM IANE
iew-Orlaas & Smul!; merirai Siea.ship (on-pany I -.
steamer laissfra New OrIA i le ler lovem
)rochair direqtement Dou"' ort-au-prince et
orts du lord.
4e 24 Octobre 1927.

. de Matteis Co
AGENTS G NPRAUX


DE fMATOSES


Le MENNEN, procl d6 :scientilfque
pour calmer lea eQ ts de la barbe.
La CBRIME & r.ser MENNEN vous prepare unq
douce dtrafraichissante barbe d6s le moment oi
elle prend contatt avec votre rasoir.
UFez de beaucoup d'eau-chaude oa ff.o le da.
re on tendre.*Ahetez le gr s tube rayd de vert. lon
vente partout.
Aprhs la barbe d6licieuse- le baume MENNEN
pour la peau, enlbve le luisant de la figure, ratrai-
chit et gudrit le petites coupures et les (Aches. Ra-
R p pidement absorbde. Sansgraisse. Continue dans un
tube portatit pour lee trousses de v3yagp.Rien A cas-
t oser, rien ne peut se rIpandre.

I S N NI r N SVING CREAM


Une favorite !

du the tre q
FAIT L'ELOGE
de I Exelento








ALL71ER HARRIS a dit l'Exe.
lento est Jameux.
Allier Arris, une des actrices
impayables de la conlrde, dit
qu'elle doil sa jolie et joyeuse
echevelure d" l'usage regulier
qu'elle jail de
L'EXELEHTO
-QUININE POMMADE
Vous aumi vous pouvez avoir une
jolie cheve'ure on vous servant de
1'Ezeletoo. Elle agit suf lee raci.
nes des cheveux et lecuir cheve'u
re ipr4s u~a3e votre cblvelare est
plus longue st plus jolie qu'aupa.
ravant.
Leo esth6tes recommandent I'Exe-


lento" parce qu'elle est la vraie
pommad-i de quainine. Its pr4co i-
sent aussi le savon Exe'ento Skin
qui couserve fraiche la peau et
er lve) les boutons et les teaches.
Nous sommes si scrsdeces asse'-
tions et que vous aurez entire
saitislaction avec ces produits re-
marquables si vous oaus en serve
r6gulibremeut, que nous vous en.
verrons gratis un ichantillon de
chacun d'eux.Nous vous enverrons
aussi une brochure 6crite par d s
spcialistes en chevelure et en
teit. Nous vous ferons des propo
sitions int6reoantes si vous voulez
montrer et recommander nos pro.
duils & vos amis.
EXELENTO, MEDICINE
COMPANY
ATLANTA, GEORGIA
Agents dema' .'s pour tous pay.
Ecrivez p ir renseignoments.

Avendre
Pour cause de depart, un mob!-
lier complete et lout I fait neof :
Chambre eu acajou cir6, style
Louis XV; salo en acajou o#r-
bre 12 piscessale A 'ausgermA-
me bois et mame. nSIa c; glacire,
c 'sine au p6trole et four;bib6lots
vrse do saloon, etc, plus de cent
n ois ;alids e la Revue des Deux
Mo' qes, 6 & ntes relim de I'Illas
trmato3, beucoup de lives do bi-
b'iothlqre, :e .
y'aOuw.r Ia &o L.s e mason
'Ouest du a Brigad Field Hospi-
tal v ou au bureau du Journal.


NICOLAS CORDA!


A l'honneur d'offrir au public les inco
tures RBEO Sed- ,Coup6-TouringCar-
galables Camn,o.s peed Wagone dea
ave4leurs pice
tneus e*,*C
4Mason) -Gazo
pour moteur --
aSportb & acceseld
Pneus et chambre A air Michelin )) pourdr
Assortiment de peaux et articles de cordormeri
n6ral. Chapeaux de paille d'Italie de Ilo,.e
Phonographes ?t disques ( path~ u Glo 5
jours de toutes dimensions
pour lampes 6lectriques. -
Machines a coudre (Mundlosi
et main pour cordonnier, tail- .
leur et courturiere.- Huile d'olive super
----------i


char d
lao m iw


LU.'
-DNDISPENSABLI
TOUS I-A


Cvmr bo....
Nowsru*


Inutile de comnmanwl
sachetf d Tei citT
EpiclERS &DI'iTAILLANTS,3Vous en trouvermx
sur place elde'( .te s dimensions desIprix
Demand.: des 6cw! ntillons et la lietedesp
tastes une v:ite i la Fabrioue
1731 Rue d Centre 1731 .
EDOUARD MT'HON, Fabrica l.
La grande production journalibre de la tabriqIt
de livrer rapidemen, les plns fortes commanders


S
NE

les


II r _ __ _


__


-- r r u


-- --~


I


Jd


W A s !aa^^'rd ^-'..




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs