Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04600
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 10-28-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04600

Full Text






S


~Mmmat MAGIiOIRX ~
MCThUR
1~8M
T~iZPkIONE W 2242


rs ~I rollS tiC sun (cii
jania is vide, j)~TCC (jil us I)
Ion jonis pleins (Ic I iCil.


___________ ~ w ~ -~
~-*-,---- T~ -~ -- -- 4 I - -


,ANN&E N' 6237


\'ENDI)IEDI 28 OC'1'OBlllr 1~)2'i


I PORT-AU-tRIxCE (1ITI )
S .. ..... !


inobI~lO do Isr P~ai


inondiale


g pi'oblerne mal pos6

gajsStxTt~S S~10(WSi'IO &~ DUN P.~R1'ISAN D~ L'. PAIX ARM*E


A4 wiet de celle brilantele
i.Wn die la protection de la
tinondiale par ure Socid-
A .lions, AI. 1. errandd
Profrsscuttir ( i I' bacul
Dreit de Paris, Depute
ies.Pyri''ndes, a etrte
sif artcw'l que nous re-
juios:
,iichec de la confcrcn e
ale de (Genive eut appa-
t conmme un symplt61me
ldecevant pour ceux q ui
dap4ns la limitation es
liats uInI e C lape vers
nisation de la paix Ma is
ltion sc pose pr6cise-
i.de savor si c'cst sur-
lra limitation des ar-
lits quc Ilon preparera
Sde la paix dans le


ngre-ssi in tAt(ilh dpoU vu d ar
moments permanents,la seule
mel hode possible pour Inhla
ve' r serail qu'unI jui1.t1ink
snilprieure disposalt de forces
armesqu.i poetr'*ent, an pre
mnier signe d'alarme, 1 occuper
asaezvIte et assez compl6te-
ment poir empecher tous prte
paratits d'agression. Car, tant
qu'il pourra y avoir, dans cer
tains pays, une volont d(e se
taire justice par la toj ce, des
armements seront necessaires
Pour prevenir les p:,)aralits
de guerre, pour prevenir la
mise en (ceuvre du ( potential
de guerre *.
Ainsi, pour avoirla paix il
ne faut pas 4tre desarm6 ; il
taut, au contlraire, dire armed :
le tout et que les armes soient


*nt, la reponse entre les mains au gendarme
pu premier abord, ~e- et non de I'insurg6.
i positive. S'it ny C'estl1t lue git le premier
isd'armcments, pense- prebl.me de I'organisalion de
.o neseral pias lentc de a paix.
mrvir. Si I'on lie talri- La solution logique, rig., u-
Ips des a'mncs el s'il n'y reuse, serait de desa nlmcr les
b des a'rmiesa 'vendrt, Elats, pour reserve l'armc-
lpeut ''re ias ea 6 aus- ment f un a Supercia . Mais,
L duiii'r iune ieduca h61as sommcs-nous prdts fa
Htire eilropeenne d consiiluer en Superctat ,
iloinlaiins, (t h, police Mondial et a bdliquer entire
de et' l plus facile ses mains ? Telle est actuelle-
r. ment notre lormationd'esprit,
pest bieni v r a i, sans telles sount les condilionis geo
iuis ce n'est pas pre- graphiques et ethnograjhi-
ie cela qu iLs'git. ques de notre existence oilili-
c doll ri'e fo u- qneque, Toraque i slI vot-
'enlt. Etant donn6 I(ns c nstituerun organislme
c I dcs puis'ances qui international superieur, les in
nc le souci d'assurer dividus que chaque nation y
lteclioti, il s'agit de d&:,gne,ne se consid6rent p)as
rksi pour ecarlcr les ten- come investis d'un pouvoir
iqui |)etv\'nl rci'.llir propre, mais comme charges
les de la I rcc iilitai- de representeret de dtiendre
I ellesd lisposent. il con- les intrtsou le pointde vue
utd'abord de require de leur pays d'origine. Au
Ss mililaires. reste, (,'oj un tel organism
problnlec lant ainsi tirerait-il sa I rce? Qui lui
ech:iiicitns ohjectent Ifournirai' les subsides neces-
qu'il nc l'lut pas Ie saires? Qui dicterait ses dcci-
er et trailer separe- sions ? Voit-on un vasle par-
dfsarmiicniit naval element, charge de lui fournir '
diarnieinment lerrestre etses moyens d'action et ses
l, Ia lorce militaire direct ives, et disposant,finale*
ys taisant un tout. Uls ment, de routes les forces tin
river ensuite qu'une litaires rbunies du mondeen-
In pro)porlionnelledes tiei? Volt-on les grmndes puts
a s, enentrayaniit leur sances mettan toutes leurs
peincnt, sans touteftois armes af la disposition d'u:t
r la puissance relali- conseil de sages pour aire re-
Av'ers pays. est plut61 gner la paix universelle ?
tlc ('eoniiomlie qu'ui- Laissons la l'utopic, et con
de pdacticatlion.Sur- tentons nous, pour Ic mon e it
Suliignent que la for- si nous voulons assurer la
ire d'un lat ne s'ap- paix, de voirles plus grades
is setleiment i'a)prs puissances disposer elles me
ments visible, mais mes de Ictrs loi c-'s.Elles sont,
pies toutes les res- jusqu'a present, les seuls gen
dont il dispose en vue darmes du monaJe.Encore faut
des armementset de il aire en sorte que ces gen
p1per au coursd'un darmes apprennent ai ne p[s
-d apr s ce qui cons- se battre entre eux, et a agir
u polentiel s de de concert.
Or, il esl certaines in- Ce n'est pas tout, et voici le
-notamment I'indus second probmtne de I'organi
h(queec celledel 'avia station de la paix : quand ,n
peuvent atre pres- impose la pa.x, on doit la jus
denment adapt6es ice.Et pour don ner la justice,
ldeguerre. Peut-on il nesufuit pas de crerdeju
? Peut-on les con- ridictions: il faut aussi crier
lne semble pas que le droit. Or, le droit inte na
mlme border une tional est A fire; quantity de
question. Et, cepen conflits,'manilestes ou latents,
ieevient le probl~ I- entire les nations, soont sans
ellitation des arme- solution juridiqae taute de
SaIle n cst pias pose? principles. l faut done que des
Srive,ent eeleta cet e homes de haute culture el
p conclusion que,mb de haute conscience les elu
hreistait plus au tout dient pour degager ces prin
sit visible, ou du cipes. -
Iit6laient rigoureuse- Ainsi,il nons taul relouiner
its -aux besoins le probl6me,caril s'agit moits
.ee charge d'assurer de supprimerou indme de r-,
Arieur-h le danger dui e es armements que de
net 1 serait pas, de ce parvenir A les faire passer peu
*lMais, s'il nest pas peu au mains d'une organic
de'enlever t un Etat station international de jus
en5 de preparer une tice et de paiL.


K- A Ia Von~urrenee
Mr TOUFIK 6AOUD
~ ~ui~,popdi,:au)ddBfr :~. mo ombreuse cliomt~le, k oua vet t
Mig~sia & i'au~Io 4~b Grarni'Roe ~de to rue des
On y trouveE, da tout : C.a~estib~s, Quiaciilherie, ot~.
Dane en de~x suc~ursaJ~ t~ : aagf~'J ~i riso 4'a Pis~plt ,t'des
Get. Ferte, ~a f.~e ~io(~~4rcli6 de Ia L'sth6 Irate,, si &
Graad'tI io, N. tOlO em tics do ?~oiaIfn Gijibaul, afusi quo
us neuveile mt~soo1iI r6aorv~ t~aecueiI to plus sympe hi quo
~ tous lea acheteurs.
an h-,,,Io I


LaW'. ICY~ I


Mariage'
flier martin, dans lejoyeux cau
rillon des cloches dtie la Mltro-
politaine, se celebrait le maria-
e de Melle Anna Volcy ;avec
Martial Georges.
C'et M. le Chanoine Richard,
cure de la, Cathedrale, qui olli-
ciait, entour6 des Peres Varon
el Suget, co0imc diacre et sous-
diacre. Madame Maxi Georges
et M. Marcel Gouraige accompa-
gnaient A fautel, les marius don't
de charmants et .lguants cou-
ples formaient le cortege d'hon-
neur.C'6taient MM Antonio La-
bardie et Melle Ermnite Valcin,
Roland Alcindoret Melle Adrien
ne Camnibronne, Fredhric Rous-
seau et Melle Lina Bordes,Mon-
ce.l Rezile el Melle Lise Denis,
tI'elix Pierre-Louiset Melle Ali-
ce Claude el M. Fr6dJric Leleb-
vre et MIclle Lina Letebvre.
Avant la ceremonie, le Pire
Richard, adressant la parole aux
inarijs, prononqa une belle allo
cution on il leur prodigua d ex-
cellenits et paternels conseils et
leur monictra toute la gande plj)
t6e de fadcte qu'ils at aient ac-
comnplir. Puis I'Olice cominen-
ea et lut celbr6 avec loute la
pompe de la somptueuse litur-'
gie romaine.
La collect ful faite par deux
couples de (out jeunes enfant .
Ftlix I"onavenlure el Carme I
Falai.-eiu, Felix ,Cornelle ct
l[ns Stephen.
Aprs la cerenonie religieuse,
les marins, precedes des voitu-
res oi 6taient les demoiselles l t
les garcons d'honneur lirent la
traditionnelle tourn6e en ville
et se rendirent chez M. el Mine
Marcel Gouraige, a la rue des
C6sars oi une charnante r&ep
lion eut lieu en leur honneur.
Au champagne,le parrain leur
ormula ses plus sinceres voeux
de bonheur el de feIicilt.
Ensuite les nouveaux cpoux
ise rendirent fa Bolosse ou ils
couleront leur luue de miel
dlans le beau cadre ide ce sile al-
rayant de Port-au-' rince.
Nous leur renouvelons toas
nos souhaits de bonheur.
. .. . j -- "


Avis


Dr DANIEL parti pour New
York, atnonce a sa clientele
que sa clinique-sera ferrute
jusque vers fi Novembre.


I


I


rd liji' .lu:~I'p~r Li' G i:i;izi'
?4us lisois daii.~ hi ~ Seiuaii'c
:i(d i''icuse
)i dii EIU)(f'S(' (IC
y a irois an'~, Ni. Ic ('ha-
I1~~ii~' I a' ()II~1ZC (' tail SCC re La ire
d~ l'~v1YcIt~ de Vaiiiics ci (lirec-
tetit' d*' Ia uStinaiie Ikligieuse~.
Rn Octobre 1924, ii acceptait,
p.tr (lc~'O1irmCI)t pour Ic v~rn~-
i-glue archcv~qut' di' Port-au-
P~ince ci '~oii iinz~wnse urchi-
duc~sc mats non sans re-
1~cts, cc (fIll noits honore (IC
iVrt! CI) I fail i, cOlfl flit' Vi-
crnre g~ti~'i'aI. Aujourdliui, ii (IC-
Vrent a I I ans, SOIl coadjuteur,
UVC Ic litre darclIc'v~(fuc.
Cc UX (jUt Cotiiiaisscnt Mgr Le
Gpuaze ne Ilourront s'~I o:iiicr (IC
e Ic ia i Ic ascension (lulls Ia
h~ia icli ic. I is s:i V. itt q LIC Ia
quaItI~s sc'duisantcs, Coin-
c'i sOuIiLiit pat' IC secret
se faire aimer us out ~'u, ft
V~nnes, le scc ~taire de l'6v~-
cIi~ ertouri~ (tune unanirne et
tervenic syinpathic. Its ont ap-
p9-is que Ic vicaire gcm~i'aI a eu
La fail-4Je V~)fl~fU4~tP .~ II~1i
autoriIc~s civilcs el (ICS Ii k~!cs.
us ont Ias~iiratice qiie l'ar~Iw-
~'ClfUC 1)0111 II~ petit euvisagc'r
sa itS era in Ic Ic ret I o tita h ~e l~ir -
(iL'JU (IC I
Cj)iSCOj).tt.
Ad niul los ci [~ tt'iI issi 11105
annos
( LX CROIX, do 8 Octobre 'I.



Los aiu:ttcti rs de ci tt'."ni l
J)ren(lront, suits (loll '(', avec sa-
Ii slact lOll q iiX'i v~ ciii' tic ti (' ma in,
29 octobre, Vari~t~s travaillera
It's sarnedis.
Cest Ift UflC I)OIIUC i(ICC I)iCfl
laite p0111' I'~jOUiI' totis ceux qut
sont It's ~crvents a~mtiits (lu ci-
tilia.





Par! if an a
CESOIR
A Ia dernaride de buns client.

Simone
de Brieii~
Entree :2,3ct4Gdes.


" -- ---lfl .. .. . . = -"-T ... -T--

La Nouvelle cigarette


u Republicqine)
CtrGrande Manufaclnre de Tabac noir et de Cigareltes
IANACAONA presente A sea clients et au public en gn-
ral,une cigarette n"uvellc sous la muarque u 1ipublioainem.
Elle se distingue de la precedente par sa forme ovale.
D'excellentes combioaisons dans la preparation de
meilleures qualites'de tabac lui assurent un succ6sm6rit6.
Les tumeurs jugeront des exceltents? r6s'ittats obtenus
grace A la competence eprouvled'un Expert Tnrc venu
des Etals-Uuis poor dirig.r le Laboratoire de la Fabrique.
La Cigarette e R6publicaine a fera lajore de lous ceux,
qui I'adopteront.
Elle conslitue, en Haiti, UD progres reel dans cettle
branichc d'industrie.
El ii cst desirable quc lI's Amateurs ide cloix en tassent
iun usage continue, afin de l'appr'cier, chq:i(ue jour davan-
age.
Dep6t C6neral: r ANACAONA P.GUILBAUD & GIkBARA
Angle Grand'Rue 2190 et Rue Justin Lherisson 244.
= -- l 1Jl


~ r -- -- --r- --- __-. ~II


'C 'b


w


Le roi Fouant d'gyvptte ai ... L ...
rendu visible a M Clinenceait i d -t- s oIt l*t, 1 ll in It .
avec qui il s'est enilrelcnu pen (di Iueblu'u in ', ,, 1,. "'iiii(
dant oine longue het're. ct, ((ii st, iis- iti lItt 1 lnug. el
c re u(i sc ptissr' .ill .iiitiiiL ,
MEXICO- D)ans une altios- __ 2
phertie de grande cordialile,quoi Au Tribl)uni:il,o sit t, el Luit,
q(ue ce Ii't une siniple c6rmini-
niediplomatique, M. )wighl \\. co p r aitI' a11 (ihlii
Morrow, nouvel ainmbass(deur intr,
Jhiiser.
anuericain, a eu un premier con Eli eflel, ic jeune av'at, I)lr
lact avec le Gouvernenient me- aie plus raise daiansait t'ii
xicain. mnanches de chetnise.
WASHINGTON- Les vehicu-
les automobiles enregisalresaux -- --.-s.s.. .a.
Etals-Unis pendant les six pre-
miers mois de celte annee se
sont deves a 20.591.33 soil A ux Galerics
une augmentation de 1.374.578
ou 7 o/o de plus pour la m me T Qtt4
pbriode de ranne dernicre. yLeCI 0 L Lc
PARIS Le President Dou- L
mergue recut M. Gallardo, mi- -
nistre des Affaires 6trang'res Demandez le (dernicr Cuit
d Argentine. logue qui vient darriver el
M. Brand recut M. Hodza. eIez u vir a sup'rbe Collec
ministry de instruction pu I- eon d'ehantila;ns dee tisso
que de Tch6co-Slovaquie. soioies et autres c(e I'A elt
Le roi Fouad ful recu A la Mr FErd autres chu l Age t
oS'luee de Paris. Mr Erd efATerON ( Ui tI;Ce oi-
MAYENCE-La reduclioni des Madeleiie ) quit tle;t cos'-
offectifsrh6napscoinin iiq. hier. 'lia ls 2 nloll n' -csse -
GENEVE-Le gouvernement sans atltun I'ctisuii 'o:, tili-'
franc;ais fit part au sccretaire- sion -- )our tcrc cxdc.::-c.
general de la S. D. N. de son in En conisultalnit ittnti\, l2 ,,t
tention de constituer a la Bi- cle catalogue vous \errc tt.ons
Ibliolih:que Nalionale une sec- les avantages que vouis vez :i
lion tonsutre'e :a la Socielh des I'airc loutes vos coilnlUldCts
Nations ,ux GAL*l tIl L, ylX U


ox -r


--------L-~llL131rzlIIIIIILIIIII PI


_ __ ___


)


|Cc quisepas- .



Par Cfable tranqais
CASAIU.ANA M. 'I I'odoric
i. 6., Comnmissaiire resishleI gt
n6 al, esl rentlie an lM a. ;ion ci
,voii passe pIlusi'iurs s mt1inli
de vacancies en France. II s'est
iuislldialt n inil plo lt',r dunls I'e- ... v
lutde dae i silualtion r i':iullant dlu tii1 N"
rapt Ide qiuare Ipersontiis don Piorl-au
son nICveu, dtlt'I{iteI ts'Cotl c rani- inolcur
con. pirif i1l
.. , .p'llS (III'
M. S c g ,1 coirrTfC ;ver sts ai),.'te.
conseillei a civil, et inili'aiires gr'i ,c ,
sir lIt's t'condilion ds (alts It' Mo in ir'Lit
Vtil Atlais. iin ou riI' (Iit' i "'ev It &ll s
itit'il (ite M. i vcs Sccg, ,tl' .ts1s
Maillel, M.niie Marie de Iioko- and
rov et de li ml'l'e de cclle dcr- In arli s
niirc li l);'ironlt' Steinihcl, t in
group dt soldutis dc la lt'gioiin lcul,
6lralngere est it(onil) dans uni jt re
emlbuscadc diliianclie dernier. 'Oil r
Trois hioiiiines on t ed tu(s. haisst, Ii
Des nigociations pour la niise ... ai
eni lihIcrl ties qu tir'e p)r'is(nniers hir'e ell
soul conduits par I'interindini- 1^, ca
re des itiissaires qui out a tIri- d'v lrnt
verser Ce |)t'ys sausage, niais on Oi
irettiid (iet' les honines des (ri
I)ls ne s 'triilendenil pas aiu sujet
du ( Iti n :ilt dp lI i raiili'on :'i de-
imander auix aulori k's tlrai':isls. ... a viu
P.\IIls iUnet de|iche i1n M.I- lit.
tilln dit qUa des obsltacles Iormii t's ries
dial)les votl conproiiietlire la li- \'s (
l ''ila tion des prisoltliiers. ()n .) s e .>
cri nii in'itinlenantl qu'ils n li se int. ,i
soieiit ioitbes entire les mains out til '
du imairabout Eiuga qui domine ic tit i
la region de 1 Atlas. I)ans ce cas te, tar,
la nmise en libertl6 scrait plut6t gestes si
uline question politique que mio-
n6tnire. ()n c(
lendieni
demoist
au gahI
Pt oaussi, pl
|siltOS manda .
i. L It'
I~1t tcs leto
Nouvellcs '"'<<
OUVCe tie(' sonu

ANCEn i()ll aiI(
list" >ar
LISIlONNiE Ilutli Elder el Illst lies
soti pilote eOrges Ilaldeiiir |t. .
sOil ari'iV6S A Lisboitne ;i l)lorm l i'( )h
du vapt ur Li)ort'lluigais (t( u i Ii 'n I, a i
tCilI vi \t'
hiytli'avioii portugais el I'avioin la liat
alleina>d I leiinkel N-122( li t',, s
avaient escttori It' te lima I)jus- h iil io
qu'au qua oil la loule t tiiOtine
a acclau(n les aviateurs.
PAs-Une c('rniiionie solen-
nelle i eu lieu I la h Sor'l(oinie i .. s'ts
I'occasion du cenleilaire de Mar soir, ',
celin lierlhelol sois Il presidncii- ,lils clI
ce de I. Plinleviet,\ c ii |1)'('s it- ln' Mail
ce dIe M. Dilonmergtt(,l es titenti- glalil 'i *
l)res dt gouveritemtltnl,ldu c'or)ps Il' rilil'trt
(liplomna;l(i(|e et de li(o ilu i'eiUX s;av;ints. i:tiir', il
i);:i ii()ir


it It' ut iii \ a iN eta I (lit (I

tst, I aiaiI-~L dii its It'
a I, Li cal I" '...St'i I it.'~t
(tilt' VititIt' ti (1551' (It -
Li lottIe Ct' lIe l2ii.t ill''
!2,t~iitt t~i Ii I, cit H t I I I
mtlemit~tI I es ~ tiel IcS


OiU, N oat: (I> Li II



i'alt(JLttl Ic.
it'll it' It' I~I lit it lit tI Iii




I, av.ittl liter, ~ is Ic', N
titt stiji', sons Ia .,t Ii
taisoit si I 11cc :t 1.1 it'

ttai~ Ianiilieiciitcii I. c Oh
tail cltei. Ito, A la I ni dt'
ott msc 'et. I .u ('(lit V e s: -
I iili(~i'CSSai1lt', 5tills don-
elle SaCCoIii~)itgita it de
guiticatits.

iitt ci ita I u~t'eIIetti. itt 1:1



Itlelilat it, .\'jt in to -
Ililt' Ii ti-i Ic lilt itt
s hut' Ia iiij ic cit. t jti~*,





(It sthls'. ti: i I ii Ii it Ii I

ibiiitlii et el ott




(ii ti.2~I i~i if I I
c rhti 1 li.u i it .. t
'5 t'iil ii' I it I l\ iii
St'S (hiVti.c-.. I t I10
Iii-


Ir I s








LE MATIN:- 28


Octobre 1927


Prochainement

paraitront les Cigarettes

( FAVORITE


- ---


N6gociatlons
tranco amaricaines
IPAX1S D.ins ls milC'iix ori
ciels, on estini e (lUe li uidcrnel.l
note amriclame premise I il es-
perer (li'il sera possible de tIrol
ver prochiainemnin une bliAse de
negoeuialions. PluIsieiur s points
restent encore i regler ;\vant
qute les deux onatlini piiisstint
collmmenller a discuter r'accord
commercial, mias on ignore les
tei lles. ()On consiidrc nliiitie-
nant coinine probable (Ii'C nei
aulre note Irai raise sur le laril
serIa 'nvovee ia Washington. L.e
cal.inet iecidera vraisembhlable-
mentl .1t -(i si ine noiouvelle
change' de notes est ineessair'c.
----saee - .. .


La Compajqnie

Banane Fique
<


I.
ii
A'
V

1~
I
I


ReIriailI (I I0 roI spe ( icIht.aiss (
l( It, llit Iaio lie '
MY.\', N(1.- Le relrail des v
troupes l nl, ui,'aises (le Ihlanic
dCstilln ;i -6t 1 uilit de 1i,(e )() ,0 1)0 li
lilt's l eS 1 '() 2 (lCiOC l ialitl c0 1 (
tn11111e. )eux b)alaillons ont (quit-
l6 Tr\ves [por rentlrier A'' TouLl.
lluil IIk ililhons .Stolt deja parts ;
cnviiori f) iOtl) h( li ess soil en-
tres n1 l'Fraice depuis deux
jours, deux bl)Itallons venhant de
Cobllnilz et Lni (Cl dCIch'nnC des
ville.s d pollsls Neti ill, Spire
et Landlau.

Soci6t6 des Nations
(iGMNEVK I'nc tiiiilltniii';1 i
tion officielle de la S. 1). N. an-
nonce (iue la proch' lien1 runuion
prpl)ratcire d(Iu dLsaIieimcnt
Ust conIvoqtIC )pour l Ic 30 No-
Veli)b'e. LIX proglraiinin de li
('Oitience com lCrci lid I '( xamien
de la rIsolutlioln r-ceiitment
adoptee i lI'Assniblce du Con-
sei! de la Socicte au stujet du Ide
saremiiient, particulierement la
constitution d'un 'Conile sl)l ciali
qui ~ludiera la (lluestion de sV-
curit6 soulevee par les dlelgues
franiiais I la dernik'rc asseim-
blie.

I.e roi dl'Espai nc I sl.e ai l IN I*ours
d 'line pairklie MAD)IU)- Le roi Alphonse
s'est l)lessc i la janmbe sainedi
en jouant au polo d'apr's tin
message re'Cu par le general Pri-
mo deI livera (I gouvernement
de Barcelone oil se trouve le
roi.Le roi soullre an point qu'il
ne pent marcher.

L'atfaire des p6troles
aux Etats-Unis
vVAsluINGO'N Au course de
'audience (du proc&s Fall-Sin-
clair A la Cour Supreme du Dis-
trict de Columbia, le gtiuverne-
ment a I'otrni la preuve (ue M.
Albert H. Fall savait parfaite-
Iient (tuet I le epartenient de
1'lnterit'ur consi(drait routes pre
tentions A des droits sur les rI-
serves (d'essence de la marine A
Tea Pot Dome comnie sans va-
leur, cela avant qu'il n'ait de-
mand& A M. Harry F. Sinclair de
taire taire les reclamations en
les payant plus d'un million de
dollars. M. Roy W. Tallman,
A gent special general de Land
Office, a expose qu'il avait eu
avec M. Fall une conversation
au course de laquelle I'ex-secr6-
taire de d'int rieur lui aurait (lit
qu'il n'y avait aucun doute que
toutes les reclamations ava ient
ee reglees d6finitivement au
point de vue d'un houne de
0oi prudent.


"* Abel Th6ard
Nous avons revu avec infini-
ment de plaisir notre anii Abel
Theard, chet du Protocole, re-
venu d'Europe, en excellent
sant6 apres un congo de six
mois.
Nous lui renouvelons nos vi-
Yes sympathies.


Ils ne sont pas encore arri.
es ici. mais vie, Iront l)ls
aid probablemeill, et en al-
(lndant prepared vous poar
e'v'neienlil avec vos Auto ; el
os Camions.
Nous vo'IS allnonl()ns done
tie le Rov.YL IExIIAN(GI \"ssU
.ANCE de Lon Ires, qui est 'la-
>li depuis 206 ans et avec Liun
res tort c ipital et jonit (d'tine
ris bonne repiltatlion en Ihiiii
)armi les nombreux clients
ur lcurs livres poli r Assu ra n-
re centre INCI:NU,: et L.\ Fou-
)uI,, est p)r' (pour p endure
*OS AS3Uraices contre ;acci-
lent pour automobiles et assu
anec cotre accident p iur
les in(ividlus.
Nos Polices sont avanitagen
ses,nIIS antlx sont le minime.
nos garanties sont le maxi
Voyez plus lard notre r6cla-
mne pour les details int6res-
sinlts.
Plour or 7.50 vous p),uvez
avoir or 2,500,00 pour acci-
dent lotal, ou or 25,00 par se
maine pour incapacity provi
soire.
Ddoinmmagement de propri&
taire par accident or 50,000,00.
Pour des renseignements
adresscz-vous a
CAM.InEIN Ti.DING Co, Ltd.
Port au Prince
Agents G6n6raux
( Successeurs de W. Quintin
WILLIAMS & Co,)

Avendre
lPour cause de depart, un mobi-
lier complete et tout i faith neuf :


Chambre en acajou cir6, style
Louis XV ; salOD en acajou som-
bre 12 pieces salle A manger me-I
me bois et meme nuance; glaciere,
cuisine au petrole et four; bibelots
vase de salon, etc, plus de :cent
mois relies de la Revue des Deux
Mondes, 5 annres relies de l'lllus
tration, beaucoupide lives de bi-
bliotheque, etc.
S'adresser A la rue L. 2e maison
i l'Ouest du ( Brigad Field Hospi-
tal ou au bureau du Journal.


Au Radio

11 sera jou6, ce soir, an Radio:
8.001 p. m. Orchestre de la Gen
darmerie d'Haiti ( L. Jn-Baptiste
Directeur).
1. Si j'6tais Roi. Ouverture.
2. Awakening of Spring,
Solo pour Cornet.
3. Barcarolle (des contesd'Holf
mann d'Offenback).
4. In an Oriental garden,
Fox Trot.
8.15 p. m. Selections de chant
par le Comte Jean de Vandergis,
accompagn6 au piano par Louis
C. Jean-Jacques.
1. Femme que vous 6tes Jolie1
2. Tout le long du corridor.
3. AlorsI il n'6tait pas IA.
8.25 p. m. Lecture par le Ser-
vice Technique.
8.35 p. m. R6cital de piano
par Mr Henri Belair.
1. Con Amore,
M61odie de P. Beaumont.
2. 5 Nocturne de Ieyback.
8.45 p. m. Orchesire de la Gen
darmerie d'H iti (L. Jn-Baptiste
Directeur).
1. D1vouement,
Marche par 0. Jeanty.
2. El Primer Beso,
Valse Tropicale.
3. Forosetta Tarantella,
Fantaisie.
4. Rosa y oro, Danza.


Empressa Naviera
de Cuba


o.


Le Sleam(r r( Habana r ve-
nant de Cula, est attend ~i
Port-au-Prince samedi martin,
29 Octobre courant. II partira
le mnme jour pour Puerto-
Plata ( R.D.) et Porlo-Rico.
II seia de retour 6 Port au
Prince, lundi matin 7 Novem
bre prochain, pregnant fret et
passagers pour Santiago de
Cuba et la Havane.
Port au Prince, le 24 Octo
bre 1927.
I. DA',LDER Jr.
Agent G6neral pour Haiti.
I


Variltes
CESOIR
ooL'Homme aux Trois Masques)),
(suite et fin).
u Le Tigre SacrC E, (3e 6epsode).
Entree : 0,50
SAMEDI SOIR
N'oublions Jamals
0,50.


PENDANT qu'une HAUSSE SEVIT

PARTOUT et SUR TOUT




e rand aaSin lail fille



140 pieces de toile composees de: Ratine

couleur, voile, demi- deuil, voile perle,

voile a fleurs, ponge coulem, ponqe

demi-deuil,\ crepon soyeux a fleurs, etc.

Gourde 1.20 lIaune

LE GRAND MAGASIN

206-208, Rue Traversi*re. 206-208


Westclox

0


Chaises, Dodines, Glaces, Tableaux, Lits, Carpettes, Chez IIl .aI0lo i


Lavabos, Grand assortment d'articles cadeaux . .


1


*Un bas de luxe
d'un chaussant parfait
EXQUIS, chaus.an; just, Ic Bas
"Holeproof," fabrique d'un seul Y
tissage ne prisente aucune faute. La
maille soyeuse et lustre suit chaque
ligne et contour et amincit la cheville.
Outre sa quality d'legance le Bas
"floleproof," leger, ;harmant, dure
plus longtemps que la fabrication cou-
rante. Le enforcement special la I
pointe et au talon (une invention
brevet6e de "Holeproof) donne de la
durie li oi la plupart des autrcs bas
s'usent rapidement.
De prix modier, le Bas "Holeproof"
of're le maximum de beauty avec le
maximum d'6conomie. Exigez la
marque de fabrique sur chaque paire
que vous achetez.
En vemte dams towus le os omSgasins. .
OHR etLIAURIN, Agents


Ba if isvo of
Holeproof Hosiery Co Milwaukee, Wis., U. S. A.
a *S mnae d'exaprien dns to fabrication do bonnetter


_ __


_I


~ I ~


Illl~slPl~inti~i~ji/Yfli~i~~RmRatrssf~'t


- ----------------; -- -- ---- ---


I


I


I I








LE \1il' 21 Oltobre 1927,


ROYAL MAIL

STEAM PACKET
COMPANY
Le steamer ((Conway )
venant de Kingston et des
ports du sud, est attend
A Port au Prince, le 3 no.
vembre prochain. II part
ra le mdme jour.prenant
le trdt pour les ports du
Nord e' I'Europe.,'
te S1s (Xlatoda veiak lde Kings.
1Ion edesporls do &W, el alledud i
fort au PriMcIe 2 flove1n bre prodcain.
II predra Ie Iri pour lea plte di so d
,I11 'lurope. J. DAALDER Jr. Algnt
i 11 :1i n'nif .5:'n-n


lilso A i loner
Claq pi6e l'6te surieur
deaux l'ate infdrieur, La Mal-
son OuMpo te en outre ; g5& ,
cuisine, sailed do b 'n moderns et
Water closed b.gi6nique dans to
corpse n6.e du Latiment.
InMallaI'on Alect.ique prtaite.
Eau days la court at dans e corps
mime da batiment, k forte pres-
Sion.
Vue splendid* sur Ia bale et fur
la vile. Fratcheur constant.
La mason a deuxs accs : au
contour road pr6a de I'H6pitat am6
ricain et I la rue nouvelto tr vor-
sant la place Cadet JBrimie.
Pourles condition, s'adreser
i la maalson manm: Rue i .A 'ouesat
do Brigad Field llospital, ou au
bureau du Journal.


AuPublic


Nous portions a la connaissance des ha-

itants de l'estimee ville de Port-au-

Prince, et a touts les autres villas de la

kepublique d'Haiti, qu'a la fin du mois

hra lieu dans cette ville, l'ouverture du
'andetablissement:

tC LA PARISIENNE '
.ASituueK1 I'Angle des Rues *1publicsine & Fgrou
mai8on s'occupera exclusivement
*a vente des.eouliers \pour\ homes,
es el enlants, e aussi des costumes
ungers pour homes, de la marque
repute Bestfi t _s
done Port-au.Prince pourra so rdjouir ddji de I'ouverture prochaine
Mile mason qui sera Ja mieux assortie de cette place pour ces articles
UtB mime temps user leL derniires modes de souliers At costumes, sans
tOblig4 de les commander 6 I'rtranger, puisque dans cette mason vous
uwerez touj ours ce que vous d4sirez, avec I'avantage qu'il n'existe qu'un
prix pour tous et qui dMfle toute concurrence. Ce sera notre devised
F AD ANCCO &Z VICr E7TNTT Q%


V lAkjL-ik IA Ad.


kJ.


el .1l


PORT-AU-PRINCE ( HAITI).


,,.


ALUMINUM LI\NE
Aew-Orlkans & Soulh America-Steamship Company Ine.
steamer Ar:en:s ayant aie N' w.Or-ld-
1 21 0 tobre s 'r: i i lar, hIt 28 I port-au
. le 29 i con inu ra p)ur I'ttit-Golve, Jd
aisye Jacml ir nant Ira' pour ces di s

Steamer laissera Nw Orld ns le, Itr lotem
PrOchai directement Poua ort-au-jia ince tt
Sorts du lord.
;e 14 Octobrel 1927.

F de Matteis Co.


AGENTs GaNl BA 1X

hlombian Steamship

Company In,
n .amler lartinique venant de low York
ports du lord estattendu a Port-au-Prince
Courant. 11 repartira le mime ,pourl'direc-
WIPr Jgrnmie,en route pour les ports de la
446 prenant frit et passagers.
N 4 a0 Prince, le 12 Ockcbre 1117
- 00l0bian Steamahip Con pany le.

Qbara & Co, Agents


I n-ama


Railroad
Steam-lip Liie


Les chargers sont pries
de upter que le steamer ((Cris
global est atlendu ai ort-au-
Prince, venant de Cristobal,
Canal zone, le mercrcdi 2 No-
venbrc 1927.
-Lcs permis d'en:barque-
ment seront de:ivres pour Ic
trdtl Adestination ide Ncw-Yot k
et des ports Europ&ns sur
demand taile a ce bureau.
Ce steamer partira le mnme e
jour, directement pour New-
York.
Port-au-Pi since, le 25 Octo
bre 1927.
JAS. 11. '. V\N hEE E
Ag tn g idral ad. i


WAlIurance CS


Ulie des plus (ortes coi p aq

Scanadiennes d'assuian. e ,s

la vie


g
*sL Ws


Essal Vz
tj


Eug Le Bosse & (o
IM S ANMOR
salsiW R i
I f ] *'' ^ "* "^"'* !^ ** - I i* -


I]-
a
)~'~ ~,
'a
f*. I.Z~.I I
I ~ ~.


.:i;s :
a., cIc...

*L .~ ~
I 'aa~ I.
I a
aa a I ,Slaaa


Q ITL tI le 'roh',Iclne 'e
pls iins li( lltc d lo lur?
Q( ,u Is s:Il Ics lphus glai(ls
soncis de; t.iinilles ai ce nIo-
ment ditli ile, mi le ,ouri-
gemeln ,seail)lc Ici r.isscr lout
Ie niond l n del, itc Iu ivotir
joindrl'e Il-s (lieix I)0oils ?
()On 4 lout ,c l-cii i ."lisc r di
r6el lis c\ol! lies ?


Kraft


(iltruye"rc ell


1 l dKih IEl i ell,1Li solulioil L i ds
Sanldwich S'""i_"
l s~:ilisl'iis n Slc ls )tl\' roiiv 'si i'hoi
KPAl.T suisse ( (Griy6re ) pour visible Ic ioniviCi M1iagaIsin a,
Sandwiches et ca,1l. anglei dies lies TrInaversicreC
C'stl un iepas idt'il poiiur I'a- el tdi .\MlagNasiI de I'it'll d, lnom
prs -iidi. L' Jr6nc him |p,)n par mr
du c(lae ainsi (lue celui du fro-
page KIiAFT Gruye foment 1XuIBa 1
d ne combinaison laquelle on A Bazd a
ne peul resister. I DES
( haque Fromage est pr~par6 Femmes E16gantes
sous la direction d experts aver- C'e, t nii lchic B;izA.r,hien co-
tis. La maison KIAFT n'eim- nquel ofl Ies inrnl-:clises sosul
ploie que les meilleurs Iromages (lispo,des 41 .*c :m irl ei gol: i
aplrs unc soignleus6 et scieulti. at iiiervile x, q<'il ny a
fiquc m6lhode de prnparalion art i irelle, Ii' d 'y a
qui donne tlne qualil et un (,r niren ois dli e l vile.rir
"otil distinct nie v rant pl as t ans a l lx ( alre coi,;d It' Li ville
lhaque paquc l.t T)o1 c Ir'e s i io l ,i
Quand vous acheltl Ic Fro- litl esl a I)., n ircite.
mage porlanti lai marqueK AFT Tis,us (d' !I.xe(, (ton va)ile,o I
vous avez la meiiill'urie (1 alit inlieiInn e I t'r r'!)es 10I ml
de Iromage. La mason KII.\I T nage, oil(tiulric r, Ihas coto:i
assume la responsabililt im0or. I oiu l),s d(IC so C.
pour chaque Onit de Froiniahe Qute 'ou l l lt dc is .
portant sa imarqtu de i labiique. M its, ;CC(ol'tZ. it)iC vile ;i
Chlaque |pi)aelt de virai Fro- cc noUveaCl It/A,rt sl vous \ous
mage KIAFT porle ce t' 6tonncrez de ses prix.
inarque O .w-. I_._
KRAFTCHEESE Hamburg-Amerika Linle
Aiqeal60,nri'l poir lHaili I[h1 ^Va
TIlE PAW\ LIY SALES C"
INC,
Prt a .P ri :e (l Iti )
IA I'll11111 I :I F. SlJIIM IIN
AnnonI e IIx iiiIdcCiits,;i si Le steamer Danzing. venant du
clicnile c l aul public ( i sol Sud est attend & Port-au Prince
1 l ie ( loe .i( | Laboratoie ie iog l le mAme jour vii les ports du nord
que sera oivert le Nven. our le HAvre et 1lambourg.
)br prochlinll. Port au Prince,le %2 Octobre 1927
I'orl-au-Prince, 25 Oc to)be OLOFFSON, LI CAS & Co
1097 A -.-. -" _- .....


LI!


"
.'


"'.,. "(G0)N/ELL \\ IIllI l
((lII :ij .lamI b)( c ( >"
(oimzellWc while, ia c('i'h it' )oilIt,
la principle v'C IiC (Id
1 is .lamboreYJCoi-
)anv, une l es plus
jolies aclrit es de l cmiilrc ; di
(lu'elle ('oil sa jo Clie veliir e :'i
LEXELENTO
QUlININEI POIMAD1\ :
Vous aussi vous pou\,'/ avoir unt,
jolie clheelure en vou servant de
I'Exelento. 1'1c agit sut le, rac,
nes des cheveux et le cuir ci ,ve'u
re aprNs usage vote ( hevtlure es.
plus longue et plus jolie qu'iaupd-
ravant.
Les esthetes recommandent l'Exe-
lento" parce qu.elle est la vraie
pommade de quinine. Its pr6coni-
sent aussi le savon Exelento Skin
qui conserve fraiche la peau el
enl6,e les boulons et Ies aches.
Nous sommes si sirsdeces uaser-
tions et que vous aurez entire
satisfaction avec ces produils re-
marquables si vous vo is en serve/
r6guliremeut, que nous vouw en.
verrons gratis un echantil!lor de
cliaiun d'eux.Nous vous envertoa:
aiu i tine brochure 6crite pai de:
specialistes en chevelure et e;,
teintl. Nous Ivous feron ties s irop
sitions int6ressantes si vous:voulcr
montrcr et recommander .o-; pr'i
Iluits (I vos amis.
EXELENTO, MEDITlNE
COMPANY
ATL\NT'%, GEORGilA
agents demands pour lous paN.-
Ecrivex pour reuseignemenls.

Ites Euvres dc ,011n Lalca,
O n( tl ) Vl ',i :
An prix dec 2 gouirles Ic volu-
ime Cl
Mlaurice IlIolanl inlife
Au prix (1I' e 1 ( iles I' l; i ,r'
ri de Madame DI)cis Viril,
rue des Case'rncs ctl ,I ccllc
de M. IIoRaol MonIt-losier, I1tc
130onc-e-Foi.


U


Capital: Or I 0tooo


Eug.Le Bosse (to

Agents Gein6raux

-- sss


A. de Matt6is &Co

Representant pour Haiti


II II


Il I Il Lr I I rlr r


I II


rer


I


_ --


I ~-


~irSggl


I


i"l'






'r


I


uu


Agents-G4ndraux


I
.1


I zll .


~o~l~a~ g~


111LI Ailu"^v


ARs&


- -- w









\ 28 Octobre 1 7


TEINDELYS


un teint de lys

Elle
tfent la poudre
Assure une
carnation exquise

LA Crms TEINDOELVS. An*
orniueu$s. MCutre,. e *nrapabl
d'oqenser en rien la peau. qu'elkle
sJoucil. assouIit et blanchilt san hI
tuihrifier i l' hisre Parluniee aux extraita d
\ eurs. Ia Creme TEINDI)ELYS t
t type le plus parfait do la crnme
do toilett.c ,son emplui vile It
while It taches de rousicu, tl Iet
Irritahioni duel i Ja poussifro


Lao Crme Telndelso. deme. oarfamdo.
vns*rtrVe lo friitheur de 0 fae nesse. embellf. effaet les rides

,i '- t '- .. ....
A \'VINI)ii
,I'z" |1iiim ( I i11 dres, 1 1- i10ir
41rs )1n 0)11 eil Il mailre A lotl
,; r; r I ct. A Tiligenll, en lace le Clb)
2-A) (h-, I l, :it s cs .'isli. Alm ',ricail. 3; m lai.ons npilv(s
('.\AIlIiI.\11 '1 I i\DING Co l'ti'' )0l l Ie ( Ionl"rl In O:llIe
'P 0. I(\X 147 Sa(Iresser ;i Mr. Leon H,
Porl-au-Prince '1 I 11BAUD.


ARYS
3. Rue 4e la PaiN, 3
PARIS
Toutes Perfumeries et iGrand Mlaa.sain


I'all, pas aill, urs
Achelez (i pr6t6rence volre
Kola-chanmpngne h In Fabri-
(ue i H P()I).\Y. No 330.
rI'le 'Illmlinnas Madiouil.
Plrix Gourdes 3.50 la dou-
zaine cash.


Cr6me


l,'.irli ( 2 sl i old ifi ( c )In -


i 'inls. (*i 1,i ([cIti I) lr Iictl iintilcI
isl sIub ivist i, i AIrrndissce-
in'ellts, tI clh (ueic' Arroin.lisse-
intnlt, i.1 C(onli.1n11 s ,
(( l.e 1 ,i' l)te I s" liinilc es,
i')o gi iioit' l It' '. l o 'ictionlic
int'In I S d (1\ isions c1t su lbdli-
visi ns ;i(!irinI r.li'Aves sontl
dil-lrmin ,1 's pin la lois.
D4u.1 ii1.e h\ul eml entll ll
L' lrticl 1t 6 est imiodilic c)nt-
It' suit :
1 ( lil a crtic d l Prcs'sc csl
:1ir1 nilitc', sons Is conlditiions


d 'lcnlin'cs ipar I Loi I


L'Irliclic ,)esl modiliecom-
ilme suil :
SL.' .11iI v esl eltil)li enll 111 -
li'e C r iiii'itlle d.,lis les cais
(nil c' l ;iI,


L'arlicele alesl ilodih e coM r
.e suit :
iLe Seiil se compose de
(|iiii/.e Sen;letlrs. Lenu s t nii -
ti ,iis sonti d I'nle d r c (<1i I-
tre ;ins el colunlncenti Ie pr-
mier .i indi d'Avril d'uiiie
aqlnnee ll aii'c. Its stnt inl:16f11i-
mlent re (li i )les.


L'arlicle 27 estl odifi ('com
me suil :
,A Les Scli.itei-rs re|)'esen-!
tent les el' p;irlelniii ls.Ils soul
elus par Ie sulTr ige universal I
et direct atix Asscmblees pri-1
Imaires des divers I)6parec-
ments, sdon Ic mode et les
conditions d6termines par la
Loi


--no-- ... --

Si eliric e A i7 entilf'iil
(.'ariclc 7'2 c', modili .com


( S,'is Li, reserve fix&e ci-
; i'.s, I I', 'sident de la l1{ )ll
l)li(tne est clu pour six ans ;
il i'est p Is inlini(edlialemient
r'e ligible..
S11 entire en fonclions auT 1)
Mbli de I'anin6e ofi il est 'lu,
suil s'il esl clu pour remnplir
InIe va'ann'(ce : dlans ce cas. il
iitlrie en lincliolls des son
(l eclion ctI son imandal priend
lin pI es six aris a pailir dii
15.\11i qui precede iimM'dia-
'leient son i leclion.
a Le Cito\en qui a reImpli
lI's I'f iclions de IPrbsidenI l
1n'1 st rreli il)le (lin'ajpr.s nI in-
c'ivalle det six ans 'i p rlir de(
1'expirialion de so( n i)rciier
I:l l ndh t. El si. deux t'ois, il :1
'1 Ilu Prisident et i exerc\c
s)In nmandhl, ii ne secra plus
eligiblee A celte tonclon.o
Svplitihm Amcmcidimil
1I'Arlicle 77 Cs1 nilolific corn
inme suil:
( In cas de \'va'ainc de de
fonclion Ide Plresident, It'e on
seil des Sec'retl'ires d'Tlat est
invest ilei mporairemnent du
Pollnvoir lxec ulif.
II c )iivo |ile i nni ,iialenlient
\s' iillce Nition.ile pour
I'leclion diu Prisident de hia
liepublique.
Si le Corps L6gislatif est enll
session, I 'ssenblece Natio-
niale scrn convoqu(te sans de-
lai. Si le Corps I 6gislatit n'est
pas elln session, I'Assembile
Natiotile sera convoqu6e coni
lormement a I'arlicle 45.
Ilinitieme Amuendementi
L'ariiele ',3 st no1110 ili coni
me suit :


( Les Secr6taires d'Elal sonti
au nom ibre de cin(. Le' Pri.si.


'I


lions seront ddt rnminees par
li Loi.
( Les S.'c 6taires l'!iat el 'I
les Soits Secitla rEsdI I'talson) I
r6'p:irlIs c :'re les clivers De
)parrle.lniil., mit isteriels (ue
rclulinc les s-rvices de I'l
lat.
(t Un arrCte f'ixera celle r6-
I)arlitioni coili)rie:nent i la I
lot: *>
,, iiMn, .Intendemeinl
L'article Si) est modili6 c )ii'ne
suil :
L'e Pouvoir Ju.litaire est
exerc6e p).r un triblunIaIl de Cas-
sation et dcs Tribunaux inl',-
rieurs donit Ie no ibre, l'organiii-
sation el a jiri(liction seron' ri -


I Une force nibiliqtie, Rlsons les
16,si 'I.alio s li0 i's ):iS r .1 la oi.est
I'lilIie pour la s 11cril6 iinl6ricu
re el exit'ricure (10 lai le)iubli-
|i, i d iiantlie des ( roits du
'n'U c,. Ie I in li ni i II'ordr
R la [)'c des-; viles l eselds cam
iIgIcs.' lCe e'I la sCeule frce ar
.nce de lI p Ili) iblique.
( I/'s ic..lieme'ntit relhi ifs Ila
(discip)inle, 'i I :i i'piressiion des
Id lils d.: Is cet e orgi ikation,
"'-ront 61lb)lis ;pir le Pouvoir
I'xculil lls airont force de loil
(C's r6glelniens l1abliront des
course mairtiales,prescriront leurs
I.ouvoirs etl determinieront les
obligations de leurs membres et
les droits des individus qui doi
vent 6tre jug6s par elles.


gles par la Loi. Le,(s jig"In 'nts des couns
A LIe Pr6sident de la RdIpubli- 'larli:ili s ne seront sitjets qu'A
que noinine les .Iugesde tous les I1 revision par le Trimhnal 'e
rib)unnlux. II nomlne et rvcquie issalion, et Seuleient sur lles
les i'n.is 1 du nis l re Public ( lestions dle iridiction1 e' d'ex-
ires Ie" Tribunal de Cass lion et ,<"s (Ie po'uvoirs 1.
es autres Irilbnaux, les Jugesde
IPaix et leurs Supplkl6ats.
(( esLI .Iuge's (II I['i1Inial tde 0!lzwn(1 0l el l
7 Cassal ,on sont noinmflnls [1ourdix
as, el cCetx des Tribunatux per-
Sinanents autres que les Justices L'arlit Ie E est .nodifi( com-
de Paixsont nomm6s pour sept inme suit:
ans". I ) Dans les douze miois, A par-
SCes uges, une ,ois nomits, (ir de la mise en vigueur des
ne peuventl ire suiels A rLvoca- prnsenls Amendemenls, le Pou-
lion oir le PouvoirEx6cutil. 'e- vair Ex6culif est autoris6 A pro.
pendantl, les. uges restent sou- c6der dans le Personnel acluel
llis ux dispositions des arti- des Tribnnaux A lous change.
tles 100. 101 et 102 de la Consti- ,nents qu'il jugera n6cessaires.
Itilion et aux dispositions des
lois spciales dlterlninant les Les Juges mnaintenus seront,
causes susceptibles de meltre fin come les nouveaux, pourvus
aI leurs fonclions. dune commission doani la date
0 I'n Juge en Cassation qui au- servi'a de point de depart A la
ra servi commune Juge pendant dureC de leurs lonctions prt8-
25 ans au m o in s, don't 8 au vues A I'arl. 8(9.
moi,-scommeiJgeenCassation, I Alin d'etablir dans les Tri-
sera inamovihle, sous reserve I bunaux la succession pdriodi-
desdispositions pr6vues dans le que desj.nges. le Pouvoir Ex&-
pr"cetdent alina.3 cutil esl auloris6 en cc qiii con-
('el6ner I rne L | iiii'res llu r.il -
Dixieme Amendemel is, A fixer A c ;i ts Juges
deh terms moiins l ,wrs ute les
L'arlicle 109 est mrodifi comn- ti'es ci-dessus mentionnts.
me suil : iUne loi d6terminera les condi-
m Le su impts au profit de tiE- ions dans lesquelles se teront
t lat et des Communes ne peuvent
. tre liablis que par une loi )). Trei zine IAmdiat
,.II ri meA e ef


-, Seonit lus les candid.ls lent de la iipuiiliqe p ut ..
qua nuront olene le lus iorstqu'il Ie jiige n6ees.ire, Ouzii me Ameudemenl Les articles suivaits de la pr6"
granu nombi e de voix planss tlur adjoiindie des Sous-Secc6- L'article 118 est mnidifi com- ms: 90, 91, 92, 93, 95, 104,
les DepartLuiiis. I tires 'Etal don't les attribu- me suit : 105, 106, 119..


11 NICOLAS CORDAS


'..-


A l'honneur d'offrir au tpublic.les incoinpa
tures ((REO)) Sedan Coup Touring Car-SiP
galables Camions (Speed Wagon de la mt
S avecleurs piece d
Pneus et
(Masoni -Gazol
pour moteur -,
i i. Sports & accessoi'Nl

Pneus et chambre h air (( Michelin )) pour B1
Assortiment de peaux et articles de cordonnenq
neral. Chapeaux de paille d'Italie de touted
Phonographes et disques ( Path Globes
jours de toutes dimensions
pour lamnipes lectriques. -
Machines i coudre Mundlos)
et (Normaunia, i pied et at
main pour cordonnier, tail- ._
leur et courturiere.- Huile d'olive supdrieuti


uvmwt consumer dM a
mw charms at bea t
awat awn le


--mDISPENSABLE IW
wwl^


Inutile de cnm mando

sacheta 4 i'd1ragI
EPIcimRS &'DATAILLANTS.VOUS en trouverez MaO
sur place et d etoutes*les dimensions A desprix raisoN
Demandez des dchantillons et la listed des prlzx,
taites une visit i la Fabricue
1731 Rue du Centre 1731
EDOUARD MA fHON, Fabricant.
La grande production journalibre de la tabrique I
de livrer rapidement les plus tortes commaniides.


.t ., ., HIER

restone H& DEMA

Pourquoi ? Pour la bone raisonwque le connaisseur de la vale
constate tous les jours davantage que le pneu balloon Firestone 6
i air rouqe Firestou, de pai leurs excellti'lcs quality, son ce Jo
pour son automobile.

Nous plenc~ ( laisir aviser nos amiszque nous avons rt j aM29
toutes les dimensionsp de ?Peus Balloon, leavy Duty et Chambre 7|
Firestone. I' r- : r'-r'pje i acheter I% marque


FIRE STONE
pour votre contort et votre sdCurnI.
EN VENTE : St-Marc. chez Mr Climent PinaOd. Gonuaiw., chbe Mr Antloe f.
frard Port de Paix,chez> Mr V. Maurasse.Cap-Haitiev,chez MM.'JaDn Luciani & Co
Jacmel, chez, Mr Edmond:Lauturp. Aimi yes,chez Mr..Jean D. Lionard J74l
mie, chez Mr Desquiton.




Plus ce knIcmi"e avet Par 20 Dollars




L. Preelt mann-Aggerholm & Co.
AGENT GENERAUX I
.0


i


AMENDMENTS A LA CONSTITUTION

Adopt6Os pai- le Potvoiir L(,qislatif et devnl tre

soUlllisc la ralitication populaire

10 Janvier 1928.


rr 121~-31~-- ~ -------- ,~


~---- -:----------I -rr


I II -


. 1-I MATI


I


I' reIllie rI iliiac1 l: Pite l




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs