Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04597
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 10-25-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04597

Full Text






ent MAh01RI
DIBECTEUR
1 R.o Amrricaine, 1358

TLEPHONE N 2242


L


w -- .' -~
-


tANN9E NO 6234


PORT-AU-PRINCE( HAITI)


MARDI 25 OCTOBRE 1927


a thoUque



Filise ct les Faibles


et


1un journal de France,
pDgOLA Loili, M. Henri
I0 vent d'ccrire un bel
it o6 il r6pond magistra
mt 4 tous ceux qui pre-
Iht que 'Eglise n'a rien
oaurles petils, les hu. -
a tlojours prelere mar-
|tkns I'Mclat de la puis-
ides grands.
W, certes, utile et b)in
It quelques unes des re-
*ua'bles consid6ra-
didubrillant ecrivain Ai
station de Ious ceux-IA
,tez nous, pour jouer au
rnuiste ) ct laire parade
leodo idues avanc&cs et
'ionnai 'es qui etonnent
|quikrent les simples,
tt de se rebelled contre
1 elernellc sa doctrine,
i4, ses Pretlros et son
nI universelle d'amour,
m et d'apaiseni(nt.
h'ilh6coutelt d(nc uni peu
qe dit '.t Henri Boizeau
e Eglisc don't l 'ceuvie
petrs, de protec io i, de
H11 aux faibles, aux
x marlyrs, a etb, A
istoire des I euples,
et inegaliable.
g des siccles, &crit
zeato,n pent voir l,
userdc loute sa f,.rce
pur etpiecher les
pit issent surtout
ies poi)pu'liies ; lea
le couvetnts, les hos-
yn'ent toujours d'asile
la violence. de refuge
les miseres physiques

b6fmes niodernes pre-
Mvoir sorli les masses
de ignorance,
n avant la R6volu-
ise, les ls de Saint-
_iste de la Salle s'd-
0ou1s a donner, par-
tuilemient I'enseigtne-
k'imaire. (uant A I en-
tsecondaire,il 6tail
t dirtril)u6 par les
ar Ie clergy aecu-
ux etnient les pe-
ta eccl6siastiques
uadmis les cl1ves de
s.ocial. Plus de 150.
Sers y recevaient gra-
t l'ducalion, sauis
participation de l'E-
loiuntL oti la levolu-
l dt detruire 1'oeuvre
Sel causer ainsi un
a sement du niveau
action en Fcance.
0fursuit M. Boizeau,
S cle, bien avant que
Pablie l1'cole obliga-
'eatholiqucs avaient,
,aide les ordres reli-
tR rendre leur oeuvre
011on populaire; et I'en-
fment profession -
I d'avoir et6 adop t
Etals existait, depuis
en fait, dans les
'8.
!"mplacer tant d'oeu-
.ance qui n'avaient
& la Rflvolution,
hIesw de St.- I'incenI
Lf'nt c?-Oes vers
lutiion charitable,
.l cerlains trou-
,ie a une Opoq eo on
h plusde la charity.
hat pas ubtlier pour-
lenda teur, Oza.
e dprenierei dans u
,r de droit corm
Seh11aucher le droit
,k t e conna issaieut
les Codes d'au
~a i un catholiquc
t de Melun, qui
S lard, preconissi


i


e ration Limited. Veuve r.
, BERMINGHAM, Agent gene- -
t ral pour Haiti. 13 1 .


K[


rincienne
tienie Maison Keitel.
emeot (I'Optique et oil vous
nitures don't vous avcz be-

ET EN DETAIL
ienveillante des occulistes
vlindriques on prismatiques
ix on ltrois semaines.
- --wasuffi----


lesPetits Port-au-P

le rdtablissement des institu 1611 GRAND'RUE.Anc
tions corporatives et i'itablis- Maison s'occupant exclusive
sementdone gislationC Itrouverez les verres et les io
porative du travail. soin.
Catholiques encore, Albert
de Mun, la Tourdu Pin.Louis VENTE EN GROS
Milcent, Henri Lorin et les Nous altirons I'attenlton b
membres de l'Union catholi-. Les prescriptions de verres cv
que de Fiibourgl Catholique peuvent 6tre executees en deu
le grand r6alisateur social que
fut LUor Harmel dans ses usi t -" '" ,"'i--lr'" *
nes modules. Plus prOs de o
nous, n'est-ce pas dans des Arriee du grand biplane
milieux catholiques qu'egt nd de Ia W. 1. Aerial Express
lebeau mouvcmeant de jdutice Samedti, vers 1 heure dtie l'a-
sociale realise dans les alloca- pr's-midi est arrived a Port-au-
tions tamiliaLes? Ne sont-ce Prince, venant de la Havane, le
pas des catholiques qui s'en grand avion de transport de la
sont faith les ardents propag~. *,West India Aerial Express)).
teurs aux confins du Mo.de ? L'appareil, qui s'appelle ((La
Ne sont-ce pas encore des ca- Santa Maria *; a survol- la ville
tholiques qui ont to ,dA, dans pendant quelques minutes, puis
1 s grandes Cites industriel- ii a atterriau Camp d'aviation
I du Pont-Rouge.
les, !es Ltgues sociales d'Ache- est un bi A .trois neurs
r. LCest un bip an A trois moteurs
teurs. dans le but d'amdliorer ayant deux pilots et pouvant
le sort des travailleurs?.-.' enlever 10 passagers. Son r6ser-
Et dans teutes ces ceuvres voir peut contenir 350 gallons
magnifiques, dans routes cres d'essence. Pour amoindrir les
entreprises courageuses q ui chocs, au moment de I'atterris-
done a toujours guide, soule- saige, chacune des roues de r'a-
nu les catholiques? Q.i done vion est munie de trois pistons
les a toujours encourrag(, pro- qui, lonclionnant des que l'a-
tdg6, sinon le Vicaire deSaint- vion touche terre, amortissent
Pierre sinon I'Eglise et ses complPtement le choc du con-
Prdlres ? tact.
La cabine des passagers est
Or done, lorsqu'on apporte de lusconforables. Elie est
contre l'Elise Je reproche de pourvue de 10 lauteuils dispo-
sacrifier ets faibles aux pas- ses stir deux rangs et separes
sionsetaux volontsa ces puis- par un passage central.
sants, lorsqu'on dit qu'elle n'a Sous peu La Santa Maria
jamais rieu tait pour secourir ainsi que le second avion A t
ies pelits, les humbles, con.- passage que possdde aussi la
soler leurs souflrances et es- W. 1. A. E entreprendront les
suyer leurs pleurs, ou corn- voyages adriens de transport
met, la,uue injustice que sou- entire les villes de Cuba, de la
les justifient les tendances de 11pu bl i q ue Dominicaine et
cerlains, aujourd'hui, a sin-
surger, se dresser contre la -- -- ,
v6rit0 et la justice. Loterie Notre-
Mais quoique veuillent ces
esprits qui se ferment volon- Nous rappelons que cest le
tairement A la lumi6re, celle dimanche 13 novembre pro
de la Croix rayounera ternel- chain, A 10 heures du malin,
element au-dessus des tiildles qu'aura lieu, A Parisiana, le li-
et des bourrasques et le triomni- rage de la Lotere Notre-Da-
phe d i, latent ontre me)) organiscecomme on le sail
phe d6finitif, clalant centre djjA, pour recueillir les londs
les haines et les revolutions necessaires A acquisition d'un
criminelles restera "A celte mailre-autel eni marbre pour la
Eglise 6difibe sur les ruins Calhedrale de Port-au-Prince.
de la Jerusalem deicide, scel- Les billets de cette lotcric
16e du sang d'un dieu et don't don't le gros lot est de G. 4.))0
le d o g me tondamental de oat requ le meilleur accueil du
paix et d'uuion e n Itre les public. On n en trouve m(nue
hommes nu'a jamais pu dtre pr1esque plus.
alteint par aucune institution Que lesretardataires se hAtent
liumaine. don't I
~
Accident do la route LA PHARMACIE F. S ,JOURN,
Samedi, vers les 4 heures 1/4 .
de 1'apr6s-midi, l'auto No. 46. Annonce aux m6decins,A sa
appartenant A M. Georges He- clientele et au public que son
reaux et conduite par son pro- Laboratoire de biologic appli
prietaire, revenait de Carrelour qu6e sera overt le 7 Novem
et rentrait A Port-au-Prince. bre prochain.
Arrive au tournant du Pont Port au-Prince, 25 Octobre
de Thor, la voiture fit collision '1927
avec le camion ((La R6publi- 1
- que qui slationnait sur un c6-
td de la route. ,I -.- --
Jusqu'alors. I'accident n'avail
aucuneconsquence grave. Mais, SEN S A T
au moment oA il se produisit, unI OL i.l. .) i xJ
habitant de la region, nommO
Leon Morency, qmui re vena Habiliez vo
d'une a gaguire a son coq sous trouverez un as
le bras et titubait un pen, voulut lais ait et ou
traverser la voie publique. I lutI o as wp t et csu
pris entire les deux vehicules. ai omplets casim
On le tira de ce mauvais pas i talons du mOnic
avec une blessure A ia tete et f Dril blanc sl
a contusionsdans d'autres par- | i Palm bea.h h
tis du corps. II lut conduit a SATISFA
I'H6pital G.neral d'ou, ap)res I0
avoir reu les soins necessamres, ] 7
il p4l pgagner son domicile. / 11
SAssurez-vous centre acci- E
dents a la: General Accident 3)05
Fire & Life Assurance Corpo Prs de Ia P1


la reunion et motiva son absten-
lion.
Dans le monde judiciaire, on
croit que cette reunion qui de-
vait se tenir a huis clos, en la
Chambre du Conseil, ne pcut
avoir tin caractere legal, car 'As-
semnble G1nerale des Juges n'a
pour anributions que d'assurer
le mainfien de la discipline in-
tdrieurdu tribunal.
En tous cas, il est unanime-
ment reconnu que le Parque
n'est pas tenu de participer A une
telle r-union.
D'apres nos derniers rensei-
gnements les juges du Tribunal
de Cassation maintiennent I'o-
pinion contraire.
Nous suivrons attentivement
la march de cette affaire.


Prochaine arrive de
Mgr. l'Archev6que
de Port-au-Prince

Par un steamer de la Cie Gle.
Transatlantique, le "Macoris"
qui a laiss6 Bordeaux Ie 13 oc-
tobre courant et est attendu A
Port-au-Prirce, vendredi pro-
chain, arrivera S. G. Mgr ['Ar-
chev6que de l ort-au-Prince.
M. le Chanoine Richard, Cu-
rd de la M6tropolitaine, a an-
nonce, dimanch6, A ses tidiles
que la reception du Chef de I'Ar
chidioc6se aura lieu, a la Ca-
th6drale, vendredi a 6 1 2 de
I'apr6s-midi.
Deuxdiscours seront pronon-
c6s, I'un par le Pr6sident du Con-
seil de Fabrique et I'autre par le
Vicaire Gdn6ral, M. le Chanoine
Le Gouaze.
Cependant au cas que le na-
vire n'entrerait enrade de Port-
au-Prince que le lendemain, saj
inedi, la r6cepiion aura lieu, Ie
ditaiu-che avant la grand'inesse.
Coinine inous I'avolins dJA an-
noncc i)lusieurs ecclesiasttiques
apparlenanmt au Clerg6 d'l;ntii
accompagiient I'Archevwtlue.


LIa Clirsleir a hoine la ihoucle
dl's 1140 Iheires de imarlihe

Avant-hier, come on le sail,
devait se terminer la pertor-
mance des 140 heures de mnar-
che de la Chrysler pilot par
M. Otto Richter, ex-capitaine de
l'aviation allemande.
C'est au lParc Leconle que NIM.
Rlichte'r devait s'arrlter A'l lIlmi-
setient des 11)0 heures. Cpeiin-
dani avant ide s'y rendre, il flt
retCu, au PaI lis Nalioial, par ie
President de la Ihp|illitiie qui
lui fit Ie plus aiimable accueil et
le compliment vivement pour
sa performance.


(UEIL cst le Prob'cme Ie
plus insolable du .Jour?
QQucls soul les plus grands
socis ides la miles a ce mo-
meal dillicile, oni le decoura-
f citenti semile tcrrasscr tout
e monde, laiule de pouvoir
joindre les deux bouts ?
O6 (done peut-on r6ali-ser de
r6etles economies ?
Eh bien, la solution la plus
satistaisante est trouve si I'on
Visitele nouveau Magasin
I'angle des Rues Traversiere
et Magas'n de l'Etat d6omin
me

Au Bazar
DES
Femmes El6gantes
C'est nn chic Bazar,bien co-
quet ou les marchandises sont
disposees avec un tel .goLt, un
art;% merveilleux, qu il n'y a
vrainient pas lieu de courier
aux quatre coins de la ville
pour etre satisfait.
Tout est I ,on marchid.
Tissus de luxe,on voile,oni
indienne p)our robes de me-
nilge,ou d'it'Iericur, lhas colon
ou buas die soie.
Que vous laut-il de plus ?
Mais, accourez donc vite a
ce nouveau Bazar,et vous vous
Stonnerez de ses prix.


Ce qui so passe au Tri-
bunal de Cassation
Conlrairement aux notes pu-
blikes par e Le Nouvelliste ) et
( Le Temps)) au sijet de I'inci-
dent (lui s'est Iproduil, ces jours
derniers, at 'ri' nlltnal de C(assa-
tion, nous avons recueilli, de
bonne source, 1iiihlormnalionl sui-
vane:
Au cours de la derni're quin-
zaine, une ltltre anonyme a t W
adiessee aux Juges du lTribunal
ide Cassation pour denoncer
c o mm'e inconstltutionnels les
amendments A la Constitution
r6cemment adopts par le Con
seil d'Etat. Le Pr6sident du Tri-
bunal crut devoir convoquer les
ju g e s en Assembl6e G6ndrale
pour statuer sur cette lettre.
Ayaut 0Mt galement convoqu6,
le Commissaire du Gouverne-
ment s'abstint de se presenter A


loire iI


... a vu, diiianche, vers I lieu-
re der l'ar)'s-tiiidi, aux (( iv's
d'll ili deux rina'ins (ti New -
York qui, pros d'ln le table, prc-
haient queltues railraikisse-
ments.
Survint line pautvre tentt',
ule mendianle qui, I lur tenIctlt
la Imaill leur d,(ICaen'l I'au
inone.
...surpris, vil les deux hom-
mIIs de ime'r prendrel 1 chi;,I
di la pauvresse et iralr' Ic tourl
dIe la salle, qjutlliiL t pou< r clle ain-
prt's de leurs iinoitlrentx t(atin -
rades assis autour des lIablcs.
La quOte fut asset ltruttueuse rt
le product ainsi qut'uine boutetllc
de b)ire tfarent reimis a la men
diante qui partit tagaillordtic
lieureuse de cettlle aubainc.
*
...a vu aussi, Ie mimnci j-,)il.
dans Ie iltne cafc', deux Utir'>rs
miarins du mit\ne tiIvi'', sO
payer un grand litreI tit riiiin. i ls
en verserent le conteniu ldans
leurs grands verres el lIs 2 co-
pains se mirent A vider la capi-
teuse liqueur conim e de la bicre.
... n'a pas vu s'ils ont recom-
menc6 cette perormaince "hu-
mide". Mais si, par hasard, ils
l'ont poursuivie, on devine tiL
quels pas, ils (durent reg:agner
le bord.

Les Conl(frenesl poir l's
SPiipi-I s de s I ,S 1 t oi le ,


A(nl-hier, tn 1 ,rs "l.inld
notii'bre, 'on s''1t:it etlItt :au
CitrcIe HIle'vu p')Ii r assiscr "I
la prm ii'lr cdes nt't inis t. rg;-
nis -c s aU profile tid s ,, ( ulnllts
de St Antoine )) par ild"s dcl lm-
selles protectrices tie ccllt (L'u-
CoIlle l' lous l'a\i()ns ;lnloln-
c6, c'Cst MClcH MaIclietiCG (i. Syl-
vain (ui i)'ironl' ;i l pI wrelili'rl
conference. Pl'r.scnl(c( ai public
par Me Seytimour Pr tladel, la
teunc conl'relcii rc, (u( i ;ivat
choisi un ti me lic des plus into
ressants: 'Ce inue flmmnie vuent),
>r)imt lltt ';l s a; t.it' licl :i t \ i It
aisance rl' r(|ia bl' le'. I'11 sts dli r-
i'rs l s il l't t c ni vcr lts 1
plus l1lch l IT I\eu Ix )I)!;laukiss<
ilenls,, Ila is (|uI clUac iiI s'ciin-
pressail lde la co velielil.
La p iremii re lt eilitunoi ta tld ic
CLI Ie plus bea suLI('t'S. LAI )~ p )-
chaine conldrence scra pirlonll-
cCe, toujours au Cercl Belle-
vue, par Melle Antonine Morel
qui nous dira A (itoi rt(vent
les jeunes lilies ".
L'initiative de ces demnoiselles
d'orgauiser des Conl(irences au
profit de l'(Euvre si utile des
Pupilles de St-Antoine mnrite
les plus grands encouragements.


La file de F Pmina
Comme nods l'avons annoncO,
il y a quelques jours, c'est lc
samedi 5 novembre prochain
3que e Cercle Femnna offrira,
ans les salons de I'Internatio-
nal Athletic Club, une grauide
soiree litt6paire et dansante.
Une 'conltrence sera pronon-
cae et un bal suivra la reunion
littiraire.
'Cette t~le, combine d'ailleurs
outes celles oftertes par Ft;nintu,
a n a c ert a i n cne n 1 Ie p1)1 us
grand succ6s.


MER CElIIE,
BO)NNETERIF:
PARFUMEII.Il.
NOUVEAUIE,
a tres bon march chcz.
Mine Dl)itLs FENELON
1423, Rue Moutalas,


II laut se respecter assi z soi-
mcme pour ne jainaii se briotil-
ler ouverlement avec ses an-
ciens amis, et il taut Otre t,ssec
sage pour ne point mettre cttix
A qui on a rendu service i pt r-
tWe de vous nuire.
VOLTAIRE


- '- - ", - I- - -I


rIONNEL'

us chez NICOLAS vous y
sorliment de bon Casimir an-
rnis au prix or $ 16,00.
ir taite fournis avec deux pan-
tissu Prix $ 20,00.
iperieur Prix or 5,00.
ail et fou nis or 12,00 or 10,00.
ACTION GARANTIE.

M. Nicolas
Marchand Tailleur
Rue des Miracles 305
harmacic Notre-Damne.

Illl


I


Ensuite M. Richter se rendit au
Parc Leconte ou l'attendaienti
quelques invites de marque,.
parmi lesquels, MM. Clment
agloire, Pr6let de Port-au-
Prince, Hermann Corvington,
Membre de la Commission Cornm-
mmunale, Martin, Consul d'Haiti
A Kingston, Andr6 Chevallier,
Ad min istrateu r-G d n ra I
des Postes et un grand nombre
de cuureux.
M. Richter tut chaloureuse-
ment ftlicitl d'avoir men4 A bien
cette performance qui montre
la superiority de construction-
Sde Ia ( Chrysler v et des gerbes
de fleurs lui furent offertes.
Puis I'on se rendit A la mai-
son privie de M. Franck J. Mar-
tin, Agent en Haiti de la Chrys-
ler ou une reception trts aima-
ble lut failed A tous.
On vida une coupe de cham-
pagne et M. Corvington, prena, ii
la parole, felicita, une fois en-
core, le recordman et dit son
admiration pour la Chrysler qui
avail fourni, sans une d&fail-
lance, une si rude 6preuve.
Nous renouvelons toutesjnos
felicitations A M. Richter ainsi
qu'a M. Franck J. Martin pour
les robustes qualit6s d'endu-
rance qu'a montr6 la marque
a Chrysler qu'il represente
chez nous.










LE MATIN 25 Octobre 1927


E XQUIS, chaussant just, l HBas
"Holeproof," fabrique d'un seul
tissage ne present t.icuine fitaut. 1 .:i
maille soveuse et lustrte suit chaque
ligne ct contour et aminiliti. lA hlicville.
Outre sa quality d'clegance Ic Hlas
*'hloleproof," ltger, c harm;n:t, diur
plus longtemps que la fabrication Cu-
rante. Le enforcement special it lai
pointe etr au talon (tune invention
brevetee de "Holeproof) done dc laI
dure li ou laI plupart des a'ttrcs i,,as
s'usent ralpiclcnwnt.
De prix nimodcr. le B.t, "1 loleproot "
offre le nlaximum tic twate u avcc I,
maximum d'cconomic'. F xigez la
marque detfabrihuc stir chaque paire
que vous atnhe.te.
En' v'ente dana tuus .ca /.,on.\ mf a.)ins.

e MO.ill

V


l ri;!< i'il*l ie l nlr l il a r identh
|clIicral |'riinCai- .111 Ul'i r pii r (iis
Nll \' l l'llla Ilia I'toc, i n I1s
CAS.II.LANC \ --uiltre ineni-
ll'c.s de lf li l i lle |lh .N Stei., i
resident ll IINrlit 1 .lt l. i lt
lcc enlievt's tpi r tl .es i sidelis nts
mol11l'ne': -i et nmeu lI s (|;nis Ic
M( veii .\All s :'i 1 200 inills i li
de C;as;ail>o]i i( i: l )';ip -s l ves lloll-
v'lles Ic ut ,. I s t iC(11 il lIr c i ',(S i-
li"es tilv, .s i ,in :I \1. vl M int
Yvcss Sitc t, nl vcil c! iii "'c d li
r'rsi.lh nt ;jl r.,'.l:il Il \1 I M i ic
.' ilm MN lilltl, tdcs piliruls t1,-
glts,' ; on i tal-ou t Vc' tribl dt c
Imiles I'anltlo hil,, d ni s lfllIiu llh
C us (iAiIt lp liso l iil s il il l :il-
I .s l'ii c in l lC rii o cl:iss
dalls le Mov At'ii .\ las. Al lnl idl
de l'iiautonl ili s le lroiuvalelt.
les cadavres des deux chlens la
gorge Iraliche. On iespr IT (li
's qualrc tomurisles ii'mit puis lt"
blhsses ftl qi 't lliit dotlliic l a IIlmI
tc sili oil noIi qli'ils wc Ip|t(Il ils
scroll l ('i r s U IIict ranllC n l .

Moirl ill) Priaiiiil ill lavilil ic
)UBlLIN -Le ca rdinal 'Patrick
O'l)onnel, PIrillial dl'lrl lidc, ,.s,
liort unill p i ; vint inidli liicr i
Carlinglord ( nI il tin l ni ilitd.ul'

donUble Ic.pmonin..
vit, rliiil I Sikorsk
OLl) DOlRll ) ( M uine ) -
WVilnmer Stupt, illolie de la d'-
cision duqu( l dal i ieni d l d(lt'art
dti fail6rophline Sikorskvy The
l)Dai\\'n a declar'' l a lprcs-mili-
dti qu'un vol i Copenihagen so-
ralt dangereux et it a tla i\le iwo
chal n di'p:,rt i del' ai ni t de bolu-
tie heure.
M1. lDOrICHA Ml) -- Lc veCil
d'oiiest vl iolenlit peid ml \ s11 li1-
'r e Il)sise ;i Ifai reilittre ;'i de-
lnain le, d|)&part Idu Si oisky
i iawin de Minc (r'iavsoln.
Ies il"i ilin an il'Ain i ii Vcr ii no
LCs iicii alio iilil it ascriciii
all suiiijl tl In l oin ti ii T ii (li ii 1n ier
rin litiis d
WVAsIcINGT'roN -I-l.i note ;.leri-
cine siur le inil eciii hal age CIon-
Ire la l-r',Ince el les ltats-'niis a
le envoye. l'l is. Flle seraI
rem is llundi aIu Il iniiisItIre des
altlires elrliangeres ipar I'amnlbas-
sadeur des ltlals-l'nis. A, ll)-.
par.i li ciielt d'Itut on refl I se hlt-
te indii" tion I ce sujel si ce n'Wes
que 1; ole est redigCe sous for
ine colicilianle. Le nouiiveaiu do
c intent nle contielnt ulune sug
gestio|n l U lpr)l osition tili n'ii
pus 0l6 nienlionne d aus la pr-
Cde le eoioumiina lon.(,oninm
le Dl)ep;rtile lleni etl 'll. le iou
verlnemen triantia;is n, delnlndt
as (|iei les Etats-ilnis preiveni
engagementt coinine lase de,
nelgocialions pour un trail di
coiiiinerce.L'administrationii am
ricaine ne serait pas surprise
si la formule perilmelttant d'enlia
miner des negociations pour ur


I el ,L ill., Aielts


tr;u iile n'olit pas trouv6e dans
inI quinzaine de jours et mnime
si Ii ri'daction du traite n'0tait
I is coi iiiiencelit'e.
K IIIh iiher e'sl initihcc


ia isc r Mcl rid
I.ISl)N.NE--Le colonel Duar-
le, president de I'A\ro Club du
ul'orligal, ai rCtt un tclegralime
e l.\Aero Club loyal d'Espagne
l1ii demnudant dinviter lutilh
I.l W-r, aicluelleienlt 'i Iaird du
S .ii'ii visitor Madrid. Le
Solouit'l l)llu lle i tle Igalleient
nm ile t. 1 si I'avialitrice' amu ricai-
i- accleple, il ';iacc m;ipagnera
pintl>;!)lt' ienl eLi aroplane tlus-
(I'ti l ;> capital espagnole.

La dictaiure i
au Portugal
LISBO(NNE- Le gn6ral Car-
titii a.' premier ministre du Por
tugilt ;i d clared :i I Associated
I;'), s ~t lue ;i dictatllure resterait
111l iot)UV itjut.s(l 'i' ce' qut e 'or-
iti re-liiL colllp)leleciienl dans
Ie paiyVs.

\u 7<' tn7 iri's pour la iihimnic,
iil usl'rie llv
P.\iS )es nigociations dans
l'iniienl\o\ d'arriver fi des ac-
cords e iire touts les nations
poir les products chimiques, ac
cords par les(quels on reduirail
la production et 'on allouerait
ai ch-acune uline I'one pour la ven
te out lM ent'lies pendant le
i7tlle conilgrets iileri'nitional pour
1a chimie iii dustrielle qui s'est
tlerlline niujoutrd'hui. Les tan-
gIais doiil (iuai e det' s plus gr'ai-
Sdes hl>biriquIs se soult riunies en
Lie sculIC socie'l seraiei l hto i-
litis d'ac't-o)ld a( vec les f'ran ais
el Ites alliliands ([iui solnt aussi
parl iellell ent' nt' ends.
P.'Ius -.\Ai hanquelt par lequel
s'est ternini le congress don't IM.
lonat, industrial ifraniais, a par
It', en laveuir d'accords indus-
tiiels tels qu'il en existe d6jic
pour I('acier, I'alu iniiuni, la sole
artiliicelle et d'autres industries,
il i recoiiniand des accords
linillnnt la zone de vente de cha
i que petuple ixant la production
et slipulant I'echange de rensei-
gniements techniques.

Lord,. Cecil
Si et le d6sarmenment
LONDRES -- Le vicomte Ce-
cil (qul a quittl rcenmment le ca
binel lBaldwvin avec sequel il
t cilait en disaccord au suiet de sa
politique du dsarmement a
e comunence auiourd'hui une cain
page sur le dsarmnement qu'il
I poursuivra dans quelques dis-
t cours, six environ, qu'il pronoun
s cera avant la Noel. II a doclarn
e' t une reunion sp6ciale de la li-
r gue britannique sur I'union dcs
e n I ,ons que I'oblet de sa d6mis-
sion du cal)inet elait d'avoir une
n ilb rtt plus grande pour re oni
m\


F*Un bas de luxe
d'un chaussant parfait


1

1
1"
r
I
1


I


f


c

d

r
(1
a


t
d


I in i


Bas foleproof
in .'1 1 I , '. .t uI , , %i r a ,\ .
z. T ,'i f 'expi rl c die d li fiibratiuon de bunneterie


1 1 I


mander A ses concitoyens la nW
c(s,it du d6sarmnement sans le
quel on ne pouvait espcrer une
paux durable elln Iurope.


Costes et Lebrix,
ofilciers de le L6gioon
d'Honneur
Opinion l' l Prcsse
sur leur rilndllin'e
IPAuis- Le capitaine Cos'es et
Ie lieuilenanlt ll)brix set iont pro
nius olliciellcment aujilourd'hui
ollic ers de la Legion d llonneur.
I es (t''rels paraili'ront an jour-
nal olficiel qiiimoniionnera eIt
vol mnignique des aviateurs enl
Alnuriqnle du Sld et leurs serl
vicest pi)d ntl la (Giande Guerrc.
I\Pls I.a l'resse cxalle It
raid Pilris-lBilenos-Aiecs de Cos-
tes el Iel)i ix accompli ell ( 6 1a-
p)es alors (lii'Ue Fri'aiico a imis 19
jours el Ihnedo 21 DElle lerap
proche de ccliii de "'arii Xgo
12 350 kilo 'i 'res ei 11 jours.
Ces raids prolivenil li vihalilt re
nonuvelt'c de l'aviatlion franvaise.
UE' NOS .\l11i'S I)ieudonn6
Costes, l)ilole d(ti < Nuinigesser;
Coli ), a declare que le premier
vol sans escale au dessus de i'At
lantique-sud n'j pas 616 aussi
dilficile que la contintialion (Idu
vOvge ide, lio-de-.laneiro ia lue
ntis-Aires. L'a'vialeur ajoute (iue
I i .. . ... A ."'... ......': .,,I .-cp IA A1, .


Parisiana
CE SOIR
La .Noumelle Aurore
FIN
L'Al enlurier
Elt'e r : 0,50

Echo mondain
Le 11 Octoble ldernier, a eu
lien dans les salons dc Mmein
Vve Thliinioleon Sclhomberg,
al Cap-lailien, le. marriage
civil lde Mile armnen Peralta
avec Mr Felix Bouillon.
Le lendemain, la benedic-i
tion nupliale leur lut diie(1011
A l'Eglise paroissiale. Ie
charmant couple tut conduit
au picd ;le l'autel par Mine 1).
Peralta, mere de I n marine an
bras de Mr Villeihardouin Lce-
conie, dirCctIur de I'Ecole de
1)roit du Cap.
Nous envoyonIs nos plus
lieureux son hails an char-
niant -ou ple.

Avendre
Pour cause de depart, un mobi-
lier complete et tout A faith neuf :
Chambre en acajou cir6, style
Louis XV; saloD en acajou' om-
lre 12 pieces salle a manger m6-
me bois et m me nuance; glaciere,
cuisine au p6trole et four; bibelots
vase de salon, etc, plus de *cent
mois relies de la Revue des Deux
Mondes, 5 annues relies de l'lilus
tration, beaucoup de lives de bi-
bliotheque, etc.
S'adresser & la rue L. toe maison
i l'Ouest du ( Brigid Field Hlospi-
tal v ou au bureau du Journal.

AVIS AUX (jOtl:,Il:l',
Si vous avez le palais fin el
i'estemac delical,allez aux res
taurant ((St Gera'rd, iA ctl (du
journal ,Le TerndsHlltue Am&
ricaine No 1528.
Prix dMiant toute concuren-
ce.
N.B. La mason sert a
domicile.


Les Etat.s nliq
et le Nicaragua
\ASili. i, ik0,-- Le D1...Itle
ment d Elat ilforme M. Emilia-
no Clainoirro, ancien president
du Nicaragua que les EltMs-lUnis
ne le reconinail'ront s'il est ti
1): (sidelnt anx prochliaines Mlec-
lions presidenlielles M. hl;a
i..oi ro est ineligible deiprs Ia
conslilutioli du Nicuragua.
M.\ANO'UAVA ( Nicaragua)- 'a-
prs des rlentlseigleenils parve-
MnIs an igovernemenl, le iantili
tismie s'est Iransfornm'enn une v&
rilable insurrection dans 1: r6-
gion du nord du Nicaragu1. La
saison des pluies rend les Ioutes
impraticables et il est n6cessai-
re d'allendre le mois de d6eem-
bre avant d envoyer des trou-
pes.
Ia'S S ,i icls ci I' M.'vil;l(e
i Mos:oi-()n aiinnonce (de t o
nieC ourceq (uie Mmie Alexandra
Kohinlra K.lauinly, iniaiistre so-
vi'lique "I Mexico lt' Lpreniniere
emni ile i oc'ilpei ''e IMpose i' IC-
lournler'a i) s 'i Mexico. Miie Ko
lanlay aeiuellelIItIIl en \1'acances
en liussic reprendrait son an-
eien post de representant so-
vi6tique a Oslo.

POUR SAVANETTE
On inouis ccril dIe ce quiiarlier


a travel rste ii a pre isele CieL" Le (uanrlticr de Savaneltc vient
I liitas dtillicullt s piadrce que le- (i,'tre visit par des experts du
iit Costes a nit road dralese- Service Technique qui out pu
nend. Coses avail projetvoi de se a or la lertilit du sol dans la
re en France paravo culture du caf et le d6voue-
*ienne, nmais le gouvernementient des habitants A ce genre
rancais ie lui a pas donn6 lau- de travail.
torisation. Ils ont donn6 de sages con-
seils et de bons renseignements
stir la nouvelle m6thode de la
L'atfaire des p6troles plantation du caf6.
aux Etats-Unis L'ardeur du travail est redou-
bide chez lesplanleurs tant pour
.ASHINGTON I'ne tentative meltre en pratique ces nouvelles
aile par le gouvernement pour lemons, que pour conslater les
')rescnter certaines parties des advantages que peut donner la
Cepositions que M.Harry F.Sin- nou\velleminthodesur l'ancienne.
,lair avait f'aites devant la corn- Ce Quartier est situd dans la
liIssion d'enqute du S6nat a vallte de Houdovalle ( autrefois
imllenl un arrM t dans le procs Iloudo-bayes) sur le chemin
lu Teapot DI)ome aujourd'hui en conduisant A Cercado de las
Ce qui concern le jury. L'au Mattas. Une line fronliere est
lience de la natinee a el6 entit- ltablie ia I'Est sous le nom de
cement consacree aI discuter la Miguel qui spare Haiti de la
question de savoir si les r6ser- Ilepublique voisine.
%'es de parole du Wyoming Cinq millions de livres de cafte
talent en danger d'etre 6puis.es pir an, livrs sur le iarlch6 de
ivantl que M. AlberI13. Fral corn la ville, abstraction taite d la
me secr6taire de' l'inklrieur ein consomiilation locale.
uit donned le bail A M. Sinclair Une production abondante de
l.a presentation du tlem6o- vivres alimentaires A la disposi-
,1nige de Monsieur Sinclair lion des communes environ-
i occasionn0i une discussion au nanles, lait de l'endroit le gre-
sujet de son admission qui, d'a- nier de Mirebalais.
pries les avocats, devaient durer Le colon, le miel, les bois de
toute une lourine et le juge Sid- construction, le tabac concou-
dons a excuse le jury jusqu'A rent a donner A ce petit coin de
lundli matin ; les progress du pro terre une place (dans le Budget.
ces out L6t6 continuellelent in- Sa position, sa situation geogra-
terrompul aujourd'hui par des phique lui procure une voice de
disputes les avocats au sujet de communication directed des
la valour des tenioignagcs part villes hailiennes avec certain
culiereinent ceux donnes parM. points de hi la publique Domi.
K. C. (iGologue qui aurait(lit A nicaine don't la douane de Bel-
M. Fall qu'il a'y availt de danger ladere est en face de Savanetle.
inniiiitdiat d'6puisemenlt. Ce petit centre petit alteindre
un conlplet developpement si
-' ---- 'Adminislralion Sup)rieure iui
done ces Irois choses qui lui
I )(^ 1 '"nanquen .
1)1 t t t r10 Urimil po. ur viler la
ilir'iver eC pedntani 37 fois de la
de alrtot ,,,eduftiIcheval
S2to2 Une Administratlion Coin-
Nouvelles munale devant reglcr les reve-
PARIS- MI Tollu, ambassa- nus du fisc et s.iveillcr l'Ins-
deur de la r6publique argentine Iruclion publliquc.
a remis a M. lBriand une lettre f Unle l)oiane flronliere.
de tl6icitations i I'occasion du I .e terrai i st auissi propre ai
raid Costes el Lebrix. la culture de Il pi:e el du cacao.
BEIRLIN- La commission du La population joycuse tde cette
Rleichstagdes all'aires tOilmer- hlonorable visible .q( lii laisse
ciales a adopt en lere e 26nme I espoir d'une grande evolution
lecture le project de loi sur lac- pr6sute ses nmeilleurs remnercic-
cord commercial Iranco-alle- ncunls A l'Administration sup6.
mand. ri'eure qui a daign6e irendre son1
lk ia.'sr- M. Belhlen dIcla- cas en considtratioin.
Ir la chanbile qu'il est inop.- lAMIL C. MON'rl1O.
'ortun do saisir la SociWlt des
Nations d'une demand de Tr-- -
vision du trait de Trianon. *
ATHENES- Le centenaire de DCud
la bataille de Navarin tut c&l-
br6 avec enthousiasme A Pylos. Nous avons rccu le faire-part
SAIGON--L'avialeur frangais de la inort, surveiice samedi A
Challes est arrive Li Saigon aynnt 1 h. 1/2 de I'apr6s-midi A Pltio:i-
couvert 11.100 kiloinutres en 10 Ville, de Mine Ren6 Charrier
jours. n6e Sylvie Meleus Pierre.
1BUENOS AIRES- La Mun'- Les tunerailles ont eu lieu,
Scipalit6 a oflert une midlaille dimanche, A 3heures de I'apres-
d'or AL Coste et Lebrix.Le presi- midi, en l'lglise Cathedrale.
dent de la Republique a requ Aux parents p.ouves par ce
le3 deux aviateurs accolnp:igu6s deuil, nous envovons nos mneil-
de l'amiral Picot. Icures ccndolhautes.


1


Chaises, Dodines, Glaces, Tableaux, Lits, Carpettes, Chez lBalll0li


Lavabos, Grand assortment d'articles cadeaux Port-au-Prince


La santa est une premnire a6ceP
Laesrgle d'une manat6 gnt
gag e tout danm as mode. LM|
*mAaladies proviennent des germea qui
abondent dans la salet6. Le Samva
Lifebuoy d6truit tous lea germea doe
S& peau. 11 la purifie et & protblg
oUL, e. N.i POS O UG AAh% m --
- -~ --.-- ------*---.--.----.-------.-.,---.---,---


OIu6rison :-ado i a-*



Dr. Bengue, u, Rue Bitsli.* Pai .


- Irrsr ~-p---~-I- ----------~~--*-c--~?;--- ~c' I -~--


AU CO:;cEIL.D -LTIT
A lai sanicc d'hicr Ldu Con-
soil d',lat, itit, le -c & c'!aire
d'Elat de la .Ins! icC a pi sot!n-
It, 6i a la saililOil !g'.;slalive,
unl project de loi inodificative
des articles 11 tIc 1IS dc la loi
dlu 29 noveimbre 1922 sur l'or
ganisation duTribunal de Cas-
sation.
Ce project a et6 envoy a 'Ic-
tude de la commission apple
lee I en connail re.
t'uis, apres 6puiscment de
I'ordre du jour, ia seace lult
lev6e.


La Compag4

Banane Fiql
Ils ne sont pas encore i
v6s ici, mais viendront ph
taid probablement, et al
tendant lpreparez-vous-
I'6venementi avec vosA
vos Camions.
Nous vous annonons'
(que leI RoYAL EXCHANGE
PANCEt de Londres, qui et
bii depuis 20( anset avi-
trWs tort capital et jouit
tres bonne reputation er
parnii les nombreux
sur leurs livres pourAs
ce centre INCiNsIE)i eeLAF
mIq:, est prIl pour pre
vos Assurances contlt
dent pour autoinobileset
rance cottre accident
des individus.
Nos Polices sont ava
ses, nos taux sont le il
nos garanties Eont le
Illmum.
S Voyez plus lard no'
mIe pour iles details'
sants. ',-
Pour or 7.50 vous
avoir or 2,500,00 Pt
dent total, ou or ":5,i,,
maine pour incapacitP
sore,
)DedommagementdeC
taire par accident or
Pour des renseit
adressez-vous a
CA1BIBHEAN lTHADINO
Port an Prince
Agents GenMrMoY
( Successeurs de W.
WILLIAMS & Co,)



'Monsiearliultni
infants, Mines C
saint,Euganie eto:SylY
leag families Obas, I1
chel-Pierre,|Tou5sint,
P. Duviella, Duvid
Simon et tous les si
et allies remercient t
ment I'Association Mil
vre Chrdtienne,les P&r
Esprit,les ReligieusNwi
de Cluny, le Personlid
graphes Terrestrto It
tant de la Provinuo
tale qui leur out I
sympathies & loc0NiS
mort de
Mme Julien AI0
Marielte lnnoceeMl
leur regrett6e 6POMt.
niece et parents -
affections le jeudi o
rant 1 .
Uts les prien.t 4
pression de leurf


II I.I


_ __IB_ _


m - .


-I


- -1 3


dmwwwwmmmmm


I I












ITR


Insuran ce Co

Uti^n des plus fuores '.omp arkie
Scan dieinies d'assural I ,isui
i l vie

Eug Le iBosse & Co _





S STER I L.



Prbeision l
La poinie fine, tcrme ab-
solhment rigi:le rendue S Si vouIs cclt htiiz (Ics Sl\Vii!
exemlple de glissement grace n m'ucVlls ii. ill/
au bout bien fixed, est une des i lermilll t 1\ 1 I'I
principals causes de hi popu 1 Stir
Iarit6 de l'Everslharp rarmi les Not I'ouerinre LC (1I L I
dessinateurs. triangnlaire au lioui.
Car, i!s onl Irofuvi que l'Evers-harr Jt
done laa poole aiguisee, ride dolt ils out b S l VOU 1C L X ( i i
solD i lous les moinents sans l'ennui d 'a
voir a I'alliltr.El le bout enchllssant iroier i e I |I t \
It plotub, prevent le 9lisemeol el tonus iuouve UO i(L l
enis dsagriables. I) i i
I.D).ANS lai Fl;ia) i;iii ii n l i
q"Froninii:g hia il|<' cI l I si\
out des liiiits. I ltCliil), si ;il
THE WAHL COMPANY NEW YORK, U. S. A. !Iu' Ccoill'l(er le la,.ii. l.
* l'romn ge) KI AFT,'. I'lll o(f, iit
p)llns, e Icri)ll inls ll011 i 1 's
S... I. j- ours :a so(l Illi ii
M* Wathias Van Alken C()IlSter.
Ba (IC j ) I.+l r :) V%"If() .1 )I c"`...
T-ES;Ia till"' 1 ia 'i soIn Ki t a I '
ontre 1635 ans de rI(Il ce i i t lit' pri '
la 17, Rue du Centre. s 11" v c l l vi tc de 1 1 1
CONSTIPATION 17,l (Ictc III 'i itit
prenez les I on "o- l_ I .
COMPRBEME itmburq-Alit'ik LiUle "'1 i
COSUISSES *. ii ps .i 'rli l't I Dli,
de DELORT, Pharmac-in, I. 1 i lr i c l I l t9 Rue Saint-Antoine l Tl\\l "-a. Iblr.l' l ll l. t i, t
1 :lilll dv 1 lillllitl 11 I ills k III')
C'EST LE MEILLEUR tires d(itiils (u'dcl'i .l ;llk Il,
DES PURGATIFS sa conscvii).
IPOllTw-AT-Pil-XxTOW l I \'st Icltc alienlimii (ii ,,
AleI.PKTRUS; Phermacle ALBERTIal p,
Pharnacledu D Justin VIARD L tn Ill l ( CS (Iti h llls , IIIi | 0
e1 touted Il* honnex P1,armacise._ t l l l t+
^ ,. ..hon p>.nrn.c i Le steamer:<.runewalds 'en 'l"n> r M \
de I'Europe est attend Port-au 1 It I'S 1 d" 't ,ll I
Prince vers le 25 /' 2i Octobre. I sv ulinr Ct (i'iu ti \|Iis' \,.
..- ... epartira le mAnme jour pour Kings % .I.;tlpI' l)pi;i l dc( \ i 1
ton et les p(rts dominicainF. i i gc 1 1.\ 1 1' k j i tT C
lle arcelle SaureI le steamer ([)anzing. venant du mil '(l
1816 7 Ru e du., ISud est allttendu & Port-au Prince -_ -- -- ..
1816 Ruc d" Pepe I vers le Ier Novembre. 11 repartira KRAFTI CHE SE
Crepe de I hine uni et imprimd, le mome jour v1i les ports du nord
I haussures, Parures de marine. pour le lhivre et Iliambourg. AI il ;:,; I ;I1i:
Dentelles90 cm.bas supurieurs etc Port au Prince.le !I Octobre 1,27. Ti I I'.\\\ S S I
Vins Latrille & Ginesle'. OLOFFSON, LI CAS.& Ce. IN(
Rouge el blanc. i gents-.(intu'rl ux l r -ill Ii lrii .c ( i;, li)







Capital: Or 18,000.ooo


ug.Le Bosse ff(Jo
_Agents Geiterioux


SA. de Matteis & Co
SRep)resentant pour Haili


-molummmompkI


.li-ii I II


~j~gD~(


^m~mw^
70071roll



S 11 9 j6


C






r w"l "I >..;*"- .>.*


!k Ai
"*' -^."t ... Ki u


7~~4
=1
'4. ..q.~.


""P,
*m


-, --
',,* V l- "%
p. ^ .- l


A V:)NDREF
1'ne Bui k 4 Cvylindres, o.
ten's en hboun tat et mit:ro
(Ide routes.
i 2-0 dtolhars cash.
(CAnniI;:A, IntmING, C,-
S.(). i(OX 147
Porl au-i'rince


. 'l.,p
,-.i^ ^ "'' 9..'. ^ *


- .-. ~


* ~-


~~4


if:
LI ..


- 4i'*


4.r

4


I..


L.Pree


Al ouer
A Tiugenti, en fruce le Cluh
Anm ricaii. 3 mnisons neivess
avrc( (il cnt le il rt mlnOndrne
I So:diser Mr. Lonh P,
Ti IBA.\L'D.


I'al I pas i!l u>O ,
Achelezde pr6I6rence
Koln- ham phgne la Iaof
que H W OIDAY, No 3
rue Thomas Madliou.
Prix Gourdes 3.50 la doxv
zaine cash.


Administration Communale dela Croix es Bouquets



AMENDMENTS A LA CONSTITUTION


1..-.r'


lions seront d6termindes par -'a Une force nablique, asou le
la Loi. Mdakignations tflxh par lau loies
Lcs Se'cr'aires d'Etat acl 4abie pour la stcurilt inltries
lesSous Secr6tairesd'Elationit et exl6ricare de la Rdpubli-
r6partis entree les divers D pe, Ila garntie des drolts do
partementi iminisl6riels que irSlc,1ie p uni tieordre
reclament les services dP IE 4isplr.Eile eel isAt forea
tat. U I de la Rtipablique..
( Un arerL6 fixera cetle r6- j
arLition conio-*n6ment 6 la a Ileariglemets relatil i Lta
ui: .. discipline, i 1a rApres..n ds
tiUls.dans celte ouiiiu1)iaoo.


iL'rtic'le 2 est modifi' com-
nIc S&ii .
(( Le Itcr ioire de I;: Rpu-
li(iue e-'tl divisc en l)'Ipa irle-
ments. Ch:(lue l)Wepartlement
esl sit l)~ivise en Amr ,ndi incm s, (' hulilue Anu o:isse-
incnl, elln Comnllll.llcs. ))


a Lc nu;mi')re, Ics limits,
l 'orgl is.Ilion ft lc Ionclionne
mc(lt lcds divisions et subdi-
visions :wniinistratives sont
dtilrminmi's p;p la lo').


I)lxike I e Amicrnl enter


L'irti-le 1c6 est nou liie com-
me suit:
S' litl)rcl I de la Pres-e e(st
gPnrantic, soni s ls conldiions
d(-'ermiines p-.r la L *i ,,


Troisizme .Ailendrental


L'arlic!e 1 est modified com-
mnc suit:
.1 I1..... I & i. I A *. ... ..-


0 iLe' Jutly est etluuiti en maa-
lic'e criminelle dins les cas
qui scroit d6termines par la
Loi
(latrieme aradmarnmt
L'ariclc 36est modifisi comn
me suit:
Le Sknal se compose de
qu.tizeSenilcurs. Leurs tonc-
t. ins sont d'une duroc (le quia-
tre ans tt commencent le pre-
mier L.undi d'Avril d'une.
annie paire. Its sont imnd1fii-
ment rit igibles.


idime Amendenmal
L'ar'cle 72 est modlifie corn
me s.ult :
( Sous la reserve fWx.e ci-
aprrs, 1 President de la Repu
blique est Mlu pour six ans ;
il n'est pas inimmdiatement
i eligible.


SII enlre en functions atn t
Mai de l'ann6e oil il est 61u,


sau sism u i e eu p:u rmmr empo \,irest i bli v .|t ii1r
une vacancy: dans ce cas, i rl ile I8ex6no o el.1s a t Tore d lot.
entre en lonctions d6s son 1:'arricle 89estinodil6comme .rs lesadnM tvabtift des
election etl son mandate prend suit: *. I marti hte*etrirBntklam
fin ap s six ans A partir d (( Pouvoir Judiciaire est a wtr. el determineroM In
15.ifai qui pr6c6de u1rmtdia- exerc6 par un Tribunal de Cvu.- ligon de tours membra.el
1a station et des Tribuanux inf6- Ia .,its des itdividua qui doi
temeint. sop section. irieuris toni le nombre, forgani- e 6trIe jug6s par tlles.
a Le Citoyen qui n rempli saitonet lla juridiction seroln r- ,
irs fouetions de Prsident gl6s par la Loi. 4 Les jugm'ats des coarse
nest rdligiblequ'apres in in- a Le Pr6sident de la Rtpubli- rarilial r n "slropl --l lq
!ervalle de six ans partirdo que nominee lesJugesde ions le r6vino lMr Iq.' a q i dp
I'expiralion de son premier tribunnux. 11nomme et.r6voqae ,luoienri-I IAAl"nted.i d loei
mandat. El si. deux fois, il a les Oll.-iers du Minisl6re Public Iestione Adiclan at d'et-
k16 6lu Pr6sident et a exert6 prets le Tribunal de Cassation et s do patwore a.
son mandate. il ne sera plus esanulres tribunaux, ltes Jgesde
igible A celte toncion.Paix et leurs Supphmnlts.
igile I.es Juge du Tribunal de A eal
Cossatin sont noamnapourdix
SptiRe Asesdmt.t aas et sceux des*r Th iM 91 d
-. mtsans aitA I 7' t, i L'artie Kt medi oamf-.
L'ArtlcI 77 esi mUQji6 cji-d. P, tol t*:
dhe esuit :l. 7. ass di.mam I .
SEn, castle vMailce de 18 I ges, ga | v es
fonctlon d.L r ..i t, le nn *S* vent IU
se oi des Sccteirtf d 'E"a t t0V fres MEA IM_
inviesti emportirelaelv e t
Pouvoir Ex1culif. x d ? MIN'L
a-sla. 01aimm tf t -Jiedb0..44


II c.ivo: eic imin6.1
'AHemple Nationi
Ileetiou du P lsidI
RU)ubliquei
SleCortpA s~iala


ft,.1


3s-mw~
A ~


1 7


f -.tr yt .. t ... .,- r-4 ..?#,?,^


...a, ', "* . .
^,1. -^'i ^
Ga sA ,iwli


Cs'


-4
an ytvtni
Asm


cw.iti'w .) i ......


-: a* ,
- A


1'.
2U|W
i.A -* *

GIjuiomc Awa.4I'i


L'nrtl it 27 iest modify. con ta o
me suit: tkaii
a Le S 'nal:eurs reprown ';ornimment A
kint le I.tparlteents.lls ont
4lus per k sulTrage universal .
1t direct nx Assembles pri-
smaimes des divews 1pirtO S
ICoimm dgetiatlAs per 1 IA Lift er
i au nomtibre de
SS.-ortl lu5.le Oandkl.ds dent de la R6
qai aufiool obtfnu ple loaqM'ul le ji
urand nombie de votx daup 1r4Aoiodr
ie pairtieaI. talres 'Etalt d


"*' A


i
i


t



I


u'r a a



,Ilk


roe" *a few"O w. a
fSetSl ~ ,*mSI. lIte
oSim ............
Two r b v o essm



a* m%*. lowp- **
Ba 1if-. ..- .",


aw w* to ww."^ .s
i ft d z -w
.9..^wy~-^~ *^^


ARYS
n. rA Is t i. I .

Oha


Adopts par le Pouvoir L4qislatif et iderant tre

soumis a la ratification populir4

10 Ja9iner i928.


11f ~
ft.


- L~4
F..


~*ff


L


*"OWN"


- ~____ __ _~ __ ___


*lip


~c


urn, -w w

A
1 *~
PIG.. UieIiII'*bSk


"t :;""
, .-* A


*9qr


**i


~------- -~~~C --


I'l mi'r inlti lvnul I:A


- V,


,.. -


F" ,Al D

slan ,.a mm.e.f^ fil




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs