Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04599
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 10-27-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04599

Full Text








O uft XAQhO1RI
DIRECTEUR
, o Amnricaine, 135R
Cjs PHONE N* 2212
1- b""
-U** ML


S ^ La prosptri6t des sociShs de-
Spend beaucoup moins de leurs
Sis que du progrcs des indivi-
Sdus.
Conclusion : L'enseignement
lJ "' du people est la premiere lone-
tion du Gouvernement.
LAZARE CAR NOT


PORT-AU-PRINCE ( HAITI)


et autres...


; Pour votre collier, I !

madame...

9"Port-au-Princienne b
rtI'eatendu, tort souvent, dolt, pour augm-"anter son lait, 1611 GRAND'RUE.Ancienne Maison Keitel. wI
gens reprocher A nos suspeudu par un cordon, un .
tones et simples campa- coquillage appel, grain de Maison s'occupant exclusivement d'Optique et ouvous
"ides de porter des colliers lait, qui, pour avoir de la ver- trouverez les verres et les ,nontures don't ,vous avez be- i
{vcrroterie qui sont, pour tu, doit avoir d t ramass6 soin. le
i n, une sorte de talisman dans la mer. En Haute-Breta- [VENTE EN GROS ET EN DETAIL d
lo mae temps qu'u iorne- gne, pour preserver le en- ... s
ntdebeaut6.On a toujours tants des vers, on leur met au Nous at" ons 'attention hienveillante des occulistes B
goarte a consi'dlrer ces mo- cou un collier de patelles.Des Les preu options de verres cvlindriques on prismatiques
Ate parures c o m m e un charlatans italiens pr6tendent peuvn tre ex6cut~e ndeix ou trois semaines. c
w'ige de superstitions r6- que le coquillage appel6 aden- ---i- d
[roavables. Ceux qui pensent tale o, port en amulette, et q
iot sorte, n'ont pas pleine- pendu au coo, gubrit de l rep6rage do* avonm arrive presque instantan p
St raison; car, d6s ia plus umancie, cest-a-dire d in- p ro parcou ent 300.000 kilom6tres
ei.e antiquity, les coquilles famn:ation d e s amygdales. Beaucoup de gens Jorsqu'ils par second, e'audteur0parT.S.Fk. r
Sles verroteries talent em- En Bretagne, des coquillages entendent dans les airs le vrom- 'reit done ces ones 2 mlli- l
ieykes comnime amulettes et blancs re nd e n t l'ouie aux bissement d'un avion, seminpres- mes deseconde aprs leur6mis- c
*ime ornemeats. Dans les sourds. Dans cetle region, on sent de lever la te et, le p sion, par consequent un peu d
gpal 'ures prehistoriques on place aussi dans le berceau souvent, cherchent en vain "P- avant le spectateur de la salle. I
s trouve souvent qui repr6- d'un nouveau-n6 des cou illa- pareil qui vole dans une direc- d
.gtent des endeloques dis- ges, dt I'on dit que c'est a vue tonuelle pose ardently -
ibttes sur le corps ou qui de ciau-ci qui, plus tard, lui qle l, regard.. ,a rande Ar. 1e de irh-leiqu
en d e s bracelets, des fail choisir le minter de marian Cela son dande de Port-au-Priace
-ers, d e s coiflures. Pen- ou de ptcheur. En Haute- percussion du son dans les- -
qrs, ptcheur. En Haute- pace. On ne peut, facilementdis-
lnt la period iobenhau- Bretage, dans un grand nom- corner le point d'6mission des annonan-hier
is oe, les coquilles marines bre de cimeti6res de la c6te, et vibrations sonores du poin ot Nue S. G. Mg annnArchev6quede,
It taicnt tr 6 s recher- mdme de 'intnrieur des terres, leur 6cho se r6percute. Iue S.Prince avait prus passa-e
;coinmme objets de paru- on voit sur le tomibes des co- II y a un bon et facile moyen u dd u da a I
LA rabon, le g6oraphe grec, quilles de bu armes disposes de rep6rer les avions par le son. Cie Gho.rale Transa.lantique,
R1 p)raindeJS4igsChrist, en C.tix. Les plus blanches 11 a t6 ltort employee dans les aiendu A la Capitale, vendredi
I usage tr6quent de co- sont-les plus recherch6es. A armies bellig6rantes pendant a 28 octobre courant et que la r-
pitiles come amuetlette et wtase se ratthe certaine- derniere guerre. ception en 'honneur du Chef I
e ses chez ie m q q e eprui-ILoraquon entend le bruit dau
merits chez' le'emms ms o mat quelque id6e superati- oeur dqun aro,it bfaut bou- d(el'EIglise d'Haiti aurait lieu le
lit toral atrirain. Ioc se ieise..I est pertis de sup- tr 'une e sea ore ls et pen- I tnme jour, A 6 heures 1/2, A la
fillora Ia I r i a i n I N ccher Nu d 1o il et n Caph drale. Nous disions aussi
kilve dans toatsespay ;po q .c'est ute survivan-I ,cher'a .,tre ver e sol; on per- Cahdral N ous dss auss
loutes les upo ^ues, soi.tt icaoteonte de I'epoque coit immbdiatement la direction messes de dimanche A la M6tro-
chait fL coqmuilldr ,4$U *e msik ldt Ae c *oqud. d sson. 11 ny a alors qu'A roi* I Is
a taima ibit d politaine que, dans le cas oni ie
S ee aiimaai.que, totlagesavec lecadavre. ver la tWte pour voir '6ploye1 'irearvera Ilendemain
es tra Aux Iles Marquises, I dans le clclatant Ie grad rce tion aurait lieu le di-
p A Atiles lor de arri- gueriers, lorsqus sont en manche martin, avant la grand'-
gerrxirnstil, lors de arri" r lorsqu'ils sont en niesse.
*des Espagnols, les temmes grand costume ont un camnail Oesse "c dere o-
5uaient de flanelle ecarla.etou ecl ser e Or, ^r.. .... ^ -rles "i
Iex6cutaent des radnses en lastron, nacr, la oq ileVoix humane T.S. velles reVues par lAgence,
euit ,,. eson cruens,, g i-ie d'une hultre perli6re. Certain Le saviez-vous / Quelqu'un .Macons ne sera en rade dc
r soonerr, en guise de indig6nes notamment ceux qui ecoute a 1000 iloni6tres par Port-au-Prince que s am.iedi
netles, les nombreuxt de l onvele Z'and, por T'. S. F. un confdrencier, un ac- aprs-inidi; done la r6cep)Lion
I agesquelle s portaient de aNotlvelle ane, ur ou un concert, endplus en 'honneur durelour de Mgr
-L'7 leurs bras et ,urstent a, cou uic esp.ce de, tearOU iun concert, l entend plusjen I hour (lu u r d N.gr
a ..chh6sleursbraset Aleurs e au cou .u pllae e rapideinent que celui qui, pla- onan aura lieu dimanche martin.
mes. Montzuma poss e- husse-col en coquillage, con c dans la salle, 1'6coute 6gale- Comme nous lavons deja dit
t un collier comn pose d'un sid6re come symbole et qu, meant. les discours de bienvenue se-
nombre de coquilles en beaucoup de cas, a un ca: Vous nen croyez rien, nest-ce ront prononc6s par le Pr6sident
eit dpcieuses. II assait ract6re religieux. A quoi Vo usc" b en i aradoxalque du Conseil de Fabrique et M. le
e elses I taut-il atriber 'adoption de pas'? Eh bien, si paradoxal que
r une des plus riches p taut. attribuer adoption de la pusse aratre, i en est Chanoe Le ou
ode son tresor, et ce sou ve- coquilles comme amulettes ainsi. En ef fl, d'une par, le Gtneral de 'Archevic e.
Sle mit ad cou de Cortez et come 16iches-? Peut-tre spectateur place 6 50 metres, _
r rhonorer. Les coquilles au fait de ce que le non civi par example, de la scene, en-
raient aussi parmi les ob- lis6y entend come un bruis tend la musique ou les paroles ,
que les sorciers Peaux-- segment qui resemble A un O"14 seconds apres leur emis- AV i
es pn, a., nt ans le" r n.amurmure continue : clest pour sion, puisque le son parcourt
c-lnidedt'ne lui le m murmure des flots.. environ 34U metres par second. Dr DANIEL part pour N /w
Encore de nos "our nous Mais bien des coquillages ne D'autre part, le microphone Y rk, announce A sa clientilc
ftor nons I e s coqul nages rendent aucun son, et sont c l transmetteur etant tout pres des ue sa clinique sera ferme
Was forone desmculeles oil peant employes comme'cleurs ou des musicians, le so jusque vers n Novembre.
fornem nts, non sedement. amnuleties. IIs doivenit phitot os so
hez les peoples primilits, ce privilege A leur rarete, a
"Ois aussi cliez les peoples' leurs belles couleurs et aussi randl 1 (11 1
ivilis6s A Sana, une large aux iegendes qu i s'y rappor aA
,coquille d ovula est allach.e tent.... Et, je croi, (ue les
place d'lsonneur dans les temmes 0Igantes et clicsqui,ll
ttnots, et les indig6nes la r- aujourd'hui,ornet leur beau- d eCall asi i I 0
ardent come oune sorte te d& colliers de verroterie et
'.i-an p-tectur de ton de bracelets dejaspe, ont bien a A
arcatclin. Plus prds de tait de ^ihabililer ces orne- U.N a & II
Pos on voit les coquillages mets, objets de ant di mjus- A rtic-- d, ve I00 r1
.. JS^ ppa-rni les mariias tescrniilues'I. 'Lri7l.CLL.e UIA ,V01' i
i leur assigneat une verlu ,,,-- RUE BONNE FOI 217( A c6te des' CAbles tranais )
SJlLrice: 11 n y a pas long* I GRAAN- t LIQUIDATION
,ap encore, certain p- I'emseigame liiese W--s
leaUrs avaie,.t soin, lorsqu ils du ItIt BARBS1tlCJIT Drill couleur Gourdes 1,75 aune
barquaient, de rentermer .---------! Drill A 1,50 l'aune
Sp coquilles Saint-Jacques KakiblancG. 1,75
-~a un collre a 1'avant du ba. Depuis quelques jlours, tous Kaki jaune G. 1.75
tiu.. Chaque pecheur 6~tait chsm qui sent, vet soir, au Casinettes iia e larger des 1 80 aune
bea aussi d un demi-fer a oe b__el e seie li-- Casinettes dou be larger sup. italienne G. 4,50
val et d'une mbdaille ap- reu "-installe, devant le Bar Casimir lavable italien gourdes 7,50 anne
?l Madeleine qu'il portrait Terminus, our le Rhum Bar- Drap bleu noiret marron 7,50 aune
Sson cou. S'il s6levant une ban court, simple et original. Au Casimirs frangais pure laine 8,00 aune
hempete, on ouvrait le cofire, milieu, tr6oe, avec ses todiles Serge bleu et ner G. 9,50 aune
couus'armaild'unecoquille conquises de haute ultte, une Strn d. Chine bplrienr ~,or tailleur 3 gds an:ne
S acques, dklu demi-ter bouteille de l'exquis product, Casimirs sup6rleur gourdes 10,00 aune


VIet de sa m6daille, et on avec au dessus, le nom s connu Serg6 bleu et noir anglais gdes 12,00 aune
. it de conjurer leas 1 u- des fins connoisseurs: Barmtn- Gabardine anglais gourdes 15,00 aune
,tls. court etau oe s, ces m 'ashmir extra quality gourdes 15,00
S. I'Hindouetan, la con-,a Hors concor Diagonale noir superieur gdes 17,50
.aree e st un gage de No .. f6lcitons vivement no- Chantong pur fil A prix raisonnablec
aheur pour telui q u i la tre ami Henri Gardere qui a eu Venez constater et vous serez satisfait.
'oi..de.En alabre, certaines Irexcellente id6e de placer cette V. SIANO
uilles grant issent du ensei fte-r6clame qui apporte Port.au-Prince, ( aiti)
u"vanSis eil; dans 'les Astn- jbne llt note d'originalit au
% Ule lemme qui nourrit Chanmp-de-Mars.


JEUDI 27 OCTOBRE 1927


La Fete
D"

Christ-Roi
d".-6-- -I
Dimanche prochain, 30 octo-
re, sera c~ Ibree dans toutes
os g6lises avec a poinpe et 1' -
4at du rite romaine, la fete du
,hrist-Roi.
Cette grande solennitl catlho-
que a 61t institute, en 1925, par '
e Pape Pie XI. Elle a pour but
'6tablir dans tout I'Univers la
ouverainct6 de JDsus, Christ.
Roi et de rappeler aux sujets
'une nation qu'ils doivent re-
onnaii l'image et l'autorit6
Iu Cruc. du Calvaire, en ceux
[ui les government et ne doivent
point se soustraire A leurs lois
et commandments.
Celle f6te a Wte cldb)ree pour
a premiere loiset par exception
e 31 dcenibre 1925, nais I'En-
cyclique papale precise qu'elle
doit 6~re comm6moree, chaque
ann6e, dans toutes les parties
lu monde, le dernier dimanche
l'octobre, c'est-A-dire le diman-
che prkccdant les hWtes de la
Toussaint et des Morts.
. 11 y aura done, dimnanche, A la
M6tropolitaine de Port-au-Prin-
ce et dans les eglises des autres
paroisses de grandioses et belles
:erdLionies.

Venae par aulorite de justice
C'est par erreur qu'il est por-
;6 dansla a Vente par autorit6
de justice ) que nous avons pu-
bliie hier, qu'elle aura lieu le
jeudi 3 novembre, c'est plut6l
aujourd'hui, 27 octobre, A 9 lieu
res que cette vente aura lieu.

Nouveau ii e-Consul d Blelgique
A Port-au-Prince.
C'est A M. Raymond D'Adeskv,
le sympathique Agent de Manii-
lactures b)ien connu Ai Po'rt-aii-
Pi'rincc, que la SecrtMailr-ie d'i-
tat des Relations I-ExArieures a
dtlive 6 E.reqlutIr coinllni vice-
consul du Royaume de IBelgi-
que A Port-au-Prince.
' Nul doute que le nouveau
vice-consul qui a su acquerir,
chez nous. de noimbreuses s\mi,-
atlhies, ne contril)bue A dve--
opper encore les relations conm-
merciales entire notre Pays et
la Belgique.

Au clmeotire
de Port-au- Prince
Depuis quelques jours, I'Ad-
ministration Coi unatle em-
ploie une (iUipelc (lui I)rocGlc n ai
nettoyage du cinelicre i I'occa-
sion des fltes de la Toussaint et
des Morts.
Tous ceux dont les parents on
amis reposent dans la N cro-
pole se rejouiront, sans doute,
de cette sure qui contrilbuera
A donne iin bel aspect au cime-
tiere pour ce jour des Morts o0
cliacun client a aller pieusement
s'agenouiller sur la tombe Ide se
disparus et Ia fleurir de roses e
de conronnes tun~raires.

A I'Aiveme John Brows
Plusieurs de nos lecteurs nou
signalent le mauvais etat dan
lequel se Itrouve, depuis quelqu
temps, I'Avenue John Browi
(Lalue) dans presque toute s
longueur. La surface de la chaus
see est, en maints endroiti ere
vassee et sillonnee de peltils ca
naux creuses par I'coulemen
(des eaux de pluie, ce qui fai
6prouver aux autos de tudesca
hotements et rend la circulation
en voiture sur cette voie pubh
que, des plus desagr6ables.
Les proprietaires et les con-
ducteurs dautos ne deminanden


pas, pour le moment, que soi
entreprise la r6fection complete
de I'Avenue, mais ils desiren
au moins que des reparation:
soient executes aux endroits oi
la chaussde est en mauvais etat
Nous croyons la chose asse2
tacile et esprouns que le Servic(
des Routes de la D. G. T. P. n
iianquera de donner salisfac
A ceux qui iOclament.


I




... vyio encore, ;vcc primi. I'r-
t11 (dIp)Ilo a)ICe tIMIS ICI i'u l st
Irouvent certaines pirnies lidu
Champ-de-Mars. E:lles sont re-
couvertes de hiaules heroes eI
de toutessortes de planes sau-
vagss (qui parent l'.aspect ge-
neral de la Pla'ce. I'n netioyage
est indispensable.
*,
a vu, blier uiii. ,iti, dev int i:i
Cathiidrle detix des-uWvres (ini,
se preniiant e querili, sr I:-
vWerent une terrible IIT l)iaile 1I
coups de baton. Celte sceIn'ic, (ti
mit tout le quarter en ll il(oI.
dura assez longtenip)s et lIc sons-t rava i n'interroimpiirci
Icur querelle que sur 'inlterve!
lion de (iquel(tliCs )paIssiants.
*
*
... a vu passer, hiier i inll. Ih
panier-)-saIIlade anx lichens. I :i
chasse, parait-il, n';Iv:Iit |isI ('*!-
tructueuis. II n'y ivait, dciiis le
viiicule, (ique deucx chitiins t
une clienne. Ta11(1dis qie I'iin IC
ceux-lA et cAlle-ci, d(lnis tnticwII
(du camion,oubliailentIe lr mnn.-
vaise fortune et s'arrangeaieit
pour changer leur captivity vi
une de niiel,l'autre q(juadrupiede,
jaloux, turieux, pr4e rait loui
net-lemuseau et, les deux palt t(
dresses contre la paroi de toile
metallique, aboy ait lterrible-
mient aux passants.
,*
... a vi, bier mAilin, les bI-
laveurs dt rite du Service (' 11-
gicne nrotivir sous tn j)olnl, Ii
ri-e d c Ia l iiiioi, tilI l :i Cii gc
obl)et. I clichose lrminm n il t iI,-
sc/. volumt infill x ItTicIl .ltii i
leiiurs regrrds. 11 s'cn cmp| m-
rent el, A leur plu) s anrI( tl i l-
)l';Icioi l, ils v'ir lnt i Jui IC I-
queIt suspect coiintelaiitii ine pon
1)0 j)lacICe dans tn ininiusctil
cerlcuell.

... voit, de)puis q(uelNIUCs o0it s,
qule I'clgawnce etl l chic out 1-(
boubll( ;' Port-ati-'a-ri ncr. I'om -
u'il regard de paisseFI les -cis
T llns lai 1,11 i1 it ( s:nl vri-ii in iill
*on.llllellt ll l 1,S 1 )( n 11! x
chi peai| \.' les lici 1w ilwni s. It
jolies critv l s (pw|I c |iprl Id -
licoilunes, t Irs h)A;s c IC i \ rk -
Ilentis des de aijirs lect dcs i"Ioi-
selles.
A- Votis i'av'/ |I.s Iscin l'i-
voir U'L il ccar(q| ill' |oI'iC sc i vcn'c
pouriqui toutl t ienilld. esl si
chic. Cest ( ie Ico s, ils s'la-
billeint die aiul 1'.. A.\uixil..

a regard tiiseiiiernt la lill
s d'un piule-nituie (il po0il'ntil,
Iavailt connilencr sons les plus
hicui'cux ausp)ict's. CY-lait *\lA
Riviere noioel. Ils eliaicnt |)li-
steurs, enir'auti-es ls joveiX
(bill~eS, L. 13., .1. T., M. C., d~. \\..
\. L., etc. La iarlie t ait ltes
aniin~c et cliacun y abtait clv ses
traits d'esprit, de ses lons imcts
ec d'autres agrnaibls ext -cava-
n gances. Cela ne pInt pas Li line
voisine, Mmie e .L qui deposa
plainte.
flier mati, le juge de Paix,
t bon garcon, condamna A une 1c-
t gore amende un des jeunes no-
ceprs, renvoyant tout le monde
n hors de cause.
NOTRE (EIL, verra la suite de
cette histoire.
1-
Nt~ a~Nmrc i atmn,


t Nouveaux Membres de la Commis-
it sion Communale de Pelion-Ville
s Par Arret6 du President de li
h R6publique, MM. Gabriel l'ierrc
. et Philoclts Gentil out t ion-
z J mes membres de la Conminssior
e | Communale de P tion-Ville en
e j replacement de MM. lRaphal
- Eslra et D)oisainsil.
Nos comptUnwits,


___





_ __


I









LE MATIN 27


Prochainement, paraite-

.ront les Cilarettes

((FAVORITE,


J.e martyrolo a
de o gaviauon
WASHINGTON- On a abat-I.
donndlout espoir de retp0uve.
le come de Leseps et sofl m6
canicien Chinchinoff iqui~tit di"
paru.Malgr6 routes les recher-
ches organisees par la police et
le gouvernement, on n'a retrou-
v6 aucune trace des aviateurs
parties mardi dernier en hydra-


La tieroeur rouge les Etats-Unis et leurs allies pen vion de Gaspe pour se rendrec a
enLa te ussie dant la Grande Guerre. Val Irillant. L'avion lut retron-
MOM)S((A Ie (, pr|- Lc president a longuement v6 vendredi soir et en se bisant
iMOS(.le La C (od n Supi- tconir ave M. John W. Garell, sur l'indication du barograph-
Ies fruilre Vladirnieti n y tiPro- de Baltimore, recemment pro- des experts de l'aviation ont de
IT' fIlliar Vlardiir et Cyril Prio- I )osS commUne ambassadeur i Cu clar6 que I'accident avait du se
orea illiponairs el Sn tilnliune ii produire A 4 heures 1 minute
(I-orp'inu l ao(ir espion et:igie n -' e Deparlement d'Etat a mardi apres-midi environ trois
MI vur de la MGrai'lBretg atninoine la nomination d(ll colo- heures apr6s le depart.
IOSCOi t IM e.tl ( n .elexander J. M:icnab Jr coin ---
Zi ccvi a ointl lf exclis dun nCil- m a laih mili.aire i I'ambas- Le repr sentant de la Frande assisted
(tc central in \ati onuiisc (ll sade des EVtals-lUnis A Mexico. A l'inaiiquralion d'in monument
cell conlil.unicalion a k(no d(In- nau morts autrichiens
11c apiis Id snrllce h,i ll ui- .iAutour du tr6ne de It querr.'
(oit&1 cen tral el :(I I a o is oedo Roumanie PAiuS- Une depeche de Vien
sion central du II*li. 13LUCAHIH'ST- Une vive e61mo- ne announce que le ministry de
tion rcgue dans les milieux du France, invite a A'inauguration A
Un 6mouvant process goLivernemlnL'it et an palais i la Graz du monument eleven aux
crimilnel suite (it. I asireslailion iinatten(due miorls, a d(emand6 aux assistants
I'A:tes l.is itisl iims t I- tpr s (Ie M. MNI anoilesco, se.cro'taire aux d'ecouter la voix des morts ex-
liu Is lti ()n u e it iiSch I t 1 )' po I fianccs (lins le cal)inel Averes- hortant F'humaniiih rconciliee A
It' nliL t l ngtS. 'lu n il/rl % in-S I'i co ; I Cst acctise d(avoir coinspi- travailler dans hi paix.La Fran-
liot l.i (nr d 'IT pour remlire *i rex-prince Ca- ce pacifique est heureuse de col
linlran i(tIll.cl1l i)tl:IIli.l c r i 'ol leis droils a la couronne de laborer avec I'Autriche.
I't'kri iin mit, al l )nt p e si(l0,ui- Bouniman e. 11 parait qu'un cer-
(I lati ; i L u' plelrs ct a (es Ssan- tain nonmbre de documents coin Un nouveau record
gh ls, IS, lis quci I s I'niio ins I ii"romictlateils et une volumineu- I arien
,Criv'u r les m CI1ss 909.;r i itn stO coirelsponidance avec le prin- BERIIN- L'aviateur frantais
lieu en I 'kruinc cn 1909l.. ce aurnaient 6t6 trouv6s en sa pos Finat a dtabli un record pour
... session. M. Nlanoilesco a tc in- avions de 40) chevaux. II a ac-
Les Etat-Unis e,-eqpC f i Ia ai prison nlitaire de c' ompli le vol sans escale avec
ICO le Mexique .lilava ; son arrestation a cause sa lemme come passage de
MI AI(jo) I.s (titx l)riicitI- title sroisaltion norlne dans tou- 'Paris i Berlin en dix heures et
)aux lui-iiiUx ,It, M xi ) ) i- I iOn d inent anie. demie.
bli (nl itiuloLiurl'ihtc ( CtIt ,,, rin'iiIx I I tlIAII'KS -I-(-Onl demen t q aue ..- .
I)r() )t W. Morrow'. iivet n d's oi)liticns roumains iraient I'll novel (hee d'un lon raid
I it \. MOII(, i ut l 1111 iP>I ois pour traiter le retour du par aeh dm
bassleu i dets Is1-ta.i LO is 1i rlS, i n Carol. > par aD-L
McXI(l t ils "SI1nt l. i lii sIon 0 1....i. OLD ORCHARD- Le(Dawn))


inlluin u c ,it li, discill-ils, s, ilbI
devoir apll. ir Ii s d( ill ii tI -'I ; -it-
tu llIcs UInreI lCes ,Iclux iys.
1,1 ticrri t m i l'e di n, I'Ihii k i
Si's \ T II ( \' ;isill ,it l tl i ) l r
viohlt II S St't s iL sses lin t'll dI It'l'l t' lll i t lt A II
d t'l i\ it' cli t ,- II)u l ' 'LI ,I,, d
d e I'dAl.esl, : l u (i : l 'a s ir
llitliln' tlitsl W Ipill u C il I4 ;iuv 'i I
IMI)'d (e l sk-1i.t l, l;I |!:I Ji M ii lr -
J110 I l liil > t .hl i a It t i1.h\..lii





du V, (I id uIIt' tong l-is I I i
i.((1, I dil t'I IiU tl (l ,litiC ( ti ails i
du i.i dri nltl M qill K llardi ju t1,)-



l .isi c sn i, c i xn i I)( i l i n;i\ i
(4iii i i ll ii '!ai l te' |iorlti- i i; \
s11 .11 ta itC tI ci rs I d 1',\ I
puls lust (, I'. l itll .I. t ,il, i' 'ti r d -
Il T i it '. I li l ui N. h11 ; i
*,i0 i 11 1 11( 1 111 i S :o i t I l 1( 11 1it tin
brI t tx 1 )hl:ilt,, ,) !ildo iiinentl t
li ss dCtUi tiiI' \i t It lo t c('iIs.
Au Congr6s internatio-
nal de 'air
\1. Mussolini prononli n 1111 discolirs
ini)MIt' aM. Mussolini a pro-
tia)i diui I(li l' t'Ol itg' L'S inlii'Cna-
tioni il d tI'aii t ullidiscours dailn
sistp r suvii i'utli'i nii l t. Sik a ililr
ell aviation el tuaic iC ssorilir (lU
les voya gi'ssalrie s in'I r|' e mci'i'til
pas |lius d tit 'aC ner (qt' It t,' r-
st v.'n l' ; i. 'lmlidis (ali M. Milsso
litni proin)ll itl. iil so ili)L l rs ,t Ui
gruilld iondles d'ior[ln;'s lour
IovOdiiiClit l oi V )i!)i,;:ill W h i .i1',
l'es rAivOns d 11i snIi, l inimtlial-
au-dessus tiC li l \ ily lr 'l i ,1
sealibnltlit dt llonnlelar i tii si ,'i iio
le d'ltal ilalien. M. Mussolini
a declared qu'il aruit n'icssaire
de cre'mr de nouvelles lines an
riennes dans le mionde entler.Le
lapol est re l prset, ;i u 'oigres
parl uatre del, hgutls, rl'llanie y
a envioye une d6hlgu' Miadaiii'
Paultclte D landy, des allkat lics i
ronauti.liqucs de |pres(iic Iouhks
les aml)assades sen lianlt en lltout uline cinilIinl.ai
ne de nalioiis assislaitnl ,i li

Nouvelle.
de Washington
WVASHINGTON- Le colo el Ja-
mes A. Drain, ancicn commian-
dant national de 'Amnerican Le-
gion, a delare au Prnident
Coolidge que le pelerinage de
la Legion ii Paris avait contri-
bu6 sans aucun doute, cimen-
ter L-s relations exislant entire


x,* discussions hrico-ai ricaines
ain silije'l des .mriis doiiaiiiiers
hralicais
I'nc notieIlle' itese
pes l/als I nis
I'AM.\S M. Sheldon Whi'e-
lioh sec,clhai'r~( d'Alii'res des E!lals
I 'n i ;i i'lli s 'e l ; )i'es-in itli
ti itle n ivclle nole attli icaine
sir Its .tarils douiniaers l'ii rai-
Son (tit' 1 h riive (I. d docuienti
In Iridi action a )pu 0tre lc ite ra-
pituleciiicnl tl lie cop)ie envoyVe
iuntl(hdiateient au Q.ai lid0r-
s:iV ()il la n I' a ia renmise -i M.
lI;k -ivowski tinitistre du coin-
riitrce' ; on assure que la note a
piodulit une bonne impression
pm.ir I toil c oliilant an ll In lis-
Iti !t'.',s allaires ih'a ng res. Ce-
ititd.:iilt on refuse de colmmen-
It'r T( dociiCuinent hien qu'on ex-
prime' l'espoir qu'il lterminera
l'irce des chlianges diplomati-
(tiius ct ainnera des negocia-
tions pour la conclusion d'un
accord provisoire. Les journaux
f'ranais connientent favorable-
mnent la note en basant leurju-
gemient sir les depOches.


I nydravion tie Mme Grayson
qui avait pris son vol ce matin
est revenue dix heures plus tard
amerrir A son point de depart
par suite du tonctionnement d6
fecluenx du moteur et du brouil
lard intense.


Aux Galeries

Latavettc
De)m inside le dernier C-il:i
logue qui vient d'arriver et
veinez voir la sipe)rbe Collec-
tion ('ec lihanttillons de tissn'
soieies ct autres chez I'Agent
Mr Fi:rd F.\rroN ( en face la
Madeleine ) a qui touted com-
mande doit e.re adress6e -
sans aucun Irals ni commis-
sion -- pour 6tre ex6cutee.
En consultant attentivement
le catalogue vous verrez tous
les advantages que vous avez iA
fair toutes vos commander
aux GA.LEsIIES LAFAYETT'E.


Le dispensaire ,

Comme nous I'aviniis annon-
c6, il y a quelque tempas,e Ser-
.vice National d'Hygiene Publi-
qpie a decide de construire un
i)Dpensaire rural A Kenskoft
pour les besoirs sanitaires d:;
habitants de 1'endroit et de ceux
des regions voisines.
Tous les matdriaux n6cessai
res A la construction de I'Mdifice
sont, en ce moment, A pied d'oeu-
vre et l'on compete que le bAti-
ment sera enti6rement achev6
au mois de Janvier prochai:.
C'est l'Ing6nieur Van der Bergh
qui est charge des travaux de
construction de I'6diflce.
II faut vivement Idliciter le
Service d'Hygiene pour I'Otablis-
sement, A Kenskoff, de ce Dis-
peilsaire :qui rendra les plus
utiles services aux malheureux
campagnards.

Respect anu dainps, messieurs!
Nous avons requ une leltre
si,-i~ d'un group de nos le,-
itices qui nous signalent, en
nous demandant de bien you-
loir y attirer 1'atlention, la fA-
clicuse habitude contracts, de-
puis quelque temps, par ccrlains
Ade nos jeunes hommes qui, :les
so irs, au Champ de-Mars et,
particuli&rement, pendant les
concerts, font, A haute voix, au
passage des dames et des de
moiselles en prome..ade, cer-
taines r6flexions des plus sau-
grenues et de la plus incornecte
trivialit6.
Nous pensions qu'ill nest point
besoin de ltaire app)el A person-
ne autre que ces jeunes gens
eux-mcmcs pour fire cesser ces
mnni. mres irrespeclueus( s envers
les dames et les demoiselles qui,
en tous lieux, ont droit, comme
cela se pratique d'ailleurs en
tous pays. au plus protond res-
p et Pt la la rande delerence de
la part des homes.
--I= __


I l i |;s (:i!l<' ih iii) ( 'il nielhre
III llHilell
i Tons cctlx q'1i Ipasscl en v i-
Tlure devnit la IP11, nacie t:CCoi-
cou, a I'nlr6e de(I I.alne, lout
&:'es d (ItIn )i nlc;it d(u DOcleur
eslouiclih s, se pl igii nt de (I I'-
tat du p:issg.e A nivean de la
voice lerr6e de la P. C. S.
Les rails sont sureleves.djplf-
sieurs centimetres autessus de
la surface de la rile et cela oc-
casionne de ternibles soubre-
sauts aux vehicules qui sont
obliges de les traverser soil pour
remonter soilt post descendre
I'Avenue.
II est urgent que les repara-
tions necessaires soient entre-
prises en cet endroit et que le
passage A niveau soil mis au ni-
veau.


e,4


140 pieces de toile composees de: Raline

couleur, voile, demni-deuil, U ile p(Ile

voile a fleurs, ponge couieui, ponge

demi-deuil, crepon soyeux 6 fleurs, etc.

Gourde 1.20 l'aune

LE GRAND MAGASIN
91I(-92n VR Tvxa; nin 2n060o


Nous extra/ons de La I Tri-
bune de Gendue )
Un d6jeuner am6ricaln
La d6l#gation de HaTti A I'As-
semble de la S. I). N. offrait
lundi A midi au Pare des Eaux
Vives un dejeuner aux repr6sen
tants des Elats amrricains A l'As-
semble. Vingf-six couverts, et
parmi les h6tes d'honneur MM.
Motla, president de la Conf1d6-
ration helv6lique, Albert Tho-
mas, direcleur du 13. 1. T.. Bar-
thelemy, (de la delegation fran-
raise, M. Dandurandl, reprtsen-
tant le Canada, M. Villegas, le
Chili, M. Urrutia, la Colombie,
MM. Ferrare et A guro y Be-
thencourt,Cuba, le )r Franco,la
Republique dominicaine, M. Ma-
ltos, Ie Guatemala, M. Thomas
Francisco Medina, le Nicaragua,
le Dr Ramon Caballeros, le Pa-
raguay, M. Guerrero, Ie Salva-
dor, M. Baslos, I'Uruguay el M.
Zumeta, le Venizula. Lea dames
talentt de la parties et chacun
tut accueilli de la fa1on la plus
aimable-par MN. el Mme Ne-
mours, de la llepublique de
Hailli, les aimablesamphitryons.
En invilant le represent inf du
Canada, le d 616gu6 haitien a te-
nu it marquer la solidarity de la
representation ami icaine A la
S. D. N., sans distinction de
nord et sud, de nations anglo-
saxonnes ou latines.
Reunion charniante, qui lais-
sera A tous les participants le
plus agreable souvenir.
Ed. C.




Parisiana
"; "CE SOIR
=ILa Cabane d'Amour
Entree: 0,50


Emprossa iaviers
de Cuba
Le Sleanmer (( Habana : ve
nant de Cuba, est altendu i
Port-au-Prince samedi martin
29 Octobre courant. II partira
le mnme jour pour Puerto-
Plata ( R.D.) et Porlo-Rico.
II sera de relour A Port au
Prince, lundi matin 7 Novem
bre prochain, pregnant fr6t et
)assagrs pour Santiago (Ie
(Cuba et la Havane.
Po t nu Prince, le 24 Octo
bre 1927.
J. DAALDER Jr.
Agent General pour Haiti.

Avendre
WiPour cause de d4part,Jun mobi-
ler complete et tout i fait neuf :
Chambre en acajou cird, :style
Louis XV ;?saloa en acajou som-
bre 12 pibees salle A manger md-
me bois et meme nuar.ce; aci6re,
cuisine an p6trole et four; bibelots
vase do salon, etc, plus de 'cent
mols relies de ila Revue deo eux
Modes, 5 annaes relies de rlllus
traction, beaucoup de lives de bi-
bliothique, etc.
S'adresser & 'a rue L. 2e mason
i l'Ouest du a Brigad Field Hospi-
tal v ou au bureau du Journal.
AVIS AUx GOURMETS
Si vous avez le palais fin et
l'estomac delicat,allez aux res
taurant ((St Gerardo A cOt6 do
journal "Le Temds ))Rue Am
ricaine No 1528.
Prix defiant touted concuren-


La'maison sert A


, ue ravers re.
co ise.
,


VITAMINS
Beaucou tail-s
rnaeueMm i ^1




tanouuritur dama l

| richeen vitam-As

i e o v ntmCor tpi
comalituest la bati



Au Uaroh6 Vall"j
Depuis mardi dernier, pt'
avis ins6r6 dans Ics Iournl .I:u
la C a p i I a l e, I'\AdminiilJ
Commniunale a ivis6 Ie
ue le passage sous le
cre centrali, enlre les
h.lles du Mar, h Valliire;
interdit a la circulation de"
lures et des animaux.
Cetle inlt r liction a Oii|
d6e dans le' but de permi
aux nombreusLS murchamk
qui plaqaient leurs 61alageige
les galleries des maisous pg.
ches du itarchr, voire ar
vo.e publique, cc qui 'g4
la circulation, de s'inu
dans I'espace compris enlti''
deux halles du mnarch6. De"
avant-hier, en effet, les .mr.
chandes occupent la nouvei
place qui leur a ~t6assiga6.
C'est IA une bonne muem.
qui contribuera A d6bar m r
les rues avois nant le amom
des dtalages des inarchs*l
qui gdnaient, dans ces quarii,
la circulation des pistons et.d
voitures .


La Compagne|

Banane Fi
Ils ne sont pas enco'
v6s ici, mais viendroMt.
tai d probablement, et
tendant preparez-voUS
1'evenement avec vosA.
vos Camions.
Nous vous annonooB
que le ROYAL EXCIJAN
DANCE de I.ondres, qui
bli depuis 206 anw et
tr6s tort capital et jouit
trWs bonne reputation
parii les nombreux
sur Icurs lives pourhA
ce colntre 'NCENI)IK etLA
DR, lest pre6 pour p
vo; Assurances colItIr
death pour automobileset
rance coi tic accident
des individu.
Nos Polices soult avi
ses, nos taux sont le IS
nos garanties .ont I ,
in Li rn.
Voyez plus lard not
me pour les detail
s:.nts- nts.s
Pour or 7.50 voU
avoir or 2,500,00 pOr ,-
dent total, ou or .5,0pr
maine pour incapaciti J
soirc, .r
De(lo mmagemenit deo
taire par accidentor
Pour des rensei
adressez-vous A r
CAhIBBEAN TRADING
port au Prince
Agents Generau
( Sicccsseuis de W. iQu
WIi LIAMS&Co,) '


Chaises, Dodines, Glaces, Tableaux, Lits, Carpettes, Chez H.Balloni fi


Lavabos, Grand assortment d'articles cadeaux


Port-au-Prince


ACTION tLCITnvI SU s .u RIN
Cure compete cde i'ARTHRITI.m
alason du 0 l aau IS Septmbre
sOOWa TS I'a II LF POLO TILATI E


PARO SPTOIAI POUR IS9 FAU
Wn a .. diareft. PAR (Geade M rO A v w
a vent* as dsa J s pesaoeal1 B umsePM ,e Drouefers t maas W


PENDANT qu' ulie HAUSSE SEVIT


PENDANT qu'unle HAUSSE SEVIT

PARTOUT et SUR TOUT



le rad lagasin iail I lille


---- -- I- --- _~


__ __


_ _____ __


__


I


Octobre 1927


wi


N.B. -











tioA i Iouer
Coq piece h I'dtage superieur,
deuxi k l'logo iafdrieur. La m'-
son poiaporte sn outre ; greP,
roldA, WkIA.bali modtro e
Waae d8,4 "a t
Inslaltiion ftlehtfi, iDert~ite.
E u dans Ia court dans IO orps
m*m da betiment, a forit prMe-
iton.
Vas splendid sur la bale.l t ur
la ville. Fralcbeur constanle.
La mason a d, j accAs : au
contour road pr&o do l'Hopital am6
ricaii et hIs rue nouvolle traver-
sent Iplace C.aetJrdmic.
Pour la conaitiou, s'adresser
SIt imalson m. me: RMe L.A 1'ouest
du 1 Brigad Field Hospital ou to
bureau du Journal.


UREZ-VOUSCONTRE INCENDIE


Iorwich Union rire Insurance

SOCIETY LIMITED -

Norwich. (England)

Grande Compagnie d'Assurance

Fondee en 1797.


Capital 3o.ooo.6oo de Dollars


Sous-Agents:


. BOt llI(EOIS: Aux Cayes
b). PrO()ACF, Petit-GoAve
A. CIIIFBAT D, Gonaives
L. dI (CATALOGNE, Cap-Haitien


LAVAUD 1FReRES, Jermiie
A. TURNIER, Jacmecl


S.SYLVAIN & Co.
D. HIPPOLITE


Poit-('e- 1
Aquin


J. DAALDER J'
Ageni General pour II ili
Port-au-Prince


ALUMINUM LIN E
.WOrians & South America-Steamship Company lIe.

mer Artenis ayant laiss8 New-Or*"
Octobre sera i ltS arc le 28 port-au
29 et continuera pour Petit-Goive, JV
hay'es,"Jacmel, pregnant fr6t pour'ces dils

nmer laissera New Orleans le Ier lovem
hair directement Doou Port-au-prince et
du lord.
~IM Octobregi27.

de Matteis & Co


AGeNTS GiNiRAUX


mbian Steamship

company Inc,

ht6sr lartinique "1venmit do. evw York
F du lord est attend f &ort-au-Prince
h *t.ll repartira le ninml ,)oovt direc-
W'?Jfrmie,en route pour lea ports de la
Prenant'f At et passages.
M"'Prince, le 11 Octobre 1127
Ombian Steamship Company nc.

bra & CO, Agenits


pIam Km Ii'ail, .,,I
Str,-ain,-ip ii.I
Le. chargers sontl pris
de noler (ue le steamer teCris
lobahl est alltteidu "A ort-au-
Prince, veniant de Crislobal.
Canal zone, le mercrcdi 2 No-
vembre 1927.
-Les permis d'einbarquc-
mient scront deYivres pour le
Iret a destination de New-Yoi k
et des porls E,'ropeens sur
demand taile A ce bureau.
( e steamer pattlira le mIinme
jour, directement pour New
York.
PIort-au-Prince, e 25 Octo
bre 1927.
J S. II. ". V \N IEE
AS nt g a irai ad. i
.. .


H6t*1 fint.-Umre
Situ6 au Centre des uffaires
Chambres Iraichement amcnn
f6es. Douches et sales de
ain A la dispcsitlion des pen
sionna res a toutes le. heures
Cuisine haitienne trsso:gnce
Prix deflant Loute couciru, n
ce.
Une visible s'impos e an[ des
gmis de St Marc que des vova
aeurs.- Rue Louverture NO
814.


..nsuraice Co


ROYAL MAIL
5TEAM PACKET
COMPANY
Le steamer ((Conway
venant de Kingston et des
ports du sud, est attend
j Port au Pripce, le 3n-o.
vembre'prochain. II parti
ra le m&me jour pregnant
le trot pour les ports du
Nord e" I'Europe.
Ie S|S dXataunda ) veiatld Kiia .
dIn etdes porlsdu Su4, est atted i
Port a Prince, le 23 oveare procbaii.
1I preodra le frt0 I por lo ports do urd
l1,'lurepe. J. DAALDER Jr. Alant

t-33^^ pstiir~ts^ta


iJBosse & Co

IlglIMpN fx 'ij 17


Le FYonmtge (Gruyi'c' It, KIi.-uT
fail des sandwiches a pp&l issants.
Le Fromaje

SUISSE.
( GRUYERE)
realise la per-


I NWD ATIR o NA LoNORL o
.,J a*.nta,,&fond..

PENDULES REVEILS





S Q L iLS tSo II ii I C r n
s ulise le mi l () ,Ile .d ,o -
,-',' ., ,, ", o.-





gemIlt se' n;cl'e f "lorrls Or t
IC II)MILO i t Itle i' tpo oir
j, ) '' d l l ; lls ?


Ot ns S i il I l "O|' v:I II. I (ICis
ns tl (Itl i,'i;.,, o 'l It' dle *o) -


sj )itisf Is (lieuI r i' ls ? n

vis t ie Iv o tiv'a \l. ;i-g in A
l'.itgic f 's tit's "Ir ivcrtsic,
it \l I .Vs. i le I'l. a tiIl'nomi


election i "
Pour.. connailre a pcr lectioii \ l zar
d(I from:ige suisse ( G(nyre ) I
fautl ssay r le Fromage suisse Il..s
de KlAF-T eu pain. Sa s'veur Frrn n )s EI'gants3
succulenile solliite I'appliLti C des
gou tl s 'L (s.CI fi l i n I' 'zar, ici' c" o)-
IL Froi age suise de(I K I FIW lc i 0' l I 1. ; ,'it i'lh'ln ises s.)nl
est lorm6 des grands Iroln g s di,',)o .'-(cs I c.A' . ronud de (iGrvere, co ullil de ai l si 'l'rV',ilc'i (i 11'il n'y"
beaucoup degenls. CcsFrom iges \'rim'nl Ipas lic ( de ('couir
rends soultproduitsdaItis lai plusI atI \ (1i,:Ir( coins de lia ville
grande fabrique du mionde dee *Mur t,re s: lislaiil.
iroinage suisse, sous la condui- Toi testl i l),, i march&i.
te d'experts ayant une langue 'iss ts l It x, (oIn v i!c,(j
cxprinctce dans irlt (c l.ibI- fin c i. l)i.- ,,,, ,(I .
quer du Fron.iige. (), It 's ossai.- fl"1( )ih t. (Iha
sonne etl. on lles hail 'vicillr con- iSg ', > l '.i 'c r, l;IS Co.l)nl
venablement d (tns ls ca es ide on h s (il s iC.
KRAIFT. La crotite dure es en- Qkt vo)us I tl-il ( lev c et, le Fl'rollIgi 'estl ('suile Miais, a;CtC'oiTI'r dolic v\ile
pas eurise )pour 0tre C pu. II estI ce ii(o' va V Il tIl:ir,cl votisvotis
alors reproduil conin e le Fro- 6tonnerez de ses prix.
m 1i e suisse d(I.' Kt.IFT (danss sa ~. -..
for ie habiltclke, sais liirtsde il "ambr-,Amerik Linle
la q]ualitl(, de la siv'ctir el d la Ham)urij- rk Ll
conslistance la plus fine.
Le notn de KI.AIT est coinni
dans le nionde (I oInne le sigln'C
,Ic ce qui estl lIoni t : iinalit t de
l oulag e.
hal(JiiclLp pa; el (It' vr i 'Fru-
niage K ~A FF 1' I)ilc .cct'
inmurque Le steamer ((Danzing, venantl du
Sud t attend b Porl-tu Prince
K CHEESE vers le ler Novembr.--. II repartira
I. le mnme jour via les ports du nord
aq': (;nl i ..i" II;li pour le HAvre et lambourg.
111 I A'k L.EY S .1') S C" Port au Princele t Oclobre 1P27.
INC, OLOFFSON, LICS&, Co.
I'orli-anu Prince (1i.ilti) Agents.G6neraux


-,.'4


~L' \,


-(() /.1:I.!. !11i1
(iGonz lle W' inl,, lk Li t' rc ,*II'
la, prInciw ilpal v. v llc ,'f
(Hiig .1amhborct. Com-
1)pay1V, itli ds plus
boli's i'(I'It'CS dCi CO)'tI'1 ; C t:'
(jlu'elc ()oiL si joline C leVCLIrl
I's(IaSi e I 'gI licr (Iii'Il It l :t
L" 1 EX LENTO,
_ ) UI N IIN I.-: PO )IM\A I)1
aVous atsi vous ptuvc/ avoil It
jolie chevelhire en v,',it-' s vitiit
I'Exe'',nto. l1'le a~it smt I'- ra.
nics des tC!c vetx ft I' ('iic ci''ve
re apr6s usage vtiotre chevelure e,
plus longue et plus jolie qu'a.upi
ravant.
Los esthetes recominandernt t'"x,:
lento" parce qu'e le est li vrai
p made dt (p'iniue. lis pt -
sept intusi le savon r'xelento S kii
q' conserve Irairc. Ida petu eit
en:;ve les boutons t eIts tarlies.
Nous so0ilmmes si s' sdec ,.* as e,-
tions el que vou- aurc/ entire !
satisfaction avec ces ;iioduil, r
marquables si vous ,; ,e eii pry
regwi ereweut, que I,)no i .
verrous grdiis in atill!n .;
cliacu tld''lix.Nou!i- is e l i i,
,Al i 1 it 1) br w' 'i I I ) i 1
sp(';>iaists n i ch i lur' *t
(eiut. Nois ,voUs i'feri)' ili pr
sitions inlct nlhes :,i \.Uon aoi
[nonltr.;r t Ir' .. nilanl r no) pr.,
*lis h v ).. a ui-.
I'ALE'Nl 1, MKIANE
CO()MI'.NY
ATI.ANI ., I;EOI(,IA
Agents denai.(d's pour ltms ip .
I'.>rive/ pour renseigilemei .
USi T I'iN iIc Id(.I, Li 1i
Les (E1' n'(, (1< i' c"n L:l<
a ll 1, 4. 1,i :
A lt prix ld 2 ,, l iour .s)i l \ s .1
1auli ce Ifosl,.inl iiliiimn
A ll prix dlc 1 (;il.s ; 1| l .il ,.
eri de M .. liic .s" \ .i
rie dCs Cis(I"(I, I t In.
d(I M. litoltl Mont -l-,icr, ItHc
Bloane-F(i.


ISUEsmaB a ED


mmm M


'ug.Le Rosse 4 o

Agents Geiier ux


lint[ |w -Ia A. de Matteis &Co


Reprcsentant pour Haiti


(nue des plus forces tOiop qie

Ssan~. dienues d'assuraiv i ,sr --

la vie


Lug Le
MUM


' ,


wm


-------- ---- II I 1


PROMMROM -


--- -


--miss=g~^^^


_ -- I --


LE il '- 7 Octobre 1?7


I'


1











L i MATIN 27 Octobre 1-27


Stitichesas
S. Lnterite
Vestigino
Dispepsbe
* Lmicrmnla

P& coervarslit s -ea
mliwa preMdere ogni dere
me coiprmel di
<4 JLbOL


I i .


I; '~


3, t 4'alen:~ i.can.J


A Vl'llNIM
I'n ltiick I C liinlres. 1110no-
ltiirs cni boln lOat el miziiilrc

250 ( dolirs (cash.
(C Aiillili ;,\N 'I I.\IoN(i ( )
I 0. 1(B)X 117
Portl- ai-P rice


so I f d Sam" I
Galea. F"&"-< I jl m *Ml-

b ioa f adM; tir ei mps WftM
a lorddos. I. iat ao sam
moste rolaista f .l J lb, Ige t
goria de lUaste re oIafa )pl m ww
(..le meo or e ulmr. Par coWr.s I'.
imaim* a*rebbo roetAl imso Mwo-
sro. to3 I mutr cM gll m
mulu aol I owroe a W to
eh traformd is *iBortoi *t
Dr 6tmovo
411re Facoil& di Medisa
MoaipsAin.r
-- MUOROlOI
JUMOUTOIRU SuppoItol aVflemo
rqtcl. ci tAloaI. dAorf.jHomittI. i
,UPOlIT.'1 Y -\. atLt k lOirflnda
l..wrmct .


falk el&aolafz'lort itefl' Ir.:.t J i'*
utitir v(*ostuste &;:.;i j)ullix.. 4.


A louer
SA Turgeat, en Iace Ie Cluil
Ami ti i l 3 < ii3imols tic ivcS
S \ ac to1t lecs'c tn'l'l m iodel.e'i
I S idressi. a M\Ir. L.eon ll ,
THE1lA. 1).


'aIIl / pas aill, urs
Acheleczde preterence vyore
Kola-' hanmpgne a In Fabri-
quie IH BORDAY, No 330,
rue 'Tholmas Madion.
Prix Gourdes :3.50 la dou-
zaine cash.


-i


reston & DEM

Pourquoi ? Four la bonne raison que e econnaisseur de la vale 4
' ot8s(te tous les ours davantage que le pneu balloon firetione et 1
b air )ougo Firestou, de psi lewus eicellertes, qualities, sonu ce i|
our iou automobile.

Nous preions plaisir i adviser nas aris qua nous avons reei
toutes les dimensions de Pla Balloon, leavy Duty etChambre i a
SFirestone. I' y #a a~atje 1 acheter lti marque


F IRE ST 0 NE
pour votre contort et voire securild
EN VENTE: St-Mara, che "r Cl/meta Pl.ad. Gor; eo, cbs Mr Asima
frard Port do Pa;. chezez r F. kaiaruie.Cap-Hatiti,ehobez ~l. JanD Lulem
Jaemel, che, Mr EdmonDdLauture. Aux Ciyes,ebez Mr..Jean D. LioUE
mie, chez Mr Depquhon.




Plus de ki4cmtt-e ue1. Par 20 Dollars




L. Pree; amann-Aggerholm & Co.
AGENT GENERAUX

, ____ 4 -


Administration Communale de Lascahobas



AMENDI)MENTS A LA CONSTITUTION

Adopts par Ie Pouvoir' L6qislatif et devant tre

sotmilis a la ralitication populaire

10 Janvier 1928.


I'I llliir alii i IlitCl tlit

L'a; tli( it 2 ('sl m odi e lt'> in-
lit, s ilt
l1 t I r it- ire deII 1' \ pn- )
l)li(que esl divise en i )( irt'e-
Inenls. C(lh.i(que l il):rtelln ilt
est silili\iis eni .\Arro lisse-
ile lsl, 'e cll:llle Arron lisse
linIll, tln ('ani nnlnes. )>
( Ie nI ,>IIlI)i Ics lim iles,
i'org.initsalioln el le onclitionnei
nciil ldes divisions et snl)di-
isi()ons iIn>inistratives s lnt
l1e rimiiin 's | I n la oii
l. lit i gilc (Ir lr lfL'nli 5 t S
L i'U- ticle 11 est In lil e ) i> -
Miet s il0
I ; ) Iil( rlde i 'l I) Prcs e esl
;1:il" 1, lir.c, s )iS les coinlil on'i
d Ilc' iiin es p iFrl I ,'i ,

Tr i.ii "lii' li i iu in 'ill
l':,rlic' 19esi n1"o li i ccIlm -
ine suit '
L L J .ini v e.l e ( .ItIli i n 111.1-
l e 'ri 1ine0lle d 1s le.s CA.s
(iui st oit deltl e mlini es ir l. i


lions wront ddlermindes par **a Une force nublique, sons les


miinse lineniid el il
L' .iclc 72 est modilik coinl
Mie -il :t
Sons i reserve Iix~e ci-
api' s, I- Pi sidenlt de la Ri1puI
blique est clu pour six ans ;
il i,'est as imnII ',lialtemeliit
r' ligibl)lc.
il cilr en fonctioisatu -M)
MNii dc I'.lnle6e oil' il cst 61u,
siul s'il estl lii p)iori remnj)lir
line vatca1i('e: dans ce cas. il
enlir'' eii llitons ds sonIl
cecli~Cci cl son nanida.l iprend
tii :ip i .s six ans a )Iartir du
1.)\lai qu( iii [)r'c Ide iininl6dia-
Ic ntii il on election.
Sl. C(ito\ lln qui ai remili)li
l's fu(iictions (iCd PIl0sid tiil
'i 'sti rct'li ilIl' q) ', iSr 1 1s 11n in-
t'.c valle dI sixns a 'i lparlir ide
['cxpiraiioll de son iprelietr
111n1 (ndat. El si, (Icilx tf)is, il ai
|itc tln President el a excrel e
Sili Illmandat. il lie sera )plus
cl gil)le i celle I )incion.) I

SI pliml Amnliliiumll
I -1 7 .- I C


la Loi.
a Les Secretaires d'El'at et
les Sons Secr6tairesd (Illatsont
repartis e'lire les divers Dc6
l)p:rtemients minislcriels que
reclaiient les services d'e 1'l
lat.
a U) arret&e fixera ccle r6-
p)artiiioi: cniorinemenit I la
1oi:


l.'arlicle 891est inodili comime
suit:
(( Le Pouvoir Judiciaire est
exe,'t palr un T'ribunal de Cas-
salion et des Tribunaux infi'.-
rieriis oi e 110111oinl)re, I'orgAini-
salion et lai juridiclion s 'ronl r-
gles par li Loi.
S ILe Pr6sidentil de la IW pulbli- *
que iniome les bluess tle Ilos ics
Iril)iinu'i x. I 1 nomi e el rr(o'v (iie
les ()Ollici,'rs dui Mnislre Public
ires le Tribunal de C issn;i:ion eti
es antreslril)bnaux. les luges de
Paix et leurs Stii'lnl6a Is.
L.Ies .Iiges d(In Til)inAl de
Cassation sont noinm6s pour dix
ans, et ceux des Tribunaix per.
inanents atires que les Juslices


i, ,rlicle 11i est moimiie coi de Paixsont nollmmn6s pour sept
me sui: an11
Q,lrii'Vii a.ti,'tli II'lll ( En cas de vacancy tie Iade a Ces juges, linle 'ois nonmmNs,
I fn t'io i de Presidenlt, Ie conl e prevent 0tre sujets A revoca-
IL .rtlicle C est tnmil' coi Scl dis Secretaires (Id'tal est lion nor 'e Pouvoir Excutil. rc..
n, 's il : tiv'sli 'lemioirciicnt du pC.elld-n, les juges rel sou-
.Le Snal se conipose de l',tovoir Excutiiif. ti'liS iix dli')osi lis des arli.
(q| in1 e ii,,t l rts. I il'ils ,lI)Oc- cles (X)., 101 et 102tde lhi Conslji
1 ii. 'n it l'iir,, L tiic- i t' )llvoliCe iiiicdialement Itlio:i el nux disposilions de
is oi ncl ut', l- ,l mi e Nl tionale pour lois spliacles dlerminant les
itre ans et coItiiicent iI pr.- IC'iccion du iiPresident de la causes susce)libles de metire fln
inner I undai. is dAvnl n:fie i epublique. A letirs fonclions.
ann paiie. Ils s)nt in:ri ( ( L'n Juge en Cnasation iqui au-,
inent rec'igil)les. Si le Corps Legislatif est en ra servi come Juge pen lant
session, I' issembl6e Natio- 25 ais au moins, don't 8 aH
(inui|ieHIe Ameluei.lment nale sera convoqu6e sans d6. moiis comnme.lugeen Cassation,
lai. Si le 'orps I 6gislatit n'esl sera inatmovible, sous reserve
L'arlicle 27 est modifi comni ps en session, I' ssemblke des dispositions prdvues drns le
me suil: Nationaile sera convoqu6e con prl''cdenil atinla.m
a Les Sn'itleurs repireen- tormniment Ai 'article 45.
tent les ID)parlements.11s sont I Dilime imnldemen
l1us par le suffrage universal Huiliime Amendement |
et direct aux Assemblies )ri- L'aricle 109est modifib om-e
mnaires des divers D)parce- L'article 83 eat modifit c )In Ime suit:
ments, scion It mode ct le me suit ; I f Les imptes au profit de FE-u
conditions d6termin6s par 1. Les Secretaires d'Et it sont i;,re leablis que par une loi )n.
Loi au notulbre de cinq. Lee Presi-
,. Seront &lus les candid,,ts dent de icIa lIt6publique p)cutl, Ozi 4Amedeel
qui auront obtenu le plus lors(qii'd le juge necessaire, I
grand nombi e de voix dains kIcur adjoindire des Sous Sec 6- L'arlicle 118 est mnudifik com-
les Departements. taires d'Etal don't les attribu- ime suit:


designations fixes par la loi.est
ilablie pour la securil int6rieu
re et extericure de la R 6pabli.
(qe, la garanlie des droi't du
I'euple, le m intien de I'o Ire
et Ia police lesvilles et des cam
p)gnes.UI't est la seule fircL ar
u6e de la iBl'p.iblique.
( Les rcglements relatifs A la
discipline, A la r6presion des
(dlils dans cette orgianisation,
seront tliblis par le Pouivoir
F'.x6cutil.Ils auront force de lo;.
Ces r6glements 6iabliront des
coursmartiales,preicriront euirs
Fouvoirs et determineront les
obligations de leurs meinbres et
les droits des'lndividuis qui doi
vent ii'e jtig6s par elles.
( Los jugemneints ii't s ou
ii'rlitilas ne ser nil ;njels qu'A
hi revision par le i'ril)inail de
C:issa'ion, et seul'nieni siir h s,
(questions de juri lililio e, d'e~.
ces de pouvoirs .


Dulzinmie .l i4auidtl

SL'arili, ltist mo ll.ific c Im -
tie suit:-
I)pns Ies (k)uze inois, A par-
tir, de la nise en vigueur des
seish Ainendeients, le Pou-
'oir IC.trutir et aautoris6 A prit.
cilder dn.iis le Personinel ariectl
des Tribi Uaux A ions -Ihang -
inenis qa'il jugera niccssairces
Les .luges minain!enis seronrw,
coinine les nouvea ix, ponirvis;
d'une commission doni la nate
servira de point do diIpart A I&
dur6e de leurs lonetions pri.
vues A a'rt. 89.
a Afin d'qtablir dans le's Tri-
bunaux la succeoion pdriodi-
que des Juges., le Pof voir Ex6-
culil est autoris est ce qli con-
c rne les pre mires nomi u:I-
tions, A fixer A certain Juges
des terms moims longs que Ies
terms ci-desaus mentionn,.
Une loi d6terminera lesconli-
lions dan, lesquelles se leront
les nominations. a
Treisftme Amenadwet
Les articles suivants de ia pr .
senate Constitution sont suppri-
ms 90, 91, 92, 93 95,104
S105, 100, 119. .


JUBOL

-rieduca Irintestino


1~ -


- _1-1.. ----- -- - --- --


- W-a~p AVO


- ---~--


I


I




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs